Mirzoune et Ciboulette SGSC
Bienvenue sur Mirzoune et Ciboulette!
Derniers sujets
» Histoire drôle en images 2 - Funny clip
par Luc Hier à 22:45

» Régime avec peu ou pas de produits animaux
par Luc Hier à 17:24

» Nouveaux produits « top qualité » sur UNAE
par Mirzoune Mer 16 Jan 2019 - 19:09

» Maca racine
par Luc Mar 15 Jan 2019 - 10:53

» Présentation ghislaine
par Mirzoune Lun 14 Jan 2019 - 14:45

» Une pomme par jour éloigne le médecin
par Luc Dim 13 Jan 2019 - 10:51

» Inflammation du mésentère
par Mirzoune Ven 11 Jan 2019 - 19:43

» Huile de coco. Article SCE
par Luc Ven 11 Jan 2019 - 10:59

» Éviter l'Apocalypse - Bernard STIEGLER
par Gaffal Mer 9 Jan 2019 - 22:33

» Le cancer est-il un dysfonctionnement métabolique de la mitochondrie?
par Gaffal Mer 9 Jan 2019 - 18:32

» Laurent Gerra & Lucchini
par Luc Sam 5 Jan 2019 - 10:10

» À méditer...
par Mirzoune Ven 4 Jan 2019 - 10:30

» Le Yoga fait baisser la pression artérielle
par Luc Ven 4 Jan 2019 - 9:54

» Joyeuses fêtes à tous
par Mirzoune Mer 2 Jan 2019 - 16:50

» Nouveau cadeau de la vie
par Mirzoune Mer 2 Jan 2019 - 16:43

» Nettoyage des reins et détox
par Luc Mer 2 Jan 2019 - 10:24

» Bon anniversaire Momo
par Mirzoune Mar 1 Jan 2019 - 13:28

» The salt Fix
par Luc Sam 29 Déc 2018 - 22:00

» Bon anniversaire Chaminette
par Luc Jeu 27 Déc 2018 - 9:08

» Faire connaissance avec le clair ressenti
par Nell74 Sam 22 Déc 2018 - 3:11

» Bon anniversaire Puppy
par Mirzoune Mer 19 Déc 2018 - 19:19

» Biodisponibilité de la curcumine: où trouver la plus assimilable?
par Luc Mer 19 Déc 2018 - 17:34

» Bon anniversaire Rogerw
par Mirzoune Mer 19 Déc 2018 - 14:28

» Vitamine D et Grippe
par Luc Sam 15 Déc 2018 - 22:44

» Thérapie Gerson
par Luc Jeu 13 Déc 2018 - 20:02

» Quand les symptômes s'aggravent: Désencrassage, effet rebond, crise de guérison?
par Luc Lun 10 Déc 2018 - 14:44

» La lumière LED fatigue et altère la macula
par Luc Lun 10 Déc 2018 - 10:53

» Histoire drôle en images - Funny clip
par Luc Lun 10 Déc 2018 - 8:30

» MS - SEP bloquée par l'aspirine
par Luc Ven 7 Déc 2018 - 21:01

» On nous enfume !
par Luc Mer 5 Déc 2018 - 23:16

» Vitamine D et effets immunitaires sur l'asthme
par Luc Dim 2 Déc 2018 - 19:57

» Méthode pour bien s'endormir
par Proserpine Jeu 29 Nov 2018 - 19:15

» Promo -50% sur le produit A-C-E sélénium zinc
par Luc Mer 28 Nov 2018 - 10:44

» Vitamine D pour soigner la grippe
par Luc Mer 28 Nov 2018 - 9:11

» Tisanes aux épices et MCT
par Luc Lun 26 Nov 2018 - 16:58

» Remèdes chinois pour booster son Qi
par Gaffal Ven 23 Nov 2018 - 22:49

» Dernières Promos (aller au dernier message)
par Mirzoune Mer 21 Nov 2018 - 21:01

» Bon anniversaire lazazi fifi
par Mirzoune Mar 20 Nov 2018 - 11:35

» Bon anniversaire Monik
par Flo Lun 19 Nov 2018 - 17:05

» presentation Koponic
par Mirzoune Lun 19 Nov 2018 - 11:08

» Les forces de la terre
par Proserpine Dim 18 Nov 2018 - 18:50

» Comment soigner une blessure et régénérer la peau
par Mirzoune Dim 18 Nov 2018 - 10:10

» Entrez en harmonie avec votre corps et l'univers
par Luc Jeu 15 Nov 2018 - 10:03

» Probiotique et ostéoporose
par Luc Jeu 15 Nov 2018 - 9:14

» Bon anniversaire Lulu
par Mirzoune Dim 11 Nov 2018 - 10:57

» Moteur de recherche autre que Google
par Luc Dim 11 Nov 2018 - 8:55

» La plaque mucoïde une priorité ?
par Flo Sam 10 Nov 2018 - 21:45

» Et si la maladie se cachait dans votre bouche ?
par Flo Sam 10 Nov 2018 - 21:38

» Lavement mode d’emploi
par Luc Sam 10 Nov 2018 - 17:59

» Un très bon anniversaire Luc
par Celine57 Sam 10 Nov 2018 - 9:22

» Je me souviens donc je me trompe
par Luc Jeu 8 Nov 2018 - 13:40

» Gif/Jpeg/Png Différences
par Proserpine Mer 7 Nov 2018 - 12:14

» Ne-m'appelez-plus - Télémarketing
par Proserpine Mer 7 Nov 2018 - 11:33

» Foot en délire
par Luc Mer 7 Nov 2018 - 9:34

» Dauphins en spectacle
par Luc Mer 7 Nov 2018 - 9:27

» Idées pour varier le petit déj
par Luc Mer 7 Nov 2018 - 9:26

» Bon anniversaire Pierrette
par Pierrette Mer 7 Nov 2018 - 8:37

» Dites adieu au diabète
par Luc Mar 6 Nov 2018 - 11:31

» Mangue dans les salades
par Luc Jeu 1 Nov 2018 - 13:00

» Jeûne et sport
par Luc Mer 31 Oct 2018 - 17:18

» Chez le Kiné - Massage (Sketch)
par Luc Mer 31 Oct 2018 - 12:12

» Le sucre : Chronique d'un tueur
par Gaffal Lun 29 Oct 2018 - 20:47

» Changement d'heure
par Luc Sam 27 Oct 2018 - 8:28

» Cancer : un traitement simple et non toxique. Extraits
par Luc Ven 26 Oct 2018 - 11:45

» Le corps subtil
par astree Jeu 25 Oct 2018 - 13:50

» Les mémoires épigénétiques
par Flo Jeu 25 Oct 2018 - 10:25

» Le beurre est-il de retour ?
par Luc Mar 23 Oct 2018 - 12:33

» idées pour faire des jus
par Luc Lun 22 Oct 2018 - 20:57

» Microbiote et pathologies auto-immunes
par Gaffal Sam 20 Oct 2018 - 22:35

» Découvrez la qualité de l’eau du robinet de votre commune
par Proserpine Mar 16 Oct 2018 - 12:16

» Propolis verte et cancer
par Mirzoune Mar 16 Oct 2018 - 9:20

» FUT2 sécrétor ou non sécretor ?
par Parsifal Lun 15 Oct 2018 - 14:26

» Intestins gonflés : questions Sibo and Co
par Luc Sam 13 Oct 2018 - 11:05

» Comment optimiser l'assimilation du fer
par Parsifal Sam 13 Oct 2018 - 10:23

» The Plant Paradox - Dr Gundry
par Parsifal Sam 13 Oct 2018 - 10:17

» Le CBD - Cannabidiol
par Mirzoune Sam 13 Oct 2018 - 9:41

» Connaissez-vous le Magnésium glycinate?
par Parsifal Ven 12 Oct 2018 - 23:52

» Médecine individualisée, épigénétique et nutrigénomique
par Parsifal Ven 12 Oct 2018 - 23:31

» Comment j'alcalinise mon corps
par Parsifal Ven 12 Oct 2018 - 23:19

» Où trouver du calcium ailleurs que dans les laits animaux?
par Parsifal Ven 12 Oct 2018 - 23:14

» Briquettes moelleuses au curcuma SGSC
par Luc Mar 9 Oct 2018 - 11:48

» Joyeux anniv Mezame
par Mezame Dim 7 Oct 2018 - 21:04

» Pasteur/Koch
par Proserpine Dim 7 Oct 2018 - 15:39

» Bon anniversaire Matogato
par Mirzoune Sam 6 Oct 2018 - 10:08

» Bon anniversaire Johnny/Bak
par Mirzoune Jeu 4 Oct 2018 - 19:46

» Les facteurs déclenchants supposés de la fibromyalgie
par sumerien Jeu 4 Oct 2018 - 19:19

» Les oméga-6 oxydés sont coupables – Pas le cholestérol LDL !
par Luc Mer 3 Oct 2018 - 10:34

» Magnésium et taurine pour le cerveau
par Flo Mar 2 Oct 2018 - 11:12

» Présentation de Parsifal
par Mirzoune Mar 2 Oct 2018 - 8:28

» Battage médiatique sur l'huile de coco
par Luc Mar 2 Oct 2018 - 8:19

» ALA: acide alpha-lipoïque et chélation
par Luc Lun 1 Oct 2018 - 18:46

» Index glycémique des laits végétaux
par Luc Lun 1 Oct 2018 - 18:43

» L'aspirine est pro-métabolique et anti-cancer
par Luc Lun 1 Oct 2018 - 18:12

» Renverser l’autisme
par Parsifal Lun 1 Oct 2018 - 15:21

» Maladies auto-immunes: rééquilibrer le système immunitaire
par Parsifal Lun 1 Oct 2018 - 15:20

» Kitava (Nouvelle Guinée), l’île où l’acné n’existe pas
par Parsifal Lun 1 Oct 2018 - 15:18

» Bon anniversaire jpwax
par Mirzoune Lun 1 Oct 2018 - 11:43

» Comprendre l’homéopathie
par Proserpine Dim 30 Sep 2018 - 20:03

» De l’huile d’olive à la place des antiacides
par Proserpine Dim 30 Sep 2018 - 15:02


Nettoyage des reins et détox

Aller en bas

Nettoyage des reins et détox

Message  Luc le Mer 2 Jan 2019 - 10:12

Nettoyez votre filtre rénal avant qu’il ne s’encrasse
SCE janvier 2019
Les reins seraient-ils les grands oubliés de la médecine ? On en parle peu, et quand on s’y intéresse il est souvent déjà trop tard. Ils sont pourtant un filtre essentiel à la bonne marche de notre santé physique et psychique.
Dr Homer Smith a écrit:« Les os peuvent se fracturer, les muscles s’atrophier, les glandes se dérégler. Le cerveau, quant à lui, peut s’endormir sans menacer immédiatement la survie. Par contre, si les reins viennent à manquer… ni les os, ni les muscles, ni les glandes, ni le cerveau ne peuvent continuer à fonctionner. »
Article par Christian Brun, Naturopathe ; il enseigne la naturopathie au CENATHO-Paris.
L’insuffisance rénale affecte environ 5 % de la population mondiale. En France, on estime que près de trois millions de personnes souffrent d’une insuffisance rénale chronique qui peut aboutir, dans les cas les plus graves, à une dialyse puis à une greffe rénale.
Le problème est donc loin d’être bénin et pourtant on persiste à faire peu de cas des reins et de l’appareil urinaire dans son ensemble. On s’en inquiète uniquement quand on s’aperçoit que l’on urine moins, voire plus du tout, en cas de douleurs ou de brûlures mictionnelles fortes ou encore après les premières crises de coliques néphrétiques.
Or, détourner le regard de ces organes est d’autant plus dangereux que la des¬truction rénale est silencieuse et, de fait, souvent prise en charge tardivement.
Le rôle de ces organes parfois négligés
Nos deux reins filtrent environ 180 litres de sang toutes les 24 heures. Ils ont pour rôle principal l’évacuation de certains déchets via nos urines (environ 1,5 litre). Mais leur rôle physiologique est en réalité plus complexe que cela :
1. Les reins régulent la quantité d’eau
Plus nous buvons, plus nous devons évacuer d’eau. L’évacuation se fait donc par les urines mais aussi par la transpiration. Et il existe, en la matière, un système de vases communicants : transpirer davantage nous fait moins uriner.
2. Les reins éliminent les déchets (urée, sels ammoniacaux, acides uriques…)
Ce sont le foie et les reins qui évacuent les acides aminés en excès, issus de la digestion des protéines animales ou végétales.
Cette désamination oxydative consiste en la dégradation d’un acide aminé en excès, caractérisée par la perte du radical amine (NH2) avec formation d’un acide cétonique et d’ammoniac (NH3).
L’acide cétonique est éliminé par la voie respiratoire, ce qui se caractérise par une haleine fétide très particulière.
Quant à l’ammoniac (NH3) il ne peut être éliminé tel quel par nos reins. Ils vont alors le modifier pour une part en sels ammoniacaux (qui, eux, finissent dans nos urines). L’autre partie de cet ammoniac est transformée dans le foie en urée qui pourra ensuite être éliminée par les reins avec les urines.
3. Les reins équilibrent les minéraux
Les reins vont équilibrer les minéraux du corps en fonction de la teneur. Si, par exemple, je prends trop de compléments alimentaires composés de vitamines ou de minéraux, ce sont les reins qui vont être chargés d’éliminer l’excès.
Voilà pourquoi le médecin peut être amené à prescrire un ionogramme urinaire pour juger de la présence de minéraux et donc du bon fonctionnement rénal.
4. Les reins ont un rôle fondamental dans l’équilibre acido-basique
Ils ont un rôle fondamental dans l’équilibre acido-basique des liquides humoraux comme le sang. En effet le pH sanguin ne peut ni chuter ni s’élever, il doit rester aux environs de 7,35/7,45. Si cet équilibre tend à être rompu, la réserve alcaline (le bicarbonate), présente dans le sang, vient en urgence absorber l’excès.
Cependant, si cet excès perdure, l’organisme va libérer des minéraux contenus dans nos phanères (ongles, dents, cheveux) puis dans nos os et articulations. Cette association « acides + minéraux » va engendrer la création des cristaux qui peuvent se fixer dans les articulations (provoquant arthrite et arthrose) ou encore dans nos reins (provoquant des coliques néphrétiques).
5. Les reins jouent un rôle central dans la formation des globules rouges (l’érythropoïèse EPO)
Si nos reins détectent un manque d’oxygène au niveau de l’artère rénale, ils fabriquent de l’EPO qui va activer la fabrication des globules rouges par la moelle osseuse (car ce sont les globules rouges qui véhiculent l’oxygène capté par nos poumons).
À noter que lorsqu’il y a ablation des deux reins, les personnes subissent une dialyse plus ou moins temporaire avant une éventuelle greffe et sont mises sous médication d’EPO pour compenser leur carence en globules rouges.
6. Les reins ont une fonction endocrine
Un médecin prescrit, en cas d’hypertension artérielle (HTA), des médicaments appelés « inhibiteurs de l’enzyme de conversion » (I.E.C.) pour empêcher la formation de l’angiotensine 2 dont l’effet vasoconstricteur joue un rôle dans l’hypertension artérielle.
Cette angiotensine 2 agit en stimulant les glandes surrénales qui sécrètent une hormone : l’aldostérone. Cette hormone diminue l’élimination urinaire du sodium et augmente le volume sanguin et donc éventuellement l’HTA.

La goutte, cette inflammation qui frappe à la nuit tombée (Encart)
Lorsque l’acide urique est en excès dans notre organisme, il est tamponné par des minéraux, formant des cristaux appelés sels d’urate. Ce sont ces cristaux qui vont se fixer dans les articulations, par exemple celle du gros orteil. S’ensuit une inflammation caractéristique d’une crise de goutte par irritation de la membrane synoviale de l’articulation avec gonflement, rougeur, chaleur et douleur.
Ceux qui se sont déjà réveillés en pleine nuit à cause d’une telle inflammation me donneront certainement raison quand je dis que c’est extrêmement doulou¬reux ! Contrairement aux animaux carnivores qui peuvent éliminer l’acide urique en grande quantité (15 à 20 fois plus que l’homme) grâce à la présence d’une enzyme capable de l’oxyder, l’homme ne peut en éliminer que 2 %.
C’est pourquoi l’alimentation de ce dernier devra être corrigée, en cas de crise de goutte, pour éviter d’accumuler trop d’acide urique. Le cacao, le café, le thé noir, La viande de bœuf, les anchois, les sardines, les légumineuses… sont ainsi à consommer modérément.
Fin de l’encart.
Suite sur le post suivant

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 6462
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 65
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyage des reins et détox

Message  Luc le Mer 2 Jan 2019 - 10:15

Maladie des reins : quand l’usine de tri sature (encart)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Les reins ayant pour rôle d’éliminer les « déchets » dans le sang, ne pas les surcharger est évidemment la première prévention.
Les recommandations pour éviter ou ralentir l’évolution d’une maladie rénale ont pour but de limiter l’accumulation de ces éléments dans le sang.

Les pathologies du système rénal sont ainsi favorisées par :
1. L’excès de sel : le chlorure de sodium favorise la rétention hydrique et donc une mauvaise élimination rénale. Il va progressivement épuiser l’organe.
2. L’alcool : il a un effet sclérosant des cellules rénales et altère leur fonctionnement.
3. Le tabac : il a le même effet sclérosant – Selon Pierre Valentin Marchesseau, « le tabagisme est de l’alcoolisme sec ».
4. Les médicaments : les médicaments, une fois leur action thérapeutique passée, sont éliminés par la bile mais aussi par les reins et les urines. Une grande consommation de médicaments peut donc altérer la fonction épuratrice des reins.
5. Le froid : les reins sont, avec le foie, les deux organes les plus chauds de notre organisme. Pour les maintenir à la bonne température, les Anciens se mettaient une ceinture de flanelle autour du ventre et bassinaient le lit avant de se coucher avec cette drôle de poêle contenant des braises. Le froid en¬gendre une vasoconstriction, ce qui force les reins à davantage d’épuration pour maintenir la température.
6. Les coups et traumatismes : les reins sont situés sous les dernières côtes flottantes. Ces dernières sont censées les protéger. En cas de coups violents, les reins peuvent être abîmés, voire détruits (c’est la raison pour laquelle les boxeurs ont interdiction de donner des coups de poing sur les côtés).
7. Le surmenage physique : le surmenage engendre un excès d’acides et donc un travail excédentaire rénal pour éliminer le trop plein.
8. La sédentarité : elle ralentit le débit sanguin et provoque un manque de transpiration, ce qui oblige les reins à fonctionner davantage.
9. Le café, le thé, le cacao : tous sont des alcaloïdes irritants et sclérosants des reins.
10. La suralimentation protidique (viandes, œuf, poissons).
11. Certains aliments spécifiques tels que les asperges, les aliments acides et/ou acidifiants (orange, citron, pamplemousse, tomates cuites, ananas…) qui sont des irritants des reins et du système urinaire.
12. Les effets psychologiques : les reins et l’appareil urinaire dans son ensemble sont le reflet des peurs du changement et de la perte de son territoire.
13. Les agents infectieux : dans certaines pathologies, notamment les cystites et les prostatites, certains microbes proviennent bien souvent du milieu intestinal qui est très proche anatomiquement de la vessie et de la prostate (voir article sur la prostate dans le N°2 de Santé Corps Esprit).
14. L’insomnie : on élimine beaucoup d’acides le matin au réveil, après une bonne nuit. Cela se traduit par des urines plus foncées que dans la journée.
Fin de l’encart.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 6462
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 65
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyage des reins et détox

Message  Luc le Mer 2 Jan 2019 - 10:18

Diagnostiquer une maladie des reins
Pour diagnostiquer une maladie rénale, il faudra faire réaliser, par un débit urinaire de 24 heures, un bilan biologique en dosant notamment la créatinine sanguine et urinaire, l’albumine, l’urée, l’acide urique. Une analyse de la numération des globules rouges, un ionogramme urinaire, voire une échographie, pourront être préconisés quand il y a eu des infections urinaires mais aussi s’il y a une hypertension artérielle, un diabète, des oedèmes ou encore des calculs rénaux…
Par ces examens, le médecin va généralement rechercher dans les urines les éléments suivants :

Protéine (cas de protéinurie) : la présence de protéines, notamment l’albumine dans les urines, indique qu’il existe une mauvaise filtration et une non-réabsorption de ces éléments par les reins.
 
Créatinine : la présence de créatinine (un déchet métabolique normal issu d’une protéine musculaire) dans les urines met en évidence une mauvaise capacité d’élimination rénale et de la masse musculaire.

 Urée urinaire

 Glucose (cas de glycosurie) : la présence de glucose dans les urines est anormale. Elle atteste de problèmes rénaux ou d’un diabète.
Les anciens médecins avaient pour habitude de goûter les urines de leurs patients (sic) pour évaluer l’excès de sucre. En Égypte, on mettait des fourmis dans les urines : si elles survivaient, cela signifiait que le taux de glucose était trop élevé.

 Phosphate (cas de phosphaturie ou phosphore urinaire) : la présence de phosphate en quantité dans les urines est généralement une indication de troubles thyroïdiens ou osseux.

 Minéraux : l’ionogramme urinaire va permettre de doser les concentrations de sodium, potassium, chlore et calcium. Il renseigne sur l’équilibre acido-basique, sur une déshydratation et sur une éventuelle pathologie rénale.

 Microbes : le colibacille. C’est un des germes fréquents en cas d’infections urinaires.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 6462
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 65
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyage des reins et détox

Message  Luc le Mer 2 Jan 2019 - 10:19

Infections urinaires et bains chauds : le mariage interdit (encart)
En cas de pathologie rénale avérée, il faudra impérativement dévier la fonction d’élimination vers l’émonctoire cutané, la peau, via les glandes sudoripares. Pour cela les bains chauds, les saunas peuvent être d’un certain secours.
Cependant ces pratiques ne peuvent se faire que s’il n’y a pas de présence microbienne. En effet, plus je transpire et moins j’urine. Or, dans le cas d’une infection urinaire, il faut se débarrasser du microbe et pour cela uriner. Il faut donc boire beaucoup en cas d’infection urinaire mais ne pas favoriser la transpiration. On ne prendra donc pas de bain chaud ni de sauna si l’on est sujet aux infections urinaires.
En revanche, pour les cystites, on peut envisager les bains de siège :
- Froids : tous les 2 matins (8 à 10 secondes) en état chronique ;
- Chauds (38 à 40°) : 2 fois par jour, 5 à 6 minutes, au moment des crises aiguës.
Ou des cataplasmes chauds de fleurs de foin ou d’argile (1 heure plusieurs fois par jour).
Fin de l’encart.

Deux reins mais des dizaines de maladies (encart)
Les maladies urinaires et rénales sont souvent catégorisées en fonction de leur localisation anatomique.
Ainsi, nous aurons :
• Des pathologies rénales ou néphropathies
• Des pathologies du bassinet et des uretères
• Des pathologies de la vessie
• Des problèmes urinaires
• Et pour les hommes, des pathologies au niveau de la prostate.
Fin de l’encart.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 6462
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 65
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyage des reins et détox

Message  Luc le Mer 2 Jan 2019 - 10:22

Un match qui se joue d’abord dans l’assiette
La quasi-totalité des pathologies rénales sont le fruit de diagnos¬tics d’élimination ou d’exclusion, c’est-à-dire que les symptômes sont analysés par rapport à ceux d’autres pathologies que l’on exclut peu à peu. Autrement appelé diagnostic différentiel, le diagnostic d’exclusion peut aboutir à plusieurs hypothèses impossibles à départager à un instant donné mais qui seront infirmées ou confirmées au cours du temps (évolution de la maladie) ou à l’aide d’examens complémentaires.
Pour prendre soin de ses reins, la naturopathie propose d’abord des conseils nutritionnels de bon sens :
Réduire temporairement ou partiellement les aliments protidiques d’origine animale et/ou végétale.
Réduire, voire supprimer tous les aliments acides au goût ou devenant acides dans l’organisme (les acidifiants).
Supprimer tous les aliments-poison (café noir, café au lait, thé noir, alcool, sucre, chocolat, limonade, coca cola, charcuterie, abats, viande rouge…).
En cas de lithiases, supprimer ou limiter la consommation de certains aliments :
Lithiases calciques : laitages…
Lithiases uriques : abats, charcu¬terie, alcool…
Lithiases oxaliques : café, thé, chocolat, poivre, oseille, rhu¬barbe, asperges, épinards, tomates cuites…
Lithiases phosphatiques : amandes, noisettes, fromage, pois secs…
Boire suffisamment d’eau peu minéralisée et de source si prédisposition aux lithiases rénales.

Prendre vraiment soin de son ventre
Prendre soin de ses reins, c’est aussi veiller à aller uriner régulièrement, dès que l’envie se fait sentir. On évitera par ailleurs les pantalons serrés et les sous-vêtements synthé¬tiques qui favorisent la macération de la sueur au niveau des plis de l’aine, l’infection microbienne et les mycoses.
La flore intestinale joue aussi un rôle prépondérant. On évitera autant que possible les désordres intestinaux qui modifient la flore intestinale et qui peuvent créer, compte tenu de la situation anatomique, des problèmes au système rénal.
Pour régénérer la flore intestinale, les laboratoires Copmed proposent le complément Perméa Régul®️ + formule sans FODMAP (prendre ½ sachet par jour dans 200 ml d’eau pendant 10 à 15 jours puis 1 sachet par jour, le matin à jeun ou le soir au coucher).
On pourra aussi régénérer puis drainer la cellule hépatique. Pour cela je conseille, aux Laboratoires Copmed toujours, Desmodium tri-actif®️ (3 gélules par jour à prendre au moment des repas pendant 1 mois) qu’on complètera ensuite avec Hépatobile®️ liquide (3 c. à café par jour diluées dans un peu d’eau, avant les repas, pendant 1 mois)
Enfin, la posture statique vertébrale, notamment du bassin, peut favoriser des courbures des uretères et affecter les fonctions rénales. On pourra faire vérifier cette statique vertébrale auprès d’un ostéopathe.
De même, la congestion du bassin (trajet en voiture trop long, posi¬tion accroupie trop longue…) peut affecter les reins. Des étirements, des élongations et des rotations du bassin, tout comme des exercices de relaxation peuvent stimuler la fonction rénale.
Photo verre d’eau :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Une bonne nutrition et boire de l’eau en quantité contribuent à la bonne santé des reins

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 6462
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 65
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyage des reins et détox

Message  Luc le Mer 2 Jan 2019 - 10:24

De la feuille au bourgeon, les plantes qui drainent vos reins
La phytothérapie sera d’une aide précieuse pour stimuler les reins : infusion, décoction, gélules, suspension de plantes fraîches…
On peut d’abord citer :
La canneberge : cette plante très riche en antioxydants empêche la fixation de certaines bactéries sur la paroi des voies urinaires. Elle acidifie les urines, bloquant ainsi l’infection.
Le bouleau : il est antiinflammatoire, anti-infectieux, antinévralgique, antalgique, draineur rénal.
Les myrtilles : leur action est anticolibacillaire.
La gemmothérapie peut être privilégiée si les décoctions ne sont pas votre tasse de thé…
On utilisera de préférence Vaccinum vitis idaea bourg.mac.glyc. 1D : 50 gouttes avant le repas de midi (airelle proche de la myrtille). C’est un excellent anti-infectieux capable de neutraliser les colibacilles.
Lors d’infections aiguës, optez pour :
Ribes nigrum : pour toutes les infections mais surtout les glomérulo-néphrites.
Alnus glutinosa : pour la pyélite, la cystite (une inflammation aiguë ou chronique de la muqueuse qui tapisse le bassinet et les calices des reins).
Lors d’infections chroniques, choisissez plutôt :
Rosa canina : pour une inflammation récidivante des muqueuses ;
Calluna vulgaris (bruyère arborescente) : pour la pyélonéphrite chronique.

Les compléments alimentaires
Assainir la flore est essentiel pour combattre l’infection. Pour cela certains compléments alimentaires peuvent être d’un grand secours (liste non exhaustive) :
Aroma voies urinaires (Lab Copmed) : il contribue à l’assainissement et au maintien de la flore naturelle des voies urinaires. Il s’agit d’un complexe d’huiles essentielles telles que sarriette, cajeput, romarin, genièvre, clou de girofle et arbre à thé. Prendre 1 gélule matin, midi et soir avant les repas pendant 5 jours.
Attention : ce complément est déconseillé aux femmes enceintes ou allaitantes et en cas d’insuffisance rénale avérée.
Cystiphytol (Lab Copmed) : il combat les infections urinaires, diminue les risques de récidive, limite la fixation et le développement des bactéries et des champignons dans les voies urinaires, favorise l’élimination rénale et le bon fonctionnement des voies urinaires. C’est un macérât de plantes : busserole, bruyère, queue de cerise, bouleau, chiendent, canneberge. On prendra 3 c. à café par jour de préférence le matin diluées dans un peu d’eau.
Christian Brun

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 6462
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 65
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyage des reins et détox

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum