Mirzoune et Ciboulette SGSC
Bienvenue sur Mirzoune et Ciboulette!
Derniers sujets
» Bourvil : La tactique du gendarme
par Nell74 Aujourd'hui à 3:04

» Comment soigner et augmenter son métabolisme – Respiration mitochondriale
par Nell74 Aujourd'hui à 2:50

» Presentation de Gaffal
par Gaffal Dim 17 Juin 2018 - 20:14

» Alzheimer et exercice physique
par Proserpine Jeu 14 Juin 2018 - 8:35

» Présentation Mamoun69
par Mamoun69 Mar 12 Juin 2018 - 14:51

» le gingembre à planter
par Mirzoune Ven 8 Juin 2018 - 11:49

» curcuma et gingembre
par Chantal Ven 8 Juin 2018 - 10:39

» Bon anniversaire Chantal
par Mirzoune Jeu 7 Juin 2018 - 19:04

» Pousses de curcuma
par Chantal Jeu 7 Juin 2018 - 17:50

» immunothérapie et cancer
par Mirzoune Mer 6 Juin 2018 - 14:23

» Vitamine K2 et Respiration Cellulaire
par Gaffal Mar 5 Juin 2018 - 23:04

» Neuroplasticité du cerveau et neurogenèse
par Mirzoune Dim 3 Juin 2018 - 17:53

» Du vert pour protéger le foie
par Mirzoune Dim 3 Juin 2018 - 16:01

» Cure de jus et smoothie detox
par Luc Sam 2 Juin 2018 - 11:28

» Ginseng Panax - type Radix notoginseng
par Mirzoune Sam 2 Juin 2018 - 8:53

» La puissance du mental sur la maladie
par Flo Mar 29 Mai 2018 - 19:46

» Vidéo sur le jeûne prolongé. Incidence
par Flo Mar 29 Mai 2018 - 12:28

» Vitamine B complexe
par Mirzoune Mar 29 Mai 2018 - 9:18

» Faire lever une pâte sans gluten: les levures sans gluten
par Luc Lun 28 Mai 2018 - 19:06

» Vitamine D seulement via UVB?
par Luc Lun 28 Mai 2018 - 17:50

» Des places à gagner pour "Manchild on the moon" au Bataclan fin juin
par Mirzoune Sam 26 Mai 2018 - 10:08

» Fluidité et viscosité sanguine en cas de phlébite. Phytothérapie
par Proserpine Mer 23 Mai 2018 - 16:09

» Vitamines liposolubles A, D, E, K. Quelles proportions?
par Celine57 Dim 20 Mai 2018 - 15:47

» Bicarbonate contre l'inflammation
par Luc Dim 20 Mai 2018 - 8:15

» Bicarbonate et inflammation - Mise au point
par Luc Sam 19 Mai 2018 - 16:19

» Méditation: une révolution dans le cerveau
par Proserpine Sam 19 Mai 2018 - 8:03

» Jeune thérapeutique SPA sous anti TNF
par Flo Ven 18 Mai 2018 - 22:30

» Spiruline, chorella et problèmes respiratoires
par Matogato Jeu 17 Mai 2018 - 22:10

» Histoires drôles et blagues ...
par Nell74 Jeu 17 Mai 2018 - 3:40

» Régime Thé et perte de poids
par Luc Mar 15 Mai 2018 - 22:07

» Dernières Promos (aller au dernier message)
par Nell74 Mar 15 Mai 2018 - 2:06

» Migraine et Curcuma : traitement miracle ?
par Luc Lun 14 Mai 2018 - 23:09

» quelques nouvelles de Chantal !
par Mirzoune Lun 14 Mai 2018 - 14:24

» Bon anniversaire Céline 57
par Mirzoune Lun 14 Mai 2018 - 14:02

» Le psyllium aide le microbiote
par Nell74 Lun 14 Mai 2018 - 1:04

» Le jeûne comme alternative aux médicaments
par Luc Dim 13 Mai 2018 - 14:26

» Collagène
par Mirzoune Ven 11 Mai 2018 - 9:53

» Nos plats du jour, Mai 2018
par Pierrette Lun 7 Mai 2018 - 8:19

» Battage médiatique sur l'huile de coco
par astree Dim 6 Mai 2018 - 18:47

» Dans quels aliments se trouvent les nutriments utiles ?
par Luc Dim 6 Mai 2018 - 9:27

» Poisson frais et huile composition
par Pierrette Dim 6 Mai 2018 - 8:53

» Stress or not stress ?
par Pierrette Dim 6 Mai 2018 - 8:25

» Lara Fabian
par Luc Ven 4 Mai 2018 - 17:22

» L'acide gamma-linolénique (AGL ou GLA)
par Gaffal Lun 30 Avr 2018 - 23:54

» Bicarbonate de soude
par antony13 Lun 30 Avr 2018 - 22:58

» Nos plats du jour, Avril 2018
par Luc Lun 30 Avr 2018 - 12:40

» Bon anniversaire Rouly
par Luc Dim 29 Avr 2018 - 12:08

» L'astragale de Chine, plante adaptogène
par Luc Dim 29 Avr 2018 - 8:08

» Retour à la santé - Flo
par Flo Sam 28 Avr 2018 - 18:23

» Dioxyde de titane
par Luc Sam 28 Avr 2018 - 13:52

» bonjour a tous - de Noa
par Mirzoune Jeu 26 Avr 2018 - 17:28

» Bon anniversaire Augustine
par Mirzoune Jeu 26 Avr 2018 - 12:24

» présentation marionnette
par Pierrette Mer 25 Avr 2018 - 17:12

» Gluten : mythe ou réalité ? À la recherche des personnes hypersensibles
par Gaffal Mer 25 Avr 2018 - 13:23

» Connaissez-vous le Magnésium glycinate?
par Gaffal Mer 25 Avr 2018 - 11:10

» Associations alimentaires et digestion
par Matogato Lun 23 Avr 2018 - 22:11

» Vitamine K2 et le Paradoxe du Calcium
par Luc Dim 22 Avr 2018 - 22:54

» Présentation Martin Marie Madeleine
par Mirzoune Dim 22 Avr 2018 - 20:29

» Plantes et huiles essentielles interdites dans les élevages ?
par Chantal Dim 22 Avr 2018 - 12:17

» B9 Acide folique et méthylation
par Luc Sam 21 Avr 2018 - 12:37

» L'Ail des ours ou ail sauvage - de multiples bienfaits
par Luc Mar 17 Avr 2018 - 16:52

» Falafels de pois chiche aux graines de tournesol et feuilles vertes
par Mirzoune Mar 17 Avr 2018 - 11:13

» Le calendula - souci des jardins - soins de la peau mais pas que...
par Pierrette Lun 16 Avr 2018 - 17:10

» Pesto à l'Ail des ours
par Pierrette Lun 16 Avr 2018 - 10:04

» Liste des composants toxiques des produits ménagers
par Mirzoune Dim 15 Avr 2018 - 10:43

» Substances toxiques dans les cosmétiques: la liste
par Mirzoune Dim 15 Avr 2018 - 10:41

» La galerie de belles images
par Pierrette Dim 15 Avr 2018 - 9:56

» Récupération après antibiotiques
par Luc Sam 14 Avr 2018 - 10:57

» Synergies d'HE pour asthme
par Mirzoune Sam 14 Avr 2018 - 9:26

» Recettes déodorants "maison" efficaces, sans aluminium ni paraben
par Pierrette Mer 11 Avr 2018 - 8:02

» Index glycémique des laits végétaux
par Mirzoune Lun 9 Avr 2018 - 18:21

» La Terre de Diatomée - insecticide naturel, non toxique et sans accoutumance
par Mirzoune Lun 9 Avr 2018 - 17:48

» Disjonction acromio-claviculaire
par yoz Lun 9 Avr 2018 - 13:11

» Présentation de Hermann
par Hermann Dim 8 Avr 2018 - 17:20

» acides gras trans et enzymes
par Luc Dim 8 Avr 2018 - 15:47

» Myalgie & enzyme métabolisant le pyruvate
par Luc Sam 7 Avr 2018 - 11:15

» Mélange HE anti-mycose avec jojoba
par Luc Jeu 5 Avr 2018 - 17:09

» La Sauge officinale - bienfaits et utilisation
par Pierrette Mer 4 Avr 2018 - 16:04

» Méthodes pour s'endormir en moins d'une minute
par Mirzoune Mer 4 Avr 2018 - 14:49

» Terrain et médecine chinoise
par Mirzoune Mer 4 Avr 2018 - 14:41

» Bien respirer pour rejoindre les bras de Morphée
par Luc Mer 4 Avr 2018 - 10:43

» Présentation de Jean
par Proserpine Mer 4 Avr 2018 - 9:23

» "Genre pizza" improvisée avec un reste de pain
par Celine57 Mar 3 Avr 2018 - 21:02

» Nouveau: le Jean's connecté de Samsung analyse votre alimentation
par Luc Mar 3 Avr 2018 - 15:35

» Bon anniversaire Ciboulette
par Flo Mar 3 Avr 2018 - 15:02

» L'hibiscus, riche en anthocyanes: comment l'utiliser?
par Luc Mar 3 Avr 2018 - 12:28

» Le sélénium protège contre la toxicité du mercure dans les poissons
par Luc Mar 3 Avr 2018 - 11:44

» EFT - Procédure d'urgence - "Tout ça tout ça"
par Pierrette Mar 3 Avr 2018 - 8:47

» Graines germées et pousses
par Pierrette Dim 1 Avr 2018 - 9:50

» Nos plats du jour, Mars 2018
par Luc Dim 1 Avr 2018 - 8:20

» Bon anniversaire Aimee
par Mirzoune Sam 31 Mar 2018 - 16:48

» Vivez bien dans votre siècle
par Celine57 Jeu 29 Mar 2018 - 13:20

» Présentation de Louann78
par louann78 Jeu 29 Mar 2018 - 11:01

» Choisir un avocat
par Mirzoune Mer 28 Mar 2018 - 16:23

» Prévenir et Retarder la Dégénérescence du Cerveau
par Mirzoune Mer 28 Mar 2018 - 12:07

» Nettoyant multi-usages: le percarbonate de soude
par Mirzoune Mar 27 Mar 2018 - 12:16

» Présentation Becam64
par Mirzoune Lun 26 Mar 2018 - 15:46

» Biodisponibilité de la curcumine: où trouver la plus assimilable?
par Luc Lun 26 Mar 2018 - 1:07

» Heure d'été: On avance ou on recule ?
par Mirzoune Dim 25 Mar 2018 - 20:07


Allergies & intolérances alimentaires

Aller en bas

Allergies & intolérances alimentaires

Message  Luc le Lun 26 Déc 2016 - 17:51

Idées clés
Les tests d’ « allergies alimentaires » ne sont pas la panacée même s’ils peuvent se révéler utiles.
Il y a cependant des faux positifs ou des faux négatifs. En effet, tout n’est pas détecté, non plus. Il ne faut donc pas faire une confiance aveugle à ces tests mais rester à l’écoute de ses sensations. Ainsi, l’intolérance au lait de vache serait causée dans environ 60 % des cas par une réaction de type IgE. Chez les autres 40 % intolérants, des anticorps IgG ou IgA entreraient en jeu.
PS: Notez qu’on ne parle pas ici d’intolérance au lactose, par insuffisance d’enzyme lactase, qui entraîne des soucis de digestion chez certaines personnes. Le lactose est un type de sucre contenu dans le lait.


Dernière édition par Luc le Lun 26 Déc 2016 - 22:06, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5219
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Test d'allergie PrickTest

Message  Luc le Lun 26 Déc 2016 - 17:54

Décodage de ce qui précède:
Si le test, genre ImuPro (PrickTest) ne détecte que les anticorps IgG, ne vous étonnez pas qu'il ne détecte pas tout. C'est bien mais c'est insuffisant ...
En outre, c'est très cher payé. Mais bon, si vous dormez mieux ensuite, pourquoi pas!  Twisted Evil


Dernière édition par Luc le Lun 26 Déc 2016 - 18:05, édité 2 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5219
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Anticorps IgE - Résultats inconsistants!

Message  Luc le Lun 26 Déc 2016 - 18:00

Il existe plusieurs types de test pour mesurer les intolérances alimentaires.

Les réactions indésirables aux aliments médiées par des anticorps IgE
30 % des individus seraient intolérants à un ou plusieurs groupes d’aliments. Et votre susceptibilité augmente lorsque vous mangez trop souvent le même type d’aliment (fréquence). Idéalement il devrait y avoir une rotation de 5 jours pour les aliments susceptibles d’induire une intolérance, chez les personnes bien portantes. Quand on parle d’intolérance, il faut savoir que l’on parle souvent de réaction allergique, qui est une réaction d’hypersensibilité à certains aliments provoquées par le système immunitaire adaptatif. Un prick-test mesure par exemple la sensibilité immédiate (dite de type 1) dépendante des anticorps IgE. Mais, il y a des réactions qui peuvent être différées (qques heures ou 2 à 3 jours), des réactions non dépendante des IgE.


Extrait (chapitre 5):
Les anticorps sont des protéines complexes produites par le système immunitaire, plus particulièrement par les lymphocytes B (une sorte de globule blanc), en réponse à un antigène que le système immunitaire reconnaît comme une substance étrangère. L’anticorps peut se lier de manière spécifique à l’antigène qui a induit sa formation. Il existe 5 types d’anticorps: IgG, IgM, IgD, IgA et IgE. Dans le cadre des réactions de sensibilité concernant les sujets traités dans le présent ouvrage, l’anticorps IgE occupe une place importante car il est impliqué dans les réactions hypersensibilité de type 1, soit les réactions d’allergies immédiates en association avec des cellules nommées mastocytes. Il s’agit de la réaction de sensibilité la plus redoutée car ses symptômes peuvent s’accompagner de réactions graves et généralisées que l’on appelle réactions anaphylactiques. Les réactions d'hypersensibilité aux IgE agissent au niveau des muqueuses et de la peau.

Le principal rôle des IgG est de défendre l'organisme contre les microorganismes ou substances étrangères. Même si dans certains cas il semble y avoir un lien entre des intolérances alimentaires ou allergies de type III et la présence d’IgG, les tests donnent souvent des résultats inconsistants. En fait, les réactions de sensibilité dues aux IgG sont très complexes et encore mal comprises. Il a été démontré, d’autre part, que la présence d’anticorps IgG spécifique à un aliment ne signifie pas nécessairement qu’il y a intolérance à cet aliment, tel que démontré par des travaux de recherche décrits dans la partie suivante qui concerne les tests de sensibilité. Les IgG peuvent agir au niveau de presque tous les tissus alors que le rôle des IgA est de protéger les muqueuses; à ce point de vue, les IgA sécrétoires jouent un rôle très important au niveau intestinal, tel qu’expliqué au chapitre 6, section 3.
(…)
Dans les cas d’allergies non médiées par des IgE, les réactions allergisantes sont beaucoup plus lentes (heures et même jours) et elles sont principalement induites par les lymphocytes T, qui ont la capacité de sécréter des substances pro-inflammatoires et d’activer différentes cellules qui peuvent jouer un rôle dans les mécanismes inflammatoires et la destruction de cellules.
Il existe des tests efficaces de détection des allergies de type 1 (immédiates) médiées par les IgE; ce type d’hypersensibilité est généralement détecté par des tests cutanés (Prick-test), qui utilisent des antigènes sensibilisants administrés à l’aide d’injection intrader­mique ou de scarifications superficielles de la peau, couramment utilisés en clinique et dans les hôpitaux. On peut mesurer également les IgE totaux et les IgE spécifiques contre un antigène suspecté. Toutefois, ces tests ne sont pas infaillibles et peuvent dans certains cas entraîner de faux positifs ou de faux négatifs.

(…)

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5219
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Toutes les allergies ne sont pas détectées!

Message  Luc le Lun 26 Déc 2016 - 18:02

Les tests d'activation des basophiles (BAT)

Il est reconnu de façon générale que la majorité des maladies carac­térisées par des symptômes gastro-intestinaux, apparemment en lien avec des réactions indésirables à certains aliments, ne sont pas causées par des réactions d’hypersensibilité de type 1 impliquant des IgE. D’autre part, les tests immunologiques disponibles pour détecter ces intolérances alimentaires ne donnent pas toujours des résultats probants.

Récemment, les travaux de l’équipe de Carroccio ont montré qu’un test cytologique, basé sur l’activation in vitro de basophiles après la stimulation par un antigène sensibilisant (BAT : basophil activation test), révélait une sensibilité de 86 % et une spécificité de 91 % pour diagnostiquer une intolérance à un aliment précis lorsque les leucocytes étaient séparés du sang total avant d’effectuer le test6. Leur étude leur a également permis de démontrer qu’environ 30 % des patients IBS inclus dans leur étude souffraient d’intolérance alimentaire et que ces derniers avaient été guéris en suivant une diète dont les aliments sensibilisants avaient été identifiés par le BAT et éliminés de leur diète.

Les basophiles sont des leucocytes (globules blancs) qualifiés de granulocytes qui représentent moins de 1 % des leucocytes du sang périphérique. Leurs récepteurs peuvent être activés par différentes molécules d’origine endogène (fabriquées à l’intérieur de l’orga­nisme) - cytokines, anaphylatoxines, chémokines, IgG, complé­ments, neuropeptides) ou exogène (antigènes étrangers provenant de pathogènes, d’aliments, de médicaments, et autres substances inconnues). Lorsqu’activés, les basophiles synthétisent et libèrent une grande variété de médiateurs responsables de manifestations adverses précoces et/ou tardives lorsqu’ils se lient à leur antigène sensibilisant7.

Des études récentes essaient de promouvoir l’utilisation des tests in vitro d’activation des basophiles (BAT) parce que ces derniers constituent des tests de diagnostic utiles et sécuritaires qui peuvent être appliqués aussi bien aux réactions d’hypersensibilité dépen­dantes des IgE qu’aux réactions d’intolérances alimentaires qui sont indépendantes des IgE6-9.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5219
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Test ImuPro et faux positifs

Message  Luc le Lun 26 Déc 2016 - 18:03

Les tests basés sur la détection d’IgG présents dans le sang qui se lient à des antigènes alimentaires spécifiques. Par exemple ImuPro (100, 200, 300 en fonction du nombre d’aliments testés).

Ces tests sont censés détecter des allergies dues à la présence dans le sang d’IgG (anticorps) dirigés contre des antigènes alimentaires. Toutefois, des études scientifiques ont démontré que la présence d’IgG associée à un aliment particulier ne signifie pas nécessairement qu’il y a présence d’une hypersensibilité causée par cet aliment. Ces anticorps indiqueraient plutôt, d’après les études citées, qu’il y a tolérance immunitaire à ces aliments, ce qui est en réalité positif (2,10,11).

J’ai testé personnellement un test Imupro-300 en 2011. Les résul­tats n’ont pas permis d’identifier les aliments auxquels je suis très intolérante et dont l’élimination m’a permis de retrouver la santé, alors que j’ai été testé positivement à des aliments qui ne me causent aucun problème ou que je ne consomme jamais.

(…)

Il faut être conscient que ces tests ne sont pas validés et que le fonctionnement du système immunitaire comporte encore bien des phénomènes mal compris qui sont probablement responsables de ces résultats contradictoires.

(…)

Parce que ces tests, d’après les travaux de recherche cités pré­cédemment, indiqueraient globalement un état de tolérance plu­tôt qu’un état d’intolérance, ils sont susceptibles de mener à des restrictions alimentaires inutiles et même nuisibles.

Une de ces analyses est le fruit de la collaboration de chercheurs de 11 centres de recherche européens renommés. Ce travail de recherche a abouti à la conclusion suivante : « Les patients qui souffrent d’intolérance aux protéines du lait de vache non médiées par des IgE ne peuvent pas être distingués des personnes sans intolérance aux protéines de lait de vache sur la base de la détection de sous-classes d’IgG ou d’IgA dirigées contre les allergènes du lait de vache. »(11) Selon cette publication, les réactions adverses dues au lait de vache seraient causées dans environ 60 % des cas par des réactions à des IgE. Chez les autres 40 % des individus présentant une intolérance au lait de vache, le mécanisme responsable serait inconnu et ne mettrait pas en jeu des anticorps IgG ou IgA. Ces réactions seraient plus fréquentes chez les adultes. De plus, le phénomène étudié n’aurait rien à voir avec l’intolérance au lactose qui dépend d’un manque de l’enzyme lactase chez les individus qui ont une intolérance au sucre du lait.

Si ce genre de phénomène est vrai pour le lait de vache, il pourrait également s’appliquer aux réactions d’intolérance dirigées contre de nombreux antigènes alimentaires, dont les céréales de blé. En ce sens, il faut retenir qu’une personne sur trois dit souffrir de réactions alimentaires indésirables alors qu’un tel phénomène n’est prouvé que chez seulement 2 à 4 % de la population. En réalité, ce pourcentage correspondrait aux allergies de type 1 dépendantes des IgE beaucoup plus faciles à diagnostiquer, alors qu’une réaction à un aliment ne signifie pas nécessairement « allergie » et peut englober les « intolérances alimentaires », qui sont beaucoup plus nombreuses et pourraient toucher environ 30 % de la population générale.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5219
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Intolérances détectées par un test de kinésiologie

Message  Luc le Lun 26 Déc 2016 - 18:07

Les tests basés sur la kinésiologie appliquée

Pour le Dr Jacqueline Lagacé c’est le seul test qui a donné des résultats concordant avec ses observations / son ressenti. Mais attention à ne pas se contenter du seul test de faiblesse musculaire.

Extrait  (Dre Marie-Ève Labrie) :
Un aliment problématique créera une faiblesse (inhibition) musculaire généralisée (tous les muscles du corps deviennent faibles au niveau neurologique) ou une faiblesse ponctuelle bien précise (lorsqu’un seul muscle devient faible) lorsque l’aliment affecte un seul circuit (14). Très important : une sensibilité alimentaire créera aussi une diminution d’amplitude de mouvement (nous utilisons souvent la hanche comme indicateur) ainsi qu'une augmentation de la douleur au niveau de certains points réflexes précis associés à la circulation lymphatique (réflexes de Chapman).

Attention ! Certaines personnes mentionnent utiliser la kinésiologie appliquée, mais utilisent seulement le bras comme muscle indicateur. Pour des résultats fiables, tous les éléments doivent concorder : faiblesse musculaire, amplitude de mouvement et douleur sur les points neuro-lymphatiques. Il est facile de tomber dans le piège et d’utiliser seulement un bras... l’évaluation serait vraiment plus rapide, bien sûr, mais malheureusement ce n’est pas comme ça que ça marche ! Donc attention aux vidéos sur YouTube qui montrent des gens disant utiliser la kinésiologie appliquée avec seulement un bras! L’évaluation neuromusculaire est un art qui nécessite énormément de pratique15.

Avec un aliment problématique, la réaction est quasi instantanée. La rapidité d’une réaction neurologique est comparable à celle de l’ingestion de nitroglycérine lors d’une crise d’angine de poitrine ou encore à l’ingestion de sucre chez une personne en hypoglycémie. Certains diront qu’il faut le vivre pour le comprendre. C’est vraiment impressionnant l’information que le corps peut nous transmettre via la kinésiologie appliquée ! Bref, c’est la réaction corporelle de chacun qui nous indique s’il y a sensibilité à l’aliment ou si le corps a besoin d’une aide pour mieux digérer/absorber l’aliment.
Suivent 2 témoignages de patientes de la Dre Marie-Ève Labrie.

Source : « Une alimentation ciblée pour préserver ou retrouver la santé de l’intestin – L’effet antidouleur de la diète hypotoxique ». Jacqueline LAGACÉ PhD.
Editions FIDES 10.2016

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5219
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allergies & intolérances alimentaires

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum