Mirzoune et Ciboulette SGSC
Bienvenue sur Mirzoune et Ciboulette!
Derniers sujets
» Amigo_amigo
par Luc Hier à 20:12

» Bon anniversaire Infiniment
par Luc Hier à 13:11

» Mouse data links microbiome changes to lupus severity and complications
par Luc Dim 10 Déc 2017 - 20:16

» Jeûne thérapeutique - Concept de l'oxydation des lipides
par Luc Dim 10 Déc 2017 - 15:49

» Bûches de Noël vegan, sans gluten, sans lactose
par Mirzoune Dim 10 Déc 2017 - 12:33

» Bonhomme de pâte & St-Nicolas
par proserpine Jeu 7 Déc 2017 - 8:03

» Présentation Mpj48
par Mirzoune Mar 5 Déc 2017 - 16:40

» Dernières Promos (aller au dernier message)
par Luc Lun 4 Déc 2017 - 23:12

» Perdre du poids sans faire le yoyo
par Luc Dim 3 Déc 2017 - 14:13

» Le jus de grenade fermentée protège – nutrithérapie naturelle et effets de synergie
par Mirzoune Sam 2 Déc 2017 - 17:06

» Iode (anti goitre et fluor/brome...)
par Mirzoune Sam 2 Déc 2017 - 16:52

» Jeu de vilain entre un éléphanteau et une oie
par Luc Ven 1 Déc 2017 - 13:18

» Maladies auto-immunes: traitements conventionnels et complémentaires
par Mirzoune Ven 1 Déc 2017 - 11:11

» Maria Farantouri une voix de contre-alto magnifique...
par Flo Mer 29 Nov 2017 - 12:01

» Une biche s'amuse
par Pierrette Mer 29 Nov 2017 - 10:06

» Présentation John007
par Pierrette Mer 29 Nov 2017 - 9:51

» Biodisponibilité de la curcumine: où trouver la plus assimilable?
par Mirzoune Lun 27 Nov 2017 - 23:33

» Humour noir: Pub suisse
par Luc Lun 27 Nov 2017 - 19:05

» Connaissez-vous le Magnésium glycinate?
par Luc Lun 27 Nov 2017 - 18:19

» Comparatif différentes formes de magnésium
par yoz Lun 27 Nov 2017 - 15:03

» Métabolique et cerveau
par Luc Sam 25 Nov 2017 - 23:15

» Proposition de photo pour un avatar
par Luc Sam 25 Nov 2017 - 21:30

» Bioavailability of curcumin
par Luc Jeu 23 Nov 2017 - 16:10

» LA DEPRESSION NERVEUSE et son cortège de conséquences
par Flo Jeu 23 Nov 2017 - 9:43

» Quel magnésium choisir?
par Flo Mer 22 Nov 2017 - 18:05

» Présentation Adveniat
par Mirzoune Mar 21 Nov 2017 - 13:10

» La politique de santé actuelle s'appuie-t-elle sur la science ?
par Flo Mar 21 Nov 2017 - 10:29

» Fibromyalgie et la sulfite connexion
par Mirzoune Lun 20 Nov 2017 - 11:23

» Douleurs musculaires et acide lactique
par Flo Dim 19 Nov 2017 - 21:50

» Bon anniversaire Monik
par Mirzoune Sam 18 Nov 2017 - 14:47

» TRANSMUTATIONS
par Luc Sam 18 Nov 2017 - 9:42

» D. Guyaux: Rémission d'une SEP ou la puissance de l'alimentation crue et d'une vie saine
par Flo Ven 17 Nov 2017 - 9:31

» Quand le musée respire
par Pierrette Mer 15 Nov 2017 - 17:17

» Ni pute, ni soumise? Pas pour Mattel...
par Mirzoune Mer 15 Nov 2017 - 8:38

» Bon anniversaire Lulu
par Pierrette Sam 11 Nov 2017 - 17:27

» Maladie : le rôle de l'alimentation
par Luc Ven 10 Nov 2017 - 12:35

» Foie et déchets cristalloïdes
par sophy Ven 10 Nov 2017 - 10:53

» Un très bon anniversaire Luc
par proserpine Jeu 9 Nov 2017 - 9:41

» Let's Twist Again
par Nell74 Mer 8 Nov 2017 - 13:35

» Enlever les pesticides des fruits et légumes
par sophy Mer 8 Nov 2017 - 12:42

» Tous les usages du chanvre alimentaire
par Nell74 Mar 7 Nov 2017 - 23:33

» Vitamine A contre Alzheimer
par Luc Mar 7 Nov 2017 - 21:03

» vitamine D : zyma D ou...?
par Mirzoune Lun 6 Nov 2017 - 14:36

» Pain SG pois chiche & teff - salé / sucré
par Luc Lun 6 Nov 2017 - 13:06

» Auto-Ostéopathie en vidéo. Absolument génial!
par Mirzoune Lun 6 Nov 2017 - 10:26

» Vaccination obligatoire et risque acceptable ?
par Luc Dim 5 Nov 2017 - 15:49

» Lait de coco et sarrasin
par Mezame Dim 5 Nov 2017 - 14:03

» Danse sur glace
par proserpine Dim 5 Nov 2017 - 11:26

» Cure de jus et smoothie detox
par Luc Dim 5 Nov 2017 - 10:12

» L’ arthrose n’est pas une maladie d’usure
par sophy Sam 4 Nov 2017 - 23:02

» Graines germées et pousses
par sophy Sam 4 Nov 2017 - 22:30

» Fat for fuel – Dr. Joseph Mercola
par Luc Sam 4 Nov 2017 - 11:17

» Choisir un thé, ou une tisane, sans plomb ni pesticide
par sophy Ven 3 Nov 2017 - 19:58

» cake gingembre amande et cacao nibs
par Luc Mer 1 Nov 2017 - 22:58

» Bon anniversaire Pierrette
par sophy Mer 1 Nov 2017 - 21:31

» Salix alba - Populus nigra - Filipendula ulmaria - Urtica
par Luc Mer 1 Nov 2017 - 11:32

» Les ions négatifs de l'air
par Adveniat Mar 31 Oct 2017 - 20:01

» La quercétine protège contre les effets nocifs des pesticides
par Luc Lun 30 Oct 2017 - 19:21

» Le Tissu Conjonctif
par Luc Lun 30 Oct 2017 - 11:25

» Le Colon et les Acides Gras
par Mirzoune Lun 30 Oct 2017 - 11:06

» Complément proteiné
par Mirzoune Sam 28 Oct 2017 - 20:26

» Équilibre Sodium et Potassium – Compensation par l’organisme
par Mirzoune Sam 28 Oct 2017 - 15:09

» dentifrice liquide aux HE.
par Luc Sam 28 Oct 2017 - 0:13

» Synergie HE. et antibio .?
par Adveniat Jeu 26 Oct 2017 - 20:35

» Fruits oléagineux
par Adveniat Jeu 26 Oct 2017 - 11:21

» Congestion nasale et allergie
par Luc Mer 25 Oct 2017 - 18:50

» Protéger le foie
par Mirzoune Mar 24 Oct 2017 - 16:12

» Biodisponibilité des minéraux en présence d'acide phytique
par Adveniat Mar 24 Oct 2017 - 15:20

» Thérapie du colon: Nettoyage
par Mirzoune Mar 24 Oct 2017 - 10:45

» Le Candida Albicans
par Adveniat Lun 23 Oct 2017 - 9:46

» Les facteurs déclenchants supposés de la fibromyalgie
par Luc Dim 22 Oct 2017 - 21:36

» Noix de macadamia
par Adveniat Sam 21 Oct 2017 - 16:35

» céréales et légumineuses
par Mirzoune Sam 21 Oct 2017 - 16:05

» Briquettes moelleuses au curcuma SGSC
par Luc Sam 21 Oct 2017 - 15:36

» Mettre un avatar
par Mirzoune Ven 20 Oct 2017 - 17:09

» Conséquences du déficit magnésien sur les transports cellulaires. JP Curtay
par Adveniat Ven 20 Oct 2017 - 10:38

» Présentation Marie-Pierre
par sophy Jeu 19 Oct 2017 - 21:33

» Présentation Sophy
par sophy Jeu 19 Oct 2017 - 21:30

» Bandes kinesio taping pour douleurs tendino-musculaires
par Mirzoune Jeu 19 Oct 2017 - 18:35

» Méthodes pour s'endormir en moins d'une minute
par Nell74 Mer 18 Oct 2017 - 12:02

» Graines de chanvre décortiquées, 22€ le Kg. Qui dit mieux?
par Mirzoune Mar 17 Oct 2017 - 21:36

» ALA: acide alpha-lipoïque et chélation
par Mirzoune Lun 16 Oct 2017 - 11:13

» Antibiotiques candida
par sossophiphie Dim 15 Oct 2017 - 20:23

» Candidose – Comprendre le déséquilibre du microbiote
par Luc Dim 15 Oct 2017 - 11:11

» Présentation Sophie
par sossophiphie Dim 15 Oct 2017 - 5:05

» Asthme: Méthode Buteyko – Lierre (teinture mère) - Vitamines
par Mirzoune Sam 14 Oct 2017 - 15:24

» Vitamine K2 - Achat - Exemples de produits
par proserpine Ven 13 Oct 2017 - 17:21

» OXYGENATION Quelques éléments
par Luc Jeu 12 Oct 2017 - 12:34

» Présentation Mezame
par Mezame Mar 10 Oct 2017 - 22:00

» Qu'est-ce que l'équilibre acido-basique?
par Mirzoune Mar 10 Oct 2017 - 18:50

» Avatars pour Halloween
par Mirzoune Mar 10 Oct 2017 - 16:54

» Suivi alimentation low-carbs
par Mirzoune Mar 10 Oct 2017 - 16:50

» Levothyrox
par Nell74 Lun 9 Oct 2017 - 17:38

» Gifs de bienvenue
par Mirzoune Mer 4 Oct 2017 - 8:53

» Présentation Bredan
par Mirzoune Mer 4 Oct 2017 - 8:45

» Chronimed, vous connaissez?
par Mirzoune Lun 2 Oct 2017 - 18:38

» Protection contre les pesticides
par Luc Dim 1 Oct 2017 - 21:56

» Le psyllium aide le microbiote
par Luc Sam 30 Sep 2017 - 9:34

» Certains Baumes à lèvres sont à éviter
par Luc Mer 27 Sep 2017 - 11:17


Carbs vs Fats & Mitochondria

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Carbs vs Fats & Mitochondria

Message  Luc le Lun 31 Juil 2017 - 10:23

Carbs vs Fats

Glycolysis, Citric Acid Cycle, and Fatty Acid Metabolism Overview

Compensatory pH Response and CO2 Exhalation

Highlights


  • High-carbs diet is a failure (obesity). Taking the opposite direction won’t solve the problem adequately, even if you do take into account metabolic limits (enzymes and lack of alkaline trace elements).

  • Don’t oppose fats to carbs, in order to establish the superiority of fats when counting ATP molecules. The problem in not there. Not how much but how. How is our fuel metabolized?

  • More is not better.

  • We need carbon dioxide (CO2) in what is called “Respiratory compensation”. When we burn glucose or fats, we don’t release as much carbonic acid (H2CO3) as needed. We have to compensate. And there is more compensation needed with fats than with carbs. HCO3 (bicarbonate) is there to act as buffer. H+ is then freed. If too much Hydrogen is present, pH blood lowers and it must be compensated.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Adapted from Chris Masterjohn


Dernière édition par Luc le Lun 31 Juil 2017 - 10:31, édité 2 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4189
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Glucides vs lipides

Message  Luc le Lun 31 Juil 2017 - 10:30

Traduction
Glucides vs les graisses
Aperçu de la glycolyse, du cycle de l'acide citrique et métabolisme des acides gras
Réponse compensatoire au pH et exhalation de CO2


Points clés

• Le régime alimentaire à haute teneur en glucides est un échec (obésité). Prendre la direction inverse ne résoudra pas le problème de façon adéquate, même si vous prenez en compte les limites métaboliques (enzymes et manque d'oligo-éléments alcalins).
• N'opposez pas les graisses aux glucides, afin d'établir la supériorité des graisses lors du comptage des molécules d'ATP. Le problème n'est pas là. Pas combien, mais comment. Comment notre carburant est-il métabolisé?
• Plus n'est pas mieux.
• Nous avons besoin de dioxyde de carbone (CO2) dans ce qu'on appelle la «compensation respiratoire». Lorsque nous brûlons du glucose ou des graisses, nous ne libérons pas autant d'acide carbonique (H2CO3) que nécessaire. Nous devons compenser. Et il faut davantage compenser avec les graisses qu'avec les glucides. HCO3 (bicarbonate) est là pour agir comme tampon. H+ est alors libéré. Si trop d'hydrogène est présent, le pH du sang diminue et il doit être compensé.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Adapté de Chris Masterjohn


Dernière édition par Luc le Jeu 17 Aoû 2017 - 11:48, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4189
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Optimizing fuel for metabolism

Message  Luc le Lun 31 Juil 2017 - 10:37

Part I
9 calories per gram
The idea that fat causes weight gain seems to come from the fact that fat has nine calories per gram while carbohydrates have only four calories per gram. If you take that information alone without making other considerations, you conclude that fat contributes more to weight gain than carbohydrates do. And because we've been told since the 1970s that eating fat causes heart disease, and that eating fat makes us fat, we Westerners have come to think of fats as a great threat to our health.

What’s wrong?
You don't need anyone to tell you that the high-carb American diet is a failure. Just look at the people around you. Obesity and diabetes rates are soaring. (1) Quite an amount of people eat as little fat as possible, and yet they get fatter. What's wrong?
Metabolizing fat requires little to no insulin. Fat leads to satiation, and it causes a slow (if any) rise in blood sugar. Why are we simply going against conventional wisdom? Why don’t we listen to our feeling?

The "carbohydrate-insulin hypothesis"
In Good Calories, Bad Calories (2) Gary Taubes' groundbreaking book shows us almost everything we’ve been told about the nature of a healthy diet is wrong. See details in this book to understand why decades of carbohydrate restriction as an effective method of controlling blood sugar has failed.

Going the opposite direction: Taking the downside!
What happens if you do the exact opposite of what the current dietary guidelines say and what your average physician tells you, and go on a low-carb and high fat diet?
You’ve already read Dr. de Lorgeril or Dr. U. Ravnskov and you know cholesterol is not the culprit for heart disease … (3-4) Right.

Metabolic paradigm
Paleo followers tell us fat is the preferred fuel of human metabolism, that it has been present for most of human evolution. It depended from the environment but when fruit and roots were not always available (seasonal harvest) we functioned on fat. Right but it’s not quite the same environment today, in an abundance society. Forget this approach. We know we can do it. It’s not the question to put. We want to optimize the fuel for metabolism. Which one is the cleanest, from fat or carbs?

Basic assumption would be wrong
Glucose is not the preferred fuel for muscle cells under normal human resting metabolic conditions or even under most normal human movement patterns (exercise). Fat is. The body can shift from one mode to the other (from carbohydrate oxidation to fat burning) when our liver function normally. (5)  Right but everything is not always white or black, isn’t it?
What about if we limit our intake to 150 – 200 gr carbs per day, in order to avoid insulin spike or if we don’t eat any grains or roots on a regular basis?  We might event maintain a decent composition of body fat if we limit our intake to 300 gr carbs a day if we exercise a little …
Right again but it’s not the central question. What’s the cleanest fuel? Carbs or fat?
Look at this curve: 150 gr carbs a day would be ideal for weight maintenance. It’s 600 K/calories. Note the use of conditional.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Adapted from “Primeal Blue Print”

The enzymatic system tends to adapt to circumstances
The metabolism tends to adapt to the types of fuel it’s receiving most frequently.  If the metabolism is being regularly fueled with carbohydrates, at nearly each meal, the metabolic pathways that use and store carbohydrates will dominate while fat metabolism pathways will diminish.  Otherwise expressed, we will rather function on amylase than on lipase. Our enzymatic system adapt itself but to a certain degree. We have a little margin. Until it downregulates if we pull on too much on the rope…



Right again but “Who the hell has the best fuel?”
So we are not talking about guideline (6) but we want to improve our metabolic health. Suppose we can manage very well on fat (no digestion problem) and we choose the right ones. Which ones are you asking? Joker. Otherwise you won’t get an answer today Wink
Let’s say simply that your body is able to burn fat for fuel and that you can make ketones for fuel. You can select healthy fats (not too much omega-6 from oils, coco or olive oil, macadamia nuts, organic butter and free range eggs).


What does the Body Require?
Let’s examine both sides of the debate, shortly.
We feed ourselves with real food (home-made and not too much grains). No fake.  By fake, we mean a processed product, with several additives and a lot of sugar or fat added. You know, 45 – 70 % mixed carbs (sugar cane and wheat flour), with 25 – 40 % fat added (canola and palm or coconut oil). Nothing disastrous, so. At least most people think so  Wink
This is a high-carb diet because there are carbs at nearly all meals. We eat meat and seafood but this is not a high-protein diet. We limit our intake protein, let’s say between 0.5 and 1 gr per kilo of body mass. And we vary: Red meat, poultry and seafood…




We don’t ask which is worst but which is best if you eat real food. Eh, wait a minute: We need a context! If you compare Mac Do or Mama Pasta with Paleo Fitness, or even a cattle breeder who eats eggs and bacon from his farm (free range and with as little corn as possible), we won’t get the same result. Right again.  
You’ve understood the first element of the equation: context is all. But at more or less equivalence? Let’s say no overcharge to be short. No adulterated food, as well.
I’ve heard someone saying fats are a much better source of fuel, based on carbon distribution. More CO2 is produced by fat metabolism. What do you think of it?


Dernière édition par Luc le Mar 1 Aoû 2017 - 7:48, édité 6 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4189
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carbs vs Fats & Mitochondria

Message  Luc le Lun 31 Juil 2017 - 10:37

Partie I
9 calories par gramme
L'idée que la graisse occasionne un gain de poids semble provenir du fait que la graisse possède neuf calories par gramme tandis que les glucides ont seulement quatre calories par gramme. Si vous prenez cette information seule sans considérer d’autres aspects, vous conclurez que la graisse contribue davantage au gain de poids que les féculents / glucides. Et parce qu'on nous a dit depuis les années 1970 que la consommation de graisse entraîne des maladies cardiaques et que la consommation de graisse nous fait grossir, nous, les Occidentaux, pensons aux graisses comme une grande menace pour notre santé.

Qu'est-ce qui ne va pas?
Vous n'avez besoin de personne pour vous dire que le régime alimentaire high-carb américain est un échec. Regardez les personnes autour de vous. Les taux d'obésité et de diabète augmentent. (1) Beaucoup de gens mangent aussi peu de graisse que possible, et pourtant ils deviennent encore plus gros. Qu'est-ce qui ne va pas?
La graisse métabolique nécessite peu ou pas d'insuline. La graisse conduit à la satiété, et elle provoque une augmentation lente (s'il y en a) de la glycémie. Pourquoi allons-nous simplement contre la sagesse conventionnelle? Pourquoi n'écoutons-nous pas notre sentiment?
L'hypothèse "féculents-insuline"
Dans Good Calories, Bad Calories (2) Le livre révolutionnaire de Gary Taubes nous montre que tout ce qui nous a été dit sur la nature d'une alimentation saine est faux. Voir les détails dans ce livre pour comprendre pourquoi des décennies de restriction des glucides comme méthode efficace de lutte contre la glycémie ont échoué.
Prendre la direction opposée: Allez à revers!
Que se passe-t-il si vous faites exactement l'opposé de ce que disent les directives alimentaires actuelles et de ce que votre médecin traditionnel vous dit, et que vous adoptiez un régime faible en glucides et à forte teneur en matières grasses?
Vous avez déjà lu le Dr de Lorgeril ou le Dr. U. Ravnskov et vous savez que le cholestérol n'est pas le coupable de la maladie cardiaque ... (3-4) Bien.

Paradigme métabolique
Les disciples du Paléo nous disent que la graisse est le carburant préféré du métabolisme humain, que les lipides ont été présents lors de l'évolution humaine. Cela dépendait de l'environnement, mais lorsque les fruits et les racines n'étaient pas toujours disponibles (récolte saisonnière), nous avons fonctionné sur la graisse. Bien, mais ce n'est pas le même environnement aujourd'hui, dans une société d'abondance. Oubliez cette approche. Nous savons que nous pouvons le faire. Ce n'est pas la question à poser. Nous voulons optimiser le carburant pour le métabolisme. Lequel est le plus propre, la graisse ou les glucides?

L'hypothèse de base serait erronée
Le glucose n'est pas le carburant préféré pour les cellules musculaires dans des conditions métaboliques normales humaines, au repos, ou même dans la plupart des modes de déplacement humain normaux (exercice). Les lipides, oui.. Le corps peut passer d'un mode à l'autre (de l'oxydation des glucides à la combustion des graisses) lorsque notre foie fonctionne normalement. (5) Bien, mais tout n'est pas toujours blanc ou noir, n'est-ce pas?
Qu'en est-il si nous limitons notre consommation à 150 à 200 gr de glucides par jour, afin d'éviter un pic d'insuline ou si nous ne mangeons pas régulièrement des céréales ou des légumes racines? Nous pourrions vraisemblablement maintenir une composition décente de graisse corporelle si nous limitions notre consommation à 300 g de glucides par jour si nous nous pratiquions un d’exercice phytique  ...
Encore une fois, ce n'est pas la question centrale. Quel est le carburant le plus propre? Les glucides ou les graisses?
Regardez cette courbe: 150 g de glucides par jour seraient idéal pour le maintien du poids. C'est 600 K / calories. Notez l'utilisation conditionnelle.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Adapté de “Primeal Blue Print”

Le système enzymatique tend à s'adapter aux circonstances
Le métabolisme tend à s'adapter aux types de carburant qu'il reçoit le plus souvent. Si le métabolisme est alimenté régulièrement avec des hydrates de carbone, à presque chaque repas, les voies métaboliques qui utilisent et stockent les glucides domineront tandis que les voies du métabolisme des graisses diminueront. Sinon, nous préférerons fonctionner sur l'amylase que sur la lipase. Notre système enzymatique s'adapte, mais dans une certaine mesure. Nous avons une petite marge. Jusqu'à ce qu'il régresse négativement si nous tirons trop sur la corde ...
Encore une fois, "Quel est diable le meilleur carburant?"
Nous ne parlons donc pas de la ligne directrice (6), mais nous voulons améliorer notre santé métabolique. Supposons que nous puissions gérer très bien la graisse (pas de problème de digestion) et nous choisissons les bonnes sources de gras. Lesquelles,  allez-vous demander? Joker. Sinon, vous ne recevrez pas une réponse aujourd'hui;)
Disons simplement que votre corps est capable de brûler des graisses comme carburant et que vous pouvez fabriquer des cétones comme combustible. Vous savez choisir des graisses saines (pas trop d'oméga-6 à partir d'huiles, du coco ou de l'huile d'olive, des noix de macadamia, du beurre organique et des œufs de ferme).

Qu'est-ce que le corps requiert?
Examinons les deux parties du débat, brièvement.
Nous nous nourrissons avec de la vraie nourriture (fabrication artisanale et pas trop de céréales). Pas altéré (fake). Par « altéré », on entend un produit transformé, avec plusieurs additifs et beaucoup de sucre ou de graisse ajoutés. Vous savez, 45 à 70% de glucides ajoutés (canne à sucre et farine de blé), avec 25 à 40% de graisse ajoutée (huile de canola et de palme ou de noix de coco). Rien de désastreux, alors. Du moins, c’est ce que la plupart des gens pensent Wink
Il s'agit d'un régime à haute teneur en glucides car il y a des glucides à presque tous les repas. Nous mangeons de la viande et des fruits de mer, mais ce n'est pas un régime riche en protéines. Nous limitons l'absorption des protéines, disons entre 0,5 et 1 gr par kilo de masse corporelle. Et nous varions: viande rouge, volaille et fruits de mer ...

Nous ne demandons pas « Qu’est-ce qui est le pire » mais bien « Qu’est-ce qui est le mieux » lorsque nous mangeons de vrais aliments.
Eh, attend une minute: Nous avons besoin d'un contexte! Si vous comparez Mac Do ou Mama Pasta avec Paléo Fitness, ou même un éleveur qui mange des œufs et du bacon de sa ferme (issus d’un élevage en liberté et avec le moins de maïs possible), nous n'obtiendrons pas le même résultat. Encore une fois, c’est vrai.
Vous avez compris le premier élément de l'équation: le contexte fait tout. Mais à plus ou moins équivalence? Disons que sans surcharge, pour faire court. Il n'y a pas de nourriture trafiquée.
J'ai entendu quelqu'un dire que les graisses sont une source de carburant bien meilleure, raisonnement basé sur la distribution des atomes de carbone. Le métabolisme des graisses entraîne / induit plus de CO2. Qu'en pensez-vous?


Dernière édition par Luc le Lun 31 Juil 2017 - 13:51, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4189
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Fats burn in the flame of carbohydrate

Message  Luc le Lun 31 Juil 2017 - 10:45

Let’s have a look at carbon level:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
C6H12O6 in glucose: ratio 1:1
C16H32O2 in palmitic acid: ratio 8:1


Now read this statement (7):
On a per molecule basis, it becomes clear that Fats are a much better source of energy to make ATP than are glucose molecules. Fat molecules are arranged in triglycerides–fully reduced molecule with three fatty acid chains, each of which may contain 18 carbons. Thus a single triglyceride has the potential to drive (18/2)*3=27 rounds of the citric acid cycle—as compared to two per molecule of glucose."


But once you get to pyruvate, everything after acetyl-CoA is the same.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

We don’t forget: "Fats burn in the flame of carbohydrate". Right but 5 % is enough, except in some particular circumstances (mountains) ( 8 ) 
And by the way, we’re not just talking about ketone fuel but lipolysis. Not just ingestion of a meal with 5 or 10 grams PUFA’s and the rest from MUFA or SFA.  We’re in a real context: After a night of fast or during a physical exercise when blood supply in glucose is weak. We have only glycogen at disposal (in our muscles and liver). But we aren’t going to make a long way on this way.
So, ketone bodies are produced from acetyl-CoA, mainly in the mitochondrial matrix of liver cells when carbohydrates are so scarce that energy must be obtained from breaking down of fatty acids (triglycerids). Ketone bodies will be produced when glucose is not available as fuel source.

Energy released
One common saturated fat, palmitic acid, makes 130 molecules of ATP for each molecule of fat. Each molecule of glucose produces 36 to 38 molecules of ATP. If you eat more carbohydrates than you need for energy, the excess glucose is stored in fatty tissue as triglycerides or in the muscles and liver as glycogen if there is room left.
We have more ATP and more energy released as heat for 1 molecule of a fatty acid compared to 1 molecule of glucose. The release of energy is far greater (129 ATP vs. 38 ATP).
Let’s look at the process in details.

See part II.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4189
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carbs vs Fats & Mitochondria

Message  Luc le Lun 31 Juil 2017 - 10:46

Jetons un coup d’œil au niveau des atomes de carbone :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
C6H12O6 dans le glucose: ratio 1:1
C16H32O2 dans l’acide palmitique: ratio 8:1

Maintenant lisez ce constat: (7)
« Sur une base par molécule, il devient clair que les graisses sont une source d'énergie nettement meilleure que les molécules de glucose pour fabriquer de l'ATP. Les molécules de graisse sont disposées dans des triglycérides, une molécule complètement réduite / saturée, avec trois chaînes d'acides gras, dont chacune peut contenir 18 atomes de carbone. Ainsi, un seul triglycéride a le potentiel d’apporter (18/2) * 3 = 27 fois le cycle de l'acide citrique - comparé à deux fois, pour une molécule de glucose ».
Mais une fois que nous arrivons à l’étape « Pyruvate », tout ce qui se passe après « acétyl CoA » est identique.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Nous n'oublions pas: "Les graisses brûlent au contact des glucides". Juste mais 5% suffisent, sauf dans certaines circonstances particulières (à la montagne) ( 8 )
Et en passant, nous ne parlons pas seulement du combustible cétone mais de la lipolyse. Non seulement l'ingestion d'un repas avec 5 ou 10 grammes d’AGPI et le reste en AGMI ou AG Saturés. Nous sommes dans un contexte réel: après une nuit de jeûne ou pendant un exercice physique lorsque l'apport sanguin en glucose est faible. Nous n'avons que le glycogène à disposition (dans nos muscles et notre foie). Mais nous n’allons pas faire un long chemin de cette façon.
Ainsi, les corps cétoniques sont produits à partir de l'acéthyl-CoA, principalement dans la matrice mitochondriale des cellules du foie lorsque les glucides sont si rares que l'énergie doit être obtenue à partir de la dégradation des acides gras (triglycérides). Les cétones seront produites lorsque le glucose n'est pas disponible en tant que source principale de carburant.

Énergie libérée
Un acide gras saturé commun, l'acide palmitique, contient 130 molécules d'ATP pour chaque molécule de graisse. Chaque molécule de glucose contient 36 à 38 molécules d'ATP. Si vous mangez plus d'hydrates de carbone (glucides) que ce dont vous avez besoin en énergie, l'excès de glucose sera stocké dans des tissus adipeux en tant que triglycérides ou dans les muscles et le foie en tant que glycogène s'il reste de la place.
Nous avons plus d'ATP et plus d'énergie libérée sous forme de chaleur pour 1 molécule d'acide gras par rapport à 1 molécule de glucose. La libération d'énergie est beaucoup plus grande (129 ATP vs. 38 ATP).
Examinons le processus en détail.
Voir la partie II.


Dernière édition par Luc le Lun 31 Juil 2017 - 14:15, édité 2 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4189
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Energy production

Message  Luc le Lun 31 Juil 2017 - 10:48

Part II
Energy production
Source: Christian B. Allan, PhD and Wolfgang Lutz, MD.

There are several very complicated steps in making ATP within mitochondria, but a look at 5 major parts of ATP production will be all that you need to know in order to understand how energy is created within our mitochondria and why fats are the key to optimize their function. Don’t get focused on specific names, just try to see the whole picture.

Step 1 – Transportation of Food-Based Fuel Source into the Mitochondria
Fuel must first get into the mitochondria where all the action happens. Fuel can come from carbs or it can come from fats. Fatty acids are the chemical name for fat, and medium and large sized fatty acids get into the mitochondria completely intact with the help of L-carnitine. Think of L-carnitine as a subway train that transports fatty acids into the mitochondria. L-carnitine (from the Greek word carnis means meat or flesh) is chiefly found in animal products.
Fuel coming from carbs needs to get broken down first outside the mitochondria and the product of this breakdown (pyruvate) is the part that gets transported inside the mitochondria, or it can be used to produce energy in a very inefficient way outside the mitochondria through anaerobic metabolism which produces ATP when oxygen is not present.

Step 2 – Fuel is converted into Acetyl-CoA
When pyruvate – the product of breaking down carbs – enters the mitochondria, it first must be converted into acetyl-CoA by an enzymatic reaction.
Fatty acids that are already inside the mitochondria are broken down directly into acetyl-CoA in what is called beta-oxidation.
Acetyl-CoA is the starting point of the next step in the production of ATP inside the mitochondria.
 
Step 3 – Oxidation of acetyl-CoA and the Krebs cycle
The Krebs cycle (AKA tricarboxylic acid cycle or citric acid cycle) is the one that oxidizes the acetyl-CoA, removing thus electrons from acetyl-CoA and producing carbon dioxide as a by-product in the presence of oxygen inside the mitochondria.

Step 4 – Electrons Are Transported Through the Respiratory Chain
The electrons obtained from acetyl-CoA – which ultimately came from carbs or fats – are shuttled through many molecules as part of the electron transport chain inside the mitochondria. Some molecules are proteins, others are cofactors molecules. One of these cofactors is an important substance found mainly in animal foods and it is called coenzyme Q-10. Without it, mitochondrial energy production would be minimal. This is the same coenzyme Q10 that statins drug block producing crippling effects on people’s health. Step 4 is also where water is produced when oxygen accepts the electrons.

Step 5 – Oxidative phosphorylation
As electrons travel down the electron transport chain, they cause electrical fluctuations (or chemical gradients) between the inner and outer membrane in the mitochondria. These chemical gradients are the driving forces that produce ATP in what is called oxidative phosphorylation. Then the ATP is transported outside the mitochondria for the cell to use as energy for any of its thousands of biochemical reactions.

But why is fat better than carbs?
If there were no mitochondria, then fat metabolism for energy would be limited and not very efficient. But nature provided us during our evolution with mitochondria that specifically uses fat for energy. Fat is the fuel that animals use to travel great distances, hunt, work, and play since fat gives more energy-packed ATPs than carbs. Biochemically, it makes sense that if we are higher mammals who have mitochondria, then we need to eat fat. Whereas carb metabolism yields 36 ATP molecules from a glucose molecule, a fat metabolism yields 48 ATP molecules from a fatty acid molecule inside the mitochondria. Fat supplies more energy for the same amount of food compared to carbs. But not only that, the burning of fat by the mitochondria – beta oxidation – produces ketone bodies that stabilizes overexcitation and oxidative stress in the brain related to all its diseases, it also causes epigenetic changes that produce healthy and energetic mitochondria and decreasing the overproduction of damaging and inflammatory free radicals among many other things!

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4189
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Production d'énergie mitochondriale

Message  Luc le Lun 31 Juil 2017 - 10:48

Partie II

Production d'énergie

Source: Christian B. Allan, Ph.D. et Wolfgang Lutz, MD.

Il existe plusieurs étapes très compliquées dans le processus de fabrication d'ATP dans les mitochondries, mais un regard sur les 5 parties importantes de la production d'ATP sera tout ce que vous devez savoir pour comprendre comment l'énergie est créée dans nos mitochondries et pourquoi les graisses sont la clé pour optimiser leur fonction. Ne vous concentrez pas sur des noms spécifiques, essayez simplement de voir l'image entière.

Étape 1 - Transport de la source de carburant émanant des aliments vers les mitochondries
Le carburant doit d'abord entrer dans les mitochondries où toute l'action se passe. Le carburant peut provenir des glucides ou il peut provenir de graisses. Les acides gras sont le nom chimique donné aux graisses, et les acides gras de taille moyenne et moyenne entrent dans les mitochondries complètement intacts avec l'aide de la L-carnitine. Pensez à la L-carnitine comme un wagon du métro qui transporte les acides gras dans les mitochondries. La L-carnitine (du mot grec Carnis signifiant viande ou chair) se trouve principalement dans les produits animaux.
Le carburant provenant des glucides doit se décomposer en premier à l'extérieur des mitochondries et le produit de cette dégradation (le pyruvate) est la partie qui se transforme à l'intérieur des mitochondries, ou il peut être utilisé pour produire de l'énergie de manière très inefficace à l'extérieur des mitochondries via anaérobie, qui produit de l'ATP, lorsque l'oxygène n'est pas présent.

Étape 2 - Le carburant est converti en Acétyl-CoA
Lorsque le pyruvate – le produit de la décomposition des glucides – pénètre dans les mitochondries, il doit d'abord être transformé en acétyl-CoA par une réaction enzymatique.
Les acides gras qui sont déjà à l'intérieur des mitochondries sont décomposés directement en acétyl-CoA dans le processus qu'on appelle « bêta-oxydation ».
L'acétyl-CoA est le point de départ de la prochaine étape dans la production d'ATP à l'intérieur des mitochondries.

Étape 3 - Oxydation de l'acétyl-CoA et du cycle de Krebs
Le cycle de Krebs (cycle de l'acide tricarboxylique, ou plus simplement dit cycle de l'acide citrique) est l’étape qui oxyde l'acétyl-CoA, éliminant ainsi des électrons de l'acétyl-CoA et produisant du dioxyde de carbone comme sous-produit en présence d'oxygène dans les mitochondries.
NDLR : C’est une étape clé pour déterminer / établir si le carburant est propre ou non. Observez l’impact du et sur le dioxyde de carbone.

Étape 4 - Les électrons sont transportés à travers la chaîne respiratoire
Les électrons obtenus à partir de l'acétyl-CoA - qui proviennent finalement des glucides ou de graisses - sont transportés à travers de nombreuses molécules dans le cadre de la chaîne de transport d'électrons à l'intérieur des mitochondries. Certaines molécules sont des protéines, d'autres sont des molécules de cofacteurs. L'un de ces cofacteurs est une substance importante trouvée principalement dans les aliments pour animaux et qui s'appelle la coenzyme Q-10. Sans cela, la production d'énergie mitochondriale serait minime. C'est la même coenzyme Q10 que les statines bloquent, produisant des effets paralysants sur la santé des gens. L'étape 4 est également l'endroit où de l’'eau est produite (H2O) lorsque l'oxygène accepte / capte des électrons.

Étape 5 - phosphorylation oxydante
À mesure que les électrons traversent la chaîne de transport des électrons, ils provoquent des fluctuations électriques (ou des gradients chimiques) entre les membranes interne et externe de la mitochondrie. Ces gradients chimiques sont les forces motrices qui produisent de l'ATP dans ce qu'on appelle la phosphorylation oxydante. Ensuite, l'ATP est transporté à l'extérieur des mitochondries afin que la cellule puisse l’utiliser comme énergie pour l'une de ses milliers de réactions biochimiques.

Mais pourquoi les graisses sont-elles meilleures que les glucides?
S'il n'y avait pas de mitochondrie, le métabolisme des graisses en vue de produire de l’énergie serait limité et pas très efficace. Mais la nature nous a doté, pendant notre évolution, de mitochondries qui utilisent spécifiquement de la graisse comme énergie. La graisse est le carburant que les animaux utilisent pour parcourir de grandes distances, chasser, travailler et jouer puisque la graisse donne plus de molécules ATP que les glucides. Sur le plan biochimique, il est logique que, si nous sommes des mammifères supérieurs qui avons des mitochondries, nous devons manger de la graisse. Alors que le métabolisme des glucides produira 36 molécules d'ATP à partir d'une molécule de glucose, le métabolisme des graisses produit 48 molécules d'ATP à partir d'une molécule d'acide gras à l'intérieur des mitochondries. La graisse fournit plus d'énergie pour la même quantité de nourriture par rapport aux glucides. Mais, non seulement cela, la combustion des graisses par la mitochondrie – la bêta-oxydation – produit des corps cétoniques qui stabilisent la surexcitation et le stress oxydatif dans le cerveau, liée à toute sorte de maladie, elle provoque également des changements épigénétiques qui produisent des mitochondries saines et énergétiques et diminuent la surproduction de radicaux libres indésirables et inflammatoires parmi beaucoup d'autres choses!


Dernière édition par Luc le Mar 1 Aoû 2017 - 7:50, édité 2 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4189
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Which is the cleanest : Fat or sugar oxidation?

Message  Luc le Lun 31 Juil 2017 - 10:54

More is not better!
Now, it’s not because fat supplies more energy that it’s a better fuel. More is not better. We’re not only talking about ATP molecules but also about byproducts.

Glycolysis vs beta oxidation
Which process is the cleanest for oxidation of fat or sugar?
 
Glycolysis, Citric Acid Cycle, and Fatty Acid Metabolism Overview.
Bodybuilders and most paleo fans say Fatty Acid Metabolism costs less energy dispended and so is the cleanest. Since fatty acids contain more carbons per gram that glucose, some people make that argument that it makes them the preferable energy substrate. This is a reductionist view of metabolism. It’s a lure but why?

Energy Metabolism
Let’s begin with “Energy Metabolism”, which is the central question because this system supports any other system in the body. Prevention for disease or athletic performance or simply wellness. Whatever you want… All depends on our ability to extract energy from food or from our reserves (mainly triglycerides). How are we going to use energy effectively?
I’m going to skep these explanations. For more details, watch video MWM2.1: “Thermodynamics, Energy and Order”, from Chris Masterjohn. Video 31.20’’ (9)
=> Energy is created and gives ATP for thermodynamics.

Next step is watching video “Cellular respiration” from Chris Masterjohn. (10)
=> Use of oxygen for energy (from the air we breathe).

Any source of fuel shares its metabolism in common. It means that protein, fats and carbs have specific metabolic pathways that all will share sth in common.

Video 7.15’’
What all energy sources have in common: they start with acetyl CoA
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
CoA (stands for co-enzyme A) is the carrier for an acetyl group. Think of acetyl riding on a CoA train. CoA is the train that carries acetyl.

Video 12’
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Luc le Mar 1 Aoû 2017 - 7:53, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4189
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carbs vs Fats & Mitochondria

Message  Luc le Lun 31 Juil 2017 - 10:55

Plus n'est pas mieux!
Maintenant, ce n'est pas parce que la graisse fournit plus d'énergie que c'est un meilleur carburant. Plus n'est pas mieux. Nous ne parlons pas seulement des molécules d'ATP, mais aussi des sous-produits.

Glycolyse vs bêta-oxydation
Quel procédé est le plus propre pour l'oxydation des graisses ou des glucides?
Glycolyse, cycle de l'acide citrique et métabolisme des acides gras.
Les bodybuilders et la plupart des fans du paléo disent que le métabolisme des acides gras coûte moins d'énergie et est donc le plus propre. Étant donné que les acides gras contiennent plus d’atomes de carbone par gramme que le glucose, certaines personnes argumentent que cela leur confère le statut d'énergie préférable. C'est une vision réductrice du métabolisme. C'est un leurre mais pourquoi?

Le métabolisme énergétique
Commençons par « le Métabolisme énergétique », qui est la question centrale, car ce système prend en charge tout autre système du corps. Que ce soit la prévention de la maladie ou la performance sportive ou simplement le bien-être. Quoi que vous vouliez ... Tout dépend de notre capacité à extraire l'énergie des aliments ou de nos réserves (principalement des triglycérides).

Comment allons-nous utiliser efficacement l'énergie?
Je vais esquiver ces explications. Pour plus de détails, regardez la vidéo MWM2.1:  « Thermodynamics, Energy and Order », de Chris Masterjohn. Vidéo 31.20 '' (9)
=> L'énergie est créée et donne de l'ATP pour la thermodynamique.

La prochaine étape consiste à regarder la vidéo “Cellular respiration”  de Chris Masterjohn. (10)
=> Utilisation de l'oxygène comme source d’énergie (de l'air que nous respirons).

Toute source de carburant partage un métabolisme commun. Cela signifie que les protéines, les graisses et les glucides ont des voies métaboliques spécifiques qui vont tous emprunter un chemin en commun, à un moment donné.

Vidéo 7.15 ''
Ce que toutes les sources d'énergie ont en commun: elles commencent par l'acétyl-CoA
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
CoA (signifie co-enzyme A) est le support pour un groupe acétyle. Pensez à l'acétyle sur un train CoA. CoA est le train qui transporte l'acétyle.

Vidéo 12 '
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Luc le Mar 1 Aoû 2017 - 7:54, édité 3 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4189
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Carbs, fats and carbon dioxide

Message  Luc le Lun 31 Juil 2017 - 11:03

Video MWM2.12 Chris Masterjohn  37’ (11)  
Let’s first talk about carbs and fats. Protein is more complex.
Whereever energy comes from, it has to pass through TCA cycle (Tri-carboxylic acid cycle or Krebs cycle).
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
As you can see, acetyl CoA is a central molecule in this cycle.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Let’s come back to the video: 5.05’’: Carbs and fats are metabolized into acetyl-CoA

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Look at the oxygen ratio (oxygen / carbon)
For carbs (glucose) we have C6H12O6, with a ratio of oxygen 1:1.
For fats (palmitic acid) we have C16H32O2, with a ratio of oxygen 1:8
When looking at energy level, we have to look at oxygen ratio.


Remind: Before palmitic acid and glucose are released into energy (ATP), they both have to enter Acetyl-CoA pathway. We call this process TCA cycle (Tri-carboxylic acid) or Krebs cycle.


Video 6’
Now, have a look at the acetyl-CoA group: C2H3O-S-CoA. The ratio is 2:1. It’s exactly the contrary of a water molecule (H2O).
If we compare glucose and acetyl-CoA group, we see that glucose has twice much oxygen, as compared to  acetyl-CoA.
But if we compare palmitic acid (fat), we see we have a ratio 8:1. We lack oxygen. Not really a problem.
When we burn glucose or fats, we don’t release as much carboxilic acid as needed. Fat has a quarter of oxygen it needs.
We release more CO2 when we metabolize carbs, and some water (H2O).
For fats, we need more water to metabolize and we won’t release as much CO2.


Remind this: Each acetyl CoA has …
Video 16.10’’

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
For each acetyl CoA group entering the TCA cycle, for energy, we release 2 carboxyled groups (2CO2) and we consume 3 waters (3H2O). At this stage, the pathway is the same for fats or glucose.
But in net, there are 4 net water molecules consumed for glucose metabolism, one outside the membrane, to integrade phosphate. Wheras there are 2 net water moclecules consumed for fat metabolism. Therefore fats ask for twice as much H20 as carbs. Therefore fats demands twice as much water as carbs during the production of energy.  

If we look at CO2, glucose asks for 1 CO2 whereas fat asks for 2 CO2.  So we can assert that carbs oxidation consumes 50 % less water and generates 50 % more carbon dioxide than the oxidation of fat. That’s a key point: More carbohydrates in the diet increases blood carbon dioxide levels.

Note: We need Vitamin K2. Vitamin K uses carbon dioxide to give proteins the ability to bind to calcium. So carbon dioxide is imported for the following Vitamin K functions:
 - Blood clotting
 - Preventing soft tissue calcification and mineralizing bones and teeth
 - Energy utilization and hormonal health


Dernière édition par Luc le Lun 31 Juil 2017 - 18:16, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4189
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Le dioxyde de carbone dans le cycle TCA

Message  Luc le Lun 31 Juil 2017 - 11:06

*) Glucides, graisses et dioxyde de carbone  
 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  37’ (11)

Parlons d'abord des glucides et des graisses. La protéine est plus complexe.
D’où que l'énergie provienne, elle doit passer par le cycle TCA (cycle acide tricarboxylique, ou encore appelé « cycle de Krebs »).
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Comme vous pouvez le voir, l’acétyl-CoA est une molécule centrale dans le cycle de l’énergie.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenons maintenant à la vidéo : 5.05’’ : Les glucides et les graisses sont métabolisés en acétyl-CoA

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Regardez le ratio d'oxygène (oxygène / carbone)
Pour les glucides (glucose), nous avons C6H12O6, avec un rapport d'oxygène 1:1.
Pour les graisses (acide palmitique), nous avons C16H32O2, avec un rapport d'oxygène 1:8
Si nous considérons le niveau d'énergie, nous devons regarder le ratio d'oxygène.
Rappel: Avant que l'acide palmitique et le glucose ne soient libérés / transformés en énergie (ATP), ils doivent tous deux prendre la voie Acetyl-CoA. Nous appelons ce processus le cycle TCA (acide tri-carboxylique) ou cycle de Krebs.

Vidéo 6 '
Maintenant, regardez le groupe acétyl-CoA: C2H3O-S-CoA. Le ratio est de 2:1. C'est exactement le contraire d'une molécule d'eau (H2O).
Si l'on compare le groupe glucose et le groupe acétyl-CoA, on constate que le glucose a deux fois plus d'oxygène par rapport à l'acétyl-CoA.
Mais si on compare l'acide palmitique (graisse), on voit que nous avons un ratio 8:1. Nous manquons d'oxygène. Pas vraiment un problème.
Lorsque nous brûlons du glucose ou des graisses, nous ne libérons pas autant d'acide carboxylique que nécessaire. L’acide gras dispose d’un quart de l’oxygène dont elle a besoin.
Nous libérons plus de CO2 lorsque nous métabolisons les glucides et de l'eau (H2O).
Pour les graisses, nous avons besoin de plus d'eau pour la métabolisation et nous ne libérerons pas autant de CO2.

Rappelez-vous ceci: chaque acétyl-CoA a ...
Vidéo 16.10 ''

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Pour chaque groupe d’acétyl-CoA entrant dans le cycle TCA, pour produire de l’énergie, nous libérons 2 groupes carboxylés (2CO2) et nous consommons 3 eaux (3H2O). À ce stade, la voie est la même pour les graisses ou le glucose.

Mais en net, il y a 4 molécules d'eau nettes consommées pour le métabolisme du glucose, l'une en dehors de la membrane, pour intégrer le phosphate. Tandis qu’il y a 2 molécules nettes d'eau consommées pour le métabolisme des graisses. Par conséquent, les graisses demandent deux fois plus de H20 que les glucides. En conséquence, les graisses exigent deux fois plus d'eau que les glucides lors de la production d'énergie.

Si on regarde le CO2, le glucose demande 1 CO2 alors que la graisse demande 2 CO2. Nous pouvons donc affirmer que l'oxydation des glucides consomme 50% d'eau en moins et génère 50% de dioxyde de carbone en plus que l'oxydation des graisses. C'est un point clé: Plus il y a de glucides dans le régime, plus le niveau de dioxyde de carbone augmente dans le sang.

Note: Nous avons besoin de vitamine K2. La vitamine K utilise du dioxyde de carbone pour donner aux protéines la capacité de se lier au calcium.
Donc, le dioxyde de carbone est importé pour les fonctions suivantes de la vitamine K:
- Coagulation sanguine
- Prévention de la calcification des tissus mous et la minéralisation des os et des dents
- Utilisation de l'énergie et santé hormonale


Dernière édition par Luc le Lun 31 Juil 2017 - 16:31, édité 3 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4189
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Protective Role of Carbon Dioxide

Message  Luc le Lun 31 Juil 2017 - 11:08

Role of carbon dioxide
From Ray PEAT Ph.Dr.:  Protective CO2 and aging
Still very few biologists recognize the role of CO2 as a fundamental, universal protective factor.
“The brain has a high rate of oxidative metabolism, and so it forms a very large proportion of the carbon dioxide produced by an organism. It also governs, to a great extent, the metabolism of other tissues, including their consumption of oxygen and production of carbon dioxide or lactic acid.
(…)
The local concentration of carbon dioxide in specific tissues and organs can be adjusted by nervous and hormonal activation or inhibition of the carbonic anhydrase enzymes, that accelerate the conversion of CO2 to carbonic acid, H2CO3. The activity of carbonic anhydrase can determine the density and strength of the skeleton, the excitability of nerves, the accumulation of water, and can regulate the structure and function of the tissues and organs.
Ordinarily, carbon dioxide and bicarbonate are thought of only in relation to the regulation of pH, and only in a very general way. Because of the importance of keeping the pH of the blood within a narrow range, carbon dioxide is commonly thought of as a toxin, because an excess can cause unconsciousness and acidosis. But increasing carbon dioxide doesn't necessarily cause acidosis, and acidosis caused by carbon dioxide isn't as harmful as lactic acidosis.
(…)
When mitochondria are “uncoupled,” they produce more carbon dioxide than normal, and the mitochondria produce fewer free radicals. Animals with uncoupled mitochondria live longer than animals with the ordinary, more efficient mitochondria, that produce more reactive oxidative fragments. One effect of the high rate of oxidation of the uncoupled mitochondria is that they can eliminate polyunsatured fatty acids that might otherwise be integrated into tissue structures, or function as inappropriate regulatory signals.
(…)
An adequate supply of calcium, and sometimes supplementation of salt and baking soda, can increase the tissue content of CO2.”
Ray PEAT Ph.Dr. From Protective CO2 and aging. (12)

Vocabulary: uncoupled  mitochondria. In normally functioning mitochondria, the transport of electrons to oxygen is coupled to the formation of ATP, which means that the one process
does not occur without the other. If electron transport is "uncoupled" from ATP synthesis, then it (electron transport) can occur WITHOUT ATP synthesis - and ALL the released energy will be heat!  
Mitochondrial uncoupling is any process by which electron transport is not used to drive ATP synthesis or to do other useful work such as net ion translocation.    
Why might this be beneficial?  Partially uncoupling, while maintaining sufficient ATP production, is a potential mechanism for delaying cellular senescence. Far less ROS are produced.
See details in “Mitochondrial uncoupling modulates ROS production”. Ray PEAT Ph.Dr. (13)


Dernière édition par Luc le Lun 31 Juil 2017 - 18:15, édité 3 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4189
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Rôle de protection du dioxyde de carbone

Message  Luc le Lun 31 Juil 2017 - 11:08

Rôle du dioxyde de carbone


Par Ray PEAT Ph.Dr. – Protective CO2 and aging

Encore très peu de biologistes reconnaissent le rôle du CO2 comme facteur de protection fondamental et universel.
"Le cerveau a un taux élevé de métabolisme oxydant, et donc il forme une très grande proportion du dioxyde de carbone produit par un organisme. Le cerveau gouverne également, dans une large mesure, le métabolisme d'autres tissus, y compris leur consommation d'oxygène et la production de dioxyde de carbone ou d'acide lactique.
(...)
La concentration locale de dioxyde de carbone dans des tissus et organes spécifiques peut être ajustée par activation ou inhibition nerveuse et hormonale des enzymes anhydrases carboniques, qui accélèrent la conversion de CO2 en acide carbonique, H2CO3. L'activité de l'anhydrase carbonique peut déterminer la densité et la résistance du squelette, l'excitabilité des nerfs, l'accumulation d'eau, et peut réguler la structure et le fonctionnement des tissus et des organes.
Habituellement, le dioxyde de carbone et le bicarbonate ne sont considérés que par rapport à la régulation du pH, et seulement de manière très générale. En raison de l'importance de maintenir le pH du sang dans une gamme stricte, le dioxyde de carbone est généralement considéré comme une toxine, car un excès peut provoquer une perte de conscience et une acidose. Mais l'augmentation du dioxyde de carbone ne provoque pas nécessairement d'acidose et l'acidose causée par le dioxyde de carbone n'est pas aussi dangereuse que l'acidose lactique.
(...)
Lorsque les mitochondries sont «désaccouplées», elles produisent plus de dioxyde de carbone que la normale, et les mitochondries produisent moins de radicaux libres. Les animaux avec des mitochondries désaccouplées vivent plus longtemps que les animaux avec des mitochondries ordinaires et plus efficaces, qui produisent des composés oxydatifs plus réactifs. Un effet du taux élevé d'oxydation des mitochondries désaccouplées est qu'elles peuvent éliminer les acides gras polyinsaturés qui pourraient autrement être intégrés dans les structures tissulaires ou fonctionner comme des signaux régulateurs inappropriés.
(...)
Un approvisionnement suffisant en calcium, et parfois en supplément de sel et de bicarbonate de soude, peut augmenter la teneur des tissus en CO2. "
Par Ray PEAT Ph.Dr. – Protective CO2 and aging. (12)

Vocabulaire: Mitochondrie désaccouplée. Dans les mitochondries en fonctionnement normal, le transport d'électrons vers l'oxygène est couplé à la formation de l'ATP, ce qui signifie qu’un processus ne se produit pas sans l'autre. Si le transport d'électrons est "désaccouplé" de la synthèse de l'ATP, alors il (le transport d'électrons) peut se produire SANS synthèse de l'ATP - et TOUTE l'énergie libérée le sera en chaleur!
Le désaccouplement mitochondrial est un processus par lequel le transport d'électrons n'est pas utilisé pour conduire la synthèse de l'ATP ou pour effectuer d'autres travaux utiles tels que la translocation ionique active (net ion translocation).
Pourquoi cela pourrait-il être bénéfique? Le désaccouplement partiel, tout en maintenant une production suffisante d'ATP, est un mécanisme potentiel pour retarder la sénescence cellulaire. Beaucoup moins de ROS sont alors produits.
Voir les détails dans " Mitochondrial uncoupling modulates ROS production ". Ray PEAT Ph.Dr. (13)


Dernière édition par Luc le Lun 31 Juil 2017 - 18:21, édité 2 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4189
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carbs vs Fats & Mitochondria

Message  Luc le Lun 31 Juil 2017 - 11:15

Back to the video: 18.30” Physiology
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
19.10’’ Breath and compensation mecanism.
We can control the acidity of our blood with breathing.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

The nervous system responds not to CO2 but to the acidity of the blood (H+).


20.30’’
This is a reversible system. We can buffer. Let’s say we have too much H+  (acid) from lactic acid or ketones in the blood. The extra acids, from different sources, will combine with bicarbonates to form carbonic acid (H2CO3). More carbonic acid will form water and CO2. CO2 expelled through respiration. If not in excess. The CO2 can capture the Hydrogen ions too. New cycle begins.
Look at the pathway underneath: When pH lowers, breathing rate expends and more CO2 is exhaled, in order to normalize blood pH.
We could also say that H+ exerces a negative feeback loop on carbon dioxide production. This is considering as buffer system.


21.30’’
Here we’re not talking much about buffer system. Carbon dioxide production is also affected   by our metabolism. And it affects the breath rhythm too.
When we eat carbs, CO2 is going to be produced. But there are mechanisms of compensation. We call it the respiratory compensation. There is also a compensation mechanism through the kidneys when excreting acids. That alleviates the burden on the blood pH too.
So more CO2 will produce more respiratory compensation and more renal compensation  These mechanisms bring CO2 back to normal.

Note: See also the end of the video for weak metabolism (not too much sugar if slow carburation)






[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Luc le Lun 31 Juil 2017 - 11:29, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4189
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carbs vs Fats & Mitochondria

Message  Luc le Lun 31 Juil 2017 - 11:16

Revenons à la vidéo: 18.30” – Physiologie
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
19.10’’ Respiration et Mécanisme de compensation
Nous pouvons contrôler l’acidité de notre sang via la respiration
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Le système nerveux ne répond pas au CO2 mais à l'acidité du sang (H +).
20.30 ''
C'est un système réversible. Nous pouvons amortir (système tampon). Disons que nous avons trop d’H+ (acide) à partir d'acide lactique ou de cétones dans le sang. Les acides dérivés, provenant de différentes sources, se combineront avec des bicarbonates pour former de l'acide carbonique (H2CO3). Plus d'acide carbonique donnera de l'eau et du CO2. Le CO2 sera expulsé par la respiration. Si pas en excès. Le CO2 peut également capturer les ions Hydrogène. Un nouveau cycle recommence.

Regardez le chemin fléché sur le dessous de la photo: lorsque le pH diminue, le rythme respiratoire augmente et plus de CO2 est expiré, afin de normaliser le pH sanguin.
On pourrait également dire que H+ exerce un effet de rétro-contrôle, avec diminution, sur la production de dioxyde de carbone. Ceci est considéré comme un système tampon.


21.30 ''
Ici, nous ne parlons pas beaucoup du système tampon. La production de dioxyde de carbone est également affectée par notre métabolisme. Et cela affecte aussi le rythme respiratoire.
Lorsque nous mangeons des glucides, du CO2 sera produit. Mais il existe des mécanismes de compensation. Nous l'appelons la compensation respiratoire. Il existe également un mécanisme de compensation via les reins lors de l'excrétion d'acides. Cela atténue également le fardeau sur le pH du sang.
Ainsi, plus de CO2 produira plus de compensation respiratoire et plus de compensation rénale. Ces mécanismes ramènent le CO2 à la normale.

Note: Voir aussi la fin de la vidéo pour les personnes souffrant d’un métabolisme faible (pas trop de sucre si la carburation est lente) :
Chris Masterjohn parle de la compensation respiratoire. Il dit que s’il y a un taux élevé de dioxyde de carbone dans le sang, cela provoque une augmentation des échanges (respiration). Normalement, le taux de respiration accru est destiné à augmenter la vitesse à laquelle le dioxyde de carbone est expulsé en vue de corriger l'état de pH sanguin bas (qui se produit lorsqu’il y a accumulation de CO2). Sur la base de ce raisonnement, il dit que les patients sous ventilation feraient bien de se nourrir avec des régimes riches en gras, car la production moindre de dioxyde de carbone entraîné par le métabolisme des graisses leur permettrait de respirer à un rythme plus bas ; car alors il y a moins de dioxyde de carbone à expulser.


Dernière édition par Luc le Lun 31 Juil 2017 - 18:56, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4189
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carbs vs Fats & Mitochondria

Message  Luc le Lun 31 Juil 2017 - 11:16

Sources:

1. Obesity and diabetes [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

2. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], Gary Taubes'

3. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] (La grande supercherie du cholestérol) + nombreux liens.

4. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

5. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

6. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

7. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

8. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

9. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

10. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

11. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] (Carbs, fats and carbon dioxide)

12. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  (Protective CO2 and aging)

13. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

 

Interesting links :

1. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

2. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4189
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carbs vs Fats & Mitochondria

Message  sumerien le Ven 4 Aoû 2017 - 14:58

J'ai pas tout compris :
manger plus de graisses que de glucides permet de fabriquer plus d'énergie ATP mais par-contre de faire moins de CO2 et un taux de CO2 est important pour les cellules. C'est ça ??
avatar
sumerien
Accro
Accro

Messages : 183
Date d'inscription : 22/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carbs vs Fats & Mitochondria

Message  Luc le Ven 4 Aoû 2017 - 15:50

sumerien a écrit:1. manger plus de graisses que de glucides permet de fabriquer plus d'énergie ATP
2. mais par-contre de faire moins de CO2
3. et un taux de CO2 est important pour les cellules. C'est ça ??
1. Il faut oublier cet aspect des choses: qui produit le plus d'ATP. On s'en fout car c'est secondaire.
Les lipides donneront davantage d'ATP.
2. Je n'exprimerais pas ça de cette manière. Mais oui.

Nous avons besoin du dioxyde de carbone (CO2) dans ce qu'on appelle la «compensation respiratoire». Lorsque nous brûlons du glucose ou des graisses, nous ne libérons pas autant d'acide carbonique (H2CO3) que ce qui est nécessaire. Nous devons compenser. Et il faut davantage compenser avec les graisses qu'avec les glucides.

Exprimé différemment: Le déficit de CO2 est plus grand avec des lipides qu'avec des glucides. L'organisme doit compenser / rétablir l'équilibre acido-basique. Il y a plus de travail si on ingère des graisses.
Mais bon, il ne faut pas se baser sur ce seul facteur pou déterminer si c'est bien ou mal.
C'est juste que certains adeptes du régime paléo sont persuadés qu'ils se font du bien en mangeant L75 P15 G10 ou G5 en %.

3. Oui, le CO2 est un facteur bénéfique, en quantité ad hoc. Il intervient dans l'équation pour rééquilibrer le pH et dans pas mal de processus pro-métaboliques. Par exemple, en cas de crise d'asthme, on conseille aux asthmatiques de souffler / respirer dans un sachet car l'air y est plus saturé en CO2. Cela va entraîner une baisse du stress induit.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4189
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carbs vs Fats & Mitochondria

Message  Luc le Ven 4 Aoû 2017 - 16:04

Note qu'on peut manger paléo avec moins de lipides mais il faut bien aller chercher les calories qque part si on bannit les céréales. Et si on bannit les céréales, ce n'est pas pour réintroduire les patates douces, le potiron et les carottes 1 jour sur deux. Trop fréquent. Pas une bonne idée.

Si on part de 150 gr de glucides par jour: 600 K/cal.
On ajoute 1 gr de protéines par Kg de poids, si on ne tient pas à manger hyper-protéiné.
Soit 60 - 80 gr de protéines. soit 320 K/cal.
Le solde est à aller chercher dans les lipides.
Sur 2000 K/cal, il reste 55 %. C'est jouable.
Quand ça approche 70 %, cela devient compliqué.
Si on commence avec les légumineuses et les oléagineux pour avoir son quota, on est mal foutu Evil or Very Mad
ça marchera pour certains (pas de problème de digestion) mais je ne procèderais pas ainsi, sur une base régulière (anti-nutriments, oméga-6).

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4189
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carbs vs Fats & Mitochondria

Message  sumerien le Sam 5 Aoû 2017 - 9:14

Exact, j'ai suivi un Paléo avec 1,5g de protéines/kg/J et  avec beaucoup de noix par jour (sans légumineuses) : ça a été mon régime pendant 2-3 ans, au début j'avais une bonne pêche, mais vers la fin et depuis, j'ai ses problèmes de douleurs "musculaires" quand je suis statique trop longtemps.
avatar
sumerien
Accro
Accro

Messages : 183
Date d'inscription : 22/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carbs vs Fats & Mitochondria

Message  Luc le Sam 5 Aoû 2017 - 11:01

sumerien a écrit:Exact, j'ai suivi un Paléo avec 1,5g de protéines/kg/J et  avec beaucoup de noix par jour (sans légumineuses) : ça a été mon régime pendant 2-3 ans, au début j'avais une bonne pêche, mais vers la fin et depuis, j'ai ses problèmes de douleurs "musculaires" quand je suis statique trop longtemps.
L'organisme avait probablement des difficultés pour éliminer les purines, déchets azotés...
Note que je suis un fan du paléo mais il faut l'apprivoiser: Si on écoute ses sensations, comprend certains signes, si on ne cherche pas des substituts aux céréales, alors cela se passera souvent mieux. Mais pour ça, il faut avoir éduqué l'organisme au mode cétose. Les cétones fournissent une source d'énergie alternative.
On apprivoise le paléo sinon il vous le fera payer. Comprenez qu'il ne faut pas chercher des substituts et une compensation. Sinon, c'est un mode vicié, voué à l'échec à moyen terme, le temps que l'organisme se rebelle (mésenchyme surchargé). 
Mais un mode paléo bien construit, cela est top. très bien.
Par contre, si vous êtes du genre à faire des spaghetti de courge frits pour remplacer les pâtes, cuisiner des cup cakes avec du miel / rapadura et de la farine de riz /sarrasin (tout le monde ne mange pas paléo tout le temps), vous sustenter de cuisse de volaille ou gibier (parce que ce sont des viandes nobles) pour sortir de table avec le ventre rassasié, et cela à la plupart des repas, vous êtes mal engagé. En outre, certains en rajoutent une couche et croient bien faire en allant chercher leurs protéines dans les légumineuses ou les oléagineux. Non! Trois fois non! Cela doit rester ponctuel et en appoint.
 
Notez la nuance: C'est une question de fréquence et de quantité. Je n'ai rien contre un petit dessert à quatre heures ...

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4189
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carbs vs Fats & Mitochondria

Message  Luc le Ven 11 Aoû 2017 - 15:30

Lire aussi:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4189
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Mitochondrie et énergie. Optimiser les besoins

Message  Luc le Mer 16 Aoû 2017 - 10:04

Mitochondrie et énergie.
La principale façon d'optimiser, de réparer et de régénérer vos mitochondries est de leur fournir le meilleur carburant possible. Oui, mais pas que !
=> Si vous réduisez l’inflammation, gérer bien la sensibilité à l’insuline, carburer bien en apportant le meilleur carburant possible – ni trop vite ni en excès – vous pourrez optimiser les fonctions.
Lorsque l'autophagie et la mitophagie sont inhibées par une mauvaise alimentation, ce sera difficile d’y arriver.
Oui, mais quelle source? Peu importe que ce soit des glucides ou des lipides, pourvu qu’il y ait les deux sources présentes!

Source: Chris Masterjohn
MWM 2.4: Aconitase, ROS, and Regulation of ATP Production by the Abilities of the ETC
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  
Video 24.30 : The cells make their own decision for need.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
When cellular energy overloads mitochondrial capacity to handle energy supply, the electron transport chain makes more reactive oxygen species.
First it stores energy into fat instead of making energy ATP from it (if you eat too much or too much sugar).
If it not still sufficient, metabolism decreases the uptake of glucose (insensibility to insulin if it happens too often) and it decreases the entry of fatty acids into mitochondria (no need).
It also increases the number of mitochondria (biogenesis) and the mitochondria defense that allows the mitochondria to burn energy more cleanly.
It looks like a positive adaptive process.

Traduction
Les cellules prennent leur propre décision selon les besoins.
Lorsqu’il y a surcharge en énergie (trop de carburant), un apport qui dépasse la capacité de la mitochondrie à gérer l'approvisionnement énergétique, la chaîne de transport d'électrons crée des espèces réactives d'oxygène (ROS).
Tout d'abord, la cellule stocke l'énergie en graisse (conversion) au lieu de produire de l'énergie ATP (si vous mangez trop ou trop de sucre).
Si ce n'est pas encore suffisant, le métabolisme diminue l'absorption du glucose (insensibilité à l'insuline si cela se produit trop souvent) et diminue l'entrée d'acides gras dans les mitochondries (absence de nécessité).
L’organisme augmente également le nombre de mitochondries (biogenèse) et la défense des mitochondries, ce qui permet aux mitochondries de brûler l'énergie plus proprement.
Cela ressemble à un processus d'adaptation positif.

Suite sur le post suivant.


Dernière édition par Luc le Mer 16 Aoû 2017 - 10:22, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4189
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carbs vs Fats & Mitochondria

Message  Luc le Mer 16 Aoû 2017 - 10:14

25.50’’ Glucose intolerance may be caused by mitochondrial production of hydrogen, a byproduct of excess food.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Excess Peroxyd Hydrogen (ROS) shuts down the metabolic transporters and leads to impaired mitochondrial energy problems (insulin insensitivity and inflammation).  

32.20’’ The pancreas is trying to control excess burden
It’s not the ROS’ fault, it’s not a connective fault nor a ion cluster’s defect; it’s not the fault of the glucose transporters  or a voltage defect in the ion channels; it’s not the fault of anything except the context: What you have is an unnormal physiologicial response to a pathological context of whole body system wild energy overload. Too much fuel at the same time.
This is how the cell regulates the energy metabolism according to its ability to make ATP.
In the next lesson we’ll see how the cell coordinates the metabolism in function of its needs for ATP. 
MWM 2.5: Isocitrate & α-Ketoglutarate Dehydrogenases, AMPK, and the Need for ATP [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  


Traduction
L'intolérance au glucose peut être causée par la production mitochondriale d'hydrogène, un sous-produit de l'excès de nourriture.
L'excès de peroxyde d'hydrogène (ROS) freine / stoppe les transporteurs métaboliques et entraîne des problèmes d’altération au niveau de l’énergie mitochondriale (insensibilité à l'insuline et inflammation).

32.20’’ Le pancréas tente de contrôler un fardeau excessif
Ce n'est pas la faute des ROS, ce n'est pas une faute de connexion ni un défaut d’appareillage des électrons (ions); Ce n'est pas la faute des transporteurs de glucose ou un défaut de tension dans les canaux ioniques; ce n'est pas la faute de quoi que ce soit, sauf le contexte: ce que vous avez, c'est une réponse physiologique anormale à un contexte pathologique dû à une surcharge sauvage d'énergie dans le métabolisme général (in whole body system). Trop de carburant en même temps.
C'est un problème qui se situe au niveau de la régulation du métabolisme énergétique cellulaire, selon sa capacité / son rythme à fabriquer de l'ATP. Exprimé plus simplement : Etes-vous capable de brûler la quantité d’énergie apportée. Si l’afflux dépasse les capacités, il faut soit augmenter la carburation (exercice / chaleur), soit il faut diminuer l’apport de calories.  Manger moins, donc (80 % de vos besoins, ndlr).
Dans la leçon suivante, nous verrons comment la cellule coordonne le métabolisme en fonction de ses besoins d'ATP.


Si vous voulez suivre et reprendre dès le début du cours du Dr. Chris Masterjohn, PhDr., très doué pour expliquer ce qui est, il faut le dire, assez complexe, voici un lien
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 
Notez la référence, pour faire une recherche Google: MWM 2.1 + Chris Masterjohn.
PS: Les vidéos durent en moyenne 30'. Il vaut mieux avoir une petite base en chimie / biologie pour suivre, bien que la mienne soit assez limitée. Pas indispensable.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4189
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carbs vs Fats & Mitochondria

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum