Mirzoune et Ciboulette SGSC
Bienvenue sur Mirzoune et Ciboulette!
Derniers sujets
» La glycine: nous sommes en déficit de 10 gr/jour
par Hérode Aujourd'hui à 10:35

» Histoires drôles & Funny clips
par Hérode Aujourd'hui à 10:27

» Hello de Darky- j'ai le sibo - + fucosyl transferase 2 (FUT2)
par darky35 Aujourd'hui à 9:24

» Le jeûne, une nouvelle thérapie ? Lestrade
par Luc Aujourd'hui à 9:23

» Cancer : Combattre les effets secondaires
par Luc Aujourd'hui à 9:20

» Intestins gonflés : questions Sibo and Co
par yoz Hier à 13:22

» Rééquilibrage du métabolisme
par Luc Hier à 13:13

» Journal de suivi, Edda - Je crois que j'ai le sibo
par Luc Hier à 9:53

» Comparatif différentes formes de magnésium
par yoz Hier à 9:52

» Comment guérir votre métabolisme. Livre
par Luc Mer 21 Aoû 2019 - 9:10

» Un grand moment de tendresse...
par Hérode Lun 19 Aoû 2019 - 16:42

» Une nouvelle étude démontre l’inefficacité des oméga-3
par darky35 Sam 17 Aoû 2019 - 15:39

» Allergie, intolérance, sensibilité: Méthode de prise de pouls
par darky35 Sam 17 Aoû 2019 - 15:20

» Agents naturels pour lutter contre le biofilm bactérien
par darky35 Jeu 15 Aoû 2019 - 11:51

» Des fibres pour optimiser l'immunité
par Luc Jeu 15 Aoû 2019 - 9:28

» me voilà - Hérode
par Hérode Lun 12 Aoû 2019 - 16:55

» Le niveau de vitamine D plafonne
par Luc Dim 11 Aoû 2019 - 13:00

» Comprendre le fonctionnement du sodium
par darky35 Dim 11 Aoû 2019 - 12:06

» Jeûne thérapeutique: Journal de suivi
par Luc Sam 10 Aoû 2019 - 11:39

» Antagonisme et cofaction nutritionnelle par Zoëlho
par darky35 Ven 9 Aoû 2019 - 13:53

» Phagothérapie: Les phages et les lysines, contre les bactéries résistantes
par darky35 Ven 9 Aoû 2019 - 1:00

» Impact du microbiome
par darky35 Jeu 8 Aoû 2019 - 22:10

» Le vivant EST son environnement
par yoz Jeu 8 Aoû 2019 - 16:30

» Voie de détoxification & CYP450
par darky35 Jeu 8 Aoû 2019 - 15:43

» Butter is back !
par Proserpine Mer 7 Aoû 2019 - 19:18

» Plein le dos des lombalgies ?
par darky35 Mer 7 Aoû 2019 - 14:42

» Supplémentation en calcium inutile en prévention de l'ostéoporose
par darky35 Mer 7 Aoû 2019 - 12:48

» adieu Tamtam (=Hérode )
par Hérode Mar 6 Aoû 2019 - 16:41

» Caféine : Ami ou ennemi ? La suite.
par Luc Lun 5 Aoû 2019 - 16:42

» Nouvelle inscrite, Edda
par edda Ven 2 Aoû 2019 - 14:48

» Les enzymes: indispensables aux fonctions métaboliques
par Luc Mer 31 Juil 2019 - 15:50

» Médecine fonctionnelle - Dr Stéphane Résimont - intégrale de l'interview
par yoz Mer 31 Juil 2019 - 10:42

» Régnération: Stress et Hormèse
par Luc Mar 30 Juil 2019 - 9:55

» Apéro frais au gingembre
par Luc Lun 29 Juil 2019 - 17:22

» Vitamine D dépendante du magnésium
par Luc Lun 29 Juil 2019 - 9:29

» LA DEPRESSION NERVEUSE et son cortège de conséquences
par Luc Dim 28 Juil 2019 - 12:26

» c' est quoi le BARF
par maranta Jeu 25 Juil 2019 - 17:29

» Comprendre l'inflammation et l'impact sur les maladies auto-immunes
par Gaffal Mer 24 Juil 2019 - 17:24

» Oméga-3: l'ennemi du sommeil réparateur
par Flo Mar 23 Juil 2019 - 14:53

» Troubles digestifs et énergie liés aux organes
par Luc Lun 22 Juil 2019 - 9:17

» Arthrite et douleurs articulaires:crème maison au piment de Cayenne
par Luc Dim 21 Juil 2019 - 7:40

» Les animaux malades de leurs croquettes
par Proserpine Ven 19 Juil 2019 - 9:02

» Bon anniversaire lmichelle
par lmichelle Dim 14 Juil 2019 - 23:22

» magique ...
par Luc Sam 13 Juil 2019 - 23:13

» Joyeux anniversaire Chriscool
par Proserpine Dim 7 Juil 2019 - 10:30

» Syndrome scombroïde : intoxication à l'histamine
par Luc Ven 5 Juil 2019 - 12:54

» encore le latin
par Proserpine Mar 2 Juil 2019 - 18:46

» Bonjour, de Maranta
par Mirzoune Mar 2 Juil 2019 - 17:43

» Histoire drôle en images 5 - Funny clip
par Hérode Mar 2 Juil 2019 - 0:21

» Arthrose-Articulations douloureuses? Pensez au MSM
par harmonydg Dim 30 Juin 2019 - 22:52

» Blog nutrition du Dr Antonello D’ORO
par Mirzoune Dim 30 Juin 2019 - 12:40

» Chaque jour que je passe sur ce forum...
par Mirzoune Lun 24 Juin 2019 - 18:00

» Les fromages et laitages. Intolérances
par Flo Lun 24 Juin 2019 - 17:25

» Protéger le foie
par Luc Ven 21 Juin 2019 - 22:13

» Nouveau cadeau de la vie
par Proserpine Jeu 20 Juin 2019 - 15:51

» Noix et huile de noix. Cuisson
par maranta Mer 19 Juin 2019 - 17:19

» Les besoins réels en AG polyinsaturés surestimés ?
par Luc Mer 19 Juin 2019 - 15:38

» Vitamine E: Besoins réels
par Gaffal Ven 14 Juin 2019 - 10:44

» Antibiotiques et candida
par Chantal Mar 11 Juin 2019 - 14:07

» Promo Myprotein 06.19
par Nell74 Mar 11 Juin 2019 - 4:33

» Carnaval et danse du Pénis
par Nell74 Mar 11 Juin 2019 - 4:20

» The Longevity Solution
par Luc Sam 8 Juin 2019 - 8:59

» La politique de santé actuelle s'appuie-t-elle sur la science ?
par Gaffal Ven 7 Juin 2019 - 23:39

» Bon anniversaire Chantal
par Hérode Lun 27 Mai 2019 - 11:41

» Bon anniversaire Patiloup
par Luc Lun 27 Mai 2019 - 9:38

» Bonne fête à toutes les mamans
par Hérode Dim 26 Mai 2019 - 17:45

» Geo Sciences en parle
par Luc Mer 22 Mai 2019 - 18:03

» Moins d'infections respiratoires et digestives
par Proserpine Lun 20 Mai 2019 - 17:33

» Vitamine C thermosensible mais pas à la vapeur
par Luc Dim 19 Mai 2019 - 12:10

» Bon anniversaire Céline 57
par Celine57 Ven 17 Mai 2019 - 21:29

» Le CBD thérapeutique
par Luc Jeu 16 Mai 2019 - 11:58

» Histoire drôle en images 4 - Funny clip
par Luc Mar 14 Mai 2019 - 7:55

» Éviter l'Apocalypse - Bernard STIEGLER
par Chantal Ven 10 Mai 2019 - 12:16

» Fat for fuel – Dr. Joseph Mercola
par Luc Ven 10 Mai 2019 - 10:13

» Echange Partage
par Gaffal Ven 10 Mai 2019 - 7:33

» malware ?virus ? cheval de Troie ?
par Proserpine Mer 8 Mai 2019 - 18:48

» SEP et actions pour freiner la pathologie
par Luc Sam 4 Mai 2019 - 19:20

» Les meilleurs conseils pour désintoxiquer votre corps
par Gaffal Jeu 2 Mai 2019 - 19:30

» chansonniers
par Hérode Jeu 2 Mai 2019 - 17:40

» Thé vert et prévention AVC et Alzheimer
par Luc Mer 1 Mai 2019 - 9:25

» l'ozonothérapie comme traitement alternatif
par Luc Mar 30 Avr 2019 - 10:42

» PUB et clip promo délirants ou cocasses
par Luc Mar 30 Avr 2019 - 9:34

» Bon anniversaire Rouly
par Proserpine Lun 29 Avr 2019 - 8:37

» Un médecin qui travaille sur le causes des maladies chroniques
par Gaffal Sam 27 Avr 2019 - 10:30

» Posologie Psyllium
par yoz Ven 26 Avr 2019 - 9:39

» Comment optimiser l'assimilation du fer
par Proserpine Jeu 25 Avr 2019 - 16:49

» Protéines végétales dans les microgreens & les feuilles
par Luc Jeu 25 Avr 2019 - 13:36

» Les microgreens - Aliments qui vous boostent
par Luc Dim 21 Avr 2019 - 10:42

» Bon anniversaire Augustine
par Augustine Dim 21 Avr 2019 - 8:47

» Les 7 principes du stress. Ori Hofmekler
par yoz Jeu 18 Avr 2019 - 14:46

» danse avec les Belugas
par Nell74 Jeu 18 Avr 2019 - 3:59

» Tournesol et riz germés.
par Mirzoune Mar 16 Avr 2019 - 10:00

» Soyez en colère! Coup de gueule du Dr. Jack Wolfson, cardiologue
par Nell74 Sam 6 Avr 2019 - 13:23

» Danse sur glace
par Nell74 Ven 5 Avr 2019 - 13:01

» Joyeux anniversaire ma frangine!
par Hérode Jeu 4 Avr 2019 - 22:59

» l'aigle passe à l'attaque
par Flo Jeu 4 Avr 2019 - 20:29

» Comment naissent les sirènes
par Nell74 Jeu 4 Avr 2019 - 19:21

» SII et anxiété
par Luc Mar 2 Avr 2019 - 15:41

» Les 7 principes du stress. Discute
par Luc Mar 2 Avr 2019 - 14:34


Le sucre: Un tueur silencieux ?

Aller en bas

Le sucre: Un tueur silencieux ? Empty Le sucre: Un tueur silencieux ?

Message  Luc le Dim 10 Fév 2019 - 12:59

Le sucre ajouté et les céréales raffinées pompent vos réserves et entravent l'activité enzymatique!
Sucre, un tueur silencieux ?
Sucre ajouté = poison  (avec lien pour ceux qui ne sont pas convaincus)

=> il n'y a pas grande différence entre le sucre de betterave (sucre blanc ou sucrose pour les Canadiens), le sucre de canne roux [coloré avec un peu de mélasse, mais ce n’est pas grand-chose, juste pour avoir bonne conscience ] et la farine que vous utilisez pour faire un cake, un pain ou un gâteau !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Ce sont tous des sucres +/ raffinés, dévitalisés. Et ne croyez pas que certains sont des sucres lents et des sucres rapides, comme "on" nous le raconte parfois.

=> Le sucre est un tueur silencieux !
Voir l'article de Nexus magazine : LE SUCRE RAFFINE : LE PLUS DOUX DES POISONS, Par William Dufty.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  
NB : PDF original, Nexus magazine N° 7, mars – avril 2000 (si commande souhaitée).
"Le sucre, ami ou ennemi ? Un facteur d'oxydation ?" (Plus court que l'article ci-dessus).


Dernière édition par Luc le Lun 11 Fév 2019 - 14:35, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 7674
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 65
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Le sucre: Un tueur silencieux ? Empty Toxicité du sucre. Explication

Message  Luc le Dim 10 Fév 2019 - 13:04

*) Pourquoi le sucre est-il toxique pour le corps ?
Toute substance qui inhibe l’activité d’un catalyseur doit être considérée comme un poison. Un catalyseur est une substance chimique ou un enzyme qui active / facilite une réaction.
Le docteur Martin a classé le sucre raffiné dans la catégorie des poisons parce qu’on l’a dépourvu de ses forces vitales, de ses vitamines et de ses minéraux. Ce qui reste se compose de glucides raffinés, purs. Le corps ne peut utiliser cet amidon et ce glucide raffinés que si les protéines, les vitamines et les minéraux qui ont été supprimés sont présents. La nature apporte ces éléments en quantité suffisante dans chaque plante pour métaboliser le glucide de chacune de ces plantes particulières. Il n’y a aucun excédent pour des glucides supplémentaires. Un métabolisme incomplet du glucide provoque la formation de métabolite toxique comme l’acide pyruvique et de sucres anormaux possédant cinq atomes de carbone. L’acide pyruvique s’accumule dans le cerveau et le système nerveux et les sucres anormaux s’accumulent dans les globules rouges. Ces métabolites toxiques entravent la respiration des cellules. Elles ne peuvent pas obtenir suffisamment d’oxygène pour survivre et fonctionner normalement. A la longue, certaines cellules meurent. Ceci entrave le fonctionnement d’une partie du corps et c’est le début d’une maladie dégénérative. (2)
Le sucre raffiné est mortel pour les êtres humains qui l’ingèrent parce que les seules choses qu’il apporte sont ce que les nutritionnistes décrivent comme des calories vides ou dépouillées. Il lui manque les minéraux naturels qui sont présents dans la betterave à sucre ou la canne à sucre. De plus, prendre du sucre est pire que de ne rien prendre, parce que le sucre vide et prive le corps de vitamines et de minéraux précieux, en raison des exigences que sa digestion, sa désintoxication et son élimination imposent à notre système tout entier.
L’équilibre est si important pour notre corps que nous avons plusieurs façons de compenser le choc soudain d’une importante absorption de sucre. Des minéraux tels que le sodium (issu du sel), le potassium et le magnésium (issus des légumes), et le calcium (issu des os) sont mobilisés et utilisés lors de la transmutation chimique; on produit des acides neutres qui tentent de ramener le facteur d’équilibre entre les liquides acides et alcalins du sang à un niveau plus normal.
La consommation quotidienne de sucre produit un excès permanent d’acidité, et il est nécessaire de puiser de plus en plus de minéraux au plus profond du corps pour tenter de corriger ce déséquilibre. En fin de compte, afin de protéger le sang, tant de calcium est puisé dans les os et les dents que ceux-ci se détériorent et qu’un affaiblissement général commence à se faire sentir. Un excès de sucre finit par affecter chaque organe du corps. Au départ, il est emmagasiné dans le foie sous forme de glucose (glycogène). La capacité du foie étant limitée, une consommation quotidienne de sucre raffiné (au- delà de la quantité de sucre naturel nécessaire) fait bientôt gonfler le foie comme un ballon. Lorsque le foie est plein au maximum de sa capacité, l’excès de glycogène retourne dans le sang sous forme d’acides gras. Ceux-ci sont emmenés dans chaque partie du corps et emmagasinés dans les zones les plus inactives: le ventre, les fesses, les seins et les cuisses.
Lorsque ces endroits relativement inoffensifs sont complètement pleins, les acides gras sont alors répartis parmi les organes actifs, comme le cœur et les reins. Ceux-ci commencent à fonctionner au ralenti; leurs tissus finissent par dégénérer et par se transformer en graisse.
Le corps tout entier souffre de la diminution de leur capacité, et une tension artérielle anormale apparaît. Le système nerveux parasympathique est affecté; et les organes qu’il gouverne, comme le cervelet, deviennent inactifs ou se paralysent. (On considère rarement la fonction cérébrale ordinaire comme aussi biologique que la digestion). Les systèmes circulatoires et lymphatiques sont envahis, et la qualité des globules rouges commence à changer. Il se produit une surabondance de globules blancs, et la création de tissus se ralentit.
La capacité de tolérance et d’immunisation de notre corps devient plus limitée, par conséquent nous ne pouvons pas réagir correctement face à des attaques sévères, que ce soit le froid, la chaleur, les moustiques ou les microbes.
Un excès de sucre a un effet très nocif sur le fonctionnement du cerveau. La clé d’une fonction cérébrale bien réglée est l’acide glutamique, composé vital que l’on trouve dans de nombreux légumes. Les vitamines B jouent un rôle majeur dans la décomposition de l’acide glutamique en composés antagonistes complémentaires qui provoquent une réaction de continuation ou de contrôle dans le cerveau. Les vitamines B sont aussi fabriquées par des bactéries symbiotiques qui vivent dans nos intestins.
Lorsque l’on consomme du sucre raffiné tous les jours, ces bactéries s’affaiblissent et meurent, et notre réserve en vitamines B descend très bas. Trop de sucre nous rend somnolents; nous perdons nos facultés de calcul et de mémoire.
Suite sur le post suivant.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 7674
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 65
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Le sucre: Un tueur silencieux ? Empty Re: Le sucre: Un tueur silencieux ?

Message  Luc le Dim 10 Fév 2019 - 13:07

Le sucre : Nocif pour les humains comme pour les animaux
Des marins naufragés l’ont payé cher : Du rhum et du sucre issu de la cargaison d’un navire qui a fait naufrage en 1793. Des marins naufragés qui n’ont mangé et bu que du sucre et du rhum pendant neuf jours, seul cinq marins ont survécu et ont fini par être secourus après s’être sentis abandonnés pendant neuf jours. Ils étaient décharnés (…)

Suit une description des tentatives de l’industrie sucrière pour augmenter la consommation et les parts de marché. Etudes subventionnées (…)
Dans les années 1930, un dentiste, également chercheur, de Cleveland, dans l’Ohio, le docteur Weston A. Price, a voyagé dans le monde entier - depuis les terres des Esquimaux jusqu’en Océanie, depuis l’Afrique jusqu’en Nouvelle Zélande. Son livre Nutrition and Physical Degeneration: A Comparison of Primitive and Modern Diets and Their Effects [Nutrition et dégénérescence physique : comparaison des régimes modernes et primitifs et de leurs conséquences], (6) qui est illustré par des centaines de photographies, a été publié pour la première fois en 1939.
Le monde entier a servi de laboratoire au docteur Price. Sa conclusion dévastatrice, consignée avec des détails horrifiants région après région, était simple. Les gens vivant dans des conditions primitives soi-disant arriérées avaient une excellente dentition et jouissaient d’une excellente santé. Ils mangeaient des aliments naturels non raffinés issus de leur production locale. Dès que des aliments sucrés, raffinés, furent importés suite à un contact avec la civilisation, la dégénérescence physique débuta d’une façon nettement observable en une seule génération.
Toute la crédibilité que peuvent avoir les vendeurs de sucre se base sur notre ignorance de travaux comme celui du docteur Price. Les fabricants de sucre ne cessent de faire des essais, d’avoir de l’espoir et de distribuer de généreuses bourses de recherche aux grandes écoles et aux universités; mais les laboratoires de recherche ne proposent jamais rien de solide qui puisse être utilisé par les fabricants. Invariablement, les résultats des recherches sont mauvais.
Allons vers le sauvage ignorant, examinons la façon dont il se nourrit et faisons preuve de sagesse, a dit le professeur d’Harvard Ernest Hooten dans Apes, Men, and Morons [Des Singes, des Hommes et des Idiots]. (7) (…)
Lorsque les chercheurs sont d’une ingratitude monstrueuse envers ceux qui les parrainent, et que cela se sait, cela devient gênant. En 1958, le Time magazine a rapporté qu’un biochimiste d’Harvard et ses assistants avaient travaillé sur des myriades de souris pendant plus de dix ans. La Fondation pour la Recherche sur le Sucre, SARL, avait apporté jusqu’à 57000 dollars pour financer ces travaux, destinés à découvrir comment le sucre provoque des caries et comment empêcher cela. Il a fallu dix ans aux chercheurs pour découvrir qu’il n’y avait aucune façon d’empêcher que le sucre ne détériore les dents. Lorsqu’ils ont communiqué leurs découvertes dans le Dental Association Journal [Journal de l’Association des Dentistes], leur source financière s’est tarie. La Fondation pour la Recherche sur le Sucre n’a pas renouvelé son soutien. Plus les scientifiques les décevaient, plus les vendeurs de sucre devaient compter sur les publicitaires.
Source :  Nexus magazine.  Retrouvez l'intégralité du dossier dans NEXUS N° 07

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 7674
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 65
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Le sucre: Un tueur silencieux ? Empty Re: Le sucre: Un tueur silencieux ?

Message  Luc le Dim 10 Fév 2019 - 13:09

Conclusion (citation):
Comme aliment régulier, prendre du sucre est pire que de ne rien prendre. De l’eau pure peut vous maintenir en vie pendant quelque temps. Du sucre et de l’eau peuvent vous tuer.
=> Pourquoi le sucre est-il toxique pour le corps? (pdf à télécharger, texte original complet)
Lien ci-dessus pour lire l'article en entier, ou lien pour télécharger l’article complet de Nexus (4 p), pour lire plus tard.
Disponible 8 jours
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 7674
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 65
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Le sucre: Un tueur silencieux ? Empty Re: Le sucre: Un tueur silencieux ?

Message  Flo le Lun 11 Fév 2019 - 9:52

Luc a écrit:Le sucre : Nocif pour les humains comme pour les animaux
Dans les années 1930, un dentiste, également chercheur, de Cleveland, dans l’Ohio, le docteur Weston A. Price, a voyagé dans le monde entier - depuis les terres des Esquimaux jusqu’en Océanie, depuis l’Afrique jusqu’en Nouvelle Zélande. Son livre Nutrition and Physical Degeneration: A Comparison of Primitive and Modern Diets and Their Effects [Nutrition et dégénérescence physique : comparaison des régimes modernes et primitifs et de leurs conséquences], (6) qui est illustré par des centaines de photographies, a été publié pour la première fois en 1939.
Le monde entier a servi de laboratoire au docteur Price. Sa conclusion dévastatrice, consignée avec des détails horrifiants région après région, était simple. Les gens vivant dans des conditions primitives soi-disant arriérées avaient une excellente dentition et jouissaient d’une excellente santé. Ils mangeaient des aliments naturels non raffinés issus de leur production locale. Dès que des aliments sucrés, raffinés, furent importés suite à un contact avec la civilisation, la dégénérescence physique débuta d’une façon nettement observable en une seule génération...
Le sucre: Un tueur silencieux ? 4179239413 quelle synchronicité, je vient juste de commencer le bouquin du Dr W. Price Wink

_________________
Les préjugés, les habitudes et l'ignorance concernant l'alimentation, sont si grands, que la diététique a longtemps été "le chaînon manquant de l'esprit humain" Arnold EHRET
Le chainon manquant a été découvert et décrit en 2017 dans l'Eloge du cru de Dominique Guyaux, c'est l'olfaction qui permet de réaliser les choix alimentaires pour atteindre l'homéostasie.
Flo
Flo
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 1382
Date d'inscription : 20/10/2015
Age : 52
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Le sucre: Un tueur silencieux ? Empty Re: Le sucre: Un tueur silencieux ?

Message  Gaffal le Lun 11 Fév 2019 - 10:00

Tiens donc , ça rejoint ce que je dit à quelques apiculteurs du coin
 qui se plaignent de la mortalité de leurs colonies à la sortie de l' hivers !
" Vous prelevez un maximun de miel en fin d' eté
 et l' hivers venu , vous leurs donnez du sirop de glucose
 aprés vous accusez tout et n' inporte quoi de les avoir empoisonnées
  alors que vous les avez rendues malades du sucre blanc"
Gaffal
Gaffal
Accro
Accro

Messages : 139
Date d'inscription : 21/04/2018
Localisation : lot

Revenir en haut Aller en bas

Le sucre: Un tueur silencieux ? Empty Re: Le sucre: Un tueur silencieux ?

Message  Luc le Lun 11 Fév 2019 - 10:15

Gaffal a écrit:Tiens donc , ça rejoint ce que je dit à quelques apiculteurs du coin
 qui se plaignent de la mortalité de leurs colonies à la sortie de l' hivers !
" Vous prelevez un maximun de miel en fin d' eté
 et l' hivers venu , vous leurs donnez du sirop de glucose
 aprés vous accusez tout et n' inporte quoi de les avoir empoisonnées
  alors que vous les avez rendues malades du sucre blanc"
Oui, c'est la cause principale de l'abaissement de leur résistance immunitaire au varroa.
Si les apiculteurs, prélevaient un peu moins et compensaient avec un produit non raffiné, comme le sirop d'érable (de source ad hoc), les pertes seraient moins dramatiques. Mais certains apiculteurs chercheraient encore à acheter le sirop d'érable le moins cher possible et on rencontrerait d'autres problèmes neurologiques ...

PS: Pas du sirop d'agave car il est raffiné.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 7674
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 65
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Le sucre: Un tueur silencieux ? Empty Calories vides et déficience en thiamine B1

Message  Luc le Lun 11 Fév 2019 - 12:18

Thiamine B1 et sucre raffiné
La vitamine B1 (thiamine) est indispensable à l’assimilation des glucides (hydrates de carbone) et à son utilisation par les cellules, ainsi qu’au métabolisme des acides aminés. Les cellules nerveuses qui se nourrissent de glucose sont les premières affectées par le manque de vitamine B1

Les apports conseillés (2)
AJR moyen pour un adulte : 1.5 mg
Apports orthomoléculaires : 10 – 100 / 500 mg selon le contexte. 100 mg en général dans les suppléments alimentaires.

Les déficiences et troubles (1,2,5)
Les déficiences peuvent apparaître en raison d’une alimentation déséquilibrée (régimes trop restrictifs, végétalisme, un apport trop fréquent de féculents  raffinés …). Elles risquent de provoquer des accès de fatigues physique et intellectuelle, accompagnés de troubles de l’attention et de la mémoire, de perte de l’appétit. Les carences prolongées (anorexie,  alcoolisme, diarrhée et perméabilité intestinale) vont entraîner des atteintes nerveuses et musculaires, voire des atteintes du système nerveux central (manifestations : agitation, irritabilité, tristesse, manque de concentration…), une insuffisance au niveau enzymatique (GSH réductase => glutathion).
NB : Les autres vitamines du groupe B : des doses adéquates de toutes les vitamines B sont indispensables pour une fonction optimale (un déficit ou un excès d'une seule vitamine B peut entraîner des anomalies dans le métabolisme d'une autre vitamine B). (3)

Mise en garde :
L'administration prolongée chez la personne diabétique dans le traitement de neuropathies, peut causer des complications neurologiques. (2)

Interaction
Dans l’assimilation des glucides, ce sont surtout les vitamines B1, 2, 3 et 5 qui interviennent. B2 est un facteur optimisant l’absorption des autres composants. Mais nous aurons aussi besoin de vitamine C et de Magnésium dans l’équation… (3)
B1 est souvent le facteur limitant, dans l’assimilation des vitamines du groupe B chez les personnes qui mangent souvent du riz blanc et des féculents raffinés. Ce n’est pas que chez les personnes qui prennent une collation sucrée, accompagnée de 4 ou 5 tasses de café ou de thé, réparties sur la journée.

Besoins augmentés
Vous allez pomper la thiamine (B1) si vous mangez des féculents et des aliments raffinés à base de sucre trop souvent. Vos besoins seront alors augmentés (0.5 mg de B1 par 1000 K/cal, si 50 % de glucides). (4) Les besoins augmentent encore si vous combinez plusieurs facteurs (3 tasses de café, 2 verres de vin, stress au travail, sport de compétition ou assimilé, diarrhée, prise d’un antiacide, etc.)
L’organisme va chercher à compenser, en réquisitionnant B3 et d’autres nutriments utiles ailleurs. B3 va alors être aussi déficient.

Forme active de B1
La benfotiamine est une forme  liposoluble de la vitamine B1, mieux assimilée. Elle pénètre plus facilement dans les cellules.  Les niveaux plasmatiques maxima de thiamine sont quatre fois plus élevés après la prise de benfotiamine qu'après celle de vitamine B1.
Les formes actives de la vitamine B1 sont le pyrophosphate de thiamine (TPP) et la co-carboxylase. Si vous voyez un mix de ces deux termes, ou de la benfotiamine, c’est bien.

Fragilité de la B1 ?
La vitamine B1 est sensible à la chaleur : Pour préserver B1 au mieux, comme elle est hydrosoluble, utilisez par préférence la cuisson à la vapeur car elle s’échappe dans les eaux de cuisson, en fonction du temps de cuisson. La thermo-résistance est cependant plus élevée avec une cuisson à la vapeur. On n’explique pas ; on constate.

*) Certaines vitamines sont thermolabiles :
Toutes les vitamines sont +/ fragiles et sont sensibles à la chaleur. Les vitamines B1, B2, B4, B5, B6, B9, H (B8), I (inositol) sont détruites à une température de 120°, les vitamines C et PP (B3) sont détruites à 60°. Beaucoup s'oxydent à l'air et à la lumière.
Donc, pour que les aliments conservent un maximum de vitamines, évitez de les faire chauffer à trop haute température, préférez des fruits et légumes frais et crus, le plus souvent possible. Evitez de les exposer à la lumière après avoir été récoltés, les conserver au frais et à l'abri de la lumière mais en règle générale, évitez de les stocker trop longtemps.

La cuisson des viandes entraîne une déperdition pour la B1 de 15 % si cuit au four, 28 % au micro-ondes (hérésie !!!), 39 % à la cuisson à l’eau (bolognaise ou sauce lapin). (7)
C’est la vitamine B3 qui est alors la plus sensible car jusque 50 % de la B3 peut passer dans l’exsudat de la cuisson (jus de cuisson). Il est tentant pour certaines personnes d’arroser leur féculent avec cet exsudat de cuisson mais ce n’est pas  recommandable car l’exsudat est riche en amines hétérocycliques, hautement mutagènes. (7)

NB : Dans une étude (6), la vitamine C des petits pois a été mesurée, dans un hôpital anglais. 20.5 mg de vit C par 100 g de petits pois à la sortie du congélateur, 8.1 mg une fois cuits, 3.7 mg sur la chauffante roulante et 1.1 mg dans l’assiette du patient.
La taille de l’hôpital joue évidemment (100 – 300 lits) pour le temps sur la plaque chauffante. La chaîne du froid, brisée, donne encore des résultats plus catastrophiques. (7)

*) Déficit moyen au niveau du statut vitaminique (7)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
*) Déficit moyen en Magnésium
L’apport moyen en magnésium recommandé est de 420 mg. Mais il sera bcp plus élevé en cas de crise, 600 à 900 mg. (7)
Dans une étude menée en Angleterre entre 1986 et 1987 l’apport moyen de Mg se situait à 323 mg par jour, 237 mg chez la femme. En France, la situation est assez similaire :
Déficit F > 80 % et H > 60 % pour le Magnésium. Davantage encore (+ 10%) chez les personnes de 50 ans et plus. ( 8 )

*) Calories vides
Attention aux calories vides issues des aliments manufacturés, à base de farine blanche (blé ou riz). Aujourd’hui 60 % des calories proviennent d’aliments pauvres en vitamines et minéraux. Depuis plus de 30 ans, certains essayent de nous alerter sur les risques des calories vides (Jean Trémolières). (9)
Mangez du fait-maison, autant que possible, ajoutez des fruits et des légumes crus pour votre apport d’oligo-éléments et vitamines, modérez les féculents – pas nécessairement les supprimer – et mettez-vous à la culture des pousses de graines germées pour compenser l’insuffisance des vitamines du groupe B. Vous aurez alors tout bon, ou presque si vous n’abusez pas des confitures Wink
PS : Il existe des confitures avec 30 % de sucre ajouté (du sucre de canne, pas du fructose !) et de la pectine de jus de citron et une épice pour faciliter la conservation (menthe, cannelle, gingembre, etc.) chez les petits artisans. On se limite alors à 1 à 2 càs. Pas tous les jours, de préférence.

Sources :
1. Passeportsanté
2. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  
3. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  
4. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  
5. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  
6. Watier B. Vitamines et Technologies alimentaires. 1992
7. JP Curtay – Nutrithérapie, Base scientifique et pratique médicale. 2006
8. Enquête du Val-de-Marne. 1991
9. Dupin H. et al. Evolution de la consommation des divers aliments en France au cours des dernières décennies. 1992

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 7674
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 65
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Le sucre: Un tueur silencieux ? Empty Re: Le sucre: Un tueur silencieux ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum