Mirzoune et Ciboulette SGSC
Bienvenue sur Mirzoune et Ciboulette!
Derniers sujets
» Nouveaux produits « top qualité » sur UNAE
par Luc Aujourd'hui à 11:53

» Histoire drôle en images 2 - Funny clip
par Luc Aujourd'hui à 8:28

» Maca racine
par Luc Hier à 10:53

» Présentation ghislaine
par Mirzoune Lun 14 Jan 2019 - 14:45

» Une pomme par jour éloigne le médecin
par Luc Dim 13 Jan 2019 - 10:51

» Inflammation du mésentère
par Mirzoune Ven 11 Jan 2019 - 19:43

» Huile de coco. Article SCE
par Luc Ven 11 Jan 2019 - 10:59

» Éviter l'Apocalypse - Bernard STIEGLER
par Gaffal Mer 9 Jan 2019 - 22:33

» Le cancer est-il un dysfonctionnement métabolique de la mitochondrie?
par Gaffal Mer 9 Jan 2019 - 18:32

» Laurent Gerra & Lucchini
par Luc Sam 5 Jan 2019 - 10:10

» À méditer...
par Mirzoune Ven 4 Jan 2019 - 10:30

» Le Yoga fait baisser la pression artérielle
par Luc Ven 4 Jan 2019 - 9:54

» Joyeuses fêtes à tous
par Mirzoune Mer 2 Jan 2019 - 16:50

» Nouveau cadeau de la vie
par Mirzoune Mer 2 Jan 2019 - 16:43

» Nettoyage des reins et détox
par Luc Mer 2 Jan 2019 - 10:24

» Bon anniversaire Momo
par Mirzoune Mar 1 Jan 2019 - 13:28

» The salt Fix
par Luc Sam 29 Déc 2018 - 22:00

» Bon anniversaire Chaminette
par Luc Jeu 27 Déc 2018 - 9:08

» Faire connaissance avec le clair ressenti
par Nell74 Sam 22 Déc 2018 - 3:11

» Bon anniversaire Puppy
par Mirzoune Mer 19 Déc 2018 - 19:19

» Biodisponibilité de la curcumine: où trouver la plus assimilable?
par Luc Mer 19 Déc 2018 - 17:34

» Bon anniversaire Rogerw
par Mirzoune Mer 19 Déc 2018 - 14:28

» Vitamine D et Grippe
par Luc Sam 15 Déc 2018 - 22:44

» Thérapie Gerson
par Luc Jeu 13 Déc 2018 - 20:02

» Quand les symptômes s'aggravent: Désencrassage, effet rebond, crise de guérison?
par Luc Lun 10 Déc 2018 - 14:44

» La lumière LED fatigue et altère la macula
par Luc Lun 10 Déc 2018 - 10:53

» Histoire drôle en images - Funny clip
par Luc Lun 10 Déc 2018 - 8:30

» MS - SEP bloquée par l'aspirine
par Luc Ven 7 Déc 2018 - 21:01

» On nous enfume !
par Luc Mer 5 Déc 2018 - 23:16

» Vitamine D et effets immunitaires sur l'asthme
par Luc Dim 2 Déc 2018 - 19:57

» Méthode pour bien s'endormir
par Proserpine Jeu 29 Nov 2018 - 19:15

» Promo -50% sur le produit A-C-E sélénium zinc
par Luc Mer 28 Nov 2018 - 10:44

» Vitamine D pour soigner la grippe
par Luc Mer 28 Nov 2018 - 9:11

» Tisanes aux épices et MCT
par Luc Lun 26 Nov 2018 - 16:58

» Remèdes chinois pour booster son Qi
par Gaffal Ven 23 Nov 2018 - 22:49

» Dernières Promos (aller au dernier message)
par Mirzoune Mer 21 Nov 2018 - 21:01

» Bon anniversaire lazazi fifi
par Mirzoune Mar 20 Nov 2018 - 11:35

» Bon anniversaire Monik
par Flo Lun 19 Nov 2018 - 17:05

» presentation Koponic
par Mirzoune Lun 19 Nov 2018 - 11:08

» Les forces de la terre
par Proserpine Dim 18 Nov 2018 - 18:50

» Comment soigner une blessure et régénérer la peau
par Mirzoune Dim 18 Nov 2018 - 10:10

» Entrez en harmonie avec votre corps et l'univers
par Luc Jeu 15 Nov 2018 - 10:03

» Probiotique et ostéoporose
par Luc Jeu 15 Nov 2018 - 9:14

» Bon anniversaire Lulu
par Mirzoune Dim 11 Nov 2018 - 10:57

» Moteur de recherche autre que Google
par Luc Dim 11 Nov 2018 - 8:55

» La plaque mucoïde une priorité ?
par Flo Sam 10 Nov 2018 - 21:45

» Et si la maladie se cachait dans votre bouche ?
par Flo Sam 10 Nov 2018 - 21:38

» Lavement mode d’emploi
par Luc Sam 10 Nov 2018 - 17:59

» Un très bon anniversaire Luc
par Celine57 Sam 10 Nov 2018 - 9:22

» Je me souviens donc je me trompe
par Luc Jeu 8 Nov 2018 - 13:40

» Gif/Jpeg/Png Différences
par Proserpine Mer 7 Nov 2018 - 12:14

» Ne-m'appelez-plus - Télémarketing
par Proserpine Mer 7 Nov 2018 - 11:33

» Foot en délire
par Luc Mer 7 Nov 2018 - 9:34

» Dauphins en spectacle
par Luc Mer 7 Nov 2018 - 9:27

» Idées pour varier le petit déj
par Luc Mer 7 Nov 2018 - 9:26

» Bon anniversaire Pierrette
par Pierrette Mer 7 Nov 2018 - 8:37

» Dites adieu au diabète
par Luc Mar 6 Nov 2018 - 11:31

» Mangue dans les salades
par Luc Jeu 1 Nov 2018 - 13:00

» Jeûne et sport
par Luc Mer 31 Oct 2018 - 17:18

» Chez le Kiné - Massage (Sketch)
par Luc Mer 31 Oct 2018 - 12:12

» Le sucre : Chronique d'un tueur
par Gaffal Lun 29 Oct 2018 - 20:47

» Changement d'heure
par Luc Sam 27 Oct 2018 - 8:28

» Cancer : un traitement simple et non toxique. Extraits
par Luc Ven 26 Oct 2018 - 11:45

» Le corps subtil
par astree Jeu 25 Oct 2018 - 13:50

» Les mémoires épigénétiques
par Flo Jeu 25 Oct 2018 - 10:25

» Le beurre est-il de retour ?
par Luc Mar 23 Oct 2018 - 12:33

» idées pour faire des jus
par Luc Lun 22 Oct 2018 - 20:57

» Microbiote et pathologies auto-immunes
par Gaffal Sam 20 Oct 2018 - 22:35

» Découvrez la qualité de l’eau du robinet de votre commune
par Proserpine Mar 16 Oct 2018 - 12:16

» Propolis verte et cancer
par Mirzoune Mar 16 Oct 2018 - 9:20

» FUT2 sécrétor ou non sécretor ?
par Parsifal Lun 15 Oct 2018 - 14:26

» Intestins gonflés : questions Sibo and Co
par Luc Sam 13 Oct 2018 - 11:05

» Comment optimiser l'assimilation du fer
par Parsifal Sam 13 Oct 2018 - 10:23

» The Plant Paradox - Dr Gundry
par Parsifal Sam 13 Oct 2018 - 10:17

» Le CBD - Cannabidiol
par Mirzoune Sam 13 Oct 2018 - 9:41

» Connaissez-vous le Magnésium glycinate?
par Parsifal Ven 12 Oct 2018 - 23:52

» Médecine individualisée, épigénétique et nutrigénomique
par Parsifal Ven 12 Oct 2018 - 23:31

» Comment j'alcalinise mon corps
par Parsifal Ven 12 Oct 2018 - 23:19

» Où trouver du calcium ailleurs que dans les laits animaux?
par Parsifal Ven 12 Oct 2018 - 23:14

» Briquettes moelleuses au curcuma SGSC
par Luc Mar 9 Oct 2018 - 11:48

» Joyeux anniv Mezame
par Mezame Dim 7 Oct 2018 - 21:04

» Pasteur/Koch
par Proserpine Dim 7 Oct 2018 - 15:39

» Bon anniversaire Matogato
par Mirzoune Sam 6 Oct 2018 - 10:08

» Bon anniversaire Johnny/Bak
par Mirzoune Jeu 4 Oct 2018 - 19:46

» Les facteurs déclenchants supposés de la fibromyalgie
par sumerien Jeu 4 Oct 2018 - 19:19

» Les oméga-6 oxydés sont coupables – Pas le cholestérol LDL !
par Luc Mer 3 Oct 2018 - 10:34

» Magnésium et taurine pour le cerveau
par Flo Mar 2 Oct 2018 - 11:12

» Présentation de Parsifal
par Mirzoune Mar 2 Oct 2018 - 8:28

» Battage médiatique sur l'huile de coco
par Luc Mar 2 Oct 2018 - 8:19

» ALA: acide alpha-lipoïque et chélation
par Luc Lun 1 Oct 2018 - 18:46

» Index glycémique des laits végétaux
par Luc Lun 1 Oct 2018 - 18:43

» L'aspirine est pro-métabolique et anti-cancer
par Luc Lun 1 Oct 2018 - 18:12

» Renverser l’autisme
par Parsifal Lun 1 Oct 2018 - 15:21

» Maladies auto-immunes: rééquilibrer le système immunitaire
par Parsifal Lun 1 Oct 2018 - 15:20

» Kitava (Nouvelle Guinée), l’île où l’acné n’existe pas
par Parsifal Lun 1 Oct 2018 - 15:18

» Bon anniversaire jpwax
par Mirzoune Lun 1 Oct 2018 - 11:43

» Comprendre l’homéopathie
par Proserpine Dim 30 Sep 2018 - 20:03

» De l’huile d’olive à la place des antiacides
par Proserpine Dim 30 Sep 2018 - 15:02

» Le jeûne thérapeutique et ses effets combinés à la chimiothérapie
par Luc Ven 28 Sep 2018 - 10:30


Perdre du poids sans faire le yoyo

Aller en bas

Perdre du poids sans faire le yoyo

Message  Luc le Dim 3 Déc 2017 - 13:52

Pourquoi ne Puis-je pas Perdre du Poids ?
Manger Moins et se Dépenser Davantage n’est pas la Solution
Pour Retrouver la Taille de vos Vingt Ans
Quoiqu’en Disent les Diététiciens !

D'où est-ce que je tire mon énergie? Les glucides ou les graisses, principalement. Mais si vous pensez que manger moins (que ce que vous dépensez) et faire de l'exercice pour accélérer le métabolisme résoudra le problème à moyen terme (5 ans), vous aurez tort dans 95% des cas. (1) En outre, vous prenez le mauvais chemin si vous êtes souvent stressé (cortisol) ou mangez 55% de vos calories issus des glucides, comme le conseille pourtant la HAS (autorité de santé). Manger moins et se dépenser plus n'est pas la solution, même lorsque votre médecin pointe le coupable: Cela ne tient qu’à vous, cela dépend entièrement de votre volonté. Quand 9 personnes sur 10, bien intentionnées, n'arrivent pas à atteindre l’objectif fixé, ce n'est pas votre faute mais la méthode qui est en cause ! Ne culpabilisez donc pas. Nous allons expliquer pourquoi, avec l’aide du Dr. Jason FUNG, néphrologue, et co-auteur du livre que je suis en train de lire … (2)

Le guide complet du jeûne
Soignez votre corps par le jeûne intermittent, alterné et étendu.

Tout d’abord, précisons que vous n’êtes pas obligé de faire un jeûne hydrique strict. Mais en cas de pathologie, ce sera souvent indispensable afin de déclencher le processus appelé « mitophagie » (autophagie des mitochondries qui sont dysfonctionnelles, c’est-à-dire l’apoptose programmée des cellules qui déconnent ou qui ont besoin d’être recyclées).  Ici, « Mito » fait référence à la mitochondrie. Les mitochondries sont les cellules énergétiques.

Mitochondrie et énergie
La principale façon d'optimiser, de réparer et de régénérer vos mitochondries est de leur fournir le meilleur carburant possible. Oui, mais pas que !
Si vous réduisez l’inflammation, gérer bien la sensibilité à l’insuline, carburer bien en apportant le meilleur carburant possible – ni trop vite ni en excès – vous pourrez optimiser les fonctions.
Lorsque l'autophagie et la mitophagie sont inhibées par une mauvaise alimentation, ce sera difficile d’y arriver. (3-4)
Oui, mais quelle source? Peu importe que ce soit des glucides ou des lipides, pourvu qu’il y ait les deux sources présentes! Bien sûr, on privilégiera le fait-maison et les aliments non dénaturés (…). Reste à déterminer les proportions, mais pas comme l’ont fait les Autorités de Santé, genre L30 P15 G55 %
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Jeûner, oui, mais comment ?
3 à 5 jours tous les mois par exemple. 5 jours sont souvent nécessaires si vous souffrez d’une pathologie. Nous ne fixerons pas de durée préétablie car nous devons rester à l’écoute de nos sensations (…). On s’informe aussi afin de ne pas faire n’importe quoi ! Nous en reparlerons plus tard, quand je commenterais certains passages du livre.
Vous pouvez aussi commencer par pratiquer le régime 5.2 ou mieux 16.8 afin d’habituer l’organisme à fonctionner en mode lipolyse, càd carburer avec les graisses, mais pas que. C’est le switch qui pose généralement un problème, mais pas pour tout le monde (…).

Le régime 5.2
5 jours par semaine vous mangez normalement (comprenez que vous mangez méditerranéen) et 2 jours par semaine, non consécutifs, vous mangez 500 ou 600 calories, selon que vous êtes un  une femme ou un homme. Par exemple, le matin 2 œufs sur le plat et une pomme ; vers 18 H ou quand vous voulez, une petite truite (30 cm) précédée d’une belle salade verte mixte, avec une demi-tomate et une càc d’huile.
Cette approche vous permet de vous familiariser en douceur avec les aliments ad hoc, et vous laisse le temps de vous acclimater. Mais certains préféreront passer tout de suite à la vitesse supérieure, sans tenir compte des contrecoups possible (désencrassage – maux de tête et nausées). Cela vous laisse aussi le temps de vous informer …

Le régime 16.8
Vous mangez pdt une fenêtre de 8 heures. Vous jeûnez de 20 H à midi, le lendemain. Au début, je le faisais jusque 10H, puis 11 H. On s’adapte selon son ressenti et on se fait guider si besoin (hypoglycémie).
Dans le régime 16.8 il doit y avoir une fenêtre minimale de 12H, mais les bénéfices santé (cerveau, mitophagie), ne se mettent en place vraiment que si vous atteignez une durée de jeûne de +/ 16 heures. Vous pouvez aussi ne faire qu’un seul repas par jour, le soir par exemple (ou quand ça vous arrange), et prendre le matin un bouillon de volaille fait-maison (et non pas un simple potage), une fois que vous avez atteint un rythme de croisière, un jour sur deux. Une fois que vous maitrisez la bête. Comprenez que vous n’êtes plus dépendant d’un apport de glucides, toutes les 2 ou 3 heures.  Notez aussi qu’ il vaut mieux varier les approches afin que le cerveau n’ait pas l’impression que vous entrez en mode famine sinon il va ralentir le métabolisme et vous allez souffrir d’une sous-métabolisation : manque de tonus, sensation de froid, etc. Un organisme sous-vital, si on fait court. Nous développerons plus tard Wink Il faut alterner, encore une fois. (5)

Références:
1. Voir le livre de Jason Fung pour les études qui établissent ce lien.
2. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
3. Chris Masterjohn : Mitochondrie et énergie
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
4. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
5. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Luc le Dim 3 Déc 2017 - 23:54, édité 4 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 6452
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 65
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

L'insuline est aux commandes

Message  Luc le Dim 3 Déc 2017 - 13:58

Un modèle unique ?
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Un niveau élevé d’insuline empêche de passer en mode lipolyse ou de brûler le glycogène stocké dans le foie. On ne passe plus ! Vous stockez dans les cellules adipocytes …
Un burn-out ou un stress latent constant augmente le niveau de cortisol et arrête le mode de combustion des graisses aussi. Vous connaissez probablement l’adage qui dit que quand on stresse, on fait du mauvais gras ! C’est bien vrai. Je ne vais pas développer ici, sinon, je n’arriverais pas à la fin de cet article, où je vais noyer le poisson  Wink

Insensibilité progressive à l’insuline
La résistance à l'insuline entraîne un gain de poids, par ex. dans le diabète II ou en cas d’obésité, même quand vous faites des efforts et que vous mangez moins que ce qui est nécessaire pour vous situer sous le niveau des dépenses énergétique (métabolisme de base + activités). Manger moins et dépenser plus est une voie sans issue, car le cerveau va atteindre un plateau lorsque le métabolisme ralentira pour adapter les besoins. Sauf si vous rusez, alternez votre mode de fonctionnement. Nous en reparlerons plus tard. Encore Wink

Haut niveau de cortisol

Exemple 1 : Douleur chronique
Disons que vous souffrez d'un syndrome de douleur chronique, ou de fibromyalgie. Cela augmente votre niveau de stress et votre cortisol est chroniquement élevé. Cela conduit à une forte stimulation de l’emploi de glucose et de l'insuline. Cela entraîne souvent un gain de poids. Puisque le cortisol est votre problème, alors vous devez utiliser des traitements qui ciblent cette voie. Ceci inclurait le traitement médical pour la douleur chronique, l'acuponcture, le massage, la méditation, le yoga etc. Ceci aidera à abaisser votre niveau de cortisol et consécutivement vous permettra de traiter plus facilement le problème de gain de poids.
Mais si vous prenez continuellement un médoc à base de cortisone, cela ne fonctionnera pas.
Réduire votre apport en glucides ou en calories ne fonctionnera pas particulièrement bien. C'est parce que ce ne sont pas ces problèmes qui augmentent le niveau d'insuline, en premier lieu.

Exemple 2 : Mauvais style de vie : Travail physique ou pénible + durée de sommeil trop courte ou déficiences nutritionnelles
Supposons que vous êtes chroniquement privé de sommeil. Trop court. Nous savons que cette situation augmente les niveaux de cortisol et entraînera un gain de poids. Abaisser les glucides dans votre alimentation ne sera pas particulièrement couronné de succès, parce que ce n'était pas votre problème. Cela fonctionnera un temps et puis … Retour à la case départ, avec un rab de 10 %.
Vous devez soit trouver un nouvel emploi, soit améliorer votre hygiène de sommeil, soit simplement dormir davantage et vous aérer ! Tournez-vous vers une technique de relaxation, comme l’EFT ou la sophrologie. Ce sera le début du processus, du changement … Plus facile à dire qu’à faire, c’est d’accord. Wink

Exemple 3 : Résistance à l’insuline
Supposons que votre problème principal est le cycle de la résistance à l'insuline. Ce cercle vicieux s'est développé au fil des décennies et la résistance à l'insuline est maintenant le problème principal (insensibilisation des récepteurs à l’insuline). Réduire les glucides peut ne pas être le traitement le plus efficace. Pourquoi? Parce que votre problème est la résistance à l'insuline. (6) Abaisser les glucides réduira l'insuline et réduira le cercle vicieux, mais ce cycle existe depuis trop longtemps chez la plupart des individus, et pas toujours de manière perceptible (progression lente, sous le manteau).
Que devez-vous donc faire? Rappelez-vous que la question de la résistance à l'insuline est surtout une question de «quand manger». Par conséquent, pour briser la résistance, vous avez besoin d'une période prolongée avec un niveau bas d’insuline. Cela signifie que le jeûne sera plus efficace ici que la simple restriction de glucides. Vous aurez également besoin de temps, car il a fallu du temps pour que l’insensibilité se développe et il faudra du temps pour résoudre ce problème.

Et donc, quelle est la solution?
Manger peu de glucides fait partie du problème (70%) mais si vous ralentissez le métabolisme ou si vous figurez parmi les catégories de personnes « problématiques » (burn out, diabète, stress fréquent, obésité, manque de sommeil, etc.) cela ne durera pas très longtemps ou vous allez manquer la cible.
Le jeûne intermittent ou le jeûne alterné est le moyen d'atteindre votre objectif si vous souffrez d'une pathologie: Vous devez réinitialiser les compteurs et entrer en mode mitophagie.  

Mauvaise distribution de l’énergie
L'obésité n'est pas causée parce qu’on ingère trop de calories ou parce qu’on en dépense trop peu. Le problème avec l'obésité est une mauvaise distribution de l'énergie, pas la quantité. L'énergie apportée par l’alimentation est détournée vers le stockage des graisses au lieu d'être brûlée (bien carburer). L'insuline est le principal régulateur hormonal de ce processus. L'insuline excessive provoque l'obésité.
Donc, la perte de poids dépend de la diminution des aliments qui stimulent l'insuline, mais il faudra aussi briser le cycle de résistance à l'insuline.


Référence :
6. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Dr. Jason Fung, nephrologist and bestseller for “The complete guide to fasting”.

Interesting links:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] (myths)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  
=> débloquer le code en cas de problème de surpoids / d’obésité.


Dernière édition par Luc le Dim 3 Déc 2017 - 14:29, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 6452
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 65
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Perdre du poids sans faire le yoyo

Message  Luc le Dim 3 Déc 2017 - 14:13

Mangez moins, se dépenser plus ?

La Haute Autorité de Santé maintient ses recommandations (L12 P33 G55)

Alors pourquoi le modèle actuel ne fonctionne-t-il pas? La principale raison de l'échec de la restriction calorique est que le corps, via un mécanisme de survie programmé, abaisse son taux métabolique de base (BMR : Basal Metabolic Rate) lorsque l'apport calorique est réduit. (7)

Par conséquent, lorsque le corps absorbe moins de calories, il s’adaptera et cherchera à brûler également moins. Cela conduit à des niveaux d'énergie réduits, des fringales (qui impliquent des changements au niveau des hormones de satiété) et des difficultés à avoir chaud (extrémités des membres froids). ( 8 )

Le pire est encore à venir car, quand le BMR tombe assez bas pour correspondre juste à l'apport calorique, la perte de poids stagne ou même s'inverse. Nous le savons maintenant depuis environ un siècle, et les résultats sont assez souvent réitérés depuis, dans les études. En outre, l'exercice s'est révélé être un outil inefficace pour prévenir et inverser le gain de poids à long terme. Même si cela est bénéfique en termes de santé. Les raisons possibles sont une augmentation de la faim après l'exercice, avec compensation et des périodes de repos plus longues. Ainsi, ni la manipulation de l'apport calorique, ni la quantité d'exercice, ne seront suffisantes pour perdre du poids lorsque vous avez atteint un plateau (stagnation). (9)

NDLR : Et si vous faites l’andouille en descendant plus bas qu’une diminution de 20 % de vos besoins caloriques (par exemple 1600 K/cal au lieu de 2000 K/cal. pour une personne de 1m75 et 65 kg), vous allez crier au-secours une fois l’objectif atteint ou quand vous serez bloqué à un palier qui stagne depuis trop longtemps, à vos yeux. J’en ai fréquenté qques andouilles sur les fora, bloqué(e)s à 1200 K/cal. ou qui souhaitaient entrer dans leur maillot de bain, à l’approche de l’été… Le corps a une mémoire et on ne lui fait pas faire ce qu’on veut, impunément, éternellement (…). :twisted:

La clé pour perdre du poids est le piochage / le prélèvement dans les réserves de graisse du corps (adipocytes) pour produire de l'énergie, et l'hormone principale qui contrôle cela est l'insuline. Manger des aliments, en particulier des glucides, tout au long de la journée, maintient des niveaux élevés d'insuline, même si l'apport calorique global est réduit. Cela indique au corps qu’il doit arrêter la lipolyse (brûler les graisses) tout en activant la lipogenèse (création de graisse), entraînant un gain de masse grasse.

D'un autre côté, s'abstenir de tout apport calorique, pendant une longue période, abaisse les niveaux d'insuline et permet de remettre en marche la lipolyse, ainsi le corps est autorisé à piocher dans ses réserves de graisse pour produire de l'énergie. Cette pratique est appelée le jeûne intermittent et a des effets physiologiques distincts de ceux de la restriction calorique. C’est ainsi que nos ancêtres ont fonctionné il y a 10.000 ans, jusqu’à la sédentarisation.  

Pendant les périodes de jeûne, non seulement le BMR est maintenu par l'augmentation des taux de noradrénaline, (10) mais il n'y a pas non plus d'augmentation nette de la faim, (11) mesurée par les niveaux de ghréline. En outre, le jeûne intermittent préserve également la masse corporelle maigre, (12) et permet donc d’épargner la masse musculaire.
Les gens ne peuvent pas simplement prendre la décision de brûler plus de calories ou de se sentir moins affamés. Ce sont des problèmes physiologiques et ces problèmes doivent être traités par la physiologie. Il est temps d'arrêter d’enguirlander les gens à cause de leur soi-disant manque de volonté et de commencer à leur montrer comment perdre du poids de façon saine, sans se torturer les méninges.


Source: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Références:

7. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

8. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

9. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

10. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

11. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] (pas d’augmentation de la faim)

12 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] (masse maigre préservée - muscles)

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 6452
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 65
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Perdre du poids sans faire le yoyo

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum