Mirzoune et Ciboulette SGSC
Bienvenue sur Mirzoune et Ciboulette!
Derniers sujets
» Histoire drôle en images 4 - Funny clip
par Luc Aujourd'hui à 18:57

» Un médecin qui travaille sur le causes des maladies chroniques
par Flo Hier à 21:13

» me voilà - Hérode
par Hérode Hier à 15:19

» adieu Tamtam (=Hérode )
par Hérode Lun 22 Avr 2019 - 9:29

» Les microgreens - Aliments qui vous boostent
par Luc Dim 21 Avr 2019 - 10:42

» Bon anniversaire Augustine
par Augustine Dim 21 Avr 2019 - 8:47

» Posologie Psyllium
par Luc Ven 19 Avr 2019 - 11:29

» Les 7 principes du stress. Ori Hofmekler
par yoz Jeu 18 Avr 2019 - 14:46

» danse avec les Belugas
par Nell74 Jeu 18 Avr 2019 - 3:59

» Tournesol et riz germés.
par Mirzoune Mar 16 Avr 2019 - 10:00

» Nouveau cadeau de la vie
par Mirzoune Mar 9 Avr 2019 - 19:24

» Soyez en colère! Coup de gueule du Dr. Jack Wolfson, cardiologue
par Nell74 Sam 6 Avr 2019 - 13:23

» Danse sur glace
par Nell74 Ven 5 Avr 2019 - 13:01

» Joyeux anniversaire ma frangine!
par Hérode Jeu 4 Avr 2019 - 22:59

» l'aigle passe à l'attaque
par Flo Jeu 4 Avr 2019 - 20:29

» Comment naissent les sirènes
par Nell74 Jeu 4 Avr 2019 - 19:21

» SII et anxiété
par Luc Mar 2 Avr 2019 - 15:41

» Les 7 principes du stress. Discute
par Luc Mar 2 Avr 2019 - 14:34

» Un grand moment de tendresse...
par Hérode Lun 1 Avr 2019 - 15:05

» Bon anniversaire Aimee
par Mirzoune Dim 31 Mar 2019 - 19:15

» À méditer...
par Mirzoune Dim 31 Mar 2019 - 10:09

» Histoire drôle en images 3 - Funny clip
par Luc Dim 31 Mar 2019 - 9:07

» Rappel : changement d'heure
par Nell74 Dim 31 Mar 2019 - 1:22

» Métagénome
par Proserpine Mer 27 Mar 2019 - 8:55

» spectacle grandiose;
par Mirzoune Lun 25 Mar 2019 - 17:58

» Éviter l'Apocalypse - Bernard STIEGLER
par Flo Dim 24 Mar 2019 - 20:59

» 5 animaux hypnotisés par une petite fille
par Hérode Dim 24 Mar 2019 - 19:28

» Bon anniversaire Philipou
par Mirzoune Dim 24 Mar 2019 - 10:22

» Un peu de poésie ?
par Proserpine Sam 23 Mar 2019 - 20:36

» Notre équipe
par germaine Ven 22 Mar 2019 - 18:12

» Présentation de Pierrette
par Luc Ven 22 Mar 2019 - 17:34

» Germaine nouvelle inscrite
par germaine Ven 22 Mar 2019 - 17:30

» Griffonia et L-5-HTP
par Luc Jeu 21 Mar 2019 - 17:57

» Bon anniversaire Mamoun69
par Mirzoune Mer 20 Mar 2019 - 19:21

» Comparatif différentes formes de magnésium
par yoz Mar 19 Mar 2019 - 11:26

» Les antibiotiques, la fin du miracle ?
par Luc Dim 17 Mar 2019 - 9:03

» La routine énergétique de Donna Eden
par Proserpine Mer 13 Mar 2019 - 8:33

» Le véganisme est une imposture
par Proserpine Mar 12 Mar 2019 - 8:10

» Code de la route & Priorité
par Proserpine Dim 10 Mar 2019 - 20:28

» Caféine, ami ou ennemi ?
par Luc Mar 5 Mar 2019 - 22:42

» Bon anniversaire Joséphine
par Mirzoune Mar 5 Mar 2019 - 13:37

» Arthrose-Articulations douloureuses? Pensez au MSM
par harmonydg Dim 3 Mar 2019 - 1:10

» Bon anniversaire Nathalie
par Mirzoune Sam 2 Mar 2019 - 20:00

» Video Xy "Got talent"
par Luc Sam 2 Mar 2019 - 11:37

» Comédies musicales
par Luc Sam 2 Mar 2019 - 11:22

» Pain cake citron et cranberries pour le petit déj
par Luc Ven 1 Mar 2019 - 12:23

» Joyeux anniversaire, Mirzoune,
par Mirzoune Mar 26 Fév 2019 - 11:44

» Manger des fraises pour varier le microbiote
par Luc Lun 25 Fév 2019 - 12:28

» Boostez votre terrain immunitaire
par Proserpine Lun 25 Fév 2019 - 11:15

» Diabète et régime carné
par Luc Sam 23 Fév 2019 - 10:53

» plaquettes
par Hérode Jeu 21 Fév 2019 - 11:09

» Elixir floral Rescue Remedy
par Luc Mer 20 Fév 2019 - 11:03

» Causes de l'insomnie
par Luc Lun 18 Fév 2019 - 12:18

» Histoire drôle en images 2 - Funny clip
par Hérode Ven 15 Fév 2019 - 18:28

» Présentation Monik
par Flo Ven 15 Fév 2019 - 11:01

» Déficit en zinc si vous ne mangez pas de viande
par Luc Ven 15 Fév 2019 - 9:04

» Thé vert et prévention AVC et Alzheimer
par Luc Ven 15 Fév 2019 - 8:37

» riz et arsenic
par Gaffal Jeu 14 Fév 2019 - 19:11

» Le sucre: Un tueur silencieux ?
par Luc Lun 11 Fév 2019 - 12:18

» les bienfaits du chocolat noir sur la santé cognitive, endocrinienne et cardiovasculaire.
par Hérode Dim 10 Fév 2019 - 18:10

» Crêpes de la Chandeleur sans gluten
par Luc Ven 8 Fév 2019 - 18:30

» Dégénérescence maculaire DMLA
par Luc Jeu 7 Fév 2019 - 14:47

» Où achetez-vous vos compléments alimentaires ?
par Mirzoune Jeu 7 Fév 2019 - 13:57

» Harmonydg présentation
par harmonydg Mar 5 Fév 2019 - 1:55

» extrait de pépins de pamplemousse
par Hérode Sam 2 Fév 2019 - 19:51

» Témoignage de rémission de cancer avec chimio + régime cétogène + travail sur soi
par Flo Jeu 31 Jan 2019 - 20:23

» Présentation Cathia
par Proserpine Jeu 31 Jan 2019 - 15:30

» Témoignages de rémission de cancer du sein avec chimio + jeûne
par Mirzoune Jeu 31 Jan 2019 - 11:20

» Antioxydants et cancer. Attention!
par Luc Mer 30 Jan 2019 - 16:18

» Témoignage de rémission d'un cancer de la vessie par le jeûne uniquement
par Flo Mar 29 Jan 2019 - 19:39

» AMPK comme senseur de la croissance cellulaire
par Luc Lun 28 Jan 2019 - 11:43

» Bon anniversaire Proserpine
par Proserpine Dim 27 Jan 2019 - 20:09

» Propriétés santé du curcuma
par Luc Dim 27 Jan 2019 - 12:33

» Maladie de Lyme et infections froides
par Flo Mer 23 Jan 2019 - 12:42

» Moteur de recherche autre que Google
par Hérode Mar 22 Jan 2019 - 18:43

» Effets protecteurs du cholesterol sur les endotoxines
par Luc Lun 21 Jan 2019 - 11:13

» Vitamine D et Grippe
par Luc Dim 20 Jan 2019 - 17:32

» Joyeux anniversaire Keditchi
par Mirzoune Sam 19 Jan 2019 - 16:43

» Régime avec peu ou pas de produits animaux
par Luc Ven 18 Jan 2019 - 21:19

» Nouveaux produits « top qualité » sur UNAE
par Mirzoune Mer 16 Jan 2019 - 19:09

» Maca racine
par Luc Mar 15 Jan 2019 - 10:53

» Présentation ghislaine
par Mirzoune Lun 14 Jan 2019 - 14:45

» Une pomme par jour éloigne le médecin
par Luc Dim 13 Jan 2019 - 10:51

» Inflammation du mésentère
par Mirzoune Ven 11 Jan 2019 - 19:43

» Huile de coco. Article SCE
par Luc Ven 11 Jan 2019 - 10:59

» Le cancer est-il un dysfonctionnement métabolique de la mitochondrie?
par Gaffal Mer 9 Jan 2019 - 18:32

» Laurent Gerra & Lucchini
par Luc Sam 5 Jan 2019 - 10:10

» Le Yoga fait baisser la pression artérielle
par Luc Ven 4 Jan 2019 - 9:54

» Joyeuses fêtes à tous
par Mirzoune Mer 2 Jan 2019 - 16:50

» Nettoyage des reins et détox
par Luc Mer 2 Jan 2019 - 10:24

» Bon anniversaire Momo
par Mirzoune Mar 1 Jan 2019 - 13:28

» The salt Fix
par Luc Sam 29 Déc 2018 - 22:00

» Bon anniversaire Chaminette
par Luc Jeu 27 Déc 2018 - 9:08

» Faire connaissance avec le clair ressenti
par Nell74 Sam 22 Déc 2018 - 3:11

» Bon anniversaire Puppy
par Mirzoune Mer 19 Déc 2018 - 19:19

» Biodisponibilité de la curcumine: où trouver la plus assimilable?
par Luc Mer 19 Déc 2018 - 17:34

» Bon anniversaire Rogerw
par Mirzoune Mer 19 Déc 2018 - 14:28

» Thérapie Gerson
par Luc Jeu 13 Déc 2018 - 20:02

» Quand les symptômes s'aggravent: Désencrassage, effet rebond, crise de guérison?
par Luc Lun 10 Déc 2018 - 14:44


Métagénome

Aller en bas

Métagénome Empty Métagénome

Message  Proserpine le Mar 26 Mar 2019 - 17:24

La révolution métagénomique
16.07.2015, par 
Jean-Philippe Braly

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
 BLACKDOVFX/THINKSTOCK/GETTY IMAGES

Combinant les avancées du séquençage à haut débit et du big data, la métagénomique a bouleversé notre vision du monde microscopique en dévoilant l'incroyable biodiversité des écosystèmes microbiens, qu'ils résident dans les fonds marins, sous terre ou dans nos intestins...
Océans, sols, intestins… Comment étudier la biodiversité de milieux dont un seul dé à coudre contient des milliards de micro-organismes réfractaires à toute culture en laboratoire ? Réponse : par l’analyse métagénomique. Le concept ? Faire directement parler l’ADN de ces organismes ! À la croisée de la génétique, de l’écologie et de l’informatique, cette discipline émergente est en train de révolutionner de nombreux pans de la recherche.

Une invention aussi importante que le microscope


En métagénomique, la première étape consiste d’abord à extraire l’ADN de l’échantillon prélevé par des traitements physiques, chimiques ou enzymatiques. Cet ADN « en vrac » est alors exploité de diverses manières, en premier lieu à des fins d’inventaire. En effet, certains gènes dits ubiquitaires sont présents chez tous les organismes vivants, par exemple ceux codant pour les ribosomes, mais leur séquence est propre à chaque espèce, constituant ainsi une sorte de code-barres biologique. En amplifiant puis en séquençant ces gènes ubiquitaires, les chercheurs peuvent désormais établir l’inventaire complet des espèces présentes dans l’environnement échantillonné. « C’est une vraie révolution, aussi importante que l’invention du microscope il y a 400 ans… Une sorte de microscope du IIIe millénaire ! », s’enthousiasme Colomban de Vargas, chercheur à la Station biologique de Roscoff1.
 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Séquenceur ADN.
 ILLUMINA

Partager


Nous avons créé
plus de deux
millions de clones
contenant chacun
une séquence
d’ADN inconnue
de bactéries du sol.
Mais la métagénomique consiste aussi à séquencer la totalité de l’ADN présent. Un séquençage massif et systématique permis grâce au développement récent des techniques du Big Data combiné à l’utilisation de séquenceurs à très haut débit capables de séquencer plusieurs dizaines de milliards de bases nucléiques par jour ! À titre de comparaison, les chromosomes humains n’en contiennent « que » trois milliards… La masse de donnée obtenue après séquençage passe ensuite à la moulinette de logiciels qui peuvent, après avoir identifié certaines séquences parmi d’immenses bases de données génétiques, émettre des hypothèses sur leurs rôles en fonction de similarités avec des séquences connues, déterminer les interactions entre les divers organismes identifiés, etc.
On peut même insérer certaines séquences génétiques inconnues dans le génome de bactéries afin de les faire « s’exprimer », et ainsi découvrir leurs fonctions en tant que gènes. « Dans notre laboratoire, nous avons ainsi créé plus de deux millions de clones contenant chacun une séquence d’ADN inconnue de bactéries du sol », explique Pascal Simonet, chercheur au laboratoire Ampère de l’École centrale de Lyon2.

Zoom sur la biodiversité aquatique


Combinés, tous ces outils ont fait faire des bonds de géant à la biologie. Exemple : la récente analyse métagénomique de 579 échantillons d’eau de mer récoltés aux quatre coins du globe par la mission Tara Oceans. Objectif : étudier la biodiversité du plancton, cette myriade de micro-organismes à la base de la chaîne alimentaire océanique et qui produit près de 50 % de l’oxygène atmosphérique. Ainsi, au total, l’équipe Tara a séquencé une quantité d’ADN planctonique équivalant à près de 2 000 génomes humains, identifiant près de 40 millions de gènes différents, dont 80 % jusqu’ici inconnus ! « Rien que pour les organismes dotés d’un noyau (eucaryotes), nous avons séquencé près d’un milliard de code-barres génétiques, indique Colomban de Vargas. Nous avons ainsi mis à jour une diversité d’organismes unicellulaires (protistes) bien plus grande que prévu. » Les chercheurs de Tara ont également collecté le matériel génétique de plus de 35 000 espèces de bactéries planctoniques différentes. Grâce à de nouveaux modèles informatiques, ils ont même établi la nature des interactions, souvent parasitiques, entre virus, bactéries et eucaryotes.
 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Protistes et larves planctoniques. Ce plancton a été récolté au cours de l'expédition Tara.
 C. SARDET/TARA OCEANS/CNRS PHOTOTHEQUE

Partager


Nous avons mis à
jour une diversité
d’organismes
unicellulaires
(protistes)
bien plus grande
que prévu.

Appliquée aux grands fonds marins, la métagénomique fait aussi des merveilles. Ainsi, en mai dernier, des chercheurs suédois ont fait une découverte cruciale publiée dans la célèbre revue Nature. Par analyse métagénomique des sédiments du château de Loki – une source hydrothermale située à plus de 2 300 mètres de fond entre le Groenland et la Norvège – équipe a identifié un tout nouveau groupe d’archées, des micro-organismes unicellulaires différents des bactéries et des eucaryotes. Leur particularité ? Ils possédaient de nombreux gènes de type eucaryotes.
Depuis longtemps, les spécialistes suspectaient les archées d’avoir été les ancêtres des eucaryotes, et donc de toutes les plantes et tous les animaux. Nommé Lokiarchaeota, ce nouveau groupe semble bien être le chaînon qui manquait pour expliquer l’apparition des eucaryotes il y a plusieurs milliards d’années ! Les écosystèmes océaniques ne sont d’ailleurs pas seuls à receler une étonnante diversité microbienne. « Depuis quelques années, l’étude métagénomique des lacs révèle aussi une extrême diversité génétique de virus avec de très nombreux gènes jamais vus auparavant », complète Francois Enault, bio-informaticien spécialiste des virus aquatiques au laboratoire clermontois Micro-organismes : génome et environnement3.
 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le Château de Loki est le nom d'une fissure géothermique, entre le Groenland et la Norvège. C'est à cet endroit que le Lokiarchaeota a été découvert, et ferait le lien entre procaryotes et eucaryotes.
 UNIVERSITE DE BERGEN

Partager



Du monde sous nos pieds… et dans nos intestins


Un autre gisement de biodiversité microbienne se cache aussi sous nos pieds. Un seul gramme de terre peut en effet contenir jusqu’à un milliard de bactéries ! Et là encore, seule la métagénomique est capable d’étudier ce colossal réservoir biologique souterrain, qui regorge notamment de bactéries productrices d’antibiotiques naturels. « Alors que certaines bactéries pathogènes pour l’homme résistent aujourd’hui à tous les antibiotiques disponibles, ce gisement de nouveaux antibiotiques mis à jour par métagénomique est une excellente nouvelle », se félicite Pascal Simonet. Mais les antibiotiques sont loin de constituer la seule application potentielle de l’étude métagénomique des bactéries du sol. L’idée est aussi de trouver de nouvelles enzymes utiles pour l’industrie ou l’agriculture, mais aussi pour dépolluer ; c’est ainsi que l’on a découvert une bactérie dotée d’un gène capable de dégrader le lindane, un pesticide extrêmement persistant.
Le gisement
de nouveaux
antibiotiques
découvert par
métagénomique
est une excellente
nouvelle.

Enfin, l’analyse métagénomique a aussi été appliquée au corps humain, notamment à notre intestin. En effet, ce dernier recèle près de 100 000 milliards de micro-organismes, soit dix fois plus que nos propres cellules ! Une biodiversité jusque-là méconnue, car la plupart des espèces hébergées par notre système digestif ne sont pas cultivables in vitro. « Les analyses métagénomiques ont révélé une grande variabilité de familles bactériennes intestinales articulée autour de trois grands types de compositions dits entérotypes, indique Pascal Simonet. Quant à la part de flore intestinale propre à chaque individu, elle semble moins importante que prévu. »
En décryptant les fonctions de ce « second génome », les chercheurs ont aussi découvert qu’une flore intestinale saine est indispensable au bon fonctionnement de la digestion bien sûr, mais aussi pour le métabolisme, l’immunité… ou bien encore pour le système nerveux. Obésité, diabète, maladies cardiovasculaires, allergies, maladies inflammatoires : les déséquilibres de la flore intestinale sont aujourd’hui suspectés d’être à l’origine d’une kyrielle de pathologies.
Médecine, protection de l’environnement, paléontologie, agroalimentaire… Si la métagénomique reste avant tout utilisée pour mieux connaître la biodiversité microbienne, ses potentielles applications intéressent de plus en plus de secteurs. Cette discipline en plein boom n’a pas fini de nous surprendre…
Notes


  • 1.Unité CNRS/UPMC.

  • 2.Unité CNRS/École centrale de Lyon/Insa/UCBL.

  • 3.Unité CNRS/Univ. Blaise-Pascal/Univ. d’Auvergne.






Source : Jean-Philippe Braly "La Révolution métagénomique", sur CNRSlejournal.fr16 juillet 2015

_________________
Il ne faut pas demander que les événements soient comme tu le veux, 
mais il faut les vouloir comme ils arrivent .

Épictète


Ne jamais renoncer
Proserpine
Proserpine
Irrécupérable
Irrécupérable

Messages : 1264
Date d'inscription : 19/12/2015
Age : 64
Localisation : Seine et Marne

Revenir en haut Aller en bas

Métagénome Empty Re: Métagénome

Message  Luc le Mer 27 Mar 2019 - 8:37

C'est intéressant. Intéressant de savoir / connaître le génome des bactéries intestinales et de celles qui se trouvent dans le sol (association bénéfique avec les cultures).
Mais de là à jouer à l'apprenti, en espérant fabriquer un nouvel antibiotique (prétexte pour modifier la séquence d'ADN), je suis plus réservé: C'est la boîte de Pandore !

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 7028
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 65
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Métagénome Empty Re: Métagénome

Message  Proserpine le Mer 27 Mar 2019 - 8:55

Luc a écrit:Mais de là à jouer à l'apprenti, en espérant fabriquer un nouvel antibiotique (prétexte pour modifier la séquence d'ADN), je suis plus réservé: C'est la boîte de Pandore !

Ok avec toi... en même temps, cet article date de 2015, il faudrait lire l'avancée de la science... mais, c'est en anglais et je n'ai pas le courage (trop lente)  Mad

_________________
Il ne faut pas demander que les événements soient comme tu le veux, 
mais il faut les vouloir comme ils arrivent .

Épictète


Ne jamais renoncer
Proserpine
Proserpine
Irrécupérable
Irrécupérable

Messages : 1264
Date d'inscription : 19/12/2015
Age : 64
Localisation : Seine et Marne

Revenir en haut Aller en bas

Métagénome Empty Re: Métagénome

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum