Mirzoune et Ciboulette SGSC
Bienvenue sur Mirzoune et Ciboulette!
Derniers sujets
» Amigo_amigo
par Luc Hier à 20:12

» Bon anniversaire Infiniment
par Luc Hier à 13:11

» Mouse data links microbiome changes to lupus severity and complications
par Luc Dim 10 Déc 2017 - 20:16

» Jeûne thérapeutique - Concept de l'oxydation des lipides
par Luc Dim 10 Déc 2017 - 15:49

» Bûches de Noël vegan, sans gluten, sans lactose
par Mirzoune Dim 10 Déc 2017 - 12:33

» Bonhomme de pâte & St-Nicolas
par proserpine Jeu 7 Déc 2017 - 8:03

» Présentation Mpj48
par Mirzoune Mar 5 Déc 2017 - 16:40

» Dernières Promos (aller au dernier message)
par Luc Lun 4 Déc 2017 - 23:12

» Perdre du poids sans faire le yoyo
par Luc Dim 3 Déc 2017 - 14:13

» Le jus de grenade fermentée protège – nutrithérapie naturelle et effets de synergie
par Mirzoune Sam 2 Déc 2017 - 17:06

» Iode (anti goitre et fluor/brome...)
par Mirzoune Sam 2 Déc 2017 - 16:52

» Jeu de vilain entre un éléphanteau et une oie
par Luc Ven 1 Déc 2017 - 13:18

» Maladies auto-immunes: traitements conventionnels et complémentaires
par Mirzoune Ven 1 Déc 2017 - 11:11

» Maria Farantouri une voix de contre-alto magnifique...
par Flo Mer 29 Nov 2017 - 12:01

» Une biche s'amuse
par Pierrette Mer 29 Nov 2017 - 10:06

» Présentation John007
par Pierrette Mer 29 Nov 2017 - 9:51

» Biodisponibilité de la curcumine: où trouver la plus assimilable?
par Mirzoune Lun 27 Nov 2017 - 23:33

» Humour noir: Pub suisse
par Luc Lun 27 Nov 2017 - 19:05

» Connaissez-vous le Magnésium glycinate?
par Luc Lun 27 Nov 2017 - 18:19

» Comparatif différentes formes de magnésium
par yoz Lun 27 Nov 2017 - 15:03

» Métabolique et cerveau
par Luc Sam 25 Nov 2017 - 23:15

» Proposition de photo pour un avatar
par Luc Sam 25 Nov 2017 - 21:30

» Bioavailability of curcumin
par Luc Jeu 23 Nov 2017 - 16:10

» LA DEPRESSION NERVEUSE et son cortège de conséquences
par Flo Jeu 23 Nov 2017 - 9:43

» Quel magnésium choisir?
par Flo Mer 22 Nov 2017 - 18:05

» Présentation Adveniat
par Mirzoune Mar 21 Nov 2017 - 13:10

» La politique de santé actuelle s'appuie-t-elle sur la science ?
par Flo Mar 21 Nov 2017 - 10:29

» Fibromyalgie et la sulfite connexion
par Mirzoune Lun 20 Nov 2017 - 11:23

» Douleurs musculaires et acide lactique
par Flo Dim 19 Nov 2017 - 21:50

» Bon anniversaire Monik
par Mirzoune Sam 18 Nov 2017 - 14:47

» TRANSMUTATIONS
par Luc Sam 18 Nov 2017 - 9:42

» D. Guyaux: Rémission d'une SEP ou la puissance de l'alimentation crue et d'une vie saine
par Flo Ven 17 Nov 2017 - 9:31

» Quand le musée respire
par Pierrette Mer 15 Nov 2017 - 17:17

» Ni pute, ni soumise? Pas pour Mattel...
par Mirzoune Mer 15 Nov 2017 - 8:38

» Bon anniversaire Lulu
par Pierrette Sam 11 Nov 2017 - 17:27

» Maladie : le rôle de l'alimentation
par Luc Ven 10 Nov 2017 - 12:35

» Foie et déchets cristalloïdes
par sophy Ven 10 Nov 2017 - 10:53

» Un très bon anniversaire Luc
par proserpine Jeu 9 Nov 2017 - 9:41

» Let's Twist Again
par Nell74 Mer 8 Nov 2017 - 13:35

» Enlever les pesticides des fruits et légumes
par sophy Mer 8 Nov 2017 - 12:42

» Tous les usages du chanvre alimentaire
par Nell74 Mar 7 Nov 2017 - 23:33

» Vitamine A contre Alzheimer
par Luc Mar 7 Nov 2017 - 21:03

» vitamine D : zyma D ou...?
par Mirzoune Lun 6 Nov 2017 - 14:36

» Pain SG pois chiche & teff - salé / sucré
par Luc Lun 6 Nov 2017 - 13:06

» Auto-Ostéopathie en vidéo. Absolument génial!
par Mirzoune Lun 6 Nov 2017 - 10:26

» Vaccination obligatoire et risque acceptable ?
par Luc Dim 5 Nov 2017 - 15:49

» Lait de coco et sarrasin
par Mezame Dim 5 Nov 2017 - 14:03

» Danse sur glace
par proserpine Dim 5 Nov 2017 - 11:26

» Cure de jus et smoothie detox
par Luc Dim 5 Nov 2017 - 10:12

» L’ arthrose n’est pas une maladie d’usure
par sophy Sam 4 Nov 2017 - 23:02

» Graines germées et pousses
par sophy Sam 4 Nov 2017 - 22:30

» Fat for fuel – Dr. Joseph Mercola
par Luc Sam 4 Nov 2017 - 11:17

» Choisir un thé, ou une tisane, sans plomb ni pesticide
par sophy Ven 3 Nov 2017 - 19:58

» cake gingembre amande et cacao nibs
par Luc Mer 1 Nov 2017 - 22:58

» Bon anniversaire Pierrette
par sophy Mer 1 Nov 2017 - 21:31

» Salix alba - Populus nigra - Filipendula ulmaria - Urtica
par Luc Mer 1 Nov 2017 - 11:32

» Les ions négatifs de l'air
par Adveniat Mar 31 Oct 2017 - 20:01

» La quercétine protège contre les effets nocifs des pesticides
par Luc Lun 30 Oct 2017 - 19:21

» Le Tissu Conjonctif
par Luc Lun 30 Oct 2017 - 11:25

» Le Colon et les Acides Gras
par Mirzoune Lun 30 Oct 2017 - 11:06

» Complément proteiné
par Mirzoune Sam 28 Oct 2017 - 20:26

» Équilibre Sodium et Potassium – Compensation par l’organisme
par Mirzoune Sam 28 Oct 2017 - 15:09

» dentifrice liquide aux HE.
par Luc Sam 28 Oct 2017 - 0:13

» Synergie HE. et antibio .?
par Adveniat Jeu 26 Oct 2017 - 20:35

» Fruits oléagineux
par Adveniat Jeu 26 Oct 2017 - 11:21

» Congestion nasale et allergie
par Luc Mer 25 Oct 2017 - 18:50

» Protéger le foie
par Mirzoune Mar 24 Oct 2017 - 16:12

» Biodisponibilité des minéraux en présence d'acide phytique
par Adveniat Mar 24 Oct 2017 - 15:20

» Thérapie du colon: Nettoyage
par Mirzoune Mar 24 Oct 2017 - 10:45

» Le Candida Albicans
par Adveniat Lun 23 Oct 2017 - 9:46

» Les facteurs déclenchants supposés de la fibromyalgie
par Luc Dim 22 Oct 2017 - 21:36

» Noix de macadamia
par Adveniat Sam 21 Oct 2017 - 16:35

» céréales et légumineuses
par Mirzoune Sam 21 Oct 2017 - 16:05

» Briquettes moelleuses au curcuma SGSC
par Luc Sam 21 Oct 2017 - 15:36

» Mettre un avatar
par Mirzoune Ven 20 Oct 2017 - 17:09

» Conséquences du déficit magnésien sur les transports cellulaires. JP Curtay
par Adveniat Ven 20 Oct 2017 - 10:38

» Présentation Marie-Pierre
par sophy Jeu 19 Oct 2017 - 21:33

» Présentation Sophy
par sophy Jeu 19 Oct 2017 - 21:30

» Bandes kinesio taping pour douleurs tendino-musculaires
par Mirzoune Jeu 19 Oct 2017 - 18:35

» Méthodes pour s'endormir en moins d'une minute
par Nell74 Mer 18 Oct 2017 - 12:02

» Graines de chanvre décortiquées, 22€ le Kg. Qui dit mieux?
par Mirzoune Mar 17 Oct 2017 - 21:36

» ALA: acide alpha-lipoïque et chélation
par Mirzoune Lun 16 Oct 2017 - 11:13

» Antibiotiques candida
par sossophiphie Dim 15 Oct 2017 - 20:23

» Candidose – Comprendre le déséquilibre du microbiote
par Luc Dim 15 Oct 2017 - 11:11

» Présentation Sophie
par sossophiphie Dim 15 Oct 2017 - 5:05

» Asthme: Méthode Buteyko – Lierre (teinture mère) - Vitamines
par Mirzoune Sam 14 Oct 2017 - 15:24

» Vitamine K2 - Achat - Exemples de produits
par proserpine Ven 13 Oct 2017 - 17:21

» OXYGENATION Quelques éléments
par Luc Jeu 12 Oct 2017 - 12:34

» Présentation Mezame
par Mezame Mar 10 Oct 2017 - 22:00

» Qu'est-ce que l'équilibre acido-basique?
par Mirzoune Mar 10 Oct 2017 - 18:50

» Avatars pour Halloween
par Mirzoune Mar 10 Oct 2017 - 16:54

» Suivi alimentation low-carbs
par Mirzoune Mar 10 Oct 2017 - 16:50

» Levothyrox
par Nell74 Lun 9 Oct 2017 - 17:38

» Gifs de bienvenue
par Mirzoune Mer 4 Oct 2017 - 8:53

» Présentation Bredan
par Mirzoune Mer 4 Oct 2017 - 8:45

» Chronimed, vous connaissez?
par Mirzoune Lun 2 Oct 2017 - 18:38

» Protection contre les pesticides
par Luc Dim 1 Oct 2017 - 21:56

» Le psyllium aide le microbiote
par Luc Sam 30 Sep 2017 - 9:34

» Certains Baumes à lèvres sont à éviter
par Luc Mer 27 Sep 2017 - 11:17


Régime détox métaux lourds

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Régime détox métaux lourds

Message  Mirzoune le Dim 20 Déc 2015 - 17:24

Éliminer les métaux lourds prend plusieurs mois, voire des années. Il faut donc en attendant se protéger des contaminants, et consommer le plus d’aliments antioxydants possible pour neutraliser au maximum l’effet pro-oxydant des métaux lourds et enfin les éliminer.
Extraits du livre « [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]» de Eva-Claire Pasquier :

La cure sans produits laitier ni gluten :
Il est très fréquent que les symptômes d’une intoxication aux métaux lourds s’améliorent après la mise en pratique d’une cure sans produit laitier, ni gluten.
Les métaux lourds empêchent le fonctionnement des enzymes, notamment digestives. Hors, la caséine (protéine du lait) et le gluten sont très difficile à digérer pour de nombreuses personnes en temps normal. Les métaux lourds amplifient cette problématique au point que des substances indésirables pénètrent la barrière intestinale et sature le corps de toxines. Le plus souvent l’effet de cette diète se fait sentir en moins d’un mois, mais des fois plus.

Permettre au foie de se nettoyer :
La première chose à faire est de permettre à nos organes émonctoires (le foie, les reins et la peau principalement) de se « décrasser », afin qu’ils puissent éliminer du mieux possible ces substances. On ne ressent un problème de foie, que lorsque celui-ci est à 30 % de son potentiel. Il y a souvent un effet seuil : tout va bien jusqu’à un abus de trop (parfois juste un repas ou la prise de substances fragilisantes pour le foie). On fait face alors à une série de malaises qui peuvent aller de la simple nausée ou migraine à la crise de foie, en passant par les problèmes de peau.
Si l’on fait attention à son alimentation, souvent les symptômes disparaissent. Prendre l’habitude de faire une cure de détox une à deux fois par an, principalement au printemps et à l’automne, permet de ne pas accumuler les toxines et d’avoir une meilleur marge afin de prévenir ces crises.
Les cures de nettoyage du foie sont indispensables en cas d’intoxication aux métaux lourds. Si vous vous sentez trop faible ou avez un doute, n’hésitez pas à consulter un thérapeute compétent, qui pourra vous recommander une cure détox par les plantes.

Beaucoup de légumes qui peuvent être mangés au quotidien aident le foie à se nettoyer et à fonctionner efficacement : notamment les légumes amers, (artichaut, radis noir, choux, légumes verts foncés...), le curcuma, la betterave, le citron, les orties, le romarin, mais aussi la vitamine C et le sélénium.
Si vous souhaitez en manger beaucoup... Buvez les ! Faites vous des jus de légumes le plus souvent possible (comprendre plusieurs fois dans la journée, tous les jours).

Faire sortir les métaux lourds du corps : Une grande partie des métaux lourds sont éliminés par la voie intestinale, après avoir été neutralisés par le foie, via la bile (mercure notamment), piégés par les fibres. Chaque repas doit donc contenir des fibres chélatrices, telles les fruits, les légumes, mais aussi les légumineuses et les céréales complètes.
L’agar-agar, une algue utilisée en cuisine, est une chélatrice de métaux lourds... On pourra l’utiliser en cuisine pour épaissir les sauces et desserts.

Les algues sont particulièrement intéressantes comme le kelp (appelé aussi varech), le wakamé, le kombu et la plupart des algues rouges, vertes et brunes. Elles sont d’excellentes chélatrices de métaux lourds et radio-actifs. La cuisine à base d’algues est pleine de surprises gustatives. Le plus simple est de prendre un mélange d’algues type « salade du pêcheur » à saupoudrer généreusement sur vos plats. La spiruline est à la fois chélatrice et antioxydante. La coriandre et l’ail des ours, sous forme d’herbes fraîches, aident à déloger les métaux lourds en douceur.

Faire le plein d’antioxydants : Certains aliments vont renforcer les défenses naturelles du corps, d’autres vont capter les métaux lourds et faciliter leur élimination. Comme les métaux lourds sont très oxydants, Il faut privilégier une alimentation riche en vitamines, minéraux et antioxydants. Les fruits et légumes en sont d’excellentes sources, avec notamment beaucoup de vitamine C qui est très efficace pour éliminer le plomb du sang. Une consommation quotidienne de 1000 mg de vitamine C fait baisser de 80 % la quantité de plomb circulant au bout d’un mois.

Le glutathion (GSH) est un antioxydant et un agent de détoxication extrêmement protecteur. Il est synthétisé rapidement dans le foie et les reins. On peut aussi le trouver dans les choux, les asperges, les avocats, les courges, les chou-fleurs, les brocolis, les pommes de terre, les épinards, les noix, l’ail, et les tomates crues.
Avec seulement 500 mg de vitamine C le foie fabrique deux fois plus de son super antioxydant le glutathion.
Il faut savoir que 1000 mg de poudre d’acérola contient 180 mg de vitamine C. Une orange épluchée de 150 g en contient 80 mg, mais 100 g de persil en apportent le double. Dans les fruits et légumes, on trouve aussi les flavonoïdes, antioxydants très efficaces pour neutraliser les effets des métaux lourds. Il est important de panacher différents flavonoïdes.
Comment être sur d’en prendre une large variété ? Simplement en choisissant des légumes de couleurs différentes. En effet, les flavonoïdes sont très souvent colorés. En médecine chinoise, on recommande que chaque repas contienne 5 couleurs différentes.
Les graines germées sont une excellente source des tous ces nutriments protecteurs. Elles sont de véritables concentrés de légumes.
Le vert des plantes devrait être plus souvent présent dans nos assiettes, car il marque la présence de chlorophylle, détoxifiante général et revitalisante. Pensons aux légumes verts, aux jus d’herbes, mais aussi aux fanes de nos légumes.

Les métaux lourds ont tendance à prendre la place des bons minéraux. Il est important d’avoir une alimentation très riches en minéraux (algues, légumes, noix, graines germées).  Notamment en zinc qui, avec le sélénium, est un très bon antioxydant. On les trouve dans les amandes et les noix (dont celles du Brésil), les oléagineux, les fruits de mer, les poissons, les champignons (notamment le shiitaké), les viandes en général et les légumineuses.

Les métaux lourds adorent le gras, et donc favorisent l’oxydation des graisses avec pour conséquence une augmentation des risques cardiovasculaires et une fragilisation du système nerveux (très riche en gras). Les oméga 3 servent à remplacer les acides gras oxydés du corps. La vitamine E est un antioxydant spécialiste des graisses. On les trouve dans les huiles végétales et les fruits à coque.
Le colza est une bonne source d’oméga 3, l’huile de germe de blé de vitamine E, une cuillère à café nous apporte notre minimum syndical (Apport Journalier Recommandé), mais 2 par jour apporteront un surplus de protection, nécessaire en cas d’intoxication aux métaux lourds.
L’huile de chanvre, ou la farine de chanvre, peuvent apporter aussi une bonne portion de vitamine E, d’oméga 3 et aussi une variété d’oméga 6 rare et très bénéfique pour la réparation des tissus, l’acide Gamma-linolénique (GLA), que l’on trouve aussi dans l’huile de bourrache.

Bien sûr, la méthode alimentaire vise surtout à réduire lentement la surcharge de métaux lourds. Si vous êtes particulièrement intoxiqué nous vous recommandons de consulter un thérapeute maîtrisant les différentes méthodes de détoxification, naturelles ou chimiques. Qui sont hélas trop rare en France. Mais elles demandent une certaine maîtrise, aussi nous vous déconseillons d’explorer seul la chlorella et les extraits concentrés de coriandre, qui peuvent se révéler trop efficaces à déloger les métaux lourds et faire surgir des effets indésirables.

Source: site de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], naturopathe.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Mirzoune le Sam 4 Juin 2016 - 15:11, édité 1 fois

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission avec une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges et bio, beaucoup de cru et la natation qui me fait le plus grand bien. Apparition récente d'une névralgie du trijumeau (conflit vasculonerveux). En attente d'une opération par gamma-knife.
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 2785
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 54
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: Régime détox métaux lourds

Message  Luc le Dim 20 Déc 2015 - 19:14

Mirzoune a écrit:
Les oméga 3 servent à remplacer les acides gras oxydés du corps. La vitamine E est un antioxydant spécialiste des graisses. On les trouve dans les huiles végétales et les fruits à coque.
Le colza est une bonne source d’oméga 3, l’huile de germe de blé de vitamine E, une cuillère à café nous apporte notre minimum syndical (Apport Journalier Recommandé), mais 2 par jour apporteront un surplus de protection, nécessaire en cas d’intoxication aux métaux lourds.
L'article n'est pas mal (euphémisme), bien que je ne sois pas d'accord avec les sources préconisées pour aller pêcher les nutriments. Je sais que tu ne partages pas forcément ce qui figure dans l'article et que c'est un bon point de départ pour la discute. Allons-y alors Rolling Eyes
Il y a aussi qque aberrations:
On ne prend pas par exemple de la coriandre en herbe pour déloger le mercure, comme laissé sous-entendu. Seulement à la fin du protocole de détox, sinon cela va être la Bérézina 

On ne prend pas des oméga-3 pour compenser les acides gras oxydés. Il est fêlé, le mec? Il avait fumé ou quoi!? Il s'est probablement laissé contaminer par le lobbying ambiant: Les oméga-3 sont à la mode. (...).
Pour neutraliser les acides gras oxydés, on prend de la vitamine E naturelle (un mélange d'isomères, supplément ) et du bêta-carotène (fruits et légumes). Pour neutraliser les effets délétères des acides gras libres, c'est une autre paire de manches. Cela mérite un sujet à part ... On peut déjà commencer avec une infusion d'ortie ou la prise d'extrait d'écorce de saule blanc (salicine). Et on apporte du bon carburant (fruits et coco) de manière optimisée. Pas en excès, donc.

Les métaux lourds empêchent bien le fonctionnement normal des enzymes mais tant que le mercure n'aura pas été délogé, l'homéostasie ne pourra pas avoir lieu. Le sujet ne récupérera pas...

On ne fait pas de cure de détox si les reins sont saturés
. On commence d'abord par rééquilibrer avec un régime acido-basique. On soulage le travail du foie en ingérant moins de saloperies ... On surveille le niveau d'inflammation basse, etc.

Un point souvent négligé: Les excès de phosphates dans les produits préparés. on vise un équilibre 1.3 /1 entre calcium et phosphate. Les phosphates ne devraient jamais dépasser 2, sauf de manière occasionnelle. Ce n'est pas la dernière chasse aux sorcières, hein!. Il y a trop de phosphates dans le jambon et les charcuteries industrielles. Piquées pour conserver l'eau.
Sinon, c'est le stress permanent à l'intérieur des cellules.

Sinon, la meilleure chose que vous puissiez faire est évidemment de chouchouter votre foie. Ce sera votre nouvelle résolution pour l'année 2016. 


On ne prend pas de l'agar-agar pour faire sortir les ML. Sinon, il n'y pas que les ML qui vont sortir (chélation). Si ça reste ponctuel, ça passe.
Si vous craignez un plat pollué (poisson), prenez plutôt une gélule de chlorella, une seule gélule, lors du repas. Ou bien augmentez votre dose de magnésium et surtout de sélénium. Saturez les récepteurs de bons oligo-éléments (calcium émanant de la nourriture).

Ok pour les algues mais avec modération, pour varier.

Les flavonoïdes ne vont pas "neutraliser les effets des métaux lourds". Ils pourront cependant diminuer l'impact de l'inflammation (oxydation).

Je ne vous conseille pas de vous mettre aux graines germées, mais seulement aux pousses de graines germées (herbes). Les graines, même germées, contiennent encore des anti-nutriments. Il y aura moins d'acide phytique mais ...
Les graines et les noix doivent rester occasionnelles (2 x maxi/semaine), un en-cas, pas un complément de repas!


Dernière édition par Luc le Dim 20 Déc 2015 - 23:18, édité 3 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4189
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Régime détox métaux lourds

Message  Mirzoune le Dim 20 Déc 2015 - 20:28

Mirzoune a écrit:Éliminer les métaux lourds prend plusieurs mois, voire des années. Il faut donc ... se protéger des contaminants, ... consommer le plus d’aliments antioxydants possible ...neutraliser au maximum l’effet pro-oxydant des métaux lourds ...

Cet article m'avait semblé intéressant pour une démarche au quotidien. Pas pour une détox pure et dure avec une démarche thérapeutique rigoureuse.

Pour la coriandre, c'est un peu comme avec le curcuma: certes il est anti-inflammatoire mais chacun sait que ce n'est pas avec une pincée dans nos plats qu'on va corriger une inflammation chronique... je me doute que ce n'est pas avec un bouquet de coriandre qu'on va régler une intoxication aux métaux lourds...

En fait, ce que je voulais mettre en avant c'est qu'une détox s'inscrit dans un comportement alimentaire global. Bouffer des compléments à tous les repas et se ré-intoxiquer de l'autre côté avec de la merde c'est pas cohérent...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission avec une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges et bio, beaucoup de cru et la natation qui me fait le plus grand bien. Apparition récente d'une névralgie du trijumeau (conflit vasculonerveux). En attente d'une opération par gamma-knife.
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 2785
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 54
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: Régime détox métaux lourds

Message  Luc le Dim 20 Déc 2015 - 20:35

Mirzoune a écrit:

En fait, ce que je voulais mettre en avant c'est qu'une détox s'inscrit dans un comportement alimentaire global. Bouffer des compléments à tous les repas et se ré-intoxiquer de l'autre côté avec de la merde c'est pas cohérent...
Bien vu.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4189
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Cofacteurs utiles pour détox

Message  Luc le Dim 20 Déc 2015 - 22:04

Exemples de cofacteurs nécessaires dans une détox pour que le système enzymatique fonctionne correctement et que l'homéostasie / guérison prenne le dessus.
Toutes les toxines sont traitées par le foie qui sécrète à cette fin les enzymes CYP450

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Toxines qui sont solubles dans les graisses

*) Phase 1 detox: Required nutrients

Vitamins B

Folic acid

Glutathione

Antioxidants as:

-        Milk Thistle (petit lait)

-        Carotenoids

-        Vitamin E

-        Vitamin C

 

*) Phase 2 detox: Required nutrients

Selenium

Sulphur

Amino acids:

-        Glutamine

-        Glycine

-        Taurine

-        Cysteine


Dernière édition par Luc le Lun 4 Jan 2016 - 22:51, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4189
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Régime détox métaux lourds

Message  Mirzoune le Dim 20 Déc 2015 - 22:21

Bon à savoir...

Mais quelle sont les différences entre les phases 1 et 2? Que se passe-t-il dans chacune d'elles?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission avec une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges et bio, beaucoup de cru et la natation qui me fait le plus grand bien. Apparition récente d'une névralgie du trijumeau (conflit vasculonerveux). En attente d'une opération par gamma-knife.
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 2785
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 54
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: Régime détox métaux lourds

Message  Luc le Dim 20 Déc 2015 - 23:16

Mirzoune a écrit:
Mais quelle sont les différences entre les phases 1 et 2? Que se passe-t-il dans chacune d'elles?
La phase 1 convertit un produit chimique toxique en une substance moins nocive. C’est la phase à réaction rapide, pdt laquelle « on » oxyde, réduit et / ou hydrolyse. Au cours de ce processus, des radicaux libres sont produits qui, s’ils sont excessifs, peuvent endommager les cellules du foie. Les antioxydants (comme la vitamine C et E et des caroténoïdes naturels) permettent de réduire les dommages causés par ces radicaux libres. Si les antioxydants font défaut et que l'exposition aux toxines est élevée ou se prolonge trop longtemps, les produits chimiques toxiques deviennent beaucoup plus dangereux.
La phase 1 peut montrer qques problèmes de ralentissement lorsqu’on prend de l’âge.

La phase deux est la phase de conjugaison, càd que le foie va lier / ajouter une molécule pour la rendre encore moins toxique et que cette substance soit maintenant soluble, en vue d’être excrétée (via la bile ou l’urine).  Par exemple avec du souffre. Les œufs et les légumes crucifères (par ex. Brocoli, chou, chou de Bruxelles, chou-fleur), l'ail cru, les oignons, les poireaux et les échalotes sont toutes de bonnes sources de composés soufrés naturelles pour améliorer la phase deux de désintoxication. Ainsi, ces aliments peuvent être considérés comme ayant une action de nettoyage.


Dernière édition par Luc le Dim 20 Déc 2015 - 23:20, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4189
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Régime détox métaux lourds

Message  Mirzoune le Dim 20 Déc 2015 - 23:20

En quelque sorte, d'abord on neutralise, ensuite on expulse?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission avec une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges et bio, beaucoup de cru et la natation qui me fait le plus grand bien. Apparition récente d'une névralgie du trijumeau (conflit vasculonerveux). En attente d'une opération par gamma-knife.
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 2785
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 54
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: Régime détox métaux lourds

Message  Luc le Dim 20 Déc 2015 - 23:37

Mirzoune a écrit:En quelque sorte, d'abord on neutralise, ensuite on expulse?
oui, c'est tout à fait ça
Il faut aussi savoir que certaines substances prises comme anti-inflammatoires ralentissent l'activité des enzymes CYP450. C'est la voie principale de détox enzymatique.
La curcumine par exemple ralentit l'activité de CYP450 (à droite sur le schéma ci-dessous, post suivant). Voilà encore une bonne raison de laisser une fenêtre thérapeutique et d'alterner différents phytonutriments lorsqu'on combat l'inflammation


Dernière édition par Luc le Lun 21 Déc 2015 - 9:18, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4189
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Régime détox métaux lourds

Message  Luc le Dim 20 Déc 2015 - 23:45

Voie de détox via l'enzyme CYP450
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Décodage du schéma:
Nous avons donc la voie empruntée par les oméga-6 (LA = linoleic acid, voir sur le post suivant).
LA passera souvent par le chemin AA (acid arachidonic).
AA est souvent en excès et est pro-inflammatoire.
NSAID's sont les anti-douleurs non stéroïdiens (phyto-produits comme la curcumine, l'écorce de saule blanc, mais aussi l'EPA, etc.
Il y a ici 3 onglets verts (enzymes)
- Lox
- Cox
- CYP450
PS: L'aspirine bloque par exemple la voie Cox. La curcumine bloque en partie la voie CYP450 (mais pas que), nécessaire à la détox.


Dernière édition par Luc le Lun 21 Déc 2015 - 11:53, édité 2 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4189
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Régime détox métaux lourds

Message  Luc le Lun 21 Déc 2015 - 10:35

voies de conversion des acides gras LA et ALA
LA : Linoleic acid (chef de file des oméga-6)
ALA: Alpha-linolenic acid (chef de file des oméga-3)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
LA (oméga-6) va donner naissance à des prostaglandines PGE1 et PGE2. On essaye de faire barrage à PGE2 et favoriser* PGE1
ALA (oméga-3) va donner naissance à des prostaglandines PGE3. On essaye de favoriser* PGE3.
Au milieu, vous avez les facteurs qui peuvent empêcher un bonne conversion (blocking factors).
"Enhancing factors" sont les co-facteurs nécessaires pour la conversion des enzymes.

* C'est une stratégie à court terme. On module la réaction mais on ne soigne pas.


Dernière édition par Luc le Lun 21 Déc 2015 - 10:42, édité 2 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4189
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Régime détox métaux lourds

Message  Luc le Lun 21 Déc 2015 - 10:39

w3 et w6
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
voie oméga-6: PGE2 est bloqué par l'EPA (poisson)

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4189
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Régime détox métaux lourds

Message  Mirzoune le Lun 21 Déc 2015 - 10:52

Ce sont donc les gras trans et les sucres qui rendent les omega6 pro-inflammatoires?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission avec une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges et bio, beaucoup de cru et la natation qui me fait le plus grand bien. Apparition récente d'une névralgie du trijumeau (conflit vasculonerveux). En attente d'une opération par gamma-knife.
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 2785
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 54
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: Régime détox métaux lourds

Message  Luc le Lun 21 Déc 2015 - 11:40

Mirzoune a écrit:Ce sont donc les gras trans et les sucres qui rendent les omega6 pro-inflammatoires?
Non, ce n'est pas comme ça qu'il faut aborder la question. Réponse à venir, détaillée, sur ce post:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

les acides gras oméga-3 et 6 ont des doubles liaisons. Un acide gras oméga-3 est vraiment très fragile. La forme normale est cis (les 2 atomes d'hydrogène sont du même côté). Sur la photo nous avons un acide gras partiellement hydrogéné (un atome d'hydrogène a changé de côté).
 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Un acide partiellement hydrogéné est une véritable saloperie (encrassage). Il y a souvent inscrit 0.5 % d'acides gras hydrogénés sur les margarines. C'est acceptable mais pas optimal. Cela a changé depuis ces dernières années.
Il aurait mieux valu un AG totalement hydrogéné (moins nocif), le moins possible.
Tant que la quantité d'acides gras hydrogénés est très basse, c'est acceptable mais cela va leurrer le cerveau. Il ne saura rien en faire.
Quand je dis que c'est acceptable, c'est moins de 5 % et c'est très circonstanciel, hein! On évitera donc de cuisiner avec une huile ou une margarine enrichie en oméga-3. C'est une aberration ! C'est à la mode ...
On cuisine avec des AG saturés (coco, ghee), voire avec de l'huile d'olive car elle résiste assez bien (riche en anti-oxydants).

Le sucres ne sont pas inflammatoires, sauf s'ils sont en excès et s'ils sont dévitalisés. C'est souvent le cas. Ce sont les résidus de la combustion qui pourrait poser problème. Tant que les sucres viennent de fruits et légumes, dans des proportions ad hoc (50 g par prise - 200 g par jour - maxi 80 à 100 g par prise si pas de pic d'insuline), il n'y aura pas de problème. Nous avons besoin de glucose pour carburer sinon nous allons stresser l'organisme ... Tout dépend de votre état, évidemment. Chez les personnes en forme, on peut passer en mode lipolyse (combustion sur les graisses). Chez les personnes en sur-régime, on va essayer d'éviter une sécrétion de cortisol. Là on visera un apport optimal de sucre (glucose et fructose 50 g) et de protéines (80 - 125 g).
C'est l'association graisse + sucre, et sucre + protéines qui pose problème (glycation).

Il faut davantage se préoccuper de l'oxydation des AGE que de l'association chez un individu qui mange du fait maison et qui n'est pas trop porté sur les cakes et autres douceurs. Donc la glycation est un problème, sérieux, mais on a une poutre dans l’œil.
je sais que je parle à contre-courant ...
Cela suppose que votre assiette soit garnie aux 3/4 de légumes, 1 part de viande, 1 part de féculent.
On peut bien sûr manger une douceur pour la collation de 16 - 17H. On fait précéder d'un fruit, si possible, si on assimile / digère bien.
On évitera quand même les meringues, la pire saloperie qui soit (blanc d’œuf + sucre), sauf si c'est 1 fois l'an, de façon modérée.

PS: Une fois l'an, je fais mesurer mon taux d'hémoglobine glycquée (HbA1c) (prise de sang). Cela donne une indication sur l'état de vos artères sur les 2 ou 3 derniers mois.
4 à 40 ans
5 à 50 ans
6 à 60 ans.
6 est la limite conseillée. 5 est optimal.
HbA1c à 6 annonce un diabète dans les 5 ou 10 ans.
Je fais une cure deux fois par an avec anti-glycation formula, 2 flacons
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
66 € 120 gélules. 1 gél. au petit déj et 1 gél. au dîner (soir). idéalement matin, midi et soir.
Je suis repassé de 5.8 à 5.3. Profil familial susceptible.

Edit: avec une prise matin, midi et soir, et la suppression des gélules d'EPA, mes taches de vieillesse et autres boutons diminuent progressivement  queen
Je suis à la moitié de la cure (2 flacons). Je mange plus souvent du beurre de coco aussi.


Dernière édition par Luc le Sam 12 Mar 2016 - 21:10, édité 3 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4189
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Régime détox métaux lourds

Message  Flo le Jeu 10 Mar 2016 - 22:24

La vision nathuropathique de notre Thierry National

On y va doucement...au rythme que le corps peux soutenir, le retour d'expérience qu'il a compilé des effets de la détox trop vite menée est formateur, dommage qu'il n'écrive pas plus en citant ses sources...

avatar
Flo
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 1069
Date d'inscription : 20/10/2015
Age : 51
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Détox ou Intox?

Message  Mirzoune le Sam 4 Juin 2016 - 15:13

Il y a de l’intox dans la détox ! Jeu de mots mis à part, il se dit n’importe quoi sur la toile. Il y a beaucoup trop de marketing autour de la détox, un des termes les plus recherchés dans la sphère des thérapies complémentaires. Certains vous feront croire que de complexes mélanges de plantes exotiques nettoient le corps de toute impureté.
Je vais tenter d’apporter de la clarté dans cette confusion. Je fais aussi le choix de ne pas parler de certaines substances dans cet article – le DMSA en particulier, choisissant des formes qui me paraissent plus proches du naturel en premier lieu, moins brutales, c’est-à-dire favorisant une élimination en douceur et sur le long terme. Mais avant toute chose, j’aimerais vous suggérer deux points très importants dans l’élaboration de votre stratégie:

Préférez le long terme: Tout processus de détoxification a une charge pour nos organes. Si certaines substances se combinent aux métaux lourds pour les éliminer, ces substances vont être acheminées au travers de nos organes d’élimination.
Le bon programme de détoxification respecte, pour moi, un équilibre entre les deux paramètres suivants :

  1. La vitesse à laquelle vous allez vous débarrasser de ces substances ;
  2. La bonne santé et la préservation de vos organes d’élimination – foie, reins et système digestif.

Il est pour moi préférable de tabler sur une progression lente, sur plusieurs mois, et de provoquer une élimination en douceur, plutôt que de créer un stress oxydatif trop intense. Bien sûr, certaines personnes préféreront agir d’une manière plus rapide en fonction de leur condition. Cet article ne répondra probablement pas à leurs attentes.

Protégez vos organes d’élimination: Pendant la durée du programme, utilisez les plantes protectrices des organes d’élimination. Je pense en particulier au chardon-marie (Silybum marianum) qui protège non seulement le foie, mais aussi les reins. Le desmodium (Desmodium adscendens) fera aussi l’affaire.

Augmentez votre consommation d’antioxydants, afin de contrer le stress oxydatif créé par cette élimination, au travers d’une alimentation particulièrement riche en fruits et légumes de saison, d’épices (curcuma, gingembre), mais aussi à l’aide de compléments alimentaires à base d’acérola, de resveratrol, de vitamine C et E.
Notez que ces antioxydants n’entraînent pas spécifiquement d’effet de «chélation». Cet effet sera fourni par les plantes et compléments listés ci-dessous. Ces substances assurent par contre une protection pendant le nettoyage.

Doses et autres conseils spécifiques: Lorsque je mentionne des informations sur les doses ou le timing des prises, je me réfère au programme défini par le docteur Dietrich Klinghardt, fondateur de la Klinghardt Academy (Etats-Unis), de l’American Academy of Neural Therapy, directeur médical de l’Institute of Neurobiology, et chef clinicien au Sophia Health Institute (Etats-Unis).
Son travail a permis des avancées majeures dans les domaines de l’intoxication aux métaux lourds et de la maladie de Lyme, entre autres choses.

Choisir ses compléments alimentaires:

  • L’ail (Allium sativum): Rien d’exotique ni de mystérieux, mais des résultats d’études prometteurs. L’ail contient des composants soufrés qui agissent comme agents de chélation des métaux lourds. Ces composants protègent aussi nos cellules contre le stress oxydatif engendré par ces métaux. D’autres aliments sont riches en composants soufrés : le jaune d’oeuf, les légumes de la famille des crucifères (choux) et des alliacées (en plus de l’ail : oignon, poireau, etc). Dose journalière: 1,2 mg d’allicine 3 fois par jour (moins d’une gousse). Hachez finement votre ail puis laissez le reposer à l’air pendant 10 minutes avant de le consommer frais – ce processus optimise la libération d’allicine. L’ail haché peut être ensuite incorporé au repas. L’alternative est de prendre des capsules d’ail. Le docteur Klinghardt recommande 1 à 3 capsule après chaque repas, en commençant par 1 capsule par jour, et en augmentant progressivement jusqu’à 3.
  • L’ail-des-ours contient lui-aussi des composants soufrés similaires à l’ail. Bien qu’aucune étude n’existe à son sujet dans le contexte des métaux lourds, il est logique d’attendre un effet similaire à l’ail culinaire. Je préfère recommander l’ail culinaire, qui a été bien mieux étudié. Le docteur Klinghardt recommande 5 à 10 gouttes de teinture mère sur la nourriture au moins 3 fois par jour.
  • La coriandre (Coriandrum sativum): Le docteur Klinghardt estime que la coriandre a la capacité de mobiliser les métaux lourds (mercure, cadmium, plomb et aluminium) et les relâcher en circulation sanguine, sans pour autant déclencher une élimination au travers des organes d’éliminations. Il parle de processus de re-toxification, et conseille donc d’associer la coriandre avec la chlorella, ou à d’autres compléments qui facilitent l’élimination: pectine, zéolite, charbon actif.
  • Deux formes de coriandre peuvent être utilisées :


  • La coriandre fraiche, bien tolérée avec une action en douceur mais beaucoup plus lente, bien adaptée pour la prévention.
  • La teinture mère de coriandre pour une approche un peu plus rapide.

Klinghardt recommande le programme suivant :

  • Commencer par 2 gouttes de teinture 2 fois par jour, prises au moment d’aller au lit ou 30 minutes après avoir pris la chlorella ;
  • Augmenter progressivement à 10 gouttes 3 fois par jour ;
  • Pendant la phase initiale, la recommandation est d’alterner 5 jours de teinture de coriandre avec 2 jours de pause.


  • Les algues: On peut avoir recours aux algues pour évacuer les toxiques métalliques. La chlorella ou la Laminaria japonica doivent être prises à des doses modérées et pendant plusieurs mois afin de ne pas saturer les émonctoires, le foie tout particulièrement. Leur prise doit toujours être accompagnée de draineurs et d’un complexe antioxydant large. Pour la chorella, choisissez une société qui garantit l’analyse du produit et l’absence de métaux lourds et de polluants.
  • Silice/zéolite: Certaines études ont été effectuées sur une forme particulière de silice : l’acide orthosilicique obtenu à partir de zéolite clinoptilolite, un minerai naturel provenant de roches volcaniques. Ce composant se verrouille sur les métaux lourds afin de les éliminer. Basé sur l’expérience, le charbon actif semble avoir une action tout aussi efficace.
  • La gelée royale, optimise le fonctionnement de tous les émonctoires, participe ainsi à l’élimination optimale des toxines et stimule le processus de régénération cellulaire et la cicatrisation des tissus
  • Vitamines C et E: Ces deux antioxydants ont été étudiés dans le contexte de l’intoxication aux métaux lourds. Au minimum, ils réduisent le stress oxydatif, ce qui est très important car les métaux lourds créent une charge oxydative très élevée. Certaines études démontrent aussi qu’ils déclenchent une excrétion de métaux plus élevée. Ces vitamines doivent faire partie d’un protocole de détoxification dès le départ, afin de bien protéger le système dans cette période de nettoyage.
  • L’argile: Dans de nombreuses cultures, les femmes en consomment pendant leur grossesse, notamment lors du premier trimestre quand leur système immunitaire doit s’adapter à la présence du corps étranger qu’est le fœtus qu’elles portent. Un peu plus tard, les enfants de ces femmes consomment de l’argile jusqu’à l’adolescence, chaque fois qu’ils sont touchés par une pathologie digestive. Une façon souvent efficace de se protéger des toxiques y compris des métaux lourds.
  • Sélénium: Augmente la quantité de mercure excrétée dans les urines. Je vous rappelle que la noix du Brésil est l’un des aliments les plus riches en sélénium. Une seule noix du Brésil fournit à peu près 95 microgrammes de sélélium. Gardez en tête qu’un excès de sélénium est toxique.
  • Pectine de citron modifiée: outil potentiel de détoxification à essayer dans le contexte d’un protocole plus complet, incluant d’autres plantes et compléments mentionnés dans cet article. La pectine de pomme est également souvent utilisée.


  • Autres compléments à signaler: Le glutathion réduit, l'acide alpha-lipoïque, le pycnogénol, la vitamine B2, le champignon shiitaké (champignon parfumé), l'extrait de saule.


Sources:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Voir aussi: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission avec une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges et bio, beaucoup de cru et la natation qui me fait le plus grand bien. Apparition récente d'une névralgie du trijumeau (conflit vasculonerveux). En attente d'une opération par gamma-knife.
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 2785
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 54
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: Régime détox métaux lourds

Message  Luc le Sam 4 Juin 2016 - 15:46

Mirzoune a écrit: Certains vous feront croire que de complexes mélanges de plantes exotiques nettoient le corps de toute impureté.
Je vais tenter d’apporter de la clarté dans cette confusion.
Excellent article.
On rappellera au passage que la détox vaut davantage pour ce qu'elle emporte que ce qu'elle apporte.
Autrement exprimé: On soulage les émonctoires d'abord avant de vouloir ingérer des plantes et / ou des suppléments.
Ok pour des suppléments si c'est comme Mirzoune le rappelle pour assister la machine (effets secondaires).
Dans ce cadre, on évitera de vouloir être exhaustif / trop perfectionniste. On prévoit aussi des périodes de récup. On fait des pausses, on varie les produits phyto ... Sinon, le système immunitaire pourrait cataloguer certains produits comme ennemis / intrus, alors qu'ils vous assistent dans l'élimination des toxines. Vous devrez alors faire une croix dessus ultérieurement (effet mémoire).
Je suis d'avis aussi qu'il faut préparer le terrain avant de se lancer si vous ne voulez pas déguster. Il faut aussi comprendre comment on ralentit ou accélère le débit de sortie des toxines (fermentation).

PS: Attention avec la chlorella. Il y a un protocole strict à observer. Il faut aussi savoir comment réagir ...


Dernière édition par Luc le Sam 4 Juin 2016 - 17:11, édité 2 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4189
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Régime détox métaux lourds

Message  Luc le Sam 4 Juin 2016 - 15:49

Mirzoune a écrit:
Préférez le long terme: Tout processus de détoxification a une charge pour nos organes. Si certaines substances se combinent aux métaux lourds pour les éliminer, ces substances vont être acheminées au travers de nos organes d’élimination.
Le bon programme de détoxification respecte, pour moi, un équilibre entre les deux paramètres suivants :


  1. La vitesse à laquelle vous allez vous débarrasser de ces substances ;
  2. La bonne santé et la préservation de vos organes d’élimination – foie, reins et système digestif.

Il est pour moi préférable de tabler sur une progression lente, sur plusieurs mois, et de provoquer une élimination en douceur, plutôt que de créer un stress oxydatif trop intense.
je plussoie +++

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4189
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Régime détox métaux lourds

Message  Mirzoune le Sam 4 Juin 2016 - 16:45

Luc a écrit:Excellent article.


Il est (en majorité) de Christophe Bernard, auteur du site Althéa Provence dont je partage les points de vue et la démarche sur la plupart des sujets: ce n'est pas lui qui conseillera des compléments hors de prix si l'on peut trouver l'équivalent parmi des produits économiques et faciles à trouver. Ses conseils sont pragmatiques et pleins de bon sens. j'ai juste ajouté quelques compléments conseillés sur Alternative Santé qui ne figuraient pas dans sa liste.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission avec une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges et bio, beaucoup de cru et la natation qui me fait le plus grand bien. Apparition récente d'une névralgie du trijumeau (conflit vasculonerveux). En attente d'une opération par gamma-knife.
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 2785
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 54
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: Régime détox métaux lourds

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum