Mirzoune et Ciboulette SGSC
Bienvenue sur Mirzoune et Ciboulette!
Derniers sujets
» Amigo_amigo
par Luc Hier à 20:12

» Bon anniversaire Infiniment
par Luc Hier à 13:11

» Mouse data links microbiome changes to lupus severity and complications
par Luc Dim 10 Déc 2017 - 20:16

» Jeûne thérapeutique - Concept de l'oxydation des lipides
par Luc Dim 10 Déc 2017 - 15:49

» Bûches de Noël vegan, sans gluten, sans lactose
par Mirzoune Dim 10 Déc 2017 - 12:33

» Bonhomme de pâte & St-Nicolas
par proserpine Jeu 7 Déc 2017 - 8:03

» Présentation Mpj48
par Mirzoune Mar 5 Déc 2017 - 16:40

» Dernières Promos (aller au dernier message)
par Luc Lun 4 Déc 2017 - 23:12

» Perdre du poids sans faire le yoyo
par Luc Dim 3 Déc 2017 - 14:13

» Le jus de grenade fermentée protège – nutrithérapie naturelle et effets de synergie
par Mirzoune Sam 2 Déc 2017 - 17:06

» Iode (anti goitre et fluor/brome...)
par Mirzoune Sam 2 Déc 2017 - 16:52

» Jeu de vilain entre un éléphanteau et une oie
par Luc Ven 1 Déc 2017 - 13:18

» Maladies auto-immunes: traitements conventionnels et complémentaires
par Mirzoune Ven 1 Déc 2017 - 11:11

» Maria Farantouri une voix de contre-alto magnifique...
par Flo Mer 29 Nov 2017 - 12:01

» Une biche s'amuse
par Pierrette Mer 29 Nov 2017 - 10:06

» Présentation John007
par Pierrette Mer 29 Nov 2017 - 9:51

» Biodisponibilité de la curcumine: où trouver la plus assimilable?
par Mirzoune Lun 27 Nov 2017 - 23:33

» Humour noir: Pub suisse
par Luc Lun 27 Nov 2017 - 19:05

» Connaissez-vous le Magnésium glycinate?
par Luc Lun 27 Nov 2017 - 18:19

» Comparatif différentes formes de magnésium
par yoz Lun 27 Nov 2017 - 15:03

» Métabolique et cerveau
par Luc Sam 25 Nov 2017 - 23:15

» Proposition de photo pour un avatar
par Luc Sam 25 Nov 2017 - 21:30

» Bioavailability of curcumin
par Luc Jeu 23 Nov 2017 - 16:10

» LA DEPRESSION NERVEUSE et son cortège de conséquences
par Flo Jeu 23 Nov 2017 - 9:43

» Quel magnésium choisir?
par Flo Mer 22 Nov 2017 - 18:05

» Présentation Adveniat
par Mirzoune Mar 21 Nov 2017 - 13:10

» La politique de santé actuelle s'appuie-t-elle sur la science ?
par Flo Mar 21 Nov 2017 - 10:29

» Fibromyalgie et la sulfite connexion
par Mirzoune Lun 20 Nov 2017 - 11:23

» Douleurs musculaires et acide lactique
par Flo Dim 19 Nov 2017 - 21:50

» Bon anniversaire Monik
par Mirzoune Sam 18 Nov 2017 - 14:47

» TRANSMUTATIONS
par Luc Sam 18 Nov 2017 - 9:42

» D. Guyaux: Rémission d'une SEP ou la puissance de l'alimentation crue et d'une vie saine
par Flo Ven 17 Nov 2017 - 9:31

» Quand le musée respire
par Pierrette Mer 15 Nov 2017 - 17:17

» Ni pute, ni soumise? Pas pour Mattel...
par Mirzoune Mer 15 Nov 2017 - 8:38

» Bon anniversaire Lulu
par Pierrette Sam 11 Nov 2017 - 17:27

» Maladie : le rôle de l'alimentation
par Luc Ven 10 Nov 2017 - 12:35

» Foie et déchets cristalloïdes
par sophy Ven 10 Nov 2017 - 10:53

» Un très bon anniversaire Luc
par proserpine Jeu 9 Nov 2017 - 9:41

» Let's Twist Again
par Nell74 Mer 8 Nov 2017 - 13:35

» Enlever les pesticides des fruits et légumes
par sophy Mer 8 Nov 2017 - 12:42

» Tous les usages du chanvre alimentaire
par Nell74 Mar 7 Nov 2017 - 23:33

» Vitamine A contre Alzheimer
par Luc Mar 7 Nov 2017 - 21:03

» vitamine D : zyma D ou...?
par Mirzoune Lun 6 Nov 2017 - 14:36

» Pain SG pois chiche & teff - salé / sucré
par Luc Lun 6 Nov 2017 - 13:06

» Auto-Ostéopathie en vidéo. Absolument génial!
par Mirzoune Lun 6 Nov 2017 - 10:26

» Vaccination obligatoire et risque acceptable ?
par Luc Dim 5 Nov 2017 - 15:49

» Lait de coco et sarrasin
par Mezame Dim 5 Nov 2017 - 14:03

» Danse sur glace
par proserpine Dim 5 Nov 2017 - 11:26

» Cure de jus et smoothie detox
par Luc Dim 5 Nov 2017 - 10:12

» L’ arthrose n’est pas une maladie d’usure
par sophy Sam 4 Nov 2017 - 23:02

» Graines germées et pousses
par sophy Sam 4 Nov 2017 - 22:30

» Fat for fuel – Dr. Joseph Mercola
par Luc Sam 4 Nov 2017 - 11:17

» Choisir un thé, ou une tisane, sans plomb ni pesticide
par sophy Ven 3 Nov 2017 - 19:58

» cake gingembre amande et cacao nibs
par Luc Mer 1 Nov 2017 - 22:58

» Bon anniversaire Pierrette
par sophy Mer 1 Nov 2017 - 21:31

» Salix alba - Populus nigra - Filipendula ulmaria - Urtica
par Luc Mer 1 Nov 2017 - 11:32

» Les ions négatifs de l'air
par Adveniat Mar 31 Oct 2017 - 20:01

» La quercétine protège contre les effets nocifs des pesticides
par Luc Lun 30 Oct 2017 - 19:21

» Le Tissu Conjonctif
par Luc Lun 30 Oct 2017 - 11:25

» Le Colon et les Acides Gras
par Mirzoune Lun 30 Oct 2017 - 11:06

» Complément proteiné
par Mirzoune Sam 28 Oct 2017 - 20:26

» Équilibre Sodium et Potassium – Compensation par l’organisme
par Mirzoune Sam 28 Oct 2017 - 15:09

» dentifrice liquide aux HE.
par Luc Sam 28 Oct 2017 - 0:13

» Synergie HE. et antibio .?
par Adveniat Jeu 26 Oct 2017 - 20:35

» Fruits oléagineux
par Adveniat Jeu 26 Oct 2017 - 11:21

» Congestion nasale et allergie
par Luc Mer 25 Oct 2017 - 18:50

» Protéger le foie
par Mirzoune Mar 24 Oct 2017 - 16:12

» Biodisponibilité des minéraux en présence d'acide phytique
par Adveniat Mar 24 Oct 2017 - 15:20

» Thérapie du colon: Nettoyage
par Mirzoune Mar 24 Oct 2017 - 10:45

» Le Candida Albicans
par Adveniat Lun 23 Oct 2017 - 9:46

» Les facteurs déclenchants supposés de la fibromyalgie
par Luc Dim 22 Oct 2017 - 21:36

» Noix de macadamia
par Adveniat Sam 21 Oct 2017 - 16:35

» céréales et légumineuses
par Mirzoune Sam 21 Oct 2017 - 16:05

» Briquettes moelleuses au curcuma SGSC
par Luc Sam 21 Oct 2017 - 15:36

» Mettre un avatar
par Mirzoune Ven 20 Oct 2017 - 17:09

» Conséquences du déficit magnésien sur les transports cellulaires. JP Curtay
par Adveniat Ven 20 Oct 2017 - 10:38

» Présentation Marie-Pierre
par sophy Jeu 19 Oct 2017 - 21:33

» Présentation Sophy
par sophy Jeu 19 Oct 2017 - 21:30

» Bandes kinesio taping pour douleurs tendino-musculaires
par Mirzoune Jeu 19 Oct 2017 - 18:35

» Méthodes pour s'endormir en moins d'une minute
par Nell74 Mer 18 Oct 2017 - 12:02

» Graines de chanvre décortiquées, 22€ le Kg. Qui dit mieux?
par Mirzoune Mar 17 Oct 2017 - 21:36

» ALA: acide alpha-lipoïque et chélation
par Mirzoune Lun 16 Oct 2017 - 11:13

» Antibiotiques candida
par sossophiphie Dim 15 Oct 2017 - 20:23

» Candidose – Comprendre le déséquilibre du microbiote
par Luc Dim 15 Oct 2017 - 11:11

» Présentation Sophie
par sossophiphie Dim 15 Oct 2017 - 5:05

» Asthme: Méthode Buteyko – Lierre (teinture mère) - Vitamines
par Mirzoune Sam 14 Oct 2017 - 15:24

» Vitamine K2 - Achat - Exemples de produits
par proserpine Ven 13 Oct 2017 - 17:21

» OXYGENATION Quelques éléments
par Luc Jeu 12 Oct 2017 - 12:34

» Présentation Mezame
par Mezame Mar 10 Oct 2017 - 22:00

» Qu'est-ce que l'équilibre acido-basique?
par Mirzoune Mar 10 Oct 2017 - 18:50

» Avatars pour Halloween
par Mirzoune Mar 10 Oct 2017 - 16:54

» Suivi alimentation low-carbs
par Mirzoune Mar 10 Oct 2017 - 16:50

» Levothyrox
par Nell74 Lun 9 Oct 2017 - 17:38

» Gifs de bienvenue
par Mirzoune Mer 4 Oct 2017 - 8:53

» Présentation Bredan
par Mirzoune Mer 4 Oct 2017 - 8:45

» Chronimed, vous connaissez?
par Mirzoune Lun 2 Oct 2017 - 18:38

» Protection contre les pesticides
par Luc Dim 1 Oct 2017 - 21:56

» Le psyllium aide le microbiote
par Luc Sam 30 Sep 2017 - 9:34

» Certains Baumes à lèvres sont à éviter
par Luc Mer 27 Sep 2017 - 11:17


Pas de relation entre le cholestérol et la maladie cardio-vasculaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pas de relation entre le cholestérol et la maladie cardio-vasculaire

Message  Luc le Ven 22 Juil 2016 - 23:32

Interview du Dr De Lorgeril, cardiologue, et du Pr Even
« Le cholestérol, c’est une vraie farce scientifique ! »
- Il n’y a pas de bon ou mauvais cholestérol.
- Les traitements anti-cholestérols sont toxiques.
- Avoir 3 ou 4 g de cholestérol n’est pas un problème. Au contraire, si vous avez plus de 60 ans.
- Le cholestérol exerce des fonctions importantes : communication cellulaire, précurseur des hormones clés, transport des nutriments liposolubles.
- IL n’y a aucun lien entre le taux de cholestérol et les AVC.
- la relation entre les maladies cardiovasculaires et le cholestérol a été établie sur la base d’études falsifiées dans les années 1970-1980.
- Faire baisser le cholestérol avec des médicaments est inutile et dangereux.
- Les statines entrainent des effets secondaires essen­tiellement musculaires avec 20 % de douleurs musculaires et 1 ou 2 % de maladies musculaires inflammatoires invali­dantes.
- Les statines sont des toxiques d’intensité modérée et d’action lente. Ce sont des neuro-toxines d’action lente !
- La décision de traiter ou pas un cholestérol élevé avec des statines doit être prise en commun par le médecin et le patient.

Le Dr Michel de Lorgeril est chercheur au CNRS, expert international en cardiologie et nutri­tion, membre de la Société Européenne de Cardiologie. Il est reconnu internationale­ment pour ses travaux sur les maladies cardiovasculaires et les effets protecteurs de la diète méditerranéenne. Il dévoile les dangers des statines dans son dernier ouvrage : « L’horrible vérité sur les médicaments anticholestérol », aux Éditions Thierry Souccar, 2015.

Le Pr Philipe Even est ancien vice-président de l’université Paris V et ancien doyen de la facul­té de Médecine Necker. Après avoir dénoncé les 4 000 médicaments inutiles et dan­gereux, il lance la charge contre l’industrie pharmaceutique dans son dernier livre : « Corruptions et crédulité en médecine », aux Éditions du Cherche-midi, 2015.


Dernière édition par Luc le Sam 23 Juil 2016 - 8:06, édité 2 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4189
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de relation entre le cholestérol et la maladie cardio-vasculaire

Message  Luc le Ven 22 Juil 2016 - 23:38

Extrait de « Alternatif Bien-être » (AB), janvier 2016 N°112
 « Le cholestérol, c’est une vraie farce scientifique ! »
Le premier, le Dr Michel de Lorgeril (ML), a prouvé qu’il est inutile de traiter un taux de cholestérol élevé. Aujourd’hui, avec le Pr Even (PE), ils reviennent pour nous sur la toxicité des traitements anticholestérol et la conduite à tenir si votre médecin vous recommande d’en prendre.
- AB : Avoir un taux de cholestérol élevé fait peur. Pourtant, vous nous dites qu’il n’y aurait aucune raison de s’alarmer ?
- ML: Quand j’étais jeune cardiologue praticien en Hôpi­tal Universitaire, ce n’était pas un problème d’avoir un cholestérol total à 3 ou à 4 g. Mais l’industrie pharmaceutique a réussi à faire modifier la norme, si bien qu’aujourd’hui, à partir de 2 g, on veut vous donner des médicaments.
Bien sûr, tout dépend du contexte médical, et au-delà de 4 g on est en droit de se demander s’il ne s’agit pas d’une hyper­cholestérolémie dite fa­miliale, une pathologie héréditaire. Elle se tra­duit par une anomalie des lipoprotéines, les très grosses molécules qui gèrent le cholestérol. Le danger peut venir non pas du cholestérol qui est innocent, mais de ces lipo­protéines quand elles s’accumulent.
C’est un peu comme, quand il y a un encombre­ment sur l’autoroute, vous fustigiez les petits pois qui sont transportés dans des camions. Ce qui bouche l’autoroute, ce ne sont pas les petits pois mais les poids lourds qui les transportent. Les lipo­protéines sont ces poids lourds et le cholestérol les petits pois. Mais en pratique, les cas d’hypercho­lestérolémie familiale sont extrêmement rares et on les soigne en prélevant et purifiant le sang de leur trop-plein de lipoprotéines, non pas en bloquant la synthèse du cholestérol.
- PE : Non, en effet, le cholestérol n’est pas le problème car c’est une des molécules les plus essentielles de l’organisme. C’est grâce à lui que la vie est ap­parue sur terre ! Les premières molécules qui se sont formées dans les océans primitifs ont réussi à se protéger par une membrane de graisse, dont le cholestérol est la pièce maîtresse. Sans cholesté­rol, pas de membrane et donc pas de vie cellulaire.
Outre ceci, le cholestérol exerce quatre autres fonc­tions très importantes. Il porte les récepteurs des membranes, qui permettent aux cellules de commu­niquer entre elles et de recevoir les signaux des hor­mones et des neuromédiateurs. Il est le précurseur de toutes les hormones stéroïdes, cortisone et hormones sexuelles, et aussi de la vitamine D. Il est également le transporteur des lipides, c’est-à-dire des acides gras circulants. Enfin, dernier rôle, il est éliminé sous forme de sels biliaires qui jouent un rôle important dans l’ab­sorption des graisses alimentaires par l’intestin (et pour l’évacuation des toxines via la bile, ndlr).
Il faut préciser que le cholestérol est synthétisé es­sentiellement par le foie et que son taux est com­plètement indépendant du cholestérol alimentaire. D’ailleurs, les régimes hypocholestérolémiants n’ont aucun effet sur le cholesté­rol sanguin, de même que les régimes riches en sté­rols végétaux en dépit de ce que cherche à faire croire l’industrie agro-alimentaire, par exemple avec le Danacol.
- AB : Mais le cholestérol ne contribue-t-il pas à boucher les artères et à augmenter les risques d’infarctus ou d’accident vasculaire cérébral (AVC) ?
- PE : Non, il n’y a aucun rapport entre le taux de cholestérol et les AVC. Le cholestérol ne bouche pas les artères et ne joue aucun rôle dans la forma­tion des plaques d’athérome. Celles-ci ne sont que des cicatrices générées par des lésions mécaniques sur la paroi interne des artères, dues aux ondes de la pression sanguine. Elles contiennent des cellules inflammatoires, en particulier des macrophages qui contiennent beaucoup de graisses et du cho­lestérol, car il leur sert de transporteur. Mais il ne joue aucun rôle direct ou indirect dans la forma­tion des plaques. La présence de cholestérol dans les plaques a trompé les médecins il y a 50 ans. Ils ont persévéré dans leur erreur parce que l’indus­trie pharmaceutique a exploité cette illusion pour créer le plus vaste marché de médicaments du monde, avec les produits hypocholestérolémiants et particulièrement les statines, un marché qui at­teint aujourd’hui 40 milliards de dollars par an.
ML : Partout dans le monde, sont publiés des articles et des livres qui disent que la relation entre les maladies cardiovasculaires et le cholestérol a été établie sur la base d’études falsifiées dans les années 1970-1980. C’est une vraie farce scienti­fique ! De même, les résultats des essais cliniques montrant qu’on diminue la mortalité cardiovascu­laire en diminuant le cholestérol avec des médica­ments sont faux. Je reconnais que c’est difficile à admettre quand on a enseigné autre chose pendant 30 ans, mais le dogme du cholestérol coupable est à mettre à la poubelle de l’histoire.
- AB : Si je comprends bien, faire baisser le taux de cholestérol est inutile. Mais est-ce qu’il y a des cas où les médicaments anticholestérol sont efficaces, comme pour les personnes qui ont déjà fait un infarctus par exemple ?
PE : Les statines bloquent la synthèse du cho­lestérol et peuvent réduire son taux de 20 à 40 % selon les doses. À ce propos, sachez qu’il n’y a pas de bon et de mauvais cholestérol. La totalité du cholestérol est nécessaire à la vie. Le mythe du bon et du mauvais cholestérol est aujourd’hui to­talement abandonné. Mais l’analyse objective de la totalité des essais cliniques montre que les sta­tines ne réduisent en rien la fréquence des infarctus du myocarde ou des AVC. Quelques-uns prétendent démontrer une réduction minime des complica­tions cardiaques, mais ces essais sont systémati­quement falsifiés par l’industrie : il faudrait traiter 1 000 à 1 500 patients pour écarter un seul accident par an.
ML : On recommande de prendre des statines en prévention secondaire, c’est-à-dire pour les per­sonnes qui ont déjà fait un infarctus ou ont un coeur abîmé. Mais c’est justement là que les données récentes sont les plus franches. Il y a eu des essais cliniques pour ce type de patients, des rapports scientifiques sérieux qui ont conclu que ça ne marche pas du tout. Si quelqu’un nous montre des circonstances [c’est-à-dire un essai clinique récent (conduit après 2005-2006 et les Nouvelles Règle­mentations des essais clinique) comparant une sta­tine à un placebo] où les statines peuvent être utiles, je suis prêt à les examiner, mais sur la base de ce que nous avons aujourd’hui, non, je ne comprends pas. Faire baisser le cholestérol avec des médica­ments est définitivement inutile.
- AB : Est-ce que la levure de riz rouge, le traitement naturel anticholestérol, est une bonne alternative aux statines ?
ML : C’est en effet une statine naturelle, fa­briquée par un champignon. Mais la levure de riz rouge est tout autant inutile et tout aussi probléma­tique que les statines, car vous ne savez pas vrai­ment ce qu’il y a dans vos gélules, vous pouvez les mettre à la poubelle !
- AB : Les statines sont donc inutiles, mais beaucoup doivent se dire : « Ok, c’est peut être inefficace, mais ça ne peut pas faire de mal ». Qu’en pensez-vous ?
PE : Si, justement, ça fait du mal. Il y a des effets secondaires essen­tiellement musculaires avec 20 % de douleurs musculaires et 1 ou 2 % de maladies musculaires inflammatoires invali­dantes. Mais les statines provoquent aussi dans 5 % des cas l’apparition d’un diabète, et il est pro­bable qu’elles tendent à réduire l’activité intellec­tuelle, la mémoire et le comportement sexuel. Mais ce sont des toxiques d’intensité modérée et d’action lente, et l’effet toxique n’est pas seulement lié à la ré­duction de la synthèse du cholestérol, en particulier dans le cerveau, mais aussi à la réduction d’autres dérivés essentiels dont la synthèse est bloquée. Des dérivés qui contrôlent la prolifération cellulaire, l’intensité des réponses immunologiques et inflam­matoires. Certains auteurs ont publié des études qui tendent à montrer que les statines pourraient favoriser les cancers, la maladie de Parkinson ou Alzheimer, mais les données ne sont pas toutes concluantes, il est encore difficile d’avoir une certitude.
ML : Les statines sont extrêmement toxiques, je ne vois pas comment on peut nier cela, les publi­cations sont très nettes. Elles sont plus cancérigènes que le tabac. Côté neurologique, même chose, le cerveau fonctionne très mal sous l’effet des statines. Des troubles du sommeil, de la mémoire, et des troubles cognitifs ont été rapportés par des études sérieuses en double-aveugle. Or, vous le savez, les troubles de la mémoire sont les premiers signes de la maladie d’Alzheimer, on ne peut qu’en conclure que les statines sont neurotoxiques.
Je vais vous expliquer ce qui se passe quand votre taux de cholestérol est élevé et qu’on vous prescrit des statines pour le faire baisser, c’est ce que j’ap­pelle l’opéra en trois actes.
Acte 1 : au bout de 2 ou 3 ans de prise de mé­dicament, vous n’avez pas développé de maladie neurologique ou de cancer et on en conclut que les statines vous protègent. Mais en réalité, ce qui vous protège, c’est d’avoir eu auparavant un cho­lestérol élevé car celui-ci est très utile aux neurones ou pour lutter contre la prolifération des cellules. Vous êtes donc bien moins susceptible de dévelop­per ces pathologies qu’un autre qui aurait un cho­lestérol bas. D’ailleurs, on sait bien que ce n’est pas en 3 ans que vous développez un cancer ou une maladie d’Alzheimer.
Acte 2 : après 5 ou 6 ans de prise de médicament, l’effet protecteur initial du cholestérol s’efface et les risques d’avoir un cancer ou un problème neurolo­gique augmentent, mais les effets toxiques graves des statines n’apparaissent pas encore. Les statines ont apparemment un effet neutre sur ces complica­tions, mais en fait elles ont déjà effacé tous les effets protecteurs associés à plusieurs décennies de vie avec un cholestérol élevé.
Acte 3 : après 8 à 10 ans de prise de médicament, on voit très bien qu’il y a plus de cancers chez les patients sous statines.
- AB : Que faut-il faire alors, arrêter immédiatement les statines ?
ML : Bien sûr, ce sont des médicaments tota­lement inefficaces, inutiles et toxiques, donc il n’y a aucune raison de les prendre. Il faut bien sûr en discuter avec son médecin, au moins par courtoi­sie. Vous les arrêtez et vous allez beaucoup mieux. Cela fait 12 ans que je le dis, et depuis 12 ans, j’attends que quelqu’un vienne me dire, « voi­là j’ai arrêté ma statine et j’ai fait un infarctus ».
Ça n’est jamais arrivé… Et c’est facile à com­prendre puisque dans les essais (peu crédibles car conduits par des investigateurs de l’industrie) pré­sentant les résultats les plus favorables, les effets supposés bénéfiques (diminution de la mortalité) ne se voient qu’après environ 2 ans…
PE : Oui, puisque l’arrêt des statines entraîne dans 80 % des cas la disparition des complications en quelques semaines ; mais dans 20 % des cas, il y a seulement réduction des complications et non pas disparition totale. Par contre, la reprise des sta­tines entraîne dans la totalité des cas la réapparition des complications.
- AB : Comment expliquez-vous que le scandale autour des statines ne fasse pas plus de bruit ?
ML : Je crois que quand on révèle une vérité aussi énorme, elle est irrecevable, et les cerveaux se ferment. La plupart des médecins ont été ou sont encore des prescripteurs de statines. Si vous leur annoncez qu’ils ont prescrit un médicament inutile qui augmente le risque de cancer, c’est terrible. Si vous-même vous êtes un patient qui prend depuis 10 ans ce médicament, vous ne pouvez pas non plus entendre ça, vous êtes dans une telle souffrance que vous ne pouvez pas l’accepter. Nous sommes dans une phase de fermeture intellectuelle, mais on va voir comment cela va évoluer.
PE : L’aspect économique pèse lourd aussi. Les statines font gagner beaucoup d’argent à l’in­dustrie pharmaceutique (400 milliards de dollars depuis 15 ans), mais aussi aux médecins et aux laboratoires d’analyse, car tous les malades sous statines sont revus régulièrement par leur médecin traitant et font l’objet de contrôles à répétition de leur cholestérol sanguin. Il en résulte pour la France seule 1 milliard d’euros de dépenses pour les sta­tines elles-mêmes, et 1 autre milliard pour les exa­mens cliniques et biologiques qu’elles entrainent.
- AB: Que conseillez-vous aux malades dont le médecin refuse d’arrêter un traitement par médicament anticholestérol ?
PE : La décision de traiter ou pas un cholesté­rol élevé avec des statines doit être prise en com­mun par le médecin et le patient. Si le médecin trai­tant n’est pas d’accord, il faut en discuter avec lui, vérifier la solidité de ses arguments pour justifier le traitement et le conduire éventuellement à changer d’avis.
ML : Vous pourriez demander à votre méde­cin s’il a lu nos livres. S’il les a lus et s’il continue à vous prescrire des statines, eh bien, peut être que vous pourriez changer de médecin ? S’il ne les a pas lus et qu’il vous dit ne pas avoir le temps de lire ce genre d’idioties, il faut aussi changer de médecin !
Propos recueillis par Annie Casamayou, pour Alternatif Bien-être. Fin de l’interview

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4189
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de relation entre le cholestérol et la maladie cardio-vasculaire

Message  Luc le Sam 23 Juil 2016 - 9:33

Lire aussi: "Il n'y a pas de mauvais cholestérol"
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 
Si vous avez besoin d'être convaincu, lisez "Cholestérol: mensonge et propagande", de Thierry Souccar.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 
Mais vous trouverez l'info utile ici. C'est juste que c'est mieux structuré dans le livre.
Suite à venir.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4189
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de relation entre le cholestérol et la maladie cardio-vasculaire

Message  Mirzoune le Sam 23 Juil 2016 - 10:02

Ton post, ça me rappelle une copine, quand nous étions étudiantes. La pauvre était bourrée de cholestérol et devait suivre un régime draconien depuis des années. Elle était maigre comme un coucou mais rien n'y faisait! à la fin, elle en a eu marre et, puisque son régime ne faisait varier son taux de cholestérol, ni en "bien", ni en "mal", elle a tout simplement arrêté (sauf qu'elle n'utilisait que de l'huile d'olive). Résultat, elle n'a ni grossi, ni maigri et son cholestérol n'a toujours pas bougé!

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission avec une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges et bio, beaucoup de cru et la natation qui me fait le plus grand bien. Apparition récente d'une névralgie du trijumeau (conflit vasculonerveux). En attente d'une opération par gamma-knife.
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 2785
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 54
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de relation entre le cholestérol et la maladie cardio-vasculaire

Message  keditchi le Sam 23 Juil 2016 - 10:20

J'ai eu du cholestérol à l'âge de 18 ans, un petit régime de 2 mois sans graisse a suffi à le faire baisser à l'époque car le médecin ne voulait pas me donner des médicaments pour ça. Mais ça coïncide avec le début de la prise de la pilule, dont le cholestérol était un des nombreux effets secondaires possibles. J'en ai changé par la suite.....et puis plus rien !


Dernière édition par keditchi le Sam 23 Juil 2016 - 21:05, édité 1 fois

_________________
La fibromyalgie m'a fait découvrir cette alimentation. Je suis entrée en rémission après 3 semaines de crise de décrassage. Bref je suis la preuve vivante que ça marche et je continuerai "ad vitam aeternam" ! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
keditchi
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 161
Date d'inscription : 16/10/2015
Age : 36
Localisation : Belgique (Rhode-St-Genèse)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de relation entre le cholestérol et la maladie cardio-vasculaire

Message  Mirzoune le Sam 23 Juil 2016 - 11:08

Moi j'ai toujours eu un taux de cholestérol très bas avec une corpulence pourtant normale. Tout le contraire de ma copine! Je peux bouffer du saindoux toute la journée (j'ai déjà eu des traitements qui imposaient une surveillance, mais rien n'a bougé à la surprise de mon médecin)! Lol!

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission avec une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges et bio, beaucoup de cru et la natation qui me fait le plus grand bien. Apparition récente d'une névralgie du trijumeau (conflit vasculonerveux). En attente d'une opération par gamma-knife.
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 2785
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 54
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de relation entre le cholestérol et la maladie cardio-vasculaire

Message  keditchi le Sam 23 Juil 2016 - 21:07

LOL !Tu carbures au cholestérol toi !!!! Very Happy

_________________
La fibromyalgie m'a fait découvrir cette alimentation. Je suis entrée en rémission après 3 semaines de crise de décrassage. Bref je suis la preuve vivante que ça marche et je continuerai "ad vitam aeternam" ! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
keditchi
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 161
Date d'inscription : 16/10/2015
Age : 36
Localisation : Belgique (Rhode-St-Genèse)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de relation entre le cholestérol et la maladie cardio-vasculaire

Message  Mirzoune le Dim 24 Juil 2016 - 19:46

Ouais, grââve! J'ai remarqué que, plus je diminue les sucres, plus je consomme de gras...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission avec une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges et bio, beaucoup de cru et la natation qui me fait le plus grand bien. Apparition récente d'une névralgie du trijumeau (conflit vasculonerveux). En attente d'une opération par gamma-knife.
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 2785
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 54
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de relation entre le cholestérol et la maladie cardio-vasculaire

Message  proserpine le Dim 24 Juil 2016 - 20:26

Mirzoune a écrit:Ouais, grââve! J'ai remarqué que, plus je diminue les sucres, plus je consomme de gras...
Normal, non ? Il faut bien de l'énergie...

_________________
Ne jamais renoncer
avatar
proserpine
Bien attaqué
Bien attaqué

Messages : 677
Date d'inscription : 19/12/2015
Age : 62
Localisation : Seine et Marne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de relation entre le cholestérol et la maladie cardio-vasculaire

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum