Mirzoune et Ciboulette SGSC
Bienvenue sur Mirzoune et Ciboulette!
Derniers sujets
» Smoothie Aloe Vera - banane, régénérateur de vos intestins
par Flo Aujourd'hui à 19:43

» Nos plats du jour, janvier 2018
par Celine57 Aujourd'hui à 18:02

» LA DEPRESSION NERVEUSE et son cortège de conséquences
par Adveniat Aujourd'hui à 14:03

» Reminéralisants naturels: douleurs arthrose, ostéoporose.. etc...
par Luc Aujourd'hui à 13:28

» DEMINERALISATION / OSTEOPOROSE
par Adveniat Aujourd'hui à 10:50

» Brioche à l'orange et aux cranberries
par Luc Hier à 16:45

» Effets protecteurs du cholesterol sur les endotoxines
par Luc Dim 14 Jan 2018 - 10:17

» Problème avec une commande
par Mirzoune Sam 13 Jan 2018 - 19:48

» Insérer une photo dans un message
par Mirzoune Sam 13 Jan 2018 - 12:12

» Sentiment, émotion : comment ça fonctionne
par proserpine Sam 13 Jan 2018 - 10:20

» Aide pour une alimentation de type paléo
par Mirzoune Ven 12 Jan 2018 - 22:25

» Le gâteau au chocolat sans gluten de Philippe Etchebest
par Celine57 Ven 12 Jan 2018 - 21:38

» Superfood pour smoothie salade et potage
par Luc Ven 12 Jan 2018 - 19:24

» Auto-séance d'EMDR pour se libérer d'un stress
par proserpine Jeu 11 Jan 2018 - 17:58

» Maquereau cru mariné - recette santé
par Mirzoune Mer 10 Jan 2018 - 17:02

» Pain gourmand à la poêle sans gluten et sans lactose
par Mirzoune Mer 10 Jan 2018 - 16:50

» et si on s’occupait de nos artères ?
par Mirzoune Mar 9 Jan 2018 - 23:33

» Intestins gonflés : questions Sibo and Co
par Mirzoune Mar 9 Jan 2018 - 15:19

» Jeûne thérapeutique: Journal de suivi
par Mezame Lun 8 Jan 2018 - 22:54

» La galerie de belles images
par Mezame Lun 8 Jan 2018 - 22:02

» présentation papazen
par papazen Lun 8 Jan 2018 - 16:16

» Galette "minute" de pois chiche à la nigelle
par Luc Lun 8 Jan 2018 - 15:13

» Des nouvelles de MPJ48
par Pierrette Dim 7 Jan 2018 - 23:10

» L'huile de coco stimule le métabolisme
par Mirzoune Dim 7 Jan 2018 - 21:37

» Pain au riz - Pour tapenade
par Luc Dim 7 Jan 2018 - 9:00

» Graines germées et pousses
par Mirzoune Sam 6 Jan 2018 - 19:31

» Collagène
par Mirzoune Sam 6 Jan 2018 - 19:30

» Voeux de Jacques Brel
par Flo Sam 6 Jan 2018 - 15:22

» Une transfuge de l'appart
par Luc Sam 6 Jan 2018 - 9:39

» Antibiotiques candida
par Mirzoune Ven 5 Jan 2018 - 12:35

» Cure de jus et smoothie detox
par Luc Ven 5 Jan 2018 - 11:14

» Le guide complet pour jeûner
par Luc Ven 5 Jan 2018 - 10:22

» Dernières Promos (aller au dernier message)
par Luc Jeu 4 Jan 2018 - 16:28

» Jeûne et sport
par Luc Mer 3 Jan 2018 - 15:23

» La politique de santé actuelle s'appuie-t-elle sur la science ?
par Flo Mar 2 Jan 2018 - 21:27

» Pour que la roue tourne...
par Flo Lun 1 Jan 2018 - 21:46

» Le chat et la creation du monde...
par Mirzoune Lun 1 Jan 2018 - 15:26

» Bon anniversaire Momo
par Mirzoune Lun 1 Jan 2018 - 15:17

» Bonne année à tous!
par Flo Lun 1 Jan 2018 - 10:15

» Gérer l'exercice en fonction de ses pathologies
par proserpine Sam 30 Déc 2017 - 19:16

» Le Grand cactus
par Luc Jeu 28 Déc 2017 - 23:11

» Comprendre la cascade inflammatoire
par Flo Jeu 28 Déc 2017 - 18:25

» Bon anniversaire Chaminette
par Mirzoune Mer 27 Déc 2017 - 11:58

» Bon anniversaire Puppy
par Luc Mer 27 Déc 2017 - 11:39

» Brèves - Nouvelles santé
par Mirzoune Mar 26 Déc 2017 - 19:17

» Pain brioché à la pâte de datte
par Mirzoune Lun 25 Déc 2017 - 13:34

» Joyeuses fêtes
par Mirzoune Lun 25 Déc 2017 - 13:05

» SIBO & pullulation bactérienne
par Luc Sam 23 Déc 2017 - 9:40

» Mouse data links microbiome changes to lupus severity and complications
par Flo Ven 22 Déc 2017 - 17:36

» Biodisponibilité des minéraux en présence d'acide phytique
par Flo Ven 22 Déc 2017 - 16:40

» Présentation - Zenko
par Flo Ven 22 Déc 2017 - 14:50

» Alimentation et psychisme
par Flo Jeu 21 Déc 2017 - 14:50

» Pain au sarrasin & noix
par Mirzoune Mar 19 Déc 2017 - 16:49

» Danse sur glace
par proserpine Dim 17 Déc 2017 - 10:30

» Qu'est-ce que l'équilibre acido-basique?
par Luc Jeu 14 Déc 2017 - 21:00

» Levothyrox
par sumerien Jeu 14 Déc 2017 - 19:13

» Alzheimer et la vitamine B3 forme rare
par Luc Mer 13 Déc 2017 - 15:50

» Votre chat fait pipi partout, essayez Uricystil
par Mirzoune Mer 13 Déc 2017 - 12:46

» Amigo_amigo
par Luc Lun 11 Déc 2017 - 20:12

» Bon anniversaire Infiniment
par Luc Lun 11 Déc 2017 - 13:11

» Jeûne thérapeutique - Concept de l'oxydation des lipides
par Luc Dim 10 Déc 2017 - 15:49

» Bûches de Noël vegan, sans gluten, sans lactose
par Mirzoune Dim 10 Déc 2017 - 12:33

» Bonhomme de pâte & St-Nicolas
par proserpine Jeu 7 Déc 2017 - 8:03

» Perdre du poids sans faire le yoyo
par Luc Dim 3 Déc 2017 - 14:13

» Le jus de grenade fermentée protège – nutrithérapie naturelle et effets de synergie
par Mirzoune Sam 2 Déc 2017 - 17:06

» Iode (anti goitre et fluor/brome...)
par Mirzoune Sam 2 Déc 2017 - 16:52

» Jeu de vilain entre un éléphanteau et une oie
par Luc Ven 1 Déc 2017 - 13:18

» Maladies auto-immunes: traitements conventionnels et complémentaires
par Mirzoune Ven 1 Déc 2017 - 11:11

» Maria Farantouri une voix de contre-alto magnifique...
par Flo Mer 29 Nov 2017 - 12:01

» Présentation Mpj48
par Pierrette Mer 29 Nov 2017 - 10:42

» Une biche s'amuse
par Pierrette Mer 29 Nov 2017 - 10:06

» Présentation John007
par Pierrette Mer 29 Nov 2017 - 9:51

» Biodisponibilité de la curcumine: où trouver la plus assimilable?
par Mirzoune Lun 27 Nov 2017 - 23:33

» Humour noir: Pub suisse
par Luc Lun 27 Nov 2017 - 19:05

» Connaissez-vous le Magnésium glycinate?
par Luc Lun 27 Nov 2017 - 18:19

» Comparatif différentes formes de magnésium
par yoz Lun 27 Nov 2017 - 15:03

» Métabolique et cerveau
par Luc Sam 25 Nov 2017 - 23:15

» Proposition de photo pour un avatar
par Luc Sam 25 Nov 2017 - 21:30

» Bioavailability of curcumin
par Luc Jeu 23 Nov 2017 - 16:10

» Quel magnésium choisir?
par Flo Mer 22 Nov 2017 - 18:05

» Présentation Adveniat
par Mirzoune Mar 21 Nov 2017 - 13:10

» Fibromyalgie et la sulfite connexion
par Mirzoune Lun 20 Nov 2017 - 11:23

» Douleurs musculaires et acide lactique
par Flo Dim 19 Nov 2017 - 21:50

» Bon anniversaire Monik
par Mirzoune Sam 18 Nov 2017 - 14:47

» TRANSMUTATIONS
par Luc Sam 18 Nov 2017 - 9:42

» D. Guyaux: Rémission d'une SEP ou la puissance de l'alimentation crue et d'une vie saine
par Flo Ven 17 Nov 2017 - 9:31

» Quand le musée respire
par Pierrette Mer 15 Nov 2017 - 17:17

» Ni pute, ni soumise? Pas pour Mattel...
par Mirzoune Mer 15 Nov 2017 - 8:38

» Bon anniversaire Lulu
par Pierrette Sam 11 Nov 2017 - 17:27

» Maladie : le rôle de l'alimentation
par Luc Ven 10 Nov 2017 - 12:35

» Foie et déchets cristalloïdes
par sophy Ven 10 Nov 2017 - 10:53

» Un très bon anniversaire Luc
par proserpine Jeu 9 Nov 2017 - 9:41

» Let's Twist Again
par Nell74 Mer 8 Nov 2017 - 13:35

» Enlever les pesticides des fruits et légumes
par sophy Mer 8 Nov 2017 - 12:42

» Tous les usages du chanvre alimentaire
par Nell74 Mar 7 Nov 2017 - 23:33

» Vitamine A contre Alzheimer
par Luc Mar 7 Nov 2017 - 21:03

» vitamine D : zyma D ou...?
par Mirzoune Lun 6 Nov 2017 - 14:36

» Pain SG pois chiche & teff - salé / sucré
par Luc Lun 6 Nov 2017 - 13:06

» Auto-Ostéopathie en vidéo. Absolument génial!
par Mirzoune Lun 6 Nov 2017 - 10:26


Arthrite rhumatoïde: synthèse des traitements naturels

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Arthrite rhumatoïde: synthèse des traitements naturels

Message  Mirzoune le Sam 25 Fév 2017 - 11:13

Arthrite rhumatoïde: petite synthèse des traitements naturels

Les douleurs sont plus fortes la nuit et au petit matin. Elles occasionnent souvent un réveil nocturne en deuxième partie de nuit. Elles peuvent être continuelles et jouer considérablement sur le moral. Les articulations sont rouges, gonflées, douloureuses. Le visage est blafard, étiré, témoin de nombreuses nuits sans sommeil… Les yeux cernés laissent paraître une lueur de désespoir…
Il s’agit sans doute malheureusement de la terrible arthrite rhumatoïde, qui accable le malade et lui impose de longues et effroyables nuits de veille!

Arthrite, polyarthrite, arthrite rhumatoïde, polyarthrite rhumatoïde, c’est la même chose: C’est une maladie où les tissus qui entourent les articulations s’enflamment, et cela se produit toujours à plusieurs endroits à la fois.

Plusieurs articulations sont touchées, d’où l’appellation de « poly-arthrite »: si l’inflammation de l’articulation se manifeste dans le genou droit, elle sera aussi dans le genou gauche. Idem pour la main droite et la main gauche, le pied droit et le pied gauche. Cela permet de la distinguer de l’arthrose, qui commence dans un seul cartilage.

L’arthrite rhumatoïde attaque aussi des articulations rarement concernées par l’arthrose: petites articulations du pied, mâchoires, poignets, chevilles.

Cette inflammation est d’origine auto-immune: nos défenses naturelles s’attaquent à notre propre corps. Les articulations gonflent et fond des boules. On ne parvient plus à ouvrir un pot de confiture, puis un robinet, puis un tube de dentifrice. Enfin, tenir un stylo devient impossible et on est alors terriblement gêné, d’autant plus que les douleurs s’allument partout et vous empêchent de vous reposer, vous conduisant à petit feu au désespoir.

Dans les formes les plus agressives, l’inflammation peut attaquer d’autres tissus: cœur, poumons, yeux, reins. Au niveau du cœur, on parle de péricardite. Comme pour le diabète, l’état inflammatoire chronique augmente le risque d’infarctus.

De nombreux cas d’arthrite évolueront peu ou très lentement. Dans 10 à 15% des cas, après une crise de 6 mois, la maladie s’éteint d’elle-même et disparaît aussi mystérieusement qu’elle était apparue. Parmi les personnes qui ne ne reçoivent aucun traitement, seule une sur deux aura un handicap au bout de 10 ans. Ce qui signifie que vous pouvez agir par l’alimentation, le mode de vie, les compléments nutritionnels tout de suite, avec l’appui de la médecine dans les crises graves.

Vous pouvez agir de façon préventive de la façon suivante:

1- Un bon taux de vitamine D (entre 45 et 60 ng/mL) va réduire fortement le risque de poussée inflammatoire douloureuse, tout comme cela réduira votre risque de nombreux cancers, d’infections, de sclérose en plaques, de dépression. Réciproquement, le manque de vitamine D augmentera votre risque. Pour cela, la meilleure stratégie est de sortir et de s'exposer au soleil. S’exposer aux UVB, les rayons ultraviolets qui déclenchent la synthèse de la vitamine B dans la peau, améliore le moral, aide à réguler la mélatonine, augmente la production d’oxyde nitrique qui permet de réduire la tension artérielle et le risque cardiovasculaire. Si vous vivez dans une zone peu ensoleillée, vous devez prendre un complément alimentaire de vitamine D (4000 UI /jour).

2- Surveiller les apports en oméga-3, acides gras anti-inflammatoires. Ils doivent être présents dans l’alimentation en proportion avec les oméga-6, des acides gras inflammatoires. Notre alimentation moderne est déséquilibrée en faveur des oméga-6, dans une proportion pouvant aller à 35 pour 1, alors que le bon équilibre est entre 1 pour 1 et 4 pour 1. Afin de rétablir l’équilibre, il est important de privilégier les aliments riches en oméga-3, que sont les petits poissons gras des mers froides (harengs, sardines, anchois, maquereaux), les huiles de colza et de noix, et certains végétaux comme le pourpier, les graines de lin (à broyer avant de les manger) ou de chia (à saupoudrer sur les plats au moment de servir (attention : ne jamais cuire les omega 3 végétaux!).

3- Arrêter la cigarette, surtout si une personne proche est touchée par la maladie: une prédisposition génétique est possible, et il est important de ne pas favoriser le déclenchement par la fumée du tabac, fortement inflammatoire pour l’organisme.

4- Les femmes ont trois fois plus de risques d’arthrite rhumatoïde que les hommes. Avoir des enfants réduit l’incidence de la maladie.

5- Faire de l’exercice physique régulier contribue à réguler l’inflammation dans le corps et à la bonne santé des articulations. Les articulations ne s’usent que si l'on ne s’en sert pas. Les solliciter fait circuler le liquide lubrifiant et nutritif (synovie) dans le cartilage. Ce sont les coups, les chocs violents, les torsions brutales qui sont mauvais pour les articulations, pas l’exercice physique en tant que tel, si l'on choisit des sports sans impact.

6- Réduire sucres, céréales raffinées, graisses végétales extraites de manière industrielle, bonbons, biscuits, réduira aussi les risques d’arthrite et les douleurs:
- Consommer beaucoup de graines germées, riches en vitamines, en minéraux, en antioxydants, en enzymes, qui protègent le corps des radicaux libres et des toxines.
- Manger des crucifères (famille des choux).
- Manger des épinards et des légumes verts, riches en potassium, en zinc, en sélénium, et en vitamine A.
- Manger des légumes fermentés, comme la choucroute, le kimchi (chou fermenté coréen), le natto (soja fermenté). Ils nourrissent votre microbiote et apportent de grandes quantités de bonnes bactéries (probiotiques) protectrices dans votre tube intestinal.

Les aliments fermentés ont aussi pour avantages de:
- contenir de fortes doses de vitamine K2 (@ Luc), qui prévient la formation de plaque artérielle et renforce les os.
- produire des vitamines du groupe B.
- améliorer le système immunitaire.
- détoxifier l’organisme.
- améliorer le moral.
- inhiber l’obésité et le diabète.

Les apports des médecines naturelles au traitement de la polyarthrite rhumatoïde :
Une fois la maladie déclarée, les douleurs sont telles qu’il est difficile de résister aux apports de la médecine conventionnelle qui donne des médicaments antalgiques (antidouleur), de la cortisone (antidouleur et anti-inflammatoire) et des antibiotiques (l’arthrite, qui implique une inflammation de la membrane synoviale, a parfois une composante bactérienne, notamment suite à une infection comme la borréliose de Lyme). Mais ces remèdes perdent de leur efficacité à long terme. Ils deviennent même très nocifs si on les poursuit trop longtemps (la cortisone en particulier, qui détruit le squelette). Également, l’arthrite étant une maladie auto-immune, les médecins vont proposer dans les cas graves des traitements « immunosuppresseurs ».

Pour cette raison, les patients qui souhaitent réduire les risques liés aux traitements médicaux se prennent en main et font tout leur possible pour limiter les effets de l’arthrite rhumatoïde par d’autres moyens. Ils essayent aussi de réduire au maximum leurs doses de médicaments car moins vous en prenez, plus longtemps ils resteront efficaces. Surtout, vous les réservez pour les grosses crises où il faudra agir vigoureusement.

Dans la liste des approches naturelles, la plus en vogue actuellement est le régime hypotoxique du Dr. Jean Seignalet popularisé par Jacqueline Lagacé, chercheuse en microbiologie et en immunologie. Accablée par l’arthrite et l’arthrose, elle découvre ce régime: « Les résultats sont spectaculaires. En dix jours, la douleur a disparu et en seize mois, elle recouvre totalement l’usage de ses doigts. Elle constate parallèlement des améliorations sensibles dans les articulations de ses genoux et de sa colonne vertébrale, qui étaient affectés par de l’arthrose symptomatique depuis plusieurs années ».

Il s’agit d’une alimentation proche de l’alimentation « paléolithique », sans produits laitiers, éliminant le blé, les céréales à gluten, favorisant la cuisson douce, la viande à cuisson basse, les légumineuses et les légumes et fruits crus.

Nutriments, plantes, produits et traitements naturels en cas d’arthrite rhumatoïde : La liste suivante recense les nutriments, plantes, produits et traitements naturels en cas d’arthrite rhumatoïde. L’idéal serait qu’ils constituent à eux seuls une stratégie thérapeutique naturelle globale, mais l’arthrite rhumatoïde étant particulièrement douloureuse, ils serviront le plus souvent en accompagnement des traitements médicaux. Néanmoins, ils peuvent apporter un important soulagement et entraîner une forte réduction de la prise de médicaments :
- La capsaïcine, la substance « qui pique » dans le poivre et le piment, soulage légèrement la douleur causée par la polyarthrite rhumatoïde. Il faut l’appliquer sous forme de crème. Il existe des crèmes qui vont de 0,025% à 0,075% de capsaïcine, à appliquer quatre fois par jour, pour un résultat au bout de deux ou trois jours de traitement.
- L’harpagophytum a un effet démontré pour réduire l’inflammation. Plusieurs essais cliniques ont montré une amélioration de la mobilité et un « soulagement sensible de la douleur ». À prendre en comprimés de 500 mg, trois fois par jour.
- Les Oméga-3 sous forme d’huile de poisson sont la substance naturelle ayant fait l’objet du plus grand nombre d’études cliniques dans le cadre du traitement de la polyarthrite. Leur conclusion est que 3 à 4g par jour d’EPA (un type d’oméga-3) permettent de réduire les raideurs le matin et de réduire les prises de médicaments anti-inflammatoires, un avantage important quand on connaît les dangers à long terme de ces médicaments.
- L’huile d’onagre et l’huile de bourrache, à raison de 5 à 6g par jour, ont une « certaine utilité pour traiter la polyarthrite rhumatoïde ». 
- L’astaxanthine, un caroténoïde antioxydant que l’on trouve dans le saumon et le krill (la nourriture des baleines), à prendre à une dose de 4mg par jour, très intéressant en particulier pour les patients prenant de la prednisone, un corticoïde souvent prescrit contre l’arthrite et qui endommage les yeux (l’astaxanthine protège les yeux).
- Un mélange réputé efficace pour la polyarthrite rhumatoïde. Il s’agit d’une teinture (les plantes ont macéré dans l’alcool) de trois mesures de faux-tremble (Populus tremula) pour une mesure de frêne européen (Fraxinus excelsior) et une de verge d’or (Solidago virgaurea). L’ensemble des dix études réalisées indique une efficacité comparable aux anti-inflammatoires non-stéroïdiens pour soulager les douleurs. Ce produit est vendu en pharmacie sous la marque « Phytodolor ». On prend la teinture par voie interne (on l’avale diluée avec de l’eau).
- Le cassis est la principale plante réputée contre l’arthrite rhumatoïde : 5 à 12g de feuilles séchées dans 250ml d’eau bouillante, infuser 15 minutes, boire deux tasses par jour, ou 5 ml d’extrait fluide deux fois par jour avant les repas.
- L’autre plante importante est le curcuma qui agit contre les maladies auto-immunes et a un effet anti-inflammatoire, à une dose de 500 mg de curcumine (le principe actif du curcuma) par jour. Une étude a montré une efficacité équivalente à une faible dose de diclofénac.
- Les autres plantes à consommer régulièrement sont la boswellia serrata, qui améliore l’irrigation dans les articulations, le gingembre lui aussi anti-inflammatoire et la réglisse.
- Le venin d’abeille diminuerait la douleur et les troubles inflammatoires, selon plusieurs témoignages. En accompagnement des médicaments classiques, il renforce la réduction des symptômes.
- Les trois armes de la médecine traditionnelle chinoise : une plante, le tripterygium wilfordii, un traitement, l’acupuncture et un sport, le taï-chi. Des études scientifiques ont montré l’intérêt de ces trois approches contre l’arthrite rhumatoïde, contre les douleurs, pour améliorer l’amplitude de mouvement, la capacité fonctionnelle, et la qualité de vie.

Enfin, le Dr.Joseph Mercola recommande l’EFT (technique de libération émotionnelle), proche de la médecine chinoise, qui consiste à stimuler avec les doigts certains points d’acupuncture, pour se libérer de la douleur et «court-circuiter les blocages émotionnels dans le système bioénergétique corporel».

Cette longue liste des approches naturelles permet de tester sur soi-même, et mettre en place dès les premiers symptômes, une stratégie complète pour résister et contre-attaquer.

Le fait est que c’est une maladie qui n’évolue pas toujours très vite. Ne laissez toutefois pas le temps passer car l’inflammation de l’enveloppe synoviale se communique rapidement au cartilage qui, une fois abîmé ou détruit, sera très difficile à soigner. C’est pourquoi il faut agir vite et fort, dès le début.

Sources :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Vitamin D and rheumatoid arthritis : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Site de Jacqueline Lagacé : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission avec une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges et bio, beaucoup de cru et la natation qui me fait le plus grand bien. Apparition récente d'une névralgie du trijumeau (conflit vasculonerveux). En attente d'une opération par gamma-knife.
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 2896
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 54
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum