Mirzoune et Ciboulette SGSC
Bienvenue sur Mirzoune et Ciboulette!
Derniers sujets
» me voilà - Hérode
par Hérode Aujourd'hui à 11:04

» Fécondation in vitro, Thyroïde et avoine
par sossophiphie Hier à 23:54

» Ashwagandha et votre cerveau
par Luc Hier à 13:23

» Le génome complet du blé tendre séquencé pour la première fois
par Mirzoune Hier à 11:51

» Par quoi remplacer - et bonnes adresses accessoirement
par Proserpine Hier à 9:57

» Présentation Alexenforme: La santé optimale, à la recherche du chemin
par Luc Hier à 8:22

» Présentation d'un retraité heureux - angely17
par Mirzoune Dim 19 Aoû 2018 - 15:51

» Cake à la banane
par Celine57 Dim 19 Aoû 2018 - 11:07

» Petit dej de Luc
par Luc Dim 19 Aoû 2018 - 8:01

» Petits pains coco & teff
par Proserpine Sam 18 Aoû 2018 - 10:18

» Biodisponibilité de la curcumine: où trouver la plus assimilable?
par Luc Ven 17 Aoû 2018 - 10:35

» Comment la curcumine agit contre le cancer
par Luc Ven 17 Aoû 2018 - 10:16

» Carbs vs Fats & Mitochondria
par alexenforme Jeu 16 Aoû 2018 - 10:34

» Blagues et histroires drôles
par Luc Mer 15 Aoû 2018 - 16:10

» bonjour à tous. Philipou
par Mirzoune Mer 15 Aoû 2018 - 15:15

» Comment guérir votre métabolisme. Livre
par Proserpine Mar 14 Aoû 2018 - 11:24

» Bicarbonate contre l'inflammation
par Luc Dim 12 Aoû 2018 - 12:26

» Que regardez-vous sur ARTE?
par Proserpine Dim 12 Aoû 2018 - 9:50

» Où achetez-vous vos compléments alimentaires ?
par nittygritty Sam 11 Aoû 2018 - 13:24

» Dernières Promos (aller au dernier message)
par Mirzoune Ven 10 Aoû 2018 - 19:30

» Comment soigner et augmenter son métabolisme – Respiration mitochondriale
par Luc Mer 8 Aoû 2018 - 11:38

» Dioxyde de titane
par Hérode Mar 7 Aoû 2018 - 22:56

» Les animaux malades de leurs croquettes
par Proserpine Mar 7 Aoû 2018 - 17:04

» Bonjour à tous - de la part de Lilo
par Hérode Mar 7 Aoû 2018 - 10:23

» Balade en Brenne
par Mezame Dim 5 Aoû 2018 - 22:15

» Équilibre électrolytique et fonction surrénalienne
par Luc Jeu 2 Aoû 2018 - 10:20

» j'me presente je m'appelle henry...j'aimerais bien réussir ma vie...
par Luc Mar 31 Juil 2018 - 9:36

» Comprendre le fonctionnement du sodium
par Luc Lun 30 Juil 2018 - 8:33

» Substances naturelles anti-douleur. Tableau
par Luc Ven 27 Juil 2018 - 10:26

» Alerte – Mise en garde
par Luc Jeu 26 Juil 2018 - 11:56

» Présentation K-Limero
par Mirzoune Mer 25 Juil 2018 - 9:04

» Bouillon de poule: Un incontournable!
par Luc Dim 22 Juil 2018 - 21:47

» Présentation Patiloup
par Mirzoune Sam 21 Juil 2018 - 8:55

» Ghee oxydé?
par Proserpine Ven 20 Juil 2018 - 11:32

» Vitamines liposolubles et matière grasse (ratio)
par Mirzoune Mar 17 Juil 2018 - 9:39

» Motogato - Régime : bilan à trois ans et bonjour !
par Gaffal Lun 16 Juil 2018 - 10:37

» Le sucre affaiblit-il réellement le système immunitaire ?
par Luc Dim 15 Juil 2018 - 8:21

» Bon anniversaire lmichelle
par Mirzoune Sam 14 Juil 2018 - 17:41

» Le Cholestérol est un agent protecteur
par Proserpine Dim 8 Juil 2018 - 10:41

» Joyeux anniversaire Chriscool
par Luc Sam 7 Juil 2018 - 21:47

» Présentation jagiella
par Mirzoune Ven 6 Juil 2018 - 15:58

» Jus de pomme terre cru? Raw Potato Juice?
par Luc Mar 3 Juil 2018 - 12:15

» Pain châtaigne SG
par Luc Sam 23 Juin 2018 - 11:39

» L'agar-agar et les carraghnénanes perturbent le microbiote
par Gaffal Ven 22 Juin 2018 - 20:23

» Bourvil : La tactique du gendarme
par Mirzoune Jeu 21 Juin 2018 - 13:13

» Presentation de Gaffal
par Gaffal Dim 17 Juin 2018 - 20:14

» Alzheimer et exercice physique
par Proserpine Jeu 14 Juin 2018 - 8:35

» Présentation Mamoun69
par Mamoun69 Mar 12 Juin 2018 - 14:51

» le gingembre à planter
par Mirzoune Ven 8 Juin 2018 - 11:49

» curcuma et gingembre
par Chantal Ven 8 Juin 2018 - 10:39

» Bon anniversaire Chantal
par Mirzoune Jeu 7 Juin 2018 - 19:04

» Pousses de curcuma
par Chantal Jeu 7 Juin 2018 - 17:50

» immunothérapie et cancer
par Mirzoune Mer 6 Juin 2018 - 14:23

» Vitamine K2 et Respiration Cellulaire
par Gaffal Mar 5 Juin 2018 - 23:04

» Neuroplasticité du cerveau et neurogenèse
par Mirzoune Dim 3 Juin 2018 - 17:53

» Du vert pour protéger le foie
par Mirzoune Dim 3 Juin 2018 - 16:01

» Cure de jus et smoothie detox
par Luc Sam 2 Juin 2018 - 11:28

» Ginseng Panax - type Radix notoginseng
par Mirzoune Sam 2 Juin 2018 - 8:53

» La puissance du mental sur la maladie
par Flo Mar 29 Mai 2018 - 19:46

» Vidéo sur le jeûne prolongé. Incidence
par Flo Mar 29 Mai 2018 - 12:28

» Vitamine B complexe
par Mirzoune Mar 29 Mai 2018 - 9:18

» Faire lever une pâte sans gluten: les levures sans gluten
par Luc Lun 28 Mai 2018 - 19:06

» Vitamine D seulement via UVB?
par Luc Lun 28 Mai 2018 - 17:50

» Des places à gagner pour "Manchild on the moon" au Bataclan fin juin
par Mirzoune Sam 26 Mai 2018 - 10:08

» Fluidité et viscosité sanguine en cas de phlébite. Phytothérapie
par Proserpine Mer 23 Mai 2018 - 16:09

» Vitamines liposolubles A, D, E, K. Quelles proportions?
par Celine57 Dim 20 Mai 2018 - 15:47

» Bicarbonate et inflammation - Mise au point
par Luc Sam 19 Mai 2018 - 16:19

» Méditation: une révolution dans le cerveau
par Proserpine Sam 19 Mai 2018 - 8:03

» Jeune thérapeutique SPA sous anti TNF
par Flo Ven 18 Mai 2018 - 22:30

» Spiruline, chorella et problèmes respiratoires
par Matogato Jeu 17 Mai 2018 - 22:10

» Histoires drôles et blagues ...
par Nell74 Jeu 17 Mai 2018 - 3:40

» Régime Thé et perte de poids
par Luc Mar 15 Mai 2018 - 22:07

» Migraine et Curcuma : traitement miracle ?
par Luc Lun 14 Mai 2018 - 23:09

» quelques nouvelles de Chantal !
par Mirzoune Lun 14 Mai 2018 - 14:24

» Bon anniversaire Céline 57
par Mirzoune Lun 14 Mai 2018 - 14:02

» Le psyllium aide le microbiote
par Nell74 Lun 14 Mai 2018 - 1:04

» Le jeûne comme alternative aux médicaments
par Luc Dim 13 Mai 2018 - 14:26

» Collagène
par Mirzoune Ven 11 Mai 2018 - 9:53

» Nos plats du jour, Mai 2018
par Pierrette Lun 7 Mai 2018 - 8:19

» Battage médiatique sur l'huile de coco
par astree Dim 6 Mai 2018 - 18:47

» Dans quels aliments se trouvent les nutriments utiles ?
par Luc Dim 6 Mai 2018 - 9:27

» Poisson frais et huile composition
par Pierrette Dim 6 Mai 2018 - 8:53

» Stress or not stress ?
par Pierrette Dim 6 Mai 2018 - 8:25

» Lara Fabian
par Luc Ven 4 Mai 2018 - 17:22

» L'acide gamma-linolénique (AGL ou GLA)
par Gaffal Lun 30 Avr 2018 - 23:54

» Bicarbonate de soude
par antony13 Lun 30 Avr 2018 - 22:58

» Nos plats du jour, Avril 2018
par Luc Lun 30 Avr 2018 - 12:40

» Bon anniversaire Rouly
par Luc Dim 29 Avr 2018 - 12:08

» L'astragale de Chine, plante adaptogène
par Luc Dim 29 Avr 2018 - 8:08

» Retour à la santé - Flo
par Flo Sam 28 Avr 2018 - 18:23

» bonjour a tous - de Noa
par Mirzoune Jeu 26 Avr 2018 - 17:28

» Bon anniversaire Augustine
par Mirzoune Jeu 26 Avr 2018 - 12:24

» présentation marionnette
par Pierrette Mer 25 Avr 2018 - 17:12

» Gluten : mythe ou réalité ? À la recherche des personnes hypersensibles
par Gaffal Mer 25 Avr 2018 - 13:23

» Connaissez-vous le Magnésium glycinate?
par Gaffal Mer 25 Avr 2018 - 11:10

» Associations alimentaires et digestion
par Matogato Lun 23 Avr 2018 - 22:11

» Vitamine K2 et le Paradoxe du Calcium
par Luc Dim 22 Avr 2018 - 22:54

» Présentation Martin Marie Madeleine
par Mirzoune Dim 22 Avr 2018 - 20:29

» Plantes et huiles essentielles interdites dans les élevages ?
par Chantal Dim 22 Avr 2018 - 12:17


Alzheimer et la vitamine B3 forme rare

Aller en bas

Alzheimer et la vitamine B3 forme rare

Message  sumerien le Mer 13 Déc 2017 - 13:39

Ci-dessous un article du Monde 13 septembre et une pensée pour ma mère

Maladie d’Alzheimer :
la piste des mitochondries
RECHERCHE - Contre cette démence neurodégénérative,
une nouvelle voie est à l’étude, encore jamais explorée


Une nouvelle cible vient d’être
identifiée contre la maladie
d’Alzheimer. Il s’agit d’une voie
originale, jamais explorée jusqu’ici : elle
se niche dans nos mitochondries, ces
minuscules structures enfouies dans
nos cellules. En forme de haricots, ces
organites atypiques sont les « usines à
énergie » de nos cellules. Chaque jour,
ces stakhanovistes fabriquent l’équivalent
de notre propre poids en molécules
d’adénosine triphosphate ou ATP, ce précieux
carburant cellulaire.
La découverte a été publiée le 6 décembre
dans la revue Nature, par une équipe
de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne
(EPFL). Plusieurs études avaient
déjà montré, dans les neurones de
patients atteints d’Alzheimer, un fonctionnement
altéré des mitochondries.
L’équipe de l’EPFL, dirigée par le professeur
Johan Auwerx, a confirmé l’existence
d’un « stress mitochondrial » associé
aux processus moléculaires à l’oeuvre
dans la maladie d’Alzheimer. Les chercheurs
ont d’abord observé ce stress dans
les neurones de huit patients atteints de
cette démence, comparés à huit personnes
en bonne santé. Puis dans deux
modèles animaux, le ver Caenorhabditis
elegans et la souris, porteurs de mutations
affectant la production ou la réparation
d’une protéine, la bêta-amyloïde.
Sauver ce qui peut l’être
On le sait depuis le début du XXe siècle
grâce à Aloïs Alzheimer : cette pathologie
se caractérise par une première dégénérescence
dans le cerveau. Des « plaques »
s’accumulent autour des axones (les
fins prolongements des neurones). Ce
sont des agrégats de la protéine bêtaamyloïde.
Puis une seconde dégénérescence
apparaît : une autre protéine, la tau,
prolifère à l’intérieur des neurones, finissant
par les étouffer.
Revenons à ce stress mitochondrial.
Comment se caractérise-t-il ? « La mitochondrie
active un certain nombre de
gènes pour réparer les éléments cellulaires
défectueux », explique Laurent Mouchiroud,
de l’EPFL, coauteur de ce travail. Ces
gènes sont de deux types. Les premiers
codent des protéines chaperonnes : leur
mission est de reconfigurer correctement
les protéines mal formées, c’est-àdire
mal repliées dans l’espace. En cas
d’échec, une seconde catégorie de gènes
prend le relais : ils sont chargés d’éliminer
les mitochondries mises en défaut.
« Cette réponse au stress est a priori
bénéfique. Elle vise à sauver ce qui peut
l’être », poursuit Laurent Mouchiroud.
Pour le démontrer, les chercheurs ont
d’abord bloqué cette réponse, en inactivant
un gène qui joue là un rôle de chef
d’orchestre chez le ver. Résultat : « Les
effets délétères de la maladie ont été
encore plus marqués. »
A l’inverse, que se passe-t-il lorsque
cette réponse mitochondriale au stress
est renforcée ? L’équipe de Lausanne a
utilisé deux molécules connues pour
booster cette réponse. La première est
un antibiotique, la doxycycline. Qu’elle
stimule ce stress n’est pas une surprise :
nos mitochondries sont des ovnis
cellulaires. N’ont-elles pas pour lointain
ancêtre une bactérie, qui fut avalée il y a
2 à 2,5 milliards d’années par une cellule
archaïque, elle-même ancêtre de nos
propres cellules ?
La seconde molécule capable de suractiver
ce stress mitochondrial est proche de
la vitamine B3 : c’est le nicotinamide riboside
(NR). En utilisant l’antibiotique ou le
NR, les chercheurs sont parvenus à diminuer
l’accumulation des plaques amyloïdes
chez ce ver-modèle de la maladie
d’Alzheimer. Mais aussi à rétablir ses comportements
altérés par la maladie. Pour la
première fois, des éléments soutiennent
le lien entre fonctionnement perturbé
des mitochondries et Alzheimer.
Et chez la souris ? Bingo ! Dans le cortex
des rongeurs traités par le NR, les agrégats
bêta-amyloïdes diminuent. Et leurs
troubles cognitifs s’améliorent. Enfin, ces
deux molécules réduisent le nombre
d’agrégats dans des lignées de cellules
humaines en culture, porteuses de mutations
affectant la bêta-amyloïde et prédisposant
à la maladie d’Alzheimer.
« Pour la première fois, des éléments
concordants issus de différents modèles,
et de l’analyse d’échantillons cérébraux de
patients, éclairent le rôle d’un fonctionnement
perturbé des mitochondries dans
Alzheimer. C’est un résultat prometteur,
même si on est encore loin d’une application
en clinique humaine », estiment
Stéphane Haïk et Marie-Claude Potier, de
l’Institut du cerveau et de la moelle épinière
(ICM), à Paris. « Le potentiel thérapeutique
de cette approche mérite d’être
exploré », plaident les auteurs.
Cette piste aura-t-elle plus de succès que
les précédentes ? Jusqu’ici, toutes les stratégies
visant à neutraliser cette démence
neurodégénérative, ou à en limiter les ravages
sur notre cerveau, ont été mises en
échec. Ce n’est pas faute d’efforts réitérés.
Selon l’OMS, la maladie d’Alzheimer
affecte 35 millions de personnes dans
le monde. En 2050, elle devrait en toucher
plus de 100 millions. Une flambée
liée en grande partie à l’allongement de
la durée de vie. Plus que jamais, la maladie
d’Alzheimer est un défi sanitaire et
social majeur. p
florence rosier
avatar
sumerien
Accro
Accro

Messages : 211
Date d'inscription : 22/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

B3 stimule NAD+

Message  Luc le Mer 13 Déc 2017 - 15:42

intéressant mais j'aurais bien aimé qu'on tente une explication "supposée" de l'action du nicotinamide riboside, autrement qu'en précisant que cette petite sœur de la B3 "stimule" la mitochondrie. pirat
j'ai ca en stock:
Les analyses approfondies sur la nicotinamide riboside ont montré que cette molécule pourrait permettre d’augmenter les taux en nicotinamide adénine dinucléotide (NAD+) au sein de l’organisme. Or le NAD+ est connu pour intervenir dans plusieurs fonctions du métabolisme cellulaire.
=> Cette "B3" facilite la production de NAD+.
Or le NAD / NAD+ est à la base du cycle de l'énergie.
Attention quand même! Masterjohn précise que le problème viendrait d'une désynchronisation entre l'apport d'énergie et l'incapacité à métaboliser / brûler. 
L'intolérance au glucose peut être causée par la production mitochondriale d'hydrogène, un sous-produit de l'excès de nourriture.
L'excès de peroxyde d'hydrogène (ROS) freine / stoppe les transporteurs métaboliques et entraîne des problèmes d’altération au niveau de l’énergie mitochondriale (insensibilité à l'insuline et inflammation).
Ce n'est pas la faute des ROS, ce n'est pas une faute de connexion ni un défaut d’appareillage des électrons (ions); Ce n'est pas la faute des transporteurs de glucose ou un défaut de tension dans les canaux ioniques; ce n'est pas la faute de quoi que ce soit, sauf le contexte: ce que vous avez, c'est une réponse physiologique anormale à un contexte pathologique dû à une surcharge sauvage d'énergie dans le métabolisme général (in whole body system). Trop de carburant en même temps.
C'est un problème qui se situe au niveau de la régulation du métabolisme énergétique cellulaire, selon sa capacité / son rythme à fabriquer de l'ATP. Exprimé plus simplement : Etes-vous capable de brûler la quantité d’énergie apportée. Si l’afflux dépasse les capacités, il faut soit augmenter la carburation (exercice / chaleur), soit il faut diminuer l’apport de calories.  Manger moins, donc (80 % de vos besoins, ndlr).

Explication:
Les cellules prennent leur propre décision selon les besoins.
Lorsqu’il y a surcharge en énergie (trop de carburant), un apport qui dépasse la capacité de la mitochondrie à gérer l'approvisionnement énergétique, la chaîne de transport d'électrons crée des espèces réactives d'oxygène (ROS).
Tout d'abord, la cellule stocke l'énergie en graisse (conversion) au lieu de produire de l'énergie ATP (si vous mangez trop ou trop de sucre).
Si ce n'est pas encore suffisant, le métabolisme diminue l'absorption du glucose (insensibilité à l'insuline si cela se produit trop souvent) et diminue l'entrée d'acides gras dans les mitochondries (absence de nécessité).
L’organisme augmente également le nombre de mitochondries (biogenèse) et la défense des mitochondries, ce qui permet aux mitochondries de brûler l'énergie plus proprement.
Cela ressemble à un processus d'adaptation positif.
Source:
Excess Peroxyd Hydrogen (ROS) shuts down the metabolic transporters and leads to impaired mitochondrial energy problems (insulin insensitivity and inflammation). 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Surcharge des capacités => ROS => Dégâts mitochondrie.


Dernière édition par Luc le Mer 13 Déc 2017 - 15:54, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5578
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alzheimer et la vitamine B3 forme rare

Message  Luc le Mer 13 Déc 2017 - 15:46

J'ai encore ça en stock
Niacinamide (B3) et la mitochondrie
Le niacinamide, une des vitamines B, fournit de l’énergie au système  mitochondrial. En cas de stress ou de forte excitation, les cellules gaspillent le niacinamide NADH, alors que l’organisme en aurait bien besoin car certaines de ses actions ressemblent à une hormone (effet anti-excitateur sédatif).
Les estrogènes tendent à interférer avec la formation de niacine, à partir du tryptophane.

Vocabulaire : niacine et niacinamide
La vitamine B3 est disponible en deux formes de base – la niacine (aussi appelée acide nicotinique) et le niacinamide (également appelée nicotinamide).  Le corps peut synthétiser la niacine à partir du tryptophane, un acide aminé essentiel, mais …
Fin de la parenthèse.

Mais en cas de stress, des acides gras polyinsaturés sont relargués. Le tryptophane, plutôt que de former de la « niacine sédative » (acide pyridine-carboxylique-3) peut être dirigé vers la formation de l'acide quinolinique excitateur (acide pyridine dicarboxylique).
Or, l’excitation doit être en équilibre avec les ressources énergétiques d'une cellule. C’est un équilibre clé  de l’homéostasie !!! Ni trop, ni trop peu. La niacinamide peut jouer un ou plusieurs rôles de protection, et stabiliser les systèmes de protection (et donc faciliter l’homéostasie, ndlr). Quand vous diminuez l’excitation excessive, augmentez la production d’énergie et stabiliser les systèmes de réparation, vous vous dirigez vers l’équilibre (et le retour vers la bonne santé, ndlr).
Moduler l’état d’excitation et gérer le métabolisme de l’énergie sont des facteurs essentiels régissant les fonctions des cellules et leur survie.

Vocabulaire : NAD
Le nicotinamide adénine dinucléotide, ou NAD, est une coenzyme d'oxydoréduction présente dans toutes les cellules vivantes. Dans le métabolisme, le NAD+ est impliqué dans les réactions redox en transportant des électrons. Cette coenzyme est présente sous deux formes dans la cellule. NAD+ est un agent d'oxydation et NADH est un agent de réduction.
Le transfert d'électrons est la principale fonction du NADH. La biosynthèse du NAD+ s'effectue au sein même du noyau cellulaire.
Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
                                                                                       x
Le Niacinamide, utilisé à des doses modérées, peut aider en toute sécurité à restreindre la production excessive d'acides gras libres, et contribuer à limiter la conversion superflue de glucose en graisse. Il est prouvé que les diabétiques sont chroniquement déficients en niacine. Les acides gras en excès dans le sang détournent / contrarie probablement la synthèse de B3 à partir du tryptophane. Le tryptophane est dirigé alors vers la synthèse de sérotonine.
Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


*) Lien intéressant:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

=> The active form of niacinamide in the body is NAD and this is a vital intermediary in energy production.



_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5578
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Fibromyalgie SFC & nicotinamide

Message  Luc le Mer 13 Déc 2017 - 15:50

Pour les personnes qui souffrent de ... dysfonction dans la production d'énergie, comme la Fibromyalgie, la SFC.
*) Central failure is poor production of ATP (energy)
When mitochondria fail, this results in poor supply of ATP, so cells go slow because they do not have the energy supply to function at a normal speed. This means that all bodily functions go slow.
When mitochondria function well, as the person rests following exertion, lactic acid is quickly converted back to glucose (via-pyruvate) and the lactic burn disappears. But this is an energy requiring process! Glucose to lactic acid produces two molecules of ATP for the body to use, but the reverse process requires six molecules of ATP. If there is no ATP available, and this is of course what happens as mitochondria fail, then the lactic acid may persist for many minutes, or indeed hours causing great pain. (for the biochemists, this reverse process takes place in the liver and is called the Cori cycle).

*) The second level of failure could be a lack of nutrients:
The second aspect of the test measures the efficiency with which ATP is made from ADP. If this is abnormal then this could be as a result of magnesium deficiency, of low levels of Co-enzyme Q10, low levels of vitamin B3 (NAD) or of acetyl L-carnitine.

*) The third possibility is that the protein which transports ATP and ADP across mitochondrial membrane is impaired and this can also be measured by a test.
To get the full picture I recommend combining this test with measuring levels of Co-enzyme Q10, SODase, Glutathione Peroxidase, L-carnitine, NAD and cell-free DNA. Cell free DNA is very useful because it reflects severity of the illness. When cells are damaged and die, they release their contents into the blood stream - cell free DNA measures the extent of this damage.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5578
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alzheimer et la vitamine B3 forme rare

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum