Mirzoune et Ciboulette SGSC
Bienvenue sur Mirzoune et Ciboulette!
Derniers sujets
» Douleurs musculaires et acide lactique
par Flo Aujourd'hui à 11:17

» LA DEPRESSION NERVEUSE et son cortège de conséquences
par Adveniat Aujourd'hui à 9:02

» Bon anniversaire Monik
par Mirzoune Hier à 14:47

» TRANSMUTATIONS
par Luc Hier à 9:42

» Présentation Adveniat
par Mirzoune Ven 17 Nov 2017 - 19:03

» Comparatif différentes formes de magnésium
par Luc Ven 17 Nov 2017 - 15:30

» D. Guyaux: Rémission d'une SEP ou la puissance de l'alimentation crue et d'une vie saine
par Flo Ven 17 Nov 2017 - 9:31

» Biodisponibilité de la curcumine: où trouver la plus assimilable?
par Luc Jeu 16 Nov 2017 - 21:35

» Quand le musée respire
par Pierrette Mer 15 Nov 2017 - 17:17

» Ni pute, ni soumise? Pas pour Mattel...
par Mirzoune Mer 15 Nov 2017 - 8:38

» Maria Farantouri une voix de contre-alto magnifique...
par Luc Dim 12 Nov 2017 - 17:22

» Bon anniversaire Lulu
par Pierrette Sam 11 Nov 2017 - 17:27

» Connaissez-vous le Magnésium glycinate?
par Mirzoune Sam 11 Nov 2017 - 16:45

» Maladie : le rôle de l'alimentation
par Luc Ven 10 Nov 2017 - 12:35

» Foie et déchets cristalloïdes
par sophy Ven 10 Nov 2017 - 10:53

» Un très bon anniversaire Luc
par proserpine Jeu 9 Nov 2017 - 9:41

» Let's Twist Again
par Nell74 Mer 8 Nov 2017 - 13:35

» Enlever les pesticides des fruits et légumes
par sophy Mer 8 Nov 2017 - 12:42

» Tous les usages du chanvre alimentaire
par Nell74 Mar 7 Nov 2017 - 23:33

» Vitamine A contre Alzheimer
par Luc Mar 7 Nov 2017 - 21:03

» vitamine D : zyma D ou...?
par Mirzoune Lun 6 Nov 2017 - 14:36

» Pain SG pois chiche & teff - salé / sucré
par Luc Lun 6 Nov 2017 - 13:06

» Auto-Ostéopathie en vidéo. Absolument génial!
par Mirzoune Lun 6 Nov 2017 - 10:26

» La politique de santé actuelle s'appuie-t-elle sur la science ?
par Mezame Dim 5 Nov 2017 - 18:28

» Vaccination obligatoire et risque acceptable ?
par Luc Dim 5 Nov 2017 - 15:49

» Lait de coco et sarrasin
par Mezame Dim 5 Nov 2017 - 14:03

» Danse sur glace
par proserpine Dim 5 Nov 2017 - 11:26

» Cure de jus et smoothie detox
par Luc Dim 5 Nov 2017 - 10:12

» L’ arthrose n’est pas une maladie d’usure
par sophy Sam 4 Nov 2017 - 23:02

» Graines germées et pousses
par sophy Sam 4 Nov 2017 - 22:30

» Fat for fuel – Dr. Joseph Mercola
par Luc Sam 4 Nov 2017 - 11:17

» Choisir un thé, ou une tisane, sans plomb ni pesticide
par sophy Ven 3 Nov 2017 - 19:58

» cake gingembre amande et cacao nibs
par Luc Mer 1 Nov 2017 - 22:58

» Bon anniversaire Pierrette
par sophy Mer 1 Nov 2017 - 21:31

» Proposition de photo pour un avatar
par Luc Mer 1 Nov 2017 - 15:21

» Salix alba - Populus nigra - Filipendula ulmaria - Urtica
par Luc Mer 1 Nov 2017 - 11:32

» Les ions négatifs de l'air
par Adveniat Mar 31 Oct 2017 - 20:01

» La quercétine protège contre les effets nocifs des pesticides
par Luc Lun 30 Oct 2017 - 19:21

» Le Tissu Conjonctif
par Luc Lun 30 Oct 2017 - 11:25

» Le Colon et les Acides Gras
par Mirzoune Lun 30 Oct 2017 - 11:06

» Complément proteiné
par Mirzoune Sam 28 Oct 2017 - 20:26

» Équilibre Sodium et Potassium – Compensation par l’organisme
par Mirzoune Sam 28 Oct 2017 - 15:09

» dentifrice liquide aux HE.
par Luc Sam 28 Oct 2017 - 0:13

» Synergie HE. et antibio .?
par Adveniat Jeu 26 Oct 2017 - 20:35

» Fruits oléagineux
par Adveniat Jeu 26 Oct 2017 - 11:21

» Congestion nasale et allergie
par Luc Mer 25 Oct 2017 - 18:50

» Protéger le foie
par Mirzoune Mar 24 Oct 2017 - 16:12

» Biodisponibilité des minéraux en présence d'acide phytique
par Adveniat Mar 24 Oct 2017 - 15:20

» Thérapie du colon: Nettoyage
par Mirzoune Mar 24 Oct 2017 - 10:45

» Le Candida Albicans
par Adveniat Lun 23 Oct 2017 - 9:46

» Les facteurs déclenchants supposés de la fibromyalgie
par Luc Dim 22 Oct 2017 - 21:36

» Noix de macadamia
par Adveniat Sam 21 Oct 2017 - 16:35

» céréales et légumineuses
par Mirzoune Sam 21 Oct 2017 - 16:05

» Briquettes moelleuses au curcuma SGSC
par Luc Sam 21 Oct 2017 - 15:36

» Mettre un avatar
par Mirzoune Ven 20 Oct 2017 - 17:09

» Conséquences du déficit magnésien sur les transports cellulaires. JP Curtay
par Adveniat Ven 20 Oct 2017 - 10:38

» Présentation Marie-Pierre
par sophy Jeu 19 Oct 2017 - 21:33

» Présentation Sophy
par sophy Jeu 19 Oct 2017 - 21:30

» Bandes kinesio taping pour douleurs tendino-musculaires
par Mirzoune Jeu 19 Oct 2017 - 18:35

» Méthodes pour s'endormir en moins d'une minute
par Nell74 Mer 18 Oct 2017 - 12:02

» Graines de chanvre décortiquées, 22€ le Kg. Qui dit mieux?
par Mirzoune Mar 17 Oct 2017 - 21:36

» ALA: acide alpha-lipoïque et chélation
par Mirzoune Lun 16 Oct 2017 - 11:13

» Antibiotiques candida
par sossophiphie Dim 15 Oct 2017 - 20:23

» Dernières Promos (aller au dernier message)
par Luc Dim 15 Oct 2017 - 16:58

» Candidose – Comprendre le déséquilibre du microbiote
par Luc Dim 15 Oct 2017 - 11:11

» Présentation Sophie
par sossophiphie Dim 15 Oct 2017 - 5:05

» Asthme: Méthode Buteyko – Lierre (teinture mère) - Vitamines
par Mirzoune Sam 14 Oct 2017 - 15:24

» Vitamine K2 - Achat - Exemples de produits
par proserpine Ven 13 Oct 2017 - 17:21

» OXYGENATION Quelques éléments
par Luc Jeu 12 Oct 2017 - 12:34

» Présentation Mezame
par Mezame Mar 10 Oct 2017 - 22:00

» Qu'est-ce que l'équilibre acido-basique?
par Mirzoune Mar 10 Oct 2017 - 18:50

» Avatars pour Halloween
par Mirzoune Mar 10 Oct 2017 - 16:54

» Suivi alimentation low-carbs
par Mirzoune Mar 10 Oct 2017 - 16:50

» Levothyrox
par Nell74 Lun 9 Oct 2017 - 17:38

» Gifs de bienvenue
par Mirzoune Mer 4 Oct 2017 - 8:53

» Présentation Bredan
par Mirzoune Mer 4 Oct 2017 - 8:45

» Chronimed, vous connaissez?
par Mirzoune Lun 2 Oct 2017 - 18:38

» Protection contre les pesticides
par Luc Dim 1 Oct 2017 - 21:56

» Le psyllium aide le microbiote
par Luc Sam 30 Sep 2017 - 9:34

» Certains Baumes à lèvres sont à éviter
par Luc Mer 27 Sep 2017 - 11:17

» Indice UV et vitamine D
par Mirzoune Mar 26 Sep 2017 - 12:31

» Reprise du régime Seignalet :)
par Luc Lun 25 Sep 2017 - 13:30

» Augustine de St Raphael
par Mirzoune Lun 25 Sep 2017 - 11:55

» Asthme: ventoline, sélénium et N-Acétylcystéine
par Mirzoune Sam 23 Sep 2017 - 19:51

» Sautéed Greens - Cuisiner les crucifères
par Luc Sam 23 Sep 2017 - 16:35

» Documentaire Arte sur l'hypnose
par proserpine Lun 18 Sep 2017 - 16:27

» Perlmutter
par Mirzoune Dim 17 Sep 2017 - 19:56

» Pain d'épices moelleux et léger sans gluten et sans lactose
par Mirzoune Dim 17 Sep 2017 - 19:49

» Mes anti-stress préférés: cohérence cardiaque et chant classique
par proserpine Jeu 14 Sep 2017 - 20:11

» Nouvelle rubrique: Votre anti-stress préféré
par Mirzoune Jeu 14 Sep 2017 - 13:10

» Mon anti-stress préféré: la natation
par Mirzoune Jeu 14 Sep 2017 - 13:00

» Salade de haricots géants de Lima
par keditchi Mar 12 Sep 2017 - 16:26

» L'autophagie et le pouvoir d'auto-guérison du corps
par Luc Lun 11 Sep 2017 - 16:22

» Découvrez la terre de diatomée alimentaire!
par Mirzoune Ven 8 Sep 2017 - 17:14

» En finir avec la migraine
par Luc Mer 6 Sep 2017 - 20:33

» Activité antioxydante de la vitamine E
par Luc Dim 3 Sep 2017 - 20:36

» Chanvre alimentaire: mon expérience
par Mirzoune Sam 2 Sep 2017 - 18:00

» Régime intermittent 16.8 avec suivi cronometer
par proserpine Ven 1 Sep 2017 - 16:17

» Pain protéiné paléo sans gluten
par Luc Jeu 31 Aoû 2017 - 13:12


Silicium organique ou minéral ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Silicium organique ou minéral ?

Message  Luc le Lun 30 Jan 2017 - 18:15

Voici un dossier issu de mes archives. 2006. Vous pouvez vous contenter de lire les passages surlignés si vous voulez aller à l'essentiel.
Un forumeur me faisait remarquer qu’il avait lu deux pages du post intitulé « Silicium organique sans pub » mais que les infos étaient diluées par les réponses,  et que c’était l'horreur …
J'ai donc condensé geek

Le silanol ou silicium organique.
J’ai cherché assez longtemps afin d’obtenir des avis contradictoires étayés par des scientifiques (biologiste – chimiste – médecin – naturopathe divers) à l’exclusion des lobbies pharmaceutiques, des sites commerciaux.
Ce qui suit est le fruit de mes recherches, un bien grand mot, librement adapté dans certains cas, afin de faciliter la compréhension et la recherche ultérieure des personnes intéressées …
*) Le silicium : Découverte
« Le silicium minéral est, après l'oxygène, le principal composant de l'écorce terrestre avec environ 28%. Le Silicium organique est donc un des éléments essentiels de la matière vivante », nous apprend-t-on.
Le corps humain contient de 6 à 10 grammes de silice selon l'âge, et 1 mg par 100 ml de sang.
C'est en 1957 que Norbert Duffaut, chimiste et chercheur au CNRS, s'intéresse aux "silanols" et étudie les formes de "silicium organique" facilement assimilable par l'organisme humain.
Après son décès, Loïc le Ribault, son associé, continue ses recherches et obtient des résultats stupéfiants tangibles …
*) Cabale contre LLR
Malheureusement ce dernier n’a pu poursuivre librement suite à une condamnation par la justice française à 6 mois de prison ferme, condamnation fondée exclusivement sur l’exercice illégal de la médecine, alors qu’aucune plainte de patient n’avait été déposée, alors même que le mandat international de recherche délivré via Interpol était libellé de manière pour le moins farfelue …
Davantage d’informations à ce sujet peuvent être obtenues en faisant une recherche avec  http://www.lemague.net/dyn/spip.php?article573 (article de journal).
J’aimerais bien que l’on ne se braque pas sur ce dernier aspect, bien que ce soit tout à fait compréhensible, afin de ne pas nuire à la portée de cet article, dont le but principal est d’informer, de relater les expériences positives ou négatives des personnes ayant ingéré du silicium organique.
En effet, LLR dérange / dérangeait (il est décédé …), à juste titre ou pas, là n’est pas l’objet de mes propos.
Je souhaiterais que les intervenants sur ce post se limitent à témoigner de leur usage du silicium organique, à poser des questions d’ordre thérapeutique ou méthodologique (comment appliquer le silanol en compresse par exemple, en quelles quantités, à quelle posologie, dans quelles circonstances, etc.).

*) Un composant omniprésent dans tous les corps vivants
Le silicium est en concentration supérieure (7g) à celles du fer (Fe) ou du cuivre (Cu) chez l’homme ; il potentialise l'action du zinc (Zn) et du cuivre (Cu) et permet la fixation du calcium (Ca).
La quantité de silicium diminue de façon irréversible, chez l'homme comme chez l'animal.
On le trouve essentiellement dans le tissu conjonctif, dans la peau, les cheveux, les ongles et les dents, dans les os et le sang.
*) Un capital à maintenir
Nous savons maintenant que nous possédons un "capital silicium" qui exerce différents rôles physiologiques.
Ce merveilleux "capital" s'amoindrit au fil des ans :
"La décroissance en silicium avec l'âge des tissus les plus riches (peau, artères, thymus) est énorme
: > 80% entre la maturité sexuelle et la fin de vie (étude chez le lapin, les données humaines disponibles montrent une évolution comparable). Les taux sont d'autant plus faibles dans les artères que celles-ci sont le siège de lésions athéromateuses importantes. Un traitement à base de silicium organique peut d'ailleurs faire régresser ces lésions athéromateuses (travaux de LOEPER, Académie de Médecine). Il restaure également la synthèse de l'élastine, tout en diminuant la calcification et la rigidité des artères vieillissantes. Il est frappant de constater que ces tissus (peau, artères, thymus) sont ceux dont le vieillissement est le plus constant et le plus marquant (ainsi rides, amincissement, perte d'élasticité et d'hydratation pour la peau)."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


*) Organique ou minéral ?
- Le silicium organique :
Le silicium organique a un taux d'absorption élevé, il serait évalué à près de 70%. Les dérivés organiques solubles sont excellents pour participer aux échanges métaboliques via une ingestion mais aussi au travers d'une simple application cutanée (gel).
Personnellement, je prends / prenais (cet article date de 2006) du silanol liquide et du gel titrés à 0.2 ml (du monomethyl silane triol, étant la dénomination exacte des composants chimiques).
- Le silicium minéral :
L’être humain est incapable de TRANSFORMER le silicium minéral qu'il ingère (dans les aliments, les boissons,...) en silicium organique. Or, le silicium minéral n'est pas assimilable par l'organisme humain : C’est ce qu’on appelle le problème de biodisponibilité.
- Le silicium végétal :
"Le meilleur apport nutritionnel en silicium est le fait des céréales et des fibres alimentaires (solubles et insolubles). Il n'est plus à démontrer leur diminution dans les rations alimentaires des populations occidentales et ce d'autant plus que le raffinage accru de notre alimentation élimine précisément les parties les plus riches en silicium (les enveloppes)."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Les aliments les plus riches en silicium sont les champignons, les graminées (sauf le maïs et le seigle), les radis, les agrumes, les olives, et tous les végétaux riches en fibres (cèleri...). Les téguments des graines contiennent un fort pourcentage de silicium. La prêle est la plante qui en contient le plus. A prendre sous forme d’infusion ou en comprimé …
- L’argile verte à boire :
La composition de l'argile naturelle (càd trouvée dans la nature) est très variable. Deux molécules prédominent cependant, outre la présence d’eau, la silice (de 45 à 60%) et l'alumine (de 20 à 40%), cette dernière étant particulièrement présente dans le kaolin et les argiles blanches en général. Il faut mentionner ensuite le fer (Fe2O3 : 5 à 6% dans l'argile rouge, 0,5% environ dans les variétés blanches), le calcium (CaO, jusqu'à 5% dans les variétés rouges) et d'autres éléments assez communs …
Extrait de : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] (lien mort).
Je fais souvent une cure d’argile verte surfine, ventilée naturellement au soleil, à raison de 2 cures par an, à l’automne et au printemps, à raison de 1 càc d’argile dans un ½ verre d’eau. Boire seulement ce qui est en suspension. Cure pdt 3 semaines,  prise à jeun ; arrêt une semaine et reprise une seconde fois pdt 3 semaines si souhaité. Arrêter le traitement en cas de constipation. Commencer progressivement (½ de la dose). Achat en magasin bio.
Luc, alias Nestor345


Dernière édition par Luc le Lun 30 Jan 2017 - 21:38, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4132
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

équilibre ionique grâce au silicium

Message  Luc le Lun 30 Jan 2017 - 18:17

Silanol 2
« Comme déjà précisé, la quantité de silicium organique diminue chez l'homme avec le vieillissement, et de façon irréversible, car l'être humain est incapable de TRANSFORMER le silicium minéral qu'il ingère (dans les aliments, les boissons,...) en silicium organique. Or, le silicium minéral n'est pas assimilable par l'organisme humain.
Le G5 "recharge" l'organisme en silicium organique. Richement chargé en ions négatifs et positifs, il permet de rétablir l'équilibre ionique des cellules endommagées ou affaiblies, de relancer les échanges cellulaires, et intervient directement dans le processus de régénération de la cellule. De ce fait, il permet de traiter un nombre de pathologies très variées ».

Extrait de : vitamines.skynetblogs.be

PS : Il y a quelques éléments importants qui sont susceptibles d’expliquer l’efficacité du silicium :

- Le silicium est un élément de base du corps humain. Le corps peut assimiler le silicium organique, mais plus difficilement ou pas le silicium minéral …

- Nous perdons un peu tous les jours de notre « capital silicium », et cela devient souvent problématique au-delà de 40 - 50 ans. Plus tard on ingérera un supplément (oligo-éléments), plus il faudra du temps à l’organisme pour récupérer, pour recharger, pour autant que nous maîtrisions le processus biologique (biodisponibilité et assimilation par l’organisme).

- Le pH du silicium ainsi que sa charge ionique. Le titrage du silicium (0,2 % est l’idéal selon LLR ; 0.4 % est un maximum pour l’assimilation => biodisponibilité).

- Besoin d'une protéine qui lui sert de transporteur, pour passer la barrière digestive, il est limité à un seuil de saturation dans les applications thérapeutiques. Voilà pq il est conseillé de l’ingérer 15’ avant le début d’un repas.

Cette protéine-véhicule se sature en présence d’autres ions ingérés via la nourriture : le fer, le calcium, magnésium, le potassium, le sodium, par exemple. Si la place est occupée par un de ces éléments ions, le silicium ne sera pas bien ou pas du tout absorbé … Le silicium sera évacué via les sels (Mauvais jeu de mots !).

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4132
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Différentes formes de silices

Message  Luc le Lun 30 Jan 2017 - 18:21

Silanol 3
Silicium et silice : un peu de chimie ! Désolé Wink
Le silicium (symbole « Si » dans la table de  Mendeleïev)
Différentes formes de Silice existent dans la nature :
La Silice Minérale contient deux familles, une solide et une liquide.
Le Dioxyde de Silicium (SiO2) est le principal constituant du sable avec les Silicates, principaux constituants des argiles, des sols, des roches et des pierres semi-précieuses.
=> SiO2: un atome de Si et deux de O.
L'acide ortho silicique Si(OH)4, une combinaison de Silicium oxygène eau, est une forme liquide de la Silice. C'est la forme quasi exclusive de transport du Silicium dans le milieu naturel. Trop souvent issues du minéral, plus ou moins bien mis en réaction acide, ces silices s'avèrent peu actives, voire blessantes pour les voies rénales. Le Silicium colloïdale est formé de colloïdes (des sels ou des acides) en suspension dans l'eau (=> sous forme de particules en suspension). La meilleure Silice colloïdale provient des extraits de plantes, ou la Silice est déjà « végétabilisée » ; càd transformée par le végétal, comme par exemple l'Ortie Dioica. Attention, certaines autres plantes (Bambou, Prêle) contiennent des cristaux d'une taille importante de Silice pouvant altérer les néphrons du rein ou provoquer des calculs rénaux, suite à une cure excessive. Or, la silice a besoin d'une protéine qui lui sert de transporteur, pour passer la barrière digestive ;  il y a donc un seuil de saturation, ce qui limite l’emploi de cette silice dans les applications thérapeutiques.
Le Silicium Organique CH3 SI (OH)3 : étudiées dans les années 1960 par Duffaut et Dr. Janet, les molécules de silicium organique appelées aussi Silanols, se distinguent du silicium minéral par le fait qu'elles possèdent au moins un atome de carbone lié à l'hydrogène
Source : perledeprovence.com
                                                                         X
NB : Le silicium a un facteur 4 de valence, au même titre que le carbone. L’oxygène un facteur 2 de valence.
La valence d'un atome est le nombre d'atomes d'hydrogène que cet atome est capable de fixer lors d'une réaction chimique.
Reprenons : L'oxygène a la valence 2. Dans la molécule SiO2, 2 atomes d'oxygène sont attachés à l'unique atome de silicium, dont la valence est à 4.
L'atome d'oxygène est donc capable de remplacer 2 atomes d'hydrogène dans une combinaison.
Le silicium a la même valence que le carbone, mais les molécules de silice ne contiennent pas l'atome d'hydrogène, comme dans le cas du dioxyde de silicium (silice) SiO2.
                                                                           X
Le Mono-méthyl-silane-triol (G5)
Hydrosoluble et lié directement avec des acides aminés comme transporteurs, le Silicium organique est directement absorbables à des taux très élevés. Il traverse également la barrière cutanée et peut être absorbé par simple application externe. C'est la forme de Silice qui garantit la meilleure absorption par le corps humain (Ce serait aux environs de 70% contre 3 à 10 % dans les autres formes).
Le Silicium organique est sensible au transfert de charge ionique et aux variations de pH. IL faut donc éviter de le mettre au contact prolongé avec le verre ou le métal et garder un pH bas autour de 4.8. Il est également déconseillé pour rééquilibrer le pH d'utiliser des minéraux basiques (magnésium) en association avec le Silicium, ce qui pourrait annuler ses effets. Source : perledeprovence.com

*) Équilibre ionique des cellules
Le Silicium organique G5 « recharge » l’organisme en silicium organique; richement chargé en ions négatifs et positifs, il permet de rétablir l’équilibre ionique des cellules endommagées ou affaiblies, de relancer les échanges électriques au niveau des membranes cellulaires, et intervient directement dans le processus de régénérescence de la cellule.
C’est pour cela que le silicium organique peut vous aider à maintenir, améliorer ou retrouver votre santé et énergie globale !
(Faites une recherche Google ou AltaVista avec « silicium bioélectronique / VINCENT (Louis Claude VINCENT) / échange cellulaire / charge ionique » => Assez technique ! Si vous voulez approfondir le sujet, tapez « Approche simple de la bioélectronique de Louis Claude VINCENT », ndlr).
Livre intéressant sur la bio-électronique (plus récent et mise à jour) : « Précis de Bioélectronique, selon L.C. VINCENT » ; Auteurs : Raphaël CANNENPASSE-RIFFARD & Jean-Marie DANZE ;
Editions Marco PIETTEUR (Collection Résurgence) ; 45 €.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4132
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Silicium organique ou minéral ?

Message  Luc le Lun 30 Jan 2017 - 18:24

Silanol 4
Comme nous le savons déjà, les plantes sont capables de synthétiser le silicium minéral en le transformant en silicium organique. Pas les humains, ni les animaux …
C’est la raison pour laquelle le silicium est très présent dans les céréales (blé et riz complet, flocons d’avoine), les plantes (prêle, ortie, bambou).
Il y en a aussi en petite quantité dans tous les tissus animaux (viande et poisson). Les parties les plus riches étant évidemment les cartilages.
Certains naturopathes évaluent ces besoins à 5 mg par jour.
Mais attention, dans certains cas (la prêle) l’ingestion peut devenir toxique. Ce n’est pas le Silicium qui est ici en cause mais les autres éléments constituants de la plante. Tout élément pris à haute dose peut devenir toxique : Tout est poison disait Paracelse; c’est une question de dosage.
"Tout peut être poison et rien n'est dénué de toxicité. Seule la dose fait qu'une chose peut n'être pas un poison"  Paracelse, XVIème siècle.
Le silicium organique se différencie du minéral par la présence d’un (ou plusieurs) atome(s) de carbone associé(s) à de l’hydrogène. Sous cette forme, c’est un des éléments essentiels de la matière vivante (plantes, animaux et humains).
Nous avons déjà noté qu’on le trouve dans toutes les cellules du corps humain en quantités variables selon la localisation : il facilite ou rétablit les échanges électriques au niveau de la membrane cellulaire. (Faites une recherche sur le moteur AltaVista avec « silicium rééquilibrant ionique », ndlr).

Le silicium organique est aussi un précieux constituant du tissu conjonctif, tissu corporel le plus abondant dans le corps dont la fonction est d’assurer jonction et soutien : le cartilage, le tissu osseux, les tissus adipeux, les tissus vasculaires, le sang, sont des tissus conjonctifs; le tissu conjonctif entoure également les fibres musculaires, compartimente les lobes des poumons, les oreillettes et ventricules du coeur, etc.
Au sein du tissu conjonctif, le silicium induit ou régule la multiplication des fibroblastes, ceux-ci étant responsables de la formation des fibres de collagène et d’élastine gérant souplesse et élasticité.

Si l’on considère son rôle de soutien et de résistance aux agressions, son rôle dans la croissance ou dans la régénération ainsi que son interaction avec d’autres éléments, force est de constater qu’il est un acteur important du vivant !
Ce sujet est controversé. Par exemple, la plupart des rhumatologues affirment qu’il est impossible de régénérer le cartilage osseux. Mais certains médecins ont démontré / prouvé l’efficacité du silicium (associé ou non) dans la revalidation de patients atteints notamment de problème important d’arthrose (pronation des mouvements du pied et de la main). Il y a donc bien eu modification et amélioration constatées : avant et après la prise de clichés radio).
Chacun se fera donc sa propre religion … Mais le silicium organique n’est pas le produit miracle que certains voudraient présenter comme tel.
Force est de toutefois constater que plusieurs témoignages non suspects viennent étayer les supposés bienfaits du Silanol (ou G5).
Par témoignages non suspects, j’entends le témoignage rapporté de 1ère main par une source indépendante et scientifique (médecin, biologiste, chimiste, dentiste par exemple). Ces personnes ayant prescrit ou ingéré du silanol.
Bien sûr, les sceptiques auront beau jeu de dire qu’il n’y a pas de preuve scientifique …, qu’il s’agit d’effet placebo. Dans le cas d’un patient souffrant d’arthrose, seule une radio avant et après pourrait les convaincre. Tout le monde « croit savoir » que le cartilage ne repousse pas ! Et pourtant … Wink
A vous de voir si la médecine conventionnelle peut vous aider, peu ou prou …, si le jeu en vaut la chandelle. Qu’est-ce que vous risquez après tout ? En terme de santé (effet secondaires) : aucun aux doses préconisées par le fabricant. Désillusion ? Peut-être dans certains cas, car le silicium organique n’est pas la panacée universelle, quoiqu’il en coûte à certains de le dire … C’est surtout le porte-monnaie qui en souffrira dans ce dernier cas. Aucune garantie de réussite donc.
LucH

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4132
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Silicium organique ou minéral ?

Message  Luc le Lun 30 Jan 2017 - 18:26

Silanol 5
L’article ci-dessous aborde les points suivants :
- L’homme perd son capital silicium.
- Incapacité à transformer le Silicium minéral ingéré.
- sources végétales de Silicium.
- Pas de lieu de stockage.

*) Quand avons-nous besoin du silicium pour notre organisme ?
Nous avons vu dans un article précédent que l’homme possède, à la naissance, une certaine quantité de silicium organique. Cette quantité diminue avec le vieillissement et ce, de façon irréversible. Arrivé à l’âge adulte, l’homme a / aurait utilisé plus de 80 % de son silicium organique, tout en étant incapable de transformer le silicium minéral qu’il ingère (dans les aliments, les boissons) en silicium organique.  
En effet, on peut le trouver en doses infinitésimales dans certaines plantes (la prêle, le bambou, dans l’écorce de certaines graines par ex.).
Donc, le silicium minéral n’est pas assimilable par l’organisme humain (ou en très petite quantité : Certains scientifiques parlent de 3 % assimilable pour le Silicium minéral, au contraire du Silicium organique, qui est lui très bien assimilable.  Seuil de 70 % selon  certaines sources.  Mais tout cela est relatif et reste à démontrer, en termes de pourcentage, ndlr.
« Le silicium organique n’a pas, dans le corps, de lieu de stockage; il est directement lié à l’apport quotidien.
Contrairement à l'Homme, de nombreux micro-organismes et plantes (diatomées, radiolaires, champignons, etc.) sont capables, par des processus non (ou mal) expliqués à ce jour d'effectuer la transformation du silicium minéral en silicium organique, et d’assimiler ce dernier qu'ils fabriquent à partir du silicium minéral prélevé dans la nature ».
Source : epanouissement.net
Autres sources de Si organique : Voir [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  
NB : Le millet est la céréale qui contient le plus de minéraux (silice en particulier mais aussi fer, fluor, magnésium…). A redécouvrir …
NB : La question du gluten dans le millet est controversée. Le millet est une céréale génétiquement plus proche du riz et du maïs, que du blé … Lorsqu’on parle de millet, il serait plus juste de dire « les millets ». En effet, il regroupe plusieurs céréales dont :
- le millet (il en existe plusieurs variétés dont : Setaria italica, Panicum miliaceum) appelé aussi mil ou petit mil
- le sorgho (Sorghum vulgare) appelé aussi gros mil
- le teff, une céréale d’origine éthiopienne
LucH
PS : On évitera le millet en cas de pathologie auto-immune, par précaution, car il contient 40 % de panicine, un type de gluten (perméabilité intestinale).

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4132
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Silicium organique ou minéral ?

Message  Luc le Lun 30 Jan 2017 - 18:28

Silanol 6
Attention, il y a plusieurs silicia organiques (silanol)
Toutes les silices organiques n'ont pas le même degré d'acidité. Par exemple :
- D'une part le G5 d'Irlande, de Cotten en France ont / avaient la même provenance. Le G5 d'Espagne (et actuellement immigré ...) provient / provenait de LLR. Tous trois ont la même formule chimique (monométhyl silane triol), agrémenté d’un stabilisateur et / ou conservateur. (Il existe maintenant une version sans conservateur, en 500 ml, chez LLR Irlande (llrg5.com).
- D'autre part, Vitasil, qui est également de la silice organique, est titrée à un taux d'acidité différent (…). Ce dernier est donné à titre d’exemple pour faire contrepoids. Les produits cosmétiques contenant du silicium commencent à pulluler Wink

                                     Aliments et Silice.

" Quels aliments contiennent de la silice ? "
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  

Le silicium « bio » est surtout présent dans :
- les céréales, surtout complètes :
riz, blé, orge, avoine, seigle, épeautre, sarrasin (ce n'est pas une céréale mais une pseudo-céréale …
NB : Le silicium est surtout présent dans les enveloppes, (avec le magnésium et le phosphore, entre autres).
IL peut être intéressant de cuire les céréales avec des algues : Pq ? => Les alginates augmentent la biodisponibilité du silicium.
NB : pseudo-céréales seulement dans le cas d’un régime SGSC).
La cuisson permettra de libérer une partie du silicium amalgamé avec le phosphore (phytates).

Exemples d’aliments riches en silicium :
- les légumineuses (pois secs, ...)
- les fruits à pectine (pomme, coing, etc.)
- les fruits secs (amande, pistache, noix du brésil, noix de cachou, noix de coco, datte, ...)
- laitue, persil, navet, concombre, épinard, ...
- l'ortie : c’est la plante qui contient le plus de silicium.

- L’ortie n’est plus guère consommée aujourd'hui, délicieuse en soupe pourtant, c'est une plante aux propriétés alimentaires vraiment remarquables.  
Très utilisée par les jardiniers, du fait de ses propriétés phytosanitaires et d'engrais assez inégalées sous forme de purin d'ortie (mais ceci est une autre histoire).

- La prêle : n’est pas vraiment de consommation courante...
Très bon remède de phytothérapie (attention toutefois à la provenance car il y a plusieurs types de prêle, dont une forme, la prêle des marais, est toxique)
Ce sont les jeunes pousses fraîches qui en contiennent le plus.
La prêle séchée n'a guère d'intérêt.
Egalement utilisée en phytosanitaire (mildiou, etc.)

- D'une façon générale, les fibres alimentaires (solubles et insolubles) contiennent du silicium (pour certains ce serait la raison même de leurs effets protecteurs dans les maladies cardio-vasculaires...).

- Les tissus animaux consommés aujourd'hui, en particulier  
la viande (= muscle) en contiennent très peu. Le silicium est surtout présent dans les abats : la peau, les gros troncs artériels, le rein, le thymus et autres glandes (surrénales, etc.), le cartilage …

- La gélatine est intéressante : le collagène (1/4 des protéines) contient des quantités très significatives de silicium (liaison covalente).  
En fait, le silicium est surtout présent dans la matrice extra-cellulaire : collagènes donc, GlycosAminoGlycannes (pardon pour le "gros mot») et élastine. Le silicium est un cofacteur indispensable pour la synthèse de cette dernière. Il faut mettre en perspective la baisse dramatique du silicium avec l'âge dans la peau et des artères, > 90%, avec leur perte d'élasticité, et donc de capacité fonctionnelle (rides, compliance artérielle).  
Les GAG (acide hyaluronique en particulier) constituent aussi l'essentiel du cartilage (propriétés d'hydratation, d'élasticité, absorption chocs, ...)

- « Mais il ne faut surtout pas oublier l'eau, mais pas vraiment l'eau des réseaux de distribution, du fait de la floculation quasi-généralisée par des sels d'aluminium (ce qui pose parfois bien des problèmes (Cfr l'enquête publiée par l'Express).  
Ainsi pas plus de 5-10 mg/l de silice dans l'eau de la  plupart des grandes villes (et parfois même zéro).
Allez voir plutôt du côté des eaux carbonatées (genre Salvetat, Arvie, Chateldon) pour les taux les plus élevés des eaux vendues en métropole (72, 77 et 110 mg/l respectivement).
Pour l'anecdote, l'eau embouteillée qui en contient le plus, à ma connaissance, est la Source Didier (Martinique) 130-140 mg/l.
Certains  médecins  antillais la conseillent d'ailleurs sans complexe (pb digestifs, allergo, nervosité, fatigue, etc.).  
En fait, Didier était une ancienne station thermale...  
Un bon nombre des eaux thermales du Massif Central ou des Pyrénées ont des taux de silice largement > 100 mg/l). À quand les eaux du Mont-Dore ou de Châtelguyon et autres distribuées en bouteille ?  
D'un point de vue épidémiologique, la silice dans l'eau de boisson semble protectrice contre l'athérosclérose et certains cancers (en particulier digestifs)...
Et certains pensent que la silice pourrait contrecarrer les effets toxiques de l'aluminium dans l'eau (qui est impliquée par certains dans l'étiologie de la maladie d'Alzheimer) ».
Pour l’anecdote, nous relèveront encore que certains habitants de l’île XYZ pourront témoigner des bienfaits de l’eau de distribution locale (anciennes roches volcaniques et / ou minérales).

Conclusion pratique partielle, éventuellement paradoxale, mais vraiment "économique" : En vacances, mangez des sandwiches sur la plage, quand ça craque sous la dent : c'est bon !  Wink
Le bain de sable n'est pas mal non plus... Avez-vous déjà entendu parler du témoignage du Papy qui s’était enterré sur la plage pdt une journée, avant de revenir de vacances, et ainsi voir ses problèmes d’arthrose disparaître pour qque temps ?  Il pétait des flammes …
LucH

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4132
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Silicium organique ou minéral ?

Message  Luc le Lun 30 Jan 2017 - 18:30

Silanol 7
- Dénomination scientifique : monométhyl silane triol. En abrégé : Silanol
- Famille : Organo-silicié (ou silicium organique).
- Degré d’acidité : pH 6.6 (pour le G5).
J’ai pris du silanol la 1ère fois le 4/8/2006. Je suis plutôt du genre « terre à terre ». Je me suis informé à différentes sources, pas seulement auprès des fabricants et des sites commerciaux. Témoignages d’un médecin généraliste, d’un dentiste, d’un biologiste qui ont, soit accepté de suivre l’évolution d’un patient qui consultait, soit expérimenté le produit sur eux-mêmes. Comme précisé plus bas, compte tenu de l’absence de toxicité, j’ai décidé de me lancer. Après tout, le composé essentiel de l’argile étant la silice, pq pas … J’ai déjà suivi une cure d’argile verte, avec succès auparavant, parfois avec résultats mitigés (cela dépend du type d’argile ; il faut changer dans ce cas).

Après 8 jours j’ai pris une 2ème càs (1 càs à jeun et 1 càs 15’ avant le dîner).
J’ai diminué les anti-inflammatoires de 80 % (un gel anti-inflammatoire non stéroïdien sur les 2 genoux 3 fois par jour ; problème d’arthrose dû à un ménisque en mauvais état, ligaments distendus. Je suis un ancien joueur de foot amateur. (58 ans, lors de la rédaction de cet article). Je me contente maintenant d’une seule application d’anti-inflammatoire sur le genou droit le soir avant le coucher.
Edit 01/2017: Plus besoin, sauf périodiquement, grâce à la phytothérapie (alternance entre la curcumine, la salicine, la boswellia serrata, etc.).
Parallèlement, je surveille mon alimentation afin de manger plus équilibré et surtout moins acidifiant. C’est primordial. Sinon c’est comme si je chauffais la maison en hiver avec la fenêtre ouverte … J’essaie de manger 2/3 alcalinisant et 1/3 acidifiant.
J’ai maintenant supprimé l’anti-acide. Je souffrais de reflux gastrique dû à une déficience du diaphragme de l’œsophage (résurgence de l’estomac dans l’œsophage ; assez courant comme problème).
J’étais alors à ma troisième semaine de prise de silanol.
=> Composition du liquide : 0.2 % de solution de monométhyl silane triol, eau, stabilisant.
=> Composition du gel : 0.2 % de solution de monométhyl silane triol, gel végétal neutre, stabilisant.
- Posologie en général : 1 càs 1 à 3 fois par jour. Il est souvent conseillé de commencer par 1 càs quotidienne (10 ml), et de voir au bout d’une semaine (…).Si aucune amélioration ne s’est fait ressentir, Il conviendra alors d’adapter la dose journalière à 2 cuillerées, puis 3 càs 8 jours plus tard (30 ml). Généralement, il est conseillé de faire une cure pdt 3 mois minimum …
Compte tenu de l’absence totale de toxicité du produit (les mauvaises langues et les sceptiques diront que c’est normal puisqu’il n’agit pas sur l’organisme), les utilisateurs qui en éprouvent le besoin peuvent à leur gré dépasser les doses indiquées ci-dessus. Mais cela n’améliorera pas la probabilité d’efficacité sur le sujet « non réceptif ».  Le silicium ne rend pas sur tout le monde. Laissez-lui le temps d’agir. On ne rétablit pas un terrain miné en qques semaines, alors qu’il est pollué ou négligé depuis des années pour certains !
Attention, bien souvent il y a une augmentation passagère des symptômes et de la douleur concomitante (comme dans un traitement homéopathique).
Dans le cas où ce produit ne produirait pas d’effet, inutile de poursuivre le traitement au-delà de 3 mois. En effet, le silanol n’est pas un produit miracle, n’en déplaise à certains  Wink
Toutefois, il a démontré de réels effets sur bon nbre de personnes atteintes de pathologies diverses. Faites une recherche Google avec « silicium organique témoignages » et vous verrez … A vous de voir si la médecine conventionnelle donne des résultats satisfaisants ou pas …
Fin du dossier « Silanol »
LucH

Autres liens :
- Silicium organique : Présentation. Connaissez-vous le G5 ?
Applications, revendications du silicium organique en thérapeutique.
Source: Dr Janet, gastro-entérologue et cancérologue.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
- 7 siliciums au banc d’essai
Test du Dr WILLEMS
Le silicium : produit mythique de la médecine naturelle
Samedi 17 février 2007 • Pratiques de santé. Le Journal de la Médecine naturelle. N° 64 Hors-série n° 1. Dr Jean-Pierre WILLEM. Epuisé.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
- Dossier spécial amessi :
Le silicium organique G5
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4132
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Silicium organique ou minéral ?

Message  Mirzoune le Lun 30 Jan 2017 - 21:05

Luc a écrit:Le bain de sable n'est pas mal non plus... Avez-vous déjà entendu parler du témoignage du Papy qui s’était enterré sur la plage pdt une journée, avant de revenir de vacances, et ainsi voir ses problèmes d’arthrose disparaître pour qque temps ?  Il pétait des flammes …
LucH

C'est mon dentiste qui fait ça en Israel. ça se pratique aussi au Maroc.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission avec une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges et bio, beaucoup de cru et la natation qui me fait le plus grand bien. Apparition récente d'une névralgie du trijumeau (conflit vasculonerveux). En attente d'une opération par gamma-knife.
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 2750
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 54
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: Silicium organique ou minéral ?

Message  Flo le Lun 30 Jan 2017 - 22:42

Luc a écrit:
- l'ortie : c’est la plante qui contient le plus de silicium.

- L’ortie n’est plus guère consommée aujourd'hui, délicieuse en soupe pourtant, c'est une plante aux propriétés alimentaires vraiment remarquables.  
Très utilisée par les jardiniers, du fait de ses propriétés phytosanitaires et d'engrais assez inégalées sous forme de purin d'ortie (mais ceci est une autre histoire).
En ce moment il fait un peu froid, les orties sont un peu ratatinés, mais dès qu'il fera plus doux j'en mets dans mes jus de légume, ça les rends très mousseux. Le goût est sympas.

_________________
Les préjugés, les habitudes et l'ignorance concernant l'alimentation, sont si grands, que la diététique pourrait être appelée "le chaînon manquant de l'esprit humain" Arnold EHRET
avatar
Flo
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 1037
Date d'inscription : 20/10/2015
Age : 51
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Réduire la charge corporelle de l'aluminium: rôle de la Silice.

Message  Mirzoune le Jeu 9 Fév 2017 - 20:39

Thérapie non invasive pour réduire la charge corporelle de l'aluminium dans la maladie d'Alzheimer (...mais pas que). Rôle de la Silice.

Il existe des liens inexpliqués entre l'exposition humaine à l'aluminium et l'incidence, la progression et l'étiologie de la maladie d'Alzheimer: L'hypothèse nulle qui sous-tend tout lien est qu'il n'y aurait pas de maladie d'Alzheimer en l'absence effective d'un fardeau corporel de l'aluminium.

Pour tester ce dernier élément , il faudrait le réduire et le maintenir à un niveau qui soit proportionnel à la population sans maladie d'Alzheimer. En l'absence d'interférence humaine récente dans le cycle biogéochimique de l'aluminium, la réaction de l'acide silicique avec l'aluminium a agi comme un contrôle géochimique de la disponibilité biologique de l'aluminium.

Ce même mécanisme pourrait être appliqué à la fois à l'élimination de l'aluminium du corps et à la réduction de l'entrée d'aluminium dans le corps tout en s'assurant que les métaux essentiels, tels que le fer, ne sont pas affectés.

Basé sur le prémisse que l'aluminium urinaire est la meilleure estimation non invasive de la charge corporelle des patients en aluminium avec la maladie d'Alzheimer des patients ont été invités à boire 1,5 L d'une eau minérale riche en acide silicique chaque jour pendant cinq jours et, par comparaison de leur excrétion urinaire de l'aluminium avant et après cette procédure simple, l'influence sur leur charge corporelle de l'aluminium a été déterminée.
- L'excrétion urinaire de l'acide silicique (34,3 +/- 15,2 à 55,7 +/- 14,2 micromol / mmol de créatinine) a diminué significativement (P).
- Ce dernier a été obtenu sans influence significative (P> 0,05) sur l'excrétion urinaire de fer (20,7 +/- 9,5 à 21,7 +/- 13,8 nmol / mmol de créatinine).

La réduction de l'aluminium urinaire a soutenu l'utilisation future à plus long terme de l'acide silicique comme traitement non invasif pour réduire la charge corporelle de l'aluminium dans la maladie d'Alzheimer.

Remarque: si la silice réduit la charge corporelle de l'aluminium, elle peut présenter un intérêt dans d'autres maladies, en prévention ou après une vaccination...

Source: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  et [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission avec une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges et bio, beaucoup de cru et la natation qui me fait le plus grand bien. Apparition récente d'une névralgie du trijumeau (conflit vasculonerveux). En attente d'une opération par gamma-knife.
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 2750
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 54
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: Silicium organique ou minéral ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum