Mirzoune et Ciboulette SGSC
Bienvenue sur Mirzoune et Ciboulette!
Derniers sujets
» Nos plats du jour, janvier 2018
par Luc Hier à 22:17

» Graines germées et pousses
par Pierrette Hier à 20:14

» Reminéralisants naturels: douleurs arthrose, ostéoporose.. etc...
par Celine57 Hier à 19:07

» Jeûne thérapeutique: Journal de suivi
par Luc Hier à 18:17

» Vitamine K2 - Achat - Exemples de produits
par Celine57 Hier à 16:16

» Brioche à l'orange et aux cranberries
par Celine57 Hier à 16:01

» Pain gourmand à la poêle sans gluten et sans lactose
par Celine57 Hier à 13:01

» Smoothie Aloe Vera - banane, régénérateur de vos intestins
par Celine57 Mar 16 Jan 2018 - 20:24

» LA DEPRESSION NERVEUSE et son cortège de conséquences
par Luc Dim 14 Jan 2018 - 18:09

» Effets protecteurs du cholesterol sur les endotoxines
par Luc Dim 14 Jan 2018 - 10:17

» Problème avec une commande
par Mirzoune Sam 13 Jan 2018 - 19:48

» Insérer une photo dans un message
par Mirzoune Sam 13 Jan 2018 - 12:12

» Sentiment, émotion : comment ça fonctionne
par proserpine Sam 13 Jan 2018 - 10:20

» Aide pour une alimentation de type paléo
par Mirzoune Ven 12 Jan 2018 - 22:25

» Le gâteau au chocolat sans gluten de Philippe Etchebest
par Celine57 Ven 12 Jan 2018 - 21:38

» Superfood pour smoothie salade et potage
par Luc Ven 12 Jan 2018 - 19:24

» Auto-séance d'EMDR pour se libérer d'un stress
par proserpine Jeu 11 Jan 2018 - 17:58

» Maquereau cru mariné - recette santé
par Mirzoune Mer 10 Jan 2018 - 17:02

» et si on s’occupait de nos artères ?
par Mirzoune Mar 9 Jan 2018 - 23:33

» Intestins gonflés : questions Sibo and Co
par Mirzoune Mar 9 Jan 2018 - 15:19

» La galerie de belles images
par Mezame Lun 8 Jan 2018 - 22:02

» présentation papazen
par papazen Lun 8 Jan 2018 - 16:16

» Galette "minute" de pois chiche à la nigelle
par Luc Lun 8 Jan 2018 - 15:13

» Des nouvelles de MPJ48
par Pierrette Dim 7 Jan 2018 - 23:10

» L'huile de coco stimule le métabolisme
par Mirzoune Dim 7 Jan 2018 - 21:37

» Pain au riz - Pour tapenade
par Luc Dim 7 Jan 2018 - 9:00

» Collagène
par Mirzoune Sam 6 Jan 2018 - 19:30

» Voeux de Jacques Brel
par Flo Sam 6 Jan 2018 - 15:22

» Une transfuge de l'appart
par Luc Sam 6 Jan 2018 - 9:39

» Antibiotiques candida
par Mirzoune Ven 5 Jan 2018 - 12:35

» Cure de jus et smoothie detox
par Luc Ven 5 Jan 2018 - 11:14

» Le guide complet pour jeûner
par Luc Ven 5 Jan 2018 - 10:22

» Dernières Promos (aller au dernier message)
par Luc Jeu 4 Jan 2018 - 16:28

» Jeûne et sport
par Luc Mer 3 Jan 2018 - 15:23

» La politique de santé actuelle s'appuie-t-elle sur la science ?
par Flo Mar 2 Jan 2018 - 21:27

» Pour que la roue tourne...
par Flo Lun 1 Jan 2018 - 21:46

» Le chat et la creation du monde...
par Mirzoune Lun 1 Jan 2018 - 15:26

» Bon anniversaire Momo
par Mirzoune Lun 1 Jan 2018 - 15:17

» Bonne année à tous!
par Flo Lun 1 Jan 2018 - 10:15

» Gérer l'exercice en fonction de ses pathologies
par proserpine Sam 30 Déc 2017 - 19:16

» Le Grand cactus
par Luc Jeu 28 Déc 2017 - 23:11

» Comprendre la cascade inflammatoire
par Flo Jeu 28 Déc 2017 - 18:25

» Bon anniversaire Chaminette
par Mirzoune Mer 27 Déc 2017 - 11:58

» Bon anniversaire Puppy
par Luc Mer 27 Déc 2017 - 11:39

» Brèves - Nouvelles santé
par Mirzoune Mar 26 Déc 2017 - 19:17

» Pain brioché à la pâte de datte
par Mirzoune Lun 25 Déc 2017 - 13:34

» Joyeuses fêtes
par Mirzoune Lun 25 Déc 2017 - 13:05

» SIBO & pullulation bactérienne
par Luc Sam 23 Déc 2017 - 9:40

» Mouse data links microbiome changes to lupus severity and complications
par Flo Ven 22 Déc 2017 - 17:36

» Biodisponibilité des minéraux en présence d'acide phytique
par Flo Ven 22 Déc 2017 - 16:40

» Présentation - Zenko
par Flo Ven 22 Déc 2017 - 14:50

» Alimentation et psychisme
par Flo Jeu 21 Déc 2017 - 14:50

» Pain au sarrasin & noix
par Mirzoune Mar 19 Déc 2017 - 16:49

» Danse sur glace
par proserpine Dim 17 Déc 2017 - 10:30

» Qu'est-ce que l'équilibre acido-basique?
par Luc Jeu 14 Déc 2017 - 21:00

» Levothyrox
par sumerien Jeu 14 Déc 2017 - 19:13

» Alzheimer et la vitamine B3 forme rare
par Luc Mer 13 Déc 2017 - 15:50

» Votre chat fait pipi partout, essayez Uricystil
par Mirzoune Mer 13 Déc 2017 - 12:46

» Amigo_amigo
par Luc Lun 11 Déc 2017 - 20:12

» Bon anniversaire Infiniment
par Luc Lun 11 Déc 2017 - 13:11

» Jeûne thérapeutique - Concept de l'oxydation des lipides
par Luc Dim 10 Déc 2017 - 15:49

» Bûches de Noël vegan, sans gluten, sans lactose
par Mirzoune Dim 10 Déc 2017 - 12:33

» Bonhomme de pâte & St-Nicolas
par proserpine Jeu 7 Déc 2017 - 8:03

» Perdre du poids sans faire le yoyo
par Luc Dim 3 Déc 2017 - 14:13

» Le jus de grenade fermentée protège – nutrithérapie naturelle et effets de synergie
par Mirzoune Sam 2 Déc 2017 - 17:06

» Iode (anti goitre et fluor/brome...)
par Mirzoune Sam 2 Déc 2017 - 16:52

» Jeu de vilain entre un éléphanteau et une oie
par Luc Ven 1 Déc 2017 - 13:18

» Maladies auto-immunes: traitements conventionnels et complémentaires
par Mirzoune Ven 1 Déc 2017 - 11:11

» Maria Farantouri une voix de contre-alto magnifique...
par Flo Mer 29 Nov 2017 - 12:01

» Présentation Mpj48
par Pierrette Mer 29 Nov 2017 - 10:42

» Une biche s'amuse
par Pierrette Mer 29 Nov 2017 - 10:06

» Présentation John007
par Pierrette Mer 29 Nov 2017 - 9:51

» Biodisponibilité de la curcumine: où trouver la plus assimilable?
par Mirzoune Lun 27 Nov 2017 - 23:33

» Humour noir: Pub suisse
par Luc Lun 27 Nov 2017 - 19:05

» Connaissez-vous le Magnésium glycinate?
par Luc Lun 27 Nov 2017 - 18:19

» Comparatif différentes formes de magnésium
par yoz Lun 27 Nov 2017 - 15:03

» Métabolique et cerveau
par Luc Sam 25 Nov 2017 - 23:15

» Proposition de photo pour un avatar
par Luc Sam 25 Nov 2017 - 21:30

» Bioavailability of curcumin
par Luc Jeu 23 Nov 2017 - 16:10

» Quel magnésium choisir?
par Flo Mer 22 Nov 2017 - 18:05

» Présentation Adveniat
par Mirzoune Mar 21 Nov 2017 - 13:10

» Fibromyalgie et la sulfite connexion
par Mirzoune Lun 20 Nov 2017 - 11:23

» Douleurs musculaires et acide lactique
par Flo Dim 19 Nov 2017 - 21:50

» Bon anniversaire Monik
par Mirzoune Sam 18 Nov 2017 - 14:47

» TRANSMUTATIONS
par Luc Sam 18 Nov 2017 - 9:42

» D. Guyaux: Rémission d'une SEP ou la puissance de l'alimentation crue et d'une vie saine
par Flo Ven 17 Nov 2017 - 9:31

» Quand le musée respire
par Pierrette Mer 15 Nov 2017 - 17:17

» Ni pute, ni soumise? Pas pour Mattel...
par Mirzoune Mer 15 Nov 2017 - 8:38

» Bon anniversaire Lulu
par Pierrette Sam 11 Nov 2017 - 17:27

» Maladie : le rôle de l'alimentation
par Luc Ven 10 Nov 2017 - 12:35

» Foie et déchets cristalloïdes
par sophy Ven 10 Nov 2017 - 10:53

» Un très bon anniversaire Luc
par proserpine Jeu 9 Nov 2017 - 9:41

» Let's Twist Again
par Nell74 Mer 8 Nov 2017 - 13:35

» Enlever les pesticides des fruits et légumes
par sophy Mer 8 Nov 2017 - 12:42

» Tous les usages du chanvre alimentaire
par Nell74 Mar 7 Nov 2017 - 23:33

» Vitamine A contre Alzheimer
par Luc Mar 7 Nov 2017 - 21:03

» vitamine D : zyma D ou...?
par Mirzoune Lun 6 Nov 2017 - 14:36

» Pain SG pois chiche & teff - salé / sucré
par Luc Lun 6 Nov 2017 - 13:06

» Auto-Ostéopathie en vidéo. Absolument génial!
par Mirzoune Lun 6 Nov 2017 - 10:26


Cofacteurs nécessaires à la production d’énergie dans le cycle de Krebs ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cofacteurs nécessaires à la production d’énergie dans le cycle de Krebs ?

Message  Luc le Ven 11 Nov 2016 - 23:43

Micronutriments impliqués dans la chaîne de la production d’énergie 
Pour brûler le glucose en énergie, l’organisme a besoin de cofacteurs afin de faciliter la respiration mitochondriale : Ce sont le magnésium et les vitamines B.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Observez l’importance du magnésium dans la conversion de l’énergie, dans le cycle de Krebs mais également la régénération de la molécule d’ATP. C'est la rupture entre les phosphates et le restant de la molécule qui libère de l'énergie, destinée au travail cellulaire. Cette phase du cycle est l'hydrolyse de l'ATP, et engendre la formation d'une autre molécule, l'ADP ou Adénosine DiPhosphate et un groupement phosphate restant libre.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 

Ensuite, le groupement phosphate et l'Adénosine DiPhosphate se réunissent pour reformer une nouvelle molécule d'ATP, grâce à l'énergie dégagée par le catabolisme : ceci est la phase de phosphorylation. Ce cycle s'effectue à un rythme ahurissant.

Une cellule musculaire au travail renouvelle la totalité de son ATP environ une fois par minutes. Cela représente 10 millions de molécules d'ATP utilisées et régénérées chaque seconde par la cellule. C’est phénoménal !  

Source du graphique 1 : JP Curtay. Nutrithérapie.

Source du graphique 2 : Biologie, Campbell De Boeck Université.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4368
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Synergie

Message  Luc le Ven 11 Nov 2016 - 23:45

Synergie du complexe de vitamines B

Les cofacteurs opèrent souvent en synergie pour permettre la construction et le renouvellement des structures cellulaires et de faire fonctionner les cellules des différents systèmes de notre organisme. Ainsi, la production d’énergie à partir des glucides et des lipides fait intervenir au cours de ses nombreuses étapes, du magnésium, des vitamines B1, B2 et B3 ; et pour une de ses étape clés, la transformation du pyruvate en acétyl coenzyme A, de l’acide pantothénique (B5) et de la biotine (B8) en sus.

La plupart des fonctions, par exemple la réparation des dommages cellulaires ou la défense anti-infectieuse, sont le résultat d’une chaîne d’opérations biochimiques complexes. Or, si une chaîne est ralentie par un manque de nutriments, les étapes qui se trouvent en aval de l’opération se retrouvent affectées / ralenties par manque de substrat / matériau. On peut comparer cette situation au chômage technique par manque de pièces sur une chaîne de montage !

Mais ce n’est pas tout, car un grand nombre d’interventions moléculaires s’effectuent grâce à des récepteurs. Les vitamines A et D, par exemple, une fois transformées / assimilées, agissent sur des récepteurs dont la synthèse et le fonctionnement sont de nouveau modulés par d’autres micronutriments, en particulier le zinc. Ce n’est qu’un exemple.

Toutes les vitamines B, cofacteurs de la production d’énergie avec le magnésium, sont activées sous forme de coenzymes par des phosphorylations. La thiamine devient TPP, la riboflavine FAD ou FMN, la vitamine B3, NADH ou NADPH. Or les phosphorylations des vitamines B, comme celles qui mènent à l’ATP, sont catalysées par le magnésium.

De nombreux transporteurs et récepteurs voient aussi leurs effets modulés par le magnésium. Rappelons que le magnésium joue un rôle clé dans plus de 330 réactions enzymatiques. D’où la constatation fréquente d’une vulnérabilité au stress augmentée (…).

Source : Les dessous de la fatigue. JP Curtay

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4368
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Protéger vos mitochondries

Message  Luc le Ven 11 Nov 2016 - 23:46

“All of the nutritional factors that participate in mitochondrial respiration contribute to maintaining a balance between excessive excitation and protective inhibition. Riboflavin (B2), coenzyme Q10, vitamin K, niacinamide (B3), thiamine (B1), and selenium are the nutrients that most directly relate to mitochondrial energy production.”
Source: Ray PEAT PhD in “[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4368
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Le sucre raffiné est un tueur silencieux !

Message  Luc le Ven 11 Nov 2016 - 23:47

Le sucre raffiné acidifie l’organisme et pompent les nutriments utiles

Le sucre de betterave ou le sucre de canne sont tous les deux dévitalisants car raffinés. Et ne croyez pas que parce que vous avez un peu de mélasse dans le sucre de canne, cela va être moins être nocif. C'est négligeable. Qu'il soit sous forme de cassonade  (blond) ou de sucre candy (brun). Si vous choisissez cette option, c’est vers le rapadura que vous devez vous tournez. Le muscovado est bien aussi mais il ne se conserve pas bien du tout (agglomérat).

Le sucre va donc pomper les minéraux utiles ailleurs, pour être assimiler, notamment la vitamine B 1 et B3, comme déjà précisé.

Lors de la métabolisation, le sucre laisse des résidus qui acidifient l’organisme et l’organisme va devoir compenser avec les réserves de calcium, potassium et surtout magnésium. Le sucre est très acidifiant !!!

Le sucre, ami ou ennemi ? Un facteur d'oxydation ?
Entendons-nous bien : Je ne suis pas en train de vous demander de bannir le sucre, s'il est associé à d'autres oligo-éléments qui facilitent son assimilation, si votre régime est équilibré au niveau de la répartition des glucides, lipides et protéines. Les nutritionnistes estiment la fourchette des glucides correcte entre 40 et 55 % du total des calories. Nous pourrions sûrement faire avec beaucoup moins si nous consommions de bonnes sources de lipides, protégées de l'oxydation, si nous carburions mieux, sans coup de mou …

Le problème vient surtout des excès et particulièrement chez les personnes qui en font la base de leur repas : des spaghetti sauce tomate où l'on cherche en vain les légumes, du pain recouvert de confiture ou de pâte à tartinée, du riz au lait (végétal ou non) comme plat de résistance. Ces plats sont parfois accompagnés d'une chipolata ou d'une farce de viande, plus pour décorer et / ou apporter un petit goût varié que pour la qualité des protéines nécessaires… Ou alors, quand il y une source de protéine appropriée au menu, elle est dénaturée par la cuisson prolongée ou excessive … Mais là, je m'égare Wink
Et le fait de substituer de la farine de riz, des nouilles au sarrasin ou un cake à base de farine de légumineuse ou autre pseudo-céréale, à la place de la farine de blé, n'y changera pas grand-chose au niveau des glucides, car le déséquilibre est beaucoup trop prononcé. Chez certaines personnes elles ont même du mal à varier les menus lorsqu'il faut modifier le type d'alimentation basé sur le blé (pain, pâtes, céréales du petit déj). Le blé est souvent omniprésent dans notre alimentation … Ce sont aussi des sucres cachés ! Le sucre est un tueur silencieux car l’industrie crée des plats destinés à répondre à 3 points critiques de satisfaction. Le sucre, les matières grasses et le sel sont ce qui rend la nourriture irrésistible et agréable. On devient prisonnier, en tout cas chez certains … Le gras associé au sel sature nos récepteurs et trompe le sentiment de satiété. Cela goûte trop bien !


Dernière édition par Luc le Sam 12 Nov 2016 - 8:44, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4368
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cofacteurs nécessaires à la production d’énergie dans le cycle de Krebs ?

Message  Luc le Ven 11 Nov 2016 - 23:49

PROCESSUS VITAUX
Extrait:
« Les sucres peuvent être dégradés pour fournir de l'énergie, mais ils peuvent aussi être combinés en des ensembles complexes, puis fixés sur d'autres molécules (protéines ou lipides). Ils en modifient la fonction, en marquent l'identité ou la destination. Présents sur les membranes des cellules, ils interviennent dans les contacts qui déterminent les interactions et les déplacements cellulaires. Ils existent soit sous forme simple, comme le glucose ou le galactose, soit plus fréquemment sous forme de composés. Ces derniers peuvent comporter 2 éléments, comme le sucrose (sucrose ou saccharose = sucre blanc domestique constitué de glucose et de fructose) et le lactose (le sucre du lait, composé de glucose et de galactose). Ils peuvent également en compter plusieurs dizaines et forment des assemblages linéaires ou branchés. Dans ce dernier cas, leur chimie devient extrêmement complexe, car un petit nombre de molécules peut s'associer dans une variété énorme de combinaisons.

Sucres, glucides, ou carbohydrates désignent indifféremment ce large ensemble de molécules. Pour des structures plus complexes, on préfère parfois le terme de polysaccharides. Leur implication dans les processus vitaux est telle que la plupart des anomalies du métabolisme glucidique engendrent des maladies graves, dont certaines sont fatales, et la plupart incurables.
Les hypoglycémiques croient trouver une échappatoire à leurs maux avec le coup de fouet donné par le café, thé, bonbons, chocolat ou pire tabac et alcool. Les drogues et les boissons alcoolisées leur procurent une forte augmentation de la glycémie suivie d'une sensation d'excitation mentale et de forme physique. Hélas, malgré un effet de stimulation momentanée, ces prises contribuent bien souvent à aggraver l'état du malade, il subit une baisse réactive du taux de sucre sanguin empirant hypoglycémie et dépression.
L'hypoglycémie a un retentissement cérébral immédiat générateur de lassitude et de troubles classés comme spasmophiliques. Face à la description de ces états, tout porte à croire que le patient sombre dans une dépression nerveuse et qu'il convient de lui prescrire des tranquillisants ou des antidépresseurs. L’absorption de tels médicaments, la plupart du temps, n'améliorent en rien la situation. Seule, la correction de leur alimentation parviendra à les sortir de "l'enfer du sucre". »


Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Extrait de Nexus Magazine N° 7, mars – avril 2000.

Lire une étiquette
PS: Quand vous lisez la composition d'un produit (fruits en conserve), la quantité de glucides est indiquées de la manière suivante:
Glucides / carbs: 20 g
dont sucre / sugar: 16 g.
Cela signifie que les pêches au sirop "light" contiennent 4 g de "sucre naturel" (glucose et fructose) et 16 g de sucre ajouté, dévitalisé. Si c'était un sirop normal, il y aurait davantage de sucre encore! Pire, cela pourrait être du sirop de glucose-fructose (HCFS). Il faut lire toute l'étiquette. Mais c'est peu probable, ici. C'est souvent du sucre  de canne, dans les produits de "qualité".


Dernière édition par Luc le Sam 12 Nov 2016 - 9:09, édité 2 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4368
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Sucre dévitalisé

Message  Luc le Ven 11 Nov 2016 - 23:50

Le sucre dévitalisé, non pourvu de ces minéraux (donc non associé dans un aliment naturel comme un fruit) pompe des minéraux sur le squelette osseux pour son assimilation, contribue fortement à l'oxydation des cellules, et donc au niveau inflammatoire. La digestion des aliments requiert minéraux et vitamines en quantité appropriée.

Les aliments raffinés, y compris donc ceux à base de riz blanc et les cakes fait-maison à base d'une pseudo-céréale telle que le sarrasin (ce n'est qu'un exemple), n’apportent que des "calories vides" car très appauvries en vitamines et oligo-éléments, nutriments catalyseurs indispensables en particulier à une bonne assimilation. En effet, la digestion fait intervenir des réactions biochimiques qui consomment ces catalyseurs : s’ils ne sont pas présents dans l’aliment, ils seront prélevés dans l’organisme, qui verra ainsi sa réserve s’appauvrir d’autant plus qu’elle n’est pas ou peu renouvelée.
Dans l'optique d'une prévention, dans le combat que vous menez pour retrouver l'homéostasie, le combat contre la stabilisation d'une pathologie inflammatoire, Il est médicalement absurde de manger, sur une base régulière, des aliments raffinés car alors, leurs calories et leurs matériaux nutritionnels se comportent en parasites plutôt qu’en alliés.


*) Comparaison des teneurs en minéraux et oligo-éléments du suc de canne complet, du sucre de canne roux et du sucre blanc :
Minéral (en mg) – canne complet, rapadura – sucre roux, de canne – sucre blanc (% de perte)
Magnésium 80 - 4.5 (94%) – 0 (100 %).
Phosphore 55 - 4 (93 %) – 0.
Fer 11.5 - 3 (74 %) – 0.75 (93 %).
Fluor 5.3 - 3.95 (25 %) – 0.
Cuivre 0.5 - 0.2 (60 %) - 0.
Manganèse 0.35 - 0.2 (43 %) – 0.
Zinc 0.3 - 0.12 (60 %) – 0.


*) Liens intéressants:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
=> Limiter la consommation de sucre – Pourquoi ? Par Anonyme12, alias Nestor345, une vielle connaissance Wink

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Luc le Sam 12 Nov 2016 - 9:15, édité 3 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4368
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

L'équilibra acido-basique - Christopher Vasey

Message  Luc le Ven 11 Nov 2016 - 23:53

Voici 4 petites vidéo. Ne pas prendre tout à la lettre : Ce n'est pas LA nouvelle bible Wink

Vidéo 1 : 6' [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

 



Vidéo 2 : 6'25





Vidéo 3 : 6'14





Vidéo 4 : 8'11 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Comment se soigner au niveau du terrain?
Modifier la répartition des aliments : 2/3 alcalins, ¾ de l'assiette en volume.
Prise de compléments basiques en cas d'acidification marquée, avec un dosage approprié suivant le pH urinaire.
Aider les reins à éliminer.
S'oxygéner afin de faciliter l'évacuation des acides faibles (acides dominants).



_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4368
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Mesure du pH

Message  Luc le Ven 11 Nov 2016 - 23:59

Ph urine
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Évaluez l'acidité ou l'alcalinité de votre corps
La meilleure façon est de tester le pH de votre urine.
C'est très facile à faire. Il vous suffit de vous procurer des bandelettes de papier pH que vous humidifierez avec votre urine.
La bandelette se colorera immédiatement. Chaque couleur correspond à un pH.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 

La première urine que vous excrétez quand vous vous réveillez ou pendant la nuit peut avoir un pH 5 ou même plus bas. Quand nous dormons notre corps se débarrasse de son acidité.
Mais dans la matinée et pendant la journée notre urine doit avoir un pH compris entre 7 et 7.5. Cela signifie que le corps fonctionne dans une tranche de pH saine.


Si votre urine se situe entre 6.5 et 7, le corps corrigera la situation assez facilement. En-dessous, je modifierais mon approche (équilibre des menus) ou je prendrais un supplément (si régime cétogène, avec insuffisance de légumes). Bien veillez alors à la vitamine K2 si vous prenez un complexe alcalinisant (K Mg et Ca : 200 – 250 mg) (Ixeabase de Nutrieal.com ou Alkaline Formula de SuperSmart.com). Sinon, ce supplément ira encrasser vos artères et / ou vos articulations ... La vitamine K2 agit comme une clé (co-facteur).
Il est aussi possible d'avoir une urine acide après un exercice physique intense (pendant l'effort notre corps produit des quantités importantes d'acide lactique), ou après être resté longtemps dans une pièce peu aérée. Une promenade à l'extérieur ramène notre urine à un pH normal. Ce point est souvent négligé !
Tandis que nous marchons en plein air, notre corps brûle certains acides et les excrète via nos poumons.


Lien intéressant : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]   Christopher Vasey – Interprétation du pH urinaire
PS :
La mesure du pH urinaire (généralement effectué à la 2ème urine du matin) n’est pas la garantie absolue qu’il n’y a pas déminéralisation
. Un individu qui métabolise mal les acides fruitariens peut avoir un pH alcalin car l'organisme compense pour rétablir l'équilibre, en prélevant des minéraux sur le squelette (système tampon).

PS Vous pouvez acheter des bandelettes en pharmacie ou sur le site Nutergia (+/ 14€ pour 100 x, frais de port gratuits au-delà de 60 €, je crois, avec notice explicative).
Il faut relever systématiquement les valeurs du pH urinaire trois fois dans la journée, pendant plusieurs jours, et les marquer sur une feuille.
Cette feuille permet de noter chaque jour les valeurs du pH urinaire:
- le matin, pour la deuxième urine du matin.
- avant le repas de midi
- et avant le repas du soir


Dans ce but, vous urinez dans un récipient propre (genre pyrex) (qui sera rincé et essuyé après chaque utilisation). Tremper une languette de papier réactif dans l'urine fraîchement émise, et lire immédiatement le pH en comparant la couleur que prend le papier à l'échelle colorimétrique chiffrée fournie, se trouvant généralement sur la boîte.

Cela permettra d'établir les valeurs du pH urinaire au cours de la journée, sur plusieurs jours. On ne tiendra pas compte des cas isolés (écrêtage de 10 % des côtes les plus extrêmes, à la baisse et à la hausse).

Lien pour achat de bandelettes
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4368
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cofacteurs nécessaires à la production d’énergie dans le cycle de Krebs ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum