Mirzoune et Ciboulette SGSC
Bienvenue sur Mirzoune et Ciboulette!
Derniers sujets
» Nos plats du jour, janvier 2018
par Luc Hier à 22:17

» Graines germées et pousses
par Pierrette Hier à 20:14

» Reminéralisants naturels: douleurs arthrose, ostéoporose.. etc...
par Celine57 Hier à 19:07

» Jeûne thérapeutique: Journal de suivi
par Luc Hier à 18:17

» Vitamine K2 - Achat - Exemples de produits
par Celine57 Hier à 16:16

» Brioche à l'orange et aux cranberries
par Celine57 Hier à 16:01

» Pain gourmand à la poêle sans gluten et sans lactose
par Celine57 Hier à 13:01

» Smoothie Aloe Vera - banane, régénérateur de vos intestins
par Celine57 Mar 16 Jan 2018 - 20:24

» LA DEPRESSION NERVEUSE et son cortège de conséquences
par Luc Dim 14 Jan 2018 - 18:09

» Effets protecteurs du cholesterol sur les endotoxines
par Luc Dim 14 Jan 2018 - 10:17

» Problème avec une commande
par Mirzoune Sam 13 Jan 2018 - 19:48

» Insérer une photo dans un message
par Mirzoune Sam 13 Jan 2018 - 12:12

» Sentiment, émotion : comment ça fonctionne
par proserpine Sam 13 Jan 2018 - 10:20

» Aide pour une alimentation de type paléo
par Mirzoune Ven 12 Jan 2018 - 22:25

» Le gâteau au chocolat sans gluten de Philippe Etchebest
par Celine57 Ven 12 Jan 2018 - 21:38

» Superfood pour smoothie salade et potage
par Luc Ven 12 Jan 2018 - 19:24

» Auto-séance d'EMDR pour se libérer d'un stress
par proserpine Jeu 11 Jan 2018 - 17:58

» Maquereau cru mariné - recette santé
par Mirzoune Mer 10 Jan 2018 - 17:02

» et si on s’occupait de nos artères ?
par Mirzoune Mar 9 Jan 2018 - 23:33

» Intestins gonflés : questions Sibo and Co
par Mirzoune Mar 9 Jan 2018 - 15:19

» La galerie de belles images
par Mezame Lun 8 Jan 2018 - 22:02

» présentation papazen
par papazen Lun 8 Jan 2018 - 16:16

» Galette "minute" de pois chiche à la nigelle
par Luc Lun 8 Jan 2018 - 15:13

» Des nouvelles de MPJ48
par Pierrette Dim 7 Jan 2018 - 23:10

» L'huile de coco stimule le métabolisme
par Mirzoune Dim 7 Jan 2018 - 21:37

» Pain au riz - Pour tapenade
par Luc Dim 7 Jan 2018 - 9:00

» Collagène
par Mirzoune Sam 6 Jan 2018 - 19:30

» Voeux de Jacques Brel
par Flo Sam 6 Jan 2018 - 15:22

» Une transfuge de l'appart
par Luc Sam 6 Jan 2018 - 9:39

» Antibiotiques candida
par Mirzoune Ven 5 Jan 2018 - 12:35

» Cure de jus et smoothie detox
par Luc Ven 5 Jan 2018 - 11:14

» Le guide complet pour jeûner
par Luc Ven 5 Jan 2018 - 10:22

» Dernières Promos (aller au dernier message)
par Luc Jeu 4 Jan 2018 - 16:28

» Jeûne et sport
par Luc Mer 3 Jan 2018 - 15:23

» La politique de santé actuelle s'appuie-t-elle sur la science ?
par Flo Mar 2 Jan 2018 - 21:27

» Pour que la roue tourne...
par Flo Lun 1 Jan 2018 - 21:46

» Le chat et la creation du monde...
par Mirzoune Lun 1 Jan 2018 - 15:26

» Bon anniversaire Momo
par Mirzoune Lun 1 Jan 2018 - 15:17

» Bonne année à tous!
par Flo Lun 1 Jan 2018 - 10:15

» Gérer l'exercice en fonction de ses pathologies
par proserpine Sam 30 Déc 2017 - 19:16

» Le Grand cactus
par Luc Jeu 28 Déc 2017 - 23:11

» Comprendre la cascade inflammatoire
par Flo Jeu 28 Déc 2017 - 18:25

» Bon anniversaire Chaminette
par Mirzoune Mer 27 Déc 2017 - 11:58

» Bon anniversaire Puppy
par Luc Mer 27 Déc 2017 - 11:39

» Brèves - Nouvelles santé
par Mirzoune Mar 26 Déc 2017 - 19:17

» Pain brioché à la pâte de datte
par Mirzoune Lun 25 Déc 2017 - 13:34

» Joyeuses fêtes
par Mirzoune Lun 25 Déc 2017 - 13:05

» SIBO & pullulation bactérienne
par Luc Sam 23 Déc 2017 - 9:40

» Mouse data links microbiome changes to lupus severity and complications
par Flo Ven 22 Déc 2017 - 17:36

» Biodisponibilité des minéraux en présence d'acide phytique
par Flo Ven 22 Déc 2017 - 16:40

» Présentation - Zenko
par Flo Ven 22 Déc 2017 - 14:50

» Alimentation et psychisme
par Flo Jeu 21 Déc 2017 - 14:50

» Pain au sarrasin & noix
par Mirzoune Mar 19 Déc 2017 - 16:49

» Danse sur glace
par proserpine Dim 17 Déc 2017 - 10:30

» Qu'est-ce que l'équilibre acido-basique?
par Luc Jeu 14 Déc 2017 - 21:00

» Levothyrox
par sumerien Jeu 14 Déc 2017 - 19:13

» Alzheimer et la vitamine B3 forme rare
par Luc Mer 13 Déc 2017 - 15:50

» Votre chat fait pipi partout, essayez Uricystil
par Mirzoune Mer 13 Déc 2017 - 12:46

» Amigo_amigo
par Luc Lun 11 Déc 2017 - 20:12

» Bon anniversaire Infiniment
par Luc Lun 11 Déc 2017 - 13:11

» Jeûne thérapeutique - Concept de l'oxydation des lipides
par Luc Dim 10 Déc 2017 - 15:49

» Bûches de Noël vegan, sans gluten, sans lactose
par Mirzoune Dim 10 Déc 2017 - 12:33

» Bonhomme de pâte & St-Nicolas
par proserpine Jeu 7 Déc 2017 - 8:03

» Perdre du poids sans faire le yoyo
par Luc Dim 3 Déc 2017 - 14:13

» Le jus de grenade fermentée protège – nutrithérapie naturelle et effets de synergie
par Mirzoune Sam 2 Déc 2017 - 17:06

» Iode (anti goitre et fluor/brome...)
par Mirzoune Sam 2 Déc 2017 - 16:52

» Jeu de vilain entre un éléphanteau et une oie
par Luc Ven 1 Déc 2017 - 13:18

» Maladies auto-immunes: traitements conventionnels et complémentaires
par Mirzoune Ven 1 Déc 2017 - 11:11

» Maria Farantouri une voix de contre-alto magnifique...
par Flo Mer 29 Nov 2017 - 12:01

» Présentation Mpj48
par Pierrette Mer 29 Nov 2017 - 10:42

» Une biche s'amuse
par Pierrette Mer 29 Nov 2017 - 10:06

» Présentation John007
par Pierrette Mer 29 Nov 2017 - 9:51

» Biodisponibilité de la curcumine: où trouver la plus assimilable?
par Mirzoune Lun 27 Nov 2017 - 23:33

» Humour noir: Pub suisse
par Luc Lun 27 Nov 2017 - 19:05

» Connaissez-vous le Magnésium glycinate?
par Luc Lun 27 Nov 2017 - 18:19

» Comparatif différentes formes de magnésium
par yoz Lun 27 Nov 2017 - 15:03

» Métabolique et cerveau
par Luc Sam 25 Nov 2017 - 23:15

» Proposition de photo pour un avatar
par Luc Sam 25 Nov 2017 - 21:30

» Bioavailability of curcumin
par Luc Jeu 23 Nov 2017 - 16:10

» Quel magnésium choisir?
par Flo Mer 22 Nov 2017 - 18:05

» Présentation Adveniat
par Mirzoune Mar 21 Nov 2017 - 13:10

» Fibromyalgie et la sulfite connexion
par Mirzoune Lun 20 Nov 2017 - 11:23

» Douleurs musculaires et acide lactique
par Flo Dim 19 Nov 2017 - 21:50

» Bon anniversaire Monik
par Mirzoune Sam 18 Nov 2017 - 14:47

» TRANSMUTATIONS
par Luc Sam 18 Nov 2017 - 9:42

» D. Guyaux: Rémission d'une SEP ou la puissance de l'alimentation crue et d'une vie saine
par Flo Ven 17 Nov 2017 - 9:31

» Quand le musée respire
par Pierrette Mer 15 Nov 2017 - 17:17

» Ni pute, ni soumise? Pas pour Mattel...
par Mirzoune Mer 15 Nov 2017 - 8:38

» Bon anniversaire Lulu
par Pierrette Sam 11 Nov 2017 - 17:27

» Maladie : le rôle de l'alimentation
par Luc Ven 10 Nov 2017 - 12:35

» Foie et déchets cristalloïdes
par sophy Ven 10 Nov 2017 - 10:53

» Un très bon anniversaire Luc
par proserpine Jeu 9 Nov 2017 - 9:41

» Let's Twist Again
par Nell74 Mer 8 Nov 2017 - 13:35

» Enlever les pesticides des fruits et légumes
par sophy Mer 8 Nov 2017 - 12:42

» Tous les usages du chanvre alimentaire
par Nell74 Mar 7 Nov 2017 - 23:33

» Vitamine A contre Alzheimer
par Luc Mar 7 Nov 2017 - 21:03

» vitamine D : zyma D ou...?
par Mirzoune Lun 6 Nov 2017 - 14:36

» Pain SG pois chiche & teff - salé / sucré
par Luc Lun 6 Nov 2017 - 13:06

» Auto-Ostéopathie en vidéo. Absolument génial!
par Mirzoune Lun 6 Nov 2017 - 10:26


Astaxanthine de bonne qualité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Astaxanthine de bonne qualité

Message  Mirzoune le Mar 20 Déc 2016 - 23:51

Mon époux souffre de vitiligo du visage depuis environ 6 mois. Un premier traitement à la cortisone n'ayant rien donné, le médecin a sorti la grosse artillerie: rayons UVB + Protopic (immunosuppresseur en crème).

Pas le profil à se mettre à Seignalet: Pour lui, la couleur verte est associée aux extra-terrestres plutôt qu'aux légumes! Lol! Rebelle à toute tentative de modifier son alimentation (j'ai fini par laisser tomber et pourtant je suis tenace!). Ne mange "correctement" que lorsqu'il cuisine pour nous deux (il est, paradoxalement, très attentif au respect de mon régime), mais il va se rajouter du pain et finir son repas par un truc qui va bien le caler, genre pâtisserie... Ne pratique (évidemment) aucun sport et ne se déplace qu'en voiture! Lol!
Je disais ça, juste pour que vous ne vous sentiez pas obligés de me dire ce qu'il devrait faire: on le sait tous (lui compris), mais personne n'est arrivé à le convaincre...

Bref, ce soir, on est allé manger une bonne soupe Phô chez un vietnamien dans le 13è. Le patron vient nous voir, se penche sur le front de mon époux et, très cool, lui dit: "vous, problème de peau?"
Là-dessus, il enchaîne en racontant qu'il a eu plein de problèmes de peau aussi (j'ai pas trop compris de quelle nature exactement) mais apparemment, ils étaient associés à un mauvais état général. Il lui a conseillé de l'astaxanthine (et des omega3 pour un effet synergique) qui aurait résolu tous ses problèmes alors que les traitements classiques restaient sans effet.
J'ai espoir que, venant d'un étranger, ces conseils soient pris davantage au sérieux que s'ils venaient de moi (nul n'est prophète en son pays et encore moins dans son couple! Hi! Hi!).

Du coup, je me suis renseignée sur cette fameuse astaxanthine et voici ce que j'ai trouvé: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 
et [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"L'astaxanthine un antioxydant particulièrement puissant: L'astaxanthine appartient à la grande famille des caroténoïdes dont elle possède les puissantes propriétés antioxydantes. L'astaxanthine est fabriquée par plusieurs genres d'algues et de planctons. C'est le pigment rouge qui donne leur couleur aux saumons, aux crevettes et aux flamants roses. La capacité de l'astaxanthine à neutraliser l'oxygène singulet et à éliminer les radicaux libres de l'oxygène ayant éveillé l'intérêt des chercheurs, des études scientifiques de plus en plus nombreuses sont réalisées pour évaluer ses propriétés.

L'astaxanthine dans l'alimentation de l'homme
: L'astaxanthine est naturellement apportée dans l'alimentation de l'homme par des produits de mer comme les krills, les crevettes, les homards, le cabillaud, le maquereau, le saumon ou d'autres poissons rouges. Dans le saumon sauvage, on trouve des concentrations d'astaxanthine jusqu'à 40 mg/kg. Les saumons d'élevage, quant à eux, reçoivent dans leur alimentation des suppléments d'astaxanthine synthétique et sa concentration atteint dans sa chair 5 mg/kg. Un apport quotidien de 4 mg d'astaxanthine correspond à l'absorption de 100 g de saumon sauvage ou de 400 g de saumon d'élevage.

Une activité antioxydante: La molécule d'astaxanthine est très similaire à celle du bêta-carotène, avec cependant quelques différences dans leurs propriétés chimiques et biologiques. Plusieurs études ont comparé l'activité antioxydante de l'astaxanthine avec celle d'autres caroténoïdes. Comme eux, l'astaxanthine est un puissant piégeur de l'oxygène singulet. Une étude a observé que l'astaxanthine neutralisait deux fois plus efficacement l'oxygène singulet que le bêta-carotène (et près de 80 fois plus efficacement que la vitamine E) en solution chimique. Le lycopène, par contre, était 30 % plus efficace que l'astaxanthine. Des résultats similaires ont été observés par des chercheurs travaillant sur un système in vitro de cellules de sang humain traitées avec différents caroténoïdes et ensuite exposées à l'oxygène singulet. Là encore, le lycopène s'est montré le plus efficace, suivi par la zéaxanthine puis le bêta-carotène. L'astaxanthine neutralise également les radicaux libres. Une étude montre ainsi qu'elle prévient 50 fois plus efficacement la peroxydation des acides gras en solution chimique que le bêta-carotène ou la zéaxanthine.
Dans une étude d'une durée de deux semaines, cinq sujets ont reçu 3,6 mg/j d'astaxanthine, cinq autres ont reçu 7,2 mg/j et trois, 14,4 mg/j. Aucun effet secondaire n'a été observé et un effet antioxydant a été constaté sur les LDL sériques, l'oxydation étant progressivement ralentie au fur et à mesure que les doses d'astaxanthine augmentaient.

Astaxanthine et système immunitaire: On a montré que l'astaxanthine diminue chez le rat une enflure induite alors que la vitamine E reste sans effet. Elle aide également à combattre les symptômes de la maladie ulcéreuse liée à Helicobacter pylori. Elle réduit les symptômes de l'inflammation gastrique et est également associée à une modification de la réponse à l'inflammation. On peut penser que les propriétés antioxydantes de l'astaxanthine expliquent son rôle dans l'inflammation. Cependant, d'autres études sont nécessaires pour mieux comprendre son mode spécifique d'action contre l'inflammation.

Un certain nombre d'essais in vitro et in vivo sur des modèles animaux a montré que l'astaxanthine influence significativement la fonction immunitaire. In vitro, l'astaxanthine stimule la production d'anticorps par des cellules de rate de souris stimulées avec des globules rouges de moutons. Cette action s'exerce au moins en partie sur les cellules T et, plus particulièrement, sur les cellules T auxiliaires.
Chez des souris âgées, l'astaxanthine peut partiellement restaurer la réponse immunitaire humorale diminuée. Des études in vitro sur des cellules de sang humain ont démontré que l'astaxanthine stimule la production d'immunoglobuline en réponse à des stimuli dépendant des cellules T.

Astaxanthine et santé de l'œil: De nombreuses données indiquent que certains caroténoïdes peuvent participer à la protection de la rétine contre les dommages oxydatifs. Une étude sur des rats montre que l'astaxanthine atténue efficacement des lésions rétiniennes tout en protégeant les photorécepteurs de la dégénérescence.

Les résultats de cette étude suggèrent que l'astaxanthine pourrait être bénéfique dans la prévention et le traitement des lésions neuronales associées à la dégénérescence maculaire liée à l'âge.
Les photorécepteurs des animaux nourris avec de l'astaxanthine étaient moins endommagés par l'attaque des rayons UV et guérissaient plus rapidement que ceux des rats n'ayant pas reçu d'astaxanthine.

Astaxanthine et cancer: Plusieurs études ont montré, chez des mammifères, une activité anticancéreuse de l'astaxanthine. Ainsi, l'une d'entre elles a mis en évidence, chez des souris, un effet protecteur contre la carcinogenèse de la vessie. Les chercheurs ont nourri deux groupes de souris (respectivement 36 et 33 animaux) avec un carcinogène pendant 22 semaines. Ce carcinogène a ensuite été éliminé de l'alimentation des animaux. Après une semaine d'intervalle, le second groupe de souris a reçu dans son alimentation de l'astaxanthine pendant vingt semaines. L'examen histologique a permis de constater une incidence de 42 % des carcinomes de la vessie dans le groupe non supplémenté et de seulement 18 % dans celui ayant reçu de l'astaxanthine. Dans une seconde étude, les chercheurs ont montré chez des rats que l'astaxanthine pouvait prévenir la carcinogenèse buccale. Ils ont donné à deux groupes d'animaux un carcinogène connu, l'un d'eux recevant en plus de l'astaxanthine. Ils ont constaté une plus faible incidence de différents types de croissances cancéreuses dans la gueule des rats ayant pris de l'astaxanthine que dans celle de ceux n'ayant reçu que le carcinogène. Les chercheurs en ont conclu que l'astaxanthine offrait une protection efficace contre le cancer buccal. L'activité anticancéreuse de l'astaxanthine peut être liée au rôle que jouent les caroténoïdes dans la communication cellulaire au niveau des gap junctions.

Astaxanthine et santé du cœur: Chez l'homme, l'astaxanthine est transportée par les VLDL, les LDL et les HDL. Dans un test in vitro et une étude sur des sujets humains, l'ingestion quotidienne de 3,6 mg d'astaxanthine pendant deux semaines consécutives protégeait le cholestérol-LDL d'une oxydation induite in vitro. Dans une étude sur un modèle animal, une supplémentation en astaxanthine avait pour résultat une augmentation des niveaux sanguins de cholestérol-HDL, la forme de cholestérol sanguin inversement associé aux maladies cardio-vasculaires. L'astaxanthine pourrait ainsi exercer une action bénéfique pour la santé du cœur en modifiant les niveaux de cholestérol-LDL et HDL mais, également, en réduisant l'inflammation supposée être associée au développement des maladies cardio-coronariennes.



Un antioxydant particulièrement efficace contre l'oxygène singulet: Les recherches sur l'astaxanthine naturel ont réussi à prouver que cette molécule possède de puissantes propriétés antioxydantes. Plus précisément, il en ressort que pour bloquer les effets de l’oxygène singulet, un radical libre responsable des effets néfastes des rayonnements UVA, l'astaxanthine est :
- 14,3 fois plus puissant que la vitamine E,
- 20,9 fois plus puissant que l'astaxanthine synthétique,
- 53,7 fois plus puissant que le bêta-carotène,
- 64,9 fois plus puissant que la vitamine C !


Ainsi l'astaxanthine est utile pour :
- Protéger votre peau des agressions extérieures (rayons ultraviolets, pollution...) : préparation à l’exposition au soleil, réduction des rides, taches de vieillesse, lucite,
- Protéger vos yeux : yeux sensibles au soleil, difficultés d’accommodation, fatigue oculaire, prévention de la dégénération maculaire liée à l'âge et de la cataracte,
- Maintenir les capacités de votre cerveau : prévention des maladies neurodégénératives associées au stress oxydatif,
- Protéger votre système cardiovasculaire : péroxydation lipidique, prévention de l’athéromatose,
- Prévenir les cancers : les études conduites chez l’animal ont démontré un effet protecteur contre la carcinogenèse de la vessie et la carcinogenèse buccale,
- Lutter contre les douleurs inflammatoires : arthrite, tendinites...,
- Contribuer au bon fonctionnement de votre appareil digestif : aide aux traitements des infections à Helicobacter pylori, inflammation gastrique, prévention des ulcères,
- Améliorer vos performances sportives et de récupération des efforts physiques : endurance à l’effort, réduction du niveau d’acide lactique, accélération de la combustion des graisses,
- Améliorer la fertilité chez l'homme avec des effets positifs observés sur la fonction spermatique.

L'astaxanthine se présente donc comme un antioxydant polyvalent. Il sera d'ailleurs encore plus efficace en association avec d'autres caroténoïdes tels que la vitamine E ou le bêta-carotène. Mais ce qui semble le plus flagrant et qui est le plus soutenu par les recherches, c’est l'effet protecteur de l'astaxanthine contre les rayons du soleil, ce qui en fait un allié indispensable pour votre peau en cette saison. Bien sûr, vous devez éviter de vous exposer au soleil de façon excessive lorsque ses rayons sont trop agressifs. Mais une supplémentation en astaxanthine permettra de préparer votre peau de l'intérieur pour mieux lutter contre le stress oxydatif lié à l'exposition au soleil. Dans les régions où l'intensité des rayons solaires est particulièrement élevée, l'astaxanthine est utilisé avec des résultats très probants pour limiter le risque de brûlures et pour protéger la peau des UVA, l'une des principales causes du vieillissement et des maladies de la peau.

Concernant la santé de vos yeux, des études ont montré le rôle bénéfique de l'astaxanthine dans la prévention et le traitement de la dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA), la cataracte et la fatigue oculaire. L’œil est l'organe le plus exposé à l'air et aux rayons ultraviolets. L'astaxanthine agit contre les effets destructeurs des radicaux libres auxquels les yeux sont confrontés. Elle piège l’oxygène singulet produit sous l’action de radiations comme celles provenant du soleil. Selon des chercheurs japonais qui sont allés encore plus loin dans les recherches sur ce domaine, l’astaxanthine serait tout aussi efficace pour combattre la fatigue oculaire en assurant un meilleur flux sanguin vers les vaisseaux de la rétine.

Suffit-il de manger du saumon pour bénéficier des effets de l'astaxanthine?  L’astaxanthine est très utilisée en aquaculture pour favoriser la coloration. Toutefois, cette astaxanthine-là est synthétique et produite par l'industrie pétrochimique à des fins purement commerciales (donner une couleur rose au saumon).

Au final, la concentration d’astaxanthine synthétique dans la chair de saumon d’élevage n’atteint que 5 mg/kg. Pour l'homme, la dose journalière recommandée par la plupart des publications scientifiques est de 4 mg, ce qui correspond à l’absorption de 800g de saumon d’élevage. C'est beaucoup et d'autant moins recommandable que le saumon d'élevage est de plus en plus contaminé par des substances chimiques et en particulier des métaux lourds. Il semble donc plus avisé de recourir à des compléments alimentaires si l'on souhaite atteindre la dose journalière recommandée.

Quel complément alimentaire choisir ? Les propriétés singulières de l'astaxanthine ont été reprises par de nombreux acteurs du marché de la nutraceutique attirés par une véritable explosion de la demande dans le monde. Aujourd'hui, ce marché représente à lui seul des millions d'euros et une multitude de produits contenant de l'astaxanthine sont commercialisés. Toutefois, vous imaginez bien que tous les produits mis sur le marché ne se valent pas. En réalité, une supplémentation en astaxanthine doit répondre à 3 critères indispensables que vous devez absolument connaître avant d'en acheter :

- 1er critère : être d'origine naturelle bien sûr ! Il faudra d'abord trouver une astaxanthine naturelle provenant de la micro-algue Haematococcus pluvialis. Cette forme est la plus efficace et les études menées sur l'homme ne montrent aucun effet indésirable lié à sa consommation.
- 2ème critère : le processus de fabrication doit respecter un certain nombre d'étapes et de procédés bien spécifiques. A ce stade, cela devient très technique mais retenez simplement que vous devez vous assurer que l'astaxanthine que vous achetez est passée par un processus d'extraction au CO2 supercritique : ce procédé permet de travailler à faible température afin de conserver le meilleur des principes actifs qui sont alors très proches de leur version végétale originale. Ce type d'extraction permet également d'obtenir des extraits 100 % naturels et biologiques.
- 3ème critère : selon la plupart des recommandations, une supplémentation efficace doit se situer dans un apport quotidien de 4 à 8 mg d'astaxanthine par jour. Vous devez donc vérifier cela afin de savoir si vous en aurez pour votre argent"
.


Forte de ces recommandations, j'ai cherché de l'astaxanthine répondant à l'ensemble de ces critères et le meilleur rapport qualité/prix que j'ai trouvé, se trouve ici:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Mais si quelqu'un parmi vous a déjà pris de l'astaxanthine et peut faire un retour sur son efficacité ou me conseiller une marque, je suis preneuse. Merci à tous!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission avec une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges et bio, beaucoup de cru et la natation qui me fait le plus grand bien. Apparition récente d'une névralgie du trijumeau (conflit vasculonerveux). En attente d'une opération par gamma-knife.
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 2903
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 54
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: Astaxanthine de bonne qualité

Message  Luc le Mer 21 Déc 2016 - 7:45

Oui, elle est bien: Il faut prendre  2 X 400 mg ou 800 mg retard, comme sur ton lien. Très bon produit.
Je prenais aussi:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 
En cure seulement; à ce dosage. 3 sem. + 1 sem. arrêt + 3 Sem. Puis arrêt complet.
Fais ton calcul ...
C'est de la famille des polyphenols ...

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4368
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Astaxanthine de bonne qualité

Message  Mirzoune le Mer 21 Déc 2016 - 9:10

Luc a écrit:Je prenais aussi:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 
Fais ton calcul ...
C'est de la famille des polyphenols ...
Oui, mais là c'est pas pour moi...
Et vu que
1-  l'alimentation de mon chum' n'est pas très riche en polyphénol, c'est pas le genre à boire du thé vert... (il va finir par demander le divorce avec tout ce que je balance sur son compte! Lol!)
2-  c'est dans l'espoir d'améliorer un vitiligo très gênant car localisé sur le visage

...à mon avis, on est loin du surdosage... Mais, par prudence, je vais quand-ême respecter les pauses. Merci du conseil!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission avec une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges et bio, beaucoup de cru et la natation qui me fait le plus grand bien. Apparition récente d'une névralgie du trijumeau (conflit vasculonerveux). En attente d'une opération par gamma-knife.
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 2903
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 54
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: Astaxanthine de bonne qualité

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum