Mirzoune et Ciboulette SGSC
Bienvenue sur Mirzoune et Ciboulette!
Derniers sujets
» Comprendre l’homéopathie
par Luc Aujourd'hui à 15:30

» Nouveau cadeau de la vie
par Nell74 Aujourd'hui à 13:14

» Pain SG au thon et au cerfeuil
par Luc Aujourd'hui à 7:57

» Bon anniversaire Angely
par Mirzoune Hier à 12:16

» Bon anniversaire Florence
par Nell74 Lun 24 Sep 2018 - 17:47

» Métaux Lourds : Pollution invisible
par Luc Lun 24 Sep 2018 - 11:19

» Shiitake: Le champignon « coup de fouet »
par Luc Dim 23 Sep 2018 - 15:25

» Bon anniversaire Cateli
par Mirzoune Dim 23 Sep 2018 - 8:57

» Bon anniversaire Bredan
par Mirzoune Dim 23 Sep 2018 - 8:55

» Danse du fou à pattes bleues
par Proserpine Dim 23 Sep 2018 - 8:09

» Faire connaissance avec le clair ressenti
par Nell74 Jeu 20 Sep 2018 - 17:40

» Histoires drôles et blagues ...
par Mirzoune Jeu 20 Sep 2018 - 9:25

» Cake SG teff sarrasin aux petits raisins
par Luc Mer 19 Sep 2018 - 14:36

» Biodisponibilité de la curcumine: où trouver la plus assimilable?
par Mirzoune Mar 18 Sep 2018 - 15:41

» Présentation - Virginie94
par Mirzoune Lun 17 Sep 2018 - 13:21

» Les animaux malades de leurs croquettes
par Proserpine Sam 15 Sep 2018 - 21:36

» Bouillon de poule: Un incontournable!
par Proserpine Sam 15 Sep 2018 - 17:57

» Vitamines liposolubles A, D, E, K. Quelles proportions?
par Luc Sam 15 Sep 2018 - 17:57

» Huile de poisson et effet sur la thyroïde
par Luc Ven 14 Sep 2018 - 18:05

» rentrée cheznous en Béarn (64)
par Proserpine Ven 14 Sep 2018 - 17:43

» me voilà - Hérode
par Hérode Ven 14 Sep 2018 - 16:31

» Métabolisme du fer
par Luc Ven 14 Sep 2018 - 10:17

» Comment guérir votre métabolisme. Livre
par Luc Jeu 13 Sep 2018 - 15:11

» Mort cérébrale et don d'organes
par Proserpine Mer 12 Sep 2018 - 19:09

» Présentation Sumerien
par Luc Mar 11 Sep 2018 - 20:42

» cake potiron ou courge
par Luc Lun 10 Sep 2018 - 16:10

» Le sel oui ! Mais lequel ?
par Luc Lun 10 Sep 2018 - 14:25

» Bon anniversaire Noa
par Mirzoune Dim 9 Sep 2018 - 10:43

» Eau ou café pour s'hydratater ?
par Luc Jeu 6 Sep 2018 - 10:38

» Cancer & Huiles Essentielles – Soins de support
par Mirzoune Jeu 6 Sep 2018 - 9:53

» Régime anti-Alzheimer
par Luc Mar 4 Sep 2018 - 11:30

» Smoothie Vert Tangerine et banane
par Luc Lun 3 Sep 2018 - 10:54

» Substances naturelles anti-douleur. Tableau
par Luc Dim 2 Sep 2018 - 15:09

» Cake à la banane
par Luc Sam 1 Sep 2018 - 17:23

» Vitamine C
par Flo Jeu 30 Aoû 2018 - 11:45

» Une nouvelle étude démontre l’inefficacité des oméga-3
par Luc Mar 28 Aoû 2018 - 16:39

» Battage médiatique sur l'huile de coco
par Luc Mar 28 Aoû 2018 - 11:53

» Présentation Alexenforme: La santé optimale, à la recherche du chemin
par Luc Lun 27 Aoû 2018 - 17:38

» Huile de coco : un « pur poison » explique une professeure de Harvard
par Luc Lun 27 Aoû 2018 - 10:08

» Taux de Prolamines dans les céréales et pseudo céréales
par Gaffal Dim 26 Aoû 2018 - 18:05

» Vidéo étonnante, marrante ou ...
par Gaffal Sam 25 Aoû 2018 - 22:07

» Présentation - Panchito
par Mirzoune Jeu 23 Aoû 2018 - 9:37

» Présentation d'un retraité heureux - angely17
par joséphine Mer 22 Aoû 2018 - 11:52

» Fécondation in vitro, Thyroïde et avoine
par sossophiphie Lun 20 Aoû 2018 - 23:54

» Ashwagandha et votre cerveau
par Luc Lun 20 Aoû 2018 - 13:23

» Le génome complet du blé tendre séquencé pour la première fois
par Mirzoune Lun 20 Aoû 2018 - 11:51

» Par quoi remplacer - et bonnes adresses accessoirement
par Proserpine Lun 20 Aoû 2018 - 9:57

» Petit dej de Luc
par Luc Dim 19 Aoû 2018 - 8:01

» Petits pains coco & teff
par Proserpine Sam 18 Aoû 2018 - 10:18

» Comment la curcumine agit contre le cancer
par Luc Ven 17 Aoû 2018 - 10:16

» Carbs vs Fats & Mitochondria
par alexenforme Jeu 16 Aoû 2018 - 10:34

» Blagues et histroires drôles
par Luc Mer 15 Aoû 2018 - 16:10

» bonjour à tous. Philipou
par Mirzoune Mer 15 Aoû 2018 - 15:15

» Bicarbonate contre l'inflammation
par Luc Dim 12 Aoû 2018 - 12:26

» Que regardez-vous sur ARTE?
par Proserpine Dim 12 Aoû 2018 - 9:50

» Où achetez-vous vos compléments alimentaires ?
par nittygritty Sam 11 Aoû 2018 - 13:24

» Dernières Promos (aller au dernier message)
par Mirzoune Ven 10 Aoû 2018 - 19:30

» Comment soigner et augmenter son métabolisme – Respiration mitochondriale
par Luc Mer 8 Aoû 2018 - 11:38

» Dioxyde de titane
par Hérode Mar 7 Aoû 2018 - 22:56

» Bonjour à tous - de la part de Lilo
par Hérode Mar 7 Aoû 2018 - 10:23

» Balade en Brenne
par Mezame Dim 5 Aoû 2018 - 22:15

» Équilibre électrolytique et fonction surrénalienne
par Luc Jeu 2 Aoû 2018 - 10:20

» j'me presente je m'appelle henry...j'aimerais bien réussir ma vie...
par Luc Mar 31 Juil 2018 - 9:36

» Comprendre le fonctionnement du sodium
par Luc Lun 30 Juil 2018 - 8:33

» Alerte – Mise en garde
par Luc Jeu 26 Juil 2018 - 11:56

» Présentation K-Limero
par Mirzoune Mer 25 Juil 2018 - 9:04

» Présentation Patiloup
par Mirzoune Sam 21 Juil 2018 - 8:55

» Ghee oxydé?
par Proserpine Ven 20 Juil 2018 - 11:32

» Vitamines liposolubles et matière grasse (ratio)
par Mirzoune Mar 17 Juil 2018 - 9:39

» Motogato - Régime : bilan à trois ans et bonjour !
par Gaffal Lun 16 Juil 2018 - 10:37

» Le sucre affaiblit-il réellement le système immunitaire ?
par Luc Dim 15 Juil 2018 - 8:21

» Bon anniversaire lmichelle
par Mirzoune Sam 14 Juil 2018 - 17:41

» Le Cholestérol est un agent protecteur
par Proserpine Dim 8 Juil 2018 - 10:41

» Joyeux anniversaire Chriscool
par Luc Sam 7 Juil 2018 - 21:47

» Présentation jagiella
par Mirzoune Ven 6 Juil 2018 - 15:58

» Jus de pomme terre cru? Raw Potato Juice?
par Luc Mar 3 Juil 2018 - 12:15

» Pain châtaigne SG
par Luc Sam 23 Juin 2018 - 11:39

» L'agar-agar et les carraghnénanes perturbent le microbiote
par Gaffal Ven 22 Juin 2018 - 20:23

» Bourvil : La tactique du gendarme
par Mirzoune Jeu 21 Juin 2018 - 13:13

» Presentation de Gaffal
par Gaffal Dim 17 Juin 2018 - 20:14

» Alzheimer et exercice physique
par Proserpine Jeu 14 Juin 2018 - 8:35

» Présentation Mamoun69
par Mamoun69 Mar 12 Juin 2018 - 14:51

» le gingembre à planter
par Mirzoune Ven 8 Juin 2018 - 11:49

» curcuma et gingembre
par Chantal Ven 8 Juin 2018 - 10:39

» Bon anniversaire Chantal
par Mirzoune Jeu 7 Juin 2018 - 19:04

» Pousses de curcuma
par Chantal Jeu 7 Juin 2018 - 17:50

» immunothérapie et cancer
par Mirzoune Mer 6 Juin 2018 - 14:23

» Vitamine K2 et Respiration Cellulaire
par Gaffal Mar 5 Juin 2018 - 23:04

» Neuroplasticité du cerveau et neurogenèse
par Mirzoune Dim 3 Juin 2018 - 17:53

» Du vert pour protéger le foie
par Mirzoune Dim 3 Juin 2018 - 16:01

» Cure de jus et smoothie detox
par Luc Sam 2 Juin 2018 - 11:28

» Ginseng Panax - type Radix notoginseng
par Mirzoune Sam 2 Juin 2018 - 8:53

» La puissance du mental sur la maladie
par Flo Mar 29 Mai 2018 - 19:46

» Vidéo sur le jeûne prolongé. Incidence
par Flo Mar 29 Mai 2018 - 12:28

» Vitamine B complexe
par Mirzoune Mar 29 Mai 2018 - 9:18

» Faire lever une pâte sans gluten: les levures sans gluten
par Luc Lun 28 Mai 2018 - 19:06

» Vitamine D seulement via UVB?
par Luc Lun 28 Mai 2018 - 17:50

» Des places à gagner pour "Manchild on the moon" au Bataclan fin juin
par Mirzoune Sam 26 Mai 2018 - 10:08

» Fluidité et viscosité sanguine en cas de phlébite. Phytothérapie
par Proserpine Mer 23 Mai 2018 - 16:09


Cancer & Huiles Essentielles – Soins de support

Aller en bas

Cancer & Huiles Essentielles – Soins de support

Message  Luc le Mer 5 Sep 2018 - 17:19

Cancer : Ces soins de support qui peuvent tout changer!


Faire face au cancer, c’est surmonter le choc de l’annonce, affronter la peur de mourir, mais aussi subir les terribles effets secondaires des traitements.
Heureusement, des solutions existent pour limiter les nausées dues aux chimios, réparer les brûlures des rayons et gérer le stress qui, inexorablement, accompagne ce long combat.

Par Fabienne Millet. SCE 09.2018

Fabienne Millet est Docteur en pharmacie, experte diplômée en phytothérapie et en aromathérapie. Elle est enseignante dans plusieurs universités en France. Elle est spécialiste de l’utilisation des huiles essentielles.
Article sur le post suivant.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5732
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

chimiothérapie et effets secondaires

Message  Luc le Mer 5 Sep 2018 - 17:25

Article SCE
Les huiles essentielles peuvent être utilisées en toute sécurité comme thérapie de soutien aux soins contre le cancer, en aidant à la gestion des effets secondaires. Une bonne utilisation s’impose pour éviter tout effet négatif sur les résultats cliniques.
Actuellement, dans de nombreux centres de soins, des soignants mettent en place des protocoles en aromathérapie. Ils peuvent être associés à d’autres médecines globales (acupuncture, phytothérapie, nutrithérapie, homéopathie…) (1-2).
Les nausées, le stress, les trouble cutanés, les douleurs musculaires et articulaires ainsi que les lésions buccales ou nasales sont minorés ou inhibés par une prise en charge en aromathérapie.

Limiter les effets secondaires des chimiothérapies
La chimiothérapie est un traitement médicamenteux utilisé principalement pour lutter contre le cancer. L’objectif est d’inhiber la croissance des cellules cancéreuses. Les effets secondaires observés correspondent à une atteinte simultanée de cellules saines. Des nausées, la perte des cheveux, de la fatigue, des diarrhées, des lésions au niveau de la muqueuse buccale ou nasale, des troubles cutanés, des douleurs musculaires et articulaires peuvent apparaître… Un stress permanent est très souvent ressenti.
La chimiothérapie est parfois accompagnée d’une radiothérapie, provoquant une altération de la peau et des douleurs. Les effets secondaires varient selon les traitements et les individus. Ils ne sont pas systématiques et l’efficacité du traitement n’est pas corrélée à leur intensité. Il est possible de les anticiper ou de les minorer par des traitements préventifs ou des conseils pratiques.

Prise en charge des nausées et vomissements
Les nausées débutent très souvent douze à vingt-quatre heures après la perfusion. Elles cessent dans les soixante-douze heures après le traitement et sont parfois associées à des vomissements.
Un stress important peut déclencher des nausées dès l’entrée à l’hôpital ou lors de la mise en place de la perfusion. Une prise en charge simultanée du stress et des nausées est à prodiguer.
Un certain nombre d’huiles essentielles présentent une activité antiémétique (propre à arrêter les vomissements) et sont utilisées dans l’accompagnement des chimiothérapies.

Deux groupes d’huiles essentielles sont mis en avant, du fait de leur effet anti-nauséeux rapide et intense.
Les huiles essentielles à fort pourcentage en d-limonène
• HE* de citronnier (Citrus limon/ zeste, 60 à 70 %)
• HE de mandarinier (Citrus reticulata/zeste, 65 à 75 %)
• HE de bergamotier (Citrus aurantium ssp bergamia/zeste, 40 à 45 %)
• HE d’oranger doux (Citrus sinensis/ zeste, 95 à 98 %)
• HE de pamplemoussier (Citrus paradisi/zeste, 93 à 96 %)

L’HE de menthe verte (Mentha spicata/ feuilles) vient rejoindre ce groupe. Elle contient principalement de la carvone (50 à 60 %) et du d-limonène (15 à 20 %). Malgré une teneur plus faible en d-limonène, la présence de carvone (cholagogue, spasmolytique, anti-inflammatoire…) décuple l’activité antinauséeuse du d-limonène.
Cette huile essentielle est reconnue et utilisée en milieu hospitalier pour son efficacité dans la prise en charge des nausées post-chimiothérapie. Elle est parfois associée à l’huile essentielle de menthe poivrée, lors de nausées très intenses (3).
Toutes ces huiles essentielles sont également anxiolytiques.

Les huiles essentielles riches en menthol ou en alpha-zingibérène
• HE de me n t h e poivrée (Mentha x piperita/feuilles, menthol (50 à 60 %), menthone (20 %)
• HE de gingembre (Zingiber officinalis/rhizomes) alpha-zingibérène (30 à 35 %)

Image 1 : Dans certains hôpitaux, l’HE de menthe verte est utilisée pour traiter les nausées suite aux chimiothérapies.
Le menthol et l’alpha-zingibérène permettent une prise en charge rapide des nausées4-5. Les huiles essentielles en contenant sont utilisées seules ou en association.
L’huile essentielle de gingembre stimule par ailleurs l’activité des glandes salivaires. Cet effet positif est mis à profit lors de traitement à l'iode radioactif en présence de cancer différencié de la thyroïde.
Une diminution des dommages subis par les glandes salivaires chez les patients est observée lors de l’inhalation du mélange suivant : 1 ml (20 gouttes) d’huile essentielle de citronnier et 0,5 ml (10 gouttes) d’huile essentielle de gingembre (6).

L’inhalation sèche à privilégier
Notez qu’il n’y a aucun risque d’interactions avec les traitements.
● Déposer deux à trois gouttes (au maximum, quel que soit le nombre d’HE utilisées) d’une ou deux huiles essentielles des différents groupes sur un mouchoir en papier : on peut par exemple associer une huile essentielle du premier groupe avec l’HE de menthe poivrée ou l’HE de gingembre, ou encore l’HE de menthe poivrée avec l’HE de  gingembre.
● Approcher le mouchoir près du nez.
● Respirer à raison de 3 à 4 inspirations.
Renouveler plusieurs fois dans la journée ou à la demande.

Attention : pour éviter tout risque d’irritation cutanée, le mouchoir ne doit pas entrer en contact avec la peau ou les muqueuses.

Remarques : les inhalations sèches peuvent commencer deux à trois jours avant la chimiothérapie. Les nausées post-traitement seront ainsi minorées.
Notez aussi qu’il faudra manger légèrement avant et après le traitement. La digestion en est facilitée.

Prise en charge des lésions sur les muqueuses de la bouche
Les muqueuses de la bouche et du nez sont très fragiles. Certains traitements (5FU, capécitabine…) peuvent entraîner des lésions douloureuses à l'intérieur de la bouche (aphtes, inflammation…). On parle de mucite buccale ou de stomatite.
Pour calmer la douleur, il est possible de faire des bains de bouche ou des pulvérisations directement sur la muqueuse buccale avec des hydrolats alimentaires anti-inflammatoires, anesthésiants locaux, anti-infectieux et cicatrisants.
Image 2 : L’hydrolat de camomille romaine prévient et traite la mucosité liée aux radiothérapies et chimiothérapies.

Bains de bouche et applications cutanées
Après les repas ou plusieurs fois dans la journée, réaliser des bains de bouche avec un hydrolat de camomille romaine Chamaemelum nobile (fleurs), un hydrolat de fleur d’oranger Citrus aurantium ssp amara(fleurs) ou un hydrolat de lavande fine Lavandula angustifolia (fleurs).
Il est recommandé de préparer un mélange, au préalable, à raison de 2/3 d’hydrolat de camomille romaine (action anti-inflammatoire majeure) et 1/3 d’hydrolat de fleur d’oranger (action anti-inflammatoire et très anesthésiante locale. Cet hydrolat est utilisé sur les brûlures) ou en quantité équivalente selon la douleur. Ce mélange s’utilise en pulvérisations  ou en applications.
Le traitement peut être complété par une application d’huile végétale de nigelle (alimentaire), appelée huile végétale de cumin noir Nigella sativa (graines). Elle est anti-inflammatoire et anti-infectieuse. Elle contient, entre autres, un pourcentage (2 à 3 %) de dérivés terpéniques retrouvés dans les huiles essentielles.
Ses propriétés ont été étudiées dans la prise en charge d’une mucite nasale aiguë induite lors de radiothérapie (7).

Prise en charge du stress et des douleurs articulaires
Le stress omniprésent s’ajoute aux différents effets secondaires et parfois les potentialise.
Des douleurs musculaires ou articulaires apparaissent également avec différents traitements spécifiques (paclitaxel, docétaxel).
Certaines huiles essentielles sont anxiolytiques et anti-inflammatoires. Elles permettent ainsi une double prise en charge des troubles. Elles s’utilisent avant la chimiothérapie ou après. Par  exemple, utilisées en massage, en diffusion  atmosphérique, dans les quatre à  six semaines qui suivent le traitement, elles réduisent l’anxiété et apportent un meilleur confort de vie.
Les tests STAI (State-Trait Anxiety Inventory) et les tests HADS (Hospital Anxiety and Depression Scale) ont montré qu’un massage de 30 minutes (STAI) réduit l’anxiété lors de la prise en charge de patientes atteintes d’un cancer du sein. L’immunité est également stimulée. Deux observations prometteuses qui méritent de plus amples investigations (8-9-10).

Image 3 : Petit grain bigaradier ou Citrus aurantium (plante)
Les huiles essentielles ou hydrolats les plus utilisés pour la gestion du stress et des douleurs, avec des retours cliniques significatifs, sont :
• HE de lavande fine Lavandula angustifolia (som.fl), anxiolytique, sédative et anti-inflammatoire
• HE de petit grain bigaradier Citrus aurantium ssp amara (feuilles), anxiolytique, sédative et anti-inflammatoire
• HE de néroli Citrus aurantium ssp amara (fleurs), anxiolytique
• HA de fleur d’oranger, anxiolytique.
Elles contiennent majoritairement du linalol et de l’acétate de linalyle.

On peut citer aussi :
• HE de citronnier Citrus limon (zeste), anxiolytique
• HE de mandarinier Citrus reticulata (zeste), anxiolytique
• HE de bergamotier Citrus aurantium ssp bergamia (zestes), anxiolytique
• HE d’oranger doux Citrus sinensis (zeste), anxiolytique
• HE de pamplemoussier Citrus paradisi (zeste), anxiolytique

Deux huiles essentielles fréquemment  testées et très appréciées sont les huiles essentielles de lavande fine et de bergamotier.

Encadré: Attention : ces huiles essentielles à fort pourcentage en d-limonène ne s’utilisent jamais par voie cutanée (forte irritation, forte action radicalaire et parfois photosensibilisation).
Fin de l'encadré.

Toutes les huiles essentielles citées s’utilisent par diffusion atmosphérique et par inhalation sèche, sans risque.

Modes d’utilisation
Les modes d’utilisation recommandés sont l’inhalation sèche, la diffusion atmosphérique et la voie cutanée diluée (sauf exception).

L’inhalation sèche (Action anxiolytique et sédative)
Ce mode d’utilisation s’utilise avant la perfusion (ou tout autre soin), au moment de la perfusion (aide à la gestion de l’anxiété et de la douleur) ainsi qu’après le traitement sur plusieurs jours. Stress et nausées sont significativement diminués.
● Déposer 2 à 3 gouttes (au maximum) d’une ou deux huiles essentielles citées sur un mouchoir en papier.
● Approcher le mouchoir près du nez.
● Respirer à raison de 3 à 4 inspirations.
● À renouveler plusieurs fois dans la journée ou à la demande (en cas de crise d’angoisse).
● Le soir au coucher.
Précautions : Ne jamais mettre en contact avec la peau ou les muqueuses.
Suite sur le post suivant.


_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5732
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Les Huiles Eseentielles anxiolytiques et anti-inflammatoires

Message  Luc le Mer 5 Sep 2018 - 17:44

Les HE anxiolytiques et anti-inflammatoires
En bleu, les HE à action anti-inflammatoire majeure. On utilisera l’une d’entre elles dans chacun des mélanges.
 HE de géranium bourbon , Pelargonium x asperum (fleurs), Géraniol, formiate de citronellyle, formiate de géranyle
 HE de cèdre de l’Atlas, Cedrus atlantica (bois), Atlantones, béta, gamma himachalène
 HE de patchouli, Pogostémon cablin (feuilles), Patchoulol
 HE de santal blanc , Santalum album (écorce), Santalol
 HE d’encens Boswelia carterii (résine), Alpha-pinène, béta-caryophyllène, d-limonène, Béta et gamma-élémène, gamma-cubébène
 HE de myrrhe, Comiphora molmol (résine), Béta et gamma-élémène, gamma-cubébène
 HE de litsée citronnée, Litsea citrata (cubeba) (fruits), (= HE de verveine Yunnan = HE de verveine exotique), Citrals (60 %), d-limonène (20 %)
 HE de lemon-grass, Cymbopogon citratus (herbe), Citrals (70 à 80 %)
 HE de rose de Damas , Rosa damascena (fleurs), HA de rose de Damas, Géraniol, nérol, linalol
 HE de camomille romaine (noble), Chamaemelum nobile (fleurs), Angélate d’isobutyle, angélate de méthylallyle, Isoamyle d’angélate
Suite sur le post suivant.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5732
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cancer & Huiles Essentielles – Soins de support

Message  Luc le Mer 5 Sep 2018 - 17:51

La voie cutanée diluée (huiles essentielles)
Mélange N°1 à 10 % (dilution à 10%) (Action calmante-relaxante-sédative)
• HE de lavande fine ou HE de petit grain bigaradier : 15 gouttes
• HE de litsée citronnée ou HE de camomille romaine : 5 gouttes
• HV** de macadamia ou CL (HV) jojoba pour un flacon de 10 ml
Verser les gouttes d’huiles essentielles dans le flacon et compléter ensuite avec l’huile végétale. Bien agiter.
Appliquer une petite noisette du mélange sur un avant-bras, sur la plante d’un pied, le long de la colonne vertébrale … Deux à trois fois par jour, pendant deux à trois semaines.
Prendre le relais, si besoin, avec le même mélange mais à 5 %, en usage quotidien sur une période supérieure à trois semaines.
Image 4 : L’aromathérapie offre des résultats suffisamment bénéfiques pour être utilisée dans le monde hospitalier.

Mélange N°2 à 10 % (action calmante-relaxante-sédative- antidouleur) (11-12)
• HE de lavande fine : 10 gouttes
• HE de cèdre de l’Atlas : 10 gouttes (huile essentielle anxiolytique et anti-inflammatoire. Elle minore le ressenti de la douleur)
• HV de macadamia ou CL (HV) jojoba pour un flacon de 10 ml
Verser les gouttes d’huiles essentielles dans le flacon et compléter ensuite avec l’huile végétale. Bien agiter.
Appliquer une petite noisette du mélange sur un avant-bras, sur la plante d’un pied, le long de la colonne vertébrale… Deux à trois fois par jour, pendant deux à trois semaines.
Prendre le relais, si besoin, avec le même mélange mais à 5 %, en usage quotidien sur une période supérieure à trois semaines.

La voie cutanée diluée (hydrolathérapie)
Sur la peau (dos, avant-bras, plante/pied…), appliquer 3 à 4 pulvérisations d’HA* de fleur d’oranger et bien faire pénétrer, puis une noisette d’HV de macadamia et masser. Deux à six fois par jour pendant deux à trois semaines.
Prendre le relais, si besoin, en usage quotidien, deux à trois fois par jour (ou plus) sur une période supérieure à trois semaines.
Les deux hydrolats recommandés sont l’hydrolat de fleur d’oranger ou l’hydrolat de rose de Damas. Ils s’utilisent par voie cutanée, par inhalation sèche ou par diffusion atmosphérique (avec un diffuseur à eau).
Suite sur le post suivant.




_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5732
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Atténuer la douleur et les effets de la radiothérapie

Message  Luc le Mer 5 Sep 2018 - 17:54

Atténuer la douleur des rayons
La radiothérapie agit sur les cellules cancéreuses, mais elle peut aussi endommager les cellules saines situées dans la zone du traitement. Des rougeurs, démangeaisons et « brûlures » peuvent apparaître.
Pour une prise en charge des effets secondaires, des huiles essentielles, des hydrolats et des huiles végétales à actions cicatrisantes, antiinflammatoire et anesthésiante locale sont sollicités.

On privilégiera :
Huiles essentielles
• HE de camomille romaine (noble) Chamaemelum nobile (fleurs)
• HE de lavande fine Lavandula angustifolia (som.fl)
• HE d’hélichryse italienne Hélichrysum italicum (sommités fleuries)
• HE de ciste ladanifère Cistus ladaniferus (feuilles, rameaux)
• HE de cèdre de l’Atlas Cedrus atlantica (écorce)
• HE de patchouli Pogostémon cablin (feuilles)
Image 5 : Cèdre de l’Atlas

Hydrolats
• HA de lavande fine : action cicatrisante, anti-inflammatoire, anesthésiante locale
• HA de fleur d’oranger : action cicatrisante, anti-inflammatoire, très anesthésiante locale
• HA d’hélicryse italienne : action très cicatrisante, circulatoire, anti-inflammatoire.

Mise en garde: Voir sur le post suivant.


_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5732
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Cancer et huiles essentielles: Comment moduler

Message  Luc le Mer 5 Sep 2018 - 17:57

Encadré :
À savoir : en cas de chimiothérapie associée à de la radiothérapie, il est recommandé de ne pas utiliser la voie cutanée diluée pendant 48 à 72 heures avant et après la chimiothérapie pour éviter toute interaction médicamenteuse.
Il faut attendre l’élimination presque totale des huiles essentielles (96 à 98 %) qui demande, en effet, un délai de 48 heures. Avec cette précaution, le risque d’interaction avec certains médicaments anticancéreux n’est plus à craindre.

Commentaire NDLR : Il est important de comprendre pourquoi il ne faut pas appliquer d’huile essentielle, par application cutanée, 48 H au moins, avant une séance de radiothérapie : L’HE peut occasionner une diffraction des rayons, et donc les rayons ne cibleront pas bien la tumeur. Efficacité moindre et dégâts collatéraux qui auraient pu être évités.
Image 6 : Les huiles essentielles réduisent les effets secondaires des traitements et soutiennent le système immunitaire agressé.
Suite sur le post suivant.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5732
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cancer & Huiles Essentielles – Soins de support

Message  Luc le Mer 5 Sep 2018 - 18:02

Huiles végétales
• HV de calophylle Calophyllum inophyllum (noix) : très cicatrisante, circulatoire, anti-inflammatoire, filmogène.
• HV de nigelle Nigella sativa (graines) très anti-inflammatoire, filmogène.
• Cire liquide (HV) de jojoba Simmondsia chinensis (graines) très anti-inflammatoire, augmente la synthèse de l’élastine, très antioxydante, filmogène non grasse.
• Macérat huileux de calendula Calendula officinalis (fleurs) : cicatrisante anti-inflammatoire, filmogène.

Le mode d’utilisation recommandé est la voie cutanée diluée.

Mélange N° 1 à 10 % (action cicatrisante-antiinflammatoire-anesthésiante locale)
• HE de lavande fine : 30 gouttes
• HE de cèdre de l’Atlas ou HE de patchouli : 10 gouttes
• CL (HV) de jojoba ou HV calophylle pour un flacon de 20 ml
Verser les gouttes d’huiles essentielles dans le flacon et compléter ensuite avec l’huile végétale. Bien agiter.
Appliquer une petite noisette du mélange sur la zone irradiée après la séance de radiothérapie, deux à trois fois par jour.

Encart :Important : Ne faites aucune application dans les heures précédant la séance. Fin de l'encart.

Prendre le relais, si besoin, avec le même mélange mais à 5 %, en usage quotidien sur une période supérieure à trois semaines (à la fin de la radiothérapie).

Mélange N° 2 à 10 % (action cicatrisante-anti-inflammatoire-anesthésiante locale)
• HE d’hélichryse italienne ou HE de ciste ladanifère : 30 gouttes
• HE de lavande fine ou HE de camomille romaine : 10 gouttes
• CL (HV) de jojoba ou MH de calendula pour un flacon de 20 ml
Verser les gouttes d’huiles essentielles dans le flacon et compléter ensuite avec l’huile végétale. Bien agiter.
Appliquer une petite noisette du mélange sur la zone irradiée après la séance de radiothérapie, puis deux à trois fois par jour (après la séance et au coucher).

Encart :
Important : Ne faites aucune application dans les heures précédant la séance.
Prendre le relais, si besoin, avec le même mélange mais à 5 %, en usage quotidien sur une période supérieure à trois semaines (après la fin du traitement par radiothérapie).
Pour les hydrolats, on fera pénétrer 3 à 4 pulvérisations d’HA (seul ou en mélange), puis on appliquera une noisette d’un des mélanges précédents d’huiles essentielles (selon les pourcentages) deux à trois fois par jour après les séances de radiothérapie et jusqu’à la fin du traitement par radiothérapie.
Fabienne Millet
Fin de l’article.


_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5732
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Cancer et jeûne thérapeutique

Message  Luc le Mer 5 Sep 2018 - 18:04

Commentaire NDLR : Informez-vous aussi sur le jeûne thérapeutique 48H avant une chimiothérapie et une radiothérapie. Les effets secondaires seront nettement moins marqués, et certains patients ont même réussi à limiter la perte des cheveux.
Vous trouverez des liens intéressants après les sources de l'article.


_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5732
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cancer & Huiles Essentielles – Soins de support

Message  Luc le Mer 5 Sep 2018 - 18:05

Références (de l'article SCE)
1. J Oncol Nurs. 2017 Feb 1;21(1):16-19. doi: 10.1188/17.CJON.16-19. Aromatherapy: Using Essential Oils as a Supportive Therapy. Reis D1, Jones T1
2. J Altern Complement Med. 2017 Jun;23(6):451-460. doi: 10.1089/acm.2016.0403. Epub 2017 May 15. Comparisons for Effectiveness of Aromatherapy and Acupressure Massage on Quality of Life in Career Women: A Randomized Controlled Trial. Kao YH1, Huang YC2, Chung UL3,4, Hsu WN5, Tang YT5, Liao YH5.
3. Antiemetic activity of volatile oil from Mentha spicata and Mentha × piperita in chemotherapy-induced nausea and vomiting. Z Tayarani-Najaran1, E Talasaz-Firoozi2,
R Nasiri3, N Jalali4 and MK Hassanzadeh4 Department of Pharmacodynamics and Toxicology, School of Pharmacy, Mashhad University of Medical
Sciences, Mashhad 91775-1365, Iran, 2 El Camino Hospital, 2500 Hospital Drive, Mountain View, CA 94040, USA, 3 Research Center of Natural Products Safety
and Medicinal Plants, North Khorasan University of Medical Sciences, Bojnurd, 01830-49504, Iran, 4 Pharmaceutical Sciences Research Center, Department of
Medicinal Chemistry, School of Pharmacy, Mashhad University of Medical Sciences, Mashhad 91775-1365, Iran
4. J Altern Complement Med. 2017 Mar;23(3):196-200. doi: 10.1089/acm.2015.0328. Epub 2016 Nov 14.Effectiveness of Ginger Essential Oil on Postoperative Nausea
and Vomiting in Abdominal Surgery Patients.Lee YR1, Shin HS1
5. Complement Ther Med. 2015 Jun;23(3):396-404. doi: 10.1016/j.ctim.2015.03.009. Epub 2015 Apr 21.Effects of inhaled ginger aromatherapy on chemotherapy-induced
nausea and vomiting and health-related quality of life in women with breast cancer. Lua PL1, Salihah N2, Mazlan N3
6. Cet essai thérapeutique est répertorié dans le registre d’essais cliniques UMIN: UMIN000013968
7. J Craniofac Surg. 2018 Jan 19. doi: 10.1097/SCS.Evaluation of the Effect of Topical Application of Nigella sativa on Acute Radiation-Induced Nasal Mucositis.
Çanakci H1, Yilmaz AAŞ2, Canpolat MS1, Şeneldir H3, Kir G3, Eriş AH4, Mayadağli A4, Oysu Ç5
8. Evid Based Complement Alternat Med. 2009 Mar;6(1):123-8. doi: 10.1093/ecam/nem073. Epub 2007 Jul 4.Anxiolytic effect of aromatherapy massage in patients
with breast cancer.Imanishi J1, Kuriyama H, Shigemori I, Watanabe S, Aihara Y, Kita M, Sawai K, Nakajima H, Yoshida N, Kunisawa M, Kawase M, Fukui K
9. Int J Palliat Nurs. 2001 Jun;7(6):279-85. The role of aromatherapy massage in reducing anxiety in patients with malignant brain tumours. Hadfield N1
10. Bergamot Essential Oil Attenuates Anxiety-Like Behaviour in Rats.Rombolà L1, Tridico L2, Scuteri D3, Sakurada T4, Sakurada S5, Mizoguchi H6, Avato P7, Corasaniti
MT8, Bagetta G9, Morrone LA10
11. Evid Based Complement Alternat Med. Anxiolytic effect of aromatherapy massage in patients with breast cancer. (séances de 30 mn/4 semaines avant et après). Imanishi J1, Kuriyama H, Shigemori I, Watanabe S, Aihara Y, Kita M, Sawai K, Nakajima H, Yoshida N, Kunisawa M, Kawase M, Fukui K.
12. J Clin Oncol. : Inhalation aromatherapy (lavande fine, bergamotier, cèdre de l’atlas ) during radiotherapy: results of a placebo-controlled double-blind randomized trial. Graham PH1, Browne L, Cox H, Graham J.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5732
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Jeûne thérapeutique avant une radiothérapie

Message  Luc le Mer 5 Sep 2018 - 18:08

*) Jeûne thérapeutique avant une radiothérapie (48 – 60H)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Une étude est actuellement en cours aux Etats-Unis chez quelques patientes atteintes de cancer du sein, de cancer du canal urinaire ou de l’ovaire (étude de phase 1) ; les résultats de cette étude seront présentés prochainement lors d’un congrès scientifique et médical. Cette fiche sera mise à jour en fonction de ces résultats.

*) Therapeutic fasting and cancer
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Excerpt:
The theory was simple. Fasting causes a message to be sent to your cells (via hormones called sirtuins) telling them to shut down. Their metabolic rate declines and so they don´t take on board the chemotherapy, leaving more for the cancer cells which are metabolizing vigorously. Result - more dead cancer cells, less damage to health cells.
Longo researched this theory in mice in 2008. The theory was proven correct with two additions. Fasting alone caused cancer cells to self-destruct; they didn´t understand the ´shut down´ message and so kept metabolizing but with no nutrients, resulting in cell death. Secondly, not only was there reduced tumor activity but spread was also simultaneously reduced. Research continued until 2012. It was shown that fasting alone could achieve these results in 5 out of eight cancer types. But repeated 2-3 day bursts of fasting with chemotherapy bursts was far more successful (3).
In tests with mice, 20% of those with metastases that fasted and had chemo were cured; 40% of those without spread were cured. Human studies are covered below.
It is now widely accepted amongst advocates of fasting that you should fast for 2-3 days before your chemo, the day of chemo and one day afterwards. Patients report far less sickness; and studies report less neutropenia and other damaging side-effects.
Let us now go into this in more detail: How to fast? … (See details on the link).



_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5732
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cancer & Huiles Essentielles – Soins de support

Message  Luc le Mer 5 Sep 2018 - 18:15

Lien pour télécharger le pdf et le lire à tête reposée, ou plus tard (banque de données).
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Disponible 8 jours. 135 K0 (assez léger comme fichier car je n'ai pas inclus les images).

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5732
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cancer & Huiles Essentielles – Soins de support

Message  Mirzoune le Jeu 6 Sep 2018 - 9:53

 Merci Luc!

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission avec une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges et bio, beaucoup de cru et la natation qui me fait le plus grand bien.
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3583
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 55
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cancer & Huiles Essentielles – Soins de support

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum