Mirzoune et Ciboulette SGSC
Bienvenue sur Mirzoune et Ciboulette!
Derniers sujets
» Présentation Issa
par Luc Aujourd'hui à 16:02

» HE épinette noire
par Mirzoune Aujourd'hui à 14:37

» Nos plats du jour, février 2018
par Pierrette Aujourd'hui à 14:08

» épicerie greenweez
par Luc Aujourd'hui à 12:44

» Menu Céline57
par Celine57 Hier à 19:02

» Intestins gonflés : questions Sibo and Co
par Luc Hier à 15:11

» Vitamine K2 et le Paradoxe du Calcium
par Celine57 Sam 17 Fév 2018 - 21:05

» Ils ou elles sont cons !
par Chantal Ven 16 Fév 2018 - 16:22

» Comparatif différentes formes de magnésium
par Luc Ven 16 Fév 2018 - 9:48

» Prévention Vue & Reflux RGO
par Celine57 Jeu 15 Fév 2018 - 19:02

» Adoucisseurs d'eau
par Proserpine Jeu 15 Fév 2018 - 10:59

» Maladie de Lyme et infections froides
par Pierrette Jeu 15 Fév 2018 - 8:24

» Fatigue Mg endormissement
par Chantal Jeu 15 Fév 2018 - 0:22

» Sugarland, au cinéma
par Luc Mer 14 Fév 2018 - 12:07

» Connaissez-vous le Magnésium glycinate?
par Luc Mar 13 Fév 2018 - 22:13

» K2 Menatetrenone MK4 + update on menaquinones
par Mirzoune Mar 13 Fév 2018 - 13:01

» Prévenir et Retarder la Dégénérescence du Cerveau
par Luc Mar 13 Fév 2018 - 11:00

» La théorie scientifique de Robert Lustig sur le bonheur
par Mirzoune Lun 12 Fév 2018 - 12:56

» Graines germées et pousses
par Celine57 Dim 11 Fév 2018 - 19:08

» Bouchées moelleuses à la pomme
par Pierrette Dim 11 Fév 2018 - 13:11

» La galerie de belles images
par Pierrette Sam 10 Fév 2018 - 10:03

» Eloge de l'EFT
par Celine57 Jeu 8 Fév 2018 - 20:44

» Yaourts K-Philus
par Luc Mer 7 Fév 2018 - 14:46

» Présentation Rabah alias Robusta
par Luc Lun 5 Fév 2018 - 22:25

» HARIRA, soupe de fête
par Mirzoune Lun 5 Fév 2018 - 13:09

» Moules au tamarin
par Mirzoune Dim 4 Fév 2018 - 18:27

» Pétition 11 vaccins obligatoires
par Mirzoune Sam 3 Fév 2018 - 14:53

» Carpaccio de radis noir au sésame
par Pierrette Ven 2 Fév 2018 - 18:54

» Dernières Promos (aller au dernier message)
par Mirzoune Ven 2 Fév 2018 - 18:39

» Soupe potimarron, Butternut
par Mirzoune Ven 2 Fév 2018 - 18:34

» Soupe au miso
par Pierrette Ven 2 Fév 2018 - 16:52

» Salade de poivrons
par Pierrette Ven 2 Fév 2018 - 16:44

» Potage au potiron, tomate et carotte
par Pierrette Ven 2 Fév 2018 - 16:18

» Nos plats du jour, janvier 2018
par Celine57 Jeu 1 Fév 2018 - 21:39

» Vitamine D
par Celine57 Jeu 1 Fév 2018 - 16:47

» Quand rien ne va plus...
par Pierrette Mer 31 Jan 2018 - 11:54

» Bon anniversaire Laure
par Pierrette Mer 31 Jan 2018 - 11:37

» Mélange curcuma, anti-inflammatoire naturel
par Chantal Mar 30 Jan 2018 - 23:16

» Présentation Chantal
par Chantal Mar 30 Jan 2018 - 23:09

» Invitation Salon des médecines douces-Paris Pte de Versailles
par Mirzoune Dim 28 Jan 2018 - 12:59

» Danse sur glace
par Proserpine Sam 27 Jan 2018 - 17:18

» Insérer une photo dans un message
par Mirzoune Ven 26 Jan 2018 - 18:17

» Vitamine K2 - Achat - Exemples de produits
par Mirzoune Ven 26 Jan 2018 - 15:36

» Bon anniversaire Proserpine !
par Mirzoune Ven 26 Jan 2018 - 14:21

» Biodisponibilité de la curcumine: où trouver la plus assimilable?
par alberico Mer 24 Jan 2018 - 13:12

» présentation alberico
par Mirzoune Mar 23 Jan 2018 - 19:37

» Jeûne thérapeutique: Journal de suivi
par Pierrette Lun 22 Jan 2018 - 9:50

» Effets protecteurs du cholesterol sur les endotoxines
par Luc Dim 21 Jan 2018 - 8:43

» Vitamine C
par Luc Sam 20 Jan 2018 - 11:13

» Joyeux anniversaire Keditchi
par Pierrette Ven 19 Jan 2018 - 14:35

» Reminéralisants naturels: douleurs arthrose, ostéoporose.. etc...
par Mirzoune Jeu 18 Jan 2018 - 20:57

» Guacamole maison
par Mirzoune Jeu 18 Jan 2018 - 17:04

» Brioche à l'orange et aux cranberries
par Celine57 Mer 17 Jan 2018 - 16:01

» Pain gourmand à la poêle sans gluten et sans lactose
par Celine57 Mer 17 Jan 2018 - 13:01

» Smoothie Aloe Vera - banane, régénérateur de vos intestins
par Celine57 Mar 16 Jan 2018 - 20:24

» LA DEPRESSION NERVEUSE et son cortège de conséquences
par Luc Dim 14 Jan 2018 - 18:09

» Problème avec une commande
par Mirzoune Sam 13 Jan 2018 - 19:48

» Sentiment, émotion : comment ça fonctionne
par Proserpine Sam 13 Jan 2018 - 10:20

» Aide pour une alimentation de type paléo
par Mirzoune Ven 12 Jan 2018 - 22:25

» Le gâteau au chocolat sans gluten de Philippe Etchebest
par Celine57 Ven 12 Jan 2018 - 21:38

» Superfood pour smoothie salade et potage
par Luc Ven 12 Jan 2018 - 19:24

» Auto-séance d'EMDR pour se libérer d'un stress
par Proserpine Jeu 11 Jan 2018 - 17:58

» Maquereau cru mariné - recette santé
par Mirzoune Mer 10 Jan 2018 - 17:02

» et si on s’occupait de nos artères ?
par Mirzoune Mar 9 Jan 2018 - 23:33

» présentation papazen
par papazen Lun 8 Jan 2018 - 16:16

» Galette "minute" de pois chiche à la nigelle
par Luc Lun 8 Jan 2018 - 15:13

» Des nouvelles de MPJ48
par Pierrette Dim 7 Jan 2018 - 23:10

» L'huile de coco stimule le métabolisme
par Mirzoune Dim 7 Jan 2018 - 21:37

» Pain au riz - Pour tapenade
par Luc Dim 7 Jan 2018 - 9:00

» Collagène
par Mirzoune Sam 6 Jan 2018 - 19:30

» Voeux de Jacques Brel
par Flo Sam 6 Jan 2018 - 15:22

» Une transfuge de l'appart
par Luc Sam 6 Jan 2018 - 9:39

» Antibiotiques candida
par Mirzoune Ven 5 Jan 2018 - 12:35

» Cure de jus et smoothie detox
par Luc Ven 5 Jan 2018 - 11:14

» Le guide complet pour jeûner
par Luc Ven 5 Jan 2018 - 10:22

» Jeûne et sport
par Luc Mer 3 Jan 2018 - 15:23

» La politique de santé actuelle s'appuie-t-elle sur la science ?
par Flo Mar 2 Jan 2018 - 21:27

» Pour que la roue tourne...
par Flo Lun 1 Jan 2018 - 21:46

» Le chat et la creation du monde...
par Mirzoune Lun 1 Jan 2018 - 15:26

» Bon anniversaire Momo
par Mirzoune Lun 1 Jan 2018 - 15:17

» Bonne année à tous!
par Flo Lun 1 Jan 2018 - 10:15

» Gérer l'exercice en fonction de ses pathologies
par Proserpine Sam 30 Déc 2017 - 19:16

» Le Grand cactus
par Luc Jeu 28 Déc 2017 - 23:11

» Comprendre la cascade inflammatoire
par Flo Jeu 28 Déc 2017 - 18:25

» Bon anniversaire Chaminette
par Mirzoune Mer 27 Déc 2017 - 11:58

» Bon anniversaire Puppy
par Luc Mer 27 Déc 2017 - 11:39

» Brèves - Nouvelles santé
par Mirzoune Mar 26 Déc 2017 - 19:17

» Pain brioché à la pâte de datte
par Mirzoune Lun 25 Déc 2017 - 13:34

» Joyeuses fêtes
par Mirzoune Lun 25 Déc 2017 - 13:05

» SIBO & pullulation bactérienne
par Luc Sam 23 Déc 2017 - 9:40

» Mouse data links microbiome changes to lupus severity and complications
par Flo Ven 22 Déc 2017 - 17:36

» Biodisponibilité des minéraux en présence d'acide phytique
par Flo Ven 22 Déc 2017 - 16:40

» Présentation - Zenko
par Flo Ven 22 Déc 2017 - 14:50

» Alimentation et psychisme
par Flo Jeu 21 Déc 2017 - 14:50

» Pain au sarrasin & noix
par Mirzoune Mar 19 Déc 2017 - 16:49

» Qu'est-ce que l'équilibre acido-basique?
par Luc Jeu 14 Déc 2017 - 21:00

» Levothyrox
par sumerien Jeu 14 Déc 2017 - 19:13

» Alzheimer et la vitamine B3 forme rare
par Luc Mer 13 Déc 2017 - 15:50

» Votre chat fait pipi partout, essayez Uricystil
par Mirzoune Mer 13 Déc 2017 - 12:46


Le régime cétogène: cancer et cétose

Aller en bas

Le régime cétogène: cancer et cétose

Message  Luc le Lun 8 Fév 2016 - 0:53

Travis Christofferson est l’auteur de “Tripping Over the Truth: The Metabolic Theory of Cancer”. [Trébucher sur la vérité: la théorie métabolique du cancer]. C’est un chercheur, avec un 1er degré en biologie, avec une maitrise en sciences et génie des matériaux.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Voici un petit résumé de ma lecture de ce dimanche


Selon Travis Christofferson, et d’autres docteurs en biologie, la piste de l’origine du cancer n’est pas génétique mais métabolique. Il y a bien un dysfonctionnement génétique, mais …

“Mitochondrial damage happens first, which then triggers nuclear genetic mutations” [« Les dommages aux mitochondries arrivent en premier, ce qui déclenche alors des mutations génétiques dans le noyau de la cellule"].

Vocabulaire: Mitochondrie
Les mitochondries sont les "usines énergétiques" des cellules. Ce sont des organites / petites unités omniprésentes. La "respiration cellulaire" n'est rien d'autre qu'une réaction chimique, càd l'oxydation du glucose (émanant des aliments), au contact de l'oxygène amené via le sang, libérant de l'eau et du dioxyde de carbone (CO2). Cette réaction chimique est accompagnée d'une importante libération d'énergie.

Pour le Dr Otto Warburg, deux fois Prix Nobel de Médecine (47 fois nominé au cours de sa carrière!),  la cause première du cancer est le renversement du processus de carburation des cellules : Les cellules cessent de fonctionner en mode aérobie – Habituellement, en présence d'oxygène les cellules brûlent le glucose pour fabriquer de l’’énergie (ATP). Mais si ces cellules passent en mode fermentation, soit en anaérobie, pour produire de l’énergie, elles se privent d’oxygène et produisent alors de l’acide lactique, un résidu. C’est ce que les spécialistes qualifient « d’effet Warburg ».  Cet acide lactique est très toxique pour l’organisme et les cellules, toutes les cellules.
Pete Pedersen est un autre scientifique phénoménal. Pete est Ph. Dr at Johns Hopkins’ Hospital.
Pete se rendit compte que les mitochondries étaient endommagées dans les cellules cancéreuses. Il documenta en détail l’Effet Warburg et extrapola cela en traitement.
A ce stade on peut se demander pourquoi ces recherches n’ont pas abouti. Disons que la personnalité d’Otto Warburg, la période (1944)  et son origine (demi-juif allemand) n’ont pas aidé. En outre, en 1954, le Prix Nobel fut attribué pour des avancées sur le DNA (structure), mettant en évidence un défaut génétique comme cause probable de la maladie.  Une mutation des gènes, en d’autres mots.
C’est bien exact, mais à cette époque, le génome n’a pas encore été cartographié et on ne pouvait se rendre compte que cette mutation était aléatoire.
Nous avons donc des dommages mitochondriaux, suivis d’une réponse épigénétique. Mais tout le monde n’est pas d’accord sur cet ordre : Qui de l’œuf ou la poule est arrivé en 1er lieu ?
Il faudra attendre le 21ème siècle : La technologie, internet qui rend accessible plus rapidement l’information, une nouvelle génération de biologistes, probablement.
En attendant, nous pouvons nous baser sur les observations de Pete Pedersen, de Johns Hopkins : Nous avons des milliers de mitochondries dans nos cellules, avec 30 à 50 % à l’intérieur de ces cellules. Elles génèrent de l’énergie sous forme d’ATP. Puis, ces cellules subissent un sévère dysfonctionnement ou une altération allant jusqu’à l’arrêt progressif en cas de cancer déclaré.
Les cellules cancéreuses n’ont pas le choix : Elles doivent s’adapter pour survivre et retournent alors à l’état primitif (anaérobie).
Youg Co, dans le labo de Pete Pedersen, va probablement recevoir le Prix Nobel pour avoir mis en évidence l’origine cytoplasmique du cancer. Elle a en effet démontré que c’est le cytoplasme entourant le noyau de la cellule qui est l’élément déclencheur et non pas l’inverse. Quelque chose située dans le cytoplasme déclenche le cancer. Mais avant cela, un litige en justice devra être solutionné (patent fighting).
Quelque chose dans le cytoplasme ne fait pas que réprimer le cancer, quand tout fonctionne bien, mais le cytoplasme est le moteur du cancer. Qu’est-ce qui entraîne une mutation aléatoire ? Nous ne le savons pas encore de manière précise.
Young Ko a mis en évidence que le 3-bromopyruvate (3bp) est une molécule capable d’ouvrir la voie et de chasser littéralement le cancer. 3bp n’est pas une pilule magique ! Pour guérir du cancer, il faut corriger le dysfonctionnement métabolique (15 %), abaisser le  niveau inflammatoire  et améliorer le régime alimentaire (85 %). Le chiffre 85% indique que c'est au niveau de l'alimentation que l'incidence / l'influence est la plus haute.


Un mot sur le régime cétogène
Pour pourrez abaisser très fortement l’inflammation avec un régime cétogène (ou un régime intermittent) (Voir le régime « Fast Diet » ou 5.2, pour approfondir la question. Lien plus bas).
Lorsque vous passez du métabolisme avec glucose vers le métabolisme avec corps cétoniques, vous mettez une pression énergique sur les cellules cancéreuses, car elles doivent carburer avec des cétones dans les mitochondries, ce qu'elles n’aiment pas beaucoup. Elles préfèrent nettement le glucose. Les cellules cancéreuses sont donc mises sous pression énergique et en situation de stress oxydatif. Alors que dans le même temps, les cellules normales sont mieux approvisionnées en carburant ; la pression via le stress oxydatif est inversée, elles génèrent plus d'antioxydants, et ainsi de suite. Elles peuvent mieux se défendre.
Nous avons constaté que si vous mettez les gens dans cet état alimentaire (cétose), tout devient plus efficace, même la chimiothérapie traditionnelle, et même les rayons. Dans le même temps, vous atténuez les effets secondaires, car les tissus sains sont capables de mieux résister à la charge toxique de la chimiothérapie traditionnelle. Mais la chose la plus intéressante est que ces mécanismes agissent en  synergie et se complètent très bien dans le traitement du cancer.
NB : Attention ! Si vous ne modifiez pas la cause du problème (mode de vie, alimentation défectueuse), ce sera seulement une rémission car les cellules cancéreuses s’adapteront et finiront par contourner le problème de privation de carburant. Les cellules cancéreuses pourront finalement fonctionner en mode lipolyse. Et ça, les partisans du régime cétogène n’en sont pas tous conscients ou ne vous le disent pas assez clairement !


*) Liens intéressants sur la cétose (régime cétogène) et sur la "connexion" avec le cancer (en anglais)
Régime 5.2 ou « Fast Diet »
Sous-titré : Le jeûne intermittent : Perdre du poids - Vivre en bonne santé - Vivre + longtemps
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 
Ellen Davis maintains a great site that’s been an excellent resource for many people.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 
This site has many of Dominic D’Agostino’s ketone publications downloadable for free.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 
A generally good site.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 
When it comes to understanding exogenous ketones, this post from Peter Attia is helpful to many.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 
Travis’ book: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 
 “The Doctor Who Cures Cancer”
You can obtain 4 FREE chapters of my book by visiting my website [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].


Dernière édition par Luc le Mer 1 Juin 2016 - 8:25, édité 3 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4590
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le régime cétogène: cancer et cétose

Message  Flo le Lun 8 Fév 2016 - 20:09

Super intéressant tout celà,

avatar
Flo
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 1176
Date d'inscription : 20/10/2015
Age : 51
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le régime cétogène: cancer et cétose

Message  Luc le Lun 8 Fév 2016 - 21:33

Voici la vidéo d'où la "synthèse" est extraite, sur le 1er post.
Tripping Over the Truth: The Metabolic Theory of Cancer:
An Interview with Travis Christofferson
By Dr. Joseph Mercola 


_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4590
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Réponse courante

Message  Luc le Lun 8 Fév 2016 - 22:46

Réponse type, dogmatique, souvent entendue ?
Il y a un point d'interrogation car personne ne peut prouver une théorie, seulement faire pencher la balance d'un côté.


Amanda Mary wrote : (discussion rapportée d’un réseau social, sur un forum mis en lien)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

As a cancer researcher, I receive many messages about diet and sugar:
I would like to share the following:
The breakdown of glucose to provide energy is called glycolysis. In a healthy cell, glucose is converted in the cellular cytoplasm in a multi-step process to pyruvate, which passes into the mitochondria (or power stations) to be ´burned´ in another multi-step process in the presence of oxygen. This process involves electron transfer in the mitochondrial membrane.

Healthy cells can use other forms of ´food´ like fats, as precursors.

Cancer cells cannot. They can only derive energy from glycolysis and fermentation in the cytoplasm. The mitochondria have been ´knocked out´ of the process. A further complication is that under normal circumstances, the mitochondria regulate the cell - if something is flawed in the cell, the mitochondria can cause cell death. This mechanism is also lost in cancer. Even if oxygen is restored to the cells, there is little evidence that mitochondria can switch back on again.

Cancer cells need glucose. In fact they can make it themselves. Not enough to grow, but enough to survive. They need you to feed them glucose to grow.

They make their energy from the first step of the normal process - but in the absence of oxygen - it is called anaerobic glycolysis
.

The waste product from this process of anaerobic glycolysis is a form of lactic acid, which can only be broken down by the liver. So the lactic acid passes from the cancer cell to the liver where it is broken down. And the waste product of that process is ............. glucose! This then passes back round the body to feed the cancer cell. This cycle can take over the body in cancer.

Of course, as cancers grow they need more and more glucose. But don´t worry. The Hospital dieticians will tell you that if you are having chemotherapy, you should eat lots of calories - from fatty foods, dairy and glucose. This is to protect the seven per cent of patients that experience serious weight loss (cachexia) due to the drugs - and we could´t possibly have drugs killing people, could we? In the defence of government dieticians, they are so overworked they only get time to see the people who are seriously ill from cachexia. The majority of patients have little or no problems, but still get the booklet to read!

Eat Glucose at your peril

we say, if you have cancer, eat glucose and sugary foods at your peril. And there is plenty of research from places such as Harvard Medical School to support our view. In 2012 Cancer Watch covered research that high fructose corn syrup could be even worse than common sugar - you´ll find it abundantly in fizzy soft drinks. There is some evidence that if you starve cancer cells of glucose and HFCS they can sometimes use glutamine from your cells as a reserve fuel supply, but glucose is the main food source.

So, the most important rule in fighting cancer is: 100% Cut out common sugar, chocolate, cakes, biscuits, ice cream, fizzy soft drinks, Ribena, and processed and packaged food as a start! And be warned: ´Healthy honey´ is 50 per cent glucose and fructose. No sugar replacements. SUGAR FEEDS CANCER.

Patrick Quillin, PHD, RD, CNS, former director of nutrition for Cancer Treatment Centers of America in Tulsa, OK, wrote: “It puzzles me why the simple concept ‘sugar feeds cancer’ can be so dramatically overlooked as part of a comprehensive cancer treatment plan” (Nutrition Science News, April 2000). I agree. Sugar is cancer’s favorite food.


There are at least five reasons that cancer and sugar are best friends.
1-Affinity
Cancer cells love sugar! That is why refined carbohydrates like white sugar, white flour, high fructose corn syrup (HFCS) and soft drinks are extremely dangerous for anyone trying to prevent or reverse cancer. Sugar essentially feeds tumors and encourages cancer growth. Cancer cells uptake sugar at 10-12 times the rate of healthy cells. In fact, that is the basis of PET (positive emission tomography) scans — one of the most accurate tools for detecting cancer growth. PET scans use radioactively labeled glucose to detect sugar-hungry tumor cells. When patients drink the sugar water, it gets preferentially taken up into the cancer cells and they light up! The 1931 Nobel laureate in medicine, German Otto Warburg, PhD, discovered that cancer cells have a fundamentally different energy metabolism compared to healthy cells. He found that malignant tumors exhibit increased glycolysis — a process whereby glucose is used as a fuel by cancer — as compared with normal cells.


2-Acidity
Warburg also found that cancers thrive in an acidic environment. Sugar is highly acidic. With a pH of about 6.4, it is 10 times more acidic than the ideal alkaline pH of blood at 7.4.


3-Immunity
Sugar suppresses a key immune response known as phagocytosis – the Pac-Man effect of the immune system. Consuming 10 teaspoons of sugar can cause about a 50% reduction in phagocytosis. If you consider the sugar in your cereal, the syrup on your waffles and pancakes, the sugar added to your morning coffee or tea, the sugar in cold beverages like iced tea or lemonade, the HFCS in prepared foods, salad dressing and ketchup, and of course sugary snacks and desserts, you can see how easy it is to suppress your immune systems significantly. Not only the amount of sugar, but also the frequency of ingesting sugar is relevant to immune function. In one study, research subjects were found to have nearly a 38% decrease in phagocytosis one hour after ingesting a moderate amount of sugar. Two hours later, the immune system was suppressed 44%; immune function did not recover completely for a full five hours.


4-Activity
In most people, when sugar in any form is consumed, the pancreas releases insulin. Breast tissue, for example, contains insulin receptors, and insulin is a powerful stimulant of cell growth. One group of Australian researchers concluded that high levels of insulin and insulin-like growth factor (IGF) may actually be causative of cancers of the breast, prostate, endometrium and pancreas. A broad study conducted in 21 countries in Europe, North America and Asia concluded that sugar intake is a strong risk factor contributing to higher breast cancer rates, particularly in older women. A four-year study at the National Institute of Public Health and Environmental Protection in the Netherlands compared 111 biliary tract cancer patients with 480 healthy controls. Sugar intake was associated with more than double the cancer risk. 5- Obesity

Sugar ingestion seriously contributes to obesity, a known cause of cancer. Obesity also negatively affects survival. More than 100,000 cases of cancer each year are caused by excess body fat, according to the American Institute for Cancer Research. These include esophageal, pancreatic, kidney, gallbladder, breast and colorectal cancer.


5.Sugar Substitutes
Although I am against sugar, please don’t think I recommend artificial sugar substitutes! Sweeteners containing aspartame, saccharin or sucralose have been shown to contribute to bladder cancer, lymphoma and leukemia, according to the National Institute of Environmental Health Sciences. Good sugar substitutes are stevia (an all-natural herb from South America), barley malt, rice syrup, and palm sugar. Even high-glycemic sweeteners like Sucanat, evaporated cane juice, molasses, honey and pure maple syrup are nutritionally superior to refined table sugar or HFCS, and you can avoid sugar spiking if you consume them in the presence of high fiber foods like ground flax seeds.

References:

[1] Warburg O. On the origin of cancer cells. Science 1956 Feb;123:309-14.

[2] Volk T, et al. pH in human tumor xenografts: effect of intravenous administration of glucose. Br J Cancer 1993 Sep;68(3):492-500.

[3] Kaaks R, Energy balance and cancer: the role of insulin and insulin-like growth factor-1. Proc Nutr Soc 2001 Feb;60(1):91-106

[4] Digirolamo M. Diet and cancer: markers, prevention and treatment. New York: Plenum Press; 1994. p 203.

[5] Brand-Miller J, et al. The glucose revolution. Newport (RI) Marlowe and Co.; 1999.

[6] Mooradian AD, et al. Glucotoxicity: potential mechanisms. Clin Geriatr Med 1999 May;15(2):255.

[7] Hoehn, SK, et al. Complex versus simple carbohydrates and mammary tumors in mice. Nutr Cancer 1979;1(3):27.

[8] Sanchez A, et al. Role of sugars in human neutrophilic phagocytosis. Am J Clin Nutr 1973 Nov;26(11):1180-4.

[9] Moerman CJ, et al. Dietary sugar intake in the aetiology of biliary tract cancer. Int J Epidemiol 1993 Apr;22(2):207-14.

[10] Seeley S. Diet and breast cancer: the possible connection with sugar consumption. Med Hypotheses 1983 Jul;11(3):319-27.

[11] Board M, et al. High Km glucose-phosphorylating (glucokinase) activities in a range of tumor cell lines and inhibition of rates of tumor growth by the specific enzyme inhibitor mannoheptulose. Cancer Res 1995 Aug 1;55(15):3278-85.

[12] Chlebowski RT, et al. Hydrazine sulfate in cancer patients with weight loss. A placebo-controlled clinical experience. Cancer 1987 Feb 1;59(3):406-10.

[13] American College of Physicians. Parenteral nutrition in patients receiving cancer chemotherapy. Ann Intern Med 1989 May;110(9):734.

[14] Gatenby RA. Potential role of FDG-PET imaging in understanding tumor-host interaction. J Nucl Med 1995 May;36(5):893-9.

Our stomachs are full yet we are starving! We are starving from lack of nutrition, Stop eating filth and start eating food! Let food be thy medicine and never forget that sugar feeds cancer, your body has no way of processing GMO and processed foods, so don't eat them! Its supply and demand, you continue to demand by purchasing, the filth will continue to be supplied, common sense people!


Fin de la réponse de la chercheuse.
Suite de l'échange sur le post suivant. Certains points vont être réfutés.


Dernière édition par Luc le Mar 9 Fév 2016 - 8:25, édité 4 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4590
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le régime cétogène: cancer et cétose

Message  Luc le Lun 8 Fév 2016 - 22:49

Réponse de Haidut, membre du Forum RayPeat.com, « préparateur » en pharmacie, rapportée (échange sur les réseaux sociaux).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


The flaws are many, but the main ones are these:
1.
If you restrict glucose the cancer cells will still get their glucose by increasing production of cortisol and destroying your muscle tissue in the process. This will trigger the cachexia process much earlier than it would have normally happened.

2.
Cancer cells love fat, not just glucose. They may use glucose for maintenance of normal function, but they love fat and especially PUFA for survival. Using fatty acid oxidation inhibitors may be a viable treatment for cancer. Aspirin and high doses of niacinamide inhibit fatty acid oxidation. Look at this post of mine on the issue:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Extract: Ray has written several times that while cancer cells use glucose for their normal activities they use fat to evade apoptosis and increase metastasis. Thus, according to Ray, using substances that block fat oxidation can be therapeutic. Niacinamide and aspirin are some of the most beneficial ones. Aspirin also suppresses fatty acid synthase (FAS), which is upregulated in virtually all types of cancer.

3.
The cancer phenotype CAN be reversed. The myth of cancer cells not being normal and not being reversible feeds into the old methods of "cut, poison, burn" that aim to kill cancer cells. In reality, there are no cancer cells, just cells that revert to primitive metabolism when the environment does not support oxidative metabolism. Here are some posts that show thyroid and aspirin can reverse the "cancer" cell type back to normal.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Finally, the GcMAF approach is valid in my opinion but all these people studying it are tainted by the medical dogma they studied in school.
She is right about lactic acid being dangerous, but the damaged pyruvate dehydrogenase process resulting in high lactate production can sometimes be reversed by something as simple as vitamin B1 (thiamine). The chemical DCA that made the news as potential cancer cure acts through the same mechanism. See the link below for more info.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

I think this doctor means well, but she probably believes in the genetic dogma that mutation cause cancer. It's the other way around actually - cancer cells and the Warburg effect is what drives mutations.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Just my 2c.


                                                                                       X

Thegiantess commente la réponse de Haidut:

I think it probably makes a whole lot of sense for people actively being treated for cancer to stay away from sugar and favour saturated fats and proteins. If it has gotten to the point that they are receiving cancer treatment, there is clearly a breakdown in the system. At that point, trying to get yourself back to a proper sugar burner seems like a gamble. If it were me, I would dramatically cut sugars during cancer treatment and then, when I was given a clean bill of health, work on correcting the metabolic errors that got me there.

So, I think this woman is half right.

                                                                                               X

(…)

jag2594 said:

“So why would one want to limited sugars and saturated fats when going through those treatments?”

Thegiantess répond :

Limit sugar is what I said. Favour fat and protein. The chemo/radiation is spread sometimes over the period of months. Surgery usually comes later. These drugs don't kill everything immediately (if ever) so, it seems to me that you wouldn't want to continue to fuel the cancer cells whilst also trying to obliterate them.


Jag2594 demande:

So essentially eating a low carbohydrate during cancer treatments? Like Atkins or paleo?


Thegiantess répond :

Yes. That's what I would personally do. Especially if it was brain cancer.


Jag2594 ajoute:

I get what you’re saying, however the evidence actually points in reverse. According to Ray Peat cancers cells DONT live on sugar but mostly fats and protein.

=> Suit une mise en exergue d’une citation :

"Warburg Effect" refers to Otto Warburg's observation that cancer cells produce lactic acid even in the presence of adequate oxygen. Cancer cells don't "live on glucose," since they are highly adapted to survive on protein and fats.

"Cancer metabolism" or stress metabolism typically involves an excess of the adaptive hormones, resulting from an imbalance of the demands made on the organism and the resources available to the organism. Excessive stimulation depletes glucose and produces lactic acid, and causes cortisol to increase, causing a shift to the consumption of fat and protein rather than glucose. Increased cortisol activates the Randle effect (the inhibition of glucose oxidation by free fatty acids), accelerates the breakdown of protein into amino acids, and activates the enzyme fatty acid synthase, which produces fatty acids from amino acids and pyruvate, to be oxidized in a "futile cycle," producing heat, and increasing the liberation of ammonia from the amino acids. Ammonia suppresses respiratory, and stimulates glycolytic, activity.
Source: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Jag2594 conclut son intervention:

I thinks important to point out, that he doesn't mean to consume an all sugar diet. But enough sugar to stop the free fatty acid liberation and aerobic glycolysis while promoting mitochondrial respiration.


Voir la suite sur le forum et notamment la réponse de Tara, modératrice, empreinte de bon sens.

La suite sur le forum :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4590
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le régime cétogène: cancer et cétose

Message  Luc le Lun 8 Fév 2016 - 23:20

Décodage nécessaire:
Il faut distinguer deux cas:
1° La prévention du cancer
2° Une diète en cas de cancer.

1° Prévention du cancer:
Les glucides raffinés ne posent pas un problème pourvu que vous ayez une diète équilibrée qui apporte les bons nutriments. Ces glucides raffinés sont une petite partie du régime.
On évite bien sûr de créer un pic de glycémie et tout ce qui est additifs et anti-métabolique. Là, on a un problème si on ne mange pas du fait-maison.
(...)

2° en cas de cancer déclaré;
On n'affame pas l'organisme pour éviter d'entrer en cachexie.
On a un apport suffisant de glucides via les fruits et légumes principalement. Il faut éviter les pics de cortisol et tout ce qui est pro-inflammatoire ...
un apport complémentaire de glucides via les pâtes natures (pas les pizzas car il y a plus de graisse que de glucides!). Pas trop  de riz car il peut contenir de l'arsenic. Donc pas de riz complet. Ok pour les pommes de terre, patate douce, carotte et tous les légumes racines en général (panais). On varie. On s'adapte si on a des intolérances. On reste à l'écoute de ses sensations, pour autant que vous l'ayez jamais fait  
On évite les acides gras polyinsaturés  (PUFA's) mais on accepte les acides gras saturés (coco) dans des proportions normales.
On ne cherche pas à compenser la diminutiron des glucides avec les acides gras sinon vous allez créer un autre problème.
La viande est principalement issue de pâturage et de source variée (bœuf ou agneau, volaille) ou poisson maigre, avec modération (70 à 100 g de protéine par jour). Visez 60 à 80 gr de protéines, soit 2 sources de viande par jour. Pas un blanc de poulet,en entier, hein sinon vous avez votre quota en une fois (165 g). Pas une bonne idée.
Pas de charcuterie (additifs). On pense au bouillon de volaille pour équilibrer le déficit de certains acides aminés (glycine).
Et on soigne son environnement moral et physique. On positive!!! C'est ce qui fera la différence quand vous serez entré en rémission.
Si vous n'êtes pas conscient de cela, un régime cétogène ne vous sauvera pas.

Et le régime cétogène dans tout ça?
OK mais pas à n'importe quelle étape, et selon votre degré de réponse de vos hormones (burn out).
ça mérite une réponse séparée  Wink

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4590
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Diète cétogène et maladies du système nerveux

Message  Mirzoune le Jeu 7 Juil 2016 - 18:31

Voir aussi: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission avec une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges et bio, beaucoup de cru et la natation qui me fait le plus grand bien. Apparition récente d'une névralgie du trijumeau (conflit vasculonerveux). En attente d'une opération par gamma-knife.
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3054
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 54
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le régime cétogène: cancer et cétose

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum