Mirzoune et Ciboulette SGSC
Bienvenue sur Mirzoune et Ciboulette!
Derniers sujets
» céréales et légumineuses
par Adveniat Aujourd'hui à 17:32

» Mettre un avatar
par Mirzoune Aujourd'hui à 17:09

» Thérapie du colon: Nettoyage
par Adveniat Aujourd'hui à 17:06

» Conséquences du déficit magnésien sur les transports cellulaires. JP Curtay
par Adveniat Aujourd'hui à 10:38

» Présentation Marie-Pierre
par sophy Hier à 21:33

» Présentation Sophy
par sophy Hier à 21:30

» Bandes kinesio taping pour douleurs tendino-musculaires
par Mirzoune Hier à 18:35

» Le Candida Albicans
par Flo Hier à 17:05

» Méthodes pour s'endormir en moins d'une minute
par Nell74 Mer 18 Oct 2017 - 12:02

» Graines de chanvre décortiquées, 22€ le Kg. Qui dit mieux?
par Mirzoune Mar 17 Oct 2017 - 21:36

» Équilibre Sodium et Potassium – Compensation par l’organisme
par Mezame Lun 16 Oct 2017 - 21:19

» ALA: acide alpha-lipoïque et chélation
par Mirzoune Lun 16 Oct 2017 - 11:13

» Antibiotiques candida
par sossophiphie Dim 15 Oct 2017 - 20:23

» Dernières Promos (aller au dernier message)
par Luc Dim 15 Oct 2017 - 16:58

» Candidose – Comprendre le déséquilibre du microbiote
par Luc Dim 15 Oct 2017 - 11:11

» Présentation Sophie
par sossophiphie Dim 15 Oct 2017 - 5:05

» Biodisponibilité de la curcumine: où trouver la plus assimilable?
par Luc Sam 14 Oct 2017 - 16:08

» Asthme: Méthode Buteyko – Lierre (teinture mère) - Vitamines
par Mirzoune Sam 14 Oct 2017 - 15:24

» Cure de jus et smoothie detox
par Luc Sam 14 Oct 2017 - 10:38

» Vitamine K2 - Achat - Exemples de produits
par proserpine Ven 13 Oct 2017 - 17:21

» OXYGENATION Quelques éléments
par Luc Jeu 12 Oct 2017 - 12:34

» Présentation Mezame
par Mezame Mar 10 Oct 2017 - 22:00

» Connaissez-vous le Magnésium glycinate?
par Mirzoune Mar 10 Oct 2017 - 19:32

» Qu'est-ce que l'équilibre acido-basique?
par Mirzoune Mar 10 Oct 2017 - 18:50

» Présentation Adveniat
par Mirzoune Mar 10 Oct 2017 - 17:21

» Avatars pour Halloween
par Mirzoune Mar 10 Oct 2017 - 16:54

» Suivi alimentation low-carbs
par Mirzoune Mar 10 Oct 2017 - 16:50

» Levothyrox
par Nell74 Lun 9 Oct 2017 - 17:38

» Gifs de bienvenue
par Mirzoune Mer 4 Oct 2017 - 8:53

» Présentation Bredan
par Mirzoune Mer 4 Oct 2017 - 8:45

» Chronimed, vous connaissez?
par Mirzoune Lun 2 Oct 2017 - 18:38

» Protection contre les pesticides
par Luc Dim 1 Oct 2017 - 21:56

» Le psyllium aide le microbiote
par Luc Sam 30 Sep 2017 - 9:34

» Tous les usages du chanvre alimentaire
par Luc Ven 29 Sep 2017 - 22:42

» Certains Baumes à lèvres sont à éviter
par Luc Mer 27 Sep 2017 - 11:17

» Indice UV et vitamine D
par Mirzoune Mar 26 Sep 2017 - 12:31

» Reprise du régime Seignalet :)
par Luc Lun 25 Sep 2017 - 13:30

» Augustine de St Raphael
par Mirzoune Lun 25 Sep 2017 - 11:55

» Asthme: ventoline, sélénium et N-Acétylcystéine
par Mirzoune Sam 23 Sep 2017 - 19:51

» Sautéed Greens - Cuisiner les crucifères
par Luc Sam 23 Sep 2017 - 16:35

» Documentaire Arte sur l'hypnose
par proserpine Lun 18 Sep 2017 - 16:27

» Perlmutter
par Mirzoune Dim 17 Sep 2017 - 19:56

» Pain d'épices moelleux et léger sans gluten et sans lactose
par Mirzoune Dim 17 Sep 2017 - 19:49

» Mes anti-stress préférés: cohérence cardiaque et chant classique
par proserpine Jeu 14 Sep 2017 - 20:11

» Nouvelle rubrique: Votre anti-stress préféré
par Mirzoune Jeu 14 Sep 2017 - 13:10

» Mon anti-stress préféré: la natation
par Mirzoune Jeu 14 Sep 2017 - 13:00

» Salade de haricots géants de Lima
par keditchi Mar 12 Sep 2017 - 16:26

» L'autophagie et le pouvoir d'auto-guérison du corps
par Luc Lun 11 Sep 2017 - 16:22

» Découvrez la terre de diatomée alimentaire!
par Mirzoune Ven 8 Sep 2017 - 17:14

» En finir avec la migraine
par Luc Mer 6 Sep 2017 - 20:33

» Activité antioxydante de la vitamine E
par Luc Dim 3 Sep 2017 - 20:36

» Chanvre alimentaire: mon expérience
par Mirzoune Sam 2 Sep 2017 - 18:00

» Régime intermittent 16.8 avec suivi cronometer
par proserpine Ven 1 Sep 2017 - 16:17

» Pain protéiné paléo sans gluten
par Luc Jeu 31 Aoû 2017 - 13:12

» Présentation Vic88
par Mirzoune Mer 30 Aoû 2017 - 21:48

» Superfood pour smoothie salade et potage
par Luc Mar 29 Aoû 2017 - 11:45

» Vitamines C et E & sport
par Luc Jeu 24 Aoû 2017 - 13:28

» Vitamine D et neuropathie
par Luc Lun 21 Aoû 2017 - 10:05

» Smoothie du matin
par Luc Sam 19 Aoû 2017 - 11:37

» Le paradoxe des protéines
par Luc Sam 19 Aoû 2017 - 9:42

» [Vidéo] Comprendre le régime Paléo
par Luc Ven 18 Aoû 2017 - 17:41

» Gateau ptit dej SGSC low-carb
par Luc Jeu 17 Aoû 2017 - 8:44

» Présentation J Jacques marafico
par j jacques marafico Mer 16 Aoû 2017 - 21:44

» curcuma non toxique
par Luc Mer 16 Aoû 2017 - 19:36

» Carbs vs Fats & Mitochondria
par Luc Mer 16 Aoû 2017 - 10:14

» Danse sur glace
par proserpine Mar 15 Aoû 2017 - 17:04

» Gâteau carotte cacao nibs
par Luc Mar 15 Aoû 2017 - 13:33

» Noix de macadamia
par Luc Lun 14 Aoû 2017 - 15:10

» Fat for fuel – Dr. Joseph Mercola
par Luc Sam 12 Aoû 2017 - 9:33

» Manger low-carb produirait moins de radicaux libres.
par Luc Ven 11 Aoû 2017 - 10:35

» Petits pains SG au sarrasin
par Luc Mer 9 Aoû 2017 - 22:20

» femmes enceintes
par sumerien Mer 9 Aoû 2017 - 15:08

» Foie et déchets cristalloïdes
par Mezame Dim 6 Aoû 2017 - 22:52

» L'éloge du cru: Comment réconcilier alimentation et santé
par Mirzoune Dim 6 Aoû 2017 - 18:57

» Bonsoir à tous (présentation Gondawa)
par Mirzoune Dim 6 Aoû 2017 - 10:47

» Yoga & déverrouillage articulaire
par proserpine Ven 4 Aoû 2017 - 12:01

» Arrêter le massacre avec les abdos et gainer son ventre
par Mirzoune Ven 4 Aoû 2017 - 11:49

» Le concept de "jour de dépassement"
par Mirzoune Mer 2 Aoû 2017 - 10:23

» Documentaire sur Arte: Sucre, doux mensonge
par Luc Mer 2 Aoû 2017 - 9:29

» La galerie de belles images
par Mezame Mar 1 Aoû 2017 - 22:48

» Stress oxydant, antioxydants, radicaux libres, ça veut dire quoi exactement ?
par Mirzoune Mer 26 Juil 2017 - 15:21

» Présentation Shaolin
par Mirzoune Mar 25 Juil 2017 - 13:49

» Bioavailability of curcumin
par Mirzoune Lun 24 Juil 2017 - 12:15

» la meilleure façon d'utiliser la crème de progestérone
par Luc Dim 23 Juil 2017 - 13:01

» Présentez-vous! Présentez-vous!
par Mirzoune Sam 22 Juil 2017 - 14:52

» Faut-il éliminer les graisses saturées comme le préconise l'association cardiovasculaire US
par Luc Sam 22 Juil 2017 - 11:37

» Faites vous-même votre désherbant naturel
par Nell74 Sam 22 Juil 2017 - 0:23

» La mariée conduite à l'autel
par Mirzoune Ven 21 Juil 2017 - 21:25

» Maïs et soja OGM mortels ?
par Mirzoune Jeu 20 Juil 2017 - 17:26

» Protéger le foie
par Mirzoune Jeu 20 Juil 2017 - 17:22

» Brioche à l'orange, petits raisins et rhum, de Luc sans gluten et sans lactose
par Luc Mer 19 Juil 2017 - 16:46

» Retour d'expérience commande douane
par Mirzoune Lun 17 Juil 2017 - 17:45

» Mignardise SG amande et myrtilles
par Luc Dim 16 Juil 2017 - 19:52

» Chaque jour que je passe sur ce forum...
par Mirzoune Ven 14 Juil 2017 - 10:13

» Analyses sanguines: questions by Sumérien
par Luc Mer 12 Juil 2017 - 17:20

» La cuisson des oeufs altère-t-elle les oméga 3?
par Flo Mar 11 Juil 2017 - 14:09

» Méditation de pleine conscience
par proserpine Lun 10 Juil 2017 - 11:13

» Respiration cellulaire & Mitochondrie
par Mirzoune Dim 9 Juil 2017 - 20:09

» Les AG MCT comparés à l'huile de coco : Qui dit vrai?
par Luc Dim 9 Juil 2017 - 19:37


Fat for fuel – Dr. Joseph Mercola

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mesurer votre tissu adipeux

Message  Luc le Mer 19 Juil 2017 - 10:37

Pourcentage de masse grasse (graisse corporelle)
La graisse corporelle est essentielle à votre santé. Elle protège vos organes et stocke l'énergie et les nutriments essentiels (pensez aux vitamines liposolubles A, D, E et K). Si vous en avez trop peu, votre corps peut transformer les protéines musculaires (muscles)  pour faire du carburant et entrer dans ce que l'on appelle un état catabolique. D'autre part, trop de graisse corporelle - surtout la graisse viscérale – est considéré comme morbide. Elle est liée à des maladies chroniques, y compris les maladies cardiaques, le diabète et le cancer. Il est important de garder votre pourcentage de graisse corporelle dans des gammes saines - si important, en fait, que ce n'est pas quelque chose que vous voulez laisser au hasard. Je vous recommande fortement d'utiliser la méthode d'évaluation de la graisse corporelle la plus précise qui soit disponible pour vous. (Je vais en décrire plusieurs ci-dessous, dans le livre NDLR).

Quelle quantité de matières grasses vous portez en vous est une mesure essentielle de votre santé métabolique actuelle. Connaître votre pourcentage de graisse corporelle vous permet également de calculer votre masse corporelle maigre, qui est essentiellement l'ensemble des parties de votre corps qui ne sont pas grasses. Connaître votre masse corporelle maigre vous aidera à calculer précisément la quantité de protéines que vous devriez manger quotidiennement, une autre mesure cruciale qui vous aidera énormément dans votre quête d'une santé optimale (et j’en discuterai plus en détail au chapitre 7).

Une fois que vous avez déterminé votre pourcentage de graisse corporelle, soustrayez-le de 100 pour déterminer votre pourcentage de tissu maigre. De là, multipliez ce pourcentage par votre poids actuel pour obtenir votre quantité totale de masse corporelle maigre. Par exemple, disons que vous utilisez une ou plusieurs des méthodes que je liste ci-dessous et vous apprenez que vous avez 30% de graisse corporelle. Cela signifie que vous avez 70 pour cent de tissu maigre. Ensuite, vous prenez 70 pour cent de votre poids corporel total (multipliez-le par 0.7) pour obtenir votre masse maigre.

Il existe plusieurs façons de déterminer la quantité de graisse corporelle que vous portez. Chacun a ses avantages et ses inconvénients. Je les ai énumérés ci-dessous en ordre de coût, de complexité et de précision, du plus petit au plus élevé:
- Photo approximation (voir sur ce forum)
- Pinces pour calibrer l’épaisseur du pli à la taille
- Impédance bio-électrique (BIA)
- Rayon X
- Etc.

Lien intéressant (photo):
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Luc le Mer 19 Juil 2017 - 10:58, édité 2 fois

Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4011
Date d'inscription : 19/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Pourcentage acceptable de masse grasse

Message  Luc le Mer 19 Juil 2017 - 10:38

Directives générales sur le pourcentage de graisse corporelle du Conseil américain sur l'exercice


Classification

Femmes (% graisse)

Homme (% graisse)

Graisse Essentielle

10-13%

2-5%

Athletes

14-20%

6-13%

Fitness

21-24%

14-17%

Acceptable

25-31%

18-24%

Obese

32% and higher

25% and higher
Classification – Femmes (% graisse) – Homme (% graisse)

Acceptable: 25-31% et 18-24%

Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4011
Date d'inscription : 19/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Logiciel de suivi nutritionnel

Message  Luc le Mer 19 Juil 2017 - 10:48

*) Inscrivez-vous et commencez à utiliser Cronometer.com
Sans un outil analytique précis pour le suivi de l'apport alimentaire, il sera pratiquement impossible d'évaluer et d'affiner votre programme. Avancez à l'aveugle simplement ne vous fournira pas une compréhension globale de ce que vous mangez réellement, en termes de calories ou de nutriments.
Plus important encore, vous ne pourrez pas déterminer l'équilibre des macronutriments qui vous convient le mieux. Vous ne saurez pas, par exemple, combien de grammes de protéines vous maintient dans la zone de combustion des graisses (cétose) si vous ne savez pas combien de grammes de protéines vous avez besoin. De mon point de vue, il est absolument impératif que vous utilisiez systématiquement un outil en ligne que je mentionne ci-dessous si vous avez l'espoir de mettre en œuvre avec succès ce programme. (cronometer.com). Il vous permettra d’affiner et de voir la progression. Vous pourrez ainsi / aussi customiser votre régime MMT plus facilement, avant qu’il soit trop tard.

NDLR : le logiciel m’a ainsi permis de rectifier le tir pour le Fe et le Ca, d’affiner et contrôler le rapport w3 et w6 (important de ne pas dépasser le quota de w6, sinon effet pro-inflammatoire). Je me suis rendu compte que j’avais souvent un déficit en K, alors que je mange pas mal de fruits et souvent un jour sur deux une belle salade mixte. Mon rapport Na / K n’était pas optimisé non plus. Je vois plus facilement si j’ai atteint mon quota de fibres.
j'ai affiné les paramètres selon mon ressenti (Fe Ca Na) ...
Je n’avance donc pas à l’aveugle. Sinon, certains jours je me situais à 1200 K/cal (saturation due à l’augmentation de bons lipides et de fibres), au lieu de 2.000 K/cal. J’ai pu ainsi corriger le tir, tout en continuant à perdre du poids, bien que ce ne soit pas mon 1er objectif. J’essaye d’atteindre au minimum 80 % des objectifs.  

NDLR2: Mercola est un perfectionniste. Ok. J'utilise le logiciel selon mon ressenti. À posteriori, jusqu'à la collation de 16H puis je me base sur le logiciel pour rectifier et voir ce qui cloche, avant le dernier repas.
Je ne cherche pas non plus à entrer en cétose stricte. Je suis déjà capable de fonctionner en mode lipolyse. Il y a eu auparavant (2 ans plus tôt) une découverte avec le régime 5.2. Pas mal. Pas de frustration (...).
Maintenant, je suis monté d'un cran. évolution logique: 16.8    Afin d'obtenir encore davantage de bénéfices santé.  Cela se passe plutôt bien. je ferais un 1er bilan fin juillet.


Fin du chapitre 6.

Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4011
Date d'inscription : 19/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fat for fuel – Dr. Joseph Mercola

Message  sumerien le Mer 19 Juil 2017 - 14:36

Toujours avec l'utilisation d'huile MCT en alternance avec l'huile coco ??
avatar
sumerien
Accro
Accro

Messages : 150
Date d'inscription : 22/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fat for fuel – Dr. Joseph Mercola

Message  Luc le Mer 19 Juil 2017 - 15:08

sumerien a écrit:Toujours avec l'utilisation d'huile MCT en alternance avec l'huile coco ??
je prends 1 càc de MCT (C8 et C10 uniquement) le matin vers 11 H, à la cuillère, pour tenir le coup jusque midi, sans fringale.
Le goût est assez neutre. Il faut laisser le temps au corps avant de monter à 1 càs, mais comme je n'ai pas l'intention de suivre le plan Mercola à la lettre, cela me convient bien ainsi ...
L'huile de coco, je l'utilise pour les autres usages* pour obtenir un quota suffisant de lipides aux repas, tout en essayant de me situer à +/ 30 d'AGS (entre 25 et 50 %).
J'ai planifié P12 L51 G37 en % sur 1953 K/cal.
Soit +/ 110 gr de lipides:
33 à 50 gr d'AGS (30 à 50 %) (coco, ghee, oeuf, MCT)
10 gr d'AGPI maxi (dont 1.5 gr d'oméga-3) Le rapport le plus favorable visé entre w3 et w6 . 
le solde en AGMI (olive, macadamia, avocat): 45 à 65 gr.
Si 80 % des objectifs sont atteints, c'est bon, sachant que de temps en temps, je lève le pieds (2 jours par semaine, jamais 2 jours d'affilée trop bas, 1200 K/cal.).
Je ferais le point fin du moins. cronometer m'annonce un objectif de poids atteint début août si je maintiens un déficit de 250 K/cal par jour. 1/2 kg perdu par semaine. Je ne cherche pas à perdre; cela vient tout seul. Il faut que je fasse gaffe à manger suffisamment ...


* par exemple quand je cuis 2 œufs sur le plat , je les fais cuire dans 1 càc de coco.
Ce matin , j'ai cuit un nouveau cake avec 50 % ghee et 50 % coco.
C'est pas très MMT, ça.
Qui a dit que j'allais suivre MMT à la lettre? C'est entre 20H et midi que je vise une cétose. Après je vise un apport équilibré d'AG et un quota maxi de 50 gr de glucides par repas ou collation.
Le plan MMT me sert de tracking pour relever mes erreurs ...
C'est dans le post ci-dessous que je développerais s'il y a des questions à ce sujet.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4011
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fat for fuel – Dr. Joseph Mercola

Message  sumerien le Mer 19 Juil 2017 - 15:20

Et les 10g AGPI dont 1,5 g oméga-3 ?
avatar
sumerien
Accro
Accro

Messages : 150
Date d'inscription : 22/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fat for fuel – Dr. Joseph Mercola

Message  Luc le Mer 19 Juil 2017 - 16:04

sumerien a écrit:Et les 10g AGPI dont 1,5 g oméga-3 ?
Tu n'as pas besoin de chercher les w6 puisqu'on est cerné !!! clown  (viande, oléagineux, huiles).
Les w3 viendront soit du poisson (saumon sokeye Alaska, crevettes, maquereau, sardine, parfois du thon si salade avec pdt, truite, etc.), soit 1 càc de chia ou 3 gr de graines de lin (1 cà thé dans un smoothie). Ou des œufs élevés en liberté comme le label ovyta ou colombus. 2 à 3 fois / semaine. On varie les sources.
Parfois des noix de pécan (ou noix de Grenoble) si les oméga-6 sont sous contrôle, s'il n'y a pas eu un apport d'huile d'olive (5 % d'oméga-6). J'essaye d'éviter l'apport superflu d'huile. Je privilégie les aliments entiers.

NB: je dois faire gaffe aux oméga-6 (inflammation).

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4011
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Comment commencer le régime MMT

Message  Luc le Ven 21 Juil 2017 - 9:12


How to get started (Chapter 7)

Comment débuter

Pour faire en sorte que votre expérience réussisse depuis le début, vous aurez besoin de stocker des aliments respectueux du régime MMT (« friendly foods »).
Vous voulez éviter la situation suivante : « Je meurs de faim – Qu’est-ce que je vais bien manger ? »
Il est donc crucial d’aller avant à l’épicerie vous approvisionner avant de vous débarrasser des aliments surchargés en glucides. Prenez le temps de lire les étiquettes au début et d’explorer …
Référez-vous au chapitre 5 pour des exemples d’aliments qui conviennent.
Vous pouvez au début vous faire une feuille de courses classées par catégories avec vos 3 ou 5 aliments préférés  parmi ces aliments:
 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Apprenez à lire les étiquettes et les mots clés en anglais : carbs – sugars – fibers. Aux USA, pour déterminer les glucides nets, on doit en général soustraire les fibres du total des grammes de glucides répertoriés sur l'étiquette.

En Europe, « glucides » indique le total net et « sucres » le sucre ajouté. En théorie ! Si dans une confiture vous lisez : glucides 55 gr – sucres 25 gr, cela signifie qu’il y a eu 25 gr de sucre ajouté (betterave – canne – sirop HCSF ?).

Vous voulez que les graisses polyinsaturées (AGPI)  soient aussi faibles que possible parce que ces AGPI  sont souvent des oméga-6 et que la plupart de ces AGPI proviennent de sources raffinées et très inflammatoires. Il ne faut pas trop faire pencher le rapport oméga-6 / oméga-3 dans une direction malsaine. Faites également attention aux proportions de graisses saturées (AGS), mais sachez que les AG saturés sont les bienvenus dans le plan MMT, même si les AGS sont typiquement diabolisées par tous les organismes et conseils nutritionnels traditionnels.

N'achetez ni ne mangez d'aliments que si vous connaissez et reconnaissez chaque ingrédient inscrit sur le paquet.


Dernière édition par Luc le Ven 21 Juil 2017 - 11:10, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4011
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Addiction au sucre: Libérez vous des fringales!

Message  Luc le Ven 21 Juil 2017 - 9:51

Sortez le sucre ajouté de votre régime !

N'oubliez pas que pour entraîner votre corps à brûler des graisses comme carburant, vous devez réduire considérablement votre consommation de toutes les formes de sucre, vous devrez réduire vos glucides nets (total des glucides moins les fibres) à moins de 40 grammes par jour. Il faudra au moins quelques semaines à quelques mois avant que votre corps ne s'adapte entièrement à la combustion des matières grasses comme carburant principal.

1. Votre corps dépend actuellement du glucose pour satisfaire vos besoins
Lorsque vous arrêtez de manger des aliments qui sont finalement transformés en sucre dans votre corps, avant de s'adapter à la combustion des matières grasses comme carburant primaire, vous continuerez à ressentir de la faim et des envies lorsque votre stock de glycogène est épuisé et que votre foie n'est pas encore en mesure de fabriquer des cétones comme carburant de remplacement.
La bonne nouvelle est que, une fois que vous avez fait la transition vers la carburation avec des lipides, vos envies de sucre et de féculent, y compris les aliments mal connotés, s'évaporent comme par magie, et vous resterez des heures, sans effort, entre les repas sans avoir la moindre fringale.
Mieux encore, une fois que vous avez switché / changé de mode de carburation primaire, vous pouvez introduire régulièrement plusieurs jours de fête par mois dans lesquels votre consommation net de glucides peut atteindre 100 à 150 grammes de glucides nets par jour. Cela empêchera vos niveaux d’insuline de descendre trop bas. La pompe à insuline pourrait s’endormir. (C’est une image).

2. Il peut être difficile de consommer assez de calories issues des graisses pour remplacer adéquatement les calories que vous obteniez des sucres et des féculents, en particulier lors de la transition (début de l'adoption d'un régime fonctionnant en mode lipolyse).
Pendant la transition, les fat bombes, les avocats et les noix de macadamia sont très utiles, car c’est une manière intelligente et pratique de consommer une cuillère à soupe - ou plus - de graisses saines pour combler ce besoin en calories énergétiques.

3. Vos fringales peuvent être un besoin latent de soutien émotionnel.
Si vous mangez des aliments riches en glucides par confort, vos envies sont émotionnelles aussi bien que physiques et seront davantage un défi à surmonter. Manger une fat bombe pourrait remplacer le brownie que vous auriez mangé auparavant.
Le sucre est addictif. Vous aurez peut-être besoin d’un soutien ou d’un thérapeute pour vous aider dans cette transition. Par exemple avec un supplément de L-glutamine, ndlr.
Il y a aussi bcp d’occasions, familiale (anniversaire – fête de famille) ou sociale (invitation – déjeuner entre collègues) qui feront que vous serez tenté. La meilleure façon de résister est de construire de nouvelles habitudes / traditions qui ne tournent pas autour de la nourriture. Mais dans certains cas, vous ne pourrez l’éviter (Repas de Noël ou Thanksgiving). Aussi, vous apporterez un plat fait-maison (en accord avec la maitresse de maison, ndlr). Vos amis et votre famille pourraient considérer votre plan MMT différemment s'ils voient que vos aliments sont tout aussi savoureux que les offres standards. Planifiez cela en effectuant une recherche rapide sur Internet en utilisant des termes de recherche tels que « crème de noix de coco cétogène » ("ketogenic coconut custard") ou « nouilles de courgettes » ("zucchini noodles"). Il y a d'excellentes recettes et de nouvelles recettes sont ajoutées quotidiennement.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4011
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Déterminez vos macronutriments

Message  Luc le Ven 21 Juil 2017 - 9:59

Comme je l'ai mentionné, le MMT est un régime alimentaire riche en matières grasses, à faible teneur en glucides et adéquat en protéines, et j'ai couvert les aliments spécifiques au sein de chacune de ces catégories plus générales qui sont inclus dans le MMT au chapitre 5. Il est maintenant temps d'analyser un peu plus en profondeur et de choisir exactement combien de grammes de chacun de ces macronutriments  vous allez consommer dans votre version du MMT. En prenant le temps de calculer certaines cibles spécifiques, vous aurez des directives précieuses à suivre lors de la transition vers la combustion des graisses.
Je dis « votre version du MMT » car il n'y a pas de réponse unique à la quantité de chaque macronutriment que vous devriez manger chaque jour. Ces mesures doivent être personnalisées pour votre corps et votre état de santé. Voici comment faire cela:

Les protéines
C'est l'un des principaux aspects de différenciation du programme MMT. Contrairement à Atkins et à la plupart des recommandations du Paléo, le MMT fournit des recommandations protéiques très précises pour minimiser l'impact de l'activation de la voie mTOR et d'autres voies de signalisation biochimique en vue de rétablir la santé de vos mitochondries.
La règle générale pour déterminer la quantité de protéines à manger chaque jour consiste à suivre la formule de 1 gramme de protéine pour chaque kilogramme de masse corporelle maigre. Pour déterminer ce nombre, vous devez d'abord calculer votre masse corporelle maigre. Le moyen le plus simple et le plus facile est de vous comparer aux images de personnes ayant des pourcentages de graisse corporelle semblables. Bien que cela ne soit pas très précis, il est préférable de procéder ainsi plutôt que de deviner (voir le chapitre 6 pour plus d'informations sur les différents outils d'évaluation).
1[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]2[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Une fois que vous avez déterminé le nombre de grammes de protéines dont vous aurez besoin, il est utile de commencer à vous enseigner quelques indices visuels afin de vous assurer que la taille des portions ne vous sorte pas du plan MMT. Peser vos portions et ensuite entrer ces données dans le logiciel Cronometer vous aidera à éduquer votre œil pour évaluer la taille de la portion appropriée pour chaque type de protéines alimentaires que vous mangez et vous aurez ainsi une vue très précise sur la quantité de protéines que vous consommez.

Prenons un exemple. Supposons une femme de 66 kg avec 30 % de masse grasse (surpoids), 1m70.
66 Kg x -30% = 46,2 kg de masse maigre. Soit 46 gr de protéine par jour.
Dans cet exemple, 46 grammes de protéines réparties sur trois repas représentent près de 15 grammes à chaque repas. Pour les portions de viande, une portion égale à 1/4 de la taille d'un jeu de cartes contient 5 à 7 grammes de protéines. Pour les poissons, chaque 1/4 d'une portion de la taille de chéquier contient de 5 à 7 grammes. Il existe également des protéines dans les légumes, les noix et les graines.

Donc, pour obtenir 15 grammes de protéines au déjeuner, le service de viande de cette femme devrait être d'environ la taille d’un demi-jeu de cartes. 1/3 s’il y a d’autres protéines au menu.

Les glucides
Un principe directeur du plan MMT est de limiter votre consommation de glucides nets à moins de 50 grammes par jour, ou 4 à 10 % de vos calories quotidiennes. Gardez à l'esprit que ce nombre varie considérablement d'un individu à l'autre. Au début, pour entamer le processus de la lipolyse, il serait bon de viser 20 gr de glucides, les 3 1ers jours, ndlr.

NDLR : D’autres personnes pourront ensuite monter entre 80 et 120 gr de glucides par jour selon leur degré d’activité. Il faut tester et augmenter progressivement par palier de 10 gr (20 gr pour les sportifs), sur 8 jours. Le tout sera de savoir si vous voulez mous maintenir en état de cétose permanente ou non. Certaines personnes le font par cycle de 3 ou 6 mois, avec interruption pdt les vacances, les séjours planifiés en famille. (…).

Si vous suivez déjà un régime paléo, même si vous faites face à un grave problème de santé, comme un cancer (ou une pathologie neuro-dégénérative, nldr), visez 20 glucides nets par jour. C'est aussi le bon moment pour commencer si vous prenez des médicaments pour la thyroïde ou si vous rencontrez une fatigue surrénale (burn-out). Un choix judicieux consiste à apporter la plus grande variété de légumes à faible teneur en glucides, riches en nutriments et en fibres.

Une fois que vous avez transformé votre corps capable de carburer principalement avec les graisses, vous pourriez consommer un peu plus de glucides, de 40 à 80 grammes de glucides net par jour, ou si vous êtes un athlète ayant des besoins énergétiques élevés, peut-être même 100 grammes. Prenez soin ici de surveiller la glycémie et les cétones. Si la glycémie augmente trop fort et que vous quittiez la cétose nutritionnelle, c'est-à-dire lorsque taux sanguin de cétones est inférieur à 0,5 mmol / L, vous avez dépassé votre tolérance aux glucides.

Votre métabolisme et vos niveaux d'activité peuvent varier d'un jour à l'autre ou d'une semaine à l'autre, afin d'être réaliste au niveau de votre objectif santé ou pour tester l'impact de ces changements en surveillant vos niveaux de glycémie et de cétones. Quel que soit le nombre réel de glucides nets que vous souhaitez consommer chaque jour, le résultat final est que votre nombre idéal personnel de glucides net est probablement de loin inférieur à ce que vous mangez actuellement.

Pour vous familiariser avec la teneur en glucides des aliments, effectuez une recherche sur Internet pour «fruits et légumes à faible teneur en glucides» ou « fruits low carbs » Recherchez ceux que vous aimez ou souhaitez essayer. Vous ne trouverez pas beaucoup de fruits à faible teneur en glucides, mais, pour l'instant, vous devrez vous satisfaire avec des baies (choisissez toujours bio / organique). De plus, développez l'habitude de lire attentivement les étiquettes nutritionnelles. Gardez une liste d'aliments que vous aimez, qui sont également à faible teneur en glucides. Ceux-ci seront très utiles lorsque vous faites des courses et que vous planifiez des repas.

Un point important: plus vos glucides seront bas, plus il est probable que vous allez rapidement passer en mode cétose (carburer avec les graisses). Cela dit, vous devrez probablement / possiblement vous attendre à subir des effets secondaires de transition tels que la nausée, la fatigue, le brouillard du cerveau et la constipation

Les lipides
Maintenant que vous avez affinez votre cible pour la consommation de protéines et de carbs, la majeure partie de votre apport calorique journalier restant sera sous forme de graisses saines. Rappelez-vous: comme je l'ai mentionné au chapitre 1, vous voulez éviter toutes les huiles végétales et de noix raffinées. Elles sont pro-inflammatoires, et la plupart des produits commerciaux sont / pourraient être contaminés par des herbicides toxiques et des solvants. Concentrez-vous sur l'ajout de graisses saturées (comme celles obtenues dans les protéines animales et l’huile de noix de coco) et les graisses mono-insaturées (avocat et huile d'olive), avec les seules graisses polyinsaturées dans votre alimentation provenant de noix et de graines (voir le chapitre 5 pour une liste et d'autres informations sur Les noix et les graines et rappelez-vous que les graines de lin doivent être broyées avant de les manger pour améliorer la biodisponibilité de leurs nutriments).

Rappelez-vous également que vous ne souhaitez pas consommer plus de 3 à 4 % de vos calories totales avec des oméga-6 car elles endommageront vos membranes cellulaires et mitochondriales. Et gardez à l'esprit que les graisses saturées issues d’animaux sont généralement combinées à des sources riches en protéines, assurez-vous d’en tenir compte afin de ne pas dépasser votre quota de protéines.
Vous souhaitez faire en sorte que 70 à 85% de vos calories quotidiennes totales proviennent de graisses saines. En général, cela signifie que vous prenez deux à trois cuillères à soupe de graisse ajoutée à chaque repas, et une cuillère à soupe dans au moins une collation.

Il s'agit clairement d'un régime riche en matières grasses et de nombreuses personnes ne peuvent pas correctement assimiler / métaboliser les graisses. Cela est particulièrement vrai si votre vésicule biliaire a été retirée. Si vous tombez dans cette catégorie, il est impératif que vous preniez deux suppléments: de l’ox bile (bile de bœuf) et des enzymes digestives contenant beaucoup de lipases enzymatiques. Prenez-les chaque fois que vous mangez une nourriture riche en matières grasses, et ils devraient améliorer radicalement votre capacité à digérer les graisses saines dont vous avez augmentez les proportions. Pour aider à augmenter votre consommation quotidienne, allez sur le net et cherchez des recettes dénommées « fat bomb », des bombes de graisse (une recherche Web rapide fournira des centaines d'options). Ayant ces dernières en main pourra rendre vos premiers pas beaucoup plus agréables. Si vous suivez bien les consignes, vous transformerez les graisses en carburant, et vous apprécierez un appétit réduit et une réduction spectaculaire des envies de bonbons / sucreries. Et si vous êtes comme la plupart des gens, vous avez lutté durant votre cette vie entière.

Choisissez votre point de départ
Étant donné que le suivi d'un plan d'alimentation riche en graisses est un continuum, il existe plusieurs façons de procéder pour commencer: j'aime les considérer comme des rampes d’accès. J'ai travaillé avec Miriam – un coach nutritionniste – pour constituer trois options de base, les raisons pour lesquelles une option pourrait vous convenir, et les détails de ce que cette action va entrainer dans votre vie quotidienne.
De nombreux facteurs vous aident à décider quelle rampe de lancement est la meilleure pour vous (programme pour démarrer). Ils comprennent:

Votre alimentation actuelle. Est-ce que vous mangez principalement des aliments naturels, un régime de type Paléo ou fonctionnez-vous pratiquement sur des aliments emballés ou préparés? Le plan alimentaire carburant avec les graisses sera moins un choc potentiel pour votre palais actuel si vous mangez déjà un régime alimentaire en majorité sain. Par exemple, si vous préparez déjà la plupart de vos repas à la maison, en utilisant des aliments entiers, vous pourrez plonger directement dans un plan de combustion des graisses. Cependant, si vous n'avez pas beaucoup d'expérience dans la cuisine, une approche plus graduelle / progressive peut avoir plus de sens / de facilité pour vous.

Votre santé actuelle. Avez-vous été diagnostiqué récemment? Dans quelle mesure votre maladie est-elle importante et existe-t-il un risque que vous en mourriez dans un proche avenir? À quel point êtes-vous résilient / résistant (en forme)? Êtes-vous sur ou sous-pondéré? Si votre santé est déjà compromise par des thérapies conventionnelles telles que plusieurs cycles de chimiothérapie, ou si vous souffrez d'insuffisance pondérale, vous bénéficierez probablement d’un assouplissement du plan MMT.

Votre réseau de soutien. La famille et les amis peuvent-ils vous aider à faire de la cuisine, des achats ou apporter un soutien affectif? Ou élevez-vous des jeunes enfants, soit seul, soit pendant que votre conjoint travaille? Est-ce que vos proches appuient votre adoption d'un régime riche en matières grasses ou sont-ils sceptiques? Qu'en est-il du soutien de vos médecins?

Vous avez besoin de confiance afin de rester engagé, et de temps en temps, vous aurez besoin d'un soutien supplémentaire pour continuer. Si vous ne disposez pas d'un soutien fort, vous pouvez absolument adopter ce style de nutrition, mais comprenez que vous êtes plus susceptibles de réussir si vous vous donnez du temps et de l'espace pour vous organiser au début. Une fois que vous ressentez certains des bénéfices précoces, tels que la libération des cravings (envies irrépressibles) et l'augmentation de l'énergie, cela va naturellement alimenter votre excitation et fournir la motivation dont vous avez besoin pour continuer.

Travailler avec un coach santé qui se spécialise dans l’aide aux gens pour faire la transition vers la combustion des graisses comme carburant peut être un moyen extrêmement puissant de renforcer vos chances de réussite. Les membres de la famille, les amis ou les autres aidants engagés à vous aider peuvent également servir d'entraîneurs s'ils sont prêts à faire des recherches qui vous aideront à choisir judicieusement la rampe de lancement la mieux adaptée à votre santé et votre alimentation actuelle. À tout le moins, demandez à votre équipe de vous aider à rassembler des provisions, à acheter les bons aliments et à préparer de délicieux repas.

Il n'y a pas qu’un seul bon moyen pour commencer. Le bon choix est le plan d'action qui vous aide à progresser régulièrement. En ce sens, la façon dont vous commencez importe peu, pour autant que vous progressiez. Alors choisissez ce qui semble être le meilleur parti / la meilleure approche pour vous, en ce moment.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4011
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Débuter avec le MMT - Mitochondrial Therapy

Message  Luc le Ven 21 Juil 2017 - 10:15

Plan de lancement « On-Ramp # 1 » : Début facile


Avantages: Vous permet de vous organiser en purgeant votre garde-manger, en achetant de nouveaux ingrédients et en recherchant quelques recettes que vous utiliserez au début. Empêche le sentiment d'être débordé en vous donnant une chance de tester les repas et de maîtriser chaque nouvelle compétence avant de passer à la suivante. Il vous permet également d'ajuster progressivement votre palais et de changer vos habitudes alimentaires pour inclure plus d'aliments riches en matières grasses dans vos repas.
Ce début progressif  vous aide également à éviter les effets secondaires d’une perte de poids rapide, qui peut inclure la libération d'une augmentation des toxines (précédemment stockées dans les cellules adipeuses) et un changement hormonal, tout à la fois, dans la circulation sanguine. Il peut également réduire un ensemble de symptômes communément appelés «grippe cétoïde» qui incluent des nausées, de la fatigue, des douleurs musculaires et du brouillard au niveau du cerveau, qui peuvent se produire lorsque votre corps passe d'un combustible primaire à un autre.

Inconvénients: Le seul inconvénient majeur de cette approche est que vous pourriez perdre un temps précieux si vous souffrez d'une maladie grave qui entraîne une détérioration rapide.

Comment le faire: Commencez par un repas riche en graisses, moyennement modéré en protéines et à faible teneur en glucides par jour. Miriam suggère pour le petit-déjeuner: deux œufs cuits dans une cuillère à soupe de beurre ou de ghee et une cuillère à soupe d'huile de coco. Les œufs absorberont les huiles et ne goûteront pas excessivement gras. Assurez-vous que vous travaillez également avec la «Liste de démarrage» (voir au début, dans ce chapitre).
Entrez ce petit déjeuner dans Cronometer afin que vous puissiez voir l’analyse concernant votre apport en éléments nutritifs.
Au fur et à mesure que votre routine de petit-déjeuner devient bien établie, vous pouvez également vous diriger vers plus de graisses au déjeuner. Ayez une salade composée de plusieurs tasses de légumes verts, de la moitié à un avocat entier, d'une certaine forme de protéines (la taille des portions dépendra de vos besoins quotidiens en protéines, que j'ai abordés plus tôt dans ce chapitre). Inclure d'autres légumes à faible teneur en glucides (comme le brocoli ou les courgettes) parsemés de beurre de pâturage. Miriam croit que c’est acceptable de saupoudrer du fromage râpé sur le dessus de la salade aussi longtemps que vous le gardez dans une portion de la taille d’un condiment et comptez-le dans le cadre de l'apport alimentaire de votre journée.
Entrez tous les ingrédients, avec leur poids en grammes, dans le logiciel Cronometer. Si vous utilisez les mêmes ingrédients basiques pour la salade tous les jours, vous pouvez gagner du temps à ce moment-là en entrant ces ingrédients sous la forme d’une seule recette. Vous pouvez ensuite ajouter les aliments protéinés séparément, selon votre choix pour ce jour.
Ensuite, passez au dîner et faites-en un repas riche en lipides. Si nécessaire, ajoutez des collations riches en matières grasses entre le déjeuner et le dîner jusqu'à ce que vous mangiez des lipides régulièrement.

NDLR : Vous vous adaptez évidemment. Il sera nécessaire de bien assimiler et digérer. N’allez donc pas trop vite en phase de transition.


N'hésitez pas à expérimenter une variété de recettes riches en matières grasses. Comme vous ajoutez plus d'aliments riches en matières grasses dans votre rotation régulière, commencez à entrer vos combinaisons préférées dans Cronometer en tant que recettes complètes afin que plus tard, lorsque vous mangerez plus gras tout le temps, il soit très facile d'enregistrer vos choix les plus courants.

Exemple de menu journalier comme plan de lancement « On-Ramp # 1 » (Début facile) :
En début de journée
Mesurez d'abord votre niveau de glucose lorsque vous vous levez. Si vous n'avez pas faim, ne mangez rien. Attendez que vous ayez vraiment faim.

Petit-déjeuner
- Heure: Lorsque votre faim devient perceptible.
- Quoi: principalement des protéines et des graisses, comme deux œufs cuits dans une cuillère à soupe de ghee et une cuillère à soupe d'huile de noix de coco, ou un œuf avec deux tranches de bacon (pour garder votre apport en protéines adéquat mais pas excessif). Si vous avez besoin de quelque chose de plus rapide, essayez un smoothie composé de lait d'amande non sucré, de poudre de protéines non sucrée (vérifiez les glucides sur l'étiquette), de la crème, d'une cuillère à soupe de lait de coco ou d'une cuillère à café d'huile MCT, deux fraises ou une petite poignée de myrtilles , et ajoutez de la stevia si souhaité.

Le déjeuner
- Heure: quelques heures après votre premier repas.
- Quoi: Un déjeuner typique pour vous, même si vous avez l'intention de réduire le nombre de glucides. Si vous mangez habituellement un sandwich, ne prenez qu’une demi-face. Si vous mangez habituellement un bol de pâtes, mangez une soupe copieuse à la place.

Dîner
- Heure: commencez à dîner un peu plus tôt que vous ne le faites habituellement, peut-être trois heures avant le coucher, mais tout changement ici est bien.
- Quoi: Mangez un dîner normal pour vous, mais incluez davantage de légumes à faible teneur en glucides que ce que vous mangiez auparavant et une portion de protéines plus petite que vous mangiez normalement.

Snacks
- Temps: selon les besoins.
- Quoi: Une poignée de noix de macadamia, ou une cuillère à soupe de beurre d'amande mélangé avec une cuillère à café d'huile de coco étendue sur un bâton de céleri.

Avant d'aller au lit
Testez et enregistrez votre niveau de glucose afin que vous puissiez suivre la façon dont il se déroule au fil du temps.

Support en ligne:  High-Fat, Low-Carb, and Moderate-Protein Recipes
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  (search for “60 amazing fat bombs”)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Vous pouvez faire une recherche Internet avec les mots “keto” ou “cétogène”. N’utilisez pas les mots  “low carb” or “high fat,” car cela aboutira souvent à des recettes élevées en protéines.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4011
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fat for fuel – Dr. Joseph Mercola

Message  Luc le Ven 21 Juil 2017 - 10:22

Plan de lancement « On-Ramp # 2 » : Plongez

Avantages: Vous êtes pressé d’obtenir des résultats. C'est aussi une stratégie utile si vous avez un grave problème de santé qui nécessite une intervention immédiate

Inconvénients: Vous avez intérêt à avoir anticipé et vous être approvionné sinon vous allez vous sentir dépassé. Vous pouvez également subir d'autres effets secondaires lorsque vous changer le mode de carburation, y compris de la nausée, un brouillard au niveau du cerveau, de la fatigue et des crampes musculaires. En outre, si vous plongez ainsi, vous êtes plus susceptibles de connaître une perte de poids rapide, ce qui peut ou non être souhaitable en fonction de votre poids actuel et de votre état de santé.

Comment le faire : Réduisez les glucides à 20 – 25 gr par jour et limitez les protéines à 1 gr par kg de poids de masse maigre. Remplacez une part significative de vos calories par des graisses de haute qualité. Vous devrez vraiment faire attention à consommer assez de graisse au début. En fonction de vos besoins en calories, vous devrez peut-être ajouter l'équivalent de trois cuillères à soupe ou plus de graisse avec chacun de vos trois principaux repas et une ou plusieurs cuillères à soupe avec votre snack. De plus, vous voudrez consommer ces repas dans une fenêtre comprimée, comme j’en parlerai au chapitre 10. Il est également très important pour la santé mitochondriale de cesser de manger au moins trois heures avant le coucher, ce qui amène une fenêtre d’une durée de 13 à 18 heures avant le prochain repas. Par exemple de 17 H à 8H. Ou de 20H à midi.      
Commencez par garder vos repas très simples. Suivez vos taux de glycémie à l'aide de votre moniteur de glucose à la maison (décrit au chapitre 6). Testez trois fois par jour selon ce planning: Lever – avant le 1er repas si décalé – au coucher.   Au coucher, cela vous donner un réel feedback / un aperçu de votre journée.  (…)
      
En début de journée
Mesurez d'abord votre niveau de glucose lorsque vous vous levez. Si vous n'avez pas faim, ne mangez rien. Attendez que vous ayez vraiment faim. Ensuite, profitez de votre café ou thé avec, au choix, une ou deux cuillères à soupe de beurre de ferme, de l'huile de noix de coco ou de l'huile MCT qui y est délayée. Facultatif: Faites mousser avec un mélangeur à immersion. .
Heure: Différez ce premier repas jusqu'à ce que vous vous sentiez vraiment affamé. Comme je l'expliquerai au chapitre 10, l'extension des périodes de temps que vous arestez sans nourriture a de nombreux avantages métaboliques. Au fil du temps, vous travaillerez de 13 à 18 heures entre le dernier repas de la veille et votre premier repas de ce nouveau jour.
Quoi: principalement des protéines et des graisses. Exemples: œufs cuits dans une cuillère à soupe de ghee et une cuillère à soupe d'huile de coco. Facultatif: ajouter des courgettes laminées ou des épinards.
Ou profiter d'un smoothie avec du lait de coco et la moitié d'un avocat, une cuillère à soupe ou deux de crème épaisse ou d'huile de noix de coco pour augmenter la graisse et environ une once (30 gr) d'un mélange de graines fraîchement moulue. Ajoutez de la stevia au besoin.

 • Le déjeuner
- Heure: idéalement, lorsque votre lecture de glucose donnera 80 ou moins, ou quelques heures après votre premier repas.
- Quoi: deux à trois tasses de verdures (salade) (240 ml x 2 ou 3), un demi-avocat, une portion de protéines appropriée pour votre taille (comme du poulet, du poisson ou de l'agneau ; utilisez votre balance pour une mesure précise), deux cuillères à soupe supplémentaires d'huile d'olive vierge, une pulvérisation de vinaigre de vin blanc et (facultatif) deux cuillères à soupe d'un fromage dur (comme le parmesan) râpés pour garnir.    

 • Dîner
- Heure: au moins trois heures avant le coucher, car si vous mangez le soir, lorsque vos besoins en énergie sont faibles, vous pouvez inonder vos mitochondries avec des ROS superflus. J’en discuterai plus encore au chapitre 10, mais pour l'instant, visez à manger un peu plus tôt que vous ne le faites habituellement.
- Quoi: commencez par une portion de protéines appropriée pour vous, telles que le saumon, le bœuf ou le poulet, cuit dans une bonne portion de graisses de haute qualité, de la graisse de bacon, du saindoux ou du ghee. Avec beaucoup de beurre ou de l'huile d'olive ou de l'huile de coco. Idéalement, ce devrait être un repas plus léger que le petit-déjeuner et le déjeuner. Rappelez-vous: vous générerez plus de radicaux libres indésirables si vous mangez de grandes quantités de carburant juste avant le sommeil, à un moment où vous en avez le moins besoin, cela entraînera également des dommages mitochondriaux, car cela empêche les activités de nettoyage / restauration nocturne qui contribuent à la bonne santé cellulaire.
NDLR : C’est la nuit que le corps filtre les toxines et se reconstruit ! Si vous pratiquez le 16.8, avec une plage de 16 H sans manger, vous prolongez la période où les enzymes continuent leur travail de métabolisation, au lieu de de se concentrer sur le travail de digestion (qui prendra les 2 tiers à 3/4 de votre énergie).

Snacks
- Heure: au besoin, entre les repas.
- Quoi: noix de macadamia, noix de pécan, céleri, avocat, fat bombe.


Dernière édition par Luc le Ven 21 Juil 2017 - 10:39, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4011
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Thérapie mitochondriale avec un jeûne hydrique

Message  Luc le Ven 21 Juil 2017 - 10:25

Plan de lancement « On-Ramp # 3 » : Débutez avec un jeûne hydrique
Si vous êtes fondamentalement en bonne santé ou n'avez pas de poids à perdre, je crois que ce n'est pas la meilleure stratégie, car cela entraînera clairement une perte de poids. Si, comme la majorité de la population, vous êtes en surpoids, ce peut être le meilleur choix, car cela aidera à démarrer la capacité de votre corps à brûler les graisses en tant que carburant principal. (…)
Un jeûne hydrique ne se limite pas à l'eau: il y a d'autres liquides (et même des graines) autorisés. Voici votre guide sur ce que vous pouvez utiliser pour rester hydraté et dérivé des éléments nutritifs tout en donnant à votre digestion un repos et à votre corps une chance de démarrer la combustion des graisses:

Fluides autorisés:
• Eau (illimitée)
• Thé (illimité)
• Café (jusqu'à six tasses par jour, chaud ou glacé)
• Bouillon fait maison (illimité, bien que vous remarquerez que vous en avez moins besoin lorsque vous devenez plus acclimaté au jeûne)

Ce que vous pouvez ajouter à votre eau:
• Des tranches de citron vert (ne pas consommer les limes ni les autres fruits)
• Tranches de citrons
• Vinaigre de cidre de pomme (brut, organique, fait avec "la mère" ou de culture avec bactéries bénéfiques qui ont transformé le cidre de pomme régulier en vinaigre)
• Sel himalayen

Ce que vous pouvez ajouter à votre café ou thé (jusqu'à une cuillère à soupe):
• Huile de MCT issue de l'huile de coco
• huile MCT
• Beurre (organique, de pâturage, de préférence cru)
• Ghee (organique, de pâturage, de préférence cru)
• Crème épaisse (organique, de pâturage, de préférence crue)
• Cannelle moulue
• Citron (pour le thé)
Ce que vous pouvez ajouter à votre bouillon lorsqu'il cuit (filtrer avant de manger):
• Sel himalayen
• Tout légume qui pousse au-dessus du sol, en particulier les verts feuillus
• Oignons ou échalotes
• Les carottes hachées
• Os d'animal
• Arêtes de poisson
• Toutes les herbes et les épices
• Graines de lin entièrement organiques (une cuillère à soupe par tasse de bouillon)


Dernière édition par Luc le Ven 21 Juil 2017 - 10:43, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4011
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fat for fuel – Dr. Joseph Mercola

Message  Luc le Ven 21 Juil 2017 - 10:33

Conseils pour un démarrage réussi


Avoir un plan pour les fringales. Dans les premiers jours ou semaines de la transition vers la combustion des graisses, vous risquez d'avoir faim, surtout si vous ne remplacez pas les calories issues de glucides par des calories issues des graisses. L'ajout d'huile MCT à votre nourriture ou à votre boisson aidera à combler l'écart énergétique (reportez-vous au chapitre 5 pour plus d'informations sur l'huile MCT). Il suffit de faire attention à commencer par une petite quantité tolérable, comme une cuillère à café ou deux, et progressivement jusqu'à une cuillère à soupe ou plus. Revenez  un peu en arrière si vous commencez à souffrir de ballonnements ou si les selles sont molles. Si vous ne supportez pas beaucoup de MCT (cela varie considérablement), vous pouvez utiliser de l'huile de coco. Miriam suggère de mélanger une cuillère à café ou une cuillère à soupe de beurre d'amande et de la manger sur un bâton de céleri, ou vous pouvez la délayer dans une tasse de café ou de thé. L'avocat est une autre excellente nourriture à prendre dans ces premiers jours: vous pouvez le manger juste à la cuiller, saupoudré de sel de mer et peut-être même arrosé d'un peu d'huile d'olive et d'un mélange de citron frais. Je vous le promets: vous n'aurez plus faim après avoir grignoté un avocat! La fibre qu'elle contient en fait une nourriture très rassasiante, et elle est très riche en potassium et graisse mono-insaturée.

Stockez des collations riches en matières grasses à disposition. L'une des parties les plus difficiles de ce plan est de vous assurer de consommer suffisamment de matières grasses pour vous rassurer et éviter les fringales pendant que votre corps les transforme en carburant. Assurez-vous que vous mangez des collations qui contiennent principalement des matières grasses pour bien gérer l'énergie et la faim entre vos repas sans augmenter votre consommation de glucides et de protéines.

Voici quelques exemples de collations riches en matières :
- Fat bomb
- avocat et guacamole
- noix de macadamia, de pécan et noix de Brésil (2 par jour)
- huile ou beurre de coco et / ou de la crème de lait de coco, mélangé à du café, du thé, ou un mug de bouillon de volaille.
- pudding avec chia, fait avec du lait de coco et adoucit avec stevia.
- Huile MCT (voir chapitre 5 ).

Ajoutez de la variété progressivement / lentement
Lorsque vous vous sentirez plus à l'aise avec les points basiques d'un régime riche en matières grasses, vous pourrez commencer à intégrer de nouvelles recettes et des options supplémentaires. Rappelez-vous: le MMT est un continuum, il y aura toujours de nouvelles choses à apprendre et des recettes à essayer. Il suffit de commencer au niveau qui vous intéresse le plus au début et de l'affiner.

Rester hydraté
Comme vous faites la transition vers la combustion de matières grasses, vos reins changeront la façon dont ils gèrent les niveaux de sodium, ce qui entraîne la libération d’une partie de l'eau stockée dans le corps. Simultanément, il y aura du sodium et des électrolytes libérés, ce qui peut entraîner des effets secondaires tels que les crampes musculaires, les palpitations cardiaques ou la fatigue (je vais couvrir les effets secondaires au chapitre 8 ). Pour cette raison, assurez-vous que vous utilisez de l'eau de robinet filtrée (donc pauvre en minéraux, ndlr) dans ces premiers jours de votre régime alimentaire à forte teneur en matières grasses, ainsi que l'ajout de sel naturel de l'Himalaya à vos aliments, qui contient des oligo-éléments et des électrolytes.
Résistez à l'envie de prendre des boissons sportives ou même de l'eau de coco, car les boissons sportives contiennent des tas de sucre ou d'édulcorants artificiels. Même l'eau de coco contient une forte dose de glucides.

Astuce de transition de Myriam (encadré) :
Si vous ressentez des effets secondaires, tels que la fatigue, le brouillard au niveau du cerveau ou des crampes musculaires, il suffit de déguster du poulet fait maison, salé, du bouillon de volaille ou de poisson (bone broth). C’est peut-être tout ce qu'il vous faut pour poursuivre sans problème! En outre, de nombreuses nouvelles études montrent que la vitamine K2 (MK-7) réduira radicalement les crampes musculaires nocturnes, il est donc préférable de prendre de la K2 avant le coucher (liposoluble, ndlr ; donc au repas du soir).

Trouver un moyen de noter ce qui fonctionne bien, pour faciliter et customiser le feedback (glycémie, perte ou maintien du poids), pour comprendre ce qui pourrait être amélioré ou rectifié, pour faciliter le travail de votre coach santé.


Dernière édition par Luc le Ven 21 Juil 2017 - 10:42, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4011
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Checklist pour démarrer le MMT

Message  Luc le Ven 21 Juil 2017 - 10:35

Pour aider à rendre cette phase initiale plus gérable, Miriam et moi avons créé cette liste de contrôle afin que vous puissiez voir clairement ce que vous devez faire.
- éviter de manger au moins trois heures avant le coucher.

- Commencez à repousser le temps de votre premier repas pour prolonger le temps entre les repas (essayez d'ajouter de l'huile de noix de coco et / ou de la crème épaisse à votre café ou thé du matin pour vous permettre d'attendre plus longtemps).

- Faites un bilan sanguin préliminaire (voir pages 116 à 120).

- Achetez une balance de cuisine et des moules (pour fabriquer des fat bombes).

- Déterminer vos cibles de macronutriments (voir p. 152).

- Faites une copie des aliments compatibles MMT renseignés aux pages 142 à 145 pour l’accrocher sur votre réfrigérateur et l’emmener chez vous à l'épicerie.

- Achetez des aliments compatibles avec le MMT.

- Purgez votre garde-manger des aliments qui n’entrent pas dans le plan MMT ou nettoyez l'espace dans un cabinet spécialement désigné pour les aliments compatibles MMT.

- Commencez à tester votre taux de glucose trois fois par jour - dès que vous vous réveillez, juste avant votre premier repas et juste avant le coucher - et en analysant vos résultats.

- Commencez à manger autant que possible des aliments riches en matières grasses, à faible teneur en glucides, modérés en protéines, afin de correspondre au plan de lancement que vous avez choisi.

- Ouvrez un compte Cronometer et enregistrez votre repas le plus souvent.

- Enregistrez dans vos favoris les sites Web avec des recettes et des informations (voir p. 162).

- Enregistrez 3 à 5 recettes avec lesquelles vous souhaitez commencer à expérimenter.

- Lorsque vous vous sentirez à l'aise avec chaque étape de votre nouveau plan d'alimentation, continuez à l’affiner, recherchez plus de recettes, enregistrez plus d’aliments que vous mangez régulièrement et approfondissez les recherches.

Fin du chapitre 7.


DocX de 18 pages (en anglais) si vous souhaitez la totale alien
Fichiers joints
7. How to get started p147.docx Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(108 Ko) Téléchargé 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4011
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Transition vers la lipolyse

Message  Luc le Mar 25 Juil 2017 - 15:16

Navigating your Transition to Burning Fat (Chapter 8 )

Conduire votre Transition vers la combustion des graisses


                                                        Idées clés

• Vous devez d’abord brûler le glycogène avant de brûler les graisses stockées.

• Le niveau d’insuline doit rester bas pour pouvoir activer l’enzyme lipase. Sinon, vous ne pourrez pas carburer sur la lipolyse.

Vous avez besoin d’éduquer votre corps à métaboliser les cétones. Cela se fait progressivement, sur plusieurs semaines : Au début, votre corps alternera probablement entre la carburation avec les cétones, les acides gras libres et le glucose, que votre foie peut fabriquer à partir d’un excès de protéines, la dégradation du tissu musculaire ou la libération de glycérol, qui constitue l'épine dorsale des triglycérides.

Pour faciliter la carburation sur la lipolyse, il faut se sentir relax ! Si vous stressez vous allez déstructurer les muscles (néoglucogenèse musculaire).

• Plus vous respectez vraiment les apports de macronutriments conseillés par le MMT, plus cette transition sera douce. Utilisez un lecteur de glycémie et de corps cétoniques pour vous assurer que vous restez bien dans les clous.

• Ce chapitre passe aussi en revue les moyens d’éviter les effets secondaires de la cétose. Surveillez bien les apports d’eau, de fibres et surtout de sodium !

Suite sur le post suivant ..

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4011
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fat for fuel – Dr. Joseph Mercola

Message  Luc le Mar 25 Juil 2017 - 15:21

Votre corps doit s’habituer au changement de mode de carburation : Cela peut prendre +/ 3 semaines. Moins si vous êtes jeune et que vous sautez de temps en temps un repas. Davantage si vous êtes plus âgé. (Parfois qques mois si vous souffrez d’une pathologie – diabète, hypo-thyroïde, hyper-lipidémie – ndlr. Le temps que le corps puisse faire qques ajustements hormonaux).

Vous pouvez personnaliser le régime MMT. Il vous faudra peut-être un peu de temps pour trouver les aliments et les pratiques qui vous permettent de devenir complètement adapté aux graisses et devenir autonome. L'objectif de ce chapitre est de vous aider à faire la transition la plus douce possible.

Ce qui se passe au niveau de votre métabolisme
Avant de brûler les graisses, vous devez d'abord utiliser le glycogène qui est stocké dans vos muscles et votre foie. Dans leur livre The Art and Science of Low Carbohydrate Performance, les chercheurs Jeff Volek, Ph.D. Et R.D., et Stephen Phinney, M.D. et Ph.D., estiment que les réserves de glycogène chez un individu moyen se situe entre 400 et 500 grammes, dont 100 grammes sont stockés dans le foie. Cela se traduit par quelque 1.600 à 2.000 calories. Si vous avez une bonne masse musculaire et que vous suivez un régime à haute teneur en glucides (55 %), vos réserves peuvent être plus élevées que cela.

Chaque gramme de glycogène est stocké avec 3 à 4 grammes d'eau, ce qui signifie que lorsque vos stocks sont épuisés, vous perdrez également ce poids d'eau, généralement presque immédiatement après avoir commencé à limiter votre apport en glucides. C'est une excellente nouvelle si l'un de vos objectifs est la perte de poids.

Comme vous pouvez probablement le deviner, brûler de 1 600 à 2 000 calories prendra seulement un jour ou deux, moins de temps si vous êtes actif et plus de temps si vous êtes sédentaire. Mais faire la transition vers la combustion des lipides n'est pas aussi simple que d’épuiser / se passer de votre glycogène. Vous devez également maintenir les niveaux d'insuline bas parce que l'insuline inhibe la lipase, l'enzyme sensible aux hormones qui décompose les graisses. Non seulement cela, mais vous devez respecter ce niveau bas pendant quelques semaines à plusieurs mois pour activer complètement le système de combustion des graisses. Des temps plus longs sont nécessaires pour ceux qui ont une résistance profonde aux récepteurs à l'insuline et à la leptine, surtout s’ils ne pratiquent pas le jeûne hydrique (expliqué au paragraphe « Rampe de lancement n ° 3 » au chapitre 7, et plus en détail au chapitre 10).

Au début, votre corps alternera probablement entre la carburation avec les cétones, les acides gras libres et le glucose, que votre foie peut fabriquer à partir d’un excès de protéines, la dégradation du tissu musculaire ou la libération de glycérol, qui constitue l'épine dorsale des triglycérides.

Lorsque vous manquerez de glycogène, vous risquez d'avoir des envies de glucides et d’être tenté à manger des bonbons, ou de compenser en mangeant trop de protéines, mais cela va se retourner contre vous  car cela ne fera que retarder le passage à la combustion des graisses.

Au fur et à mesure que vos réserves de glycogène s’épuisent, votre foie prend un rôle plus important dans le maintien d'un taux de glycémie sain («homéostasie du glucose»). Auparavant, l'insuline et le glucagon étaient les principales hormones responsables de la régulation de votre glycémie. Maintenant, des capteurs métaboliques situés dans votre foie jouent ce rôle, et ils tenteront d'abord de rétablir le glycogène, via la production de glucose, soit à partir des protéines que vous avez consommées, soit en décomposant le muscle et / ou en utilisant du glycérol si vous consommez suffisamment de graisse.

Lorsque vos niveaux de glucose sont élevés, cela contrarie le mode de carburation via la lipolyse. Ce n'est que lorsque vous éliminez l'interférence due à une glycémie élevée - soit émanant de sources alimentaires, soit émanant du foie (gluconéogenèse) - que vous commencerez à augmenter votre carburation via la graisse. Plus longtemps et plus fermement, vous restreignez votre consommation de glucides tout en limitant les protéines à 1 gramme par kilo de masse corporelle maigre, ou moins encore, plus votre foie sera efficace, car il sait comment switcher / faire la transition vers la lipolyse (utiliser les graisses comme carburant).

Plus vous êtes appliqué au début du régime MMT, en respectant vraiment vos rapports de macronutriments et en enregistrant tous les aliments que vous mangez, plus cette transition sera lisse. Au début, même des quantités apparemment insignifiantes de glucides tendront à augmenter votre taux de glucose, ce qui nuira à votre combustion des graisses. Si vous ingérez des glucides dans la phase de transition, vous reconstituerez vos magasins de glycogènes et allongerez le temps nécessaire pour que vous puissiez passer à la combustion des matières grasses comme carburant principal.

En règle générale, plus jeune et en meilleure santé, plus vite vous pourrez passer à travers cette transition. Un enfant d'âge scolaire peut passer en 24 à 36 heures. Bien que les enfants puissent passer beaucoup plus rapidement, cela ne signifie pas qu'ils devraient suivre ce programme, sauf s'ils ont des crises d’épilepsie ou un cancer.

Les personnes âgées de 20 à 30 ans auront le plus facile, alors que les personnes de 40 ans et plus seront généralement confrontées à un défi (à moins que vous ne soyez déjà fit /en forme et que vous ayez suivi un régime alimentaire de type Paléo). Les personnes dans leurs années 60 et 70 devront probablement s’engager très rigoureusement à faire le changement. Mais si c'est le cas pour vous, ne vous découragez pas; J'ai commencé le MMT à 61 ans et il n'a fallu que quelques semaines pour passer au mode de combustion des graisses.

Si vous êtes situé vers 80 ans ou plus, vous pouvez absolument adopter le régime - il faudra probablement prendre un peu plus de temps. Les personnes âgées doivent être suivies très attentivement pour prévenir la perte de muscle (sarcopénie). En bout de ligne, plus tôt vous commencerez avec le MMT, plus facilement vous pourrez le maintenir et continuer à profiter des avantages pour la santé à mesure que vous vieillissez.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4011
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Étalonnez votre progression: glycémie et cétose

Message  Luc le Mar 25 Juil 2017 - 15:26

Utilisez un lecteur de glycémie pour évaluer votre progression

Rappelez-vous que vous souhaitez tester votre taux de glycémie deux à trois fois par jour: lors de votre premier réveil, juste avant de manger votre premier repas de la journée et juste avant de vous coucher. Au cours de cette période de transition, la lecture du glucose peut présenter une grande variation (…)
La lecture de la glycémie fournit une analyse sur la pertinence de vos choix alimentaires (trop de glucides ou trop de protéines). Bien que vous verrez probablement des pics et des baisses au début, vous deviendrez plus habile à choisir des aliments qui vous garderont dans la zone de combustion des graisses et vous commencerez à voir les lectures de début de matinée et de fin de soirée qui se lissent avec le temps. Même alors, attendez-vous à un pic occasionnel. Rappelez-vous simplement: votre attention est centrée sur la tendance au cours de plusieurs jours, voire des semaines, et votre récompense sera de voir votre taux de glucose diminuer et devenir plus stable. Cela signifie que votre insuline ne travaillera plus aussi difficilement.

Raisons pour lesquelles vous obtenez une lecture élevée la de glycémie
Il peut être alarmant de mesurer votre glycémie et de voir des lectures inattendues élevées. Voici quelques déclencheurs communs qui peuvent les expliquer:
Hormones menstruelles: la lecture de la glycémie a tendance à être plus élevée dans les jours juste avant le début du cycle de la femme.
Inflammation: Les lésions, la chirurgie ou la maladie peuvent tous conduire à une inflammation, ce qui entraîne également une augmentation de la glycémie.
Trop de protéines: manger plus de protéines que ce qui est adéquat tout au long de la journée ou à un repas particulier peut stimuler le foie qui fabriquera alors du glucose à travers le processus de la gluconéogenèse.
Limites de l'équipement: les glycémies prises à la maison peuvent être inférieures de 20% dans les deux sens. Si vous obtenez une lecture inhabituelle ou inattendue, faites immédiatement un autre test de glycémie, utilisez le même doigt, mais une goutte de sang différente. Si vous obtenez une lecture significativement différente, faites un troisième test et prenez la moyenne des trois.
Non-conformité: Des quantités apparemment insignifiantes de glucides nets peuvent perturber votre taux de glycémie. Vous ne vous rendez peut-être même pas compte que vos choix alimentaires renferment du sucre, alors si vous obtenez une ou des lectures plus élevées que ce vous attendiez, regardez en arrière et analysez la nourriture que vous avez mangée. Au cours des dernières heures. Cela comprend la lecture des étiquettes sur l’emballage des aliments.
Maladie: Un rhume, une grippe et des allergies saisonnières stimulent tous le système immunitaire, ce qui entraîne une augmentation naturelle de l'hormone stéroïde et l'un des effets des stéroïdes est l’augmentation des taux de glucose.
Exercice: si vous êtes exercé vigoureusement dans les heures précédant une lecture de glycémie élevée, cela peut signifier que vous avez manqué de cétones ou que vous n'avez pas encore transformé les cétones, obligeant votre corps à décomposer les muscles et les convertir en glucose pour le carburant. Des exercices non intenses et doux comme la marche et le yoga ont tendance à réduire les niveaux de glucose.
Stress: Ne pas sous-estimer l'impact du stress sur les taux de glycémie. Lorsque vous rencontrez un stress réel ou imaginé, vous risquez de libérer de l'adrénaline et du cortisol, ce qui déclenche la fabrication du glucose! (Protection de l’espèce, ndlr. Lorsque vos sens sont en alerte, dans un environnement perçu comme dangereux ou inhospitalier, vous allez avoir besoin de carburant immédiatement disponible pour fuir ou vous battre contre un prédateur).
Mauvais sommeil: chaque matin, votre rythme circadien provoque une libération de cortisol pour vous aider à vous réveiller, et le cortisol déclenche la libération de glucose. Après une nuit de sommeil trop courte, votre rythme circadien et votre équilibre hormonal sont perturbés, ce qui peut entraîner une augmentation des taux de glycémie.
Chémo- et radiothérapie: ces traitements déclenchent une inflammation qui entraîne une augmentation de la glycémie, mais vous pouvez vous réconforter du fait que si vous ne faisiez pas le régime alimentaire, votre glycémie serait encore beaucoup plus élevée.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4011
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fat for fuel – Dr. Joseph Mercola

Message  Luc le Mar 25 Juil 2017 - 15:28

Le moment où vous mangez importe

Une façon d'améliorer votre transition vers la combustion des graisses consiste à commencer à expérimenter des périodes régulières de jeûne. Il existe de nombreuses façons de le faire, et de nombreux avantages importants, que je couvre dans le chapitre 10. Pour l'instant, visez à finir votre dernier repas au moins trois heures avant le coucher, puis attendez le plus longtemps possible avant de déjeuner le lendemain. Cela vous facilitera le passage vers ma forme préférée de jeûne intermittent, que j'appelle « Peak Fasting » (jeûne intermittent ou 16.8 ).

La taille de votre repas compte

Il est préférable de planifier votre plus grand repas avant votre période la plus active de la journée, de sorte que vos muscles puissent éliminer la majeure partie du glucose et de l'insuline supplémentaire de votre sang avant qu'ils n'aient la possibilité de contrarier la carburation en mode lipolyse. Si vos reins sont faiblards, vous diviserez ce plus grand repas en deux et mangerez la deuxième moitié 60 à 90 minutes plus tard, car cela entraîne moins de stress azoté sur vos reins (élimination des déchets azotés via les reins : urée, créatinine et l'acide urique).

Vous voulez également répartir votre consommation de protéines au cours de la journée, ce qui limite votre apport par repas à environ 15 grammes. Cela rend moins probable qu'un excès d'acides aminés issus de l’apport de protéines se transforme en glucose via le foie, et cela soulagera également la charge de désintoxication qui pèse sur vos reins. Ceci est particulièrement important si vous avez déjà une insuffisance rénale, avec un niveau de créatinine sérique supérieur à 1. Si cela ressemble à un régime faible en protéines, n'oubliez pas que les acides aminés en excès sont également un stimulant puissant pour activer la voie mTOR. (Si vous souhaitez un rappel sur cette information, reportez-vous au chapitre 3.)

Surtout, pendant cette période de transition, prévoyez d’avoir au moins une ou deux collations riches en matières grasses pendant la journée. Cela aidera à diminuer / combattre la faim ou les envies et vous tiendra repu et satisfait. (Voir la page 144 – rabat – dans le livre, pour plusieurs suggestions de collations riches en matières grasses.)

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4011
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Effets secondaires suite à la cétose

Message  Luc le Mar 25 Juil 2017 - 15:30

Symptômes communs expérimentés lors de la transition vers la combustion des graisses et leurs remèdes :

Il est normal au cours dz cette période de rencontrer un ou plusieurs de ces symptômes. Vous pourrez gérer l'intensité de ces symptômes en décidant de la rapidité avec laquelle vous allez changer votre alimentation, mais vous ne pourrez probablement pas les éviter totalement: votre corps apprend une nouvelle façon de s'alimenter, alors attendez-vous à un problème ou deux lorsqu’il tentera de trouver son chemin.

Voici les symptômes les plus communs et les moyens simples de les écarter:

Déshydratation: Lorsque vous passez en mode lipolyse (carburer avec des graisses), vos reins commencent à traiter le sodium de manière différente. Cela encouragera votre corps à libérer plus d'eau et avec lui, des électrolytes aussi. Assurez-vous que vous buvez de l'eau tout au long de la journée. Miriam conseille à ses patients de siroter un bouillon de volaille, de poisson ou de bœuf, fait maison, qui a été salé avec du sel de l'Himalaya (ou du sel de mer non raffiné, ndlr), car il remplacera les électrolytes que vous risquez de perdre. (Cela dit, limitez votre consommation de bouillon à une tasse (240 ml) car elle contient des acides aminés qui peuvent être transformés en glucose par le foie.)

Nausée: si vous regardez un aliment gras et que vous vous sentez nauséeux, prendre un complément enzymatique élevé en lipases pour faciliter la digestion des graisses peut vous aider à décomposer les graisses plus facilement. Rechercher un supplément avec de la pancréatine, qui contient de la lipase. La bile de bœuf (ox bile) est un autre complément qui aidera à émulsifier la graisse et vous permettra de mieux l'absorber.

Brouillard du cerveau: votre cerveau ne peut pas oxyder la plupart des acides gras comme carburant, mais il pourra utiliser immédiatement les cétones comme énergie. Dans les premiers jours, les cétones ne répondent qu'à environ un quart du combustible requis par le cerveau; Pour le reste de ses besoins énergétiques, votre cerveau dépendra encore du glucose. Au fil du temps, votre cerveau réussira à dériver plus de son énergie - de 60 à 70% chez certaines personnes - des cétones. Ainsi, tout brouillard cérébral que vous pourrez expérimenter au départ va s'améliorer au fil du temps, car votre cerveau s'adapte à l'utilisation de cétones comme source d’énergie. Encore une fois, prendre un peu plus d'huile de noix de coco ou d'huile MCT peut aider (selon ce que votre digestion peut accepter sans dérangement).

Crampes musculaires: il s'agit d'un symptôme très courant lié à une modification de l'équilibre des électrolytes qui fait partie de l'interruption normale de la combustion des graisses. Vous pouvez restaurer les électrolytes en augmentant votre apport en sel avec 1/2 à 1 cuillère à café d'un sel sain comme le sel de l'Himalaya. Une autre option: prendre un bain de sel Epsom (sulfate de sodium) – Le sel Epsom contient du magnésium, un relaxant musculaire naturel que vous pouvez absorber par voie transdermique. (Un bain chaud et salé est également une merveilleuse façon de se détendre). En outre, la plupart ne savent pas que la vitamine K2 (pas K1) est un inhibiteur puissant des crampes musculaires, surtout si vous avez des crampes la nuit. Prenez-le avant le lit; Cela a fait des merveilles chez moi.

Fatigue: vous avez peut-être abaissé le taux de glucose dans votre circulation sanguine en réduisant la quantité de glucides et de protéines que vous consommiez, mais vous n'avez peut-être pas encore amélioré votre mode de carburation avec les matières grasses pour compenser l'énergie que le glucose fournissait. Le déficit énergétique résultant peut entraîner une impression de fatigue.

Vous pouvez utiliser du café noir ou du thé avec du beurre de ferme cru ajouté (du beurre clarifié si régime SGSC, ndlr), de l'huile de coco ou de l'huile MCT pour vous assurer que vous recevez suffisamment de matières grasses. Si votre fatigue persiste pendant quelques semaines, envisagez d'effectuer un test sanguin pour déterminer vos niveaux de carnitine. La L-carnitine est un transporteur d'acides gras à longue chaîne, permettant le transport des acides gras à travers la membrane mitochondriale interne où ils sont oxydés comme énergie. Si la carnitine n'est pas très abondante, vos mitochondries utiliseront toujours des cétones et des graisses à chaîne moyenne (MCT), mais l'oxydation des graisses à plus longue chaîne ralentira. La carnitine peut être la clé qui déverrouille cette porte. (Les spécialistes se posent encore la question de savoir si la carnitine peut ou non être problématique pour les personnes atteintes d’un cancer ; donc, en cas de doute, laissez-cela de côté).

Palpitations cardiaques: cela est commun et est habituellement associé à la déshydratation et à la perte d'électrolytes. Le remède peut être aussi simple que de boire un verre d'eau, essayez-cela d'abord et passez ensuite à une tasse de bouillon salé s'il ne diminue pas. Envisagez également l'augmentation de la supplémentation en magnésium et / ou en potassium, ce qui aide souvent, mais vérifiez d'abord avec votre médecin…

Constipation: il s'agit d'une plainte courante et peut être un problème encore plus grand pour les personnes atteintes de cancer car les analgésiques prescrits, la chimiothérapie et les changements dans la façon de digérer les aliments peuvent tous contribuer au problème. La meilleure façon de prévenir la constipation est de s'assurer que vous mangez beaucoup de fibres et de rester bien hydraté. Vous pouvez saupoudrer des graines, des graines de lin fraîchement moulues sur tout ce que vous mangez, et avoir de grandes salades avec des noix et beaucoup d'huile d'olive extra vierge. Vous pouvez également tremper les graines de lin toute la nuit et les utiliser dans votre smoothie. Le psyllium organique est un autre supplément de fibres utile.

L'huile MCT est également réputée pour sa capacité à stimuler le péristaltisme. Reportez-vous au chapitre 5 pour obtenir des conseils sur la façon de l'introduire lentement. Si vous obtenez un problème gastro-intestinal, revenez en arrière, à un niveau confortable, et restez là. Les probiotiques aideront également à soulager la constipation. Il est préférable de les obtenir traditionnellement des aliments fermentés, comme la choucroute et le kimchi, mais un supplément de haute qualité peut être utile s'il vous plait de manger des aliments fermentés tous les jours. 

NDLR : Ne prenez pas des probiotiques si vous souffrez de dysbiose de fermentation. Faites d’abord baisser le niveau de putréfaction, sinon vous risquez de ne pas voir le bout du tunnel, et même d’empirer les choses. Voir le Dr Donatini pour des infos supplémentaires.


Dernière édition par Luc le Mar 25 Juil 2017 - 16:45, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4011
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Mighty Mitochondrial Smoothie

Message  Luc le Mar 25 Juil 2017 - 15:34

Recette pour un smoothie riche en nutriments
J'aime utiliser des smoothies pour obtenir beaucoup de nutriments d'une manière savoureuse. Voici les ingrédients que j'utilise pour fabriquer mon smoothie deux fois par jour, qui est faible en glucides, riche en graisses et modéré en protéines. J'inclue généralement tout ce qui figure sur cette liste, même si elle fluctue en fonction de ce que j'ai en stock. Ne soyez pas intimidés par la longue liste d'ingrédients. Essayez d'intégrer la base, et ajoutez des compléments facultatifs comme bon vous semble.

Base du smoothie :
1 càc à 1 càs d'huile MCT (selon la tolérance)
1/2 à 1 avocat (selon les préférences)
1 mesure de légumes organiques en poudre (organic greens powder)
1 càs de psyllium organique entier (avec cosse)
2 càs de beurre de cacao bio brut
1 càs de graines de chia organique
1 càs de graines de lin (trempé pendant la nuit)
1 à 3 onces de fruits organiques congelés (30 à 90 gr)
1 à 3 mesures de stevia (selon le goût)

Compléments facultatifs:
1 càs de cumin noir (nigelle) ou de graines de sésame noir (trempé pendant la nuit)
1 càc de baies d'aubépine (hawthorn)
1/2 càc de Pau d’Arco en poudre (lapacho)
1/2 càc de coquilles d'œuf organique moulues (egg shell)
1 càc de terre de diatomées alimentaires
1 càc de poudre de champignons à trompette

Instructions:
Combinez tout dans un mélangeur - J'utilise « un-quart NutriBullet »  (1 litre). Remplissez avec de l'eau presque jusqu'au sommet. Mélanger pendant environ deux minutes. Prenez du  plaisir!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 
[url=https://www.nutribullet.fr/?utm_source=Bing-Ads&utm_campaign=Campagne-Marque&utm_medium=cpc&utm_term=%2BNutribullet&utm_content=Marque Nutribullet Exact][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][/url]  Existe en 600 et 900 w. Avec 2 gobelets fournis.
695 et 950 ml. Se boit directement au gobelet. 99 à 140 € selon la version et les accessoires.
Démo :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Luc le Mar 25 Juil 2017 - 15:44, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4011
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fat for fuel – Dr. Joseph Mercola

Message  Luc le Mar 25 Juil 2017 - 15:37

Gérer vos émotions pendant la transition

Vous pourriez être réticent à renoncer au pain, aux biscuits, aux chips et aliments frits, ou même aux aliments que vous avez cru être tops pour la santé. Ou, vous pouvez être confronté à un diagnostic médical effrayant qui vous a laissé vous sentir dépassé ou même déprimé. Si vous envisagez ainsi ce plan d'alimentation, ou même si vous avez lu ce livre parce que quelqu'un qui se préoccupe de votre santé vous y a encouragé, suivez mon conseil : Attendez. Si vous faites ces changements simplement pour faire plaisir à quelqu'un d'autre, vous êtes moins susceptibles de vous engager réellement / convenablement dans ce régime alimentaire.

Astuce de transition: il est normal d'avoir des fringales lorsque vous commencez le MMT. Celles-ci sont généralement faciles à traiter si vous vous êtes préparé avec des collations riches en matière grasse (voir page 144 pour des idées). Si vous désirez des aliments de confort, cependant, aucune fat bombe ne vous satisfera. Ensuite, vous devez vous poser la question, qu'est-ce que je peux faire pour m’estimer et prendre soin de moi?  Revenir aux aliments à haute teneur en glucides à ce moment crucial, cela ne fera que prolonger ou dérailler votre transition, et finalement ce n'est pas une bonne chose à faire dans votre intérêt.

Passez du temps à penser à pourquoi vous faites ces changements. Motivez-vous. Écrivez ces motifs afin que vous puissiez vous référer à eux dans les moments où vous êtes tenté de revenir aux vieilles habitudes alimentaires. Soyez précis afin d'évaluer honnêtement les progrès que vous avez réalisés.

Une autre stratégie puissante est de vous visualiser vous-même en bonne santé comme vous voulez et attacher autant d'émotions positives à cette image que vous le pouvez. Réfléchissez régulièrement et méditez sur cet état. Il est particulièrement important de chercher à éprouver autant d'émotions positives liées à la réalisation de ce but que possible; Cela augmentera radicalement votre probabilité de l'atteindre.

Je suis également un fervent défenseur de la technique de libération émotionnelle (EFT) comme outil puissant pour lutter contre les facteurs de stress émotionnels. EFT est un outil do-it-yourself, une forme d'acupuncture sans aiguille qui implique de taper sur des points spécifiques sur votre visage, les bras et les mains en répétant des affirmations positives. J'ai beaucoup écrit sur eft.mercola.com. Si vous rencontrez des barrages émotionnels durant votre voyage MMT, je vous recommande vivement d'explorer EFT. Vous pouvez le faire vous-même ou trouver un praticien certifié. Les informations que j'ai compilées sur mon site Web vous fourniront des ressources et vous aideront à décider de l'approche qui vous convient le mieux.

Voir aussi sur ce forum :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Exercices: Faites de l’exercice mais avec modération

Comme votre corps est en train de s'adapter à la combustion des graisses au lieu du glucose comme carburant principal, il est préférable de maintenir des niveaux modérés d'activité. L'exercice intense à ce moment-ci peut interférer avec votre capacité à maintenir un taux de glucose bas si vous décomposez le tissu musculaire, qui est ensuite recyclé en  glucose par le foie.
NDLR : Si vous dépassez un certain seuil d’endurance, vous allez activer une voie complémentaire : Les lipides ne suffiront pas / ne fourniront pas assez vite du carburant, en quantité ad hoc. Un apport complémentaire sera requis via la néoglucogenèse musculaire.
Une façon de déterminer si votre séance d'entraînement a été trop intense est  de mesurer sa glycémie avant et après la séance d'exercices. Si elle est supérieure à 10 à 20 mg / dL après la séance d'entraînement, vous savez que vous avez  stimulé le foie à fabriquer plus de glucose. Si cela se produit, allez faire une promenade de 30 minutes (ou nagez ou faites un tour en vélo doucement) pour permettre à vos muscles de pomper ce glucose. C'est préférable ainsi plutôt que de le laisser dans votre circulation sanguine, où il peut occasionner une augmentation de l'insuline.

La marche est une forme fantastique d'exercice pour presque tout le monde. En plus de réguler votre glycémie, il réduit les cytokines, les molécules de signalisation souvent associées à une inflammation. La marche améliore l'humeur et l'estime de soi, et tout aussi important, plus vous passez de temps à marcher, moins vous passez de temps au repos, ce qui est un facteur de risque pour presque toutes les principales maladies chroniques. Vous n'avez pas besoin de beaucoup pour récolter ces avantages. De multiples études établissent que seulement quelques heures de marche par semaine réduisent le risque de cancer du sein. (…)

Connaître les défis
Après avoir travaillé avec des centaines de clients, Miriam est très consciente des problèmes les plus fréquemment rencontrés par les gens lors de l'adoption d'un plan riche en graisses. Soyez proactif et soyez prêt à faire face et vous réduirez la probabilité que l'une de ces questions courantes réduise vos efforts ou vous fasse vaciller :


  • Variez : Il suffit de mettre "low carb" ou "cétogène" dans un moteur de recherche avec le nom de votre repas préféré et vous trouverez probablement plusieurs options de recette.

  • Subir ou ne pas subir – les pressions sociales : Si vous participez à une activité sociale, mangez avant votre départ, ou emportez avec vous un plat sympathique MMT que tout le monde pourra apprécier, comme des œufs mimosa ou à la diable, des cerneaux de noix garnis de beurre et d’épices, ou un houmous de noix de macadamia.

  • Pour la plupart des gens ils découvrent le MMT. Il est donc préférable de commencer avec un nombre limité de repas simples et fiables, de sorte que vous ne vous sentiez pas débordé à chaque repas. Vous pouvez ensuite élargir progressivement votre répertoire à mesure que votre niveau de confort et votre désir de variété augmentent.

  • Environnement : Évitez les tentations, c’est plus facile (…)

  • Voyage : Je voyage toujours avec un ensemble de récipients, pour conserver jusqu'à une douzaine d'avocats que j’ajoute dans les smoothies et les salades, des sardines en conserve ou des anchois pour avoir un choix de protéines saines, de l'huile MCT en poudre et un mélange de noix et de graines, avec tous mes suppléments.

  • Anniversaires et fêtes: Vous pouvez préparer des aliments compatibles avec le MMT (encore une fois, une recherche sur Internet avec "sans gluten et sans sucre", par exemple, est très pratique) ("grain and sugar-free cheesecake"). Mais encore mieux, chaque fois que possible, pensez à de nouvelles façons de célébrer les anniversaires et les fêtes. Mettez l'accent sur les échanges et la raison de la célébration, pas sur le partage de la nourriture.

  • Les choses vont bien. Décider combien de temps vous voulez continuer avec le plan MMT dépend beaucoup de ce que vous attendez. Si vous avez un cancer, vous pouvez vouloir continuer à manger de cette façon, surtout si cela se traduit par une réponse incroyable et inattendue. Sinon, vous pouvez adopter essentiellement le programme long terme en suivant les principes du cycle festin-famine, que je développerai au chapitre 10. (

Cas vécu : Utilisation du MMT pour optimiser le traitement conventionnel du cancer du sein. (…)
Fin du chapitre 8

DocX pour lire à tête reposée (5 pages, en anglais)
Fichiers joints
8. Navigating your transition to burning fat. p175.docx Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(39 Ko) Téléchargé 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4011
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Thérapie Mitochondriale à long terme

Message  Luc le Mer 26 Juil 2017 - 13:15

Idées clés (chapitre 9)


  • L’adaptation à la carburation avec des cétones est progressive.

  • Même si vous switcher en 3 semaines, il faudra le temps que le métabolisme adapte la production d’enzymes. Des ajustements sont nécessaires.

  • Une fois adapté à la cétose, votre rapport avec la faim va changer. Votre appétit ne sera pas régi exclusivement par les hormones insuline et leptine.

  • MMT est bien plus qu’un régime. Le but est de vous procurer un guide et des références basées sur des conversations avec des experts sur la manière de réparer de façon optimale le métabolisme mitochondrial.

  • Vous devez vous approprier le plan MMT et le customiser selon vos besoins ou désidérata.

  • Passé le cap d’adaptation, votre énergie se stabilisera à un niveau de référence supérieur à celui de la combustion avec glucose. Vous pourrez en tirer des avantages au niveau de la digestion, de la clarté mentale, du poids en cas d’excès, des pathologies dégénératives …

  • Vous apprendrez à contrôler vos niveaux sanguins de cétones (0,5 à 3,0 mmol / L.) et votre glycémie sera sous contrôle.

  • Vous pourrez effectuer un suivi si vous désirez vous faire assister par un coach en nutrition.

  • Vous pourrez notamment faire un focus sur qques ratio de santé : w3/w6 – K/Na – Ca/Mg – Glucides / Fibres  - Répartition AGS et Total, etc.


_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4011
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fat for fuel – Dr. Joseph Mercola

Message  Luc le Mer 26 Juil 2017 - 13:25

Extrait 1: Faim et envies irrépressibles
À mesure que vous vous adaptez à la cétose, votre rapport avec la faim va changer. Votre appétit ne sera pas régi exclusivement par des hormones telles que l'insuline et le glucagon, de sorte que vous n'aimerez pas / plus les aliments qui étaient autrefois des opiacés pour vos récepteurs sensoriels. Et vous serez beaucoup moins susceptible de ressentir un creux au bas du ventre (tiraillement de faim).

Extrait 2: Niveau d’énergie
À mesure que vous devenez adapté à la combustion des graisses comme carburant, votre énergie se stabilisera à un niveau de référence supérieur à celui de la combustion avec glucose, base qui devait être reconstituée toutes les deux heures. Comme votre corps produit plus d'enzymes et active d'autres processus nécessaires pour métaboliser les graisses alimentaires et les graisses stockées, vous disposerez d'un approvisionnement étonnamment stable d'énergie qui ne dépend pas de votre consommation alimentaire immédiate. Pour cette raison, vous pouvez supposer que la stabilité de vos niveaux d'énergie est un signe que vous êtes dans une zone de combustion des graisses.

Extrait 3: Clarté mentale
Si vous remarquez que le cerveau se trouve dans le brouillard pendant le régime MMT, vérifiez votre journal alimentaire. Le « brain fog » (brouillard du cerveau) peut être lié à vos choix alimentaires: manger trop de glucides ou une quantité excessive de protéines pourrait entraîner une réponse d'insuline qui vous expulsera de la carburation avec les graisses. Si vous n'êtes pas suivi, enregistrez pdt quelques jours votre consommation alimentaire sur Cronometer.com et voyez si vos cibles de macronutriments sont atteintes.

Le mauvais sommeil est également une cause fréquente de brume mentale (mental cloudiness), tout comme le stress élevé et l'activité physique insuffisante. Un autre facteur qui pourrait jouer est une carence en thiamine (B1). Un régime à haute teneur en glucides peut réduire les niveaux dans le cerveau de cette vitamine B, qui est utilisée lors de la métabolisation du glucose. Votre cerveau est un dévoreur de glucose, en utilisant environ 20 % de l'énergie corporelle par jour, et même plus si vous faites du travail mental intense. Les diabétiques et les alcooliques en particulier sont généralement déficients en thiamine. Les symptômes neurologiques de la carence légère en thiamine comprennent la déficience de la mémoire, la fatigue, l'anxiété, l'apathie, l'irritabilité, la dépression et le sommeil médiocre.

Il existe également une connexion étroite entre votre intestin et votre cerveau ; alors, si vous rencontrez un brouillard cérébral, cherchez des choses susceptibles d'avoir un impact sur l'équilibre de votre microbiome. Les antibiotiques peuvent tuer des bactéries bénéfiques, ce qui entraîne une prolifération excessive d'espèces pathogènes qui sont destructrices à la fois pour la santé mentale et pour le cerveau. Les médicaments perturbateurs de l'intestin, tels que les inhibiteurs de la pompe à proton communément prescrits, sont également responsables du renversement de cet équilibre délicat. Le chlore dans l'eau non filtrée du robinet municipal peut également nuire à votre microbiome. Le « brain fog » pourrait également être dû à un manque / une absence d’aliments fermentés ou à l’arrêt de vos suppléments probiotiques. Ou cela pourrait être le résultat d'une sensibilité ou d'une allergie à quelque chose dans votre environnement. Une réaction histaminique vient à l'esprit. Cela pourrait même être causé par un virus ou un syndrome post-viral.

Les antibiotiques et les inhibiteurs de la pompe à proton peuvent également entraver l'absorption de nutriments comme la B1, B6, B12, l’acide folique, le  calcium, le magnésium et le zinc. Tous ces nutriments sont nécessaires pour une fonction cérébrale normale, et les carences en ces nutriments peuvent affecter la clarté mentale.

Extrait 4: Digestion
Vous remarquerez probablement une amélioration significative de votre digestion, avec des mouvements intestinaux plus réguliers et moins de ballonnements et de reflux lorsque vous continuerez à suivre un régime basé sur la combustion des graisses. Il existe de multiples raisons pour expliquer ces phénomènes. La qualité des aliments que vous mangez avec le régime MMT est beaucoup plus élevée que celle des aliments transformés qui constituent le régime américain typique. Ces aliments contiennent plus de fibres, ce qui sert de substrat / nourriture à des bactéries bénéfiques. En outre, les bactéries pathogènes, telles que H. pylori et le candida albicans, se nourrissent de glucose, de sorte que lorsque vous réduisez considérablement votre consommation de sucres, vous augmentez la croissance de bactéries bénéfiques. Cela supprime à son tour la croissance des bactéries pathogènes en limitant leur source de carburant. En fait, une étude sur l'autisme en 2016 confirme que vous remarquerez une amélioration significative de la santé de votre microbiome.

Extrait 5: Maladies chroniques (chronic conditions)
Les symptômes de nombreuses affections chroniques peuvent diminuer ou disparaître entièrement à la suite des modifications que vous faites avec le MMT. Reportez-vous à l'Annexe A pour des informations plus spécifiques. C'est parce que le MMT améliore le métabolisme mitochondrial et réduit l'inflammation systémique, qui sont souvent à l'origine de nombreuses maladies chroniques. Assurez-vous de travailler avec votre fournisseur de soins de santé, car vous pourriez avoir besoin de réduire ou d'éliminer les médicaments à mesure que votre santé s'améliore. Rappelez-vous: les aliments sont des médicaments.

Remarque:
Les cétones elles-mêmes ne sont pas la principale raison pour laquelle un régime riche en matières grasses a un impact remarquable sur la santé métabolique. Ce sont les nutriments que vous consommez, en combinaison avec le temps où vous les consommez, qui déclenchent les multiples réactions en chaîne bénéfiques.
Docx de 10 pages (en français)
Fichiers joints
9. Using MMT on the long term. Traduction.docx Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(37 Ko) Téléchargé 3 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4011
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Jeûner pour optimiser l'homéostasie

Message  Luc le Sam 5 Aoû 2017 - 23:19

The Power of Fasting to Optimize

Mitochondrial Health

Le Pouvoir du Jeûne en vue d’Optimiser

La Santé Mitochondriale

Idées clés


  • Nous ne sommes  pas programmés pour nous alimenter en continu.

  • Pour optimiser le fonctionnement de l’homéostasie nous devrions alterner le mode famine avec le mode festin.

  • Le jeûne permet d’activer les processus de réparation et de rajeunissement. Il permet aussi de réduire le niveau des cytokines pro-inflammatoires.

  • « Ne mangez pas moins – Mangez moins souvent ».

  • Le sommeil est la période où le corps se détoxine et se répare. 

  • Varier peut être une clé : une clé de vie. La variété est un principe biologique important qui permet de ré-initier les senseurs. Un reset en quelque sorte quand la machine connaît un ralenti … Faites des changements saisonniers !

  • Peu importe la stratégie que vous allez choisir mais customisez-la. Appropriez-vous la technique et adaptez-en les contours selon votre ressenti.


_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4011
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Le meilleur médicament est le repos et le jeûne

Message  Luc le Sam 5 Aoû 2017 - 23:25

Chapitre 10

Manger sain n’est que la moitié de la solution quand on cherche à optimiser l’homéostasie et la bonne santé des mitochondries.

Si on se concentre trop sur l’équilibre alimentaire, on oublie une partie de l’équation parce que votre corps n'est tout simplement pas conçu pour fonctionner de manière optimale lorsqu'il est alimenté en continu. Nous devrions alterner le mode famine (jeûne à l’eau) avec le mode abondance.

Être adapté à la combustion des graisses, avant même de commencer un plan de cétose nutritionnelle bien conçu, présente des avantages au niveau des hormones et des récepteurs.

Étant donné que les glucides et les protéines sont vraiment les seuls macronutriments qui activent la voie mTOR, l'insuline, la leptine et l'IGF-1, en les éliminant pratiquement, vous pouvez obtenir la plupart des avantages du jeûne à l'eau et ne pas connaître une perte typique d'énergie.  

Si vous êtes intéressé par la mise en œuvre de cette approche ou même simplement intrigué pour en savoir plus sur le jeûne, je vous encourage fortement à obtenir une copie de The Complete Guide to Fasting.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Hippocrate, considéré comme le père de la médecine, recommandait que les personnes en surpoids ne mangent seulement qu’une fois par jour.

Benjamin Franklin a écrit: «Le meilleur de tous les médicaments est le repos et le jeûne».

Et même Mark Twain était un partisan du jeûne, après avoir écrit: "Un petit jeûne peut vraiment faire plus pour le malade moyen que les meilleurs médicaments et le meilleur des médecins".

C'est pourquoi le Dr. Mercola vous recommande d'éviter de manger au moins trois heures avant le coucher – pour tout le monde. Cet accès continu à la nourriture empêche votre corps d’entamer les processus de réparation et de rajeunissement qui surviennent pendant le jeûne.

Les bénéfices surprenants du jeûne

En réintroduisant des périodes sans nourriture dans votre vie quotidienne et en imitant les habitudes alimentaires de vos ancêtres qui n'avaient pas accès à la nourriture 24 heures sur 24, vous pouvez restaurer votre corps à un état plus naturel, ce qui permet à toute une série d'avantages biochimiques de se produire.

Physiologiquement, les bénéfices du jeûne incluent:

La glycémie se stabilise

• Les niveaux d'insuline baissent et la résistance à l'insuline est améliorée.

• L'intestin et le système immunitaire ont la chance de se reposer. Le jeûne permet au tractus digestif de se reposer et de régénérer la muqueuse. En outre, le système immunitaire n'est pas sous le stress continu de l’absorption / un flux constant d'antigènes alimentaires, ce qui permet au système immunitaire de participer à la régénération des organes du corps. En outre, les jeûnes d’une courte période provoqueront l'activation des cellules souches pour produire de nouveaux globules blancs, ce qui renforce l'immunité.

Des cétones sont produites. Comme les cétones fournissent une source d'énergie alternative, elles conservent également la masse musculaire. Et bien sûr, ils offrent une alternative nécessaire au glucose pour le cerveau et le système nerveux central.

Le taux du métabolisme augmente. Vos niveaux d'adrénaline augmentent pour fournir de l'énergie en l'absence de nourriture, ce qui signifie que votre taux métabolique global est réellement augmenté (par opposition au mythe du jeûne qui dit qu'il supprime le métabolisme et met votre corps en «mode de famine»).

Les cellules endommagées sont éliminées. Le jeûne déclenche l'autophagie, un système de nettoyage naturel que votre corps utilise pour nettoyer les débris cellulaires, y compris les toxines, tout en recyclant les composants cellulaires endommagés. L’autophagie, qui, comme vous l'avez appris au chapitre 2, se traduit par «se manger soi-même», contribue à de nombreuses fonctions importantes en aidant vos cellules souches à conserver la capacité de conserver et de réparer vos tissus, (3), en atténuant l'inflammation, ralentissant le processus de vieillissement, ralentissant la croissance du cancer et l'optimisation de la fonction biologique.

L'excès de graisse corporelle est évacué. Dans mes 30 ans de pratique clinique, j'ai vu que le jeûne intermittent était l'un des moyens les plus efficaces et les plus faciles pour éliminer l'excès de graisse corporelle sans perte de masse corporelle maigre. Lorsque vous passez une période prolongée sans manger, vous consommez moins de calories globalement, ce qui signifie que la composition corporelle est normalement réglementée / régulée vers des proportions optimales. Vous pourriez ingérer un grand repas une fois que vous cessez le jeûne (type 16.8, ndlr), mais les études montrent que le premier repas contient seulement 20 pour cent de calories supplémentaires par rapport à un repas moyen: pas assez pour annuler les calories que vous n'avez pas mangées pendant ce temps.

Une petite étude pilote a évalué l'efficacité du jeûne intermittent dans la réduction du poids chez l'homme. Dans cette étude, le seul changement alimentaire effectué a été de restreindre la consommation à une fenêtre de 10 à 12 heures chaque jour. Pour les 12 à 14 heures restantes, les participants ont jeûné. Après quatre mois, ceux qui avaient jeûné tous les jours avaient perdu en moyenne plus de sept livres (3.5 kg). Et, alors qu'ils n'étaient pas spécifiquement chargés de réduire leurs calories, ils ont fini par réduire leurs calories quotidiennes en moyenne de 20 %. (5)

Des niveaux réduits d'hormones qui sont susceptibles de favoriser le cancer. Faire des pauses régulières ne réduit pas seulement les niveaux d'insuline et de leptine, mais aussi le facteur de croissance 1 de l'insuline (IGF-1), une hormone puissante qui agit sur votre glande pituitaire pour induire des effets métaboliques et endocriniens puissants, y compris la croissance cellulaire et la réplication.

Des niveaux élevés d'IGF-1 sont associés à de nombreux cancers, y compris les cancers du sein et de la prostate. Les cellules cancéreuses ont plus de récepteurs pour cette hormone que les cellules normales, et la réduction des taux d'IGF-1 est associée à une prolifération cellulaire réduite dans de nombreux cancers. Le jeûne réduit également les niveaux de cytokines pro-inflammatoires, des petites protéines qui jouent également un rôle dans la promotion du cancer.

Le taux de vieillissement ralentit. En plus de stimuler les niveaux d'hormone de croissance, le jeûne diminue l'accumulation de radicaux libres dans vos cellules, empêchant ainsi les dommages oxydatifs aux protéines cellulaires, aux lipides et à l'ADN. Ce dommage est fortement associé au vieillissement et à la plupart des maladies chroniques.

Le jeûne inhibe également la voie mammifère de la rapamycine (mTOR), dont on a parlé au chapitre 3, une ancienne voie de signalisation cellulaire qui orchestre l'insuline, la leptine et l'IGF-1 et qui est finalement responsable de la croissance ou de la réparation, selon qu'elle est stimulée ou inhibée. L'inhibition de mTOR est précisément votre objectif si votre intention est de réguler de manière régulière la maintenance et la réparation, augmenter la longévité et réduire votre risque de cancer. Cela signifie que c'est une bonne idée pour presque tout le monde, à l'exception des bodybuilders ou des sportifs en compétition.

La combustion des graisses augmente. Lorsque vous mangez toute la journée, vous n'avez jamais besoin d'utiliser votre stock de glycogène (réserve de carburant). Pourtant, quand vous restez au moins 18 heures sans nourriture, si vous ne fonctionnez pas déjà en mode lipolyse (avec les graisses comme carburant principal), ou 13 heures si vous êtes déjà accoutumé, le stock de glycogène de votre foie s’épuise radicalement. À ce moment-là, votre corps est forcé de se tourner vers votre graisse stockée pour l'énergie, et ici commence l'état de combustion des graisses où vous voulez rester, dans le plan MMT.

Le jeûne protège le fonctionnement du cerveau. Le jeûne peut également avoir un impact très bénéfique sur votre fonction cérébrale et peut même contenir la clé pour prévenir la maladie d'Alzheimer et d'autres troubles chroniques du cerveau.

La recherche de Mattson,  PhD., suggère que le jeûne alternatif, un jour sur deux, peut stimuler une protéine connue sous le nom de facteur neurotrophique dérivé du cerveau (BDNF) de 50 à 400 %, selon la région du cerveau. Le BDNF active les cellules souches du cerveau pour se transformer en nouveaux neurones. Il déclenche également d'autres produits chimiques qui favorisent la santé des neurones et a démontré qu'ils protègent les cellules du cerveau des effets indésirables associés à la maladie d'Alzheimer et à la maladie de Parkinson (7).


Dernière édition par Luc le Dim 6 Aoû 2017 - 8:21, édité 2 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4011
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Effets du jeûne sur votre corps

Message  Luc le Sam 5 Aoû 2017 - 23:30

Un rapide aperçu de ce qui se produit dans votre corps

Quand vous mangez: Ce qui se pas dans le corps
L'énergie (càd graisse) est stockée:
L'insuline augmente
IGF-1 est supprimée
La production de radicaux libres augmente


Quand vous jeûnez: Ce qui se pas dans le corps: 
L'énergie (càd la graisse) est brûlée
L’insuline chute
IGF-1 est sécrétée
La production de radicaux libres diminue

La seule autre stratégie qui a autant de bénéfices, étayés par la recherche, au niveau de la longévité, est la restriction calorique à long terme (…).
Le jeûne peut fournir des avantages presque identiques sans peine et sans souffrance.
Au lieu de réglementer la quantité de nourriture que vous mangez, comme dans la restriction calorique à long terme, il vous suffit de modifier le moment où vous mangez – et bien sûr, choisir judicieusement les aliments que vous mangez. Il suffit simplement d’alterner entre les périodes où vous manger et les périodes de jeûne, sur base d’un calendrier quotidien, hebdomadaire ou mensuel, offrant tous les mêmes avantages que la restriction calorique à long terme. Choisir quand manger et quand jeûner de cette manière est connu sous le nom de « intermittent fasting ». Comme mon collègue et défenseur du jeûne, le Dr Dan Pompa note: « Ne mangez pas moins – Mangez moins souvent ».

Un aperçu  des différents types de jeûne intermittent
(…)
Jeûne 5.2
Un autre plan de jeûne adopté par le Dr Michael Mosley dans son livre « The Fast Diet » est le plan 5:2, dans lequel vous coupez vos apports alimentaires à un quart de vos calories quotidiennes normales: environ 600 calories pour les hommes et environ 500 pour les femmes. Deux jours de votre choix par semaine, non consécutifs. Sur les cinq autres jours de la semaine, vous mangez normalement.

Une chose à prendre en compte est qu'il existe des preuves que l'irrégularité du plan 5:2 pourrait perturber le rythme circadien de votre corps. Ces rythmes automatiques orchestrent votre cycle de sommeil / réveil et diverses fonctions de votre système hormonal.

Peak Fasting - Ma forme préférée de jeûne intermittent
En règle générale, je recommande un type spécifique de jeûne intermittent que j'appelle « Peak Fasting ». Souvent appelé 16.8, ndlr, car il y a une fenêtre de 8 heures pour manger, et 16H de jeûne.  C'est ma forme préférée de jeûne et celle que j'utilise personnellement. Il est de loin le plus facile à suivre une fois que votre corps est passé de la combustion des glucides à la combustion des lipides comme carburant primaire, et il semble également soutenir des rythmes circadiens stables.

Peak Fasting se déroule tous les jours plutôt que quelques jours par semaine ou par mois. Cependant, vous pouvez certainement avoir des jours libres en fonction de votre horaire ou de vos engagements sociaux - cette flexibilité est un autre avantage majeur du Peak Fasting. Si les circonstances le permettent, je recommande de faire ce type de jeûne environ cinq jours par semaine. Le processus est assez simple.

Le point crucial du Peak Fasting est de restreindre votre alimentation chaque jour à une fenêtre de 5 à 11 heures. En conséquence, vous éviterez de manger pendant 13 à 18 heures par jour. La façon la plus simple de mettre en œuvre le jeûne est de cesser de manger au moins trois heures avant le coucher, puis de retarder votre premier repas du lendemain jusqu'à ce qu’une durée de 13H minimum se soit écoulée. Une illustration puissante de sa valeur est une étude récente montrant que les femmes qui ont jeûné pendant 13 heures ou plus après le repas du soir peuvent réduire le risque de retour d'un cancer du sein de stade 1 (11) (early-stage breast cancer). Il est important de noter que si vous avez formé votre corps à carburer avec des graisses en tant que carburant principal, vous avez un accès à ce type d'avantage après seulement 13 heures. Si vous continuez à brûler les glucides comme combustible principal, cela prendra plus de 18 heures de jeûne pour atteindre cet avantage.

Cela peut sembler un temps terriblement long pour rester sans manger sur une base quotidienne, mais une fois que vous êtes passé à la combustion des lipides comme source principale de carburant, vous ne rencontrerez pas les soubresauts fréquents dus à la faim. Un autre avantage du Peak Fasting est que vous pourrez passer des heures sans baisse d’énergie parce que la graisse fournit une source continue de carburant. Cela contraste avec le glucose, qui déclenche des pics d’insuline, des fringales fréquentes et des baisses d'énergie, ce qui vous amène à consommer encore plus d'aliments riches en glucides.


Dernière édition par Luc le Dim 6 Aoû 2017 - 8:20, édité 2 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4011
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Utiliser les acides gras MCT pour assister le jeûne

Message  Luc le Sam 5 Aoû 2017 - 23:31

Conseils pour la transition

S'il vous est difficile de rester 13 heures ou plus sans manger, essayez d'ajouter une cuillère à café ou deux d'huile de noix de coco ou MCT dans une tasse de café ou de thé. Cela aidera à prévenir la faim sans provoquer des pics de la glycémie. Cela vous permet essentiellement d'étendre votre jeûne tout en minimisant les effets secondaires de la faim.


Dernière édition par Luc le Dim 6 Aoû 2017 - 8:23, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4011
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Manger léger le soir

Message  Luc le Sam 5 Aoû 2017 - 23:31

Les avantages à éviter de manger les heures précédant le coucher au lit

De nombreux facteurs influent les raisons des avantages santé si vous développez l'habitude de ne pas manger dans les trois heures précédant le coucher:

• La production de radicaux libres est moindre.

Le sommeil est le temps où votre corps se désintoxe et se répare ; la nécessité de digérer un repas pendant le sommeil va nuire à ces processus importants.

• La nuit est une période usuelle / commune pour que votre corps utilise des cétones comme source d'énergie, car le stock de glycogène est généralement épuisé dans les 18 heures (13 heures si vous mangez des repas à faible teneur en glucides) et manger trop près du coucher peut [trop bien] reconstituer les stocks de glycogène et empêcher le corps de brûler les graisses comme carburant pendant la nuit.

• Ne pas manger pendant au moins trois heures avant le lit vous permet de prolonger cette période de temps sans manger, ce qui rend le Peak Fasting un mode de vie plus facile et enrichissant (a rewarding way of life).

Pour cette raison, je crois que l'une des meilleures stratégies pour réduire la production de radicaux libres mitochondriaux est de limiter la quantité de carburant que vous ingérez lorsque votre corps en a le moins besoin, càd au moment où vous dormez. C'est pourquoi j’arrête de manger quatre à six heures avant de me coucher, même si une fenêtre de trois heures est également bénéfique et probablement plus faisable pour la plupart des gens.


Dernière édition par Luc le Dim 6 Aoû 2017 - 8:24, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4011
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Contrindications au jeûne

Message  Luc le Sam 5 Aoû 2017 - 23:33

Les personnes prenant des médicaments, en particulier les diabétiques, ont besoin d'une surveillance médicale; Sinon il existe un risque d'hypoglycémie.
Si vous souffrez de troubles surrénales sérieux (thyroïde) ou d'une maladie rénale chronique, vous vivez avec un stress chronique (fatigue surrénale) ou si vous souffrez d'une dérégulation du cortisol (lors un burn out, par exemple, ndlr), vous devriez probablement résoudre ces problèmes avant de mettre en place un jeûne intermittent. En outre, si vous avez une maladie appelée porphyrie, vous ne devriez pas jeûner.
Si votre objectif est de construire de gros muscles ou de participer à des sports de compétition tels que le sprint qui requiert du glucose pour les fibres musculaires à contraction rapide en anaérobie, le jeûne intermittent n'est pas susceptible d'être la meilleure stratégie.
Les femmes enceintes et les mères allaitantes ne devraient pas pratiquer le jeûne intermittent, car le bébé a besoin d'une plus large gamme de nutriments pendant et après la naissance, et il n'y a pas de recherche soutenant la sécurité du jeûne pendant cette période importante.
Les enfants de moins de 18 ans ne devraient pas jeûner pendant de longues périodes. Et n'importe qui à n'importe quel âge qui est malnutri ou qui est sous-pondéré (avec un indice de masse corporelle, ou IMC, inférieur à 18,5), ou qui a un trouble de l'alimentation, comme l'anorexie mentale, devrait éviter le jeûne.
Lors de la mise en œuvre du jeûne intermittent, surveillez tout signe d'hypoglycémie ou de faible taux de sucre dans le sang, ce qui inclut:
 étourderie (Light-headedness)
 tremblement
 confusion
 évanouissement
 transpiration excessive
 vision floue
 discours haché
 sensation de battement de cœur atypique
 sensation d’avoir des aiguilles / des fourmis au bout des doigts.
Si vous soupçonnez que votre glycémie est faible, assurez-vous de manger quelque chose qui n'aura pas d'impact sur votre glycémie, comme de l'huile de noix de coco dans un café noir ou un thé. (Le café n’est pas une bonne idée si vous êtes à jeun, ndlr, chez certaines personnes).
Paradoxalement, le Peak Fasting fait partie de la solution pour normaliser la fonction surrénalienne, mais vous pouvez avoir besoin de conseils professionnels pour vous aider à traverser ce parcours si vous avez du mal à résoudre ce problème.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4011
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fat for fuel – Dr. Joseph Mercola

Message  Luc le Sam 5 Aoû 2017 - 23:35

Conseils pour adapter un horaire régulier lors du jeûne

La partie la plus difficile de tout plan de jeûne intermittent passe par la transition initiale, qui peut prendre d'une semaine à deux mois. Chez certaines personnes, cette transition peut durer encore plus longtemps, en fonction de la résistance à l'insuline et d'autres facteurs tels que le poids, la tension artérielle et la compatibilité avec leur type de jeûne.

Environ 10 % des personnes signalent des maux de tête comme effet secondaire quand ils commencent à jeûner, mais la plus grande plainte est la faim. C'est pourquoi il est si important de rester hydraté, surtout en ajoutant du magnésium supplémentaire. Il peut également être utile de se rappeler qu'une des raisons pour lesquelles vous avez envie de nourriture est que votre corps n'a pas encore changé de combustion du sucre vers la carburation avec des lipides en tant que carburant principal. Tant que vous utilisez du sucre, les souffrances fréquentes de la faim seront la norme. La graisse est beaucoup plus satisfaisante, car c'est un carburant beaucoup plus lent.

Un autre facteur qui peut vous déranger pendant la période de transition est purement psychologique. Si vous avez l'habitude de grignoter le soir, il faudra peut-être du temps pour briser cette habitude. Une astuce pour rendre cela plus facile est de rester de plus longues périodes sans manger, en buvant plus d'eau. Souvent, les gens confondent la soif avec la faim.

Il faut généralement quelques jours pour rester à jeun jusqu'à 13 heures, mais une fois que vous commencez à activer votre système de combustion des graisses, vous y parviendrez facilement. Le moyen le plus efficace est de respecter votre plan de combustion des graisses en limitant vos glucides nets à moins de 40 grammes par jour et en ne dépassant pas plus de 1 gramme de protéines par kilo de masse corporelle maigre. Une fois que vous avez la capacité de brûler les graisses comme carburant de base, vous voudrez ajouter une certaine variété à ce régime, comme j’en discute dans la section sur le cycle fête-famine ci-dessous.

Utiliser le cycle fête-famine pour tirer parti des avantages de la combustion des graisses sur le long terme sans se sentir frustré

Vous vous demandez peut-être, combien de temps dois-je conserver ce plan alimentaire?

De nombreux aspects du MMT sont des éléments importants d'un engagement à vie pour améliorer la santé, comme choisir des graisses de haute qualité, éviter les aliments OGM et manger des produits locaux et organiques chaque fois que cela est possible. Vous pouvez croire que c'est une façon de manger que vous pourriez embrasser pour toute une vie, et pour certains, cela pourrait être optimal.

Mais je pense bien que ce n'est pas le cas pour presque tout le monde.

Après avoir mis en œuvre ce plan depuis plus de six mois, j'ai appris que certains des changements métaboliques qu'il crée peuvent ne pas être bénéfiques au cours de la vie. Ceci est principalement lié à l'hormone insuline et à la façon dont fonctionne l'insuline.

La plupart des professionnels de la santé ont appris que l'insuline fonctionne en conduisant du glucose dans la cellule. Il s'avère que ce n'est pas le principal mécanisme de l'insuline: il conduit réellement le glucose à sortir de la cellule

Comment cela se peut-il alors que lorsque vous injectez de l’insuline à quelqu'un, en particulier quelqu'un qui n'a jamais reçu d'injection d'insuline, sa glycémie tombera? (13)

Il s'avère que la façon dont l'insuline fonctionne vraiment est de supprimer la gluconéogenèse - le processus que votre foie utilise pour produire du glucose. La raison pour laquelle cela n'est pas largement apprécié / connu est que très peu de personnes ont effectivement des niveaux d'insuline suffisamment faibles pour empêcher la production de glucose par le foie. Les seules fois où cela se produit, c’est au cours du jeûne prolongé et de la cétose nutritionnelle avec des apports faible en glucides.

Lorsque vos taux d'insuline sont très bas, votre glycémie commencera à augmenter car votre foie commencera alors à produire du glucose. Ce qui est vraiment étonnant, c'est que lorsque vous êtes dans cet état et que vous mangez une petite quantité de glucides, votre glycémie baissera! C'est parce que  les glucides que vous avez ingérés ont suffi pour augmenter le taux d'insuline, ce qui a empêché le processus de la gluconéogenèse.

J'ai utilisé un moniteur de glucose continu pendant six mois à partir de la rédaction de ce livre. J'ai appris que lorsque je mange un régime à faible teneur en glucides et que mon taux de sucre augmente de 10 à 30 points sans raison évidente, il est lié aux faibles niveaux d'insuline et il est temps que je mange un peu plus de glucides. Quand je fais cela, mon taux de glycémie commence à tomber de façon spectaculaire.

Pourquoi cela se produit-il?

L'une des raisons, comme nous l'avons vu, est que si votre cerveau peut fonctionner principalement sur des cétones et des graisses, il faut une certaine quantité de glucose pour fonctionner correctement. Si vous ne fournissez pas de glucose directement via votre alimentation, votre corps indique au foie d’en produire.

Une autre explication est simplement que votre corps s'adapte constamment pour vous assurer de rester en vie. Pendant une longue période de jeûne ou de cétose prolongée, votre corps cherche simplement à conserver sa masse grasse qui lui sert de carburant. Rappelez-vous que vos cellules ne peuvent utiliser que du glucose ou de la graisse pour le carburant. Lorsque vous êtes dans un état de cétose, la majeure partie de votre énergie cellulaire est dérivée de la graisse. Lorsque votre corps détecte que la nourriture est rare, votre corps est programmé pour vous assurer que vous garderez suffisamment / beaucoup de glucose pour alimenter toutes les fonctions.

En conséquence, votre métabolisme ajustera et ralentira la combustion des graisses et augmentera la gluconéogenèse en brûlant du muscle au lieu de la graisse. Votre corps veut préserver vos précieux stocks de matières grasses afin que vous ayez accès à eux dans le futur. C'est comme faire durer votre stock de bois de chauffage le plus longtemps possible avant un hiver rigoureux, en particulier lorsque vous ne savez pas combien te temps il fera froid ou quand cela cessera.

Beaucoup de cliniciens que j'ai interviewés pour ce livre qui utilisent la cétose comme stratégie thérapeutique constatent que beaucoup de leurs patients perdent du muscle et gagne de la graisse après une longue période de cétose. La période de temps est différente pour tout le monde, mais la génétique et les différences mitochondriales semblent être les principaux facteurs déterminants. Ceux qui ont des problèmes hormonaux tels que de l'hypothyroïdie peuvent être victimes de cette adaptation naturelle plus tôt que la plupart des gens. Les plaintes communes rencontrées au cours de cette situation sont le manque d'énergie et le poids difficile à perdre.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4011
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Varier votre approche

Message  Luc le Sam 5 Aoû 2017 - 23:37

La variété peut être la clé de la vie (pas simplement pour l’épicer)

Je crois fermement que la variété est un principe biologique important. L'utilisation d'une forme d'exercice ou de régime exclusif pendant de longues périodes est susceptible de provoquer des conséquences négatives involontaires, peu importe l'utilité du régime ou de l'exercice. Donc, après avoir retrouvé votre capacité à brûler les graisses en tant que carburant principal, il est judicieux d'intégrer la variété dans votre régime alimentaire.

Alors, combien de temps devriez-vous rester en cétose nutritionnelle?

Les détails, la quantité et la variété alimentaire qui fonctionnent le mieux sont clairement individuels et dépendent de la gravité de votre métabolisme avant de gagner la capacité à brûler les graisses. Mon meilleur conseil est de continuer le protocole de combustion des graisses décrit dans ce livre aussi longtemps qu'il faut pour que votre corps s'adapte à la combustion des matières grasses comme carburant principal. Après cela, vous pouvez maintenir vos bénéfices à long terme en utilisant ce que j'appelle le cycle fête-famine, que je décris en détail ci-dessous.

Si vous luttez contre le cancer, consultez votre thérapeute avant de procéder à des changements alimentaires, mais il est logique de continuer en mode lipides jusqu'à ce que ce problème soit résolu.

Avant de décrire le cycle de fête et de famine, il existe quelques éléments de base derrière cette théorie que vous devriez savoir:

La reproduction est la priorité numéro un du métabolisme humain  (« intelligence innée »). Cela peut fonctionner à votre avantage ou contre vous (si vous ne comprenez pas le mécanisme, ndlr)

Les changements alimentaires périodiques majeurs semblent stimuler différents mécanismes qui augmentent les chances de survie (14).

• Les cultures anciennes ont renforcé naturellement leurs mécanismes de survie grâce à des changements alimentaires saisonniers et à des facteurs environnementaux qui ont eu une incidence sur leur approvisionnement alimentaire (15).

En exigeant continuellement que votre métabolisme s'adapte à un nouveau modèle alimentaire, vous augmentez la sensibilité des hormones, optimisez la croissance et d'autres niveaux hormonaux importants, vous soutenez la fonction cérébrale, (16) et renforcez votre microbiome.


Dernière édition par Luc le Dim 6 Aoû 2017 - 8:26, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4011
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Alterner le mode abondance et restriction

Message  Luc le Sam 5 Aoû 2017 - 23:38

Comment mettre en pratique le cycle Fête – Famine

Une fois que vous avez apprivoisé la capacité de brûler les graisses en tant que carburant principal, il est temps d'écouter votre corps et d'augmenter le côté flexibilité de votre alimentation. Si on le fait avec prudence, cela ne nuira pas à la capacité de votre corps à brûler les graisses.

La façon dont je recommande de le faire est de suivre le cycle fête-famine, qui se rapproche du modèle alimentaire de plusieurs de nos ancêtres.

À ma connaissance, il n'y a pas d'étude contrôlée qui a examiné les détails de cette stratégie, bien que beaucoup de personnes dans la communauté body-building (musculation) aient utilisé des variations de ce thème pour optimiser leur performance.

Une approche intrigante et très structurée est celle que le Dr Dan Pompa utilise avec son groupe de médecins spécialisés qui mettent en œuvre une cétose nutritionnelle chez leurs patients. Ils commencent avec quatre ou cinq jours par semaine de Peak Fasting, une ou deux fois par semaine un jeûne à l’eau, et une ou deux jours par semaine des repas de fête. Si vous faites cela, vous devrez écouter attentivement votre corps et, idéalement, suivre votre biométrie, comme le pourcentage de graisse corporelle, le poids et les niveaux de cétones et de glucose (mesure avec des bandelettes, et un appareil de lecture de la glycémie ; ndlr), afin de déterminer la meilleure stratégie pour vous.

Une façon plus holistique d'aborder cela est de faire des changements saisonniers dans votre consommation alimentaire, tout comme nos ancêtres ont été forcés de le faire en réponse à des facteurs de stress environnementaux, la rareté de l'approvisionnement alimentaire ou des modèles de croissance saisonnière. Vous pourriez le faire en  hiver en commençant avec le MMT, en maintenant un état de cétose, en mettant en œuvre au printemps un jeûne à l’eau de quatre à sept jours (en ne consommant que de l'eau ou du bouillon de volaille / bone broth), puis profitez ensuite de plus de légumes, de baies et de viande plus légère ainsi que des poissons pendant l'été.

Certains font bien en passant d'un MMT strict à un régime alimentaire plus indulgent, mais toujours à base d’aliments complets, tous les trois ou quatre mois, car cela offre plus de changements et semble réinitialiser la perte de poids et revigorer la motivation chaque fois qu'ils changent de régime.

Peu importe la stratégie que vous choisissez, j'ai constaté que la variation régulière du régime alimentaire aide à encourager la conformité sur le long terme à un mode de vie sain car le changement aide à éviter les sentiments de frustration, de privation et même d'ennui de manger continuellement les mêmes aliments.


Dernière édition par Luc le Dim 6 Aoû 2017 - 8:27, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4011
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Alterner les jours avec lipides et glucides

Message  Luc le Sam 5 Aoû 2017 - 23:39

Conditions qui suggèrent que vous avez besoin de varier

• Non adaptation à la métabolisation des graisses (ce qui signifie que vous n’entrez pas en cétose)

• Ne pas perdre de poids

• Perdre du poids, mais perdre du tissu maigre plutôt que de la graisse et devenir une «graisse maigre» (skinny fat), ce qui signifie que vous n'êtes pas trop en surpoids, mais que vous avez généralement un faible tonus musculaire, une concentration de graisse autour de votre abdomen et des mauvais marqueurs de santé : Glycémie, triglycérides élevés et hypertension artérielle

• Vous brûlez bien les graisses mais vous souffrez encore de faibles niveaux d'énergie

• Conditions hormonales, en particulier une thyroïde basse.

Principes généraux quand vous changez de mode (implémentation du nouveau régime)

Il est logique de ne pas vous restreindre à un horaire rigide, comme un jeûne tous les vendredis. Rappelez-vous: la variété est la clé. Donc, alors que vous pouvez utiliser le 5-1-1 (jeûne maximal pendant cinq jours, le jeûne de l'eau pendant un jour et faire la fête pendant un jour) ou le 4-2-1 hebdomadaire approximatif que le Dr Pompa recommande, vous pouvez les mélanger durant tout le mois. Le but des jours de fête est de rappeler à votre corps qu'il ne subit pas la famine, d'arrêter la dégradation musculaire et de réinitialiser la combustion des graisses. Les jours de jeûne augmentent votre efficacité de combustion des graisses.

Pendant le festin, vous diminuez la quantité de graisse que vous consommez et augmentez les glucides et les protéines saines. Les festins ne vous donnent pas la permission de manger de la malbouffe! (Bien que de petites quantités sur une base irrégulière ne contribuent probablement pas à de sérieux défis métaboliques, elles ne favoriseront pas non plus la santé.) Cherchez à augmenter votre apport net de glucides à 100 à 150 grammes de glucides sains comme les patates douces, les ignames, les baies, les betteraves, ou d'autres légumes racines. Vous pouvez même tolérer de petites quantités de céréales saines, comme le riz brun et le quinoa.

Vous pouvez également augmenter votre consommation de protéines, mais il serait judicieux de synchroniser cela avec les jours où vous suivez une formation de force afin que vous puissiez profiter de la stimulation anabolique fournie par l'activation de la voie mTOR avec des protéines supplémentaires. Il serait judicieux de limiter l'augmentation au double de votre consommation normale de protéines, mais vous pouvez jouer avec l'augmentation jusqu'à trois fois cette quantité.

Il est important de se rappeler qu'en aucun cas, vous ne devriez ingérer plus de 25 grammes de protéines en un seul repas car cela dépassera vraisemblablement la capacité de votre corps à utiliser efficacement ces acides aminés et à mettre un fardeau supplémentaire sur vos reins. Veillez donc à accumuler votre quantité de protéines tout au long de la journée.

Pendant les fêtes, il serait toujours préférable de suivre la stratégie de ne pas manger pendant au moins quelques heures avant le coucher, et si vous mangez, faites un repas léger pour optimiser votre fonction mitochondriale.


Dernière édition par Luc le Dim 6 Aoû 2017 - 8:29, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4011
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

épuisement migraine fatigue chronique & maladie de Lyme. Borréliose

Message  Luc le Sam 5 Aoû 2017 - 23:41

Traiter les problèmes de sommeil, les migraines et la fatigue chronique avec le cycle fête – famine

Expérience relatée de Gina, l'une des assistantes du Dr Mercola, à la maison et au jardin, 48 ans.

Ses symptômes étaient lourds et étendus, ce qui a entraîné des années de diagnostic erroné, y compris de la fibromyalgie, de l'anxiété, de la dépression, de l'insuffisance surrénale sévère, un déséquilibre de l'adrénaline, de l'infection parasitaire, le syndrome de la fatigue chronique, le lupus, la polyarthrite rhumatoïde et la maladie de Lyme.

(…) => Description du traitement suivi.

Au cours des trois derniers mois, Gina a perdu 20 livres. Elle affirme qu'elle se sent mieux que ce qu'elle a ressenti au cours de la dernière décennie. Son sommeil est significativement meilleur, son niveau d'énergie augmente, le gonflement excessif dans ses mains se dissipe, ses migraines ont chuté de 90 %, ses muscles ne brûlent pas constamment, elle grince moins des dents, ses terreurs nocturnes ont diminué de façon marquée en intensité et fréquence, et son cerveau récupère. Elle est en cours de traitement mais est finalement optimiste pour reprendre le contrôle et retrouver sa santé, son énergie, sa capacité mentale et ses objectifs de poids santé.

Fin du chapitre 10.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4011
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fat for fuel – Dr. Joseph Mercola

Message  sumerien le Dim 6 Aoû 2017 - 8:45

Luc a écrit:Conseils pour la transition

S'il vous est difficile de rester 13 heures ou plus sans manger, essayez d'ajouter une cuillère à café ou deux d'huile de noix de coco ou MCT dans une tasse de café ou de thé. Cela aidera à prévenir la faim sans provoquer des pics de la glycémie. Cela vous permet essentiellement d'étendre votre jeûne tout en minimisant les effets secondaires de la faim.
Et est-ce que prendre un café ou plusieurs cafés au milieu de cette période de jeûne peut nuire aux bienfaits de ce fasting, dans mon cas j'arrête de manger vers 20h et je re-mange  le lendemain à 12h30 ??  Et je prends donc des cafés le matin au boulot.
avatar
sumerien
Accro
Accro

Messages : 150
Date d'inscription : 22/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fat for fuel – Dr. Joseph Mercola

Message  Luc le Dim 6 Aoû 2017 - 9:36

sumerien a écrit:
Et est-ce que prendre un café ou plusieurs cafés au milieu de cette période de jeûne peut nuire aux bienfaits de ce fasting, dans mon cas j'arrête de manger vers 20h et je re-mange  le lendemain à 12h30 ??  Et je prends donc des cafés le matin au boulot.
En principe non, sauf si ..
J'explique: Si tu stresses, tu vas déclencher une réaction d'adrénaline. Adrénaline + cortisol. Si ton foie fonctionne bien et que tu disposes encore de glycogène (après 13H de jeûne, cela devient limite, donc vers 9H du mat), cela devrait bien se passer. Sauf que tu vas avoir besoin de 90' pour récupérer un métabolisme normal; ici sur la lipolyse.
Tu aurais intérêt à alterner les boissons:
1 expresso à la maison, puis vers 10 - 10H30'. Entre les deux, tu bois de l'eau ou une tisane.
Tu varies: Essaye l'hibiscus.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Varie !
Lapacho (Pau d'Arco) - (=> lapacho et orange se marient bien) Pas tous les jours et surveillez la vitamine K2 (coumarine).
Infusion de rooibos avec éclats de cacao et écorces d'orange
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Tu peux évidemment le faire toi-même si tu veux économiser:
Rooibos + écorces et fleurs d'oranger + éclats de cacao écrasés au pilon.
Etc.
Attention de ne pas cumuler les substances théine et caféine. Idem avec un excès de polyphénols.
Je rappelle que boire un thé ou un café "déshydrate" l'organisme: Cela stimule la diurèse (uriner). il faut surveiller la perte éventuelle de magnésium et de calcium.
Il faudra donc probablement compenser, via l'alimentation.
Explication des pertes éventuelles:
Outre le fait que le café acidifie (nettement moins le thé vert, ou pas du tout), et que l'organisme va corriger le pH;
Si tu stresses, il y a un appelle de calcium. Le calcium chasse le magnésium. Déficit.
Je prendrais un bon verre d'eau d'Evian, avec 1/3 de Magdyn (100 mg), vers 11 H. Suivi directement d'une càc d'huile MCT (avec C8 et C10 seuls de préférence).  Sinon, un càc de coco est acceptable. Mais C8 e C10 sont directement utilisables par le cerveau.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4011
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fat for fuel – Dr. Joseph Mercola

Message  sumerien le Dim 6 Aoû 2017 - 18:37

Tout bon ça comme conseil merci Luc.
Et le lecteur de glycémie, on peut en trouver des pas trop cher ?
avatar
sumerien
Accro
Accro

Messages : 150
Date d'inscription : 22/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fat for fuel – Dr. Joseph Mercola

Message  Luc le Dim 6 Aoû 2017 - 18:53

sumerien a écrit:Et le lecteur de glycémie, on peut en trouver des pas trop cher ?
Il ya des marques citées dans le bouquin (et le post, je crois).
Je regarderais demain.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4011
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fat for fuel – Dr. Joseph Mercola

Message  Luc le Dim 6 Aoû 2017 - 22:13

Voir chapitre 6 pour un appareil.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Quel que soit le moniteur que vous choisissez, vous aurez également besoin de lancets (bandelettes)  et d’un lancet-holding device (dispositif de mesure) pour tirer une goutte de sang. Les lancettes coûtent environ 5 $ pour une boîte de 100, et les appareils (device) sont bien inférieurs à 10 $. Il n'y a pas de différence majeure que je connaisse entre les marques, alors n'hésitez pas à acheter et à utiliser  ce qui vous convient. Celui qui est livré avec le système Bayer Contour fonctionnera très bien.
NB: Attention à la durée de validité des bandelettes de test.
Si c'est comme pour la cétose (urine), la durée de validité est souvent de 3 mois. (3 à 5 mois). Stockage inutile.
Par exemple
Bayer Contour XT Lecteur Glycémie 1 Kit
chez Newpharma.fr ou .be 25 à 28 €.
+ Bandelettes

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4011
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fat for fuel – Dr. Joseph Mercola

Message  yoz le Lun 7 Aoû 2017 - 10:27

Salut,

Merci Luc pour ton boulot de traduction et ton partage. J'ai tout synthétisé dans un fichier (doc et pdf) si ça intéresse quelqu'un.... Et sinon, c'est quand que tu sors ton bouquin ? ... j'ai déjà une idée de titre, genre Fat4Luc ou PaleoNes Smile

Même si je n'ai pas de pathologie lourde (juste migraines, colopathie), j'essaye de tendre vers cette alimentation lowcarb + sgsc. Sauf le matin, je n'ai pas encore trouvé un substitut à mes gateaux SGSC. J'ai essayé les rochers amande-coco, mais un peu lourd pour moi au p'tit dej. Mes symptômes vont mieux, plus de médocs, en complément je prends juste Magnesium, L-glutamine, et Grande camomille (chrysanthemum parthenium), et l'hiver vit.D + K.

Je cherche donc un truc pour le p'tit dej, genre fat bomb mais qui reste digeste (j'ai les intestins toujours fragiles)... une idée ?

Merci et Bonne journée.

Yoz Smile

yoz
Accro
Accro

Messages : 179
Date d'inscription : 30/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fat for fuel – Dr. Joseph Mercola

Message  Luc le Lun 7 Aoû 2017 - 11:07

yoz a écrit:Salut,
1. Et sinon, c'est quand que tu sors ton bouquin ? ... j'ai déjà une idée de titre, genre Fat4Luc ou PaleoNes Smile

2. le matin, je n'ai pas encore trouvé un substitut à mes gateaux SGSC. J'ai essayé les rochers amande-coco, mais un peu lourd pour moi au p'tit dej. (...)

3.Je cherche donc un truc pour le p'tit dej, genre fat bomb mais qui reste digeste (j'ai les intestins toujours fragiles)... une idée ?

Yoz Smile
1.   Pas mal, la suggestion, mais je n'ai pas de légitimité; donc cela resterait confidentiel  Wink 
2. Si tu cherches un substitut, tu vas dans une impasse. Sauf si ça reste transitoire.
J'ai commencé par la crème Budwig (adaptée), puis j'ai modifié: 1 ou 2 fruits, suivi d'une càc de beurre de coco. Puis j'ai évolué ...
Ou alors il y a la version 2 œufs et du lard (ou mieux du canard). Car le lard est souvent aussi riche en AGPI qu'en AG Saturés, les cons, avec leur maïs ou le tourteau de soja!
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Mais il y a mieux: Tu éduques le corps pour passer en cétose et tu ne te laisses plus guider par les envies / besoins (glycémie).
3. Une Fat bombe, c'est très bien, mais comme appoint, pour avoir un petit plaisir. le foie ne pourra pas toujours suivre.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4011
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fat for fuel – Dr. Joseph Mercola

Message  Mirzoune le Lun 7 Aoû 2017 - 14:52

Luc a écrit:
yoz a écrit:Salut,
1. Et sinon, c'est quand que tu sors ton bouquin ? ... j'ai déjà une idée de titre, genre Fat4Luc ou PaleoNes Smile
1.   Pas mal, la suggestion, mais je n'ai pas de légitimité; donc cela resterait confidentiel  Wink 


J'aime bien "Paléoness" mais avec 2 "ss" pour donner une connotation "choix de vie, qualité", comme fitness, happyness, kindness...

Pour la légitimité, c'est pas un problème: tu compiles toutes tes notes, sans oublier de citer tes sources si tu veux pas d'emmerdes. T'as quand-même le droit de lire et de faire un compte-rendu critique des bouquins, comme un travail de journaliste... 
Tu les classes en chapitres et moi je te coache (ou même je le fais si ça te prend trop la tête) pour les éditer sur Kindle Publishing. 

C'est totalement gratuit, tu le mets en vente au prix minimum, histoire de toucher un max de public. Tu es vendu sur Amazon et tu perçois 70% de droits d'auteur. On met un lien vers ton bouquin en bandeau sur le forum. 
ça + toutes les pages Facebook des membres qui vont te faire de la pub... C'est la retraite aux Bahamas! Lol!

J'ai une amie écrivain, éditée chez un éditeur "classique", qui balance sur Kindle Publishing ses manuscrits refusés par son éditeur. Figure-toi qu'elle gagne plus avec ceux-là qu'avec ceux qui sont édités de façons classique car, avec 70% de droits d'auteur, elle est largement gagnante. Par contre, c'est elle qui doit faire sa promo toute seule. Il n'y a pas le travail d'agent, normalement assuré par son éditeur... Mais ça, on s'en occupe, ici!

Explications ici: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission avec une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges et bio, beaucoup de cru et la natation qui me fait le plus grand bien. Apparition récente d'une névralgie du trijumeau (conflit vasculonerveux). En attente d'une opération par gamma-knife.
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 2660
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 54
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fat for fuel – Dr. Joseph Mercola

Message  proserpine le Lun 7 Aoû 2017 - 20:31

"Paléoness" : yes ! ça le fait carrément !
Allez Luc, un petit effort... tout petit, Mirzoune se propose pour le travail ingrat...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
Ne jamais renoncer
avatar
proserpine
Bien attaqué
Bien attaqué

Messages : 639
Date d'inscription : 19/12/2015
Age : 62
Localisation : Seine et Marne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fat for fuel – Dr. Joseph Mercola

Message  Luc le Lun 7 Aoû 2017 - 20:55

proserpine a écrit:"Paléoness" : yes ! ça le fait carrément !
Allez Luc, un petit effort... tout petit, Mirzoune se propose pour le travail ingrat...
Reproposez-le moi dans un an: je serais pensionné en juin 2018.
Mirzoune prendra 50 % comme secrétaire et re-lectrice. lol!
Les forumeurs  auront droit à 50 % de remise sur le prix de vente des articles, juste de quoi payer la transaction par PayPal, soit 50 cent. Prix coûtant 
Et pour 50 cent, il y aura encore des lecteurs qui se plaindront que la question n'a pas été abordée dans un domaine particulier, ou qu'il devrait y avoir une synthèse plus pratique ....  
Si ça marche, on pourra toujours penser faire une compil, après réaction / critique / analyse ...

Edit: Je viens d'aller lire un des liens de Mirzoune. Bien expliqué
Cela doit être vendu à un prix minimum, soit 2.62 + TVA. disons 2.80 €.
Cela pourrait donc être une compil de plusieurs articles, classés par thème ...

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4011
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fat for fuel – Dr. Joseph Mercola

Message  Mirzoune le Mar 8 Aoû 2017 - 9:29

Luc a écrit:

1: Reproposez-le moi dans un an: je serais pensionné en juin 2018.

2: ...de quoi payer la transaction par PayPal...

3: ...Je viens d'aller lire un des liens de Mirzoune. 
Cela doit être vendu à un prix minimum, soit 2.62 + TVA. disons 2.80 €.
Cela pourrait donc être une compil de plusieurs articles, classés par thème ...

1: ça te laisse le temps de t'imprégner, de penser à classer tes documents au fur et à mesure (ce sera du temps de gagné!), de piger la procédure d'enregistrement (bah voui! pour toucher tes droits d'auteur!), étouétou...

2: pas de transaction Paypal sur Amazon: tu touches 70%, on t'a dit! Wink

3: Même au prix minimum, c'est plus intéressant, vu le pourcentage reversé à l'auteur. Et à 2,62€, t'en vends largement plus qu'à 15€!
Fais ton calcul: 
- 10% de 15€, ça te fait 1,50€
- 70% de 2,62€, ça te fait 1,83€

Le seul inconvénient est que c'est toi qui dois faire la promo de ton bouquin, vu que tu n'as pas d'éditeur. Mais, avec une petite notoriété sur le net, ça peut vite faire boule de neige...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission avec une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges et bio, beaucoup de cru et la natation qui me fait le plus grand bien. Apparition récente d'une névralgie du trijumeau (conflit vasculonerveux). En attente d'une opération par gamma-knife.
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 2660
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 54
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fat for fuel – Dr. Joseph Mercola

Message  yoz le Mar 8 Aoû 2017 - 12:18

Bon je le dépose à la sacem le titre Paléoness ? Faut acheter le nom de domaine aussi ?


yoz
Accro
Accro

Messages : 179
Date d'inscription : 30/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fat for fuel – Dr. Joseph Mercola

Message  yoz le Mar 8 Aoû 2017 - 12:28

Pour revenir aux choses sérieuses (fat for fuel), j'ai quelques questions....

A plusieurs reprises et à travers mes différentes plaintes Smile, vous m'avez conseillé (Luc, Flo, Mirzoune) de diminuer les sucres, ce que je n'arrivais pas forcément à faire. Mais là à la lecture de la synthèse du fat for fuel (et du livre de David Perlmutter sur les glucides), j'essaye de m'y mettre Smile.  Je ne vise pas une diète cétogène pure (je n'ai pas de pathologie lourde), mais juste de limiter les glucides par pallier, pour voir si je peux encore optimiser la machine.

D'où ma question : si je diminue les glucides à mon rythme (selon ma faim ou ce que j'ai sous la main à casse-daler Smile ), le cors va-t-il quand même rentré lypolyse ou en cétose ? Ou si le trop de graisse va uniquement être stocké ? En fait pour rentrer en lypolyse ou en cétose, faut-il vraiment sevrer le corps de sucre ou si une simple baisse des glucides suffit à carburer en partie sur les lipides ? Si je baisse pas assez les glucides (en augmentant les lipides), j'ai peur d'être en sous-régime (de glucose) et de stocker du gras.... confused

Merci Smile

Yoz

yoz
Accro
Accro

Messages : 179
Date d'inscription : 30/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fat for fuel – Dr. Joseph Mercola

Message  Luc le Mar 8 Aoû 2017 - 13:16

yoz a écrit: si je diminue les glucides à mon rythme  le corps va-t-il entrer en lipolyse ou en cétose ?
Yoz
Il faut distinguer la lipolyse de la cétose.
En mode lipolyse, tu brûles essentiellement des triglycérides stockés dans les tissus adipeux. 
S'il y a déficit de calories ou insuffisance de glucose (ou de glycogène, forme de stockage des glucides), il y aura conversion d'une partie des triglycérides en cétones, qui est un carburant alternatif pour le cerveau.
Le corps a besoin d'un temps d'adaptation pour augmenter les enzymes requises (lipases).
Ce sont les cétones qui ont un intérêt santé.
Pour produire des cétones, cela prend en général 3 semaines, comme expliqué dans le livre (ou plus si hyperlipidémie).
Soit, tu boostes l'affaire avec un jeûne de 2 à 3 jours, puis tu évites de dépasser 40 gr de glucides par jour. Soit tu y vas en douceur ...
Bien surveiller les 3 1ers jours (20 gr de glucides).
S'il y a interruption (imprévu: invitation à une soirée), il y aura 3 jours de latence.

NB: Une fois habitué, le corps entrera plus rapidement en cétose (13H au lieu de 16H) si vous suivez le régime 16.8
Décodage: Une fois que vous avez habitué l'organisme à la cétose, vous n'êtes pas obligé de poursuivre non stop avec 40 gr de glucides.
80 à 120 / 150 gr sont acceptables. C'est variable, selon les individus. Vous vérifiez avec un appareil de lecture de la glycémie pour déterminer votre niveau optimal.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4011
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fat for fuel – Dr. Joseph Mercola

Message  yoz le Mar 8 Aoû 2017 - 13:40

Ok merci, donc moi ce qu'il me faut c'est plus un régime low-carb je pense plutôt qu'un régime cétogène, enfin pour l'instant.

Flo et Mirzoune, vous tournez à quoi vous ? Juste au low-carb ?

Et que penses-tu du régime paléobiotique de Marion Kaplan ? Est-ce un livre intéressant ?


yoz
Accro
Accro

Messages : 179
Date d'inscription : 30/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fat for fuel – Dr. Joseph Mercola

Message  Luc le Mar 8 Aoû 2017 - 13:45

yoz a écrit:Et que penses-tu du régime paléobiotique de Marion Kaplan ? Est-ce un livre intéressant ?
Pourquoi pas. Si tu es en manque de lecture ...   Twisted Evil
je n'ai lu qu'un compte-rendu.
On résume très fort son livre: Tu manges ancestral et tu chouchoutes la flore intestinale avec un apport approprié de fibres.
Marion Kaplan est trop restrictive. Elle se base sur son vécu (problème de conversion enzymatique). Ok mais ...

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4011
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Techniques complémentaires pour optimiser la carburation cellulaire

Message  Luc le Mer 9 Aoû 2017 - 10:31

Chapitre 11

Autres manières pour améliorer la santé mitochondriale

Idées clés

L’alimentation et le jeûne sont les 2 piliers principaux pour optimiser la respiration cellulaire.
Il existe d’autres stratégies complémentaires :  
•Le grounding permet de neutraliser les électrons excédentaires. Marcher pieds nus dans l’herbe humide pdt 30’ augmente la production d’énergie et aide à calmer le système nerveux sympathique.
•S’exposer au soleil  permet d’emmagasiner des photons. Nous résonnons à la manière d’un panneau voltaïque. Nous captons l’énergie.
•La lumière rouge et infrarouge pénètre profondément dans nos tissus, fournissant de l'énergie à nos mitochondries, qui l'utilisent pour augmenter la production d'ATP.
•La lumière du soleil est parfaitement équilibrée, au contraire de la lumière artificielle. La lumière bleue est nocive en l’absence de tout le spectre. Il faut se protéger en soirée.
•L’exercice stimule la biogenèse et le fonctionnement de la mitochondrie.
•Le choc thermique stimule l’adaptation aux contraintes, via les protéines de choc (chaleur ou froid).  Ces protéines sont un moyen de défense développé par la cellule pour faire face aux diverses agressions auxquelles elle peut être soumise, par exemple pour résister à la douleur ou à l’inflammation. La thérapie par le froid peut également avoir des effets neuro-protecteurs en plus de stimuler vos mitochondries, aider à la perte de graisse et résoudre la résistance à la leptine.
•Il existe des compléments qui peuvent assister le fonctionnement des mitochondries, dont vous voudrez vous assurer un apport optimal : La berberine, le magnésium, la CoQ10, la carnitine ou l’eau structurée (vitalisée)…

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4011
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fat for fuel – Dr. Joseph Mercola

Message  Luc le Mer 9 Aoû 2017 - 10:34

De loin, changer votre alimentation est la chose la plus puissante que vous puissiez faire pour améliorer la santé de vos mitochondries. Le jeûne est très proche, en 2ème position, alors assurez-vous de bien examiner le chapitre 10 pour trouver un moyen d'introduire un type de jeûne qui vous convienne dans votre vie.
Il existe d'autres stratégies complémentaires que vous pouvez utiliser pour soutenir vos mitochondries. Ce chapitre couvre ces outils.
Une note sur le vieillissement: la biogenèse mitochondriale (la fabrication de nouvelles mitochondries) diminue habituellement avec l'âge, ce qui entraîne un volume plus faible de mitochondries. Donc, plus vous vieillissez, plus vous bénéficiez de ces stratégies supplémentaires.

Grounding (mise à la terre)
Tout au long de ce livre, j'ai discuté de la production excessive de ROS et des radicaux libres secondaires qui se produisent à la suite de l'utilisation du glucose plutôt que de la graisse, car votre principale source de carburant nuira * à votre fonction mitochondriale.
* NDLR : Cette démonstration reste à faire. Je veux bien l’accepter mais l’affirmation n’a pas été étayée. Sujet en cours de préparation. Il doit encore mûrir Wink
Jusqu'à présent, je me suis concentré sur la réduction de la menace de dommages ROS en optant pour une graisse saine comme carburant principal car il brûle plus proprement et produit beaucoup moins de radicaux libres dans le processus.
Mais il y a un autre côté de l'équation, qui consiste à fournir à votre corps des électrons excédentaires pour neutraliser les radicaux libres excessifs. La mise à la terre est un excellent moyen d'obtenir cette protection. La mise à la terre signifie simplement la connexion avec la terre directement avec, au choix, les pieds nus ou des chaussures en cuir (qui sont conductrices).
(…)
Ainsi, la surface de la terre est un grand réservoir d'électrons libres, et le contact direct avec le sol aide à transférer des électrons bénéfiques à votre corps. Malheureusement, la plupart des gens qui vivent dans le monde développé n'ont jamais accès à cette offre abondante d'électrons, car s'ils marchent sur la saleté, ils portent des chaussures avec des semelles en caoutchouc synthétique qui isolent leurs pieds du sol. Outre ses effets antioxydants, la mise à la terre a de nombreux autres avantages, dont (1-2):
• Aide à diminuer l'effet des champs électromagnétiques non natifs à partir d'appareils électroniques tels que les téléphones cellulaires, les ordinateurs et le Wi-Fi.
• Accélère la cicatrisation
• Soulage la douleur
• Favorise un meilleur sommeil
• Réduit l'inflammation
• Offre un sentiment général de bien-être
• Améliore la variabilité du rythme cardiaque
L'imagerie infrarouge médicale montre que l'inflammation commence à diminuer dans les 30 minutes de la mise à la terre. Dans les 40 minutes, la production d'énergie augmente, tout comme la consommation d'oxygène, le pouls et le taux respiratoire.
En outre, la mise à la terre aide également à calmer votre système nerveux sympathique, qui à son tour soutient la variabilité de votre rythme cardiaque et favorise l'homéostasie, càd l’équilibre, dans votre système nerveux autonome.

Des façons simples de se mettre à la terre (grounding)
De nombreux Américains passent la plupart de leurs heures de veille à porter des chaussures avec des semelles en caoutchouc ou en plastique. Ces matériaux sont des isolateurs très efficaces, c'est pourquoi ils sont utilisés pour isoler les fils électriques. Pourtant, ils vous déconnectent efficacement du flux d'électrons naturel de la terre. Le port de chaussures avec semelles en cuir vous permettra de rester connecté avec la terre (mise à la terre), tout en marchant pieds nus, mais vous devrez le faire sur une bonne surface.
Les bonnes surfaces de mise à la terre incluent:
• sable (plage)
• Herbe (de préférence humide)
• Sol nu
• Béton et brique (tant qu'ils ne sont pas peints ou scellés / compactés)
• Tuile en céramique
Les surfaces suivantes ne vous connecteront pas à la terre:
• Asphalte
• Bois
• Caoutchouc et plastique
• Vinyle
• Tarmac ou asphalte
L'emplacement idéal pour marcher pieds nus est la plage, près ou dans l'eau, car l'eau de mer est un excellent conducteur. Un second endroit bénéficiaire est une zone herbacée, surtout si elle est couverte de rosée, ce que vous trouverez si vous vous promenez tôt le matin.
Même si vous ne pouvez pas marcher sur la plage ou sur de l'herbe humide, il est important de rester connecté autant que possible avec le soleil,  en exposant directement votre peau, afin d'améliorer votre production d'énergie cellulaire. Consultez la section suivante pour obtenir une explication détaillée de la raison pour laquelle cela se produit.
(…)
Même si rester en mouvement est idéal, vous n'avez pas besoin de vous déplacer pour être connecté à la terre. Par exemple, vous pouvez installer une chaise à l'extérieur et laisser reposer vos pieds nus au sol pendant que vous lisez votre journal du matin.

NDLR : Faites une recherche avec « chaussures earthing » ou « earthing shoes » sur internet. Le prix est excessif (50€) pour des sandales, genre slash …
Mais évitez de conduire une voiture avec des chaussures non isolantes (électricité statique).
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  
Attention, s’il n’est pas précisé le type de semelle ! Se portera à la maison … Semelles cuir ou mocassins earthing. Il y a peu de choix.


Dernière édition par Luc le Mer 9 Aoû 2017 - 11:04, édité 2 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4011
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fat for fuel – Dr. Joseph Mercola

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum