Mirzoune et Ciboulette SGSC
Bienvenue sur Mirzoune et Ciboulette!
Derniers sujets
» Le corps subtil
par Luc Aujourd'hui à 17:11

» Nouveau cadeau de la vie
par Mirzoune Aujourd'hui à 14:21

» idées pour faire des jus
par Luc Aujourd'hui à 12:59

» Histroire drôle en images - Funny clip
par Luc Aujourd'hui à 10:02

» Microbiote et pathologies auto-immunes
par Luc Hier à 21:48

» Découvrez la qualité de l’eau du robinet de votre commune
par Proserpine Mar 16 Oct 2018 - 12:16

» Propolis verte et cancer
par Mirzoune Mar 16 Oct 2018 - 9:20

» FUT2 sécrétor ou non sécretor ?
par Parsifal Lun 15 Oct 2018 - 14:26

» Cancer : un traitement simple et non toxique. Extraits
par Luc Lun 15 Oct 2018 - 9:02

» Faire connaissance avec le clair ressenti
par Nell74 Dim 14 Oct 2018 - 13:35

» Intestins gonflés : questions Sibo and Co
par Luc Sam 13 Oct 2018 - 11:05

» Comment optimiser l'assimilation du fer
par Parsifal Sam 13 Oct 2018 - 10:23

» The Plant Paradox - Dr Gundry
par Parsifal Sam 13 Oct 2018 - 10:17

» Le CBD - Cannabidiol
par Mirzoune Sam 13 Oct 2018 - 9:41

» Connaissez-vous le Magnésium glycinate?
par Parsifal Ven 12 Oct 2018 - 23:52

» Médecine individualisée, épigénétique et nutrigénomique
par Parsifal Ven 12 Oct 2018 - 23:31

» Comment j'alcalinise mon corps
par Parsifal Ven 12 Oct 2018 - 23:19

» Où trouver du calcium ailleurs que dans les laits animaux?
par Parsifal Ven 12 Oct 2018 - 23:14

» La lumière LED fatigue et altère la macula
par Luc Ven 12 Oct 2018 - 14:56

» Briquettes moelleuses au curcuma SGSC
par Luc Mar 9 Oct 2018 - 11:48

» Bon anniversaire Mezame
par Mezame Dim 7 Oct 2018 - 21:04

» Pasteur/Koch
par Proserpine Dim 7 Oct 2018 - 15:39

» Bon anniversaire Matogato
par Mirzoune Sam 6 Oct 2018 - 10:08

» Bon anniversaire johnny-bak
par Mirzoune Jeu 4 Oct 2018 - 19:46

» Les facteurs déclenchants supposés de la fibromyalgie
par sumerien Jeu 4 Oct 2018 - 19:19

» Les oméga-6 oxydés sont coupables – Pas le cholestérol LDL !
par Luc Mer 3 Oct 2018 - 10:34

» Magnésium et taurine pour le cerveau
par Flo Mar 2 Oct 2018 - 11:12

» Présentation de Parsifal
par Mirzoune Mar 2 Oct 2018 - 8:28

» Battage médiatique sur l'huile de coco
par Luc Mar 2 Oct 2018 - 8:19

» ALA: acide alpha-lipoïque et chélation
par Luc Lun 1 Oct 2018 - 18:46

» Index glycémique des laits végétaux
par Luc Lun 1 Oct 2018 - 18:43

» L'aspirine est pro-métabolique et anti-cancer
par Luc Lun 1 Oct 2018 - 18:12

» Renverser l’autisme
par Parsifal Lun 1 Oct 2018 - 15:21

» Maladies auto-immunes: rééquilibrer le système immunitaire
par Parsifal Lun 1 Oct 2018 - 15:20

» Kitava (Nouvelle Guinée), l’île où l’acné n’existe pas
par Parsifal Lun 1 Oct 2018 - 15:18

» Bon anniversaire jpwax
par Mirzoune Lun 1 Oct 2018 - 11:43

» Comprendre l’homéopathie
par Proserpine Dim 30 Sep 2018 - 20:03

» De l’huile d’olive à la place des antiacides
par Proserpine Dim 30 Sep 2018 - 15:02

» Le jeûne thérapeutique et ses effets combinés à la chimiothérapie
par Luc Ven 28 Sep 2018 - 10:30

» Bon anniversaire Galaanes
par Mirzoune Ven 28 Sep 2018 - 9:28

» Comment guérir votre métabolisme. Livre
par Luc Ven 28 Sep 2018 - 8:02

» Biodisponibilité de la curcumine: où trouver la plus assimilable?
par Gaffal Jeu 27 Sep 2018 - 22:45

» Pain SG au thon et au cerfeuil
par Luc Mer 26 Sep 2018 - 7:57

» Bon anniversaire Angely
par Mirzoune Mar 25 Sep 2018 - 12:16

» Bon anniversaire Florence
par Nell74 Lun 24 Sep 2018 - 17:47

» Métaux Lourds : Pollution invisible
par Luc Lun 24 Sep 2018 - 11:19

» Shiitake: Le champignon « coup de fouet »
par Luc Dim 23 Sep 2018 - 15:25

» Bon anniversaire Cateli
par Mirzoune Dim 23 Sep 2018 - 8:57

» Bon anniversaire Bredan
par Mirzoune Dim 23 Sep 2018 - 8:55

» Danse du fou à pattes bleues
par Proserpine Dim 23 Sep 2018 - 8:09

» Histoires drôles et blagues ...
par Mirzoune Jeu 20 Sep 2018 - 9:25

» Cake SG teff sarrasin aux petits raisins
par Luc Mer 19 Sep 2018 - 14:36

» Présentation - Virginie94
par Mirzoune Lun 17 Sep 2018 - 13:21

» Les animaux malades de leurs croquettes
par Proserpine Sam 15 Sep 2018 - 21:36

» Bouillon de poule: Un incontournable!
par Proserpine Sam 15 Sep 2018 - 17:57

» Vitamines liposolubles A, D, E, K. Quelles proportions?
par Luc Sam 15 Sep 2018 - 17:57

» Huile de poisson et effet sur la thyroïde
par Luc Ven 14 Sep 2018 - 18:05

» rentrée cheznous en Béarn (64)
par Proserpine Ven 14 Sep 2018 - 17:43

» me voilà - Hérode
par Hérode Ven 14 Sep 2018 - 16:31

» Métabolisme du fer
par Luc Ven 14 Sep 2018 - 10:17

» Mort cérébrale et don d'organes
par Proserpine Mer 12 Sep 2018 - 19:09

» Présentation Sumerien
par Luc Mar 11 Sep 2018 - 20:42

» cake potiron ou courge
par Luc Lun 10 Sep 2018 - 16:10

» Le sel oui ! Mais lequel ?
par Luc Lun 10 Sep 2018 - 14:25

» Bon anniversaire Noa
par Mirzoune Dim 9 Sep 2018 - 10:43

» Eau ou café pour s'hydratater ?
par Luc Jeu 6 Sep 2018 - 10:38

» Cancer & Huiles Essentielles – Soins de support
par Mirzoune Jeu 6 Sep 2018 - 9:53

» Régime anti-Alzheimer
par Luc Mar 4 Sep 2018 - 11:30

» Smoothie Vert Tangerine et banane
par Luc Lun 3 Sep 2018 - 10:54

» Substances naturelles anti-douleur. Tableau
par Luc Dim 2 Sep 2018 - 15:09

» Cake à la banane
par Luc Sam 1 Sep 2018 - 17:23

» Vitamine C
par Flo Jeu 30 Aoû 2018 - 11:45

» Une nouvelle étude démontre l’inefficacité des oméga-3
par Luc Mar 28 Aoû 2018 - 16:39

» Présentation Alexenforme: La santé optimale, à la recherche du chemin
par Luc Lun 27 Aoû 2018 - 17:38

» Huile de coco : un « pur poison » explique une professeure de Harvard
par Luc Lun 27 Aoû 2018 - 10:08

» Taux de Prolamines dans les céréales et pseudo céréales
par Gaffal Dim 26 Aoû 2018 - 18:05

» Vidéo étonnante, marrante ou ...
par Gaffal Sam 25 Aoû 2018 - 22:07

» Présentation - Panchito
par Mirzoune Jeu 23 Aoû 2018 - 9:37

» Présentation d'un retraité heureux - angely17
par joséphine Mer 22 Aoû 2018 - 11:52

» Fécondation in vitro, Thyroïde et avoine
par sossophiphie Lun 20 Aoû 2018 - 23:54

» Ashwagandha et votre cerveau
par Luc Lun 20 Aoû 2018 - 13:23

» Le génome complet du blé tendre séquencé pour la première fois
par Mirzoune Lun 20 Aoû 2018 - 11:51

» Par quoi remplacer - et bonnes adresses accessoirement
par Proserpine Lun 20 Aoû 2018 - 9:57

» Petit dej de Luc
par Luc Dim 19 Aoû 2018 - 8:01

» Petits pains coco & teff
par Proserpine Sam 18 Aoû 2018 - 10:18

» Comment la curcumine agit contre le cancer
par Luc Ven 17 Aoû 2018 - 10:16

» Carbs vs Fats & Mitochondria
par alexenforme Jeu 16 Aoû 2018 - 10:34

» Blagues et histroires drôles
par Luc Mer 15 Aoû 2018 - 16:10

» bonjour à tous. Philipou
par Mirzoune Mer 15 Aoû 2018 - 15:15

» Bicarbonate contre l'inflammation
par Luc Dim 12 Aoû 2018 - 12:26

» Que regardez-vous sur ARTE?
par Proserpine Dim 12 Aoû 2018 - 9:50

» Où achetez-vous vos compléments alimentaires ?
par nittygritty Sam 11 Aoû 2018 - 13:24

» Dernières Promos (aller au dernier message)
par Mirzoune Ven 10 Aoû 2018 - 19:30

» Comment soigner et augmenter son métabolisme – Respiration mitochondriale
par Luc Mer 8 Aoû 2018 - 11:38

» Dioxyde de titane
par Hérode Mar 7 Aoû 2018 - 22:56

» Bonjour à tous - de la part de Lilo
par Hérode Mar 7 Aoû 2018 - 10:23

» Balade en Brenne
par Mezame Dim 5 Aoû 2018 - 22:15

» Équilibre électrolytique et fonction surrénalienne
par Luc Jeu 2 Aoû 2018 - 10:20

» j'me presente je m'appelle henry...j'aimerais bien réussir ma vie...
par Luc Mar 31 Juil 2018 - 9:36


Qui connaît L'I.D.R.P.H.T, l'endothérapie multivalente et le Dr. GEFFARD?

Aller en bas

Qui connaît L'I.D.R.P.H.T, l'endothérapie multivalente et le Dr. GEFFARD?

Message  Mirzoune le Dim 5 Juin 2016 - 17:20

L'I.D.R.P.H.T est une association (*) qui a pour vocation, depuis décembre 1988, la promotion et le financement des recherches menées par l'équipe du Docteur Michel GEFFARD sur les maladies chroniques éprouvantes telles que les cancers, les maladies auto immunes, les maladies neurodégénératives et aussi sur les maladies communes (infections). (*) Association régie par la loi du 1er juillet 1901 (J.O. du 11 Janvier 1989).

Par une approche pluridisciplinaire novatrice, faisant appel à des connaissances en chimie organique, en immunologie, en biologie moléculaire et en neurobiologie, l'équipe du Docteur Michel GEFFARD a mis au point une nouvelle méthode de soins des maladies chroniques appelée Endothérapie multivalente.

L'Endothérapie multivalente a pour objectif de renforcer les défenses naturelles de l'organisme par des traitements adaptés à chaque patient établis à partir d'un suivi immunologique spécifique.

Il s'agit d'une approche novatrice de la médecine allopathique. . En effet, diagnostic et thérapie de l'Endothérapie multivalente se focalisent uniquement sur les conséquences pathogéniques communes aux maladies chroniques, ne cherchant ni à identifier chacune de leurs multiples causes (génétiques, environnementale, infectieuses...) ni à traiter chacun de leurs symptômes spécifiques. Les conséquences pathogéniques communes aux maladies chroniques sont l’oxydation des composants cellulaires, l’inflammation tissulaire et l’activation du système immunitaire.

Deux essais cliniques ont permis de démontrer que les traitements individualisés n'ont aucune toxicité ni effets secondaires indésirables. L'inocuité est liée à l'utilisation de constituants présents dans l'organisme vivant : des acides gras (courte ou longue chaîne), des acides aminés (cystéine, méthionine, etc.) et des vitamines (A, C, et E). L'efficacité thérapeutique est basée sur la stabilité de ces composant dans l'organisme et le ciblage des lésions, grâce à un couplage avec un transporteur polypeptidique neutre, la poly-L-lysine.

L'endothérapie multivalente:  En 1984 et 1985, l’équipe du Docteur Michel GEFFARD a découvert que la présence de certains anticorps circulants signait l'évolution des maladies neurodégénératives et prolifératives.

Ces découvertes ont été le point de départ de la mise au point d’une nouvelle approche biomédicale des maladies chroniques appelée Endothérapie multivalente.

L’Endothérapie multivalente repose sur :


  • un diagnostic immunologique d'une haute précision, valable pour les maladies neurodégénératives ainsi que pour de nombreuses affections, en particulier les maladies polygéniques multifactorielles (cancers, rhumatismes inflammatoires, ...) ;
  • un traitement individualisé, associant trois groupes de composés (petites molécules) complémentaires, naturellement présent dans le corps (donc non étrangers à l'organisme) : des acides gras, des acides aminés, des vitamines, des pièges à radicaux libres, rendus thérapeutiquement actifs par leur liaison à un transporteur polypeptidique neutre, la poly-L-lysine.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission avec une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges et bio, beaucoup de cru et la natation qui me fait le plus grand bien.
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3634
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 55
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui connaît L'I.D.R.P.H.T, l'endothérapie multivalente et le Dr. GEFFARD?

Message  Luc le Dim 5 Juin 2016 - 17:41

Mirzoune a écrit:L'Endothérapie multivalente a pour objectif de renforcer les défenses naturelles de l'organisme par des traitements adaptés à chaque patient établis à partir d'un suivi immunologique spécifique.

Il s'agit d'une approche novatrice de la médecine allopathique. . En effet, diagnostic et thérapie de l'Endothérapie multivalente se focalisent uniquement sur les conséquences pathogéniques communes aux maladies chroniques, ne cherchant ni à identifier chacune de leurs multiples causes (génétiques, environnementale, infectieuses...) ni à traiter chacun de leurs symptômes spécifiques. Les conséquences pathogéniques communes aux maladies chroniques sont l’oxydation des composants cellulaires, l’inflammation tissulaire et l’activation du système immunitaire.
Intéressant comme approche. On renforce les défenses naturelles du corps: On vise à contrecarrer l'oxydation, l'inflammation et la réaction excessive de défense.
Je demande à voir un cas concret car le chat pourrait se mordre la queue.
Mais a priori, c'est ok. C'est logique. Quand on ne peut pas "cerner" avec précision l'origine d'un problème, on cherche à équilibrer et corriger le terrain.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5878
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui connaît L'I.D.R.P.H.T, l'endothérapie multivalente et le Dr. GEFFARD?

Message  Luc le Dim 5 Juin 2016 - 18:03

Luc a écrit:Intéressant comme approche. On renforce les défenses naturelles du corps: On vise à contrecarrer l'oxydation, l'inflammation et la réaction excessive de défense.
=> Comment? par exemple en freinant la production d'acide lactique ou de N0 (nitric oxide), et au contraire en favorisant la production de CO2 (dioxyde de carbone).
Références:
- Lactate increases blood viscosity, mimics stress, causes inflammation, and contributes to shock.
- Lactate formation from glucose is increased when anything interferes with respiratory energy production, but lactate, through a variety of mechanisms, can itself suppress cellular respiration. (This has been called the Crabtree effect.) (Ray PEAT PhD.)
- The ability of lactic acid to displace carbon dioxide is probably involved in its effects on the blood clotting system. It contributes to disseminated intravascular coagulation and consumption coagulopathy, and increases the tendency of red cells to aggregate, forming "blood sludge," and makes red cells more rigid, increasing the viscosity of blood and impairing circulation in the small vessels. (Schmid-Schönbein, 1981; Kobayashi, et al., 2001; Martin, et al., 2002; Yamazaki, et al., 2006.)
- Aspirin protects cells in many ways, interrupting excitotoxic processes by blocking nitric oxide and prostaglandins, and consequently it inhibits cell proliferation, and in some cases inhibits glycolysis, but the fact that it can inhibit FAS (Beynen, et al., 1982) is very important in understanding its role in cancer.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5878
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui connaît L'I.D.R.P.H.T, l'endothérapie multivalente et le Dr. GEFFARD?

Message  Flo le Dim 5 Juin 2016 - 18:14

Intéressant, je reste toutefois dubitative par rapport à l'intervention essentiellement sur la seconde ligne de défense du corps.

De mon point de vue il faut prioritairement restaurer le microbiote et la barrière intestinale qui sont nos premières lignes de défense.

_________________
Les préjugés, les habitudes et l'ignorance concernant l'alimentation, sont si grands, que la diététique a longtemps été "le chaînon manquant de l'esprit humain" Arnold EHRET
Le chainon manquant a été découvert et décrit en 2017 dans l'Eloge du cru de Dominique Guyaux
avatar
Flo
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 1285
Date d'inscription : 20/10/2015
Age : 52
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui connaît L'I.D.R.P.H.T, l'endothérapie multivalente et le Dr. GEFFARD?

Message  Mirzoune le Lun 6 Juin 2016 - 17:12

INFORMATIONS CONCERNANT L'ENDOTHERAPIE: Mise au point par l’équipe du Docteur Michel Geffard, l’endothérapie multivalente est un traitement oral qui vise à réparer les lésions causées par les agressions radicalaires, inflammatoires et infectieuses, dans les pathologies chroniques, telles que les cancers, les maladies auto immunes et les maladies neurodégénératives.
Bien qu’ayant des causes génétiques différentes, les maladies chroniques ont des conséquences communes :

  • l’oxydation des composants cellulaires,
  • l’inflammation tissulaire
  • et l'activation du système immunitaire (inné, adaptatif).

L’endothérapie multivalente considère qu’il est plus réaliste de s’attaquer à ces conséquences en soutenant le système immunitaire que de chercher à identifier l’ensemble des gènes impliqués dans les maladies chroniques.
Pour renforcer les défenses naturelles, il est courant d’utiliser

  • des acides gras (oméga 3),
  • des acides aminés
  • et des vitamines A, C, et E.

L’endothérapie utilise ces composés en les rendant stables à l'aide d'un transporteur neutre, dépourvu de toxicité, la polyL-lysine (PLL). Issue d’un acide aminé, la lysine, cette molécule porteuse assure une meilleure disponibilité des vitamines, des acides aminés et des acides gras : leur métabolisme est ralenti, une activité thérapeutique est obtenue. Elle permet, par leur stabilité dans l'organisme, de mieux cibler les lésions, de les restaurer.
L’endothérapie multivalente intervient au niveau de la barrière intestinale où se trouvent 70% des défenses immunitaires. Les études actuelles démontrent la participation dans les maladies chroniques de bactéries de l’écosystème intestinal : la muqueuse intestinale devient perméable aux constituants bactériens, et ceux-ci se greffent sur des sites d’ancrage (constitués d’acides gras) présents sur les cellules saines. Les germes deviennent alors actifs et le système immunitaire peut se retourner contre l’organisme.
L’endothérapie utilise un effet leurre : en associant des acides gras à la poly-L-lysine, elle empêche les bactéries de se fixer sur les sites d’ancrage. Ce traitement a donc pour effet d’atténuer les effets pathogènes engendrés par la fixation des bactéries sur les cellules saines.
Nous avons mis au point des composés bénéfiques sur la barrière hémato-encéphalique. D'autres ont un rôle immunomodulateur, anti-allergisant. Les acides gras étant par ailleurs très concentrés dans le système nerveux central, le traitement pallie aux carences qui perturbent la synthèse de la myéline et combat les symptômes inflammatoires, que ce soit dans la Sclérose en plaques, la polyarthrite, les maladies inflammatoires de l'intestin, etc...
L’oxydation des cellules due aux radicaux libres est prise en charge par les antioxydants composés de vitamines, d’acides aminés et des pièges à radicaux libres, toujours liés à la poly-L-lysine. Ces "produits naturels" peuvent ainsi diffuser dans tout l’organisme et être bien assimilés avant d’atteindre les sites de lésions(1).
Pour protéger les neurones de molécules toxiques et des toxines bactériennes, ont été ajoutés des neurotransmetteurs (dérivés d'acides aminés) qui ont pour effet de faciliter la reconstruction des circuits neuronaux. L’efficacité protectrice de la substance est améliorée, là encore, par sa liaison à la poly-l-lysine. Dans les maladies chroniques, les acides gras, les vitamines, les acides aminés, liés à la poly-L-lysine, agissent donc en synergie pour soutenir le système immunitaire et de restaurer les défenses naturelles diminuées, sans toxicité et sans effets secondaires. (1)
Ainsi, les antioxydants sont efficaces à des doses très faibles 100 fois inférieures à celles habituellement administrées dans les compléments alimentaires.


LES IMMUNOBILANS: Pour appréhender les mécanismes inflammatoires, auto immuns, dégénératifs, ou prolifératifs, les recherches effectuées depuis 20 ans nous ont permis de trouver des indicateurs immunologiques : des anticorps circulants. Ceux-ci donnent des informations concernant le passage bactérien grâce à la présence d'IgA élevées ou non ; ils révèlent également l'induction de mécanismes radicalaires et dégénératifs par l’existence d’anticorps d'isotypie M dirigés contre des composés, dérivés de l'oxydation et des antigènes modifiés. Nous pratiquons donc des immunobilans qui mesurent le titre des anticorps.
Entre +2 et -2, nous sommes dans les normes de la population dite "contrôle". Par contre, quand les titres en anticorps dépassent +2 ou sont inférieurs à -2, nous avons la confirmation d'une stimulation du système immunitaire. Les antigènes concernés sont divers :

  • si nous avons des IgM anti-acides gras, anti-dérivés de la lipopéroxydation, anti-NO, nous sommes en présence de processus inflammatoires actifs(2);
  • si les anticorps circulants d'isotypie M sont dirigés contre des constituants bactériens, ils révèlent une activation immune bactérienne-like(3) ;
  • si nous n'avons que des anticorps anti-antigènes bactériens d'isotypie A, nous sommes en présence d'une forme plus évolutive.

L'intérêt de nos tests est avant tout prédictif. Les anticorps augmentés signent dans tous les cas une évolution de la pathologie chronique, que l'état clinique soit perturbé ou non. Actuellement, nous effectuons 6 tests pour le suivi des maladies chroniques identifiées et d'affections non nosologiquement définies :

  1. - évaluation des anticorps circulants anti-antigènes modifiés par NO, NO2 et les produits de la lipopéroxydation pour l’identification indirecte de mécanismes radicalaires et oxydatifs ;
  2. - évaluation des anti-antigènes dérivés du tryptophane (voie IDO) pour l’identification indirecte de produits toxiques et/ou immunomodulants ;
  3. - dosages des anticorps anti-antigènes bactériens gram –en vue de l’identification d'une affection bactérienne chronique et, par la présence d'IgA, une hyperperméabilité mucosale ;
  4. - dosage des anti-mycobacterium tuberculosis (identification à l'état "latent" de cette bactérie) ;
  5. - dosage des anti-antigènes liés à la transformation cellulaire maligne (cancers, myélomes, etc...) ;
  6. - dosage d'anticorps anti-molécules non physiologiques (contamination due à des molécules toxiques, médicamenteuses, etc...). (2)Ce qui se rencontre très souvent dans les phases de poussées ou d'aggravation de la SEP. (3)Dans la SEP, nous sommes en présence d’une forme modérément évolutive.



LES PRÉPARATIONS MAGISTRALES: Dans le même paradigme, nous avons mis au point diverses approches thérapeutiques . Les thérapies que nous proposons contiennent des acides gras liés à la PLL :

  • le P0701 composé d’acides laurique, caprique, pyruvique,
  • le P0204 : acides myristique, palmitique, oléique, thioctique, ...
  • le P0705 : mêmes acides gras que pour le P0204 avec en plus des acides aminés (cysteine PLL, méthionine PLL, ...), des vitamines (E PLL, C PLL...), des pièges à radicaux libres (P0201 : acide rétinoïque PLL, CoQ10 PLL...), rendus thérapeutiquement actifs par leur liaison à la PLL.

Ces thérapies sont bénéfiques. Elles sont utilisées par des patients depuis plus 15 ans : une dizaine de publications donnent les bons résultats obtenus. Ces thérapies n’ont pas d’effets secondaires. Elles peuvent être associées à d'autres traitements et notamment des antalgiques, etc...
Le premier essai clinique (phase IIa) sur la SEP a montré une absence de toxicité, et, en même temps, un début d'efficacité puisque 73% des patients étaient stabilisés, voire améliorés dans le cadre de leur forme secondairement progressive(4).
Ces thérapies concernent aussi d'autres pathologies, notamment les cancers : des préparations spécifiques permettent aux malades de mieux supporter la radiothérapie et chimiothérapie. Pour chaque pathologie chronique, les préparations sont adaptées. Mais depuis 7 ans 1/2, grâce à l'appui d'une pharmacie, des préparations magistrales peuvent être prescrites à des malades par leur médecin. Les immunobilans (ou tests biologiques de suivi) que nous proposons doivent être régulièrement pratiqués pour réajuster la thérapie. La clinique est aussi prise en compte. (4)
Pour le moment, ce développement, en vue de l'AMM, est arrêté, par manque de financements.


PUBLICATIONS SUR L'ENDOTHERAPIE:


  • MANGAS A., COVENAS R., BODET D., DABADIE MP. and GEFFARD M. Evaluation of the effects of a new drug on brain leukocyte infiltration in an experimental model of autoimmune encephalomyelitis. Letters in Drug Design & Discovery (2006) 3(3), 138-148.
  • MANGAS A., COVENAS R., BODET D., DULEU S., DABADIE M.P., MERCHAN M. and GEFFARD M., GEMSP : A new drug candidate for multiple sclerosis. in : Recent Research Developments in Neurosciences, Research Signpost, Trivandrum-Kerala, India. (2007) 2, 93-100.
  • NICAISE C., COUPIER J., DABADIE M.P., DE DECKER R., MANGAS A., BODET D., PONCELET L., GEFFARD M. and POCHET R. Gemals, a new drug candidate, extends lifespan and improves muscular performance in an amyotrophic lateral sclerosis rat model. Amyotrophic Lateral Sclerosis and other motor neuron disorders (2008) 9(2), 85-90.
  • MANGAS A., COVENAS R., BODET D., DE LEON M., DULEU S., and GEFFARD M., Evaluation of the effects of a new drug candidate (GEMSP) in a chronic EAE model. Int. J. of Biological Sciences (2008) 4(3), 150-160.
  • GEFFARD M., PEROTEAU J.F., DULEU S. and DABADIE M.P., Anti-bacterial activity of poly-L-lysine conjugates. BMC Proceedings (2008), 2 (suppl. 1), 22.
  • MANGAS A., COVENAS R., BODET D., DULEU S. and GEFFARD M., A new drug candidate (GEMSP) for multiple sclerosis. Current Medicinal Chemistry (2009) 16, 3203-3214.
  • MANGAS A., COVENAS R. and GEFFARD M., New drug therapies for Multiple Sclerosis. Current Opinion in Neurology (2010) 23, 287–292.
  • GEFFARD M., DE BISSCHOP L., DULEU S., POUNS O., FERRAN G., BESSEDE A., HASSAINE N., AUTRAN J.-L., BODET D., MANGAS A., and COVENAS R., Endotherapia. Anti-inflammatory and anti-allergy agents in Medicinal Chemistry, Spécial Issue, BETHAM (ed.) Michigan (2010) 9, N°3. 197-211(15).
  • GEFFARD M., DE BISSCHOP L., DULEU S., HASSAINE N., MANGAS A. and COVENAS R., Endotherapia : a new frontier in the treatment of multiple sclerosis and other chronic diseases. Discovery Medicine (2011) 10, N°54, 443-451.
  • COVENAS R., MANGAS A., JAULAIN C. and GEFFARD M., Multiple Sclerosis. In : Molecular and clinical neurosciences. Sugaya K., Samsam M. (eds.), McNeil, Michigan. (2010) In press.
  • GEFFARD M., DULEU S., BESSEDE A., COVENAS R., MANGAS A., A new paradigm for multiple sclerosis. In Multiple sclerosis. A new paradigm. Nova Science Publishers, (2011) in press.
  • BODET D., MANGAS A., COVENAS R., DABADIE M.P., GEFFARD M., Indirect visualization of specific antigenic modifications induced by nitric oxide in an experimental model of allergic encephalomyelitis. In Multiple sclerosis. A new paradigm. Nova Science Publishers, (2011) in press.
  • COVENAS R., MANGAS A., DE CASTRO F., MERCHAN M. GEFFARD M., Immunopathology and immunomodulation in experimental auto immune encephalomyelitis and multiple sclerosis. In Multiple sclerosis. A new paradigm. Nova Science Publishers, (2011) in press. 

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission avec une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges et bio, beaucoup de cru et la natation qui me fait le plus grand bien.
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3634
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 55
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui connaît L'I.D.R.P.H.T, l'endothérapie multivalente et le Dr. GEFFARD?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum