Mirzoune et Ciboulette SGSC
Bienvenue sur Mirzoune et Ciboulette!
Derniers sujets
» Nouveau cadeau de la vie
par Flo Hier à 20:29

» Bon anniversaire Angely
par Mirzoune Hier à 12:16

» Bon anniversaire Florence
par Nell74 Lun 24 Sep 2018 - 17:47

» Métaux Lourds : Pollution invisible
par Luc Lun 24 Sep 2018 - 11:19

» Shiitake: Le champignon « coup de fouet »
par Luc Dim 23 Sep 2018 - 15:25

» Bon anniversaire Cateli
par Mirzoune Dim 23 Sep 2018 - 8:57

» Bon anniversaire Bredan
par Mirzoune Dim 23 Sep 2018 - 8:55

» Danse du fou à pattes bleues
par Proserpine Dim 23 Sep 2018 - 8:09

» Faire connaissance avec le clair ressenti
par Nell74 Jeu 20 Sep 2018 - 17:40

» Histoires drôles et blagues ...
par Mirzoune Jeu 20 Sep 2018 - 9:25

» Cake SG teff sarrasin aux petits raisins
par Luc Mer 19 Sep 2018 - 14:36

» Biodisponibilité de la curcumine: où trouver la plus assimilable?
par Mirzoune Mar 18 Sep 2018 - 15:41

» Présentation - Virginie94
par Mirzoune Lun 17 Sep 2018 - 13:21

» Les animaux malades de leurs croquettes
par Proserpine Sam 15 Sep 2018 - 21:36

» Bouillon de poule: Un incontournable!
par Proserpine Sam 15 Sep 2018 - 17:57

» Vitamines liposolubles A, D, E, K. Quelles proportions?
par Luc Sam 15 Sep 2018 - 17:57

» Huile de poisson et effet sur la thyroïde
par Luc Ven 14 Sep 2018 - 18:05

» rentrée cheznous en Béarn (64)
par Proserpine Ven 14 Sep 2018 - 17:43

» me voilà - Hérode
par Hérode Ven 14 Sep 2018 - 16:31

» Métabolisme du fer
par Luc Ven 14 Sep 2018 - 10:17

» Comment guérir votre métabolisme. Livre
par Luc Jeu 13 Sep 2018 - 15:11

» Mort cérébrale et don d'organes
par Proserpine Mer 12 Sep 2018 - 19:09

» Présentation Sumerien
par Luc Mar 11 Sep 2018 - 20:42

» cake potiron ou courge
par Luc Lun 10 Sep 2018 - 16:10

» Le sel oui ! Mais lequel ?
par Luc Lun 10 Sep 2018 - 14:25

» Bon anniversaire Noa
par Mirzoune Dim 9 Sep 2018 - 10:43

» Eau ou café pour s'hydratater ?
par Luc Jeu 6 Sep 2018 - 10:38

» Cancer & Huiles Essentielles – Soins de support
par Mirzoune Jeu 6 Sep 2018 - 9:53

» Régime anti-Alzheimer
par Luc Mar 4 Sep 2018 - 11:30

» Smoothie Vert Tangerine et banane
par Luc Lun 3 Sep 2018 - 10:54

» Substances naturelles anti-douleur. Tableau
par Luc Dim 2 Sep 2018 - 15:09

» Cake à la banane
par Luc Sam 1 Sep 2018 - 17:23

» Vitamine C
par Flo Jeu 30 Aoû 2018 - 11:45

» Une nouvelle étude démontre l’inefficacité des oméga-3
par Luc Mar 28 Aoû 2018 - 16:39

» Battage médiatique sur l'huile de coco
par Luc Mar 28 Aoû 2018 - 11:53

» Présentation Alexenforme: La santé optimale, à la recherche du chemin
par Luc Lun 27 Aoû 2018 - 17:38

» Huile de coco : un « pur poison » explique une professeure de Harvard
par Luc Lun 27 Aoû 2018 - 10:08

» Taux de Prolamines dans les céréales et pseudo céréales
par Gaffal Dim 26 Aoû 2018 - 18:05

» Vidéo étonnante, marrante ou ...
par Gaffal Sam 25 Aoû 2018 - 22:07

» Présentation - Panchito
par Mirzoune Jeu 23 Aoû 2018 - 9:37

» Présentation d'un retraité heureux - angely17
par joséphine Mer 22 Aoû 2018 - 11:52

» Fécondation in vitro, Thyroïde et avoine
par sossophiphie Lun 20 Aoû 2018 - 23:54

» Ashwagandha et votre cerveau
par Luc Lun 20 Aoû 2018 - 13:23

» Le génome complet du blé tendre séquencé pour la première fois
par Mirzoune Lun 20 Aoû 2018 - 11:51

» Par quoi remplacer - et bonnes adresses accessoirement
par Proserpine Lun 20 Aoû 2018 - 9:57

» Petit dej de Luc
par Luc Dim 19 Aoû 2018 - 8:01

» Petits pains coco & teff
par Proserpine Sam 18 Aoû 2018 - 10:18

» Comment la curcumine agit contre le cancer
par Luc Ven 17 Aoû 2018 - 10:16

» Carbs vs Fats & Mitochondria
par alexenforme Jeu 16 Aoû 2018 - 10:34

» Blagues et histroires drôles
par Luc Mer 15 Aoû 2018 - 16:10

» bonjour à tous. Philipou
par Mirzoune Mer 15 Aoû 2018 - 15:15

» Bicarbonate contre l'inflammation
par Luc Dim 12 Aoû 2018 - 12:26

» Que regardez-vous sur ARTE?
par Proserpine Dim 12 Aoû 2018 - 9:50

» Où achetez-vous vos compléments alimentaires ?
par nittygritty Sam 11 Aoû 2018 - 13:24

» Dernières Promos (aller au dernier message)
par Mirzoune Ven 10 Aoû 2018 - 19:30

» Comment soigner et augmenter son métabolisme – Respiration mitochondriale
par Luc Mer 8 Aoû 2018 - 11:38

» Dioxyde de titane
par Hérode Mar 7 Aoû 2018 - 22:56

» Bonjour à tous - de la part de Lilo
par Hérode Mar 7 Aoû 2018 - 10:23

» Balade en Brenne
par Mezame Dim 5 Aoû 2018 - 22:15

» Équilibre électrolytique et fonction surrénalienne
par Luc Jeu 2 Aoû 2018 - 10:20

» j'me presente je m'appelle henry...j'aimerais bien réussir ma vie...
par Luc Mar 31 Juil 2018 - 9:36

» Comprendre le fonctionnement du sodium
par Luc Lun 30 Juil 2018 - 8:33

» Alerte – Mise en garde
par Luc Jeu 26 Juil 2018 - 11:56

» Présentation K-Limero
par Mirzoune Mer 25 Juil 2018 - 9:04

» Présentation Patiloup
par Mirzoune Sam 21 Juil 2018 - 8:55

» Ghee oxydé?
par Proserpine Ven 20 Juil 2018 - 11:32

» Vitamines liposolubles et matière grasse (ratio)
par Mirzoune Mar 17 Juil 2018 - 9:39

» Motogato - Régime : bilan à trois ans et bonjour !
par Gaffal Lun 16 Juil 2018 - 10:37

» Le sucre affaiblit-il réellement le système immunitaire ?
par Luc Dim 15 Juil 2018 - 8:21

» Bon anniversaire lmichelle
par Mirzoune Sam 14 Juil 2018 - 17:41

» Le Cholestérol est un agent protecteur
par Proserpine Dim 8 Juil 2018 - 10:41

» Joyeux anniversaire Chriscool
par Luc Sam 7 Juil 2018 - 21:47

» Présentation jagiella
par Mirzoune Ven 6 Juil 2018 - 15:58

» Jus de pomme terre cru? Raw Potato Juice?
par Luc Mar 3 Juil 2018 - 12:15

» Pain châtaigne SG
par Luc Sam 23 Juin 2018 - 11:39

» L'agar-agar et les carraghnénanes perturbent le microbiote
par Gaffal Ven 22 Juin 2018 - 20:23

» Bourvil : La tactique du gendarme
par Mirzoune Jeu 21 Juin 2018 - 13:13

» Presentation de Gaffal
par Gaffal Dim 17 Juin 2018 - 20:14

» Alzheimer et exercice physique
par Proserpine Jeu 14 Juin 2018 - 8:35

» Présentation Mamoun69
par Mamoun69 Mar 12 Juin 2018 - 14:51

» le gingembre à planter
par Mirzoune Ven 8 Juin 2018 - 11:49

» curcuma et gingembre
par Chantal Ven 8 Juin 2018 - 10:39

» Bon anniversaire Chantal
par Mirzoune Jeu 7 Juin 2018 - 19:04

» Pousses de curcuma
par Chantal Jeu 7 Juin 2018 - 17:50

» immunothérapie et cancer
par Mirzoune Mer 6 Juin 2018 - 14:23

» Vitamine K2 et Respiration Cellulaire
par Gaffal Mar 5 Juin 2018 - 23:04

» Neuroplasticité du cerveau et neurogenèse
par Mirzoune Dim 3 Juin 2018 - 17:53

» Du vert pour protéger le foie
par Mirzoune Dim 3 Juin 2018 - 16:01

» Cure de jus et smoothie detox
par Luc Sam 2 Juin 2018 - 11:28

» Ginseng Panax - type Radix notoginseng
par Mirzoune Sam 2 Juin 2018 - 8:53

» La puissance du mental sur la maladie
par Flo Mar 29 Mai 2018 - 19:46

» Vidéo sur le jeûne prolongé. Incidence
par Flo Mar 29 Mai 2018 - 12:28

» Vitamine B complexe
par Mirzoune Mar 29 Mai 2018 - 9:18

» Faire lever une pâte sans gluten: les levures sans gluten
par Luc Lun 28 Mai 2018 - 19:06

» Vitamine D seulement via UVB?
par Luc Lun 28 Mai 2018 - 17:50

» Des places à gagner pour "Manchild on the moon" au Bataclan fin juin
par Mirzoune Sam 26 Mai 2018 - 10:08

» Fluidité et viscosité sanguine en cas de phlébite. Phytothérapie
par Proserpine Mer 23 Mai 2018 - 16:09

» Bicarbonate et inflammation - Mise au point
par Luc Sam 19 Mai 2018 - 16:19

» Méditation: une révolution dans le cerveau
par Proserpine Sam 19 Mai 2018 - 8:03


Manger low-carb produirait moins de radicaux libres.

Aller en bas

Manger low-carb produirait moins de radicaux libres.

Message  Luc le Ven 11 Aoû 2017 - 9:27

Manger Low Carb produirait moins de radicaux libres (ROS).

Où est la preuve ?

Étant donné que l'oxydation mitochondriale de l'acétyl-CoA est la même pour les deux carburants – glucose ou acides gras – certains se disent que la différence doit se situer pendant la glycolyse qui transforme le glucose en pyruvate ou l'étape qui transforme le pyruvate en acétyl-CoA. On laissera de côté la vitesse de conversion car ce n’est pas ce qui nous intéresse ici.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Alors, lequel est le plus propre? Quelle partie du processus génère plus de ROS ? Mais  étant donné que 90 % des ROS sont produits lors de la respiration mitochondriale il est inutile de chercher avant ce stade. En outre ce sera une impasse…
D’après mes lectures (études scientifiques) ce n’est pas tant le fait que tel carburant génère moins de ROS qui est déterminant. Ce sont les effets induits par les cétones qui sont bénéfiques. Nous laisserons de côté les patients souffrant d’une déficience de métabolisation du glucose (Alzheimer = diabète de type III), sinon la démonstration sera biaisée.
On répète : Ce n’est pas la métabolisation des glucides ou des lipides qui fera pencher la balance d’un côté. C’est l’effet induit par un contexte.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5726
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

L'acide oxalo acétique: OAA est un facteur limitant

Message  Luc le Ven 11 Aoû 2017 - 9:36

Facteur limitant
Notez qu’en l’absence de glucides, sachant qu’un apport de protéines n’est pas une voie optimale pour l’apport de carburant, il y aura un déficit d’acide oxaloacétique (OAA). Cela va coincer vraisemblablement à ce niveau (facteur limitant), lorsque vous aurez épuisé les réserves (glycogène). Les cétones seules ne suffisent pas comme carburant pour les mitochondries car les cétones doivent entrer dans un cycle où l’OAA est requis. Or, cet OAA ne peut être délivré / apporté que par les glucides (pyruvates) et éventuellement les protéines (néoglucogenèse). Pas par les acides gras. Les cétones devront alors repasser par le foie où elles seront reconverties en acétyl CoA. Mais on va tourner en rond, jusqu’à ce que la néoglucogenèse pallie au problème (protéolyse).

Il serait donc contreproductif d’avoir un afflux de cétones en l’absence d’une quantité suffisante d’OAA. Or, cet OAA est essentiellement produit / apporté lorsque le pyruvate entre dans le cycle TCA (cycle de Krebs). Précisons qu’une molécule de glucose va donner 2 pyruvates, si on simplifie. Donc nous avons besoin de glucose pour bien fonctionner. Il y a d’ailleurs un adage qui précise que « les lipides brûlent au contact des glucides ». Mais il en faut très peu pour que ce soir effectif …
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

OAA est un facteur limitant
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Les cétones ne pourront être utilisées dans le cycle TCA (cycle de Krebs) que s’il y a suffisamment d’OAA (acide oxalo acétate). Or, cet OAA est principalement apporté par le pyruvate (glycolyse), et accessoirement par les protéines mais alors pas en quantité suffisante.
Les cétones vont donc repasser par le foie pour être convertis en acétyl Co A, jusqu’à ce que du glucose soit disponible (néoglucogenèse).  Là, un apport d’OAA sera effectif.


Dernière édition par Luc le Ven 11 Aoû 2017 - 11:12, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5726
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Produire des cétones et manger des glucides ?

Message  Luc le Ven 11 Aoû 2017 - 9:48

Peut-ont produire des cétones en ingérant des céréales ?
Un forumeur me demandait récemment si nous pouvions produire des cétones tout en continuant à manger des glucides ?
Oui, si …
Nous supposerons quand même qu’il y a eu une phase de rodage / apprentissage. Sinon, la production de cétones plafonnera.  L’organisme adapte la production des enzymes aux besoins métaboliques. Et il y a un prérequis : L’organisme est déjà habitué à la lipolyse. Nous sommes capables de dégrader les triglycérides stockés et de les convertir en énergie. Ce processus peut prendre place en cas de déficit (on simplifie) : Nous apportons moins de calories que ce que nous dépensons. Exprimé autrement, nous ne souffrons pas de fringale 3 ou 4 heures après un repas car l’organisme s’adapte : Il utilise ses réserves dans un 1er temps (glycogène), puis il passe en mode néoglucogenèse. Néo = nouveau. Le foie fabrique un nouveau type de "glucide", au départ de protéines ou de lipides. Ici, les lipides.
Et bien sûr, nous pouvons apporter des MCT exogènes (C 8 et C10 de l’huile de coco), parallèlement à cet apport de glucides, via l’alimentation, pourvu que nous restions sous la barre des besoins métaboliques en énergie, sinon ce serait contreproductif.


Dernière édition par Luc le Ven 11 Aoû 2017 - 11:27, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5726
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Restriction calorique et Inflammation

Message  Luc le Ven 11 Aoû 2017 - 10:15

Bienfaits du jeûne et / ou de la cétose sur les stress oxydant
Il est maintenant bien établi que la restriction calorique induit des changements bénéfiques et influence plusieurs protéines enzymatiques connues sous le nom de famille « sirtuines » et BDNF.
La diète cétogène induit des changements au niveau de l'inflammation et des ROS. Par exemple, BHB, un dérivé produit par la cétose, abaisse NLRP3 inflammasome.
BHB = β-hydroxybutyrate.
En cas de stress proportionné, il se produit une augmentation de l'inhibition ou une diminution de l'excitabilité. Voir aussi sur ce forum « Protéochoc », rubrique « Liens intéressants », plus bas.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Extrait :
Il a été démontré qu’un régime cétogène permet de réduire les radicaux libres ROS (Reactive Oxygen Species) par son effet induit sur les protéines de découplage. Il augmente également les niveaux d'agents antioxydants, y compris la catalase et le glutathion par son action inhibitrice sur les histones désacétylases et l'activation de la voie Nrf2.


Dernière édition par Luc le Ven 11 Aoû 2017 - 10:39, édité 2 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5726
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger low-carb produirait moins de radicaux libres.

Message  Luc le Ven 11 Aoû 2017 - 10:25

Sources :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
The ketogenic diet produces low levels of redox signaling molecules such as H2O2 and electrophiles e.g. 4-hydroxynonenal (4-HNE).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
The better your mitochondria work, the less ROS are produced.

Hypothesis: Sugars can react with amino acids, proteins, nucleic acids, and lipids of our body, causing injuries to our cells. It can also cause a synergistic effect with oxidation by ROS that is known from glycoxidation.


Personal Comment: PUFA’s are far more reactive than carbs when taking oxidation into account. See Chris Masterjohn for explanation.

Ketogenic diet brings less ROS
Extract from an article:

When producing ketones for energy there are potential neuroprotective benefits from the anti-inflammation and anti-oxidant effects of ketones. This has been shown in several different animal model of PD (PD = Parkinson’s disease).
Researchers found less ROS and increased level of the antioxidant glutathione in the rats on the KD compared to those on normal diet. (Cheng, 2009) (KG = Ketogenic diet). The KD pretreated rats were found to have the dopaminergic neurons of the substantia nigra protected from the neurotoxicity of the 6-OHDA. 
Animal studies, when exposed to neurotoxins that would typically cause PD, showed that ketones resulted in decrease inflammation, decrease ROS, and increase ATP production compared to animals on standard diets.  These findings correlated with improved dopamine levels and improved motor function. There, however is limited data on how this translates to clinical benefits in PD patients.  The one study using the KD in PD patients has encouraging results, but more studies are needed.
Sources:
Cheng, B. (2009). Ketogenic diet protects dopaminergic neurons against 6-OHDA neurotoxicity via up-regulating glutathione in a rat model of Parkinson’s disease. Brain Research , 1286, 25-31.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Gano, L. (2014). Ketogenic diets, mitochondria, and neurological diseases. Journal of Lipid Research , 55, 2211-2228.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
The broad neuroprotective properties of such therapies may stem from improved cellular metabolism. Data from clinical and preclinical studies indicate that these diets restrict glycolysis and increase fatty acid oxidation, actions which result in ketosis, replenishment of the TCA cycle (i.e., anaplerosis), restoration of neurotransmitter and ion channel function, and enhanced mitochondrial respiration.

Kristin W. B. (2008). The Ketogenic Diet: Uses in Epilepsy and Other Neurologic Illnesses. In Curr Treat Options Neurol.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Neurodegenerative disorders

     The ketogenic diet appears to enhance mitochondrial function via a number of potential pathways. Given the important role of mitochondrial dysfunction in many neurodegenerative diseases, it is important to outline potential mechanisms of apparent disease-modifying effects of the ketogenic diet. It is unclear whether there is something specific or direct about the ketogenic diet (ie, provision of ketone bodies or fatty acids) or, perhaps more importantly, the metabolic changes it induces.

     In the case of Parkinson’s disease (PD) and Alzheimer disease (AD) models, there are data suggesting that calorie restriction itself is protective [31,32••], raising the question of whether manipulations of some critical metabolic pathways also may possess disease-modifying properties. The ketogenic diet originally was designed to mimic fasting, and thus it may regulate a family of proteins known as sirtuins, which play a major role in mediating “anti-aging” effects of calorie restriction [33•]. Alternatively, the ketogenic diet may regulate a master energy-sensing protein in the cell, 5′-adenosine monophosphate (AMP)–activated kinase [34]. Both proteins have a number of downstream effectors that may possess neuroprotective properties.

     Finally, with its low carbohydrate content, the ketogenic diet’s impact on glucose use and factors such as brain-derived neurotrophic factor (one example of a potential indirect effect of the diet) may be important [35,36].

                                                                                   X

Anti-inflammatory effects of a ketogenic diet
Induced effects of Ketogenic diet on inflammation and ROS

BHB lowers the NLRP3 inflammasome
Note: The inflammasome drives the inflammatory response in several disorders including autoimmune diseases, type 2 diabetes, Alzheimer’s disease, atherosclerosis, and auto-inflammatory disorders.
Youm et al. (2015) [37] reported that BHB suppresses the activation of NLRP3 inflammasome in response to several different NLRP3 activators, with no impact on the activation of other types of inflammasomes. This finding suggests that an elevation in the circulating BHB level, such as the one obtained with a KD, might be beneficial against NLRP3-mediated pro-inflammatory diseases. The following sections will summarize the main results obtained in this article by Youm et al. (2015) [37].
BHB = β-hydroxybutyrate
hydroxybutyrate (BHB), is a ketone produced from acetoacetate in the liver in order to serve as an alternative source of energy instead of glucose when the body is in a fasting state [32]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Note: The NLRP3 inflammasome also drives the inflammatory response in several disorders including autoimmune diseases, type 2 diabetes, Alzheimer’s disease, atherosclerosis, and autoinflammatory disorders.

Youm YH, Nguyen KY, Grant RW, et al. The ketone metabolite β-hydroxybutyrate blocks NLRP3 inflammasome-mediated inflammatory disease. Nat Med. 2015.

                                                                                 X
Masino S. A. (2013). The Ketogenic Diet and Inflammation. In J Child Neurol. 2013
Many types of pain and painful or progressive conditions involve chronic inflammation. As noted above, several mechanistic threads support the hypothesis that a ketogenic diet will reduce inflammation. Compared to glucose metabolism, ketone metabolism produces fewer reactive oxygen species - which are known to contribute to inflammation. A ketolytic metabolism produces fewer free radicals and reactive oxygen species through affecting the mitochondrial co-enzyme Q couple and the cytoplasmic glutathione couple.27 Exogenously applied ketones reduce reactive oxygen species in vitro 28-32 and in vivo. 33 Therefore the ketone-based metabolism of a ketogenic diet should guard against inflammation.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
32. Maalouf M, Sullivan PG, Davis L, et al. Ketones inhibit mitochondrial production of reactive oxygen species production following glutamate excitotoxicity by increasing NADH oxidation. Neuroscience. 2007;145:256–264.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  
                                                                                    x
A. Wang (2016). Opposing Effects of Fasting Metabolism on Tissue Tolerance in Bacterial and Viral Inflammation. In Cell.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  
Nutritional supplementation protected against mortality from influenza infection and viral sepsis, whereas blocking glucose utilization was lethal. In both bacterial and viral models, these effects were largely independent of pathogen load and magnitude of inflammation. Instead, we identify opposing metabolic requirements tied to cellular stress adaptations critical for tolerance of differential inflammatory states.
                                                                            X


Dernière édition par Luc le Ven 11 Aoû 2017 - 11:19, édité 3 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5726
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger low-carb produirait moins de radicaux libres.

Message  Luc le Ven 11 Aoû 2017 - 10:27

M. Storoni (2015). The Therapeutic Potential of the Ketogenic Diet in Treating Progressive Multiple Sclerosis. In Mult Scler Int
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

&9. The Effect of the Ketogenic Diet on Oxidative Stress
A ketogenic diet has been shown to reduce the generation of reactive oxygen species through its effect on uncoupling proteins. It also increases levels of antioxidant agents including catalase and glutathione through its inhibitory action on histone deacetylases and activation of the Nrf2 pathway.

9.1. The Ketogenic Diet Increases Mitochondrial Uncoupling Protein Levels
The process of oxidative phosphorylation generates reactive oxygen species. The extent of reactive oxygen species generation correlates strongly with the potential difference across the inner mitochondrial membrane. Uncoupling proteins (UCPs) can reduce this potential difference by allowing the entry of protons into the mitochondrial matrix. Although this “mild” uncoupling may incur a small reduction in ATP generated through oxidative phosphorylation, its overall net effect is to enhance respiration and ATP levels through a reduction in reactive oxygen species formation and protection from apoptotic events [64]. A ketogenic diet appears to promote UCP activity, specifically the activity of UCP2, UCP4, and UCP5 with a corresponding decline in reactive oxygen species [65].

9.2. Ketones Inhibit Histone Deacetylases
The ketone beta-hydroxybutyrate has a direct, dose-dependent inhibitory activity on class I histone deacetylases (HDACs) including HDAC1, HDAC3, and HDAC4. The ketone acetoacetate has also been shown to inhibit class I and class IIa HDACs. Beta-hydroxybutyrate's inhibition of HDAC promotes the acetylation of histone H3 lysine 9 and histone H3 lysine 14 and increases the transcription of genes regulated by FOXO3A. These include genes leading to the expression of the antioxidant enzymes mitochondrial superoxide dismutase and catalase [66].

9.3. A Ketogenic Diet Leads to the Activation of the Nrf2 Pathway
The ketogenic diet raises glutathione levels in the hippocampus of rats [67]. This is thought to occur through the Nrf2 (nuclear factor erythroid 2-related factor) pathway. When the ketogenic diet is first initiated, there is a temporary increase in oxidative stress. This may be activating Nrf2, since, a week after the temporary rise in oxidative stress, there is increased expression of Nrf2. Three weeks after the start of the diet, oxidative stress declines to below baseline levels and Nrf2 remains raised [68].

12. The Effect of the Ketogenic Diet on Inflammation
The anti-inflammatory effect of a ketogenic diet may partly be explained through the inhibition of the NLRP3 inflammasome by beta-hydroxybutyrate in a manner that is independent of starvation-induced mechanisms such as AMPK, autophagy, or glycolytic inhibition. The NLRP3 inflammasome is responsible for the cleavage of procaspase-1 into caspase-1 and the activation of the cytokines IL-1β and IL-18. Its inhibition prevents IL-1β and IL-18 generation and their downstream effects [80].

Conclusion (partial): According to in vitro and animal studies, the ketogenic diet increases ATP production, promotes mitochondrial biogenesis, and bypasses dysfunctional steps within the mitochondrial bio-energetic process, increases antioxidant levels and reduces oxidative damage. Since an increase in ATP and overall improvement in mitochondrial functioning correlates with axonal survival, the ketogenic diet may offer a therapeutic benefit for the neurodegenerative component of MS (multiple Sclerosis).
                                                                                     x

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5726
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger low-carb produirait moins de radicaux libres.

Message  Luc le Ven 11 Aoû 2017 - 10:30

D. Ruskin (2012) The Nervous System and Metabolic Dysregulation: Emerging Evidence Converges on Ketogenic Diet Therapy. In Front Neurosci.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

The major proposed mechanisms for such increased inhibition and/or decreased excitation include increased levels of adenosine, a major inhibitory neuromodulator (Masino and Geiger, 2008); increased levels of γ-aminobutyric acid (GABA), a major inhibitory neurotransmitter (Yudkoff et al., 2007; Omote et al., 2011); decreased glutamate, a major excitatory neurotransmitter (Lund et al., 2009; Juge et al., 2010) and direct effects of elevated ketone bodies on ion channels (Ma et al., 2007).
Increased inhibition or decreased excitability, if sufficiently strong, might not only suppress seizures but also influence normal brain function. Many types of normal brain function, as well as recovery from injury, are thought to depend on synaptic plasticity (…).
                                                                                  x


Dernière édition par Luc le Ven 11 Aoû 2017 - 11:22, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5726
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger low-carb produirait moins de radicaux libres.

Message  Luc le Ven 11 Aoû 2017 - 10:32

Yun-Hee Youm (2015). Ketone body β-hydroxybutyrate blocks the NLRP3 inflammasome-mediated inflammatory disease. In Natural Medicine.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

The inhibitory effects of BHB on NLRP3 were not dependent on chirality or classical starvation regulated mechanisms like AMPK, reactive oxygen species (ROS), autophagy or glycolytic inhibition. BHB blocked NLRP3 inflammasome without undergoing oxidation in TCA cycle, independently of uncoupling protein-2 (UCP2), Sirt2, receptor Gpr109a and inhibition of NLRP3 did not correlate with magnitude of histone acetylation in macrophages. BHB reduced the NLRP3 inflammasome mediated IL-1β and IL-18 production in human monocytes. (…) Ketone bodies, β-hydroxybutyrate (BHB) and acetoacetate support mammalian survival during states of energy deficit by serving as alternative source of ATP. BHB levels are elevated during starvation, high-intensity exercise or by the low carbohydrate ketogenic diet. The anti- inflammatory effects of caloric restriction, or ketogenic diets, may be mechanistically linked to BHB-mediated inhibition of the NLRP inflammasome.

                                                                             X

E. Goldberg (2015). Ketone body beta-hydroxy butyrate deactivates NLRP3 inflammasome in myeloid cells. In J Immunol. 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

The NLRP3 inflammasome is a major regulator of sterile inflammation. It is now known that many age-related diseases are NLRP3-dependent, including metabolic disease, cognitive decline, bone loss, and thymic demise. Therefore, decreasing inflammasome activation during aging may prevent many chronic diseases known to limit healthspan. Calorie restriction and prolonged fasting reduce inflammation. During fasting, the body uses fat for energy, leading to an increase in ketone body production as a byproduct of fatty acid oxidation. We tested the hypothesis that switching the substrates from glucose to ketones could inhibit inflammasome activation in myeloid lineage cells, macrophages and neutrophils. Here we present novel data that ketone body beta-hydroxy butyrate (BHB) inhibits NLRP3-dependent IL-1β secretion. Notably, related short chain fatty acid, butyrate does not impact the inflammasome and oxidation of ketones for energetic utilization was not required for inflammasome deactivation in myeloid cells. Instead, ketones directly inhibit inflammasome complex assembly by blocking ASC oligomerization and prionization. BHB also inhibits NLRP3 dependent inflammasome activation in vivo and in neutrophils of aged mice. Therefore, ketones may represent an anti-inflammatory intervention to prevent chronic inflammation during aging that is normally associated with functional decline and death in the elderly.

                                                                                   X

Yang L.  (2007). Anesthetic properties of the ketone bodies beta-hydroxybutyric acid and acetone. In Anesth Analg.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Beta hydroxybutyric acid and acetone are anesthetics. Both ketone bodies enhance inhibitory glycine receptors at concentrations observed clinically in ketoacidosis. In addition, beta-hydroxybutyric acid enhances GABA(A) receptor function at these concentrations.
                                                                                     x

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5726
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger low-carb produirait moins de radicaux libres.

Message  Luc le Ven 11 Aoû 2017 - 10:33

Adam L. Hartman (2007). The Neuropharmacology of the Ketogenic Diet. In Pediatr Neurol.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Do Ketone Bodies Mediate the Effects of the Ketogenic Diet?

The ketone bodies β-hydroxybutyrate and acetoacetate prevent cell injury induced by the oxidative stressors hydrogen peroxide and the thiol oxidant diamide [13]. These ketone bodies also inhibit glutamate-induced mitochondrial reactive oxygen species generation [14]. Oxidative stressors may contribute to the development of epilepsy (reviewed in [15]). Therefore, β-hydroxybutyrate and acetoacetate may prevent neuronal damage from free radicals and confer neuroprotective (and possibly antiepileptogenic) effects. However, the link between ketone bodies and the anticonvulsant efficacy of the ketogenic diet is not as clear.

Excitatory Amino Acid Systems

Decreases in glutamate, the major excitatory neuro-transmitter in brain, could theoretically contribute to the anticonvulsant activity of the ketogenic diet.

(…)

As already noted, however, most studies have not observed decreases in glutamate levels. Rather, metabolic flux through glutamate may be enhanced by the ketogenic diet as a result in the shift in the equilibrium of aspartate transamination toward glutamate because of reduced availability of the reactant oxaloacetate (Fig. 2). The shift in this transamination reaction would be expected to reduce aspartate, and substantial (23%) decreases in whole brain aspartate levels have been observed in mice receiving a ketogenic diet for 3 days [38], although this is not a consistent finding [39]. Anticonvulsant effects of the diet are not seen until after 7 to 10 days in rodents [42,58]. Whether there would be larger changes in aspartate or glutamate at later times is not known.

Yudkoff et al. [59] reported that the ketone body acetoacetate markedly reduces transamination of glutamate to aspartate by astrocytes, providing an alternative way in which the ketogenic diet could reduce aspartate levels. Although aspartate selectively activates N-methyl-D-aspartate-type glutamate receptors, the status of aspartate as an excitatory neurotransmitter is unresolved.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5726
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger low-carb produirait moins de radicaux libres.

Message  Luc le Ven 11 Aoû 2017 - 10:34

Susan A. Masino and Jong M. Rho. Mechanisms of Ketogenic Diet Action

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Ketone Bodies

If ketones are indeed fundamentally required for the anticonvulsant efficacy of the KD, they are more likely contributory to other parallel (and possibly synergistic) effects of the diet. Of the various hypotheses proposed, the most likely candidate mechanisms are membrane hyperpolarization through activation of potassium channels, increased GABAergic neurotransmission, or a reduction in vesicular glutamate release. Ketones have been shown to reduce brain glucose consumption,95 and reduced glucose is another key hallmark of a KD discussed in more detail below.

                                                                                    X

Andrew Lutas (2015). Cellular Metabolism Modulates Ion Channels That Regulate Neuronal Excitability.  Doctoral dissertation, Harvard University. 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

One of the best known links between cellular metabolism and excitability is the ATP-sensitive potassium (K-ATP) channel. When the intracellular ratio of [ATP]:[ADP] decreases sufficiently, these channels open to generate a hyperpolarizing effect on cells. In the brain, this activity of the channel can limit the spiking of neurons. Remarkably, we have found that the presence of ketone bodies can also favor the openings of these channels providing a hypothesis for how the ketogenic diet might act to prevent seizures. Yet, the mechanism for how changes in fuel metabolism in brain cells leads to increased KATP channel opening is not known.

                                                                                       X

Manuel Guzmán et al. (2003) Ketone body synthesis in the brain: possible neuroprotective effects. In Plefa.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Ketone bodies make an important contribution to brain energy production and biosynthetic processes when glucose becomes scarce. Although it is generally assumed that the liver supplies the brain with ketone bodies, recent evidence shows that cultured astrocytes are also ketogenic cells. Moreover, astrocyte ketogenesis might participate in the control of the survival/death decision of neural cells in at least two manners: first, by scavenging non-esterified fatty acids the ketogenic pathway would prevent the detrimental actions of these compounds and their derivatives (e.g. ceramide) on brain structure and function. Second, ketone bodies may exert pro-survival actions per se by acting as cellular substrates, thereby preserving neuronal synaptic function and structural stability. These findings support the notion that ketone bodies produced by astrocytes may be used in situ as substrates for neuronal metabolism, and raise the possibility that astrocyte ketogenesis is a neuroprotective pathway.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5726
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger low-carb produirait moins de radicaux libres.

Message  Luc le Ven 11 Aoû 2017 - 10:35

Liens intéressants:
The ketone metabolite β hydroxybutyrate (BHB) that is elevated by caloric restriction, high-intensity exercise, or the low-carbohydrate ketogenic diet serves as an endogenous negative regulator of NLRP3-driven inflammation.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  

et aussi sur ce forum:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5726
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger low-carb produirait moins de radicaux libres.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum