Mirzoune et Ciboulette SGSC
Bienvenue sur Mirzoune et Ciboulette!
Derniers sujets
» Bon anniversaire Puppy
par Mirzoune Aujourd'hui à 19:34

» Biodisponibilité de la curcumine: où trouver la plus assimilable?
par alberico Aujourd'hui à 16:44

» Vitamine D et Grippe
par Luc Aujourd'hui à 11:03

» Histoire drôle en images 2 - Funny clip
par Luc Aujourd'hui à 10:35

» The salt Fix
par Luc Aujourd'hui à 10:10

» Thérapie Gerson
par Luc Jeu 13 Déc 2018 - 20:02

» Nouveau cadeau de la vie
par astree Mer 12 Déc 2018 - 13:51

» Quand les symptômes s'aggravent: Désencrassage, effet rebond, crise de guérison?
par Luc Lun 10 Déc 2018 - 14:44

» La lumière LED fatigue et altère la macula
par Luc Lun 10 Déc 2018 - 10:53

» Histoire drôle en images - Funny clip
par Luc Lun 10 Déc 2018 - 8:30

» MS - SEP bloquée par l'aspirine
par Luc Ven 7 Déc 2018 - 21:01

» On nous enfume !
par Luc Mer 5 Déc 2018 - 23:16

» Vitamine D et effets immunitaires sur l'asthme
par Luc Dim 2 Déc 2018 - 19:57

» Méthode pour bien s'endormir
par Proserpine Jeu 29 Nov 2018 - 19:15

» Promo -50% sur le produit A-C-E sélénium zinc
par Luc Mer 28 Nov 2018 - 10:44

» Vitamine D pour soigner la grippe
par Luc Mer 28 Nov 2018 - 9:11

» Tisanes aux épices et MCT
par Luc Lun 26 Nov 2018 - 16:58

» Remèdes chinois pour booster son Qi
par Gaffal Ven 23 Nov 2018 - 22:49

» Dernières Promos (aller au dernier message)
par Mirzoune Mer 21 Nov 2018 - 21:01

» Bon anniversaire lazazi fifi
par Mirzoune Mar 20 Nov 2018 - 11:35

» Bon anniversaire Monik
par Flo Lun 19 Nov 2018 - 17:05

» presentation Koponic
par Mirzoune Lun 19 Nov 2018 - 11:08

» Les forces de la terre
par Proserpine Dim 18 Nov 2018 - 18:50

» Comment soigner une blessure et régénérer la peau
par Mirzoune Dim 18 Nov 2018 - 10:10

» Entrez en harmonie avec votre corps et l'univers
par Luc Jeu 15 Nov 2018 - 10:03

» Probiotique et ostéoporose
par Luc Jeu 15 Nov 2018 - 9:14

» Bon anniversaire Lulu
par Mirzoune Dim 11 Nov 2018 - 10:57

» Moteur de recherche autre que Google
par Luc Dim 11 Nov 2018 - 8:55

» La plaque mucoïde une priorité ?
par Flo Sam 10 Nov 2018 - 21:45

» Et si la maladie se cachait dans votre bouche ?
par Flo Sam 10 Nov 2018 - 21:38

» Lavement mode d’emploi
par Luc Sam 10 Nov 2018 - 17:59

» Un très bon anniversaire Luc
par Celine57 Sam 10 Nov 2018 - 9:22

» Inflammation du mésentère
par Luc Jeu 8 Nov 2018 - 15:28

» Je me souviens donc je me trompe
par Luc Jeu 8 Nov 2018 - 13:40

» Gif/Jpeg/Png Différences
par Proserpine Mer 7 Nov 2018 - 12:14

» Ne-m'appelez-plus - Télémarketing
par Proserpine Mer 7 Nov 2018 - 11:33

» Foot en délire
par Luc Mer 7 Nov 2018 - 9:34

» Dauphins en spectacle
par Luc Mer 7 Nov 2018 - 9:27

» Idées pour varier le petit déj
par Luc Mer 7 Nov 2018 - 9:26

» Bon anniversaire Pierrette
par Pierrette Mer 7 Nov 2018 - 8:37

» Faire connaissance avec le clair ressenti
par Luc Mar 6 Nov 2018 - 16:34

» Dites adieu au diabète
par Luc Mar 6 Nov 2018 - 11:31

» Mangue dans les salades
par Luc Jeu 1 Nov 2018 - 13:00

» Jeûne et sport
par Luc Mer 31 Oct 2018 - 17:18

» Chez le Kiné - Massage (Sketch)
par Luc Mer 31 Oct 2018 - 12:12

» Le sucre : Chronique d'un tueur
par Gaffal Lun 29 Oct 2018 - 20:47

» Changement d'heure
par Luc Sam 27 Oct 2018 - 8:28

» Cancer : un traitement simple et non toxique. Extraits
par Luc Ven 26 Oct 2018 - 11:45

» Le corps subtil
par astree Jeu 25 Oct 2018 - 13:50

» Les mémoires épigénétiques
par Flo Jeu 25 Oct 2018 - 10:25

» Le beurre est-il de retour ?
par Luc Mar 23 Oct 2018 - 12:33

» idées pour faire des jus
par Luc Lun 22 Oct 2018 - 20:57

» Microbiote et pathologies auto-immunes
par Gaffal Sam 20 Oct 2018 - 22:35

» Découvrez la qualité de l’eau du robinet de votre commune
par Proserpine Mar 16 Oct 2018 - 12:16

» Propolis verte et cancer
par Mirzoune Mar 16 Oct 2018 - 9:20

» FUT2 sécrétor ou non sécretor ?
par Parsifal Lun 15 Oct 2018 - 14:26

» Intestins gonflés : questions Sibo and Co
par Luc Sam 13 Oct 2018 - 11:05

» Comment optimiser l'assimilation du fer
par Parsifal Sam 13 Oct 2018 - 10:23

» The Plant Paradox - Dr Gundry
par Parsifal Sam 13 Oct 2018 - 10:17

» Le CBD - Cannabidiol
par Mirzoune Sam 13 Oct 2018 - 9:41

» Connaissez-vous le Magnésium glycinate?
par Parsifal Ven 12 Oct 2018 - 23:52

» Médecine individualisée, épigénétique et nutrigénomique
par Parsifal Ven 12 Oct 2018 - 23:31

» Comment j'alcalinise mon corps
par Parsifal Ven 12 Oct 2018 - 23:19

» Où trouver du calcium ailleurs que dans les laits animaux?
par Parsifal Ven 12 Oct 2018 - 23:14

» Briquettes moelleuses au curcuma SGSC
par Luc Mar 9 Oct 2018 - 11:48

» Joyeux anniv Mezame
par Mezame Dim 7 Oct 2018 - 21:04

» Pasteur/Koch
par Proserpine Dim 7 Oct 2018 - 15:39

» Bon anniversaire Matogato
par Mirzoune Sam 6 Oct 2018 - 10:08

» Bon anniversaire Johnny/Bak
par Mirzoune Jeu 4 Oct 2018 - 19:46

» Les facteurs déclenchants supposés de la fibromyalgie
par sumerien Jeu 4 Oct 2018 - 19:19

» Les oméga-6 oxydés sont coupables – Pas le cholestérol LDL !
par Luc Mer 3 Oct 2018 - 10:34

» Magnésium et taurine pour le cerveau
par Flo Mar 2 Oct 2018 - 11:12

» Présentation de Parsifal
par Mirzoune Mar 2 Oct 2018 - 8:28

» Battage médiatique sur l'huile de coco
par Luc Mar 2 Oct 2018 - 8:19

» ALA: acide alpha-lipoïque et chélation
par Luc Lun 1 Oct 2018 - 18:46

» Index glycémique des laits végétaux
par Luc Lun 1 Oct 2018 - 18:43

» L'aspirine est pro-métabolique et anti-cancer
par Luc Lun 1 Oct 2018 - 18:12

» Renverser l’autisme
par Parsifal Lun 1 Oct 2018 - 15:21

» Maladies auto-immunes: rééquilibrer le système immunitaire
par Parsifal Lun 1 Oct 2018 - 15:20

» Kitava (Nouvelle Guinée), l’île où l’acné n’existe pas
par Parsifal Lun 1 Oct 2018 - 15:18

» Bon anniversaire jpwax
par Mirzoune Lun 1 Oct 2018 - 11:43

» Comprendre l’homéopathie
par Proserpine Dim 30 Sep 2018 - 20:03

» De l’huile d’olive à la place des antiacides
par Proserpine Dim 30 Sep 2018 - 15:02

» Le jeûne thérapeutique et ses effets combinés à la chimiothérapie
par Luc Ven 28 Sep 2018 - 10:30

» Bon anniversaire Galaanes
par Mirzoune Ven 28 Sep 2018 - 9:28

» Comment guérir votre métabolisme. Livre
par Luc Ven 28 Sep 2018 - 8:02

» Pain SG au thon et au cerfeuil
par Luc Mer 26 Sep 2018 - 7:57

» Bon anniversaire Angely
par Mirzoune Mar 25 Sep 2018 - 12:16

» Bon anniversaire Florence
par Nell74 Lun 24 Sep 2018 - 17:47

» Métaux Lourds : Pollution invisible
par Luc Lun 24 Sep 2018 - 11:19

» Shiitake: Le champignon « coup de fouet »
par Luc Dim 23 Sep 2018 - 15:25

» Bon anniversaire Cateli
par Mirzoune Dim 23 Sep 2018 - 8:57

» Bon anniversaire Bredan
par Mirzoune Dim 23 Sep 2018 - 8:55

» Danse du fou à pattes bleues
par Proserpine Dim 23 Sep 2018 - 8:09

» Histoires drôles et blagues ...
par Mirzoune Jeu 20 Sep 2018 - 9:25

» Cake SG teff sarrasin aux petits raisins
par Luc Mer 19 Sep 2018 - 14:36

» Présentation - Virginie94
par Mirzoune Lun 17 Sep 2018 - 13:21

» Les animaux malades de leurs croquettes
par Proserpine Sam 15 Sep 2018 - 21:36

» Bouillon de poule: Un incontournable!
par Proserpine Sam 15 Sep 2018 - 17:57


Substances naturelles anti-douleur. Tableau

Aller en bas

Substances naturelles anti-douleur. Tableau

Message  Luc le Sam 16 Jan 2016 - 18:34

Tableau des substances naturelles anti-inflammatoires (clic droite, faire glisser pour télécharger)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Allez à la mise à jour: Septembre 2018
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Luc le Dim 2 Sep 2018 - 13:48, édité 4 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 6271
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 65
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Substances naturelles anti-douleur. Tableau

Message  Luc le Dim 17 Jan 2016 - 18:37

Pour le moment, je fais une pause. Je ne prends plus que de la salicine 3 fois par jour (salix alba). 240 mg minimum.
Je laisse le temps au métabolisme de récupérer un fonctionnement normal au niveau des enzymes et de la thyroïde.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 6271
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 65
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Substances naturelles anti-douleur. Tableau

Message  laflo le Mer 2 Mar 2016 - 17:01

je ne suis pas sûre que l'harpago soit anti-inflammatoire,j'ai lu dans un doc de JM Dupuis que c'est plutôt un anti-douleur.
il n'empêche pas l'inflammation mais agit  plutôt sur la douleur qui en résulte

laflo
Déjà contaminé
Déjà contaminé

Messages : 20
Date d'inscription : 15/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Substances naturelles anti-douleur. Tableau

Message  Luc le Mer 2 Mar 2016 - 17:28

Désolé, mais j'ai cliqué sur le mauvais onglet ("Editer" au lieu de "citer")

Si tu vas voir dans le tableau, il y a des x sur les points où agisse l'harpagoside. Ce sont des facteurs clés des voies inflammatoires.
La dose efficace journalière est de 400 à 500 mg d'extrait sec soit 3 à 4 grammes de poudre. Mais il est exact que pour certaines douleurs, l'harpagothytum est moins efficace.il y a aussi un délai d'efficacité (remarque, dans le tableau).

- En phase aiguë de l'inflammation, harpagophytum ne semble pas efficace.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 
Une étude publiée en 2003 montre une forte réduction de la douleur et des symptômes de l’arthrose chez 75 patients traités avec de l’harpagophytum. La douleur régresse de 25 à 45 % alors que la mobilité augmente d’autant.
Quand je prends de l'harpagothytum, je le combine toujours avec un 2ème produit, Jamais en début d'attaque.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 6271
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 65
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Autres anti-inflammatoires et antalgiques naturels

Message  Mirzoune le Mer 2 Mar 2016 - 17:56

Autres anti-inflammatoires et antalgiques naturels: 
Voir ici: maplante.com

certains sont déjà mentionnés dans ce post, d'autres non. En tous cas, l'harpagophytum est clairement indiqué comme anti-inflammatoire.

Parfois c'est la présentation qui n'est pas la bonne et qui peut laisser croire que le produit n'est pas efficace: 
Par exemple, le gingembre n'est efficace que s'il est séché ou cuit: "Durant la déshydratation du gingembre, les gingérols sont convertis en composés nommés shogaols. Ce groupe de composés se retrouve donc en plus grande quantité dans le gingembre séché ou en poudre que dans le gingembre frais";
Source: Passeport Santé


Voir ici, une liste d'anti-inflammatoires naturel en deuxième partie du post: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission avec une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges et bio, beaucoup de cru et la natation qui me fait le plus grand bien.
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3685
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 55
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: Substances naturelles anti-douleur. Tableau

Message  Luc le Mer 2 Mar 2016 - 18:16

Je préfère la boswellia serrata à l'harpgophytum. Je le combine avec du curcuma (curcumine phospholipidisée 250 mg).


Boswellia serrata achat

Nutrixeal.com
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
60 gél. 28,80 € 350 mg d’extraits standardisés à 70 %, avec 10 % d’akba (substance efficace). ù>  35 mg d’abka.
 
Super Smart
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  
60 gél. 32.15 € 100 mg 20 % abka => 20 mg abka.
 
Biovea
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
100 gél. 23.40 € 65 % soit 250 mg. Abka ?
 
D-Plantes
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  
200 gél 22 € 65 % soit  250 mg.  Abka ?
Offre 2 + 1 offert si carte de fidélité (5 €). 

PS: C'est l'abka qui est l'élément clé pour l'efficacité du produit.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 6271
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 65
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

HARPAGOPHYTUM

Message  laflo le Lun 14 Mar 2016 - 17:28

bonjour,

j'ai compris le problème avec l'harpago sur le site de MR GINSENG.
je savais que je n'avais pas rêvé,je l'avais déjà lu sur alternatif bien-être.

l'harpago est, en effet ,anti-inflammatoire et anti-douleur mais il ne devrait être pris que ponctuellement ,en cas de problème (tendinite par ex.) car il n'agit pas sur le problème de fond qu'est l'acidité du corps  génèrant justement  cette tendinite.

les plantes qui détruisent cette acidité ,QUI TRAVAILLENT SUR LE PROBLEME DE FOND, sont la prêle, l'ortie,la reine des prés, bambou,céleri .

ainsi, l'harpago, ce petit coquin ,masque les vrais problèmes. on n'a plus mal, on croit que tout va bien et ben non !

j'ai bien potassé mon sujet et donc je prends mon arpago dans de l'eau chaude pour mes tendinites et je suis allée cueillir de l'ortie ce weekend pour mettre dans mes jus de légumes.



l'ortie n'est pas très haute encore,vivement le beau temps que je puisse en cueillir des sacs !

j'ai fait un truc incroyablement bon pour la santé samedi midi et ce midi : j'ai mangé dehors au soleil 

laflo
Déjà contaminé
Déjà contaminé

Messages : 20
Date d'inscription : 15/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Substances naturelles anti-douleur. Tableau

Message  keditchi le Ven 18 Mar 2016 - 15:27

J'apprends dans ce poste que les tendinites sont dues à l'acidité du corps, or je fais des crises de goutte, et effectivement je suis sujette aux tendinites niveau épaules.

Bon, actuellement tout va bien, juste une tension un peu basse....mais mes intestins me laissent tranquille.

_________________
La fibromyalgie m'a fait découvrir cette alimentation. Je suis entrée en rémission après 3 semaines de crise de décrassage. Bref je suis la preuve vivante que ça marche et je continuerai "ad vitam aeternam" ! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
keditchi
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 161
Date d'inscription : 16/10/2015
Age : 37
Localisation : Belgique (Rhode-St-Genèse)

Revenir en haut Aller en bas

Jus de pdt contre la tendinite récurrente ?

Message  Luc le Jeu 26 Juil 2018 - 12:04

keditchi a écrit:J'apprends dans ce poste que les tendinites sont dues à l'acidité du corps, or je fais des crises de goutte, et effectivement je suis sujette aux tendinites niveau épaules.
Et si tu faisais une petite cure de jus de pomme de terre, préparé dans les règles de l'art.
Tu pourrais ainsi facilement augmenter le potassium et gérer plus facilement l'équilibre acido-basique. 
info utile:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


PS: Ce post date un peu, mais si Keditchi a demandé à être avertie par mail, elle viendra peut-être faire un petit coucou et donner des nouvelles de sa nouvelle vie active …
On lui souhaite plein de bonnes choses si elle a envie de parcourir le forum et de pêcher qques bonnes idées  Wink
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 6271
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 65
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Substances naturelles anti-douleur. Tableau

Message  sumerien le Ven 27 Juil 2018 - 8:52

Et prendre du citrate de potassium en complément, c'est pas aussi efficace que le jus de pommes de terre ? Dans les pdt, le potassium est sous quelle forme ?
avatar
sumerien
Accro
Accro

Messages : 226
Date d'inscription : 22/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Substances naturelles anti-douleur. Tableau

Message  Luc le Ven 27 Juil 2018 - 10:26

sumerien a écrit:1. Et prendre du citrate de potassium en complément, c'est pas aussi efficace que le jus de pommes de terre ?
2. Dans les pdt, le potassium est sous quelle forme ?
1. l'avantage du citrate, c'est que tu peux le prendre en dehors d'un repas (pas besoin de l'acidité gastrique). Mais ça reste un sel de potassium. Pas un problème sauf que le potassium est lié. les reins vont devoir filtrer. Ok si apport léger. Bénéfique si vous avez un profil sujet à la lithiase oxalique. Je répète: avec modération. Souvent pour palier un déséquilibre alimentaire, par exemple lorsque vous mangez de la compote de rhubarbe ou un cake au chocolat. C'est le bienvenu alors, un léger apport de citrates (Nutrixeal fabrique un sel alcalin top, avec des citrates: Ca K Mg).
2. Je n'en suis pas certain mais je dirais, selon toute vraisemblance, que ce qui n'est pas amalgamé par l'acide phytique, reste libre.  Rolling Eyes  Or il n'y a pas bcp d'acide phytique dans la pomme de terre blanche, pelée. C'est différent pour la patate douce, au contraire.
A la grosse louche, je dirais qu'il y a 300 mg de potassium libre par pomme de terre de taille moyenne. Déduction empirique, hein. On ne trouve pas cette information dans les études …
Mais ici, oui ...
 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
PS: Attention à la saponine dans les pdt. Il n'y en a pas bcp. Un peu ça passera ...

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 6271
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 65
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Les cannabinoïdes du Marijuana contre la douleur et comme traitement médical

Message  Luc le Mer 29 Aoû 2018 - 12:32

Les cannabinoïdes du Marijuana comme traitement médical
Ou comment stimuler les récepteurs naturels du corps sensibles aux endocannabinoïdes !
Source (en anglais):
Medical Cannabis Offers New Hope for Those with Inflammatory Bowel Diseases
Aperçu global de l’article – Dr. Mercola. 8/2018
• La marijuana contient plus de 60 cannabinoïdes différents; des composés chimiques pour lesquels le corps humain est spécialement équipé et donc réceptif. Les deux principaux sont le cannabidiol (CBD) et le tétrahydrocannabinol (THC)
Les cannabinoïdes interagissent avec votre corps grâce aux récepteurs cannabinoïdes naturels présents dans les membranes cellulaires de votre corps.
Votre corps contient également des endocannabinoïdes naturels qui stimulent vos récepteurs aux cannabinoïdes et jouent un rôle dans divers processus physiologiques, notamment la régulation métabolique, la douleur, l’anxiété et la fonction immunitaire.
• Les endocannabinoïdes produits par votre corps semblent effectuer des opérations de signalisation similaires aux neurotransmetteurs de votre corps, tels que la dopamine et la sérotonine.
• Des recherches récentes révèlent que les endocannabinoïdes jouent un rôle important dans la lutte contre les maladies inflammatoires de l'intestin en empêchant les excès de globules blancs de pénétrer dans votre intestin et en causant des dommages.

Suite sur le post suivant (article du Dr. Mercola):


Dernière édition par Luc le Mer 29 Aoû 2018 - 14:16, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 6271
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 65
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

cannabis contre la douleur & comme agent chimio-thérapeutique

Message  Luc le Mer 29 Aoû 2018 - 12:45

Article (traduction) :
La plante de marijuana contient plus de 60 cannabinoïdes différents; des composés chimiques pour lesquels le corps humain est spécialement équipé pour y répondre. Les deux principaux sont le cannabidiol (CBD) et le tetrahydrocannabinol (THC), ce dernier constituant le composant psychoactif.
Les cannabinoïdes interagissent avec votre corps grâce à des récepteurs cannabinoïdes naturels présents dans les membranes cellulaires de votre corps. Il existe des récepteurs aux cannabinoïdes dans le cerveau, les poumons, le foie, les reins, le système immunitaire et plus encore. (1)
Les propriétés thérapeutiques (et psychoactives) de la marijuana surviennent lorsqu'un cannabinoïde active un récepteur cannabinoïde. Votre corps contient également des endocannabinoïdes naturels similaires au THC qui stimulent vos récepteurs aux cannabinoïdes et produisent divers processus physiologiques importants.
Ainsi, votre corps est en fait câblé pour répondre aux cannabinoïdes grâce à ce système unique de récepteurs aux cannabinoïdes, et des recherches ont prouvé que les récepteurs cannabinoïdes jouent un rôle important dans de nombreux processus physiologiques, notamment la régulation métabolique, la douleur, l'anxiété, la croissance osseuse et la fonction immunitaire. (2)
Les premières références au cannabis à des fins médicinales se trouvent dans la Materia Medica chinoise, qui remonte à 2800 av. J.-C. En effet, le cannabis était l'une des 50 plantes essentielles utilisées en médecine traditionnelle chinoise depuis des milliers d'années. En raison de son statut juridique controversé, il n’a été retiré de l’usage courant que récemment.

Le cannabis médical présenté pour traiter les problèmes d'intestin
Compte tenu de la large distribution des récepteurs aux cannabinoïdes, il n’est pas surprenant que le cannabis puisse aider à soulager les problèmes intestinaux courants. Pendant des années, les utilisateurs de marijuana ont signalé une amélioration des maladies inflammatoires de l'intestin (Syndrome de l’Intestin Irritable ou IBS, en anglais) telles que la maladie de Crohn et la colite ulcéreuse.
Maintenant, une étude (3,4,5) réalisée par des chercheurs de l’Université du Massachusetts et de l’Université de Bath – considérée comme la première du genre – confirme l’existence d’une base scientifique pour de telles expériences. Ils ont pu identifier le mécanisme réel par lequel le cannabis affecte ces conditions intestinales. Selon la science populaire: (6)
"Bien que de nombreux patients atteints d’IBS utilisent des produits à base de cannabis pour soigner leur maladie et que le phénomène ait fait l’objet de recherches médicales, personne ne savait exactement comment les parties médicalement actives de la marijuana (les cannabinoïdes) avaient une action anti-inflammatoire sur les intestins irrités, avant cette étude.
Ironiquement dit, cependant, les chercheurs ne cherchaient même pas cette réponse précise; ils ont juste essayé de comprendre comment les intestins sains s’auto-régulent.
"
Des recherches antérieures (7) avaient révélé la présence d'une voie chimique dans la couche épithéliale de la muqueuse intestinale qui permettait aux polynucléaires neutrophiles (globules blancs) de pénétrer dans l'intestin, où ils contribuaient alors à éradiquer les microbes nocifs. La question était: comment l’équilibre est-il maintenu? Qu'est-ce qui empêche des quantités excessives de neutrophiles d'entrer et de causer des dommages?
La réponse est décrite dans l'étude présentée. Il se trouve qu’il existe une autre voie dans les cellules épithéliales qui produisent des endocannabinoïdes, et ces cannabinoïdes produits naturellement ont la même fonction: ils empêchent les neutrophiles d'entrer dans l'intestin.
Selon les chercheurs, les patients qui ne disposent pas de cette deuxième voie présentent donc un risque accru de colite ulcéreuse. L'existence de cette voie endocannabinoïde peut également contribuer à expliquer pourquoi la marijuana a un effet positif sur les maladies auto-immunes, car les cellules épithéliales existent non seulement dans votre intestin mais couvrent également les organes internes. Tel que rapporté par Popular Science: ( 8 )
"Bien que la recherche actuelle porte sur les souris, elle pourrait également contribuer à expliquer pourquoi les cannabinoïdes semblent apporter un soulagement aux personnes atteintes d’IBS, car ils exercent essentiellement la même fonction régulatrice que les endocannabinoïdes, avec la même fonction que s’ils étaient produits par le corps lui-même. "

Qu'est-ce que le cannabis peut traiter?
Le fait que votre corps produise ses propres cannabinoïdes – même en quantités moindres que celles obtenues avec le cannabis – aide à expliquer l’effet médicinal de cette ancienne plante. Les endocannabinoïdes produits par votre corps semblent effectuer des opérations de signalisation similaires aux neurotransmetteurs de votre corps, tels que la dopamine et la sérotonine.
Bien que la recherche ait été limitée par sa classification en tant que substance contrôlée relevant du tableau 1, sa liste d’avantages médicinaux est encore assez longue. Par exemple, le cannabis a été trouvé utile dans le traitement de: (9,10,11,12,13)
Spasticité, dystonie et tremblements
La polyarthrite rhumatoïde
Maladie cardiaque
Sclérose en plaques et autres maladies auto-immunes
Autisme

Syndrome de fatigue chronique
Nausées, vomissements et manque d'appétit
(14), y compris l'anorexie et la cachexie (syndrome de dépérissement)
Glaucome
Insomnie
VIH / SIDA et hépatite C
La sclérose latérale amyotrophique
Asthme
Hypertension

Douleur - Le cannabis médical a une longue histoire en tant qu'analgésique naturel. (15) En 2010, le Centre de recherche sur le cannabis médical a publié un rapport (16) sur 14 études cliniques sur l'utilisation du cannabis pour la douleur, la plupart étaient approuvées par la FDA, en double-aveugle et contrôlées avec un placebo.
Le rapport révèle que le cannabis non seulement contrôle la douleur, mais dans de nombreux cas, il le fait mieux que les alternatives pharmaceutiques. Dans une étude, (17) trois bouffées de cannabis par jour pendant cinq jours ont diminué la douleur nerveuse chronique.
Troubles convulsifs tels que l'épilepsie - En janvier 2015, l'American Academy of Pediatrics a mis à jour sa politique (policy statement) sur le cannabis, reconnaissant que les cannabinoïdes "pouvaient être une option courante (may currently be a option) pour les enfants atteints d'affections." (18)
Troubles mentaux  tels que dépression, anxiété, stress, syndrome de stress post-traumatique et syndrome de Tourette - Dans une étude (19), le cannabis médical a réduit les symptômes de dépression et le stress perçu de 50% et 58% respectivement. Parmi ceux qui ont inhalé du cannabis, plus de 89% ont signalé une réduction de la dépression; près de 94% ont signalé une moindre anxiété et plus de 93% ont signalé moins de symptômes de stress.
La plus grande réduction du stress a été obtenue après 10 bouffées ou plus, alors que seulement deux bouffées ont réduit les symptômes de dépression et d'anxiété. D'autres études ont montré que le cannabis peut être très utile pour le trouble de détresse post-traumatique (20,21). Le cannabis empêche de se rappeler ses rêves, donc pour ceux qui font des cauchemars, cela peut être le début d’une métamorphose. Le cannabis aiderait également les individus à rester concentrés sur le présent, ce qui est bénéfique pour ceux qui ont des flashbacks.
Les maladies neurodégénératives telles que la démence, la maladie d'Alzheimer et la maladie de Parkinson (22) - Le gouvernement des États-Unis, par l'intermédiaire du Département de la santé et des services sociaux, détient un brevet sur le CBD en tant que neuroprotecteur.
Plus précisément, la recherche animale (23) a montré que le THC, composant psychoactif du cannabis, avait une influence très bénéfique sur le cerveau vieillissant (24,25). Plutôt que de réduire ou altérer la cognition chez les personnes âgées, le THC semble inverser le processus. (26)
Selon l’un des auteurs, le professeur de neurobiologie Andreas Zimmer, de l’Université de Bonn, « le traitement a complètement inversé la perte de performance chez les vieux animaux. Nous avons répété ces expériences plusieurs fois. C’est un effet très robuste et profond. Encore plus remarquable, l'activité des gènes et le profil moléculaire dans le tissu cérébral étaient ceux de beaucoup plus jeunes animaux.
Dans une autre étude, (27,28) les chercheurs ont découvert que le THC à faible dose entrave directement l’accumulation de plaque bêta-amyloïde dans le cerveau, associée au développement de la maladie d’Alzheimer. Le THC améliore également la fonction mitochondriale dans le cerveau.
Le cannabis médical est également connu pour réduire certains des symptômes, non liés à la mémoire, généralement rencontrés par les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer, notamment l'anxiété, l'irritabilité et l’agressivité (29). Il peut également ralentir la neurodégénérescence causée par l'abus d'alcool.
Dépendance aux opioïdes et sevrage - Dans une étude, (30,31,32) des personnes âgées souffrant d'arthrose, de sténose ou de douleur chronique à la hanche ou au genou se sont vues prescrire du cannabis médical pour évaluer l'efficacité de la plante contre la douleur.
Dix-huit pour cent des patients ont diminué modérément leur utilisation d'autres analgésiques; 20% ont significativement réduit l'utilisation d'opioïdes et 27% ont complètement cessé d'utiliser les opioïdes. Au total, 91% ont déclaré qu'ils recommanderaient le cannabis à d'autres.
45 % des patients de cette étude ont utilisé de l’huile vaporisée; 28 % ont utilisé des pilules; et 17 % ont utilisé de l'huile de cannabis par voie topique. 21 % ont consommé du cannabis une fois par jour; 23 % deux fois par jour; et 39% l'utilisaient plus de deux fois par jour.
Compte tenu du fait que les cannabinoïdes fonctionnent là où souvent les médicaments pharmaceutiques échouent, le cannabis est souvent une alternative plus efficace. Un autre avantage majeur du cannabis sur les opioïdes est le fait qu'il n'y a pas de risque de surdose ou de décès.
Au contraire, la recherche montre une baisse de 20% des décès par surdose d'opioïdes dans les États qui ont légalisé le cannabis médical, suggérant que la légalisation du cannabis médical à l'échelle nationale pourrait sauver jusqu'à 10 000 vies par an.
La raison pour laquelle une overdose de cannabis ne peut pas vous tuer est qu'il n'y a pas de récepteur cannabinoïde dans le tronc cérébral, la région de votre cerveau qui contrôle votre rythme cardiaque et votre respiration. Ensemble, ces avantages en font un concurrent de premier plan dans la lutte contre l’abus des opioïdes et l’escalade des décès par surdose (33).
Cancer —  Non seulement le cannabis aide contre les effets secondaires désagréables de la chimiothérapie traditionnelle (y compris la douleur, la nausée et l'insomnie) — en réalité, il augmente l'efficacité de la chimiothérapie (les meilleurs résultats ont été obtenus lorsque les cannabinoïdes ont été associés avec les médicaments cytarabine et vincristine utilisés dans la leucémie) (34) — mais le cannabis lui-même semble également être un agent de chimiothérapie naturel. (35)
Les chercheurs ont découvert que le cannabis est pro-apoptotique, ce qui signifie qu'il déclenche le suicide cellulaire des cellules cancéreuses tout en laissant les cellules saines intactes et anti-angiogéniques, ce qui signifie qu'il coupe l'approvisionnement en sang d'une tumeur. Une étude (36) a montré que les cellules cancéreuses étaient en réalité "sensibles différemment aux deux principaux composés actifs du cannabis - le THC et l'acide tétrahydrocannabinolique (THCA)".
Des dizaines d'études mettent en évidence l'efficacité de la marijuana contre différents types de cancers, dont le mélanome, la leucémie et les cancers du cerveau, du sein, du colon, de la prostate, du poumon, de la thyroïde et de l'hypophyse. Les chercheurs de Harvard ont découvert que le THC réduit la croissance des tumeurs dans le cancer du poumon tout en réduisant considérablement sa capacité de propagation. (39)
D'autres recherches récentes suggèrent que le CBD extrait du chanvre pourrait être utile contre le cancer de l'ovaire. Le chanvre et les plantes de cannabis appartiennent à la même famille mais sont différentes par leur teneur en THC. Le chanvre contient très peu ou pas de cet ingrédient psychoactif.
Dans une étude, (40)  on a constaté que le chanvre du Kentucky réduisait la capacité de migration des cellules cancéreuses de l'ovaire, ce qui suggère qu'il pourrait éventuellement être utilisé pour aider à prévenir les métastases du cancer de l'ovaire.
Dans une deuxième étude, (41) le chanvre du Kentucky a réduit la sécrétion de l'interleukine IL-1 bêta dans les cellules cancéreuses de l'ovaire, réduisant ainsi l'inflammation associée à la progression du cancer. De plus, les chercheurs ont découvert que le chanvre du Kentucky « ralentit le cancer de l'ovaire, comparable, voire meilleur, au Cisplatine, un médicament contre le cancer de l'ovaire».

Suite sur le post suivant:
Resources pédagogiques et références

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 6271
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 65
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Substances naturelles anti-douleur. Tableau

Message  Luc le Mer 29 Aoû 2018 - 12:50

Ressources pédagogiques

  • Le cannabis est maintenant légal dans 30 États américains, plus le district de Columbia (42,43). Si la majorité des États autorisent une utilisation limitée du cannabis médical dans certaines circonstances médicales, seuls quelques-uns ont légalisé leur utilisation récréative. Avant d'envisager d'utiliser un produit à base de cannabis, assurez-vous de bien comprendre les lois et les règles régissant son utilisation dans votre pays.

  • Si l'idée de légaliser le cannabis médical vous met toujours mal à l'aise, je vous encourage vivement à regarder la recherche et comment les médecins utilisent « l'herbe » dans la pratique clinique. Des dizaines d'études sont référencées dans ce seul article.

  • L'utilisation clinique et les bienfaits du cannabis médical ont été également abordés lors de mes entretiens avec Dr. Margaret Gedde et Dr. Allan Frankel, tandis que Todd Harrison, avocat spécialisé en droit des aliments et médicaments (drugs), discute du statut juridique de l'huile de CBD. D’autres ressources utiles comprennent:

  • Le site Web de l'Association internationale pour le cannabis, qui conserve des études cliniques et un rapport de cas. (44)

  • Cancer.gov (45), le site Web du gouvernement américain sur le cancer, contient des recherches sur l’usage du cannabis.

  • PubMed (46) est une ressource publique interrogeable contenant une grande quantité de littérature médicale, y compris des études sur le cannabis.

  • The Journal of Pain (47) est une publication de l'American Pain Society avec une longue liste d'études sur les effets antidouleur du cannabis.

  • Le National Institute on Drug Abuse (48) fournit des informations sur les essais précliniques et cliniques en cours pour tester le cannabis et divers extraits pour le traitement de nombreuses maladies, notamment les maladies auto-immunes telles que la sclérose en plaques et la maladie d'Alzheimer, l'inflammation, la douleur et les troubles mentaux

  • ProCon.org répertorie 60 études évaluées par des pairs sur la marijuana médicale et les extraits de cannabis publiés entre 1990 et 2014, classées selon l'état traité. (49)


_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 6271
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 65
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Substances naturelles anti-douleur. Tableau

Message  Luc le Mer 29 Aoû 2018 - 12:51

Références de l'article sur le cannabis et les cannabinoïdes

1 Norml: Endocannabinoid System

2 Annu Rev Pharmacol Toxicol. 2006;46:101-22

3 Journal of Clinical Investigation Augugust 13, 2018

4 Medical News Today August 14, 2018

5 Medical Xpress August 13, 2018

6, 8 Popular Science August 13, 2018

7 PNAS May 11, 2004; 101(19): 7421-7426

9 ACP, Medical Cannabis Update November 2015

10 JAMA 2015;313(24):2456-2473

11 Americans for Safe Access

12 International Cannabinoid Medicines

13 ACP, Supporting Research Into the Therapeutic Role of Marijuana, Position Paper 2008 (PDF)

14 Annals of Oncology February 22, 2011; 22(9): 2086-2093

15 Journal of Pain April 2004: 5(3); S52

16 Center for Medicinal Cannabis Research, Report to the Legislature and Governor of the State of California, February 11, 2010 (PDF)

17 CMAJ 2010 Oct 5;182(14):E694-701

18 Pediatrics January 26, 2015

19 Healio April 24, 2018

20 Veterans for Medical Cannabis Access 2010

21 Leafly April 30, 2014

22 Summit Daily, Evidence of CBD’s Healing Benefits Grows

23 Nature Medicine May 8, 2017

24 Fight Aging May 9, 2017

25 New Scientist May 8, 2017

26 Science Daily May 8, 2017

27 SFGate November 29, 2014

28 J Alzheimers Dis 2014;42(3):973-84

29 Medical Jane November 17, 2014

30 RDMag.com May 2, 2018

31 Eurekalert May 1, 2018

32 Science Daily May 1, 2018

33 CNN April 29, 2018

34 International Journal of Oncology May 29, 2017

35 Nature Reviews: Cancer 2003 Oct;3(10):745-55

36 PR Newswire March 29, 2018

37 Cancer.gov, Preclinical Studies Using Cannabis

38 Cancer Prevention Research August 2009 DOI: 10.1158/1940-6207.CAPR-09-0048

39 Oncogene 2008 Janv. Delta9-Tetrahydrocannabinol inhibits epithelial growth factor-induced lung cancer cell migration in vitro as well as its growth and metastasis in vivo.
Preet A1, Ganju RK, Groopman JE.


40 EB2018, KY Hemp-Induced Modulation of Ovarian Cancer Cell Metastasis

41 EB2018, Investigate Kentucky Hemp-Induced Modulation of Interleukin 1 Secretion in Ovarian Cancer Cells

42 Governing.com, State Marijuana Laws in 2018

43 Medicalmarijuana.procon.org, Laws, Fees, and Possession Limits

44 International Association for Cannabis, Clinical Studies and Case Reports

45 National Cancer Institute, Cannabis and Cannabinoids

46 PubMed Central

47 Journal of Pain

48 National Institute on Drug Abuse, Marijuana as Medicine, Revised May 2018

49 ProCon.org, Medical Studies Involving Cannabis and Cannabis Extracts

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 6271
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 65
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Retour d'expérience sur l'usage du cannabis CBD, sans THC

Message  Mirzoune le Mer 29 Aoû 2018 - 13:38

Luc a écrit:Qu'est-ce que le cannabis peut traiter?
Le fait que votre corps produise ses propres cannabinoïdes – même en quantités moindres que celles obtenues avec le cannabis – aide à expliquer l’effet médicinal de cette ancienne plante. Les endocannabinoïdes produits par votre corps semblent effectuer des opérations de signalisation similaires aux neurotransmetteurs de votre corps, tels que la dopamine et la sérotonine.
Bien que la recherche ait été limitée par sa classification en tant que substance contrôlée relevant du tableau 1, sa liste d’avantages médicinaux est encore assez longue. Par exemple, le cannabis a été trouvé utile dans le traitement de: (9,10,11,12,13)
Spasticité, dystonie et tremblements
La polyarthrite rhumatoïde
Maladie cardiaque
Sclérose en plaques et autres maladies auto-immunes
Autisme

Syndrome de fatigue chronique
Nausées, vomissements et manque d'appétit
(14), y compris l'anorexie et la cachexie (syndrome de dépérissement)
Glaucome
Insomnie
VIH / SIDA et hépatite C
La sclérose latérale amyotrophique
Asthme
Hypertension

Douleur 
Troubles convulsifs tels que l'épilepsie
Troubles mentaux:dépression, anxiété, stress, syndrome de stress post-traumatique et syndrome de Tourette 
Maladies neurodégénératives telles que la démence, la maladie d'Alzheimer et la maladie de Parkinson 
Dépendance aux opioïdes et sevrage
Cancer 
Compte tenu du fait que les cannabinoïdes fonctionnent là où souvent les médicaments pharmaceutiques échouent, le cannabis est souvent une alternative plus efficace. Un autre avantage majeur du cannabis sur les opioïdes est le fait qu'il n'y a pas de risque de surdose ou de décès.

Retour d'expérience avec le cannabis thérapeutique (CBD sans THC) ici: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission avec une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges et bio, beaucoup de cru et la natation qui me fait le plus grand bien.
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3685
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 55
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Phytothérapie & agents naturels pour soulager la douleur

Message  Luc le Dim 2 Sep 2018 - 13:15

Agents naturels anti-inflammatoires. Mise à jour 09/2018
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
NB1 : Pour vous repérer + facilement, et vous simplifier la vie, vous pouvez ne tenir compte que da rubrique "PGE" (encadrée en rouge fuchsia).
Si vous ne barrez que l'accès via un seule voie (Cox ou Lox, au lieu de Cox + Lox), l'organisme contournera le problème un peu + tard ...
NB2 : Les cases non cochées indiquent seulement que je n’ai pas trouvé d’« études fiables » mentionnant cette action. Il est fort probable, par exemple, que la case LPS devrait être cochée pour un « agent naturel » qui a une action anti-inflammatoire. Question de logique. On verra ça + tard.
Quand une voie est dite "bloquée", cela ne signifie pas toujours que le blocage est effectué à 100 %. Certaines études précisent ce pourcentage, d'autres pas, selon la posologie ...

Comprendre la réaction inflammatoire
Mécanisme d’action des anti-inflammatoires AINS et de la phytothérapie (plantes)
Les mécanismes d’action des AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens) et de la phytothérapie (substances naturelles issues des plantes) consistent principalement en une interaction avec les cytokines pro-inflammatoires interleukine (IL-1a, IL-1b, IL-6 et le facteur de nécrose tumorale (TNF-α). On pense que des concentrations accrues de TNF-α stimulent le complexe NF-Kappa et  provoquent ainsi les signes cardinaux de l'inflammation.

NF-kB : Le facteur nucléaire Kappa-B est une cytokine (messager chimique) activée par une lésion tissulaire. Dans cette réaction, l'activation de NF-kB, libère une protéine. Cette protéine libérée peut alors pénétrer dans le noyau cellulaire et activer l'ADN pour augmenter la réponse inflammatoire par la production de cytokines, chimiokines et molécules d'adhésion supplémentaires (IkB kinase).


Dernière édition par Luc le Lun 3 Sep 2018 - 9:37, édité 5 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 6271
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 65
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Comprendre la réponse inflammatoire

Message  Luc le Dim 2 Sep 2018 - 13:18

Commentaire relatif au processus inflammatoire et à la cascade arachidonique (cascade AA) :
Au cours d'une réponse inflammatoire, les phospholipides membranaires se décomposent en acide arachidonique sous l'action de la phospholipase A2 (PLA2). Les leucotriènes (IL-1 et 6) et les prostaglandines (PGE) dérivés de l'acide arachidonique (AA),  libérés par les phospholipases, sont ensuite générés respectivement par la lipoxygénase (Lox) et la cycloxygénase (Cox). Les prostaglandines augmentent la perméabilité capillaire et maximisent la réponse à d'autres médiateurs inflammatoires (cytokines) et jouent donc un rôle clé dans le processus d'inflammation.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Vocabulaire: PAF-acether
Le facteur d'activation plaquettaire (PAF) est un médiateur lipidique connu pour sa capacité à provoquer une agrégation plaquettaire, une inflammation et une réponse allergique à de très faibles concentrations (presque picomolaire).


Cascade arachidonique (schéma avec PLA2) :
Les médiateurs cellulaires (messagers) sont libérés, au départ des acides gras contenus dans les membranes cellulaires, via les voies 5-Lox et Cox-1 & 2. Ce processus est appelé « cascade arachidonique » (AA). C’est cette voie qu’empruntent un excès d’AG oméga-6. Et un excès d’AGPI est défini  par tout ce qui dépasse les besoins de base de l’organisme (10 g d’AGPI).

Lorsqu'une membrane cellulaire est agressée / lésée, la cascade / la voie recourant à l'acide arachidonique est activée en vue de déclencher une réponse inflammatoire locale par la production de prostaglandines (PGE), de thromboxanes (Th) et de leucotriènes (LT). Leur activation nécessite les enzymes COX (cycloxygénase 1 et 2) et LOX (lipoxygénase). Nous pouvons temporairement contrarier / barrer cet accès, avec des substances naturelles qui agissent comme anti-inflammatoires. Le plus sage serait évidemment de ne pas déclencher le début du processus, soit en modérant les excès d’oméga-6, soit en évitant de stimuler une réaction immunitaire (LPS, histamine), soit en calmant le jeu des excès (ROS), etc.  
Rappel : L’acide arachidonique est un composant des graisses alimentaires particulièrement abondant dans les produits animaux et les huiles.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

PS: Idéalement, il faudrait essayer de contrecarrer Cox2 (voie inflammatoire), sans empêcher Cox1 (protection), ou alors pas trop longtemps (avec des pauses, donc, pour permettre de restaurer l'intégrité de la paroi endothéliale).


Dernière édition par Luc le Dim 2 Sep 2018 - 15:06, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 6271
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 65
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

cascade AA et voies Cox et Lox

Message  Luc le Dim 2 Sep 2018 - 13:26

Autre manière de présenter les voies Cox et Lox
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 6271
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 65
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Oligo-éléments essentiels contre l'inflammation: Zn et Se

Message  Luc le Dim 2 Sep 2018 - 15:09

Sources additionnelles :
- Voies inflammatoires: Des substances naturelles sont capables d'inhiber les deux voies majeures pro-inflammatoires : la voie des cyclooxygénases (Cox1 et 2) et celle de la 5-lipoxygénase (5-Lox).
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  

- Harpagothytum procumbens (Griffe du Diable / Devil’s Claw) :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  
Efficacité possible pour la douleur lombaire et l’ostéoarthrite. Preuve insuffisantes pour le rhumatisme arthritique (RA).

- Natural anti-inflammatory agents for pain relief
Joseph C. Maroon et al. Surg Neurol Int. 2010
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 
- Inflammation chronique de bas grade : la prise en charge micro-nutritionnelle comme alternative aux traitements médicamenteux
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  
Lettre de l’Institut Européen de Physio-Nutrition et de Phytothérapie
Les éléments-trace essentiels Zn et Se : antioxydants et anti-inflammatoires Plusieurs études épidémiologiques rapportent une association inverse entre les taux de sélénium plasmatiques et les maladies inflammatoires, sans que le mécanisme de l’effet anti-inflammatoire du sélénium soit complètement connu(71) . Les sélénoprotéines antioxydantes régulent l’expression des eicosanoïdes (72) et réduisent l’expression et la production des protéines pro-inflammatoires (iNOs, TNFα et COX-2). Sur le plan clinique, les marqueurs de l’inflammation sont améliorés par la supplémentation séléniée dans l’asthme, le syndrome polykystique, les maladies inflammatoires de l’intestin, les colites et les allergies. Le déficit en zinc s’accompagne d’un dysfonctionnement immunitaire et d’une inflammation chronique, avec, en particulier, une activation de la synthèse des IL6(73). La supplémentation en zinc bloque la NADPH oxydase et la production des espèces pro-oxydantes, participe à l’inactivation de NF-κB et réduit les taux de cytokines pro-inflammatoires, avec un bénéfice dans les pathologies inflammatoires chroniques comme l’athérosclérose, les cancers, les maladies neurodégénératives, le diabète de type 2 et les maladies auto-immunes(74).

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 6271
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 65
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Substances naturelles anti-douleur. Tableau

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum