Mirzoune et Ciboulette SGSC
Bienvenue sur Mirzoune et Ciboulette!
Derniers sujets
» Le corps subtil
par Luc Aujourd'hui à 17:11

» Nouveau cadeau de la vie
par Mirzoune Aujourd'hui à 14:21

» idées pour faire des jus
par Luc Aujourd'hui à 12:59

» Histroire drôle en images - Funny clip
par Luc Aujourd'hui à 10:02

» Microbiote et pathologies auto-immunes
par Luc Hier à 21:48

» Découvrez la qualité de l’eau du robinet de votre commune
par Proserpine Mar 16 Oct 2018 - 12:16

» Propolis verte et cancer
par Mirzoune Mar 16 Oct 2018 - 9:20

» FUT2 sécrétor ou non sécretor ?
par Parsifal Lun 15 Oct 2018 - 14:26

» Cancer : un traitement simple et non toxique. Extraits
par Luc Lun 15 Oct 2018 - 9:02

» Faire connaissance avec le clair ressenti
par Nell74 Dim 14 Oct 2018 - 13:35

» Intestins gonflés : questions Sibo and Co
par Luc Sam 13 Oct 2018 - 11:05

» Comment optimiser l'assimilation du fer
par Parsifal Sam 13 Oct 2018 - 10:23

» The Plant Paradox - Dr Gundry
par Parsifal Sam 13 Oct 2018 - 10:17

» Le CBD - Cannabidiol
par Mirzoune Sam 13 Oct 2018 - 9:41

» Connaissez-vous le Magnésium glycinate?
par Parsifal Ven 12 Oct 2018 - 23:52

» Médecine individualisée, épigénétique et nutrigénomique
par Parsifal Ven 12 Oct 2018 - 23:31

» Comment j'alcalinise mon corps
par Parsifal Ven 12 Oct 2018 - 23:19

» Où trouver du calcium ailleurs que dans les laits animaux?
par Parsifal Ven 12 Oct 2018 - 23:14

» La lumière LED fatigue et altère la macula
par Luc Ven 12 Oct 2018 - 14:56

» Briquettes moelleuses au curcuma SGSC
par Luc Mar 9 Oct 2018 - 11:48

» Bon anniversaire Mezame
par Mezame Dim 7 Oct 2018 - 21:04

» Pasteur/Koch
par Proserpine Dim 7 Oct 2018 - 15:39

» Bon anniversaire Matogato
par Mirzoune Sam 6 Oct 2018 - 10:08

» Bon anniversaire johnny-bak
par Mirzoune Jeu 4 Oct 2018 - 19:46

» Les facteurs déclenchants supposés de la fibromyalgie
par sumerien Jeu 4 Oct 2018 - 19:19

» Les oméga-6 oxydés sont coupables – Pas le cholestérol LDL !
par Luc Mer 3 Oct 2018 - 10:34

» Magnésium et taurine pour le cerveau
par Flo Mar 2 Oct 2018 - 11:12

» Présentation de Parsifal
par Mirzoune Mar 2 Oct 2018 - 8:28

» Battage médiatique sur l'huile de coco
par Luc Mar 2 Oct 2018 - 8:19

» ALA: acide alpha-lipoïque et chélation
par Luc Lun 1 Oct 2018 - 18:46

» Index glycémique des laits végétaux
par Luc Lun 1 Oct 2018 - 18:43

» L'aspirine est pro-métabolique et anti-cancer
par Luc Lun 1 Oct 2018 - 18:12

» Renverser l’autisme
par Parsifal Lun 1 Oct 2018 - 15:21

» Maladies auto-immunes: rééquilibrer le système immunitaire
par Parsifal Lun 1 Oct 2018 - 15:20

» Kitava (Nouvelle Guinée), l’île où l’acné n’existe pas
par Parsifal Lun 1 Oct 2018 - 15:18

» Bon anniversaire jpwax
par Mirzoune Lun 1 Oct 2018 - 11:43

» Comprendre l’homéopathie
par Proserpine Dim 30 Sep 2018 - 20:03

» De l’huile d’olive à la place des antiacides
par Proserpine Dim 30 Sep 2018 - 15:02

» Le jeûne thérapeutique et ses effets combinés à la chimiothérapie
par Luc Ven 28 Sep 2018 - 10:30

» Bon anniversaire Galaanes
par Mirzoune Ven 28 Sep 2018 - 9:28

» Comment guérir votre métabolisme. Livre
par Luc Ven 28 Sep 2018 - 8:02

» Biodisponibilité de la curcumine: où trouver la plus assimilable?
par Gaffal Jeu 27 Sep 2018 - 22:45

» Pain SG au thon et au cerfeuil
par Luc Mer 26 Sep 2018 - 7:57

» Bon anniversaire Angely
par Mirzoune Mar 25 Sep 2018 - 12:16

» Bon anniversaire Florence
par Nell74 Lun 24 Sep 2018 - 17:47

» Métaux Lourds : Pollution invisible
par Luc Lun 24 Sep 2018 - 11:19

» Shiitake: Le champignon « coup de fouet »
par Luc Dim 23 Sep 2018 - 15:25

» Bon anniversaire Cateli
par Mirzoune Dim 23 Sep 2018 - 8:57

» Bon anniversaire Bredan
par Mirzoune Dim 23 Sep 2018 - 8:55

» Danse du fou à pattes bleues
par Proserpine Dim 23 Sep 2018 - 8:09

» Histoires drôles et blagues ...
par Mirzoune Jeu 20 Sep 2018 - 9:25

» Cake SG teff sarrasin aux petits raisins
par Luc Mer 19 Sep 2018 - 14:36

» Présentation - Virginie94
par Mirzoune Lun 17 Sep 2018 - 13:21

» Les animaux malades de leurs croquettes
par Proserpine Sam 15 Sep 2018 - 21:36

» Bouillon de poule: Un incontournable!
par Proserpine Sam 15 Sep 2018 - 17:57

» Vitamines liposolubles A, D, E, K. Quelles proportions?
par Luc Sam 15 Sep 2018 - 17:57

» Huile de poisson et effet sur la thyroïde
par Luc Ven 14 Sep 2018 - 18:05

» rentrée cheznous en Béarn (64)
par Proserpine Ven 14 Sep 2018 - 17:43

» me voilà - Hérode
par Hérode Ven 14 Sep 2018 - 16:31

» Métabolisme du fer
par Luc Ven 14 Sep 2018 - 10:17

» Mort cérébrale et don d'organes
par Proserpine Mer 12 Sep 2018 - 19:09

» Présentation Sumerien
par Luc Mar 11 Sep 2018 - 20:42

» cake potiron ou courge
par Luc Lun 10 Sep 2018 - 16:10

» Le sel oui ! Mais lequel ?
par Luc Lun 10 Sep 2018 - 14:25

» Bon anniversaire Noa
par Mirzoune Dim 9 Sep 2018 - 10:43

» Eau ou café pour s'hydratater ?
par Luc Jeu 6 Sep 2018 - 10:38

» Cancer & Huiles Essentielles – Soins de support
par Mirzoune Jeu 6 Sep 2018 - 9:53

» Régime anti-Alzheimer
par Luc Mar 4 Sep 2018 - 11:30

» Smoothie Vert Tangerine et banane
par Luc Lun 3 Sep 2018 - 10:54

» Substances naturelles anti-douleur. Tableau
par Luc Dim 2 Sep 2018 - 15:09

» Cake à la banane
par Luc Sam 1 Sep 2018 - 17:23

» Vitamine C
par Flo Jeu 30 Aoû 2018 - 11:45

» Une nouvelle étude démontre l’inefficacité des oméga-3
par Luc Mar 28 Aoû 2018 - 16:39

» Présentation Alexenforme: La santé optimale, à la recherche du chemin
par Luc Lun 27 Aoû 2018 - 17:38

» Huile de coco : un « pur poison » explique une professeure de Harvard
par Luc Lun 27 Aoû 2018 - 10:08

» Taux de Prolamines dans les céréales et pseudo céréales
par Gaffal Dim 26 Aoû 2018 - 18:05

» Vidéo étonnante, marrante ou ...
par Gaffal Sam 25 Aoû 2018 - 22:07

» Présentation - Panchito
par Mirzoune Jeu 23 Aoû 2018 - 9:37

» Présentation d'un retraité heureux - angely17
par joséphine Mer 22 Aoû 2018 - 11:52

» Fécondation in vitro, Thyroïde et avoine
par sossophiphie Lun 20 Aoû 2018 - 23:54

» Ashwagandha et votre cerveau
par Luc Lun 20 Aoû 2018 - 13:23

» Le génome complet du blé tendre séquencé pour la première fois
par Mirzoune Lun 20 Aoû 2018 - 11:51

» Par quoi remplacer - et bonnes adresses accessoirement
par Proserpine Lun 20 Aoû 2018 - 9:57

» Petit dej de Luc
par Luc Dim 19 Aoû 2018 - 8:01

» Petits pains coco & teff
par Proserpine Sam 18 Aoû 2018 - 10:18

» Comment la curcumine agit contre le cancer
par Luc Ven 17 Aoû 2018 - 10:16

» Carbs vs Fats & Mitochondria
par alexenforme Jeu 16 Aoû 2018 - 10:34

» Blagues et histroires drôles
par Luc Mer 15 Aoû 2018 - 16:10

» bonjour à tous. Philipou
par Mirzoune Mer 15 Aoû 2018 - 15:15

» Bicarbonate contre l'inflammation
par Luc Dim 12 Aoû 2018 - 12:26

» Que regardez-vous sur ARTE?
par Proserpine Dim 12 Aoû 2018 - 9:50

» Où achetez-vous vos compléments alimentaires ?
par nittygritty Sam 11 Aoû 2018 - 13:24

» Dernières Promos (aller au dernier message)
par Mirzoune Ven 10 Aoû 2018 - 19:30

» Comment soigner et augmenter son métabolisme – Respiration mitochondriale
par Luc Mer 8 Aoû 2018 - 11:38

» Dioxyde de titane
par Hérode Mar 7 Aoû 2018 - 22:56

» Bonjour à tous - de la part de Lilo
par Hérode Mar 7 Aoû 2018 - 10:23

» Balade en Brenne
par Mezame Dim 5 Aoû 2018 - 22:15

» Équilibre électrolytique et fonction surrénalienne
par Luc Jeu 2 Aoû 2018 - 10:20

» j'me presente je m'appelle henry...j'aimerais bien réussir ma vie...
par Luc Mar 31 Juil 2018 - 9:36


Mouse data links microbiome changes to lupus severity and complications

Aller en bas

Mouse data links microbiome changes to lupus severity and complications

Message  Flo le Sam 9 Déc 2017 - 18:53

Probiotic strains found in yogurts may help prevent complications associated with lupus, according to new data that reports female mice given Lactobacillus have an altered microbiome and reduced symptoms.

The research, published in BMC,s open access journal microbiome, follows on from previous research found mice with lupus had lower lewer levels of Lactobacillus family of bacteria in their microbiome make-up. Now the same team have reported that several strains of Lactobacillus found in yogourt and other dairy could reduce lupus sverity and prevent certain complications assiciated with the condition by altering gut bacteria.

"in our 2014 paper, we found that mice with lupus had decreased amouts of Lactobacillus, which led to our hypothesis that adding this bacteria could ameliorte disease symtoms" said Dr Xin Luo from Virginia Tech.

Luo added that in the previous work she and her colleagues also found that the mice had a "leaky gut" - a condition that affects the intestinal lining and can lead to inflammation and inflammatory conditions.

"Probiotic, such as Lactobacillus, work by patching up and reversing the leakey gut" she said - nothing that the new study demontrates the mécanisms behind the previously identitified association between lupus and Lactobacillus

Lupus and microbiome

Lupus is an autoimmune disease that that can cause, chronic fatigue, joint pain, rash, fever, renal failure.

The new study focuses especially on lupus nephritis, or inflammation of the kidney that cause lupus.

According tu the US National Ressource Center of Lupus, lupus nephritis usually develops within the first five years after symtoms start, and as many as 40 % of all people with lupus, and up to two-thirds of children with the disease, will develop kidney complications.

"using a classical model of lupus nephritis, MRL/lpr, we found a marked depletion of Lactobacillales in the gut microbiota, " wrote the team. "Increasing Lactobacillales  in the gut improved renal fonction of these mice and prolonged their survival"

They used a mixture of 5 Lactobacillus strains (Lectobacillus oris, Lactobacillus rhamnusus, Lactobacillus reteri, Lactobacillus johnsonii, and Lactobacillus gasseri), however it was found that "L. reuteri an uncultured Lactobacillus sp. accounted for most of the observed effects"

Lactobacillus treament contributed to an anti-inflammatory environnement by decreasing IL-6 an increasing IL-10 production in the gut, the team added.

Luo added that the Lactobacillus was only found to affect female mice and not the male - nothing that lupus is 10 times more prevalent in females than in males.

"we think that testosterone is supressing the effect of the healthy bacteria. Before our study, researchers had never looked at male hormones supressing the probiotic effect before" she said.


Probiotic potential ?

Although the research was limited to mice with lupus and kidney inflamation, and more work would need to be done to determine whether Lactobacillus has the same effect in humans, Luo emphasized that yogourt and probiotic supplement are considered safe.

"If a lupus patient is female and also has kidney inflammation, there would be no harm in adding yogurt or probiotic supplement to the diet" she said.

Furthermore now the researchers have identified the "good" bacteria that affect the severity of lupus, they hope to turn their attention to other areas of research.

"The next question is, are there bad bacteria that can be detrimental to the disease ? Luo asked "if that can be found, we can target the bad bacteria and remove them to ameliorate disease symptoms"


Source : Microbiome
Published online, Open Access, doi:https://microbiomejournal.biomedcentral.com/articles/10.1186/s40168-017-0300-8
"Control of lupus nephritis by changes of gut microbiota"
Authors : Quighui Mu, et al.



Les souches probiotiques trouvées dans les yaourts peuvent aider à prévenir les complications associées au lupus, selon ces découvertes les souris femelles ayant un microbiote altéré recevant Lactobacillus ont des symptômes atténués.

Les résultats publiés dans le microbiome open access journal de BMC, font suite à des recherches antérieures qui ont montré que les souris atteintes de lupus présentaient des concentrations plus faibles de bactéries de la famille des Lactobacillus dans leur composition de microbiome. Récemment, la même équipe a signalé que plusieurs souches de Lactobacillus trouvées dans le yaourt et d'autres produits laitiers pourraient réduire la séroprévalence du lupus et prévenir certaines complications associées à la maladie en altérant les bactéries intestinales.

"Dans notre article de 2014, nous avons constaté que les souris atteintes de lupus avaient un taux diminué de Lactobacillus, ce qui a conduit à notre hypothèse que l'ajout de cette bactérie pourrait améliorer les symptômes de la maladie", a déclaré le Dr Xin Luo de Virginia Tech.

Luo a ajouté que dans le travail précédent elle et ses collègues ont également constaté que les souris qui avaient un intestin perméable - ont la muqueuse intestinale affectée et celà peut conduire à une inflammation.

"Les probiotiques, tels que Lactobacillus, fonctionnent en réparant la perméabilité intestinale, at-elle dit - L'étude récente démontre les mécanismes de l'association précédemment identifiée entre le lupus et le lactobacille.


Lupus et microbiome

Le lupus est une maladie auto-immune qui peut causer de la fatigue chronique, des douleurs articulaires, des éruptions cutanées, de la fièvre, une insuffisance rénale.

La nouvelle étude se concentre en particulier sur la néphrite lupique, ou l'inflammation du rein qui provoque le lupus.

D'après le Centre National Américain des Ressources concernant le lupus, la néphrite lupique se développe habituellement durant les cinq premières années suivant le début des symptômes jusqu'à 40% des personnes sont atteintes de lupus et jusqu'à deux tiers des enfants developperont cette maladie dont les complications touchent les reins.

"en utilisant un modèle classique de néphrite lupique, MRL / lpr, nous avons constaté une déplétion marquée des lactobacilles dans la microbiote intestinale", écrit l'équipe. "L'augmentation des lactobacilles dans l'intestin a amélioré la fonction rénale de ces souris et prolongé leur survie"

Ils ont utilisé un mélange de 5 souches de Lactobacillus (Lactobacillus oris, Lactobacillus rhamnusus, Lactobacillus reteri, Lactobacillus johnsonii et Lactobacillus gasseri), mais il a été constaté que "L. reuteri et Lactobacillus sp. Incultes représentaient la plupart des effets observés".

Le traitement au lactobacille a contribué à un environnement anti-inflammatoire en diminuant l'IL-6 et en augmentant la production d'IL-10 dans l'intestin, a ajouté l'équipe.

Luo a ajouté que le Lactobacillus a seulement été trouvé pour affecter les souris femelles et pas le mâle - rien que le lupus est 10 fois plus répandu chez les femelles que chez les mâles.

"nous pensons que la testostérone supprime l'effet des bactéries saines Avant notre étude, les chercheurs n'avaient jamais regardé les hormones mâles supprimant l'effet probiotique avant", a-t-elle dit.


Potentiel des probiotiques?

Bien que la recherche se limite aux souris souffrant du lupus cad de l'inflammation  des reins, il est necessaire que d'autres travaux soient menés pour déterminer si le Lactobacillus a le même effet chez les humains, Luo a souligné que le yaourt et les suplements de probiotique sont considérés comme sûrs.

"Si un patient atteint de lupus est une femme , il n'y aurait aucun mal à ajouter du yaourt ou un supplément de probiotiques à l'alimentation", at-elle dit.

De plus, les chercheurs ont maintenant identifié les «bonnes» bactéries qui affectent la gravité du lupus, espérant attirer l'attention d'autres domaines de recherche.

"La prochaine question est, y at-il de mauvaises bactéries qui peuvent être préjudiciables à la maladie? Luo a demandé" si cela peut être identifié, nous pouvons cibler les mauvaises bactéries et les supprimer pour améliorer les symptômes de la maladie "

Source: Microbiome
Publié en ligne, Open Access, doi:https://microbiomejournal.biomedcentral.com/articles/10.1186/s40168-017-0300-8
"Contrôle de la néphrite lupique par des changements de microbiote intestinale"
Auteurs: Quighui Mu, et al


Dernière édition par Flo le Sam 9 Déc 2017 - 21:47, édité 7 fois

_________________
Les préjugés, les habitudes et l'ignorance concernant l'alimentation, sont si grands, que la diététique a longtemps été "le chaînon manquant de l'esprit humain" Arnold EHRET
Le chainon manquant a été découvert et décrit en 2017 dans l'Eloge du cru de Dominique Guyaux
avatar
Flo
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 1285
Date d'inscription : 20/10/2015
Age : 52
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mouse data links microbiome changes to lupus severity and complications

Message  Flo le Sam 9 Déc 2017 - 19:29

Commentaire de l'administrateur Gilbert Christian Gaumerd sur facebook 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"Encore une fois, nous repartons en escapade sur les bienfaits des probiotiques... et plus particulièrement des effets bénéfiques sur les processus inflammatoires des LAB: Lactobacillus oris, Lactobacillus rhamnosus, Lactobacillus reuteri, Lactobacillus johnsonii, and Lactobacillus gasseri.
Il est important de se rappeler que ces souches ont une présence dans le kéfir de lait fait maison, à partir de grains, ainsi que dans le yaourt. Le kéfir de lait modifiera votre microbiote intestinal, apportant de nombreux avantages, dont souvent la disparition totale des intolérances aux produits laitiers."

_________________
Les préjugés, les habitudes et l'ignorance concernant l'alimentation, sont si grands, que la diététique a longtemps été "le chaînon manquant de l'esprit humain" Arnold EHRET
Le chainon manquant a été découvert et décrit en 2017 dans l'Eloge du cru de Dominique Guyaux
avatar
Flo
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 1285
Date d'inscription : 20/10/2015
Age : 52
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mouse data links microbiome changes to lupus severity and complications

Message  Flo le Sam 9 Déc 2017 - 21:46

Pensez-vous que ces mesures probiotique et lactofermation de lait (yaourt) soit sans risque lorsqu'on a une maladie auto immune ? 

Les graisses saturées ne sont pas idéales pour une bonne imperméabilisation intestinale (source Dr Kousmine).
Les acides gras saturés sèche la peau extérieure par exemple.

Il y a l'aspect bactéries, mais aussi l'aspect metabolique, notamment l'anabolisme des enthérocytes.

Ces découvertes, bien que fort interressante ne me semble pas suffisante pour sécurisé un bon niveau de d'imperméabilité ?

Natasha Campbell Mac Bride préconise le traitement du leakey gut par les produits laitiers lactofermentés.

_________________
Les préjugés, les habitudes et l'ignorance concernant l'alimentation, sont si grands, que la diététique a longtemps été "le chaînon manquant de l'esprit humain" Arnold EHRET
Le chainon manquant a été découvert et décrit en 2017 dans l'Eloge du cru de Dominique Guyaux
avatar
Flo
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 1285
Date d'inscription : 20/10/2015
Age : 52
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mouse data links microbiome changes to lupus severity and complications

Message  Luc le Sam 9 Déc 2017 - 23:11

Flo a écrit:1. Pensez-vous que ces mesures [avec] probiotiques et [la] lacto-fermation du lait (yaourt) soit sans risque lorsqu'on a une maladie auto immune ? 

2. Les graisses saturées ne sont pas idéales pour une bonne imperméabilisation intestinale (source Dr Kousmine).
Les acides gras saturés sèchent la peau extérieure par exemple.

3.Il y a l'aspect bactéries, mais aussi l'aspect métabolique, notamment l'anabolisme des entérocytes.

Ces découvertes, bien que fort intéressantes ne me semblent pas suffisantes pour sécuriser un bon niveau d'imperméabilité ?

4. Natasha Campbell Mac Bride préconise le traitement du leaky gut par les produits laitiers lactofermentés.
1. Sans risque, non. Car 50 % des gens souffrant d'une intolérance au gluten souffrent aussi d'une intolérance à la caséine. Par mimétisme.
On peut très bien obtenir ces souches, les lactobacilli et les bifidobactéries, nécessaires à l'étanchéité intestinale, via une supplémentation, ou via un kéfir de fruits.
2. Kousmine n'avait pas encore les connaissances pour se prononcer sur "l'efficacité" de tous les acides gras. Elle ne faisait que supposer. Elle a vu juste sur pas mal de choses, mais il faut nuancer : On évitera aussi alors de jeter le bébé avec l'eau du bain Twisted Evil
3. Kousmine ne pouvait pas tout savoir, qui faisait quoi, au niveau des bonnes bactéries. Elle a avancé par expérimentation. Des découvertes ont eu lieu après sa mort ...
il y a un dosage subtil à respecter. Mais plus qu'une répartition / un équilbire, il faudrait parler d'empêcheur de prolifération, par contingentement des squatteurs opportunistes ...
Le niveau de perméabilité est sous une dépendance multi-factorielle: microbiome, acides gras saturés (MCT), zonuline, gluten ...
4. Tu peux toujours courir si tu attends un miracle avec un yaourt. Pas assez puissant. Il faut du fait-maison. Pas nécessairement avec du lait de vache. Faut voir le type de souches.
Il faudra aussi tenir compte du fait que ce sera un one-shot: La flore intestinale évoluera avec le type d'aliments: légumes ou viande ne donnera pas le même profil. Pas grave si ... 
Il y a 4 grandes familles  et des opportunistes pirat
Les opportunistes s'installeront souvent / chaque fois que le chat est allé se promener (antibiotiques - monodiète prolongée).

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5878
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mouse data links microbiome changes to lupus severity and complications

Message  Mirzoune le Dim 10 Déc 2017 - 12:39

Flo a écrit:Natasha Campbell Mac Bride préconise le traitement du leakey gut par les produits laitiers lactofermentés.
à mon avis, d'autres produits lacto-fermentés, comme la choucroute ou le kombucha, devraient avoir le même effet, sans les inconvénients de la caséine qui, contrairement au lactose, ne sera pas "digérée" par les bactéries.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission avec une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges et bio, beaucoup de cru et la natation qui me fait le plus grand bien.
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3634
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 55
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mouse data links microbiome changes to lupus severity and complications

Message  Flo le Dim 10 Déc 2017 - 13:51

Luc a écrit:

2. Kousmine n'avait pas encore les connaissances pour se prononcer sur "l'efficacité" de tous les acides gras. Elle ne faisait que supposer. Elle a vu juste sur pas mal de choses, mais il faut nuancer : On évitera aussi alors de jeter le bébé avec l'eau du bain Twisted Evil
3....
il y a un dosage subtil à respecter. Mais plus qu'une répartition / un équilbire, il faudrait parler d'empêcheur de prolifération, par contingentement des squatteurs opportunistes ...
Le niveau de perméabilité est sous une dépendance multi-factorielle: microbiome, acides gras saturés (MCT), zonuline, gluten ...
4. ...
Les opportunistes s'installeront souvent / chaque fois que le chat est allé se promener (antibiotiques - monodiète prolongée).
2. Avec mes soins dentaires j'en suis à ma 5ème antibiotérapie en 2.5 mois  Sad j'avais pas le choix... Lors des 2 dernières antibiotérapie j'ai utilisé que des Omega 6 et 3 dans un rapport 4/1 environ lors du traitement avec du charbon actif.
J'ai été vraiment beaucoup mieux que les 3 premières fois où à chaque fois j'ai fini la semaine d'antibio avec un sévère mal de crâne, j'étais transformé en usine de production de gaz  Evil or Very Mad

je dois repasser par des antibiotiques encore 1 ou 2 fois dans 3 mois, je testerais à nouveau.

J'ai consomée pas mal de choucroute durant le traitement, après l'arrêt j'ai utilisé https://fr.iherb.com/pr/p/70112 afin de repeuplé ce désert, Mariane Vivre du Forum Paleo Santé / recherche collaborative me dit avoir d'excellent résultat avec ce produit...on verra.

Sur le plan infectueux, j'étais pas trop tranquille, je tourne à 4 g de vit C par jour, il y a plein de grippe autour de moi  Suspect apparement ça fonctionne je ne l'attrappe pas  Very Happy

_________________
Les préjugés, les habitudes et l'ignorance concernant l'alimentation, sont si grands, que la diététique a longtemps été "le chaînon manquant de l'esprit humain" Arnold EHRET
Le chainon manquant a été découvert et décrit en 2017 dans l'Eloge du cru de Dominique Guyaux
avatar
Flo
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 1285
Date d'inscription : 20/10/2015
Age : 52
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mouse data links microbiome changes to lupus severity and complications

Message  Luc le Dim 10 Déc 2017 - 14:30

Flo a écrit:
Sur le plan infectueux, j'étais pas trop tranquille, je tourne à 4 g de vit C par jour, il y a plein de grippe autour de moi  Suspect apparement ça fonctionne je ne l'attrappe pas  Very Happy
Ok mais 1 à 2 gr sont suffisants.
Surveille le niveau de B9 si plus d'un gramme de vit C pdt plus d'une semaine (absorption plus difficile).

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5878
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mouse data links microbiome changes to lupus severity and complications

Message  Flo le Dim 10 Déc 2017 - 16:13

Ok, j'a i fait celà la semaine dernière.

Apparemment ça aide aussi à la réparation de mes multiples greffes osseuses, le dentiste m'a dit être très étonné de la vitesse à laquelle tout se cicatrise.
Comme quoi lorsqu'il y les bonnes briques  Cool

_________________
Les préjugés, les habitudes et l'ignorance concernant l'alimentation, sont si grands, que la diététique a longtemps été "le chaînon manquant de l'esprit humain" Arnold EHRET
Le chainon manquant a été découvert et décrit en 2017 dans l'Eloge du cru de Dominique Guyaux
avatar
Flo
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 1285
Date d'inscription : 20/10/2015
Age : 52
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mouse data links microbiome changes to lupus severity and complications

Message  Mirzoune le Dim 10 Déc 2017 - 19:00

Flo a écrit:
... a écrit:Avec mes soins dentaires j'en suis à ma 5ème antibiotérapie en 2.5 mois  :(je dois repasser par des antibiotiques encore 1 ou 2 fois dans 3 mois, je testerais à nouveau.
J'ai consomée pas mal de choucroute durant le traitement, après l'arrêt j'ai utilisé https://fr.iherb.com/pr/p/70112
Flo a écrit:Apparemment ça aide aussi à la réparation de mes multiples greffes osseuses...
Ah ouais! Quand même! Tu dois être explosée... Sans compter que c'est pas fini! Bon courage!


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission avec une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges et bio, beaucoup de cru et la natation qui me fait le plus grand bien.
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3634
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 55
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mouse data links microbiome changes to lupus severity and complications

Message  Flo le Dim 10 Déc 2017 - 19:41

Avec tout ce que j'ai appris ici  Cool et en dormant bien, j'ai réussi à bien tenir le choc au boulot, les 5 interventions étaint programmées en fin de semaine, j'ai eu chaque fois le week-end pour récupérer.

Le plus rude ça été la dégradation psychique avec les multiples antibiothérapies > perméabilité dès la première semaine...j'y suis super sensible. 
J'étais cependant assez sereine car c'est programmé et je sais comment gérer.

Après 4 jours de probiotique je  me sent bien, l'énergie est pas encore totalement revenue, j'écoute Maria Farantouri tout les matins, je l'adore drunken ça me fait un bien terrible...et vous êtes pas loin 

_________________
Les préjugés, les habitudes et l'ignorance concernant l'alimentation, sont si grands, que la diététique a longtemps été "le chaînon manquant de l'esprit humain" Arnold EHRET
Le chainon manquant a été découvert et décrit en 2017 dans l'Eloge du cru de Dominique Guyaux
avatar
Flo
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 1285
Date d'inscription : 20/10/2015
Age : 52
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mouse data links microbiome changes to lupus severity and complications

Message  Luc le Dim 10 Déc 2017 - 20:16

Flo a écrit:1.Avec tout ce que j'ai appris ici  Cool et en dormant bien, j'ai réussi à bien tenir le choc au boulot,récupérer.

2. Le plus rude ça été la dégradation psychique avec les multiples antibiothérapies > perméabilité dès la première semaine...j'y suis super sensible. 
1. Bien, c'est la nuit que le corps se reconstruit...
2. Je prendrais une petite dose de L-glutamine  Voir chez Myprotein.com. Pour aider à reconstruire la membrane. Pas trop de solanacées, hein (zonuline).
C'est l'occasion de préparer un shaker avec du collagène hydrolysé,  et du chanvre décortiqué (greenweez.com) quand tu es en route...
Porte-toi bien et
  à tous les membres de ton "équipe"

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5878
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mouse data links microbiome changes to lupus severity and complications

Message  Flo le Ven 22 Déc 2017 - 17:36

Arguments supplémentaires en défaveur des laitages :


- Les enfants en surcharge de produits laitiers sont carencés en cuivre, cela bloque la synthèse de la partie "héminique" que l'on trouve dans l'hémoglobine des GR et dans la myoglobine des muscles..mais aussi dans d'autres structures comme celles de la catalase ,des peroxydases et des cytochromes...cf'est comme ça qu'on "fabrique"des veaux sous la mère..en les carencant en cuivre..on obtient des veaux anémiés cad "blancs" et à chair molle ..tendre donc (Philippe Moog)

- la caseine contient 80% de phospho proteine, l'xés de phosphore neutralise le calcium, hors ce derniers est grandement necessaire au neurotransmetteur par exemple et les neurotransmetteur c'est la vie (Dr Willem)

- laitage et fromage neutralisent les flavonoïdes et les polyphénols que l'on prend dans les fruits et les légumes 
(Dr Willem)

_________________
Les préjugés, les habitudes et l'ignorance concernant l'alimentation, sont si grands, que la diététique a longtemps été "le chaînon manquant de l'esprit humain" Arnold EHRET
Le chainon manquant a été découvert et décrit en 2017 dans l'Eloge du cru de Dominique Guyaux
avatar
Flo
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 1285
Date d'inscription : 20/10/2015
Age : 52
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mouse data links microbiome changes to lupus severity and complications

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum