Mirzoune et Ciboulette SGSC
Bienvenue sur Mirzoune et Ciboulette!
Derniers sujets
» Omega-3 : Comment choisir ?
par loulou77 Hier à 23:36

» Présentation loulou77
par loulou77 Hier à 23:15

» Juillet 2020, Concorde la fin d'un mythe
par darky35 Hier à 13:39

» Courir à 80 ans
par Chantal Hier à 11:35

» Presentation oliv_d
par Luc Mer 25 Nov 2020 - 22:52

» Présentation - Claire - Sibo
par Anthodu89 Mer 25 Nov 2020 - 15:13

» Infos santé. Divers SCE
par Luc Lun 23 Nov 2020 - 11:49

» Histoire drôle en image & Funny clip 10
par Luc Dim 22 Nov 2020 - 10:15

» Le Coronavirus pourrait conduire à un âge d’or.
par Luc Dim 22 Nov 2020 - 9:45

» Hello de Darky- j'ai le sibo - + fucosyl transferase 2 (FUT2)
par darky35 Sam 21 Nov 2020 - 8:33

» Comment optimiser l'assimilation du fer
par darky35 Ven 20 Nov 2020 - 11:44

» ASTHME et bronchite
par Luc Ven 20 Nov 2020 - 10:36

» présentation de fisque
par Proserpine Ven 20 Nov 2020 - 9:55

» créer un gif
par Luc Mar 17 Nov 2020 - 19:10

» Coronavirus - actualités
par Luc Mar 17 Nov 2020 - 8:42

» darky35-Journal de suivi sibo hydrogène/méthane
par darky35 Lun 16 Nov 2020 - 12:31

» De l'importance de la respiration
par Proserpine Dim 15 Nov 2020 - 12:12

» Laissez-moi sortir
par Proserpine Dim 15 Nov 2020 - 9:52

» Bon anniversaire Lulu
par Proserpine Mer 11 Nov 2020 - 10:09

» Tactique Coronavirus
par Luc Dim 8 Nov 2020 - 23:35

» Un très bon anniversaire Luc
par Nell74 Dim 8 Nov 2020 - 18:17

» Bon anniversaire Pierrette
par Mirzoune Ven 6 Nov 2020 - 10:52

» Vitamione C flush
par darky35 Lun 2 Nov 2020 - 9:20

» Adjuvants beurk
par darky35 Ven 30 Oct 2020 - 12:35

» Biofilm Advanced phase 2
par darky35 Mer 28 Oct 2020 - 12:13

» Curcumine et lithiase
par Luc Mar 27 Oct 2020 - 12:22

» Je détoxique mon foie
par darky35 Ven 23 Oct 2020 - 19:34

» Traiter l’intolérance à l’histamine
par darky35 Ven 23 Oct 2020 - 0:20

» Présentation - Elsa
par Proserpine Mer 21 Oct 2020 - 10:24

» Eczéma atopique et HE
par Luc Dim 18 Oct 2020 - 10:21

» Frais PayPal si inactif
par darky35 Sam 17 Oct 2020 - 13:26

» Asthme: ventoline, sélénium et N-Acétylcystéine
par Matogato Ven 16 Oct 2020 - 21:06

» Bon anniversaire Matogato
par Matogato Jeu 15 Oct 2020 - 10:28

» Aluminium dans les vaccins : la vérité scientifique dévoilée !
par Luc Mer 14 Oct 2020 - 11:53

» Reins: Nettoyer votre filtre rénal avant qu’il s’encrasse
par Luc Mar 13 Oct 2020 - 10:53

» Nouveau cadeau de la vie
par Flo Mar 13 Oct 2020 - 9:43

» Pq je prescris des antibios en cas de Fibro, SFC, PR, Crohn ...
par Luc Lun 12 Oct 2020 - 10:59

» présentation SIHO
par Proserpine Jeu 8 Oct 2020 - 16:11

» Cholestérol et Graisses Saturées – Les mythes et les faits
par Flo Lun 5 Oct 2020 - 21:10

» Bon anniversaire Johnny/Bak
par Proserpine Dim 4 Oct 2020 - 11:03

» Bon anniversaire Richarddupuy
par Mezame Ven 2 Oct 2020 - 20:14

» Bon anniversaire jpwax
par Mezame Ven 2 Oct 2020 - 20:11

» Joyeux anniv Mezame
par Mezame Ven 2 Oct 2020 - 19:32

» Un colon irritable et de la constipation en recherche de solutions
par darky35 Mer 30 Sep 2020 - 10:48

» Banque d'avatars
par Luc Mer 30 Sep 2020 - 10:25

» Choline quelle forme ?
par Luc Lun 28 Sep 2020 - 11:43

» Intestins gonflés : questions Sibo and Co
par Luc Mar 22 Sep 2020 - 10:25

» âme de détective ?
par Luc Dim 20 Sep 2020 - 11:51

» Bon anniversaire Herode
par darky35 Mer 16 Sep 2020 - 10:25

» Index glycémique des laits végétaux
par Luc Ven 11 Sep 2020 - 11:40

» Protéger et stimuler la mémoire
par Luc Ven 11 Sep 2020 - 9:33

» Bon anniversaire Florence
par Luc Jeu 10 Sep 2020 - 11:42

» sibo-c nouvelles therapies
par Proserpine Jeu 10 Sep 2020 - 10:22

» faire sa propre preparation
par CapitaineCleo Jeu 10 Sep 2020 - 1:13

» Acouphènes: Arrêter ces bruits qui rendent fou!
par darky35 Dim 6 Sep 2020 - 11:41

» Bonjour je me présente, Elya
par SIBO_Sly Jeu 3 Sep 2020 - 11:05

» Transition vers moins de féculents
par Luc Jeu 3 Sep 2020 - 8:48

» L'argile qui guérit - Raymond Dextreit
par Luc Mar 1 Sep 2020 - 21:54

» Sujet fourre-tout pour les vadrouilleurs et les noctambules
par Nell74 Lun 31 Aoû 2020 - 15:50

» Neurostimulation non invasive du nerf vague
par Ln Ven 28 Aoû 2020 - 16:07

» Bon anniversaire Anthodu89
par Luc Ven 28 Aoû 2020 - 12:56

» HE niaouli ou tea tree pour la radiothérapie
par Luc Lun 24 Aoû 2020 - 12:23

» Petit déjeuner de Patiloup
par Luc Mar 18 Aoû 2020 - 20:51

» Astuces pour des jambes légères
par darky35 Sam 15 Aoû 2020 - 12:21

» Présentation Zoldik
par Anthodu89 Jeu 13 Aoû 2020 - 14:43

» Presentation TINTIN35
par darky35 Mar 11 Aoû 2020 - 16:55

» Mycoses & cystites : Créer un bouclier naturel
par darky35 Mer 5 Aoû 2020 - 14:36

» Histoire drôle en image & Funny clip 9
par Luc Mar 4 Aoû 2020 - 10:21

» Foie et déchets cristalloïdes
par Luc Dim 2 Aoû 2020 - 20:44

» Agents naturels pour lutter contre le biofilm bactérien
par darky35 Dim 26 Juil 2020 - 11:12

» Détox et organisme sous-vital
par Luc Dim 26 Juil 2020 - 9:19

» Vitamine A sous-estimée?
par darky35 Mer 22 Juil 2020 - 10:57

» Potassium et gestion de la glycémie
par Luc Lun 20 Juil 2020 - 12:12

» Pain mix céréales aux éclats de cacao brut
par Luc Dim 19 Juil 2020 - 11:11

» Affiner les Apports journaliers recommandés
par Luc Sam 18 Juil 2020 - 9:53

» Soigner la borréliose
par Luc Ven 17 Juil 2020 - 9:21

» Bon anniversaire lmichelle
par Luc Mar 14 Juil 2020 - 9:46

» Fairvital de mauvaise foi
par darky35 Mer 8 Juil 2020 - 10:17

» Joyeux anniversaire Chriscool
par Proserpine Mar 7 Juil 2020 - 9:55

» Hopovac Présentation
par Hopovac Dim 5 Juil 2020 - 15:33

» Yoga & douleurs dorsales
par Luc Sam 4 Juil 2020 - 9:41

» Presentation Tachilamo
par darky35 Jeu 2 Juil 2020 - 10:06

» Dioxyde de titane & Excipients ds Vitamines B
par darky35 Mar 30 Juin 2020 - 9:41

» Notre équipe
par Mpj48 Mer 24 Juin 2020 - 17:30

» Présentation Alzian
par Alzian Lun 22 Juin 2020 - 20:32

» Cleo SIBOMAN
par Luc Dim 21 Juin 2020 - 14:33

» images png
par darky35 Dim 14 Juin 2020 - 11:33

» "Tubes" à partager 1 - clips musique, videos, danse
par darky35 Sam 13 Juin 2020 - 14:56

» Mona lisa en speed Photoshop
par darky35 Sam 13 Juin 2020 - 14:11

» Faire son beurre clarifié (ghee)
par Luc Sam 13 Juin 2020 - 13:27

» Présentation Pascale
par Proserpine Ven 12 Juin 2020 - 8:48

» Quand les symptômes s'aggravent: Désencrassage, effet rebond, crise de guérison?
par Luc Mer 10 Juin 2020 - 9:59

» Présentation
par Luc Mer 10 Juin 2020 - 8:19

» Bonne fête à toutes les mamans
par Proserpine Dim 7 Juin 2020 - 11:04

» Présentation Sylvain - SIBO et Hashimoto
par SIBO_Sly Ven 5 Juin 2020 - 20:14

» FUT2 sécrétor ou non sécretor ?
par darky35 Lun 1 Juin 2020 - 13:15

» Bon anniversaire Chantal
par Chantal Mar 26 Mai 2020 - 10:30

» Les Associations alimentaires
par darky35 Sam 23 Mai 2020 - 14:25

» Booster le processus de remyelinisation naturelle
par darky35 Mer 20 Mai 2020 - 10:00

Le Deal du moment :
AUKEY Écouteurs Bluetooth 5 sans Fil – ...
Voir le deal
22.69 €

darky35-Journal de suivi sibo hydrogène/méthane

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

darky35-Journal de suivi sibo hydrogène/méthane  - Page 2 Empty Re: darky35-Journal de suivi sibo hydrogène/méthane

Message  Luc le Mar 16 Juin 2020 - 11:01

darky35 a écrit: ce qui peut paraître soulageant, peut être simplement une absence temporaire de symptômes du à l'absorption de l'hydrogène. Donc ce que je fais actuellement ne se montrera efficace (ou pas) d'ici un laps de temps que je ne maîtrise pas (des mois probablement). Je garde ça à l'esprit par contre, je suis fan.
oui, bien vu: pas pensé à ça. 
Mais même si c'est temporaire, ça donne des plages de "récup", nécessaires au niveau de l'endurance (plus psycho qu'autre chose, probablement) mais ça permet de "voir" si on est dans la bonne direction, s'il y a des corrections à effectuer (personnalisables ou non, selon le terrain ????).
Et ça évite les attitudes "tout ou rien" où on balance l'eau du bain avec le bébé, quand il y a une rechute (évolution en dents de scie).

Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 10064
Date d'inscription : 19/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

darky35-Journal de suivi sibo hydrogène/méthane  - Page 2 Empty Re: darky35-Journal de suivi sibo hydrogène/méthane

Message  darky35 le Mar 16 Juin 2020 - 11:14

Mais même si c'est temporaire, ça donne des plages de "récup", nécessaires au niveau de l'endurance (plus psycho qu'autre chose, probablement) mais ça permet de "voir" si on est dans la bonne direction, s'il y a des corrections à effectuer (personnalisables ou non, selon le terrain ????).
Oui c'est vrai, moins de symptômes = moins de stress (mais déception, donc...), il faut juste être assez affiné sur son ressenti pour distinguer l'absence de symptômes dû à la croissance des archées (méthane) et l'absence de symptômes par ce que l'on a réussi (enfin) à toucher du bout des doigts quelque chose (on sait pas trop quoi au juste, mais à force d'essais...) qui permet de faire baisser les fermentations, donc les bactéries, donc en voie de guérison.
Le véritable fil conducteur hormis le ressenti, est la fluidité du transit et la bonne évacuation des déchets : dans mon cas l'idéal est de tout envoyer aux WC dans les 5 à 6 heures, au dela, ça fermente. trop de fluidité est contre-productif puisque ça nourrit le sibo avant même la complète absorption des nutriments.

Et ça évite les attitudes "tout ou rien" où on balance l'eau du bain avec le bébé, quand il y a une rechute (évolution en dents de scie).
Je suis d'accord avec le principe, l'extrémisme ne mène à rien, il faut observer des règles, mais toujours s'écouter, faute de quoi, on ira dans le mur. Spour ça que chaque sibo est différent. A l'avenir, on finira par classifier tout ça mais en attendant...

darky35
Irrécupérable
Irrécupérable

Messages : 1149
Date d'inscription : 05/08/2019

Revenir en haut Aller en bas

darky35-Journal de suivi sibo hydrogène/méthane  - Page 2 Empty Re: darky35-Journal de suivi sibo hydrogène/méthane

Message  Luc le Mar 16 Juin 2020 - 11:34

ressenti après analyse de ce qui figure sur le post précédent.
Darky a écrit:il faut juste être assez affiné sur son ressenti pour distinguer l'absence de symptômes dû à la croissance des archées (méthane) et l'absence de symptômes par ce que l' on a réussi (enfin) à toucher du bout des doigts quelque chose (on sait pas trop quoi au juste, mais à force d'essais ...) qui permet de faire baisser les fermentations, donc les bactéries, donc en voie de guérison.
C'est une bonne entrée en matière pour partir sur du vécu ...

Extrait 2:
Darky a écrit:Le véritable fil conducteur, hormis le ressenti, est la fluidité du transit et la bonne évacuation des déchets : dans mon cas l'idéal est de tout envoyer aux WC dans les 5 à 6 heures; au dela, ça fermente. Trop de fluidité est contre-productif puisque ça nourrit le sibo avant même la complète absorption des nutriments.
PS: IL faudra expliciter le lien entre "ça nourrit le sibo" et la fluidité. Pas compris comment. Une diarrhée exacerbe la tuyauterie; donc accentue la réaction allergique ? Lien entre inflammation et production de gaz. Oui, si ça stagne. Pas si transit accéléré !? Ou alors avec effet retard.
PS2: Pas besoin de répondre maintenant. C'est juste qu'il faudra préciser ce point, dans le compte-rendu. Pas nécessaire d'expliquer comment en détails .... => On constate souvent que ... (description des symptômes).

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 10064
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 67
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

darky35-Journal de suivi sibo hydrogène/méthane  - Page 2 Empty Re: darky35-Journal de suivi sibo hydrogène/méthane

Message  darky35 le Mar 16 Juin 2020 - 12:10

Pas compris comment. Une diarrhée exacerbe la tuyauterie; donc accentue la réaction allergique ?

Grosso modo, on a une zone de stase et plus elle est haute, plus c'est problématique. Si une diarrhée survient (intolérances alimentaires par exemple, lactose, etc... = chasse d'eau = phénomène secrétoire afin de lessiver l'intru vers la sortie), le grêle n'a pas le temps d'absorber quoi que ce soit et c'est le festin pour les squatters. Donc oui, derrière il y a production notamment de métabolites, endotoxines, inflammation et tout le tremblement : fermentations, gaz, intoxication des villosités, etc...

_________________
|Gersed|Histam&[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|
darky35
darky35
Irrécupérable
Irrécupérable

Messages : 1149
Date d'inscription : 05/08/2019
Age : 54
Localisation : Jamais loin d'un chiotte

Revenir en haut Aller en bas

darky35-Journal de suivi sibo hydrogène/méthane  - Page 2 Empty Re: darky35-Journal de suivi sibo hydrogène/méthane

Message  Luc le Mar 16 Juin 2020 - 13:21

darky35 a écrit:
c'est le festin pour les squatters. Donc oui, derrière il y a production notamment de métabolites, endotoxines, inflammation et tout le tremblement : fermentations, gaz, intoxication des villosités, etc...
Si je décode et essaye de comprendre:
Certaines bactéries sont restées accrochées dans les villosités de la tuyauterie. Stratégie d'évitement.  Elles n'ont pas toutes été emportées par la chasse (induit par l'effet laxatif). Après accalmie (pause du transit, puis stase), certaines bactéries prendraient l'ascendant, et au passage produiraient du méthane ou autre gaz de fermentation, accentuant le déséquilibre et augmentant la réaction immune et tout le tremblement ... C'est à peu près ça?

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 10064
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 67
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

darky35-Journal de suivi sibo hydrogène/méthane  - Page 2 Empty Re: darky35-Journal de suivi sibo hydrogène/méthane

Message  darky35 le Mer 17 Juin 2020 - 1:00

Si je décode et essaye de comprendre:
Certaines bactéries sont restées accrochées dans les villosités de la tuyauterie. Stratégie d'évitement.  Elles n'ont pas toutes été emportées par la chasse (induit par l'effet laxatif). Après accalmie (pause du transit, puis stase), certaines bactéries prendraient l'ascendant, et au passage produiraient du méthane ou autre gaz de fermentation, accentuant le déséquilibre et augmentant la réaction immune et tout le tremblement ... C'est à peu près ça?
Accrochées c'est le mot, car certaines espèces ont une propension tel l'e.coli, à se "velcroter" sur les parois, notamment lorsqu'elles sont à poil. Une fois que c'est fait, elles se multiplient et captent les nutriments dont elles ont besoin pour créer des biofilms, qui peuvent également abriter d'autre opportunistes. Mais pour pouvoir s'accrocher, il faut que les défenses soient défaillantes tel le mucus, ce qui peut être facilité par diverses choses comme des intolérances alimentaires ou des problèmes d'antinutriments à répétition (caséines, oeufs, glutent, lectines, saponines, etc...). Le stress venant ajouter sa contribution, la thyroïde aussi, le nerf vague, bref un tas de mécanismes qui contribuent à jalonner la piste d'atterrissage lorsqu'il sont défaillants, pour les opportunistes (hypomotilité, la machine à laver n'a plus d'essorage à 1100 tours, mais seulement 600 tours minutes). Une intoxication alimentaire peut faire l'affaire, mais je suspecte qu'il est également possible que des biofilms non pathogènes (comprendre avec des espèces peu envahissantes et nocives), peuvent se former à la suite de contaminations orales (doigts dans le nez, etc) et la personne en question peut vivre pendant des années sans aucun problème et puis un jour, sans qu'elle s'en rende-compte, un E.coli finit par passer la barrière estomacale et s'accroche au biofilm avec possibilité de s'y répliquer. Selon le type de nourriture et les défenses de la personnes + le MMC (thyroïde, nerf vague), l'invasion peut avoir lieu --> sibo en quelques mois sournoisement. Une fois que le biofilm est constitué, il éclate puis se réplique sous forme de slime (bave) qui va s'accrocher autre part et la suite tu la connais. Donc oui tu as un effet secrétoire lors d'une intolérance alimentaire par exemple, mais aussi en réaction à certaines bactéries (e.coli), je suppose que le corps essaie de chasser l'intrus, mais ça ne contribue qu'à lessiver progressivement le mucus au fur et à mesure des différentes chasses, surtout si on lui donne à bouffer (amidons, sucres, etc...).

_________________
|Gersed|Histam&[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|
darky35
darky35
Irrécupérable
Irrécupérable

Messages : 1149
Date d'inscription : 05/08/2019
Age : 54
Localisation : Jamais loin d'un chiotte

Revenir en haut Aller en bas

darky35-Journal de suivi sibo hydrogène/méthane  - Page 2 Empty Re: darky35-Journal de suivi sibo hydrogène/méthane

Message  Luc le Mer 17 Juin 2020 - 10:05

darky35 a écrit:Accrochées c'est le mot, car certaines espèces ont une propension tel l'e.coli, à se "velcroter" sur les parois, notamment lorsqu'elles sont à poil. Une fois que c'est fait, elles se multiplient et captent les nutriments dont elles ont besoin pour créer des biofilms, qui peuvent également abriter d'autre opportunistes. 
Merci d'avoir confirmé et surtout explicité le processus.
Mise en exergue:
- En prophylaxie: Chouchouter l'intégrité du mucus de votre épithélium intestinal. Il est la 1ère défense de votre barrière en brosse (villosités intestinales qui filtrent les molécules qui peuvent passer dans la circulation sanguine). 
- En gestion de crise:
Si vous titillez les bactéries opportunistes, avec un dosage ou une durée inappropriée, vous allez stimuler la défense de qques pathogènes plus résistants et ils vont se repliés derrière un biofilm pour se préserver et attendre la fin des pitchenettes. Exprimé autrement: On ne procède pas à l'emporte-pièce, pour voir ce que ça va donner et rectifier le tir ensuite si nécessaire. Résistez à cette tentation. Sinon, ce sera souvent la galère ...
La tactique pour éradiquer des opportunistes résilients (capacité à s'adapter et à ressortir plus forts):
=> affaiblir ,estourbir et matraquer, puis zigouiller. Enfin on consolide.
Edit: Cette méthode suppose que vous assimiliez encore assez bien, sinon on procédera différemment.
Affaiblir ne signifie pas obligatoirement "affamer" le corps (le jeûne est une option mais pas quand on est dénutri). On réoriente progressivement la répartition des macronutriments (temps d'adaptation requis). Par exemple, moins de féculent, et davantage de lipides (coco, beurre clarifié, olive, etc.).

Faut pas croire que c'est gagné. Il faut occuper la place (équilibre à trouver).
PS: On s'informe aussi sur la gestion de la crise de guérison (crise de Herxheimer) si on ne veut pas déguster lors du relargage des résidus de bactéries LPS.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 10064
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 67
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

darky35-Journal de suivi sibo hydrogène/méthane  - Page 2 Empty Re: darky35-Journal de suivi sibo hydrogène/méthane

Message  darky35 le Dim 13 Sep 2020 - 11:28

Quelques nouvelles d'actualité :

Après quelques mois passés à essayer de faire sans antibio/herbothérapie, puisque je me suis rendu-compte que dans mon cas ça ne marchais pas, probablement par ce que le MMC est atteint (défaut de phase 3), donc il ne m'est pas possible d'évacuer mes déchets suffisamment sans avoir recours à un mélange laxatif et procinétique composé de 7g de chlorure de magnésium en cristaux, de 5g de triphala poudre, accompagnés d'1 g d'acide L-ascorbique pour la réduction des chlorure : éviter que le chlore ne prenne la place de l'iode au niveau thyroïdien, en parallèle à une supplémentation en iodure de potassium 150µg, bisglycinate de zinc 15mg et séléno-méthionine 200µg/jour
J'ai essayé cette méthode un bon bout de temps avec, au début, un flush à la vitamine C, recommandé par bella Lindeman, naturopathe spécialisée en sibo-C (méthane). La vitamine C est très efficace mais je me suis rendu-compte bien après coup que cela avait également une incidence sur la motilité intestinale : l'absorption de grandes quantités d'eau et l'usage des laxatifs flushent (comprendre lessivent) le mucus et lorsque le grêle comporte des surfaces qui n'a plus assez de mucus, non seulement il est à poil coté défenses, mais il manque l'élément indispensable pour "lubrifier" les canalisations et permettre ainsi le bon écoulement des matières, notamment au travers des zones de stase.

Ok mais alors qu'elle est la bonne formule ? Y'en a pas en cas de sibo avec méthanogénèse, il faut adapter sans cesse les dosages et fréquences surtout au début : je me suis retrouvé comme obligé de boire presque 6L d'eau/jour. Dans mon cas cela n'a pas occasionné d'hémodilution : danger, risque mortel si trop important, donc si vous avez un colon, NE SUIVEZ SURTOUT PAS MON EXEMPLE QUI N'EN EST PAS UN, votre colon absorberait une grande partie des liquides et avec de la chance vous vous retrouveriez à l'hosto. Au pire vous en mourriez...). Avec un colon de 15 cm j'ai jugé que l'expérience était possible et elle a fonctionné... au début. Puis, au fur et à mesure de l'épuisement du mucus, j'ai dû augmenter les doses d'eau et de laxaproc (laxatif/procinétique), en fréquence et en quantité.

J'avais arrêté le resolor car aucun effet, mais je l'ai repris par la suite lorsqu'il y a peu, j'ai obtenu quelques résultats timides, grâce au bombardement répétitif d'un probiotique qui booste la motilité intestinale en colonisant l'intestin (lequel...grêle, colon...?) : j'ai opté au bout de quelques semaines devant le manque d'effet suffisant pour un quadruple dosage --> 40 milliard d'UFC produit utilisé Smebiocta Lactobacillus Plantarum 299V

Peu à peu, en combinant les différentes options ci-dessus, j'obtiens des résultats encourageants et, de fait, je lessive moins mon mucus, il en résulte que je me tourne moins la nuit, donc quelques points non négligeables gagnés sur ma qualité de sommeil. La digestion protéinée et grasse (ghee) occasionne de l'acidité et, malgrés la prise importante de citrate de potassium en prise concomitante, l'acidité brûle les parois du grêle et je pense que c'est ça, entre autres, qui me provoque cette gêne nocturne m'obligeant à me tourner très souvent, ajouté à la stase qui occasionne des fermentations et douleurs (minimes mais anti-sommeil). Donc plus je gère les deux et moins je me tourne et... plus je dors et récupère. Y'a pas de secret.


  • Plus de flush à la vitamine C nécessaire
  • Parfois la nuit, le transit se fait tout seul avec concrétisation assez rapide (pas 30 minutes sur le trône), ce qui indique quand même un progrès notable
  • Plus besoin (pour le moment) de me lever et de prendre le laxaproc la nuit, je le prend le matin et il y a eu quelques fois ou je n'en ai pas eu besoin Shocked 
  • Prise de resolor à 2mg (le maximum) avec effets secondaires au bout de 5 jours de prise = un accouphène non pulsatif (bourdonnement continu), qui a duré une semaine environs et commençait à me poser un problème. Mais il est parti comme il est venu....
  • Baisse de la quantité d'eau, notamment au travail, j'ai besoin de 4.5L d'eau/jour pour le moment = il va d'autant falloir faire attention à l'accumulation d'acide urique/acidose, puisque si j'évacue davantage par les selles, ma diurèse qui était très bonne jusqu'à présent à tendance à baisser, d'autant que je suis toujours en diete ceto...
  • J'ai toujours des gaz, mais moins d'inconfort puisque j'évacue mieux et plus souvent, à un point qu'à certains moment (certainement à cause du coté inflammatoire cyclique/histamine/sténose, etc...), j'évacue très bien grace aux crudités bien mâchées et ensalivées le midi, qui apportent un boost d'eau et de magnésium (et de chlorophylle --> détox et oxygénation = salade de type laitue, feuille de chêne, jeunes pousses, épinards, etc... avec souvent carottes râpées (hors rotations 5J)) en exerçant un petit effet osmotique amorçant la purge en douceur dès 2h00 après la fin du déjeûner... (qui vient surrenchérir sur la prise de chlorophylle magnéséenne du début de matinée (ça met du temps à faire effet, selles de couleur gazon) Partielle certes mais ça aide pour les "salves suivantes" (moins d'accumulation = moins d'hydrogène = moins de méthanogénèse = plus de fluidité colique).
  • Je ne sais pas si je suis en voie de guérison... honnêtement. Mais je sais que je recommence à faire certains excès (sortie du cadre alimentaire de la diète biphasique), par ce que j'en ai ras le bol de bouffer tout le temps la même chose. J'ai besoin de goût et je cherche toutes les astuces possibles et imaginables pour agrémenter mon quotidien à moindre risque : chips de patate le midi (facilement dosable = sachet de 25g = pas de risque de débordement et... quel orgasme buccal pour quelqu'un qui ne mangeais plus de patate depuis... ...), coulis de tomate généreux sur les oeufs au plat sur un lit de jambon émincés avec ciboulette à la sauteuse + ghee à fondre et 2 ou 3 jaunes d'oeufs crus + quelques c. à c. de parmesan râpé et voila une pizza maison, que je fais le midi avec poivrons confits et le soir sans. Avant, ce type de nourriture m’empêchait d'aller aux toilettes, aujourd'hui, je sais accompagner le mouvement et ça marche par ce qu'il y a eu une évolution de ma flore au niveau du grêle = ne pas laisser de répit au opportunistes et évacuer au fur et à mesure est ce qui marche le mieux pour moi : l'idéal est d'aller vidanger le plus gros 4h00 après la fin du repas, j'obtiens alors de bonnes sensations plus durables...

Voili voilou Wink

PS : le sibo... je l'emm... Cool 
PPS : non, sérieusement... je l'emm... darky35-Journal de suivi sibo hydrogène/méthane  - Page 2 2217860599


Dernière édition par darky35 le Dim 13 Sep 2020 - 11:56, édité 1 fois

_________________
|Gersed|Histam&[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|
darky35
darky35
Irrécupérable
Irrécupérable

Messages : 1149
Date d'inscription : 05/08/2019
Age : 54
Localisation : Jamais loin d'un chiotte

Revenir en haut Aller en bas

darky35-Journal de suivi sibo hydrogène/méthane  - Page 2 Empty Re: darky35-Journal de suivi sibo hydrogène/méthane

Message  Luc le Dim 13 Sep 2020 - 11:56

darky35 a écrit:

  • Je ne sais pas si je suis en voie de guérison... honnêtement. Mais je sais que je recommence à faire certains excès (sortie du cadre alimentaire de la diète biphasique), par ce que j'en ai ras le bol de bouffer tout le temps la même chose. J'ai besoin de goût et je cherche toutes les astuces possibles et imaginables pour agrémenter mon quotidien à moindre risque : chips de patate le midi (facilement dosable = sachet de 25g = pas de risque de débordement et... quel orgasme buccal pour quelqu'un qui ne mangeais plus de patate depuis... ...), coulis de tomate généreux sur les oeufs au plat sur un lit de jambon émincés avec ciboulette à la sauteuse + ghee à fondre et 2 ou 3 jaunes d'oeufs crus + quelques c. à c. de parmesan râpé et voila une pizza maison, que je fais le midi avec poivrons confits et le soir sans. Avant, ce type de nourriture m’empêchait d'aller aux toilettes, aujourd'hui, je sais accompagner le mouvement et ça marche par ce qu'il y a eu une évolution de ma flore au niveau du grêle = ne pas laisser de répit au opportunistes et évacuer au fur et à mesure est ce qui marche le mieux pour moi : l'idéal est d'aller vidanger le plus gros 4h00 après la fin du repas, j'obtiens alors de bonnes sensations plus durables...

On dirait que ça bouge, sans mauvais jeu de mots. ça évolue ...
Faudrait juste pas trop divaguer avec les mélanges. Je veux dire pas de manière répétitive ...
Si tu commences à coloniser d'une manière différente et que tu peux reconstruire la nuit ce que tu as "démoli" le jour (processus logique), c'est en bonne voie.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 10064
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 67
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

darky35-Journal de suivi sibo hydrogène/méthane  - Page 2 Empty Re: darky35-Journal de suivi sibo hydrogène/méthane

Message  darky35 le Dim 13 Sep 2020 - 12:07

On dirait que ça bouge, sans mauvais jeu de mots. ça évolue ..
C'est exactement ça, puisque j'ai un microbiote déséquilibré dans le grêle, il est possible de faire pencher la balance en faveur de certaines espèces. Au début on va avoir une amélio colique et lorsqu'on va repasser la barre du coté de l'e.coli, je risque d'avoir des diarhées sévères (et ballonnements en proportion, puisque festin prématuré des opportunistes), compte-tenu de mon absence de colon (déjà vécu), donc perte de poids, de muscles... Je compte sur le bifidiol E9 pour stabiliser tout ça et si nécessaire, rhamnosus GG.
Faudrait juste pas trop divaguer avec les mélanges. Je veux dire pas de manière répétitive ...
Oui tout à fait d'accord, sauf que quand tu n'arrives pas à aller aux toilettes, au vu des symptômes crois-moi, tu avalerais n'importe quoi tellement c'est problématique, tant sur le plan colique, que sur le moral, car il faut bien se rendre-compte que cette gêne permanente occupe l'esprit de jour comme de nuit, 24h/24 et qu'inévitablement, on tape sur la thyroïde, le nerf vague coté stress... C'est pourquoi je pratique une forme de résilience et reste dynamique dans mes mesures, prêt à m'adapter dans l'heure à de nouveaux changements afin de ne pas laisser la situation empirer, tant au niveau physique que psychologique. Et en addition avec ma supplémentation silice, magnésium, complexe groupe B, (etc...), on dirait bien que j'ai trouvé un équilibre... pour le moment en tout cas.

Lien utile : il faut que je lise cet article...

_________________
|Gersed|Histam&[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|
darky35
darky35
Irrécupérable
Irrécupérable

Messages : 1149
Date d'inscription : 05/08/2019
Age : 54
Localisation : Jamais loin d'un chiotte

Revenir en haut Aller en bas

darky35-Journal de suivi sibo hydrogène/méthane  - Page 2 Empty Re: darky35-Journal de suivi sibo hydrogène/méthane

Message  Luc le Dim 13 Sep 2020 - 13:11

darky35 a écrit:
 C'est pourquoi je pratique une forme de résilience et reste dynamique dans mes mesures, prêt à m'adapter dans l'heure à de nouveaux changements afin de ne pas laisser la situation empirer, tant au niveau physique que psychologique. Et en addition avec ma supplémentation silice, magnésium, complexe groupe B, (etc...), on dirait bien que j'ai trouvé un équilibre... pour le moment en tout cas.
Alors, on dirait bien que c'est "tout bon", ou presque. 
Tu as le ressenti pour adapter et modifier si nécessaire. Sans trop gamberger si possible, même si c'est inévitable à un moment donné. (...)

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 10064
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 67
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

darky35-Journal de suivi sibo hydrogène/méthane  - Page 2 Empty Re: darky35-Journal de suivi sibo hydrogène/méthane

Message  darky35 le Dim 13 Sep 2020 - 14:52

Alors, on dirait bien que c'est "tout bon", ou presque. 
Tu as le ressenti pour adapter et modifier si nécessaire. Sans trop gamberger si possible, même si c'est inévitable à un moment donné. (...)
En tout cas c'est plus préhensible que ça n'a eut été, il n'y a pas si longtemps de ça et j'arrive à avoir des moments ou je n'y pense pas ou pas trop (du coup relâche et récup émotionnelle... ouf), ce qui semble indiquer une amélioration.
Les archées m'aident malgré tout à éviter de nourrir les aérobies prématurément, ce qui diminue les selles partielles à répétition, tant problématiques sur le plan de l'irritation que de la perméabilité car cela exerce parfois des poussées qui pourraient me faire penser à Crohn. De plus il en reste toujours et ça lessive le mucus tout en acidifiant fortement l'iléon (le pancréas n'a pas le temps de bosser). Les archées permettent de temporiser ça et de digérer. Il reste juste à les obliger à "lâcher le nonos" quand il le faut.
Mais c'est quand même précaire et tordu cet équilibre, donc je ne lâche pas et essaie d'exploiter le plus possible avec raison ce qui est à ma portée. Je me dis qu'après tout, je pourrais vivre avec des archées dans le grêle s'il n'y avait qu'elles et pourrais exploiter leur caractéristiques coliques et, dans mon cas, peut-être en faire un atout; en ayant toutefois bien conscience que plus le temps passe et plus les dégâts occasionnés sont importants et éloignent proportionnellement d'une hypothétique guérison... Mais j'arrive à me faire à cette idée, à la condition de pouvoir récupérer une partie de ma qualité de vie, sommeil et alimentation, avec un minimum syndical qui me satisfasse au quotidien.
Mais toute cette expérience m'a appris une chose : rien ne dure (tout bénéfice est de courte durée), tout évolue et à chaque cycle ses contraintes, avec pour toile de fond, le MMC, les coût de supplémentation (que je ne vais pas pouvoir maintenir indéfiniment...). Dans l'alternative je fais de la résistance et prend tout ce que je peux même si cela doit passer par dîner avec le diable avec une petite cuillère... bon d'accord, avec une longue petite cuillère Cool

_________________
|Gersed|Histam&[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|
darky35
darky35
Irrécupérable
Irrécupérable

Messages : 1149
Date d'inscription : 05/08/2019
Age : 54
Localisation : Jamais loin d'un chiotte

Revenir en haut Aller en bas

darky35-Journal de suivi sibo hydrogène/méthane  - Page 2 Empty Re: darky35-Journal de suivi sibo hydrogène/méthane

Message  Tintin35 le Dim 13 Sep 2020 - 21:32

Wow
Je viens de decouvrir ton journal, il ma fallu plusieurs heures pour le lire et comprendre, j'ai beaucoup appris.
Beaucoup de respect a toi pour ton parcours, ca fait plaisir des partages comme le tien Smile
Tintin35
Tintin35
Déjà contaminé
Déjà contaminé

Messages : 31
Date d'inscription : 15/04/2020

Revenir en haut Aller en bas

darky35-Journal de suivi sibo hydrogène/méthane  - Page 2 Empty Re: darky35-Journal de suivi sibo hydrogène/méthane

Message  CapitaineCleo le Lun 14 Sep 2020 - 3:43

Santé : Un cégépien de Québec fait une découverte prometteuse



Radio-Canada
2013-04-24 | Mis à jour le 25 avril 2013

Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.
Un cégépien de 19 ans de Québec fait une découverte prometteuse dans la recherche de traitements contre les infections bactériennes. Dans un laboratoire de l'Université Laval, David Drouin a réussi à démontrer qu'une faible concentration d'huile de cannelle combinée avec des probiotiques affaiblit la bactérie E. coli.
Son projet s'inscrivait dans le cadre de la finale québécoise des Expo-sciences, qu'il vient de remporter. Depuis quelques années, David Drouin a découvert un intérêt pour la science, particulièrement pour la recherche d'antibiotiques alternatifs.
Il y a un problème majeur en médecine moderne, qui est la résistance bactérienne. C'est un peu notre génération à nous qui va être affectée par cette problématique, donc je voulais vraiment m'impliquer pour essayer de trouver une solution.
David Drouin


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
CapitaineCleo
CapitaineCleo
Déjà contaminé
Déjà contaminé

Messages : 32
Date d'inscription : 11/02/2020

Revenir en haut Aller en bas

darky35-Journal de suivi sibo hydrogène/méthane  - Page 2 Empty Re: darky35-Journal de suivi sibo hydrogène/méthane

Message  Luc le Lun 14 Sep 2020 - 7:43

CapitaineCleo a écrit:Dans un laboratoire de l'Université Laval, David Drouin a réussi à démontrer qu'une faible concentration d'huile de cannelle combinée avec des probiotiques affaiblit la bactérie E. coli.
Ce qui est intéressant mais pas nouveau au sujet de l'efficacité des HE, c'est que la dose d'antibiotique a été diminuée et que le problème d’efficacité de pas mal d'antibios spécifiques est ainsi en bonne voie de résolution si ...

« L'idée de combiner les deux approches, c'est-à-dire probiotique et huile essentielle, diminue les risques de résistance parce qu'il faut que la bactérie infectieuse devienne résistante à deux choses à la fois, ce qui est peu probable. »
Cette nouvelle approche serait efficace pour lutter contre l'E. coli, mais des chercheurs croient qu'elle pourrait aussi s'appliquer à d'autres bactéries infectieuses.
Notez que nous portons l'E. Coli mais qu'il peut proliférer suite à un déséquilibre. Et avec la cannelle on va tirer sur tout ce qui bouge, ou presque. Cela ne solutionne pas le problème de la malbouffe, du stress, et du zigouillage de la flore par les antibios, souvent trop facilement prescris auparavant, par exemple lors d'une grippe. Un antibio, contre un virus, ça ne sert à rien. 
Il faudra reconstruire ensuite et occuper la place.

Note qu'on trouve Escherichia coli dans la flore intestinale de l’homme et des animaux à sang chaud. Elle représente 80 % de la flore intestinale et est la première bactérie qui colonise le tractus intestinal de l'enfant né. Certaines souches sont toutefois pathogènes ....
Mais on ne va pas s'étendre ici sur l'utilité des HE.
Je vous renvoie vers la section ad hoc, si vous voulez poursuivre la discussion.
Fais alors un copier / coller si tu veux développer.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

PS: Ce qui est nouveau, c'est que la nomenklatura accepte la phytothérapie et ne la range plus au rayon des farces et attrapes   Rolling Eyes

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 10064
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 67
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

darky35-Journal de suivi sibo hydrogène/méthane  - Page 2 Empty Re: darky35-Journal de suivi sibo hydrogène/méthane

Message  darky35 le Lun 14 Sep 2020 - 8:47

De toute façon dans mon cas actuel, je pense ne plus pouvoir traiter avec des HE ou autre produit à spectre large dans la mesure ou mon colon ne fait que 15 cm. Les rounds d'herbo déjà effectué ont pobablement fait du mal à mes biofilms amis dans le colon, l'alimentation restreinte sur de longues périodes et les chasses coliques (flushes, laxaproc) aussi. J'ai déjà probablement perdu une bonne partie de ma flore colique et l'éradiquer à coup d'HE serait encore pire, d'autant que j'ai tendance à repasser en mode diarrhée en ce moment; les probabilité d'atteindre le colon avec les produits sont multipliées.
La solution dans mon cas au vu des précédents traitements ne se trouve plus dans l'herbothérapie mais plutôt au niveau du travail sur l'aspect colique (MMC, stress, nerf vague thyroïde) tout en essayant de cultiver ma flore colique en reprenant une alimentation moins stricte, dans l'attente d'autres éléments qui pourraient provoquer un déclic, une nouvelle étape de progression. J'ai des hauts et des bas, mais pour le moment c'est le mieux que je puisse obtenir depuis quelques années.
@Tintin --> merci, tu as eu de la patience de tout lire, peu de gens font cette démarche, surtout lorsque non atteint de sibo Wink

_________________
|Gersed|Histam&[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|
darky35
darky35
Irrécupérable
Irrécupérable

Messages : 1149
Date d'inscription : 05/08/2019
Age : 54
Localisation : Jamais loin d'un chiotte

Revenir en haut Aller en bas

darky35-Journal de suivi sibo hydrogène/méthane  - Page 2 Empty Re: darky35-Journal de suivi sibo hydrogène/méthane

Message  darky35 le Lun 26 Oct 2020 - 12:28

Point du jour :

Depuis quelques mois que je travaille avec le lactobacillus Plantarum 299v, les flushes coliques sont de moins en moins nécessaires, mais je dois très vigilant car depuis peu, j'ai de forts taux d'histamine (symptômes), notamment au cours de la digestion (donc concernant mes apports en histamine exogènes), la peau du dos des mains qui démange bcp, ainsi que les doigts ( dishydrose ), que j'ai depuis 4ans tous les ans, notamment l'été.  Je pense qu'il s'agit d'un rapport type de bactéries (e. coli et autres souches "histaminiques" ou exacerbant les mastocytes) + hyper-perméabilité liée aux gaz/biofilms + apport endogènes/exogènes histaminiques. Lorsqu'on atteint un certain seuil (celui ou je ne peux produire suffisamment d'enzymes de réduction), on obtient une saturation. Lorsque ça arrive, je dois :

  • Traiter au plus tôt avec un anti-histaminique, mais pas avant de ne pouvoir faire autrement
  • dans l'alternative, gonfler les apports en vitamine C, huile d'olive
  • Faire attention à ma prise d'aspegic (aspirine), j'en ai besoin pour gérer mes plaquettes (thrombocytémie + mauvaise circulation "aller" des artères)
  • Veiller à la bonne évacuation des déchets coliques, en prenant-garde toutefois de ne pas trop lessiver le grêle, car plus on obtient un bon lessivage des parois diminuant l'histamine, les endotoxines, déchets/métabolites (etc...), on risque en plus d'irriter les parois du grêle, sûrement déjà bien éprouvées dans mon cas, par les zones de stase biofilmées et les gaz (atrophie villositaire = des sections doivent être plus ou moins lisses --> ce qui, en mode diarrhée, provoque des glissements importants de masses liquides pouvant accroître encore le phénomène d'abrasion/irritation). C'est au feeling : si on se sent bien, qu'on est capable de faire la différence entre de bonnes sensations provoquées par l'absorption de l'hydrogène (archées méthanogènes) et un grêle bien vide avec juste un peu de gaz c'est ok... sinon on se plante et on alimente le sibo constipatoire par accumulation de sédiments dans les zones de stase et au dessus, en diminuant le diamètre circulatoire du grêle qui n'est à l'origine que de 3 cm. Un simple morceau de poulet mal mâché peut provoquer : un bouchon + un empilement de déchets devenus toxiques car en contact avec les opportunistes + de l'inflammation car le corps essayant de se débarrasser du problème en produisant de l'histamine (+inflammation), ne fait qu'accentuer le problème.
  • Si le transit est assez fluide, je prends du rhamnosus GG, qui aide à stabiliser les mastocytes 
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:L. rhamnosus est une souche de bactéries bénéfiques à Gram positif communément utilisée dans les probiotiques.  On le trouve également dans le kéfir et le lait non pasteurisé.  Il est acide et stable à la bile et contribue à maintenir l’environnement intestinal sain en produisant de l’acide L-lactique.  Lactobacillus rhamnosus GG survit au transit gastro-intestinal et ne produit pas de D-lactate.  Bien qu’il ne s’agisse pas d’une véritable souche «résidente», on pense qu’elle a la capacité de s’attacher à la lumière intestinale et de rester à travers plusieurs selles.  L. rhamnosus est l'une des souches probiotiques les plus étudiées au monde avec plus de 800 études scientifiques.

    • Non-production d'histamine
    • Non D-lactate produisant
    • Stabilisateur d'histamine et de mastocytes
    • Peut aider à prévenir la diarrhée associée aux antibiotiques
    • Peut produire de la vitamine K2 dans l'intestin

    À l'aide de méta-analyses, trois types de probiotiques (Saccharomyces boulardii, Lactobacillus rhamnosus GG et des mélanges de probiotiques) ont considérablement réduit le développement de la diarrhée associée aux antibiotiques." - 
    «Le traitement par L. rhamnosus JB-1 entraîne une inhibition significative de la libération de médiateur mastocytaire en réponse à divers stimuli, notamment l'activation médiée par les IgE… Ces études démontrent que l'ingestion de L. rhamnosus JB-1 conduit à la stabilisation des mastocytes chez le rat et KCa3.1 en tant que cible immunomodulatrice pour certains lactobacilles.  Ainsi, les effets systémiques de certains probiotiques candidats peuvent inclure la stabilisation des mastocytes et de telles actions pourraient contribuer à l’effet bénéfique de ces organismes dans les troubles allergiques et autres troubles inflammatoires. ”-

  • Si le transit devient trop fluide, comme c'est le cas actuellement, donc selles partielles et mauvaise évacuation des déchets/toxines (etc...), je diminue le plantarum 299v (2 gélules/jour, midi et soir), je prends du saccharomyces Boulardii E9 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] + je diminue mes apports en TCM (très laxatif en l'absence de méthane)

Donc depuis une semaine et demi, je suis en crise d'histamine et je prends 1 comp. de Primalan tous les soirs avec le dîner depuis 4 jours. L'effet est efficace et le transit s'améliore, ainsi que les symptômes de ballonnements. ca me permet de mieux évacuer, notamment la nuit, en 2-3 fois, ce qui fait qu'au matin, je suis déjà presque vide et peux me consacrer au jeûne + hydratation + prise de chlorophylle magnéséenne [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Je n'ai plus besoin de prendre de laxaproc (pour le moment) et le WE, j'utilise 2x 15g de TCM/jour avec 20-40 cm d'eau, puis 20 cl d'eau toutes les 20 minutes pour obtenir un effet flush (lessivant). On va voir si ça va durer.
Je me re-supplémente également en phage complete depuis quelques jours (m'en restait 1/2 flacon), avec pour résultat de meilleures sensations, sans pour autant pouvoir déterminer si c'est à cause de l'effet anti-histaminique du Primalan, du Rhamnosus GG ou de bactériophage.
J'ai diminué fortement la quantité de fibres afin de ne pas alimenter trop les archées en essayant de trouver une quantité au quotidien (selon ressenti on the fly), que je peux gérer. J'ai donc profité de l'élan donné par la diminution des archées et l'augmentation d'e.coli pour traiter au phage complete. Je mise sur le contrôle de mon transit afin de bien faire en sorte que cela ne dérape pas et reparte en faveur des archées et aussi sur le resolor + glutathion que je viens de commander pour pousser un peu le MMC notamment la nuit. J'obtiens quelques petites victoires timides pour le moment... J'espère tout simplement que la diminution d'e.coli et des archées va mettre mon sibo sur la bonne voie.

Résultats pur le moment ? Moins de gaz (très peu actuellement), au coucher et au lever je me met à plat dos sur mon lit et me palpe le ventre. Par expérience, avec un colon court en appliquant la position yoga du poirier, je peux en général faire sortir les gaz, puisque la partie terminale de mon ileon est "proche de la sortie". Donc, je sais quand j'ai des gaz puisque lorsque j'arrive à les purger, la douleur au ventre diminue très fortement dans la demi-heure, voire l'heure.
Mieux ! Lorsque je vais aux toilettes, mes selles la journée et la nuit sont décolorées (très pâles) et très peu odorantes (depuis quelques jours), impressionnant ! Ce qui signifie :

  • Moins de fermentations --> présence opportuniste "sous contrôle"... à priori...
  • Présence de sortes de résidus en forme de paillette dans mes selles : biofilms ? (je pense que c'est possible) : diminution des espèces opportunistes
  • Meilleures sensations au niveau du ventre, y'a pas photo --> pourvu que ça dure.
  • Meilleures sensation digestives concernant l'histamine déjà dans l'estomac en cours de digestion, mais même après


27/10/2020 changements de dernière minute :
J'avais diminué de 2 gélules le 299v (hier seulement pour tester) et arrêté le laxaproc. Sur 2 jours je me suis aperçu que la vitesse de mon transit diminuait. Mes selles redeviennent un peu odorantes, compactes, "collantes" et difficiles à évacuer, ce qui signifie bien que si l'e.coli est sous contrôle par le bactériophage (bonnes sensations + quasiment plus de gaz pendant quelques jours), une autre espèce anaérobie est à l'oeuvre (archées ?) et prennent la place d'e. coli. Les biofilms sont toujours là et le fait de prendre le bactériophage donne la main au méthane (j'avais des gaz cette nuit). Hier j'ai dû boire beaucoup et reprendre le laxaproc pour évacuer les déchets et ça a été laborieux en plus des sensations qui redeviennent mauvaises. Donc aujourd'hui, voire sur plusieurs jours, je vais essayer de savoir si c'est le bacteriophage avec ma theorie du dessus ou le rhamnosus (qui a un effet anti-diarrhée) :

  • Je reprends donc 4 gélules de plantarum 299v/jour
  • Je prends du rhamnosus gg 1 gélule le midi et 1 le soir (test)
  • Je prévoir du laxaproc (formule habituelle)
  • Je diminue encore les fibres
  • Je prends mes dosages initiaux en TCM pour la boisson énergétique au travail
  • Je vais effectuer des recherches plus poussées sur un éventuel moyen de contrer le méthane, autre que de devoir prendre 50 gélules d'Atrantil [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] les lovastatines notamment, mises en avant par marc Pimentel à ce sujet.

Je vais essayer de ne rien perdre des bénéfices réalisés auparavant et récupérer ma fluidité de transit : elle seule me permet d'obtenir un bon lessivage (mais pas trop agressif si possible) des zones de stase, avec la possibilité (pas de preuve pour autant, seulement des indices), que les biofilms partent aux toilette par moments selon le degré de fluidité justement. Donc on y travaille.
C'est dommage car s'il n'y avait pas cette 2e espèce, je suis quasiment certain que l'efficacité du baéctériophage viendrait à bout de l'e.coli. Je vais peut-être étudier une mise en place par cycle afin de taper dessus lorsque mon transit devient trop fluide et très odorant (e.coli)
Sinon j'ai commandé du resolor mais il semble que la pharmacie (UK) a paumé mon ordonnance et du coup, j'arrive en rupture de stock et suis obligé de me rationner. Je communique avec eux mais pour ça, il serait bien déjà qu'il répondent aux emails sur l'adresse de contact mentionnée sur leur site. Je reste assez zen malgré tout et si je n'ai toujours pas de nouvelles d'ici vendredi, je vais demander à mon toubib de refaire une ordo et envoyer un courrier un peu salé avec à cette pharmacie, qui est mon unique choix d'appro pour ce produit. je peux essayer de leur téléphoner (exercice de style), on verra demain.

Liens utiles :

_________________
|Gersed|Histam&[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|
darky35
darky35
Irrécupérable
Irrécupérable

Messages : 1149
Date d'inscription : 05/08/2019
Age : 54
Localisation : Jamais loin d'un chiotte

Revenir en haut Aller en bas

darky35-Journal de suivi sibo hydrogène/méthane  - Page 2 Empty Re: darky35-Journal de suivi sibo hydrogène/méthane

Message  darky35 le Jeu 29 Oct 2020 - 10:18

Today I'm very happy because I've solved one of my biggest problem. J'ai fini par appeler la pharmacie en Angleterre puisque je n'avais pas de nouvelle en reponse à mon email.
Déjà, j'appréhendais un peu car je sais que téléphoner à l'étranger spa simple pour savoir quel numero il faut composer : pour l'Angleterre il faut faire le 0044 puis le numero du correspondant sans l'éventuel zero devant.
Bref, une fois fait je tombe sur un standard automatique qui me propose des options : for prescriptions & medications, press one (pas dur à comprendre hein ?)
Pas de reponse, mais après avoir insisté j'ai fini par obtenir quelqu'un, sauf que la ligne semblait très mauvaise, les mots étaient hachurés et saccadés. J'me suis dit "ben mon darky, on va pas être rendu avec ça^^".

Relativement spontanément, j'expliquais mon cas et au final, le bilan, c'est que mes années d'Anglais au collège m'ont bien servi, puisque le gus au téléphone a bien compris mon probleme et m'a dit qu'il allait chercher l'ordonnance, qu'il a finit par retrouver en s'excusant. Pis j'ai fini par comprendre après quelques questions que j'avais encore sur la langue, notamment sur la conservation de l'ordonance et la possibilité de recommander le produit en adequation avec la validité de celle-ci (1 an), j'ai donc fini par comprendre que le gus, si sympathique était... bègue ! Spour ça que je comprenais que la moitié de ce qu'il me disait.
Mais bon, au final, il m'a dit qu'il m'envoyait ma commande aujourd'hui même et s'est excusé une nouvelle fois et après les échanges de politesse, on s'est quitté.

"Sibo, une pathologie qui réunit les hommes" Rolling Eyes Smile 
Je vais leur mettre une très bonne appréciation, si je trouve quelque part de quoi noter cette pharmacie sur le web. Ils ont fait une connerie mais ils la reconnaissent et s'adaptent pour que le patient (etranger), ait son medicament et le tout avec les formes. C'est la bonne attitude face à quelqu'un qui a un gros probleme de santé et qui stresse. Le sibo ouvre les portes aussi...

_________________
|Gersed|Histam&[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|
darky35
darky35
Irrécupérable
Irrécupérable

Messages : 1149
Date d'inscription : 05/08/2019
Age : 54
Localisation : Jamais loin d'un chiotte

Revenir en haut Aller en bas

darky35-Journal de suivi sibo hydrogène/méthane  - Page 2 Empty Re: darky35-Journal de suivi sibo hydrogène/méthane

Message  darky35 le Lun 16 Nov 2020 - 10:45

Toujours pas reçu le resolor, j'attends encore un peu pour réclamer, mais je n'en ai plus...
J'ai de gros problèmes coliques (probablement anti-vinvuline et histamine), malgré tout ce que je fais pour essayer de gagner du terrain, aucune mesure ne me permet actuellement de gagner des points dans la durée. En général ça finit par "empirer" ou revenir en arrière.

  • J'ai commandé une formule de DAO qui semble efficace d'après les commentaires. Je la reçois sous peu [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
  • Je reprends du phage complete, mais cette fois-ci avec une diète sans fibres à durée indéterminée (depuis semaine dernière). Après la nuit que je viens de passer ou mon transit a bloqué en partie haute (sans fermentations), mais débloqué petit à petit dans la nuit avec plusieurs aller-retour aux WC, puis quelques coup de bélier en partie médiane (gaz), je suis aujourd'hui en dessus du seuil de fatigue habituel et j'ai eu froid une bonne partie de la nuit. J'ai pris un phage complete au dîner, mon resolor vers 4h00 du mat  et mes enzymes vers 6h00. Là je me sens pas trop mal.

Je suis en train d'effectuer quelques recherches sur les probiotiques à base de spores et notamment ce qui contient des bacillus (spp, subtilis, etc...). Tu m'avais posté un produit à base de spores un jour Luc, mais je me souviens plus ou, pourrais-tu me le reposter ici ? En attendant j'ai trouvé quelques trucs, je mettrai à jour au fur et à mesure de mes découvertes :

_________________
|Gersed|Histam&[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|
darky35
darky35
Irrécupérable
Irrécupérable

Messages : 1149
Date d'inscription : 05/08/2019
Age : 54
Localisation : Jamais loin d'un chiotte

Revenir en haut Aller en bas

darky35-Journal de suivi sibo hydrogène/méthane  - Page 2 Empty Sporebiotics

Message  Luc le Lun 16 Nov 2020 - 11:50

Spore-Based Probiotics
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Spore-based probiotics, or sporebiotics, consist of the cell wall of bacillus spores (DNA), which has a long history of successful use as an immune modulator.
What Are Spore-Based Probiotics?
Spore-based probiotics are part of a group of derivatives of the microbe called bacillus. This genus has hundreds of subspecies, the most important of which is bacillus subtilis. Essentially, spore-based probiotics consist of the cell wall of bacillus spores.
(…)
As mentioned, the spores increase immune tolerance since there is no living cells.

PS: Tu as un accès vers l'article (interview) mais pas vers un produit, je crois.
Exemple de Sporebiotics:
MegaSporeBiotic de Microbiome Labs

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 10064
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 67
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

darky35-Journal de suivi sibo hydrogène/méthane  - Page 2 Empty Re: darky35-Journal de suivi sibo hydrogène/méthane

Message  darky35 le Lun 16 Nov 2020 - 12:02

Merci Luc. C'était pas ça que tu avais posté à l'origine mais bel et bien un produit à base de spores. Le flacon était vert et blanc je crois, mais merci quand même, le megasporebiotic je l'ai déjà dans ma panoplie mais il est très très cher, donc je continue mes recherches Wink

_________________
|Gersed|Histam&[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|
darky35
darky35
Irrécupérable
Irrécupérable

Messages : 1149
Date d'inscription : 05/08/2019
Age : 54
Localisation : Jamais loin d'un chiotte

Revenir en haut Aller en bas

darky35-Journal de suivi sibo hydrogène/méthane  - Page 2 Empty Re: darky35-Journal de suivi sibo hydrogène/méthane

Message  Luc le Lun 16 Nov 2020 - 12:11

Je cherche mais je ne retrouve pas.
Mais j'ai un article sur les probiotiques et l'histamine (voir dans les liens). Mais pas sur les sporebiotics sur ce lien.
Histamine et probiotiques
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Effets indésirables de certaines souches de probiotiques

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 10064
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 67
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

darky35-Journal de suivi sibo hydrogène/méthane  - Page 2 Empty Re: darky35-Journal de suivi sibo hydrogène/méthane

Message  darky35 le Lun 16 Nov 2020 - 12:31

Pas de soucis, je finirai bien par retomber dessus Wink

_________________
|Gersed|Histam&[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|
darky35
darky35
Irrécupérable
Irrécupérable

Messages : 1149
Date d'inscription : 05/08/2019
Age : 54
Localisation : Jamais loin d'un chiotte

Revenir en haut Aller en bas

darky35-Journal de suivi sibo hydrogène/méthane  - Page 2 Empty Re: darky35-Journal de suivi sibo hydrogène/méthane

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum