Mirzoune et Ciboulette SGSC
Bienvenue sur Mirzoune et Ciboulette!
Derniers sujets
» Amigo_amigo
par Luc Hier à 20:12

» Bon anniversaire Infiniment
par Luc Hier à 13:11

» Mouse data links microbiome changes to lupus severity and complications
par Luc Dim 10 Déc 2017 - 20:16

» Jeûne thérapeutique - Concept de l'oxydation des lipides
par Luc Dim 10 Déc 2017 - 15:49

» Bûches de Noël vegan, sans gluten, sans lactose
par Mirzoune Dim 10 Déc 2017 - 12:33

» Bonhomme de pâte & St-Nicolas
par proserpine Jeu 7 Déc 2017 - 8:03

» Présentation Mpj48
par Mirzoune Mar 5 Déc 2017 - 16:40

» Dernières Promos (aller au dernier message)
par Luc Lun 4 Déc 2017 - 23:12

» Perdre du poids sans faire le yoyo
par Luc Dim 3 Déc 2017 - 14:13

» Le jus de grenade fermentée protège – nutrithérapie naturelle et effets de synergie
par Mirzoune Sam 2 Déc 2017 - 17:06

» Iode (anti goitre et fluor/brome...)
par Mirzoune Sam 2 Déc 2017 - 16:52

» Jeu de vilain entre un éléphanteau et une oie
par Luc Ven 1 Déc 2017 - 13:18

» Maladies auto-immunes: traitements conventionnels et complémentaires
par Mirzoune Ven 1 Déc 2017 - 11:11

» Maria Farantouri une voix de contre-alto magnifique...
par Flo Mer 29 Nov 2017 - 12:01

» Une biche s'amuse
par Pierrette Mer 29 Nov 2017 - 10:06

» Présentation John007
par Pierrette Mer 29 Nov 2017 - 9:51

» Biodisponibilité de la curcumine: où trouver la plus assimilable?
par Mirzoune Lun 27 Nov 2017 - 23:33

» Humour noir: Pub suisse
par Luc Lun 27 Nov 2017 - 19:05

» Connaissez-vous le Magnésium glycinate?
par Luc Lun 27 Nov 2017 - 18:19

» Comparatif différentes formes de magnésium
par yoz Lun 27 Nov 2017 - 15:03

» Métabolique et cerveau
par Luc Sam 25 Nov 2017 - 23:15

» Proposition de photo pour un avatar
par Luc Sam 25 Nov 2017 - 21:30

» Bioavailability of curcumin
par Luc Jeu 23 Nov 2017 - 16:10

» LA DEPRESSION NERVEUSE et son cortège de conséquences
par Flo Jeu 23 Nov 2017 - 9:43

» Quel magnésium choisir?
par Flo Mer 22 Nov 2017 - 18:05

» Présentation Adveniat
par Mirzoune Mar 21 Nov 2017 - 13:10

» La politique de santé actuelle s'appuie-t-elle sur la science ?
par Flo Mar 21 Nov 2017 - 10:29

» Fibromyalgie et la sulfite connexion
par Mirzoune Lun 20 Nov 2017 - 11:23

» Douleurs musculaires et acide lactique
par Flo Dim 19 Nov 2017 - 21:50

» Bon anniversaire Monik
par Mirzoune Sam 18 Nov 2017 - 14:47

» TRANSMUTATIONS
par Luc Sam 18 Nov 2017 - 9:42

» D. Guyaux: Rémission d'une SEP ou la puissance de l'alimentation crue et d'une vie saine
par Flo Ven 17 Nov 2017 - 9:31

» Quand le musée respire
par Pierrette Mer 15 Nov 2017 - 17:17

» Ni pute, ni soumise? Pas pour Mattel...
par Mirzoune Mer 15 Nov 2017 - 8:38

» Bon anniversaire Lulu
par Pierrette Sam 11 Nov 2017 - 17:27

» Maladie : le rôle de l'alimentation
par Luc Ven 10 Nov 2017 - 12:35

» Foie et déchets cristalloïdes
par sophy Ven 10 Nov 2017 - 10:53

» Un très bon anniversaire Luc
par proserpine Jeu 9 Nov 2017 - 9:41

» Let's Twist Again
par Nell74 Mer 8 Nov 2017 - 13:35

» Enlever les pesticides des fruits et légumes
par sophy Mer 8 Nov 2017 - 12:42

» Tous les usages du chanvre alimentaire
par Nell74 Mar 7 Nov 2017 - 23:33

» Vitamine A contre Alzheimer
par Luc Mar 7 Nov 2017 - 21:03

» vitamine D : zyma D ou...?
par Mirzoune Lun 6 Nov 2017 - 14:36

» Pain SG pois chiche & teff - salé / sucré
par Luc Lun 6 Nov 2017 - 13:06

» Auto-Ostéopathie en vidéo. Absolument génial!
par Mirzoune Lun 6 Nov 2017 - 10:26

» Vaccination obligatoire et risque acceptable ?
par Luc Dim 5 Nov 2017 - 15:49

» Lait de coco et sarrasin
par Mezame Dim 5 Nov 2017 - 14:03

» Danse sur glace
par proserpine Dim 5 Nov 2017 - 11:26

» Cure de jus et smoothie detox
par Luc Dim 5 Nov 2017 - 10:12

» L’ arthrose n’est pas une maladie d’usure
par sophy Sam 4 Nov 2017 - 23:02

» Graines germées et pousses
par sophy Sam 4 Nov 2017 - 22:30

» Fat for fuel – Dr. Joseph Mercola
par Luc Sam 4 Nov 2017 - 11:17

» Choisir un thé, ou une tisane, sans plomb ni pesticide
par sophy Ven 3 Nov 2017 - 19:58

» cake gingembre amande et cacao nibs
par Luc Mer 1 Nov 2017 - 22:58

» Bon anniversaire Pierrette
par sophy Mer 1 Nov 2017 - 21:31

» Salix alba - Populus nigra - Filipendula ulmaria - Urtica
par Luc Mer 1 Nov 2017 - 11:32

» Les ions négatifs de l'air
par Adveniat Mar 31 Oct 2017 - 20:01

» La quercétine protège contre les effets nocifs des pesticides
par Luc Lun 30 Oct 2017 - 19:21

» Le Tissu Conjonctif
par Luc Lun 30 Oct 2017 - 11:25

» Le Colon et les Acides Gras
par Mirzoune Lun 30 Oct 2017 - 11:06

» Complément proteiné
par Mirzoune Sam 28 Oct 2017 - 20:26

» Équilibre Sodium et Potassium – Compensation par l’organisme
par Mirzoune Sam 28 Oct 2017 - 15:09

» dentifrice liquide aux HE.
par Luc Sam 28 Oct 2017 - 0:13

» Synergie HE. et antibio .?
par Adveniat Jeu 26 Oct 2017 - 20:35

» Fruits oléagineux
par Adveniat Jeu 26 Oct 2017 - 11:21

» Congestion nasale et allergie
par Luc Mer 25 Oct 2017 - 18:50

» Protéger le foie
par Mirzoune Mar 24 Oct 2017 - 16:12

» Biodisponibilité des minéraux en présence d'acide phytique
par Adveniat Mar 24 Oct 2017 - 15:20

» Thérapie du colon: Nettoyage
par Mirzoune Mar 24 Oct 2017 - 10:45

» Le Candida Albicans
par Adveniat Lun 23 Oct 2017 - 9:46

» Les facteurs déclenchants supposés de la fibromyalgie
par Luc Dim 22 Oct 2017 - 21:36

» Noix de macadamia
par Adveniat Sam 21 Oct 2017 - 16:35

» céréales et légumineuses
par Mirzoune Sam 21 Oct 2017 - 16:05

» Briquettes moelleuses au curcuma SGSC
par Luc Sam 21 Oct 2017 - 15:36

» Mettre un avatar
par Mirzoune Ven 20 Oct 2017 - 17:09

» Conséquences du déficit magnésien sur les transports cellulaires. JP Curtay
par Adveniat Ven 20 Oct 2017 - 10:38

» Présentation Marie-Pierre
par sophy Jeu 19 Oct 2017 - 21:33

» Présentation Sophy
par sophy Jeu 19 Oct 2017 - 21:30

» Bandes kinesio taping pour douleurs tendino-musculaires
par Mirzoune Jeu 19 Oct 2017 - 18:35

» Méthodes pour s'endormir en moins d'une minute
par Nell74 Mer 18 Oct 2017 - 12:02

» Graines de chanvre décortiquées, 22€ le Kg. Qui dit mieux?
par Mirzoune Mar 17 Oct 2017 - 21:36

» ALA: acide alpha-lipoïque et chélation
par Mirzoune Lun 16 Oct 2017 - 11:13

» Antibiotiques candida
par sossophiphie Dim 15 Oct 2017 - 20:23

» Candidose – Comprendre le déséquilibre du microbiote
par Luc Dim 15 Oct 2017 - 11:11

» Présentation Sophie
par sossophiphie Dim 15 Oct 2017 - 5:05

» Asthme: Méthode Buteyko – Lierre (teinture mère) - Vitamines
par Mirzoune Sam 14 Oct 2017 - 15:24

» Vitamine K2 - Achat - Exemples de produits
par proserpine Ven 13 Oct 2017 - 17:21

» OXYGENATION Quelques éléments
par Luc Jeu 12 Oct 2017 - 12:34

» Présentation Mezame
par Mezame Mar 10 Oct 2017 - 22:00

» Qu'est-ce que l'équilibre acido-basique?
par Mirzoune Mar 10 Oct 2017 - 18:50

» Avatars pour Halloween
par Mirzoune Mar 10 Oct 2017 - 16:54

» Suivi alimentation low-carbs
par Mirzoune Mar 10 Oct 2017 - 16:50

» Levothyrox
par Nell74 Lun 9 Oct 2017 - 17:38

» Gifs de bienvenue
par Mirzoune Mer 4 Oct 2017 - 8:53

» Présentation Bredan
par Mirzoune Mer 4 Oct 2017 - 8:45

» Chronimed, vous connaissez?
par Mirzoune Lun 2 Oct 2017 - 18:38

» Protection contre les pesticides
par Luc Dim 1 Oct 2017 - 21:56

» Le psyllium aide le microbiote
par Luc Sam 30 Sep 2017 - 9:34

» Certains Baumes à lèvres sont à éviter
par Luc Mer 27 Sep 2017 - 11:17


La cétose comme alternative à la mauvaise assimilation du glucose et aux maladies que cette dernière déclenche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La cétose comme alternative à la mauvaise assimilation du glucose et aux maladies que cette dernière déclenche

Message  Flo le Dim 18 Déc 2016 - 11:16

Après pas mal d'itérations sur les aliments, je pratique la diète cétogène la plupart du temps, m'autorisant de faibles  écarts qui ne perturberont pas le processus de fabrication des corps cétoniques.
La fréquence est de 2 à 3 fois par semaine, au delà le passage entre les 2 systèmes glucose/cétone est désagréable.

Luc et mirzoune ont déjà écrits tout celà dans différents post.

Cet article a le mérite de la synthése, il va également donner donner un coup projecteur à Pierrette sur son questionnement à propos de la diète cétogène.

Il est issu du blog Votre santé par la nature
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Mauvaise assimilation du glucose
Publié le 18 décembre 2016 par boisvert 


"Un voyage de mille lieues commence toujours par un premier pas" Lao Tseu


Lorsqu'une personne en bonne santé prend une alimentation riche en glucides, le cerveau, comme toutes les cellules, utilise ce glucose pratiquement à 100% comme carburant.


Le problème arrive lorsqu'avec l'âge, ces cellules ont des difficultés à assimiler le glucose. Et les scientifiques se sont rendu compte que ce phénomène était présent dans de nombreuses maladies dites de civilisation, comme par exemple la maladie d'Alzheimer, la maladie de Parkinson, la sclérose en plaques, les cas de démence, la maladie bipolaire, les différents diabètes, l'épilepsie, la maladie de Huntington, l'autisme, la schizophrénie.


On retrouve ce phénomène en particulier dans la maladie d'Alzheimer. Et, sans apport d'un autre carburant, les cellules cérébrales de ces malades sont sous-alimentées, dégénèrent et finissent par mourir.
Au début de cette maladie, certaines cellules cérébrales sont en mesure d'assimiler le glucose et d'autres ne le peuvent plus. Donc, apparition de troubles cognitifs et physiques. Petit à petit, c'est l'ensemble des cellules qui sont sous-alimentées et la maladie peut être décelée.


Concernant la maladie d'Alzheimer, la maladie qui a été l'objet de plus nombreuses études, le cerveau est affecté par l'insulinodéficience et l'insulinorésistance. Ce que les scientifiques appellent le diabète du cerveau. L'insuline est, en effet, nécessaire pour que le glucose pénètre dans les cellules. L'ATP est la dernière molécule d'énergie nécessaire aux cellules pour remplir leurs fonctions. Si le glucose ne peut pénétrer dans la cellule, celle-ci ne pourra pas remplir normalement ses fonctions et risque au final de mourir, à moins qu'un carburant alternatif ne soit fourni.


Cette insulinorésistance entrainant la maladie d'Alzheimer a été appelée "diabète de type 3", ce qui est en fait, un problème d'énergie dans le cerveau. Lorsque la production ou l'assimilation de l'insuline sont déficientes, ce sont les usines de production d'énergie, nos mitochondries, qui le sont aussi. L'ATP, ou adénosine triphosphate, n'est plus produite ou très mal. En fait, ce ne sont pas nos cellules , ni nos mitochondries qui sont à l'origine de ce mal, mais bien l'insuline, c'est pour cela qu'on nomme cette maladie, diabète de type 3.


Comprenez bien ce mécanisme, vous mangez des glucides, qui provoquent une sécrétion d'insuline, qui va favoriser l'introduction de ce carburant dans la cellule et nos mitochondries vont produire l'ATP, la boucle est bouclée. Sauf que pour la plupart d'entre nous, cette sécrétion d'insuline n'est pas aussi systématique, la preuve c'est que dans les maladies déjà citées, il y a insulinodéficience.


Les porteurs du gène ApoE4 ont un facteur prédisposant à tous ces phénomènes et donc à la maladie d'Alzheimer. Mais le problème de pénétration du glucose dans le cerveau dépasse ceux de l'insulinorésistance et de l'insulinodéficience. En 1994, des chercheurs ont montré que, dans la maladie d'Alzheimer, deux transporteurs essentiels de glucose sont également déficients, le GLUT-1 et le GLUT-3. Ajouté à cela que l'on sait aussi qu'il y a un déficit en pyruvate déshydrogénase, une enzyme qui convertit le glucose en ATP. Pour toutes ces raisons, il est fondamental de trouver un autre carburant aux cellules cérébrales.


Vous l'avez compris, je suppose, comme Zorro qui arrive, voilà les CETONES, ce carburant fabuleux, que votre corps sait fabriquer. En effet, s'il n'y avait eu les cétones, nous ne serions tout simplement plus là. Les famines étaient nombreuses chez nos ancêtres et les repas jamais assurés. Les cétones étaient en quelque sorte la source principale d'énergie dans ces temps difficiles. Nos ancêtres étaient constamment en cétose car trouver des glucides à cette époque, et plus particulièrement en hiver, ne devait pas toujours être facile. Nos gènes portent l'empreinte de ces temps anciens, nous sommes programmés pour résister à la famine, ou, en tous cas, au manque de glucose,  il n'y a qu'à demander et l'organisme vous produit des cétones que toutes nos cellules vont joyeusement reconnaître et utiliser, et même certaines d'entre elles vont pouvoir revivre. Donc pour produire des cétones, jeûne, jeûne intermittent, restriction alimentaire ou restriction glucidique et le tour est joué.


L'huile de noix de coco est également un bon fournisseur de cétones. Les triglycérides à chaîne moyenne de l'huile de noix de coco sont utilisés abondamment dans le traitement de toutes ces maladies et en particulier dans le traitement de la maladie d'Alzheimer. Elle est tellement efficace que les scientifiques ont isolé ces TCM pour produire une "Huile TCM".


Vous avez aussi certains aliments qui fournissent des TCM, mais en moins grande quantité comme par exemple :
Pour 15gr (3 cuillérées à soupe) :
Huile de coco : 8,3
Beurre de vache : 1,6
Fromage de chèvre : 2,0
Féta : 1,4
Crème épaisse :1,3
Mozzarella : O,78
A noter que les huiles courantes, olive, colza, noix, de poisson, de lin, d'arachide, de tournesol, ne contiennent pas du tout de TCM.
 
Fernand Joubert
 
A lire : Le pouvoir thérapeutique du régime cétogène et de l'huile de noix de coco de Mary T. NEWPORT - Ed. Josette LYON


Dernière édition par Flo le Ven 23 Déc 2016 - 18:31, édité 3 fois

_________________
Les préjugés, les habitudes et l'ignorance concernant l'alimentation, sont si grands, que la diététique pourrait être appelée "le chaînon manquant de l'esprit humain" Arnold EHRET
avatar
Flo
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 1069
Date d'inscription : 20/10/2015
Age : 51
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cétose comme alternative à la mauvaise assimilation du glucose et aux maladies que cette dernière déclenche

Message  Pierrette le Dim 18 Déc 2016 - 12:37

Bonjour Puppy Very Happy 

As-tu pensé aux oléagineux? Pour moi l'amande est reine en la matière, mais pistaches, noix diverses et toute cette famille sont des alliés de taille dans cette problématique, des super copines quoi! jocolor 

En tout cas ton corps semble réagir très vite et très fort quand il n'aime pas ce que tu lui donnes comme "carburant", c'est une sacrée chance! Même si ça peut être déroutant parfois, voire te faire râler, il est très lucide ce corps, ce n'est pas un "taiseux", il exprime largement ses ressentis.. bravo!
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
Quand on est mal ou malade, rester seul(e) est la pire des solutions.
Ici on peut parler, chercher, comprendre, râler ou rigoler.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Pierrette
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 505
Date d'inscription : 04/10/2015
Age : 63
Localisation : en Brenne

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cétose comme alternative à la mauvaise assimilation du glucose et aux maladies que cette dernière déclenche

Message  Pierrette le Dim 18 Déc 2016 - 12:41

oups... il est passé où le message de Puppy? Il a été déplacé????? ou est-ce moi qui bug?????

Shocked Shocked Shocked

_________________
Quand on est mal ou malade, rester seul(e) est la pire des solutions.
Ici on peut parler, chercher, comprendre, râler ou rigoler.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Pierrette
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 505
Date d'inscription : 04/10/2015
Age : 63
Localisation : en Brenne

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cétose comme alternative à la mauvaise assimilation du glucose et aux maladies que cette dernière déclenche

Message  Pierrette le Dim 18 Déc 2016 - 12:49

Merci Flo Wink

_________________
Quand on est mal ou malade, rester seul(e) est la pire des solutions.
Ici on peut parler, chercher, comprendre, râler ou rigoler.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Pierrette
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 505
Date d'inscription : 04/10/2015
Age : 63
Localisation : en Brenne

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cétose comme alternative à la mauvaise assimilation du glucose et aux maladies que cette dernière déclenche

Message  Puppy31 le Dim 18 Déc 2016 - 12:49

Coucou Pierrette, oui il réagit super vite et oui tu as raison c'est une chance. Je pense qu'il est sur la bonne voie. Mais je cherche à comprendre le process de gestion des glucides qui semble bien défaillant. Les huiles essentielles et L'insulino résistance, quelqu'un connaît ?

_________________
De Retour d'un long voyage au pays du burn out [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] 
Optimiste, je ne lâche rien pour aller mieux
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Puppy31
Déjà contaminé
Déjà contaminé

Messages : 39
Date d'inscription : 19/11/2016
Age : 50
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cétose comme alternative à la mauvaise assimilation du glucose et aux maladies que cette dernière déclenche

Message  Luc le Dim 18 Déc 2016 - 23:58

Puppy31 a écrit: je cherche à comprendre le process de gestion des glucides qui semble bien défaillant. Les huiles essentielles et L'insulino résistance, quelqu'un connaît ?
Pour comprendre la gestion de la glycémie, je conseille le livre de Jacques Médart.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4189
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cétose comme alternative à la mauvaise assimilation du glucose et aux maladies que cette dernière déclenche

Message  Luc le Lun 19 Déc 2016 - 0:05

Résumé
Je  résume un chapitre du livre de Gabriel Cousens "Guérir le diabète en 21 jours"

Préambule: Ce qui suit s'adresse aux personnes qui sont "concernées" par le diabète, que ce soit les diabétiques de type 2 ou  les prédiabétiques (HbA1c >5.9), ou les personnes qui ont un ascendant en ligne direct diabétique (père ou mère).

 

- les acides gras trans et les graisses animales saturées cuites perturbent les récepteurs des cellules, au-delà d'un certain seuil. Les glucides ne sont plus alors métabolisés correctement.

- La nature des lipides est bien plus importante que leur quantité, bien que les deux soient essentiels.

- Privilégiez les acides gras crus (non cuits), de préférence via les aliments.

- L'ingestion de protéines entraîne une sécrétion d'insuline. Il faut donc tenir compte de ce facteur, associé au calcul de la charge glycémique.

- Un régime comprenant  15 à 20 % de graisses non cuites, en fonction de la constitution de la personne, paraît approprié.

L'apport d'oméga-3 favorise la fluidité des membranes et accroît le nombre de récepteurs insuliniques et donc l'activité de l'insuline.

Le méta­bolisme des acides gras polyinsaturés tient très probablement un rôle dans le diabète de type 2. il y a donc lieu de se soucier de l'apport des cofacteurs enzymatiques, notamment le zinc et le magnésium.
                                                                              x
Contrairement à ce que la communauté médicale affirme le diabète est réversible.
Voici la synthèse d'un chapitre du livre de Gabriel Cousens, "Guérir le diabète en 21 jours".
Je vais mettre en évidence quelques points clés, avec un déchiffrage partial. Entendez par là que les faits sont établis, démontrés par plusieurs études, mais que l'interprétation est ouverte. Je ne prétends pas détenir LA vérité.
J'ai fait une lecture critique. Comprenez que je ne prends pas pour argent comptant ce que Gabriel Cousens avance, si ce n'est pas étayé et croisé. Cousens est végétalien Wink
Vous trouverez le texte orignal, ainsi que les sources ci-dessous.


Le Dr Neal Barnard, dans "Program for Reversing Diabetes", affirment que la malbouffe, les acides gras trans et les graisses animales saturées cuites tendent à bloquer et à désorganiser les membranes cellulaires en perturbant les récepteurs de l'insuline dans les cellules.
Il a théorisé qu'un régime pauvre en graisses activait la capacité naturelle de l'organisme d'ouvrir les récepteurs de l'insuline dans les cellules pour permettre au glucose d'entrer.
NB1: Un régime pauvre en graisse signifie de l'ordre de 15 à 20 % selon la physiologie de l'individu (embonpoint).
NB2: 99 personnes ont suivi un régime pauvre en graisses, sans produits d'origine animale et sans limiter les glucides complexes, pendant 22 semaines.
Ce régime végétalien a été trois fois plus efficace que le régime préconisé par l'ADA, autorité de référence pour le diabète aux USA,  réduisant l'hémoglobine glyquée (HbA1c) de 1,2 point de pourcentage. Il faut savoir qu'une baisse d'un point de l'HbA1c avec un diabète de type 2 réduit le risque de complications aux reins ou aux yeux de 37 %!


Les personnes génétiquement prédisposées  ont souvent un excès de graisses, appelées lipides intra-myocellulaires.
Ces graisses en excès commencent à bloquer le fonctionnement de l'insuline.
La graisse s'accumule jusqu'à une certaine limite et a tendance à interférer avec le processus de signalement intracellulaire de l'insuline. La mitochondrie, qui brûle les graisses et produit de l'énergie pour les cellules, est alors incapable de continuer à métaboliser les graisses accumulées.
L'étude de Petersen, K F, et al., dans « Impaired Mitochondrial Activity in the Insulin-Resistant Offspring of Patients with Type 2 Diabetes », New England J Med, 2004, a montré que limiter la consommation de graisses permettait d'inverser la tendance à l'aggravation de l'insulinorésistance. Les recherches montrent aussi que les diabétiques de type 2 semblent avoir bien trop de graisses dans leurs cellules, et une quantité de mitochondries inférieure à la normale. En d'autres termes, les diabétiques ont trop peu de mitochondrie pour brûler la graisse accumulée.


La graisse interfère avec le fonctionnement normal des cellules, y compris dans leur capacité de répondre correctement au signal intracellulaire de l'insuline. Avec l'accumulation de graisse, le glucose ne peut plus être métabolisé correctement.


Mais tous les acides gras n'ont pas la même action : Nous avons déjà parlé d'un seuil de 15 à 20 % de lipides. A 10 %, dans un régime végétarien, il est difficile d'obtenir le bon rapport global, avec une carence possible en w6.
Suffisamment de w3 et de w9 (olive), un peu de w6, pas trop d'AG saturés est recommandé.
Qu'est-ce qu'un apport modéré d'AG saturés? 7 % semblent ne pas poser un problème.
Cela donnerait donc 12 à 14 g d'AGS  pour un régime de 1500 à 1800 K.
Gabriel Cousens dit : Ce que nous mangeons parle à nos gènes - et une consommation riche en graisses, notamment les graisses animales et les acides gras trans, envoie un message négatif aux gènes, en activant l'insulinorésistance et le processus diabétique.
NB: Notez qu'il rectifie plus loin en précisant que ce sont les graisses cuites qui posent surtout problème. La nature des lipides est bien plus importante que leur quantité, bien que les deux soient essentiels.
NB: La cuisson détruit les enzymes et altère la structure de la graisse. Lorsque vous cuisez ou faites frire les lipides, ils deviennent mauvais pour la santé, surtout les AGE, très sensibles. De plus, l'hydrogénation des graisses les transforme d'une structure « cis- » à une structure « trans- ». La structure subit donc un changement physique.
Image d'un AG trans
Avec ce changement de structure, le système de défense des membranes cellulaires est réduit au minimum, le système immunitaire de la cellule est affaibli et la capacité de la membrane cellulaire à envoyer des signaux à la cellule est compromise. La membrane cellulaire ne peut plus remplir correctement son rôle de cerveau de la cellule.
Les acides gras polyinsaturés exigent aussi un certain équi­libre. Le sens que nous avons donné à différentes sortes de graisses, les cis qui sont transférés en trans, apparaît dans certaines recherches251,252,253 montrant qu'il existe des profils de phospholipide anormaux dans les membranes des graisses cuites, d'importance majeure aussi bien dans le diabète de type 1 que de type 2. L'insuline stimule, et le glucagon inhibe une enzyme particulière, qui influence la disponibilité des graisses polyinsaturées pour l'incorporation dans la membrane. C'est un autre aspect de l'effet de l'insuline sur le métabolisme des graisses et de la façon dont la composition de l'acide gras des lipides de la membrane influence le fonctionnement de l'insuline. Des recherches montrent que l'augmentation de la fluidité de la membrane par une consommation plus im­portante d'acides gras polyinsaturés, notamment d'oméga-3, accroît le nombre de récepteurs insuliniques et donc l'activité de l'insuline.
Les recherches254,255 suggèrent une hyperinsulinémie et une insulinorésistance chez approximativement 75 % des diabétiques de type 2 dans les étapes initiales. Des taux éle­vés d'insuline se manifestent parce que l'insuline ne remplit pas correctement son rôle.256 Par la suite, les cellules bêta, tra­vaillant trop, s'épuisent dans un processus inflammatoire et la production d'insuline diminue. L'incapacité des membranes cellulaires à transformer l'insuline dans le diabète de type 2 n'est pas nécessairement et seulement la conséquence de l'in­fluence du glucagon et de l'insuline, mais, comme nous l'avons déjà souligné auparavant, de concentrations élevées d'insuline qui, à cause de sa nature biphasique, peut désactiver les récep­teurs à des concentrations élevées. Cela suggère aussi, mais il ne s'agit à nouveau que d'une théorie, que le début du diabète de type 2 peut être la conséquence d'anomalies de la mem­brane cellulaire. Une étude, qui comparait 575 diabétiques à 319 personnes normales, a montré un problème d'assimilation des acides gras polyinsaturés dans la membrane cellulaire.257
IL est primordial de comprendre que le diabète de type 2 est associé à un mauvais fonctionnement du métabolisme des graisses.
Les travaux scientifiques ont aussi montré que le rapport oméga-6/oméga-3 n'est pas équilibré dans le diabète de type 2, la part d'oméga-6 étant trop élevée. Ce déséquilibre empire avec une consommation d'environ 13,3 g d'acides gras trans par personne et par jour, comme cela a été documenté aux États-Unis. 258  Des recherches ont montré que des régimes relativement riches en acides gras trans et en graisses saturées, comme on en trouve dans les aliments de chair et les graisses hydrogénées, peuvent énormément influencer l'efficacité insulinique et la réaction au glucose. Lorsque nous augmentons le pourcentage d'acides gras oméga-3 dans le régime, l'insulino-résistance peut être améliorée ou prévenue.259,260,261
Des recherches montrent que lorsqu'on augmente la part d'acides gras polyinsaturés par rapport aux acides gras satu­rés, la fixation d'insuline s'améliore.262 Les rats qui suivent un régime riche en graisses deviennent insulinorésistants. Ce sont les acides gras saturés qui provoquent le plus de dégâts, et l'acide linolénique (LA) qui en provoque le moins.
L'utilisation d'oméga-3 à partir d'huile de graines de lin a normalisé le fonctionnement de l'insuline dans le groupe des acides gras saturés. Les recherches montrent également que plus la quantité d'acides gras saturés est élevée dans la membrane cellulaire, plus l'insulinorésistance est importante.263 ,264
Soupçonner un hyperinsulinisme chez les personnes présentant une obésité abdominale n'est pas superflu (…).
L'épidémie de diabète de type 2 dans ces groupes semble directement liée à l'augmentation spectaculaire du nombre total de calories des glucides raffinés, des graisses totales et du déséquilibre entre oméga-6 et oméga-3.
En résumé, les acides gras trans constituent aussi un pro­blème, tout comme l'augmentation des acides gras oméga-6 par rapport aux oméga-3. Un régime relativement pauvre en graisses et relativement riche en acides gras oméga-3 crus, sans glucides raffinés à haute densité, semble en revanche très utile pour les populations indigènes du monde entier, et pour tout le monde, dans la prévention et la guérison du diabète de type 2.
Réf.  263 ,264
"Long-term effects of omega-3 fatty acids on serum lipids and glycemic control" 1994 : => improvement of 33 % Vs 11%, in serum triglycerides after 6 months. Insulin levels were -2 mIU ml-1 in the n-3 PUFA group.
 


_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4189
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cétose comme alternative à la mauvaise assimilation du glucose et aux maladies que cette dernière déclenche

Message  Mirzoune le Lun 19 Déc 2016 - 23:02

Luc a écrit:
... ce sont les graisses cuites qui posent surtout problème. La nature des lipides est bien plus importante que leur quantité, bien que les deux soient essentiels
... La cuisson détruit les enzymes et altère la structure de la graisse. Lorsque vous cuisez ou faites frire les lipides, ils deviennent mauvais pour la santé...

En résumé, les acides gras trans constituent un pro­blème, tout comme l'augmentation des acides gras oméga-6 par rapport aux oméga-3.

Un régime riche en acides gras oméga-3 crus, sans glucides raffinés à haute densité, semble en revanche très utile pour les populations indigènes du monde entier...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission avec une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges et bio, beaucoup de cru et la natation qui me fait le plus grand bien. Apparition récente d'une névralgie du trijumeau (conflit vasculonerveux). En attente d'une opération par gamma-knife.
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 2785
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 54
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cétose comme alternative à la mauvaise assimilation du glucose et aux maladies que cette dernière déclenche

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum