Mirzoune et Ciboulette SGSC
Bienvenue sur Mirzoune et Ciboulette!
Derniers sujets
» vitamine D : zyma D ou...?
par Gaffal Aujourd'hui à 7:16

» Histoire drôle en image 6 & Funny clip
par darky35 Hier à 22:51

» Intestins gonflés : questions Sibo and Co
par darky35 Hier à 21:50

» Journal de suivi, Edda - Je crois que j'ai le sibo
par darky35 Hier à 21:45

» Blagues et histoires drôles. Halte aux inquisiteurs 1 !
par darky35 Hier à 16:51

» Hypertension et spiruline
par Hérode Hier à 11:25

» Comprendre l'inflammation et l'impact sur les maladies auto-immunes
par Luc Sam 21 Sep 2019 - 22:25

» Hello de Darky- j'ai le sibo - + fucosyl transferase 2 (FUT2)
par darky35 Sam 21 Sep 2019 - 5:27

» Jus de citron le matin
par darky35 Ven 20 Sep 2019 - 18:45

» Goa Lin & Liu Xin Classical & Acrobatic Dance
par darky35 Ven 20 Sep 2019 - 17:53

» Thiamine et Niacine pour Libérer la Production d'Énergie
par darky35 Mar 17 Sep 2019 - 10:38

» LA DEPRESSION NERVEUSE et son cortège de conséquences
par Flo Lun 16 Sep 2019 - 22:59

» images png
par Luc Lun 16 Sep 2019 - 11:06

» Effets protecteurs du cholesterol sur les endotoxines
par Luc Dim 15 Sep 2019 - 22:45

» Les enzymes: indispensables aux fonctions métaboliques
par darky35 Dim 15 Sep 2019 - 1:03

» Métabolisme du fer
par darky35 Sam 14 Sep 2019 - 19:42

» Thé vert et prévention AVC et Alzheimer
par darky35 Sam 14 Sep 2019 - 18:44

» Phagothérapie: Les phages et les lysines, contre les bactéries résistantes
par Luc Sam 14 Sep 2019 - 11:44

» Crêpes rapides sans gluten et sans lactose au sarrasin/lupin/Châtaigne
par darky35 Sam 14 Sep 2019 - 7:12

» Intolérances aux fromages et laitages.
par maranta Sam 14 Sep 2019 - 5:35

» PUB et clip promo délirants ou cocasses
par darky35 Ven 13 Sep 2019 - 17:31

» Moins d'infections respiratoires et digestives
par darky35 Ven 13 Sep 2019 - 15:04

» Impact du microbiome
par darky35 Ven 13 Sep 2019 - 13:56

» adieu Tamtam (=Hérode )
par Luc Ven 13 Sep 2019 - 11:42

» Journal de suivi d'Alex: But Rééquilibrage du métabolisme.
par Flo Mer 11 Sep 2019 - 17:38

» L-Glutamine
par darky35 Mer 11 Sep 2019 - 13:13

» Posologie Psyllium
par Luc Mer 11 Sep 2019 - 11:59

» Bon anniversaire Florence
par Flo Mar 10 Sep 2019 - 23:20

» Bon anniversaire Noa
par Luc Lun 9 Sep 2019 - 12:01

» bonjour a tous - de Noa
par Luc Lun 9 Sep 2019 - 11:58

» Histoires drôles & Funny clips
par Luc Lun 9 Sep 2019 - 7:12

» Petite présentation de Catpower
par catpower Sam 7 Sep 2019 - 11:51

» Cancer : Combattre les effets secondaires
par Mirzoune Sam 7 Sep 2019 - 10:28

» IPP et effets secondaires
par Luc Sam 7 Sep 2019 - 8:55

» Comment augmenter la température corporelle
par Luc Jeu 5 Sep 2019 - 14:12

» Cancer et épigénétique
par Gaffal Mar 3 Sep 2019 - 11:09

» Comparatif différentes formes de magnésium
par Gaffal Jeu 29 Aoû 2019 - 10:23

» Pain châtaigne SG
par Luc Mar 27 Aoû 2019 - 16:20

» ENDOTOXÉMIE
par Luc Mar 27 Aoû 2019 - 15:13

» Pain avoine pois chiche
par Luc Dim 25 Aoû 2019 - 22:08

» Un grand moment de tendresse...
par Hérode Ven 23 Aoû 2019 - 15:13

» La glycine: nous sommes en déficit de 10 gr/jour
par Hérode Ven 23 Aoû 2019 - 13:01

» Le jeûne, une nouvelle thérapie ? Lestrade
par Luc Ven 23 Aoû 2019 - 9:23

» Comment guérir votre métabolisme. Livre
par Luc Mer 21 Aoû 2019 - 9:10

» Une nouvelle étude démontre l’inefficacité des oméga-3
par darky35 Sam 17 Aoû 2019 - 15:39

» Allergie, intolérance, sensibilité: Méthode de prise de pouls
par darky35 Sam 17 Aoû 2019 - 15:20

» Agents naturels pour lutter contre le biofilm bactérien
par darky35 Jeu 15 Aoû 2019 - 11:51

» Des fibres pour optimiser l'immunité
par Luc Jeu 15 Aoû 2019 - 9:28

» me voilà - Hérode
par Hérode Lun 12 Aoû 2019 - 16:55

» Le niveau de vitamine D plafonne
par Luc Dim 11 Aoû 2019 - 13:00

» Comprendre le fonctionnement du sodium
par darky35 Dim 11 Aoû 2019 - 12:06

» Jeûne thérapeutique: Journal de suivi
par Luc Sam 10 Aoû 2019 - 11:39

» Antagonisme et cofaction nutritionnelle par Zoëlho
par darky35 Ven 9 Aoû 2019 - 13:53

» Le vivant EST son environnement
par yoz Jeu 8 Aoû 2019 - 16:30

» Voie de détoxification & CYP450
par darky35 Jeu 8 Aoû 2019 - 15:43

» Butter is back !
par Proserpine Mer 7 Aoû 2019 - 19:18

» Plein le dos des lombalgies ?
par darky35 Mer 7 Aoû 2019 - 14:42

» Supplémentation en calcium inutile en prévention de l'ostéoporose
par darky35 Mer 7 Aoû 2019 - 12:48

» Caféine : Ami ou ennemi ? La suite.
par Luc Lun 5 Aoû 2019 - 16:42

» Nouvelle inscrite, Edda
par edda Ven 2 Aoû 2019 - 14:48

» Médecine fonctionnelle - Dr Stéphane Résimont - intégrale de l'interview
par yoz Mer 31 Juil 2019 - 10:42

» Régnération: Stress et Hormèse
par Luc Mar 30 Juil 2019 - 9:55

» Apéro frais au gingembre
par Luc Lun 29 Juil 2019 - 17:22

» Vitamine D dépendante du magnésium
par Luc Lun 29 Juil 2019 - 9:29

» c' est quoi le BARF
par maranta Jeu 25 Juil 2019 - 17:29

» Oméga-3: l'ennemi du sommeil réparateur
par Flo Mar 23 Juil 2019 - 14:53

» Troubles digestifs et énergie liés aux organes
par Luc Lun 22 Juil 2019 - 9:17

» Arthrite et douleurs articulaires:crème maison au piment de Cayenne
par Luc Dim 21 Juil 2019 - 7:40

» Les animaux malades de leurs croquettes
par Proserpine Ven 19 Juil 2019 - 9:02

» Bon anniversaire lmichelle
par lmichelle Dim 14 Juil 2019 - 23:22

» magique ...
par Luc Sam 13 Juil 2019 - 23:13

» Joyeux anniversaire Chriscool
par Proserpine Dim 7 Juil 2019 - 10:30

» Syndrome scombroïde : intoxication à l'histamine
par Luc Ven 5 Juil 2019 - 12:54

» encore le latin
par Proserpine Mar 2 Juil 2019 - 18:46

» Bonjour, de Maranta
par Mirzoune Mar 2 Juil 2019 - 17:43

» Histoire drôle en images 5 - Funny clip
par Hérode Mar 2 Juil 2019 - 0:21

» Arthrose-Articulations douloureuses? Pensez au MSM
par harmonydg Dim 30 Juin 2019 - 22:52

» Blog nutrition du Dr Antonello D’ORO
par Mirzoune Dim 30 Juin 2019 - 12:40

» Chaque jour que je passe sur ce forum...
par Mirzoune Lun 24 Juin 2019 - 18:00

» Protéger le foie
par Luc Ven 21 Juin 2019 - 22:13

» Nouveau cadeau de la vie
par Proserpine Jeu 20 Juin 2019 - 15:51

» Noix et huile de noix. Cuisson
par maranta Mer 19 Juin 2019 - 17:19

» Les besoins réels en AG polyinsaturés surestimés ?
par Luc Mer 19 Juin 2019 - 15:38

» Vitamine E: Besoins réels
par Gaffal Ven 14 Juin 2019 - 10:44

» Antibiotiques et candida
par Chantal Mar 11 Juin 2019 - 14:07

» Promo Myprotein 06.19
par Nell74 Mar 11 Juin 2019 - 4:33

» Carnaval et danse du Pénis
par Nell74 Mar 11 Juin 2019 - 4:20

» The Longevity Solution
par Luc Sam 8 Juin 2019 - 8:59

» La politique de santé actuelle s'appuie-t-elle sur la science ?
par Gaffal Ven 7 Juin 2019 - 23:39

» Bon anniversaire Chantal
par Hérode Lun 27 Mai 2019 - 11:41

» Bon anniversaire Patiloup
par Luc Lun 27 Mai 2019 - 9:38

» Bonne fête à toutes les mamans
par Hérode Dim 26 Mai 2019 - 17:45

» Geo Sciences en parle
par Luc Mer 22 Mai 2019 - 18:03

» Vitamine C thermosensible mais pas à la vapeur
par Luc Dim 19 Mai 2019 - 12:10

» Bon anniversaire Céline 57
par Celine57 Ven 17 Mai 2019 - 21:29

» Le CBD thérapeutique
par Luc Jeu 16 Mai 2019 - 11:58

» Histoire drôle en images 4 - Funny clip
par Luc Mar 14 Mai 2019 - 7:55

» Éviter l'Apocalypse - Bernard STIEGLER
par Chantal Ven 10 Mai 2019 - 12:16

» Fat for fuel – Dr. Joseph Mercola
par Luc Ven 10 Mai 2019 - 10:13


Plein le dos des lombalgies ?

Aller en bas

Plein le dos des lombalgies ? Empty Plein le dos des lombalgies ?

Message  Luc le Jeu 20 Juin 2019 - 10:52

Plein le dos des lombalgies ?
Voici comment les Chinois soulagent leurs reins douloureux
.
« Pourquoi se résigner à serrer les dents à cause d’un mal de dos ? Si les antalgiques à long terme ne résolvent pas le problème, ne rien faire n’est pas une option. Car même si vous avez les reins solides, à force de les solliciter, ils vont finir par lâcher… La médecine chinoise propose des solutions qui pourraient bien enfin vous soulager. »
Par Thomas Richard, Thérapeute et conférencier.
Thomas Richard est un des principaux experts de la médecine chinoise en Espagne où il exerce depuis quinze ans. Il est spécialiste en pharmacopée chinoise, acupuncture, massage tuina et qi gong notamment.
Source : SCE mai 2019

Lumbago, tension cervicale, dorsalgie… près de huit personnes sur dix se plaignent de mal de dos à un moment de leur vie. C´est le deuxième motif de consultation le plus courant, juste après le rhume. Douleur sourde ou aiguë, subite ou continue, le mal de dos peut durer quelques jours… ou plusieurs mois. Le problème est souvent chronique et les médicaments conventionnels ne parviennent pas toujours à régler le problème à long terme.

La médecine chinoise apporte une réponse globale et efficace au mal de dos. Elle nous aide aussi à mieux le comprendre, le traiter, le prévenir. Le diagnostic individualisé du mal de dos en biomédecine recouvre des pathologies comme la spondylose, l´arthrose, une hernie discale ou le prolapsus d´un disque intervertébral, la tension ligamentaire ou musculaire.

En général, la plupart des épisodes de maux de dos ont leur cause dans les troubles mécaniques liés à l’utilisation excessive du dos et la colonne vertébrale, ou les changements progressifs associés au vieillissement. Dans environ 10 % des cas, elle est causée par une maladie systémique.

Il existe différents cas de figure :
• Les muscles sont généralement tendus à cause d´une inactivité ou, au contraire, d’une activité physique soutenue, telles que travailler de longues heures assis, le jardinage ou la conduite prolongée.
• Certaines élongations aiguës peuvent survenir lors de tâches courantes avec une posture de torsion ou un mouvement rotatif.
• L´arthrose résulte du rétrécissement des disques situés entre les vertèbres de la colonne vertébrale. Les vertèbres contiguës développent des ostéophytes en réponse à une augmentation de pression localisée. Ces croissances osseuses peuvent produire des douleurs surtout dans le bas du dos et les jambes.
• Les hernies discales peuvent causer des maux de dos associés à des spasmes musculaires, mais ceux-ci sont le plus souvent causés par des douleurs aux jambes sévères en raison de la compression du nerf sciatique.

Tourner durablement le dos aux douleurs lombaires
Partant de cette évaluation et selon l´intensité et la chronicité de la douleur, les traitements en médecine occidentale vont de la médication myorelaxante (pour détendre les muscles), analgésique ou anti-inflammatoire, des séances de kinésithérapie, une infiltration locale de cortisone et dans certains cas une intervention chirurgicale.
Sans remettre en cause la pertinence et les résultats obtenus par ces différents protocoles, nous devons reconnaître cependant que nous recevons chaque fois plus de patients qui souhaitent explorer d´autres voies de traitements.

Nombre de patients sont fatigués de prendre durant des mois des médicaments qui ne règlent pas le problème en profondeur et s´accompagnent parfois d´effets secondaires sérieux. (gastrite, surcharge hépatique…). Ils consultent fréquemment avant une infiltration ou la perspective d´une intervention plus lourde pour tenter d´y échapper.

Dans tous les cas, sont chaque jour plus prégnantes chez nos patients la demande d´un traitement global, la conscience que les douleurs ne se limitent pas à un problème local ou mécanique mais recouvrent souvent une réalité plus complexe, des facteurs aggravants physiques et psycho-émotionnels, d´habitudes de vie.

Les patients nous demandent bien sûr de soulager de façon naturelle et moins invasive leur mal de dos mais ils nous demandent aussi de mieux comprendre les causes sous-jacentes à ces douleurs et veulent des conseils individualisés pour y remédier de façon durable.
La médecine chinoise est basée sur la théorie du Yin et du Yang. En plus de décrire ce qui existe dans la nature, le Yin et le Yang décrivent parfaitement toutes les parties et les fonctions du corps. Le Yin et le Yang sont dans un état constant d’équilibre dynamique. Quand cet équilibre est menacé, la maladie est possible. Un exemple de la nature de cet équilibre dynamique est le rythme du soleil (Yang) et de la lune (Yin).

Faites circuler l’énergie pour supprimer la douleur
Le Yin et le Yang ont chacun une expression individuelle dans le corps et exigent pourtant de l’autre qu’il existe. Par exemple, le Yin représente l’immobilité, la forme et le sang alors que le Yang représente l’activité, la fonction et le Qì (énergie).

Le Qì a besoin de sang pour le nourrir et le sang a besoin de Qì pour se déplacer. Le Qì peut être décrit comme l’énergie, l’éther, la force vitale, la force de vie. Le Qì circule dans tout notre corps via les canaux énergétiques atteignant toutes les zones et organes.
Ces canaux sont distincts des voies des systèmes nerveux, vasculaire et lymphatique de la médecine occidentale et ont une existence propre. Il n’est pas possible, en médecine chinoise, de considérer un organe ou une partie du corps comme un problème isolé, sans considérer ce réseau de canaux et l´organisme dans sa totalité.

Un des adages fameux de la médecine chinoise est bù tōng zhè tòng, tòng zé bù tōng (不通這痛, 痛則不通) qui nous dit en substance que si la circulation du Qì est libre, il n´y a pas de douleur ; si la circulation du Qì n´est pas libre, il y a douleur. Entendons ici que si l´énergie ou le sang stagne dans un canal, cela provoquera des douleurs dans les zones traversées par ce canal ou celles qui lui sont associées. On parle d´une obstruction douloureuse (bì痹) aiguë ou chronique. Comme pour une rivière entravée par des troncs d´arbres, des branchages et des feuilles, les zones en question sont encombrées, bloquées, les fluides ne circulent plus.

 L´objectif de l´application des aiguilles d´acupuncture sera de restaurer le flux normal dans ce secteur.

Lombalgies : un épuisement des réserves d’énergie profonde
De telle sorte que le traitement d´une lombalgie peut facilement impliquer la régulation des canaux du rein, du foie (impliqué dans les tensions émotionnelles et tendineuses, aussi associé à la colère), du poumon (garant de la bonne circulation de l´énergie) ou encore de la vessie (canal qui parcourt le dos, de haut en bas).
La zone lombaire est directement liée au rein qui recèle et reflète les réserves énergétiques profondes de l´organisme.
Dans certains cas de grand vide éner¬gétique - on parle de vide de Yang du rein - peuvent apparaître fatigue, épuisement, problèmes hormonaux (hypothyroïdie, ménopause), problèmes reproducteurs (impuissance, infertilité...). On observe souvent dans le même temps, une faiblesse et une douleur sourde et chronique dans la zone lombaire.
Voilà une façon d´interpréter les causes possibles de la lombalgie en particulier. Voyons plus précisément quelles sont les causes du mal de dos décrites par les traités médicaux chinois anciens.

5 ennemis de votre colonne vertébrale
Pour la médecine chinoise, la constitution de l´individu (pour ainsi dire sa génétique), une alimentation inadéquate, les conditions de l´environnement climatique, la virulence des facteurs pathogènes externes (humidité, froid, vent…), la fatigue, le stress et la tension nerveuse sont quelques-uns des principaux paramètres qui peuvent provoquer ou aggraver des douleurs de dos.
 
Les facteurs climatiques (exposition au vent, froid, humidité). Ces agents pathogènes peuvent aller seuls ou accompagnés. La capacité du corps à s´y adapter est en jeu, mais aussi la virulence même de ces pathogènes (grand vent, grand froid, environnement très humide). On dit que le vent accompagne habituellement les autres agents pathogènes. Le vent et son caractère mobile déstabilisent le système de protection naturel du corps et facilite l’entrée du froid ou de l´humidité. On a tous en tête une contracture cervicale à la suite d´une exposition, même brève, à un courant d´air froid (dormir près d´une fenêtre ouverte, travailler près de la climatisation…) ou bien d´un rhumatisme qui se réactive avant ou durant les jours plus humides ou pluvieux. La chronicité de ces facteurs pathogènes peut les amener à se transformer en une forme de chaleur : c´est le caractère inflammatoire de certains maux de dos.

Troubles émotionnels, surmenage. On parle souvent de surpression de l´énergie du foie, organe qui, selon la médecine chinoise, contrôle les tendons et les muscles et filtre de nombreuses émotions. Toute forme de stress, ressentiment, frustration, choc émotionnel, tension nerveuse s´accompagne d´anxiété, de préoccupation, de dépression, d’une évidente susceptibilité ou irritabilité, de problèmes digestifs (gastrite, intestin irritable) mais aussi très souvent de tensions musculaires, dorsalgie, tension des trapèzes, rigidité cervicale ou lombaire.

 Une alimentation déséquilibrée implique une mauvaise nutrition des tendons, des muscles, des ligaments et des canaux énergétiques, facilitant l’entrée des facteurs patho-gènes mentionnés plus haut (froid, humidité). Les aliments gras, les laitages, les aliments crus ou froids (fruits, salade) en excès favorisent la rigidité, la tension et de possibles inflammations. Le surpoids est un facteur aggravant du mal de dos.

 Le vieillissement, les maladies chroniques, les traitements médicamenteux prolongés, la consommation habituelle de substances toxiques (drogues, alcool, tabac), l´excès de pratique sexuelle fatiguent l´organisme et causent des carences (sang, Yin), qui s´accom¬pagnent d´une circulation moins fluide dans les canaux énergétiques ou directement d´une mauvaise nutrition des tendons et des ligaments, d’une dégénération des disques intervertébraux (ostéoporose, arthrose). Tout cela s´accompagne souvent de douleurs tout au long de la colonne vertébrale et dans la zone de l´omoplate.

 Les lésions, accidents, problèmes structurels (scoliose) laissent souvent des traces, bien entendu. Les antécédents traumatiques (chutes, accident de voiture, fracture ancienne) peuvent déboucher sur des douleurs chroniques du dos. De la même façon, certains accouchements peuvent favoriser l´apparition postérieure de lombalgie.

Chaque mal de dos à sa clé thérapeutique spécifique
Chaque situation est individuelle et nous devons la contextualiser, bien considérer le type de douleur et les symptômes qui l´entourent pour déterminer le type de mal de dos. Cela nous permettra de mieux le traiter en médecine chinoise.
1. Blocage dû au vent, froid et humidité (suite à une exposition à ces facteurs climatiques) : douleur pesante, crainte du froid, mal de tête dans la zone occipitale. Le mal de dos s´aggrave avec le repos ou la position couchée. Situation fréquemment associée au torticolis, lumbago.
2. Blocage d´énergie et de sang dans les canaux : douleur en général traumatique de type fixe et de très forte intensité, hématome, la zone ne peut pas être palpée ou massée. C´est un mal de dos aigu post-traumatique ou une hernie discale.
3. Mal de dos durant plusieurs semaines dû à une désharmonie locale des canaux : douleur modérée avec faiblesse et rigidité, qui s´aggrave avec l´effort, difficulté de mouvement. Habituellement il s´agit de lombalgie ou dorsalgie chronique.
4. Blocage de l´énergie du Foie : douleur et spasme dans la zone paravertébrale, quelle que soit la zone du dos, aggravés par le stress ; irritabilité, insomnie, froid aux mains et aux pieds. C´est une situation habituelle en cas de tension des trapèzes, dorsalgie, douleur entre les omoplates, lumbago ou lombalgie.
5. Carence de Yang du Rein : mal de dos d´évolution lente, douleur sourde, faiblesse de la zone lombaire et des genoux ; la douleur s´aggrave avec la fatigue, s´améliore avec le repos, la chaleur, le massage ; crainte du froid, froid corporel général, problèmes liés à la reproduction, ménopause. En général cette situation est associée à une lombalgie chronique, de l’ostéoporose, de l’arthrose.
6. Carence de Yin du Rein : mal de dos d´évolution lente, douleur sourde, faiblesse de la zone lombaire et des genoux. La douleur s´aggrave avec la fatigue, s´améliore avec le repos, le massage ; chaleur des mains et des pieds, insomnie, sécheresse, constipation. En général cette situation est associée à une lombalgie chronique, de l’ostéoporose, de l’arthrose.

7 plantes millénaires
Certaines substances et formules traditionnelles utilisées depuis des millénaires par la pharmacopée chinoise aident clairement à soulager le mal de dos. En fonction du type de douleurs, nous pouvons en distinguer quelques-unes, comme par exemple :
 Huo Xue Shu Jin Tang : dé¬coction pour mobiliser le sang et relâcher les tendons) ;
 Chai Hu Shu Gan Tang : dé¬coction de Bupleurum pour relâcher le foie ;
 Du Huo Ji Sheng Wan qui traite les maux de dos chroniques dus à la carence des reins.

Rappelons dans ce cas quelques aliments importants :
Aliments pour hydrater le Yin des reins : blé, millet, sésame noir, raisin noir, prune, mûre, framboise, courge, carotte, céleri, chou, viande de porc, jaune d´œuf, calamar, pois¬son blanc, saumon, sardine, morue, algues, lentilles, noix, graines de tournesol, soja, aubergine, champignons shiitake, abricot, citron, litchis, mandarine, olives, poire, pomme, tomate, thé tuocha, prunes umeboshi.

 Aliments pour renforcer le Yang des reins : graines de sésame, avoine, blé sarrasin, millet, maïs, pistaches, cerise, poireau, ail, chou, oignon, gambas, les crustacés en général, viande de mouton, reins de mouton, poulet, moules, anguille, viande de canard, vin rouge (avec modération), noix, soupe de miso.

Des études cliniques récentes montrent aussi les effets analgésiques particuliers de certaines plantes, prises en poudre ou en décoction, sur le mal de dos comme :
 Du Zhong (écorce de l´arbre à gomme de Chine pour les douleurs lombaires chroniques) ;
 Mo Yao (résine de myrrhe pour les maux de dos aigus) ;
 Hong Hua (fleur de safran sauvage, pour les maux de dos aigus) ;
 Curcumin qui est un grand analgésique général.

Appliquer de la chaleur, des cataplasmes, des ventouses : une bonne couverture chauffante à utiliser régulièrement, et surtout durant les saisons froides et humides, est un outil indispensable. Ajoutez un peu de « baume du tigre » pour un cocktail parfait. Les cataplasmes chauffants à base de plantes sont un excellent recours en cas de douleur. Si vous disposez de ventouses ou connaissez un professionnel qui peut vous les appliquer, n´hésitez pas !

Renforcer et étirer votre dos, contrôler votre posture : une des meilleures façons de prévenir les maux de dos est de garder vos muscles forts et flexibles. Qi gong, yoga, pilates… suivez les bons conseils pour améliorer votre flexibilité et votre posture, pratiquez pour pro-téger votre dos et éviter la douleur.
La médecine chinoise dispose d´un incroyable éventail de techniques ancestrales pour soulager la douleur et renforcer l´organisme dans sa globalité, pour traiter et prévenir le retour de la douleur
.
Le traitement consiste donc tout à la fois à relaxer la zone contracturée ou endolorie mais aussi à équilibrer l´organisme dans son ensemble.

Débloquez votre dos en moins de 5 jours (encart)
Un jeune homme de 30 ans est venu me voir récemment avec une douleur très aiguë dans la région lombaire après avoir déplacé des cartons dans le cadre de son activité professionnelle. Lors du chargement d´un carton, son dos s’est bloqué brusquement jusqu’à l´empêcher littéralement de se relever ou même de bouger ! La douleur était intense et s´aggravait avec le moindre mouvement.
Il était habitué à l’activité physique et sportive, de constitution robuste. Malgré tout, il se plaignait d´une accumulation de fatigue due à un travail très physique, où il était souvent exposé à des courants d’air froids et humides. Il avait connu d´ailleurs un épisode similaire deux ans auparavant.
L’objectif initial du traitement en médecine chinoise, lors de cette première visite, était d’atténuer la douleur maximale et de récupérer/normaliser la mobilité dans les plus brefs délais. Pour cela, le traitement a commencé avec un massage tuina local très léger avec une crème du type « baume du tigre » qui procure une sensation de chaleur. J´ai ensuite appliqué des points d’acupuncture spécifiques pour ce type de lumbago aigu, situés sur les avant-bras et les jambes. En même temps, j´appliquais localement des ventouses et de la chaleur avec de la moxibustion pour renforcer le soulagement de la douleur. Après 20 minutes, j´ai finalement apposé un cataplasme de plantes chinoises avec effet chauffant et analgésique pour une durée de 24 heures.
À la fin de cette première session, l’amélioration était déjà tout à fait significative, il pouvait se déplacer et bouger avec plus de facilité et sans aide.
Nous avons réalisé une visite complémentaire trois jours plus tard, il a pu reprendre son activité professionnelle au cinquième jour.
Afin de renforcer la zone et d’éviter une rechute, je lui ai recommandé de mieux protéger la région lombaire au cours de son activité professionnelle, d´y appliquer régulièrement de la chaleur avec une couverture chauffante et d’effectuer quelques exercices d’étirement et de renforcement de la zone lombaire. (Fin de l’encart).
Thomas Richard

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 7883
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 65
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Plein le dos des lombalgies ? Empty Re: Plein le dos des lombalgies ?

Message  darky35 le Mer 7 Aoû 2019 - 14:42

De bonnes pistes interressantes. Comme beaucoup de monde, j'ai aussi ce type de probleme et fait l'ecole du dos en 2017. On m'a appris que pour soulager la douleur il fallait travailler la souplesse et renforcer la chaine musculaire, notamment posterieure, (exercices specifiques maitrisés, voir un kine/osteo/ergo competent) +  sport, (velo, marche et natation). Renforcer ses muscles de fond sachant qu'une des conditions majeures pour l'annabolisme est...la testosterone, au dela de 50 ans ça baisse dur, mais on peut se supplementer. Etre une femme n'aide pas non plus. Donc la solution est de pratiquer une ou plusieurs activités ciblées et maitrisée, (= pas de mauvais mouvements repetitifs sinon on se detruit, brasse papillon dans le cas ou on a une hernie discale D12/L1 par exemple = les gens qui se servent comme moi de leur dos comme d'une grue) La pratique d'une activité physique permet une tonification reguliere et en y ajoutant quelques seances de muscu avec un programme ciblé et adapté à vous-même, les douleurs vont diminuer.

Le sibo m'a fait perdre 30 kg en 2 ans ! Dont du muscle en grande partie. Je faisais du catabolisme 24h/24 et j'avais beau manger le double, (jusqu'à 3500 calories/jour) avec de bons produits et une nutrition un peu plus équilibrée que le commun des mortels, notamment en tenant compte des associations alimentaires proteines/glucides, etc... je perdais entre 50 et 100g/j. Avec l'incompétence de mes toubibs, (sont pas formé en nutrition alors forcément...) j'ai pris le collier en main lorsque je suis descendu à 59,5 kg en decembre 2017. J'avais froid jour et nuit, même en plein effort physique, à un point ou je me demandais si j'allais tenir le coup. Et sur les conseils de mon nutri, je me suis mis à la diete cetogene et en 2 mois, j'ai inversé le cercle vicieux du catabolisme en mettant en place ce qui suit : depuis, j'ai moins de problemes de dos, j'ai arrété la diete ceto, (pas compatible avec 800000 plaquettes de la thrombocytemie et un colon court qui ne me permet pas une bonne diurese avec le sibo)


• Si l'on mange que de la viande en filet, de beaux morceaux choisis, on va rapidement manquer de collagene, (mollécules proteiniques necessaires aux muscles, tendons, cartilages, (qui, entre parethese sont innervés, donc douloureux en cas d'inflammation). D'apres julien Vennesson, il nous en faut 12g/j et la population française est en déficit --> en cause...l'alimentation trop rafinée en matiere de viande, car on aime le filet et on a pas le temps de mitonner de la viande cartilagineuse et grasse, (blanquette, etc..)  dont les disques et cartilages ont besoin --> il faut du collagene de type 1, 2 et 3 : Dietanat hydrolysat de collagene marin, une bonne cuillere à café / jour, le soir de preference pour un meilleur anabolisme nocturne, (et ça facilite le sommeil).

• Y adjoindre de la silice colloïdale, 1 bouchon avec le collagene tous les soirs, (pis ça decape doucement les arteres et bypasse la limite d'assimilation du magnesium)

• Si vous faites du sport ou boulot physique, (renforcer et tonifier ses muscles) une supplementation en ubiquinol (pas d'ubiquinone qui est la forme oxydée) peut aider, notamment pour la recup mais aussi pendant l'effort, indirectement cet anti-oxydant est cofacteur de l'annabolisme. En cas de pathologie cardio ou d'hypertension, surtout si age avancé, se faire suivre, idem pour utiliser de l'arginine qui baisse la tension. Prendre une version liposomée avec du gras, exemple, l'ubiquinol kaneka hydrosoluble et liposomé de nutrixeal avec vit C et E qui participent elles aussi à l'anabolisme. Ne pas forcer sur les apports en vitamine E et C, tenir compte de l'alimentation car d'apres julien Venesson, la supplementation de ces 2 vitamines à doses massives peut induire une DMLA, degenerescence maculaire.

• Manger de la proteine en rotation, donc sur une journée sur 4 jours pour eviter les phenomenes d'intolerance alimentaire. Minimum calculer 1g/kg de masse corporelle au minimum et maxi 2.5 g. Attention, (notamment en cas de SIBO mais pas seulement) , de fortes doses de proteines au quotidien inhibent la diamine oxydase, donc risque d'intolerance à l'histamine. Dans ce cas, chercher sur le net la diete bi-phasique de la docteuresse nirala Jacobi, (thesibodoctor . com) pour maitriser les symptomes.

• Qui dit proteine dit hydratation et equilibre acido-basique, il doit surement y avoir des infos pertinentes sur ce forum. Donc légumes à volonté, (potassium, calcium et magnesium) avec en journée un repas systématiquement demarré avec une salade verte + crudités, (laitue, frisee, salades rouges, etc) en profiter pour y adjoindre de l'huile d'olive bio et de cameline/lin/colza) + vinaigre de cidre non pasteurisé. Le gras va aider pour la metabolisation du beta-carotene et les fibres, apporter de la sassiété, des acides gras à courte chaine, dont du butyrate, (pour reparer le grele) et de la vitamine k1 pour la coagulation/anti-coagulation. Les fibres sont utiles pour créer une masse osmotique (lest) et ainsi, grace à l'eau notamment en dehors des repas, (l'eau seule traverse l'estomac et le grêle, (duodenum, jegunum et ileon, (6m environs)  pour aller dans le colon --> voir temps de digestion de fabrice Allouche) draine les résidus coliques, contribuant à nettoyer le materiel d'absorption au passage = les villosités. Ce principe est anti-sibo car il favorise lorsqu'il marche bien le MMC, (complexe moteur migrant) alimenté par le peristaltisme, (mouvement musculaires liés à l'intestin qui ont lieu toutes les 2 heures ou sauf en cas de perturbation de la motilité, (sibo methane). Cela évite une stase propice au développement des bactéries et micro-organismes.
Si on ne fabrique pas de beta carotene, resection colique etc.. se faire du ghee ou manger du beurre. Les minereaux contenus dans les fruits et legumes, en prise concomitante, vont aider à basifier la digestion acide de la proteine et ainsi, participer à un anabolisme efficace au quotidien.
Si l'on aime pô les legumes, en manger un minimum quand même sous une forme ou une autre, manger aussi des bananes...bio, (potassium) des oleagineux type noix de grenoble, (Omegas 3 + un tas de bonnes choses). Pour un boost avec le potassium, on peut se supplementer en citrate de potassium, (pas en bicarbonate ou alors bien apres la digestion et bien avant la suivante, sinon la proteine ne sera pas digérée correctement) --> Newpharma deba citrate de potassium. 1 gelule = 600 mg. Viser les 4500 mg en tenant-compte des apports alimentaires, (voir tables ciqual : pro . anses . fr) pour 2 g de sodium = 5g de sel maxi. le soir légumes cuit de préférence, les fonctions enzymatiques baissent en fin d'après-midi, donc le cuit assujetti à de bonnes associations alimentaires va permettre une bonne digestion et ainsi, faciliter la recup des muscles, cartilages pendant la nuit.

• Nourriture anti-inflammatoire = ratio omegas 3/6 les omegas 3 sont cofacteurs de l'anabolisme --> nutrimuscle . com, j'y achete une glutamine de qualité, gros conditionnements + BCAA, (leucine, valine isoleucine), vitamine C, Glycine, Arginine, dextrose, etc...

• S'assurer que l'on ne manque pas de magnesium, cofacteur de 325 relations physico-chimiques, de preference par la nutrition, il y a peu j'assurai à cause du SIBO, mes apports en calcium, magnesium et potassium grace...à des jus de laitue, (+ dextrose, huile de coco, myrtilles, BCAA, glutamine, vitamine C et...gingembre frais) le tout au blender avec une eau de source PH 7.3, residus à sec 53. Il faut compter 6 mg/kg de masse corporelle, voire davantage si votre boulot est physique ou si vous faites beaucoup de sport. Multiplier les prises en supplémentation et adopter un complexe magnesium de type nutri and co aide beaucoup, (voir article sur le forum).

• Doucement sur les sucres simples + aliments dont l'index glycémique est élevé, c'est inflammatoire.

• Le sommeil : selon chacun et ses habitudes de vie, la durée et la qualité varie. Mais si le sommeil n'est pas assez reparateur, l'anabolisme et la recup se font mal et les toxines musculaire ne s'evacuent pas suffisamment, donc accumulation, (test serique CPK). Dormir en plusieurs fois pour essayer de complementer votre sommeil. pour un petit coup de pouce, naturel rest plus chez precieusesante . com.

• L'hydratation, notamment en dehors des repas est capitale, elle va servir à nettoyer les tubulures et les filtres, rein, grêle, colon. Le sang est hydraté tous les jours et met 3 mois je crois pour se renouveler, dependamment de l'eau du corps qui met 1 semaine, si mes souvenirs sont bons. Le sang est filtré 30x/j, (150 L !) C'est le sang par le biais de la circulation qui va nourrir, (surtout la nuit) hydrater et evacuer les dechets des disques et autres, donc il faut qu'il circule bien et apporte ce qu'il faut quant il le faut, (collagene, glucosamine, etc...)

• Les filets de poulet et de dinde c'est sympas, mais si vous ne mangez que ce type de proteine, vous allez manquer de glycine --> nutrimuscle . com, glycine cristallisée, minimum 5g/jour, le soir egalement.

• Y adjoindre les bienfaits des bouillons d'os bien hydrolysés par la cuisson douce, il y a pas mal d'infos sur ce forum la dessus. Si vous n'êtes pas fan des pieds de cochon, bouillon d'os et de ce genre de plat ou êtes vegetariens, il est possible de se supplementer en sulfates de chondroïtine et de glucosamine, bien que les etudes soient contradictoire sur le sujet.

• D'après ce que j'ai pu lire notamment sur le site d'allison "sibohunter" Siebecker, naturopathe americaine (siboinfo .  com) ou Elaine Gottschall (breaking the vicious cycle) je ne me souviens plus de l'adresse de la page; beaucoup de personnes ayant developpé certaines maladies polyarthrites et autres ont un probleme de proliferation bacterien --> donc permeabilité intestinale. L'histamine peut provoquer cet effet mais aussi les intolerances alimentaires. On peut vivre des decenies avec une hyperpermeabilité sans s'en redre-compte. Le hic, c'est que l'age aidant, les defenses s'amenuisent dependamment de la capacité du corps à assimiler les nutriments, donc si le grele est en mauvais état, cela peut rejaillir sur le corps tout entier avec notamment des maladies inflammatoires. On peut raisonnablement dire que prendre soin de son grele au quotidien, est necessaire pour aider en cas de dorsalgies ou autres, car c'est lui qui absorbe 80% des nutriments...fonction du capital génétique que nous ont légués nos parents, ce qui peut varier énormément. Smile Faire des cures de Lactob. reuteri pour prendre soin de ses villosités et/ou de saccharomyces boulaardii que j'achete chez les moines de l'abbaye des 7 fons --> actipro, c'est bcp moins cher qu'en pharmacie et ya pas de cochoncetés dedans. pis en prime la premiere fois ils t'envoient un cadeau au choix de leur production, (pot de confiture, cacao malté, etc.) ils ont gagné mon respect et un client à vie au passage, je les kiffe ces moines Plein le dos des lombalgies ? 4179239413


• Eviter la prise d'anti-inflammatoire non steroïdien à long terme si possible, ils inhibent la diamine oxydase et créent d'autres problemes, (et diminuer les mollecules chimiques de medicaments ou les remplacer au moins partiellement, (quand possible) par des plantes --> se faire suivre) + (j'ai remplacé l'aspirine prescrite par mon angeiologue par du ginko bilboa (non standardisé car trop fort pour moi (tanakan)) par un extrait de feuilles bio --> Dietinatura ginko biloba bio + quercetine anhydre + bromelaine de chez nutrixeal. Du coup, j'ai baissé mes plaquettes avec le fer liposomé, le sang circule mieux, nettoie mieux, les omegas 3 (+ EPA/DHA) m'ont permis de diminuer mon coveram de moitié, (tension au reveil de 11.6 / 60 puls°) Benefice voulu = diminuer les risques de cancer bronco-pulmonaires liès au perindopril, (14% sur 5 ans et 31 % sur 10 ans d'utilisation) vu que j'ai fumé 27 ans et que je travaille dans la silice c'est judicieux. Normaliser aussi ma pression et la circulation sanguine pendant l'effort au travail (fer, arginine, quercetine, omegas 3) pour resister au catabolisme engendré par un effort cardio prolongé, (+ boisson proteinée  energetique maison). Meilleure gestion des gestes et des postures pour maitriser son dos et diminuer l'effort cardio.
darky35
darky35
Accro
Accro

Messages : 173
Date d'inscription : 05/08/2019
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum