Mirzoune et Ciboulette SGSC
Bienvenue sur Mirzoune et Ciboulette!
Derniers sujets
» Augustine de St Raphael
par Augustine Aujourd'hui à 20:36

» Indice UV et vitamine D
par Luc Aujourd'hui à 19:07

» Reprise du régime Seignalet :)
par Mirzoune Aujourd'hui à 17:54

» Dernières Promos (aller au dernier message)
par Luc Aujourd'hui à 15:58

» Asthme: ventoline, sélénium et N-Acétylcystéine
par Mirzoune Hier à 19:51

» Sautéed Greens - Cuisiner les crucifères
par Luc Hier à 16:35

» Le Candida Albicans
par Augustine Ven 22 Sep 2017 - 23:42

» Documentaire Arte sur l'hypnose
par proserpine Lun 18 Sep 2017 - 16:27

» Perlmutter
par Mirzoune Dim 17 Sep 2017 - 19:56

» Pain d'épices moelleux et léger sans gluten et sans lactose
par Mirzoune Dim 17 Sep 2017 - 19:49

» Levothyrox
par Mirzoune Sam 16 Sep 2017 - 12:06

» Mes anti-stress préférés: cohérence cardiaque et chant classique
par proserpine Jeu 14 Sep 2017 - 20:11

» Nouvelle rubrique: Votre anti-stress préféré
par Mirzoune Jeu 14 Sep 2017 - 13:10

» Mon anti-stress préféré: la natation
par Mirzoune Jeu 14 Sep 2017 - 13:00

» Suivi alimentation low-carbs
par Mirzoune Jeu 14 Sep 2017 - 12:12

» Salade de haricots géants de Lima
par keditchi Mar 12 Sep 2017 - 16:26

» L'autophagie et le pouvoir d'auto-guérison du corps
par Luc Lun 11 Sep 2017 - 16:22

» Découvrez la terre de diatomée alimentaire!
par Mirzoune Ven 8 Sep 2017 - 17:14

» En finir avec la migraine
par Luc Mer 6 Sep 2017 - 20:33

» Activité antioxydante de la vitamine E
par Luc Dim 3 Sep 2017 - 20:36

» Chanvre alimentaire: mon expérience
par Mirzoune Sam 2 Sep 2017 - 18:00

» Régime intermittent 16.8 avec suivi cronometer
par proserpine Ven 1 Sep 2017 - 16:17

» Présentation Sophie
par Pierrette Jeu 31 Aoû 2017 - 20:30

» Pain protéiné paléo sans gluten
par Luc Jeu 31 Aoû 2017 - 13:12

» Présentation Vic88
par Mirzoune Mer 30 Aoû 2017 - 21:48

» Superfood pour smoothie salade et potage
par Luc Mar 29 Aoû 2017 - 11:45

» Cure de jus et smoothie detox
par Luc Sam 26 Aoû 2017 - 11:00

» Vitamines C et E & sport
par Luc Jeu 24 Aoû 2017 - 13:28

» Vitamine D et neuropathie
par Luc Lun 21 Aoû 2017 - 10:05

» Qu'est-ce que l'équilibre acido-basique?
par Luc Dim 20 Aoû 2017 - 15:52

» Smoothie du matin
par Luc Sam 19 Aoû 2017 - 11:37

» Le paradoxe des protéines
par Luc Sam 19 Aoû 2017 - 9:42

» [Vidéo] Comprendre le régime Paléo
par Luc Ven 18 Aoû 2017 - 17:41

» Gateau ptit dej SGSC low-carb
par Luc Jeu 17 Aoû 2017 - 8:44

» Présentation J Jacques marafico
par j jacques marafico Mer 16 Aoû 2017 - 21:44

» curcuma non toxique
par Luc Mer 16 Aoû 2017 - 19:36

» Biodisponibilité de la curcumine: où trouver la plus assimilable?
par Sidelle Mer 16 Aoû 2017 - 13:35

» Carbs vs Fats & Mitochondria
par Luc Mer 16 Aoû 2017 - 10:14

» Danse sur glace
par proserpine Mar 15 Aoû 2017 - 17:04

» Gâteau carotte cacao nibs
par Luc Mar 15 Aoû 2017 - 13:33

» Noix de macadamia
par Luc Lun 14 Aoû 2017 - 15:10

» Fat for fuel – Dr. Joseph Mercola
par Luc Sam 12 Aoû 2017 - 9:33

» Manger low-carb produirait moins de radicaux libres.
par Luc Ven 11 Aoû 2017 - 10:35

» Petits pains SG au sarrasin
par Luc Mer 9 Aoû 2017 - 22:20

» femmes enceintes
par sumerien Mer 9 Aoû 2017 - 15:08

» Connaissez-vous le Magnésium glycinate?
par Flo Lun 7 Aoû 2017 - 18:59

» Foie et déchets cristalloïdes
par Mezame Dim 6 Aoû 2017 - 22:52

» L'éloge du cru: Comment réconcilier alimentation et santé
par Mirzoune Dim 6 Aoû 2017 - 18:57

» Bonsoir à tous (présentation Gondawa)
par Mirzoune Dim 6 Aoû 2017 - 10:47

» Yoga & déverrouillage articulaire
par proserpine Ven 4 Aoû 2017 - 12:01

» Arrêter le massacre avec les abdos et gainer son ventre
par Mirzoune Ven 4 Aoû 2017 - 11:49

» Le concept de "jour de dépassement"
par Mirzoune Mer 2 Aoû 2017 - 10:23

» Documentaire sur Arte: Sucre, doux mensonge
par Luc Mer 2 Aoû 2017 - 9:29

» La galerie de belles images
par Mezame Mar 1 Aoû 2017 - 22:48

» Stress oxydant, antioxydants, radicaux libres, ça veut dire quoi exactement ?
par Mirzoune Mer 26 Juil 2017 - 15:21

» Présentation Shaolin
par Mirzoune Mar 25 Juil 2017 - 13:49

» Bioavailability of curcumin
par Mirzoune Lun 24 Juil 2017 - 12:15

» la meilleure façon d'utiliser la crème de progestérone
par Luc Dim 23 Juil 2017 - 13:01

» Présentez-vous! Présentez-vous!
par Mirzoune Sam 22 Juil 2017 - 14:52

» Faut-il éliminer les graisses saturées comme le préconise l'association cardiovasculaire US
par Luc Sam 22 Juil 2017 - 11:37

» Faites vous-même votre désherbant naturel
par Nell74 Sam 22 Juil 2017 - 0:23

» La mariée conduite à l'autel
par Mirzoune Ven 21 Juil 2017 - 21:25

» Maïs et soja OGM mortels ?
par Mirzoune Jeu 20 Juil 2017 - 17:26

» Protéger le foie
par Mirzoune Jeu 20 Juil 2017 - 17:22

» Brioche à l'orange, petits raisins et rhum, de Luc sans gluten et sans lactose
par Luc Mer 19 Juil 2017 - 16:46

» Retour d'expérience commande douane
par Mirzoune Lun 17 Juil 2017 - 17:45

» Mignardise SG amande et myrtilles
par Luc Dim 16 Juil 2017 - 19:52

» Chaque jour que je passe sur ce forum...
par Mirzoune Ven 14 Juil 2017 - 10:13

» Analyses sanguines: questions by Sumérien
par Luc Mer 12 Juil 2017 - 17:20

» La cuisson des oeufs altère-t-elle les oméga 3?
par Flo Mar 11 Juil 2017 - 14:09

» Méditation de pleine conscience
par proserpine Lun 10 Juil 2017 - 11:13

» Respiration cellulaire & Mitochondrie
par Mirzoune Dim 9 Juil 2017 - 20:09

» Les AG MCT comparés à l'huile de coco : Qui dit vrai?
par Luc Dim 9 Juil 2017 - 19:37

» Pétition 11 vaccins obligatoires
par Flo Dim 9 Juil 2017 - 13:26

» Les promesses de l'acide alpha-lipoïque (AAL ou ALA)
par Mirzoune Sam 8 Juil 2017 - 22:53

» Folates et thé vert
par Luc Sam 8 Juil 2017 - 11:41

» toc!toc!toc!
par proserpine Sam 8 Juil 2017 - 9:35

» Vitamine E et peroxydation des membranes
par Luc Ven 7 Juil 2017 - 17:28

» Présentation Sumerien
par sumerien Ven 7 Juil 2017 - 12:25

» Pensée du jour
par proserpine Mar 4 Juil 2017 - 16:01

» Histroire drôle en images - Funny clip
par Mirzoune Lun 3 Juil 2017 - 18:32

» Moins de sucre: Pourquoi?
par Luc Lun 3 Juil 2017 - 9:29

» Vitamine K2 - Achat - Exemples de produits
par Mirzoune Sam 1 Juil 2017 - 17:38

» La lumière LED fatigue et altère la macula
par Luc Jeu 29 Juin 2017 - 13:28

» Muffins SG à la châtaigne et zeste d’orange
par Mirzoune Dim 25 Juin 2017 - 12:28

» Gene Mutation or Metabolic Dysfunction of Cellular Respiration?
par Luc Sam 24 Juin 2017 - 19:23

» Toutes les raisons de mettre des algues au menu
par Mirzoune Mar 20 Juin 2017 - 20:33

» Salade d'algues "façon thaï"
par Mirzoune Lun 19 Juin 2017 - 19:11

» Petit bonheur du jour: Cohérence cardiaque
par proserpine Ven 16 Juin 2017 - 9:13

» Bandes kinesio taping pour douleurs tendino-musculaires
par Mirzoune Lun 12 Juin 2017 - 20:10

» Jeûne intermittent ou Peak Fasting
par Luc Ven 9 Juin 2017 - 13:49

» Délice au chocolat et beurre de cajou
par Luc Mer 7 Juin 2017 - 13:41

» Excès de fer et mitochondrie
par Luc Mar 6 Juin 2017 - 22:09

» Noix et graines dans un régime hyperlipidique
par Luc Lun 5 Juin 2017 - 12:01

» Introuvable! Huile de coco vierge à 9,99€ le litre, livraison gratuite!
par Nell74 Dim 4 Juin 2017 - 14:23

» Pizza pois chiche au thon
par Mirzoune Dim 4 Juin 2017 - 13:25

» Enquête de santé documentaire: Maladie de Lyme, épidémie ou psychose?
par Mirzoune Jeu 1 Juin 2017 - 10:20

» Pain au thon sauce tomate, extra léger
par Luc Mer 24 Mai 2017 - 8:36

» Cancer : un traitement simple et non toxique. Extraits
par Luc Dim 21 Mai 2017 - 17:57


Vitamine A : la clé d’un système immunitaire tolérant ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vitamine A : la clé d’un système immunitaire tolérant ?

Message  Luc le Lun 31 Oct 2016 - 13:34

Vitamin A: The Key to a Tolerant Immune System?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

By Michael Ash, BSc (Hons). DO. ND. 2010

NDLR: BSc =Bachelor of Science.  DO = Doctor of Osteopathic Medicine. ND = Naturopathic Doctor.

Idées clés:
- Les vitamines A et D sont des co-partenaires essentiels au niveau de l’immunité.
- La biodisponibilité de la vitamine A est faible alors même que cette vitamine est une clé essentielle de la tolérance immunitaire acquise !
- La vitamine A module notre tolérance aux aliments ingérés.
- La Vitamine A maintient et restaure l’intégrité et la fonction de toutes les muqueuses.
- La recherche vient d’établir que la vitamine A est également d’une importance fondamentale pour les mitochondries au niveau de l’homéostasie énergétique. Les cellules récupèrent leur niveau d’énergie primaire lorsqu’un niveau physiologique de rétinol est apporté.
- La vitamine A dirige littéralement la tolérance immunitaire via les interactions coopératives des tissus et du microbiote. La vitamine A est la clé pour que l’intestin prenne les bonnes décisions.
- L’immunité commence dans la muqueuse intestinale — avec la vitamine A. La vitamine  A facilite ou renforce l’immunité protectrice, assurant une tolérance de circonstance, s’il échet.
- L’acide rétinoïque est essentiel pour promouvoir Tregs. Treg = Lymphocytes T régulateurs. Lorsque vos réserves de vitamine A sont suffisantes, vous aurez assez de lymphocytes T régulateurs, pour aider à maintenir la tolérance à travers le système immunitaire et apaiser « l’inflammation inappropriée ». Ce point est capital (régulation).
- La conversion des cellules T en cellules Treg, est TGF-ß-dépendante.
-  Étant donné la synergie entre la flore commensale et notre état de santé, il y a lieu de s’intéresser de près à une molécule, la TGF-β, abondamment produite dans l’intestin par les bactéries intestinales. TGF-β est un peptide multifonctionnel qui contrôle la prolifération, la différenciation et d’autres fonctions dans plusieurs types de cellules.
- La vitamine A est bien connue pour son rôle de protection contre les infections. Son rôle de protection peut être expliquée grâce à la capacité de la vitamine A à améliorer la réponse via les anticorps, en particulier la réponse IgA dans les tissus de la muqueuse.
- Avec un niveau adéquat de vitamine A, notre intestin ne sera pas chroniquement enflammé par une conversion inappropriée de lymphocytes conduisant à une multitude de maladies inflammatoires.
- Plus vous êtes pauvre en acide rétinoïque, plus élevé est  le risque de perte de la tolérance immunologique.
- Michael Ash, ostéopathe et naturopathe, donne à ces patients un supplément de vitamine A préformée de 12.500 unités par jour pour calmer une colopathie, avec des probiotiques adaptés (Sacharomyces boulardii).
- Le Conseil considère que les suppléments de 10 000 UI par jour de vitamine A (rétinol) préformée sont généralement sans danger.
- Notre ami, notre assistant, c’est la vitamine A, comme la vitamine D. Mais avoir trop ou trop peu de l’un interfère avec la capacité de l’autre à bien remplir sa mission.

Article ci-dessous.


Dernière édition par Luc le Lun 31 Oct 2016 - 20:23, édité 6 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3935
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Vitamin D and Vitamin A are essential co-partners in immunological and bone health

Message  Luc le Lun 31 Oct 2016 - 13:34

Article: Vitamin A: The Key to a Tolerant Immune System?

Vitamin D and Vitamin A are essential co-partners in immunological and bone health.[1], [2] I’m particularly excited about vitamin A because of its profound effects on the gut mucosal immune system—a specialty of mine. Just as vitamin D has attracted attention for its ability to increase antimicrobial peptides and help us defeat pathogens, it’s fascinating to me that vitamin A is also essential for the very tissues that protect us from the same pathogens.

The availability of vitamin A in our food is a key factor in a tolerant, highly functional immune system. To quote from the title of a brilliant commentary in the March 2008 issue of Nature’s Mucosal Immunology, “Vitamin A rewrites the ABCs of oral tolerance.”[3]

Vitamin A is crucial to a very sophisticated bi-directional mechanism that takes place in the digestive system and leads to immune tolerance across the entire gut lining. Immune tolerance is the essence of good health. An intolerant immune system will lead to a wide range of illnesses, and the gut is where many people first lose immune tolerance. Vitamin A (retinoic acid) is key to our ability to consume a wide range of antigens (food) and yet not react adversely, and it’s quite fascinating.
=> La vitamine D et la vitamine A sont des co-partenaires essentiels en immunologique et dans la santé des os. [1], [2] Je suis particulièrement enthousiaste au sujet de la vitamine A en raison de ses effets profonds sur le système immunitaire des muqueuses intestinale, une de mes spécialités. Tout comme la vitamine D a attiré l’attention pour sa capacité à augmenter les peptides antimicrobiens et aider à nous défaire des agents pathogènes, il est fascinant pour moi que la vitamine A soit également essentielle pour les tissus mêmes qui nous protègent contre ces organismes pathogènes.

La biodisponibilité de la vitamine A dans notre alimentation est un facteur clé dans un système immunitaire tolérant, très fonctionnel. Pour citer le titre d’un commentaire brillant dans le numéro de mars 2008 de Nature’s Mucosal Immunology (immunologie des muqueuses), « La Vitamine A réécrit l’ABC de la tolérance orale. » [3]

La vitamine A est essentielle à un mécanisme très sophistiqué bidirectionnel qui se déroule dans le système digestif et conduit à la tolérance immunitaire au niveau de toute la muqueuse intestinale. La tolérance immunitaire est l’essence même d’une bonne santé. Un système immunitaire intolérant mènera à un large éventail de maladies, et le tube digestif est l’endroit où beaucoup de gens perdent en premier leur tolérance immunitaire. La vitamine A (acide rétinoïque) est essentielle à notre capacité à consommer / ingérer un large éventail d’antigènes (aliments) et cependant ne pas réagir négativement, et c’est tout à fait fascinant.


Dernière édition par Luc le Lun 31 Oct 2016 - 16:31, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3935
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vitamine A : la clé d’un système immunitaire tolérant ?

Message  Luc le Lun 31 Oct 2016 - 16:19

When we speak of vitamin A, we are usually speaking of three essential fat-soluble molecules, retinol, retinal and retinoic acid. Retinol is the form in which vitamin A is stored. Retinal is crucial for vision. And retinoic acid actually functions like a hormone, binding to two receptors (RAR and RXR) and impacting over 500 different genes. Vitamin A is required for innate and adaptive immunity and is an immune enhancer that potentiates the antibody response, maintains and restores the integrity and function of all mucosal surfaces.[4]

Vitamin A is also of fundamental importance for energy homeostasis. New research finds that retinol is essential for the metabolic fitness of mitochondria. When cells are deprived of retinol, respiration and ATP synthesis fall. They recover energy output as soon as retinol is restored to physiological concentration. This may answer the nearly 100-yr-old question of why vitamin A deficiency causes so many pathologies that are independent of retinoic acid action.[5] Most important of all, the forgotten genius of vitamin A is its amazing ability to direct immune tolerance in the body through the cooperative interactions of gut-associated lymphoid tissues, Secretory IgA, bacterial communities and dendritic cells.
=> Quand nous parlons de la vitamine A, on parle généralement de trois molécules liposolubles essentielles, le rétinol, le rétinal (aussi appelé rétinaldéhyde) et l’acide rétinoïque. Le Rétinol est la forme dans laquelle la vitamine A est stockée. Le rétinal est essentiel pour la vision. Et l’acide rétinoïque fonctionne en fait comme une hormone, se liant à deux récepteurs (RAR et RXR) et a un impact sur plus de 500 gènes différents. La Vitamine A est nécessaire pour que l’immunité innée et adaptative, et est un activateur immunitaire qui potentialise la réponse aux anticorps, maintient et restaure l’intégrité et la fonction de toutes les muqueuses. [4]

La vitamine A est également d’une importance fondamentale pour l’homéostasie énergétique. De Nouvelles recherche révèlent que le rétinol est essentiel pour la bonne santé des mitochondries. Lorsque les cellules sont privées de rétinol, la respiration et la synthèse d’ATP décroissent. Elles récupèrent l’énergie de sortie dès que le rétinol est rétabli à concentration physiologique. Cela peut répondre à la question de presque 100 ans, à savoir pourquoi la carence en vitamine A provoque-t-elle tant de pathologies qui sont indépendantes de l’action de l’acide rétinoïque. [5] Le plus important de tous, le génie oublié de la vitamine A est son étonnante capacité à diriger la tolérance immunitaire dans l’organisme via les interactions coopératives des tissus lymphoïdes associés dans le tube digestif, l’IgA sécrétoire, les communautés bactériennes (microbiote) et les cellules dendritiques.


Dernière édition par Luc le Lun 31 Oct 2016 - 16:32, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3935
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vitamine A : la clé d’un système immunitaire tolérant ?

Message  Luc le Lun 31 Oct 2016 - 16:21

Immunity Starts in the Mucosa—with Vitamin A

Vitamin A cannot be synthesised by the human body; it must be absorbed by the intestine from the diet. In the presence of innate danger signals Vitamin A effects can diminish or synergise with innate responses to promote or enhance protective immunity, ensuring suitable plasticity.[6]

The cells along the vast mucosal surfaces of your body are constantly in contact with foods, microbes and toxins. They make innumerable immunological decisions every day—so many that a single day’s encounters exceed that of the rest of your immune system over a lifetime. As the gut makes its decisions, it then relays information from the innate to the adaptive, systemic immune system. Mucosal tolerance is a necessity for us to survive; without it we would not survive a single day.
L’immunité commence dans la muqueuse — avec la vitamine A

=> La vitamine A ne peut pas être synthétisée par le corps humain ; elle doit être absorbée par l’intestin via l’alimentation. En présence de signaux de danger inné, les effets de la vitamine A peuvent diminuer ou entrer en synergie avec des réactions innées en vue de faciliter ou renforcer l’immunité protectrice, assurant une plasticité adaptée.  [6]

NDLR: IL y a l’immunité innée et l’immunité acquise. Le système immunitaire peut évoluer et s’adapter (plasticité).


The gut is where health begins, and is also home to a huge microbiome made of innumerable species of bacteria. Vitamin A is the key to the gut making the right decisions. When you are deficient in vitamin A, you veer towards a type of effector T cell called TH17 and its production of IL-17—inflammation pro-inflammatory cytokine, with propensity to causing autoimmune disease. In contrast, when your stores of vitamin A are sufficient, you’ll have enough peripheral naïve T cells converted to T regulatory cells (Tregs) to help maintain tolerance across the immune system, and quench ‘inappropriate inflammation’ derived from the effector T Cells: TH17, TH1 and TH2. [7]
=> Les cellules tapissées tout au long de la vaste muqueuse intestinale sont constamment en contact avec les aliments, les microbes et les toxines. Elles prennent des décisions immunologiques innombrables chaque jour — tellement que les rencontres d’une seule journée dépassent celles du reste de votre système immunitaire pendant toute une vie. Lorsque l’intestin prend ses décisions, il relaie ensuite les informations du système immunitaire inné au système immunitaire adaptatif, systémique. La tolérance de la muqueuse est une nécessité de survie pour nous; sans elle nous ne survivrions pas une seule journée.


The discovery of T cells that secrete IL-17 and other inflammatory cytokines, is profoundly important. The TH17 subset is centrally involved in autoimmune disease and is important in host defense at mucosal surfaces. [8]

Tregs can help control excess IL-17, and retinoic acid is essential to promote Tregs. New research also implicates IL-17 in rheumatoid arthritis; IL-17 may drive the production of harmful auto-antibodies (antibodies to our own tissue) and may trigger and support an inflammatory cascade. We now have a fascinating and emerging area of clinical investigation: finding out if is possible to use vitamin A to actually convert T cells already polarised to an inflammatory subset, back to tolerance. This would allow a restorative use of this nutrient as opposed to preventative only.
=> L’intestin est l’endroit où la santé commence et est également un abri pour un énorme microbiome fait d’innombrables espèces de bactéries. La vitamine A est la clé pour que l’intestin prenne les bonnes décisions. Lorsque vous êtes déficient en vitamine A, vous obliquez vers un type de cellules effectrices, les lymphocytes T, appelés TH17 et sa production d’interleukines IL-17 — des cytokines pro-inflammatoires, avec une tendance à causer une maladie auto-immune. En revanche, lorsque vos réserves de vitamine A sont suffisantes, vous aurez assez de cellules T périphériques naïves converties en lymphocytes T régulateurs (Tregs), pour aider à maintenir la tolérance à travers le système immunitaire et apaiser « l’inflammation inappropriée » dérivée des cellules T effectrices: TH17, TH1 et TH2. [7]


In addition to self-tolerance, a functional immune system also needs to be able to tolerate non-self-antigens that do not pose a threat. Such harmless non-self-antigens are abundant in the intestine where trillions of commensal bacteria colonise the colon and where digested food is continuously absorbed via the small intestine epithelium.
=> La découverte des cellules T qui secrètent IL-17 et d’autres cytokines inflammatoires, est profondément importante. Le sous-ensemble TH17 joue un rôle central dans les maladies auto-immunes et est important dans la défense des muqueuses vis-à-vis de l’hôte. [8]


Effective immune-regulation is a condition sine qua non for the healthy gut physiology. [12] The importance of Treg cells to control and prevent aberrant immune responses directed towards self- or non-self-antigens and to establish tolerance has already been demonstrated at length.[9]
=> Tregs (lymphocytes T régulateurs) peut aider à contrôler IL-17 en excès et l’acide rétinoïque est essentiel pour promouvoir Tregs. De nouvelles recherches impliquent aussi IL-17 dans la polyarthrite rhumatoïde ; IL-17 peut conduire à la production d’auto-anticorps dommageables (anticorps dirigés contre nos propres tissus) et peut déclencher et soutenir une cascade inflammatoire. Nous avons maintenant une fascinante et émergente zone d’investigation clinique : établir / déterminer si l’emploi de la vitamine A en vue de convertir des lymphocytes T déjà polarisés à un sous-ensemble inflammatoire, peuvent redevenir tolérants. Cela permettrait une utilisation réparatrice grâce à ce nutriment plutôt que de l’utiliser préventivement uniquement.


An important molecule in this context is TGF-β, abundantly produced in the gut through the gut microbes. TGF-β is a multifunctional peptide that controls proliferation, differentiation, and other functions in many cell types, promoted by commensal organisms in the gut. This is one of the roles where suitable probiotics can really add health benefits, as certain strains are known to increase human originating TGF-β.[10]
=> En plus de l’auto-tolérance, un système immunitaire fonctionnel doit également être en mesure de tolérer des antigènes exogènes qui ne constituent pas une menace. Ces inoffensifs antigènes exogènes (anticorps venus de l’extérieur, ndlr) sont abondants dans l’intestin où des milliards de bactéries commensales colonisent le côlon et où la nourriture digérée est continuellement absorbée par l’intermédiaire de l’épithélium de l’intestin grêle.


Given that effector T cells responsible for the adaptive immune responses can have a long life – sometimes years, and that inappropriate development could produce inadequate immune defences or autoimmunity, regulatory cell formation is a powerful element of human health. And, since TH17 cells reside mainly in the mucosa of the gut, it is an elegant serendipity that our food (nutrient) choice should have such a potentially powerful effect on our local and systemic immune plasticity.

In brief, then: the achievement of oral tolerance requires the availability of vitamin A (retinoic acid) by enhancing a gut-specific mechanism of retinoic acid-enhanced, TGF-ß–dependent conversion of T cells into Treg cells.

In addition to their crucial roles in development, TGF-β and retinoic acid are involved at almost every level of immune differentiation and function, affecting passive immunity as well as innate and adaptive immunity. Both TGF-β and retinoic acid are actively produced by the intestinal epithelium and play important roles in maintaining the integrity of its barrier function, vital for systemic health.[11] The use of probiotics and suitable Vitamin A supplementation provides a combination of TGF-β and retinoic acid that will support immune tolerance in the immune compromised patient.
=> Une régulation immunitaire efficace est une condition sine qua non pour la physiologie de l’intestin en bonne santé. [12] L’importance des cellules Treg pour contrôler et prévenir des réponses immunitaires aberrantes dirigés vers les antigènes – soi ou non soi – et d’établir la tolérance a déjà été démontré en détails.  [9]

NDLR : Ce qui est reconnu comme « non-soi » est détruit, comme les pathogènes : virus, bactéries, parasites, certaines particules ou molécules « étrangères » (par exemple une greffe d’organe).

=> Une molécule importante dans ce contexte est le TGF-β, abondamment produite dans l’intestin par les bactéries intestinales. TGF-β est un peptide multifonctionnel qui contrôle la prolifération, la différenciation et d’autres fonctions dans plusieurs types de cellules, promus / supportés par des micro-organismes commensaux présents dans le tube digestif. C’est l’un des rôles où les probiotiques adaptés peuvent vraiment ajouter des bienfaits pour la santé, comme certaines souches sont connues pour augmenter le TGF-β d’origine. [10]

=> Étant donné que les cellules T effectrices, responsables de la réponse immunitaire adaptative, peuvent avoir une longue vie – parfois des années, et qu’un développement inapproprié pourrait entrainer une défense immunitaire ou une auto-immunité inadéquate, la formation de cellules régulatrices est un élément puissant de la santé humaine. Et, comme les cellules TH17 habitent principalement dans la muqueuse de l’intestin, c’est une élégante sérendipité que notre choix de nourriture (nutriments) ait un tel effet potentiel sur notre plasticité immunitaire local et systémique.

Vocabulaire : Sérendipité est un anglicisme. La sérendipité est le fait de réaliser une découverte scientifique ou une invention technique de façon inattendue à la suite d'un concours de circonstances fortuit et très souvent dans le cadre d'une recherche concernant un autre sujet.

=> En bref, maintenant : L’accomplissement de la tolérance orale nécessite la biodisponibilité de la vitamine A (acide rétinoïque) en améliorant / favorisant un mécanisme intestinal spécifique relatif à la conversion améliorée de l’acide rétinoïque. Cette conversion, conversion des cellules T en cellules Treg, est TGF-ß-dépendante.

Rappel1, nldr : TGF-β est un peptide multifonctionnel qui contrôle la prolifération, la différenciation et d’autres fonctions dans plusieurs types de cellules, promus / supportés par des micro-organismes commensaux présents dans le tube digestif.

Rappel 2, ndlr : Tregs = lymphocytes T régulateurs.

=> En plus de leur rôle crucial dans le développement, l’acide rétinoïque et TGF-β sont impliqués à presque tous les niveaux de différenciation immunitaire et des fonctions, affectant une immunité passive, tant innée qu’acquise. A la fois l’acide rétinoïque et leTGF-β sont activement produits par l’épithélium intestinal et jouent un rôle important dans le maintien de l’intégrité de sa fonction de barrière, vitale pour la santé systémique. [11] L’utilisation des probiotiques et des suppléments de vitamine A adaptés fournissent une combinaison TGF-β / acide rétinoïque qui soutiendra la tolérance immunitaire chez le patient dont l’immunité est compromise.


Dernière édition par Luc le Lun 31 Oct 2016 - 16:34, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3935
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vitamine A : la clé d’un système immunitaire tolérant ?

Message  Luc le Lun 31 Oct 2016 - 16:23

Vitamin A and Secretory IgA

Vitamin A has been well known for its protective roles against infections. An important part of the protective roles might be through its ability to enhance antibody responses, especially IgA antibody responses in mucosal tissues.[12]

IgA is secreted into the gut lining and provides protection against harmful pathogens. It thus helps maintain a healthy flora. Retinoic acid, derived from vitamin A in the diet, exerts a positive impact on the precursors for IgA-producing plasma cells.

In the intestine, induction and regulation of mucosal immunity takes place primarily in Peyer’s patches, together with other parts of gut-associated lymphoid tissue (GALT) and the gut-draining mesenteric lymph nodes. Every hour of every day your Peyer’s patches, clusters of cells in the lining of the small intestine, are a hotbed of signalling and conversation about the food you’re eating. Their job is to help us share our gut with trillions of bacteria in a reasonably diplomatic manner, so we have friendly handshakes at the dinner table, not food fights and drunken brawls. With adequate vitamin A our gut won’t be chronically inflamed by inappropriate T-cell conversion leading to a myriad of inflammatory diseases.[13]

Our diets have changed dramatically over time, and to try to compensate for what we’ve lost in fresh, farm grown produce and pastured dairy and meat, we’ve fortified our foods. But if people don’t tolerate fortified milk, wheat and cereals—which are common allergens—and if they don’t eat organ meats and are poor converters of carotene, they may well be deficient in vitamin A.[14] The more deficient in retinoic acid they are, the greater their risk of loss of immunological tolerance.

I give these patients a preformed vitamin A supplement of 12,500 units a day. I often find that will calm a patient’s mucosal immune system down so the foods they’re ingesting don’t act as provocateurs. Adequate vitamin A with suitable probiotics and SIgA promotion with Sacharomyces boulardii is the first step in restoring immunological health.
=> Vitamine A et IgA sécrétoire

La vitamine A est bien connue pour son rôle de protection contre les infections. Une place importante au niveau des rôles de protection peut être expliquée grâce à la capacité de la vitamine A à améliorer la réponse via les anticorps, en particulier la réponse IgA dans les tissus de la muqueuse. [12]

=> IgA est sécrétée dans la muqueuse intestinale et protège contre les pathogènes nuisibles. Ainsi, IgA aide à maintenir une flore saine. L’acide rétinoïque, dérivé de la vitamine A issu de l’alimentation, exerce un impact positif sur les précurseurs des cellules sanguines producteurs d’IgA.

=> Dans l’intestin, l’induction et la régulation de l’immunité mucosale se déroule principalement dans les plaques de Peyer, ainsi que d’autres parties du tissu lymphoïde associé au tube digestif (GALT) et les ganglions mésentériques drainant du tube digestif. Chaque heure de chaque jour, vos plaques de Peyer, formant un amas de cellules dans la muqueuse de l’intestin grêle, sont un foyer de signalisation et de conversation relatif à la nourriture que vous ingérez. Leur travail consiste à nous aider à partager l’espace de notre intestin avec des milliers de milliards de bactéries, de manière raisonnablement diplomatique, de sorte que nous ayons des hôtes bienveillants à la table du dîner, pas des combats pour la nourriture et des bagarres d’ivrognes. Avec un niveau adéquat de vitamine A, notre intestin ne sera pas chroniquement enflammé par une conversion inappropriée de lymphocytes conduisant à une multitude de maladies inflammatoires. [13]

=> Notre alimentation a radicalement changé au fil du temps, et pour tenter de compenser ce que nous avons perdu en produits frais, en animaux élevés au pâturage (produits laitiers et viande), nous avons enrichi nos aliments. Mais si les gens ne tolèrent pas lait enrichi, le blé et les céréales –  qui sont des allergènes communs — et s’ils ne mangent pas des abats et s’ils convertissent mal le carotène, et bien, ils peuvent être déficients en vitamine A. [14] Plus vous êtes pauvre en acide rétinoïque, plus élevé est  le risque de perte de la tolérance immunologique.

=> Je donne à ces patients un supplément de vitamine A préformée de 12.500 unités par jour. Je  constate souvent que cela calmera le système immunitaire des muqueuses du patient de sorte que les aliments qu’il ingére n’agissent pas comme éléments perturbateurs / déclencheurs. Un niveau adéquat de vitamine A avec des probiotiques adaptés et la promotion des SIgA avec des probiotiques Sacharomyces boulardii sont la première étape pour restaurer la santé immunitaire.

Vocabulaire : SIgA = IgA sécrétoire : Les immunoglobulines A sécrétoires sont des molécules anticorps, sécrétées au niveau de la muqueuse intestinale, dans ce cas.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Luc le Lun 31 Oct 2016 - 16:35, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3935
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vitamine A : la clé d’un système immunitaire tolérant ?

Message  Luc le Lun 31 Oct 2016 - 16:23

Carotenoids: Beautiful But Not Sufficient, and Possibly Harmful in Excess

Carotenoids have been called the colors of nature. Over 600 have been identified, and they give vegetables their gorgeous rainbow of hues, from green to orange to red to purple. About fifty can be converted into vitamin A. The major carotenoids in humans are beta-carotene, alpha-carotene, lycopene, lutein, and beta-cryptoxanthin.

However, the conversion of carotenoids to vitamin A is not as efficient or perfect as we’ve been led to believe. They can be difficult to convert, and a recent study from Newcastle University in England found that as many as 50% of women studied were unable to efficiently convert carotenoids into vitamin A—and thus may be retinoic acid deficient.

The lead researcher, Dr. George Lietz, told Science News, “What our research shows is that many women are simply not getting enough of this vital nutrient because their bodies are not able to convert the beta-carotene.”14

Other studies echo Lietz’s. Research reported in the American Journal of Clinical Nutrition in 2000 found no evidence of benefit on vitamin A status from the increased consumption of dark-green or yellow vegetables. Beta-carotene from vegetables provided an estimated vitamin A equivalence of 25 to 1—not the reported 6 to 1 for beta carotene and 12 to 1 for other carotenes. In addition, up to 50% of beta-carotene is highly dependent on fat consumption at the same time, and cooked carotenoids are better absorbed than raw. Poor protein status or zinc deficiency also affects beta-carotene uptake, and its conversion to retinol (vitamin A). [15]

In addition, carotenoids may not always be beneficial. It appears that high doses of beta-carotene under highly oxidative conditions lead to breakdown products that have toxic biological activity. Beta-carotene molecules in vitro can split into carotenoic acids that can lead to toxic cleavage products.
=> Caroténoïdes : Super mais pas suffisant et probablement nocifs en excès

Les caroténoïdes ont été appelés les couleurs de la nature. Plus de 600 ont été identifiés, et ils donnent aux légumes leurs magnifiques teintes arc-en-ciel, du vert à l’orange, du rouge au violet. Une cinquantaine de caroténoïdes peut être converti en vitamine A. Les principaux caroténoïdes chez les humains sont le bêta-carotène, alpha-carotène, lycopène, la lutéine et bêta-cryptoxanthine.

Correction, NDLR : Les seuls carotènes qui peuvent être convertis en rétinol (vitamine A) sont : α-carotène, β-carotène, et β-cryptoxanthine. Et c’est aléatoire. Le lycopène, la zéaxanthine, l’astaxanthine, la lutéine ne peuvent pas être convertis en vitamine A.


“What happens when these eccentric cleavage products accumulate in large amounts?” asks Robert Russell in an article in the American Journal of Clinical Nutrition, adapted from an award-winning lecture. “Do they have biological activity of their own? Could [they] interfere with the action of retinoic acid?
This may, in fact, partially explain the results from 2 carotene intervention trials…These studies showed a higher incidence of lung cancer in smokers who consumed high doses of beta-carotene.” Animal studies exposing ferrets to smoke and beta-carotene supplements showed “severe proliferation of alveolar cells and squamous metaplasia…in the beta-carotene-supplemented, smoke-exposed ferrets.”

In sum, although carotenoids offer a rainbow of important nutrition, they are not necessarily a reliable source of vitamin A.
=> Toutefois, la conversion des caroténoïdes, en vitamine A n'est pas aussi efficace ou parfaite que nous avons été amenés à le croire. Ils peuvent être difficiles à convertir, et une étude récente de l’Université de Newcastle en Angleterre a trouvé que jusqu'à 50 % des femmes étaient incapables de convertir efficacement des caroténoïdes en vitamine A, et peuvent donc être déficientes en acide rétinoïque.

=> Le chercheur principal, le Dr George Lietz, rapporte dans Science News, « Ce que notre recherche montre est que beaucoup de femmes n’obtiennent simplement pas assez de ce nutriment essentiel parce que leurs corps n’est pas en mesure de convertir le bêta-carotène. » 14

=> D’autres études font écho à Lietz. La Recherche, relaté dans l’American Journal of Clinical Nutrition, en 2000, n’a trouvé aucune preuve d’avantage sur le statut en vitamine A dû à l’augmentation de la consommation de légumes vert foncé ou jaunes. Le bêta-carotène issu de légumes fournis une équivalence en vitamine A estimée de 25 à 1 — pas le chiffre publié 6 à 1 pour le bêta-carotène et de 12 à 1 pour les autres carotènes. En outre, jusqu'à 50 % du bêta-carotène est fortement tributaire de la consommation de matières grasses en même temps, et les caroténoïdes cuits sont mieux absorbés que crus. Un déficit de protéines ou un statut pauvre en zinc affecte également l’absorption du bêta-carotène et sa conversion en rétinol (vitamine A). [15]

=> En outre, les caroténoïdes peuvent ne pas toujours être bénéfiques. Il semble que des doses élevées de bêta-carotène dans des conditions très oxydatives conduisent à des produits de dégradation qui ont une activité biologique toxique. Les molécules bêta-carotène in vitro peuvent se diviser en acides caroténoïques qui peuvent conduire à des produits toxiques.

=> « Que se passe-t-il lorsque ces produits de clivage bizarres s’accumulent en grande quantité ? », demande Robert Russell dans un article paru dans l’American Journal of Clinical Nutrition, tiré d’une conférence primée (award-winning lecture). « Ils ont une activité biologique qui leur est propre ? [Ils] pourraient gêner l’action de l’acide rétinoïque ?

=> Cela pourrait, en effet, expliquer en partie les résultats de 2 études d’intervention avec des carotènes... Ces études ont démontré une incidence accrue du cancer du poumon chez les fumeurs qui consomment de fortes doses de bêta-carotène. » Des études chez l’animal, exposant les furets à la fumée de cigarette et la prise de suppléments de bêta-carotène, a établi « une grave prolifération de cellules alvéolaires et métaplasiques... dans les furets prenant du bêta-carotène, exposés à la fumée. » En somme, bien que les caroténoïdes offrent un arc-en-ciel de nutriments importants, ils ne sont pas nécessairement une source fiable de vitamine A.


Dernière édition par Luc le Lun 31 Oct 2016 - 16:37, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3935
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vitamine A : la clé d’un système immunitaire tolérant ?

Message  Luc le Lun 31 Oct 2016 - 16:24

What about Toxicity?

I believe vitamin A may, in some cases, decrease bone mineral density and increase the risk of fracture—when vitamin D stores are not adequate.[16] The Council for Responsible Nutrition reviewed all the evidence on vitamin A and fracture risk in a 2004 report, and concluded that:

“the overall database remains…conflicted and unresolved…if anything, the preponderance of evidence may have moved away from the suggestion that vitamin A might increase the risk of hip fracture.”

The council considers supplements of 10,000 IU daily of preformed vitamin A (retinol) to be generally safe. They note a long history of safe use of supplements containing up to 10,000 IU daily. Those who regularly consume liver or organ meats may be getting enough from their diet and may exercise more caution about vitamin A supplements.

Our friend, our helper, is vitamin A, a beautiful nutrient, like vitamin D. Both are sophisticated and capable of wonderful things, but having too much or too little of either one interferes with the other’s capacity to be lovely.

Read other articles in Focus by downloading the journal here
=> Qu’en est-il de la toxicité ?

Je crois que la vitamine A peut, dans certains cas, diminuer la densité minérale osseuse et augmenter le risque de fracture — quand les stocks de vitamine D ne sont pas suffisants. [16]  Le Council for Responsible Nutrition a examiné toute les preuves sur la vitamine A et le risque de fracture dans un rapport de 2004 et a conclu que :

« Les données de base globales restent... en contradiction et en suspens... À tout le moins, la prépondérance de la preuve peut s’être éloignée de la suggestion que la vitamine A pourrait augmenter le risque de fracture de la hanche. »

Décodage NDLR : Les données sont en contradiction et on ne peut plus tirer une conclusion claire. Le risque de fracture de la hanche n’est pas établi.

=> Le « Conseil » considère que les suppléments de 10 000 UI par jour de vitamine A (rétinol) préformée sont généralement sans danger. Les membres du Conseil notent une longue histoire d’utilisation sécuritaire des suppléments contenant jusqu'à 10 000 UI de Vitamine A par jour. Ceux qui consomment régulièrement du foie ou des abats peuvent obtenir assez de vitamine A via leur régime alimentaire et devraient alors probablement exercer plus de prudence au niveau des suppléments de vitamine A. Notre ami, notre assistant, c’est la vitamine A, un nutriment fascinant, comme la vitamine D. Les deux sont capables de choses merveilleuses et sophistiquées, mais avoir trop ou trop peu de l’un interfère avec la capacité de l’autre pour bien remplir les tâches qui leur sont dévolues.

Lire d’autres articles dans « Focus » en téléchargeant le journal ici


Dernière édition par Luc le Lun 31 Oct 2016 - 16:38, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3935
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vitamine A : la clé d’un système immunitaire tolérant ?

Message  Luc le Lun 31 Oct 2016 - 16:25

References

[1] Maruotti N, Cantatore FP. Vitamin D and the immune system. J Rheumatol. 2010 Mar;37(3):491-5. Epub 2010 Jan 15. View Abstract

[2] Dong P, Tao Y, Yang Y, & Wang W (2010). Expression of retinoic acid receptors in intestinal mucosa and the effect of vitamin A on mucosal immunity. Nutrition (Burbank, Los Angeles County, Calif.), 26 (7 - 8 ), 740-5 PMID: 19932006

[3] Strober, W. (2008). Vitamin A rewrites the ABCs of oral tolerance Mucosal Immunology, 1 (2), 92-95 DOI: 10.1038/mi.2007.22

[4] Iwata, M., Hirakiyama, A., Eshima, Y., Kagechika, H., Kato, C., & Song, S. (2004). Retinoic Acid Imprints Gut-Homing Specificity on T Cells Immunity, 21 (4), 527-538 DOI: 10.1016/j.immuni.2004.08.011

[5] Acin-Perez R, Hoyos B, Zhao F, Vinogradov V, Fischman DA, Harris RA, Leitges M, Wongsiriroj N, Blaner WS, Manfredi G, Hammerling U. Control of oxidative phosphorylation by vitamin A illuminates a fundamental role in mitochondrial energy homoeostasis. FASEB J. 2010 Feb;24 (2):627-36. Epub 2009 Oct 7. View Abstract

[6] Brandtzaeg P. ‘ABC’ of mucosal immunology. Nestle Nutr Workshop Ser Pediatr Program. 2009;64:23-38; discussion 38-43, 251-7. Epub 2009 Aug 19 View Abstract

[7] Nolting J, Daniel C, Reuter S, Stuelten C, Li P, Sucov H, Kim BG, Letterio JJ, Kretschmer K, Kim HJ, von Boehmer H. Retinoic acid can enhance conversion of naive into regulatory T cells independently of secreted cytokines. J Exp Med. 2009 Sep 28;206(10):2131-9. Epub 2009 Sep 8. View Abstract

[8] Peck A, Mellins ED. Precarious balance: Th17 cells in host defense. Infect Immun. 2010 Jan;78(1):32-8. Epub 2009 Nov 9. Review. View Abstract

[9] A. Izcue, J.L. Coombes and F. Powrie, Regulatory T cells suppress systemic and mucosal immune activation to control intestinal inflammation, Immunol Rev 212 (2006), pp. 256–271 View Abstract

[10] Amit-Romach E, Uni Z, Reifen R. Multistep mechanism of probiotic bacterium, the effect on innate immune system. Mol Nutr Food Res. 2010 Feb;54(2):277-84. View Abstract

[11] Mucida D, Park Y, Cheroutre H. From the diet to the nucleus: vitamin A and TGF-beta join efforts at the mucosal interface of the intestine. Semin Immunol. 2009 Feb;21(1):14-21. Epub 2008 Sep 21. Review. View Abstract

[12] Macpherson AJ, Slack E. The functional interactions of commensal bacteria with intestinal secretory IgA. Curr Opin Gastroenterol. 2007 Nov;23(6):673-8. Review. View Abstract

[13] Kim CH. Roles of retinoic acid in induction of immunity and immune tolerance. Endocr Metab Immune Disord Drug Targets. 2008 Dec;8(4):289-94. Review. View Abstract

[14] Leung WC, Hessel S, Méplan C, Flint J, Oberhauser V, Tourniaire F, Hesketh JE, von Lintig J, Lietz G.Two common single nucleotide polymorphisms in the gene encoding beta-carotene 15,15′-monoxygenase alter beta-carotene metabolism in female volunteers. FASEB J. 2009 Apr;23(4):1041-53. Epub 2008 Dec 22. View Abstract

[15] Roodenburg AJ, Leenen R, van het Hof KH, Weststrate JA, Tijburg LB. Amount of fat in the diet affects bioavailability of lutein esters but not of alpha-carotene, beta-carotene, and vitamin E in humans. Am J Clin Nutr. 2000 May;71(5):1187-93. View Abstract

[16] Caire-Juvera G, Ritenbaugh C, Wactawski-Wende J, Snetselaar LG, Chen Z. Vitamin A and retinol intakes and the risk of fractures among participants of the Women’s Health Initiative Observational Study. Am J Clin Nutr. 2009 Jan;89(1):323-30. Epub 2008 Dec 3. View Abstract

Related Post:

Gut Flora, Probiotics and Vitamins A+D – Do they influence Allergy and Autoimmunity.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3935
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vitamine A : la clé d’un système immunitaire tolérant ?

Message  Mirzoune le Lun 31 Oct 2016 - 20:43

Sympa le "Focus". Du coup je me suis inscrite à le Newsletter.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission avec une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges et bio, beaucoup de cru et la natation qui me fait le plus grand bien. Apparition récente d'une névralgie du trijumeau (conflit vasculonerveux). En attente d'une opération par gamma-knife.
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 2581
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 54
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vitamine A : la clé d’un système immunitaire tolérant ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum