Mirzoune et Ciboulette SGSC
Bienvenue sur Mirzoune et Ciboulette!
Derniers sujets
» Nos plats du jour, janvier 2018
par Luc Hier à 19:59

» Présentation Chantal
par Mirzoune Hier à 11:40

» Vitamine C
par Luc Hier à 11:13

» Vitamine D
par Luc Hier à 10:34

» Joyeux anniversaire Keditchi
par Pierrette Ven 19 Jan 2018 - 14:35

» Reminéralisants naturels: douleurs arthrose, ostéoporose.. etc...
par Mirzoune Jeu 18 Jan 2018 - 20:57

» Vitamine K2 - Achat - Exemples de produits
par Celine57 Jeu 18 Jan 2018 - 17:41

» Guacamole maison
par Mirzoune Jeu 18 Jan 2018 - 17:04

» Graines germées et pousses
par Mirzoune Jeu 18 Jan 2018 - 16:42

» Jeûne thérapeutique: Journal de suivi
par Luc Mer 17 Jan 2018 - 18:17

» Brioche à l'orange et aux cranberries
par Celine57 Mer 17 Jan 2018 - 16:01

» Pain gourmand à la poêle sans gluten et sans lactose
par Celine57 Mer 17 Jan 2018 - 13:01

» Smoothie Aloe Vera - banane, régénérateur de vos intestins
par Celine57 Mar 16 Jan 2018 - 20:24

» LA DEPRESSION NERVEUSE et son cortège de conséquences
par Luc Dim 14 Jan 2018 - 18:09

» Effets protecteurs du cholesterol sur les endotoxines
par Luc Dim 14 Jan 2018 - 10:17

» Problème avec une commande
par Mirzoune Sam 13 Jan 2018 - 19:48

» Insérer une photo dans un message
par Mirzoune Sam 13 Jan 2018 - 12:12

» Sentiment, émotion : comment ça fonctionne
par proserpine Sam 13 Jan 2018 - 10:20

» Aide pour une alimentation de type paléo
par Mirzoune Ven 12 Jan 2018 - 22:25

» Le gâteau au chocolat sans gluten de Philippe Etchebest
par Celine57 Ven 12 Jan 2018 - 21:38

» Superfood pour smoothie salade et potage
par Luc Ven 12 Jan 2018 - 19:24

» Auto-séance d'EMDR pour se libérer d'un stress
par proserpine Jeu 11 Jan 2018 - 17:58

» Maquereau cru mariné - recette santé
par Mirzoune Mer 10 Jan 2018 - 17:02

» et si on s’occupait de nos artères ?
par Mirzoune Mar 9 Jan 2018 - 23:33

» Intestins gonflés : questions Sibo and Co
par Mirzoune Mar 9 Jan 2018 - 15:19

» La galerie de belles images
par Mezame Lun 8 Jan 2018 - 22:02

» présentation papazen
par papazen Lun 8 Jan 2018 - 16:16

» Galette "minute" de pois chiche à la nigelle
par Luc Lun 8 Jan 2018 - 15:13

» Des nouvelles de MPJ48
par Pierrette Dim 7 Jan 2018 - 23:10

» L'huile de coco stimule le métabolisme
par Mirzoune Dim 7 Jan 2018 - 21:37

» Pain au riz - Pour tapenade
par Luc Dim 7 Jan 2018 - 9:00

» Collagène
par Mirzoune Sam 6 Jan 2018 - 19:30

» Voeux de Jacques Brel
par Flo Sam 6 Jan 2018 - 15:22

» Une transfuge de l'appart
par Luc Sam 6 Jan 2018 - 9:39

» Antibiotiques candida
par Mirzoune Ven 5 Jan 2018 - 12:35

» Cure de jus et smoothie detox
par Luc Ven 5 Jan 2018 - 11:14

» Le guide complet pour jeûner
par Luc Ven 5 Jan 2018 - 10:22

» Dernières Promos (aller au dernier message)
par Luc Jeu 4 Jan 2018 - 16:28

» Jeûne et sport
par Luc Mer 3 Jan 2018 - 15:23

» La politique de santé actuelle s'appuie-t-elle sur la science ?
par Flo Mar 2 Jan 2018 - 21:27

» Pour que la roue tourne...
par Flo Lun 1 Jan 2018 - 21:46

» Le chat et la creation du monde...
par Mirzoune Lun 1 Jan 2018 - 15:26

» Bon anniversaire Momo
par Mirzoune Lun 1 Jan 2018 - 15:17

» Bonne année à tous!
par Flo Lun 1 Jan 2018 - 10:15

» Gérer l'exercice en fonction de ses pathologies
par proserpine Sam 30 Déc 2017 - 19:16

» Le Grand cactus
par Luc Jeu 28 Déc 2017 - 23:11

» Comprendre la cascade inflammatoire
par Flo Jeu 28 Déc 2017 - 18:25

» Bon anniversaire Chaminette
par Mirzoune Mer 27 Déc 2017 - 11:58

» Bon anniversaire Puppy
par Luc Mer 27 Déc 2017 - 11:39

» Brèves - Nouvelles santé
par Mirzoune Mar 26 Déc 2017 - 19:17

» Pain brioché à la pâte de datte
par Mirzoune Lun 25 Déc 2017 - 13:34

» Joyeuses fêtes
par Mirzoune Lun 25 Déc 2017 - 13:05

» SIBO & pullulation bactérienne
par Luc Sam 23 Déc 2017 - 9:40

» Mouse data links microbiome changes to lupus severity and complications
par Flo Ven 22 Déc 2017 - 17:36

» Biodisponibilité des minéraux en présence d'acide phytique
par Flo Ven 22 Déc 2017 - 16:40

» Présentation - Zenko
par Flo Ven 22 Déc 2017 - 14:50

» Alimentation et psychisme
par Flo Jeu 21 Déc 2017 - 14:50

» Pain au sarrasin & noix
par Mirzoune Mar 19 Déc 2017 - 16:49

» Danse sur glace
par proserpine Dim 17 Déc 2017 - 10:30

» Qu'est-ce que l'équilibre acido-basique?
par Luc Jeu 14 Déc 2017 - 21:00

» Levothyrox
par sumerien Jeu 14 Déc 2017 - 19:13

» Alzheimer et la vitamine B3 forme rare
par Luc Mer 13 Déc 2017 - 15:50

» Votre chat fait pipi partout, essayez Uricystil
par Mirzoune Mer 13 Déc 2017 - 12:46

» Amigo_amigo
par Luc Lun 11 Déc 2017 - 20:12

» Bon anniversaire Infiniment
par Luc Lun 11 Déc 2017 - 13:11

» Jeûne thérapeutique - Concept de l'oxydation des lipides
par Luc Dim 10 Déc 2017 - 15:49

» Bûches de Noël vegan, sans gluten, sans lactose
par Mirzoune Dim 10 Déc 2017 - 12:33

» Bonhomme de pâte & St-Nicolas
par proserpine Jeu 7 Déc 2017 - 8:03

» Perdre du poids sans faire le yoyo
par Luc Dim 3 Déc 2017 - 14:13

» Le jus de grenade fermentée protège – nutrithérapie naturelle et effets de synergie
par Mirzoune Sam 2 Déc 2017 - 17:06

» Iode (anti goitre et fluor/brome...)
par Mirzoune Sam 2 Déc 2017 - 16:52

» Jeu de vilain entre un éléphanteau et une oie
par Luc Ven 1 Déc 2017 - 13:18

» Maladies auto-immunes: traitements conventionnels et complémentaires
par Mirzoune Ven 1 Déc 2017 - 11:11

» Maria Farantouri une voix de contre-alto magnifique...
par Flo Mer 29 Nov 2017 - 12:01

» Présentation Mpj48
par Pierrette Mer 29 Nov 2017 - 10:42

» Une biche s'amuse
par Pierrette Mer 29 Nov 2017 - 10:06

» Présentation John007
par Pierrette Mer 29 Nov 2017 - 9:51

» Biodisponibilité de la curcumine: où trouver la plus assimilable?
par Mirzoune Lun 27 Nov 2017 - 23:33

» Humour noir: Pub suisse
par Luc Lun 27 Nov 2017 - 19:05

» Connaissez-vous le Magnésium glycinate?
par Luc Lun 27 Nov 2017 - 18:19

» Comparatif différentes formes de magnésium
par yoz Lun 27 Nov 2017 - 15:03

» Métabolique et cerveau
par Luc Sam 25 Nov 2017 - 23:15

» Proposition de photo pour un avatar
par Luc Sam 25 Nov 2017 - 21:30

» Bioavailability of curcumin
par Luc Jeu 23 Nov 2017 - 16:10

» Quel magnésium choisir?
par Flo Mer 22 Nov 2017 - 18:05

» Présentation Adveniat
par Mirzoune Mar 21 Nov 2017 - 13:10

» Fibromyalgie et la sulfite connexion
par Mirzoune Lun 20 Nov 2017 - 11:23

» Douleurs musculaires et acide lactique
par Flo Dim 19 Nov 2017 - 21:50

» Bon anniversaire Monik
par Mirzoune Sam 18 Nov 2017 - 14:47

» TRANSMUTATIONS
par Luc Sam 18 Nov 2017 - 9:42

» D. Guyaux: Rémission d'une SEP ou la puissance de l'alimentation crue et d'une vie saine
par Flo Ven 17 Nov 2017 - 9:31

» Quand le musée respire
par Pierrette Mer 15 Nov 2017 - 17:17

» Ni pute, ni soumise? Pas pour Mattel...
par Mirzoune Mer 15 Nov 2017 - 8:38

» Bon anniversaire Lulu
par Pierrette Sam 11 Nov 2017 - 17:27

» Maladie : le rôle de l'alimentation
par Luc Ven 10 Nov 2017 - 12:35

» Foie et déchets cristalloïdes
par sophy Ven 10 Nov 2017 - 10:53

» Un très bon anniversaire Luc
par proserpine Jeu 9 Nov 2017 - 9:41

» Let's Twist Again
par Nell74 Mer 8 Nov 2017 - 13:35

» Enlever les pesticides des fruits et légumes
par sophy Mer 8 Nov 2017 - 12:42


Vaccination obligatoire et risque acceptable ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vaccination obligatoire et risque acceptable ?

Message  Luc le Dim 5 Nov 2017 - 15:41

Idées clés de l'article que je viens de lire dans la revue Santé Corps Esprit de novembre 2017
- Seuls 3 vaccins sont obligatoires (DTP) mais pas avant l’âge de 18 mois, le temps que le système immunitaire soit mature. Or, les autorités forcent la main aux parents en refusant l’inscription à l’école, en organisant / permettant la pénurie du vaccin trivalent, sans adjuvant (aluminium). Dans une logique économique et industrielle, les laboratoires préfèrent combiner les différents vaccins en une seule injection
- La ministre de la santé française tente de modifier la loi pour imposer d’autres vaccins problématiques (8 autres vaccins sont recommandés), en faisant pression sur les parents et la direction d’école. Tout en dégageant leur responsabilité, alors qu’on sait que le vaccin contre l’hépatite B et le cancer du col de l’utérus posent problème, les autorités sanitaires ont organisé ou permis la pénurie du vaccin trivalent, sans alu…
- Faites tester votre enfant pour savoir s’il est à risque (analyse génétique – gène HLA). Mais il vous en coûtera 300 €.  
- Si vous ne voulez pas que vos enfants se retrouvent dans les 2/1000 % ( ?), un risque acceptable, informez-vous …
- Faites-vous  défendre si nécessaire pour éviter la sanction de deux ans de prison et 30 000 euros d'amende, si le système vous a pris dans le collimateur. Vous pouvez contacter l’Unacs1, une association citoyenne qui a réuni des avocats et des experts et qui peut vous aider à avancer les arguments juridiques qui motivent votre refus de la vaccination à l’école.

Voir détails ci-dessous et aussi l'article en préparation de Flo sur le même sujet (à venir).

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4376
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vaccination obligatoire et risque acceptable ?

Message  Luc le Dim 5 Nov 2017 - 15:45

Article paru dans la revue Santé Corps Esprit de novembre 2017

« Vaccination : on demande que la loi soit appliquée »

La naturopathe Annie CASAMAYOU interviewe Augustin LIVOIS, avocat de formation et président de l’Association IPSN depuis 2011. (Institut pour la Protection de la Santé Naturelle), une association qui défend et promeut les approches thérapeutiques naturelles.

Son but est d’alerter les citoyens des menaces qui pèsent sur la santé et d’éclairer les pouvoirs publics sur ces questions cru­ciales : l’affaire Giboulot, le vaccin DTP, l’herboristerie, etc., et en organisant des événements pour le grand public autour de la santé naturelle.

Annie Casamayou : la situa­tion actuelle sur les vaccins devient confuse. Pouvez-vous nous rappeler quels sont les vaccins obligatoires ?

Augustin de Livois : Aujourd’hui, les textes prévoient trois maladies contre lesquelles il est obligatoire d’être vacciné avant 18 mois : di­phtérie, tétanos et poliomyélite (DTP). Or, en 2008, le vaccin DTP sans aluminium qui coûtait jusque-là moins de 7 euros a été retiré du marché. Il a été remplacé par un vaccin hexavalent qui couvre donc 6 maladies, dont 3 maladies pour lesquelles la vaccination n’est pas obligatoire : la coqueluche, l’hépatite B et l’influenza. Il est beaucoup plus cher, autour de 40 euros, sachant qu’il est rem­boursé par la Sécurité Sociale et donc payé par les impôts de tout le monde.

Outre cette augmentation anor­male, le point fondamental est que, pour vous conformer à l’obligation vaccinale, vous n’avez pas d’autre choix que d’être vacciné également contre les autres maladies. C’est surtout le vaccin contre l’hépa­tite B qui pose problème. Je me bats car je fais partie d’une géné­ration de personnes qui a connu des problèmes après l’injection du vaccin hépatite B dans les années 1990. On a des éléments solides sur le sujet. Il y a eu des procès. La Cour de cassation elle-même a estimé, dans plusieurs cas, qu’il existait un lien probable entre la vaccination contre l’hépatite B et le déclenchement d’une sclé­rose en plaques. Après, on peut raconter tout ce qu’on veut, mais à partir du moment où l’on a des doutes, il me paraît scandaleux d’imposer à tout le monde un tel vaccin. C’est ce qui fait l’objet de notre campagne avec le Pr Joyeux depuis 2015. Plus d’un million de personnes ont signé la pétition où nous dénonçons l’incohérence du système vaccinal et demandons aux autorités le retour du vaccin DTP classique.

AC : Maintenant, il est question d’imposer 11 vaccins aux enfants. Comment est-ce possible ?

AL : C’est à peine croyable, et pour­tant, c’est ce qui vient de se passer en Italie où le gouvernement a rendu 12 vaccins obligatoires. Il est pos­sible que nous arrivions à la même situation en France. C’est en tout cas ce qu’a annoncé Madame Agnès Buzyn, notre nouvelle ministre de la Santé. Jusqu’à présent, hormis les 3 obligatoires, 8 autres vaccins sont recommandés et la pression sur les parents est considérable pour qu’ils vaccinent leurs enfants.

Car, dans la pratique, on peut diffi­cilement mettre ses enfants à l’école sans qu’ils soient vaccinés. Donc, plutôt que de rappeler à l’ordre les laboratoires pharmaceutiques en exigeant le simple vaccin DTP, les autorités envisagent de rendre obligatoires tous les vaccins déjà présents dans l’hexavalent et d’en ajouter d’autres, dont le Gardasil contre le cancer du col de l’utérus.

Dans une logique économique et industrielle, les laboratoires préfèrent combiner les différents vaccins en une seule injection. Les vaccins contre l’hépatite B ou celui comme le Gardasil sont du reste très complexes. Mais le plus extraordinaire, c’est que ces vaccins, même s’ils deviennent obligatoires, restent protégés par le secret industriel : seuls les la­boratoires connaissent la formule. Ni l’État, ni les citoyens n’ont accès aux données qui concernent leur fabrication et les différents produits utilisés, alors qu’ils sont réalisés par génie génétique et qu’ils impliquent l’utilisation de virus cancérigènes, de procédés à risques, de brome en fin de fabrica­tion, etc. On aurait des raisons de douter de leur innocuité, mais le problème est que le débat n’existe même pas.

AC : Les risques liés aux vac­cins peuvent être graves, on a évoqué un lien avec l’autisme, qu’en est-il exactement ?

AL : D’abord, vous ne rencontrerez pas un pédiatre en fin de carrière qui puisse affirmer n’avoir jamais rencontré d’effets secondaires dus à la vaccination. C’est impossible ! Chaque enfant peut mal tolérer un vaccin, son système immuni­taire peut être fragile et déclencher des réactions plus ou moins vio­lentes, qui vont de la fièvre et des rougeurs localisées aux accidents allergiques, paralysie et autres sé­quelles irréversibles importantes. C’est rare, mais cela arrive.

Il y a aussi la question de l’alumi­nium utilisé comme adjuvant dans certains vaccins. L’aluminium est un neurotoxique qui peut entraî­ner des maladies dégénératives ou auto-immunes. Le Pr Romain Gherardi travaille depuis 1994 sur la myofasciite à macrophages, une terrible maladie neurologique où l’aluminium est capté dans les cellules immunitaires du tissu mus­culaire et, de là, s’infiltre dans le corps, notamment le cerveau. On sait aujourd’hui, sans aucun doute possible, que cet aluminium pro­vient des vaccins qui sont injectés dans le muscle de l’épaule.

Peut-être que ces cas minoritaires ne font pas peur quand ils sont noyés dans un tableau statistique. C’est une autre histoire lorsque vous voyez une salle de conférence pleine de victimes comme cela a été le cas lors de la diffusion à Bruxelles du documentaire Vaxxed, réalisé par le Dr Andrew Wakefield.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

AC : Pourquoi vouloir impo­ser des vaccins dont personne n’est sûr à 100 % ?

AL : Comme nous sommes abreu­vés depuis 50 ans de l’idée que la vaccination est indispensable, le débat est impossible. Déjà, il fau­drait savoir si la vaccination protège réellement la population, ce que les scientifiques sont incapables d’af­firmer. Tous les experts que nous avons interrogés évoquent des biais dans les études et préconisent d’en­quêter encore davantage. Donc, le paradoxe, c’est que l’on vous dit que si vous ne vaccinez pas votre enfant, il pourrait avoir la polio. Pourtant, aujourd’hui, il n’y a plus de cas de polio. C’est peut-être grâce à la vaccination ou peut-être grâce à l’hygiène, on ne sait pas très bien. Une chose est sûre : le vaccin est apparu en 1957, alors que la maladie avait déjà largement reculé. Mais il est certain que la maladie ne représente plus qu’un risque potentiel. Par contre, on ne vous précise pas qu’il y a des effets secondaires graves liés à la vaccination et que cela représente un risque réel pour une partie de la population. Même si ce risque est minime, il existe bel et bien. Et en allant jusqu’au bout de la logique, si l’on regarde les choses en face, il faudrait pouvoir reconnaître que l’on sacrifie une petite partie de la population pour le bien des autres. Il faudrait l’assumer au moins en créant un fonds d’indemnisation des victimes. Mais ce serait là une démarche bien cynique…

La problématique de la vaccina­tion est complexe et elle implique beaucoup de choses : un débat scientifique qui présenterait des éléments fiables, un débat juridique et une prise de conscience des ci­toyens. Or nous en sommes réduits à demander déjà à ce que la loi soit appliquée. À la suite de notre requête, le Conseil d’État a tranché en indiquant que l’État avait tous les moyens pour contraindre les labora­toires pharmaceutiques à proposer un vaccin conforme à l’obligation vaccinale. Depuis, Agnès Buzyn a officiellement annoncé qu’elle vou­lait rendre 11 vaccins obligatoires.

AC : C’est très choquant. Est-ce que cet état de fait vous pousse à envisager la liberté vaccinale ?

AL : Oui, clairement on se moque de nous, ce qui conduit en effet à poser la question de la liberté vaccinale. Je sais que le chemin est long avant de pouvoir y parvenir et je préférerais que l’on avance déjà sur la sécurité des vaccins. Mais l’obligation vaccinale a déjà été levée dans de nombreux pays européens comme l’Angleterre, l’Allemagne, l’Autriche, l’Es­pagne, etc., et les États-Unis. Dans ces pays, il existe toujours de fortes incitations à se faire vacciner. Car en réalité, la liberté vaccinale si­gnifie seulement que vous n’irez pas en prison si vous ne faites pas les vaccins. Ainsi, l’entrée à l’école publique demeure toujours conditionnée par la vaccination contre certaines maladies.

L’école et la vaccination, ça aussi c’est un vrai sujet. Aujourd’hui, des campagnes de vaccination sont menées dans les écoles. Les parents ne savent pas toujours qu’ils sont en droit de les refuser. Pourquoi ? Parce que le directeur d’école doit prendre toutes les précautions nécessaires pour ef­fectuer un acte médical au sein de son école et qu’il doit s’assurer qu’il n’y a aucun risque pour les enfants. Mais dans le cadre de la vaccination, ce n’est pas possible. Juridiquement, si un enfant a des problèmes de santé après une vac­cination à l’école, c’est le directeur d’école et lui seul qui sera tenu pour responsable. Vous pouvez contacter l’Unacs1, une association citoyenne qui a réuni des avocats et des experts et qui peut vous aider à avancer les arguments juridiques qui motivent votre refus de la vac­cination à l’école.

La question de la responsabilité est très importante. C’est aberrant, mais lorsqu’un médecin vaccine vos enfants, il n’est pas considéré comme responsable. Si l’enfant ne recevait que le vaccin DTP obliga­toire, l’État pourrait être considéré comme responsable puisqu’il im­pose ces vaccins. Mais dans le cas du vaccin hexavalent, c’est vous, parents, qui êtes responsables car vous avez librement fait vacciner vos enfants et c’est peut-être l’un des vaccins non obligatoires qui est en cause. On se trouve donc devant n état de fait où l’on agit comme si les parents avaient le choix et acceptaient librement l’ensemble des vaccins.

Ce qu’il faudrait, c’est que le mé­decin qui vaccine s’engage par écrit à assumer la responsabilité de la vaccination et donc des effets secondaires, mais évidemment il refusera. Pourtant, s’il n’y avait aucun danger, il signerait volon­tiers. Où est la cohérence ?

AC : Quels conseils donner aux parents de jeunes enfants ?

AL : D’abord, se rappeler que l’obligation vaccinale est à 18 mois et non pas à 2 mois. Il est préfé­rable d’attendre aussi longtemps que possible pour que le système immunitaire puisse se renforcer avant la vaccination. Ensuite, on peut faire tester le système HLA. Il donne une cartographie de l’im­munité de l’enfant et permet de voir s’il peut résister au vaccin. Ce test a un coût, autour de 300 euros. Mais si l’un de vos enfants a eu un problème avec un vaccin, je vous conseille de faire établir un test HLA pour ses frères ou sœurs avant toute vaccination. Si le HLA démontre une incompatibilité entre le vaccin proposé et le système immunitaire, c’est un motif pour que l’enfant ne soit pas vacciné.

Une possibilité encore est de voir si, en Belgique ou en Suisse, les pharmacies auraient des vaccins DTP sans aluminium encore va­lables. Mais comme ils ne sont plus fabriqués, les stocks s’épuisent forcément.

Pour ceux qui souhaitent éviter le vaccin contre l’hépatite B, il existe un kit théoriquement des­tiné aux enfants allergiques à la coqueluche, diphtérie et tétanique adsorbé + Imovax polio, qui ne comprend ni l’hépatite B, ni la coqueluche, mais contient en re­vanche de l’aluminium.

Pour éviter l’aluminium, il n’y a malheureusement pas d’autre solu­tion que d’entrer dans des actions beaucoup plus combatives. C’est aberrant, mais si vous refusez de vacciner votre enfant, les sanctions sont très lourdes, vous encourez deux ans de prison. Nous sommes dans une situation intenable.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4376
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vaccination obligatoire et risque acceptable ?

Message  Luc le Dim 5 Nov 2017 - 15:49

Aller + loin :
Pour signer les pétitions
La pétition du Pr Joyeux sur le vaccin DTP :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]   

La pétition d’Augustin de Livois contre le renforcement de l’obligation vaccinale :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  

Site d’IPSN
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 
Certificat de contre-indication pour s’opposer à la vaccination (Dr Jo)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  

Les vaccins activent les maladies auto-immunes
PLoS ONE 2009 Japan
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  
Les études épidémiologiques confirment que la mauvaise santé est plus fréquente chez les sujets vaccinés (qui survivent) que chez ceux qui ne sont pas vaccinés - point ! L'étude a été rapportée fin 2009 dans PLoS ONE, une revue révisée par des pairs, mais n'a pas reçu beaucoup d'attention de la part du public.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4376
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vaccination obligatoire et risque acceptable ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum