Mirzoune et Ciboulette SGSC
Bienvenue sur Mirzoune et Ciboulette!
Derniers sujets
» Présentation de Rémy
par remy0667 Aujourd'hui à 14:34

» Perfect Health Diet - Jaminet
par Luc Aujourd'hui à 10:44

» Bon anniversaire Puppy
par darky35 Aujourd'hui à 10:28

» Histoire drôle en image & Funny clip 7
par Luc Aujourd'hui à 8:08

» Journal de suivi darky35-sibo hydrogène/méthane
par darky35 Hier à 18:18

» Blagues et histoires drôles. Halte aux inquisiteurs 1 !
par Hérode Hier à 14:41

» Comparatif différentes formes de magnésium
par darky35 Hier à 5:53

» Quinton: Un fontaine de jouvence
par Luc Mer 11 Déc 2019 - 8:49

» vitamine D : zyma D ou...?
par Hérode Lun 9 Déc 2019 - 10:15

» Journal de suivi, Edda - Je crois que j'ai le sibo
par darky35 Lun 9 Déc 2019 - 9:46

» Je me présente: Stella B
par Proserpine Dim 8 Déc 2019 - 15:36

» Clés pour comprendre le fructose: Quelle place ?
par Luc Mar 3 Déc 2019 - 14:28

» Digestibilité des protéines: Score DIAAS
par Luc Lun 2 Déc 2019 - 7:45

» Effet du lait sur l'arthrose : tous les types de lait ?
par maranta Dim 1 Déc 2019 - 6:20

» Présentation de Twig
par darky35 Ven 29 Nov 2019 - 11:41

» Guérir le diabète 2
par Luc Lun 25 Nov 2019 - 8:25

» "Tubes" à partager 1 - clips musique, videos, danse
par darky35 Dim 24 Nov 2019 - 11:27

» Musiques de jeux et vidéos de fin
par darky35 Dim 24 Nov 2019 - 10:11

» Vitamine D dépendante du magnésium
par jagiella Sam 23 Nov 2019 - 17:43

» Black Friday arrive ...
par Proserpine Sam 23 Nov 2019 - 17:34

» Intestins gonflés : questions Sibo and Co
par Luc Ven 22 Nov 2019 - 15:23

» PUB et clip promo délirants ou cocasses
par darky35 Ven 22 Nov 2019 - 9:37

» Bon anniversaire lazazi fifi
par Proserpine Mer 20 Nov 2019 - 10:34

» Absorption de la vitamine D insuffisante ?
par Luc Mar 19 Nov 2019 - 10:57

» Tubes 1 pour danser & bouger
par Luc Lun 18 Nov 2019 - 12:33

» Les enzymes indispensables aux fonctions métaboliques
par Luc Lun 18 Nov 2019 - 9:06

» Présentation de Boubou
par Hérode Dim 17 Nov 2019 - 14:39

» Kao, présentation
par Hérode Dim 17 Nov 2019 - 14:34

» Bonjour de Suzume06
par Proserpine Ven 15 Nov 2019 - 11:12

» Bactériophages à la rescousse
par Luc Ven 15 Nov 2019 - 7:17

» Un très bon anniversaire Luc
par Luc Jeu 14 Nov 2019 - 11:24

» Bon anniversaire Monik
par darky35 Jeu 14 Nov 2019 - 10:51

» L'éloge du cru: Comment réconcilier alimentation et santé
par Flo Mar 12 Nov 2019 - 13:50

» Bon anniversaire Lulu
par darky35 Lun 11 Nov 2019 - 11:40

» Sport et bonne humeur
par Luc Lun 11 Nov 2019 - 11:38

» Danse du Bouddha aux mille mains
par Hérode Lun 11 Nov 2019 - 11:33

» Mange des champignons, mon amour
par Luc Lun 11 Nov 2019 - 11:33

» Goa Lin & Liu Xin Classical & Acrobatic Dance
par darky35 Ven 8 Nov 2019 - 6:55

» Histoire drôle en image 6 & Funny clip
par Luc Sam 2 Nov 2019 - 22:29

» Proposition de photo pour un avatar
par Hérode Jeu 31 Oct 2019 - 11:09

» Bonjour de gedeon15
par gedeon15 Mer 30 Oct 2019 - 22:37

» Un grand moment de tendresse...
par darky35 Mer 30 Oct 2019 - 9:54

» Joyeux anniv Mezame
par Proserpine Mer 30 Oct 2019 - 9:23

» Nouveau cadeau de la vie
par Mezame Mar 29 Oct 2019 - 23:14

» Bon anniversaire Pierrette
par Mezame Mar 29 Oct 2019 - 22:41

» Hello de Darky- j'ai le sibo - + fucosyl transferase 2 (FUT2)
par darky35 Sam 26 Oct 2019 - 22:39

» Probiotique et ostéoporose
par darky35 Sam 26 Oct 2019 - 22:33

» Supplémentation en calcium inutile en prévention de l'ostéoporose
par darky35 Sam 26 Oct 2019 - 22:14

» Phagothérapie: Les phages et les lysines, contre les bactéries résistantes
par Proserpine Sam 26 Oct 2019 - 17:22

» Choisir un complexe vitamines B: Synthétique? Naturel?
par Luc Jeu 24 Oct 2019 - 10:18

» Présentation Lilya17
par darky35 Jeu 24 Oct 2019 - 9:44

» Certains sachets de thés libèrent des particules de plastique
par Luc Mer 23 Oct 2019 - 11:10

» Parodie de JJ Goldman: La musique est bonne
par Luc Dim 20 Oct 2019 - 20:57

» Magnésium et taurine pour le cerveau
par darky35 Sam 19 Oct 2019 - 14:00

» Le fructose induirait l'inflammation et augmenterait le cortisol
par Luc Ven 18 Oct 2019 - 23:56

» Résistance à l'insuline réversible
par Luc Mer 16 Oct 2019 - 8:06

» Dioxyde de titane & Excipients ds Vitamines B
par Luc Dim 13 Oct 2019 - 18:45

» Articles de protection, ondes, radio, écrans, etc...
par darky35 Dim 13 Oct 2019 - 16:01

» Pain blé & épeautre
par darky35 Dim 13 Oct 2019 - 12:27

» Journal de suivi d'Alex: But Rééquilibrage du métabolisme.
par Proserpine Mar 8 Oct 2019 - 9:11

» La glycine: nous sommes en déficit de 10 gr/jour
par Luc Lun 7 Oct 2019 - 11:04

» Bon anniversaire Matogato
par darky35 Dim 6 Oct 2019 - 19:26

» La solution que vous attendiez tous....
par Luc Sam 5 Oct 2019 - 17:06

» Bon anniversaire Johnny/Bak
par Luc Ven 4 Oct 2019 - 10:45

» La réglisse et ses bienfaîts anti-inflammatoires et digestifs
par Luc Mer 2 Oct 2019 - 15:53

» Bon anniversaire jpwax
par Luc Mar 1 Oct 2019 - 10:12

» On est foutu – On mange trop !
par Luc Mar 1 Oct 2019 - 9:45

» Anne Roumanoff et l'internet
par Luc Dim 29 Sep 2019 - 20:12

» Blog nutrition du Dr Antonello D’ORO
par darky35 Dim 29 Sep 2019 - 19:25

» Plantes adaptogènes
par darky35 Dim 29 Sep 2019 - 14:15

» 8 antibiotiques naturels à essayer
par Luc Sam 28 Sep 2019 - 13:45

» L'angélique, soutien du système digestif
par darky35 Sam 28 Sep 2019 - 13:41

» Bon anniversaire Galaanes
par Luc Sam 28 Sep 2019 - 11:06

» Bon anniversaire Angely
par darky35 Mer 25 Sep 2019 - 11:02

» Au secours !
par Proserpine Mer 25 Sep 2019 - 8:35

» images png
par Hérode Lun 23 Sep 2019 - 11:33

» Bon anniversaire Bredan
par darky35 Lun 23 Sep 2019 - 10:37

» Bon anniversaire Cateli
par Luc Lun 23 Sep 2019 - 9:48

» Hypertension et spiruline
par Hérode Dim 22 Sep 2019 - 11:25

» Comprendre l'inflammation et l'impact sur les maladies auto-immunes
par Luc Sam 21 Sep 2019 - 22:25

» Jus de citron le matin
par darky35 Ven 20 Sep 2019 - 18:45

» Thiamine et Niacine pour Libérer la Production d'Énergie
par darky35 Mar 17 Sep 2019 - 10:38

» LA DEPRESSION NERVEUSE et son cortège de conséquences
par Flo Lun 16 Sep 2019 - 22:59

» Effets protecteurs du cholesterol sur les endotoxines
par Luc Dim 15 Sep 2019 - 22:45

» Les enzymes: indispensables aux fonctions métaboliques
par darky35 Dim 15 Sep 2019 - 1:03

» Métabolisme du fer
par darky35 Sam 14 Sep 2019 - 19:42

» Thé vert et prévention AVC et Alzheimer
par darky35 Sam 14 Sep 2019 - 18:44

» Crêpes rapides sans gluten et sans lactose au sarrasin/lupin/Châtaigne
par darky35 Sam 14 Sep 2019 - 7:12

» Intolérances aux fromages et laitages.
par maranta Sam 14 Sep 2019 - 5:35

» Moins d'infections respiratoires et digestives
par darky35 Ven 13 Sep 2019 - 15:04

» Impact du microbiome
par darky35 Ven 13 Sep 2019 - 13:56

» adieu Tamtam (=Hérode )
par Luc Ven 13 Sep 2019 - 11:42

» L-Glutamine
par darky35 Mer 11 Sep 2019 - 13:13

» Posologie Psyllium
par Luc Mer 11 Sep 2019 - 11:59

» Bon anniversaire Florence
par Flo Mar 10 Sep 2019 - 23:20

» Bon anniversaire Noa
par Luc Lun 9 Sep 2019 - 12:01

» bonjour a tous - de Noa
par Luc Lun 9 Sep 2019 - 11:58

» Histoires drôles & Funny clips
par Luc Lun 9 Sep 2019 - 7:12

» Petite présentation de Catpower
par catpower Sam 7 Sep 2019 - 11:51


Huile de coco. Article SCE

Aller en bas

Huile de coco. Article SCE Empty Huile de coco. Article SCE

Message  Luc le Ven 11 Jan 2019 - 10:41

Huile coco
Cette étonnante huile végétale divise encore le monde médical
Connue depuis des millénaires en Asie et dans le Pacifique, l’huile végétale de coco est en train de se faire un nom dans nos contrées. Et pas seulement parce qu’elle nous rappelle le merveilleux parfum des vacances et du monoï. Ses propriétés thérapeutiques sont nombreuses… et polémiques : elles divisent encore largement le monde médical. Et pourtant...
Par Fabienne Millet. Fabienne Millet est Docteur en pharmacie, experte diplômée en phytothérapie et en aromathérapie. Elle est enseignante dans plusieurs universités en France. Elle est spécialiste de l’utilisation des huiles essentielles.
Source : SCE janvier 2019
Selon un récent sondage, 72 % de la population américaine considèrent l’huile de coco comme un aliment santé. Comparativement, 37 % des nutritionnistes la jugent plutôt défavorable au quotidien.

Alors, qui et quoi croire ?
L’huile végétale de coco vierge est extraite de la chair fraîche de la noix de coco et produite de deux façons différentes :
1) La chair fraîche est chauffée à une température douce, ne dépassant pas 70°C, de même que l’huile d’olive vierge dite pressée à froid. (1)
1. Le terme « à froid « signifie une utilisation de chaleur douce par opposition aux hautes températures industrielles. Puis elle est extraite par des moyens méca¬niques (presse à huile, par exemple) sans solvants chimiques.
2) La chair fraîche peut aussi être trempée dans de l’eau pendant environ 24 heures. On recueille ensuite le lait de coco par pression douce. Ensuite l’huile végétale est extraite du lait par divers procédés : ébullition, fermentation ou centrifugation, également sans aucun solvant chimique.
Dans les deux cas, on obtient une huile végétale vierge de très bonne qualité. Elle est consommée depuis plus d’un millénaire dans certains pays asiatiques et dans plusieurs îles du Pacifique.
L’huile végétale de coco vierge possède une légère odeur et conserve un goût faiblement fruité. Elle peut présenter deux états bien différents : l’un solide à la température ambiante et l’autre liquide à partir de 24°C.
Elle est appréciée en cuisine mais aussi en cosmétique, en diététique et en prévention de certaines pathologies, cette dernière démarche étant parfois controversée.
Image : L’huile de coco, un allié thérapeutique, culinaire et cosmétique.

L’huile végétale de coco dans tous ses états (encart)
Nom commun : huile végétale de coco vierge
Elle porte parfois le nom de beurre ou graisse de coco, qui fait référence à son état solide.
Arbre producteur : le cocotier
Nom botanique : Cocos nucifera
Famille botanique : Arécacées (famille des palmiers)
Partie de la plante utilisée : pulpe fraîche (chair) de noix de coco
Pays de culture : Indonésie, Philippines, Inde, Brésil Conservation : un an et plus car peu sensible à l’oxydation
Couleur : limpide (liquide) ou blanche (solide)
Odeur : sucrée (légère odeur du fruit)
Goût : légèrement fruité
Texture : solide (conservée au réfrigérateur), semi-solide (à température ambiante, de 20 à 25 degrés), liquide (conservée dans un lieu à plus de 25°).
Il est recommandé d’utiliser uni¬quement une huile végétale de coco vierge, c’est-à-dire extraite à froid à partir de la pulpe fraîche du fruit et non hydrogénée.
Fin de l’encart.


Dernière édition par Luc le Ven 11 Jan 2019 - 11:02, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 8418
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Huile de coco. Article SCE Empty Re: Huile de coco. Article SCE

Message  Luc le Ven 11 Jan 2019 - 10:42

Riche en graisses mais pas n’importe lesquelles
C’est là que le débat fait rage. L’huile végétale de coco est riche en acides gras saturés et ils n’ont pas très bonne presse. L’huile végétale de coco vierge contient principalement :

 Des acides gras saturés (AGS) dont l’acide laurique à fort pourcentage (39,03 %) et l’acide myristique (16,58 %). L’acide palmitique (5,23 %), l’acide caprylique (6,67 %), l’acide caprique (4,40 %) s’y associent en quantité moindre.

 Des acides gras mono-insaturés (AGMI) tels que l’acide oléique (oméga-9), dont la teneur oscille de 5 à 8 %.

 Des acides gras polyinsaturés (AGPI) dont l’acide linoléique (oméga-6) et l’acide alpha linolénique (oméga-3) complètent cette composition chimique. Leurs teneurs sont respectivement de 1 à 3 % et de 0,2 %. Pour rappel, ces acides gras sont essentiels à la croissance et protègent entre autres contre les pathologies cardiovasculaires et inflammatoires.

 Des vitamines A et E, ainsi que des insaponifiables – une fraction résiduelle insoluble dans l’eau, appréciés pour leurs facultés réhydratantes et régénérantes – (0,5 à 1,5 %) sont présents également dans cette huile végétale22. Pour aller plus loin : « Manuel des corps gras », Alain Karleskind, Éditions Lavoisier .
L’huile végétale vierge de coco présente diverses spécificités, liées à cette composition chimique atypique.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 8418
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Huile de coco. Article SCE Empty AGS: amis ou ennemis ?

Message  Luc le Ven 11 Jan 2019 - 10:52

Acides gras saturés : amis ou ennemis ?
Par opposition aux corps gras insaturés, considérés comme le « bon gras », les acides gras saturés (ceux que l’on retrouve dans le beurre, la crème, les graisses animales, l’huile végétale de palme, l’huile végétale vierge de coco) ont une mauvaise réputation. Ces derniers sont en effet associés à l’augmentation du taux de cholestérol sanguin. Malgré tout, ils font partie de l’alimenta¬tion des humains depuis toujours. Actuellement, pour des raisons de santé, il est recommandé d’en limiter la consommation.

NDLR : Ce point de vue est contesté, si vous mangez du fait-maison. (2bis)

 Cela dit, les acides laurique et myristique (composants majoritaires dans l’huile végétale vierge de coco) présentent une spécificité intéressante.
Ces acides gras, qui appartiennent au groupe des triglycérides à chaîne moyenne (TMC) ont été mis en avant dans une étude récente (3) sur l’alimentation de certaines populations polynésiennes. Ils y apparaissent en quantité élevée et, bien que l’huile végétale vierge de coco provoque une augmentation des taux sériques de cholestérol, elle semble ne pas provoquer chez ces populations de pathologies cardiovasculaires. Ainsi, dans le cadre d’une alimentation diversifiée, un apport élevé d’AGS ne présenterait pas d’effets néfastes. L’huile végétale vierge de coco est de fait la principale source énergétique de ces Polynésiens.


2bis. Le mythe du cholestérol
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  
cholesterol-on-vous-ment  (Pr Marian Apfelbaum)

3. Prior IA et al., “Cholesterol, coconuts, and diet on Polynesian atolls : a natural experiment : the Pukapuka and Tokelau island studies.” Am J. Clin. Nutr., août 1981, DOI: 10.1093/ajcn/34.8.1552

Un stimulant neuronal dans l’huile de coco
Les triglycérides à chaîne moyenne (TMC) sont atypiques car ils sont facilement absorbés et métabolisés par le foie. Ils sont ensuite transformés en corps cétoniques, source énergétique pour l’organisme et tout particulièrement pour le cerveau. Ils peuvent être bénéfiques en présence de dégénérescence cérébrale, de perte de mémoire ou pour stimuler le développement neuronal. (4)

 Ainsi, l’évolution du système nerveux central dépend d’événements subis avant (stress prénatal), pendant et immédiatement après la naissance (nutrition). Un stress prénatal provoque un poids faible à la naissance. Or, le retour à un poids normal est observé après trois semaines de supplémentation en huile végétale vierge de coco et en huile de poisson. (5)

 Il ne faut pas oublier que l’acide laurique est présent dans le lait maternel, ainsi que dans le lait de vache et de chèvre, mais en plus faible quantité.

Antiviral et antibactérien, l’acide laurique fait des merveilles
L’acide laurique entre aussi dans la composition de savons. Parce qu’il leur confère dureté, effet moussant, mais aussi leurs propriétés anti-microbiennes. Il détruit de nombreux germes pathogènes dont diverses bactéries (staphylocoques dorés…), champignons, levures (Candida albicans) et virus (notamment celui de l’herpès labial). (6) Ses propriétés antiinfectieuses sont également mises à profit dans certaines dermatoses.
La liste des propriétés de l’huile végétale de coco vierge ne s’arrête pas là. En effet, elle inhiberait l’inflammation chronique (anti-inflammatoire et antioxydante), minorerait la douleur liée à une contraction (effet analgésique) et limiterait l’hyperthermie (augmentation anormale de la température) en présence d’une infection7.
En usage externe, ce sont vos cheveux et votre peau qui profiteront de l’action protectrice des acides gras saturés : ces derniers renforcent le film hydrolipidique et protègent le tissu cutané et les protéines des cheveux des agressions environnementales.

Elle vous empêche de vieillir
Image : L’huile végétale de coco, un élixir de beauté scientifiquement reconnu

L’huile végétale vierge de coco offre aussi un très bel avantage : elle a de grandes propriétés protectrices et anti-âge grâce à composition diversifiée en acides gras.
Les acides gras mono-insaturés (acide oléique) sont reconnus pour leur action dans la prévention des pathologies cardiovasculaires. De leur côté, les acides gras polyinsaturés, dont le plus courant est l’acide linoléique (oméga-6), enrichissent les membranes cellulaires et freinent ainsi les phénomènes de déshydratation interne responsables d’une sécheresse cutanée.
L’acide linoléique et l’acide alpha-linolénique (oméga-3) rétablissent l’élasticité des tissus. De plus, ils limitent les états inflammatoires internes ou externes.
La vitamine A présente une action régénératrice cutanée mise à profit en présence de cicatrices, rides, vergetures…
La vitamine E est antioxydante. Elle protège ainsi l’organisme contre les radicaux libres et le vieillissement.
Les insaponifiables (phytostérols) stimulent la synthèse des tissus et la reconstitution du collagène.

De la pharmacie à la cuisine, l’huile hyper polyvalente
Il existe plusieurs modes d’utilisation à l’huile de coco, l’un par voie externe et l’autre par voie interne.

1. Par voie cutanée :
Cette voie s’applique à la cosmétique mais également en dermatologie (dermatite, cicatrices…).
L’huile végétale vierge de coco s’utilise en aromathérapie comme base pour tous types de massages et de soins aux huiles essentielles.
Elle est aussi utilisée pour la réalisation du macérât de fleurs de tiaré, connu sous le nom de monoï.

À savoir
L’huile végétale de coco vierge se fige à température ambiante. Pour la liquéfier, passez votre flacon sous un filet d’eau chaude ou réchauffez-la au bain-marie pour retrouver sa texture huileuse. Puis mélangez-y les gouttes d’huiles essentielles de votre choix.

2. Par voie orale :
En règle générale, cette voie est réservée à l’usage alimentaire et à des approches en diététique (nutrition).
Dans certains cas, l’absorption d’une huile végétale par voie orale peut améliorer un tissu cutané souffrant de dermatoses (compensation de carences en acides gras).

4. W.M.A.D.B. Fernando et al., “The role of dietary coconut for the prevention and treatment of Alzheimer’s disease : potential mechanisms of action”, Br J Nutr., juillet 2015, [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
5. E. C. Borsoleno et al., « Supplementation with fish oil and coconut fat prevents prenatal stress-induced changes in early postnatal development”, Int. J. Dev. Neurosci., août 2011, doi: 10.1016/j.ijdevneu.2011.04.003
6. V. M. Verallo-Rowell et al., «Novel antibacterial and emollient effects of coconut and virgin olive oils in adult atopic dermatitis.», Dermatitis, 2008, DOI: 10.2310/6620.2008.08052
7. S. Intahphuak et al., « Anti-inflammatory, analgesic, and antipyretic activities of virgin coconut oil. », Pharm. Biol., février 2010, doi: 10.3109/13880200903062614 et A. M. Marina et al., «Antioxidant capacity and phenolic acids of virgin coconut oil», Int. J. Food Sci. Nutr., 2009, doi: 10.1080/09637480802549127



En cuisine
En cuisine, il est possible de consommer de l’huile de coco mais modérément. Elle n’est pas plus calorique qu’une autre huile végétale mais très riche en acides gras saturés. Pour une démarche diététique, il est préférable d’opter pour les huiles végétales riches en acides gras insaturés.

NDLR : C’est le point de vue de l’establishment médical. Je ne partage pas cette analyse.  Un apport d’AGPI, oui, mais au prorata des besoins basiques, soit +/ 10 grammes. Au-delà, c’est délétère (stockage et oxydation + métabolisme ralenti). Le seuil de toxicité est faible.*

*) Info supplémentaire : Les graisses polyinsaturées : toxiques, Pas essentielles !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  
Image : cake. L’huile végétale de coco apporte une touche exotique à vos plats

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 8418
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Huile de coco. Article SCE Empty Huile de coco Vs coprah

Message  Luc le Ven 11 Jan 2019 - 10:54

Huile de coco contre huile de coprah : séparez le bon grain de l’ivraie ! (encart)
L’huile végétale de coco vierge ne doit pas être confondue avec l’huile de coprah, cette dernière étant produite à partir de la chair de coco séchée appelée coprah et non à partir de chair fraîche.
L’huile végétale de coprah est une huile raffinée et désodorisée. La pulpe de la noix de coco est séchée soit au soleil, soit par fumage, soit par d’autres procédés. Sa production industrielle permet d’obtenir un produit peu coûteux mais, inévitablement, de moindre qualité.
Des solvants chimiques ainsi qu’un pressage à très haute température dénaturent et dés-tabilisent sa structure chimique. Des atomes d’hydrogène sont rajoutés artificiellement (c’est ce que l’on appelle une « huile végétale hydrogénée »).
Cette adjonction entraîne l’apparition d’acides gras trans, néfastes pour la santé. L’huile végétale raffinée reste solide, comme l’huile végétale vierge, jusqu’à une tem¬pérature de 26°C.
Évidemment, l’huile végétale de coprah entre fréquemment dans la réalisation de biscuits et gâteaux industriels…
Fin de l’encart.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 8418
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Huile de coco. Article SCE Empty Huile de coco et cholestérol

Message  Luc le Ven 11 Jan 2019 - 10:56

Elle chasse le mauvais cholestérol
L’huile végétale de coco vierge peut remplacer le beurre, ce qui peut s’avérer utile si l’on sait que ce dernier est impliqué dans la formation de mauvais cholestérol*. Elle s’utilise facilement en pâtisserie dans de nombreux gâteaux et crèmes, dans des potages, des tartes salées… C’est aussi une des rares huiles végétales capables de supporter une forte tem-pérature (friture).
Attention, en revanche, aux aliments industriels à base d’huile végétale de coco. Elle y est parfois hydrogénée et des acides gras trans, néfastes pour la santé, se retrouvent dans les produits. Méfiance, donc !

* NDLR : Il n’y a pas de mauvais cholestérol. C’est un mythe qui a la vie dure. S’il y a du cholestérol LDL en excès, il ne faut pas accuser le pompier de service mais essayer de comprendre pourquoi il y a un déséquilibre entre le cholestérol HDL et LDL.  

Ne leur polluez plus la tête pour les débarrasser des poux ! (encart)
L’une des vertus non négligeables de l’huile végétale de coco vierge est son action parasiticide ! En présence de poux, appliquez sur les cheveux et le cuir chevelu cette huile végétale, massez bien, laissez reposer de 30 mn à une nuit puis rincez. L’huile végétale de coco vierge asphyxie les poux en obstruant les pores situés au niveau de la cuticule.
Fin de l’encart.

Purifié(e) de la racine capillaire au bout des ongles
L’utilisation cosmétique de l’huile végétale de coco vierge s’avère particulièrement intéressante pour son action purifiante et nourrissante de la peau et des cheveux.
Elle renforce le film hydrolipidique, protège la peau et les cheveux des agressions environnementales. Elle sera l’alliée des peaux sèches, matures, irritées ou encore abîmées par le soleil. En soin du corps, après la douche, elle nourrit, adoucit la peau et lui redonne de la souplesse. Elle convient aux soins des paupières, du contour des yeux, des lèvres et des cuticules des ongles.
L’huile végétale de coco vierge est une excellente base pour se créer un exfoliant naturel. Il suffit d’y ajouter une petite quantité de sucre en poudre.
Le sébum, protégeant la peau du dessèchement, contient un faible pourcentage d’acides lauriques. En présence de carence cutanée de ce dernier, l’huile végétale de coco vierge est recommandée puisqu’elle en contient en grande quantité.
Côté cheveux, elle apporte de la brillance et les protège des pellicules qui sont, en général, d’origine fongique.

Précautions d’emploi
Le mode de conservation de l’huile végétale de coco vierge (au frais ou à température ambiante) dépend de l’utilisation que l’on souhaite en faire (l’état semi-liquide ou liquide s’avère plus pratique pour la réalisation de cosmétiques). Par ailleurs, l’huile végétale de coco vierge peut être chauffée à haute température (elle demeure stable sous l’effet de la chaleur). Ce n’est pas une huile végétale fragile.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 8418
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Huile de coco. Article SCE Empty Protégez votre cerveau et votre microbiote

Message  Luc le Ven 11 Jan 2019 - 10:59

Bisbille médicale autour de l’huile de coco (encart)
L’huile végétale de coco vierge est parfois recommandée dans la prévention des pathologies cardiovasculaires, des dégénérescences neurologiques, du diabète et du surpoids. Ce qui est contesté par certains membres du corps médical.

Voici quelques données pour se faire une opinion :
Huile de coco et risques cardiovasculaires : une alliance délétère ?
En effet, des voix s’élèvent contre l’utilisation de cette huile végétale de coco vierge dans la prévention des pathologies cardiovasculaires. En prévention et accompagnement de ce type de pathologies, la plupart des médecins sont d’accord sur le fait qu’il est préférable de consom¬mer des acides gras insaturés et non saturés (recommandations de l’American Heart Association datant de 2017).

NDLR : Fabienne Millet est tenue à un devoir de réserve et ne peut donc ouvertement contredire les recommandations des autorités de santé, sous peine d’un recourt devant l’ordre. Mettre en avant les recommandations de l’AHA est le moins qu’elle pût faire. Fin de la parenthèse.

Pour les personnes à risque ou présentant une maladie cardiaque, le pourcentage de corps gras saturés ne doit pas dépasser 6 %*, ce qui équivaut environ à 13 g pour un régime à 2000 calories. Une cuillerée à soupe d’huile végétale de coco vierge se rapproche de cette mesure de précaution, avec environ 12 g d’acides gras saturés. L’huile végétale de coco vierge ne dépasse donc pas la limite recommandée en acides gras saturés.

NDLR : Cela fait un apport de 25 % d’AGS sur une base de 30 % des apports d’acides gras.

- Comparée aux huiles végétales riches en corps gras insaturés (comme l’huile d’olive), l’huile végétale de coco vierge est susceptible de provoquer une augmentation globale du cholestérol total, autant le bon que le mauvais (LDL).
- Comparée au beurre ou autres graisses animales, l’huile végétale de coco vierge n’influence pas le taux de cholestérol total et le taux de mauvais cholestérol (LDL) (1-2).

Protégez votre cerveau grâce à l’huile de coco
Des études mettent en évidence une possible protection du cerveau ainsi qu’une prévention des pathologies neurovégétatives (troubles cognitifs, maladie d’Alzheimer) grâce à l’huile végétale de coco vierge. Ces prises en charge pourraient être dues aux propriétés anti-inflammatoire, antioxydante et énergétique de l’acide laurique, principalement.
 
Diabète et huile de coco : beaucoup d’approximations
Des bienfaits supputés dans la lutte contre le diabète et le sur¬poids, fréquemment mis en avant, concernent les fibres de la noix de coco. Par ailleurs, de nombreuses études recommandent la consom¬mation de la chair de la noix de coco pour traiter ces troubles. C’est donc « l’effet fibre » qui est retenu et non pas une action de l’huile végétale.

En définitive, l’excès d’acides gras saturés explique les réticences de certains médecins et nutritionnistes à l’emploi de cette huile végétale pour les diverses démarches de prévention. L’ambiguïté autour des bénéfices pour la prise en charge du diabète contribue à semer le doute auprès des praticiens et des patients.

D’autre part, certains mettent en avant la meilleure assimilation des acides gras saturés par le foie et suggèrent donc que l’huile végétale de coco vierge est une excellente alternative au beurre, à d’autres huiles végétales (de cuisson) et aux graisses animales. Elle pourrait être alors consommée ponctuellement dans un rôle de prévention (coeur, cerveau) avec une alimentation saine.

Si l’excès n’est jamais bon, il semble que cette huile présente des avantages qui ne sont pas négligeables.

1. L. Eyres et al. “Coconut oil consumption and cardiovascular risk factors in humans”. Nutrition reviews. 2016. doi: 10.1093/nutrit/nuw002.
2. F. M. Sacks FM Et al. “Dietary fats and cardiovascular disease: a presidential advisory from the American Heart Association”. Circulation. 2017 doi: 10.1161/CIR.0000000000000510

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 8418
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Huile de coco. Article SCE Empty Re: Huile de coco. Article SCE

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum