Mirzoune et Ciboulette SGSC
Bienvenue sur Mirzoune et Ciboulette!
Derniers sujets
» Suivi alimentation low-carbs
par Flo Hier à 19:35

» Cure de jus et smoothie detox
par Luc Hier à 12:13

» Smoothie du matin
par Luc Hier à 11:37

» Le paradoxe des protéines
par Luc Hier à 9:42

» [Vidéo] Comprendre le régime Paléo
par Luc Ven 18 Aoû 2017 - 17:41

» Gateau ptit dej SGSC low-carb
par Luc Jeu 17 Aoû 2017 - 8:44

» Présentation J Jacques marafico
par j jacques marafico Mer 16 Aoû 2017 - 21:44

» curcuma non toxique
par Luc Mer 16 Aoû 2017 - 19:36

» Biodisponibilité de la curcumine: où trouver la plus assimilable?
par Sidelle Mer 16 Aoû 2017 - 13:35

» Carbs vs Fats & Mitochondria
par Luc Mer 16 Aoû 2017 - 10:14

» Danse sur glace
par proserpine Mar 15 Aoû 2017 - 17:04

» Gâteau carotte cacao nibs
par Luc Mar 15 Aoû 2017 - 13:33

» Noix de macadamia
par Luc Lun 14 Aoû 2017 - 15:10

» Fat for fuel – Dr. Joseph Mercola
par Luc Sam 12 Aoû 2017 - 9:33

» Manger low-carb produirait moins de radicaux libres.
par Luc Ven 11 Aoû 2017 - 10:35

» Petits pains SG au sarrasin
par Luc Mer 9 Aoû 2017 - 22:20

» femmes enceintes
par sumerien Mer 9 Aoû 2017 - 15:08

» Connaissez-vous le Magnésium glycinate?
par Flo Lun 7 Aoû 2017 - 18:59

» Foie et déchets cristalloïdes
par Mezame Dim 6 Aoû 2017 - 22:52

» L'éloge du cru: Comment réconcilier alimentation et santé
par Mirzoune Dim 6 Aoû 2017 - 18:57

» Bonsoir à tous (présentation Gondawa)
par Mirzoune Dim 6 Aoû 2017 - 10:47

» Yoga & déverrouillage articulaire
par proserpine Ven 4 Aoû 2017 - 12:01

» Arrêter le massacre avec les abdos et gainer son ventre
par Mirzoune Ven 4 Aoû 2017 - 11:49

» Régime intermittent 16.8 avec suivi cronometer
par Luc Ven 4 Aoû 2017 - 8:39

» Le concept de "jour de dépassement"
par Mirzoune Mer 2 Aoû 2017 - 10:23

» Documentaire sur Arte: Sucre, doux mensonge
par Luc Mer 2 Aoû 2017 - 9:29

» La galerie de belles images
par Mezame Mar 1 Aoû 2017 - 22:48

» Stress oxydant, antioxydants, radicaux libres, ça veut dire quoi exactement ?
par Mirzoune Mer 26 Juil 2017 - 15:21

» Présentation Shaolin
par Mirzoune Mar 25 Juil 2017 - 13:49

» Bioavailability of curcumin
par Mirzoune Lun 24 Juil 2017 - 12:15

» la meilleure façon d'utiliser la crème de progestérone
par Luc Dim 23 Juil 2017 - 13:01

» Présentez-vous! Présentez-vous!
par Mirzoune Sam 22 Juil 2017 - 14:52

» Faut-il éliminer les graisses saturées comme le préconise l'association cardiovasculaire US
par Luc Sam 22 Juil 2017 - 11:37

» Faites vous-même votre désherbant naturel
par Nell74 Sam 22 Juil 2017 - 0:23

» La mariée conduite à l'autel
par Mirzoune Ven 21 Juil 2017 - 21:25

» Maïs et soja OGM mortels ?
par Mirzoune Jeu 20 Juil 2017 - 17:26

» Protéger le foie
par Mirzoune Jeu 20 Juil 2017 - 17:22

» Brioche à l'orange, petits raisins et rhum, de Luc sans gluten et sans lactose
par Luc Mer 19 Juil 2017 - 16:46

» Retour d'expérience commande douane
par Mirzoune Lun 17 Juil 2017 - 17:45

» Mignardise SG amande et myrtilles
par Luc Dim 16 Juil 2017 - 19:52

» Chaque jour que je passe sur ce forum...
par Mirzoune Ven 14 Juil 2017 - 10:13

» Analyses sanguines: questions by Sumérien
par Luc Mer 12 Juil 2017 - 17:20

» La cuisson des oeufs altère-t-elle les oméga 3?
par Flo Mar 11 Juil 2017 - 14:09

» Méditation de pleine conscience
par proserpine Lun 10 Juil 2017 - 11:13

» Respiration cellulaire & Mitochondrie
par Mirzoune Dim 9 Juil 2017 - 20:09

» Les AG MCT comparés à l'huile de coco : Qui dit vrai?
par Luc Dim 9 Juil 2017 - 19:37

» Pétition 11 vaccins obligatoires
par Flo Dim 9 Juil 2017 - 13:26

» Les promesses de l'acide alpha-lipoïque (AAL ou ALA)
par Mirzoune Sam 8 Juil 2017 - 22:53

» Folates et thé vert
par Luc Sam 8 Juil 2017 - 11:41

» toc!toc!toc!
par proserpine Sam 8 Juil 2017 - 9:35

» Vitamine E et peroxydation des membranes
par Luc Ven 7 Juil 2017 - 17:28

» Présentation Sumerien
par sumerien Ven 7 Juil 2017 - 12:25

» Pensée du jour
par proserpine Mar 4 Juil 2017 - 16:01

» Histroire drôle en images - Funny clip
par Mirzoune Lun 3 Juil 2017 - 18:32

» Moins de sucre: Pourquoi?
par Luc Lun 3 Juil 2017 - 9:29

» Vitamine K2 - Achat - Exemples de produits
par Mirzoune Sam 1 Juil 2017 - 17:38

» La lumière LED fatigue et altère la macula
par Luc Jeu 29 Juin 2017 - 13:28

» Le Candida Albicans
par Flo Jeu 29 Juin 2017 - 9:33

» Muffins SG à la châtaigne et zeste d’orange
par Mirzoune Dim 25 Juin 2017 - 12:28

» Gene Mutation or Metabolic Dysfunction of Cellular Respiration?
par Luc Sam 24 Juin 2017 - 19:23

» Toutes les raisons de mettre des algues au menu
par Mirzoune Mar 20 Juin 2017 - 20:33

» Salade d'algues "façon thaï"
par Mirzoune Lun 19 Juin 2017 - 19:11

» Dernières Promos (aller au dernier message)
par Luc Sam 17 Juin 2017 - 9:09

» Petit bonheur du jour: Cohérence cardiaque
par proserpine Ven 16 Juin 2017 - 9:13

» Bandes kinesio taping pour douleurs tendino-musculaires
par Mirzoune Lun 12 Juin 2017 - 20:10

» Jeûne intermittent ou Peak Fasting
par Luc Ven 9 Juin 2017 - 13:49

» Délice au chocolat et beurre de cajou
par Luc Mer 7 Juin 2017 - 13:41

» Excès de fer et mitochondrie
par Luc Mar 6 Juin 2017 - 22:09

» Noix et graines dans un régime hyperlipidique
par Luc Lun 5 Juin 2017 - 12:01

» Introuvable! Huile de coco vierge à 9,99€ le litre, livraison gratuite!
par Nell74 Dim 4 Juin 2017 - 14:23

» Pizza pois chiche au thon
par Mirzoune Dim 4 Juin 2017 - 13:25

» Enquête de santé documentaire: Maladie de Lyme, épidémie ou psychose?
par Mirzoune Jeu 1 Juin 2017 - 10:20

» Pain au thon sauce tomate, extra léger
par Luc Mer 24 Mai 2017 - 8:36

» Cancer : un traitement simple et non toxique. Extraits
par Luc Dim 21 Mai 2017 - 17:57

» Douleurs musculaires et acide lactique
par Luc Sam 20 Mai 2017 - 12:07

» Question sur l'encrassage
par Mirzoune Lun 15 Mai 2017 - 18:03

» Rocher Coco/Amandes
par Mirzoune Lun 15 Mai 2017 - 18:00

» Index glycémique des laits végétaux
par Luc Dim 14 Mai 2017 - 13:31

» Voies de conversion de la progestérone
par Matogato Dim 14 Mai 2017 - 9:42

» Congrès EFT 2017
par proserpine Sam 13 Mai 2017 - 12:37

» Présentation Mezame
par Flo Sam 13 Mai 2017 - 9:00

» Cancer : un traitement simple et non toxique
par Mirzoune Ven 12 Mai 2017 - 20:19

» Dr David Perlmutter: Ces Glucides qui menacent notre cerveau
par Mirzoune Ven 12 Mai 2017 - 20:06

» Grain Brain 2
par Mirzoune Ven 12 Mai 2017 - 10:31

» Ciabatta SG sur poolish au sarrasin avec graines de courge
par Luc Jeu 11 Mai 2017 - 22:51

» Phosphates en excès
par Luc Jeu 11 Mai 2017 - 21:01

» Petits Pains SG aux noix et figues séchées
par proserpine Mar 9 Mai 2017 - 21:25

» Le rébus des présidentielles
par Mirzoune Dim 7 Mai 2017 - 18:54

» Une bonne nuit se prépare
par Luc Sam 6 Mai 2017 - 11:29

» L'empire de l'or rouge. Mensonge!
par Luc Ven 5 Mai 2017 - 16:59

» Et si c’était la thyroïde ?
par Luc Ven 5 Mai 2017 - 15:35

» Farine de Teff - Connaissez-vous ?
par Luc Ven 5 Mai 2017 - 14:37

» Prévention par l'alimentation des pathologies de la prostate
par Flo Jeu 4 Mai 2017 - 16:18

» Débat Le Pen/Macron.. à pleurer!
par proserpine Jeu 4 Mai 2017 - 11:55

» Choisir vos farines en fonction de leur IG
par Mirzoune Jeu 4 Mai 2017 - 7:35

» Cake au thé bergamote, à la cardamone & petits raisins
par Mirzoune Mer 3 Mai 2017 - 10:39

» Cookies noisettes/amandes/choco
par proserpine Mar 2 Mai 2017 - 9:40

» Kombucha maison: l'incontournale recette de Mirzoune
par Mirzoune Lun 1 Mai 2017 - 14:07

» Le site de Laura Azenard
par Luc Lun 1 Mai 2017 - 12:27


Mon sevrage des benzodiazépines

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mon sevrage des benzodiazépines

Message  proserpine le Jeu 13 Oct 2016 - 18:50

Comme conseillé par Pierrette (je ne retrouve pas où ?) j'ouvre ce sujet... qui risque de durer un moment !
Dire comment ça se passe, vous sentir derrière moi, ça me servira de garde fou.
Pour l'instant, j'ai décidé de commencer seule en opérant de petites réductions : à vue d'oeil, pas du tout scientifique. Pour commencer, car, si ça traîne trop, je risque de ne jamais m'y mettre. A vouloir régler tous les détails, on n'y parvient pas. 
Et, pour l'instant, j'ai un peu stoppé mes lectures et recherches, car ça commençait à me prendre la tête...
J'ai commencé à réduire depuis lundi et je compte affiner plus tard.
Aide : eft tous les jours, selon les ressentis

_________________
Ne jamais renoncer
avatar
proserpine
Bien attaqué
Bien attaqué

Messages : 599
Date d'inscription : 19/12/2015
Age : 62
Localisation : Seine et Marne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon sevrage des benzodiazépines

Message  Flo le Jeu 13 Oct 2016 - 19:47

Ce qui marche le mieux c'est de descendre très, très, doucement sur 3 ou 4 mois, tu n'as peut-être pas choisi la meilleure période  Very Happy

L'idéal et d'avoir ton produit sous forme de gouttes plutôt qu'en cachet exemple 1 cachet = 40 gouttes,

tu réduit : 1 semaine à 39 gouttes, la suivante à 38, la suivante à 37 ect...

_________________
Les préjugés, les habitudes et l'ignorance concernant l'alimentation, sont si grands, que la diététique pourrait être appelée "le chaînon manquant de l'esprit humain" Arnold EHRET
avatar
Flo
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 971
Date d'inscription : 20/10/2015
Age : 50
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon sevrage des benzodiazépines

Message  Pierrette le Jeu 13 Oct 2016 - 20:17

Bonsoir Raymonde, Smile
Tu as bien fait d'ouvrir ce sujet, nous allons ainsi pouvoir te cocooner un peu.

Maintenant que tu as pris ta décision c'est bien de t'y mettre sans attendre, en avançant tu verras bien comment ton corps réagit.
Je sais que l'EFT va t'aider et te soutenir, tu sais fort bien utiliser le tapping, et n'hésite pas à demander un coup de main si tu en éprouves le besoin.
Tu vas forcément avoir des réactions un peu étranges et déroutantes, comme au sevrage de toute addiction. Surtout vas-y en douceur, qui va piano va sano.
Toi qui, à mon souvenir, n'as pas connu de crise de désencrassage lors de ton changement d'alimentation, tu vas sans doute en ressentir quelques effets similaires, mais c'est pour la bonne cause.

On est là.
Gros bisous
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
Quand on est mal ou malade, rester seul(e) est la pire des solutions.
Ici on peut parler, chercher, comprendre, râler ou rigoler.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Pierrette
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 480
Date d'inscription : 04/10/2015
Age : 62
Localisation : en Brenne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon sevrage des benzodiazépines

Message  proserpine le Jeu 13 Oct 2016 - 20:32

@ Pierrette : effectivement, pas de désencrassage lors du régime mais de nombreux herx avec le kéfir, donc, je sais à quoi m'attendre.

@ Flo : la méthode qui marcherait sans doute le mieux, c'est la titration (comprimé dissous dans de l'eau et on retire avec une seringue). Je l'ai déjà essayée : ça n'a pas fonctionné... et, aujourd'hui, je sais pourquoi : il faut un solvant qui, pour cette molécule, est... l'alcool ! Or, je ne supporte pas l'alcool ! drunken (on n'en utilise que peu !)
Il faudrait donc contourner ???
Je suis d'accord avec toi, les gouttes, ce serait simple mais, ce médoc n'existe pas en gouttes...
Je sais qu'on peut faire préparer des gélules à partir du médicament : Mais il me faut le concours du médecin et, là, ce n'est même pas la peine de lui suggérer !
Donc, pour l'instant, c'est au jugé...

_________________
Ne jamais renoncer
avatar
proserpine
Bien attaqué
Bien attaqué

Messages : 599
Date d'inscription : 19/12/2015
Age : 62
Localisation : Seine et Marne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon sevrage des benzodiazépines

Message  Pierrette le Jeu 13 Oct 2016 - 20:58

^Rien de t'empêche d'aller consulter un autre médecin Raymonde, tu n'es pas obligée de lui en parler de prime abord, et ensuite tu décideras...

Toi qui es en région parisienne, n'hésite pas à prendre contact avec un centre d'addictologie. Il y a  quelques praticiens fort compétant dans ces domaines, et qui sont d'un soutien remarquable.
Je sais qu'il existe des Benzos en gouttes (la Laroxyl il me semble). En fonction des molécules actives de celui que tu prends, il y a peut-être moyen de procéder à une substitution.
Toutes les pistes sont bonnes à suivre quand il s'agit de se faire aider à décrocher, mais seul un médecin compétant pourra t'aider pour le volet purement chimique.

Je te connais depuis pas mal d'années et je sens bien que tu es au bon moment pour t'en sortir, je sais que tu vas y arriver.
Le plus+ difficile, et sournois, à combattre ce sont les découragements ponctuels, mais avec l'EFT tu parviendras à les surmonter.
I love you I love you

_________________
Quand on est mal ou malade, rester seul(e) est la pire des solutions.
Ici on peut parler, chercher, comprendre, râler ou rigoler.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Pierrette
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 480
Date d'inscription : 04/10/2015
Age : 62
Localisation : en Brenne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon sevrage des benzodiazépines

Message  Mirzoune le Jeu 13 Oct 2016 - 21:39

proserpine a écrit:... les gouttes, ce serait simple mais, ce médoc n'existe pas en gouttes...

Pierrette a écrit:Je sais qu'il existe des Benzos en gouttes (Laroxyl il me semble). En fonction des molécules actives de celui que tu prends, il y a peut-être moyen de procéder à une substitution.

En effet, la même molécule se présente peut-être en gouttes sous un autre nom...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission avec une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges et bio, beaucoup de cru et la natation qui me fait le plus grand bien. Apparition récente d'une névralgie du trijumeau (conflit vasculonerveux). En attente d'une opération par gamma-knife.
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 2531
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 54
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon sevrage des benzodiazépines

Message  proserpine le Ven 14 Oct 2016 - 9:47

Vérification faite, il ne semble pas, pas trouvé...

@ Pierrette : voir ou changer de médecin, oui, c'est possible... en théorie... mais pas en pratique !
Il y a de moins en moins de médecins : non seulement, il ne prennent plus de patients pour être leur médecin référent mais, si on n'est pas "client", il ne nous prennent pas du tout !... Et, on n'est pas un désert médical !!!

@ Flo : pourquoi n'est-ce pas le bon moment, selon toi ?

_________________
Ne jamais renoncer
avatar
proserpine
Bien attaqué
Bien attaqué

Messages : 599
Date d'inscription : 19/12/2015
Age : 62
Localisation : Seine et Marne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon sevrage des benzodiazépines

Message  Flo le Ven 14 Oct 2016 - 10:16

proserpine a écrit:
@ Flo : pourquoi n'est-ce pas le bon moment, selon toi ?
Parce que l'on va vers l'hiver...mais tu te complémentes en vitamine D + E + k2 ect...

_________________
Les préjugés, les habitudes et l'ignorance concernant l'alimentation, sont si grands, que la diététique pourrait être appelée "le chaînon manquant de l'esprit humain" Arnold EHRET
avatar
Flo
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 971
Date d'inscription : 20/10/2015
Age : 50
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon sevrage des benzodiazépines

Message  proserpine le Ven 14 Oct 2016 - 10:27

Evidemment, Flo...
On ne fait pas que dormir en hiver !
Mais, on a froid !  C'est une contre-indication ?

_________________
Ne jamais renoncer
avatar
proserpine
Bien attaqué
Bien attaqué

Messages : 599
Date d'inscription : 19/12/2015
Age : 62
Localisation : Seine et Marne

Revenir en haut Aller en bas

Benzodiazépines sevrage des somnifères

Message  Luc le Ven 14 Oct 2016 - 15:10

infos pour aider à y voir clair:
Médoc pris: Nuctalon 2 mg (substance active = Estazolam)
Hypnotique. Classe dérivée des benzodiazépines (apparenté). Prise en charge des insomnies.
Excipients : hyprolose, magnésium stéarate, amidon de maïs
Excipient à effet notoire : lactose monohydrate

Mécanisme d'action
L'estazolam est un hypnotique sédatif. Il appartient à la classe des 1-4 benzodiazépines et a une activité pharmacodynamique qualitativement semblable à celle des autres composés de cette classe : myorelaxante, anxiolytique, sédative, hypnotique, anticonvulsivante, amnésiante.
Ces effets sont liés à une action agoniste spécifique sur un récepteur central faisant partie du complexe « récepteurs macromoléculaires GABA-OMÉGA », également appelés BZD1 et BZD2, et modulant l'ouverture du canal chlore. 
Source: Vidal.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3835
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

équivalence benzodiazépines pour sevrage

Message  Luc le Ven 14 Oct 2016 - 15:13

Le calcul des équivalences :

La première étape de la substitution est naturellement le calcul de la dose de benzodiazépine à demi-vie longue qu'il faudra substituer à la benzodiazépine à demi-vie courte ou moyenne. Un tableau d'équivalence des principales benzodiazépines au diazepam, extrait du manuel Ashton, est disponible à la page d'accueil du site.

Pour une liste moins exhaustive des benzodiazépines, et de leur équivalence au diazepam, vous pouvez vous reporter au tableau de TRAP.

Trap benzodiazépines équivalence (tableau)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Chez les usagers de long terme, le sevrage ne peut se faire qu'à partir d'une benzodiazépine à demi-vie longue, qui permet de maintenir un taux stable de benzodiazépines dans le sang. Cette donnée peut varier selon les individus car elle dépend de la capacité de métabolisation de chacun.

La dose peut être diminuée d’un dixième de la dose de départ toutes les une à deux semaines.

En cas de problème on revient 1 à 2 paliers en arrière et on consolide à ce niveau. Pas d’empressement ! On stabilise avant de baisser !!!

Infos pratiques :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Demi-vie en heure du Estazolam (Nuctalon) : 10 – 24 H. C’est un hypnotique. Classe H.

Équivalence approximative : Doses orales en (mg) : 1 – 2.

Ces équivalences sont basées sur l'expérience clinique du professeur Ashton.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3835
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Critères pour changement de somnifère

Message  Luc le Ven 14 Oct 2016 - 15:20

Commentaire : Pour le sevrage, il faut prendre une équivalence à demi-vie longue. Elle était de 20 – 24 H avec le Nuctalon 2 mg. Il faut rester dans la même gamme. Je n’ai pas trouvé en gouttes, sauf à changer de catégorie (Lyxantia, anxiolytique puissant.
Demi-vie bcp trop longue. Ne convient pas pour un sevrage).

Recherche effectuée avec:
Hypnotique gouttes et somnifère
Benzodiazépine gouttes et somnifère



PS: On pourrait changer de catégorie (hypnotique) si expérience confirmée par une autre source (médecin) avec un anxiolytique car la molécule de base est assez similaire (benzodiazépine). mais on doit respecter certains critères:
Critères pour changement de somnifère
- durée de la demi-vie
- dosage équivalent (1 - 2 mg)
- diminution progressive, avec palier, étalée sur 3 à 6 mois. La progressivité du sevrage devrait normalement être effectuée avec 1/10 ème de la dose.


Dernière édition par Luc le Ven 14 Oct 2016 - 15:34, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3835
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Exemple de sevrage d'un neuroleptique

Message  Luc le Ven 14 Oct 2016 - 15:28

Exemple de sevrage d'un neuroleptique  par période de  8 jours.

On stabilise pdt 3 à 6 mois, puis on opte pour un schéma très progressif. Ne pas commettre cette erreur courante : ne pas mettre la charrette avant les bœufs.
"Stable" signifie que vous ne cherchez pas à diminuer en période de stress / problème. Vous avez connu une certaine stabilité pdt 6 mois. Pas de problème affectif, professionnel ou neuro marqué avant de changer (sevrage).
Sevrage des neuroleptiques

Comment puis-je arrêter sans craindre des effets indésirables?

=> Attention à la dégressivité, par période de 8 à 10 jours, étalé sur 3 mois, selon le schéma suivant, sinon cela ne marchera pas:
1 - 1 - 1 - 1/2 sur 8 jours : donc 1 - 1 - 1 - 1/2 et encore 1 - 1 - 1 - 1/2
1 - 1 - 1/2 - 1/2 (répété deux fois)
1 - 1/2 - 1/2 - 1/2 ...
1/2 - 1/2 - 1/2 - 1/2 ...

1/2 - 1/2 - 1/2 - 0 ...
1/2 - 1/2 - 0 - 0 ...
1/2 - 0 - 0 - 0 ...
arrêt : 0 - 0 - 0 - 0
NB Si nécessaire, on allonge la période de 8 jours et on augmente d'une demi-dose.

Observez bien le schéma sur les 8 1ers jours: 1 - 1 - 1 - 1/2 + 1 - 1 - 1 - 1/2.
=> Pdt 3 jours, nous n'avons rien changé. On baisse un jour sur 4.  

Pour les dosages plus élevés (1 mg), on procède avec une dégressivité plus réduite (1/4 de dose), selon le même processus. La progressivité du sevrage devrait normalement être effectuée avec 1/10 ème de la dose.

En cas de problème, on revient une ou deux étapes en arrière... Qui va piano va sano !

 

S’il n’est pas possible de couper le comprimé (non sécable), on choisit une équivalence, avec la même substance active mais avec une demi-vie demi-longue sinon le sevrage ne se passera pas bien.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3835
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon sevrage des benzodiazépines

Message  Mirzoune le Ven 14 Oct 2016 - 19:33

Il existe un forum qui a l'air pas mal (j'ai visité un peu...)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Tu as la permission de minuit, Proserpine! Lol! Mais ensuite, tu rentres à la maison et surtout tu paumes pas tes godasses!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission avec une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges et bio, beaucoup de cru et la natation qui me fait le plus grand bien. Apparition récente d'une névralgie du trijumeau (conflit vasculonerveux). En attente d'une opération par gamma-knife.
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 2531
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 54
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon sevrage des benzodiazépines

Message  proserpine le Ven 14 Oct 2016 - 20:48

Merci Mirzoune
Oui, il a l'air bien... et, il y a une rubrique "coups de gueule" : tout à fait pour moi !

_________________
Ne jamais renoncer
avatar
proserpine
Bien attaqué
Bien attaqué

Messages : 599
Date d'inscription : 19/12/2015
Age : 62
Localisation : Seine et Marne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon sevrage des benzodiazépines

Message  chaminette le Sam 15 Oct 2016 - 11:10

Puisqu'il n'existe pas en gouttes, tu pourrais écraser ton comprimé très finement, (ou le couper en 4 et écraser ce quart finement) puis chaque jour en élimer une toute petite partie qui serait plus importante de semaine en semaine.
Est-ce que ce pourrait être une possibilité?
avatar
chaminette
Déjà contaminé
Déjà contaminé

Messages : 66
Date d'inscription : 31/10/2015
Age : 68
Localisation : Périgord

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon sevrage des benzodiazépines

Message  proserpine le Sam 15 Oct 2016 - 11:27

Coucou Chaminette
Oui, c'est une possibilité... Merci

Je voulais faire une petite mise au point.
Certes, pour l'instant, je fais à vue d'oeil, ça fait très amateur... mais c'est histoire de battre le fer tant qu'il est chaud, car, si je veux résoudre toutes les questions, il y en aura toujours une en plus et je ne commencerai jamais !
Je ne compte pas continuer ainsi. Pour l'instant, je mise sur le fait que je peux être un peu au-dessus de la dose nécessaire (pas sûr !) et, donc, le début n'a pas besoin d'être extrêmement rigoureux. J'ai d'ailleurs commencé depuis lundi et je n'ai eu qu'une nuit à pb (3 h de sommeil).
J'ai déjà plusieurs tentatives derrière moi, et, je connais les principaux écueils.
Par ailleurs, je suis beaucoup plus renseignée que lors des précédentes tentatives.
Je commence comme ça, je vois ce que ça donne et, ça me donne un peu de temps pour peaufiner, résoudre les pbs en suspens... et, surtout m'équiper (au moins une bonne balance précise).
Ca fait "amateur"... mais ça ne l'est pas vraiment.
Et, j'estime que commencer, c'est hyper important, c'est le début d'un processus.

Naturellement, toutes les suggestions sont les bienvenues : je me réserve juste le droit de les soupeser, de voir si ça peut me convenir... eh oui, j'ai des tas de contraintes (internes et externes) !

Merci à tous

_________________
Ne jamais renoncer
avatar
proserpine
Bien attaqué
Bien attaqué

Messages : 599
Date d'inscription : 19/12/2015
Age : 62
Localisation : Seine et Marne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon sevrage des benzodiazépines

Message  chaminette le Sam 15 Oct 2016 - 13:15

Je ne sais pas s'il existe des balances précises à un dizième de gramme à des prix abordables.
Au labo, nous en avions à un millième de gramme, mais je ne te dis pas le prix.
La mienne est à 1g près
Tout dépend combien pèse un comprimé.
J'espère que tu vas pouvoir continuer peu à peu à diminuer jusqu'à zéro, sans en souffrir, même s'il te faut beaucoup de temps.
C'est un peu la même chose avec la morphine, avec la cortisone.
avatar
chaminette
Déjà contaminé
Déjà contaminé

Messages : 66
Date d'inscription : 31/10/2015
Age : 68
Localisation : Périgord

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon sevrage des benzodiazépines

Message  proserpine le Sam 15 Oct 2016 - 15:44

Chaminette, je ne sais pas non plus... ce qui est sûr, c'est qu'il faut beaucoup de temps !
Ma balance est au gramme : c'est insuffisant.
Un comprimé pèse environ 1,4 g, je pense...
Au millième, impossible, beaucoup trop cher, c'est pour les professionnels.
En revanche, on peut en trouver au centième de gramme : j'étudie la question car on en trouve à des prix abordables mais ce qu'il me faut, c'est qu'elle soit précise...
I love you

_________________
Ne jamais renoncer
avatar
proserpine
Bien attaqué
Bien attaqué

Messages : 599
Date d'inscription : 19/12/2015
Age : 62
Localisation : Seine et Marne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon sevrage des benzodiazépines

Message  chaminette le Sam 15 Oct 2016 - 17:00

Si tu trouves une balance à un centième, à un prix tout à fait abordable, c'est tout à fait OK;
Au labo, il nous fallait au millième, mais c'est professionnel, mais, là on passe à un stade au-dessus!!
avatar
chaminette
Déjà contaminé
Déjà contaminé

Messages : 66
Date d'inscription : 31/10/2015
Age : 68
Localisation : Périgord

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon sevrage des benzodiazépines

Message  proserpine le Sam 15 Oct 2016 - 17:32

C'est évident
Au centième, il y en a, c'est assez courant...

_________________
Ne jamais renoncer
avatar
proserpine
Bien attaqué
Bien attaqué

Messages : 599
Date d'inscription : 19/12/2015
Age : 62
Localisation : Seine et Marne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon sevrage des benzodiazépines

Message  proserpine le Dim 16 Oct 2016 - 20:56

Balance commandée : précision au millième...

_________________
Ne jamais renoncer
avatar
proserpine
Bien attaqué
Bien attaqué

Messages : 599
Date d'inscription : 19/12/2015
Age : 62
Localisation : Seine et Marne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon sevrage des benzodiazépines

Message  chaminette le Lun 17 Oct 2016 - 6:35

Tu vas être au top, maintenant, et faire le tout très progressivement : le seul moyen pour réussir dans ce que tu as entrepris.
avatar
chaminette
Déjà contaminé
Déjà contaminé

Messages : 66
Date d'inscription : 31/10/2015
Age : 68
Localisation : Périgord

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon sevrage des benzodiazépines

Message  proserpine le Lun 17 Oct 2016 - 8:55

C'est tout à fait le but, c'est pourquoi j'ai investi (ce n'est quand même pas une balance de labo !).

_________________
Ne jamais renoncer
avatar
proserpine
Bien attaqué
Bien attaqué

Messages : 599
Date d'inscription : 19/12/2015
Age : 62
Localisation : Seine et Marne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon sevrage des benzodiazépines

Message  chaminette le Lun 17 Oct 2016 - 10:44

La technologie de précision a fait des progrès inouïs!!!
J'ai quitté le monde du labo depuis 20 ans!
avatar
chaminette
Déjà contaminé
Déjà contaminé

Messages : 66
Date d'inscription : 31/10/2015
Age : 68
Localisation : Périgord

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon sevrage des benzodiazépines

Message  proserpine le Jeu 20 Oct 2016 - 20:24

Balance de précision arrivée... il n'y a plus qu'à...

_________________
Ne jamais renoncer
avatar
proserpine
Bien attaqué
Bien attaqué

Messages : 599
Date d'inscription : 19/12/2015
Age : 62
Localisation : Seine et Marne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon sevrage des benzodiazépines

Message  Dan le Lun 24 Oct 2016 - 16:47

L’huile essentielle de lavande vraie (lavandula angustifolia) est réputée pour apaiser le système nerveux et est souvent recommandée pour soulager le stress ou l’anxiété. Une revue systématique de plusieurs études publiée en 20121 a confirmé les effets thérapeutiques de l’huile essentielle de lavande sur le stress et l’anxiété. Une étude réalisée en 2007 sur des gerbilles a même montré qu’une exposition olfactive à l’huile essentielle de lavande vraie avait des effets apaisants équivalents à ceux du diazépam, un médicament de la famille des benzodiazépines aux propriétés anxiolytiques. Ses vertus apaisantes et relaxantes font qu’elle est également efficace pour traiter les problèmes d’insomnie.
Sources
1. Perry R, Terry R, Watson LK, et al., Is lavender an anxiolytic drug? A systematic review of randomised clinical trials, Phytomedicine , 2012
2. Bradley BF, Starkey NJ, Brown SL, et al., Anxolytic effects of Lavandula angustifolia odour on the Mongolian gerbil elevated plus maze, J Ethnopharmacol, 2007
3. N. Purchon, Huiles essentielles – mode d’emploi, Marabout, 2001
avatar
Dan
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 159
Date d'inscription : 20/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon sevrage des benzodiazépines

Message  proserpine le Lun 24 Oct 2016 - 19:04

Merci Dan. c'est bien utile ce renseignement, d'autant que j'en ai dans ma pharmacie !
Au fait, j'ai commencé à baisser de façon homéopathique depuis le 11 octobre. C'était symbolique pour dire que je commençais.
Avec la balance, je sais que j'étais à peu près à 5 % de baisse.
Déjà à cette dose, j'ai commencé à avoir des ressentis anormaux comme dans un sevrage trop rapide !!! Donc, pour l'instant, je n'en fais pas plus...
Ce que je trouve encore plus bizarre, c'est que j'ai tendance à dormir plus ???
Le hic : pas reposée du tout...
Sur cette durée (13 jours), seulement 2 nuits difficiles...

_________________
Ne jamais renoncer
avatar
proserpine
Bien attaqué
Bien attaqué

Messages : 599
Date d'inscription : 19/12/2015
Age : 62
Localisation : Seine et Marne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon sevrage des benzodiazépines

Message  Luc le Lun 24 Oct 2016 - 19:40

proserpine a écrit:Merci Dan. c'est bien utile ce renseignement, d'autant que j'en ai dans ma pharmacie !
Sur un mouchoir en tissu placé sur le coin de l'oreiller. Pas sur l'oreiller, car tu voudras probablement l'éloigner à un moment donné.
Lavande vraie (angustifolia) et litsée citronnée.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3835
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon sevrage des benzodiazépines

Message  chaminette le Lun 24 Oct 2016 - 20:47

Proserpine, je pense que tu es sur la bonne voie en continuant d'y aller doucement
avatar
chaminette
Déjà contaminé
Déjà contaminé

Messages : 66
Date d'inscription : 31/10/2015
Age : 68
Localisation : Périgord

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon sevrage des benzodiazépines

Message  Dan le Mar 25 Oct 2016 - 11:45

Luc a écrit:
proserpine a écrit:Merci Dan. c'est bien utile ce renseignement, d'autant que j'en ai dans ma pharmacie !
Sur un mouchoir en tissu placé sur le coin de l'oreiller. Pas sur l'oreiller, car tu voudras probablement l'éloigner à un moment donné.
Lavande vraie (angustifolia) et litsée citronnée.
Ma méthode est un peu plus radicale 5 gouttes d'HE lavande vraie dans un peu de thé vert et miel de lavande matin et soir avant coucher. Peut être un peu trop agressive pour certains...
Le soir j'y ajoute 20 gouttes de macérat concentré de bourgeons de figuier. Direct 8:00 sommeil
avatar
Dan
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 159
Date d'inscription : 20/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon sevrage des benzodiazépines

Message  Pierrette le Mer 2 Nov 2016 - 10:36

Bonjour Raymonde, et vous tous Laughing
Cette vidéo a été publiée hier seulement.
Je la trouve passionnante. C'est une toute autre approche de l'addiction qui, me semble-t-il, permet de mieux comprendre les processus, et donc de les "dédiaboliser".
On y aborde les procédés addictifs et leurs origines, qu'importe la béquille utilisée: que ce soit le médicament, la cigarette, l'alcool, le cannabis etc...
Elle parle notamment su Sulbutex, du temesta, du lithium etc.

Bon visionnage




_________________
Quand on est mal ou malade, rester seul(e) est la pire des solutions.
Ici on peut parler, chercher, comprendre, râler ou rigoler.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Pierrette
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 480
Date d'inscription : 04/10/2015
Age : 62
Localisation : en Brenne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon sevrage des benzodiazépines

Message  proserpine le Mer 2 Nov 2016 - 11:20

Coucou Pierrette
Merci
En fait, je l'ai visionnée hier à la suite de l'autre postée par Flo. Effectivement, c'est très intéressant, surtout dans ma démarche actuelle...

_________________
Ne jamais renoncer
avatar
proserpine
Bien attaqué
Bien attaqué

Messages : 599
Date d'inscription : 19/12/2015
Age : 62
Localisation : Seine et Marne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon sevrage des benzodiazépines

Message  proserpine le Ven 4 Nov 2016 - 11:46

Je n'ai absolument pas alimenté ce post... du coup, vous allez croire que je ne fais rien ??? Erreur !
J'ai commencé le 11 octobre.
Débuts cahotiques, car différents symptômes allant jusqu'à une sorte de dépersonnalisation, correspondant à une baisse trop rapide... décourageant car ce n'était absolument pas le cas...
Bon, ça s'est tassé, ça allait bien... MAIS erreur monumentale : j'ai baissé juste avant le changement d'heure (pas anticipé pour différentes raisons) + Abdos catastrophiques + stress = 1 seule nuit correcte sur 4 jours. Je n'ai vraiment pas l'énergie pour absorber le choc.
Bref, je suis en pleines turbulences...

_________________
Ne jamais renoncer
avatar
proserpine
Bien attaqué
Bien attaqué

Messages : 599
Date d'inscription : 19/12/2015
Age : 62
Localisation : Seine et Marne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon sevrage des benzodiazépines

Message  Flo le Ven 4 Nov 2016 - 12:10

Y'a pas le feu Proserpine Cool , les 2 personnes que je connais qui ont réussi ce genre d'entreprise, ont pris le temps...Plus tu étales dans le temps, plus c'est facile, trop de stress sera contreproductif  

                                                                 


Dernière édition par Flo le Ven 4 Nov 2016 - 14:30, édité 1 fois

_________________
Les préjugés, les habitudes et l'ignorance concernant l'alimentation, sont si grands, que la diététique pourrait être appelée "le chaînon manquant de l'esprit humain" Arnold EHRET
avatar
Flo
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 971
Date d'inscription : 20/10/2015
Age : 50
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon sevrage des benzodiazépines

Message  proserpine le Ven 4 Nov 2016 - 12:26

Flo, tu as tout à fait raison ! Je baisse très lentement mais, dans mon état actuel, il suffit de très très peu de choses pour faire pencher la balance du mauvais côté !

Je n'en suis pas à la 1ère tentative, je suis beaucoup plus armée mais, en même temps, en très mauvais état, ce qui rend la marge de manoeuvre très étroite.
Je n'ai pas choisi le meilleur moment, j'en ai peur... En même temps tant que je déferai le soir ce que je fais dans la journée, ça ne risque pas de fonctionner !
J'aurais dû prendre "Pénélope" !  Exclamation

_________________
Ne jamais renoncer
avatar
proserpine
Bien attaqué
Bien attaqué

Messages : 599
Date d'inscription : 19/12/2015
Age : 62
Localisation : Seine et Marne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon sevrage des benzodiazépines

Message  Pierrette le Ven 4 Nov 2016 - 12:32

Oui, oui, c'est juste un "incident" de parcours, tu savais qu'il y en aurait, c'est un passage, tu tiens le bon bout .
Bravo à toi
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
Quand on est mal ou malade, rester seul(e) est la pire des solutions.
Ici on peut parler, chercher, comprendre, râler ou rigoler.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Pierrette
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 480
Date d'inscription : 04/10/2015
Age : 62
Localisation : en Brenne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon sevrage des benzodiazépines

Message  proserpine le Ven 4 Nov 2016 - 14:59

Merci Pierrette
Bien sûr que je le sais...

_________________
Ne jamais renoncer
avatar
proserpine
Bien attaqué
Bien attaqué

Messages : 599
Date d'inscription : 19/12/2015
Age : 62
Localisation : Seine et Marne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon sevrage des benzodiazépines

Message  proserpine le Ven 4 Nov 2016 - 17:07

Coïncidence ? : je viens de voir une émission sur le sommeil. La spécialiste y disait que lorsqu'on veut se sevrer, il faut bien sûr baisser très lentement, mais elle ajoutait qu'il est primordial d'y ajouter une activité physique ET une exposition d'environ 30 mn à la lumière le matin.

_________________
Ne jamais renoncer
avatar
proserpine
Bien attaqué
Bien attaqué

Messages : 599
Date d'inscription : 19/12/2015
Age : 62
Localisation : Seine et Marne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon sevrage des benzodiazépines

Message  Flo le Ven 4 Nov 2016 - 17:56

proserpine a écrit:... une exposition d'environ 30 mn à la lumière le matin.
C'était ça l'objet de ma remarque initiale sur la bonne période  Cool

Mais là t'es lancée, la motivation c'est primordial  bounce ! si tu fait déjà le gros du chemin cet hiver au printemps tu va transformer l'essai  cheers

_________________
Les préjugés, les habitudes et l'ignorance concernant l'alimentation, sont si grands, que la diététique pourrait être appelée "le chaînon manquant de l'esprit humain" Arnold EHRET
avatar
Flo
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 971
Date d'inscription : 20/10/2015
Age : 50
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon sevrage des benzodiazépines

Message  proserpine le Ven 4 Nov 2016 - 18:07

Flo a écrit:
proserpine a écrit:... une exposition d'environ 30 mn à la lumière le matin.
C'était ça l'objet de ma remarque initiale sur la bonne période  Cool

Ok, je n'avais pas compris...

J'espère bien y arriver ! 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
Ne jamais renoncer
avatar
proserpine
Bien attaqué
Bien attaqué

Messages : 599
Date d'inscription : 19/12/2015
Age : 62
Localisation : Seine et Marne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon sevrage des benzodiazépines

Message  Luc le Ven 4 Nov 2016 - 19:14

En hiver, il existe un appareil que l'on peut porter à la tête pdt 15 - 30', avec le nbre de Lumens approprié, pour bien éveiller les hormones.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Ou alors on s'assied devant la lampe, mais ça devient vite casse-pied.
je me doute que tu n'apprécieras pas bcp cette contrainte mais si ton horloge est décalée et que tu ne dors pas bien cela vaudrait le coup de s'informer avant de dire non et voir comment on peut moduler, en tirer profit / contourner le problème.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
IL y a des conditions à respecter, notamment sur la puissance et surtout la distance de la source:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
NB: La durée d'exposition est proportionnelle à la puissance
Base-toi sur 10.000 Lux et 30' d'exposition.
une lampe de luminothérapie suffisamment puissante permet :
- de s'installer à une distance raisonnable,
- d'augmenter le confort de la séance de luminothérapie,
- d'augmenter sa sécurité,
- de raccourcir la durée d'exposition. (Plus la puissance de la lampe est faible, plus le
temps d'exposition doit être augmenté.)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3835
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon sevrage des benzodiazépines

Message  proserpine le Ven 4 Nov 2016 - 20:25

Effectivement...
En ce qui me concerne, le hic, c'est que ça semble déconseillé pour les yeux fragiles (plus que fragiles)... Question

_________________
Ne jamais renoncer
avatar
proserpine
Bien attaqué
Bien attaqué

Messages : 599
Date d'inscription : 19/12/2015
Age : 62
Localisation : Seine et Marne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon sevrage des benzodiazépines

Message  proserpine le Mar 8 Nov 2016 - 21:16

Bonsoir
Je dois faire face à toute une série de symptômes évoquant un sevrage trop rapide, moi qui croyais y aller très lentement (environ 5%).
Or, je viens de lire cela :

-La méthode de réduction de 2,5% de la dose en cours, chaque semaine (paliers courts, réductions plus faibles, pour benzodiazépine à demi-vie courte)
 
Cette méthode de réductions plus petites (2,5%) effectuées chaque semaine est conseillée par le Dr Peart. En effet, l'accumulation de la benzodiazépine à demi-vie courte se fait plus rapidement et il  n'est donc pas nécessaire d'attendre aussi longtemps entre les réductions qu'avec les benzodiazépines à demi-vie longue. Au total cependant, le rythme est le même (4 réductions de 2,5% par mois s'apparentant à une réduction de 10% tous les mois).


Mon somnifère a une demi-vie courte : je suppose que ceci explique cela...

_________________
Ne jamais renoncer
avatar
proserpine
Bien attaqué
Bien attaqué

Messages : 599
Date d'inscription : 19/12/2015
Age : 62
Localisation : Seine et Marne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon sevrage des benzodiazépines

Message  Pierrette le Mar 8 Nov 2016 - 21:25

Mad
Tu fais comment Raymonde ? 5% par mois, par semaine?
Quels sont tes symptômes?
Tu fais les massages point sensible et point clavicule en respirant?
silent

_________________
Quand on est mal ou malade, rester seul(e) est la pire des solutions.
Ici on peut parler, chercher, comprendre, râler ou rigoler.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Pierrette
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 480
Date d'inscription : 04/10/2015
Age : 62
Localisation : en Brenne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon sevrage des benzodiazépines

Message  proserpine le Mar 8 Nov 2016 - 21:44

Coucou Pierrette
Je fais 5 % toutes les 3 semaines à condition de me sentir bien... sinon, j'attends pour changer.
Les symptômes, j'en ai énormément de toutes sortes.
Les plus handicapants (actuellement) : nausée pratiquement continuelle + éventuellement tournis et mal de tête - douleurs osseuses et musculaires (que j'avais mis sur le compte des exos de Dan !)

Non, je ne fais pas ces massages : tu les ferais quand ?
En revanche, je fais de l'eft classique... sans grand résultat...

_________________
Ne jamais renoncer
avatar
proserpine
Bien attaqué
Bien attaqué

Messages : 599
Date d'inscription : 19/12/2015
Age : 62
Localisation : Seine et Marne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon sevrage des benzodiazépines

Message  Pierrette le Mar 8 Nov 2016 - 22:12

Oui, ce sont bien des manifestations de sevrage... c'est dur, dur... mais tiens bon...

Les massages point sensible et point clavicule, en respirant, tu les fais exactement quand tu veux, quand tu sens que tu as besoin de t'apaiser.

Le point spécifique pour aider à la gestion des états de manque, c'est le point sous le bras, qui est couplé avec le méridien rate-pancréas.
Celui-là tu peux le stimuler par tapping en fredonnant ta chansonnette, chaque fois que tu te sens "en manque".

Courage ma belle.

_________________
Quand on est mal ou malade, rester seul(e) est la pire des solutions.
Ici on peut parler, chercher, comprendre, râler ou rigoler.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Pierrette
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 480
Date d'inscription : 04/10/2015
Age : 62
Localisation : en Brenne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon sevrage des benzodiazépines

Message  proserpine le Mer 9 Nov 2016 - 10:45

D'accord, merci Pierrette

_________________
Ne jamais renoncer
avatar
proserpine
Bien attaqué
Bien attaqué

Messages : 599
Date d'inscription : 19/12/2015
Age : 62
Localisation : Seine et Marne

Revenir en haut Aller en bas

Accroches-toi Proserpine

Message  Flo le Mer 9 Nov 2016 - 23:30

Cette semaine je suis complètement sous l'eau... mais le cœur y est 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
Les préjugés, les habitudes et l'ignorance concernant l'alimentation, sont si grands, que la diététique pourrait être appelée "le chaînon manquant de l'esprit humain" Arnold EHRET
avatar
Flo
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 971
Date d'inscription : 20/10/2015
Age : 50
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon sevrage des benzodiazépines

Message  proserpine le Jeu 10 Nov 2016 - 8:56

Merci Flo
Moi aussi, sous l'eau ! juste pas la même...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
Ne jamais renoncer
avatar
proserpine
Bien attaqué
Bien attaqué

Messages : 599
Date d'inscription : 19/12/2015
Age : 62
Localisation : Seine et Marne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon sevrage des benzodiazépines

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum