Mirzoune et Ciboulette SGSC
Bienvenue sur Mirzoune et Ciboulette!
Derniers sujets
» Respiration cellulaire & Mitochondrie
par Luc Aujourd'hui à 11:08

» Pain au thon sauce tomate, extra léger
par Luc Hier à 8:36

» Cancer : un traitement simple et non toxique. Extraits
par Luc Dim 21 Mai 2017 - 17:57

» Douleurs musculaires et acide lactique
par Luc Sam 20 Mai 2017 - 12:07

» Question sur l'encrassage
par Mirzoune Lun 15 Mai 2017 - 18:03

» Rocher Coco/Amandes
par Mirzoune Lun 15 Mai 2017 - 18:00

» Index glycémique des laits végétaux
par Luc Dim 14 Mai 2017 - 13:31

» Voies de conversion de la progestérone
par Matogato Dim 14 Mai 2017 - 9:42

» Congrès EFT 2017
par proserpine Sam 13 Mai 2017 - 12:37

» Présentation Mezame
par Flo Sam 13 Mai 2017 - 9:00

» Cancer : un traitement simple et non toxique
par Mirzoune Ven 12 Mai 2017 - 20:19

» Dr David Perlmutter: Ces Glucides qui menacent notre cerveau
par Mirzoune Ven 12 Mai 2017 - 20:06

» Grain Brain 2
par Mirzoune Ven 12 Mai 2017 - 10:31

» Ciabatta SG sur poolish au sarrasin avec graines de courge
par Luc Jeu 11 Mai 2017 - 22:51

» Phosphates en excès
par Luc Jeu 11 Mai 2017 - 21:01

» Petits Pains SG aux noix et figues séchées
par proserpine Mar 9 Mai 2017 - 21:25

» Le rébus des présidentielles
par Mirzoune Dim 7 Mai 2017 - 18:54

» Une bonne nuit se prépare
par Luc Sam 6 Mai 2017 - 11:29

» L'empire de l'or rouge. Mensonge!
par Luc Ven 5 Mai 2017 - 16:59

» Et si c’était la thyroïde ?
par Luc Ven 5 Mai 2017 - 15:35

» Farine de Teff - Connaissez-vous ?
par Luc Ven 5 Mai 2017 - 14:37

» Prévention par l'alimentation des pathologies de la prostate
par Flo Jeu 4 Mai 2017 - 16:18

» Débat Le Pen/Macron.. à pleurer!
par proserpine Jeu 4 Mai 2017 - 11:55

» Choisir vos farines en fonction de leur IG
par Mirzoune Jeu 4 Mai 2017 - 7:35

» Cake au thé bergamote, à la cardamone & petits raisins
par Mirzoune Mer 3 Mai 2017 - 10:39

» Cookies noisettes/amandes/choco
par proserpine Mar 2 Mai 2017 - 9:40

» Kombucha maison: l'incontournale recette de Mirzoune
par Mirzoune Lun 1 Mai 2017 - 14:07

» Le site de Laura Azenard
par Luc Lun 1 Mai 2017 - 12:27

» Booster le processus de remyelinisation naturelle
par Mirzoune Lun 1 Mai 2017 - 10:48

» Chaque jour que je passe sur ce forum...
par Mirzoune Dim 30 Avr 2017 - 18:50

» La guerre des semences illégales
par Mirzoune Dim 30 Avr 2017 - 16:24

» Assouplissez et soulagez votre dos
par Luc Dim 30 Avr 2017 - 12:05

» Pain châtaigne SG
par Luc Dim 30 Avr 2017 - 9:30

» L’Huile de Coco assiste le microbiome
par Luc Sam 29 Avr 2017 - 19:02

» L'aspirine est pro-métabolique et anti-cancer
par Luc Sam 29 Avr 2017 - 11:08

» Joyeux anniversaire, Rouly
par Luc Sam 29 Avr 2017 - 7:47

» Introuvable! Huile de coco vierge à 9,99€ le litre, livraison gratuite!
par Mirzoune Jeu 27 Avr 2017 - 15:46

» Les enzymes: indispensables aux fonctions métaboliques
par Flo Jeu 27 Avr 2017 - 8:06

» Vêtements adaptés au handicap chez Kiabi
par Mirzoune Mer 26 Avr 2017 - 14:14

» Le régime cétogène contre le cancer
par Mirzoune Sam 22 Avr 2017 - 23:16

» Affronter le cancer plutôt que le subir
par Luc Sam 22 Avr 2017 - 19:57

» Sentiment, émotion : comment ça fonctionne
par proserpine Sam 22 Avr 2017 - 19:09

» Escalade, même les femmes tutoient les limites des capacités humaines
par Mirzoune Sam 22 Avr 2017 - 16:34

» Top 20 de mes huiles essentielles préférées
par Luc Ven 21 Avr 2017 - 23:53

» Pain cake citron et cranberries pour le petit déj
par Luc Jeu 20 Avr 2017 - 15:55

» RDV Nutithérapeute
par Luc Jeu 20 Avr 2017 - 15:28

» La cuisine asiatique, bonne pour la santé
par Luc Jeu 20 Avr 2017 - 15:27

» Vit D3: Quand et comment s'exposer
par Mirzoune Jeu 20 Avr 2017 - 12:02

» Asthme: ventoline, sélénium et N-Acétylcystéine
par Matogato Mer 19 Avr 2017 - 21:03

» Presentation RB2308
par Mirzoune Mer 19 Avr 2017 - 12:45

» Conseils pour un bon extracteur de jus, pratique et pas ruineux
par proserpine Mar 18 Avr 2017 - 18:01

» EFT - Votre chance de vous "sortir" des engrenages des douleurs et du mal-être
par Mirzoune Mar 18 Avr 2017 - 11:57

» Histroire drôle en images - Funny clip
par Mirzoune Dim 16 Avr 2017 - 13:23

» Diète microbiome et SCFA : Un triumvirat gagnant !
par Luc Dim 16 Avr 2017 - 9:43

» Gluten et taux de prolamines
par Luc Sam 15 Avr 2017 - 11:25

» SPA et programme d'étirement ET de renforcement musculaire
par Mirzoune Sam 15 Avr 2017 - 10:32

» Toutes les raisons de mettre des algues au menu
par Mirzoune Ven 14 Avr 2017 - 20:57

» Cake SG à l’orange et petits raisins
par Luc Ven 14 Avr 2017 - 13:22

» Moins de sucre: Pourquoi?
par Luc Ven 14 Avr 2017 - 12:31

» Contrôle du stress et de l'anxiété
par Mirzoune Ven 14 Avr 2017 - 11:44

» Cake SG pomme et cranberries à la cannelle
par Luc Ven 14 Avr 2017 - 10:01

» Le Ventre, notre Deuxième Cerveau
par Mirzoune Jeu 13 Avr 2017 - 20:37

» Smoothie aux fanes de carottes, myrtilles et gingembre
par Mirzoune Mar 11 Avr 2017 - 17:42

» Présentation Sumerien
par Mirzoune Sam 8 Avr 2017 - 15:25

» La nourriture est de l’information
par Luc Sam 8 Avr 2017 - 12:35

» Colopathie (IBS) et inflammation
par Luc Sam 8 Avr 2017 - 12:22

» SCFA et Microbiote
par Luc Sam 8 Avr 2017 - 12:00

» Nettoyage du foie
par Flo Ven 7 Avr 2017 - 20:03

» 11 bienfaits des graines de chia
par Mirzoune Ven 7 Avr 2017 - 16:38

» Belle&Assise, le blog de Ciboulette
par proserpine Lun 3 Avr 2017 - 9:28

» Le sport contribue au réchauffement de la planète
par Mirzoune Dim 2 Avr 2017 - 20:02

» Le point sur les omega 3: sources naturelles et compléments
par Luc Dim 2 Avr 2017 - 9:20

» EFT - Procédure d'urgence - "Tout ça tout ça"
par Luc Sam 1 Avr 2017 - 11:57

» Les aliments qui augmentent les douleurs
par Mirzoune Sam 1 Avr 2017 - 11:33

» Aliments à consommer régulièrement pour une santé optimale
par Mirzoune Jeu 30 Mar 2017 - 10:08

» EFT - Un rendez-vous ce soir avec Geneviève Gagos
par Mirzoune Jeu 30 Mar 2017 - 8:53

» Quiche Sans Pâte SGSC
par Mirzoune Jeu 30 Mar 2017 - 8:43

» Gâteau renversé à l'ananas et au caramel SGSC
par Mirzoune Jeu 30 Mar 2017 - 8:32

» Mettez du peps dans vos joggings...
par Pierrette Mar 28 Mar 2017 - 8:41

» Dernières Promos (aller au dernier message)
par Mirzoune Dim 26 Mar 2017 - 16:52

» Quand rien ne va plus...
par Pierrette Lun 20 Mar 2017 - 15:14

» Comment gérer sa respiration en sport d'endurance
par Flo Dim 19 Mar 2017 - 9:44

» Noix rôties bonnes pour la santé cardio-vasculaire
par Luc Sam 18 Mar 2017 - 23:45

» Petit bonheur du jour: Cohérence cardiaque
par Luc Ven 17 Mar 2017 - 21:16

» Biodisponibilité de la curcumine: où trouver la plus assimilable?
par Mirzoune Ven 17 Mar 2017 - 12:05

» L’exercice fractionné intensif ralentit le vieillissement des cellules musculaires
par astree Mer 15 Mar 2017 - 21:09

» Télécharger le manuel d'EFT de Gary Craig
par proserpine Mer 15 Mar 2017 - 18:32

» Choisir un thé, ou une tisane, sans plomb ni pesticide
par Mirzoune Mar 14 Mar 2017 - 15:21

» Bonjour à tous (présentation Kileconcuila)
par Mirzoune Mar 14 Mar 2017 - 8:14

» Dentifrices et bains de bouche naturels
par Flo Lun 13 Mar 2017 - 23:09

» Assistance jeûne 5 jours
par Dan Lun 13 Mar 2017 - 17:04

» Perturbateurs endocriniens: comment les éviter?
par Mirzoune Dim 12 Mar 2017 - 12:54

» Homéopathie et mal de dos: quelles granules pour quels symptômes?
par Mirzoune Dim 12 Mar 2017 - 10:02

» Eviter les perturbateurs endocriniens: produits ménagers à faire soi-même
par Mirzoune Dim 12 Mar 2017 - 9:37

» Hérésie au royaume du burger
par Flo Sam 11 Mar 2017 - 22:14

» Les facteurs déclenchants supposés de la fibromyalgie
par Mirzoune Sam 11 Mar 2017 - 11:20

» Boule à épices et sauces condiments
par HelicoPresto Sam 11 Mar 2017 - 10:41

» HelicoPresto
par HelicoPresto Sam 11 Mar 2017 - 10:27

» Cohérence cardiaque
par HelicoPresto Sam 11 Mar 2017 - 10:16


The thyroid madness

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Méthylation, MTHFR et Dysfonction de la Thyroïde

Message  Luc le Ven 18 Déc 2015 - 17:07

The thyroid madness II - Chapter 12
Methylation, MTHFR and Thyroid Dysfunction
By Benjamin Lynch, ND

Voici un scénario commun : Une patiente de 23 ans, qui a vu une série de spécialistes de spécialité différente (médecine compartimentalisée). La patiente revient avec une TSH à 2.8, dans la norme. Sa thyroïde ne suit plus et elle est sous médoc pour soulager sa constipation. On lui conseille de manger moins et de faire plus d’exercice. Les mois passent et sa santé décline progressivement.

Ce que vous avez appris des chapitres précédents indiquent que cette patiente auraient dû faire les analyses suivantes : 

-        TSH

-        FT3

-        FT4

-        T3

-        T 4

-        rT3

-        anti-TPO

-        anti-TG

Mais cela n’est pas encore suffisant car le médecin ne peut pas se contenter d’envisager la seule piste d’un dysfonctionnement de la thyroïde.

La glande thyroïde est sensible aux agressions environnementales comme les organo-phosphates, une classe dommageable de pesticides. Ajoutons aussi l’arsenic et le fluor, tous les deux trouvés dans l’eau courante. Ce sont des inhibiteurs de l’activité TPO. À seulement 5 parts par million, le trioxyde d’arsenic inhibe la TPO à hauteur de 54 %. L’arsenic n’est pas facile à éliminer et il s’accumule facilement, surtout si vous mangez du riz fréquemment.

Qu’est-ce que la méthylation ?
Pour éliminer correctement l’arsenic, le corps a besoin de méthyler correctement. La méthylation est l'ajout d'un atome de carbone et trois atomes d'hydrogène sur un composé. Quels composés? Dans notre corps, il y a d'innombrables composés qui nécessitent une méthylation pour être construits, arrêtés ou éliminés. L'arsenic est un de ces composés.
Si l'on a réduit la capacité de méthyler l'arsenic, alors cet arsenic peut s’accumuler. Plus on a de l'arsenic en circulation, plus il est probable qu'il va déranger d’autres molécules biochimiques – telle que l’enzyme  peroxydase thyroïdienne (TPO).

Cas clinique
Un beau bébé est né de parents sains. Le garçon est élevé au biberon en plastique contenant du BPA. Le biphényle est connu pour réduire les niveaux de T4 chez la femme enceinte et les nouveaux nés mâles. La mère sait qu’il faut filtrer l’eau mais ne filtrait que le chlore. À cause d’un manque d’attention, l’enfant a été exposé à des pesticides organo-phosphates, mais aussi à l’arsenic provenant d’une myriade de sources : eau, riz, poulet, pommes, jus de pomme, pour n’en nommer que qques uns.
Le bambin montre maintenant des signes de léger retard mental mais cela n’est pas perçu, vu son jeune âge. A 2 ½ le gosse ne communique pas bien et montre des signes de frustration.
La question qui vient naturellement : « Mon enfant est-il autiste ? »
Les parents consultent et la TSH est trouvée normale, juste à 2, dans les normes. C’est une erreur. La TSH devrait être plus haute.
L’enfant à maintenant 6 ans. Il a continué à manger dans du BPH et à jouer avec des jouets en plastique. L’enfant souffre de problèmes d’élocution, d’énergie et de cognition. Les parents ont essayé le régime GAPS, le régime paléo, la diète Feingold, avec qques succès, mais cela ne dure pas.
Les parents entendent alors parler du gène MTHFR et de la méthylation. Ils reprennent espoir. Ils prennent un avion pour consulter un spécialiste qui confirmera la déficience au niveau des gènes MTHFR.
Dix longues semaines plus tard, les résultats reviennent et ils apprennent que le garçon a un faible taux de créatinine, une TSH normale, mais de faibles niveaux de T4 et T3, anti-TPO et anti-TG normaux, MCV et MCH est élevés, le glutathion est faible, le lactate urinaire est élevé, le sérum folate est élevé alors que la B12 sérique est normale et que le ratio SAM:SAH est définitivement hors limite. L'arsenic est élevé. L'homocystéine est bien. La vitamine D est faible. L'oxyde nitrique et la nitrotyrosine sont tous deux élevés. La peroxydation lipidique est élevée. La taurine urinaire est élevée, mais les niveaux de taurine dans le sang sont faibles avec peu de magnésium et de zinc. Le sélénium est élevé. La ferritine sérique est parfaite. Les niveaux d'histamine sont normaux. Le dépistage génétique montre que le garçon est MTHFR hétérozygote composé, homozygote pour PON1, GAMT, OGERP et DAO.
Les parents ont vu des piles et des piles d’analyses de laboratoire auparavant, mais jamais rien de ce genre. Cela leur est complètement inconnu, pourtant ils savent qu’il y a qque chose car il y a tellement de nombreux marqueurs irréguliers. IL y a de l'espoir en vue d’une amélioration. Cependant, ils sont sérieusement préoccupés par la découverte génétique.

Dans un premier temps, leur médecin passe un certain temps à expliquer à quel point la voie de méthylation est critique et ce qu'elle fait. IL mentionne quelques-unes des fonctions clés de la méthylation:
• Elle soutient la formation des neurotransmetteurs (sérotonine, norépinephrine, épinéphrine) et l'élimination (dopamine, norépinephrine, l'adrénaline, histamine).
• Elle construit des composés de sorte que les membranes cellulaires soient saines et intactes.
• Elle élimine les composés nocifs tels que l'arsenic.
• Elle soutient la formation de cellules immunitaires.
• Elle construit / produit de la créatine pour soutenir le muscle et la parole.


Hochant la tête à ce sujet, la mère s’exprime : "Doc, je vois que la TSH est normale, mais T3 et T4 sont faibles. Vous allez le mettre sous « thyro » ? (càd le soigner avec des médicaments pour la glande thyroïde) 
Le doc explique pourquoi ça se passe ainsi et ils conviennent qu'une intervention est nécessaire jusqu'à ce que la biochimie du garçon soit rétablie. Le médecin recommande de la thyroïde naturelle desséchée (NDT), qui contient à la fois de la T3 et T4, et prescrit en même temps de l'iode, du magnésium, du zinc et un soutien des glandes surrénales. Il est clair que c’est une intervention à court terme, et bien souvent le médecin n'a même pas besoin de traiter directement la thyroïde afin de rétablir sa fonction naturelle.
Ensuite, après avoir rassuré, la mère est heureuse de l'intervention sur la thyroïde, le doc explique comment un fonctionnement de la thyroïde faible contribue, chez l’enfant, au ralentissement de la cognition et au désir de s'habiller plus chaudement que ses pairs.
"Son désir de porter des vêtements chauds est expliqué par le fait que son métabolisme est plus lent que ce qu'il devrait être. Un métabolisme plus lent signifie moins d'énergie produite, et moins d'énergie produite entraîne moins de chaleur produite. Le plus gros problème ici est le métabolisme et l'énergie produite par les mitochondries. Si les mitochondries ne sont pas assistées, et je peux voir qu’elles ne le sont pas, en raison des niveaux élevés de lactate chez votre fils, puis sa production d'ATP est faible. Un niveau faible d’ATP provoque toute sorte de dysfonction du corps. Donc, oui, nous avons besoin de soutenir sa thyroïde - et nous le ferons aujourd'hui - mais étant donné qu'il a un dysfonctionnement de la thyroïde depuis assez longtemps, nous avons également besoin de rétablir sa fonction mitochondriale. Si nous ne soutenons pas ses mitochondries et soutenons seulement sa thyroïde, nous allons le plonger dans une fatigue profonde. Déjà entendu le dicton «battre un cheval mort »? Eh bien, les mitochondries sont fatiguées et si nous assistons la glande thyroïde, elle va être stimulée, pour produire des hormones, l’état de votre fils va d’abord s’améliorer, mais à long terme, il ne pourra pas se rétablir. Au contraire. Donc, aujourd'hui, vous allez sortir d'ici avec un certain soutien mitochondrial ainsi qu’un soutien [léger] de la thyroïde. "
(…)

« Mes recommandations sont aujourd'hui comme ceci, et je veux entendre ce que vous en pensez quand j’aurai fini »:
1. Soutenir ses mitochondries tout de suite avec certains nutriments essentiels tels que le D-ribose, le NADH, CoQ1O, riboflavine et une touche de adénosyl cobalamine, qui est la forme mitochondriale de la vitamine B12.
2. Installez un purificateur d'eau tels que Akai ou Berkey et installer un filtre d'eau pour le chlore. S’il prend un bain, utiliser un mélange spécial de vitamine C pour éliminer le chlore avant de lui faire prendre un bain.
3. J’aimerais qu’il prenne des bains de sel d'Epsom pour le magnésium et le sulfate ajouté. Pas trop chaud.
4. Soutenir sa vitamine D, le magnésium et le zinc. Le magnésium et le zinc sont vraiment importants pour l'aider à convertir T4 en T3. La vitamine D a un récepteur sur chaque cellule dans le corps - donc il a vraiment besoin de cela. Nous devons regarder aussi ses niveaux de vitamine D – ce qui n’est pas couramment vérifié.
5. Commencer avec une très faible quantité de glutathion liposomal - quelques gouttes par jour - et surveiller / monitorer. Adapter [progressivement] la dose vers le haut si nous le pouvons - lentement. La thyroïde produit du peroxyde d'hydrogène qui est pro-oxydant et tout à fait préjudiciable. Il a déjà subi des dommages oxydatifs, de sorte que le glutathion aidera - et aussi prendre des acides gras sains tels que l'huile de poisson et de la vitamine E. Cependant, je veux vraiment établir un bilan RBC aujourd'hui (analyse des acides gras). C’est stupide que je ne l’aie pas fait la dernière fois - mais je ne peux pas prendre autant de sang en une seule visite - surtout chez un enfant.
6. Maintenir son régime sans gluten et sans produits laitiers. Aussi sans soja. Certains grands livres de recettes existent, comme celui-ci et celui-là.
7. Assurez-vous qu'il mange des protéines saines - comme les œufs, le bœuf nourri à l'herbe, les haricots faits maison, le poulet fermier bio, le saumon sauvage, le quinoa sont quelques bons exemples.
8. Limitez son activité physique en ce moment. Ne pas le laisser travailler trop dur étant donné que  ses mitochondries ont besoin de se restaurer / se rétablir. L'exercice aide à augmenter le nombre de mitochondries – ce qui est excellent - mais un niveau trop intensif d'exercice va l’épuiser. Des promenades, des balades à vélo, sauter dans des cerceaux, c’est bien.
9. Je veux corriger ses niveaux de folate (B9) et de carence en vitamine B12, mais je ne vais pas le faire maintenant, pas jusqu'à ce que ses mitochondries travaillent / fonctionnent mieux. Si nous soutenons sa carence en vitamine B12 et en acide folique tout de suite, cela mettra davantage la demande sur eux, ce que nous ne voulons pas faire en ce moment ; je lui donne une touche d’adénosyl cobalamine aujourd'hui, ce qui soutiendra ses mitochondries directement et vous continuerez ainsi si besoin. Nous allons probablement être en mesure de corriger la carence en B12 et en folate dans quelques semaines. Je crois que ses mitochondries vont adorer les nutriments qu'on lui donne et ensuite seront capables de gérer la B12 et l'acide folique.
10. Nous avons besoin de limiter la quantité de soufre qu'il reçoit en ce moment - juste pour quelques jours. Le soufre contribue à éliminer / déprimer les neurotransmetteurs et aussi les hormones thyroïdiennes - et nous savons que la thyroïde est faible et probablement certains neurotransmetteurs clés aussi.
11. Étant donné que son ratio SAM:SAH est si grand (off), qu’il a VGAM SNP (Vein of Galen Arteriovenous Malformation) et qu’il a des difficultés à parler, je vais vous prescrire de la créatine liée à du magnésium. En fait, prenez cette bouteille maintenant, diluez une cuillerée dans un verre d'eau ici et demandez-lui de le boire. Il a un goût très agréable – ajoutez un peu de ce D-ribose aussi.
J’aime vraiment cette boisson appelée MTHFRade qui est une combinaison de D-ribose, de créatine et d'électrolytes.
12. Je tiens vraiment à commencer avec de la phosphatidylcholine aussi. Si vous remarquez qu'il a tendance à déprimer en prenant cela, je veux que vous arrêtiez et faites-le moi savoir. S’il déprime après la prise de phosphatidylcholine, cela montre que ses niveaux de sérotonine sont faibles. Cependant, je ne pense pas qu'il aura ce problème parce que vous avez parlé de sa tendance à la colère et qu’il dort mal. Cela indique que son niveau de sérotonine est plus que correct - surtout s’il mange des glucides. Les glucides stimulent vraiment la sérotonine. Le magnésium, le zinc et B6 aideront aussi.
13. Évitez la sale douzaine de fruits et légumes (« Dirty dozen » est une classe de fruits et légumes les plus contaminés, ndlr). Nous devons réduire vraiment les organophosphates car ils affectent sa thyroïde - et d’autres domaines encore.
14. Identifier les produits contenant des phtalates dans votre maison. Un bon livre est «Slow Death » par Rubby Duck (Mort lente).
Faites cela pendant un mois et ensuite reconsultez. Vous n’avez pas besoin de prendre l’avion. Ob peut s’arranger par téléphone. (…) Nous recontrôlerons la thyroïde dans quelques mois. Nous allons faire le test « RBC Fatty acid » aujourd’hui, avant que vous ne repartiez ».
(…)

Les parents se regardèrent mutuellement et sourirent, la mère acquiesça et posa encore qques question sur le résultat MTHFR du test car cette défectuosité génétique lui semblait très importante. Elle n’en n’avait jamais entendu parler … 

"Faute de temps, je vais devoir vous donner ce document sur chacun de ces gènes. Si vous avez des questions, nous pourrons aborder la question la prochaine fois au téléphone. Nous allons nous occuper de chacune de ces défaillances dès maintenant - absolument - soit directement ou indirectement. "
Puisque vous, lecteur, n'êtes pas dans la clinique de ce médecin, laissez-moi vous expliquer chacun de ces défauts génétiques clés.

MTHFR : Qu’est-ce que c’est ?
MTHFR est un gène qui produit une enzyme appelée méthylène tétra-hydro-folate réductase. Ce gène se trouve dans chaque cellule du corps et son but principal est de produire la forme de folate la plus utile pour le corps, appelée méthyle folate.
Le problème est que quand il y a un défaut dans le gène MTHFR, nous ne possédons pas une enzyme MTHFR pleinement fonctionnelle. Le résultat de cette enzyme MTHFR défectueuse est que la personne peut avoir des faibles niveaux de la forme méthyle folate.
Vous avez entendu parler de l'acide folique. Vous pouvez ne pas avoir entendu parler du fait que l'acide folique (B9) n’est pas une forme biologiquement active de folate. Il doit être converti / méthylé afin qu'il soit utilisé par le corps
. C’est le méthyle folate qui est actif et fait la plupart du travail de la vitamine B9 dans l'organisme - pas l'acide folique.
En raison de la présence d'anomalies du tube neural, le gouvernement américain a exigé qu’on ajoute de l'acide folique à la farine afin de reconstituer les vitamines B qui ont été enlevées au cours du traitement du raffinage. Au lieu d'enlever complètement la farine traitée déficiente des étagères, le gouvernement a décidé d'ajouter de l'acide folique synthétique à cette farine raffinée pour solutionner le problème.
Mauvaise décision.
Cette «solution» a en effet réduit les anomalies du tube neural, mais avec beaucoup de controverse car le métabolisme de l'acide folique est très compliqué. Le choix de fortifier nos aliments avec de l'acide folique est encore plus un problème actuellement étant donné la prévalence de la défectuosité du gène MTHFR. Étant donné qu’une personne sur 2 a une certaine forme de déficience MTHFR, l'acide folique n’est pas la meilleure forme de folate à utiliser. La meilleure forme de folate à utiliser est le méthyle folate, qui est maintenant facilement disponible sur ordonnance et en vente libre. À certains moments, l'acide folinique, une autre forme de folate de qualité, est recommandé.

Qu’est-ce qui est si génial avec le méthyle folate ?
Avant de discuter de ce que le méthyle folate fait, il est important de comprendre un peu la biochimie. Nous allons commencer au sommet.
La méthionine est un acide aminé qui se trouve dans toutes les protéines. Quand nous mangeons des protéines, nous ajoutons de la méthionine à notre système. Ce qui est excellent parce que la méthionine, avec le magnésium, contribue à fabriquer le plus important donneur de méthyle du corps - SAMe.
Lorsque SAMe fait don de son groupe méthyle à quelque chose / à une molécule, comme l'arsenic, un résidu est formé, appelé S-adénosyl homocystéine (SAH). Un autre exemple, si quelqu'un a des allergies et que ses niveaux d'histamine sont très élevés, SAMe est là pour aider à modérer le niveau d’histamine dans le corps! Le résultat final lorsque SAMe s’est débarrassé de l'histamine est SAH - et bien sûr, l'histamine réduite / neutralisée. SAH, avec la niacine (B3) comme cofacteur, devient alors quelque chose dont vous êtes tous trop familiers avec : l’homocystéine. (Trop d’homocystéine est un indicateur de l’inflammation, ndlr).
La prochaine étape exige que l’homocystéine soit recyclée en méthionine, de sorte que tout ce cycle puisse se répéter encore et encore et encore. Cette étape nécessite du méthyle folate, fabriqué par l'enzyme MTHFR et du méthyle cobalamine (B12). Ensemble, le méthyle folate et le méthyle cobalamine convertissent l'homocystéine en méthionine.
Une façon cool pour expliquer ce que fait la méthionine est de l'appeler méthyl-homo-cystéine. La méthionine est simplement de l’homocystéine avec un groupe méthyle attaché. L'homocystéine est le résidu lorsque le groupe méthyle a été donné pour neutraliser un composé - comme l'arsenic ou l'histamine.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La SAMe agit ici comme donneur de groupe méthyle (-CH3)

NOTA: Des niveaux élevés de folates sériques peuvent être rencontrés suite à une déficience fonctionnelle en vitamine B12. Il est très important pour votre médecin de tester une éventuelle déficience et d’effectuer un test de méthyl-malonique-acid (MMA test), en même temps qu’une mesure de holotranscobalamine pour voir si vos niveaux de vitamine B12 sont adéquats. Tester juste la vitamine B12 sérique est à peu près aussi efficace que la mesure de la TSH. C’est un début, mais ce n’est pas exhaustif / complet, et une carence en vitamine B12 pourrait ne pas être découverte.
Les taux d'homocystéine devraient idéalement se situés à environ 7 micromoles par litre et ne pas supérieurs à 9 micromoles par litre. Si les niveaux d'homocystéine sont plus élevés que cela, cela peut contribuer à augmenter SAH, qui est un inhibiteur puissant de méthylation. Un inhibiteur de la méthylation est quelque chose qui empêche la méthylation de se produire. Cela signifie que, même en présence de SAMe, les réactions de méthylation ne se produiront pas très bien si les niveaux SAH sont élevés.
Si la méthylation ne peut pas se produire, ou est considérablement réduite, les signes et les symptômes apparaissent. Rappelez-vous, nous avons discuté comment les niveaux d'arsenic augmentés sont liés à la méthylation déficiente. Maintenant, vous pouvez comprendre comment le défaut du gène MTHFR peut conduire à un dysfonctionnement de la thyroïde. En constatant un niveau d'arsenic trop élevé dans une analyse médicale, on doit non seulement supprimer les sources d'exposition, mais aussi soutenir le processus de la méthylation. Cela nécessite une enzyme MTHFR saine et en forme, avec du méthyle folate adéquat, du méthyle cobalamine, de la méthionine et du magnésium.
Un autre rôle clé pour le méthyle folate est le recyclage d’un composé appelé bioptérine (BH2) en tétra-hydro-bioptérine (BH4). Si les niveaux de méthyle folate sont faibles, la possibilité existe pour des niveaux de BH4 faibles. Un niveau bas en BH4 est très cliniquement significatif. BH4 est nécessaire pour créer la tyrosine, la L-DOPA, la 5-HTP et l'oxyde nitrique. Sans tyrosine adéquate, la production de l'hormone thyroïdienne baisse de manière significative!
La bonne nouvelle, même si quelqu'un a une enzyme MTHFR défectueuse, a des niveaux inférieurs de méthyle folate et ainsi des niveaux inférieures de BH4, la tyrosine peut facilement être obtenue à partir d’un apport de protéines. Le résultat est que beaucoup de gens, spécialement les végétaliens et les végétariens, ne mangent pas suffisamment de protéines, ou s’ils pensent qu'ils le font, ils n’absorbent pas / n’assimilent pas / ne digèrent pas assez bien.

Quelle proportion de la fonction est perdue si le gène MTHFR est défectueux ?
Les 2 défectuosités MTHFR les plus courantes testées en labo sont MTHFR A1298C et MTHFR C677T.
• La défectuosité MTHFR A1298C (1 copie, hétérozygote) provoque une réduction de 20% de la fonction.
• La défectuosité MTHFR A1298C (2 copies, homozygote) provoque une réduction de 40% de la fonction.
• La défectuosité MTHFR C677T (1 copie, hétérozygote) provoque une réduction de 35% de la fonction.
• La défectuosité MTHFR C677T (2 copies, homozygote) provoque une réduction de 70% de la fonction.
• Les défectuosités MTHFR C677T + MTHFR A1298C  (1 exemplaire de chaque, composé hétérozygote) provoquent une réduction de 70% de la fonction.
Cela signifie que ceux avec des défectuosités MTHFR sont moins en mesure de produire l'acide folique méthylé à des degrés divers.
Pour faire ouvertement simple, un certain nombre de gènes et d'autres nutriments sont requis pour convertir l'acide folique synthétique en méthyle folate. Le dernier gène dans le métabolisme du folate se trouve être MTHFR. Cela dit, si l'acide folique doit passer par un tas de gènes et qu’un gène est MTHFR, comment un individu est-il censé produire suffisamment de folate méthylé à partir d'acide folique si ses enzymes MTHFR ne fonctionnent pas très bien?
Ils ne peuvent pas - pas avec de l'acide folique. Il faut de l’acide folique méthylé.

Une défectuosité MTHFR est-elle répandue ?
Cela dépend de votre origine ethnique. Les Hispaniques, Chinois, Italiens, ou les groupes ethniques mexicains ont une probabilité de près de 50% d'être hétérozygote pour le défaut MTHFR C677T, et 20% à 30% sont homozygotes. Cela signifie que près d’une sur 2 de ces personnes auront un enzyme MTHFR fonctionnant à 65%, et une à 4 auront une enzyme MTHFR ne fonctionnant qu'à 30%. (10)
En un mot, cette défectuosité est très fréquente.

Quels sont les problèmes communs occasionnés par la défectuosité MTHFR ?
Étant donné que l'enzyme MTHFR est si importante dans le recyclage de l'homocystéine en méthionine qui est nécessaire pour produire SAMe - et - en plus de cela, recycler aussi la bioptérine en BH4, la liste des conditions est un vrai parchemin.
• Dépression
• Anxiété
• Insomnie
• lutte contre les dépendances
• Cancer
• l'intolérance à l'histamine
• Troubles de la peau
• Les troubles neurologiques
• troubles cardiovasculaires - comme un AVC ou thrombus
• Hypertension
• La dysfonction érectile
• Autisme
• Fatigue chronique

Vous ne me croyez pas ? OK. Tapez alors MTHFR dans the US National Library of Medicine and National Institutes of Health research database: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
5.493 articles (…).

Les prochains articles:
       “MTHFR C677T polymorphism and its homocysteine-driven effect on blood pressure.”
       “Hyperhomocysteinaemia, low folate concentrations and MTHFR C677T mutation in abdominal aortic aneurysm.” The conclusion?
       The homozygous TT genotype of MTHFR gene mutation may be a crucial hereditary risk factor in abdominal aortic aneurysm.
       “Association of the MTHFR C677T and A1298C polymor­phisms with methotrexate toxicity in rheumatoid arthritis: a meta-analysis.” The conclusion?
       The results of our meta-analysis suggest that the MTHFR C677T and A1298C polymorphisms are associated with methotrexate toxicity in RA patients.

Vous me croyez maintenant?

Soutenir l’Enzyme MTHFR:
La seule façon de contourner un défaut  MTHFR est un apport avec ces cinq éléments:
• le méthyle folate (B9 méthylée)
• La riboflavine (B2)
• les légumes verts feuillus non cuits (qui contiennent un peu de méthyle folate)
• Réduire la nécessité de former du SAMe
• se calmer.


On peut se complémenter avec du méthyle folate. Ceci est un moyen facile de contourner le défaut MTHFR, mais ce n’est pas tout à fait aussi simple que cela car du méthyle cobalamine est requis aussi. Rappelez-vous, le méthyle folate a besoin de méthyle cobalamine (B12 méthylée) pour recycler l'homocystéine en méthionine.
La riboflavine (B2) est nécessaire pour soutenir la capacité de l’enzyme MTHFR lors de son fonctionnement. Sans un montant de riboflavine adéquat, l'enzyme MTHFR est instable et ne peut pas fonctionner aussi bien qu’elle devrait - même en l'absence d'un défaut MTHFR. Cela soulève la question de savoir comment obtenir facilement de la riboflavine? Si vous lisez les comptes-rendus sur les compléments nutritionnels et sur les aliments, vous verrez de la riboflavine assez souvent. Le résultat de cette forme de riboflavine n’est biochimiquement pas disponible – Pas à moins que ce ne soit de la riboflavine-5-phosphate.
La riboflavine standard qui se trouve dans les aliments et la plupart des suppléments est de la riboflavine HCl qui doit être convertie en riboflavine-5-phosphate active par diverses enzymes dans le corps. Le problème est que la riboflavine-5-phosphate n’est pas encore la forme la plus active de riboflavine. Fait intéressant, la thyroïde joue un rôle dans la conversion de la riboflavine dans la forme la plus active dans l'organisme, appelée riboflavine flaven adénine dinucléotide (FAD). Les individus en hypothyroïdie, en particulier ceux à faible teneur en T4, sont classé à risque au niveau de la baisse des niveaux de FAD. (11)

Avez-vous saisi cela ?

Les gens qui ont de faibles niveaux de T4 ont une enzyme MTHFR qui fonctionne au ralenti parce que les niveaux de FAD sont faibles. Cela signifie que l'enzyme MTHFR peut être fonctionnellement faible même en l'absence d'un défaut MTHFR. Pour que l'enzyme MTHFR fonctionne, défectueuse ou non, elle a besoin de FAD. Si l'on est en hypothyroïdie et plus particulièrement faible en T4, les niveaux de FAD sont faibles et donc la fonction MTHFR est faible.
Fait intéressant, nous savons qu'il y a des problèmes de développement graves chez les bébés si la femme était hypothyroïdie pendant la grossesse. (12) Peut-être est-ce pour cela que l’hypothyroïdie est si préjudiciable au cours de la grossesse ?! Plus vous avez des niveaux élevés d'homocystéine, plus l'homocystéine sera élevée, avec des bas niveaux de SAMe et une diminution des niveaux de BH4 ?!
NDLR : Je ne suis pas sûr de la traduction. Texte original: “High homocysteine levels, higher homocysteine, lower SAMe and decreased BH4 levels?!”
=> L’homocystéine montera s’il n’y a pas de SAMe en suffisance. L’homocystéine est un signe qu’il y a une inflammation rampante.
NOTE: Certains médecins aiment utiliser du Cytomel (T3) seulement dans le traitement de l'hypothyroïdie. Cela peut ne pas être adéquat et maintenant vous connaissez une des raisons pourquoi. La thyroxine (T4) est nécessaire pour produire du FAD qui a de nombreux rôles – un de ces rôles est le support de l'enzyme MTHFR et FAD augmente la production de méthyle folate.
De plus amples informations sur les interactions entre la MTHFR et la thyroïde peuvent être trouvées dans la vidéo ‘MTHFR and Thyroid’. (13)
Les légumes-feuilles crus sont une excellente source de méthyle folate. La clé ici est qu'ils doivent être de culture biologique, frais et propre. Les légumes verts feuillus cuits ne contiennent pas de méthyle folate puisque il est détruit par la chaleur.
Le dernier moyen de contourner la question d'un défaut MTHFR est de réduire la demande sur la production SAMe et le recyclage du BH4. Cela se fait en optimisant votre alimentation, le mode de vie, l'humeur et l'environnement. Réduire la demande en SAMe est obtenu en mangeant des aliments de culture biologique ou en libre parcours qui sont frais et idéalement locaux.
Revenir à l'exemple classique de l’exposition à l'arsenic démontre la nécessité d’une méthylation adéquate via SAMe. C’est nécessaire de le rappeler ; c’est pourquoi je continue à rabâcher la même chose. Sachant que vous, et tout le monde, êtes en danger en présence de niveaux élevés d'arsenic ; c’est un problème grave. Réduire votre exposition à l'arsenic vous protège et préserve vos niveaux de réserves en SAMe. Il est libre et prêt à se charger d’une autre tâche (pour la détox, par exemple, ndlr).
Les végétaliens et les végétariens ont un besoin important de SAMe parce que leur régime est faible en choline, créatine et méthyle cobalamine. Beaucoup de végétaliens et végétariens peuvent ne pas avoir une pleine compréhension de leurs besoins et lacunes biochimiques, ce qui les place à risque, vu leurs nombreuses déficiences. Tant que les végétaliens et les végétariens sont informés et prennent les mesures appropriées au niveau supplémentation, ils peuvent même être en meilleur santé que leurs voisins omnivores. Si SAMe n’est pas nécessaire à un moment donné, et qu’il se trouve en  quantités suffisamment élevées dans le sang, il va vraiment se lier à l'enzyme MTHFR et dire / inciter l'enzyme MTHFR  à arrêter de travailler! Que diriez-vous de préserver et maximiser la fonction de l’enzyme MTHFR?
Les raisons en sont simples. Si les niveaux de SAMe sont suffisamment élevés, notre corps n'a pas plus besoin de cet enzyme MTHFR. Rappelez-vous que l'enzyme MTHFR produit du méthyle folate, qui est nécessaire pour aider à recycler l'homocystéine en méthionine et en SAMe. Une fois que les niveaux SAMe commencent à être épuisés pour diverses raisons, par exemple pour combattre un apport d'arsenic provenant d'un dîner de poulet et de riz, la demande vis-à-vis de l'enzyme MTHFR et l’apport de méthyle folate est déclenchée / exacerbée.

Tout cela concerne votre style de vie, les choix alimentaires et votre environnement.
Si vous avez une défectuosité MTHFR importante, comme c’est mon cas, vous pouvez prendre des mesures pour remédier à ce problème. La chose importante est de savoir si vous avez ou non la défectuosité MTHFR. Si vous ne savez pas, vous ne savez pas comment agir.
Se calmer est une autre technique importante pour réduire la demande sur l'enzyme MTHFR. Chaque fois que vous stressez, vous créez un pic dans divers neurotransmetteurs qui doivent ensuite être éliminé. Ces neurotransmetteurs, spécifiquement la noradrénaline et l'adrénaline, exigent du BH4 et du SAMe pour leur formation et du SAMe pour leur élimination. Plus vous stressez, plus vous avez besoin de méthyle folate pour recycler le BH4 et recycler l'homocystéine en méthionine et en SAMe.
Dormir suffisamment, qui, ironiquement, exige du BH4 et du SAMe aussi. Nous avons besoin de mélatonine et elle ne se fabrique pas ainsi. (Melatonin doesn’t come from pickles). Pour aider votre corps à produire de la mélatonine, vous avez besoin d'un vaste éventail de nutriments et quelques-uns d'entre eux sont le BH4, recyclé par le méthyle folate, en même temps que du fer, avec de la vitamine B5, B6 et du SAMe.

Une herbe fantastique qui aide beaucoup à s’adapter au stress et gérer l'anxiété est appelée ashwaghandha, aussi connue sous le nom de Withania somnifera. (14,15)
Réduire le stress est également important pour la fonction thyroïdienne. Bien qu'aucun des documents de recherche n’établisse ce constat, on voit souvent dans la pratique clinique: un excès de stress peut augmenter la rT3, ce qui bloque alors la T3 active et l’empêche de se lier aux récepteurs. Cela entraîne une hypothyroïdie fonctionnelle.

Vous commencez à saisir l'importance de l'enzyme MTHFR et du processus de méthylation?

Comment tester et quel test demander ?
(…)
Certains labos demandent parfois 1.000 $ pour effectuer les tests génétiques. Vous pouvez trouver ces tests pour 200 $ si payé cash (non remboursé par l’assurance santé).
Attention, beaucoup de médecins ne savent pas comment gérer et demander ce test génétique. C’est assez récent.
Si vous avez un allèle à risque, cela signifie que vous êtes hétérozygotes pour la défectuosité du gène qui code pour la fonction MTHFR. Si vous avez deux allèles à risque, cela signifie que vous êtes homozygotes pour MTHFR. Il est possible d'avoir plus de deux allèles à risque, mais ce n’est pas très commun.

Passer à l’action
La meilleure façon pour trouver un médecin qui maîtrise le sujet sur MTHFR et la méthylation est de visiter le site [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Une autre ressource est le «Répertoire des médecins.» [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Tous les professionnels de la santé figurant dans cet annuaire ont suivi une ou deux conférences intensives (de deux jours) sur la méthylation.

Essai empirique
Étant donné que la défectuosité MTHFR est si commune, est-ce qu’un test est nécessaire? Oui. C’est important parce que, en tant que patient, vous devez informer votre médecin que vous avez cette anomalie génétique. Si jamais on vous prescrit du méthotrexate ou l'oxyde nitrique, vous devez attirer l’attention sur le fait que vous avez ce défaut MTHFR et ne pouvez pas prendre ces choses - du moins pas sans des mesures de précaution.
Est-il sûr d'essayer un peu de méthyle folate et du méthyle cobalamine et de voir comment vous vous sentez? Ça dépend. Si vous prenez des médicaments psychiatriques, les médicaments anti-épileptiques ou si vous subissez une chimiothérapie, en prenant du méthyle folate, ce n’est pas une bonne idée, sans en discuter avec votre médecin d'abord.
Si vous êtes généralement en bonne santé et que  vous avez l’habitude de prendre des suppléments et que vous souhaitez optimiser votre santé, oui, vous pouvez essayer un peu de méthyle folate (400 mcg) combiné avec du méthyle cobalamine (500 mcg) et voir si cela vous fait vous sentir mieux. Il est recommandé que vous divisiez un comprimé en deux. Ces nutriments sont très efficaces. Un comprimé de méthyle folate et de méthyle cobalamine fournit typiquement 800 mcg de méthyle folate et 1000 mcg de méthyle cobalamine et d’adénosyl cobalamine.

Vous saurez si cela vous aidera probablement très rapidement. Une vigilance accrue, l'énergie et la concentration sont des résultats communs avec la prise de méthyle folate et de méthyle cobalamine en comprimé. S’il vous arrive de vous sentir plus mal, arrêtez immédiatement et envisagez de prendre environ 50 mg de niacine toutes les 30 minutes jusqu'à ce que les symptômes disparaissent. La Niacine (B3) semble être un «antidote» très efficace contre la prise excessive de méthyle folate. (16)

RÉSUMÉ
Les dysfonctionnements thyroïdiens sont des troubles très fréquents qui ont d'innombrables causes sous-jacentes : identifier et traiter seulement les dysfonctions de la thyroïde en prescrivant différents nutriments ou des extraits thyroïdiens n’est pas la réponse appropriée.
On doit évaluer l’historique du patient, son mode de vie, l'alimentation, les loisirs, l’environnement, les médicaments, la supplémentation et la génétique afin d'obtenir une compréhension complète de la façon dont le trouble de la thyroïde a commencé.
Lorsqu’on optimise la mitochondrie, la fonction génétique, les glandes surrénales, la méthylation, l'alimentation et le mode de vie, la thyroïde peut s’équilibrer de soi-même, sans aucune intervention directe sur la thyroïde.
Identifier les déséquilibres de méthylation au moyen de tests spécialisés est un moyen efficace d'identifier les perturbations profondes biochimiques sous-jacentes. Une fois que la méthylation est rétablie par l'alimentation, le mode de vie et la supplémentation ciblée, la maladie chronique peut libérer son emprise.
Le test génétique est important car il peut identifier les principaux blocages biochimiques sous-jacents, qui, lorsqu'ils sont identifiés et contournés, permettent ainsi à la biochimie de fonctionner de manière adéquate.
(…)

ABOUT THE AUTHOR
Benjamin Lynch, ND received his Cell and Molecular Biology, BS from the University of Washington and his ND from Bastyr Uni­versity. His passion for identifying the cause of disease directed him towards nutrigenomics and methylation dysfunction. Currently, he researches, writes and presents worldwide on the topic of MTHFR and methylation defects. You may learn more about Dr. Lynch and his work at [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. He also has a goal of optimizing the health of unborn children by supporting and optimizing the methylation pathways and epigenetics of parents.
Dr. Lynch is President and CEO of Docere, Inc, providing educa­tion through webinars, conferences, private events and video courses.
Dr Lynch is also the President & CEO of [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Health, com, a company oriented towards disease prevention and health promotion. Dr Lynch also founded Seeking Health Educational Institute, [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], to increase physician training in methylation and nutrigenomics.
He lives in Seattle, WA with his wife, Nadia, and three boys, Tas­man, Mathew and Theodor.


References
1     Interaction between organophosphate pesticide exposure and PON1 activity on thyroid function. 2010
2       Arsenic in Drinking Water, water.epa.gov
3       Arsenic in your food. Our findings show a real need for federal standards for this toxin. Consumer Reports magazine: November 2012
4       The Minimal Arsenic Concentration Required to Inhibit the Activity of Thyroid Peroxidase Activity In Vitro
5       TPO, Generics Home Reference. US National Library of Medicine
6       Bisphenol A (BPA), NIH
7       Maternal Urinary Bisphenol A during Pregnancy and Maternal and Neonatal Thyroid Function in the CHAMACOS Study
8       FDA data show arsenic in rice, juice and beer. Consumer Reports. Feb
9       Intake of Phtalate-Tainted Foods Alters Thyroid Functions in Taiwanese Children.
10    Allele and genotype frequency of the 677C-T allele of the MTHFR gene by area and ethnic origin.
11    Phenotypic expression of the methylenetetrahydrofolate reductase 677CXT polymorphism and flavin cofactor availability in thyroid dysfunction
12    Hypothyroidism and Pregnancy. John Hopkins Medicine Health Library,
13    MTHFR and Thyroid Disorders, [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Luc le Dim 20 Déc 2015 - 8:24, édité 1 fois

Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3390
Date d'inscription : 19/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Insuffisance de cortisol

Message  Luc le Dim 20 Déc 2015 - 8:21

The thyroid madness II - Chapter 13
Hypocortisolism
An Evidence-Based Review
By Lena D. Edwards, MD, FAARM, FICT;
Andrew H. Heyman, MD MHSA; Sahar Swidan, PharmD
Hypocortisolisme  - Une revue des données probantes
Idées clés
·      Suite à un stress chronique ou une déficience métabolique par manque de cofacteurs, l’axe HPA ne communique pas bien et cela entraine des dysfonctionnements.  
     HPA = hypothalamus -  glandes pituitaire –glandes adrénales (surrénales).

·      Les personnes souffrant d’une insuffisance de sécrétion de cortisol (après épuisement par exemple), sont souvent atteintes par d’autres pathologies. Une insuffisance marquée de cortisol entraîne une dérégulation et favorise l’inflammation …

·      Il faut consulter de préférence un  médecin qui pratique la médecine holistique. On traite la personne dans son ensemble (corps et esprit) et pas seulement de manière segmentée, en fonctions des parties du corps.

·      Il n’y a pas que le burn out qui entraine une dérégulation de la communication via l’axe HPA. Ne simplifions pas à outrance ! Nous ne pouvons pas encore tout expliquer.

Extraits
· L’hypocortisolisme est une sécrétion insuffisante de cortisol. L’organisme adapte mal le niveau de sécrétion, suite à un stress chronique ou à une mauvaise communication de l’axe HPA : dysfonction de l’axe de communication hypothalamus -  glandes pituitaire –glandes adrénales. On parle souvent de fatigue surrénale dans ce cas de figure.

· Des études ont montré une corrélation entre l’hypocortisolisme et de nombreux états pathologiques, tels que le burn out, le syndrome métabolique, la fibromyalgie et le syndrome de fatigue chronique, ainsi que les syndromes de douleur chronique, les maladies cardio-métabolique, des troubles de l'humeur, les maladies auto-immunes et des affections malignes.

· Une approche via la médecine intégrative / holistique est nécessaire.

· Une interprétation possible du mécanisme hypo est donnée via un mécanisme de compensation : Trop de cortisol en circulation, ou trop souvent sécrété, est délétère / nuisible pour le cerveau en particulier. L'excès de sécrétion de cortisol, pendant une certaine période, régule négativement l’axe HPA: Le cerveau, par l'intermédiaire de l'hypophyse, induit une baisse de cortisol pour se protéger, en cas d’excès (réponse adaptative au stress chronique via un mécanisme de rétro-feedback).

· Une  autre interprétation possible est une insensibilité progressive des récepteurs. Une défaillance dans le chemin de communication entre le message hormonal et les cellules cibles. Il peut aussi y avoir une altération au niveau des protéines de liaison ou une défaillance / insuffisance de cofacteurs / co-activateurs.
Protéine de liaison :
L’Hormone libérant de la corticotrophine (CRH = Corticotropin-releasing hormone) est le premier facteur de libération par l'hypothalamus qui module la réponse au stress chez le mammifère.

· Le cortisol a un effet catabolique sur tout l’organisme, excepté le foie. Un excès chronique de glucocorticoïdes entraine, par exemple, une déprime de la formation osseuse, de la diurèse, une hyperglycémie, et des dommages neuronaux à l’hippocampe. Le cortisol affecte également la production et la fonction de l'hormone thyroïdienne et provoque de nombreuses aberrations dans la régulation et la fonction du système immunitaire.

· Les glucocorticoïdes sont les plus puissants inhibiteurs des cytokines pro-inflammatoires. Pendant les périodes de maladie aiguë, les niveaux de cortisol augmentent dans le but de supprimer une sur-réactivité immunitaire, empêchant ainsi la destruction des tissus. Si vous souffrez d’une infection récurrente via une candidose, par exemple, une inadaptation de la réponse immunitaire peut perturber le système hormonal.


· Dans des conditions de stress physiologique prolongé, les mécanismes de restauration et de protection cellulaires normaux sont entravés, entrainant une fonction cellulaire anormale, le vieillissement prématuré des cellules, et la mort cellulaire. En outre, les systèmes de régulation et de réponse sont altérés, ce qui nuit à la récupération

· Un élément clé des réponses physiologiques inadaptées alimentées par l’hypocortisolisme est une augmentation des cytokines pro-inflammatoires et l'activation du système immunitaire. Cette augmentation de cytokines est due en partie à la perte de contre-régulation par l'activité normale des glucocorticoïdes. Les cytokines pro-inflammatoires telles que le facteur de nécrose tumorale alpha et l'interleukine-6 (IL-6), non seulement suppriment la fonction des lymphocytes, mais aussi perturbent la signalisation des lymphocytes T et inhibent l'activité des cellules tueuses naturelles (Natural Killer lymphocytes). Par conséquent, la régulation positive de nombreuses voies inflammatoires augmente la susceptibilité au développement de maladies auto-immunes, les troubles de l'humeur, les tumeurs malignes, la douleur chronique, l'atopie, les allergies, et l'asthme.

· NDLR : Exprimé plus simplement : Une insuffisance de cortisol entraîne une dérégulation et favorise l’inflammation. En cas d’inflammation, une thérapie visant à baisser les cytokines pro-inflammatoires perturbe le système immunitaire. Dit autrement : Les anti-inflammatoires dépriment le système, lors d’une prise prolongée.

· Les maladies telles que l'obésité, l'augmentation de la calcification de l'artère coronaire, et le syndrome métabolique ont été liés à des anomalies du rythme circadien du cortisol, particulièrement dans le cas de niveaux bas.

· Modalités du diagnostic : Les Mesures du cortisol peuvent être obtenues par divers échantillons biologiques, y compris le sérum sanguin, l'urine et la salive. Le cortisol, c’est 90% à 93% de cortisol lié, lié au cortisol-binding globulin (CBG).
Les fluctuations de la CBG due à des médicaments et aux maladies altèrent la précision la mesure du cortisol total tandis que le cortisol libre est indépendant de ces variations. Des échantillons de salives, pris à différents moments de la journée, puis mis à congeler, permettront de constater les irrégularités au niveau du rythme de sécrétion.

· La dérégulation de l’axe HPA et l’hypocortisolisme sont des conditions extrêmement importantes qui n’ont pas reçu une attention appropriée jusqu'à récemment. Le mécanisme par lequel évolue l’hypocortisolisme reste mal défini. Cependant, une grande partie de la littérature médicale disponible identifie le principal instigateur des bas niveaux de cortisol comme la dérégulation de l’axe HPA. Bien que la fatigue surrénale ou le burn out à la suite de stress chronique ont été proposés comme un mécanisme par lequel l’hypocortisolisme se développe, la recherche médicale actuelle ne supporte pas cette affirmation. Les cliniciens et les patients doivent éviter l'utilisation générale de ce terme car il sous-estime la complexité de la dysfonction de l'axe HPA et les autres processus par lesquels l’hypocortisolisme peut évoluer. (Axe HPA = axe hypothalamo-pituitaire-adrénal).

Fin du compte-rendu.

Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3390
Date d'inscription : 19/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: The thyroid madness

Message  Mirzoune le Dim 20 Déc 2015 - 12:34

Il est vachement intéressant, ton bouquin, Luc.
Au début, j'ai pas lu tes posts car je ne m'estimais pas concernée par un désordre thyroidien. Mais, en lisant ton dernier message de conclusion, je suis remontée aux précédents et, du coup, ça m'a donné envie de le lire entièrement.

En fait, on est tous concernés, à partir du moment où l'on souffre d'une pathologie chronique ou auto-immune... C'est tout le système qui est déréglé...

Peux-tu mettre un lien avec les coordonnées du bouquin?

Bon dimanche!

Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 2404
Date d'inscription : 30/09/2015

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: The thyroid madness

Message  Luc le Dim 20 Déc 2015 - 13:25

Mirzoune a écrit:1. Il est vachement intéressant, ton bouquin, Luc.

2. En fait, on est tous concernés, à partir du moment où l'on souffre d'une pathologie chronique ou auto-immune... C'est tout le système qui est déréglé...

3. Peux-tu mettre un lien avec les coordonnées du bouquin?

Bon dimanche!
je résume  Mad  ma réponse vient de sauter avec un simple clic sous la citation (suite à un aller / retour pour trouver un lien).
1. très intéressant. Cela m'a renvoyé vers d'autres recherches pour comprendre comment cela fonctionne.
2. Je cherche à diminuer l'impact de la phytothérapie sur l'inflammation. La curcumine / la boswellia serrata / Lox-5 / salicyne / Quercétine / EPA / etc. Cela fonctionne très bien pour combattre les effets d'un mal de dos lombaire. Mais,  il y a un mais ...
Suite à un stress au travail, une prise prolongée de produits phyto (avec une alternance bien respectée mais agissant sur les voies de conversion des prostaglandines PGE 1 et 3), je fais de la corde raide (fatigue surrénale).                                                                                                    
Je cherche donc à ménager le chou et la chèvre. Je développerais comment plus tard. C'est très complexe.                                                                                                                                   

3. lien livre (en anglais)

Site en anglais pour s'informer sur la thyroïde
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

4. livre références
Stop the thyroid madness II
How Thyroid Experts are Challenging Ineffective Treatments
and Improving the Lives of Patients
JANIE A. BOWTHORPE, M.ED. EDITOR
AUTHORS:
Paige Adams, FNP • Geoffrey T. Bouc, MD Jeffrey Dach, MD • Lena D. Edwards MD • Andrew H. Heyman, MD • Carla Heiser, RDN Paula H. Luber, MD • Benjamin D. Lynch, ND • Nguyen D. Phan, MD • Philip L. Roberts, MD • Yusuf (JP) Saleeby, MD • Laura R. Stone, MD • William D. Trumbower, MD • James C. Yang, MD


Dernière édition par Luc le Dim 20 Déc 2015 - 15:06, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3390
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: The thyroid madness

Message  Mirzoune le Dim 20 Déc 2015 - 13:28

Oui, je comprends la démarche...

Merci pour le lien!

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission grâce une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges, bio et beaucoup de cru. Du sport, des compléments adaptés, des bons moments, des amis et une famille au top... La vie est belle!
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 2404
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 54
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: The thyroid madness

Message  Flo le Mar 9 Fév 2016 - 22:16

Bon j'ai enfin lu tout ce post, mais c'est pas encore acquis...quel boulot Luc
avatar
Flo
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 939
Date d'inscription : 20/10/2015
Age : 50
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: The thyroid madness

Message  Luc le Mer 10 Fév 2016 - 19:55

Merci pour les commentaires  Wink
Si vous voulez lire certains chapitres à tête reposée, voici 3 liens, temporairement accessibles (8 jours je crois):
Voici les liens pour télécharger les pdf. ILs sont sécurisés (copies).
& chapitre 1: L’approche médicale intégrative et fonctionnelle des maladies de la thyroïde. (synthèse)
By James Yang, MD, MPH and Andrew Heyman, MD, MHSA
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

& chapitre 2 : Les stress, les glandes adrénales, votre thyroïde et vous. (synthèse)
By Laura R Stone MD, Andrew Heyman MD MHSA and Carla Heiser MS RD LD
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

& chapitre 6: Alimentation et hypothyroïdisme. (synthèse)
By William D. Trumbower, MD

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bonne lecture.
Prenez le temps de la lecture à tête reposée. Ce ne sera pas facile ...
Essayez de ne pas digresser vers les insuffisances et les pathologies, sinon vous allez galérer ...

Vous pouvez commencer avec le lien ci-dessous. Limitez-vous sur ce site à la base. Puis retournez vers les pdf ci-dessus.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3390
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Thyroid basics explained

Message  Luc le Jeu 11 Fév 2016 - 9:05

Yoz m'a demandé de résumer la base, 1er contact

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

NB: pdf téléchargeable, 1 page, avec 2 graphiques (accessible pdt 8 jours, je crois).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3390
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: The thyroid madness

Message  Flo le Mar 5 Avr 2016 - 20:57

Lorsqu'une personne s'est fait enlever la thyroïde, une correction alimentaire, peut-elle encore avoir un effet substantiel ?


Dernière édition par Flo le Mer 6 Avr 2016 - 13:16, édité 1 fois
avatar
Flo
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 939
Date d'inscription : 20/10/2015
Age : 50
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: The thyroid madness

Message  Luc le Mar 5 Avr 2016 - 22:24

Il faut continuer à apporter les bons nutriments ...  + pratiquer de l'exercice (après revalidation) et surtout surveiller son poids
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
On surveillera l'inflammation de bas grade, comme pour tout patient, en prévention d'un cancer.

Le point clé, c'est l'adaptation avec le supplément "naturel" d'extrait de thyroïde. Pas seulement de la L-thyroxine (T4) !!!
Il faut naviguer entre hypo et hyper pour adapter la carburation. Pour ça, il faut trouver un médecin endocrinologue qui peut adapter le traitement par téléphone en fonction des symptômes (tous les 15 jours). Ne pas attendre le rendez-vous suviant, 3 mois plus tard!


There have been those that haven't had a weight gain problem, but those are few and far imbetween.
The best advice that can be given is to find something that works best for you and stick with that. Be warned though.. Your body will get used to your method quickly, so be on your toes, and modify your diet and exercise routine just as soon as you notice your progress slowing down a bit. Keep your body guessing.
If you tend to drop lbs after being put on an adjusted level of Synthroid, take advantage of that and do what it takes to keep that weight off. Once your body gets used to that level, the lbs will start sneaking back on.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
=> Devinez les besoins du corps. Anticipez

On surveille ce qui peut avoir une interaction avec les médocs. Logique. par exemple, les suppléments de Ca et un excès de soja.
Le problème des aliments dits "goitrogènes" ne devraient plus poser un problème ...

On fait un check régulier pour situer les carences:
Vit A et D
B12
Sélénium
etc.

On informe le médecin si on mange davantage de fibres (légumes) (effet de balayage et de lest). On laisse l'organisme s'adapter et on anticipe en partie.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3390
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Lutte contre le stress chronique: les moyens naturels

Message  Mirzoune le Lun 18 Avr 2016 - 10:35



Luc a écrit:The thyroid madness II - Chapter 2
Stress, Adrenals, Your Thyroid and You
By Laura R Stone MD, Andrew Heyman MD MHSA and Carla Heiser MS RD LD
Les stress, les glandes adrénales, votre thyroïde et vous
 Synthèse
Idées clés:

·         Quand nous sommes stressés, nous sécrétons du cortisol. Le cortisol est un glucocorticoïde. Le cortisol permet un apport d’énergie immédiat mais supprime toute fonction immunitaire. (Vous n’avez pas besoin de ces ressources pour vous échapper, fuir un prédateur).  Une sécrétion permanente élevée de cortisol éteint les activités « inutiles » comme la digestion, le sommeil, l'ovulation ou la formation du sperme.

·         Le stress chronique élève le niveau de cortisol et occasionne des dommages aux tissus, entraînant de l’inflammation de bas grade, surtout à l’hippocampe (siège de la mémoire).

·         Le cerveau est capable de ressentir un excès de sécrétion d’adrénaline et de cortisol (avant l’épuisement surrénal) et se protège en ralentissant les fonctions essentielles. Il va en résulter souvent de la fatigue, une dépression, une prise de poids, etc. De manière concomitante, cette personne perd alors le frein du système immunitaire et une inflammation rampante puis galopante prend place.

·         Il y a une interaction entre le cortisol et le système immunitaire. La libération constante de cortisol augmente les niveaux de sucre dans le sang, ce  qui peut conduire à des troubles dont la liste serait fastidieuse à énoncer.

·         Quand votre corps est stressé / dépassé, il vole aux autres hormones stéroïdes les molécules dont il a besoin pour augmenter et protéger les niveaux de cortisol.

·         Comment puis-je mieux gérer le stress, au sens large ? Identifier les sensibilités alimentaires, comprenez les mécanismes de l’infection, débarrassez-vous des métaux lourds, et vivez en harmonie…
...
Que puis-je faire pour gérer le stress dans ma vie ?

Imaginez comment changer votre mode de vie vers la voie de la santé. Identifier les sensibilités alimentaires, comprenez les mécanismes de l’infection, débarrassez-vous des métaux lourds, et adoptez un nouveau moi équilibré (…). Appliquez des techniques de relaxation …

Compléments
Vitamine B complexe
Toutes les vitamines B aident le corps à métaboliser la nourriture,  à la convertir en carburant, ce qui apporte de l'énergie qui permet à notre corps de bien fonctionner. Les  suppléments contenant une quantité accrue d’acide folique méthylé (activé) et de B12 méthylé, vitamine B5, B6 et le reste du complexe B sont idéals.

Le système nerveux
- L'acide folique
L'acide folique (vitamine B9) est la forme naturelle.  Le L- méthyl Folate est une forme de folate. Et il est la seule forme qui traverse la barrière hémato-encéphalique et pénètre dans le cerveau. L'acide folique n’est pas la forme active. Il doit être "activé" pour être biologiquement plus utile. Deux tiers des Américains ont génétiquement une capacité réduite à activer l'acide folique. Les composants dérivés de l'acide folique sont essentiels à la capacité de notre corps à réguler et de réparation, produire de l'énergie, détoxifier et soutenir nos gènes. Cherchez « méthyle-folate » quand vous vous supplémentez pour contournez la déficience génétique.
Recherchez cobalamine de méthyle.
- La thiamine (B2) et le Niacinamide (B3) optimisent les fonctions normales du cerveau et la mémoire, la conscience et la production d'énergie.
- La pyridoxine (vitamine B6) est nécessaire pour plus de 100 usages dans le corps. La vitamine B6 est requise pour un fonctionnement normal du cerveau et surtout la fonction nerveuse, permettant de fabriquer les neurotransmetteurs et les gaines lipidiques qui protègent les nerfs.
- La cobalamine (vitamine B12) entretient les gaines de couverture qui protègent les nerfs.
- La biotine (vitamine B7 ou B8 en Europe, ndlr) est nécessaire pour la fabrication de graisses  des tissus nerveux, la croissance et la transformation cellulaire.

Relaxation
• L’Acide pantothénique PA (vitamine B5) produit du cortisol. La vitamine B5, gère l'humeur et réduit le stress.
• PABA (acide para-aminobenzoïque) aide à utiliser la vitamine B5, régule l'humeur, réduit l'irritabilité et l'anxiété.
• La vitamine B12 améliore le sommeil, ce qui améliore le reste.

La vitamine C (acide L-ascorbique)
Le stress augmente les besoins en vitamine C. La vitamine C soutient la fonction des glandes surrénales et est optimisé avec des bio-flavonoïdes (100 mg), qui recycle la vitamine C et améliore la durée de son effet. La vitamine C améliore également la santé immunitaire. Elle a un impact sur le coeur, la peau, le système nerveux, les dents, la vision, le foie, les os, les articulations, le thymus, la glande thyroïde et les surrénales en particulier.

Formule avec Multivitamines & Antioxydants
Consultez un praticien car toutes les formules ne sont pas égales. Evitez un multi avec du fer, du cuivre ou du manganèse (réaction en chaîne, pro-oxydant).

Adaptogènes : ashwagandha (en cure seulement, à éviter si ulcère)
L’ashwagandha est comme un agent anti-anxiété et régule le système immunitaire. L’ashwagandha abaisse le taux de cortisol et a les mêmes effets caractéristiques que la testostérone. Il peut résoudre l'insomnie, l'inflammation et normaliser les niveaux de sucre dans le sang. Bien que pas entièrement compris, l’ashwagandha peut aider à augmenter les globules et les plaquettes. Il peut également avoir un impact fonctionnel sur la thyroïde. Il est conseillé de surveiller de la réponse au traitement et de moduler le dosage pour éviter une hyperactivité de la thyroïde, dans certains cas.

Rhodiola rosea

La Rhodiola est un puissant adaptogène. La recherche montre que la Rhodiola améliore l'attention et la mémoire. Il augmente également la cognition. La salidroside, une substance phytochimique du Rhodiola, combat l'anxiété. À des doses plus faibles, la Rhodiola améliore le niveau de cortisol et augmente la résistance au stress. A doses plus élevées, la Rhodiola aide à tempérer la production de cortisol. Les études appuient le rôle de la Rhodiola dans la restauration des habitudes alimentaires et du sommeil normal et contribue à la perte de poids.
Et aussi : Astragalus - Cordycep Mushrooms – Ginseng -  Holy Basil

Magnésium
Le magnésium est un élément majeur, essentiel à la vie de toutes les cellules du corps. Le Mg aide à convertir la nourriture en carburant. Plus de 325 enzymes sont dépendantes de l’apport adéquat de Mg.
Le magnésium est aussi un ingrédient clé pour aider à la conversion des acides aminés (à partir des protéines) pour la construction interne et augmente l'absorption du calcium. L’imbrication du magnésium avec le calcium, le phosphore, le sodium et le potassium aident aussi à maintenir la stabilité de l'os, l'hydratation et la fonction cardiaque et des vaisseaux. Le magnésium soutient les muscles en particulier pendant l'exercice intense.

La phosphatidylsérine (PS)
La phosphatidylsérine normalise très bien le cortisol. PS peut être utilisé pour corriger les niveaux de cortisol, hauts ou bas (glandes surrénales hyperactive ou paresseuse) en raison de ses effets sur l'hypothalamus. Il réglemente à la fois l'hypophyse et les glandes surrénales.

Etc.

Texte original (en anglais) (fichier protégé)


En relisant ce sujet de Luc, je remonte cette synthèse très utile.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission grâce une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges, bio et beaucoup de cru. Du sport, des compléments adaptés, des bons moments, des amis et une famille au top... La vie est belle!
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 2404
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 54
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: The thyroid madness

Message  Flo le Lun 18 Avr 2016 - 14:41

Tu l'as dit Mirzoune ! c'est exactement ce qui m'arrive.
avatar
Flo
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 939
Date d'inscription : 20/10/2015
Age : 50
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: The thyroid madness

Message  Luc le Lun 18 Avr 2016 - 15:25

Quand j'ai besoin d'un coup de main, je prends thyro formula (1 gélule pour moi, c'est assez; sinon matin vers 8H, midi et 17H.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] souvent vers 16H. Pas plus tard que 17H.


120 gél
Extrait d’ashwagandha (1,5 % withanolides)
Commiphora mukul (2,5 % guggulstérones)
L-tyrosine
Myricétine (Myrica rubra)
Forslean® (Coleus forskohlii 10 % forskohline)
Magnésium (citrate de magnésium)
Keampférol (Sophora japonica L.)
Zinc (gluconate de zinc)
Iode (fucus)
Sélénium (L-sélénométhionine )
Autres ingrédients: cellulose microcristalline, stéarate de magnésium (572), dioxyde de silicium (551).
Forslean®, Sabinsa, India.
La dose souvent préconisée est souvent 500 mg de L-tyrosine, mais c'est moins efficace chez moi que ce mélange (75 mg)


Dernière édition par Luc le Lun 9 Mai 2016 - 15:49, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3390
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: The thyroid madness

Message  Luc le Lun 18 Avr 2016 - 15:33

Je prends pour le moment de la pregnénone (50 mg) que je dose (20 mg) (crème). Eurovital "Pregnenolone cream" via Biovéa.
5 jours par semaine. Pause 2 jours.
Il faut éviter de "surchauffer". J'ai eu une prise de sang (Quart bas, DHEA, mais trop juste pour moi). J'ai informé mon médecin traitant de ce que j'allais faire / ai fait, évidemment. Il m'a donné sa bénédiction pirat

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3390
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: The thyroid madness

Message  yoz le Jeu 21 Avr 2016 - 14:03

Salut,

Je m'incruste dans la file Smile J'ai pas encore trouvé d'endocrino, je vais d'abord essayer de passer par la case médecin traitant...

En attendant, (et sachant que je prends déjà magnésium, vit.C et D, omégas3, sélénium, seroplex 5mg), si vous deviez me conseiller un supplément pour mieux carburer et gérer le stress, ça serait quoi ? Plutôt vitamines B ou Natural Thyro Formula ?

Merci et bonne journée Smile

ps : qu'est-ce qui t'arrive Flo ???

yoz
Accro
Accro

Messages : 129
Date d'inscription : 30/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: The thyroid madness

Message  Luc le Jeu 21 Avr 2016 - 15:57

yoz a écrit: 1. je vais d'abord essayer de passer par la case médecin traitant...

2. Plutôt vitamines B ou Natural Thyro Formula ?
1. Ok, par défaut, si le médecin traitant a déjà prescrit du NDT ou équivalent. Et donc qu'il sait comment gérer et adapter la posologie tous les 15 jours, en fonction des symptômes.
2. Je prendrais un complexe de vit B, avec du Magnésium (lié à de la taurine et de la B6). Je prends Quinogerm, 2 ou 3 x / sem. Mais il y a moins cher.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Si les urines deviennent jaunes, on espace et ajoute un jour (B2)

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3390
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: The thyroid madness

Message  yoz le Lun 9 Mai 2016 - 14:23

Salut Luc,

Tu conseilles Quinogerm mais tu dis qu'il y a moins cher..., tu penses à quoi ?

Sinon, concernant la vitamine B9, dans Thyroid Madness ils conseillent le L-Méthyl Folate plutôt que l'acide folique (mieux assimilable). Mais la plupart des suppléments contiennent de l'acide folique, y compris Quinogerm. Un avis là-dessus ? Pour la B12, Quinogerm contient bien du cobalamine de méthyle, forme naturelle à priori bien assimilable.

Enfin, concernant le Natural Thyro Formula (http://www.supersmart.com/fr--Systeme-endocrinien--Natural-Thyro-Formula--0513), j'ai toujours du mal à me décider. C'est quand même pas donner 49€ pour 30 doses. As-tu beaucoup de retours sur ce produit ? Sur les forums "thyro", les retours sont pas nombreux.

Merci et bonne journée ! Laughing

yoz
Accro
Accro

Messages : 129
Date d'inscription : 30/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: The thyroid madness

Message  Luc le Lun 9 Mai 2016 - 15:47

yoz a écrit:1. Tu conseilles Quinogerm mais tu dis qu'il y a moins cher..., tu penses à quoi ?
2. Sinon, concernant la vitamine B9, dans Thyroid Madness ils conseillent le L-Méthyl Folate plutôt que l'acide folique
3. Enfin, concernant le Natural Thyro Formulac As-tu beaucoup de retours sur ce produit ?
1. Je prends quinogerm mais Mirzoune prend Bulkpowder
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
2. on prend une forme méthyle de B9 et B12 si on craint une déficience d'assimilation (gène défectueux). Elles sont directement alors biodisponibles. Cela ne veut pas dire que c'est meilleur.
3. Ce n'est pas en dose dont il faut parler, vu que je prends à la carte 1 gélule, 1 à 2 fois par jour. J'ai testé tyrosine 500 mg seul,  et un mélange avec 150 mg + autres substances. Je trouve ce dernier plus efficace, sur moi. 
Il y a de l'ashawagandha et du foskoline (plantes adaptogènes).
Mais ce n'est pas parce que ça marche chez moi que ce sera le cas chez toi.
Extrait d’ashwagandha (1,5 % withanolides)
Commiphora mukul (2,5 % guggulstérones)
L-tyrosine
Myricétine (Myrica rubra)
Forslean® (Coleus forskohlii 10 % forskohline)
Magnésium (citrate de magnésium)
Keampférol (Sophora japonica L.)
Zinc (gluconate de zinc)
Iode (fucus)
Sélénium (L-sélénométhionine )

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3390
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: The thyroid madness

Message  yoz le Lun 9 Mai 2016 - 16:30

Merci !

C'est pas un peu trop dosé le complexe Vit.B de chez Bulkpowders ? Elle fait pas trop pipi jaune fluo Mirzoune avec tout ca ? Laughing Laughing Laughing

yoz
Accro
Accro

Messages : 129
Date d'inscription : 30/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: The thyroid madness

Message  Flo le Lun 9 Mai 2016 - 17:21

Si, si même que ça clignote  jocolor
avatar
Flo
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 939
Date d'inscription : 20/10/2015
Age : 50
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: The thyroid madness

Message  Luc le Lun 9 Mai 2016 - 17:35

N'importe quelle vitamine B complexe fera l'affaire. Prends le meilleur marché. Il faut juste regarder les excipients (ingrédients beurk).
Si tu pisses jaune, c'est que tu dois espacer la prise (trop de B2). Je prends 1 gél 2 X / semaine, quand je ne mange pas des pousses de graines germées. En cure

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3390
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: The thyroid madness

Message  Mirzoune le Lun 9 Mai 2016 - 19:17

Flo a écrit:Si, si même que ça clignote  jocolor

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission grâce une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges, bio et beaucoup de cru. Du sport, des compléments adaptés, des bons moments, des amis et une famille au top... La vie est belle!
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 2404
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 54
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: The thyroid madness

Message  yoz le Mar 10 Mai 2016 - 12:16

Ah ouais Mirzoune !, ca clignotte fort quand même ! On dirait une discothèque tes toilettes Smile

Sinon Luc, un risque de surdose de B6 ? J'en prends déjà dans l'Ultramag (Nutrixeal).

Bonne journée Smile

yoz
Accro
Accro

Messages : 129
Date d'inscription : 30/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: The thyroid madness

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum