Mirzoune et Ciboulette SGSC
Bienvenue sur Mirzoune et Ciboulette!
Derniers sujets
» vitamine D : zyma D ou...?
par Luc Aujourd'hui à 9:51

» Comparatif différentes formes de magnésium
par Julien V. Aujourd'hui à 9:49

» Perfect Health Diet - Jaminet
par Luc Aujourd'hui à 7:52

» Histoire drôle en image & Funny clip 7
par Luc Aujourd'hui à 7:22

» Blagues et histoires drôles. Halte aux inquisiteurs 1 !
par Luc Hier à 19:49

» Journal de suivi, Edda - Je crois que j'ai le sibo
par darky35 Mer 4 Déc 2019 - 9:17

» Clés pour comprendre le fructose: Quelle place ?
par Luc Mar 3 Déc 2019 - 14:28

» Digestibilité des protéines: Score DIAAS
par Luc Lun 2 Déc 2019 - 7:45

» Effet du lait sur l'arthrose : tous les types de lait ?
par maranta Dim 1 Déc 2019 - 6:20

» Présentation de Twig
par darky35 Ven 29 Nov 2019 - 11:41

» Guérir le diabète 2
par Luc Lun 25 Nov 2019 - 8:25

» "Tubes" à partager 1 - clips musique, videos, danse
par darky35 Dim 24 Nov 2019 - 11:27

» Musiques de jeux et vidéos de fin
par darky35 Dim 24 Nov 2019 - 10:11

» Vitamine D dépendante du magnésium
par jagiella Sam 23 Nov 2019 - 17:43

» Black Friday arrive ...
par Proserpine Sam 23 Nov 2019 - 17:34

» Intestins gonflés : questions Sibo and Co
par Luc Ven 22 Nov 2019 - 15:23

» PUB et clip promo délirants ou cocasses
par darky35 Ven 22 Nov 2019 - 9:37

» Bon anniversaire lazazi fifi
par Proserpine Mer 20 Nov 2019 - 10:34

» Absorption de la vitamine D insuffisante ?
par Luc Mar 19 Nov 2019 - 10:57

» Tubes 1 pour danser & bouger
par Luc Lun 18 Nov 2019 - 12:33

» Les enzymes indispensables aux fonctions métaboliques
par Luc Lun 18 Nov 2019 - 9:06

» Présentation de Boubou
par Hérode Dim 17 Nov 2019 - 14:39

» Kao, présentation
par Hérode Dim 17 Nov 2019 - 14:34

» Bonjour de Suzume06
par Proserpine Ven 15 Nov 2019 - 11:12

» Bactériophages à la rescousse
par Luc Ven 15 Nov 2019 - 7:17

» Un très bon anniversaire Luc
par Luc Jeu 14 Nov 2019 - 11:24

» Bon anniversaire Monik
par darky35 Jeu 14 Nov 2019 - 10:51

» L'éloge du cru: Comment réconcilier alimentation et santé
par Flo Mar 12 Nov 2019 - 13:50

» Bon anniversaire Lulu
par darky35 Lun 11 Nov 2019 - 11:40

» Sport et bonne humeur
par Luc Lun 11 Nov 2019 - 11:38

» Danse du Bouddha aux mille mains
par Hérode Lun 11 Nov 2019 - 11:33

» Mange des champignons, mon amour
par Luc Lun 11 Nov 2019 - 11:33

» Journal de suivi darky35-sibo hydrogène/méthane
par Luc Sam 9 Nov 2019 - 19:47

» Goa Lin & Liu Xin Classical & Acrobatic Dance
par darky35 Ven 8 Nov 2019 - 6:55

» Histoire drôle en image 6 & Funny clip
par Luc Sam 2 Nov 2019 - 22:29

» Proposition de photo pour un avatar
par Hérode Jeu 31 Oct 2019 - 11:09

» Bonjour de gedeon15
par gedeon15 Mer 30 Oct 2019 - 22:37

» Un grand moment de tendresse...
par darky35 Mer 30 Oct 2019 - 9:54

» Joyeux anniv Mezame
par Proserpine Mer 30 Oct 2019 - 9:23

» Nouveau cadeau de la vie
par Mezame Mar 29 Oct 2019 - 23:14

» Bon anniversaire Pierrette
par Mezame Mar 29 Oct 2019 - 22:41

» Hello de Darky- j'ai le sibo - + fucosyl transferase 2 (FUT2)
par darky35 Sam 26 Oct 2019 - 22:39

» Probiotique et ostéoporose
par darky35 Sam 26 Oct 2019 - 22:33

» Supplémentation en calcium inutile en prévention de l'ostéoporose
par darky35 Sam 26 Oct 2019 - 22:14

» Phagothérapie: Les phages et les lysines, contre les bactéries résistantes
par Proserpine Sam 26 Oct 2019 - 17:22

» Choisir un complexe vitamines B: Synthétique? Naturel?
par Luc Jeu 24 Oct 2019 - 10:18

» Présentation Lilya17
par darky35 Jeu 24 Oct 2019 - 9:44

» Certains sachets de thés libèrent des particules de plastique
par Luc Mer 23 Oct 2019 - 11:10

» Parodie de JJ Goldman: La musique est bonne
par Luc Dim 20 Oct 2019 - 20:57

» Magnésium et taurine pour le cerveau
par darky35 Sam 19 Oct 2019 - 14:00

» Le fructose induirait l'inflammation et augmenterait le cortisol
par Luc Ven 18 Oct 2019 - 23:56

» Résistance à l'insuline réversible
par Luc Mer 16 Oct 2019 - 8:06

» Dioxyde de titane & Excipients ds Vitamines B
par Luc Dim 13 Oct 2019 - 18:45

» Articles de protection, ondes, radio, écrans, etc...
par darky35 Dim 13 Oct 2019 - 16:01

» Pain blé & épeautre
par darky35 Dim 13 Oct 2019 - 12:27

» Journal de suivi d'Alex: But Rééquilibrage du métabolisme.
par Proserpine Mar 8 Oct 2019 - 9:11

» La glycine: nous sommes en déficit de 10 gr/jour
par Luc Lun 7 Oct 2019 - 11:04

» Bon anniversaire Matogato
par darky35 Dim 6 Oct 2019 - 19:26

» La solution que vous attendiez tous....
par Luc Sam 5 Oct 2019 - 17:06

» Bon anniversaire Johnny/Bak
par Luc Ven 4 Oct 2019 - 10:45

» La réglisse et ses bienfaîts anti-inflammatoires et digestifs
par Luc Mer 2 Oct 2019 - 15:53

» Bon anniversaire jpwax
par Luc Mar 1 Oct 2019 - 10:12

» On est foutu – On mange trop !
par Luc Mar 1 Oct 2019 - 9:45

» Anne Roumanoff et l'internet
par Luc Dim 29 Sep 2019 - 20:12

» Blog nutrition du Dr Antonello D’ORO
par darky35 Dim 29 Sep 2019 - 19:25

» Plantes adaptogènes
par darky35 Dim 29 Sep 2019 - 14:15

» 8 antibiotiques naturels à essayer
par Luc Sam 28 Sep 2019 - 13:45

» L'angélique, soutien du système digestif
par darky35 Sam 28 Sep 2019 - 13:41

» Bon anniversaire Galaanes
par Luc Sam 28 Sep 2019 - 11:06

» Bon anniversaire Angely
par darky35 Mer 25 Sep 2019 - 11:02

» Au secours !
par Proserpine Mer 25 Sep 2019 - 8:35

» images png
par Hérode Lun 23 Sep 2019 - 11:33

» Bon anniversaire Bredan
par darky35 Lun 23 Sep 2019 - 10:37

» Bon anniversaire Cateli
par Luc Lun 23 Sep 2019 - 9:48

» Hypertension et spiruline
par Hérode Dim 22 Sep 2019 - 11:25

» Comprendre l'inflammation et l'impact sur les maladies auto-immunes
par Luc Sam 21 Sep 2019 - 22:25

» Jus de citron le matin
par darky35 Ven 20 Sep 2019 - 18:45

» Thiamine et Niacine pour Libérer la Production d'Énergie
par darky35 Mar 17 Sep 2019 - 10:38

» LA DEPRESSION NERVEUSE et son cortège de conséquences
par Flo Lun 16 Sep 2019 - 22:59

» Effets protecteurs du cholesterol sur les endotoxines
par Luc Dim 15 Sep 2019 - 22:45

» Les enzymes: indispensables aux fonctions métaboliques
par darky35 Dim 15 Sep 2019 - 1:03

» Métabolisme du fer
par darky35 Sam 14 Sep 2019 - 19:42

» Thé vert et prévention AVC et Alzheimer
par darky35 Sam 14 Sep 2019 - 18:44

» Crêpes rapides sans gluten et sans lactose au sarrasin/lupin/Châtaigne
par darky35 Sam 14 Sep 2019 - 7:12

» Intolérances aux fromages et laitages.
par maranta Sam 14 Sep 2019 - 5:35

» Moins d'infections respiratoires et digestives
par darky35 Ven 13 Sep 2019 - 15:04

» Impact du microbiome
par darky35 Ven 13 Sep 2019 - 13:56

» adieu Tamtam (=Hérode )
par Luc Ven 13 Sep 2019 - 11:42

» L-Glutamine
par darky35 Mer 11 Sep 2019 - 13:13

» Posologie Psyllium
par Luc Mer 11 Sep 2019 - 11:59

» Bon anniversaire Florence
par Flo Mar 10 Sep 2019 - 23:20

» Bon anniversaire Noa
par Luc Lun 9 Sep 2019 - 12:01

» bonjour a tous - de Noa
par Luc Lun 9 Sep 2019 - 11:58

» Histoires drôles & Funny clips
par Luc Lun 9 Sep 2019 - 7:12

» Petite présentation de Catpower
par catpower Sam 7 Sep 2019 - 11:51

» Cancer : Combattre les effets secondaires
par Mirzoune Sam 7 Sep 2019 - 10:28

» IPP et effets secondaires
par Luc Sam 7 Sep 2019 - 8:55

» Comment augmenter la température corporelle
par Luc Jeu 5 Sep 2019 - 14:12

» Cancer et épigénétique
par Gaffal Mar 3 Sep 2019 - 11:09


Perfect Health Diet - Jaminet

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Perfect Health Diet - Jaminet - Page 2 Empty Apport optimal des AGPI

Message  Luc le Ven 8 Nov 2019 - 9:27

On retient (pour le chapitre 11)
• Nous avons besoin des oméga-6 mais il n’est pas besoin de les chercher car nous sommes cernés par l’acide linoléique (LA). En outre les besoins sont très surestimés. (1)
L’apport optimal – le PHR – des AGPI est de 1 %. Pour un régime de 2.200 K/cal. cela donne 22 gr d’AGPI. Et c’est encore une estimation bcp trop élevée, selon moi. 10  gr sont suffisants, avec 1.5 gr d’oméga-3. (1)
• Ajouter davantage d’AGPI entraine des problèmes de santé, au-delà du seuil de 4%. A partir de 6% l’organisme ne peut plus gérer l’excès. Le foie est débordé et ne peut pas neutraliser les effets négatifs.
• Minimisez votre apport alimentaire en oméga-6 en éliminant toutes les huiles végétales riches en oméga-6 de votre alimentation. On pourra accepter l’huile d’olive, si utilisée avec parcimonie (crudités). Appuyez-vous sur des graisses à faible teneur en oméga-6, telles que le beurre, le suif de bœuf et l'huile de noix de coco; et manger des aliments d'origine animale à faible teneur en oméga-6 tels que le poisson blanc, les crustacés, le bœuf et l'agneau.
• Lorsque le régime contient chroniquement plus de graisses polyinsaturées que ce qui peut être oxydé immédiatement ou détoxifié par le foie, ces AGPI seront stockés et constitueront une bombe à retardement (cascade inflammatoire). (3)

*) Liens utiles :
1. Les besoins réels en AG polyinsaturés surestimés ?
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
2. Les acides gras pour les nuls
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
3. Comprendre la cascade inflammatoire
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 8353
Date d'inscription : 19/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Perfect Health Diet - Jaminet - Page 2 Empty Re: Perfect Health Diet - Jaminet

Message  Luc le Ven 8 Nov 2019 - 9:28

A suivre:
Chapitre 12 : Les graisses saines : AGS et AGMI, sur ce lien, si vous voulez sauter les commentaires
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Luc le Sam 9 Nov 2019 - 20:02, édité 1 fois

Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 8353
Date d'inscription : 19/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Perfect Health Diet - Jaminet - Page 2 Empty Re: Perfect Health Diet - Jaminet

Message  darky35 le Sam 9 Nov 2019 - 14:31

Très intéressant tout ça, après il faut tenir compte du contexte, on est en France et nos condition d'élevage, de consommation, de préparation ne sont peut-être pas les même ce qui peut sérieusement fausser les données...selon ce que fait "tout un chacun" :

  • La quantité de viande en question que l'on consomme au quotidien et si on varie : poulet, dinde, lapin, canard, etc...
  • Comment sont élevées les bestioles et ce qu'elles mangent : plus les conditions sont bonnes et plus la viande est profitable à l'organisme et inversement. Le but n'étant pas d'avaler quelque chose qui, s'il procure du bien être gustatif, est préjudiciable à la santé = la nourriture transformée --> additifs alimentaires, charge endo-toxémique, etc...
  • Comment la viande est cuisinée : vapeur serait le plus sain car aucun acide gras péroxydé de cuisson, ni réaction de Maillard oxydative, mais le goût....bof

Le filet de poulet cuit sans peau sur les tables Ciqual donne 1.76g de lipides aux 100g  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] dont 0.55g d'AG (31%), 0.43g d'AGPIs (24% on est au dessus des tables USDA) dont :

AG 18:2 9c,12c (n-6), linoléique (g/100g) 0.37
AG 18:3 c9,c12,c15 (n-3), alpha-linolénique (g/100g) négligeable 
AG 20:4 5c,8c,11c,14c (n-6), arachidonique (g/100g) négligeable
AG 20:5 5c,8c,11c,14c,17c (n-3) EPA (g/100g) négligeable
AG 22:6 4c,7c,10c,13c,16c,19c (n-3) DHA (g/100g) négligeable
Le poulet que je consomme est "la nouvelle agriculture", faisant partie du label bleu blanc coeur, les valeurs nutritionnelles sont ici [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le poulet nouvelle agriculture lui donne 1.3 g de lipides aux 100g et j'en mange (environs 400-500g cuit) le lundi et mercredi, réparti le midi et le soir (trop compliqué de préparer des trucs différents pour le midi et le soir). Les viandes bleu blanc coeur sont nourries avec du lin, entres autres et sont donc réputées pour contenir des omégas 3 (d'origine végétale donc acide alpha linoléique = AAL ou ALA en Anglais). On remarquera sur le tableau qu'à quantité égale (100g) on a 8 fois plus d'omégas 3 dans la viande avec peau.

Quoi faire de tout ça ? Bonne question, voici ce que j'en pense mais comme d'hab, mon point de vue est discutable selon les éléments que je n'aurais éventuellement pas pris en compte (merci de vos critiques)

  • D'un coté on a des "bestioles" pas très bien nourries, voire malades (viande palote ou maquillée aux colorants) et "pleines" d'antibiotiques (les surrénales, thyroîde et tutti quanti n'aiment pas (perturbation endocrinienne) et le microbiote non plus --> à la longue affaiblissement des espèces amies et selon nourriture, montée en puissance des espèces opportunistes = risque de dysbiose + résistance aux antibiotiques)
  • De l'autre des animaux en forme avec une viande de bien meilleure qualité, mais qui a le désavantage de contenir beaucoup d'acides gras poly-insaturés, qui si je ne me trompe pas (corrige moi Luc) donne après cuisson des acides gras oxydés et nocifs (n3/n6) --> viande cuite à coeur oblige
  • Avoir de bons taux sérique des vitamines liposolubles, notamment la E, D2D3, la A (antioxydants)
  • Avoir un apport sûr avec un bon ratio d'omégas 3 et 6, en tenant-compte de ce qui est déjà fourni par l'alimentation...crue (oléagineux/huiles)
  • Avoir un bon apport d'acide oléique...cru et...bio, ça aide à maintenir un bon ratio LDL/HDL (mauvais/bon cholestérol)
  • On peut raisonnablement faire le choix de consommer des filets de poulet ou de dinde sans peau de type nouvelle agriculture pour les bons apports en protéine 2x/semaine et se faire un poulet entier de temps en temps
  • Bannir les autres viandes de qualité médiocre, ou dont aucune précision sur quoi que ce soit, nourriture & conditions d'élevage, ne sont précisés sur l'emballage.
  • Le tout accompagné de légumes, légumes racines, crus et cuits, ainsi que des fruits pour avoir de bons apports en minéraux, stérols végétaux, anti-oxydants, d'eau pour la digestion et la fluidité du transit, etc... sans oublier la fibre, fermentée dans le colon par les bonnes bactéries, apportant du coup du béta-carotène (précurseur du rétinol (vitamine A), de la vitamine K1 pour la coagulation/anti-coagulation sanguine et des acides gras à chaine courte (énergie notamment) dont le butyrate semble être le plus important pour l'intestin

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | Microbiote & commentaires / [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | Aliments histamine & teneurs |
darky35
darky35
Accro
Accro

Messages : 340
Date d'inscription : 05/08/2019

Revenir en haut Aller en bas

Perfect Health Diet - Jaminet - Page 2 Empty Re: Perfect Health Diet - Jaminet

Message  Luc le Sam 9 Nov 2019 - 16:37

Darky a écrit:Comment la viande est cuisinée : vapeur serait le plus sain car aucun acide gras péroxydé de cuisson, ni réaction de Maillard oxydative, mais le goût....bof
On peut cuisiner avec un four à la vapeur. Mais ce n'est pas dans mes moyens  Rolling Eyes
Plus sérieusement, on saisit la viande et on poursuit le reste de la cuisson différemment. C'est ce que je fais pour un rôti de canard, rosé. Je ne mange plus du poulet; je mange du coquelet (jeune poule). Même principe et je le cuis dans de l'huile de coco, coupé en deux. Pas trop souvent la volaille car elle est souvent nourrie au maïs (oméga-6), et il faut penser à rééquilibrer les acides aminés (thyroïde). De préférence élevée en liberté. Une fois semaine. le boeuf, je choisis de préférence du steak veiné de gras. On dit "persillé". Je prends souvent du steak irlandais chez carrefour 8-10 € pour 330 gr. Je fais 3 portions pour amortir.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Je le mange souvent cru, avec du sel de mer, coupé en petite bouchées. 80 gr est suffisant.
Si je le cuis, il est bleu. Sortir 1 H avant du frigo. Salez seulement en fin de cuisson.
Je prends souvent aussi un tranche de veau osso bucco. je fais saisir, puis je couvre d'une sauce tomate avec petits légumes (carotte, oignon), que j'ai en réserve par portion de +/ 250 gr, congelée. C'est la moelle qui m'intéresse.
Le poisson, c'est souvent 2 ou 3 fois semaine, selon les portions (330 gr de plie / aiglefin apportent 6 filets). 2 filets cuits à la vapeur, sur un lit de tomates séchées et nappé d'une noquette de beurre cru ou ghee.
Paul et Shou-Ching Jaminet disent que ce n'est pas un problème si on ne sait pas s'offrir de la viande bio. C'est mieux mais ce n'est pas indispensable pour recouvrir la santé, pourvu qu'on fasse le tri (pas de toxines). Quand on dit bio, il faut comprendre "élevage respectueux", en liberté, etc.
PS: J'ai aussi des filets de poulet au congélo. Je fais alors une genre de soupe miso; j'ajoute des légumes surgelés, à peine réchauffés, et un demi-filet de poulet saisi à la poêle, par personne. Je finis la cuisson au wok.


Dernière édition par Luc le Sam 9 Nov 2019 - 17:15, édité 2 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 8353
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Perfect Health Diet - Jaminet - Page 2 Empty Re: Perfect Health Diet - Jaminet

Message  Luc le Sam 9 Nov 2019 - 17:09

Darky a écrit:De l'autre des animaux en forme avec une viande de bien meilleure qualité, mais qui a le désavantage de contenir beaucoup d'acides gras poly-insaturés, qui si je ne me trompe pas (corrige moi Luc) donne après cuisson des acides gras oxydés et nocifs (n3/n6) --> viande cuite à coeur oblige
Tout dépend du temps et de la température.
Partons du principe que ce n'est pas une saucisse grillée à la poêle, ni une caille cramée. Là, c'est super toxique (hydrocarbures aromatiques polycycliques).
Pour modifier les acides gras polyinsaturés en acides gras trans (qui leurrent le système), il faut déjà les chauffer fort ou longtemps. Tout est relatif et dépend du degré de protection de l'huile (...).
Mais les phénols sont transformés à partir de 160° C. On ne parle évidemment pas de l'huile de friture réutilisée plus de 3 ou 4 fois.
Si les acides gras AGPI sont oxydés, ils forment des MDA (Malondialdehyde) qui sont incorporés dans les tissus et altèrent ensuite le DNA.
Pour contrecarrer les effets de l'altération des AG polyinsaturés, très fragiles, même à la T° du corps, il faut ingérer 15 à 20 Ui de vit E par jour, avec du bêta carotène issu des aliments (5 à 10 mcg). Savez-vous que la vitamine E a la capacité de transformer un acide gras insaturé en acide gras saturé. Pas seulement de l'apha-tocphérol, hein. Il faut au moins 2 isomères (alpha et gamma).
Perso, je mets des épices dans mon huile d'olive (romarin, thym, origan) quand je badigeonne une viande à rôtir / saisir. Super efficace contre l'oxydation.
PS: Il vaudrait mieux vous contenter de n'ingérer que 10 gr maxi d'AGPI par jour, avec un ratio 1/1 à 1/3 pour les oméga-3 et 6. (...).

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 8353
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Perfect Health Diet - Jaminet - Page 2 Empty Les graisses saines monoinsaturées et saturées

Message  Luc le Sam 9 Nov 2019 - 19:54

Chapitre 12 : Les graisses saines : AGS et AGMI
Les graisses saturées et monoinsaturées peuvent être consommées en toute sécurité, même en grande quantité.
• Ce sont les macronutriments les plus ajustables de notre alimentation: la quantité consommée peut être ajustée à la hausse ou à la baisse pour satisfaire l’appétit.
• Dans les régimes amaigrissants limités en calories, ce sont les macro-nutriments à modérer, vu que les autres paramètres sont déjà optimisés.
Le bon mélange de macronutriments serait (limites minimales) :
- environ 500 calories de glucides
- Environ 300 calories de protéines (ajustable : 15 % = 75 à 90 gr de protéine)
- Environ 500 calories de matières grasses — aussi faibles que possible en acides gras oméga-6, et en ajustant les micronutriments associés aux lipides (vitamines liposolubles et choline) car vous allez vivre sur les réserves (triglycérides) dans un régime amaigrissant.

Les limites supérieures toxiques sont 600 calories par jour pour les protéines (150 gr de protéines), pour autant que vous éliminiez bien par les reins. (Regardez la couleur de vos urines).

Les graisses AGS et AGMI sont « safe » car non toxiques, même en plus hautes quantités car le corps peut s’adapter (si on lui en laisse le temps, ndlr). Ce sont les graisses structurelles essentielles du corps humain, qui constituent 75 à 80% des acides gras de la plupart des cellules. On y va progressivement et on écoute ses sensations lorsqu’on modifie son alimentation.
PHD indique que ces graisses sont à privilégier * comme énergie primaire, vu qu’elles ne laissent pas de résidus toxiques, et vu qu’elles peuvent être utilisées dans leurs formes primaires que sont les triglycérides et les phospholipides.

* NDLR : On ne mettra pas tout le monde d’accord. OK pour les favoriser, avec un léger apport de glucides ; du moins en alternant les modes... Mais de là à dire que ces graisses sont plus propres, c’est ignorer qu’il y a un facteur limitant. C’est donc un raccourci Wink Voir Chris Masterjohn pour approfondir. Ce n’est ni tout ou rien. C’est un mix à optimiser Mais c’est d’accord car on ferait bien de favoriser la lipolyse entre 2 repas. C’est juste que l’explication de PHD est tirée par le cheveux. Sinon, oui, le processus de carburation des AGS et des AGMI est propre (pas de résidus autres que de l’eau, du CO2 et de la chaleur). Et nous avons une sacrée réserve dans les adipocytes, au moins pour 60 jours

Vidéo à 15:44 Ketogenesis Isn’t All About Carbs and Insulin.
& “Fat burns in the flame of carbohydrate.”
“Fat burns in the flame of carbohydrate” means that acetyl groups derived from fat during beta-oxidation can only enter the TCA cycle to be fully metabolized for energy if sufficient OAA can be derived from carbohydrate".
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Read the transcript provided by Cassandra Barns. * (C’est assez complexe. Laissez tomber maintenant).
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 8353
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Perfect Health Diet - Jaminet - Page 2 Empty Attention aux ox-LDL

Message  Luc le Sam 9 Nov 2019 - 19:56

Il faudrait éviter de relarguer constamment les acides gras dans la circulation sanguine (FFA) car ces molécules sont chimiquement très réactives. C’est différent du déstockage des triglycérides qui sont empaquetés dans des VLDL (chylomicrons).
Pour améliorer le profil lipidique, et par conséquent notre cholestérol (avec peu de ox-LDL), il faut éviter de consommer en excès des AGMI et de dépasser les besoins en glucides, selon le niveau de carburation. Nous ne sommes pas tous égaux, à ce niveau.
Pour les athlètes, les proportions optimales de macronutriments pour la construction musculaire consistent à manger des glucides à environ 30% des calories, des protéines et des lipides dans les proportions que l'on trouve dans le corps. Cela correspond à un régime alimentaire avec 30% de glucides, 18% de protéines et 52% de matières grasses. Mais la graisse consommée doit être faible en AGPI et donc élevée en AGS et AGMI.
Il y a aussi intérêt à varier la prise de glucides (25 % en plus ou en moins) selon les jours d’entrainement ou non. Plus d’info dans le paragraphe suivant.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 8353
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Perfect Health Diet - Jaminet - Page 2 Empty Un régime high-fat stimule la testostérone

Message  Luc le Sam 9 Nov 2019 - 19:59

How High-Fat Diets Produce Muscle Gain
A few scientific studies indicate how high SaFA and MUFA intake causes muscle gain:
• Testosterone promotes muscle growth,5 and in men testosterone levels are proportional to dietary fat intake.6
• Higher-fat diets inhibit muscle breakdown, preserving muscle.7
• Growth hormone is the main muscle-promoting hormone and is released during fasting.8 Fasting closely resembles the adoption of a “carnivore strategy” diet of 74 percent fat, 26 percent protein, 0 percent carbs. Eating a low-carb, high-fat diet, which reproduces the fasting pattern of gene expression, increases growth hormone release during the overnight fast. A moderate-carb majority-fat dietary pattern reduces hunger, causing people to spend more time in negative caloric balance and thereby promoting growth hormone release.
Growth hormone is increased not only by a high-SaFA-and-MUFA diet but also by consumption of shorter-chain (10- and 12-carbon) saturated fats.9

=> Traduction via google translate si besoin, avec Google Opera ou Google Chrome sinon vous serez bloqué (mail à fournir). Evil or Very Mad
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Fin du chapitre 12.
A suivre: Medium-Chain Fats and Therapeutic Ketogenic Diets
Suite sur ce lien, si vous voulez sauter les commentaires des forumeurs
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Luc le Dim 10 Nov 2019 - 18:33, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 8353
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Perfect Health Diet - Jaminet - Page 2 Empty Re: Perfect Health Diet - Jaminet

Message  alexenforme le Sam 9 Nov 2019 - 20:10

Très interessant toutes ces informations.
Paul Jaminet est trés à l'écoute. J'ai discuté plusieurs fois avec lui sur Facebook.

Ps:
J'ai vu par hasard sur youtube une vidéo sur la cuisine et l'instinctothérapie.
As tu lu le livre de dominique Guyaux sur l'alimentation sensorielle raisonnée ?
alexenforme
alexenforme
Déjà contaminé
Déjà contaminé

Messages : 64
Date d'inscription : 03/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Perfect Health Diet - Jaminet - Page 2 Empty Re: Perfect Health Diet - Jaminet

Message  Luc le Sam 9 Nov 2019 - 20:19

alexenforme a écrit:
J'ai vu par hasard sur youtube une vidéo sur la cuisine et l'instinctothérapie.
As tu lu le livre de dominique Guyaux sur l'alimentation sensorielle raisonnée ?
Oui, voir sur ce post les commentaires et plus avant un compte-rendu du livre.
"L'éloge du cru" - Dominique GUYAUX (livre). Top Perfect Health Diet - Jaminet - Page 2 3390219231 Perfect Health Diet - Jaminet - Page 2 3390219231
PS: Dominique Guyaux fait partie des membres de ce forum.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 8353
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Perfect Health Diet - Jaminet - Page 2 Empty Régime cétogène thérapeutique

Message  Luc le Dim 10 Nov 2019 - 18:28

Chapitre 13: les Acides Gras à chaîne moyenne et les régimes cétogènes thérapeutiques
Une ou deux cuillères à soupe d'huile de noix de coco par jour peuvent être bénéfiques pour tout le monde.
Un régime cétogène est thérapeutique pour certaines conditions, notamment les troubles neurologiques.
Les acides gras à chaîne courte (moins de 6 carbones) et à chaîne moyenne (6 à 12 carbones) représentent environ 58% de l'huile de noix de coco, 54% de l'huile de palmiste (14%) et 14% du beurre.

La plupart des gens mangent peu de ces graisses. Les meilleures sources végétales n’ont jamais fait partie du régime alimentaire occidental et le beurre a été remplacé par des huiles végétales.

Pour tout le monde: deux cuillères à soupe par jour?
Le lait maternel fournit environ 10% des calories grasses (6,5% du total des calories) sous forme de graisses à chaîne courte et moyenne. Deux cuillères à soupe d'huile de noix de coco fournissent environ 140 calories de graisses à chaîne moyenne, soit environ 6% du total des calories pour la plupart des gens.

La composition du lait maternel est-elle un bon indicateur de la quantité d'huile de noix de coco que nous devrions consommer? Poser la question, c’est déjà un début de réponse! Wink
En raison de leur capacité à être diffusées dans le cerveau, les cétones constituent un carburant alternatif pour les neurones.

Régimes cétogènes thérapeutiques
Les cétones sont spéciales: elles sont fabriquées à partir de graisses et peuvent être brûlées pour produire de l’énergie, tout en ne nécessitant pas de transport à travers le sang et les cellules comme les autres graisses. Au lieu de cela, ce sont de petites molécules hydrosolubles qui diffusent / passent à travers les membranes cellulaires. Elles atteignent les mitochondries et sont métabolisées en énergie sans aucun processus de transport actif. De plus, les cétones ont besoin de moins d'oxygène pour produire de l'énergie.

Cela signifie que même lorsqu'une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral prive le cœur ou le cerveau du glucose, des graisses et de l'oxygène qu'elle transporte, les cétones peuvent toujours atteindre les tissus privés de sang et les nourrir. Les cétones ont montré des perspectives prometteuses comme traitement de l’accident vasculaire cérébral et de la crise cardiaque. Cela rend les cétones particulièrement intéressantes pour les troubles neurologiques, en particulier les déficiences génétiques du métabolisme du glucose.

Les lecteurs de Perfect Health Diet ont guéri ou grandement amélioré un certain nombre de troubles neurologiques en utilisant la variante cétogène de notre alimentation, notamment les migraines, la dépression, l’anxiété, les troubles obsessionnels compulsifs et les troubles de la personnalité limite (borderline). Les personnes souffrant de migraine devraient essayer un régime cétogène. (1)

Régime cétogène pour le cancer
Les cellules cancéreuses sont capables d’adapter leur mode de fonctionnement. Cependant, les régimes cétogènes peuvent toujours constituer un complément précieux à la chimiothérapie. Le jeûne précédant la chimiothérapie réduit la toxicité vis-à-vis des cellules normales mais augmente la toxicité vis-à-vis des cellules cancéreuses. (52) Le jeûne est aussi cétogène et un régime cétogène pourrait avoir le même effet pendant la chimiothérapie.

Régime cétogène pour les désordres intestinaux (avec témoignages de patients)
Préambule (NDLR) : Ce n’est pas supprimer totalement les glucides qu’il faut faire mais les modérer (200 -240 K/cal au début). Et il faut déterminer le carburant le mieux adapté en fonction de la partie de l’intestin qui est atteint. On n’apporte pas le même type de carburant dans la 1ère partie de l’intestin (intestin grêle) que dans la 2ème partie (gros côlon).  Fin du préambule.

Les maladies de l’intestin, elles aussi, bénéficient souvent d’un régime pauvre en glucides. En général, les maladies intestinales sont dues à des infections et les agents pathogènes intestinaux dépendent généralement des glucides pour leur énergie. Ainsi, un régime à faible teneur en glucides peut aider à affamer les agents pathogènes.
Dans tout régime alimentaire pauvre en glucides, la génération de cétones améliore la sécurité alimentaire en fournissant aux neurones un carburant alternatif au glucose.

Les infections de l’intestin grêle (1ère partie de l’intestin), qui sont généralement à l’origine du SIBO, de la maladie de Crohn et du reflux acide / RGO, bénéficieront généralement de l’évitement du fructose et d’autres sucres simples. Étant donné que les aliments traversent l'intestin grêle assez rapidement, les sucres simples sont les plus disponibles pour les agents pathogènes de l'intestin grêle. Le glucose est le sucre le moins dangereux, car il est bien absorbé par les cellules humaines de l'intestin grêle.

Les infections du gros intestin, qui provoquent le syndrome du côlon irritable, la colite ulcéreuse et d’autres troubles du côlon, sont généralement nourries par des amidons, des fibres et des sucres non digestibles (les fermentescibles oligo-, di- et monosaccharides, les féculents et les polyols, appelés «FODMAP»). Les sucres simples, tels que le dextrose, le sirop de riz et le miel, peuvent être les meilleures sources de glucides dans ces conditions. Le régime en glucides spécifiques définit les aliments qui, selon l'expérience, sont les plus susceptibles d'être tolérés dans ces conditions.
Si les infections intestinales sont bactériennes, un régime cétogène à faible teneur en glucides facilite souvent le rétablissement.

Suivent plusieurs témoignages de lecteurs de PHD.

Comment implémenter un régime cétogène (en théorie)
Ce n’est pas une bonne idée d’affamer l’organisme avec un régime low-carb trop strict, comme il est souvent proposé dans les régimes cétogènes. Ce n’est pas nécessaire de descendre aussi bas dans les glucides, pour produire des cétones, et ça n’est pas tenable sur le long terme (effets secondaires).
Le meilleur moyen est de satisfaire les besoins ad hoc en glucides et en protéines et de générer des cétones non pas par la famine (jeûne), mais en consommant des quantités adaptées de graisses à chaîne moyenne (MCT). Ces graisses peuvent directement passer dans la circulation sanguine, et le foie peut directement les convertir en cétones, quel que soit le nombre de glucides dans le régime.

Dans une étude, avec des patients épileptiques et souffrant d’autres pathologies, les patients avec 240 K/cal de glucose et ceux avec un « régime zero-carb », les résultats ont été comparés. Dans les 2 cas, des cétones étaient produits par le foie. Le groupe glucose a eu moins de crises d’épilepsie. (2) Pour prévenir une déficience musculaire, il est souhaitable que l’apport en glucides et en protéines soit au moins égal à 600 calories.

NDLR :=> 50 à 80 gr de glucides et 70 à 100 gr de protéines. S’il y a 60 gr de glucides (240 K), il faut un apport complémentaire de 90 gr de protéines (360 K). 240 K + 360 K = 600 K/cal.
Le reste sera complété par des graisses, de préférence 50/50 entre les AGS et les AGMI. On modère très fort les AGPI (1 % maxi des calories pour optimiser les résultats. Plafond à 4 %, avec un bon ratio oméga-3 et 6, soit entre 1/1 et 1/3).


Dernière édition par Luc le Dim 10 Nov 2019 - 21:21, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 8353
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Perfect Health Diet - Jaminet - Page 2 Empty Un régime cétogène en pratique

Message  Luc le Dim 10 Nov 2019 - 18:32

Comment implémenter un régime cétogène (en pratique)
Voici une stratégie pour la mise en œuvre d'un régime cétogène:
Consommez au moins 200 calories de glucides par jour à partir d'amidons riches en fibres tels que le taro et la pomme de terre blanche. Mais éliminer les sources de fructose de l'alimentation; Le métabolisme du fructose épuise le foie en ATP et réduit sa production de cétones.
Consommez suffisamment de protéines pour atteindre un minimum de 600 calories de glucides et de protéines par jour. Supplémentation avec 5 grammes par jour d'acides aminés à chaîne ramifiée.
Consommez de grandes quantités de graisses à chaîne courte. Quelque part entre 500 calories (4 cuillères à soupe) et 1 500 calories (12 cuillères à soupe) d’huile MCT par jour peuvent être optimales.
S'engager dans le jeûne intermittent. Pendant un jeûne quotidien de seize heures, prenez de l'huile de MCT, mais aucun autre aliment sauf de l'eau et des électrolytes.
Mangez pendant une fenêtre quotidienne de huit heures (régime 16.8
)
Supplémentation avec divers nutriments, dont la vitamine C et le glutathion ou son précurseur, la N-acétylcystéine, ainsi que des vitamines impliquées dans la gluconéogenèse, telles que la biotine.
Enfin, à part l’huile MCT et les acides aminés à chaîne ramifiée, consommez des vrais aliments. Ne buvez pas de shake avec des nutriments purifiés ou isolés!
Cette stratégie devrait minimiser les risques tout en générant des cétones en abondance pour nourrir le cerveau et les nerfs.
Fin du chapitre 13.

Sources et Références
1) Migraine Sufferers Should Try a Ketogenic Diet
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] (a-e)
a. In 2013, the ketogenic diet was found to reduce migraine frequency in 90 percent of patients (study link).
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
b. Ketones block high concentrations of glutamate that are found in both migraine and epilepsy sufferers (study link).
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
c. The ketogenic diet, and many other diets that reduce processed foods, is extremely successful at reducing migraine. Avoiding top food triggers while on the ketogenic diet may greatly improve your chances of becoming migraine free (study links).
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
d. Eat home-made food. Histamine, tyramine (both biogenic amines) and glutamate are often present in manufactured foods. Each of these triggers raise glutamate and inflammation levels in the brain (study link).
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
e. Improve antioxidant levels to fight oxidative stress (vit C and Nac).

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 8353
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Perfect Health Diet - Jaminet - Page 2 Empty Régime et migraine: La cétose soulage 90 % des patients

Message  Luc le Lun 11 Nov 2019 - 14:51

Les personnes souffrant de migraine devraient essayer un régime cétogène
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
- évitez les allergènes (histamine, tyramine, glutamate) dans les aliments manufacturés.
- mangez du fait-maison avec un régime cétogène (avec un niveau de glucides et des protéines , soit 600 K/cal pour ces 2 éléments, le reste étant réparti 50/50 pour les graisses saturées et les graisses monoinsaturées) (1 % d'AGPI maxi). On commence progressivement. Adaptation nécessaire.
- apportez un niveau de cétones complémentaires (beurre de coco, huile MCT)
- apportez un niveau d'antioxydants ad hoc (Vit C et Nac)
- Incorporez le bouillon de volaille dans le menu (bone broth)
- aérez-vous l'esprit et pratiquez urne technique de détente (sophrologie, yoga, EFT).
Voir le post ci-avant pour d'autres sources.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 8353
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Perfect Health Diet - Jaminet - Page 2 Empty Les fibres peuvent être amicales ou nuisibles pour le microbiote

Message  Luc le Mar 12 Nov 2019 - 8:01

Chapitre 14: Les fibres
• Les fibres sont bénéfiques dans les quantités trouvées dans le régime PHD.
• Il n’y pas besoin d’un apport de fibres supplémentaires. Pour donner un ordre de grandeur, c’est +/ 25 gr.

Dans le corps humain, les bactéries sont dix fois plus nombreuses que les cellules humaines.

Ces bactéries peuvent être soit amicales soit nuisibles:
Des bactéries «probiotiques» coopératives facilitent la digestion, libèrent des nutriments et protègent l'intestin contre des agents pathogènes plus dangereux. On les appelle les bactéries commensales, càd hébergées par l’hôte. Elles forment le microbiome, le milieu dans lequel vit le microbiote. Auparavant, on l’appelait la flore intestinale. C’est pareil.
Des bactéries non coopératives et pathogènes volent des aliments et des nutriments, libèrent des toxines et envahissent le corps et causent ainsi des maladies infectieuses.
Une personne en bonne santé a environ un millier d'espèces de bactéries dans l'intestin; Les personnes atteintes de maladies intestinales comptent généralement moins de 750 espèces environ, car les bactéries pathogènes chassent certaines espèces probiotiques (2). Elles squattent alors la place habituellement dévolue aux bactéries favorables à l’organisme. La qualité [et la diversité] du microbiome jouent un rôle important au niveau de la santé.

Les fibres alimentaires — matières végétales non digestibles pour l’homme, mais digestibles par les bactéries intestinales — aident à déterminer la nature des bactéries intestinales. La quantité de fibres influence le nombre de bactéries vivant dans l'intestin et le type de fibres détermine les espèces qui s’y développent.

Supplémentation en probiotiques
Selon PHD, une supplémentation en probiotiques ne fournit pas la diversité requise lorsque les intestins sont chroniquement malades.
Probiotic supplements provide species of bacteria that flourish in infants who suckle breast milk; they are healthful species but make up only a small part of the adult gut microbiome. Such supplements are great for overcoming food poisoning but rarely supply the species a chronically unhealthy gut needs.”

Les aliments fermentés fournissent un éventail beaucoup plus large d'espèces bactériennes. La meilleure façon de fermenter: placez des légumes bio frais dans une saumure salée sans exposition à l'oxygène, et fermez le récipient hermétiquement pendant plusieurs jours jusqu'à ce que la saumure ait un goût sûre dû à l'acide. L’environnement acide, salé et sans oxygène est semblable à celui de l’intestin humain et créera un mélange sain d’espèces bactériennes.

PS : Mettez une soucoupe / un plateau sous le pot car ça peut déborder grave. Je ne fermerais pas le couvercle de manière hermétique (posé mais non scellé).
Dans les cas les plus complexes (IBS et obésité morbide), une transplantation fécale apportera les bactéries adéquates.


_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 8353
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Perfect Health Diet - Jaminet - Page 2 Empty Certaines fibres sont nocives

Message  Luc le Mar 12 Nov 2019 - 8:04

Les fibres nocives
Certaines fibres, comme celle des céréales, semblent être nocives. La fibre céréalière a deux problèmes majeurs. Elle contient des protéines toxiques telles que le gluten [ou le WGA*], que nous aborderons dans la troisième partie, et une partie de ces fibres est abrasive et peut blesser la paroi intestinale.
Un avis médical conventionnel recommande [pourtant] les fibres issues de céréales complètes malgré ces problèmes.

* WGA = Wheat Germ Agglutinin. C’est un type de protéine, de la classe des lectines, puet-être pire que le gluten en excès !  Les agglutinines sont des protéines caractérisées par leur capacité à former l'agglutination des globules rouges, càd un bloc de protéines scotchées. Les agglutinines font partie du mécanisme de défense naturel des graines. Nous n’avons pas non plus les enzymes pour découper et assimiler ces protéines.

Le Dr Paul L. McNeil explique:
Lorsque vous consommez des aliments riches en fibres, ils heurtent les cellules du tractus gastro-intestinal, déchirant ainsi leur enveloppe extérieure. Ce que nous disons, c'est que ces coups et ces déchirures augmentent le niveau de mucus lubrifiant. C'est une bonne chose.

C’est un peu paradoxal, mais ce que nous sommes en train de dire, c’est qu’une blessure au niveau cellulaire peut favoriser la santé du tractus gastro-intestinal dans son ensemble. (4)
Les fibres de grains entiers ont été testées dans le cadre d'un essai clinique, le DART (Diet and Reinfarction Trial), publié en 1989. Le groupe à teneur élevée en fibres consommait des grains entiers et avait doublé sa consommation de fibres, qui passaient ainsi de 9 à 17 grammes par jour.

Le résultat? Le nombre de décès dans le groupe à teneur élevée en fibres était 22% plus élevé au cours de l'étude, d’une durée de deux ans: 9,9% des personnes du groupe témoin sont décédées par rapport à 12,1% de personnes du groupe à teneur en fibres élevée (5).
Sources et références:
*) WGA: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[4] Quoted in Scientists learn more about how roughage keeps you “regular,” August 23, 2006, [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Hat tip to Dr. Michael Eades: A cautionary tale of mucus fore and aft, August 30, 2006, [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[5] Burr ML et al. Effects of changes in fat, fish, and fibre intakes on death and myocardial reinfarction: diet and reinfarction trial (DART). The Lancet 1989 Sep 30;2(8666):757–61, [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Hat tip to Stephan Guyenet: DART: many lessons learned, October 20, 2008, [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 8353
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Perfect Health Diet - Jaminet - Page 2 Empty Les bienfaits du butyrate

Message  Luc le Mar 12 Nov 2019 - 8:10

Les bienfaits du butyrate
L'intestin est un environnement anaérobie, ce qui signifie qu'il manque d'oxygène. Cela empêche les bactéries de métaboliser les graisses, les obligeant à dépendre des glucides, qui transportent leur propre oxygène. En tant que sous-produit de la fermentation des hydrates de carbone, les bactéries génèrent des graisses à chaîne courte telles que le propionate, le butyrate et l'acétate. Puisqu'ils ne peuvent pas exploiter ces graisses eux-mêmes, elles sont libérées dans le corps. Les graisses à chaîne courte provenant de bactéries intestinales sont la principale source d’énergie de certaines cellules intestinales appelées colonocytes (6) et peuvent répondre à 7% des besoins caloriques du corps entier. (7)
Le plus important de ces acides gras à chaîne courte est le butyrate, un acide gras saturé à 4 carbones. Le butyrate améliore la santé de nombreuses manières. Il:
prévient l'obésité. Le butyrate améliore la sensibilité à l'insuline et empêche les rats de devenir obèses ( 8 ). Ce dont les personnes obèses ont le plus besoin, c'est peut-être davantage de butyrate.
soigne l'intestin. Des suppléments de butyrate ou des lavements ont été utilisés pour traiter la maladie de Crohn et la colite ulcéreuse (5).
améliore l'intégrité de la barrière intestinale. Le butyrate diminue la perméabilité intestinale, empêchant ainsi l’entrée de toxines et de pathogènes dans le corps. (10)
Soulage la constipation. Une fibre de seigle qui augmente de 63% la production de butyrate par rapport au son de blé, multiplie par 1,4 le nombre de défécations hebdomadaires, ramollit les matières fécales et facilite la défécation (11).
Prévient le cancer du côlon. Le butyrate induit la différenciation des cellules cancéreuses en type normal (12) et empêche les mutations causant le cancer (13). Sa protection contre le cancer du côlon est renforcée par l'huile de poisson (DHA). (14)
Retarde la neurodégénérescence. Tout comme ses cousins, les corps cétoniques, le butyrate améliore la fonction nerveuse et la survie dans des modèles de souris murines de plusieurs troubles neurologiques, y compris la maladie de Huntington. (15)
Améliore les marqueurs cardiovasculaires. La supplémentation en butyrate chez le rat abaisse les taux de cholestérol, de triglycérides et d'insuline à jeun dans le sang.
Réduit les effets néfastes du diabète. Le butyrate stabilise la glycémie chez les rats diabétiques. (16)
Réduit l'inflammation. Le butyrate régule à la baisse les cytokines inflammatoires et calme le système immunitaire. (17)
Favorise la guérison des tissus. L'injection de butyrate, d'hyaluronane et de vit. A dans le cœur de rats victimes d'une crise cardiaque « permettait une réparation et une récupération cardiovasculaires importantes ». 18

Compte tenu de tous ces avantages, on se demande pourquoi le butyrate n'est pas couramment disponible sous forme de complément alimentaire. Il convient de noter que le butyrate représente 3 à 5% du beurre: preuve supplémentaire que la nature a inclus dans le lait maternel les ingrédients les plus nutritifs.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 8353
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Perfect Health Diet - Jaminet - Page 2 Empty Les fibres saines

Message  Luc le Mar 12 Nov 2019 - 8:42

Les fibres saines
Bien que la fibre du son des céréales soit nocive, deux types de fibres semblent être extrêmement bénéfiques: l'amidon résistant et la pectine. Ce sont aussi les types qui génèrent le plus de butyrate. (19)
L'amidon résistant est l'amidon non digestible par les enzymes digestives humaines. Les pommes de terre contiennent naturellement beaucoup d'amidon résistant. Mais tous les féculents peuvent former de l'amidon résistant après cuisson et refroidissement. La cuisson gélatinise l'amidon sous une forme facilement digérée par l'amylase humaine; mais si on le laisse refroidir, une partie de cet amidon gélatinisé se transforme en amidon résistant.
Les régimes riches en amidon sont associés à de très faibles taux de cancer du côlon, même s'ils contiennent très peu de fibres naturelles (20). La raison en est probablement que le butyrate issu d'amidon résistant formé après la cuisson protège du cancer du côlon.
La pectine, les gommes et le mucilage, couramment appelés fibres hydrosolubles ou fibres visqueuses, sont courants dans les fruits et les légumes tels que les pommes et les tomates. Ils semblent protéger de l'athérosclérose (21). Les baies peuvent constituer une source particulièrement intéressante de pectine, car elles contiennent souvent des agents antimicrobiens qui améliorent la flore intestinale. Par exemple, les myrtilles réduisent la population de bactéries pathogènes tout en nourrissant les bactéries probiotiques. Les cosses de myrtilles prises avec des probiotiques entraînent une augmentation du butyrate dans la circulation sanguine, et la fibre de myrtille est plus bénéfique que le son de seigle ou d'avoine. (22)
La cellulose est probablement une autre forme de fibre utile. Les aliments riches en cellulose comprennent les courges (citrouille, courgette, courge poivrée, courge musquée) et des légumes à tige tels que le céleri ou le bok choy.
NDLR : Ok pour les baies mais avec modération (graines) et plutôt les mûres et les myrtilles que les groseilles. Les graines concentrent les toxines pour éviter que les prédateurs en abusent. Si les graines aboutissent intactes dans les selles, c’est acceptable, sinon on modère la fréquence.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 8353
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Perfect Health Diet - Jaminet - Page 2 Empty Quantité de fibres optimale et endotoxines

Message  Luc le Mar 12 Nov 2019 - 8:47

Il y a une quantité optimale de fibres
La biologie indique que notre corps fonctionne de manière optimale avec une quantité de fibres ni en trop ni trop peu.
La fibre est un aliment pour les bactéries intestinales et la consommation de plus de fibres signifie la création de plus de bactéries intestinales.
Il y a cependant certains inconvénients à avoir plus de bactéries intestinales [que ce qui est requis]. En plus de générer des acides gras bénéfiques à chaîne courte, ils génèrent des endotoxines - des lipopolysaccharides qui stimulent une réponse immunitaire.

Le corps humain régule les populations bactériennes et les niveaux d'endotoxines
Les endotoxines sont liposolubles et sont transportées dans le corps par les graisses alimentaires. Le système immunitaire surveille les niveaux d’endotoxines et essaie de les maintenir, ainsi que la population bactérienne qui les produit, à un niveau approprié:
• Lorsque les niveaux d'endotoxines sont élevés, le système immunitaire attaque les bactéries intestinales avec des peptides antimicrobiens afin de réduire leur population.
• Lorsque les niveaux d'endotoxines sont bas, le système immunitaire se détend pour laisser proliférer les bactéries intestinales.

Il se trouve que la raison pour laquelle les antibiotiques sont souvent à l'origine d'infections pathogènes est que, en éliminant les bactéries probiotiques, les antibiotiques réduisent les niveaux d'endotoxine et amènent les cellules immunitaires à baisser la garde. Cela facilite l'envahissement du corps par les agents pathogènes (23).

Si le système immunitaire cible un certain niveau de bactéries intestinales, un excès de fibres ne créera pas plus de bactéries intestinales ; cela conduira à plus de «naissances» de bactéries à mesure qu'elles se nourrissent de fibres, mais également à plus de «morts» du fait que le système immunitaire s'efforce de contenir la population bactérienne. Cela signifie qu'avec un apport élevé en fibres, l'intestin sera exposé à davantage d'endotoxines bactériennes et à l'inflammation générée par l'activité immunitaire.

Les bactéries intestinales ont également besoin d'un régime équilibré
Les bactéries ont non seulement besoin de glucides pour se nourrir, mais également d'autres nutriments: des phospholipides pour leurs membranes, des acides aminés pour leurs protéines, des minéraux pour leurs enzymes. Et les bactéries intestinales bien nourries sont plus susceptibles de coopérer de manière probiotique avec leur hôte.

C’est peut-être une raison pour laquelle les noix sont saines. Il a été démontré que les graisses d'amandes, par exemple, aident les bactéries probiotiques à prospérer. Les avantages des amandes sont perdus lorsque la matière grasse est retirée. (24)

Si les bactéries intestinales ont besoin de graisses, et si leur apport en graisses améliore la santé de l'intestin, les régimes pauvres en graisses et en glucides peuvent « saboter » l'intestin en créant une pénurie de graisses nourrissantes pour les bactéries intestinales. Un régime pauvre en glucides et riche en graisses créera une population de bactéries intestinales plus petite mais en meilleure santé.

Peut-être que la meilleure fibre ne provient pas de la nourriture
Des travaux récents ont montré que les souches probiotiques qui se développent chez les nourrissons, comme B. bifidum, sont capables de digérer le mucus humain (25). Cela soulève la possibilité fascinante que nous n’ayons peut-être pas besoin de fibres pour maintenir la flore intestinale en probiotiques.

La mucine, le composant principal du mucus, est une glycoprotéine composée d'une protéine liée aux sucres. Il se peut que le mucus intestinal, comme le lait maternel humain, soit conçu pour nourrir des espèces de bactéries favorables, leur permettant de supplanter les souches pathogènes de la couche de mucus adjacente aux cellules humaines. Des biofilms de bactéries probiotiques colonisent fortement la couche de mucus intestinal. (26)

La capacité du mucus intestinal à maintenir des bactéries probiotiques dans l’intestin suggère que nous ne devrions pas craindre de perdre nos « bonnes bactéries » pendant un jeûne. Notre corps a les moyens de les nourrir, même lorsque nous ne mangeons pas.



_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 8353
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Perfect Health Diet - Jaminet - Page 2 Empty Amidon résistant, pectine et cellulose à optimiser?

Message  Luc le Mar 12 Nov 2019 - 8:50

A retenir
Il semble que le niveau approprié de fibres soit situé entre 0.7 et 1.2 % de l’énergie apportée. Les essais cliniques montrent que 1% de l’énergie sous forme de fibres peut être le niveau presque parfait à atteindre, ce qui démontre aussi que la santé peut être améliorée en augmentant ou en diminuant la consommation de fibres.

D’autre part certaines études ne démontrent pas toutes les mêmes effets bénéfiques parmi la population. Cela peut être dû au type de fibres (all bran Vs amidon résistant), au meilleur statut social et d’éducation. Certaines catégories ont tendance à manger davantage de fastfood, plus de sucres et de fibres issues des céréales raffinées, et moins de fibres issues des fruits et légumes.

Il est raisonnable de penser qu'une consommation modérément accrue d'amidon résistant et de fibres issues de fruits, de baies et de légumes peut apporter des avantages pour la santé. En effet, certains lecteurs de PHD ont signalé les avantages d'une consommation accrue d'amidon résistant (voir « Reader Reports »).

Reader Reports (les lecteurs rapportent) :
La plupart des études sur l'homme indiquent que 20 à 40 grammes d’AR (amidon résistant) par jour offrent un bénéfice maximal. J'ai trouvé que pour atteindre cette quantité avec PHD, je devais manger certains féculents crus, car le riz cuit et refroidi ne contient que 5 g d’AR par tasse, et une pomme de terre cuite et refroidie en contient environ 8 g, de sorte qu'un régime avec des aliments PHD pourrait fournir 13 g d’AR par jour. Mais une pomme de terre crue contient environ 50 g d’AR, une banane verte de taille moyenne en contient 15 g et les plantains non mûrs environ 100 g d’AR par plantain.

J'ai trouvé que le moyen le plus simple d'obtenir l’AR était d'acheter de l'amidon de pomme de terre non modifié (cru) et de le mélanger à des aliments tels que le yogourt. 4 cuillères à soupe fournissent 35 g d’AR. Je mange aussi des chips de plantain cru, séchées et salées, des bananes vertes et quelques tranches de pomme de terre crue à l'occasion.

Depuis plusieurs mois, j'essaie d'obtenir 20 à 40 g / jour d’AR. J'ai observé une baisse de la glycémie à jeun de 110/120 vers 90. Le taux de cholestérol HDL est passé de 35 (en novembre 2012) à 59, la semaine dernière ; le LDL est passé de 150 à 130, et les triglycérides de 60 à 50.

À ma connaissance, aucun régime ou plan alimentaire n'inclut les amidons résistants. Je pense qu'adhérer au régime PHD et cibler l’AR dans la fourchette de 20 à 40 grammes par jour est la solution miracle que nous recherchions en termes de contrôle de la glycémie, de cholestérol et de santé intestinale globale. —Tim Steele (dixit Tatertot ’), Fairbanks, Alaska.
Fin du « Reader Reports ».



_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 8353
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Perfect Health Diet - Jaminet - Page 2 Empty Modérez les fibres si leaky gut

Message  Luc le Mar 12 Nov 2019 - 8:52

A retenir : S'en tenir à des quantités modérées de « fibres paléo »
Les recherches sur les bactéries intestinales, les fibres et leur influence sur la santé en sont encore à leurs débuts. Toute prescription spécifique pourrait être annulée par des recherches futures.
Cependant, quelques conclusions provisoires semblent justifiées:
Les aliments qui font partie de l'alimentation humaine depuis des centaines de milliers d'années — fruits, légumes et tubercules amylacés — constituent les sources de fibres les plus saines. Les aliments néolithiques, tels que les céréales, ont tendance à fournir des fibres nocives. Il semble que le principe Paléo soit valable: mangez ce que nos ancêtres paléolithiques ont mangé et évitez le reste.
Chez les personnes dont les intestins sont sains et empêchent les bactéries et leurs toxines de pénétrer dans le corps (étanchéité intestinale), les fibres alimentaires sont en général saines. Cependant, il n’est pas nécessaire de s’efforcer d’obtenir des fibres supplémentaires. Un supplément de fibres peut être déconseillé.
Une trop grande quantité de fibres peut nuire. Chez les personnes qui ont des intestins qui fuient (non étanches) et qui consomment beaucoup d’aliments riches en acides gras polyinsaturés ou en alcool, une trop grande quantité de fibres peut favoriser une «endotoxémie», un empoisonnement du corps par les endotoxines générées dans l’intestin. Les personnes souffrant de troubles intestinaux peuvent tirer avantage de l'obtention de graisses à chaîne courte telles que le butyrate à partir d'huile de noix de coco et de beurre et aussi en limitant les fibres pour limiter la production d'endotoxines.

Le régime Perfect Health, qui comprend environ une livre d'amidons sans danger (450 gr) et 1 à 2 livres de fruits et de légumes par jour, fournit probablement suffisamment de fibres pour une santé intestinale au top. Il est possible que la santé des intestins soit améliorée un peu plus avec un peu d'amidon résistant, à partir de pommes de terre crues ou de plantains verts.
Fin du chapitre 14.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 8353
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Perfect Health Diet - Jaminet - Page 2 Empty Re: Perfect Health Diet - Jaminet

Message  darky35 le Mar 12 Nov 2019 - 10:38

Des infos très pertinentes, notamment dans ce dernier post, merci Luc. J'ajouterais un chouilla mon grain de sel relativement aux fibres quelles qu'elles soient. Il y a des gens dans la population qui ont un colon trop long et d'autres qui ont des archées méthanogènes dans le colon, ce sont des "péteurs", rien de bien étonnant si ce n'est que dans leur cas il faudra

  • s'assurer d'une bonne étanchéité de la valve iléo-caecale au quotidien (valve séparant la partie terminale du grêle (quasiment dépourvu de bactéries) du colon (flore bactérienne), donc ne pas se retenir d'aller aux toilettes, sinon risque de défaut d'étanchéité. Dans le cas contraire => SIBO méthane, le plus problématique à tout niveaux
  • Contrôler ses apports en fibres quantitativement, car on ne peut erradiquer les archées du colon, pour cela il faudrait virer tous les biofilms, donc perte du microbiote, irréalisable tant que la transplantation fécale n'est pas autorisée et maîtrisée à 100%
  • Privilégier des fibres selon son ressenti, mais en consommantant quand même régulièrement les fibres prébiotiques, banane, avocat, noix, oignon, pommes, ail, betterave, Ricoré noir, etc...
  • Peut-être apporter une supplémentation d'Atrantil ( [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ) en commençant par un dosage max 9 gélules/jour pendant 10-15 jours, puis 2 avant les repas. Ca va permettre de diminuer la population des archées, à condition de ne pas charger sur les fibres (dose dépendant)
  • Envisager de se faire raccourcir le colon => gastro-entérologue
  • Eviter le grignotage, ce genre de population est plus sujet aux constipation, à chaque fois qu'on avale un truc après la digestion d'un repas (4-5 heures après) on coupe le complexe moteur migrant (les vagues neuro-musculaires d'intensité 1, 2 et 3 (les dernières les plus fortes) servant justement à éviter une stase dans le grêle. Si vous grignotez entre les repas, vous constiperez.
  • Boire suffisamment dès le matin, de préférence de l'eau afin de faciliter le travail du transit
  • Manger des pruneaux séchés (les faire tremper au moins 10 heures avant permet de les rendre plus digestes et efficaces) = association polyols + fructose = effet laxatif osmotique. Idem avec la pastèque.
  • Doucement sur le gluten et sur les produits laitiers, ils ralentissent le transit de différentes manières et sont source d'intolérances alimentaires, donc de complications au niveau du grêle.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | Microbiote & commentaires / [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | Aliments histamine & teneurs |
darky35
darky35
Accro
Accro

Messages : 340
Date d'inscription : 05/08/2019

Revenir en haut Aller en bas

Perfect Health Diet - Jaminet - Page 2 Empty Re: Perfect Health Diet - Jaminet

Message  Luc le Mer 13 Nov 2019 - 9:51

Mise en évidence
darky35 a écrit:
[*]1. Privilégier des fibres selon son ressenti, mais en consommant quand même régulièrement les fibres prébiotiques, banane, avocat, noix, oignon, pommes, ail, betterave, Ricoré noir, etc...
(...)
[*]2. Eviter le grignotage, (...)
[*]3. Boire suffisamment dès le matin, de préférence de l'eau afin de faciliter le travail du transit
(...)
[*]4. Doucement sur le gluten et sur les produits laitiers, ils ralentissent le transit de différentes manières et sont source d'intolérances alimentaires, donc de complications au niveau du grêle.
[/list]
1. Oui, il faut lever le pied si ça gargouille. Il faut adapter et y aller progressivement.
OK globalement pour les fibres citées, mais variez pour éviter les problèmes (...)
2. Quand vous grignotez vous nourrissez les bactéries qui sont avides de glucides. La régulation est moins bonne. D'où l'intérêt aussi du régime 16.8, dans cette optique.
3. Boire suffisamment, avec une eau pas trop chargée en chlore et NO3. Apport de choline pour optimiser la bile.



_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 8353
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Perfect Health Diet - Jaminet - Page 2 Empty Une consommation modérée d’alcool est saine

Message  Luc le Mer 13 Nov 2019 - 9:56

Chapitre 15 : L’alcool

Une consommation modérée d’alcool est saine, mais sécurisez-la
en mangeant une alimentation riche en graisses saturées
et en nutriments tels que la choline.

De nombreuses études ont montré qu'une consommation modérée d'alcool — une à trois boissons alcoolisées par jour — est associée à une bonne santé.
Une étude récente a suivi 1 824 adultes, initialement âgés de 55 à 65 ans, pendant 20 ans. Leur conclusion: « Les abstentionnistes et les grands buveurs [...] présentent un risque de mortalité accru de 51 et 45%, respectivement, par rapport aux buveurs modérés ». De nombreuses études antérieures ont montré des résultats similaires.
Mais nous pourrions trouver des facteurs constituant un biez à cette conclusion : Le niveau d’éducation et le contexte social (fumeurs, apports de fruits et légumes), le niveau d’exercices physiques, etc.
Des maladies spécifiques, telles que le diabète, peuvent bénéficier d'une consommation modérée d'alcool. (7)
Une consommation modérée est probablement un comportement sain. Si un ou deux verres d’alcool par jour vous procurent du plaisir, il n’y a aucune raison de ne pas vous laisser tenter.
Vous pouvez prendre certaines mesures pour garantir encore davantage que votre consommation d'alcool est sûre.

Ne mélangez pas l’alcool et les graisses polyinsaturées
Nous avons déjà mentionné que la stéatose et l’alcool (et un excès de fructose) ne font pas bon ménage avec les acides gras polyinsaturés. Les acides gras saturés protègent le foie contre l'alcool. ( 8 ) Il en va de même avec la choline.

L’alcool peut accentuer une dysbiose intestinale et déclencher une endotoxémie — un afflux important d’endotoxines provenant de bactéries de l’intestin relarguées dans la circulation sanguine (9). L’endotoxémie peut être modulée ou aggravée selon le type d’alimentation. PHD précise que l'endotoxémie est fortement aggravée lorsque le régime alimentaire contient beaucoup de graisses polyinsaturées, provenant par exemple d'huile de maïs et de saindoux industriel. (10) Les régimes pauvres en graisses polyinsaturées minimisent l'endotoxémie.*

* NDLR : IL faut nuancer. Un excès d’AGPI stimule le transport des endotoxines. Mais le cholestérol HDL est protecteur.
Les MCT (issu du coco) ne stimulent pas le transport des endotoxines. Les LPS peuvent ainsi être convoyées / incorporées dans les chylomicrons mais pas stimulées, contrairement à ce que certaines études effectuées à court terme indiquent. Voir détails sur le lien ci-dessous.
La lipoprotéine HDL est un des facteurs protecteurs : La lipoprotéine HDL protège contre l'inflammation en liant les endotoxines bactériennes qui ont atteint la circulation sanguine.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Les chylomicrons et les VLDL absorbent, se lient et aident à éliminer les endotoxines. Toutes sortes de stress et de malnutrition augmentent la tendance de l'endotoxine à s'infiltrer dans la circulation sanguine.
Le système immunitaire régule la présence et la diversité des bonnes bactéries intestinales. Mais lors d’un afflux (dysbiose) ou lors d’un excès de fibres (25 gr est optimal) qui fournit le substrat idéal pour la croissance, les lymphocytes sont envoyés à la rescousse pour éliminer les excès.
Notez que tout ce qui dépasse les besoins de l’organisme est considéré comme un excès. Ainsi 1% d'AGPI est considéré comme acceptable (+/ 20 gr).


_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 8353
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Perfect Health Diet - Jaminet - Page 2 Empty Pas d'alcool si vous digérez mal

Message  Luc le Mer 13 Nov 2019 - 9:58

Voici qques conseils pour une consommation saine d’alcool
Incluez du saumon ou des sardines dans votre alimentation pour les acides gras oméga-3, mais évitez de consommer de l'alcool les jours où vous consommez du saumon ou des sardines. La combinaison pourrait endommager votre intestin. Les meilleurs aliments à combiner avec un verre de vin ou un apéro ? Le Bœuf, l’agneau ou le poisson blanc.
Soyez bien nourri. Mangez du foie et des jaunes d'œufs pour obtenir de la choline et obtenez des antioxydants supplémentaires, en particulier de la vitamine C, pour favoriser la régénération du glutathion et protéger de l'oxydation des lipides.
Méfiez-vous des problèmes intestinaux. Si vous présentez des symptômes de dysfonctionnement du tube digestif, tels qu'un reflux acide, évitez l'alcool jusqu'à ce que vos intestins soient rétablis, en bonne santé.
Avec ces conseils, il devrait y avoir peu à craindre d'une consommation modérée d'alcool.
Fin du chapitre 15.

Sources :
7. Sluik D et al. Alcohol consumption and mortality in individuals with diabetes mellitus. British Journal of Nutrition 2012 Oct;108(7):1307-15, [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
8. Nanji AA et al. Dietary saturated fatty acids: a novel treatment for alcoholic liver disease. Gastroenterology 1995 Aug;109(2):547–54, [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] You M et al. Role of adiponectin in the protective action of dietary saturated fat against alcoholic fatty liver in mice. Hepatology 2005 Sep;42(3):568–77, [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Ronis MJ et al. Dietary saturated fat reduces alcoholic hepatotoxicity in rats by altering fatty acid metabolism and membrane composition. Journal of Nutrition 2004 Apr;134(4):904–12, [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 8353
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Perfect Health Diet - Jaminet - Page 2 Empty Re: Perfect Health Diet - Jaminet

Message  alexenforme le Mer 13 Nov 2019 - 12:27

Luc a écrit:
alexenforme a écrit:
J'ai vu par hasard sur youtube une vidéo sur la cuisine et l'instinctothérapie.
As tu lu le livre de dominique Guyaux sur l'alimentation sensorielle raisonnée ?
Oui, voir sur ce post les commentaires et plus avant un compte-rendu du livre.
"L'éloge du cru" - Dominique GUYAUX (livre). Top  Perfect Health Diet - Jaminet - Page 2 3390219231   Perfect Health Diet - Jaminet - Page 2 3390219231
PS: Dominique Guyaux fait partie des membres de ce forum.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Ok mais Luc clairement je vois que mentalement j'y arrive pas . Je me prends trop la tête à savoir quoi acheter et quoi manger.

Donc au final avec toute ton experience qu'est ce que tu me conseillerais de suivre comme alimentation sans prise de tête pour etre en forme?

J'ai relu le post sur éloge du cru je trouve compliqué l'application.
alexenforme
alexenforme
Déjà contaminé
Déjà contaminé

Messages : 64
Date d'inscription : 03/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Perfect Health Diet - Jaminet - Page 2 Empty Re: Perfect Health Diet - Jaminet

Message  Luc le Mer 13 Nov 2019 - 12:57

Alexenforme a écrit:Donc au final avec toute ton experience qu'est ce que tu me conseillerais de suivre comme alimentation sans prise de tête pour etre en forme?
Il n'y a pas une solution bien structurée qui marche dans tous les cas. Les anglo-saxons résument ça très bien: "No one size fits all"
On peut donner des points de repère, mettre en garde sur certains aspects (variez notamment), et on ensuite on cible des objectifs. On note dans un journal de suivi comment on a réagi, sur la durée, et ensuite on essaye de voir où ça nous mène.
- Je commencerais par écouter mes réactions quand j'ingère des aliments: tonus, T° corporelle, digestion, etc.
- Je m'informe comment optimiser la digestion. Et je modère ou supprime certains aliments qui contiennent trop de toxines. Là, il faut distinguer l'état du terrain (glycémie, hypo, digestion, énergie). Une bonne piste: On mange du fait-maison la plupart du temps. On mange les crudités en début de repas (...). On mange plutôt paléo (mais pas que).
S'il y a un problème d'intestins enflammés, on adapte: moins de cru, davantage de cuit vapeur, ...
- On se méfie de certains groupes d'aliments: noix & graines, légumineuses, etc.
- On varie pour éviter d'accumuler les contre-indications possible et les excès.
- On s'informe s'il y a une pathologie hormonale, en croisant les sources d'information. Ce n'est pas parce que RP affirme que le jus d'orange et le lait sont des sources intéressantes de glucides qu'il faut se lancer sur cette voie. On peut essayer, par palier et on voit comment le corps réagit.
mais je ne vais pas ingérer 1 litre de jus d'orange ou de lait pour obtenir mon quota de magnésium / potassium ou mon équilibre Ca/P.
Quand on augmente les Q et les fréquences, il faut analyser les aliments sous toutes les coutures ...
Il y a vraisemblablement du bon et parfois du moins bon dans plusieurs approches déjà citées.

je commencerais par me concentrer sur le petit déj et la matinée. et voir comment je réagis (en le notant et en faisant un bilan après 8 - 10 jours. Pas sur 3 jours. On peut bien sûr modifier plus rapidement les menus mais pas en tirer un règle générale.

PS1: PHD me semble pas mal, pas trop restrictif mais je ne le suivrais pas les yeux fermés.
80 % ok. Je le prendrais comme base et je l'adapterais selon mon ressenti.
PS2: Je me suis fais une grille pour noter les constantes:
T° corporelle au lever, petit déj, dej et dîner.
Pulsation cardiaque au repos, debout, et après des exercices cardio.
Niveau d'énergie: fluctue entre 5 et 7. Je suis satisfait à 7.
Je note aussi les prises de suppléments en rapport avec l'énergie: Vit B (Energin), Vit liposolubles  (Estroban), oxidal (methylène bleu, caféine, acide benzoïque).
Je note les cures: bicarbonate et anti-inflammatoires (celadrin, curcumin, salicine).


Dernière édition par Luc le Mer 13 Nov 2019 - 13:27, édité 2 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 8353
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Perfect Health Diet - Jaminet - Page 2 Empty Re: Perfect Health Diet - Jaminet

Message  alexenforme le Mer 13 Nov 2019 - 17:12

Merci pour les indications.
Je vais opter pour du PHD. Par contre le fait de peser ce n'est pas forcément ce qui va me plaire. J'aimerais un truc sans prise de tête voila ce qu'un ami de Paul m'a passé en Français.
J'en fait profiter le groupe.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
alexenforme
alexenforme
Déjà contaminé
Déjà contaminé

Messages : 64
Date d'inscription : 03/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Perfect Health Diet - Jaminet - Page 2 Empty Re: Perfect Health Diet - Jaminet

Message  Luc le Jeu 14 Nov 2019 - 7:57

Merci pour la pomme PHD qui reprend le régime en résumé, version française. Perfect Health Diet - Jaminet - Page 2 4179239413
Remarque: Attention à bien varier les sources de féculents, et de manière générale à éplucher tous les aspects d'un aliment si vous le mangez plus de 2 fois/sem.
Par exemple, les patates douces:
Les patates douces sont riches en acide phytique. IL faut des citrates pour les neutraliser (ou 100 ml de jus de citron par jour, délayé dans l'eau). (+ prévention lithiase).
Rappel: Il faut un peu de matière grasse avec un féculent. A la fin de la cuisson, après "ressuage", j'ajoute 1 à 2 càc de beurre de coco ou du ghee par portion.
Les tomates et les pommes de terre contiennent des solanines (=> solanacées: ouverture des jonctions serrées).
On évite la pelure des pdt et les jeunes pdt (vert).
Tout le monde ne supportera pas les tomates. on modère la fréquence si problème de digestion (graines).
On ne bannit pas pour autant les glucides simples. PHD est revenu sur son appréciation, sur son forum. Par exemple, le jus d'orange. Mais avec raison (glycémie) et selon le ressenti. 100-150 ml par portion me semble bien.
PS: Dans les féculents, il y a une partie de l'amidon qu'on appelle amidon résistant et qui est digéré / assimilé par les bactéries du gros côlon (2ème partie de l'intestin). Si vous fermentez (dysbiose), il faudra moduler. Temporairement, je diminuerais et j'espacerais les féculents riches en amidon, et je compenserais avec des glucides simples (saccharides et di-saccharrides), selon le ressenti. Ce serait bien aussi, à ce moment de "réviser" votre apport de glucides si vous vous situez au-delà de 40 % du total des calories.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 8353
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Perfect Health Diet - Jaminet - Page 2 Empty Optimiser les aliments comme source d'énergie

Message  Luc le Ven 15 Nov 2019 - 7:57

Chapitre 16 : Les meilleurs aliments pour obtenir de l’énergie (p171)
En résumé, PHD devrait apporter au minimum :
600 K/cal. de glucide par jour (150 gr de glucide).
Par exemple 1 livre (450 gr) d’ « amidon sûr » tels que les patates douces, ignames, taro, riz blanc, sagou, tapioca et pommes de terre ; et 1 livre de fruits, baies et légumes sucrés tels que les betteraves et carottes.
300 K/cal. de protéine par jour (75 gr de protéine).
Des protéines provenant de ¾ livre de viande, de poisson et d’œufs.
Le reste des calories viendra des acides gras (50/50 avec les AGS et les AGMI).

NDLR : On y va par palier et on alterne les modifs pour laisser le temps au système digestif de s’adapter.

Certains facteurs influent sur l’apport en glucides et en protéines:
• Les athlètes devraient consommer davantage de glucides, autant que besoin, ce qui est nécessaire pour s'adapter à l’intensité de l’entraînement. Ils peuvent également bénéficier de protéines supplémentaires.
• La consommation de quantités légèrement inférieures de protéines peut prolonger la longévité.
Les acides gras oméga-6 devraient être limités à moins de 4% des calories. Pour descendre à ce niveau, ne mangez aucune huile issue des graines; ingérez des huiles à faible teneur en oméga-6, comme le beurre et l'huile de noix de coco, et des viandes à faible teneur en oméga-6, telles que le bœuf, l'agneau, le poisson et les fruits de mer.
• Les graisses oméga-3 à longue chaîne (EPA et DHA) provenant de poissons d'eau froide tels que le saumon, les sardines et les anchois devraient être consommées pour équilibrer les oméga-6 dans les tissus. Jusqu'à une livre de poisson gras par semaine est susceptible d'être sain.
Les graisses saturées et monoinsaturées sont la source de calories la plus sûre – en fait, la seule source de calories non toxique à très fortes doses – et devrait fournir l'essentiel des calories. Le poisson, les crustacés, le bœuf, l'agneau et les matières grasses laitières telles que le beurre et la crème sont les meilleures sources animales; Le lait de coco et l'huile de coco sont d'excellentes sources végétales.
Deux cuillères à soupe d'huile de noix de coco (6 cuillères à soupe de lait de coco) par jour fourniront des graisses à chaîne courte pour protéger la santé de l'intestin, du foie, des nerfs, du cerveau et du système cardiovasculaire.
Plus de graisses à chaîne courte sont générées dans l'intestin en mangeant des fibres. La fibre doit être obtenue à partir des aliments «Paléo»: les amidons sans danger, les fruits et les baies, et les légumes, selon les goûts. Ce sont les sources de fibres qui génèrent le « portefeuille de bactéries intestinales » le plus sain, et [cela] entrainera la plus abondante production de graisses bénéfiques dans le côlon.

Classer les meilleurs aliments comme source d’énergie
Voici notre appréciation (grade) pour les aliments contenant des macronutriments.

Les meilleures sources d'énergie de source animale :
A poisson & crustacés
A Viandes de ruminant: bœuf, agneau, chèvre
A- Oiseaux sauvages ou gibier
B + œufs bio, canard ou oie de ferme
B Porc ou bacon (muscle ou poitrine), laitage entier; poulet fermier bio
C Poulet d'élevage industriel et leurs œufs
D Foie de porc, sang, intestins ou viandes de porc transformées telles que saucisses ou hot-dogs.

Nous recommandons de consommer des aliments de qualité A / A- de source animale cinq jours ou plus par semaine; les aliments d'origine animale de catégorie B pour varier; les aliments de grade C ou D rarement ou jamais.
Pour la variété des saveurs et une meilleure nutrition, mangez occasionnellement des abats ou de la viande de muscle est bien. Des bovins, ne mangez pas seulement le steak. La langue, le cœur, les rognons (reins), le foie, les tripes et les soupes à base d'os de bœuf et de tissus articulaires sont des aliments extrêmement sains.
Les œufs ne sont pas considérés comme un aliment usuel: ils n’obtiennent pas la meilleure note (B+ pour les produits bio, C pour les œufs industriels), mais nous les recommandons vivement comme source de micro-nutrition, comme nous le verrons dans la partie IV. C’est bien de manger trois jaunes d’œufs par jour, mais ne les utilisez pas comme source unique d’aliment protéiné / animal.  
Une partie de la viande de porc vendue dans les supermarchés, notamment le foie, le sang et les intestins, héberge des agents pathogènes susceptibles d'infecter les humains. Une cuisson minutieuse détruira les microbes, mais par prudence, nous recommandons d’éviter les parties de porc et les aliments transformés qui en sont issus.

Les meilleures sources d’énergie de source végétale
A Amidons sûrs: pommes de terre, riz blanc, taro, tapioca, sagou, patates douces, ignames, courges d’hiver (potiron).
A Plantes sucrées saines: betteraves, carottes, oignons, fruits, baies.
A- Noix faibles en oméga-6: macadamia, noix de coco.
B+ Noix modérées en oméga-6, avocat.
B Sarrasin; yucca / manioc / cassave.
C Noix et graines riches en oméga-6.
D Fèves; seigle, avoine; quinoa.
F Blé, maïs et autres céréales ; arachide (cacahuète)

Les aliments de catégorie A / A- devraient être les plantes qui fournissent la base de votre régime, consommées au moins cinq jours par semaine. Les aliments d'origine végétale de catégorie B peuvent être consommés occasionnellement, les aliments de catégorie C sont rarement consommés et les aliments de catégories D et F doivent être évités.
Les aliments d'origine végétale de catégorie A / A- sont principalement composés d'amidons sans danger, qui ne contiennent essentiellement pas de fructose, et de plantes sucrées saines, qui contiennent du fructose. Si vous mangez à peu près le même poids d'amidons sans danger et de plantes sucrées saines, sans sucres ajoutés, la consommation de fructose représentera environ 15% des calories en glucides, ce qui est un bon niveau.
Les aliments de catégorie A / A- se distinguent des aliments de catégorie B / C par leur teneur en oméga-6 et leur potentiel à contenir des toxines naturelles.
Les aliments de grade D et F sont généralement riches en toxines naturelles et nous les considérons comme dangereux, bien que certains (grade F) soient pires que ceux du grade D.
Notez que ce tableau ne concerne pas les légumes, qui sont faibles en calories. Mangez des légumes à votre goût – ils sont nourrissants et ajoutent de la saveur aux repas – mais ne les considérez pas comme une source de calories.

Les meilleures huiles et graisses
A Les Huiles élevées en chaînes moyennes (MCT), à faible teneur en oméga-6: lait ou huile de coco, huile palmiste (palm kernel oil).
A Graisses animales à faible teneur en oméga-6: suif de bœuf, graisse de mouton, beurre.
A Huiles végétales à faible teneur en oméga-6: huile de noix de macadamia.
B Huiles végétales modérées en oméga-6: huile d’olive, huile d’avocat, huile de palme.
B Beurres de noix moyennement modérés en oméga-6: beurre d'amande, de noix de cajou ou de pistache.
B Graisses animales modérées en oméga-6: graisse de canard, saindoux de porcs élevés en liberté.
C Graisses animales riches en oméga-6: saindoux de porc nourri aux céréales, schmaltz de poulet (graisse de poulet rendue après cuisson).
C Huiles de noix riches en oméga-6: huile de noix (noix de Grenoble)
F Huiles de graines riches en oméga-6: huile de soja, huile de canola / colza, huile de carthame, huile de maïs, beurre de cacahuète.

Encore une fois, nous vous recommandons de faire de la graisse et de l’huile de catégorie A votre principal usage pour la cuisson et l’accompagnement. Les graisses et les huiles de catégorie B sont bonnes pour la santé et ajoutent de la variété. Les graisses de porc et de poulet constituent un cas particulier: en général, les graisses provenant d'animaux élevés en liberté et nourris naturellement sont saines, mais les graisses d'animaux élevés dans l'industrie et nourries au grain sont malsaines et doivent être évitées. Les huiles de graines riches en oméga-6 doivent être évitées. Les noix de Grenoble [et de pécan] sont utiles pour la saveur mais ne devraient pas être une source substantielle de calories.
Fin du chapitre 16

Résumé pdf (1 page) des meilleures sources de viande, d'amidon et d'huile
Fichiers joints
Perfect Health Diet - Jaminet - Page 2 Attachment
Les meilleures sources d'aliments et huiles.pdf Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(38 Ko) Téléchargé 5 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 8353
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Perfect Health Diet - Jaminet - Page 2 Empty Perdre du poids sainement & faim de nutriments

Message  Luc le Dim 17 Nov 2019 - 8:28

Chapitre 17 : Faim de nutriments: une des clés pour perdre de poids
Un régime alimentaire nourrissant et équilibré, qui fournit tous les nutriments dans les bonnes proportions, est la clé pour éliminer la faim et réduire l'appétit.
• L'élimination de la faim avec un apport calorique minimal est la clé de la perte de poids.
• Le régime Perfect Health Diet est extrêmement efficace pour les régimes amaigrissants à long terme, car c’est ce qu’il obtient précisément. D'autres régimes peuvent entraîner une perte de poids précoce plus rapide, mais finissent par provoquer une malnutrition et une reprise du poids par rebond (effet yo-yo).
• Nous sommes bâtis pour manger paléo, càd des plantes et des animaux. Manger de vrais aliments nous nourrit et cela évite les faux aliments toxiques développés dans les laboratoires de chimie.
• « Surtout des plantes » est le bon conseil donné dans la recette de Michael Pollan pour une alimentation saine car notre alimentation naturelle contient plus de glucides que de protéines — environ 600 calories de glucides et 300 calories de protéines — et les aliments végétaux sains contiennent à peu près le même nombre de calories consommées par livre (450 gr) que les aliments sains d’origine animale. Nos féculents et autres aliments végétaux recommandés vont de 200 à 600 calories de glucides par livre, tandis que les aliments d’origine animale contiennent habituellement environ 400 calories de protéines par livre.

Pour équilibrer l'apport en glucides et en protéines, notre régime alimentaire devrait comprendre les deux tiers en poids en aliments végétaux, et, au niveau des calories, sans tenir compte des légumes car la plupart des légumes sont faibles en calories. Mais point trop n’en faut quand même. (Fibres = substrat pour le développement des bactéries intestinales, ndlr). Ni trop, ni trop peu.

Maintenant, sans aucun doute, ingérer moins de calories que ce que nous dépensons est essentiel pour perdre du poids. Mais cela ne suffit pas pour soigner l’obésité, qui ne se limite pas à un excès de graisse. La stratégie consistant à manger moins et à bouger plus a été tentée à maintes reprises depuis qu’Hippocrate l’a recommandée 400 av. JC. Nous finissons par capituler et cela conduit à la reprise du poids. Ce scénario se répète,  suivant un mode yo-yo.

Une longue expérience nous a enseigné ce qui suit :
Lorsque les personnes obèses tentent de manger moins avec un régime alimentaire dénutri (càd pauvre ou déficitaire en certains nutriments), ils finissent par avoir faim et la perte de poids stagne ou se renverse, plus préoccupés que jamais auparavant, dans certains cas, par la nourriture, avec des envies bien précises pour un certain type d’aliment. Certains présentaient des modifications hormonales évoquant une famine en cours. (3) (…)

• Les effets à long terme de manger moins sans améliorer le caractère du régime sont terriblement mauvais. Les personnes qui subissent des fluctuations pondérales (perte de poids suivie d'une reprise de poids) sont plus susceptibles de souffrir de diabète, d'hypertension artérielle et de maladies cardiovasculaires. (4) Outre la maladie et la mort, les efforts visant à manger moins entraînent souvent une augmentation du poids. Les adolescentes californiennes non obèses qui pratiquaient la restriction calorique étaient trois fois plus susceptibles de devenir obèses au cours des quatre prochaines années que celles qui ne suivaient pas de régime restrictif. (5)

À la lumière de cette expérience, « ne mangez pas trop » est un conseil risqué pour une personne obèse. Conseiller à une personne obèse de manger moins, sans expliquer comment cela peut être accompli sainement, n’est peut-être pas plus productif pour la santé à long terme que de conseiller une personne enrhumée: «Ne toussez pas trop."

Dans les deux cas, le rhume et l'obésité, les inconvénients qui en résultent (toux et augmentation des triglycérides) sont des réponses innées du corps qui se protège contre un préjudice plus grave. C’est une réponse adaptative, soit à un manque, soit à un excès. Les tentatives visant à contrecarrer ces réactions naturelles peuvent nuire à la santé.

Donc, en vue de perdre du poids, il est essentiel de pouvoir consommer moins d'énergie que ce que nous dépensons. Mais comment cela peut-il être réalisé [sans nuire]? Comment pouvons-nous « ne pas manger trop » d'une manière qui fait du bien à notre corps plutôt que du mal ?

Faim de nutriments et équilibre alimentaire
Manger moins nuit souvent à la santé, mais pas parce que perdre du poids est intrinsèquement dangereux. La faim est le signe d’un danger. Une perte de poids saine se produit avec une faim minimale.

Nous avons développé l'appétit pour nous nourrir. Le système d’appétit, contrôlé par le cerveau, nous donne faim quand il détecte que le corps a besoin de nourriture.

Une alimentation équilibrée est une alimentation qui nous fournit tous les nutriments dont nous avons besoin dans les bonnes proportions, de manière à atteindre simultanément le pic de santé de chaque nutriment.

Une alimentation déséquilibrée pourra atteindre le pic de santé pour certains nutriments alors que d'autres sont encore déficients. La carence en ces autres nutriments va stimuler l'appétit; nous mangerons plus. L'appétit cesse lorsque les carences ont été corrigées. Mais à ce stade, certains nutriments auront été consommés en excès.

Si certains des nutriments qui ont été consommés en excès sont des macronutriments, le régime amènera un excès d'énergie / de calories.

Les régimes déséquilibrés entraînent donc un excès d’énergie — en mangeant trop — et les régimes équilibrés conduisent à consommer le minimum d’énergie nécessaire pour nourrir le corps — mais pas trop.


Dernière édition par Luc le Dim 17 Nov 2019 - 9:27, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 8353
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Perfect Health Diet - Jaminet - Page 2 Empty La faim de glucides et de protéines

Message  Luc le Dim 17 Nov 2019 - 8:29

La faim de glucides et de protéines
Dans une expérience avec des rats, ces rats pouvaient manger autant qu’ils le souhaitaient, avec différent ratios de macronutriments. Ces ratios furent reportés et pointés sur un graphique, et les points furent reliés pour former un segment, une ligne. Appelons cela la “courbe sans faim” (the “hunger-free curve”), le moment où la faim cesse. Toute consommation d’aliments en dessous ou à gauche de la “courbe sans faim” indique la faim, ce qui incite les rats à manger plus d’amidon et de viande.
Figure 17.1 Besoins nutritionnels liés à la viande et aux glucides
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Le cercle sur la figure ci-dessus représente le régime alimentaire minimum sans faim pour les rats. Il répond à leurs besoins en glucides et en protéines, éliminant ainsi leur désir de manger plus, avec un apport calorique aussi faible que possible — 108 calories au total. C'est le régime qui élimine l'appétit avec le moins de nourriture possible.

Manger dans ces proportions — proportion de 50 calories d'amidon pour 58 calories de viande — est la recette afin que les rats ne mangent « pas trop ». Si les rats mangeaient avec une proportion différente — moins ou plus d'amidon que la viande — ils consommeraient davantage de calories. (…)

La faim de nutriments, en général
Bien que les protéines et les glucides soient des éléments déterminants importants de la faim, nous pensons qu'une carence en n’importe quel élément nutritif important peut stimuler la faim.



_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 8353
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Perfect Health Diet - Jaminet - Page 2 Empty Comment le cerveau contrôle l'appétit

Message  Luc le Dim 17 Nov 2019 - 9:08

SCIENCE DU PHD
Comment le cerveau sait-il que les nutriments sont déficients?

Certains nutriments sont connus pour être surveillés de près par le cerveau. La protéine et le sodium sont parmi ceux-ci.

Cependant, pour la plupart des nutriments, il n’existe aucun mécanisme connu permettant au cerveau de surveiller le statut nutritionnel.

Comment défendons-nous notre conviction que de nombreuses carences en nutriments peuvent être à l'origine de la faim, si nous admettons / supposons que le cerveau ne surveille [directement] que la déficience de quelques-uns? Voici deux possibilités:
• Le cerveau peut surveiller directement l’état de nombreux nutriments, mais les mécanismes en sont inconnus
. Peut-être que la détection se produit directement dans le cerveau — le cerveau détecte le statut nutritionnel de ses propres neurones!
Le cerveau ne peut pas contrôler directement le statut nutritionnel, mais il peut sentir si les tissus fonctionnent correctement.

Lorsque le corps détecte un dysfonctionnement tissulaire et que, par ailleurs, des dysfonctionnements similaires dans notre passé évolutif ont été causés par des carences en nutriments, le cerveau en déduit qu'une carence en nutriments est présente et régule à la hausse l'appétit.

Quel que soit le mode de fonctionnement (par senseurs), nous sommes convaincus que cela se produit. Après tout, quel est le but de manger, sinon de nourrir le corps? Quelle est la raison qui nous amène à cesser de manger, sinon que le corps est bien nourri? Le cerveau aurait sûrement mis au point un mécanisme pour stimuler l'appétit, si manger était un acte bénéfique. L’alimentation est bien trop importante pour la santé et l’aptitude évolutive de l’espèce pour en faire une [simple] action de manger, un acte aveugle et répétitif, sans égard pour les véritables besoins en nutriments du corps.
(…)

Que constatons-nous lorsque nous examinons le statut nutritionnel des personnes obèses?
• L’insuffisance en vitamine D augmente 2,57 fois le taux d’obésité abdominale. (6)
• Les taux de magnésium intracellulaire sont deux fois moins élevés chez les obèses que chez les non-obèses. ( 8 )
• Il y a également des déficits en fer (9), en zinc et en cuivre (10), en sélénium. (11)
Oui, en effet: les obèses sont souvent mal nourris. Si notre théorie est exacte, soulager la malnutrition devrait réduire l'incidence de l'obésité. Et bien, c'est le cas. (…)
Même lorsque les suppléments ne conduisent pas à une perte de poids, ils réduisent l’appétit et rendent le jeûne plus confortable. (15)

Si les carences en nutriments stimulent l'appétit et que la consommation d'énergie excédentaire favorise la prise de poids, la recette du régime idéal pour perdre du poids sera la même que celle utilisée pour amener le régime alimentaire PHD (Perfect Health Diet = Régime pour une Santé Parfaite): Essayez d’obtenir tous les nutriments au niveau optimal, qualifié de « pic de santé » (Peak Health Range), simultanément, de sorte qu’aucun nutriment ne soit déficient ni n'est consommé en excès. Cela éliminera la faim avec un apport calorique le plus faible possible.


_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 8353
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Perfect Health Diet - Jaminet - Page 2 Empty Stagnation et plateau dans la perte de poids

Message  Luc le Dim 17 Nov 2019 - 9:14

Plateau atteint lors de la perte de poids et renversement de tendance
Notre théorie sur la faim en nutriments entraînant l’obésité peut expliquer les plateaux et les renversements de perte de poids. La faim de [certains] nutriments peut amener un plateau / une stagnation, puis entraîner une perdre du poids [à nouveau], même si le régime alimentaire n’a pas changé.

Comment le même régime peut-il entraîner une perte de poids puis un gain de poids? Étonnamment, c’est facile [à comprendre]. Tout ce dont nous avons besoin, c’est trois nutriments ou plus qui peuvent conduire l’homme à avoir faim, dont l’un est stocké dans le corps (dans les graisses, ndlr). De cette façon, un régime pauvre en nutriments stockés ne produira pas immédiatement une carence et ne produira pas immédiatement la faim.

Choisissons parmi nos trois nutriments les glucides, les protéines et les lipides. Si nous reprenons notre graphique à partir du modèle du rat, en utilisant cette fois des protéines pures à la place de la viande, cela ressemblera à ceci:
Figure 17.2: Besoins en glucides et protéines
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Sans aucune graisse ajoutée avec les protéines, le régime sans ressentir la faim, avec un minimum de calories, est dans ce cas composé de zéro glucide et de seulement 48 calories grammes de protéines. Cette stratégie diététique — zéro glucide, zéro lipide et suffisamment de protéines pour éliminer la faim et le besoin de glucides & de protéines — cette stratégie est appelée un régime / un jeûne adapté pour préserver les protéines (a protein-sparing modified fast). C'est l'apport calorique le plus faible possible qui élimine la faim / l’envie de consommer des protéines et des glucides. [Vue à court terme].

Mais, pour nos besoins, peu importe l’endroit de la courbe sans faim que nous choisissons. Nous pourrions également choisir un régime riche en glucides sans gras avec 90 calories grammes de glucides et 18 calories grammes de protéines. Tout ce dont nous aurions besoin pour produire une perte de poids avec un effet yo-yo, c’est un régime alimentaire faible en matières grasses générant éventuellement une carence en [certaines] matières grasses ou en certains nutriments associés aux matières grasses, tels que la vitamine A ou la choline.

Quel que soit le régime que nous choisirions (régime végétarien faible en gras ou fast diet adapté pour préserver la masse musculaire, avec un apport faible en glucides), votre apport calorique serait limité et cela vous fera perdre du poids au début.

Mais au fil du temps, les réserves de matières grasses et de nutriments liposolubles se dissipent. Finalement, certains nutriments liés à la graisse deviennent rares. C’est peut-être un type d’acide gras, comme les acides gras oméga-3. C’est peut-être une vitamine liposoluble, telle que la vitamine A. Peut-être que c’est un composant phospholipidique, tel que la choline. Quoi que ce soit, le manque commence à stimuler la faim.

La faim peut commencer à n’importe stade du poids. Supposons que la faim soit due à la rareté de la choline et des acides gras oméga-3. Il peut toujours y avoir une quantité quelconque d'acides gras saturés, mono-insaturés et oméga-6 dans les tissus adipeux. Mais les lipides manquants vont générer la faim et stimuler le nombre de calories consommées.

Tant que l'on ne remédiera pas à la carence alimentaire, la faim augmentera et l'appétit montera. La perte de poids peut cesser complètement, atteignant un plateau / une stagnation. Peut-être qu'avec un apport calorique supérieur, les éléments nutritifs manquant seront comblés et que l'aggravation de la carence cessera. Le poids peut alors se stabiliser ainsi.

Mais si le régime alimentaire contient très peu de nutriments, tels que la choline, le simple fait de manger plus de nourriture ne résoudra pas le problème. Le fait de doubler l'apport alimentaire avec un régime sans choline fournit toujours zéro choline.

Donc, dans la plupart des cas, la faim persiste malgré un apport alimentaire plus élevé. Tant que la carence persiste, le cerveau stimule de plus en plus la consommation alimentaire et le poids augmente. En fin de compte, le régimeur doit abandonner le régime et passer à un autre type de régime.

Ce régime différent sera probablement encore déséquilibré. Mais s'il est déficient en un nutriment différent, il peut soulager les conditions de carence existantes et permettre la perte de poids pendant un certain temps —jusqu'à ce que les réserves corporelles du prochain nutriment manquant soient épuisées et qu'une nouvelle condition de carence se développe.

Parfois, les gens alternent entre les régimes extrêmes. Ils suivent un régime pauvre en graisses et fonctionnent très bien jusqu'à ce qu'un nutriment associé aux matières grasses se raréfie et que la faim revienne. Le poids commence à rebondir (plateau + prise de poids) à cause de la faim pour le nutriment associé aux graisses. Perturbés par la reprise de poids, ils adoptent un régime opposé: un régime à faible teneur en glucides, haute teneur en protéines et en gras. Maintenant, la perte de poids reprend jusqu'à ce qu'ils deviennent déficients en certains nutriments associés aux plantes qu'ils ne consomment plus. Ensuite, la perte de poids cesse, la faim augmente et le poids revient.


Dernière édition par Luc le Dim 17 Nov 2019 - 10:05, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 8353
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Perfect Health Diet - Jaminet - Page 2 Empty Exemple de fluctuation de poids

Message  Luc le Dim 17 Nov 2019 - 9:20

17. Exemple: Les fluctuations de poids de Jay
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Avec des substituts de repas avec shake et les régimes végétariens, qui présentent de nombreuses carences, Jay n’avait jamais faim, même s’il perdait du poids facilement pendant un certain temps. Mais la faim est toujours revenue après un certain temps, insupportable.
Lorsque Jay a essayé le Paléo, la version très pauvre en glucides, il a connu une perte de poids sans faim pendant quelques mois. Mais ensuite, la faim a repris et il ne se sentait pas bien. Le poids est revenu — jusqu'à ce qu'il trouve le régime Perfect Health Diet. Avec PHD, il a perdu 80 livres en 7 mois, a atteint son poids optimal de 170 et l’a maintenu sans difficulté pendant un an.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 8353
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Perfect Health Diet - Jaminet - Page 2 Empty Perte de poids sans faim avec le régime PHD

Message  Luc le Dim 17 Nov 2019 - 9:22

Perte de poids sans faim avec le régime PHD
Si l'hypothèse relative à l'obésité due à un manque de nutriments est correcte et que la faim qui en résulte engendre le stockage des calories, et si nous avons correctement conçu le régime Perfect Health Diet, de sorte que chaque nutriment atteigne son niveau optimal de santé, et qu'il n'y ait aucun déficit, tout le monde devrait ne pas souffrir de la faim en suivant PHD, et l'apport en calories devrait être proche du minimum requis.
Cela devrait conduire à une perte de poids facile avec une faim minimale.
Nous avons le plaisir de dire que presque tous ceux qui ont signalé des résultats en suivant notre alimentation ont connu une réduction de la faim et des fringales et une perte de poids relativement facilement.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 8353
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Perfect Health Diet - Jaminet - Page 2 Empty Témoignage: Élimination des envies irrésistibles

Message  Luc le Dim 17 Nov 2019 - 9:24

Reader Reports (Témoignages de lecteurs) : Élimination des envies irrésistibles et de la frénésie alimentaire (bingeing)
J'ai découvert le PHD cette année. J'avais peur des « féculents et des graisses », mais je pensé que je devrais essayer, donner une chance à PHD. Au début, j'ai pris du poids parce que j'y ajoutais des snacks à base d'huile de noix de coco et le yogourt à la grecque et mon amidon préféré, les patates douces. Tout me stimulait et je ne pouvais pas m’en empêcher. Je me suis arrêté pendant un moment de grignoter des snacks à base d’huile de noix de coco, du yogourt grec et des patates douces, et je me suis concentré afin d’obtenir suffisamment d'oméga-3 et à réduire mes apports d’oméga-6. (Mon ratio n’était pas optimal). Maintenant, je fais aussi le jeûne intermittent (jeûnez 16 heures, mangez pdt les 8 heures restantes — mangez trois fois et ingérez de l'huile de coco pour mon petit déjeuner). C'est incroyable — je n'ai pas faim et c'est génial! J'ai réintroduit du yaourt, du kéfir et une patate douce quotidienne, mais maintenant ces 3 produits, qui étaient des éléments déclencheurs, ne le sont plus et je me sens satisfait très facilement et je ne me suralimente plus comme avant. Peut-être était-ce parce que mon ratio Oméga 3 / Oméga 6 était déséquilibré. C’est peut-être parce que mon corps a dû s’habituer à des féculents sans danger, peut-être que le jeûne intermittent aide? Peut-être qu'après plusieurs mois de suppléments avec PHD, je ne suis finalement pas mal nourri? Je ne dis pas que je ne mange jamais de sucreries et que je n'en mange jamais trop. Mais c’est beaucoup plus facile et cela n’arrive que rarement.

Donc, mon problème de suralimentation n’est pas totalement réglé, mais mon régime et mon maintien de poids sont bien meilleurs et plus faciles que jamais à cause de PHD! Et je me sens mieux, plus heureuse et plus satisfaite que jamais!

J'ajoute des féculents à mon alimentation depuis 6 mois et constate que je suis plus satisfait eet que je mange beaucoup moins de «friandises», à savoir 1 à 2 carrés de chocolat noir à 85% la plupart des jours. Je suis tout à fait d’accord pour dire que la nourriture n’est plus un si gros problème.
—Elysée

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 8353
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Perfect Health Diet - Jaminet - Page 2 Empty Apport optimisé de nutriments avec PHR

Message  Luc le Dim 17 Nov 2019 - 9:26

A retenir
La perte de poids doit être facile et sans faim. Il est essentiel d'être bien nourri, non seulement pour obtenir suffisamment de chaque nutriment, mais pour consommer les nutriments dans les bonnes proportions, de manière à ce qu'il y n’y ait pas de carence ou un excès.

Peak Health Range (PHR)
Atteindre cet objectif, c'est-à-dire que chaque nutriment a atteint son niveau de santé maximum simultanément (PHR maxi), est l'objectif recherché du régime PHD (Perfect Health Diet). Nous l’avons conçu comme une stratégie d’optimisation de la santé, mais il s’avère que le régime qui optimise la santé est également le régime le plus efficace pour perdre du poids.

Le fait que presque tous ceux qui ont rapporté des résultats ont déclaré que le régime PHD  réduisait la faim et les envies de fumer et facilitait la limitation rapide de leur consommation alimentaire - ce qui nous indique que nous avons atteint des niveaux de santé optimaux. Leur succès en matière de perte de poids nous donne confiance dans le fait que le régime PHD constitue la meilleure voie vers une perte de poids durable, agréable et durable ainsi qu’une bonne santé.
Fin du chapitre 17 et partie II.

La suite, sur ce lien, si vous voulez sauter les autres interventions
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Luc le Sam 23 Nov 2019 - 10:12, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 8353
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Perfect Health Diet - Jaminet - Page 2 Empty Re: Perfect Health Diet - Jaminet

Message  darky35 le Dim 17 Nov 2019 - 10:26

Je me suis arrêté pendant un moment de grignoter des snacks à base d’huile de noix de coco, du yogourt grec et des patates douces, et je me suis concentré afin d’obtenir suffisamment d'oméga-3 et à réduire mes apports d’oméga-6. (Mon ratio n’était pas optimal). Maintenant, je fais aussi le jeûne intermittent (jeûnez 16 heures, mangez pdt les 8 heures restantes — mangez trois fois et ingérez de l'huile de coco pour mon petit déjeuner). C'est incroyable — je n'ai pas faim et c'est génial! J'ai réintroduit du yaourt, du kéfir et une patate douce quotidienne, mais maintenant ces 3 produits, qui étaient des éléments déclencheurs, ne le sont plus et je me sens satisfait très facilement et je ne me suralimente plus comme avant.

L'huile de noix de coco est un bon coupe faim, le bulletproof coffee (café gras) met du temps à être digéré, chaque élément pris séparément est très digeste, mais rien que de mettre du jaune d'oeuf (protéine) avec de l'eau et du gras, crée une digestion plus lente.
Par contre j'ai la conviction que le gars en question a orienté son microbiote par le biais du jeûne et de son régime alimentaire combinés, notamment par l'absence de grignotage. Le complexe moteur migrant (le CMM ou MMC en Anglais encore lui, tiens tiens...) empêche la bonne évacuation des déchets au niveau du grêle (partie supérieure de l'intestin (le petit pour les profanes). En interrompant le MMC, le grignotage crée une nouvelle digestion qui provoque une stase. Les aliments/nutriments ainsi ralentis dans le grêle, sont absorbés plus longtemps et cela rejaillit sur le colon (qui évacue moins), la vitesse de circulation de l'ensemble est ralentie et on va moins aux selles, d'ou prise de poids. Ca n'est pas à mon sens qu'une question de calories liées au grignotage mais bel et bien la capacité d'absorption calorique qui est accrue (on tire plus longtemps parti de sa nourriture), dépendamment aussi de la longueur et de la qualité d'absorption des organes, on est pas tous égaux. En outre les produits laitiers ralentissent la digestion, particulièrement certaines caséines et vu que l'on enrichit maintenant les produits laitiers avec du lait concentré en poudre (encore plus de protéines) :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Extrait : La digestion hydrolytique de la caséine (une protéine majeure du lait) et de la gliadine (une protéine issue du blé) libère des peptides ayant une activité opioïde et, dans la présente étude, nous démontrons que ces peptides opioïdes riches en proline dérivés de la nourriture modulent l’absorption de cystéine dans les cellules épithéliales neuronales et gastro-intestinales (GI) humaines en culture via l’activation des récepteurs opioïdes. Des diminutions de l’absorption de cystéine ont été associées à des modifications du glutathion, un antioxydant intracellulaire, et du donneur de méthyle, S-adénosylméthione [SAM]. Les peptides opioïdes dérivés de caséine bovine et humaine ont augmenté la méthylation de l’ADN du génome entier dans la région du site d’initiation de la transcription avec un ordre d’activité similaire à celui de l’inhibition de l’absorption de cystéine. Une expression altérée des gènes impliqués dans l’homéostasie redox et la méthylation a également été observée. Ces résultats illustrent le potentiel des peptides dérivés du lait et du blé à exercer des modifications antioxydantes et épigénétiques qui peuvent être particulièrement importantes lors de la transition postnatale de la nutrition placentaire à gastro-intestinale. La capacité antioxydante limitée, provoquée par les peptides opioïdes dérivés du blé et du lait, peut prédisposer les individus sensibles à l’inflammation et à l’oxydation systémique, expliquant en partie les avantages des régimes sans gluten ou sans caséine. [C’est moi qui surligne] «
une personne consommant des produits laitiers au quotidien va développer un taux d'immunoglobuline de type G élevé spécifique à cet aliment qui est...allergène. Et créer une hyper-perméabilité intestinale : risque d'inflammation locale, de dysfonctionnement à moyen/long terme du système digestif, avec le cortège de conséquences habituelles [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

L'absence de grignotage lui a permis de moins manger de ses sources de nourriture préférée, produits laitiers et patates douces = caséines et amidons (20g de glucides aux 100g dans la patate douce + 3g de fibres, selon la variété), les caséines agissant sur le grêle en plus de l'absence de MMC et les amidons/fibres fermentés dans le colon par les bonnes bactéries, produisant de l'énergie sous forme d'acides gras à chaine courte : butyrate, propionate, valérate et acétate, contribuant ainsi à une flore bénéfique mais optimisée pour la production d'énergie, donc avec risque de stockage de graisse.

Le simple fait de ne pas grignoter et de jeûner permet au corps de retrouver un fonctionnement plus-approprié : de moins stocker et de déstocker du gras et de stabiliser la production des bonnes bactéries qui, si elles sont trop nourries, sont trop nombreuses, donc néfastes à l'organisme (obésité).

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | Microbiote & commentaires / [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | Aliments histamine & teneurs |
darky35
darky35
Accro
Accro

Messages : 340
Date d'inscription : 05/08/2019

Revenir en haut Aller en bas

Perfect Health Diet - Jaminet - Page 2 Empty Re: Perfect Health Diet - Jaminet

Message  Gaffal le Dim 17 Nov 2019 - 11:49

Bravo Darky35
belle trouvaille que cet article innovnaturo..
Les implications sont enormes !
Gaffal
Gaffal
Accro
Accro

Messages : 150
Date d'inscription : 21/04/2018
Localisation : lot

Revenir en haut Aller en bas

Perfect Health Diet - Jaminet - Page 2 Empty Re: Perfect Health Diet - Jaminet

Message  Luc le Dim 17 Nov 2019 - 12:23

Darky a écrit:Par contre j'ai la conviction que le gars en question a orienté son microbiote par le biais du jeûne et de son régime alimentaire combinés, ...
Oui, je confirme. C'est ce qu'il faut comprendre quand on lit la totalité des témoignages, et qu'on cherche à comprendre pourquoi la gestion des "envies" est mieux maîtrisée.
D’une part il y a le microbiome qui est modifié; et d'autre part il y a la lipolyse qui permet / qui facilite grandement la gestion de la glycémie. On ne carbure plus tout le temps en mode glycolyse (carburation avec glucides), ou presque, mais on a rééduqué l'organisme: On switche / passe plus facilement entre le mode glycolyse et lipolyse (carburation avec les réserves de graisses).
Quand j'ai opté pour ce changement, je me suis assuré d'avoir de l'huile MCT à disposition, pour faciliter la cétose.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 8353
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Perfect Health Diet - Jaminet - Page 2 Empty Les toxines alimentaires

Message  Luc le Mer 20 Nov 2019 - 9:10

3. PHD Jaminet Livre – 3ème partie
Régime alimentaire pour une parfaite santé – Regagnez la santé et perdez du poids en mangeant comme notre constitution / évolution le prévoit. Par Paul Jaminet PhD. et Shou-Ching Jaminet Ph.D.

Part III: Foods to Avoid
18: Food Toxins p191
19: The Most Toxic Food: Cereal Grains p196
20: Almost-Grains: Legumes p 209
21: Liquid Devils: Vegetable Seed Oils p213
22: The Sweet Toxin: Fructose p218
23: Toxins Introduced by the Industrial Food System p224
24: Four Steps to a Low-Toxicity Diet p232
25: A Traditional Pacific Islander Diet p238
26: Food Toxins Matter p242

Partie III: Les aliments à éviter
Chapitre 18: Les toxines alimentaires (p191)
« Seule la dose fait le poison », principe bien connu, établi par le père de la toxicologie, Paracelse.
Nous croyons que les toxines ont un impact important sur la santé humaine. Mais les toxines les plus importantes peuvent vous surprendre.

Les toxines qui comptent
Les gens s'inquiètent beaucoup des résidus de pesticides sur les aliments, et à juste titre: nous devrions avoir la certitude que nos aliments sont salubres. Mais les doses que les gens reçoivent réellement des pesticides synthétiques sont infimes comparées aux doses de pesticides naturels produits par les plantes pour se défendre contre les insectes et les moisissures.

Bruce Ames et Lois Gold estiment que les Américains consomment entre 5 000 et 10 000 pesticides naturels différents, soit 1,5 gramme par jour, mais seulement 0,00009 gramme de résidus de pesticides synthétiques par jour (2). Cela correspond à 99,99% de toxines naturelles et à 0,01% de toxines synthétiques.

La cuisson génère 2 grammes supplémentaires de toxines par personne et par jour
. Une cuisson à haute température capable de brûler des aliments est la plus susceptible de générer des toxines.

Si «la dose fait le poison», nous devrions peut-être nous inquiéter un peu plus des toxines alimentaires naturelles et des toxines générées lors de la cuisson.

La plupart des toxines sont inconnues
Identifier quels aliments sont toxiques et quels composés de ces aliments sont toxiques est difficile, pour les raisons suivantes:
- Les effets nocifs d'une toxine peuvent ne pas se manifester avant de nombreuses années.
- Dans les aliments, les toxines sont associées à des nutriments bénéfiques. Des composés bénéfiques peuvent dissimuler les méfaits des toxines.
Les poisons peuvent être bons pour nous à petites doses, même si de fortes doses nuisent gravement à notre santé. Ce fait est connu sous le nom de «hormèse». [Aussi connu sous l’adage : « Ce qui ne nous tue pas, nous rend plus fort »].

SCIENCE DU PHD : L’Hormèse
L'hormèse est une réponse bénéfique de l'organisme à de petites doses prises d'une toxine. Quelques exemples: le jeûne peut améliorer la santé, mais la famine tue; l’exercice améliore la santé, mais courir votre premier marathon vous épuisera. La consommation modérée d'alcool peut avoir des effets bénéfiques sur la santé, mais l'alcoolisme est dévastateur; divers poisons, tels que la toxine botulique, (3) sont utilisés comme médicaments à petites doses.

L’hormèse peut provenir ou non de n’importe quelle toxine alimentaire, mais de faibles doses de nombreuses toxines [cumulées] peuvent stimuler les mécanismes de réparation de l’organisme, qui procède ensuite à la réparation d’autres défauts. L’hormèse est étonnamment commun en biologie; une étude a révélé que 37% des articles scientifiques traitant de la dose-réponse fonctionnelle mentionnaient l’hormèse comme concept actif (4) – mais on pense que de faibles doses de certaines toxines stimulent les mécanismes de réparation de l'organisme, qui procède ensuite à la réparation d'autres défauts. (…)


_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 8353
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Perfect Health Diet - Jaminet - Page 2 Empty Principes de la toxicologie alimentaire

Message  Luc le Mer 20 Nov 2019 - 9:17

Principes de la toxicologie alimentaire

Si les scientifiques ont du mal à identifier les toxines, comment savoir quels aliments éviter?

Cinq principes sont essentiels pour comprendre les toxines alimentaires.
Premier principe: Les aliments d'origine animale sont généralement non toxiques.
La biologie animale est très similaire à la biologie humaine. (…) La plupart des viandes ont de très faibles niveaux de toxines.

Deuxième principe: Toutes les plantes produisent des toxines.
Les plantes, par contre, ont une biologie très différente. Elles peuvent rendre des composés toxiques pour nous, mais sans danger pour elles, ou neutraliser leurs toxines à des moments critiques tels que la germination (5). Les plantes produisent des toxines parce qu'elles risquent d'être mangées et qu’elles ne peuvent pas s'enfuir. Devenir toxique pour les insectes, les champignons et les herbivores est leur meilleure défense.
La désactivation des toxines végétales par des enzymes spéciales pendant la germination explique pourquoi certaines plantes normalement toxiques, comme les haricots, ont des germes comestibles.

Troisième principe: Méfiez-vous des plantes mangées par les mammifères.
Bien que toutes les plantes génèrent des toxines – rappelez-vous les estimations de Bruce Ames et de Lois Gold selon lesquelles le régime américain comprend de 5 000 à 10 000 pesticides naturels différents –, toutes les toxines ne sont pas aussi dangereuses.
De nombreuses toxines végétales sont conçues pour empoisonner les insectes. Mais une dose qui tuerait une fourmi pesant 3 milligrammes pourrait n'avoir pratiquement aucun effet sur un être humain pesant 20 millions de fois plus.

La situation est différente pour les plantes mangées par les mammifères. Les plantes peuvent produire des toxines biologiquement spécifiques à leurs principaux prédateurs, et toute toxine conçue pour empoisonner les mammifères herbivores nous empoisonnera aussi, car ce sont nos proches parents.
Étant donné que les mammifères herbivores paissent dans les prairies, c’est parmi les plantes des prairies que nous devons rechercher les toxines qui nous mettent en danger
.

Quatrième principe: «La dose produit le poison; alors prenez des doses faibles.
Parce que de petites doses d'une toxine sont inoffensives, mais que de fortes doses peuvent être mortelles, le truc pour bien manger est de ne pas manger trop d'une plante, et pas trop souvent la même. Nous devrions plutôt manger un large éventail d’aliments végétaux.
Un exemple est ensuite donné avec une vielle dame chinoise qui a mangé très souvent et trop longtemps du chou Bok choy (crucifère). Elle fut incapable de marcher ou d'avaler pdt trois jours et elle est rapidement tombée ensuite dans le coma. L'hormone thyroïdienne par voie intraveineuse a sauvé sa vie, mais elle a dû passer quatre semaines à l'hôpital avant de pouvoir être transférée dans un établissement de soins infirmiers. La cause de son problème? Elle mangeait chaque jour 2 à 3 livres de bok choy cru dans l'espoir que cela l'aiderait à contrôler son diabète (6).

Cinquième principe: Méfiez-vous des graines.
Les graines sont toujours la partie d'une plante la plus fortement défendue par les toxines. D’un point de vue évolutionnel, il est acceptable de manger une plante aussi longtemps que ses graines sont semées.
Ainsi, les fruits sont conçus pour être mangés car leur chair est nourrissante, mais leurs graines sont toxiques et protégées lors de la digestion. Le fruit savoureux est ainsi destiné à inciter les animaux à répandre leurs graines [via les selles
].

Les quatre aliments les plus dangereux
Puisque «la dose fait le poison», peut-être n’est-il pas surprenant que les aliments les plus dangereux dans les régimes occidentaux soient parmi les plus populaires:
1. Céréales
2. Légumineuses
3. Huiles issues des graines
4. Sucre

Maintenant, examinons les preuves de la toxicité de ces aliments.
Fin du chapitre 18.

PS: Attendez que chaque type d'aliment ait été traité (avant de vous décider) car il y a des nuances à apporter. Ici, ce sont des principes généraux.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 8353
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Perfect Health Diet - Jaminet - Page 2 Empty Toxines dans les céréales: Gluten & WGA

Message  Luc le Sam 23 Nov 2019 - 9:39

Chapitre 19 – L’aliment le plus toxique : Les céréales. Résumé
Parce que les mammifères ont mangé des graminées tout au long de leur évolution, ces plantes ont développé un système de défense passif au moyen de toxines ciblant spécifiquement les mammifères. Mais les herbivores s’en sortent nettement mieux que les humains. Pour deux raisons principalement. Les herbivores ont développé des défenses contre ces toxines, par exemple des organes digestifs tels que le rumen, qui permettent aux bactéries de prendre la mesure des toxines. Les humains, dépourvus d’un tel organe, sont relativement sans défense, sauf à transformer l’aliment par la cuisson ou la fermentation alcoolique.
D’autre part, un herbivore ne mange pas en général les graines de ces graminées. Les céréales sont des graminées. Or, la graine concentre souvent le niveau de toxicité le plus élevé, jusqu’au moment de la germination (protection de l’espèce), ou alors la graine est super protégée contre le processus digestif et est excrétée dans les selles, accompagnée de fumier. La nature a bien fait les choses…

Les toxines des céréales sont des protéines et sont plus abondantes dans le son (péricarpe), mais présentes dans toutes les parties des graines. La farine de blé blanche contient environ 10% de protéines en poids, tandis que le son de blé brut contient environ 16% de protéines en poids. (3) Nous allons par conséquent nous concentrer sur le blé, qui semble être la plus dangereuse des céréales, et sur trois toxines du blé en particulier:
• Le gluten, une protéine complexe qui peut déclencher une maladie auto-immune et favorise le cancer, les maladies cardiaques et la neuropathie.
• Les opioïdes, qui rendent le blé addictif.
L'agglutinine de germe de blé (WGA), une protéine qui endommage l'intestin et interfère avec l'action de la vitamine D, sabotant ainsi le système immunitaire et favorisant les infections chroniques.

Ce ne sont pas les seules toxines dans les céréales. Il y a encore les phytates, notamment, qui en excès – et c’est le cas si nous ingérons du pain à base de blé complet – forment un amalgame avec certains minéraux  et contrecarrent leur assimilation.
Mais les auteurs se limitent aux 31ers anti-nutriments cités, dans ce chapitre.

Environ 83% de la population peut avoir une réaction inflammatoire au gluten de blé partiellement digéré. Vous avez bien lu. 83%. Mais les ¾ de ces personnes ne déclareront pas une pathologie. C’est essentiellement dû au fait que le corps se répare la nuit, en période de jeûne. Pendant le sommeil profond (phases 3 et 4), un processus de réparation s'enclenche. C’est à ce moment que l’hormone de croissance (hGH) est secrétée de manière optimale. Chez les jeunes gens, hGH favorise la croissance, ainsi que la régénération ou la réparation des tissus chez les adultes.
L’organisme pourra à ce moment réparer et / ou se régénérer, construire ou déconstruire  certains muscles ou les os, optimiser la défense immunitaire …

Voici ce que vous devez vraiment retenir:
a) Presque tout le monde a une réponse immunitaire au blé. b) La réponse immunitaire au blé peut causer des dommages dans tout le corps, mais généralement plus gravement aux intestins et à la thyroïde. c) La réponse au blé varie d'une personne à l'autre. d) Mais à tout moment, une personne peut acquérir des anticorps  contre le blé, susceptibles de générer des attaques auto-immunes et des effets graves sur la santé. e) Enfin, le seul moyen d'éviter les problèmes de santé générés par le blé est d'éliminer le blé de son régime alimentaire, ou d’en limiter très fort la quantité et surtout la fréquence
.

Un mot en bref sur l’agglutine de germe de blé (WGA)
L'agglutinine de germe de blé (WGA) est une lectine, une protéine qui se lie spécifiquement à certaines glycoprotéines présentes dans le tractus gastro-intestinal humain, le système immunitaire, les vaisseaux sanguins et les nerfs. Des lectines similaires se retrouvent dans d'autres céréales et pseudo-céréales (quinoa et sarrasin) et les légumineuses. Le WGA est toxique pour les cellules intestinales. Ce type de lectine se lie aux oligosaccharides et très facilement aux cellules épithéliales constituées de N-acetylglucosamine. WGA se lie facilement aussi avec l’acide sialique.  
Un supplément avec des glycosaminoglycanes de cartilage pourront neutraliser la plupart des effets de cette lectine.

WGA endommage l'intégrité de la muqueuse intestinale et la rend perméable. Comment ? Le WGA augmente le taux de division cellulaire dans les cellules tapissant l’intestin, laissant la muqueuse intestinale dans un état immature, ce qui ne permettra pas une digestion adéquate des aliments.

C’est la dose qui fait le poison !
Un peu de lectine ne pose pas vraiment un problème, au contraire (hormèse).
Mais il faut prendre conscience que le WGA aide à déclencher une maladie auto-immune en agissant comme adjuvant à d'autres molécules. En d'autres termes, le WGA se lie aux protéines et entraîne la génération d'anticorps par le corps contre ces protéines, alors même que le corps n’aurait pas formé d'anticorps contre cette protéine isolément.

Le corps est capable de gérer une certaine dose de lectine, si l’on reste à l’écoute de ses sensations. Mais ne vous fiez à ce seul paramètre pour augmenter la fréquence. Si 30 % de la population développe des anticorps localement dans l’intestin, vis-à-vis du blé, environ 11 % de la population développera des anticorps systémiques (circulant dans tout le corps).
Plus d’info sur les le WGA dans le compte-rendu du chapitre 19.
Perfect Health Diet - Jaminet - Page 2 2969150256

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 8353
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Perfect Health Diet - Jaminet - Page 2 Empty Re: Perfect Health Diet - Jaminet

Message  darky35 le Sam 23 Nov 2019 - 10:33

Le blé ancien est-il aussi toxique que le blé moderne ? Kamut ( blé de Khorazan ) et petit épeautre peuvent-ils servir de substituts viables dans la durée pour une personne qui a justement eu des problèmes liés au grêle (hyper-perméabilité, etc...) à condition de le consommer en rotation sur 4 jours ?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | Microbiote & commentaires / [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | Aliments histamine & teneurs |
darky35
darky35
Accro
Accro

Messages : 340
Date d'inscription : 05/08/2019

Revenir en haut Aller en bas

Perfect Health Diet - Jaminet - Page 2 Empty Re: Perfect Health Diet - Jaminet

Message  Luc le Sam 23 Nov 2019 - 10:56

darky35 a écrit:Le blé ancien est-il aussi toxique que le blé moderne ? Kamut ( blé de Khorazan ) et petit épeautre peuvent-ils servir de substituts viables dans la durée pour une personne qui a justement eu des problèmes liés au grêle (hyper-perméabilité, etc...) à condition de le consommer en rotation sur 4 jours ?
Le blé ancien contenait moins de chromosomes (plus trapu, non modifié pour augmenter la résistance, moins riche en gluten aussi). Le véritable petit épeautre contient aussi moins de gluten que le froment. 
Pour répondre à ta question, il faut d'abord déterminer dans quel cas de config on se trouve.
Pour une personne déjà intolérante au gluten, il y a un effet mémoire. Trop tard. Peu importe la dose, alors.
Pour une personne qui n'a pas encore déclenché tout le processus immunitaire (marquage), cela dépend de l'état de la barrière en brosse. L'agglutinine des céréales, de certaines pseudo-céréales, et des légumineuses vont accentuer le problème au niveau de la muqueuse
Il y a moins de WGA (wheat germ agglutine) dans le petit épeautre mais sur un terrain fragilisé (reflux gastrique, ulcère), cela va empirer les choses. En théorie.
Certaines personnes se rétabliront plus vite (sommeil réparateur), si la digestion est bonne (pas de fermentation), s'il y a moins d'encrassage (foie opérationnel), etc.
Et je ne connais pas bcp de personnes capables de n'en consommer qu'une seule fois, et de faire une rotation sur 4 jours. Il y a un effet addict (opioïdes) qui s'installe assez rapidement (centre de récompense). Mais, bon, c'est possible de congeler ce qu'on ne mange pas. Par portion prétranchée. Se conserve bien 3 semaines, voire plus (2 mois). On sort la veille, et on place au frigo. 18 H requis minimum. 24 H optimal. 
Si on fait griller, ça passe très bien, mais il faut alors ne pas abuser des viandes rôties, des chips et des produits fumés. (HAP => hydrocarbures aromatiques polycycliques).

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 8353
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Perfect Health Diet - Jaminet - Page 2 Empty Les céréales contrecarrent la digestion

Message  Luc le Sam 23 Nov 2019 - 11:22

Chapitre 19 : L'aliment le plus toxique: les céréales (Larges extraits)
• Parce que les mammifères ont mangé des graminées tout au long de leur évolution, ces plantes ont développé [un système de défense passif] au moyen de toxines ciblant spécifiquement les mammifères.
Les céréales — qui sont des graines de graminées — sont riches en toxines qui empoisonnent les humains. Ce sont des aliments dangereux au plus haut point.

Les céréales contrecarrent la digestion
La capacité des céréales à saboter la digestion est bien illustrée par ce fait: pour chaque gramme de son de blé consommé (bran), le poids des matières fécales augmente de 5,7 grammes. (2)
Manger du blé [complet] entraîne l'excrétion d’une [plus grande] quantité d'aliments non digérés / non assimilés !
La seconde stratégie des graines conçue pour saboter [ou empêcher] la digestion chez les mammifères, c’est lorsque la plante parvient à ce que les graines restent intactes à travers le système digestif des animaux, notamment chez les ruminants, pour qu’elles émergent (avec du fumier!) et s’enracinent dans un nouvel endroit.
Les mammifères herbivores ont développé des défenses contre ces toxines, par exemple des organes digestifs tels que le rumen, qui permettent aux bactéries de prendre la mesure des toxines. Les humains, dépourvus d’un tel organe, sont relativement sans défense; notre meilleure défense est alors de faire cuire et fermenter les céréales en dehors de notre tube digestif, comme dans le brassage de la bière, pour une détoxication partielle.

Les toxines des céréales sont des protéines et sont plus abondantes dans le son (péricarpe), mais présentes dans toutes les parties des graines. La farine de blé blanche contient environ 10% de protéines en poids, tandis que le son de blé brut contient environ 16% de protéines en poids. (3) Nous allons par conséquent nous concentrer sur le blé, qui semble être la plus dangereuse des céréales, et sur trois toxines du blé en particulier:
Le gluten, une protéine complexe qui [peut] déclencher une maladie auto-immune et favorise le cancer, les maladies cardiaques et la neuropathie;
Les opioïdes, qui rendent le blé addictif et [peuvent] déclencher la schizophrénie;
L'agglutinine de germe de blé (WGA), une protéine qui endommage l'intestin et interfère avec l'action de la vitamine D, sabotant ainsi le système immunitaire et favorisant les infections chroniques.
Ce ne sont pas les seules toxines dans les céréales, mais nous espérons qu’elles suffiront à vous faire peur!

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 8353
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Perfect Health Diet - Jaminet - Page 2 Empty le gluten modifie la structure et la surface de l'intestin

Message  Luc le Sam 23 Nov 2019 - 11:26

Sensibilité au gluten et maladie cœliaque
Le gluten représente 80% des protéines contenues dans les grains de blé, de seigle et d'orge. Le gluten issu du blé est composé de deux types de protéines: les gliadines solubles dans l’alcool, plus toxiques, et les gluténines insolubles dans l’alcool, moins toxiques. (4)

Le gluten sabote l'intestin, réduisant sa surface, et nuit à sa digestion.
Le gluten est directement toxique pour les cellules intestinales: il inhibe la prolifération cellulaire, augmente les produits d'oxydation cellulaire et modifie la structure de la membrane. (5) Dans l'organisme, le gluten modifie la structure de l'intestin: il réduit la hauteur des villosités, diminue la profondeur des cryptes et diminue la surface de l’entérocyte. (6)
NDLR: L'auteur parle d'un "effet shrink". To shrink = rétrécir, se contracter.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 8353
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Perfect Health Diet - Jaminet - Page 2 Empty Perception différée des stimuli liés aux céréales

Message  Luc le Sam 23 Nov 2019 - 11:33

Réponse immunitaire
Comme toutes les toxines, le gluten stimule une réponse immunitaire. Cette réponse immunitaire aide à expulser le gluten de l'intestin, empêchant ainsi l'accumulation de toxines. Cependant, dans le processus, l'intestin est enflammé. Cette inflammation tue des cellules intestinales et rend l’intestin [progressivement] perméable (leaky gut), [laissant échapper des macromolécules mal digérées et donc mal assimilées] . (7)
Il semble y avoir quatre niveaux de réponse immunitaire au blé:
1. Environ 83% de la population peut avoir une réaction inflammatoire au gluten de blé partiellement digéré. ( 8 )
2. Environ 30% de la population développe, localement dans l'intestin, des anticorps anti-gluten vis-à-vis du blé. (9)
3. Environ 11% de la population développe des anticorps systémiques (circulant dans tout le corps) contre le gluten de blé.
4. Environ 0,4% de la population développe des auto-anticorps systémiques qui attaquent non seulement le gluten de blé, mais également les cellules humaines de l'intestin, de la thyroïde, du pancréas et d’autres organes.
Ce dernier groupe est diagnostiqué avec la maladie cœliaque. Le système immunitaire attaquant et détruisant les cellules intestinales, l'intestin peut être endommagé au point que les personnes atteintes aient des difficultés à absorber les nutriments requis. (10)

Voici ce que vous devez vraiment savoir: a) Presque tout le monde a une réponse immunitaire au blé. b) La réponse immunitaire au blé peut causer des dommages dans tout le corps, mais généralement plus gravement aux intestins et à la thyroïde. c) La réponse au blé varie d'une personne à l'autre. d) Mais à tout moment, une personne peut acquérir des anticorps  contre le blé, susceptibles de générer des attaques auto-immunes et des effets graves sur la santé. e) Enfin, le seul moyen d'éviter les problèmes de santé générés par le blé est d'éliminer le blé de son régime alimentaire.

NDLR : Si vous ne percevez pas les dégâts causé par l’inflammation (chez 83 % des personnes !), c’est parce que le corps répare la nuit les dommages occasionnés en journée. Quand on dort, toute une série de processus biochimiques et physiologiques se mettent en branle. (*) Ils servent à réparer les « dommages » causés aux cellules et à l’organisme par nos activités normales de la journée. Ces réparations physiques surviennent surtout pendant les phases de sommeil lent profond.
*) Source : Johnson Tim. Que se passe-t-il quand vous dormez? Plus que vous ne pouvez l’imaginer! – Canada, 2007. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 8353
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Perfect Health Diet - Jaminet - Page 2 Empty Re: Perfect Health Diet - Jaminet

Message  Luc le Sam 23 Nov 2019 - 11:38

Conséquences de la sensibilité au gluten
La réaction immunitaire contre le blé n'endommage pas seulement l'intestin, mais également d'autres tissus. Le blé peut déclencher une maladie auto-immune, une maladie cardiaque, une neuropathie ou un cancer.

Maladies auto-immunes
Nous avons déjà mentionné que la consommation de blé déclenche souvent des attaques auto-immunes contre la thyroïde, entraînant une hypothyroïdie. (11) Le blé peut également déclencher des attaques auto-immunes contre les cellules des îlots pancréatiques, induisant un diabète de type I chez le rat et l'homme. La cause a été trouvée dans une protéine de blé dont nous n’avons pas [encore] parlé, la globuline 1. (12)
Heureusement, les auto-anticorps liés au diabète et à l'hypothyroïdie ont tendance à disparaître après l'élimination du blé [du régime]. (13)
Le blé peut même détruire / endommager le cœur. Les patients cardiaques transplantés sont généralement atteints de maladie cœliaque et, lorsqu’ils ont enquêté, les scientifiques ont découvert que les anticorps anti-gliadine du blé attaquaient également le cœur, entraînant la destruction des tissus cardiaques. (14)
Le blé peut également favoriser les maladies auto-immunes par d'autres mécanismes. Le blé entraîne des fuites / la perméabilité dans l'intestin, permettant ainsi aux bactéries intestinales et à leurs protéines de pénétrer dans l'organisme. (15) Certaines protéines bactériennes sont des «imitateurs moléculaires» de protéines humaines et la production d’anticorps dirigés contre ces protéines bactériennes conduirait à des maladies auto-immunes telles que le lupus, la polyarthrite rhumatoïde et le diabète de type I.

NDLR : En anglais, on parle de « molecular mimicry », pour mimétisme moléculaire. Comprenez qu’il y a une ressemblance entre les protéines membranaires des bactéries intestinales et nos tissus. Le système immunitaire est leurré et se retourne contre le corps humain. Fin de la parenthèse.

Probablement en raison des intestins non étanches (leaky gut), les personnes atteintes de la maladie cœliaque contractent des troubles auto-immuns – notamment la sclérose en plaques, le lupus, le diabète de type I, le syndrome de Sjögren et la thyroïdite de Hashimoto – à un taux élevé. Un article dit: "La comorbidité entre la maladie cœliaque et d'autres maladies auto-immunes a été clairement établie ... La perte de la fonction de barrière intestinale typique de la maladie cœliaque pourrait être responsable de l'apparition d'autres maladies auto-immunes" (16).

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 8353
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Perfect Health Diet - Jaminet - Page 2 Empty Gluten et migraine

Message  Luc le Sam 23 Nov 2019 - 11:39

Témoignage d’une lectrice : Blé, Migraines et Colite Ulcéreuse
Je souffre depuis longtemps de migraine (migraine chronique depuis 16 ans) et de colite ulcéreuse, ainsi que de fluctuations des plaquettes. Il y a 6 semaines, j'ai éliminé tous les aliments emballés, l'alcool et il y a 2 semaines, j'ai éliminé le gluten. Depuis l'élimination du gluten, je n'ai plus eu mal à la tête. C'est vraiment incroyable !!
– Lauren

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 8353
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Perfect Health Diet - Jaminet - Page 2 Empty China Study et impact du riz et du blé sur la santé

Message  Luc le Sam 23 Nov 2019 - 11:45

Suite du paragraphe "Conséquences de la sensibilité au gluten."
- Cancer
Il existe une association entre le cancer et la sensibilité au gluten. (18) (…)
- Neuropathie
Le gluten peut provoquer une neuropathie même en l'absence de détresse intestinale. Chez les patients neuropathiques porteurs d'anticorps anti-gliadine dans la circulation sanguine, un régime sans gluten maintenu pendant un an améliore considérablement la neurophysiologie. (19)
- Taux de mortalité accru
Les personnes atteintes de sensibilité au gluten meurent plus tôt. (20)

Les preuves épidémiologiques suggèrent que presque tous les consommateurs de blé meurent plus tôt. L’étude chinoise (« the China Study) était une entreprise gigantesque: à partir de 1976, le gouvernement chinois a interrogé des centaines de millions de Chinois à propos de leur régime alimentaire, recueilli des millions d’échantillons de sang et d’urine et mis en corrélation le régime alimentaire avec les taux de maladie. Nous avons écrit sur le blog à quel point les corrélations issues de China Study soutiennent remarquablement le régime Perfect Health Diet (21). Les corrélations les plus remarquables de l’étude sur la Chine sont peut-être celles qui concernent les céréales.
Les habitants de différentes régions de la Chine mangent différentes céréales comme base alimentaire. C'est pourquoi les corrélations de l'étude sur la Chine donnent une bonne mesure de l'impact des différentes céréales sur la santé. Les corrélations étaient:
Le blé avait une corrélation de + 67% pour les taux de mortalité par maladie cardiaque.
Le riz avait une corrélation de - 58% pour les taux de mortalité par maladie cardiaque.
• Les autres céréales présentaient une corrélation de + 39% pour les taux de mortalité par maladie cardiaque
.

Le blé était de loin l'aliment le plus toxique trouvé dans the China Study. La relative sécurité du riz correspond à notre classification du riz parmi les féculents sûrs.
NDLR : Le riz ne contient que 5-7,5 % d’orzénine, un type de gluten moins toxique, contre 40 % pour le blé (famille prolamine). Les prolamines sont considérées comme la fraction toxique du gluten chez les patients cœliaques. Mais certains blés ont été modifiés génétiquement pour augmenter la part de gluten, en vue d’améliorer la texture des aliments …

NDLR – Info utile : Type de protéines dans les céréales et pseudo céréales
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 8353
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Perfect Health Diet - Jaminet - Page 2 Empty Peptides opioïdes du blé

Message  Luc le Sam 23 Nov 2019 - 11:48

Peptides opioïdes, dépendance au blé et schizophrénie
De nombreuses personnes ont une sensibilité subclinique au gluten, caractérisée par un reflux acide et une inflammation de l'intestin, et qui continuent cependant à manger du blé.
Vocabulaire – subclinique : Qui n’a pas encore donné de symptômes visibles / mesurables. C’est le début du processus d’intolérance.
Une des raisons pour lesquelles ces personnes n’arrêtent pas est peut-être que le blé crée une dépendance. Le blé contient des peptides opioïdes et, en cas de perméabilité intestinale, ceux-ci peuvent atteindre le cerveau avec des effets stimulant les centres du plaisir, comme la morphine le fait également.

- Opioïdes and Schizophrénie
(…) Les schizophrènes maintenus sous un régime sans céréales et sans laitages, et recevant un traitement optimal avec des neuroleptiques, ont montré une interruption ou un renversement de leur progrès thérapeutique pendant une période de provocation «à l'aveugle». Ces patients recevaient du gluten de blé comme test de provocation. L'exacerbation du processus de la maladie n'était pas due aux variations des doses de neuroleptiques. (24) (…)

Opioïdes, cancer et hormones
Dans un test in vitro (éprouvette), les opioïdes du blé provoquent la multiplication des cellules tumorales. Cela suggère que les opioïdes du blé pourraient stimuler la croissance du cancer et pourraient être en partie responsables de l'association entre le blé et le cancer.  (28)
Les opioïdes de blé peuvent également être responsables de la féminisation du corps des hommes (seins), en favorisant des hormones inhabituelles. Les «seins d'homme» peuvent résulter de la sécrétion de prolactine stimulée par les opioïdes du blé. (29)
Les peptides opioïdes peuvent être générés à partir d'autres aliments que le blé. La digestion incomplète des protéines du lait, de l'albumine de riz et d'autres protéines peut créer des peptides à activité opioïde. (30)
La suite du chapitre sur ce lien (plus bas) si vous voulez zapper les "digressions":
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Luc le Sam 23 Nov 2019 - 21:54, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 8353
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Perfect Health Diet - Jaminet - Page 2 Empty Re: Perfect Health Diet - Jaminet

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum