Mirzoune et Ciboulette SGSC
Bienvenue sur Mirzoune et Ciboulette!
Derniers sujets
» La politique de santé actuelle s'appuie-t-elle sur la science ?
par Adveniat Aujourd'hui à 9:26

» LA DEPRESSION NERVEUSE et son cortège de conséquences
par Adveniat Aujourd'hui à 9:18

» Fibromyalgie et la sulfite connexion
par proserpine Aujourd'hui à 9:09

» Douleurs musculaires et acide lactique
par Flo Hier à 21:50

» Quel magnésium choisir?
par Adveniat Hier à 19:24

» Bon anniversaire Monik
par Mirzoune Sam 18 Nov 2017 - 14:47

» TRANSMUTATIONS
par Luc Sam 18 Nov 2017 - 9:42

» Présentation Adveniat
par Mirzoune Ven 17 Nov 2017 - 19:03

» Comparatif différentes formes de magnésium
par Luc Ven 17 Nov 2017 - 15:30

» D. Guyaux: Rémission d'une SEP ou la puissance de l'alimentation crue et d'une vie saine
par Flo Ven 17 Nov 2017 - 9:31

» Biodisponibilité de la curcumine: où trouver la plus assimilable?
par Luc Jeu 16 Nov 2017 - 21:35

» Quand le musée respire
par Pierrette Mer 15 Nov 2017 - 17:17

» Ni pute, ni soumise? Pas pour Mattel...
par Mirzoune Mer 15 Nov 2017 - 8:38

» Maria Farantouri une voix de contre-alto magnifique...
par Luc Dim 12 Nov 2017 - 17:22

» Bon anniversaire Lulu
par Pierrette Sam 11 Nov 2017 - 17:27

» Connaissez-vous le Magnésium glycinate?
par Mirzoune Sam 11 Nov 2017 - 16:45

» Maladie : le rôle de l'alimentation
par Luc Ven 10 Nov 2017 - 12:35

» Foie et déchets cristalloïdes
par sophy Ven 10 Nov 2017 - 10:53

» Un très bon anniversaire Luc
par proserpine Jeu 9 Nov 2017 - 9:41

» Let's Twist Again
par Nell74 Mer 8 Nov 2017 - 13:35

» Enlever les pesticides des fruits et légumes
par sophy Mer 8 Nov 2017 - 12:42

» Tous les usages du chanvre alimentaire
par Nell74 Mar 7 Nov 2017 - 23:33

» Vitamine A contre Alzheimer
par Luc Mar 7 Nov 2017 - 21:03

» vitamine D : zyma D ou...?
par Mirzoune Lun 6 Nov 2017 - 14:36

» Pain SG pois chiche & teff - salé / sucré
par Luc Lun 6 Nov 2017 - 13:06

» Auto-Ostéopathie en vidéo. Absolument génial!
par Mirzoune Lun 6 Nov 2017 - 10:26

» Vaccination obligatoire et risque acceptable ?
par Luc Dim 5 Nov 2017 - 15:49

» Lait de coco et sarrasin
par Mezame Dim 5 Nov 2017 - 14:03

» Danse sur glace
par proserpine Dim 5 Nov 2017 - 11:26

» Cure de jus et smoothie detox
par Luc Dim 5 Nov 2017 - 10:12

» L’ arthrose n’est pas une maladie d’usure
par sophy Sam 4 Nov 2017 - 23:02

» Graines germées et pousses
par sophy Sam 4 Nov 2017 - 22:30

» Fat for fuel – Dr. Joseph Mercola
par Luc Sam 4 Nov 2017 - 11:17

» Choisir un thé, ou une tisane, sans plomb ni pesticide
par sophy Ven 3 Nov 2017 - 19:58

» cake gingembre amande et cacao nibs
par Luc Mer 1 Nov 2017 - 22:58

» Bon anniversaire Pierrette
par sophy Mer 1 Nov 2017 - 21:31

» Proposition de photo pour un avatar
par Luc Mer 1 Nov 2017 - 15:21

» Salix alba - Populus nigra - Filipendula ulmaria - Urtica
par Luc Mer 1 Nov 2017 - 11:32

» Les ions négatifs de l'air
par Adveniat Mar 31 Oct 2017 - 20:01

» La quercétine protège contre les effets nocifs des pesticides
par Luc Lun 30 Oct 2017 - 19:21

» Le Tissu Conjonctif
par Luc Lun 30 Oct 2017 - 11:25

» Le Colon et les Acides Gras
par Mirzoune Lun 30 Oct 2017 - 11:06

» Complément proteiné
par Mirzoune Sam 28 Oct 2017 - 20:26

» Équilibre Sodium et Potassium – Compensation par l’organisme
par Mirzoune Sam 28 Oct 2017 - 15:09

» dentifrice liquide aux HE.
par Luc Sam 28 Oct 2017 - 0:13

» Synergie HE. et antibio .?
par Adveniat Jeu 26 Oct 2017 - 20:35

» Fruits oléagineux
par Adveniat Jeu 26 Oct 2017 - 11:21

» Congestion nasale et allergie
par Luc Mer 25 Oct 2017 - 18:50

» Protéger le foie
par Mirzoune Mar 24 Oct 2017 - 16:12

» Biodisponibilité des minéraux en présence d'acide phytique
par Adveniat Mar 24 Oct 2017 - 15:20

» Thérapie du colon: Nettoyage
par Mirzoune Mar 24 Oct 2017 - 10:45

» Le Candida Albicans
par Adveniat Lun 23 Oct 2017 - 9:46

» Les facteurs déclenchants supposés de la fibromyalgie
par Luc Dim 22 Oct 2017 - 21:36

» Noix de macadamia
par Adveniat Sam 21 Oct 2017 - 16:35

» céréales et légumineuses
par Mirzoune Sam 21 Oct 2017 - 16:05

» Briquettes moelleuses au curcuma SGSC
par Luc Sam 21 Oct 2017 - 15:36

» Mettre un avatar
par Mirzoune Ven 20 Oct 2017 - 17:09

» Conséquences du déficit magnésien sur les transports cellulaires. JP Curtay
par Adveniat Ven 20 Oct 2017 - 10:38

» Présentation Marie-Pierre
par sophy Jeu 19 Oct 2017 - 21:33

» Présentation Sophy
par sophy Jeu 19 Oct 2017 - 21:30

» Bandes kinesio taping pour douleurs tendino-musculaires
par Mirzoune Jeu 19 Oct 2017 - 18:35

» Méthodes pour s'endormir en moins d'une minute
par Nell74 Mer 18 Oct 2017 - 12:02

» Graines de chanvre décortiquées, 22€ le Kg. Qui dit mieux?
par Mirzoune Mar 17 Oct 2017 - 21:36

» ALA: acide alpha-lipoïque et chélation
par Mirzoune Lun 16 Oct 2017 - 11:13

» Antibiotiques candida
par sossophiphie Dim 15 Oct 2017 - 20:23

» Dernières Promos (aller au dernier message)
par Luc Dim 15 Oct 2017 - 16:58

» Candidose – Comprendre le déséquilibre du microbiote
par Luc Dim 15 Oct 2017 - 11:11

» Présentation Sophie
par sossophiphie Dim 15 Oct 2017 - 5:05

» Asthme: Méthode Buteyko – Lierre (teinture mère) - Vitamines
par Mirzoune Sam 14 Oct 2017 - 15:24

» Vitamine K2 - Achat - Exemples de produits
par proserpine Ven 13 Oct 2017 - 17:21

» OXYGENATION Quelques éléments
par Luc Jeu 12 Oct 2017 - 12:34

» Présentation Mezame
par Mezame Mar 10 Oct 2017 - 22:00

» Qu'est-ce que l'équilibre acido-basique?
par Mirzoune Mar 10 Oct 2017 - 18:50

» Avatars pour Halloween
par Mirzoune Mar 10 Oct 2017 - 16:54

» Suivi alimentation low-carbs
par Mirzoune Mar 10 Oct 2017 - 16:50

» Levothyrox
par Nell74 Lun 9 Oct 2017 - 17:38

» Gifs de bienvenue
par Mirzoune Mer 4 Oct 2017 - 8:53

» Présentation Bredan
par Mirzoune Mer 4 Oct 2017 - 8:45

» Chronimed, vous connaissez?
par Mirzoune Lun 2 Oct 2017 - 18:38

» Protection contre les pesticides
par Luc Dim 1 Oct 2017 - 21:56

» Le psyllium aide le microbiote
par Luc Sam 30 Sep 2017 - 9:34

» Certains Baumes à lèvres sont à éviter
par Luc Mer 27 Sep 2017 - 11:17

» Indice UV et vitamine D
par Mirzoune Mar 26 Sep 2017 - 12:31

» Reprise du régime Seignalet :)
par Luc Lun 25 Sep 2017 - 13:30

» Augustine de St Raphael
par Mirzoune Lun 25 Sep 2017 - 11:55

» Asthme: ventoline, sélénium et N-Acétylcystéine
par Mirzoune Sam 23 Sep 2017 - 19:51

» Sautéed Greens - Cuisiner les crucifères
par Luc Sam 23 Sep 2017 - 16:35

» Documentaire Arte sur l'hypnose
par proserpine Lun 18 Sep 2017 - 16:27

» Perlmutter
par Mirzoune Dim 17 Sep 2017 - 19:56

» Pain d'épices moelleux et léger sans gluten et sans lactose
par Mirzoune Dim 17 Sep 2017 - 19:49

» Mes anti-stress préférés: cohérence cardiaque et chant classique
par proserpine Jeu 14 Sep 2017 - 20:11

» Nouvelle rubrique: Votre anti-stress préféré
par Mirzoune Jeu 14 Sep 2017 - 13:10

» Mon anti-stress préféré: la natation
par Mirzoune Jeu 14 Sep 2017 - 13:00

» Salade de haricots géants de Lima
par keditchi Mar 12 Sep 2017 - 16:26

» L'autophagie et le pouvoir d'auto-guérison du corps
par Luc Lun 11 Sep 2017 - 16:22

» Découvrez la terre de diatomée alimentaire!
par Mirzoune Ven 8 Sep 2017 - 17:14

» En finir avec la migraine
par Luc Mer 6 Sep 2017 - 20:33

» Activité antioxydante de la vitamine E
par Luc Dim 3 Sep 2017 - 20:36

» Chanvre alimentaire: mon expérience
par Mirzoune Sam 2 Sep 2017 - 18:00


Fat for fuel – Dr. Joseph Mercola

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fat for fuel – Dr. Joseph Mercola

Message  Luc le Lun 3 Juil 2017 - 14:01

Dr. Mercola is Osteopath, licensed Physician and Surgeon.


Highlights
• The food choices you make every day directly impact your mitochondria.
• Nearly all chronic diseases are caused by defective processes in our mitochondria. Too many carbs and activation of the mTOR metabolic signaling pathway by excessive protein induce metabolic overload.
• When too many mitochondria stop functioning properly, we can’t stay healthy.
• This book is going to give you rational explanation based on science. It will help you understand how your body works at a biological and molecular level.
• MMT is a high-fat, adequate-protein, low-carb diet that is built on eating the highest-quality foods available. It is quite a shift from the typical American diet.
• MMT, in whole or part, is optional. Take control of your health.
Idées clés
Les choix alimentaires que vous faites quotidiennement influent directement vos mitochondries.

• Presque toutes les maladies chroniques sont causées par des processus défectueux dans nos mitochondries. Trop de glucides et l'activation de la voie de signalisation métabolique mTOR par l’ingestion excessive de protéines induisent une surcharge métabolique.

• Lorsque trop de mitochondries cessent de fonctionner correctement, nous ne pouvons pas rester en bonne santé.

• Ce livre va vous donner une explication rationnelle basée sur la science. Cela vous aidera à comprendre comment votre corps fonctionne au niveau biologique et moléculaire.

• Le MMT est un régime riche en matières grasses,  adéquat en protéines, à faible teneur en glucides, qui repose sur la consommation des aliments de la plus haute qualité disponibles. C'est un changement du régime type.

• Le MMT, en tout ou en partie, est facultatif. Prenez le contrôle de votre santé.

Excerpt:

0. Introduction

Stay away from pharmaceuticals interests and focus on remedying the cause of disease rather than mitigating the symptoms.
Although I was aware of the importance of limiting refined carbs and processed foods and replacing them with healthier choices, I was relatively clueless about the importance of eating plenty of high-quality fats and activating the body's natural ability to burn fat for its primary fuel instead of glucose. I didn't realize that I still had to look further.

What Dr. Rosedale taught me in 1995 is that cancer and nearly all other chronic diseases are caused by defective metabolic processes in your mitochondria. This is typically a result of insulin and leptin receptor resistance from too many net carbs and activation of the mTOR metabolic signaling pathway by excessive protein. We will go into great detail on these topics later on, but for now it's enough to know that this is the root of the problem for most. (…)

We're losing the War on Cancer because we’ve Been Fighting the Wrong Enemy
Twenty years after I learned of the importance of insulin, I read Travis Christofferson's Tripping over the Truth: How the Metabolic Theory of Cancer Is Overturning One of Medicine's Most Entrenched Paradigms.
NB: Inspired by Dr Thomas Seyfried [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  
Comment on this link:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  

This is in direct opposition to the conventional views of the roots of disease; for over a century, the widely accepted scientific dogma has been that cancer is a genetic disease that develops as a result of chromosomal damage in the nucleus of the cell.

The Mighty Mitochondria
Mitochondria—tiny energy factories within your cells that use a metabolic process to convert the food you eat and the air you breathe into energy—are at the core of what is causing your biological systems to go haywire in the first place, making you vulnerable to cancer and most other chronic diseases. When large numbers of mitochondria in your body stop functioning properly, it is simply impossible to stay healthy. This is an enormously empowering shift in how we approach cancer and all chronic diseases: if disease starts as a result of metabolic dysfunction, we can heal that dysfunction. How? That's what this book will show' you—how to carefully choose nutrients and employ other strategies that turn on your body's innate ability to prevent and heal from disease.
In its most distilled form, the theory that drives this book is that the food choices you make every day directly impact your mitochondria. And if you make food choices that boost the health of your mitochondria, you also make it much less likely that the genetic material that's housed in your mitochondria will become damaged and trigger a chain reaction that is more likely than not to result in disease.

The Eating Program That Can Heal Your Metabolism
My goal in writing this book is to present you with a clear, simple, and rational explanation based on science that will help you understand how your body works at a biological and molecular level. I will also tell you what foods to eat, practical strategies to follow, and ways to monitor your progress to help your mitochondria thrive—a program I call Mitochondrial Metabolic Therapy (MMT).
Simply put, MMT is a system of eating that will help shift your metabolism from burning glucose as your primary fuel to burning fat to fuel your body. When you make this shift, you optimize your mitochondrial function and protect your mitochondrial DNA from potential damage that could lead to disease.
At its most basic level, MMT is a high-fat, adequate-protein, low-carb diet that is built on eating the highest-quality foods available. It is quite a shift from the typical American diet.
MMT is about so much more than the foods you eat — it factors in when you eat as well, as regular periods of fasting improve mitochondrial function and accelerate the transition from burning sugar to burning fat. (I cover fasting extensively in Chapter 10, but at this point, you can rest assured that MMT does not require you to go even a whole day without eating; most of your fasting hours are spent sleeping.)
MMT is for you if you are facing one or more serious health conditions—such as cancer, type 2 diabetes, neurodegenerative disease including Alzheimer's and other forms of dementia, or obesity—or you are passionate about optimizing your health while also slowing down the aging process.
MMT, in whole or part, is optional. And options are wonderful things to have. Perhaps you don't fit into either the chronically ill or the passionate-about-health category right now. But should you find yourself at that point later, or desire to prevent a health crisis, you'll know that there is a powerful healing protocol available, one that puts you in control. That is no small thing.


This is emerging science — But you can reap the benefits now
Please understand that mitochondrial and metabolic health is an emerging discipline and only a handful of researchers and even fewer practicing physicians are actively involved in its study.
I fully realize that much of the information in this book is not widely accepted yet by the mainstream and many will criticize it.
I was initially reluctant to write a book about mitochondria dysfunction and cancer because of the very real potential for the information to rapidly become outdated. (…) But my team convinced me about 10 years ago that books serve a very valuable purpose. They require the author to consolidate thoughts into a comprehensive printed resource where all the material is carefully integrated into an easy-to-follow format. (…)
I continue to network with the leading researchers studying metabolic disease, and I actively review new studies as they are published. I will regularly post updates in my free newsletter at mercola.com

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4136
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Aperçu de la 1ère partie du livre

Message  Luc le Lun 3 Juil 2017 - 14:08

Coming up soon Wink

Fat for Fuel
Part I: Rescuing your metabolism
Chapter 1: The Truth about Mitochondria, Free Radicals, and Dietary Fats
Chapter 2: Why You Need Mitochondrial Metabolic Therapy (MMT)
Chapter 3: The Protein Paradox
Chapter 4: The Surprising Effects of Iron on Mitochondrial Health
Chapter 5: What to Eat on MMT: The Cleanest, Most Efficient Fuel for Your Body
Fat for Fuel = Les graisses comme carburant de base
Partie I: Comment sauver votre métabolisme
Chapitre 1: La vérité sur les mitochondries, les radicaux libres et les graisses alimentaires
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Chapitre 2: Pourquoi avez-vous besoin d'une thérapie métabolique mitochondriale (MMT)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Chapitre 3: Le Paradoxe des protéines
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Chapitre 4: Les effets surprenants du fer sur la santé mitochondriale
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Chapitre 5: Ce qu'il faut manger en suivant l'approche MMT: le carburant le plus propre et le plus efficace pour votre corps.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Luc le Dim 6 Aoû 2017 - 9:45, édité 5 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4136
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fat for fuel – Dr. Joseph Mercola

Message  sumerien le Ven 7 Juil 2017 - 16:22

Quelqu'un a-t-il essayé le fameux petit-déjeuner Mercola avec : huile coco, sésame, protéines chocolat,... ?
avatar
sumerien
Accro
Accro

Messages : 181
Date d'inscription : 22/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fat for fuel – Dr. Joseph Mercola

Message  Luc le Ven 7 Juil 2017 - 17:17

sumerien a écrit:Quelqu'un a-t-il essayé le fameux petit-déjeuner Mercola avec : huile coco, sésame, protéines chocolat,... ?
Je le fais moi-même:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
1ère couche:
Une couche de chocolat noir


2ème couche:
mélange de 3 beurres: coco - ghee - beurre de cajou (ou amande, à défaut).
+ noix concassées
+ airelles
+ épices (4 épices, gingembre)
+ zeste d'un demi-lime


3ème couche
solde d'u chocolat


PS: Je viens d'acheter des graines de nigelle (cumin noir) pour varier les épices et alterner les sources de lipides et  "polyphénols".

Attention: pédale douce avec sésame (oméga-6) mais ok si contrebalancé par oméga-3. et avec modération.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4136
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Mitochondrie - Radicaux libres - Bons lipides

Message  Luc le Lun 10 Juil 2017 - 16:42

Fat for fuel – Dr. Joseph Mercola
Dr. Mercola is Osteopath, licensed Physician and Surgeon.

Highlights of chapter 1
Knowing your mitochondrial functioning
• Mitochondria are tiny organelles contained within nearly all your cells. One of their many critical roles is to produce energy.
Mitochondria continuously generate energy molecules called adenosine triphosphate (ATP).
• Optimal mitochondrial function is key to a well-functioning metabolism.
Repairing mitochondrial dysfunction offers one of the simplest and most promising new strategies for improving your health.
• Most of that energy is produced through a process that involves two essential biological functions required to sustain life: breathing and eating. This process is called oxidative phosphorylation, and it is responsible for producing energy in the form of ATP
• Mitochondrial energy production needs ATP coming from nutrients (sugar and fats).
• Understanding mitochondrial metabolism can be a challenge, even for most biochemistry students.
• During oxidative phosphorylation, your mitochondria host a complex series of chemical reactions, called the Krebs cycle and the electron transport chain. Combined, these reactions use electrons liberated from the food you eat and protons contained within the cycle to produce energy and keep the process rolling. At the end of the chain, electrons react with oxygen to form water.
• A percentage of electrons will leak from the electron transport chain and form what is called reactive oxygen species (ROS). ROS are molecules that contain oxygen atoms that have gained one or more unpaired electrons, making them very unstable. These highly reactive atoms form potentially destructive free radicals.
• Approximately 90 percent or more of the ROS in your body are produced within your mitochondria.
• Free radicals react with other molecules in what are known as oxidation reactions in order to neutralize their unstable electrical charge. Oxidation is essentially "biological rusting." It creates a snowball effect—as molecules steal electrons from one another, each one becomes a new free radical, leaving behind a trail of biological carnage. This rapidly expanding horde of free radicals collects within the cell and degrades cell and mitochondrial membranes in a process known as lipid peroxidation. When this happens, the membranes become brittle and leaky, causing them to disintegrate.
• Free radicals can also damage your DNA by disrupting replication, interfering with its maintenance activities, and altering its structure. Current research estimates that your DNA suffers a free radical attack somewhere between 10,000 and 100,000 times a day, or nearly one assault every second.3
• All of these factors can lead to tissue degradation, which increases your risk of disease.
• But it is also true that free radicals play a role in health and not just disease. Under normal physiological conditions, they actually play many very valuable roles in your body. For instance, they regulate many crucial cellular functions, such as the creation of melatonin and nitric oxide, and the op¬timization of important metabolic signaling pathways that regulate functions such as hunger, fat storage, and aging.
So it's not that ROS are to be avoided at all costs. It's not ROS in general that are harmful; it's ROS in excess that are damaging to your health. The point is you can use MMT to optimize the generation and reduction of ROS in your cells. Not too much and not too little but "just right" amounts of ROS
• One example of the adverse consequences would be the neutralization of the desirable ROS in cancer fighting.
• One key would be to limit free radicals without supplements but through diet.

How can you keep the proper balance of ROS?
Rather than suppress excessive free radicals with antioxidants, the ideal solution is to produce fewer of them.
The primary benefit of eating a diet high in quality fats, low in carbs, and adequate in protein will optimize the capacity of your mitochondria to generate a fuel known as ketones that, in conjunction with low blood glucose levels, produces far fewer ROS. Far fewer than when you eat a diet based on carbs. 30 to 40 % less.
• The fats you choose must be high quality and, ideally, organic. But most importantly, they should not be industrially processed omega-6 vegetable oils.
• You likely realize that espousing a high-fat diet massively contradicts the conventional nutrition guidelines and public health messages of the last half-century.
• Dr. Mercola then explains how cottonseed oil, coming from farmers in the late 1900s, becomes essential food: "What was garbage in 1860 was fertilizer in 1870, cattle feed in 1880, and table food and many things else in 1890."
Traduction
Idées clés du chapitre 1
Connaître le fonctionnement de vos mitochondries

• Les mitochondries sont des organites minuscules contenues dans presque toutes vos cellules. L'un de leurs nombreux rôles critiques est de produire de l'énergie.
• Les mitochondries génèrent continuellement des molécules d'énergie appelées adénosine triphosphate (ATP).
• La fonction mitochondriale optimale est la clé d'un métabolisme qui fonctionne bien.
• La réparation du dysfonctionnement mitochondrial offre l'une des stratégies nouvelles les plus simples et prometteuses pour améliorer votre santé.

• La majeure partie de cette énergie est produite à travers un processus impliquant deux fonctions biologiques essentielles requises pour soutenir la vie: la respiration et l'alimentation. Ce processus s'appelle phosphorylation oxydative, et il est responsable de la production d'énergie sous forme d'ATP.
• La production d'énergie mitochondriale nécessite de l'ATP à partir de nutriments (sucre et graisses).
• Comprendre le métabolisme mitochondrial peut être un défi, même pour la plupart des étudiants en biochimie.
Pendant la phosphorylation oxydative, vos mitochondries hébergent une série complexe de réactions chimiques, appelées « cycle de Krebs » et « chaîne de transport d'électrons ». Combinées, ces réactions utilisent des électrons libérés des aliments que vous mangez et des protons contenus dans le cycle pour produire de l'énergie et maintenir le déroulement du processus. À la fin de la chaîne, les électrons réagissent avec de l'oxygène pour former de l'eau.
NB : « Cycle de Krebs » ou « Cycle de l’acide citrique » sont des termes interchangeables.
Une partie des électrons échappe à la chaîne de transport  et forme ce qu'on appelle des dérivés réactifs de l’oxygène (Reactive oxygen Species = ROS). Les ROS sont des molécules qui contiennent des atomes d'oxygène qui ont gagné / capté un ou plusieurs électrons non appariés / libres, ce qui les rend très instables. Ces atomes hautement réactifs forment des radicaux libres potentiellement destructeurs.
• Environ 90 % ou plus des ROS dans votre corps sont produits dans vos mitochondries.

TCA cycle (Cycle de Krebs)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 
Les radicaux libres réagissent avec d'autres molécules dans ce qu'on appelle les réactions d'oxydation car l’organisme tente de neutraliser leur charge électrique instable. L'oxydation est essentiellement de la "rouille biologique". Elle crée un effet boule de neige, car ces molécules instables volent des électrons les unes aux autres, chacune devenant ensuite un nouveau radical libre, laissant derrière elle un carnage biologique. Cette houle de radicaux libres, en expansion rapide, se rassemble dans la cellule et dégrade alors les membranes cellulaires et mitochondriales dans un processus appelé peroxydation lipidique. Lorsque cela se produit, les membranes deviennent fragiles et perméables (leaky), ce qui les amène à se désintégrer.
Les radicaux libres peuvent également endommager votre ADN en perturbant la réplication, en interférant avec ses activités de maintenance et en modifiant sa structure. Les recherches actuelles estiment que votre ADN subit une attaque de radicaux libres entre 10 000 et 100 000 fois par jour, soit près d’un assaut par seconde.
• Tous ces facteurs peuvent entraîner une dégradation des tissus, ce qui augmente votre risque de maladie.
Mais il est également vrai que les radicaux libres jouent un rôle dans la santé et pas seulement dans la maladie. Dans des conditions physiologiques normales, ils jouent effectivement de nombreux rôles très précieux dans votre corps. Par exemple, ils régulent de nombreuses fonctions cellulaires cruciales, telles que l’élaboration de la mélatonine et de l'oxyde nitrique, et l'optimisation des importantes voies de signalisation métabolique qui régulent des fonctions telles que la faim, le stockage des graisses et le vieillissement.
• Ce n'est donc pas que les ROS doivent être évités à tout prix. Ce n’est pas que les ROS sont nuisibles en général. Ce sont les ROS en excès qui endommagent votre santé. Et l’objectif est que vous puissiez utiliser le MMT pour optimiser la génération et la réduction des ROS dans vos cellules. Pas trop ni trop peu mais en quantités "adéquates"...
MMT = Mitochondrial Metabolic Therapy
• Un exemple des conséquences négatives serait la neutralisation souhaitable des ROS dans la lutte contre le cancer.

NDLR : Attention, on décode:  Il ne faut pas prendre d’antioxydants en cas de cancer, en auto-médication, en tentant de limiter l’impact des dégâts collatéraux dus aux traitements, sinon vous affaibliriez les défenses naturelles de l’organisme.

• Une des clés du bon fonctionnement des mitochondries serait de limiter les radicaux libres sans la prise de suppléments, mais via un régime approprié.

Comment garder un bon équilibre au niveau des ROS?
Plutôt que de supprimer les radicaux libres en excès avec des antioxydants, la solution idéale serait de moins en produire.
Le principal avantage de suivre un régime riche en graisses de qualité, faible en glucides et adéquat en protéines permettra d'optimiser la capacité de vos mitochondries à générer un carburant connu sous le nom de cétones qui, en conjonction avec un faible taux de glycémie, produit beaucoup moins de ROS. Nettement moins que lorsque vous suivez un régime alimentaire basé sur les glucides. 30 à 40% en moins de ROS !
• Les matières grasses que vous choisissez doivent être de haute qualité et, idéalement, organiques. Mais surtout, elles ne devraient pas être des huiles végétales oméga-6 manufacturées / traitées industriellement.
• Vous vous rendez compte probablement que l'adoption d'un régime à forte teneur en matières grasses contredit fondamentalement les lignes directrices nutritionnelles conventionnelles et les messages de santé publique du demi-siècle dernier.
• Le docteur Mercola explique ensuite comment l'huile issue de la culture du coton, provenant des agriculteurs à la fin des années 1900, devint un aliment essentiel: «Ce qui était considéré comme des déchets en 1860,  devint de l'engrais en 1870, des aliments pour le bétail en 1880 et des aliments familiaux et beaucoup d'autres choses encore en 1890».
Explication intéressante, historiquement parlant, si vous voulez comprendre pourquoi les intérêts économiques ont supplanté l’intérêt collectif.


Lire le détail dans le docx (10 pages, en anglais).
NB: Intéressant de savoir comment les directives de santé été établies, au départ de quels faits.
On peut zapper mais j'ai trouvé ça très "intéressant".
Fichiers joints
1. Truth about mitochondria, free radicals and dietary fats p 3.docx Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(39 Ko) Téléchargé 4 fois


Dernière édition par Luc le Mer 26 Juil 2017 - 11:30, édité 2 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4136
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Respiration de la mitochondrie

Message  Luc le Lun 10 Juil 2017 - 17:02

Lire aussi:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4136
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi vous avez besoin du « régime » MMT

Message  Luc le Jeu 13 Juil 2017 - 11:06

Chapître 2

Why you Need Mitochondrial Metabolic Therapy

Pourquoi vous avez besoin du « régime » MMT

MMT = thérapie métabolique mitochondriale

=> Optimisez, réparez et régénérer vos mitochondries.

=> Réduire l'inflammation - Gérer la sensibilité à l'insuline - Améliorer l'énergie - Passer à un régime de combustion des graisses.

• Le plan nutritionnel MMT que j'ai développé n'est pas pour tout le monde. Seulement si vous rencontrez de sérieux problèmes de santé, ou si vous souhaitez vous concentrer sur le contrôle de la santé. Ce n'est pas le moyen le plus simple.
• Les mitochondries fonctionnelles sont absolument vitales pour votre santé globale. Elles génèrent environ 90% de l'énergie dont vous avez besoin pour survivre et rester en bonne santé.
Lorsque la fonction mitochondriale est altérée, elle perturbe la signalisation métabolique normale, qui à son tour endommage l'ADN cellulaire et mitochondrial ou cause un défaut dans la capacité à réparer les dommages d'autres sources, comme la pollution magnétique.
La principale façon d'optimiser, de réparer et de régénérer vos mitochondries est de leur fournir le meilleur carburant possible. Plutôt que de chercher à contrôler les symptômes des maladies chroniques, le MMT cherche à guérir la cause profonde des maladies chroniques et du vieillissement.
• La différence entre MMT et le régime Paléo: Paléo est basé sur les habitudes alimentaires de nos ancêtres paléolithiques, qui mangeaient principalement des légumes, des fruits, des noix, des racines et de la viande. Le régime Paléo est très clair quant à l'élimination des graines et des légumineuses, mais ne limite pas les légumes riches en hydrates de carbone, les fruits et les sucres (par exemple, la patate douce, les fruits et le miel). Paléo nous ramène à l'essentiel. Il recentre le régime sur les aliments frais, entiers, non transformés et "réels". Mais il met un accent trop important sur les protéines. Les protéines sont librement substituées aux glucides en tant qu’un choix sain. Le régime Paléo nécessite environ 38% de protéines et 39% de matières grasses, ce qui peut en fait être trop de protéines et pas assez de graisse pour une santé optimale.
Note de l’auteur: P38 - L39 - C13%. => 190 g de protéine pour 2 000 K / cal. Beaucoup trop élevé. Il s'agit d'un régime à haute teneur en protéines. Et la protéine animale n'est plus la même que du temps paléo! Trop d’oméga 6.
Un niveau de protéines proche de 10% pendant la cétose nutritionnelle est beaucoup plus optimal. Ils peuvent monter à des pourcentages plus élevés, en particulier pour les individus encore en âge de reproduction et / ou athlétiques, mais ceux qui poursuivent l'optimisation de leur biologie ne voudront pas des niveaux plus élevés pendant de longues périodes.
Le MMT peut être considéré comme un raffinement important du Paléo, en prenant la base alimentaire, sans céréales et en l’améliorant en mettant l'accent sur les graisses de haute qualité, en gardant les glucides non fibreux à environ 50 grammes par jour (ou moins), et en évitant même les sucres naturels tels que les dattes (à l'exception de certains édulcorants qui seront abordés plus tard).
• La question centrale à poser: comment puis-je fabriquer de l’ATP aussi efficacement que possible afin d'optimiser ma santé et la longévité tout en contournant les problèmes qui surviennent durant toute une vie lorsqu’on mange des aliments qui produisent un excès de radicaux libres lorsqu'ils sont métabolisés.
• Les cétones brûlent bien plus proprement que le sucre, ils causent beaucoup moins de dégâts oxydatifs (moins de radicaux libres).
Il est important de noter que le plus grand impact sur l'abaissement de l'exposition aux dommages oxydatifs intervient lorsque  votre taux de glycémie est bas / modéré. C'est pourquoi la surveillance de votre taux de glycémie fait partie intégrante du MMT.

=> Décodage: Pour obtenir des résultats significatifs, il faut contrôler la glycémie
NDLR: et l'exposition au fer (mesure de la ferritine) comme nous le verrons plus loin.
• Il existe des avantages supplémentaires en suivant la thérapie métabolique mitochondriale:
 Clarté mentale
 Libération des fringales (craving)
 Stratégie anticancéreuse
 Changements du microbiome
 Perte de poids sans privation
 Énergie améliorée
 Sensibilité accrue à l'insuline
 Réduction de l'inflammation
• « Vous mangez aujourd'hui pour contrôler les hormones qui diront à vos cellules quoi manger demain ». Dr. Rosendale.  Les hormones et la communication entre elles jouent un rôle important dans le contrôle du poids et votre envie de manger, et même ce que vous désirez. Et ces hormones sont déterminées par les aliments que vous mangez.
Vous reprenez le contrôle de votre santé avec le plan MMT. Il utilise l'apport alimentaire pour moduler les niveaux de vos hormones — y compris la leptine et l'insuline — qui influencent votre poids, ce qui permet à votre corps de brûler les graisses, de ne pas les stocker. Il supprime également les [principales] sources de sucres de votre alimentation, ce qui vous permet de vous libérer de ce cercle vicieux. En conséquence, votre corps libère son emprise sur votre excès de poids. Et cela se fait sans les souffrances et les fringales stéréotypées de la faim qui accompagnent la plupart des régimes lors de la perte de poids.
• Le plan MMT réduit l'inflammation car utiliser du sucre produit 30 à 40% en plus de ROS que la combustion des lipides [si MCT, ndlr ?]. Les huiles oméga-6, en particulier celles qui sont fortement raffinées et facilement oxydées, ont tendance à être très inflammatoires. L'augmentation de votre consommation de graisse oméga-3 améliorera le rapport entre les graisses oméga-6 et oméga-3, ce qui, vous l’apprendrez, est important pour la santé cellulaire.
Le MMT donne la priorité à ce que vos graisses proviennent de sources saines, de graisses saturées et mono-insaturées, et réduit considérablement votre consommation d'huile oméga-6.
Autophagie: le terme autophagie signifie « se manger soi-même» et se réfère aux processus par lesquels votre corps nettoie les débris accumulés, y compris les toxines, et recycle les composants cellulaires endommagés. L'autophagie se produit dans vos mitochondries. Lorsque la mitochondrie entière est digérée et enlevée, le processus s'appelle mitophagie. Ces deux processus sont des facteurs incroyablement importants pour votre santé.
Lorsque l'autophagie et la mitophagie sont inhibées par une mauvaise alimentation, des excès de ROS et des niveaux élevés d'inflammation, les mitochondries endommagées persistent dans la cellule, émettent des molécules pro-inflammatoires et accélèrent généralement le processus de vieillissement. Ainsi, l'autophagie et la mitophagie jouent un rôle important dans le contrôle de la quantité d'inflammation dans votre corps et contribuent à ralentir le processus de vieillissement.
• Ces processus sont largement contrôlés par la « cible de la rapamycine » (mTOR) (autrefois connue sous le nom de « mammalian target of rapamycin »)  - une voie de régulation métabolique primaire qui sera traitée plus largement au chapitre 3.

Suite sur le post suivant


Dernière édition par Luc le Jeu 13 Juil 2017 - 11:29, édité 2 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4136
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Utilité de la cétose

Message  Luc le Jeu 13 Juil 2017 - 11:13

Cétose: pourquoi produisons-nous des cétones?
Chaque fois que votre apport en glucides à partir de nourriture est faible ou inexistant, votre corps peut transformer les graisses en cétones. Cette flexibilité métabolique est une des  raisons importantes par laquelle la race humaine a pu survivre. Elle nous aide à nous adapter à une grande variété de sources alimentaires.
• Les cétones sont des molécules d'énergie hydrosolubles fabriquées par les mitochondries dans votre foie à partir de graisses alimentaires ou stockées et utilisées comme carburant alternatif pour le glucose. Parce qu'ils sont solubles dans l'eau, les cétones n'ont pas besoin de protéines porteuses pour se déplacer dans la circulation sanguine; Ils passent facilement à travers vos membranes cellulaires et même traversent la barrière hémato-encéphalique. Votre cerveau consomme jusqu'à 20 % de votre apport calorique total.
• La cétose nutritionnelle est l'état que vous obtenez lorsque vous entrez dans un état de combustion des graisses. C'est une manière exceptionnellement saine de créer les conditions dont votre corps a besoin pour rester en bonne santé et bien vieillir. Dans la cétose nutritionnelle, les concentrations de cétones dans le sang sont généralement comprises entre 0,5 et 3 mmol / litre et dépassent rarement 6 à 8 mmol / litre. Les taux de glucose sanguin ont également baissé à des niveaux sains de 70 mg / dl ou moins.
• À l'autre extrémité, la céto-acidose diabétique est un symptôme mortel de diabète incontrôlé et peut être fatale si elle n'est pas correctement traitée. En revanche, les taux de cétones dans la céto-acidose diabétique sont généralement supérieurs à 20 mmol / litre. Le véritable danger de la céto-acidose diabétique est que les taux de glucose sont également très élevés, au moins 250 mg / dl, bien qu'ils puissent dépasser 400 mg / dl! Il en résulte une acidose métabolique sévère et une déshydratation sévère secondaire nécessitant une intervention médicale urgente et conséquente.
La céto-acidose survient dans le diabète de type 1 car les taux d'insuline sont très faibles. Parce que vous avez besoin d'insuline pour supprimer la production de glucose dans le foie, l’organisme continue à faire du glucose même lorsque vous ne mangez pas. Une glycémie élevée devrait éteindre la production de cétones, mais encore une fois, le manque d'insuline signifie qu'il n'y a pas de signal pour arrêter de produire des cétones. Comme il y a beaucoup de glucose disponible, les cétones ne sont pas consommées par le cerveau comme combustible. Elles s'accumulent et provoquent une acidose métabolique.
En revanche, dans la cétose nutritionnelle, à moins que vous ayez jeûné longtemps, il existe encore suffisamment d'insuline pour supprimer la production de glucose hépatique. Les niveaux de glucose diminuent lorsque vous réduisez votre apport en glucides et que le cerveau brûle les cétones que vous faites, de sorte que des niveaux élevés ne se produisent jamais.
Donc, c'est l'effet métabolique simultané d’un niveau très élevé de cétones, de glucose très élevé et de déshydratation qui cause les problèmes métaboliques potentiellement mortels associés à la céto-acidose diabétique. Cette condition ne peut pas exister dans la cétose nutritionnelle, mais c'est encore là que de nombreux médecins conventionnels sont bloqués dans leur pensée obsolète.
Le but ultime est de manger un régime sain qui maintient votre corps dans un état de combustion des graisses. C'est pourquoi vous n'entendrez pas me référer au MMT comme un «régime cétogène». Les objectifs finaux du MMT sont d'optimiser vos mitochondries, de réduire les dommages causés par les radicaux libres et d'aborder la cause 1ère de la maladie. Les cétones sont un moyen pour y arriver, pas une fin en soi.
• En plus de nous permettre de survivre aux périodes de pénurie alimentaire, les cétones offrent de nombreux avantages pour la santé:
- Moins de ROS sont produits dans le mode cétose qu’avec la glycolyse. Donc, les cétones sont des « combustibles plus propres » en tant que source d'énergie.
- Si vous passez à la carburation avec des lipides (y compris les cétones), vous diminuez la quantité de sucre disponible pour les cellules cancéreuses.
- La cétone la plus abondante, le bêta-hydroxybutyrate (BHB), exerce une variété de fonctions de signalisation qui peuvent finalement affecter l'expression des gènes. 16
- Les cétones jouent un rôle important dans la réduction de l'inflammation en réduisant ou en régulant les cytokines pro-inflammatoires, et en augmentant ou en régulant les cytokines anti-inflammatoires. 17
- Les cétones partagent une étroite similitude structurelle avec les acides aminés à chaîne ramifiée (BCAA) et votre corps les préfère par rapport aux BCAA. Cela donne aux cétones un effet profondément puissant qui épargne des protéines, ce qui vous permet de consommer des quantités inférieures de protéines tout en conservant ou même en construisant votre masse musculaire.18 En outre, les BCAA sont un stimulant puissant de la voie de signalisation moléculaire mTOR, une voie métabolique très importante qui est souvent hyperactive dans les états pathologiques, y compris le cancer. Donc, lorsque vous maintenez la cétose nutritionnelle, vous inhibez également le mTOR, et l'activité réduite ici est associée à des améliorations, dans la durée, de la santé et la longévité. (19) Cependant, mTOR a un rôle positif, en particulier chez les jeunes, en tant que stimulant puissant de la synthèse des protéines musculaires. Les sportifs et les bodybuilders compétitifs cherchent à activer cette voie,  au détriment des avantages sur la longévité. 20
- Des études suggèrent que les cétones fournissent des avantages protecteurs importants pour les cellules du cerveau qui sont exposées au peroxyde d'hydrogène – une présence commune dans le cerveau de personnes atteintes de maladies neurodégénératives telles que la démence et la maladie d'Alzheimer.21 Le peroxyde d'hydrogène se convertit en un radical hydroxylé libre dangereux lorsque vos niveaux de fer sont élevés, comme nous l'aborderons au chapitre 4. Donc, vous obtiendrez plus de bénéfices des cétones lorsque vos niveaux de fer sont optimisés.
- Les cétones stimulent / augmentent la biogenèse mitochondriale dans votre cerveau22, ce qui signifie qu'elles aident votre corps à améliorer sa capacité à produire plus d'énergie en augmentant le nombre de mitochondries.
- Des rapports anecdotiques suggèrent que chez certaines personnes, le jeûne ou la transition vers un régime à faible teneur en glucides entraîne des sentiments d'euphorie doux, suggérant que les cétones jouent un rôle dans la promotion de l'expérience du bien-être.23
Fin du chapitre 2.

Mise à jour additionnelle du Dr. Mercola sur son site web.
S'il vous plaît, notez que j'ai récemment révisé ma position sur l'utilisation faible des glucides sur le long terme (« using low carb on long term ») et je crois maintenant que la faible teneur en glucides, une teneur faible à modérée en protéines, un régime alimentaire riche en matières grasses saines, tout cela est approprié pour la plupart des personnes qui sont résistantes à l'insuline ou à la leptine. Une fois que la résistance est résolue, il devient probablement contre-productif de maintenir une approche faible en glucides. Une fois que votre poids, votre tension artérielle, votre glycémie et votre cholestérol sont normalisés, vous pouvez augmenter vos glucides. Personnellement, je consomme plusieurs morceaux de fruits par jour et j'ai deux douzaines d'arbres fruitiers dans mon jardin, mais mon poids corporel, la masse grasse et la résistance à l'insuline sont tous optimisés.


Chapitre 2 en docx, 5 pages, pour lire à tête reposée, avec idées clés surlignées (en anglais)
Fichiers joints
2. Why you need MMT p25.docx Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(41 Ko) Téléchargé 2 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4136
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fat for fuel – Dr. Joseph Mercola

Message  sumerien le Ven 14 Juil 2017 - 10:19

Merci pour la traduction et les petites synthèse.
J'espère qu'il y aura la suite, "Protein Paradox" ! Je pense avec une préférence pour le collagène


PS: Comment fait-on pour récupérer le livre (version epub au départ) en doc ?
avatar
sumerien
Accro
Accro

Messages : 181
Date d'inscription : 22/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fat for fuel – Dr. Joseph Mercola

Message  Luc le Ven 14 Juil 2017 - 10:47

sumerien a écrit: 1. J'espère qu'il y aura la suite Protein Paradox ! Je pense avec une préférence pour le collagène
2. Comment fait-on pour récupérer le livre (version epub au départ) en doc ?
1. Bien vu
Le collagène hydrolysé vient équilibrer l'excès / le déséquilibre de certains acides aminés. Déficit en glycine. On ne mange plus assez d'abats. On peut contourner +/ le problème en mangeant du bouillon de volaille.
Voir l'incontournable recette sur ce forum (bone broth, en anglais).
A partir de 50 ans, on peut substituer une partie des acides aminés par du collagène.
2. Pour lire un livre acheté sur internet, en version "téléchargeable" (ePub), il faut un logiciel.
J'ai choisi Kindle. Bien. Gratuit. Mais tu ne peux pas apporter des modifs (surlignage) ou faire une copie pour mettre en évidence un extrait. Protégé.
Je ne commande plus de cette manière, vu que je tiens à partager mes lectures. Je n'aime pas rester trop longtemps devant un écran.
Mais j'ai "Iris mini" pour éviter les excès de "blue light".


Dernière édition par Luc le Ven 14 Juil 2017 - 13:54, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4136
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fat for fuel – Dr. Joseph Mercola

Message  Mirzoune le Ven 14 Juil 2017 - 13:47

Luc a écrit:On peut contourner +/ le problème en mangeant du bouillon de volaille. Voir l'incontournable recette sur ce forum (bone broth, en anglais).

C'est là: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission avec une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges et bio, beaucoup de cru et la natation qui me fait le plus grand bien. Apparition récente d'une névralgie du trijumeau (conflit vasculonerveux). En attente d'une opération par gamma-knife.
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 2750
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 54
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Le paradoxe des protéines

Message  Luc le Sam 15 Juil 2017 - 19:15

Le paradoxe des protéines – Chapitre 3
Extrait de « Fat for Fuel – By Dr. Joseph Mercola.

Comprendre le rôle des protéines

• Les protéines sont un composant structurel des enzymes, des récepteurs cellulaires et des molécules de signalisation.
• Les protéines forment les blocs de construction nécessaires pour nos muscles et nos os.
• Les protéines exercent également des fonctions de transport.
• Les composants des acides aminés issus des protéines servent de précurseurs aux hormones et aux vitamines.
• Mais lorsque vous consommez plus de protéines que ce dont votre corps a besoin, vos reins sont chargés de filtrer les déchets azotés de votre sang. Par conséquent, il est important de reconnaître qu'il y a une limite supérieure à la quantité de protéines qui nous sont réellement bénéfiques.
Beaucoup d'entre nous consomment beaucoup plus de protéines que ce dont nous avons besoin, avec trop de glucides et des quantités insuffisantes de graisses saines.
• Il est maintenant clair que nous avons besoin d'un réalignement complet des composants de notre alimentation.
Suite sur le post suivant

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4136
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il manger des protéines à tous les repas?

Message  Luc le Sam 15 Juil 2017 - 19:26

Pourquoi manger beaucoup de protéines est une mauvaise idée !


Restriction calorique

• La restriction calorique est connue pour modifier l'expression de plusieurs centaines de milliers de gènes. Certains d'entre eux sont liés à la longévité et certains jouent un rôle dans le métabolisme, la croissance cellulaire, la reproduction, la réponse immunitaire et d'autres processus biologiques importants.
Manger un régime riche en matières grasses, adéquat en protéines et à faible teneur en glucides permet de récolter les avantages de la restriction calorique sans privation ou difficulté.
La recherche a établi que ce n'est pas le manque total de calories qui déclenche les effets bénéfiques des régimes déficitaires. La science la plus récente suggère que ce phénomène peut en réalité résulter davantage de l'apport réduit en protéines – en particulier la réduction de l'acide aminé méthionine, dont les niveaux élevés se retrouvent dans les viandes. En fait, nous ne voulons pas supprimer la méthionine, mais il suffit de l'abaisser. Comme la méthionine est un donneur de méthyle nécessaire pour l'un des antioxydants les plus importants que vous ayez, le glutathion.

Insuline
Chez l'homme, son rôle principal est de contrôler le stockage des éléments nutritifs. Plus précisément, son travail consiste à aider à transformer l'excès de glucides en graisse. Avoir trop de sucre dans le sang pendant de longues périodes peut causer de graves problèmes de santé si cela n'est pas traité.
L'insuline joue un double rôle en ce qui concerne le vieillissement: si notre corps perçoit que les aliments sont abondants, des signaux sont envoyés au cerveau pour optimiser la reproduction, créer la vie. Mais, lorsque les aliments sont rares, tous les processus sont axés sur la préservation de l'espèce. Si le cerveau détecte la privation (famine) pendant un certain temps, un réseau appelé mécanismes protecteurs et régénératifs est activé, assurant la survie de notre espèce par temps maigres afin de satisfaire l'impératif biologique de la reproduction.
Selon les études sur les personnes les plus âgées de la planète, plus votre niveau moyen d'insuline est faible et plus votre sensibilité au récepteur à l'insuline est lent, plus le processus de vieillissement est ralenti.
Suite sur le post suivant

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4136
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Un excès de protéines stimule l'hormone IGF-1 et mTOR

Message  Luc le Sam 15 Juil 2017 - 19:36

Facteur de croissance analogue à l'insuline (IGF-1) (Insulin-Like Growth Factor One)

L'excès de protéines stimule également la production d'une hormone appelée IGF-1. L'IGF-1 et l'insuline jouent un rôle quelque peu similaire. Les deux hormones sont si semblables qu'elles réagissent même avec les récepteurs de l'autre (cross-reaction =réaction croisée).
L'hormone de croissance humaine (HGH) (Human growth hormone) agit comme un messager pour l'IGF-1. Une fois libérée par votre hypophyse, HGH stimule la fabrication et la libération de l'IGF-1, qui est responsable de la plupart des effets anabolisants et de la croissance attribués à l’hormone HGH. Fondamentalement, l'IGF-1 indique à votre corps de croître en stimulant les cellules pour se diviser / se reproduire. Mais ce processus, qui se traduit par un organisme plus fort, est fourni à un prix élevé. À l'instar de l'insuline, l'IGF-1 est un stimulant puissant du vieillissement, mis en évidence par des études montrant que les animaux qui produisent moins d'IGF-1 vivent significativement plus longtemps, souffrent moins de maladies par rapport aux animaux qui produisent des niveaux élevés de cette hormone.

mTOR : The Mammalian (or Mechanistic) Target of Rapamycin (mTOR)
MTOR est une protéine ancienne complexe qui sert de voie de signalisation nutritive.
La plupart des médecins n'apprennent rien sur cette voie vitale pendant leur formation, mais c'est le principal mécanisme de renforcement musculaire chez tous les mammifères. Lorsque mTOR n'est pas stimulé, il demande à la cellule d'allumer la gamme des processus de réparation et de maintenance à sa disposition, y compris l'autophagie (nettoyage des débris cellulaires), la réparation de l'ADN et l'activation des antioxydants intracellulaires et des protéines de choc thermique (HSP). Lorsque mTOR est activé, le plus souvent par un excès de protéines, il indique à la cellule de croître et de proliférer; Il supprime également la plupart des mécanismes de réparation et de régénération cellulaires et mitochondriales.

NDLR : Une incohérence a été rectifiée dans le paragraphe suivant. pirat C'est OK ainsi.
Si vous maintenez des niveaux faibles de glucose, un excès d'acides aminés, d'insuline et de facteurs de croissance (comme l'IGF-1), vous empêcherez l'expression des gènes qui favorise l'entretien et la réparation des cellules et des mitochondries. Par conséquent, votre régime alimentaire peut avoir une influence profonde sur votre santé globale, éventuellement même votre durée de vie, et plus important encore, votre période de santé: le nombre d'années que vous vivez et sont réellement en bonne santé.

De tous les éléments nutritifs qui stimulent la voie mTOR, les acides aminés dérivés des protéines sont les plus puissants. Stimuler la voie mTOR en mangeant une grande quantité de protéines est également l'un des moyens les plus rapides de supprimer l'autophagie cellulaire et mitochondriale, ce qui empêche votre corps de nettoyer efficacement les débris et les cellules endommagées. Même si vous optimisez tout ce que vous puissiez faire pour réduire les niveaux de glucose et d'insuline, manger des protéines en excès activera encore la voie mTOR. Si vos objectifs sont de traiter les maladies et de vivre longtemps, faire cela chroniquement est quelque chose que vous voulez éviter.
Pratiquement tous les cancers sont associés à l'activation de mTOR, et l'inhibition de mTOR avec des médicaments, tels que la rapamycine, dont la cible est mTOR, est un traitement anticancéreux commun et très efficace. C'est pourquoi Rosendale et moi pensons maintenant que la restriction des protéines peut être encore plus importante que la restriction des glucides nets de votre alimentation (total des glucides moins les fibres).
Cette théorie a en fait été testée et établie chez la souris, ce qui est certes différent des humains. L'étude a été menée en 2014 et a été publiée dans Cell Metabolism; (6) la longévité et la santé ont été stimulées lorsque les glucides ont remplacé les protéines dans les régimes alimentaires de la souris, ce qui suggère que la réduction des protéines inhibe mTOR plus que la réduction des glucides.
Il convient de noter que les chercheurs n'ont pas testé un régime alimentaire riche en matières grasses, et l'étude a été réalisée sur des souris, pas sur des humains. Les chercheur n’ont pris en compte que les glucides par rapport aux protéines, et si cela ne devait être que votre seul choix / votre unique changement, la restriction des protéines peut en fait être plus importante que la restriction des glucides. Cependant, comme je le montre tout au long de ce livre, il existe de nombreux inconvénients à long terme à manger des glucides en excès (carbs moins les fibres). Il semble donc être rationnel de remplacer les glucides nets par des graisses saines de haute qualité et de restreindre les protéines à la quantité dont votre corps a besoin pour l’entretien et la réparation.
Il est également vrai que pour les athlètes jeunes et peut-être même en milieu de vie, stimuler la voie mTOR en vue de développer les muscles et jouir d'une plus grande force, de la vitesse et des performances est un but digne. Il est important de se rappeler que c'est le groupe qui est toujours capable de reproduction, et une prise de protéines plus élevée appuie cela aussi. Très probablement, la suppression chronique de mTOR, tout comme les glucides nets, est également une stratégie imprudente pour l'optimisation de la santé. Je discuterai plus en profondeur de cela au chapitre 10 sur le cycle des repas de fêtes et de la famine. Des études sur ce sujet n'ont pas encore été faites et personne ne le sait, mais il semble prudent qu'une fois que vous ayez dépassé le stade de la capacité biologique à vous reproduire, vous pourriez être mieux servi / avisé en vous concentrant sur la façon dont vous pourriez améliorer votre espérance / votre durée de vie, en réprimant mTOR avec des niveaux de protéines adéquats, sauf les jours où vous cherchez à augmenter votre masse musculaire lors un entraînement de force.
Une autre exception importante serait celle des personnes de plus de 65 ans. Lorsque vous prenez de l’âge, un apport de protéines plus élevé devient important, afin d'éviter une perte musculaire de la masse maigre. Il serait donc judicieux de relâcher un peu la restriction chez ceux qui sont plus âgés. Idéalement, des doses plus importantes de protéines seront prises les jours où l'entraînement de force est utilisé afin que l’apport supplémentaire de protéines  puisse bénéficier à une augmentation de muscles.


Dernière édition par Luc le Dim 16 Juil 2017 - 2:19, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4136
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Manger plus de protéines que ce que le corps requiert est préjudiciable

Message  Luc le Sam 15 Juil 2017 - 19:40

Conclusion du chapitre 3

La consommation de protéines peut vous aider à nourrir le muscle, la croissance et la réparation, mais manger trop de protéines entraînera un gain de poids, un vieillissement et la maladie.
Heureusement, la clé pour ralentir le processus du vieillissement est dans vos mains : il vous suffit d'arrêter de manger plus de protéines que ce que votre corps requiert pour la réparation des tissus.
La réduction de l'apport en protéines est si efficace qu'elle deviendra probablement un élément encore plus visible des interventions alimentaires anticancéreuses et anti-vieillissement dans le futur.
Je vais aborder la façon de déterminer exactement combien de protéines vous avez besoin pour votre corps afin d’optimiser vos besoins, sans excès, dans le chapitre 8.  Crying or Very sad  Sad

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4136
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fat for fuel – Dr. Joseph Mercola

Message  Luc le Sam 15 Juil 2017 - 19:40

References (chapter 3):
1 E. L. Knight et al., "The Impact of Protein Intake on Renal Function Decline in Women with Normal Renal Function or Mild Renal Insufficiency," Annals of Internal Medicine, 138. no. 6 (2003): 460-67, DOI: 10.7326/0003-4819-138-6 -200303180-00009.
2 M. I. Frisard et al., "Effect of 6-Month Calorie Restriction on Biomarkers of Longevity, Metabolic Adaptation, and Oxidative Stress in Overweight Individuals: A Randomized Controlled Trial," [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].
3 M. E. Levine et al., "Low Protein Intake Is Associated with a Major Reduction in IGF-1, Cancer, and Overall Mortality in the 65 and Younger but Not Older Population," Cell Metabolism, 19, no. 3 (2014): 407-17, DOI: 10.1016/j .cmet.2014.02.006.
4 J. Guevara-Aguirre et al., "Growth Hormone Receptor Deficiency Is Associated With a Major Reduction in Pro-aging Signaling, Cancer and Diabetes in Humans," Science Translational Medicine, 3, no. 70 (2011): 70, DOI: 10.1126 /scitranslmed.3001845.
5 S. I. A. Apelo and D. W. Lamming, "Rapamycin: An InhibiTOR of Aging Emerges From the Soil of Easter Island," Journal of Gerontology, 71, no. 7 (2016): 841-849, DOI: 10.1093/gerona/glw090.
6 S. M. Solon-Biet et al., "The Ratio of Macronutrients, Not Caloric Intake, Dictates Cardiometabolic Health, Aging, and Longevity in Ad Libitum-Fed Mice," Cell Metabolism, 19, no. 3 (2014): 418-30, DOI: 10.1016/j .cmet.2014.02.009.


Dernière édition par Luc le Dim 16 Juil 2017 - 2:21, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4136
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Interview of Dr. Ron Rosendale by Chris Christofferson

Message  Luc le Sam 15 Juil 2017 - 19:45

Extrait de l’Interview du Dr. Ron Rosendale par Travis Christofferson    
[url=https://books.google.be/books?id=Un3GDgAAQBAJ&pg=PT76&lpg=PT76&dq=Interview+of+Dr.+Ron+Rosedale+by+Travis+Christofferson&source=bl&ots=lu8j5SOA3z&sig=1tnYLdXJVXsUIS1UEuFb7Pf4JLc&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwjm2sSuwIvVAhUGxRQKHZShBo0Q6AEIKDAA#v=onepage&q=Interview of Dr. Ron Rosedale by Travis][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
La meilleure prescription santé du Dr Ron Rosendale: « Mangez peu de glucides, moins de protéines et plus de matières grasses ».  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
La résistance des récepteurs à insuline est une cause principale du dysfonctionnement mitochondrial
La résistance à l'insuline est à l'origine d'une myriade de processus du vieillissement corrosif, ce qui inclut des triglycérides élevés, des carences en magnésium, une augmentation de la division cellulaire, la glycation des protéines et l'inhibition de l'autophagie (un procédé qui permet de se débarrasser des débris de cellules défectueuses).
Avec la communication restaurée entre l'insuline et le reste du corps, de nombreux autres problèmes ont commencé à se résoudre. L'équilibre des électrolytes a été restauré et les vaisseaux sanguins se sont dilatés, ce qui a entraîné une pression artérielle normale.
La résistance des récepteurs à l’insuline et à la leptine est en fait une désensibilisation. Lors de la diminution des glucides et de certains acides aminés, en réduisant la consommation de protéines, les taux de leptine des patients diminuent de moitié en quelques jours. Non seulement les niveaux de leptine ont diminué, mais aussi ces patients n'avaient pas faim et ils perdaient du poids. Ils rétablissaient leur sensibilité à la leptine.

(…)
Fin du chapitre 3
Docx de 8 pages pour lire le chapitre complet (en anglais).
Fichiers joints
3. The protein paradox. p47.docx Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(33 Ko) Téléchargé 3 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4136
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fat for fuel – Dr. Joseph Mercola

Message  Luc le Dim 16 Juil 2017 - 2:10

Luc a écrit:Je vais aborder la façon de déterminer exactement combien de protéines vous avez besoin pour votre corps afin d’optimiser vos besoins, sans excès, dans le chapitre 8.  Crying or Very sad  Sad
Je ne vais pas vous laisser mariner jusque là.
On simplifie: Minimum 0.5 gr ; de manière optimale 0.7 gr de protéine par kg de poids corporel.
Exemple: 80 kg x 0.7 = 56 gr de protéines.
Evitez de dépasser 1gr par kg de poids, sauf ponctuellement, en cas de compétition par exemple.
Donc entre 56 et 80 gr de protéine, dans l'exemple.
Idéalement, l'assimilation est optimale à partir d'un repas avec +/ 15 gr de protéines. Jusque 25 gr.
On verra les détails plus tard. Idem pour les questions. Vous pouvez poser des question mais la réponse / l'explication sera apportée plus tard. Sinon cela va être décousu.  Rolling Eyes
NDLR1: Il y a +/ 20 gr de protéine par 100 gr de viande (18 à 24 gr selon le type de viande).
NDLR2: Si vous ne suivez pas un régime amaigrissant, si vous mangez suffisamment, 3 % de protéines de qualité (non altérées) sont suffisantes pour un turnover (entretien).
3% de 2.000 K/cal donnera 60 K/cal, soit 15 gr de protéines.
On n'est pas obligé d'en manger tous les jours. Idéalement 50 % végétal. On adapte les proportions alors, si la fréquence diminue (3 fois / semaine).
PS1: On évitera aussi de manger trop souvent le même type de viande. On varie. Cela vous évitera de commettre des erreurs. Ainsi, les nutritionnistes conseillent de ne pas dépasser 500 gr de viande "rouge" par semaine. Ce type de viande stimule davantage la voie mTOR. Perso, c'est 2 fois par semaine. 
PS2: C'est l'excès de stimulation de la voie mTOR qui est préjudiciable. Cette voie stimule la croissance / multiplication des cellules (mode "division", au lieu de favoriser le mode "carburation"). Un peu, par moment, c'est bien. Beaucoup, c'est trop et préjudiciable.


Dernière édition par Luc le Mer 26 Juil 2017 - 11:33, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4136
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fat for fuel – Dr. Joseph Mercola

Message  sumerien le Dim 16 Juil 2017 - 12:11

Si on doit faire le repas type avec la théorie mercola d'une journée pour un homme/femme donc 2200 kcal ça donne quoi ?
- 200 g de viande donc 40 g de protéines animales : 400 kcal
- 400 g légumes donc 160 kcal donc 10 g de proteines végétales
100 g fruits donc 50 kcal avec 10 g de glucides
- 130 g de corps gras donc 1500 kcal

C'est ça ?
avatar
sumerien
Accro
Accro

Messages : 181
Date d'inscription : 22/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fat for fuel – Dr. Joseph Mercola

Message  Luc le Dim 16 Juil 2017 - 13:00

sumerien a écrit:Si on doit faire le repas type avec la théorie mercola d'une journée pour un homme/femme donc 2200 kcal ça donne quoi ?
- 200 g de viande donc 40 g de protéines animales : 400 kcal
- 400 g légumes donc 160 kcal donc 10 g de proteines végétales
100 g fruits donc 50 kcal avec 10 g de glucides
- 130 g de corps gras donc 1500 kcal

C'est ça ?

Si tu veux, mais cela va caler certains jours avec la digestion des lipides. Tu vas alors devoir lever le pied sur les MG. Si tu coinces, tu vas vouloir moins manger; logique. 1 ou 2 jours, par semaine, ce n'est pas un problème. Sinon, il faudra augmenter les calories émanant des fruits, sans dépasser alors +/ 50 gr de glucides par repas. Ce n'es pas la théorie Mercola, là, mais mon avis.
Mais pour pouvoir gérer ainsi, il faut d'abord apprendre au corps à gérer la lipolyse.
Par conséquent, je viserais d'abord un apprentissage vers le 16.8
Comment, en ne mangeant plus rien après 20H, puis en décalant le petit déj vers 10H. Tu prends alors une càc de beurre de coco dans un potage vert (poireau ou cerfeuil). Plus rien d'autre jusque +/ midi. Sinon, tu vas avoir la fringale et compenser.
Quand tu auras réussi à dompter la bête (glycémie), je procéderais de la manière suivante:
1° Déterminer mon quota de protéines, avec une fourchette:
Supposons que tu pèses 70 Kg et que tu as un tour de taille compris entre 95 et 100.
70 x 0.7 = 49 gr de protéines.
Donc tu vises 49 gr de protéines. soit +/ 200 K/cal..
tu évites de dépasser 70 gr., soit 280K/cal..
Tu évites de descendre sous 35 gr (0.5 gr par kg de poids).
2° Choisir le mode 16.8 ou le mode cétose.
On supposera que tu vas éduquer le corps et que tu ne maitrises pas encore la glycémie car tu avais l'habitude de manger des pseudo-céréales ou un substitut (pdt, patate douce, légumineuses, etc). 
Là, je choisis de ne pas dépasser 50 gr de glucides par repas ou collation. Fruits, légumes, riz, cake SG, quinoa, légumineuses, etc. Il faut varier et tu écoutes tes sensations et tu adaptes.
Minimum 50 gr x 3 repas (ou 2 repas + une collation). Donc 150 gr de glucides, soit 600 K.

Sous-total provisoire:800 à 880 K/cal.
P 200 à 280 K
G 600 K
Le solde à combler est donc :
2000 - 800 = 1200 K/cal, soit 133 gr de bons lipides (sélectionnés) (1200/9) (1 gr de lipide = 9 K/cal)
Mais tu vas pas pouvoir ingérer tous les jours autant de lipides, sans impact sur la digestion. Il y a un temps d'adaptation. Tu ne forces pas, tu anticipes et tu rectifies le tir.
Il va falloir aussi monter progressivement les fibres (30 gr).
Perso, j'étais déjà "adapté". Et j'ai été prudent. Début en été (fruits) et j'ai des enzymes lipases en stock.
Mais tu ne pourras pas le faire convenablement tant que tu n'auras pas éduquer le corps au mode lipolyse.
Conclusion: On apprend d'abord au corps à fonctionner en mode lipolyse pdt +/ 3 semaines. Et on acclimate les intestins (fibres), par palier.
Le mode 16/8 est un excellent moyen, sans brusquer les choses et sans tenir compte de calculs d'apothicaire Twisted Evil

PS: Tu ouvres un post et tu l'intitules "le fil de Sumérien" ou "Journal de Sumérien" ou comme tu le souhaites ... Sumérien entre en lipolyse clown

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4136
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fat for fuel – Dr. Joseph Mercola

Message  sumerien le Dim 16 Juil 2017 - 16:51

Dans les 133 g de bons lipides on a quoi et en quelle quantité :
Huile olive 15g
Huile coco 45 g
Et après ?
avatar
sumerien
Accro
Accro

Messages : 181
Date d'inscription : 22/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Excès de fer & oxydation

Message  Luc le Dim 16 Juil 2017 - 18:23

Excès de fer –  Pq est-ce un risque pour la santé ?

Idées clés (chap. 4)

Un niveau de fer excessif agit comme un catalyseur et transforme le peroxyde d’hydrogène en radical libre hydroxyle (OH) très réactif.
• Cette oxydation excessive est délétère pour l’ADN de la mitochondrie et l’intégrité des membranes. C’est le précurseur de toute sorte de maladies chroniques.
• Le fer facilite la croissance.
NDLR : On ne prend donc pas de supplément de fer en cas d‘infection ou de grippe. Et encore moins dans un multi-vitamines (réaction de Fenton).

Suite sur le post suivant

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4136
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Iron effects on mitochondria

Message  Luc le Dim 16 Juil 2017 - 20:00

Extrait du livre « Fat for Fuel ». Chapitre 4: “The Surprising Effects of Iron on Mitochondrial Health”. Dr. Mercola

Des niveaux élevés de fer peuvent endommager de façon permanente vos organes, tissus et articulations. L'excès de fer peut également augmenter votre risque de cancer, de maladies cardiaques et de décès prématuré. Ce ne sont que quelques exemples.
L'un des dérivés de la respiration mitochondriale est le peroxyde d'hydrogène. Oui, le même que vous pouvez acheter à la pharmacie pour nettoyer les infections. Le peroxyde d'hydrogène qui résulte de la production normale d’ATP, est sain et nécessaire pour réguler une variété de voies métaboliques. Le problème se produit lorsque vos niveaux de fer sont trop élevés. Grâce à un processus appelé la réaction de Fenton, l’excès de fer agit comme catalyseur et transforme le peroxyde d'hydrogène relativement inoffensif en radical libre hydroxyle (OH). Sans aucun doute, c'est l'une des réactions les plus dangereuses qui se produit dans votre corps car le radical libre d'hydroxyle décime l'ADN mitochondrial, les protéines et les membranes. Il contribue également à une inflammation accrue dans votre corps, ce qui est un précurseur de toutes sortes de maladies chroniques.
En plus d'endommager vos mitochondries et de contribuer à des mutations génétiques, le surplus de fer affecte négativement la santé de la manière suivante:
Le fer facilite la croissance. Et donc aussi la croissance des agents pathogènes, tels les bactéries et les fongi. La difficulté que certaines personnes rencontrent pour se débarrasser d’une candidose ou d’une dysbiose n’est pas étonnante, si nous faisons le lien…
Le fer joue probablement un rôle dans les maladies cardiaques en participant à l'oxydation du cholestérol LDL et aux lésions des cellules endothéliales, ce qui contribue à l'athérosclérose. L’étude « Nurses’ Health Study », étude sur la santé des infirmières, a également révélé que les personnes qui avaient fait un don de sang étaient 50 % moins susceptibles d'avoir un AVC ou une crise cardiaque… Excusez du peu !
Le fer se trouve également en concentration élevée dans les plaques amyloïdes trouvées dans le cerveau des patients atteints d'Alzheimer et dans des concentrations anormales chez patients atteints précocement d'une maladie neurodégénérative (Parkinson, SLA). Le stress oxydatif et l'inflammation qui en résulte sont probablement les mécanismes impliqués dans la façon dont l'excès de fer entrave la fonction cérébrale.

Mesure de la ferritine sérique
Les normes de référence corrigées sont encore bcp trop laxistes
- Homme: 20-200 ng/mL.
- Femme: 15-150 ng/mL.
IL existe une assez grande fenêtre de niveaux acceptables, mais les niveaux actuellement considérées comme «sains» ne reflètent pas les niveaux optimaux. Cela ressemble à la façon dont nous avons examiné les niveaux de vitamine D: pendant une grande partie du 20ème siècle ; seuls les niveaux inférieurs à 20 ng / mL de vitamine D étaient jugés insuffisants, mais une science plus récente a montré que vous avez besoin d'au moins 40 ng / mL Pour être en bonne santé.
De multiples études épidémiologiques ont associé une augmentation de la longévité avec des niveaux sériques de ferritine inférieurs à un seuil de 80-90 ng / mL, ce qui est un plateau typique pour les femmes ménopausées. (29) La plage saine de ferritine sérique se situe entre 20 et 80 ng / mL. Au-dessous de 20, vous avez un déficit en fer, et au-dessus de 80, vous avez un surplus de fer. Les femmes dans leurs années de reproduction ont un taux moyen de ferritine de 35 ng / mL, tandis que les hommes dans la même tranche d'âge ont un niveau moyen de 150 ng / mL. (30) Les taux de ferritine peuvent être très élevés. J'ai vu des niveaux supérieurs à 1 000, mais un taux de plus de 80 sera probablement un problème. La marge idéale est de 40 à 60 ng / mL.
Si vous vous situez au-delà, il suffit de faire un don de sang tous les 3 mois. Détails dans le docu pdf en annexe.
Votre corps n'a aucun mécanisme pour arrêter l'absorption du fer hème quand il y en a déjà beaucoup ! Mais vous pouvez en limiter l’absorption par un ou deux stratagèmes dévoilés dans ce même docu.
Docx de 7 pages, pour lire à tête reposée. Traduction en français
Bonne lecture Wink

Lire aussi :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Fichiers joints
4. Excès de fer et mitochondrie. Traduction.docx Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(29 Ko) Téléchargé 5 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4136
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fat for fuel – Dr. Joseph Mercola

Message  sumerien le Dim 16 Juil 2017 - 20:20

40 à 60 plage idéale pour un homme, c'est plus faible que ce je pensais. J'avais 123 en janvier, après un don sang en février j'ai maintenant 87.
avatar
sumerien
Accro
Accro

Messages : 181
Date d'inscription : 22/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fat for fuel – Dr. Joseph Mercola

Message  Luc le Dim 16 Juil 2017 - 20:58

sumerien a écrit: j'ai maintenant 87.
ça va; c'est bon. Je vise entre 60 et 80 mg de ferritine et j'étais à 240 l'an passé. Depuis j'ai fait une chélation (ALA) et suivi une cure anti-glycation. Je suppose que je dois tourner autour de 200.
Je projette de faire une prise de sang bientôt.


Dernière édition par Luc le Mar 18 Juil 2017 - 19:28, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4136
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fat for fuel – Dr. Joseph Mercola

Message  Luc le Mar 18 Juil 2017 - 16:47

Que manger dans le régime MMT
Idées clés (Chapitre 5)
L’objectif est d’optimiser les nutriments denses sans produire un excès de ROS.
• Nous planifions le moment où nous mangeons (par exemple une fenêtre de 8 H) et nous établissons un équilibre entre les macronutriments Lipides Protéines Glucides et Fibres.
• Nous modulons le type de ces macronutriments selon les avancées scientifiques les plus récentes. Ce n’est pas la méthode la plus facile mais celle qui permet de soigner une pathologie ou d’optimiser l’apport des micro-nutriments, avec un objectif santé,  comme déjà précisé.
Utilisez ce chapitre pour faire des provisions d’aliments sains et ad hoc. Par exemple au niveau des « bons lipides ». Notez que vous aurez intérêt à choisir des sources combinées comme la cuisse de poulet avec la peau plutôt que le blanc de poulet (plus maigre) sans peau, ou le plat de côtes, l’entrecôte et la basse-côte qui ont un pourcentage de gras intéressant, soit > 10 % de gras. Donc on laissera assez souvent tomber le filet à 5 % de MG ! voir détails plus bas. (On varie le type de protéines, ndlr !)
• La limitation importante des glucides permet de privilégier la lipolyse sinon vous n’allez pas bien « brûler » les acides gras, sauf si vous créez un déficit de macro-nutriments. Mais ce n’est pas cette option que nous privilégierons car nous ne voulons pas affamer l’organisme ni encore moins le priver de micro-nutriments utiles.
Brûler des glucides, en lieu et place de lipides favorables dans le régime MMT, entrainerait davantage de ROS (oxydation). C’est surtout bien établi pour les acides gras à chaîne moyenne (MCT).
NDLR : Probablement aussi pour les AGMI (olive). Je demande à voir pour les autres AGPI. Je n’ai pas encore tranché. L’info est difficile d’accès et parfois contradictoire. Il faut donc des connaissances suffisantes en biochimie. Mais, si la combustion « sale » est limitée aux AGPI (oméga-3 et 6), cela est suffisant pour favoriser les AG comme carburant, de manière globale, vu que nous devons de toute manière limiter les AGPI à 10 gr maximum par jour, dont 1.5 gr d’oméga-3.
Nous rediscuterons de ce point important plus tard car il faut aussi tenir compte du contexte. Avons-nous affaire à une personne qui métabolise bien, dont le système hormonal fonctionne bien (thyroïde, insuline, leptine) ? Si oui, pas de problème, sauf cas particulier (pathologie).  
• En réduisant considérablement le nombre de glucides nets que vous mangez, vous allez devoir remplir le manque de calories avec d'autres types d'aliments. Dans le mode MMT, vous remplacerez les calories issus des glucides nets (des aliments comme les boissons sucrées, les pains, les pâtes, les craquelins, les chips et les aliments frits) avec des légumes bio et des graisses saines. Cela induira une transformation de votre corps en brûlant principalement des cétones (lipolyse), en réduisant radicalement votre risque au niveau de  la plupart des maladies chroniques.
• En général, un volume élevé de légumes, ainsi que des noix et des graines que vous mangerez tout en suivant le MMT, vous fourniront plus de fibres quotidiennes que la moyenne.  
• Les légumes que vous souhaitez prioriser sont les types à faible teneur en glucides, pensez au céleri, aux verdures et au chou-fleur (relativement peu de glucides) par rapport aux carottes, aux patates douces et aux pommes de terre (glucides relativement élevés).
• Il en va de même pour les fruits, qui contiennent généralement des sucres naturels qui sont ensuite transformés en glucose une fois que vous les consommez. Cependant, il y a une poignée de fruits qui ont de faibles taux de sucres naturels, que vous pouvez manger en petites quantités …
Suite sur le post suivant

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4136
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Liste de légumes pauvres en glucides

Message  Luc le Mar 18 Juil 2017 - 16:52

Liste de légumes qui font partie du MMT
• Asperge
• Avocat
• Brocoli
• Choux de Bruxelles
• Chou
• Chou-fleur
• Cèleri
• Concombre
• Kale ou chou frisé
• Les champignons
• Salades vertes
• L’épinard
• Zucchini (courge) (en quantités très limitées)
• Sauté de verdure (mélange de légumes verts agrémentés d’huile d’olive et / ou d’huile de coco  et d’épices, d’oignon, d’ail (facultatif) et si vous en avez envie d’une louche de bouillon de volaille).
Recherche Google avec « Sautéed greens » + images.  Vous pourrez ajouter des noix ou ce dont vous avez envie pour varier la base, tout en surveillant l’équilibre oméga-3 et 6 et les excès d’oméga-6).  Un logiciel de nutrition comme cronometer vous serait très utile au début, si vous ne maitrisez pas bien la répartition des AG dans les noix et graines.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Après l’adaptation et le passage en mode lipolyse (cétose), vous pouvez ajouter des quantités limitées de ces aliments:
• Aubergine
• Ail
• Oignons
• Panais
• Poivron
• Rutabaga
• Tomate
• Courge d'hiver (en quantités très limitées)

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4136
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Liste de fruits très pauvres en glucides

Message  Luc le Mar 18 Juil 2017 - 16:56

Fruits acceptés dans le régime MMT
 
• Les fruits rouges et les baies (une petite poignée, à la place d’une portion de légumes)
• Le pamplemousse (quelques quartiers, à la place d’une portion de légumes).

La raison pour laquelle ces légumes et ces fruits sont dans la liste, c'est qu'ils sont faibles en glucides et riches en fibres. Les fibres sont une composante importante de la santé, et c’est pourquoi  je vous recommande de dépasser les sources alimentaires et d’en prendre en complément.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4136
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fat for fuel – Dr. Joseph Mercola

Message  Luc le Mar 18 Juil 2017 - 17:02

Les fibres
La fibre est une composante cruciale du MMT pour quatre raisons principales:
La fibre est utilisée comme nourriture pour vos bonnes bactéries, et un microbiome sain est essentiel pour optimiser votre santé.
• La fibre insoluble passe à travers vos intestins sans digestion tandis que la fibre soluble est convertie en acides gras à chaîne courte qui nourrissent vos bonnes bactéries intestinales, sont utilisées comme combustible par vos cellules et servent de molécules de signalisation biologiques importantes (communication).
La fibre réduit les pics de glucose et d'insuline. (1) Elle agit aussi comme anti-nutriment en chélatant certains / une partie des oligo-éléments et / ou des toxines.
• La fibre insoluble forme également un treillis dans votre intestin, et la fibre soluble bouche les trous de ce treillis. Ensemble, elles forment une barrière qui aide à protéger votre foie
. La fibre contribue sans aucun doute à une bonne santé et à une longévité globale et peut avoir un impact positif sur l'abaissement de votre risque de maladie en nourrissant et en favorisant la prolifération de bactéries intestinales saines. Au cours des dernières années, il est devenu clair que, pour être vraiment en bonne santé, vous avez besoin d'un intestin sain.

Lorsque vos bonnes bactéries intestinales sont alimentées par beaucoup de fibres, elles produisent des composés qui aident à réguler votre fonction immunitaire et même à améliorer la santé du cerveau. Comme starter / inducteur, ces composés contribuent à augmenter le nombre de cellules T régulatrices – cellules spécialisées du système immunitaire qui aident à prévenir les réponses auto-immunes et davantage encore. Les cellules T régulatrices sont également impliquées dans la formation d'autres cellules sanguines spécialisées via un processus appelé hématopoïèse.
Lorsque la fibre manque, ces bactéries bénéfiques faiblissent, ce qui peut envoyer votre santé dans une spirale descendante. Cela a un impact négatif non seulement sur votre système immunitaire et le développement des maladies auto-immunes, mais aussi dans votre intestin. Là, il provoque la rupture de la barrière intestinale protectrice, ce qui peut conduire à un syndrome de l'intestin qui fuie (intestin non étanche = leaky gut). Les personnes atteintes de ce trouble souffrent souvent d'une inflammation généralisée et de maladies inflammatoires.
Les chercheurs ont également constaté qu'un régime riche en fibres est associé à un risque moins élevé de décès prématuré par cause, probablement parce qu'il contribue à réduire votre risque de maladies chroniques mortelles, y compris le diabète de type 2, les maladies cardiaques, les accidents vasculaires cérébraux, Et le cancer.
Des études ont également relié un régime alimentaire à haute teneur en fibres à des réductions bénéfiques du cholestérol et de la tension artérielle, une meilleure sensibilité à l'insuline et  une inflammation réduite, ce qui peut influencer votre risque de mortalité.

Il existe deux types de fibres:
Les fibres solubles, comme celle des concombres, des baies, des haricots et des noix, forment une masse semblable à celle du gel dans l'intestin, contribuant à ralentir la digestion. Cela vous laisse repu (satiété)  pour une plus longue période de temps et c’est une des raisons pour lesquelles la fibre peut aider à la perte de poids / masse grasse. Cela ralentit également l'absorption du glucose, ce qui entraîne une diminution des taux d’insuline. Ce type de fibre fermente dans l'intestin et est responsable du maintien de la santé de votre microbiome.

La fibre insoluble, trouvée dans les aliments comme les légumes à feuilles vert foncé, les haricots verts et le céleri, ne se décompose pas pendant la digestion. Elle a de nombreux avantages et deux des plus importants sont sa capacité à se lier aux toxines, à faciliter leur élimination et à la capacité de stabiliser le pH dans vos intestins, créant un environnement inhospitalier pour les microbes potentiellement dangereux. La fibre insoluble aide à accélérer le transit des déchets, ce qui vous aide à maintenir des selles régulières. C'est aussi un système puissant de normalisation des selles, et si vous êtes constipé, il adoucit vos selles en attirant de l'eau dans le côlon, ce qui en augmente le volume. Si vous avez des selles molles, cela les rendra plus solides en absorbant l'excès d'eau. La fibre insoluble frotte également le film protecteur de votre côlon (muqueuse). Il y a un point clé ici: assez de frottement pour éliminer les toxines et les déchets, mais pas trop au point que vous agressiez la  couche protectrice de la muqueuse. Un autre fait à noter est que ce type de fibre peut se lier et contrarier l’assimilation des minéraux et des médicaments ; donc si vous prenez un supplément de fibres, le moment est important. Il est préférable de laisser une heure ou deux avant et après la prise d’un supplément de fibres solubles.
Beaucoup d'aliments entiers, en particulier les légumes, les fruits, les noix et les graines, contiennent naturellement des fibres solubles et insolubles. Je recommande de consommer au moins 35 grammes de fibres et idéalement 50 grammes ou plus d’aliments complets par jour, mais vous pouvez facilement doubler ou même tripler ce montant.

NDLR : Perso, je vise 30 gr minimum. On y va par palier.
Pour atteindre plus facilement un quota élevé, le Dr. Mercola recommande de compléter avec des graines de psyllium organiques (bio). Évitez le psyllium non organique comme la peste car alors qu'il est chargé de pesticides. Pour des fibres supplémentaires, Il prend également deux ou trois cuillères à soupe de graines de chia tous les jours. De plus, il fait tremper une cuillère à soupe de graines de lin toute la nuit et mélange celles-ci dans mon smoothie. Il est important de noter que si votre intestin n'est pas habitué à ces quantités de fibres, vous voudrez progressivement augmenter ces niveaux, car ils peuvent causer du gaz et des ballonnements et même de la constipation jusqu'à ce que votre microbiome se réajuste.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4136
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

3 alternatives les plus sures au sucre

Message  Luc le Mar 18 Juil 2017 - 17:03

Abaisser le volume du sucre et éviter presque tous les sucres - naturels et artificiels - est un élément crucial de votre succès dans le cadre MMT. Je sais combien c’est une tâche redoutable.
Pour faciliter la transition ou modérer l’emploi il existe 2 produits qui satisferont votre envie de dessert, avec une « fat bomb », par exemple : L’érythritol ou la stevia.

L'érythritol est de loin le chouchou du monde céto, remplaçant le xylitol dans la plupart des recettes. C'est le mieux toléré et, contrairement au xylitol, il n'y a pas de fermentation dans l'intestin et je n'ai vu aucune preuve de perturbation du microbiome. Cependant, je vous suggère fortement de limiter son utilisation afin que vous ne deveniez pas dépendants.


NDLR : Tout ce qui finit en –ol, surtout le sorbitol,  est potentiellement dangereux pour la cataracte (tension), si vous en abusez…

Recherche Google avec « érythritol à base de stevia »

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Ne combinez pas plusieurs sources  de sucre si fructose de fruits et érythritol.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4136
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Bon lipides dans le régime MMT

Message  Luc le Mar 18 Juil 2017 - 17:04

Lipides
MMT est un régime riche en matières grasses. Pour promouvoir votre passage à la combustion des graisses, vous allez obtenir la majeure partie de vos calories via le gras. Mais vous devez choisir vos graisses à bon escient.
Si vous remplacez vos calories issues des glucides par des calories provenant de graisses transformées industriellement (raffinées), vous ne bénéficierez d’aucun bénéfice avec ce régime. Au lieu de cela, vous créerez encore plus de mal à vos mitochondries et à votre santé globale.
Voici les sources de graisses qui brûlent proprement et aident vos mitochondries à guérir (et comme de nombreuses sources de graisses de haute qualité sont également jointes avec des protéines, il y en a plusieurs - comme le bœuf et les œufs dont les poules sont nourris en pâturage - répertoriés dans la section des protéines).
Beurre et ghee organiques, issus de bêtes nourris au pâturage (herbe)
• Lait de coco
• Graisse de poulet (peau et cuisse par exemple)
• Graisse de canard
• Huile de noix de coco
• Huile MCT
• Huile d'avocat
• Huile d'olive extra vierge
• Huile de noix de coco

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4136
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Huile ce coco: 15 % C8 et C10. Acide caprylique et caprique

Message  Luc le Mar 18 Juil 2017 - 17:05

                                                                   Huile de coco

L'huile de coco est une splendide base alimentaire depuis des millénaires, elle lutte contre toutes sortes de microbes, des virus aux bactéries et protozoaires, dont beaucoup peuvent être nuisibles, et elle constitue une source fabuleuse de graisse de haute qualité.

Environ 50 pour cent de la graisse dans l'huile de noix de coco est de l'acide laurique, qui se trouve rarement dans la nature. En fait, l'huile de coco a une plus grande proportion d'acide laurique que tout autre aliment. Votre corps convertit l'acide laurique en monolaurine, un monoglycéride (une graisse unique attachée à une molécule de glycérol, contrairement aux acides gras libres qui forment un triglycéride) qui peut effectivement détruire de nombreux virus dont la membrane structurale est composée de lipides tels que le VIH, l'herpès, la grippe, la rougeole, les bactéries gram-négative et des protozoaires tels que le Giardia lamblia.

Pour un coup de boost rapide ou une augmentation d'énergie, vous pouvez simplement manger une cuillerée d'huile de coco. Vous pouvez également ajouter de l'huile de coco à votre thé ou café au lieu d'un édulcorant. La noix de coco contribue également à améliorer l'absorption des vitamines liposolubles, de sorte que prendre une cuillerée d'huile de coco avec vos vitamines quotidiennes peut contribuer à augmenter leur efficacité (biodisponibilité).

Si vous souhaitez augmenter les avantages du MMT, je recommande également d'ajouter de l'huile MCT à votre plan quotidien. (MCT = Medium Chain Triglycerids = triglycérides à chaîne moyenne).

L'huile MCT est le cousin plus concentré de l’'huile de noix de coco. Dérivé de l'huile de noix de coco, la plupart des MCT disponibles dans le commerce comprennent des quantités égales d'acide caprylique (C8, un acide gras avec 8 atomes de carbone dans sa structure moléculaire) et d'acide caprique (C10, un acide gras à 10 atomes de carbone).

Normalement, lorsque vous mangez un aliment gras, il se décompose dans l'intestin grêle principalement par l'action des sels biliaires et de la lipase, une enzyme pancréatique. Mais les triglycérides à chaîne moyenne (MCT) peuvent contourner ce processus; Ils diffusent à travers la membrane intestinale et vont directement à votre foie via le portail hépatique. Une fois là-bas, surtout si vous êtes en cétose nutritionnelle ou que vous carburez avec de la graisse, ils sont rapidement transformés en cétones, qui sont ensuite relâchées dans votre circulation sanguine et sont transportées dans tout votre corps, y compris dans votre cerveau, pour être utilisées comme un produit de combustion propre / carburant propre.

Pour cette raison, l'huile MCT est une excellente façon d'inclure de la graisse supplémentaire, car elle est inodore et +/ sans arrière-goût et est donc facile à consommer directement à la cuillère. Sa conversion rapide en énergie peut vous aider à rester dans le plan MMT dans les moments où votre faim est élevée et que la nourriture appropriée est rare.

Le seul problème est que cette efficacité se produit à un faible coût. Votre foie peut ne pas être en mesure de traiter beaucoup de graisse rapidement, et peut donc retourner à nouveau un peu de cette graisse dans vos intestins, où elle peut entrainer des maux d'estomac et des selles molles. Vous pouvez consommer de l'huile MCT tous les jours, mais vous devez commencer lentement et augmenter votre dosage au fil du temps afin que vous puissiez améliorer votre tolérance. (Pour cette raison, l'huile MCT peut également aider à soulager la constipation, mais n’exagérez pas juste pour obtenir cet effet.)

Commencez par une cuillère à café une fois par jour, de préférence combiné avec des aliments, et si vous n’avez pas des selles molles ou d'autres symptômes gastro-intestinaux, vous augmentez progressivement. Certaines personnes utilisent jusqu'à une ou deux cuillerées à soupe à chaque repas, mais la plupart des personnes n’ont besoin que d’une ou deux cuillerées à soupe par jour. Si, à un moment donné, vous développez un problème digestif, revenez à votre dose précédente et restez-y pendant quelques jours. L'augmentation de votre consommation de fibres peut également aider à éviter les ballonnements et la diarrhée induite par l'huile MCT. Viser à manger environ 25 grammes de fibres pour chaque cuillère à soupe d'huile MCT.

Ma préférence personnelle, même si elle est plus coûteuse, est la prise direct de C8 (acide caprylique), car il se convertit en cétones beaucoup plus rapidement et plus efficacement que les autres versions de l'huile MCT, dont la plupart contiennent une combinaison de 50:50 de graisses C8 et C10 (acide caprique). C8 peut aussi se digérer plus facilement. Quelle que soit l'huile MCT que vous achetez, assurez-vous de l'éloigner de la lumière du soleil, dans une bouteille opaque qui limite l'exposition à la lumière.

Bien que le MCT ne soit généralement pas utilisé comme huile de cuisson, vous pouvez toujours l'utiliser dans certaines recettes; Il suffit d'éviter de le chauffer à plus de 320 degrés (320° Fahrenheit, ndlr, soit 160° C). Par exemple, vous pouvez le remplacer par une partie de l'huile que vous utiliserez pour faire de la mayonnaise ou une vinaigrette, mélanger avec des légumes coupés pour faire une sauce ou l'ajouter aux smoothies ou aux soupes. Vous pouvez également l'ajouter au café ou au thé avec une autre graisse comme le ghee. Mélangez-le bien et tirez-en avantage pour une augmentation d'énergie (boost mental dans certains cas, ndlr).

Il n'y a qu'une chose à garder à l'esprit: Parce que l'huile MCT est si facilement convertie en carburant, et que le carburant peut être utilisé par votre cerveau et votre cœur, si vous le prenez la nuit, vous pourriez être trop hyperactif pour vous endormir. Cela dit, si vous poursuivez l'ensemble du programme MMT, vous éviterez toute nourriture pendant au moins trois heures avant le sommeil (comme je l'expliquerai au chapitre 10) ; donc cet effet ne devrait pas être un problème.

Attention: les personnes atteintes d’un cancer du foie, avec des enzymes hépatiques élevées, des métastases hépatiques étendues ou d’autres maladies du foie ne doivent pas utiliser d'huile MCT. Cependant, ils peuvent encore utiliser l'huile de coco.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4136
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

L'avocat fournit 20 nutriments essentiels

Message  Luc le Mar 18 Juil 2017 - 17:30

Les avocats

Les avocats sont l'un des aliments les plus sains que vous puissiez manger. Personnellement, je mange un à trois avocats presque tous les jours. Ils sont une excellente source de matières grasses mono-insaturées saines - un type de graisse que votre corps peut facilement brûler comme énergie - et des vitamines et des antioxydants. Ces super fruits ont de nombreux autres avantages:

• Perte de poids. Selon la recherche publiée dans Nutrition Journal, ceux qui ont mangé un demi-avocat à leur déjeuner standard ont déclaré être 40% moins affamés trois heures après leur repas et 28% avoir moins faim  cinq heures plus tard par rapport à ceux qui ne mangeaient pas d'avocat au déjeuner. L'étude a également révélé que les avocats semblent utiles pour la régulation de la glycémie 2.

Nutriments riches. Les avocats fournissent près de 20 nutriments essentiels pour la santé, y compris le potassium, la vitamine E, les vitamines B et l'acide folique (B9). Le potassium joue un rôle important dans la fonction cardiaque, la santé du squelette, la digestion et la fonction musculaire et est essentiel pour le bon fonctionnement de toutes les cellules, tissus et organes de votre corps.3 Malgré le fait qu'il soit disponible dans de nombreux aliments, seulement 2 % des adultes américains obtiennent la quantité journalière recommandée4. Ceci est particulièrement troublant car le potassium contrebalance les effets du sodium sur la tension. Le déséquilibre dans votre rapport sodium-potassium peut non seulement entraîner une hypertension artérielle, mais peut également contribuer à un certain nombre d'autres maladies, y compris les maladies cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux.

Environ deux avocats et demi fournissent la quantité quotidienne recommandée d'environ  4.700 mg de potassium par jour. De plus, un avocat moyen contient environ 40 mg de magnésium, soit environ 10% de la valeur quotidienne recommandée.

Le magnésium est un autre minéral important pour équilibrer le calcium. Selon certaines estimations, jusqu'à 80 pour cent des Américains n'obtiennent pas assez de magnésium et peuvent être déficients. Si vous souffrez d'une fatigue ou d'une faiblesse inexpliquée, des rythmes cardiaques anormaux, voire des spasmes musculaires et des contractions des yeux, de faibles niveaux de magnésium pourraient être le responsable du problème.

Mieux encore, les avocats sont l'un des rares aliments qui contiennent des niveaux significatifs de vitamines C et E (5) et sont riches en fibres, avec environ 4,6 grammes pour la moitié d'un avocat. Donc, lorsque vous mangez des avocats, vous fournissez à votre corps un ensemble complet de nutriments.

• Augmentation de l'absorption des nutriments. Parce qu'ils sont si riches en graisses saines, les avocats aident votre corps à absorber les nutriments liposolubles d'autres aliments. Une étude publiée dans The Journal of Nutrition a révélé que la consommation d'un avocat entier, combiné soit à une sauce tomate, soit à des carottes crues, a considérablement amélioré l'absorption des caroténoïdes et leur conversion en une forme active de vitamine A. (6) Une étude de 2005 a également constaté que l'ajout d'avocat à la salade permettait aux participants d'absorber trois à cinq fois plus de molécules antioxydantes caroténoïdes, ce qui aide à protéger votre corps contre les dommages causés par les radicaux libres. (7)

• Lutte contre le cancer. L’avocatine B, un type de graisse trouvée dans un avocat, permet de lutter contre la leucémie myéloïde aiguë, qui est une forme de cancer particulièrement rare et mortelle. La graisse d'avocat a été capable d’éteindre (wipe out)  les cellules souches de la leucémie tout en laissant les cellules saines indemnes. (Cool Les avocats sont également riches en caroténoïdes utiles dans la  lutte contre le cancer, qui sont les plus abondants dans la partie vert-foncé de la chair la plus proche de la peau.

J’emporte même des avocats avec moi quand je voyage, en vous assurant de les prendre très durs, car ils muriront parfaitement pendant le voyage sans être écrasés dans mon sac. Vous pouvez utiliser n'importe quel type de conteneur rigide, mais j'aime les transporter dans un tube en carton rigide pour éviter qu'ils ne soient écrasés lors de l’enregistrement de mes bagages.

Les avocats ont été classés parmi les cultures commerciales les plus sûres en termes d'application de pesticides et leur peau épaisse protège le fruit à l’intérieur contre les pesticides. Il n'y a donc pas vraiment besoin de dépenser de l'argent supplémentaire pour des avocats bio. J'ai même fait tester les avocats par ma propre équipe, issus d'une variété de producteurs dans différents pays, vendus dans plusieurs grandes épiceries, et ils ont tous été  testés libres de pesticides et sans produits chimiques nocifs.

Pour préserver la zone avec la plus grande concentration d'antioxydants, vous devez / souhaitez essentiellement éplucher l'avocat avec vos mains, comme vous le feriez une banane:

• D'abord, couper l'avocat dans le sens de la longueur, autour du noyau.

• Tenir chaque moitié, les tordre dans des directions opposées pour les séparer du noyau.

• Enlever le noyau

• Couper chaque moitié, dans le sens de la longueur

• Ensuite, à l'aide d'une cuillère à café ou de votre pouce et de votre index, décoller simplement la peau de chaque quartier.

NDLR : Perso, comme je mange un 1/3 ou ½ avocat à la fois, je laisse le noyau attaché au demi-avocat que j’emballe dans un papier cello, en vue du stockage, jusque 36 à 48 H au frigo.  Il est important que le noyau reste bien en contact avec la chair. Pour retarder le rancissement du demi-avocat conservé, je passe une rondelle de citron ou de lime sur la surface de la chair.

Remarque: si vous avez une allergie au latex, vous pouvez avoir une réaction croisée avec les avocats. En outre, si vous souffrez d'allergies saisonnières, vous pouvez remarquer une sensibilité aux avocats lorsque la quantité de pollen est élevée. Vous voudrez alors peut-être faire des pauses périodiques afin de ne pas développer une allergie ou une sensibilité.

Malgré tous ces avantages, les avocats ont un inconvénient sérieux: ils peuvent coûter cher, en particulier si vous ne vivez pas dans un état où ils sont cultivés. Pour compenser certains de leurs coûts, achetez-les quand ils sont en vente-promo et choisissez ceux qui sont verts et durs. Vous pouvez les garder au réfrigérateur pendant une période maximale de trois semaines. Il suffit alors de les enlever +/ deux jours avant de les manger pour leur permettre de mûrir et de ramollir.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4136
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Les olives et l’huile d’olive

Message  Luc le Mar 18 Juil 2017 - 17:32

Les olives sont une merveille de la nature qui mérite une attention particulière. 100 grammes (3,5 onces) d'huile d'olive ont près de 100 grammes de matières grasses: mono-insaturées (77 grammes), polyinsaturées (8,4 grammes) et saturées (13,5 grammes). Les olives sont une superbe collation, salée et rassasiante, et un merveilleux ajout aux salades. Elles sont un moyen salutaire d'ajouter de la graisse à votre alimentation. Les olives, l'huile d'olive et les composés qu’elles renferment ont été répertoriés comme avantages santé de ma manière suivante :
Puissance antioxydante : les phénols (hydroxytyrosol, tyrosol), les polyphénols (oleuropein glucoside) et l'oleuropeine. Les propriétés antioxydantes des olives se révèlent plus fortes que celles de la vitamine E.

Protection cardiaque : La plupart de la graisse dans les olives et l'huile d'olive est l'acide oléique, une graisse mono-insaturée connue pour réduire votre risque de maladie cardiaque en diminuant le cholestérol LDL et la pression artérielle. L'oléuropeine, un composant antioxydant des olives, réduit également l'oxydation du cholestérol LDL dans votre corps et peut réduire les marqueurs du stress oxydatif.

Activité anticancéreuse : Les propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires dans les olives, ainsi que d'autres composés anticancéreux, les rendent utiles pour la prévention du cancer. Par exemple, on a trouvé des composés dans les olives et l'huile d'olive qui activent le gène suppresseur de tumeur et le gène apoptotique, ce qui induit la mort cellulaire programmée.9

Avantages anti-âge : Le Tyrosol, un phénol trouvé dans l'huile d'olive extra vierge, s'est révélé capable d’augmenter la durée de vie et la résistance au stress dans les vers ronds.10 L'oléuropeine, l'hydroxytyrosol (un autre antioxydant) et le squalène dans les olives peuvent également aider à protéger votre peau contre les rayonnements ultraviolets (Lumière UV). L'oleuropeine en particulier a été considérée comme un protecteur de la peau et a une action antioxydante directe sur votre peau. 11

Santé des os. 12

Il est relativement facile de trouver des olives de haute qualité (recherchez celles avec les noyaux intacts et vendus dans un pot, pas dans une conserve métallique), mais ce n'est pas le cas pour l'huile d'olive. Selon la base de données sur la lutte contre la fraude alimentaire de la Convention de la Pharmacopée des États-Unis, 14 huiles d'olive sont diluées de façon commune et délibérée avec des huiles moins coûteuses et de qualité inférieure, avec des huiles dérivées de noisettes, du soja, maïs, tournesol, palme, sésame, pépins de raisin et souvent de qualité inférieure, car elles échappent plus facilement aux mesures de détection de fraude. Malheureusement, ces autres huiles ne figureront pas sur l'étiquette, et la plupart des gens ne pourront pas discerner que leur huile d'olive n'est pas pure.

En 2016 « 60 Minutes » fit un exposé sur l'industrie italienne de l'huile d'olive et a révélé qu'elle a été corrompue par la mafia. Ils ajoutent de grandes quantités d'huiles végétales oméga-6 bon marché, généralement des huiles de tournesol, et génèrent plus de 16 milliards de dollars de ventes par année en raison de la substitution.

Lorsque vous avez besoin d'une huile pour cuisiner, l'huile de coco, et non l'huile d'olive, est le choix idéal, car elle est la seule qui soit suffisamment stable pour résister aux dégâts causés par la chaleur.

Outre sa grande quantité de graisses insaturées qui le rendent très propice aux dommages oxydatifs, l'huile d'olive extra vierge présente un inconvénient majeur même lorsqu'elle est utilisée à froid: elle est encore extrêmement périssable. Elle contient de la chlorophylle, ce qui accélère la décomposition et rend l'huile rance assez rapidement.

Dans la nature, presque toutes les sources de protéines animales sont également des sources d'une quantité importante de graisse. Afin de vous aider à répondre à votre allocation quotidienne de graisse sans dépasser vos totaux quotidiens de protéines, évitez les produits laitiers à faible teneur en matières grasses ou les viandes «maigres». Au lieu de cela, cherchez à prendre la majorité de vos sources de protéines riches en matières grasses - les cuisses de poulet avec la peau à la place de poitrine de poulet sans peau, par exemple.

Comme je l'ai souligné au chapitre 9, vous souhaitez conserver votre apport en protéines à un repas à hauteur de 12 à 15 grammes pour les femmes et de 15 à 20 grammes pour les hommes (en prenant trois repas par jour). Toutefois, si votre système immunitaire est compromis ou si vous vous rétablissez d'une opération chirurgicale ou d'une maladie ou si vous avez une demande d'activité physique plus élevée, vous aurez besoin d'environ 25 % en plus.

Le Dr. Mercola préconise de manger certains produits d'origine animale, mais seulement ceux issus d'animaux élevés par des pâturages qui n'ont pas reçu d'hormones ou d'antibiotiques ajoutés.  Recherchez les produits certifiés « élevé en pâturage »  / « grassfed »

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4136
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Boeuf entrecôte persillé

Message  Luc le Mar 18 Juil 2017 - 17:37

Sélectionnez votre viande – À contre-courant !

Commentaire NDLR
Sélectionnez votre source d’approvisionnement et choisissez de préférence un morceau persillé, càd avec un marbré intramusculaire. C’est une couche de graisse caractéristique qui lui confère « sa saveur de beurre sans égal ».
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La race Angus, d’origine écossaise est naturellement et généreusement persillée, avec des arômes de noisette (39€/kg chez Carrefour). Ou la Blonde de Galice ou Rubia Gallega qui est une race à viande d’exception originaire de la région de Galice au Nord-Ouest de l’Espagne (30€/kg), cousine de la blonde d’aquitaine, elle a été élue meilleure viande du monde par le magazine Beef® et le magnifique film Steak (R)évolution.

Le bœuf Kobe (japonais) est très réputé aussi pour privilégier ce type de viande. Mais son prix est excessif (62–110€/kg).

Vous trouverez plus facilement ce type de viande dans un mag bio. Le prix tournera souvent vers 25 € le kg pour une viande +/ persillée issue d’une race élevée dans nos régions, en pâturage. Pas besoin d’en manger 150 gr ! 60 à 75 gr sont suffisants. 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Fin du commentaire (NDLR)

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4136
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Sélectionnez l'origine et le type de poisson.

Message  Luc le Mar 18 Juil 2017 - 17:46

Produits de la mer

Les fruits de mer sont la source idéale pour les acides gras oméga-3, l'EPA et le DHA, mais surtout le DHA, qui est la graisse la plus importante pour votre santé biologique. C'est la seule graisse majeure qui n'est pas brûlée comme carburant mais intégrée directement dans vos membranes cellulaires et mitochondriales.

Parmi les poissons les moins contaminés, et le plus élevé en oméga-3 saine, il y a le saumon d'Alaska et le saumon rouge (saumon Sokeye, ndlr). Ils ne peuvent pas être cultivés et ils sont donc toujours sauvages. Le risque pour le sockeye d’accumuler des quantités élevées de mercure et d'autres toxines est minime, compte tenu de sa courte durée de vie. En outre, la bioaccumulation de toxines est réduite car aucune de ces espèces de saumon ne se nourrit de poissons plus petits et très contaminés.

Plus un poisson est près du bout de la chaîne alimentaire, moins il y aura de contamination qu'il aura accumulée au cours de sa vie ; d'autres choix sûrs sont les petits poissons comme les sardines, les anchois, le maquereau et le hareng. Les sardines sont l'une des sources les plus concentrées de graisse oméga-3, avec une portion contenant plus de 50% de votre valeur quotidienne recommandée, ce qui en fait l'une des meilleures sources alimentaires d'oméga-3 d’origine d'animale.15 Assurez-vous juste d'obtenir vos sardines dans l'eau, pas dans l'huile d'olive, car presque toute l'huile d'olive utilisée pour conserver ce poisson n'est pas adaptée à la consommation humaine (huile raffinée ou oxydée, ndlr). 

Évitez les poissons d'élevage
Bien que le saumon d'élevage soit plus abondant et moins cher que le saumon d'Alaska sauvage, je décourage fortement la consommation de saumon d'élevage en raison de son profil nutritionnel inférieur, de ses inconvénients environnementaux, de ses colorants ajoutés et d'autres risques potentiels pour la santé. (…)

Les poissons d'élevage sont également soumis à plusieurs des mêmes problèmes que l'élevage intensif (CAFO) de bœuf et de porc: à savoir une forte utilisation d'antibiotiques et de pesticides et des aliments OGM. (…)Évitez le saumon de l'Atlantique, car ces poissons sont presque toujours « cultivés ».
(…)

Sélectionnez un poisson
Lors de l'achat de poissons dans les épiceries, recherchez des étiquettes d’intervenants dans le contrôle qualité, qui vérifient la qualité, comme le Marine Stewardship Council (son logo comporte les lettres MSC et un logo bleu en forme de poisson). MSC a des auditeurs qui certifient d'où provient le poisson et comment il est arrivé à vous.
(…)
Pour les crevettes, ndlr, cherchez des crevettes sauvages ou issues de la Mer du Nord, et non provenant d’Asie. Si vos crevettes ont été cuites, congelées et transportées pour être conditionnées au Maroc, c’est une alternative acceptable. Il faudrait une certification tierce qui indique que les crevettes proviennent d'où elles l’affirment. Gardez à l'esprit qu'un prix minimum par kg pour les crevettes est généralement supérieur à 35 €. Si vous voyez une affaire qui semble trop bonne pour être vraie, c’est que c’est probablement une arnaque.  La crevette crise est toujours sauvage. C’est un délice à manger cru, nature ou légèrement mayonnaisé, dans une tomate du jardin.

La crevette grise (Crangon Crangon)
Elle vit dans la Mer du Nord, le long de la côte occidentale européenne, et est toujours capturée (pas d'aquaculture) de mai à octobre, par les pêcheurs belges, hollandais, anglais, allemands et danois. C'est la "délicatesse" de la mer du Nord. Crue, elle est grise, comme son nom l'indique, mais cuite, elle devient brun-orange.

La crevette nordique (Pandalus borealis)
C’est la crevette rose qu’on trouve en grande surface, dans les raviers de 125 à 200 gr. Elle vient des eaux froides de l'Atlantique Nord (Norvège, Groenland, Danemark). Très périssable, elle est immédiatement cuite et congelée après sa capture. Elle est rose et on la confond parfois avec la crevette bouquet.
Enfin, le cas échéant, achetez le poisson entier, car il est beaucoup plus difficile de déformer ces espèces lorsqu'elles ne sont pas découpées et transformées en filets.
Si vous êtes un amoureux des fruits de mer et que vous mangez tous les types de poissons et que les mollusques et crustacés sont importants pour vous, utilisez cette liste, compilée par le the Natural Resources Defense Council, pour sélectionner les types les moins contaminés (22)

Poissons avec le moins de mercure (recommandé)
• Anchois
• Butterfish
• Catfish
• Clam
• Crabe (domestique)
• Écrevisse (crawfish)
• Haddock (Atlantique)
• Hareng
• Jacksmelt (Silverside)
• Kingfish ou croaker (atlantique) (courbine blanche)
• Maquereau (Atlantique Nord, Chubb)
• Merlu
• Mullet
• Oyster (huitre)
• Plaice
• Plaine
• Pollock
• Saumon (en conserve)
• Saumon (sauvage)
• Sardine
• Scallop
• Crevette
• Sole (Pacifique)
• Calamars
• Tilapia (pas cultivé, difficile à trouver)
• Truite (eau douce)
• Whitefish
• Whiting (cod-like)



Niveau modéré de mercure (consommation modérée)
• Basse (de mer, rayée, noire)
• Poisson Buffalo
• Carpe
• Homard
• Mahi mahi
• Monkfish (morue d’Alaska)
• Lotte
• Perche (eau douce)
• Sheepshead
• Skate
• Snapper (vivaneau campèche ou vivaneau rouge)
• Tilefish (Atlantique)
• Thon (bonite)


Niveau élevé de mercure (à éviter)
• Croaker (Pacifique blanc / Kingfish)
Flétan (Halibut Atlantique, Pacifique)
Maquereau (espagnol, golfe)
• Perche (océan)
• Sablefish (Black Cod)
• Bass de mer (chilien)
Thon (albacore, yellowfin)


Niveau de mercure le plus élevé (ne jamais manger)
• Bluefish
• Espadon
• Mérou
• Maquereau (type roi) (King Mackerel)
• Marlin
• Orange roughy
• Requin
Thon (bigeye / patudo, ahi)


Enfin, peu importe le type de poisson que vous prenez en compte, cherchez les variétés qui ont reçu la certification Marine Stewardship Council (MSC), ce qui garantit que chaque composant du processus de fabrication - de la façon dont les matières premières sont récoltées jusqu’à la façon dont le produit est fabriqué - a été examiné par le MSC et contrôlé indépendamment pour s'assurer qu'il respecte les normes durables.


NDRL: Info additionnelle
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
=> How safe is it to eat ?.
NB: Surveillez le sélénium et ça se passera bien si vous restez dans les 2 1ères catégories.


Dernière édition par Luc le Mar 18 Juil 2017 - 21:04, édité 3 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4136
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fat for fuel – Dr. Joseph Mercola

Message  Luc le Mar 18 Juil 2017 - 17:49

Laitages

Les produits laitiers peuvent être classés comme étant riches en matières grasses ou élevés en protéines ou avec une combinaison des deux, alors que dans le MMT, vous voulez seulement adhérer aux options à forte teneur en matières grasses. Certains produits laitiers, comme le lait et le fromage cottage, sont riches en lactose (sucre du lait), qui est constitué d'une molécule de glucose liée à une molécule de galactose. Une fois qu'il est digéré, le glucose augmentera la glycémie. Ainsi, limitez votre consommation de produits laitiers aux formes qui se trouvent sur la liste des «produits laitiers à haute teneur en matières grasses» juste en dessous. Et tout comme pour votre viande et vos œufs, vous souhaitez choisir des produits laitiers issus de vaches élevées en pâturage et biologiquement - comme pour le bœuf, recherchez la toute nouvelle certification "American Grassfed" de l'AGA. Lorsqu'ils sont disponibles, les produits laitiers crus sont préférables aux produits laitiers pasteurisés. Même les produits laitiers riches en matières grasses contiennent des protéines, assurez-vous d’en tenir compte dans le décompte quotidiens des protéines.

Laitages riches en MG (Okay si avec modération)


  • Beurre (12 grammes de graisse par cuillère à soupe, protéines minimales)

  • Ghee (13 grammes de graisse par cuillère à soupe, pas de protéines)

  • Crème fouettée lourde (5 à 6 grammes de graisse par cuillère à soupe, protéines minimales)

  • Fromage à la crème (4 à 5 grammes de graisse par cuillère à soupe, certaines protéines)

  • Crème sure (2 à 3 grammes de graisse par cuillère à soupe, certaines protéines)

  • Parmesan (1,4 gramme de graisse par cuillère à soupe, haute teneur en protéines). Utilisez tous les fromages principalement sous forme de condiments.

  • Fromage  cheddar (9 grammes de graisse par once, haute teneur en protéines)

  • Brie (8 grammes de graisse par once, 28 gr, haute teneur en protéines)


Laitages très riches en protéines (à éviter)

Lait

Cottage cheese

Ricotta

Yoghurt / yaourt

Kefir

Remarque: Les produits laitiers riches en matières grasses contiennent des métabolites d'œstrogènes qui peuvent jouer un rôle dans les cancers sensibles aux hormones, tels que le sein, l'utérus, les ovaires et la prostate. Utilisez les produits laitiers avec parcimonie, si vous avez ce type de cancer. À moins d'être organique, il est probablement contaminé par du Roundup, des hormones, des antibiotiques, et pire encore, des bactéries résistantes aux antibiotiques.

NDLR : Dans un régime sans gluten, Jean Seignalet conseille d’éviter les laitages, tous les laitages animaux,  car 50 % des personnes sont intolérantes. Problème d’allergie croisée (mimétisme moléculaire). 


Dernière édition par Luc le Ven 3 Nov 2017 - 15:30, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4136
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fat for fuel – Dr. Joseph Mercola

Message  Luc le Mar 18 Juil 2017 - 17:51

Œufs
Malgré la mauvaise étiquette (bad rap) qu'ils ont obtenu des organismes de santé publique et de la plupart des médias traditionnels au cours des dernières décennies, les œufs sont l'un des aliments les plus sains que vous puissiez manger, offrant une bombe nutritionnelle fantastique, proportionnellement à votre argent.
Beaucoup de gens, malheureusement, ont été effrayés de cette source de nourriture saine parce que les œufs contiennent du cholestérol, mais il est de plus en plus connu que le cholestérol alimentaire provenant de sources naturelles ne constitue pas une menace pour votre santé (et vraiment être bénéfique en fait). En 2015, les directives alimentaires américaines ont supprimé la limite de cholestérol alimentaire et ont ajouté des jaunes d'œufs à la liste des sources suggérées de protéines. Le changement attendu depuis longtemps est venu de l'avis du Comité consultatif sur les lignes directrices alimentaires, qui a finalement reconnu ce que montre la science: que «le cholestérol n'est pas considéré comme un élément nutritif préoccupant pour la surconsommation» .23 Les œufs fournissent les huit acides aminés essentiels que votre corps a besoin pour synthétiser des protéines et cela doit être obtenu grâce à votre alimentation parce que votre corps ne peut pas fabriquer ces acides aminés seul. Choisissez uniquement des œufs organiques « élevés en liberté », également appelés « élevés en pâturage », issus de poules qui circulent librement à l'extérieur dans un pâturage bio où elles peuvent se nourrir pour leur régime naturel de graines, de vers, d'insectes et de plantes vertes.

Il est important de se rappeler que les œufs ont sept grammes de protéines ; donc vous devez les intégrer soigneusement dans votre alimentation afin d'éviter de consommer une quantité excessive de protéines qui stimuleront à leur tour la voie mTOR.
Les tests ont confirmé que les œufs élevés en pâturage contiennent des nutriments supérieurs. Par rapport aux œufs provenant des poulets CAFO, ils ont:
 Deux tiers en plus de vitamine A
 Trois fois plus de vitamine E
 Deux fois plus d’acides gras oméga-3
 Sept fois plus de bêta-carotène

Pour une grande variété de raisons, beaucoup de gens sont très sensibles / allergiques aux œufs de poule mais réagissent très bien aux œufs de canne, de caille ou d'oie. Si vous envisagez de consommer régulièrement des œufs, il serait judicieux d'élargir votre variété et de ne pas compter uniquement sur les œufs de poule. Aussi, soyez conscient que les œufs crus contiennent des niveaux élevés d'avidine, une protéine qui se lie à la biotine, vitamine B, et peut réduire la disponibilité de la biotine. Donc, si vous mangez beaucoup d'œufs crus, vous devrez peut-être prendre un supplément de biotine.
La façon dont vous préparez vos œufs est également importante. Idéalement, les mangers crus ou aussi frais que possible afin de garder les nutriments intacts. Votre risque d'obtenir des salmonelles à partir d'œufs est toujours extrêmement mince. Il peut être encore plus mince avec des poules élevées en pâturages.

Si vous ne pouvez pas les manger crus, le pochage ou l'ébullition douce (adouci avec de l'huile MCT) est la meilleure option suivante. Les œufs brouillés ou frits sont les pires parce que la chaleur élevée oxyde le taux de cholestérol dans les œufs et pourrait poser un problème si vous luttez avec des niveaux élevés de cholestérol. Le chauffage modifie / [pourrait modifier] également la composition chimique de la protéine d'œuf, ce qui peut conduire à des réactions allergiques ou à des sensibilités. Les œufs contiennent une petite quantité de glucides, qui doivent être comptés dans vos totaux quotidiens de glucides.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4136
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Noix et graines dans le régime MMT

Message  Luc le Mar 18 Juil 2017 - 17:56

Les noix et les graines sont pour le monde végétal ce que les œufs sont dans le monde animal, et font partie des quelques aliments les plus riches en éléments nutritifs de la planète. Il est important de choisir des noix qui sont organiques, brutes et non irradiées, non rôties dans de l'huile toxique, non pasteurisées ou enrobées de sucre ou d'arômes. Les variétés organiques sont également exemptes conservateurs et de pesticides. Assurez-vous qu'ils sentent le frais et donc  sans moisi, ni gâtés ou rances. Ces problèmes peuvent également indiquer la présence de mycotoxines fongiques qui sont préjudiciables à votre foie.

Vous devez limiter votre consommation totale de noix à quelques onces / portions (30 gr) par jour et à quelques càs de graines par jour afin d'éviter une surdose au niveau des lipides oméga-6. Les meilleurs choix de noix dans votre plan MMT sont les noix de macadamia et les noix de pécan naturelles, parce qu'elles ont les plus faibles quantités de glucides et de protéines et les plus fortes quantités de graisse. Si vous souhaitez inclure d'autres noix, assurez-vous qu’elles ne créeront pas un déséquilibre dans votre rapport Omega-6-Omega-3. Les noix grillées sont savoureuses, mais on sait que la chaleur élevée endommage les nutriments des noix, y compris la diminution de la biodisponibilité de graisses et d'acides aminés bénéfiques.24 Si vous préférez manger des noix et des graines grillées, rôtissez-les de sorte que vous puissiez contrôler la température et le temps. Par exemple, les graines de citrouille crues peuvent être parsemées de sel d’'Himalaya ou d'un autre sel naturel et ensuite rôties à basse température dans votre four pendant environ 15 à 20 minutes, pas plus de 170° F (76° C). Cela devrait minimiser les dommages causés par la chaleur.

Une note de prudence: Bien que les noix et les graines soient d'excellentes sources d'éléments nutritifs et méritent une place dans votre protocole MMT, il est vital que vous n’en mangiez pas trop, car ils sont également des sources riches en acides gras oméga-6.

Les graisses oméga-6 sont essentielles pour les humains, mais la réalité est que vous en avez besoin très peu dans votre alimentation. Un problème majeur avec les huiles transformées riches en acides gras oméga-6 est que les huiles sont dégradées pendant le processus de raffinage, donc même les graisses oméga-6 naturelles telles que celles qui sont dans la plupart des noix et des graines sont malsaines lorsqu'elles sont consommées en excès en raison de leur potentiel à être pro-inflammatoire.

Par exemple, lorsque vous mangez trop de l'acide gras oméga-6 le plus courant, l'acide linoléique (LA), les acides gras instables s'intègrent dans les membranes et perturbent votre cardiolipine, un composant lipidique majeur des membranes mitochondriales. Lorsque les membranes cellulaires mitochondriales sont compromises, le métabolisme mitochondrial et la production d'énergie sont gravement altérés. 25 Ne confondez pas « linoléique » avec « linolénique », car ce dernier est exactement ce dont la cardiolipine a besoin. (acide alpha- linolénique = ALA = oméga-3, ndlr).

Heureusement, vous pouvez réduire la quantité d'acide linoléique qui est intégrée dans votre cardiolipine en remplaçant des aliments riches en acide linoléique par des graisses oméga-3 et de l'acide oléique gras oméga-9 mono-insaturé trouvé dans l'huile d'olive et de nombreuses noix, en particulier les noix de macadamia, qui sont assez faibles en acides gras oméga-6.

L'effet pro-inflammatoire de l'acide linoléique (w6) ne se limite pas aux membranes mitochondriales. Dans une étude de 2013, l'excès d'acide linoléique semble avoir un effet pro-inflammatoire sur le cartilage. Chez les patients atteints d'arthrose, la présence d'acide linoléique dans le cartilage a entraîné une réponse inflammatoire, alors que l'acide oléique (mono-insaturé) et l'acide palmitique (saturé) semblaient protéger contre la destruction du cartilage. Cela suggère qu'il peut y avoir un lien entre la consommation de niveaux élevés d'acide linoléique et les dommages au cartilage qui conduisent à l'arthrose.26 Pour cette raison et d'autres, prenez soin de ne pas dépasser la portion quotidienne recommandée des graines et des noix répertoriées dans cette section.

Les noix et les graines que je recommande dans le régime MMT incluent:
• Amandes (bien que dans des quantités très limitées, car elles sont riches en protéines)
• Coques de graines de psyllium (psyllium seed husks)
• Graines de Chia
• Graines de cumin noir (nigella sativa)
• Graines de lin
• Graines de sésame noir
• Noix du Brésil
• Graines de citrouille
• Graines de tournesol
• Poudre de cacao brut, cacao nib et beurre de cacao
• Noix de macadamia
• Noix de pécan

Pour plus d'informations sur ces choix, y compris les infos nutritionnelles et comment les consommer, consultez l'annexe B (à venir) tongue
Toutes les autres noix ne figurant pas sur cette liste sont tout simplement trop riches en protéines pour que je recommande de les utiliser. C'est pourquoi elles ne sont pas listées et ne devraient pas être mangées sur une base régulière.
Il est important de rechercher des noix qui sont organiques et brutes, non irradiées, non pasteurisées et non enrobées de sucre. Pour éviter les noix qui ont été traitées avec des conservateurs et des pesticides, choisissez les variétés organiques.
Fin du chapitre 5.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4136
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fat for fuel – Dr. Joseph Mercola

Message  Luc le Mar 18 Juil 2017 - 18:00

Commentaire NDLR :
Dans le livre, l'auteur part d'un prérequis. No problemo, si je fais court.
Or, 3 situations peuvent se présenter : entrée en mode lipolyse –  pathologie – maintien.
Les macro-nutriments ne sont pas répartis de manière identique quand une personne veut entrer ou maintenir la cétose, quand vous souffrez d’une insuffisance au niveau du métabolisme (par exemple en cas d’hypothyroïdie) ou quand vous avez atteint votre objectif de santé (consolidation).
Exprimé plus simplement, il y a des nuances à apporter ...
Nous en reparlerons ultérieurement. A la fin du résumé du livre. Si j’en vois la fin WinkJe blague. Il faut "juste" que j'en extraie encore certains passages (idées clés) et les traduire  

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4136
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fat for fuel – Dr. Joseph Mercola

Message  sumerien le Mer 19 Juil 2017 - 8:03

Merci pour ce travail.
Cacao nib Quesaco ?
avatar
sumerien
Accro
Accro

Messages : 181
Date d'inscription : 22/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fat for fuel – Dr. Joseph Mercola

Message  Luc le Mer 19 Juil 2017 - 8:32

sumerien a écrit:Cacao nib Quesaco ?
Ce sont des éclats de fèves de cacao brut.
Très riches en antioxydants (polyphénol epicatéchine) + Mg et Fe. Le goût donne une légère amertume et du croquant dans un cake. Par exemple un cake à l'orange et des cacao nibs. ça rappelle vaguement le goût mais plus sûrement l'odeur de fèves torréfiées. Il y a différents "arômes", selon la provenance, comme pour les fèves de cacao, mais c'est assez subtile à percevoir... Ils peuvent être crus ou torréfiés, bio ou non.
ça va bien dans un smoothie que tu veux enrichir avec des nutriments utiles.
Fais une recherche google avec "éclats de fèves de cacao" ou "cacao nibs".
J'ai pris "organic cacao nibs Raw 400g Mattisson". Existe aussi en 250 gr
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4136
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fat for fuel – Dr. Joseph Mercola

Message  sumerien le Mer 19 Juil 2017 - 9:23

D'accord,  j'ai déjà goûté des fèves de cacao, comme ça brut, c'est amer amer !
Et le psyllium, je croyais qu'on mangeait les graines (pas les coques) !
avatar
sumerien
Accro
Accro

Messages : 181
Date d'inscription : 22/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fat for fuel – Dr. Joseph Mercola

Message  Luc le Mer 19 Juil 2017 - 10:04

sumerien a écrit:1. D'accord,  j'ai déjà goûté des fèves de cacao, comme ça brut, c'est amer amer !
2. Et le psyllium, je croyais qu'on mangeait les graines (pas les coques) !
2.Ben oui, c'est logique, l'amertume. C'est comme le chocolat > 85 %, en plus brut de décoffrage encore. Il ne te viendrait pas à l'idée de mettre une càc de cacao sans sucre ajouté directement en bouche, sauf si  ... clown 
2. C'est la cosse / l'enveloppe qui fait l'intérêt (fibres). Attention: Il faut absolument soigner la provenance (bio) sinon vous allez vous intoxiquer. Se renseigner avant.
Je n'en n'ai pas pris.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4136
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fat for fuel – Dr. Joseph Mercola

Message  Luc le Mer 19 Juil 2017 - 10:23

Coming up next: PART II:

Advanced Healing with Mitochondrial Metabolic Therapy

Chapter 6: Before You Start MMT  (Avant de démarrer)    
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Chapter 7: How to Get Started  (Comment s'y prendre, au début)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Chapter 8: Navigating Your Transition to Burning Fat  (Transition verts le mode lipolyse)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]   
Chapter 9: Using MMT over the Long Term  (Utiliser le MMT sur le long terme)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Chapter 10: The Power of Fasting to Optimize Mitochondrial Health   (La force du jeûne en vue d'optimiser la santé mitochondriale)  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Chapter 11: Other Ways to Improve Your Mitochondrial Health (Autres manières pour améliorer la santé mitochondriale)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

In conclusion

Resources

Appendix: A guide to nuts and seeds


Dernière édition par Luc le Mer 9 Aoû 2017 - 11:01, édité 8 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4136
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Monitoring MMT

Message  Luc le Mer 19 Juil 2017 - 10:31

Avant de démarrer MMT (chapitre 6)

Pour assurer une transition douce et monitorer votre glycémie et votre taux cétones dans le sang, vous aurez besoin de l’équipement suivant, si vous voulez optimiser les effets santé et rester en mode cétose :
- Un appareil de surveillance du glucose et des bandes de test. Il faut surtout tenir compte du prix de revient des bandelettes. Bayer Contour est économique (glucose seulement). Abbott Precision Xtra ou Freestyle Optium Neo (pour la surveillance de la glycémie et de la cétone). Ces dispositifs sont les meilleurs choix pour surveiller les cétones sanguines. Ils mesurent également votre taux de glycémie, mais les deux peuvent être coûteux à utiliser à long terme. Ce n'est pas le coût de l'appareil lui-même: au moment de l'achat, Precision Xtra coûte 27 $ sur Amazon.com et le Freestyle Optium coûte 49,99 $. C'est le coût des bandelettes. Vous devrez utiliser deux types de bandes: un type pour mesurer le glucose et un pour mesurer les cétones, et les deux types sont relativement coûteux. Vous pouvez trouver des bandelettes de glucose pour ces modèles qui coûtent environ 50 cents chacun, mais vous devrez sélectionner soigneusement ceux que vous allez acheter; Il y a une large gamme, avec beaucoup de vente pour près de deux fois ce prix. Les bandes de test pour la cétone sont beaucoup plus chères et coûtent entre 4 $ et 6 $ pour chaque bande. Attention à la date de préemption : 3 à 6 mois. Ne stocker pas !
Le test des cétones se fait généralement via les urines. Au  début, on contrôle la présence d’acéto-acétate une fois par jour.
Une fois que vous aurez fait la transition vers la cétose, vous pourrez ne contrôler qu’une fois par semaine ou lors d’un écart, ou si vous avez modifié substantiellement votre régime afin de constater si vous êtes bien dans les rails.

"Lorsque vous faites des changements substantiels dans vos choix alimentaires. Une fois que vous avez obtenu la combustion des graisses (mode cétose) et que vous l'avez conservée pendant quelques semaines à un mois, vous n'avez qu'à vérifier vos niveaux de cétone si vous modifiez votre alimentation, par exemple en réponse à un événement stressant, un changement de routine, ou une longue période de voyage. À ce moment-là, vous voulez être sûr que vous brûlez toujours bien les cétones comme carburant. Testez alors une fois par jour jusqu'à ce que vous soyez certain que vos niveaux de cétone sont revenus à leur gamme précédente. »
Idem, si vous constatez un changement dans votre glycémie, vers le haut. Test 1 ou 2 X/ semaine".
Lancets et Lancet-Holding Device (Lancettes et un dispositif de mesure)
Quel que soit le moniteur que vous choisissez, vous aurez également besoin de lancets (bandelettes)  and lancet-holding device (dispositif de mesure) pour tirer une goutte de sang. Les lancettes coûtent environ 5 $ pour une boîte de 100, et les appareils (device) sont bien inférieurs à 10 $. Il n'y a pas de différence majeure que je connaisse entre les marques, alors n'hésitez pas à acheter et à utiliser  ce qui vous convient. Celui qui est livré avec le système Bayer Contour fonctionnera très bien.

Il existe une astuce majeure pour l'utilisation du dispositif lancets: il est important d'obtenir une quantité assez importante de sang avant d'insérer la bandelette de test dans votre moniteur. Si la goutte de sang est trop petite, ou vous approchez d'un angle oblique, elle n'absorbera pas assez rapidement et vous obtiendrez une fausse lecture. C'est toujours quelque chose à considérer si vous obtenez une lecture inattendue élevée. Dans ces cas, il est préférable d'obtenir une autre goutte de sang et d'utiliser une nouvelle bandelette de test pour prendre une autre lecture. Expérimentez avec le test de la glycémie d'abord avant de tester les cétones. Vous aurez besoin d'une goutte de sang beaucoup plus importante pour les cétones et vous ne voulez pas gaspiller, même pas une seule bandelette!

Une balance digitale pour mesurer les petites portions
Vous aurez besoin d’une petite balance pour calibrer les portions finement.
J’ai Triton T2 balance de précision 0.01 gr. 0.1 gr est suffisant. Recherche avec « My Weigh Triton 0.1 gr ». +/ 30 €. Existe à 20 € si 0.1 gr.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
=> Pour peser les graines de chia,  la vitamine C, le poids d’une bonne càs de noix de macadamia (15 – 20 gr), la portion de chips (15 gr), etc. Euh, je déconne là ; ce n’est pas MMT. Mais je ne fais rien comme les autres Wink
ça correspond à quoi une portion de noix, une càc de sel ou de vitamine C?


Dernière édition par Luc le Mer 19 Juil 2017 - 10:51, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4136
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Tests à effectuer: analyse sanguine

Message  Luc le Mer 19 Juil 2017 - 10:35

Etablissez une base de départ (baseline) avec ces tests :
Bien que les changements alimentaires que je décris dans ce livre amélioreront considérablement votre santé, il est important de comprendre qu'il existe deux facteurs qui limiteront votre amélioration: des niveaux insuffisants de vitamine D et trop de fer. C'est pourquoi je vous encourage vivement à mesurer initialement les niveaux de vitamine D et de fer avant de commencer et à chercher à les optimiser en même temps que vous commencez le régime alimentaire.

*) Vitamine D, soit 25-hydroxyvitamine D, aussi connue sous la dénomination 25-(OH)D :
40 ng/mL au minimum. Le Dr. Mercola conseille de viser 60 – 80 ng.
NDLR : Je ne suis pas de cet avis. Pas besoin de forcer au-delà de 45 ng si vous plafonnez. Attention aussi à bien comprendre l’interaction entre les vitamines liposolubles A D3 K2, si vous prenez 5.000 UI de D3 ! Voir sur ce forum.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

*) Ferritine.
Faites un test préventif : 60 – 80 ng/mL et non pas 250 ng comme norme maxi. Important si vous êtes un homme d’âge mûre ou si vous êtes une femme ménopausée. Allez relire le chapitre 4 pour comprendre pourquoi c’est très important.

*) Mercure
NDLR : Si vous avez plusieurs plombages, ancien style. Mais si vous les avez depuis plus de 10 ans, c’est probablement superflu (50 % évaporé). Pesez le pour et le contre.

*) Insuline et HB1Ac (hémoglobine glyquée)

*) Cholestérol
HDL et cholestérol total. Triglycérides.
NDLR : Ne vous laissez pas influencer par les normes. Si vous avez trop de cholestérol LDL, c’est le VLDL qui pose problème), vous ne devez pas chercher à diminuer vos apports de cholestérol via l’alimentation. Cela ne servira à rien (15 %) et cela est contre-productif car vos hormones ont besoin de cholestérol pour bien fonctionner. Pour améliore la situation, augmentez la part de légumes. Les légumes et les fruits sont riches en antioxydants. Vos artères sont oxydées / fragilisées. Le cholestérol vient consolider vos artères fragilisées, et forme, avec la fibrine et du Ca, une plaque fibrinogène.
Pour protéger vos artères contre l’oxydation, vous aurez besoin d’un supplément de vitamine E (mix de tocophérols naturels) et de bêta-carotène (via l’alimentation). Ne prenez pas de supplément de bêta-carotène si vous êtes fumeur (…).

*) Niveau CRP : C-réactive protéine (inflammation).
Idéalement se situer sous 0.7 mg/L

*) Récap : Mesurer vos mensurations de départ :
Glycémie et Hb1Ac
CRP

ferritine
Cholestérol
Vitamine D
Masse grasse
: tour de taille et poids. Un homme ne devrait pas dépasser 105, idéalement à 95 cm. Une femme ne devrait pas dépasser 95, idéalement à 80 – 85 cm.


Dernière édition par Luc le Mer 19 Juil 2017 - 10:53, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4136
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Mesurer votre tissu adipeux

Message  Luc le Mer 19 Juil 2017 - 10:37

Pourcentage de masse grasse (graisse corporelle)
La graisse corporelle est essentielle à votre santé. Elle protège vos organes et stocke l'énergie et les nutriments essentiels (pensez aux vitamines liposolubles A, D, E et K). Si vous en avez trop peu, votre corps peut transformer les protéines musculaires (muscles)  pour faire du carburant et entrer dans ce que l'on appelle un état catabolique. D'autre part, trop de graisse corporelle - surtout la graisse viscérale – est considéré comme morbide. Elle est liée à des maladies chroniques, y compris les maladies cardiaques, le diabète et le cancer. Il est important de garder votre pourcentage de graisse corporelle dans des gammes saines - si important, en fait, que ce n'est pas quelque chose que vous voulez laisser au hasard. Je vous recommande fortement d'utiliser la méthode d'évaluation de la graisse corporelle la plus précise qui soit disponible pour vous. (Je vais en décrire plusieurs ci-dessous, dans le livre NDLR).

Quelle quantité de matières grasses vous portez en vous est une mesure essentielle de votre santé métabolique actuelle. Connaître votre pourcentage de graisse corporelle vous permet également de calculer votre masse corporelle maigre, qui est essentiellement l'ensemble des parties de votre corps qui ne sont pas grasses. Connaître votre masse corporelle maigre vous aidera à calculer précisément la quantité de protéines que vous devriez manger quotidiennement, une autre mesure cruciale qui vous aidera énormément dans votre quête d'une santé optimale (et j’en discuterai plus en détail au chapitre 7).

Une fois que vous avez déterminé votre pourcentage de graisse corporelle, soustrayez-le de 100 pour déterminer votre pourcentage de tissu maigre. De là, multipliez ce pourcentage par votre poids actuel pour obtenir votre quantité totale de masse corporelle maigre. Par exemple, disons que vous utilisez une ou plusieurs des méthodes que je liste ci-dessous et vous apprenez que vous avez 30% de graisse corporelle. Cela signifie que vous avez 70 pour cent de tissu maigre. Ensuite, vous prenez 70 pour cent de votre poids corporel total (multipliez-le par 0.7) pour obtenir votre masse maigre.

Il existe plusieurs façons de déterminer la quantité de graisse corporelle que vous portez. Chacun a ses avantages et ses inconvénients. Je les ai énumérés ci-dessous en ordre de coût, de complexité et de précision, du plus petit au plus élevé:
- Photo approximation (voir sur ce forum)
- Pinces pour calibrer l’épaisseur du pli à la taille
- Impédance bio-électrique (BIA)
- Rayon X
- Etc.

Lien intéressant (photo):
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Luc le Mer 19 Juil 2017 - 10:58, édité 2 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4136
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Pourcentage acceptable de masse grasse

Message  Luc le Mer 19 Juil 2017 - 10:38

Directives générales sur le pourcentage de graisse corporelle du Conseil américain sur l'exercice


Classification

Femmes (% graisse)

Homme (% graisse)

Graisse Essentielle

10-13%

2-5%

Athletes

14-20%

6-13%

Fitness

21-24%

14-17%

Acceptable

25-31%

18-24%

Obese

32% and higher

25% and higher
Classification – Femmes (% graisse) – Homme (% graisse)

Acceptable: 25-31% et 18-24%

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4136
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Logiciel de suivi nutritionnel

Message  Luc le Mer 19 Juil 2017 - 10:48

*) Inscrivez-vous et commencez à utiliser Cronometer.com
Sans un outil analytique précis pour le suivi de l'apport alimentaire, il sera pratiquement impossible d'évaluer et d'affiner votre programme. Avancez à l'aveugle simplement ne vous fournira pas une compréhension globale de ce que vous mangez réellement, en termes de calories ou de nutriments.
Plus important encore, vous ne pourrez pas déterminer l'équilibre des macronutriments qui vous convient le mieux. Vous ne saurez pas, par exemple, combien de grammes de protéines vous maintient dans la zone de combustion des graisses (cétose) si vous ne savez pas combien de grammes de protéines vous avez besoin. De mon point de vue, il est absolument impératif que vous utilisiez systématiquement un outil en ligne que je mentionne ci-dessous si vous avez l'espoir de mettre en œuvre avec succès ce programme. (cronometer.com). Il vous permettra d’affiner et de voir la progression. Vous pourrez ainsi / aussi customiser votre régime MMT plus facilement, avant qu’il soit trop tard.

NDLR : le logiciel m’a ainsi permis de rectifier le tir pour le Fe et le Ca, d’affiner et contrôler le rapport w3 et w6 (important de ne pas dépasser le quota de w6, sinon effet pro-inflammatoire). Je me suis rendu compte que j’avais souvent un déficit en K, alors que je mange pas mal de fruits et souvent un jour sur deux une belle salade mixte. Mon rapport Na / K n’était pas optimisé non plus. Je vois plus facilement si j’ai atteint mon quota de fibres.
j'ai affiné les paramètres selon mon ressenti (Fe Ca Na) ...
Je n’avance donc pas à l’aveugle. Sinon, certains jours je me situais à 1200 K/cal (saturation due à l’augmentation de bons lipides et de fibres), au lieu de 2.000 K/cal. J’ai pu ainsi corriger le tir, tout en continuant à perdre du poids, bien que ce ne soit pas mon 1er objectif. J’essaye d’atteindre au minimum 80 % des objectifs.  

NDLR2: Mercola est un perfectionniste. Ok. J'utilise le logiciel selon mon ressenti. À posteriori, jusqu'à la collation de 16H puis je me base sur le logiciel pour rectifier et voir ce qui cloche, avant le dernier repas.
Je ne cherche pas non plus à entrer en cétose stricte. Je suis déjà capable de fonctionner en mode lipolyse. Il y a eu auparavant (2 ans plus tôt) une découverte avec le régime 5.2. Pas mal. Pas de frustration (...).
Maintenant, je suis monté d'un cran. évolution logique: 16.8    Afin d'obtenir encore davantage de bénéfices santé.  Cela se passe plutôt bien. je ferais un 1er bilan fin juillet.


Fin du chapitre 6.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4136
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fat for fuel – Dr. Joseph Mercola

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum