Mirzoune et Ciboulette SGSC
Bienvenue sur Mirzoune et Ciboulette!
Derniers sujets
» Bon anniversaire Puppy
par Mirzoune Aujourd'hui à 19:34

» Biodisponibilité de la curcumine: où trouver la plus assimilable?
par alberico Aujourd'hui à 16:44

» Vitamine D et Grippe
par Luc Aujourd'hui à 11:03

» Histoire drôle en images 2 - Funny clip
par Luc Aujourd'hui à 10:35

» The salt Fix
par Luc Aujourd'hui à 10:10

» Thérapie Gerson
par Luc Jeu 13 Déc 2018 - 20:02

» Nouveau cadeau de la vie
par astree Mer 12 Déc 2018 - 13:51

» Quand les symptômes s'aggravent: Désencrassage, effet rebond, crise de guérison?
par Luc Lun 10 Déc 2018 - 14:44

» La lumière LED fatigue et altère la macula
par Luc Lun 10 Déc 2018 - 10:53

» Histoire drôle en images - Funny clip
par Luc Lun 10 Déc 2018 - 8:30

» MS - SEP bloquée par l'aspirine
par Luc Ven 7 Déc 2018 - 21:01

» On nous enfume !
par Luc Mer 5 Déc 2018 - 23:16

» Vitamine D et effets immunitaires sur l'asthme
par Luc Dim 2 Déc 2018 - 19:57

» Méthode pour bien s'endormir
par Proserpine Jeu 29 Nov 2018 - 19:15

» Promo -50% sur le produit A-C-E sélénium zinc
par Luc Mer 28 Nov 2018 - 10:44

» Vitamine D pour soigner la grippe
par Luc Mer 28 Nov 2018 - 9:11

» Tisanes aux épices et MCT
par Luc Lun 26 Nov 2018 - 16:58

» Remèdes chinois pour booster son Qi
par Gaffal Ven 23 Nov 2018 - 22:49

» Dernières Promos (aller au dernier message)
par Mirzoune Mer 21 Nov 2018 - 21:01

» Bon anniversaire lazazi fifi
par Mirzoune Mar 20 Nov 2018 - 11:35

» Bon anniversaire Monik
par Flo Lun 19 Nov 2018 - 17:05

» presentation Koponic
par Mirzoune Lun 19 Nov 2018 - 11:08

» Les forces de la terre
par Proserpine Dim 18 Nov 2018 - 18:50

» Comment soigner une blessure et régénérer la peau
par Mirzoune Dim 18 Nov 2018 - 10:10

» Entrez en harmonie avec votre corps et l'univers
par Luc Jeu 15 Nov 2018 - 10:03

» Probiotique et ostéoporose
par Luc Jeu 15 Nov 2018 - 9:14

» Bon anniversaire Lulu
par Mirzoune Dim 11 Nov 2018 - 10:57

» Moteur de recherche autre que Google
par Luc Dim 11 Nov 2018 - 8:55

» La plaque mucoïde une priorité ?
par Flo Sam 10 Nov 2018 - 21:45

» Et si la maladie se cachait dans votre bouche ?
par Flo Sam 10 Nov 2018 - 21:38

» Lavement mode d’emploi
par Luc Sam 10 Nov 2018 - 17:59

» Un très bon anniversaire Luc
par Celine57 Sam 10 Nov 2018 - 9:22

» Inflammation du mésentère
par Luc Jeu 8 Nov 2018 - 15:28

» Je me souviens donc je me trompe
par Luc Jeu 8 Nov 2018 - 13:40

» Gif/Jpeg/Png Différences
par Proserpine Mer 7 Nov 2018 - 12:14

» Ne-m'appelez-plus - Télémarketing
par Proserpine Mer 7 Nov 2018 - 11:33

» Foot en délire
par Luc Mer 7 Nov 2018 - 9:34

» Dauphins en spectacle
par Luc Mer 7 Nov 2018 - 9:27

» Idées pour varier le petit déj
par Luc Mer 7 Nov 2018 - 9:26

» Bon anniversaire Pierrette
par Pierrette Mer 7 Nov 2018 - 8:37

» Faire connaissance avec le clair ressenti
par Luc Mar 6 Nov 2018 - 16:34

» Dites adieu au diabète
par Luc Mar 6 Nov 2018 - 11:31

» Mangue dans les salades
par Luc Jeu 1 Nov 2018 - 13:00

» Jeûne et sport
par Luc Mer 31 Oct 2018 - 17:18

» Chez le Kiné - Massage (Sketch)
par Luc Mer 31 Oct 2018 - 12:12

» Le sucre : Chronique d'un tueur
par Gaffal Lun 29 Oct 2018 - 20:47

» Changement d'heure
par Luc Sam 27 Oct 2018 - 8:28

» Cancer : un traitement simple et non toxique. Extraits
par Luc Ven 26 Oct 2018 - 11:45

» Le corps subtil
par astree Jeu 25 Oct 2018 - 13:50

» Les mémoires épigénétiques
par Flo Jeu 25 Oct 2018 - 10:25

» Le beurre est-il de retour ?
par Luc Mar 23 Oct 2018 - 12:33

» idées pour faire des jus
par Luc Lun 22 Oct 2018 - 20:57

» Microbiote et pathologies auto-immunes
par Gaffal Sam 20 Oct 2018 - 22:35

» Découvrez la qualité de l’eau du robinet de votre commune
par Proserpine Mar 16 Oct 2018 - 12:16

» Propolis verte et cancer
par Mirzoune Mar 16 Oct 2018 - 9:20

» FUT2 sécrétor ou non sécretor ?
par Parsifal Lun 15 Oct 2018 - 14:26

» Intestins gonflés : questions Sibo and Co
par Luc Sam 13 Oct 2018 - 11:05

» Comment optimiser l'assimilation du fer
par Parsifal Sam 13 Oct 2018 - 10:23

» The Plant Paradox - Dr Gundry
par Parsifal Sam 13 Oct 2018 - 10:17

» Le CBD - Cannabidiol
par Mirzoune Sam 13 Oct 2018 - 9:41

» Connaissez-vous le Magnésium glycinate?
par Parsifal Ven 12 Oct 2018 - 23:52

» Médecine individualisée, épigénétique et nutrigénomique
par Parsifal Ven 12 Oct 2018 - 23:31

» Comment j'alcalinise mon corps
par Parsifal Ven 12 Oct 2018 - 23:19

» Où trouver du calcium ailleurs que dans les laits animaux?
par Parsifal Ven 12 Oct 2018 - 23:14

» Briquettes moelleuses au curcuma SGSC
par Luc Mar 9 Oct 2018 - 11:48

» Joyeux anniv Mezame
par Mezame Dim 7 Oct 2018 - 21:04

» Pasteur/Koch
par Proserpine Dim 7 Oct 2018 - 15:39

» Bon anniversaire Matogato
par Mirzoune Sam 6 Oct 2018 - 10:08

» Bon anniversaire Johnny/Bak
par Mirzoune Jeu 4 Oct 2018 - 19:46

» Les facteurs déclenchants supposés de la fibromyalgie
par sumerien Jeu 4 Oct 2018 - 19:19

» Les oméga-6 oxydés sont coupables – Pas le cholestérol LDL !
par Luc Mer 3 Oct 2018 - 10:34

» Magnésium et taurine pour le cerveau
par Flo Mar 2 Oct 2018 - 11:12

» Présentation de Parsifal
par Mirzoune Mar 2 Oct 2018 - 8:28

» Battage médiatique sur l'huile de coco
par Luc Mar 2 Oct 2018 - 8:19

» ALA: acide alpha-lipoïque et chélation
par Luc Lun 1 Oct 2018 - 18:46

» Index glycémique des laits végétaux
par Luc Lun 1 Oct 2018 - 18:43

» L'aspirine est pro-métabolique et anti-cancer
par Luc Lun 1 Oct 2018 - 18:12

» Renverser l’autisme
par Parsifal Lun 1 Oct 2018 - 15:21

» Maladies auto-immunes: rééquilibrer le système immunitaire
par Parsifal Lun 1 Oct 2018 - 15:20

» Kitava (Nouvelle Guinée), l’île où l’acné n’existe pas
par Parsifal Lun 1 Oct 2018 - 15:18

» Bon anniversaire jpwax
par Mirzoune Lun 1 Oct 2018 - 11:43

» Comprendre l’homéopathie
par Proserpine Dim 30 Sep 2018 - 20:03

» De l’huile d’olive à la place des antiacides
par Proserpine Dim 30 Sep 2018 - 15:02

» Le jeûne thérapeutique et ses effets combinés à la chimiothérapie
par Luc Ven 28 Sep 2018 - 10:30

» Bon anniversaire Galaanes
par Mirzoune Ven 28 Sep 2018 - 9:28

» Comment guérir votre métabolisme. Livre
par Luc Ven 28 Sep 2018 - 8:02

» Pain SG au thon et au cerfeuil
par Luc Mer 26 Sep 2018 - 7:57

» Bon anniversaire Angely
par Mirzoune Mar 25 Sep 2018 - 12:16

» Bon anniversaire Florence
par Nell74 Lun 24 Sep 2018 - 17:47

» Métaux Lourds : Pollution invisible
par Luc Lun 24 Sep 2018 - 11:19

» Shiitake: Le champignon « coup de fouet »
par Luc Dim 23 Sep 2018 - 15:25

» Bon anniversaire Cateli
par Mirzoune Dim 23 Sep 2018 - 8:57

» Bon anniversaire Bredan
par Mirzoune Dim 23 Sep 2018 - 8:55

» Danse du fou à pattes bleues
par Proserpine Dim 23 Sep 2018 - 8:09

» Histoires drôles et blagues ...
par Mirzoune Jeu 20 Sep 2018 - 9:25

» Cake SG teff sarrasin aux petits raisins
par Luc Mer 19 Sep 2018 - 14:36

» Présentation - Virginie94
par Mirzoune Lun 17 Sep 2018 - 13:21

» Les animaux malades de leurs croquettes
par Proserpine Sam 15 Sep 2018 - 21:36

» Bouillon de poule: Un incontournable!
par Proserpine Sam 15 Sep 2018 - 17:57


Comment soigner et augmenter son métabolisme – Respiration mitochondriale

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Comment soigner et augmenter son métabolisme – Respiration mitochondriale

Message  Luc le Ven 8 Juin 2018 - 17:11

Kate DEERING a écrit:Ce que je veux que vous compreniez, c'est que lorsque tout fonctionne de manière optimale et que nos cellules reçoivent suffisamment de glucose et d'oxygène, nous produisons beaucoup d'énergie (augmentation de la respiration cellulaire). Avec l'augmentation de la respiration cellulaire, notre métabolisme augmente. Un métabolisme qui fonctionne bien signifie que nous répondons aux besoins énergétiques de notre corps, nous réparons les tissus, nous détoxifions correctement, nous avons une fonction hormonale adéquate, nous avons un bon niveau d’énergie, nous nous sentons heureux et la vie est belle.
Pour approfondir, lire le livre: "How to heal your metabolism" –  Kate Deering
Kate DEERING est une physiologiste de l'exercice, un entraîneur personnel, un coach en nutrition et style de vie, mais n'est pas médecin.
NDLR: Elle est fiable. Même si on n'est pas obligé d'être d'accord sur tout … Rolling Eyes

Lately, as many of you know I have been deep in reading and researching about the systems of the body, healing the body, nutrients, foods that heal and how they are all related in increasing metabolic function.  I think we can agree that we would all like to increase our metabolism…right?  As we get older we are led to believe that our metabolism will just naturally slow down.  We will have to work harder and eat less just to stay thin and feel good about ourselves.  Do these statements ring true to you?  They certainly did for me…of course, until now.
You see, for many years, I believed the only way that I could increase my metabolic expenditure (increase calories burned) was to add more muscle to my body and/or to exert more energy through increased exercise load and intensity.  However, there is actually a third way to increase your metabolism.  One that is not discussed very often, either because people do not know about it or they just do not understand it.  Are you wondering what it is?  Oh, I bet you are…
Over the last few years of my studies, I have begun to look at the body and its functions very differently.  I have realized that the health of our metabolism is more than just how much we move and how much muscle we have; a healthy metabolism is about what is happening in every cell of our body and the actual respiration of every cell of our body.  Thus, if we can increase cellular respiration we can increase metabolic function.
=>Pour avoir un métabolisme sain il faut se préoccuper de ce qui se passe dans chaque cellule de notre corps et la vraie respiration cellulaire. Ainsi, si nous pouvons augmenter la respiration cellulaire, nous pouvons augmenter la fonction métabolique.


First, what is cellular respiration?
Cellular respiration is the set of the metabolic reactions and processes that take place in the cells of organisms to convert biochemical energy from nutrients into adenosine triphosphate (ATP), and then release waste products.
Basically, it is what happens when glucose (sugar) enters the cells and converts to usable energy.  Without getting too scientific, it’s the most efficient way for cells to harvest energy stored in food.
Cellular respiration has three main stages: glycolysis, the Kreb’s cycle, and the electron transport chain.  For all the geeks, here is a basic explanation of each, for everyone else, skip ahead

- Glycolysis is the metabolic process occurring in the cytosol of your cells that converts glucose (sugar) into two pyruvate molecules.  Glycolysis is an anaerobic (does not require oxygen) reaction that has an end production of 2 ATP (ATP is usable energy) molecules. 


- Krebs' Cycle (Citric Acid Cycle) is an aerobic (requires oxygen) reaction that occurs in the mitochondria of every cell in your body.  The mitochondria are referred to as the cell’s power plant because they produce most of the cells supply of ATP (energy). Once oxygen is present, Acetyl Co A is produced from the two pyruvate molecules.  Through an 8-step process 6 NADH, 2 FADH2, and 2 ATP are formed (yes, I know you have no idea what this means…but keep reading, it will all make sense soon).


- Electron Transport Chain (ETC) is also an aerobic reaction occurring in the mitochondria.  The ETC transports electrons from donors (like NADH and FADH2) to acceptors (like Oxygen).   When working properly the Krebs’ cycle and the ETC produce most of the cells energy.  The end result is an additional 34 ATP.  As you can see we need adequate amount of glucose, oxygen and a healthy mitochondria to produce sufficient amounts of energy…without these our cells become inefficient and eventually die.

Have I lost you with all this scientific jargon?  Stick with me; things will start to come together soon…
What I want you to see is when everything is working optimally and our cells are getting adequate glucose and oxygen we produce lots of energy (increased cellular respiration).  With increased cellular respiration our metabolism increases.  A great running metabolism means we are meeting our body’s energy needs, we are repairing tissue, we are detoxing properly, we have proper hormone function, we have good energy, we feel happy and life is good.
Did you ever have a friend when you were young who was thin, didn’t workout and could eat whatever she wanted and never gain a pound?  You know, that friend you hated… we will call her Britch.   Britch had great cellular respiration.  It is not the amount of muscle she had or the amount of exercise or activity she did that kept her thin.  Her increased metabolic function came from great cellular respiration.  However, if Britch continued to live her crappy-eating, non-exercising lifestyle her cells would become damaged and her lifestyle would catch up to her.
Many of us would attribute this phenomenon to great genes.   This is partially true since our mitochondria has its own set of DNA.   However, we can help or harm the health of our cellular respiration through the foods we eat, the lifestyles we choose and the decisions we make.  So even if you were not born with great mitochondrial genes you can still improve OR worsen your cells energy production.
=> Ce que je veux que vous compreniez, c'est que lorsque tout fonctionne de manière optimale et que nos cellules reçoivent suffisamment de glucose et d'oxygène, nous produisons beaucoup d'énergie (augmentation de la respiration cellulaire). Avec l'augmentation de la respiration cellulaire, notre métabolisme augmente. Un métabolisme qui fonctionne bien signifie que nous répondons aux besoins énergétiques de notre corps, nous réparons les tissus, nous détoxifions correctement, nous avons une fonction hormonale adéquate, nous avons un bon niveau d’énergie, nous nous sentons heureux et la vie est belle.

Comment augmenter la respiration cellulaire
      1. Diminuer les graisses polyinsaturées (AGPI).
Comme je l'ai déjà dit, les AGPI sont très instables et s'oxydent facilement dans le corps. Les AGPI causent des dommages mitochondriaux et réduisent la respiration cellualire. Les AGPI se lient également aux mêmes récepteurs protéiques qui transportent l'hormone thyroïdienne, ce qui réduit l'utilisation de la thyroïde ... ce qui, encore une fois, a un effet négatif sur la respiration de vos cellules. Quelques exemples d'AGPI sont les huiles végétales, les huiles de maïs, les huiles de graines, les huiles de noix, les huiles de poisson, la plupart des noix et des graines et la plupart des viandes conventionnelles.
2. Diminuer les phytoestrogènes (soja). Un niveau accru de phytoestrogènes augmente les acides gras libres (FFA) dans le corps. Les acides gras FFA sont connus pour inhiber la fonction thyroïdienne et perturber le métabolisme du glucose. Le soja, comme les AGPI, abaisse la respiration cellulaire.
3. Augmenter les graisses saturées. Oui, vous avez bien lu. Augmenter les bons types de graisses saturées comme l'huile de noix de coco, le beurre bio (élevage en pâturage) ou le ghee, le beurre de cacao, les produits laitiers organiques crus et la viande du bétail nourri en pâturage peut être très bénéfique pour vos cellules. Les graisses saturées sont stables. . Contrairement aux AGPI, les graisses saturées se lient aux protéines de manière correcte. Ils sont utilisés correctement et ne se décomposent pas en causant des dommages aux gènes des mitochondries (ADN).
4. Mangez les bons types de glucides (sucres). Je sais que tout le monde a peur des mots hydrates de carbone et sucre ces jours-ci. On pourrait penser en vous disant de les consommer, que c'est comme vous dire d'aller sauter d'un pont. Nous devons comprendre que tous les glucides (sucres) ne sont pas créés égaux. Quand je dis les bons types de glucides ou de sucres, je fais allusion aux fruits mûrs, aux légumes-racines, aux produits laitiers crus biologiques, au jus d’orange sans pulpe et à certains légumes à faible teneur en amidon. Je ne parle pas de biscuits, de craquelins, de céréales, de pains et de friandises transformés. Le sucre est la source d'énergie préférée du corps. Lorsque nous utilisons les bons sucres pour alimenter nos cellules, ils produisent le plus d'énergie en utilisant le moins de ressources de notre corps. Lorsque nous utilisons un carburant moins optimal (comme les protéines ou les graisses), notre corps utilise plus de ressources pour produire moins d'énergie.
5. Mangez le bon type de protéine. Consommer des protéines facilement digestibles comme le bouillon de bœuf biologique (bone broth), la gélatine, le poisson blanc, les œufs, les produits laitiers et les crustacés aident à soutenir le foie et la thyroïde. L'augmentation de l'hormone thyroïdienne augmente la respiration des mitochondries et augmente la production de CO2.
6. Augmentez le dioxyde de carbone (C02). Le CO2 aide à augmenter la respiration cellulaire. Vous pouvez augmenter vos niveaux de CO2 si vous vivez à haute altitude, en respirant dans un sac, en ingérant ou en prenant du bicarbonate de soude et en augmentant votre consommation d'eau gazeuse bicarbonatée.
7. Le bon exercice. La pratique d’exercice physique en excès stresse et augmente les dommages mitochondriaux. Le Cardio de longue durée est incroyablement stressant pour le corps. Les athlètes d'endurance, bien qu’en forme, ont diminué la fonction cellulaire ; vous pouvez le voir au niveau de leur pouls très faible et de la température corporelle basse. Selon le Dr Ray Peat "concentrique" un entraînement musculaire « concentrique »  est en réalité réparateur des cellules mitochondries (Exercices avec mouvements concentriques et non excentriques). Cela signifie soulever avec une charge et se détendre sans charge. L'entraînement en rafale (courte période d'exercice suivie de repos) favorise également un métabolisme sain.
8. Exposez-vous plus à la lumière du soleil. Selon le Dr Ray Peat, «il se trouve que la lumière du jour stimule notre capacité à utiliser l'oxygène pour la production d'énergie et protège nos tissus de certaines des toxines radicalaires produites par le métabolisme normal, le stress ou les radiations. "Cela ne signifie pas rester au soleil pendant 10 heures par jour. Reportez-vous à mon blog sur la vitamine D pour vous aider à décider de combien de soleil vous avez besoin.
9. Obtenez plus de sommeil. Obtenir un sommeil réparateur aide à la fonction cellulaire appropriée. Cela peut signifier de 6 à 10 heures selon la personne. Un sommeil profond vaut mieux que plus de sommeil. Les meilleures heures pour dormir sont entre les heures de 22h30 à 6h30. Lorsque le corps est au repos, sa source d'énergie primaire devrait être de la graisse. Brûler de la graisse pendant le sommeil est beaucoup moins nocif pour les cellules que de l'oxyder pendant l'entraînement. N'oubliez pas d'optimiser la production d'énergie. Les glucides doivent être utilisés pendant l'éveil et les lipides doivent être utilisés pendant le sommeil.
10. Arrêtez de suivre un régime. Les régimes amaigrissants, la famine et les programmes de désintoxication peuvent tous vous aider à perdre du poids rapidement et vous aider à vous sentir mieux à court terme. Cependant, à long terme, ils font tous la même chose ... ils endommagent vos mitochondries et diminuent la respiration cellulaire. Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi il devient un peu plus difficile de perdre du poids à chaque nouveau régime? C'est parce que "suivre un régime" prive nos cellules de l'énergie et des nutriments appropriés, endommageant nos cellules et diminuant ainsi le métabolisme.
11. Réduisez toutes les autres toxines. Retirez autant de toxines de votre environnement que possible. Cela comprend les aliments transformés, les gras trans, le sirop de maïs riche en fructose, les additifs, les conservateurs, les carraghénanes (agar-agar), les hormones, les antibiotiques, les drogues, l'alcool, les toxines environnementales, le fluorure, les pesticides, les herbicides, le mercure, les radiations, etc.  Toutes ces toxines vont perturber et interférer avec la fonction cellulaire adéquate. Toutes les toxines abaisseront la respiration cellulaire.


Okay, you got all that?  Yes, I know this is a lot to take in.  And yes, I know some of you may think I am crazy.  This is totally okay with me.  However, what you should know is everything I write about is based on the physiology of the human body, scientific research and my own self-experimentation.   I am not here to tell you what you should or should not do.  My intentions for giving you this information is to only share with you what I am learning, and how it is helping not only myself, but also many of my clients.
=> Ce que vous devez savoir, c'est que tout ce que j'écris est basé sur la physiologie du corps humain, la recherche scientifique et ma propre auto-expérimentation. Je ne suis pas ici pour vous dire ce que vous devriez ou ne devriez pas faire. Mon intention est de vous donner cette information et de seulement partager avec vous ce que j’ai appris, et comment cela m’a aidé non seulement, mais aussi beaucoup de mes clients.

Please understand the recommendations I am giving are not person specific.  Every person is different, is at a different state of health and has different needs.  You must also understand that healing the body on a cellular level takes time, a real commitment to wanting to get better and a belief that you are doing the right thing.  There is so much misinformation on health and nutrition out there, it is hard to know what to believe anymore.  In fact, you should question everything you learn, including me.  It is important that you investigate on your own, find out what works for you, ask lots questions, and get help from a professional if you feel you need it.  For more information on how to heal your metabolism…
Happy healing!
Kate DEERING

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 6271
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 65
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment soigner et augmenter son métabolisme – Respiration mitochondriale

Message  sumerien le Sam 9 Juin 2018 - 8:55

Coucou Luc,
C'est du raypeat recraché ou il y en a plus dans ce livre ?
Les AGPI, combien par jour au maximum ?
avatar
sumerien
Accro
Accro

Messages : 226
Date d'inscription : 22/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment soigner et augmenter son métabolisme – Respiration mitochondriale

Message  Luc le Sam 9 Juin 2018 - 9:24

sumerien a écrit:1. C'est du raypeat recraché ou il y en a plus dans ce livre ?
2. Les AGPI, combien par jour au maximum ?
1. Elle est fan de Ray Peat, relu et confirmé par RP, mais elle a une approche "pratique" vu son profil. C'est donc très bien pour le lecteur qui a besoin d'un schéma concret. Si je caricature, elle transpose les fondements / la théorie défendue par Ray Peat et de qques autres dans une approche pratique. Elle met les points sur les I, avec sa sensibilité (expérience du coaching, vécu) et attire l'attention sur le contexte.
Edit 05.07.2018: Voir ce lien pour des extraits traduits du livre
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
2. Pour les AGPI, c'est ce que l'organisme utilise / a besoin: 10 gr, dont 1.5 gr d'oméga-3.
Sinon ce sera stockage et addition à payer plus tard (oxydation des membranes et voie pro-inflammatoire via l'acide arachidonique).
On peut faire l'impasse certains jours si on a une diète équilibrée (cofacteurs). Ils sont erronément classés comme "essentiels".
PS: On peut bien sûr faire une cure de 3 à 6 semaines lorsqu'il y a un contexte qui le justifie mais il faudra alors s'assurer contre les effets délétères:
- oxydation des membranes: Vit E (2 isomères) et bêta-carotène. Cure à renouveler.
- cascade arachidonique (AA): salicine (écorce de saule blanc ou reine des prés), diète favorisant la glycolyse et non la lipolyse + apport léger de fructose (fruits), d'acides gras saturés (coco, ghee), de niacinamide (B3), de L-théanine, caféine, etc.

PS: Si vous stressez un max (cortisol) ou si vous créez un pic d'insuline trop souvent, vous allez de toute manière passer à la caisse (inflammation) s'il y a des AGPI stockés dans les membranes.


Edit: Lire aussi comment j'ai pu abandonner les anti-inflammatoires pdt 4 semaines (arthrose lombaire)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Luc le Dim 12 Aoû 2018 - 11:26, édité 3 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 6271
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 65
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment soigner et augmenter son métabolisme – Respiration mitochondriale

Message  sumerien le Dim 10 Juin 2018 - 8:45

Moi qui mange beaucoup de salades et de légumes avec comme assaisonnement uniquement de l'huile d'olive n'ai-je pas pas trop d'AGMI, comment varier d'assaisonnement sans prendre des AGPI ?
Que propose Kate deering ? J'ai bien envie de prendre le bouquin en format kindle
avatar
sumerien
Accro
Accro

Messages : 226
Date d'inscription : 22/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment soigner et augmenter son métabolisme – Respiration mitochondriale

Message  Luc le Dim 10 Juin 2018 - 9:40

sumerien a écrit:1. Moi qui mange beaucoup de salades et de légumes avec comme assaisonnement uniquement de l'huile d'olive n'ai-je pas pas trop d'AGMI, comment varier d'assaisonnement sans prendre des AGPI ?
2. Que propose Kate deering ? J'ai bien envie de prendre le bouquin en format kindle
1. Les AGMI ne posent pas vraiment un problème, puis qu'on vise +/ 60 % des apports en lipides.
Il faut simplement trouver une source avec le moins possible d'AGPI et les foutus oméga-6, utiles quand ils sont modérés, mais qui nous envahissent via l'alimentation (bétail nourri aux grains de maïs et tourteau de soja). L'huile la moins riche en oméga-6 est l'huile d'olive.
Je modère très fort tout ce qui dépasse 5% de w6.
Aucune huile courante ne satisfait à ce critère, sauf à la marge si l'huile d'olive. Donc, le moins d'huile ajoutée possible, sauf avec modération pour assaisonner une salade (olive vierge ou extra vierge).
Il existe aussi des vaporisateurs d'huile, pour en limiter la quantité dispersée. Attention au modèle choisi (spray qui se bouche).
Il faut privilégier les aliments entiers pour votre apport de lipides. Mettre plus souvent l'avocat ou les noix de macadamia au menu.

*) L’huile d’olive c’est :  
AGS : 15.2 %
AGMI : 77.4 % acide oléique, soit C9. (75 % en général)
AGPI : 7.5 %
- dont acide linoléique, soit C6 : 6.8 %
- dont acide linolénique, soit C3 : 0.7 %
- rapport n-6 / n-3 : 9.7
Vit E 11.7 mg
NB : Grande star du régime méditerranéen. Tous usages.
2. Kate Deering fera des suggestions mais pas vos menus.
Edit: Elle propose un menu sur 5 jours, à titre d'illustration, avec des jours d'exercices physiques.

Je mets la table des matières. Livre utile mais pas indispensable si vous fouinez sur le net. Si vous êtes déjà convaincu.
Mais c'est bien structuré. Achat recommandé. J'ai apprécié.

Kate DEERING Table des matières du livre
How to Heal your Metabolism
Introduction: Why I Wrote This Book 1
Chapter 1: Who Defines Health? 11
Chapter 2: Don’t Be Afraid of Saturated Fats 29
Chapter 3: Polyunsaturated Fats: Toxic, Not Essential! 40
Chapter 4: The Importance of Carbohydrates—Especially Sugar 51
Chapter 5: Dump the Grains and Gluten (Your Gut Will Thank You) 67
Chapter 6: Vegetables: The Good, the Bad, and the Thyroid-Suppressing 79
Chapter 7: Protein: Why You Need It—Just Not Too Much 91
Chapter 8: The Super Proteins 107
Chapter 9: Dairy and Milk (The Perfect Food) 131
Chapter 10: What about Muscle Meats? 149
Chapter 11: Nuts and Seeds: Too Much of a Good Thing? 157
Chapter 12: Legumes and Soy: Health Foods or Hormone Disruptors? 167
Chapter 13: Supplementing with Protein Powders 183
Chapter 14: Using Real Food Supplements for Nutritional Support 191
Chapter 15: The Importance of Learning to Balance Your Blood Sugar 211
Chapter 16: There’s More to Healing than just Food 225
Chapter 17: Be Happy 249
Chapter 18: What a Metabolically Supportive Diet Look Like 255 Chapter 19: Frequently Asked Questions (and Answers) 261
Chapter 20: Recipes 267
Appendix A: Optimal Carbohydrates 287
Appendix B: Best Proteins 289
Appendix C: Best Fats 291
Appendix D: PUFA Oils to be Avoided 292
References 293

PS: Je vais le relire pdt les vacances et je viendrais probablement mettre des extraits.
J'ai déjà posté sur le sel et la rétention d'eau.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
On n'est pas obligé d'être d'accord sur tout (lait), même si ce qui est raconté est exact. sauf que ...


Dernière édition par Luc le Jeu 5 Juil 2018 - 10:13, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 6271
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 65
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment soigner et augmenter son métabolisme – Respiration mitochondriale

Message  sumerien le Lun 11 Juin 2018 - 15:42

Ce qui me laisse toujours un peu interrogatif avec cette théorie de Ray Peat c'est la part belle faite aux laitages.
avatar
sumerien
Accro
Accro

Messages : 226
Date d'inscription : 22/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Commentaires sur les laitages

Message  Luc le Lun 11 Juin 2018 - 16:02

sumerien a écrit:Ce qui me laisse toujours un peu interrogatif avec cette théorie de Ray Peat c'est la part belle faite aux laitages.

J'ai dit qu'on n'était pas obligé de suivre tout à la lettre aveuglément.
1. On distingue le cas des personnes non intolérantes (sans intolérance) des personnes intolérantes. Selon Ray PEAT (et d'autres personnes non suspectes de lobbying ou d'affiliation), elles peuvent boire du lait de vache si ces vaches ont été élevées en pâturage et si le lait n'a pas été pasteurisé et surtout pas homogénéisé. C'est donc du lait cru. Rien à voir avec le lait homogénéisé qu'on nous fourgue pirat
Ensuite, il faut essayer de comprendre pourquoi:  contre-équilibre des acides aminés excitateurs  et rapport ideal* entre les phosphates et le calcium (1/2.3).
Lire "Le lait en contexte : les allergies, l'écologie et certains mythes", sur le lien.
2. Les personnes intolérantes au gluten ont 50 % de "chance" de payer l'addition en présence de caséine (mimétisme moléculaire). Nous ferions mieux d'éviter le lait en présence d'une pathologie auto-immune ou d'encrassage.

Infos utiles:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


PS1: On peut très bien faire sans laitages: les asiatiques ne boivent pas de lait de vache et les habitants d'Okinawa ne s'en portent pas plus mal; au contraire ...
 
PS2: Certains utilisent le lait pour contrebalancer les effets excitateurs de certains acides aminés (surtout le tryptophane) et parce que le rapport Ca/P est idéal*.
* Le rapport idéal entre les phosphates (sel de phosphore) et le Calcium est de 1/2.3; Nous devrions éviter les extrêmes (trop de Ca ou pas assez de phosphore).
Pour donner un ordre de grandeur pour le Ca:
- On vise 750 mg de Ca. On essaye de se situer entre 350 et 1200 mg. La fourchette 550 - 800 est optimale si vous mangez équilibré et du fait maison.
Je prends souvent une gélule de NEM (coquille d'oeuf) au petit déj. 500 mg apporte  175 gr Ca (principalement du carbonate de Ca) (95 % mineral, 37.3 % Ca)  
- Pour le phosphore: On évite d'ingérer plus de phosphore que du calcium (ratio 1/1). le rapport optimal se situe à 1/2.3 (P/Ca).
NB: Tous les sels de phosphores (= phosphates) ne sont pas biodisponibles.


Dernière édition par Luc le Dim 22 Juil 2018 - 14:16, édité 2 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 6271
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 65
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment soigner et augmenter son métabolisme – Respiration mitochondriale

Message  sumerien le Lun 18 Juin 2018 - 11:11

Bonjour,
Help, Je cherche dans le forum, les produits conseillés pour augmenter son apport en gélatine ! Je retrouve plus les liens
avatar
sumerien
Accro
Accro

Messages : 226
Date d'inscription : 22/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment soigner et augmenter son métabolisme – Respiration mitochondriale

Message  Mirzoune le Lun 18 Juin 2018 - 11:31

Luc a mis des liens sur ce sujet:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Pour info, tu tapes "gélatine" dans la recherche, en haut à gauche, juste au-dessus de "qui est en ligne".

Bonne journée! 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission avec une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges et bio, beaucoup de cru et la natation qui me fait le plus grand bien.
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3685
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 55
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment soigner et augmenter son métabolisme – Respiration mitochondriale

Message  Nell74 le Mar 19 Juin 2018 - 2:50

Luc a écrit:11. Réduisez toutes les autres toxines. Retirez autant de toxines de votre environnement que possible. Cela comprend les aliments transformés, les gras trans, le sirop de maïs riche en fructose, les additifs, les conservateurs, les carraghénanes (agar-agar), les hormones, les antibiotiques, les drogues, l'alcool, les toxines environnementales, le fluorure, les pesticides, les herbicides, le mercure, les radiations, etc.  Toutes ces toxines vont perturber et interférer avec la fonction cellulaire adéquate. Toutes les toxines abaisseront la respiration cellulaire.
Pourquoi l'agar agar ?


Crying or Very sad je viens d'en acheter deux paquets ...je comptais faire une petite cure..
avatar
Nell74
Bien attaqué
Bien attaqué

Messages : 445
Date d'inscription : 03/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment soigner et augmenter son métabolisme – Respiration mitochondriale

Message  Proserpine le Mar 19 Juin 2018 - 8:36

Je n'ai jamais eu confiance dans l'agar-agar : il me semble qu'il empêche d’assimiler les autres nutriments ? Suis pas sûre...

_________________
Il ne faut pas demander que les événements soient comme tu le veux, 
mais il faut les vouloir comme ils arrivent .

Épictète


Ne jamais renoncer
avatar
Proserpine
Irrécupérable
Irrécupérable

Messages : 1165
Date d'inscription : 19/12/2015
Age : 63
Localisation : Seine et Marne

Revenir en haut Aller en bas

Carraghénanes: Danger pour le système immunitaire?

Message  Luc le Mar 19 Juin 2018 - 9:13

Nell74 a écrit:
Luc a écrit:11. Réduisez toutes les autres toxines. Retirez autant de toxines de votre environnement que possible. Cela comprend les aliments transformés, les gras trans, le sirop de maïs riche en fructose, les additifs, les conservateurs, les carraghénanes (agar-agar), les hormones, les antibiotiques, les drogues, l'alcool, les toxines environnementales, le fluorure, les pesticides, les herbicides, le mercure, les radiations, etc.  Toutes ces toxines vont perturber et interférer avec la fonction cellulaire adéquate. Toutes les toxines abaisseront la respiration cellulaire.
Pourquoi l'agar agar ?


Crying or Very sad je viens d'en acheter deux paquets ...je comptais faire une petite cure..

L’agar-agar est un polysaccharide extrait d'algues rouges servant d'agent d'épaississement et de stabilisant dans l'industrie alimentaire. C’est un carraghénane (ou carraghénine).  Il porte le code E407 dans la classification des additifs alimentaires.

Il est aussi reconnu comme un dangereux agent allergène depuis 1940. Les molécules de carraghénane peuvent perturber le microbiote et faire réagir terriblement le système immunitaire.
Ces grosses molécules peuvent aussi se retrouvées dans la circulation sanguine ou ailleurs, et déclencher un processus d’encrassage progressif et / ou d’inflammation, et contribuer ainsi à l’installation progressive d’une intolérance et / ou d’une pathologie auto-immune.

La Doctoresse Joanne Tobacman a démontré un lien entre la consommation humaine de carraghénane et le cancer et d'autres problèmes gastro-intestinaux. Elle a signalé / établi que la carraghénane en elle-même peut être inoffensive, mais une fois qu'elle interagit avec les bactéries intestinales, elle peut produire des ulcérations et une inflammation (…).

Commentaire:
C'est dose-dépendant; et c'est une loterie !
Je remplace l'agar-agar par de la gomme de guar. Mais le moins souvent possible.
La gomme de guar passera probablement dans un pain mais ce n'est pas une bonne idée de l'utiliser quotidiennement / régulièrement dans une crème au petit déj.

PS: Je vais mettre l'article complet en ligne ...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 6271
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 65
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment soigner et augmenter son métabolisme – Respiration mitochondriale

Message  Mirzoune le Mar 19 Juin 2018 - 11:56

Luc a écrit:Je remplace l'agar-agar par de la gomme de guar. Mais le moins souvent possible.
La gomme de guar passera probablement dans un pain mais ce n'est pas une bonne idée de l'utiliser quotidiennement / régulièrement...
Ce n'est pas la même chose?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission avec une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges et bio, beaucoup de cru et la natation qui me fait le plus grand bien.
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3685
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 55
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment soigner et augmenter son métabolisme – Respiration mitochondriale

Message  Proserpine le Mar 19 Juin 2018 - 12:37

Non, ce sont 2 produits différents

_________________
Il ne faut pas demander que les événements soient comme tu le veux, 
mais il faut les vouloir comme ils arrivent .

Épictète


Ne jamais renoncer
avatar
Proserpine
Irrécupérable
Irrécupérable

Messages : 1165
Date d'inscription : 19/12/2015
Age : 63
Localisation : Seine et Marne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment soigner et augmenter son métabolisme – Respiration mitochondriale

Message  Mirzoune le Mar 19 Juin 2018 - 17:11

Lol! j'apprends un truc... Merci Proserpine!
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission avec une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges et bio, beaucoup de cru et la natation qui me fait le plus grand bien.
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3685
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 55
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment soigner et augmenter son métabolisme – Respiration mitochondriale

Message  Nell74 le Mer 20 Juin 2018 - 0:59

zut alors j'ai un bouquin sur l'agar agar   écrit par une pharmacienne ...

Qu’est-ce-que cela vient faire dans ma cuisine ?

L’agar-agar possède de multiples vertus :

  • Il a une faible digestibilité (environ 15 %) qui lui donne une faible valeur calorique (3 cal/g);
  • Il est très riche en minéraux (calcium, fer et phosphore notamment);
  • C’est un produit antibactérien : les microbes ne s’y développent pas;
  • Il ne possède pas de contrindications pour la santé;
  • Sa texture mucilagineuse favorise l’élimination des toxines et la digestion;
  • C’est le gélifiant naturel le plus puissant aujourd’hui découvert : une gélification est perceptible à partir d'une concentration à 0,1 %;
  • Il a des propriétés laxatives utiles dans les cas de troubles intestinaux.

Son utilisation est donc tout à fait indiquée en cuisine. En revanche, il faut savoir qu’il ne peut pas vraiment remplacer la gélatine car il a d’une part une action 8 fois plus puissante (1g d’agar-agar équivalent à 8g de gélatine) et d’autre part, la texture obtenue est différente. En effet, la gelée issue de l’agar-agar est très ferme alors que celle obtenue avec de la gélatine est plutôt crémeuse.
La méthode de préparation change également : la gélatine ne se cuit pas alors qu’il faut porter l’agar-agar à ébullition dans un liquide pour qu’il gélifie.

Snif ...
avatar
Nell74
Bien attaqué
Bien attaqué

Messages : 445
Date d'inscription : 03/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment soigner et augmenter son métabolisme – Respiration mitochondriale

Message  Luc le Mer 20 Juin 2018 - 7:15

Nell74 a écrit:zut alors j'ai un bouquin sur l'agar agar   écrit par une pharmacienne ...

(…).

Snif ...


Ben, oui, le bouquin a été écrit il y a sûrement 20 ans et la pharmacienne a suivi le mouvement …
A l'époque, on ne savait probablement pas encore. Pas d'étude (en 2001).
Elle aurait dû écrire: On ne lui connaît pas actuellement de contrindication pour la santé.
Mais elle était sûrement fan de l'agar-agar, emporté par son enthousiasme, comme pas mal de gens issus du "mouvement végan" ...
Puis, cela l'aurait foutu mal pour la publication de son livre (concession à son éditeur ?).

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 6271
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 65
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment soigner et augmenter son métabolisme – Respiration mitochondriale

Message  sumerien le Mer 20 Juin 2018 - 11:25

Quelqu'un a-t-il essayé ce produit [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Soit-disant issue d'animaux nourris à l'herbe
avatar
sumerien
Accro
Accro

Messages : 226
Date d'inscription : 22/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment soigner et augmenter son métabolisme – Respiration mitochondriale

Message  Mirzoune le Mer 20 Juin 2018 - 11:51

Nell74 a écrit:il faut porter l’agar-agar à ébullition dans un liquide pour qu’il gélifie.
Lol! Alors c'est ça? j'en avais acheté, chez Aroma-Zone, pour le mettre dans mon déo maison trop liquide. Bien sûr ça ne marche pas, vu que j'ai incorporé la poudre directement sans la chauffer! Moi qui pensais que c'était une question de dosage... Faut dire que j'ai pas vraiment creusé la question... Mon déo est liquide, tant pis!
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission avec une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges et bio, beaucoup de cru et la natation qui me fait le plus grand bien.
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3685
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 55
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment soigner et augmenter son métabolisme – Respiration mitochondriale

Message  Mirzoune le Mer 20 Juin 2018 - 11:55

sumerien a écrit:Quelqu'un a-t-il essayé ce produit [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Soit-disant issue d'animaux nourris à l'herbe
Non. je ne connais que celui de chez Myprot'. Mais celui-là a l'air pas mal si, effectivement, il provient d'animaux nourris à l'herbe. Je ne vois pas pourquoi cette allégation serait mensongère. En tous cas, ça lève les réticences liées au collagène...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission avec une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges et bio, beaucoup de cru et la natation qui me fait le plus grand bien.
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3685
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 55
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment soigner et augmenter son métabolisme – Respiration mitochondriale

Message  Luc le Mer 20 Juin 2018 - 12:31

C'est bon, mais il est cher. Existe en +/ 500 gr. (70 € du Kg).
Il n'est pas hydrolysé. Pas grave.
Attention la 1ère fois: se dissout-il bien?

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 6271
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 65
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment soigner et augmenter son métabolisme – Respiration mitochondriale

Message  Proserpine le Sam 7 Juil 2018 - 20:59

Je ne comprends pas cela :
"Les faibles taux de cholestérol ont été associés à une augmentation des taux de cancer et à une diminution de la mortalité. Sans cholestérol, vous mourriez."
Ce ne serait pas plutôt "augmentation de la mortalité" ?
Merci

_________________
Il ne faut pas demander que les événements soient comme tu le veux, 
mais il faut les vouloir comme ils arrivent .

Épictète


Ne jamais renoncer
avatar
Proserpine
Irrécupérable
Irrécupérable

Messages : 1165
Date d'inscription : 19/12/2015
Age : 63
Localisation : Seine et Marne

Revenir en haut Aller en bas

le cholestérol agit comme un anti-inflammatoire

Message  Luc le Sam 7 Juil 2018 - 21:39

Proserpine a écrit:Je ne comprends pas cela :
"Les faibles taux de cholestérol ont été associés à une augmentation des taux de cancer et à une diminution de la mortalité. Sans cholestérol, vous mourriez."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Ce ne serait pas plutôt "augmentation de la mortalité" ?
Merci

Il faut comprendre la fonction du cholestérol:
1° C'est un véhicule pour transporter les nutriments liposolubles, par ex. les vit. A D E K, mais pas que.
2° c'est un véhicule pour évacuer les lipo-toxines (solubles dans les graisses), par ex. les lipopolysaccharides (endotoxines LPS).
le cholestérol agit comme un pansement (avec de la fibrine et du calcium) lorsque les membranes sont enflammées. Le cholestérol LDL est donc le pompier de service. Il n'est pas responsable du sinistre, mais un agent / un témoin.  

Par analogie, si on part du principe que le cholestérol est nécessaire / indispensable à un système hormonal régulateur et qu'il agit comme un pansement en cas de membranes non étanches / dysfonctionnelles, si on empêche cette régulation, le métabolisme ne peut que se détériorer et la carburation mal fonctionner. La fin du processus, étant la division cellulaire ou la mort.
Quand les cellules / les mitochondries cessent de fonctionner correctement (manque de carburant et excès d'inflammation), la cellule est programmée pour s'auto-détruire (division).
PS: je rappelle que nous avons tous des cellules cancéreuses. Le problème se pose quand la taille dépasse la capacité de gestion de l'organisme. On évalue ça une pièce de 1 € (taille gérable).

PS: Les personnes âgées qui ont du cholestérol vivent plus longtemps que les personnes ayant peu de cholestérol (sous la norme). ça n'a rien à voir avec l'épaisseur de la masse grasse, ni avec le BMI. On peut être maigre / fit et "avoir" du cholestérol

PS2: ce site est super pour démystifier le cholestérol
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Edit: Lire aussi ce lien, pour démystifier le cholestérol
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 6271
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 65
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment soigner et augmenter son métabolisme – Respiration mitochondriale

Message  Proserpine le Dim 8 Juil 2018 - 10:30

Merci, c'est beaucoup plus clair comme ça...
Mais, honnêtement, j'aurais dû comprendre. Seulement, j'ai lu hier soir et j'étais en boucle (une mauvaise ! ) ! moralité : ne pas lire ce genre de choses le soir (je parle pour moi) !
Sorry, je vais aller lire le site que tu cites  study

_________________
Il ne faut pas demander que les événements soient comme tu le veux, 
mais il faut les vouloir comme ils arrivent .

Épictète


Ne jamais renoncer
avatar
Proserpine
Irrécupérable
Irrécupérable

Messages : 1165
Date d'inscription : 19/12/2015
Age : 63
Localisation : Seine et Marne

Revenir en haut Aller en bas

merci

Message  nittygritty le Dim 8 Juil 2018 - 18:57

merci pour toutes ces mines d'infos, je suis vraiment content d'avoir croisé votre chemin
avatar
nittygritty
Déjà contaminé
Déjà contaminé

Messages : 18
Date d'inscription : 07/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

AG saturés: La fin d’un mythe, vraiment ?

Message  Luc le Lun 9 Juil 2018 - 18:10

Gaffal a écrit:c'est révolutionnaire cette histoire de gras saturés !
AGS – La fin d’un mythe, vraiment ?

Dans une étude s'étalant sur 12 mois avec L30% P17% G 53%, dont la ½ des lipides sont AG saturés, mais avec une alimentation de qualité, càd des aliments frais et peu transformés

Des chercheurs de l’université de Bergen (Norvège) ont réalisé un essai clinique avec 46 hommes âgés de 30 à 50 ans, avec un IMC supérieur à 29. Pendant 12 semaines, ils ont suivi un régime soit riche en graisses (dont la moitié était saturée, avec 73 % d’énergie en graisses et 10 % en glucides) soit riche en glucides (30 % d’énergie en graisses et 53 % en glucides. Les deux régimes apportaient la même quantité d’énergie totale et 17 % en protéines.
Les types d’aliments étaient les mêmes et variaient seulement en quantités ; les apports en sucre ajouté étaient minimisés. L’alimentation était riche en aliments frais, faiblement transformés et nutritifs, avec des apports élevés en légumes et riz au lieu de produits à base de farine. Les sources de graisses étaient faiblement transformées : il s’agissait de beurre, de crème, d’huiles pressées à froid.

Pour Ottar Nygård, un cardiologue qui a travaillé à cette étude, « Les apports très élevés en graisses totales et saturées n’ont pas augmenté le risque calculé de maladies cardiovasculaires. Les participants au régime très riche en graisses avaient des améliorations considérables dans plusieurs facteurs de risque cardiométabolique importants, comme le stockage de graisse ectopique, la pression sanguine, les lipides sanguins (triglycérides), l’insuline et le sucre sanguin. »
Cette étude suggère que le principe d’une alimentation saine repose plus dans la qualité des aliments que dans la quantité de graisses et de glucides. « Ces résultats indiquent que la plupart des gens en bonne santé tolèrent probablement bien un apport élevé en graisses saturées, tant que la qualité des graisses est bonne et que les apports énergétiques totaux ne sont pas trop élevés. » L’étude suggère aussi de limiter ses apports en produits riches en farines, graisses transformées ou en sucre ajouté.

Commentaire : Attention, il s’agit d’une étude s’étalant sur 12 semaines. Or, pour juger des "bénéfices" des AG polyinsaturés, il faut compter 5 à 7 ans. 8 ans, toutes pathologies confondues.
 
Liens utiles:
1. Mary Enig
Selon le Dr. Mary Enig, PhD, les graisses saturées et le cholestérol sont nécessaires pour les raisons suivantes :
A. Les acides gras saturés et le cholestérol constituent au moins 50% des membranes des cellules. Ils sont nécessaires à la rigidité et l’intégrité de nos cellules.
B. Ils jouent un rôle vital dans la santé de nos os. Au moins 50% des graisses alimentaires devraient être saturées pour que le calcium soit effectivement incorporé aux os.
C. Ils sont nécessaires à la bonne utilisation des acides gras essentiels.
D. L’acide gras stéarique qui comporte 18 carbones et l’acide palmitique qui comporte 16 carbones sont les aliments préférés du cœur, ce qui explique pourquoi la graisse qui entoure le cœur est fortement saturée. En période de stress, le cœur s’appuie sur cette réserve.
E. Les acides gras saturés à chaîne courte et moyenne ont des propriétés antimicrobiennes importantes.

2. Mercola
Les recommandations diététiques de l’American Heart Association à propos de l’huile de noix de coco, qui datent des années 60, sont aujourd'hui obsolètes.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 
3. Bulletproof
Ces recommandations (de l’AHA) sont, à mon sens, professionnellement irresponsables. Elles sont parfaitement irrationnelles au regard de la nutrition moderne. Avec ces consignes, l’AHA s’est mise dans une situation dont elle ne peut se sortir qu’en bouleversant l’organisation toute entière. Comme le souligne Dave Asprey, fondateur de Bulletproof.com,
« La campagne de l’AHA se retourne contre elle car des millions de personnes savent déjà qu'ajouter des graisses saturées saines dans leur alimentation leur fait du bien. Ils sentent la différence en termes d’énergie, ils la voient dans le miroir et la mesurent par leurs analyses de sang... »

4. Taty Lauwers : Pour qui sonne le gras. L’hypothèse lipidique: mythe ou réalité?
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 
5. Weston Price, By Maurice Legoy. 2002
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
NB: avec un bloqueur de pop-up (Firefox) sinon, il faudra vous inscrire.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 6271
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 65
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Prenez-vous un supplément d'huile avec oméga-3 ?

Message  Luc le Lun 9 Juil 2018 - 18:29

Démystifions les graisses
Mythe: Les graisses saturées, c’est du « mauvais gras » alors que les oméga-3 et 6 sont les «bonnes graisses».
Si vous ajoutez déjà un peu d'huile de noix de coco avec vos aliments cuits à la poêle ou dans vos plats cuits en cocotte, pas besoin d'insister sur le fait que tous les acides gras ne sont pas créés égaux.
Un cran plus loin, si vous me suivez sur le forum « Mirzoune et Ciboulette » vous savez probablement déjà que nous avons besoin des graisses saturées pour notre thyroïde et toutes les hormones stéroïdes dérivées du cholestérol. Donc, ces AG saturés sont vraiment vitaux pour rester en bonne santé, mais en bonne quantité et proportion, et ingérés de préférence dans un repas fait-maison ou une collation équilibrée.

Mais dans cet article, je voudrais souligner le rôle des AGPI lorsque certaines personnes les prennent avec « un objectif santé», comme le disent la plupart des nutritionnistes et des diététiciens.


Les études inférieures à 5 ans (cancer 1) et à 7 ans (mortalité non cardio-vasculaire 2) ne sont pas déterminantes, relativement aux risques analysés. (Chris Masterjohn, 2012)3
Pourtant, de nos jours (2009), l'American Heart Association (AHA) continue à promouvoir l'hypothèse santé avec vigueur. Pourquoi!? Pourquoi l’AHA ignore-t-elle toutes les leçons tirées des essais cliniques publiés dans les décennies qui ont suivi les 1ères recommandations?

Dr Broda BARNES, cardiologue dit:

Dr. Broda Barnes a écrit:"Tout le monde devrait avoir le privilège de jouer à la roulette russe si cela est souhaité, mais il serait plus loyal de recevoir l'avertissement auparavant : L’avertissement qu'avec l'utilisation de graisses polyinsaturées, le pistolet contient probablement des balles réelles."4
Soyons clair: Je ne suis pas contre une cure de 3 à 6 semaines avec de l'EPA (70 % minimum), un type d'oméga-3 qui a des effets anti-inflammatoires, lorsque la posologie est comprise entre 2.4 et 3 gr d'EPA. Mais on s'attaque à un symptôme, là.
Mais vous croyez peut-être bien faire en ajoutant des graines de lin ou de chia dans votre smoothie, en mangeant du saumon sauvage, des sardines ou du filet de maquereau (…).
Si cela entre dans une diète variée, à hauteur de 2X semaine, c'est acceptable, si …
Mais seulement si vous n'avez pas un métabolisme déprimé, si vous n'êtes pas sous-vital (hormones dans les choux), sinon je m'abstiendrais. Pourquoi?
Réponse détaillée sur le lien ci-dessous
 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Références



1. Pearce ML and Dayton S. Incidence of Cancer in Men on a Diet High in Polyunsaturated Fat. Lancet. 1971;297(7697):464-467.
Conclusion: Vegetable Oil Increased the Risk of Cancer in the Los Angeles Veterans Administration Hospital Study.
2. Dayton S, et al. A Controlled Clinical Trial of a Diet High in Unsaturated Fat in Preventing Complications of Atherosclerosis. Circulation. 1969;150(1 Suppl 2):II-1-II-2.
Conclusion: Vegetable Oil Had No Effect on Total Mortality in the Los Angeles Veterans Administration Hospital Study.
3. Chris Masterjohn 2012 - Good Fats, Bad Fats: Separating Fact from Fiction.  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
4. Barnes B.: The Riddle of Heart Attacks. Fries Communications, 1976.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 6271
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 65
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment soigner et augmenter son métabolisme – Respiration mitochondriale

Message  Mirzoune le Mar 10 Juil 2018 - 10:57

Luc a écrit:... Si vous ajoutez déjà un peu d'huile de noix de coco avec vos aliments cuits à la poêle ou dans vos plats cuits en cocotte, pas besoin d'insister sur le fait que tous les acides gras ne sont pas créés égaux.

... Nous avons besoin des graisses saturées pour notre thyroïde et toutes les hormones stéroïdes dérivées du cholestérol. Donc, ces AG saturés sont vraiment vitaux pour rester en bonne santé, mais en bonne quantité et proportion, et ingérés de préférence dans un repas fait-maison ou une collation équilibrée.

...Je ne suis pas contre une cure de 3 à 6 semaines avec de l'EPA (70 % minimum), un type d'oméga-3 qui a des effets anti-inflammatoires, lorsque la posologie est comprise entre 2.4 et 3 gr d'EPA. Mais on s'attaque à un symptôme, là.
Mais vous croyez peut-être bien faire en ajoutant des graines de lin ou de chia dans votre smoothie, en mangeant du saumon sauvage, des sardines ou du filet de maquereau (…).
Si cela entre dans une diète variée, à hauteur de 2X semaine, c'est acceptable, si …
Mais seulement si vous n'avez pas un métabolisme déprimé, si vous n'êtes pas sous-vital (hormones dans les choux), sinon je m'abstiendrais. Pourquoi?
Réponse détaillée sur le lien ci-dessous
 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Question existentielle pour une personne souffrant d'un rhumatisme inflammatoire chronique... Lol! 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Quelle proportion d'AGPI (omega 3 riche en EPA + huile d'onagre et de bourrache) est tolérable, dans le cadre d'une alimentation sans produit industriel où les huiles d'olive, de coco ou graisse de canard sont privilégiées?
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission avec une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges et bio, beaucoup de cru et la natation qui me fait le plus grand bien.
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3685
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 55
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment soigner et augmenter son métabolisme – Respiration mitochondriale

Message  Luc le Mar 10 Juil 2018 - 11:17

Mirzoune a écrit:Quelle proportion d'AGPI (omega 3 riche en EPA + huile d'onagre et de bourrache) est tolérable, dans le cadre d'une alimentation sans produit industriel où les huiles d'olive, de coco ou graisse de canard sont privilégiées?
Rapport 1/1 à 1/4 pour w3/W6. En phase d'entretien. Ne jamais dépasser 1/10.
Mais il faudra jouer sur le timing si tu prends de l'EPA et du GLA (onagre et bourrache). Pas en même temps en tout cas (saturation des enzymes de conversion et préférence).
je ferais une cure séparée (pas en même temps), avec un apport de vit E et des aliments contenant du b-carotène. J'ajouterais matin et soir de la reine des prés (ou de la salicine).
C'est donc en cure.
Une fois l'inflammation sous contrôle, je changerais mon fusil d'épaule et j'approvisionnerais seulement 2 ou 3 fois par semaine en GLA (500 mg) et voir ce que ça donne. (sep). J'arrêterais les oméga-3 en supplément.
Sinon, tout ça va être stocké et incorporé dans les membranes.
Si vous consommez moins que ce que votre métabolisme réclame / brule, ça devrait passer …
On a besoin d'AA (acide arachidonique) mais point trop!
A la louche, je dirais, tout compris, 10 gr par jour, pour le total des AGPI. Et ce serait bien de ne pas avoir le maximum tous les jours.
Depuis que j'ai supprimé (temporaiment) les noix et les graines, c'est plus facile. Cool
A part l'huile d'olive, et encore en spray (2/3 vinaigre et 1/3 huile), je ne consomme plus d'huile ajoutée. Je ne considère pas l'huile de coco évidemment, puisque c'est 90 % d'AGS, et pour ainsi dire pas d'AGPI.
Contrôle effectué sur cronometer, je tourne autour de 6 à 8 gr d'AGPI par jour, dont +/ 1 gr d'oméga-3. J'essaye de remplir 80 % de mes objectifs. J'en parlerais ailleurs. je finis une cure de bicarbonate de soude (8 jours). Sans anti-inflammatoire, donc.
je retourne au jardin, finir de tailler car on annonce de la flotte a.m.  Laughing

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 6271
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 65
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment soigner et augmenter son métabolisme – Respiration mitochondriale

Message  Mirzoune le Mer 11 Juil 2018 - 10:56

Luc a écrit:Si vous consommez moins que ce que votre métabolisme réclame / brule, ça devrait passer …
On a besoin d'AA (acide arachidonique) mais point trop!
A la louche, je dirais, tout compris, 10 gr par jour, pour le total des AGPI. Et ce serait bien de ne pas avoir le maximum tous les jours.
Ouh, là! Je n'ai pas mesuré mais je pense être loin du compte! Je retiens 10 gr/jour max pour les AGPI. C'est un bon indicateur. Merci, Luc!
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission avec une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges et bio, beaucoup de cru et la natation qui me fait le plus grand bien.
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3685
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 55
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Est-ce la fin du régime low-carb ?

Message  Luc le Mer 11 Juil 2018 - 12:23

Sumerien demande :
« Est-ce la fin du régime low-carb ?
C'est un peu la conclusion du livre. L'auteure estime qu'à long terme le régime low-carb est anti-productif. »
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Luc répond :

Non, c'est juste qu'il faut savoir de quoi on parle, et dans quelles circonstances (contexte).
Je vais développer / nuancer.
=> Il faut s’entendre sur la notion de low-carb. La conclusion que tu en tires est +/ orientée.
Oui, tout ce qui est hyper ou hypo est contreproductif. Hyper, on surcharge … Hypo, on affame  …

C’est présomptueux de ma part de vouloir mettre tout le monde dans la même case, ou à peu près, même en faisant des sous-catégories. Je vais quand même le tenter afin que vous puissiez mieux vous orienter, et aussi décider en fonction de votre ressenti.

Vous avez déjà bien compris qu’une personne sous-vitale ne va pas brûler la même quantité de glucides qu’une personne qui carbure bien (exemple de la 2 CV et la fusée, dans le cpte-rendu du livre, chapitre 4, « Heal your Metabolism »).

Si vous êtes sous-vital, je regarderais du côté de la thyroïde, en 1er lieu, si la situation n’est pas optimale et qu’elle dure depuis 3 à 6 mois (hormones dans les choux).
Ensuite, je regarderais comment je réagis au niveau de la glycémie : Est-ce que je dors une nuit complète, sans me réveiller ou être agité ?  Est-ce que je garde le même tonus 3 heures après un petit déj complet, ou y a –t-il une baisse de régime, une perte de concentration ?
Est-ce que mon foie est surchargé ou pas ?

Pour faire court : Si je suis sous-vital, je veillerais à un apport optimal de glucides, des sucres simples, à hauteur de +/ 50 gr par période.
Cela donnerait au minimum 130 gr et maximum 250 gr de glucides, pour une personne qui consomme 2.000 K/cal.
3 x 50 gr + 2 collations (entre 100 et 300 K/cal). On approchera ainsi  des 250 gr, soit 1.000 K/cal émanant des glucides.
Jacques Médart conseille de se repérer par période : matin – midi – soirée – et coucher.

Je fonctionne ainsi:
40 - 60 gr de glucides par période (collation incluse). Je vise 50 gr, dont +/ la moitié sera du fructose, surtout le matin. Donc 50 gr le matin + 50 gr a.m. + 50 gr le soir + collation éventuelle avant le coucher.
Pour les protéines ce sera entre 60 gr et 120 gr, par jour Je vise 0.6 gr minimum, 1.2 gr maxi par kg de poids. En variant bien (…) et en surveillant certains paramètres : glycine, notamment ; pas trop de leucine (cancer) ni de tryptophane (excitateur).
Pour mes lipides, cela dépend de la « période ». Si je suis sous-vital, je change le rapport 30 – 60 – 10. Je bannis toutes les huiles, y compris l’huile d’olive (sauf à la marge, avec un spray sur les crudités, par exemple). Je supprime les légumineuses (sauf les petits pois, 1x/sem.) et les graines / noix. J’essaye de limiter très fort les céréales et pseudo-céréales. Ou alors, cela ne doit pas dépasser un repas sur 3, mais toujours avec la contrainte des 50 gr de glucides au maximum.
Si je ne fais pas ça, je ne verrais jamais le bout du tunnel (hormones dans les choux). Cool

Notez que je ne vous encourage pas à faire comme moi si votre situation diffère, ou si vous vous adaptez bien avec un autre type de régime (…). Il n’y a pas un régime unique qui serait applicable à tout le monde, avec la même incidence. Il faut juste tenir compte de certains paramètres clé, en fonction du contexte, et vous les approprier. Vous devez customiser le régime que vous suivez. Une fois que vous aurez compris pourquoi et comment, ce sera bcp plus facile à suivre.


Dernière édition par Luc le Dim 15 Juil 2018 - 8:02, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 6271
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 65
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment soigner et augmenter son métabolisme – Respiration mitochondriale

Message  Mirzoune le Jeu 12 Juil 2018 - 10:25

Là, je suis complètement d'accord. Il faut tenir compte du ressenti ou des besoins particuliers en fonction d'une pathologie. Pour exemple, si on n'a pas encore trouvé mieux que le régime cétogène pour les maladies neurologiques, il reste pour le moins excessif si on est en bonne santé ou qu'on a des besoins différents. Pour reprendre les comparaisons de Luc, on ne met pas le même carburant dans un tracteur que dans une voiture de sport et pourtant les deux sont des machines perfectionnées.
Quand on est entraîné à prendre en compte les signaux que nous envoie notre corps, c'est probablement le meilleur indicateur. 
Et puis, Luc n'a pas dit non plus que maintenant il fallait se goinfrer de sucre, hein!

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission avec une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges et bio, beaucoup de cru et la natation qui me fait le plus grand bien.
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3685
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 55
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment soigner et augmenter son métabolisme – Respiration mitochondriale

Message  sumerien le Jeu 12 Juil 2018 - 11:34

Cela voudrait dire la répartition de l'Anses G/L/P avec Glucide 40-55%, Lipides 35-45 et Protéines 10-20 a du sens ??
avatar
sumerien
Accro
Accro

Messages : 226
Date d'inscription : 22/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment soigner et augmenter son métabolisme – Respiration mitochondriale

Message  Luc le Jeu 12 Juil 2018 - 12:50

sumerien a écrit:Cela voudrait dire la répartition de l'Anses G/L/P avec Glucide 40-55%, Lipides 35-45 et Protéines 10-20 a du sens ??
Si tu pars sur cette base, c'est ok, mais ce sera plus compliqué pour tenir compte des contraintes.
Ainsi, c'est à la louche. 1er niveau.
Puis tu affines et tiens compte des contraintes selon ton terrain et ton vécu.
- éviter un pic de glycémie (charge glycémique)
- ajuster la Q de protéine, puis le type, selon qu'on surveille plus ou moins certains acides aminés.
Pour simplifier, tu ajoutes un bol de bouillon de volaille (ou 1 càc de collagène) quand tu manges de la viande. Maxi 500 gr de viande rouge par semaine. 2 x 80 à 120 gr, c'est suffisant. On varie et on tient compte aussi du type d'élevage (oméga-6 avec modération), etc.
Je vais en reparler. C'est prévu dans le livre "Comment guérir votre métabolisme".
- Le solde, ce sera des acides gras, avec le moins possible de polyinsaturés car on est cerné par les oméga-6 Sad
On en reparlera aussi.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 6271
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 65
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment soigner et augmenter son métabolisme – Respiration mitochondriale

Message  sumerien le Jeu 12 Juil 2018 - 13:27

Et quid des légumes à feuilles vertes et de ceux de la famille des choux : on en mange ou pas !
avatar
sumerien
Accro
Accro

Messages : 226
Date d'inscription : 22/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment soigner et augmenter son métabolisme – Respiration mitochondriale

Message  Luc le Jeu 12 Juil 2018 - 14:52

sumerien a écrit:Et quid des légumes à feuilles vertes et de ceux de la famille des choux : on en mange ou pas !
oui, malgré ce que tu liras dans le prochain chapitre sur les anti-nutriments si
Il y a des contraintes. Il faut encore distinguer les personnes qui ont une thyroïde qui fonctionne bien ou si cette personne est sous traitement, avec ou sans pathologie auto-immune.
ça va venir …
Pour la plupart des personnes, ça passera, avec modération.
Je nuancerais + tard.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 6271
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 65
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Sucres lents et rapides : notion erronée ?

Message  Luc le Ven 13 Juil 2018 - 7:17

Belle accroche sur le forum (bandeau publicitaire):
Sucre
Dossier spécial : Les effets sur notre santé
Des études scientifiques montrent qu’il existe même un lien entre la consommation de sucre et la délinquance [1][2] !
Analyse et commentaire:
Une belle accroche, avec 2 références à la clé. C’est exact mais c’est l’arbre qui cache la forêt.
Il y a une différence entre les personnes « addict », insulino-dépendantes et monsieur_et_madame_tout_le_monde
NB1: Vous ne pourrez rien lire de vraiment intéressant car il faut donner son adresse mail Evil or Very Mad
NB2: Je peux résumer pour vous:
- Enfants hyper-actifs
- épidémie de diabète de type II

Addict (Stade I)
Chez une bonne partie de la population, les goûts ont été perturbés par l’alimentation « fast food ». C’est la génération coca. Au lieu de boire un verre d’eau pour étancher sa soif et de manger un fruit à la collation, pas mal de gens préfèrent boire une cannette de coca (ou un soda édulcoré) et manger une barre chocolatée, issue de la Galaxie Mars-Nestlé. L’autre partie, minoritaire mais consciente, espère faire mieux, en se promenant avec sa bouteille d’eau (OK) et en ingérant 2 ou 3 « biscuits améliorés » (acceptable mais encore addict aux céréales).

Insulino-dépendant (Stade II)
La personne souffre d’un problème de glycémie, souvent dû à une insensibilité progressive qui aboutit souvent à du diabète de type II lorsque rien ne change. Les muscles sont entourés de graisse et le carburant / le glucose n’arrive plus à entrer convenablement dans la cellule. Il y en a de plus en plus d’ados ou de jeunes adultes qui passent du stade I au le stade II.

Monsieur_et_madame_tout_le_monde
Bien sûr nous risquons de manquer de vitamines B1 et B3 si nous ingérons couramment un verre de jus de fruit (200 ml) et mangeons du pain, des pâtes, des céréales, du riz ou des pommes de terre. Peu importe la combinaison ou le féculent choisi. Mais le problème est ici lié à l’afflux et le timing. Peu importe que les glucides soient raffinés ou non, comme l’a bien démontré Brand-Miller & Jenkins en 1981.*
Il n’y a pour ainsi dire pas de différence lorsqu’on ingère des glucides complexes ou simples, dans un délai compris entre 30 ‘ et 2 à 3 H.

Personne soucieuse de sa santé
Mais soyons sérieux, une personne sensée, qui a le souci de manger du fait-maison, avec des aliments aussi peu dénaturés que possible, ne va pas / ne devrait pas ingérer 50 gr de glucose en une seule prise rapide. Même si le sucre de table blanc a un IG (70) plus bas que la plupart des céréales, à l’exception de l’avoine.
Une personne « éduquée », donc bien informée, se limitera / contingentera / modulera la plupart du temps. Par exemple, pour le petit déj, ce sera 100 ml de jus d’orange fait-maison (limité à 100 ml car il n’y a pas de fibres pour ralentir le transit) ou une orange (un fruit entier), suivi à concurrence de ce qui est nécessaire pour atteindre entre 40 et 60 gr de glucides au total. Notez ici qu’il s’agit d’une association, donc en combinaison avec des lipides et / ou des protéines.

Nous viserons 150 gr de glucides répartis sur la journée, par période (matin – midi – soir – coucher). Les 2 extrêmes se situent entre 130 gr et 250 gr de glucides, pour une personne d’1m70, ingérant 2000 K/cal. par jour.  250 gr de glucides donnent 1.000 K/cal.

On ne va donc pas s’enfiler 4 petites tr de pain blanc ou complet (150 gr) avec de la marmelade de fruits, ni un bol de céréales soufflées, avec ou sans gluten, accompagnées de lait (végétal ou de vache). Peu importe l’aliment, si vous envoyez une charge de cavalerie. Le pancréas ne pourra pas gérer cet afflux.  Il le fera au début, puis vous l’épuiserez progressivement, en lui demandant toujours plus d’insuline. Insuline qui remplira de moins en moins bien sa fonction, vu le contexte (prise de poids et enrobage du muscle par une masse grasse).

Au passage, je rappellerais que le concept de sucre lent ou rapide est une notion erronée.


Conclusion orientée :
Ce n’est donc pas un problème si vous ingérez du sucre blanc / raffiné dans des proportions acceptables. Acceptables signifie « à la marge ». 1 càc ou 1 càs de sucre de table. Vous veillez quand même à un apport 50/50 (glucose / fructose) et à ne pas dépasser 40 à 60 gr de glucides par période (matin – midi – soir).
Je ne suis pas en train de vous dire que vous allez pouvoir vous ruer sur une part de tarte aux fruits ou une pleine pâtée de risotto, tous les jours, mais si ça reste ponctuel, votre pancréas devrait pouvoir gérer. Sinon, et bien vous vous adaptez : je mange une demi-pizza bien garnie (végé + jambon et olives noires), précédé d’une pomme ou suivi d’un potage vert. Et ça reste ponctuel. Donc non récurrent / pas habituel.

Petit rappel: Sucres lents et rapides : notion erronée ?
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  
Les diététiciens et les médias parlent souvent de sucres lents ou rapides. Pourtant, c’est une notion totalement dépassée !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Si vous voulez une confirmation et une explication plus approfondie, je vous renvoie vers le site de Michel Montignac.
- Physiologie de l’absorption intestinale (1)
- Sucres lents et rapides : Notion totalement fausse (2)
1. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  
2. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  
Notez que certains nutritionnistes laissent couler par facilité : IL faut évidemment préférer les aliments complets aux aliments raffinés, bien souvent. 

Indice glycémique (IG et insulinémique (II) des produits laitiers
Tous les produits laitiers ont un très mauvais index insulinémique (II), supérieur à 70, sauf les fromages à pâte dure ou mi-dure (II 45 à 55).
Il y a une exception dans les fromages : Les fromages persillés (Roquefort, bleu, etc.) ont un mauvais II.
Attention au yaourt ! 115 d’II


Tableau de qques valeurs
Il est important de noter que les chiffres donnés ci-dessous diffèrent des tableaux reprenant les valeurs glycémiques des aliments. Dans le tableau de JBB (Jenkins & Brand-Miller) le score se base sur 50 g de glucides issus des aliments, alors qu’en général les tableaux avec II se basent sur la prise de  portions de 1000 kJ, soit +/ 250 K/cal. N’essayez donc pas de comparer deux sources différentes.
Je répète: Ces valeurs ne sont pas des valeurs IG transposables. Elles sont comparables entre elles, c’est tout. Pas comparable avec le tableau de Michel Montignac, par exemple.

In the insulin index study, we measured glycemic scores and insulin scores for 1000 kJ portions of foods. They are not GI values. In a healthy person that has fasted for more than 10-12 hours overnight, cheese and steak can cause a small rise in blood glucose in the second hour of our 2 hour test periods due to gluconeogenesis. Also the normal fluctuations in blood glucose around the fasting value that our experiments start from produce some area above the fasting blood glucose level, which is used to calculate both GI and glycemic score values."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 6271
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 65
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Tableau IG et II de qques aliments

Message  Luc le Ven 13 Juil 2018 - 7:19

Tableau simplifié
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Source "An Insulin Index of Foods: The Insulin Demand Generated by 1000-kJ Portions of Common Foods" in the American Journal of Clinical Nutrition 1997, Vol. 66: pages 1264-1276 by Susanne HA Holt, Janette C. Brand Miller, and Peter Petocz. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  

NB: Ce n'est pas la valeur habituelle de l'index glycémique pour 100 g d'aliment mais pour 1000 K/j. Ces valeurs ne peuvent donc pas être extrapolées.  On peut seulement comparer les aliments dans cette liste, ingérés en telle quantité.

Bran Miller souligne qu’une alimentation avec une charge glycémique élevée augmente le stockage des graisses, l’adiposité viscérale et la prise de poids par accroissement des enzymes et hormones lipogéniques. À l’opposé, la prise de glucides à index glycémique bas réduit le risque d’obésité.
Pour redevenir insulino-sensible, perdre l’excès de tissu adipeux est la priorité.
PS: Observez les valeur pour un yaourt: IG 62 /115 II
PS2: Prenez votre yaourt lors de la collation, précédé ou non d'un fruit (pas une banane ni du raisin, hein) mais pas comme dessert sinon ce sera stockage dans les cellules adipocytes (pic d'insuline).

Lire aussi :
Glycemic Index and Glycemic Load Values: 2008
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 
Lire aussi :
Le tableau des index glycémiques
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 
Commentaire : L'index glycémique (IG) détermine la capacité d'un aliment à élever la glycémie (sucre sanguin). Un IG élevé favorisera une élévation de la glycémie, donc une capacité à induire une sécrétion d'insuline. Or, plus la sécrétion d'insuline est élevée et fréquente, plus le risque de prise de poids est important. Conclusion: pour contrôler son poids et éviter des complications sur votre santé, votre alimentation doit privilégier comme source énergétique, des aliments à IG bas et modérés – principalement les fruits et les légumes- et modérer les aliments à index glycémique élevé.
On fait généralement 3 catégories : IG > 35 – 55 – 70

NB: Mieux que l'IG, c'est la CG (charge glycémique / glycemic load) qui est déterminante. C'est l'ensemble du repas. Mais ce sera pour un autre article.
Livre utile: Jacques Médart - le régime IG diabète
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Lire aussi:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  
Le sucre impacte vos globules blancs par compétition, au niveau de l’espace occupé, avec la vitamine C.
Le sucre en excès supprime une réponse clé du système immunitaire, connus sous le nom de "phagocytose".


Dernière édition par Luc le Dim 15 Juil 2018 - 8:09, édité 3 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 6271
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 65
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment soigner et augmenter son métabolisme – Respiration mitochondriale

Message  Mirzoune le Ven 13 Juil 2018 - 9:22

Luc a écrit:Belle accroche sur le forum (bandeau publicitaire):
Sucre
Dossier spécial : Les effets sur notre santé
Des études scientifiques montrent qu’il existe même un lien entre la consommation de sucre et la délinquance [1][2] !

Installe Adblock!  lol!

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission avec une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges et bio, beaucoup de cru et la natation qui me fait le plus grand bien.
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3685
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 55
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment soigner et augmenter son métabolisme – Respiration mitochondriale

Message  Celine57 le Ven 13 Juil 2018 - 17:37

Est-ce que je suis la seule à trouver tout ça de plus en plus compliqué, et à me demander si on ne va pas finir par ne plus rien oser manger du tout?
J'ai bien compris, Luc, que tu insistes beaucoup sur le ressenti qui doit guider chacun dans ses choix....
Heureusement! lol!

_________________
Tout ce à quoi je résiste, persiste.
 C. G. Jung
avatar
Celine57
Accro
Accro

Messages : 360
Date d'inscription : 04/01/2018
Age : 69
Localisation : Alpes de Haute Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment soigner et augmenter son métabolisme – Respiration mitochondriale

Message  Luc le Ven 13 Juil 2018 - 18:29

Celine57 a écrit:Est-ce que je suis la seule à trouver tout ça de plus en plus compliqué, et à me demander si on ne va pas finir par ne plus rien oser manger du tout?
J'ai bien compris, Luc, que tu insistes beaucoup sur le ressenti qui doit guider chacun dans ses choix....
Heureusement! lol!

C'est "compliqué" quand il faut changer ses habitudes et choisir des nouveaux produits.
Mais si on te dit privilégier les fruits et légumes comme sources principales des glucides, au lieu des féculents, le principe est assez simple, non. Puis on affine (…).
Ensuite Jacques Medart conseille de répartir ces glucides: en matinée - a.m. - soirée - coucher.
Entre 40 et 60 gr par période selon son ressenti (+/).
Est-ce si compliqué que cela?
Evidemment si tu manges par habitude, il faudra retourner à l'école Wink
Pas mal de lecteurs sont daans ce cas et ne connaissent pas la compo des aliments, au niveau des macro nutriments (GPL).

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 6271
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 65
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment soigner et augmenter son métabolisme – Respiration mitochondriale

Message  Celine57 le Ven 13 Juil 2018 - 18:43

Oui bien sûr!
 En fait je m'aperçois que mon alimentation correspond déjà à ce qui est décrit dans ce livre, sauf que mes sources de glucides sont concentrées sur le goûter, où je mange des fruits avec mon thé. Jusqu'à présent ça me convenait très bien mais il faudrait peut-être que je reconsidère les répartitions.... de toute façon en ce qui concerne les périodes, le matin je ne mange rien du tout jusqu'à midi.
Aucune céréale, très rarement des féculents, je crois que je suis à peu près dans les clous.
Peut-être un fruit de plus à chaque repas, ou alors un petit dessert sucré (mais là j'avoue que j'ai du mal à l' envisager, je m'en suis tellement bien deshabituée! J'ai peur de redevenir addict, ou de retrouver des problèmes digestifs dont j'ai perdu l'habitude )

_________________
Tout ce à quoi je résiste, persiste.
 C. G. Jung
avatar
Celine57
Accro
Accro

Messages : 360
Date d'inscription : 04/01/2018
Age : 69
Localisation : Alpes de Haute Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment soigner et augmenter son métabolisme – Respiration mitochondriale

Message  Proserpine le Ven 13 Juil 2018 - 19:35

Toutes mes excuses Luc Embarassed , je suis d'accord avec Céline : évidemment, tant qu'on reste dans les grands principes, ça va... mais, quand on affine, ça devient vite prise de tête scratch si on veut faire trop vite !
Je ne parle pas pour moi, je suis dans les clous aussi...

_________________
Il ne faut pas demander que les événements soient comme tu le veux, 
mais il faut les vouloir comme ils arrivent .

Épictète


Ne jamais renoncer
avatar
Proserpine
Irrécupérable
Irrécupérable

Messages : 1165
Date d'inscription : 19/12/2015
Age : 63
Localisation : Seine et Marne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment soigner et augmenter son métabolisme – Respiration mitochondriale

Message  Luc le Ven 13 Juil 2018 - 20:00

Celine57 a écrit: 1. de toute façon en ce qui concerne les périodes, le matin je ne mange rien du tout jusqu'à midi.
2. Aucune céréale, très rarement des féculents, je crois que je suis à peu près dans les clous.
3. Peut-être un fruit de plus à chaque repas, ou alors un petit dessert sucré (mais là j'avoue que j'ai du mal à l' envisager, je m'en suis tellement bien deshabituée! J
4. 'ai peur de redevenir addict, ou de retrouver des problèmes digestifs dont j'ai perdu l'habitude )
1. Si tu n'es pas hypo, il n'y a pas de problème à pratiquer ainsi, si tu ne compenses pas trop à midi.
2. Donc tu as déjà les glucides ad hoc en grande majorité (…)
3. oui, si c'est un fruit en collation ou en soirée, en entrée.
4. Le dessert sucré n'est pas nécessaire si …
Par exemple, ce soir, c'était 2 sticks de céleri avec une sauce aigre-douce, en entrée. Mais ça aurait pu être un guacamole …
Edit: Il y a eu 4 f. de salade chêne, avec 1/2 pomme, qques fraises, des olives noires et 1/2 avocat + spray vinaigrette.
Suivi par un bouillon de volaille avec entre autre carotte et panais.
Puis une viande.
Il n'y a pas besoin d'ajouter un dessert sucré à ce menu. Sinon, un sorbet citron ou un morceau de chocolat noir.
Evidemment, si tu rotes ou tu pètes, tu lèves le pied qques jours clown


Dernière édition par Luc le Ven 13 Juil 2018 - 22:03, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 6271
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 65
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment soigner et augmenter son métabolisme – Respiration mitochondriale

Message  Celine57 le Ven 13 Juil 2018 - 21:01

Oui c'est vrai que les glucides sont aussi dans les légumes, et je ne me prive pas non plus de chocolat noir 
Pas de pets ni de rots avec ce régime-là pour moi, et 10kg en moins qui m'allègent le quotidien.
Merci Luc ! 

(Euh...tout n'est quand-même pas rose, du point de vue santé, mais rien à voir avec le régime.. ..j'en parlerai ailleurs quand j'aurai trouvé le courage ) 

_________________
Tout ce à quoi je résiste, persiste.
 C. G. Jung
avatar
Celine57
Accro
Accro

Messages : 360
Date d'inscription : 04/01/2018
Age : 69
Localisation : Alpes de Haute Provence

Revenir en haut Aller en bas

IG d'un pain sans gluten

Message  Luc le Sam 14 Juil 2018 - 9:43

Index glycémique d'un pain sans gluten
Les céréales sont composées d’amidon en grande quantité. L’IG du pain est supérieur à celui de sucre ce table. Cette quantité de glucide est souvent trop importante à gérer pour le pancréas et le cerveau qui doivent en interdire l’afflux dans le sang.
- Pain blanc* IG 70,
- Pain blanc sans gluten* IG 90,
- Pain SG avec 1/3 sarrasin ou 25% pois chiche IG 65.
NB: l'IG sera encore légèrement amélioré avec 1 càs de vinaigre de cidre, 1 oeuf et / ou 1 càs d'huile d'olive. Mais à la marge (5 points).   

Détail du calcul selon les proportions de farine SG
- Pain SG avec 1/3 sarrasin (IG 40), farine de riz 50 % (IG 70 – 85) et fécule (IG85 - 95) : IG 65
- pain SG avec 25 % pois chiche (IG 35), farine de riz 50 % et fécule (IG 85 -95) : IG 63 

* IG selon le tableau Montignac.

Charge glycémique pour 4 petites tr de pain (120 gr)
*) Charge glycémique
L’IG ne reflète pas la situation globale du repas. Mieux vaut tenir compte de la charge globale. On parlera alors de charge glycémique (CG).
Idéalement la charge glycémique d’un repas ne devrait pas dépasser 20.
Le total de la journée devrait donc se situer aux environs de 80 (et en tout cas ne pas dépasser 120). Jacques Médart estime qu'un individu en bonne santé (pancréas sain, BMI < 25) peut gérer une charge comprise entre 80 et 130, répartie sur la journée. Il serait judicieux de ne pas dépasser 50 par période (matin - midi - soir), trop souvent Rolling Eyes

Calcul de la CG (charge glycémique):
On multiplie l’IG de l’aliment par la quantité de glucides, divisé par 100.
Une charge glycémique (CG) supérieure à 19 est considérée comme élevée. Si elle est inférieure à 10, la CG est excellente. la banane est souvent à 14, selon la taille et le degré de maturité.

Exemple de calcul (pour 100 g de Pain)


Pain blanc SG  (SG = sans gluten): 42
IG 90, Glucides 70 gr*
CG = IG 90 x 70% = 63, corrigé*² (- 33 %) = 42
Pour 120 gr (4 petites tr): CG = 50.4


Pain SG maison avec 25 % pois chiche ou 30 % sarrasin : CG 30
CG = IG 65 x 70 % =45, corrigé*² (- 33 %)= 30
Pour 120 gr : CG 36


* NB : La quantité de glucides d’une farine a été déterminée / extrapolée au départ de l’USDA Data base pour la farine de blé complète : 74.48 gr de glucides par 100 gr de farine. 71.5 pour la farine de sarrasin. Cela peut varier très fort, selon le processus mais dans ce cas ce n'est plus de la farine mais une mixture" chimique ...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


NB2: X 70 % car il y a 70 gr de glucides par 100 gr d'aliment.
Formule:
CG = IG x glucides en gr : 100
x proportion (1.2 dans l'exemple car 120 gr)
x facteur de correction (eau ajoutée - évaporation due à la cuisson)


NB: Correction
Il y a un bug dans le principe: Un pain est composé d'eau, de sel et de farine. Après cuisson, nous dirons qu'il reste encore de l'eau. Nous allons donc corriger cette valeur, de manière empirique: - 30 %.
Pour connaître le pourcentage de perte exacte, il faudra faire le total de votre pâton + eau, et repeser après cuisson.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 6271
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 65
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment soigner et augmenter son métabolisme – Respiration mitochondriale

Message  Gaffal le Sam 14 Juil 2018 - 12:33

" Le total de la journée devrait donc se situer aux environs de 80 "
si je compte 4 Kcal par gramme ça donne 320 KCal par jour via les glucides
 n' est ce pas un peu leger ?

Avec ces bons conseils je viens de calculer mon apport journalier
 avec mon pain au sarrazin :dont la CG / 100 gr serait de 34 gr
  vu que j' en prends 50 gr /repas  soit 17 CG  x 3 = 51
  ( calculs mené en eq sec )
à quoi faudra ajouter les autres glucides à prendre en compte
  legumes, fruits ....
avatar
Gaffal
Accro
Accro

Messages : 104
Date d'inscription : 21/04/2018
Localisation : lot

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment soigner et augmenter son métabolisme – Respiration mitochondriale

Message  Luc le Sam 14 Juil 2018 - 13:09

Gaffal a écrit:" Le total de la journée devrait donc se situer aux environs de 80 "
si je compte 4 Kcal par gramme ça donne 320 KCal par jour via les glucides
 n' est ce pas un peu leger ?
On ne t'a pas dit de prendre la marge la plus basse pour objecter. Wink
80 - 130 gr de glucide par jour. Je vise 50 gr par période (matin, midi, soir), soit 150 gr.
Les personnes ayant un problème de glycémie vont probablement encore ajouter une légère collation avant le coucher (20 - 30 gr). Nous sommes là à 185 gr de glucides, si vous ne métabolisez pas bien (sous-vital) ou si vous si vous devez faire attention à la glycémie.

185 K/cal x 4 = 740 K/cal. Soit 37 % du total des calories. C'est fort proche des 40 - 55 % % du total des glucides.

Les repères donnés doivent être adapter en fonction du contexte et de votre ressenti.
je vous donne un ordre de grandeur, avec des sources fiables qui expliquent pourquoi.
Reste ensuite à faire la synthèse des différentes sources. Je que je fais.
Libre à vous de procéder autrement (j'entends déjà certains lecteurs dire que c'est "compliqué"), mais si vous mangez déjà peu de céréales (ou à un seul repas par jour), vous avez fait la moitié du chemin.
J'aime bien savoir pourquoi je dois ingérer moins de céréales. Et avoir des exemples pratiques.
En plus je vous fais la synthèse entre un sous vital et un hypo-glycémique.
On devrait me "payer" au lieu d'objecter,
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
ou à tout le moins m'élever une statue 
PS: J'agis en prévention du diabète de type II (contexte familial) et je suis sous-vital.
Si vous n'êtes pas dans ce cas de figure, et si vous n'aimez pas savoir pourquoi, ...

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 6271
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 65
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

oops

Message  Gaffal le Sam 14 Juil 2018 - 16:20

" 50 gr par période (matin, midi, soir) "
Autant pour moi , j' avais compris 50 gr par période (matin + midi + soir)
 Ah 120 - 150 me parait une bonne base
   ce qui nous fait 600 Kcal sur la base glucide... sur total de 1800 à 2000 objectif

Contexte familial pour moi aussi coté paternel
 en plus du caractere pro-inflammatoire des surplus en graisses corporelles...
Va falloir que je passe par la phase calcul , afin de mieux maitriser !

Pour l' heure je teste l' huile de coco
et peut etre palme rouge si j' arrive à en trouver à prix raisonnable !


+1 pour la statue 
avatar
Gaffal
Accro
Accro

Messages : 104
Date d'inscription : 21/04/2018
Localisation : lot

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment soigner et augmenter son métabolisme – Respiration mitochondriale

Message  Luc le Sam 14 Juil 2018 - 16:46

Gaffal a écrit:
Pour l' heure je teste l' huile de coco
et peut etre palme rouge si j' arrive à en trouver à prix raisonnable !
Avec modération l'huile de palme. Ok si inclus dans une recette mais pas comme achat séparé.
Mais je n'ai pas de raison valable pour l'éliminer; c'est au feeling.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 6271
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 65
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment soigner et augmenter son métabolisme – Respiration mitochondriale

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum