Mirzoune et Ciboulette SGSC
Bienvenue sur Mirzoune et Ciboulette!
Derniers sujets
» idées pour faire des jus
par Luc Aujourd'hui à 12:59

» Nouveau cadeau de la vie
par Mirzoune Aujourd'hui à 11:25

» Histroire drôle en images - Funny clip
par Luc Aujourd'hui à 10:02

» Microbiote et pathologies auto-immunes
par Luc Hier à 21:48

» Le corps subtil
par Mirzoune Hier à 9:44

» Découvrez la qualité de l’eau du robinet de votre commune
par Proserpine Mar 16 Oct 2018 - 12:16

» Propolis verte et cancer
par Mirzoune Mar 16 Oct 2018 - 9:20

» FUT2 sécrétor ou non sécretor ?
par Parsifal Lun 15 Oct 2018 - 14:26

» Cancer : un traitement simple et non toxique. Extraits
par Luc Lun 15 Oct 2018 - 9:02

» Faire connaissance avec le clair ressenti
par Nell74 Dim 14 Oct 2018 - 13:35

» Intestins gonflés : questions Sibo and Co
par Luc Sam 13 Oct 2018 - 11:05

» Comment optimiser l'assimilation du fer
par Parsifal Sam 13 Oct 2018 - 10:23

» The Plant Paradox - Dr Gundry
par Parsifal Sam 13 Oct 2018 - 10:17

» Le CBD - Cannabidiol
par Mirzoune Sam 13 Oct 2018 - 9:41

» Connaissez-vous le Magnésium glycinate?
par Parsifal Ven 12 Oct 2018 - 23:52

» Médecine individualisée, épigénétique et nutrigénomique
par Parsifal Ven 12 Oct 2018 - 23:31

» Comment j'alcalinise mon corps
par Parsifal Ven 12 Oct 2018 - 23:19

» Où trouver du calcium ailleurs que dans les laits animaux?
par Parsifal Ven 12 Oct 2018 - 23:14

» La lumière LED fatigue et altère la macula
par Luc Ven 12 Oct 2018 - 14:56

» Briquettes moelleuses au curcuma SGSC
par Luc Mar 9 Oct 2018 - 11:48

» Bon anniversaire Mezame
par Mezame Dim 7 Oct 2018 - 21:04

» Pasteur/Koch
par Proserpine Dim 7 Oct 2018 - 15:39

» Bon anniversaire Matogato
par Mirzoune Sam 6 Oct 2018 - 10:08

» Bon anniversaire johnny-bak
par Mirzoune Jeu 4 Oct 2018 - 19:46

» Les facteurs déclenchants supposés de la fibromyalgie
par sumerien Jeu 4 Oct 2018 - 19:19

» Les oméga-6 oxydés sont coupables – Pas le cholestérol LDL !
par Luc Mer 3 Oct 2018 - 10:34

» Magnésium et taurine pour le cerveau
par Flo Mar 2 Oct 2018 - 11:12

» Présentation de Parsifal
par Mirzoune Mar 2 Oct 2018 - 8:28

» Battage médiatique sur l'huile de coco
par Luc Mar 2 Oct 2018 - 8:19

» ALA: acide alpha-lipoïque et chélation
par Luc Lun 1 Oct 2018 - 18:46

» Index glycémique des laits végétaux
par Luc Lun 1 Oct 2018 - 18:43

» L'aspirine est pro-métabolique et anti-cancer
par Luc Lun 1 Oct 2018 - 18:12

» Renverser l’autisme
par Parsifal Lun 1 Oct 2018 - 15:21

» Maladies auto-immunes: rééquilibrer le système immunitaire
par Parsifal Lun 1 Oct 2018 - 15:20

» Kitava (Nouvelle Guinée), l’île où l’acné n’existe pas
par Parsifal Lun 1 Oct 2018 - 15:18

» Bon anniversaire jpwax
par Mirzoune Lun 1 Oct 2018 - 11:43

» Comprendre l’homéopathie
par Proserpine Dim 30 Sep 2018 - 20:03

» De l’huile d’olive à la place des antiacides
par Proserpine Dim 30 Sep 2018 - 15:02

» Le jeûne thérapeutique et ses effets combinés à la chimiothérapie
par Luc Ven 28 Sep 2018 - 10:30

» Bon anniversaire Galaanes
par Mirzoune Ven 28 Sep 2018 - 9:28

» Comment guérir votre métabolisme. Livre
par Luc Ven 28 Sep 2018 - 8:02

» Biodisponibilité de la curcumine: où trouver la plus assimilable?
par Gaffal Jeu 27 Sep 2018 - 22:45

» Pain SG au thon et au cerfeuil
par Luc Mer 26 Sep 2018 - 7:57

» Bon anniversaire Angely
par Mirzoune Mar 25 Sep 2018 - 12:16

» Bon anniversaire Florence
par Nell74 Lun 24 Sep 2018 - 17:47

» Métaux Lourds : Pollution invisible
par Luc Lun 24 Sep 2018 - 11:19

» Shiitake: Le champignon « coup de fouet »
par Luc Dim 23 Sep 2018 - 15:25

» Bon anniversaire Cateli
par Mirzoune Dim 23 Sep 2018 - 8:57

» Bon anniversaire Bredan
par Mirzoune Dim 23 Sep 2018 - 8:55

» Danse du fou à pattes bleues
par Proserpine Dim 23 Sep 2018 - 8:09

» Histoires drôles et blagues ...
par Mirzoune Jeu 20 Sep 2018 - 9:25

» Cake SG teff sarrasin aux petits raisins
par Luc Mer 19 Sep 2018 - 14:36

» Présentation - Virginie94
par Mirzoune Lun 17 Sep 2018 - 13:21

» Les animaux malades de leurs croquettes
par Proserpine Sam 15 Sep 2018 - 21:36

» Bouillon de poule: Un incontournable!
par Proserpine Sam 15 Sep 2018 - 17:57

» Vitamines liposolubles A, D, E, K. Quelles proportions?
par Luc Sam 15 Sep 2018 - 17:57

» Huile de poisson et effet sur la thyroïde
par Luc Ven 14 Sep 2018 - 18:05

» rentrée cheznous en Béarn (64)
par Proserpine Ven 14 Sep 2018 - 17:43

» me voilà - Hérode
par Hérode Ven 14 Sep 2018 - 16:31

» Métabolisme du fer
par Luc Ven 14 Sep 2018 - 10:17

» Mort cérébrale et don d'organes
par Proserpine Mer 12 Sep 2018 - 19:09

» Présentation Sumerien
par Luc Mar 11 Sep 2018 - 20:42

» cake potiron ou courge
par Luc Lun 10 Sep 2018 - 16:10

» Le sel oui ! Mais lequel ?
par Luc Lun 10 Sep 2018 - 14:25

» Bon anniversaire Noa
par Mirzoune Dim 9 Sep 2018 - 10:43

» Eau ou café pour s'hydratater ?
par Luc Jeu 6 Sep 2018 - 10:38

» Cancer & Huiles Essentielles – Soins de support
par Mirzoune Jeu 6 Sep 2018 - 9:53

» Régime anti-Alzheimer
par Luc Mar 4 Sep 2018 - 11:30

» Smoothie Vert Tangerine et banane
par Luc Lun 3 Sep 2018 - 10:54

» Substances naturelles anti-douleur. Tableau
par Luc Dim 2 Sep 2018 - 15:09

» Cake à la banane
par Luc Sam 1 Sep 2018 - 17:23

» Vitamine C
par Flo Jeu 30 Aoû 2018 - 11:45

» Une nouvelle étude démontre l’inefficacité des oméga-3
par Luc Mar 28 Aoû 2018 - 16:39

» Présentation Alexenforme: La santé optimale, à la recherche du chemin
par Luc Lun 27 Aoû 2018 - 17:38

» Huile de coco : un « pur poison » explique une professeure de Harvard
par Luc Lun 27 Aoû 2018 - 10:08

» Taux de Prolamines dans les céréales et pseudo céréales
par Gaffal Dim 26 Aoû 2018 - 18:05

» Vidéo étonnante, marrante ou ...
par Gaffal Sam 25 Aoû 2018 - 22:07

» Présentation - Panchito
par Mirzoune Jeu 23 Aoû 2018 - 9:37

» Présentation d'un retraité heureux - angely17
par joséphine Mer 22 Aoû 2018 - 11:52

» Fécondation in vitro, Thyroïde et avoine
par sossophiphie Lun 20 Aoû 2018 - 23:54

» Ashwagandha et votre cerveau
par Luc Lun 20 Aoû 2018 - 13:23

» Le génome complet du blé tendre séquencé pour la première fois
par Mirzoune Lun 20 Aoû 2018 - 11:51

» Par quoi remplacer - et bonnes adresses accessoirement
par Proserpine Lun 20 Aoû 2018 - 9:57

» Petit dej de Luc
par Luc Dim 19 Aoû 2018 - 8:01

» Petits pains coco & teff
par Proserpine Sam 18 Aoû 2018 - 10:18

» Comment la curcumine agit contre le cancer
par Luc Ven 17 Aoû 2018 - 10:16

» Carbs vs Fats & Mitochondria
par alexenforme Jeu 16 Aoû 2018 - 10:34

» Blagues et histroires drôles
par Luc Mer 15 Aoû 2018 - 16:10

» bonjour à tous. Philipou
par Mirzoune Mer 15 Aoû 2018 - 15:15

» Bicarbonate contre l'inflammation
par Luc Dim 12 Aoû 2018 - 12:26

» Que regardez-vous sur ARTE?
par Proserpine Dim 12 Aoû 2018 - 9:50

» Où achetez-vous vos compléments alimentaires ?
par nittygritty Sam 11 Aoû 2018 - 13:24

» Dernières Promos (aller au dernier message)
par Mirzoune Ven 10 Aoû 2018 - 19:30

» Comment soigner et augmenter son métabolisme – Respiration mitochondriale
par Luc Mer 8 Aoû 2018 - 11:38

» Dioxyde de titane
par Hérode Mar 7 Aoû 2018 - 22:56

» Bonjour à tous - de la part de Lilo
par Hérode Mar 7 Aoû 2018 - 10:23

» Balade en Brenne
par Mezame Dim 5 Aoû 2018 - 22:15

» Équilibre électrolytique et fonction surrénalienne
par Luc Jeu 2 Aoû 2018 - 10:20

» j'me presente je m'appelle henry...j'aimerais bien réussir ma vie...
par Luc Mar 31 Juil 2018 - 9:36


Bicarbonate contre l'inflammation

Aller en bas

Bicarbonate contre l'inflammation

Message  Luc le Mer 9 Mai 2018 - 11:49

Compte-rendu sous forme de journal de la cure (1 semaine) que j'ai suivie avec prise de bicarbonate, 2 gr par jour, au lever; petit déj décalé.

- Jour 1 : 1ère prise de 2 gr de bicarbonate le mardi 01/05/2018
Prise à jeun, à 7H du mat. 2 gr dans 250 ml d’eau peu minéralisée (< 500 mg, peu chlorée, soit < 10 mg). Ingestion en 2 temps, selon ma convenance (30 – 60’ d’intervalle).  
Suppression de tous les anti-inflammatoires (4 à 5 doses / jr) et suppléments, sauf la pregnénolone (application cutanée).
Ressenti : OK, un peu frileux vers 10H du mat, dans le bureau. Je prends un expresso et c’est oublié : Je carbure à nouveau bien.
Je pars d’un niveau de douleur évalué à 1/10. Il descend puis remonte légèrement à 2/10 vers 12 – 13H. Puis il redescend à 1/10, dos légèrement ankylosé. Je fais alors qques exos lombaires pour faire circuler le sang. Ça va mieux (ankylose). J’oublie +/ que j’ai un problème de dos Wink
Petite promenade oxygénante vers 19H pour assister l’organisme (neutralisation des ROS) car je n’ai pas beaucoup bougé les fesses (traduction et rédaction et d’un article en préparation).

- Jour 2 mercredi 02/05/18
Au petit matin, je me retourne dans le lit, sur le ventre (position très pénible, en principe) en ayant oublié que j’ai un problème au dos …
Verre d’eau au lever + Prise à jeun du NaHCO3 vers 7H, en 2 prises.
Petit déj vers 9H (myrtilles & yaourt de soja aux amandes + 3 dattes).
Reprise de certains médocs :
Anti-glycation formula 2 gél (cure Hb1Ac), Co-Q10 100 mg x 2, Rhodiola rosea (adaptogène), vit K2. Il y a une contrindication que je percevrai plus tard (vérification , voir le post scriptum).
Abandon des médocs: anti-inflammatoire, Antihistaminique, vit E, Vit D3 (si non exposition au soleil), Nem (coquille d’œuf), Mg, L-Théanine selon les circonstances (couplé à un expresso).
PS : A la lecture d’un article, sur les macrophages et l’équilibre à trouver entre M1 et M2, induisant une réponse Th1 et Th2 (cellules Tregs), je vais supprimer aussi, par sécurité (interférence), les anti-oxydants (+ Rhodiola). On verra à les réintroduire ponctuellement, par exemple un peu d’acide ascorbique quand il n’y a pas d’agrume au menu.
Docu :
Comprendre  les macrophages et l’équilibre à trouver entre M1 et M2, induisant une réponse Th1 et Th2 (cellules Tregs)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 
Pq supprimer les anti-oxydants: NAC, spiruline, et antioxydants bloquent l’induction de la tolérance (=> exacerbation de l’intolérance si présence en excès d’antioxydant et d’huile de coco). On peut encore en prendre mais pas sur une base systémique et pas en même temps que la prise de bicarbonate de soude. Laissez passer 3 H.
Source:
NAC, Spirulina, and Antioxidants block the induction of tolerance
How NAC and other antioxidants may block your body’s ability to generate tolerance 

- Jour 3, jeudi 0.3.05.18
Mauvaise nuit et léger mal de crâne au lever vers 6 H du mat. Probablement lié à la situation familiale (je suis en train de mettre en place, avec mon frère, un suivi pour maman qui est âgée de 87 ans et qui n’est plus autonome et qui souffre d’un début d’Alzheimer : Finance – banque – home – linge – appart). Ça va mais c’est pas mal de courrateries et indirectement, cela a une influence même si ça se passe bien …  
Prise du bicarbonate au lever, en 2 prises, et petit déj décalé vers 9h, au travail.
La journée s’est bien passée. Etonnamment, pas fatigué le matin. Récup nécessaire a.m. pdt 1H30’, puis cours du soir. OK La forme est revenue.



- Jour 4, vendredi 0.4.05.18
No problemo. En me réveillant le matin, je peux rester allonger qques minutes sur le ventre, sans problème, alors que c’est une très mauvaise position (arcbouté en sens inverse).


- Jour 5, samedi 05.05.18
Je n’ai pris que les ¾ de la dose (oubli), 1 H après le lever.
Travail dans le jardin léger, agréable et sans vraiment devoir payer l’addition : Motobinage, égalisation au râteau (40 m2), et récolte de qques mauvaises herbes (ce qui sollicite le plus le dos).  Je carbure bien, température corporelle au top, avec l’aide d’un expresso le matin et d’un thé vert à la collation de 17H. Ça fait 2 jours que j’ai fait +/ l’impasse sur le beurre de coco (prévention allergie avec les aliments susceptibles de -, comme la banane, les œufs, le chocolat). C’est temporaire.
Fonceur, après s’être bien documenté, mais pas kamikaze Wink


- Jour 6 dimanche 06.05.18
Relax le matin, travail dans le jardin de 15 à 17 H pour profiter du soleil (arrachage des mauvaises herbes et élagage des mûriers).


- Jour 7 lundi 07.05.18
Dernier jour de la cure et reprise nécessaire d’un antihistaminique.
Remarque : Il faudrait éviter de rester trop longtemps à un pH au-dessus de 8.5, si je ne veux pas favoriser l’’une ou l’autre pathologie.
J’ai acheté des bandelettes pour mesurer le pH. Livraison attendue.
Fin de la 1ère partie


Dernière édition par Luc le Mer 9 Mai 2018 - 12:42, édité 2 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5877
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Journal de suivi - Cure de Bicarbonate

Message  Luc le Mer 9 Mai 2018 - 11:58

Journal de suivi , après la cure N°1. Je viendrais compléter pdt 8 jours avec le compte rendu de la mesure du pH.
J'ai reçu les bandelettes achetées.

- Jour 1 après cure, mardi 8 mai 2018
J’ai repris 1 cp de salicine, 3 x/ jour. J’ai pratiqué deux séances d’EFT vers midi et vers 20H.
Ça va mais je sens repointer légèrement les douleurs au genou. Il faudra que je fasse des exercices pour faire travailler les ligaments (dysplasie de la rotule).  C’est gérable.
Il faudra que je surveille les apports de sucre en appoint …
Prise d’une gélule de Ca orotate le soir (transition douce, après un repas avec riz, petits pois et thon). Il faut laisser le temps à l'organisme de s'adapter ...

- Jour 2 après cure, mercredi 9 mai 2018
Reprise des anti-oxydants et de la rhodiola.
Mesure du pH à la 2ème urine du matin, vers 9H30 : pH 8 (Je n’ai pas encore mangé).
Mesure du pH à 16H30 : pH 6 (logique car repas de 13H avec 1 carotte, 2 œufs, 2 toasts avec MG ...) 
NB : On ne prend pas d’antioxydant avec le bicarbonate (contre-productif au niveau de l’immunité, principe de précaution). On s’abstiendra, par précaution :
Vit C et E, NAC, Co-Q10, MSM …
+ Rhodiola, spiruline, boswellia, cannelle (favorise Th2)
+ huile MCT et beurre de coco (allergie)
How NAC and other antioxidants may block your body’s ability to generate tolerance
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

- Jour 3 jeudi 10.05.18
Je viendrais compléter ci-dessous, sur ce post (via la fonction Edit).
Je vais maintenant poster la docu qui m'a amené à pratiquer ainsi (une cure).
Notez que je ne prétends pas servir d'exemple. Je partage ... On s'informe avant et on évite d'imiter qq'un si on n'a pas tout compris. Ce post n'est pas une incitation à suivre la même démarche, où alors à vos risques et périls, comme on dit. Rolling Eyes
je détaille sur le post suivant.
Edit Jr 3: ça se passe bien:
Je surveille le pH sanguin: matin 2ème urine à 8 vers 9H30; et 7 vers 20 H avant le souper.
J'ai pris un verre de Badoit vers 17H. Jai remplacé le café par un thé vert le matin.
Je peux me limiter à 3 prises de salicine (anti-douleur) au lieu de 5 il y a 15 jours: Au Lever, 1à 4 H et au coucher.
Je modère les apports de glucides superflus, je soigne le pH.
Je contrôle mes menus via cronometer.
Je suis un peu trop bas en potassium, mais juste au-dessus du Na: K/Na 2/.1.5. 
J'ai pourtant pris un smoothie vers 17H avec chou pak choi, 1/2 banane et fraise.
J'ai pratiqué une séance d'EFT et des exercices d'assouplissement, fenêtre entrouverte (oxygénation = pH amélioré).
- Jour 4 vendredi 11/05
Je surveille le pH. 8 à la 2ème urine du matin. 6 vers 17H. J'ai alors pris un verre de Badoit.
- Jour 5 samedi 12/05
Ph à 7 à la 2ème urine du matin. Verre de Badoit vers 16H30.  
Expresso vers 17H30', précédé d'une poire et d'une portion de Marzipan au chocolat.
On prendra une dose d'Ixeabase (1/4 de cuiller à café, soit 1 gr) au souper.
J'ai oublié de prendre ma dose de salicine vers 14H. Prise à 15H30'.
On va essayer avec 2 doses, au lieu de 3, les jours calmes, où je peux aller faire une petite promenade oxygénante …
- Jour 12 samedi 19/05 fin du compte rendu
Le matin, à la 2ème urine le pH est à 7 ou 6, en fonction de ce que j'ai mangé la veille.
Je vise un pH entre 6.5 et 7.5 (le corps peut alors s'adapter assez facilement, pourvu qu'on lui apporte les bons nutriments, via les fruits et surtout les légumes).

Depuis 5 jours, je suis passé à 2 prises au lieu de 3 de salicine (saule blanc). Je rappelle que je viens de 5 doses (2 x 1 salicine, 2 x 1 curcumine, 1 x insaponifiable de soja et d'avocat). Il fallait changer qque chose.
Je contrôle le pH de mon urine à la 2ème urine du matin et en fin d'après-midi.
Au petit dej, je prends souvent 1 cp de NEM (eggshell), avec un fruit + ce dont j'ai envie Wink
Vers 17H, je bois souvent 150 ml d'eau de Badoit (eau bicarbonatée) mais pas quand j'ai mangé qque chose de salé (ça ne va pas changer mon ratio Na/K).
Je contrôle le suivi avec le logiciel cronometer. Ainsi, je me rends compte vers 16H si je suis dans les clous ou pas pour certains paramètres:
rapport w3 et w6.
rapport AG saturés (25 - 50 % maxi)
rapport Na/K
Est-ce que je fleurte avec la limite de fer que je me suis fixée: idéalement 10 mg, maxi 12 mg.
Quantité des macro-nutriments et le type d'acides aminés. Je suis souvent trop bas en cystine.
Quand je ne mange pas de viande rouge, j'ai une carence en zinc. Il faut que je surveille ça.
Ainsi, je me suis rendu compte que le yaourt de soja chargeait trop fort la balance du côté du tryptophane. Pas une bonne idée, si en excès (excitant). Pas gravie si c'est une fois en passant, hein! On n'est pas dans une dictature. Twisted Evil  C'est juste pour me situer: Objectifs atteints à 80 % minimum ou pas. Je vois si je suis trop bas avec les vitamines B (sous 50 % des AJR, si je ne mange pas du pain (fait maison). Je peux alors rectifier avec un supplément (vitamine B complexe co-enzymée).
Je vois si j'approche ou non des 30 gr de fibres que je vise.
Etc.
PS: Je viens de prendre la version payante, car la pub devenait envahissante sur la version gratis.


Dernière édition par Luc le Lun 16 Juil 2018 - 15:49, édité 8 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5877
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Bicarbonate NaH3O et inflammation

Message  Luc le Mer 9 Mai 2018 - 12:14

Bicarbonate NaH3O et inflammation
• Est-ce que prendre ½ càc de bicarbonate de poudre peut être un moyen pour soigner l’inflammation occasionnée par une maladie auto-immune, comme la polyarthrite rhumatoïde ?
• Une étude de l'Université d’Augusta semble promouvoir NaH3O comme une panacée pour toute maladie (auto-)immune liée à l'inflammation.
• Si et dans quelle mesure et dans quelles conditions les effets anti-inflammatoires du bicarbonate deviennent physiologiquement pertinents est, cependant, dès maintenant absolument inconnu.  
Le système immunitaire sur-réagit. Qu’est-ce qui pousse les lymphocytes T vers le type TH1 ou TH2 ?
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Article
IL existe une compréhension toujours croissante des mécanismes par lesquels les pathogènes tels que les bactéries, les virus et les protozoaires activent les cellules dendritiques (DC) pour induire les réponses des cellules T-helper type 1 (Th1), mais nous en savons beaucoup moins sur la réponse Th2.
Kalinski, P., C. M. Hilkens, E. A. Wierenga, M. L. Kapsenberg. 1999. T-cell priming by type-1 and type-2 polarized dendritic cells: the concept of a third signal. Immunol. Today 20: 561 Google Scholar 

Figure 1: Vue d'ensemble de la manière dont différents stimuli, par ex. Le TNF-alpha déclenchera l'engagement de Th0 (Th0 = lymphocytes T auxiliaires naïfs) sur les cellules Th1, Th2, Th17 et Treg. Ces cellules T sont les premiers intervenants, elles attaquent et tuent les intrus qui seront ensuite «mangés» par les macrophages.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Dans un modèle (sur-simplifié, les rapports Th1 / Th2 et M1 / M2 (M = macrophages) peuvent ainsi être utilisés comme indicateurs si oui ou non le  système immunitaire est en mode type M1 / inhibiteur, orienté vers la défense de l’hôte, ou dans un mode de type M2 / guérison, orienté sur la réparation et le remplacement des tissus perdus ou défectueux en vue de maintenir l'homéostasie de l'hôte (Mills 2015a).

Figure 4: Le ratio des monocytes pro-inflammatoires M1 aux anti-inflammatoires M2 (c'est une simplification) était presque inversé après 14 jours avec 0.1 mol de NaHCO3 dans l’eau potable des rats Dahl, sensibles au sel, comparé au « modèle contrôle » dans les deux reins et la rate - avec une nette tendance à un ratio M1 / M2 moins inflammatoire, qui était inférieur à 1 (Ray 2018).
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
=> NDLR : Si M2 monte en proportions, et que M1 diminue, c’est le mode guérison, orienté vers la réparation et le remplacement des tissus perdus ou défectueux en vue de maintenir l'homéostasie de l'hôte qui est stimulé.

Décodage de l’étude
Lorsque les rongeurs ont été approvisionnés avec de l'eau potable contenant du NaHCO3 Ray et al. ont observé ...
• une diminution significative (p <0,01) des macrophages exprimant le TNFa (macrophages polarisés M1) et ...
• une augmentation significative des macrophages anti-inflammatoires exprimant l'IL-10 (macrophages polarisés M2) ...
dans les reins et la rate des rongeurs (voir Figure ci-dessus). Cette importante repolarisation (p = 0,005) de manière prédominante en faveur de M2 (<> M1) peut être comparée à la commutation du système immunitaire de « alerte rouge, attaque des envahisseurs » à « rester vigilant et s’occuper de l'entretien ».

L'étude des rongeurs a également démontré que l'effet est bien (a) dose-dépendante et que (b) des doses encore plus faibles de NaHCO3 dans l'eau potable (voir la figure 4) suffisent pour inverser le rapport macro M1 / M2 et tirer ainsi le commutateur principal du système immunitaire du mode "Attaque" vers le mode "Attente" (pause).

Pour ceux qui ne peuvent pas attendre: Chez les humains, 2g / 250ml de NaHCO3 ont fait des merveilles.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Figure 5 : Alors qu'il y avait un ratio dose-effet significatif, même la plus faible quantité de HCO3 que les scientifiques ont ajouté à l'eau des rongeurs était très efficace pour induire une baisse, tout ce qui se traduirait par ~ 4g / L de bicarbonate de soude pousserait le ratio pro-inflammatoire M1/2 vers un ratio inférieur à 1, ce qui est hautement souhaitable si votre système immunitaire attaque tout ce qui est en vue – y  compris vos propres cellules. Sur la base de cette observation, les scientifiques ont choisi d'utiliser une dose de 2g / 250ml dans l'expérience humaine qui sera décrite en détails dans les paragraphes suivants. (…)
Voir la suite de l’article sur le lien mentionnés plus bas, dans les sources.

Repolarisation des Macrophages M1 <> M2
=> Les réponses immunitaires dominantes M1 ou M2 sont associées à des maladies spécifiques (Mills 2012).
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Type M1 Dominance & Type M2 Dominance
Type 1
Perte de cognition (par ex. Alzheimer)
Auto-immunité cellulaire (par ex. Sclérose Multiple)
Maladie cardiovasculaire (obésité)
Induction du cancer par stress oxydant 

Th1 = Activation des lymphocytes macrophages

Type 2
Stress chronique (par ex. dépression)
Production d’anticorps (par ex. SLE, lupus)
Allergies, problèmes de peau
Croissance accélérée du cancer
Th2 = Production d’anticorps


Comme le montre la figure 5 du compte-rendu (review) de Mills de 2012 « les Macrophages M1 et M2: Oracles de santé et de maladie», il serait injustifié (mais humain) de considérer M1 comme « mauvais » et M2 comme « bon macrophage ». En fait, nous ne devons pas nous laisser emporter et oublier que c'est, comme d'habitude, le principe de balancier que vous connaissez déjà via les articles de SuppVersity à propos du jeûne, l'AMPK et la voie mTOR, c’est ce principe qui caractérise la santé optimale. Ou, en d'autres termes, les phases dominantes M1 de l'inflammation aiguë, comme vous en auriez besoin pour combattre les infections virales ou bactériennes, doivent alterner / être temporisées avec les phases M2-dominantes, dans les processus de guérison ultérieurs. Dans les maladies auto-immunes comme l'arthrite ou la sclérose en plaques, la balance figurative semble être enfermée dans une position dominante M1 ... la question qui se pose est évidemment:
Le bicarbonate peut-il traiter les maladies auto-immunes de l'arthrite à la sclérose en plaques en remettant en marche la balance « M1 / M2 » et en rétablissant ainsi l'équilibre immunitaire?
Il serait carrément malhonnête de faire une telle affirmation sur la base de l'étude en cours – et pourtant, c'est à peu près ce que semble faire un certain communiqué de presse (press release). Ce communiqué de presse déforme l'étude et, plus important encore, ses implications! (…)

Alors qu'est-ce que l'étude nous dit, alors?
La seule chose que l'expérience chez les humains nous dit est que l'ingestion de 2g de bicarbonate dissous dans 250ml d'eau peut avoir un effet aigu, systémique et, compte tenu du fait que les effets inflammatoires accumulés pendant des heures après que les sujets ont consommé la boisson, des effets anti-inflammatoires durables sur le système immunitaire.
Cet effet est, comme l'expliquent les scientifiques, dans la discussion sur les résultats, dû à une (re)- polarisation des macrophages M1 / M2 et à l'augmentation de cellules FOXP3 + CD4 + cellules T régulatrices (Tregs) (dont on se souvient dans la figure 1 que ces cellules T régulent  la réponse immunitaire (d'où le nom « T regulatory cells »), ces cellules (non représentée sur la figure 1) ont été impliquées en tant que cibles potentielles pour le traitement des maladies auto-immunes, dans lequel elles échouent à faire leur travail, càd communiquer aux cellules T auto-immunes de se comporter normalement [au lieu de passer en mode attaque]  (voir Figure 6 | Grant 2015).
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Figure 6: Défectuosité des cellules T régulatrices dans l'auto-immunité. En bonne santé, les Tregs maintiennent la tolérance en exerçant une suppression des cellules T effectrices. Dans une maladie auto-immune spécifique à un organe, les Tregs ne parviennent pas à supprimer / modérer les cellules T effectrices auto-réactives, conduisant ainsi à la mort des cellules cibles. Les raisons notées à cet effet comprennent un nombre inadéquat de Tregs, une capacité de suppression  / modération altérée, la conversion des Treg en cellules effectrices et une résistance des cellules T effectrices à la modération / suppression (médiée par Treg) (Grant 2015).
Dans le contexte des effets anti-inflammatoires globaux profonds, Ray et al. ont observé chez les rongeurs et chez les humains, qu’il est vraiment possible que l'ingestion chronique de bicarbonate :
1. soit en mesure de vous protéger contre le développement d'un Treg-dysfonctionnement, qui semble être étroitement lié à l'état inflammatoire chronique, que les scientifiques ont trouvé être amélioré en réponse à l'ingestion de bicarbonate, et
2. restaurerait peut-être même la fonction Treg normale afin que ces cellules puissent faire leur(s) job(s) et tempérer les cellules T auto-réactives qui attaquent ses propres organes dans les maladies auto-immunes.

De plus, si ce mécanisme est en effet, comme le suggère l'étude en question, médiée par l'activation de la voie anti-inflammatoire cholinergique, les effets bénéfiques des Tregs, dont Ray et al. soulignent qu'ils
"[...] peuvent être bénéfique dans une grande variété d'états pathologiques impliquant l'activation pathologique du système immunitaire, incluant l'allergie, l'asthme, la sclérose en plaques, la réaction du greffon contre l'hôte, le diabète et l'hypertension." 2018) ;
pourraient être confondus par la diminution marquée du TNA-alpha –  le facteur n ° 1 parmi les cytokines que les scientifiques ont relié au développement / à la progression d'un "large éventail de maladies, y compris la polyarthrite rhumatoïde, les maladies cardiovasculaires, l'athérosclérose, le syndrome du côlon irritable (IBS), le diabète de type 2 et les maladies neurodégénératives » (Ray 2018).

Effet anti-inflammatoire pertinent ?
Si et dans quelle mesure et dans quelles conditions les effets anti-inflammatoires du bicarbonate deviennent physiologiquement pertinents est, cependant, dès maintenant absolument inconnu.  
OK, cette affirmation n’est pas 100 % vraie. Nous avons des études sur les maladies rénales chroniques, caractérisées également par des niveaux élevés de TNF-alpha et une inflammation chronique, qui démontrent, chez l’animal et l’homme, que l’apport de bicarbonate de sodium, administré à des doses aussi faibles que dans l'étude en cours (juste un rappel: 1x2g / 250ml d'eau) peut au moins ralentir la progression de la maladie (Susantitaphong 2012). [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Figure 7: Les réponses  des macrophages M1 (inhibition) ou M2 (guérison)  (ou un mix des 2) peuvent chacune être bénéfiques ou préjudiciables selon les circonstances de la maladie. Par exemple, les réponses dominantes M1 / Th1 sont nécessaires pour combattre de nombreuses infections (à gauche). Mais, les réponses M1 / Th1 sont également responsables de conditions inflammatoires destructrices dans le cerveau et dans l'athérosclérose (à droite, Mills 2015b) – comme indiqué précédemment, c'est une balance effective (= équilibre) que vous devriez viser.

NDLR : Chris Masterjohn précise bien qu’il ne faut pas supprimer complètement la phase inflammatoire car elle est nécessaire / inhérente au processus de reconstruction d’un organe / d’une cellule endommagée.

Contrairement au communiqué de presse mis en évidence dans l’article de Nutrition and Exercise + Science for Everyone, les scientifiques sont assez prudents pour souligner que:
« Des études futures évaluant l'efficacité de la prise orale de NaHCO3 pour limiter les lésions dans les modèles de maladies inflammatoires seront nécessaires pour déterminer le potentiel thérapeutique de ces stimuli» (Ray 2018) – et si nous sommes honnêtes, il s'agit là, le cas échéant, du seul message fiable à 100% à retenir de l'étude.  
Fin de l'article, largement inspiré de Nutrition and Exercise + Science for Everyone
Excellent travail d'analyse. J'ai élagué certains passages, notamment sur la pertinence du compte-rendu par un média.
Sources et liens sur le post suivant.


Dernière édition par Luc le Mer 9 Mai 2018 - 12:44, édité 2 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5877
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bicarbonate contre l'inflammation

Message  Luc le Mer 9 Mai 2018 - 12:33

Sources et liens utiles
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Grant, Charlotte R., et al. "Regulatory T-cells in autoimmune diseases: challenges, controversies and—yet—unanswered questions." Autoimmunity reviews 14.2 (2015): 105-116.

Maton, Paul N., and Michael E. Burton. "Antacids revisited." Drugs 57.6 (1999): 855-870.

Mills, Charles. "M1 and M2 macrophages: oracles of health and disease." Critical Reviews™ in Immunology 32.6 (2012).

Mills, Charles D., Laurel L. Lenz, and Klaus Ley. "Macrophages at the fork in the road to health or disease." Frontiers in immunology 6 (2015a): 59.

Mills, Charles Dudley. "Anatomy of a discovery: m1 and m2 macrophages." Frontiers in immunology 6 (2015b): 212.

Ray, Sarah C., et al. "Oral NaHCO3 Activates a Splenic Anti-Inflammatory Pathway: Evidence That Cholinergic Signals Are Transmitted via Mesothelial Cells." The Journal of Immunology (2018): ji1701605.

Susantitaphong, Paweena, et al. "Short-and long-term effects of alkali therapy in chronic kidney disease: a systematic review." American journal of nephrology 35.6 (2012): 540-547.

Suzuki, Kotaro, et al. "Roles of alternatively activated M2 macrophages in allergic contact dermatitis." Allergology International 66.3 (2017): 392-397.

Autres références et liens utiles :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

This beneficial effect was confirmed in humans, using a dose of only 2g baking soda daily. As the study found, the benefits of baking soda were linked to signaling the spleen to avoid mounting an overly aggressive response, and this effect transfer over to RA symptoms as well. According to the study, the same protective, anti-inflammatory effects of baking soda could apply to chronic kidney disease (CKD), and possibly all other inflammatory conditions since the anti-inflammatory response was seen everywhere and not just in specific organs.

Study reported:
Oral NaHCO3 Activates a Splenic Anti-Inflammatory Pathway: Evidence That Cholinergic Signals Are Transmitted via Mesothelial Cells
Sarah C. Ray, Babak Baban et al. In J Immunol April 16, 2018.  ji1701605; DOI: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
"...To determine whether oral NaHCO3 had a similar anti-inflammatory action in humans as we found in rats, we evaluated blood samples at baseline and 1, 2, and 3 h following ingestion of a single dose (2 g) of NaHCO3 (n = 11) or equimolar NaCl (n = 6), each dissolved in 250 ml of bottled water. Pre- and posttreatment values of serum electrolytes are presented in Table III. There was a significant group by time interaction for changes in serum potassium (p = 0.029, h2 P = 0.279). Specifically, serum potassium decreased with NaHCO3 treatment (p = 0.008), but there was no change with NaCl treatment (p = 0.381). BMI and C-reactive protein levels were not significantly different at baseline between either group, indicating a similar baseline inflammatory state (Table IV). No other significant differences were observed between TXT groups at baseline in any variables tested (Table IV). Baseline flow cytometry values of all subjects, before ingesting NaHCO3 or NaCl in solution, are presented in Table IV. Prior to any treatment, the percentages of blood leukocytes that were TNFa+ neutrophils, M1 macrophages, or M2 macrophages were all significantly higher in the NaHCO3 TXT group when compared with baseline values obtained in the NaCl TXT group (Table IV). There was a significant TREATMENT 3 TIME effect on both M1 macrophages (p = 0.0004) and TNF-a–positive neutrophils (p = 0.0146), with the levels of these inflammatory cells in the plasma being reduced to a significantly greater degree following ingestion of NaHCO3 when compared with NaCl (Fig. 3). The greatest decreases in blood inflammatory cells were observed at 2 and 3 h following NaHCO3 ingestion. Similar to our observations in rats, oral NaHCO3 ingestion increased the percentage of blood leukocytes identified by flow cytometry as M2 macrophages (p = 0.00165) (Fig. 3). Decreases in inflammatory TNFa+ neutrophils and M1 macrophages in the NaHCO3 TXT group did not appear to be related to the differing baseline levels observed between TXT groups. When comparing individual responses between subjects of different groups, subjects with similar baseline levels of blood leukocytes responded differently if they received NaHCO3 compared with NaCl (Supplemental Fig. 1)...To our knowledge, these data are the first demonstration that orally ingested NaHCO3 can promote a powerful anti-inflammatory response in both rats and humans."

                                                                  x
Th1 / Th2 & M1 / M2
Macrophages at the Fork in the Road to Health or Disease
Front Immunol. 2015. Charles D. Mills, Laurel L. Lenz et al.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  

Macrophages in infections - Macrophage responses in atherosclerosis and other non-pathogen-induced inflammatory conditions - Regulation of Macrophage Differentiation and Functions.
The importance of macrophage M1/inhibit and M2/heal imbalances in various disease or protective processes being clear, immunologists and clinicians are interested in how they might therapeutically intervene to shape macrophage differentiation or modulate various macrophage functions to restore health.
The “Fork in the Road” that macrophages take in making either M1/inhibit or M2/heal-type responses define “immunity” throughout the animal kingdom. In all animals, M1/inhibit-type responses are the primary host defense, and M2/heal-type responses help repair and replace lost or effete tissue to maintain host homeostasis. In humans (and other higher animals), macrophage M1/inhibit or M2/heal-type responses necessarily direct T (and B) cells/adaptive immunity to make Th1 or Th2-like responses. Thus, whether acting directly or indirectly, which “fork” macrophages take is the central controlling element that promotes health (as in pathogen control or wound repair) or impedes health (as in atherosclerosis, autoimmunity, or cancer). By illuminating the biochemical underpinnings, evolution, diseases, and regulation of macrophage functions, the papers in this Topic advance our understanding of how to modulate this most important of all leukocytes: the chicken and the egg of immunity (1).
=> La «Fourche sur la route» que les macrophages prennent en donnant des réponses de type M1 / inhibition ou M2 / guérison définissent «l'immunité» dans tout le règne animal. Chez tous les animaux, les réponses de type M1 / inhibiteur sont la principale défense de l'hôte, et les réponses de type M2 / guérison aident à réparer et à remplacer les tissus perdus ou épuisés pour maintenir l'homéostasie de l'hôte. Chez les humains (et d'autres animaux supérieurs), les réponses de type macrophage M1-inhibiteur ou M2-guérisseur obligent / induisent nécessairement les cellules T (et B), et l'immunité adaptative à produire des réponses de type Th1 ou Th2.

Exprimé autrement, de manière un peu trop simpliste : M1 va induire une réponse de type Th1. M2 va induire une réponse de type Th2. Th1 sera pro-inflammatoire. Th2 sera anti-inflammatoire (mode guérison et reconstruction).
Dernier rappel : C’est un équilibre qu’il faut trouver (effet balancier).

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5877
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Le bicarbonate, efficace et peu coûteux contre les maladies inflammatoires

Message  Mirzoune le Mer 9 Mai 2018 - 12:48

Les adeptes du bicarbonate de soude le considèrent souvent comme un produit miracle. Peu coûteux et écologique, il est souvent utilisé comme produit de beauté (dentifrice, shampoing, soin pour la peau..), en produits d’entretien (anticalcaire, fongicide, poudre à récurer, désodorisant…), mais aussi pour la santé (maux de gorge ou d’estomac) ou en cuisine comme poudre à lever. Des chercheurs du Medical College of Georgia (Etats-Unis) viennent de lui trouver une nouvelle utilité : apaiser le système immunitaire...


Dans l'organisme, les reins sont (avec les poumons) en charge de l’équilibre des composés présents dans le sang, et notamment de l’équilibre acide-base. Lorsque les reins ne fonctionnent pas correctement, une acidose chronique peut s'installer, avec des conséquences potentielles sur le risque cardiovasculaire et l’ostéoporose, notamment.


Des essais cliniques ont montré qu’une dose quotidienne de bicarbonate peut aider à réduire l’acidité mais aussi ralentir la progression de maladies rénales. Les chercheurs se sont demandé comment c’était possible. Dans un modèle de maladie rénale, ils ont observé, après consommation de bicarbonate, une réduction des cellules pro-inflammatoires (les macrophages M1) et une augmentation des cellules anti-inflammatoires (les macrophages M2). De manière plus générale, le bicarbonate peut-il aider à réduire l’inflammation chez l'homme, en particulier dans des maladies auto-immunes ?


Ce que montre l’étude : Dans une étude parue dans Journal of Immunology, les scientifiques ont donné à des étudiants en bonne santé du bicarbonate dans de l’eau pour savoir quel serait l’effet sur l’inflammation. Paul O’Connor, un des auteurs, physiologiste à l’université Augusta, explique que le bicarbonate a induit une réponse anti-inflammatoire de l’organisme: «Le passage d'un profil inflammatoire à un profil anti-inflammatoire se produit partout. Nous l'avons vu dans les reins, nous l'avons vu dans la rate, maintenant nous le voyons dans le sang périphérique.»


Explications : lorsqu’une personne boit une solution d’eau et de bicarbonate de soude, son estomac devient plus actif pour digérer le prochain repas et des cellules peu étudiées – les cellules mésothéliales – envoient un message à la rate pour lui dire qu’il n’est pas nécessaire de déclencher une réponse immunitaire : « Il s’agit probablement d’un hamburger et non d’une infection bactérienne », illustre avec humour dans un communiqué le Dr Paul O’Connor, auteur de l’étude.


Le rôle de la rate est de filtrer le sang et de le purifier, mais aussi de fabriquer les globules blancs, les cellules de l’immunité. « Il est certain que boire du bicarbonate affecte la rate et nous pensons que c’est à travers les cellules mésothéliales », explique O’Connor. Dans la rate, tout comme dans le sang et les reins, les chercheurs ont trouvé que la population de macrophages est passée d’une population de cellules pro-inflammatoires (M1) à des macrophages anti-inflammatoires (M2). Cela serait dû à la baisse d’acidité que provoque l’ingestion du bicarbonate de soude. Les macrophages sont des cellules qui absorbent des déchets de l’organisme, comme des débris de cellules mortes ; ils sont souvent parmi les premières cellules qui arrivent sur un site lors d’une réponse immunitaire. L’effet anti-inflammatoire se maintenait au moins quatre heures chez l’homme et trois jours chez le rat.


La réponse anti-inflammatoire passerait par les cellules mésothéliales de la rate. Les cellules mésothéliales, qui possèdent des prolongements pour capter des messages de l’environnement, avertissent les organes qu’elles couvrent s’il y a un envahisseur et qu’une réponse immunitaire est nécessaire.


Quand les scientifiques ont enlevé la rate, cela a rompu les connexions des cellules mésothéliales et la réponse anti-inflammatoire a été perdue. La rate est un organe impliqué dans le système immunitaire ; elle filtre le sang et stocke des globules blancs comme les macrophages. Le bicarbonate de soude enverrait un message à la rate signifiant de ralentir la réponse immunitaire.
Le dialogue avec la rate ferait intervenir l'acétylcholine, un messager chimique du cerveau qui semble favoriser un environnement anti-inflammatoire. D’après Paul O’Connor, « Nous pensons que les signaux cholinergiques (acétylcholine) dont nous savons qu’ils sont les médiateurs de cette réponse anti-inflammatoire ne viennent pas directement du nerf vagal innervant la rate, mais des cellules mésothéliales qui forment ces connexions vers la rate. »
Un peu de bicarbonate tous les jours pourrait donc aider à réduire l’inflammation.


L’inflammation chronique est commune à de nombreuses maladies :

  • asthme,
  • tendinites,
  • maladie de Crohn,
  • maladie céliaque,
  • arthrose,
  • maladies cardiovasculaires,
  • cancers,
  • Alzheimer,
  • maladies auto-immunes,
  • maladie de Lyme
  • et maladies infectieuses chroniques.



En outre, il y a une composante inflammatoire dans bien d'autres maladies, comme

  • l'ostéoporose,
  • le diabète (le sucre sanguin élevé favorise l'inflammation),
  • le cancer,
  • les maladies neurodégénératives,
  • l'athérosclérose et même...
  • l'obésité.



En pratique : Le bicarbonate est connu pour apaiser les brûlures d’estomac et favoriser la digestion. Pour cela, vous pouvez diluer une petite cuillerée de bicarbonate dans de l’eau. Le bicarbonate est aussi utile à la santé bucco-dentaire et aide à nettoyer les dents. Le bicarbonate peut aussi être utilisé pour de nombreuses applications à la maison, notamment le ménage (vaisselle, nettoyage des surfaces…) ou comme détachant avant le lavage du linge.
En cuisine, le bicarbonate est utilisé en pâtisserie pour faire lever les pâtes.


Sources :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission avec une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges et bio, beaucoup de cru et la natation qui me fait le plus grand bien.
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3633
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 55
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bicarbonate contre l'inflammation

Message  Mirzoune le Mer 9 Mai 2018 - 13:44

Luc a écrit:Compte-rendu sous forme de journal de la cure (1 semaine) que j'ai suivie avec prise de bicarbonate, 2 gr par jour, au lever; petit déj décalé.
Super! Un truc qu'on a tous dans sa cuisine ou sa salle de bain et qui va nous rendre un service supplémentaire! Lol! C'est la cerise sur le gâteau, ça! Même si on évite les gâteaux  

Du coup, j'ai plein de questions!

1/ Pourquoi 2 gr et pas 1 ou 3? C'est une dose modulable ou fixée d'avance? J'ai rien vu dans les trucs que j'ai lus...
2/ Pourquoi à jeun? c'est mieux ou c'est pour décaler la prise d'autres compléments et éviter d'éventuelles interactions?
3/ On peut mélanger le bicarbonate avec son thé du matin? On peut mettre du citron dans son thé sans annuler l'effet du bicarbonate (comme j'ai vu qu'il valait mieux éviter la vit.C...)?
4/ Et si on buvait au réveil un verre d'eau riche en bicarbonate comme Vichy? Suffisant, ou pas?
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Mirzoune le Mer 9 Mai 2018 - 13:51, édité 3 fois

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission avec une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges et bio, beaucoup de cru et la natation qui me fait le plus grand bien.
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3633
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 55
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bicarbonate contre l'inflammation

Message  Flo le Mer 9 Mai 2018 - 13:45

Je ne suis pas étonnée de tes résultats, j'ai lu le bouquin de de Paul Hervé Riche (pas le temps de faire de synthèse Sad )

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

C'est un truc que je pratique lorsqu'il a des virus dans le coin, couplé avec une alimentation un max alcaline ça marche du feu de Dieu.

je lis pas mal d'article récent sur l'oxydo-réduction, concept plus avancé que l'équilibre acido-basique... mais tout est en anglais et je n'ai pas le temps de restituer Sad Sad Sad


Dernière édition par Flo le Mer 9 Mai 2018 - 17:02, édité 1 fois

_________________
Les préjugés, les habitudes et l'ignorance concernant l'alimentation, sont si grands, que la diététique a longtemps été "le chaînon manquant de l'esprit humain" Arnold EHRET
Le chainon manquant a été découvert et décrit en 2017 dans l'Eloge du cru de Dominique Guyaux
avatar
Flo
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 1285
Date d'inscription : 20/10/2015
Age : 52
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bicarbonate contre l'inflammation

Message  Luc le Mer 9 Mai 2018 - 14:55

Mirzoune a écrit:

Du coup, j'ai plein de questions!
1/ Pourquoi 2 gr et pas 1 ou 3? C'est une dose modulable ou fixée d'avance? J'ai rien vu dans les trucs que j'ai lus...
2/ Pourquoi à jeun? c'est mieux ou c'est pour décaler la prise d'autres compléments et éviter d'éventuelles interactions?
3/ On peut mélanger le bicarbonate avec son thé du matin? On peut mettre du citron dans son thé sans annuler l'effet du bicarbonate (comme j'ai vu qu'il valait mieux éviter la vit.C...)?
4/ Et si on buvait au réveil un verre d'eau riche en bicarbonate comme Vichy? Suffisant, ou pas?
Sur les liens mentionnés (étude, pas la presse), il est indiqué combien de bicarbonate on a utilisé chez le rat Dahl (sujet à l'inflammation, lorsqu'il vieillit). On a ensuite fait un calcul adaptatif (poids, taille).
Extrait traduit (je peux t'envoyer le doc qui m'a servi de base, si tu veux la traduction complète .

Dans leur étude, Ray et al. (Ray 2018) ont commencé avec un modèle de rongeur  – plus précisément, les chercheurs ont choisi des rats Dahl, sensibles au sel, dans lesquels une inflammation significative se développe très tôt dans la vie et continue de monter de «faible» à «extrême» à mesure qu'ils vieillissent.
(...)
Si nous faisons le calcul, ces 0,01 M de bicarbonate nous amènent à 610mg de HCO3. Compte tenu du fait que NaHCO3 a un rapport de 1:3 de Na à HCO3, cela devrait être ~ 840mg de bicarbonate de soude. Le transfert vers les humains est difficile parce que nous devrions prendre en compte le poids du rongeur et leur mode d'admission (ingestion). Pour ceux qui ne peuvent pas attendre des suggestions de dosage, je peux déjà dévoiler que Ray et al. ont utilisé 2g de bicarbonate par 250ml dans leur expérience humaine de suivi.

2) Je le prends à jeun parce que c'est plus commode à gérer et plus logique (pas d'interférence avec la digestion).
On n'est pas obligé de procéder ainsi car cela marchera quand même. Ce n'est pas lié au processus digestif (mais il est évident que la digestion des protéines sera contrariée / rendue plus difficile, car pH 2 - 4 nécessaire). NaH3O est un sel alcalinisant.
Selon mon sentiment (interprétation par déduction), 2 à 3 H de délai entre l'ingestion et le repas suivant serait optimal.
Note qu'il va y avoir un effet rebond de la sécrétion gastrique.
Note aussi que le délai optimal d'action suit 3 H après l'ingestion, et se prolonge bien au-delà (lecture entre les lignes d'une étude).
Dans une étude, il l'on fait avec 4 gr (1 càc) mais on peut baisser à 2 gr.
3) Certaines personnes mélangent leur bicarbonate à une boisson. Si c'est du jus d'orange ou acide, il faut y aller mollo (gaz). Pas une bonne idée mais acceptable.
Si c'est neutre (tisane ou thé vert), cela ne devrait pas avoir d'influence sur le pH mais bien via les polyphénols, dans certains cas assez rares (chélation).
C'est un peu comme quand certains tamponnent leur vitamine C avec du magnésium: Cela diminue l'efficacité ... Ce n'est pas que chimique ...
4) Vichy est riche en bicarbonate mais est beurk (compo). Je prends Badoit mais pas de manière continue car trop riche en chlorures, 54 mg. Fluor limite 1.2 mg.
Et on ne prend pas ça après un repas avec viande!
Il faudrait boire 1 litre pour obtenir 1250 mg de H3O (moins les minéraux). x 2.
Tu vas péter, après ça.
250 ml d'eau avec du bicarbonate de soude, ça passe sans problème en 2 X.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5877
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bicarbonate contre l'inflammation

Message  Mirzoune le Mer 9 Mai 2018 - 17:05

Luc a écrit:"...To determine whether oral NaHCO3 had a similar anti-inflammatory action in humans as we found in rats, we evaluated blood samples at baseline and 1, 2, and 3 h following ingestion of a single dose (2 g) of NaHCO3 (n = 11) or equimolar NaCl (n = 6), each dissolved in 250 ml of bottled water

Merci pour toutes ces infos! 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Et toutes mes excuses pour le dosage, j'avais pas fait gaffe aux liens, la réponse était dedans...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission avec une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges et bio, beaucoup de cru et la natation qui me fait le plus grand bien.
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3633
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 55
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bicarbonate contre l'inflammation

Message  Celine57 le Mer 9 Mai 2018 - 20:50

Je prends du bicarbonate depuis des années ,une petite cuillère à café 1 heure après les deux principaux repas.
Je ne sais pas si ça a eu un effet sur mon état inflammatoire , mais pour mon estomac c'est top: digestion facilitée, diminution des reflux acides, un vrai plus au niveau confort digestif .
Je n'ai plus du tout les urines acides non plus. (PH entre 7 et 7,50)
Mais franchement je n'aimerais pas le prendre le matin à jeun, et quant à le mélanger au thé.. .. No
Ce serait trop dommage pour le thé !

_________________
Tout ce à quoi je résiste, persiste.
 C. G. Jung
avatar
Celine57
Accro
Accro

Messages : 354
Date d'inscription : 04/01/2018
Age : 69
Localisation : Alpes de Haute Provence

Revenir en haut Aller en bas

Achat de bandelette pH urinaire & suivi du régime acido-basique

Message  Luc le Dim 13 Mai 2018 - 13:04

Pour lire le journal de suivi, après la cure de bicarbonate, c'est ici:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 

J'ai pensé que ce serait bien de vous donner 2 liens pour l'achat de bandelettes pH urinaire et un petit commentaire.
Équilibre acido-basique et mesure du pH
Comment ça marche :
Les bandelettes les plus simples ne mesurent que le pH. Mais souvent il y a aussi la possibilité de mesurer les protéines ; c’est intéressant car les protéines dans l'urine signifient
une perméabilité intestinale, dans certains cas … Dans le cas des personnes qui souffrent d’une pathologie auto-immune ou de pathologies digestives (comme la maladie cœliaque et le Crohn), ce serait intéressant de le vérifier. Ou encore chez les enfants qui sont suspectés d'autisme ou avec hyperactivité. Mais dans quelle mesure le test sera assez précis pour le déterminer (perméabilité), c’est autre chose …
Attention, il faut suivre la notice scrupuleusement (temps de trempage dans les urines) et tenir compte du délai de péremption.
Chez Nutergia, les bandelettes sont tip top à utiliser mais le délai de péremption est vraiment court (3 mois). Chez ZenMedix le délai est nettement plus approprié. J'ai testé les deux.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Lien achat :
1) Bandelettes pH Nutergia. 100 bandelettes.
Nutrimenthe.com
15 €. + Frais  si < 60 € (12 €) sauf si Point Relais (procédure non aboutie sur le site : =>  33 (0)1 75 84 76 20
14.41 € (17) en 05.2018 + frais 4.50 € en France. Offert si Point Relais en Belgique (offerts)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Possibilité de commander des compléments via Nutergia. Belgique
VECTIBEL
Rue de la science, N°1
1400 Nivelles
Tél. : +32 (0) 67 33 73 70
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Directement au labo Nutergia :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  
Par téléphone : 05 65 64 71 51 • De l'étranger : +33 (0)5 65 64 71 51
L'équipe est à votre écoute du lundi au jeudi de 8h30 à 13h00 et de 13h30 à 18h30, le vendredi jusqu'à 17h30.
Par téléphone, règlement uniquement par carte bancaire.
Précisez vos coordonnées avec votre n° de carte bancaire, la date d'expiration ainsi que les 3 derniers chiffres au dos de la carte. Livraison Colissimo (15 - 17 €)
Par e-mail : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Suivi de commande : 05 65 64 97 97

2) ZenMedix Premium - Bandelettes de test urinaire avec 150 bandelettes | bande de test pH | Test le diabète, le glucose, la cétonurie, etc. Bandes Keto| 29.99 €
Vendu par BALLTA et expédié par Amazon.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
29.99 € sur amazon.fr, frais de port compris.
Commentaire : 7/10. Ok, mais c’est un peu plus difficile de se repérer.
Je mets une croix de chaque côté de l’échantillon (cylindre-boîte). C’est indiqué clairement, pH 60 S. (temps de trempage de 60 secondes).
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5877
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bicarbonate contre l'inflammation

Message  astree le Dim 13 Mai 2018 - 13:56

Très intéressante expérience que tu as mené en tant que cobaye. Pourrais tu nous indiqué pour quelle pathologie tu as suivi cette cure et dans quel but. Et pourquoi une cure de une semaine et pas sur du plus long terme, puisqu' apparemment, ça te réussit?
avatar
astree
Déjà contaminé
Déjà contaminé

Messages : 73
Date d'inscription : 14/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bicarbonate contre l'inflammation

Message  Gaffal le Dim 13 Mai 2018 - 17:48

Interessantes ces bandelettes multifonction : ZenMedix Premium

Dans le cadre du suivi d' une alimentation hypotoxique
y a t' il des points particuliers qui peuvent nous aider ?

la notion de presence de proteines peut avoir de multiples raisons
et la mesure de l' acétone est ciblée pour la diete.

une bande pour le suivi de la CRP ou ses metabolites aurait etée géniale !
avatar
Gaffal
Déjà contaminé
Déjà contaminé

Messages : 72
Date d'inscription : 21/04/2018
Localisation : lot

Revenir en haut Aller en bas

Athrose lombaire et NaH3O

Message  Luc le Dim 13 Mai 2018 - 20:06

astree a écrit: 1. Pourrais tu nous indiqué pour quelle pathologie tu as suivi cette cure et dans quel but.
2. Et pourquoi une cure de une semaine et pas sur du plus long terme, puisqu' apparemment, ça te réussit?
1. Toute pathologie avec inflammation lorsque le système immunitaire sur-réagit. C'est précisé dans les liens (détail).
=> & Repolarisation des Macrophages M1 <> M2
2. Pour que ça fonctionne le pH sanguin se situait à 9, dans l'étude. Il n'est pas opportun de rester / prolonger à 8.5 et au-delà. Voir Claude Vincent et la bioélectronique pour approfondir
Le pH du sang doit normalement se situer entre 7.32 et 7.42.
Si au matin, le pH de la 2ème urine se situe entre 6.5 et 7.5, c'est que vous mangez équilibré. En temps normal. En cure, je visais un autre objectif: Signaler à mon système immunitaire qu'il se trompait de cible...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Observe la zone bleue, en haut, à droite: pH 8 - 9, et RH2 à 30 (oxydation excessive).
Il faut une combinaison d'au moins 2 facteurs, et que cela entraîne une perturbation prolongée des échanges cellulaires (au niveau des ions).
C'est compliqué à expliquer.
Info utile (tu peux zapper):
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5877
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bicarbonate contre l'inflammation

Message  Luc le Dim 13 Mai 2018 - 20:36

Gaffal a écrit:1. Dans le cadre du suivi d' une alimentation hypotoxique
y a t' il des points particuliers qui peuvent nous aider ?
2. une bande pour le suivi de la CRP ou ses metabolites aurait etée géniale !
oui, mais tu peux d'abord orienter, avant de penser à affiner: Plus de légumes verts et moins de céréales. Portion normale de viande. On varie les sources ...
On est à l'écoute des sensations et on modifie le tir au besoin (associations alimentaires).
2. On mesure la CRP avec une prise de sang.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5877
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bicarbonate contre l'inflammation

Message  astree le Lun 14 Mai 2018 - 20:41

merci pour les précisions, c'est un domaine inconnu encore pour moi celui du lien PH et inflammations. Du pain sur la planche Shocked
avatar
astree
Déjà contaminé
Déjà contaminé

Messages : 73
Date d'inscription : 14/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bicarbonate contre l'inflammation

Message  Luc le Lun 14 Mai 2018 - 21:07

astree a écrit:merci pour les précisions, c'est un domaine inconnu encore pour moi celui du lien PH et inflammations. Du pain sur la planche Shocked

Je prépare un "truc" pour essayer d'expliquer l'incidence du bicarbonate sur les cellules / microvilli de la bordure en brosse. Nos intestins communiquent avec le cerveau et on dit qu'ils sont le siège de 75 % de notre immunité.
Je suis en phase de recherche. ça prend du temps ...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] 
Observez les gros poils dressés (microvilli): Les grosses molécules rouges entrent en contacts et déclenchent une alerte vers le cerveau. certaines passent entre les mailles du filet (pathologie auto-immune ou d'encrassage).

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5877
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bicarbonate contre l'inflammation

Message  astree le Mar 15 Mai 2018 - 17:06

Jusque là, ça va study
avatar
astree
Déjà contaminé
Déjà contaminé

Messages : 73
Date d'inscription : 14/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bicarbonate contre l'inflammation

Message  Luc le Dim 20 Mai 2018 - 8:15

astree a écrit:Jusque là, ça va study
lire aussi l'article de la nutrition.fr
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Le bicarbonate envoie un message à la rate, via l'acétylcholine (neurotransmetteur)


Lire aussi ce post si tu ne veux pas tout lire (17 pages quand même) Rolling Eyes  Quoique si vous n'êtes pas conscient de l'importance de l'équilibre entre le potassium et le sodium, vous feriez bien de reprendre depuis le début du post ci-dessous.
Un "petit" rappel ne me semble pas superflu, vu son son impact sur la santé ...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Mécanisme sous-jacent lors de la prise d'NaH3O.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5877
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Journal de suivi - Cure N° 2 de Bicarbonate

Message  Luc le Lun 16 Juil 2018 - 16:07

Journal de suivi - Cure N° 2 de Bicarbonate
Lire le compte rendu de la cure N° 1 sur ce lien:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Compte rendu de la cure N° 2 qui est terminée mais prolongée par du jus de pdt (100 ml)
J'ai commencé Merc 4/7 une 2ème cure de bicarbonate de soude (2 gr le matin à jeun), avec petit déj décalé de 2 à 3 H. durée 8 jours.
Le lendemain du 1er jour de cure j'ai pu arrêter les anti-inflammatoires (2 salicine + 1 curcumine).
J'ai ensuite embrayé avec une cure de jus de pdt cuit (100 - 150 ml) dans lequel j'ajoute 100 ml d'eau, et des épices (pincée de sel de mer, poivre). Pris lors du petit déj.
Tjrs pas besoin de reprendre les anti-douleurs pour le dos (lombaires) mais je pratique 2 séances d'EFT par jour.
Si je décale un peu trop longtemps la prise de jus de pdt (10 H maxi), j'ai un rappel à l'ordre progressif (douleur).

Conclusion:
Presque 15 jours sans prise d'anti-inflammatoire, de quoi me permettre de faire une pause et de relancer la machine (sous-vital). génial! pirat  C'est un véritable exploit, pour moi (…)
Rappel: Attention, il faut suivre un processus pour obtenir du jus pur (sans amidon) et neutraliser ensuite les anti-nutriments sinon vous risquez d'avoir des crampes et / ou des problèmes de digestion avec le jus de pdt ...

Mais si c'est fait dans les règles de l'art, le jus de pdt de terre est réputé pour soigner" les ulcères.

Suite sur ce lien (plus bas)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Luc le Dim 12 Aoû 2018 - 10:56, édité 4 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5877
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bicarbonate contre l'inflammation

Message  Celine57 le Lun 16 Juil 2018 - 16:31

À l'époque où j'avais de très gros problèmes de gastrites, je prenais de la teinture-mère de pommes de terre et j'avais trouvé ça très efficace pour les brûlures d'estomac, mais je ne me souviens pas de la posologie.

_________________
Tout ce à quoi je résiste, persiste.
 C. G. Jung
avatar
Celine57
Accro
Accro

Messages : 354
Date d'inscription : 04/01/2018
Age : 69
Localisation : Alpes de Haute Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bicarbonate contre l'inflammation

Message  Luc le Mar 17 Juil 2018 - 11:33

Celine57 a écrit: je prenais de la teinture-mère de pommes de terre et j'avais trouvé ça très efficace pour les brûlures d'estomac, mais je ne me souviens pas de la posologie.
Merci pour le retour …
Certains personnes ont besoin de plusieurs sources, avec une appréciation, avant de se lancer ...
La teinture-mère s'utilise pour les mêmes usages que le jus, à raison de 20 à 40 gouttes diluées dans un peu d'eau, prises avant chacun des 3 repas.
Cela dépend aussi de la concentration de la teinture. Respecter la posologie du fabricant.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5877
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Bouillon de pdt maison

Message  Luc le Mar 17 Juil 2018 - 11:49

Voici le petit déj de ce matin:
Un verre d'eau vitalisée au lever
- suivi, un peu plus tard, de:
- une orange (fruit)
- une date Medjool (superflu mais c'était en attendant le "potage")
- un oeuf sur le plat (évitez les protéines suppl. si vous n'avez pas bien neutraliser les anti-nutriments)
- Potage de pdt épicé (pincée de sel, poivre + 1 càc de coco et 1 càc de ghee)


Avant cuisson (avec filtrage au tamis + filtre à café)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Après cuisson: puissance 5/9 (après avoir été lancé sur 7/9, jusqu'à produire un léger "bouillon", des bulles, quoi.). Observez bien le reliquat sur les bord de la poêle, en fin de cuisson (avec couvercle).  J'ai enlevé encore 1 càc de fécule.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Résultat final, avec 1 càc d'huile de coco et 1 càc de ghee
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Pas mal, au niveau du goût, si épicé, sinon c'est beurk.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5877
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Cure de bicarbonate de soude

Message  Luc le Lun 30 Juil 2018 - 18:06

Suivi
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Compte-rendu de la cure N° 2 qui est terminée mais prolongée par du jus de pdt (100 - 120 ml).
je vais commencer la 4ème semaine sans prise d'anti-inflammatoire.
1ère semaine avec 2 gr de bicarbonate au lever.
+ suivi par 2 semaines avec cure de jus de pdt.
 ça se passe très bien. Encore 1 semaine (fin prévue le mardi 07/08/18).
J'ai supprimé aussi ce qui pourrait être anti-métabolique, car j'espère bien récupérer un métabolisme normal, et non sous-vital. Il y a des améliorations mais pas encore assez à mon goût.
Trop tôt pour enchaîner avec un jeûne de 5 jours (reset). Pas la bonne période. On ne jeûne pas lorsqu'on est sous-vital. Et de toute manière, il n'y a pas le feu ...

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5877
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bicarbonate contre l'inflammation

Message  Celine57 le Lun 30 Juil 2018 - 21:33

Dis donc ça a l'air de te réussir!
Quand tu dis "sans anti inflammatoires " tu veux dire que tu ne prends ni boswellia, ni harpago, ni curcuma, ni rien de tel?

_________________
Tout ce à quoi je résiste, persiste.
 C. G. Jung
avatar
Celine57
Accro
Accro

Messages : 354
Date d'inscription : 04/01/2018
Age : 69
Localisation : Alpes de Haute Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bicarbonate contre l'inflammation

Message  Luc le Lun 30 Juil 2018 - 21:58

Celine57 a écrit:Dis donc ça a l'air de te réussir!
Quand tu dis "sans anti inflammatoires " tu veux dire que tu ne prends ni boswellia, ni harpago, ni curcuma, ni rien de tel?
C'est bien ça; il y a 2 mois je prenais:
- au lever : 1 celadrin (insaponifiable de soja et d'avocat) et 1 salicine (saule blanc)
- à midi: 1 curcumine
- parfois à 17 H (avant le boulot du soir): HE de gaulthérie ou eucalyptus citriodora (si j'avais eu une activité)
- à 22 H: 1 salicine.
Là, je me suis dit qu'il fallait essayer autre chose ... pirat 
ça faisait +/ 2 ans que je jonglais, sans pause (arthrose lombaire).

Puis, j'ai pu ramener matin midi et soir (3 prises au lieu de 5) après un jeûne de 5 jours (rien pdt le jeûne+ 2 jours).

J'ai pu arrêter totalement au 3ème jour de la cure bicarbonate. 1 seul comprimé de salicine le 2ème jour.
Et depuis, plus rien.
mais je sais que lors de l'arrêt (jus de pdt), je vais devoir m'adapter et repasser par la case phytothérapie et EFT.
ça aura permis de relancer la machine ...

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5877
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bicarbonate contre l'inflammation

Message  Celine57 le Mar 31 Juil 2018 - 6:39

Alors pourquoi ne pas continuer avec le bicarbonate ?

_________________
Tout ce à quoi je résiste, persiste.
 C. G. Jung
avatar
Celine57
Accro
Accro

Messages : 354
Date d'inscription : 04/01/2018
Age : 69
Localisation : Alpes de Haute Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bicarbonate contre l'inflammation

Message  Luc le Mar 31 Juil 2018 - 8:24

Celine57 a écrit:Alors pourquoi ne pas continuer avec le bicarbonate ?

Je joue à l'apprenti-sorcier.
Il faut remonter et comprendre l'explication sur la modulation M1/TH1 <> M2/TH2.
Extrait:
Les réponses  des macrophages M1 (inhibition) ou M2 (guérison)  (ou un mix des 2) peuvent chacune être bénéfiques ou préjudiciables selon les circonstances de la maladie. Par exemple, les réponses dominantes M1 / Th1 sont nécessaires pour combattre de nombreuses infections (à gauche, sur le schéma). Mais, les réponses M1 / Th1 sont également responsables de conditions inflammatoires destructrices dans le cerveau et dans l'athérosclérose (Mills 2015b) – comme indiqué précédemment, c'est une balance effective (= équilibre) que vous devriez viser.
NDLR : Chris Masterjohn précise bien qu’il ne faut pas supprimer complètement la phase inflammatoire car elle est nécessaire / inhérente au processus de reconstruction d’un organe / d’une cellule endommagée.

PS1: Ce n'est pas une bonne idée de rester si haut, avec un pH 8.5 - 9. Même si ça ne dure qu'un temps (jusqu'au repas de midi). Je force le cerveau à réajuster la balance  (ACTH).
PS2: le bicarbonate est potentiellement un moyen très sûr de traiter une maladie inflammatoire. Mais il faut éviter de rester chroniquement dans un status M2 élevé.
NB: Désolé si c'est du charabia, mais c'est très complexe. C'est déjà sur-simplifié / caricaturé.


Dernière édition par Luc le Mar 31 Juil 2018 - 9:49, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5877
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bicarbonate contre l'inflammation

Message  Luc le Mar 31 Juil 2018 - 9:46

Info plus complète, en contexte:
Le fichier (+/ 1 Mo) sera accessible à l'adresse suivante: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 Le fichier restera en ligne tant qu'il y aura au moins un téléchargement sur une période de 30 jours.

Bicarbonate NaH3O et inflammation
« Si et dans quelle mesure et dans quelles conditions les effets anti-inflammatoires du bicarbonate deviennent physiologiquement pertinents est, cependant, dès maintenant absolument inconnu. »
Source: Nutrition and Exercise + Science for Everyone

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5877
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bicarbonate contre l'inflammation

Message  Celine57 le Mar 31 Juil 2018 - 12:53

Oui c'est ardu...
Le mieux est donc de se fier aux résultats!

_________________
Tout ce à quoi je résiste, persiste.
 C. G. Jung
avatar
Celine57
Accro
Accro

Messages : 354
Date d'inscription : 04/01/2018
Age : 69
Localisation : Alpes de Haute Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bicarbonate contre l'inflammation

Message  Luc le Dim 12 Aoû 2018 - 11:21

Luc a écrit:J'ai pu arrêter totalement au 3ème jour de la cure bicarbonate [les anti-inflammatoires, de toute nature]. 1 seul comprimé de salicine le 2ème jour.
Et depuis, plus rien.
mais je sais que lors de l'arrêt (jus de pdt), je vais devoir m'adapter et repasser par la case phytothérapie et EFT.
ça aura permis de relancer la machine ...
J'ai terminé la cure "jus de pomme de terre" mercredi passé.
Je viens faire un compte rendu "sommaire":
Rappel: 1 semaine avec 2 g de bicarbonate, suivi de 3 semaines avec jus de pdt cuit.
Tous les anti-inflammatoires au panier, les cahiers dans le feu (je suis enseignant retraité) et la femme au milieu (elle est partie voir si l'herbe n'était pas plus verte ailleurs, il y a 30 ans - il y a prescription, maintenant)   Pas pu résister: ça sonnait trop bien
 
J'ai repris de la salicine, 450 mg à 10 H et 22H. ça se passe bien.
Je sais donc maintenant comment procéder pour faire une pause, permettre de "relancer la machine" (j'étais sous-vital).
L'aspirine est pro-métabolique, à ce dosage, surtout la dose avant le coucher (prolactine).
J'ai besoin encore de remonter dans les tours. ça va avec la caféine (un expresso matin et a.m.).
On va surveiller l'activité physique (light) dès que la météo redeviendra dans les normes (souvent > 30°), un peu moins sur le PC, un peu plus dans le jardin, un peu plus d'EFT …
Recherche Google:
Salicin White willow bark (Nature's Answer)


Dernière édition par Luc le Dim 12 Aoû 2018 - 12:42, édité 2 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5877
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Ébranler le mythe du sel pour mieux dormir?

Message  Luc le Dim 12 Aoû 2018 - 12:22

Shaking up the salt myth for better sleep? (Ébranler le mythe du sel pour mieux dormir?)
Dietary dogma is keeping us awake! (Un dogme alimentaire nous garde éveillés).


*) Lack of sodium excite the activity of SNS (adrenergic system)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  
=> L'insuffisance de sodium excite l'activité du SNS (système adrénergique). L'augmentation de l'adrénaline provoquée par la restriction de sel a de nombreux effets nocifs. Une insuffisance est souvent notée sous 2 g de sodium (5 g de sel/jour).


*) Salt, energy, metabolic rate, and longevity
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  
=> It has been known for many years that decreasing sodium intake causes the body to respond adaptively, increasing the renin-angiotensin-aldosterone system (RAAS). The activation of this system is recognized as a factor in hypertension, kidney disease, heart failure, fibrosis of the heart, and other problems. Sodium restriction also increases serotonin, activity of the sympathetic nervous system, and plasminogen activator inhibitor type-1 (PAI-1), which contributes to the accumulation of clots and is associated with breast and prostate cancer. The sympathetic nervous system becomes hyperactive in preeclampsia (Metsaars, et al., 2006).
(…)
Blood volume changes during the normal menstrual cycle, and when the blood volume is low, it is usually because the water has moved into the tissues, causing edema. When estrogen is high, the osmolarity of the blood is low. (Courtar, et al., 2007; Stachenfeld, et al., 1999). Hypothyroidism (which increases the ratio of estrogen to progesterone) is a major cause of excessive sodium loss.
The increase of adrenalin caused by salt restriction has many harmful effects, including insomnia. Many old people have noticed that a low sodium diet disturbs their sleep, and that eating their usual amount of salt restores their ability to sleep. The activity of the sympathetic nervous system increases with aging, so salt restriction is exacerbating one of the basic problems of aging. Chronically increased activity of the sympathetic (adrenergic) nervous system contributes to capillary leakage, insulin resistance (with increased free fatty acids in the blood), and degenerative changes in the brain (Griffith and Sutin, 1996).


*) Low-Sodium Diets Decimate Your Magnesium and Calcium Levels
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  
If you do not get enough salt, your body not only starts pulling sodium from the bone, it also strips your bone of magnesium and calcium to maintain a normal sodium level. Your body will also attempt to maintain sodium by decreasing the amount of sodium lost in sweat, excreting magnesium and calcium instead. Thirdly, low sodium will elevate aldosterone, a sodium-retaining hormone, which also reduces magnesium by shuttling it out through your urine.
A low-sodium diet is therefore one of the worst things you can do for your health, especially your bone and heart health, as magnesium is one of the most important minerals for biological function.
=> Les régimes pauvres en sodium déciment vos niveaux de magnésium et de calcium. Votre corps tentera de maintenir le niveau de sodium en diminuant la quantité de sodium perdue via la sueur, excrétant le magnésium et le calcium pour compenser, pour faciliter la rétention du sodium.

*) The dangers of salt restriction
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  
The consumption of salt around the world for over two centuries has remained in the range of 1.5 to 3 teaspoons per day, which appears to hold the lowest risk for disease. (25)
=> 1.5 x 5 g = 7.5 g salt – 3 x 5 g = 15 gr salt. => Between 7.5 and 15 g salt.
Note’s Editor: It’s often safe between 5 and 12 g maximum salt (2 to 5 gr sodium) according to the amount of other electrolytes.

*) The Salt/Sodium Adrenal-Hormone Connection
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  
The reduced amount of sodium available in the circulation that triggers the adrenal gland to increase production of aldosterone also increases adrenal production of the stress hormone cortisol and the fight-or-flight hormone adrenaline. Increased cortisol and adrenaline levels are stress hormones that are potent impediments of healthy sleep.
Optimum intake is between 5 and 8 g salt (2 to 3.5 g sodium – highest at 5 g sodium)
=> Lowest 4 g, highest 8 g salt (maxi 12 g salt according to circumstances).

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5877
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

The adrenal - potassium connection

Message  Luc le Dim 12 Aoû 2018 - 12:26

The adrenal - potassium connection
*) Salt, energy, metabolic rate, and longevity
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]   
The increase of adrenalin caused by salt restriction has many harmful effects, including insomnia. Many old people have noticed that a low sodium diet disturbs their sleep, and that eating their usual amount of salt restores their ability to sleep. The activity of the sympathetic nervous system increases with aging, so salt restriction is exacerbating one of the basic problems of aging. Chronically increased activity of the sympathetic (adrenergic) nervous system contributes to capillary leakage, insulin resistance (with increased free fatty acids in the blood), and degenerative changes in the brain (Griffith and Sutin, 1996).
(…)
One way of looking at those facts is to see that a lack of sodium slows metabolism, lowers carbon dioxide production, and creates inflammation, stress and degeneration. Rephrasing it, sodium stimulates energy metabolism, increases carbon dioxide production, and protects against inflammation and other maladaptive stress reactions.
(…)

=> Une façon de considérer ces faits est de voir que le manque de sodium ralentit le métabolisme, réduit la production de dioxyde de carbone et crée une inflammation, un stress et une dégénérescence. Si on reformule, le sodium stimule le métabolisme énergétique, augmente la production de dioxyde de carbone et protège contre l'inflammation et d'autres réactions de stress inadaptées.
One important function of carbon dioxide is to regulate the movement of positively charged alkali metal ions, such as sodium and calcium. When too much calcium enters a cell it activates many enzymes, prevents muscle and nerve cells from relaxing, and ultimately kills the cell. The constant formation of acidic carbon dioxide in the cell allows the cell to remove calcium, along with the small amount of sodium which is constantly entering the cell.
When there is adequate sodium in the extracellular fluid, the continuous inward movement of sodium ions into the resting cell activates an enzyme, sodium-potassium ATPase, causing ATP to break down into ADP and phosphate, which stimulates the consumption of fuel and oxygen to maintain an adequate level of ATP. Increasing the concentration of sodium increases the energy consumption and carbon dioxide production of the cell. The sodium, by increasing carbon dioxide production, protects against the excitatory, toxic effects of the intracellular calcium.
Hypertonic solutions, containing more than the normal concentration of sodium (from about twice normal to 8 or 10 times normal) are being used to rescuscitate people and animals after injury. Rather than just increasing blood volume to restore circulation, the hypertonic sodium restores cellular energy production, increasing oxygen consumption and heat production while reducing free radical production, improves the contraction and relaxation of the heart muscle, and reduces inflammation, vascular permeability, and edema.
Seawater, which is hypertonic to our tissues, has often been used for treating wounds, and much more concentrated salt solutions have been found effective for accelerating wound healing (Mangete, et al., 1993).
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Source: Urinary Sodium and Potassium Excretion, Mortality, and Cardiovascular Events. – O’Donnell M. et al. N Engl J Med. 2014
People consuming less than 4 grams of sodium per day had a sharply increasing risk of death, almost doubling when they got down to 2 grams/day of sodium. In contrast, with higher sodium intakes, the risk of death rose very slowly beginning with intakes above 6 grams/day.  For example, as shown in the diagram below, mortality risk was increased by only 15% at 8 grams/day.
Remember: Salt and sodium are not the same.
1 teaspoon of salt = 5 grams of salt = 2.3 grams of sodium (the rest is chloride).
*) Sleep drink: (Collation de nuit)
50 - 100 ml d'eau
1 cuillère à café de miel
2 càc de collagène hydrolysé
Pincée de sel (sel blanc) ou ¼ càc (selon les autres électrolytes pris)
Jus d'orange 100 ml (ou jus de cerise / pomme si vous n’êtes pas habitué à un niveau élevé de vitamine C (une adaptation d'une semaine est nécessaire).
NB: N'oubliez pas que vous avez besoin de potassium pendant la journée et de calcium lors du souper.


*) Targets for optimized cellular exchanges


Optimized Levels

for cellular exchanges

Niveaux cibles

pour des échanges cellulaires optimisés

Mg 400 mg

Ca 750 – 1200 mg (550 is ok if …)

Na 2 - 5 g (5 -12 g salt)

K 4700 mg

Mg 400 mg

Ca 750 - 1200 mg (550 est ok si ...)

Na 2 - 5 g (5 -12 g de sel)

K 4700 mg

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5877
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bicarbonate contre l'inflammation

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum