Mirzoune et Ciboulette SGSC
Bienvenue sur Mirzoune et Ciboulette!
Derniers sujets
» Histoire drôle en image & Funny clip 8
par Luc Hier à 7:35

» Remodelage osseux & ostéocalcine
par Luc Lun 17 Fév 2020 - 16:50

» vitamine D : zyma D ou...?
par Chantal Dim 16 Fév 2020 - 15:07

» Vous voyez flou, des taches apparaissent…
par Luc Dim 16 Fév 2020 - 12:03

» Protocole du Dr. Cathart pour la vitamine C
par Luc Ven 14 Fév 2020 - 17:45

» Le café anti-inflammatoire et bon contre le diabète
par Luc Ven 14 Fév 2020 - 7:26

» breizh29 - Présentation des problèmes santé
par Luc Jeu 13 Fév 2020 - 21:07

» Recherche anti biofilm.
par Luc Jeu 13 Fév 2020 - 9:56

» Blagues et histoires drôles. Halte aux inquisiteurs 1 !
par Luc Mar 11 Fév 2020 - 16:01

» Apport optimal d’acide ascorbique
par Luc Dim 9 Fév 2020 - 11:10

» Vitamine C liposomée
par Luc Ven 7 Fév 2020 - 8:30

» Presentation Samira
par darky35 Ven 7 Fév 2020 - 8:22

» Paramètres de la lumière IR et de l'efficacité de la photobiomodulation
par Luc Mer 5 Fév 2020 - 18:38

» Lumière infrarouge: Soulager la douleur et le manque d’énergie
par Luc Mer 5 Fév 2020 - 8:57

» Comment la curcumine agit contre le cancer
par Luc Mar 4 Fév 2020 - 21:12

» Biodisponibilité de la curcumine: où trouver la plus assimilable?
par Luc Dim 2 Fév 2020 - 14:04

» Bon anniversaire Laure
par Luc Ven 31 Jan 2020 - 11:26

» Présentation Engie
par darky35 Ven 31 Jan 2020 - 5:03

» Nutriinflam
par Engie Jeu 30 Jan 2020 - 19:58

» Histoire drôle en image & Funny clip 7
par Luc Jeu 30 Jan 2020 - 8:20

» La bouillotte un truc de mamie ?
par Hérode Lun 27 Jan 2020 - 15:39

» Perfect Health Diet - Jaminet
par Luc Lun 27 Jan 2020 - 9:28

» Bon anniversaire Proserpine
par Proserpine Dim 26 Jan 2020 - 9:25

» Bonne année à tous!
par Hérode Sam 25 Jan 2020 - 23:35

» Antagonisme et cofacteurs nutritionnels - Zoëlho
par Luc Ven 24 Jan 2020 - 12:20

» Sélénium choix
par Luc Jeu 23 Jan 2020 - 11:57

» Intestins gonflés : questions Sibo and Co
par darky35 Jeu 23 Jan 2020 - 9:35

» 50% des gens souffrent d'inflammation des gencives
par Luc Mar 21 Jan 2020 - 22:28

» Le point sur les omega 3: sources naturelles et compléments
par darky35 Mar 21 Jan 2020 - 12:27

» Problème message
par darky35 Mar 21 Jan 2020 - 12:23

» Déficit en zinc si vous ne mangez pas de viande
par darky35 Mar 21 Jan 2020 - 10:03

» Comment supporter & digérer les aliments si intestins irrités. IBS
par Luc Dim 19 Jan 2020 - 14:17

» Joyeux anniversaire Keditchi
par Luc Dim 19 Jan 2020 - 9:49

» Journal de suivi darky35-sibo hydrogène/méthane
par Luc Sam 18 Jan 2020 - 11:09

» Où trouver du calcium ailleurs que dans les laits animaux?
par darky35 Ven 17 Jan 2020 - 10:37

» Repas avec amidon safe: wok, vapeur ou cuiseur à riz
par Luc Jeu 16 Jan 2020 - 11:04

» Trop d’oméga-3 déprime le système
par Luc Mer 15 Jan 2020 - 15:03

» Les besoins réels en AG polyinsaturés surestimés ?
par Luc Mer 15 Jan 2020 - 14:57

» Alzheimer et signes avant-coureurs
par Hérode Lun 13 Jan 2020 - 10:40

» Bouillon de poule: Un incontournable!
par Luc Dim 12 Jan 2020 - 10:29

» Substances naturelles anti-douleur. Tableau
par darky35 Mar 7 Jan 2020 - 10:00

» PEA: Un endocannabinoïdes-like contre les douleurs chroniques
par fidji Lun 6 Jan 2020 - 20:35

» présentation de FIDJI
par fidji Lun 6 Jan 2020 - 20:28

» Bon anniversaire Momo
par Luc Mer 1 Jan 2020 - 9:46

» Cholestérol et immunité
par Luc Lun 30 Déc 2019 - 9:55

» Métabolisme du fer
par Luc Lun 30 Déc 2019 - 9:49

» Les enzymes: indispensables aux fonctions métaboliques
par darky35 Sam 28 Déc 2019 - 6:28

» Bon anniversaire Chaminette
par darky35 Ven 27 Déc 2019 - 13:37

» Immunité & Dysbiose
par darky35 Jeu 26 Déc 2019 - 18:42

» Un bon Noël à tous!
par Hérode Mer 25 Déc 2019 - 11:29

» Présentation de Nini496
par Luc Mar 24 Déc 2019 - 20:21

» Bon anniversaire Rogerw
par Luc Jeu 19 Déc 2019 - 10:53

» Présentation de Rémy
par Proserpine Lun 16 Déc 2019 - 10:04

» Bon anniversaire Puppy
par darky35 Dim 15 Déc 2019 - 10:28

» Comparatif différentes formes de magnésium
par darky35 Sam 14 Déc 2019 - 5:53

» Quinton: Un fontaine de jouvence
par Luc Mer 11 Déc 2019 - 8:49

» Journal de suivi, Edda - Je crois que j'ai le sibo
par darky35 Lun 9 Déc 2019 - 9:46

» Je me présente: Stella B
par Proserpine Dim 8 Déc 2019 - 15:36

» Clés pour comprendre le fructose: Quelle place ?
par Luc Mar 3 Déc 2019 - 14:28

» Digestibilité des protéines: Score DIAAS
par Luc Lun 2 Déc 2019 - 7:45

» Effet du lait sur l'arthrose : tous les types de lait ?
par maranta Dim 1 Déc 2019 - 6:20

» Présentation de Twig
par darky35 Ven 29 Nov 2019 - 11:41

» Guérir le diabète 2
par Luc Lun 25 Nov 2019 - 8:25

» "Tubes" à partager 1 - clips musique, videos, danse
par darky35 Dim 24 Nov 2019 - 11:27

» Musiques de jeux et vidéos de fin
par darky35 Dim 24 Nov 2019 - 10:11

» Vitamine D dépendante du magnésium
par jagiella Sam 23 Nov 2019 - 17:43

» Black Friday arrive ...
par Proserpine Sam 23 Nov 2019 - 17:34

» PUB et clip promo délirants ou cocasses
par darky35 Ven 22 Nov 2019 - 9:37

» Bon anniversaire lazazi fifi
par Proserpine Mer 20 Nov 2019 - 10:34

» Absorption de la vitamine D insuffisante ?
par Luc Mar 19 Nov 2019 - 10:57

» Tubes 1 pour danser & bouger
par Luc Lun 18 Nov 2019 - 12:33

» Les enzymes indispensables aux fonctions métaboliques
par Luc Lun 18 Nov 2019 - 9:06

» Présentation de Boubou
par Hérode Dim 17 Nov 2019 - 14:39

» Kao, présentation
par Hérode Dim 17 Nov 2019 - 14:34

» Bonjour de Suzume06
par Proserpine Ven 15 Nov 2019 - 11:12

» Bactériophages à la rescousse
par Luc Ven 15 Nov 2019 - 7:17

» Un très bon anniversaire Luc
par Luc Jeu 14 Nov 2019 - 11:24

» Bon anniversaire Monik
par darky35 Jeu 14 Nov 2019 - 10:51

» L'éloge du cru: Comment réconcilier alimentation et santé
par Flo Mar 12 Nov 2019 - 13:50

» Bon anniversaire Lulu
par darky35 Lun 11 Nov 2019 - 11:40

» Sport et bonne humeur
par Luc Lun 11 Nov 2019 - 11:38

» Danse du Bouddha aux mille mains
par Hérode Lun 11 Nov 2019 - 11:33

» Mange des champignons, mon amour
par Luc Lun 11 Nov 2019 - 11:33

» Goa Lin & Liu Xin Classical & Acrobatic Dance
par darky35 Ven 8 Nov 2019 - 6:55

» Histoire drôle en image 6 & Funny clip
par Luc Sam 2 Nov 2019 - 22:29

» Proposition de photo pour un avatar
par Hérode Jeu 31 Oct 2019 - 11:09

» Bonjour de gedeon15
par gedeon15 Mer 30 Oct 2019 - 22:37

» Un grand moment de tendresse...
par darky35 Mer 30 Oct 2019 - 9:54

» Joyeux anniv Mezame
par Proserpine Mer 30 Oct 2019 - 9:23

» Nouveau cadeau de la vie
par Mezame Mar 29 Oct 2019 - 23:14

» Bon anniversaire Pierrette
par Mezame Mar 29 Oct 2019 - 22:41

» Hello de Darky- j'ai le sibo - + fucosyl transferase 2 (FUT2)
par darky35 Sam 26 Oct 2019 - 22:39

» Probiotique et ostéoporose
par darky35 Sam 26 Oct 2019 - 22:33

» Supplémentation en calcium inutile en prévention de l'ostéoporose
par darky35 Sam 26 Oct 2019 - 22:14

» Phagothérapie: Les phages et les lysines, contre les bactéries résistantes
par Proserpine Sam 26 Oct 2019 - 17:22

» Choisir un complexe vitamines B: Synthétique? Naturel?
par Luc Jeu 24 Oct 2019 - 10:18

» Présentation Lilya17
par darky35 Jeu 24 Oct 2019 - 9:44

» Certains sachets de thés libèrent des particules de plastique
par Luc Mer 23 Oct 2019 - 11:10

» Parodie de JJ Goldman: La musique est bonne
par Luc Dim 20 Oct 2019 - 20:57


Alzheimer et signes avant-coureurs

Aller en bas

Alzheimer et signes avant-coureurs  Empty Alzheimer et signes avant-coureurs

Message  Luc le Dim 12 Jan 2020 - 9:12

Alzheimer et signes avant-coureurs
La dégénérescence de votre cerveau n’est pas programmée: 7 conseils anti-Alzheimer du Dr George van Snick.

Idées clés (avec appréciation personnelle)
La dégénérescence du cerveau n’est pas inéluctable, même si les études précisent que l’incidence augmente avec l’âge : 10% après 65 ans, 20% après 80 ans et 40% après 85 ans. Autant les hommes que les femmes.
Il existe des facteurs déclenchants, comme le mercure et l’aluminium. Des lésions tissulaires sont présentes ; c’est ce qu’on appelle la cascade amyloïde. Des plaques se forment et empêchent les nutriments utiles de nourrir les neurones. Nous avons donc un cumul de facteurs : un stress oxydatif, une inflammation et une défaillance des neurotransmetteurs due au contexte.
Les causes pourraient être multiples. C’est probablement une maladie multifactorielle. Un manque de stimulation mentale et d’exercice physique ; un déséquilibre du microbiome favorisant une infection et / ou une inflammation ; un approvisionnement en nutriments utiles défaillants (glucose et choline) ; un déséquilibre hormonal persistant.
Il y a pourtant moyen de limiter les risques en favorisant les facteurs protecteurs, en faisant de la prévention ou en contournant le problème. Alzheimer a été surnommée le diabète de type 3.  Si le glucose n’arrive plus à destination, les acides gras à courte chaîne (MCT) peuvent assister et modérer l’amplitude des symptômes, si l’on n’attend pas trop longtemps.


Dernière édition par Luc le Dim 12 Jan 2020 - 10:37, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 8809
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Alzheimer et signes avant-coureurs  Empty Re: Alzheimer et signes avant-coureurs

Message  Luc le Dim 12 Jan 2020 - 9:15

Article
Alzheimer – Signes de la maladie et Prévention
La dégénérescence de votre cerveau n’est pas programmée
7 conseils anti Alzheimer

Épidémie des temps modernes, la maladie d’Alzheimer toucherait plus de 26 millions de personnes dans le monde. Si les causes multifactorielles de la maladie mettent un frein à la découverte d’un médicament, la médecine naturelle offre des pistes non négligeables pour ralentir la maladie, voire la faire reculer.

Source : SCE 12.2019. Par le Dr George Van Snick.
Dr George Van Snick est diplômé de médecine générale et phytothérapie. Il allie plantes et médecine allopathique pour accompagner ses patients au quotidien. Président de l’International Phytotherapy Institute depuis 1995, il promeut la phytothérapie dans les universités, revues, émissions de radio, etc.

Article
La maladie d’Alzheimer a été décrite pour la première fois en 1907 par le Dr Alois Alzheimer après l’autopsie du cerveau d’un patient souffrant de démence à 55 ans.
Ce sont ses lésions qui la caractérisent, plaques amyloïdes et amas neurologiques.
Très fréquente, cette démence apparaît plus souvent après 60 ans. Elle atteint 10 % des plus de 65 ans, 20 % des personnes âgées de plus de 80 ans et 40 % des plus de 85 ans. Elle touche autant les hommes que les femmes.
La maladie d’Alzheimer est une démence neurodégénérative. Elle implique une destruction des neurones. Elle domine au niveau du cortex et touche en premier lieu les fonctions cognitives, raison pour laquelle elle se répercute sur le comportement et l’adaptation sociale des patients.
La maladie d’Alzheimer représente deux tiers des démences. Véritable phénomène social, elle touche jusqu’à 350 000 personnes en France et représente ainsi un poids financier énorme pour la société.
Sources et références consultables en ligne sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Alzheimer : une maladie génétique ?
La forme présénile, apparaissant avant 60 ans, se transmet généti¬quement et porte sur des mutations des chromosomes 14 et 21. À noter que la plupart des démences de type Alzheimer apparaissent de manière sporadique après 60 ans. Les facteurs de risques sont la transmission d’un et surtout de deux allèles E4 du gène de l’apolipoprotéine E (apoE4) loca-lisé sur le chromosome 19. Toutefois, il a récemment été démontré que le mercure joue un rôle déclenchant. L’aluminium a également été impli¬qué. Il existe des facteurs de risques dont nous sommes certains : les antécédents familiaux de maladie d’Alzheimer ; la trisomie 21, et probablement les traumatismes et l’âge (la fréquence double tous les 5 ans à partir de 65 ans).


_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 8809
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Alzheimer et signes avant-coureurs  Empty Re: Alzheimer et signes avant-coureurs

Message  Luc le Dim 12 Jan 2020 - 9:17

Quand le cerveau se transforme en gruyère
Qu’il s’agisse de lésions, de mo¬lécules chimiques ou encore de neurotransmetteurs, Alzheimer modifie la structure du cerveau. Voici les modifications majeures que l’on peut observer.
1. Des lésions importantes
Un patient atteint d’Alzheimer pré¬sente des lésions. Elles concernent, comme dans le vieillissement normal, les plaques neuritiques et les boucles neurofibrillaires. Cependant ces lésions sont plus concentrées chez le patient souffrant d’Alzheimer que chez le patient normal.
 Les plaques neuritiques, aussi appelées plaques séniles, se trouvent dans le cortex et l’hippocampe. Elles sont constituées d’un noyau de protéine β-amyloïde entouré par des dendrites et des axones abîmés. Ce noyau pourrait être provoqué par l’excès de radicaux libres qui, rappelons-le, sont des substances générées par l’oxygène que nous respirons.
 Les boucles neurofibrillaires sont des neurofilaments en forme d’hélice altérés par une réaction chimique anormale. Cette modification impacte la protéine tau, que l’on retrouve dans ces neurofibrilles, laquelle présente alors une anomalie.
À ces lésions s’ajoute une atrophie du cortex, surtout temporale.
2. Des mécanismes chimiques bouleversés
Le bouleversement biochimique se fait en cinq étapes, dont les deux premières entraînent les lésions tissulaires que nous venons de voir.
 La première est la cascade amyloïde qui entraîne la formation des plaques neuritiques.
 La deuxième est la modification de la protéine tau, entraînant l’apparition des boucles neurofibrillaires.
 La troisième étape voit une réduction de l’utilisation du glucose dans le cerveau, probablement par diminution des récepteurs à l’insuline.
 La quatrième est l’apparition d’un stress oxydatif (causé par un excès de radicaux libres).
 La dernière : l’inflammation.
Certaines études épidémiologiques ont montré un effet protecteur des anti-inflammatoires contre la maladie d’Alzheimer chez les patients souffrant de polyarthrite rhumatoïde.
Il est important de noter que l’on retrouve, par comparaison avec un cerveau sain, un excès de cytokines dans le cerveau des patients atteints de la maladie d’Alzheimer. Les cytokines pourraient jouer un rôle inflammatoire à l’origine d’une augmentation des radicaux libres.
3. Des neurotransmetteurs perturbés
Les neurotransmetteurs sont essentiels : ils permettent à nos neurones de communiquer entre eux. Or la maladie d’Alzheimer modifie les systèmes neurotransmetteurs tels que :
 L’acétylcholine qui travaille sur la mémoire : elle stimule l’interaction entre les neurones et se trouve très affectée dans la maladie d’Alzheimer.
 La noradrénaline qui agit sur la vivacité, l’activité, la positivité.
 La sérotonine qui améliore le sommeil, la mémoire, l’apprentissage.
 La dopamine qui permet une meilleure motricité et une plus grande réactivité.
 Les neuropeptides qui s’occupent de l’apprentissage et du contrôle émotionnel.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 8809
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Alzheimer et signes avant-coureurs  Empty Re: Alzheimer et signes avant-coureurs

Message  Luc le Dim 12 Jan 2020 - 9:19

Les 10 signes avant-coureurs de la maladie d’Alzheimer (encadré)
Classiquement, on se base sur dix critères cliniques pour parler de maladie d’Alzheimer. Ces signes avant-coureurs apparaissent dans un ordre précis. Les premiers sont les troubles mnésiques (perte de la mémoire), puis la maladie évolue à vitesse variable jusqu’à la perte d’initiative et l’asthénie complète (fatigue généralisée de l’organisme).
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

*) 6 grands facteurs à l’origine de la maladie d’Alzheimer
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Des essais thérapeutiques travaillent sur ce neurotransmetteur, d’autant plus efficaces s’ils sont donnés au début de la maladie. Malheureusement, s’ils ralentissent son évolution, ils ne guérissent cependant pas. Les dégradations neurologiques et comportementales de la maladie sont en effet multifactorielles et un traitement global doit être entrepris.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 8809
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Alzheimer et signes avant-coureurs  Empty Re: Alzheimer et signes avant-coureurs

Message  Luc le Dim 12 Jan 2020 - 9:20

Alzheimer : maladie ou convergence de symptômes ?
Les origines de la maladie d’Alzheimer sont multifactorielles. Les troubles du comportement sont un défi dans le traitement de cette maladie. Il n’est pas encore sûr que la maladie d’Alzheimer soit une maladie en tant que telle. Elle pourrait être un syndrome reflétant des processus pathologiques avec des causes mul¬tiples et distinctes aboutissant au même tableau clinique. À ce jour, la cause principale de la maladie d’Alzheimer est encore inconnue.

Trois stratégies anti-Alzheimer
L’absence de marqueurs biologiques fiables, la complexité de la maladie et l’ignorance de ce qui en est la cause principale rendent difficile le développement de médicaments.
Les stratégies thérapeutiques sont principalement préventives et re¬posent sur trois types de prévention :
La prévention primaire
Axée sur la population générale, elle cherche à diminuer les facteurs de risques et de départ de la maladie. La seule prévention possible actuel¬lement est basée sur une alimentation correcte et la diminution des facteurs de risques connus tels que l’hyperten-sion, le diabète, l’artériosclérose.
La prévention secondaire
Un dépistage des patients à risque, notamment dans les familles touchées par la maladie d’Alzheimer sous sa forme jeune (avant 60 ans), permet¬trait d’intervenir précocement. Cette action nécessite des moyens diagnostiques et thérapeutiques actuellement indisponibles mais en développement, comme le dosage de l’apoprotéine E.
La prévention tertiaire
C’est l’action sur les conséquences de la maladie. Actuellement, seuls des traitements symptomatiques existent. Cependant d’autres pistes sont explorées et aboutiront certai-nement dans les années à venir.


_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 8809
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Alzheimer et signes avant-coureurs  Empty Re: Alzheimer et signes avant-coureurs

Message  Luc le Dim 12 Jan 2020 - 9:23

20 remèdes pour protéger votre cerveau
Les plantes sont prometteuses pour prévenir la maladie. Associées à des compléments alimentaires, elles seront d’autant plus efficaces.
À partir d’un certain âge (approximativement 50 ans), l’action des plantes doit être soutenue par la prise de sels minéraux et de vitamines. Ce sont les substances les plus efficaces chez la personne âgée.

Les 9 plantes protectrices de votre cerveau :
En médecine naturelle, aucune preuve d’un produit efficace n’est apportée jusqu’à présent.
1. La griffe de chat (Uncaria tomentosa)
La griffe de chat pourrait avoir un effet bénéfique sur la mémoire. Un autre constituant, Uncarine E, pourrait également jouer un rôle important. Une étude menée par le Pr Snow (Washington) a montré que les dépôts de plaques bêta-amyloïdes dans le cerveau des rats sont freinés de manière importante par Uncaria tomentosa.
Des études sont en cours pour confirmer son effet chez les hommes. La dose à utiliser dans cette indication est de 60 mg d’extrait en trois prises par jour.
2. Le Ginkgo biloba
La dose de 120 à 240 mg par jour d’extrait de ginkgo standardisé a montré son efficacité. Plusieurs études, menées en double-aveugle et contrôlées, montrent que le recours aux extraits de ginkgo peut exercer un effet surtout au début de la maladie. Dans les cas plus sévères, la prise de ginkgo aurait pour effet, du moins, de stabiliser l’état ou de ralentir l’aggravation de la maladie. L’efficacité du ginkgo a aussi été comparée à celle des médicaments utilisés couramment (tacrine, donepezil, etc.). L’effet du ginkgo peut prendre de six à huit semaines avant de se manifester. Il est efficace dans les troubles de la mémoire débutants. Les flavonoïdes contenus dans les feuilles empêchent l’oxydation cérébrale et diminuent ainsi la dégradation des capillaires du cerveau. Une action sur les vaisseaux périphériques est également retrouvée dans la plupart des études cliniques et indique ces médicaments dans les troubles circulatoires artériels des jambes. Les bilobalides contenus dans la plante diminuent l’inflammation et l’oedème cérébral.
Les ginkgolides et le bilobalide améliorent de plus le métabolisme énergétique du cerveau. Le ginkgolide empêche la contraction des muscles lisses et la coagulation du sang.
Le ginkgo biloba améliore la trans¬mission des informations dans le système nerveux central.
Son action plurifactorielle justifie une efficacité dans la maladie d’Alzheimer. Il agit sur toute la cascade des troubles membranaires liés à l’insuffisance de sang dans le cerveau. Cette plante possède aussi une action antiradicalaire, action anti-inflammatoire, action sur la micro¬circulation.
On remarque également des effets sur l’inflammation chronique des plaques séniles.
3. L’huile d’onagre
L’Oenothera biennis (huile d’onagre) a montré après le Ginko un effet important sur la maladie d’Alzheimer.
Cette huile riche en acide gammalinolénique, en acide linolénique et en vitamine C présente une action anti-inflammatoire reconnue.
Un dosage moyen de 2 g par jour semble efficace.
4. L’Hericium erinaceus
Ce champignon a la capacité d’agir à la fois sur le physique, sur le mental et sur les fonctions cognitives.
Concernant l’amélioration des performances physiques, ses principaux constituants, notamment les polysaccharides, sont très efficaces pour réduire la fatigue ; cet effet a été confirmé par des études en 2015.
Son action sur les fonctions cognitives est due aux polysaccharides qui agissent sur la mémoire, l’apprentissage et l’attention. L’hericium est étudié comme traitement adjuvant des maladies neurodégénératives. Une récente étude a démontré que le traitement à base d’Hericium erinaceus a entraîné une augmentation de la production de lipoxine A4 dans le cerveau ; elle permet de freiner le processus inflammatoire qui accélère la progression de la maladie d’Alzheimer.
5. L’Huperzia serrata
Concernant les neurotransmetteurs et notamment l’acétylcholine, seul un extrait de cette plante chinoise semble présenter une action nette sur ce neurotransmetteur.
On extrait d’Huperzia serrata (Qian Ceng Ta) un alcaloïde, l’huperzine A. Selon des études contrôlées et randomisées réalisées en Chine, l’extrait améliore la mémoire, les fonctions cognitives et les comportements des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. Au cours d’une étude clinique, on a pu noter une amélioration significative après huit semaines chez les sujets qui utilisaient l’huperzine A par rapport au placebo. L’huperzine A agirait en limitant la destruction de l’acétylcholine. Son action est plus spécifique et plus longue dans le temps que les inhibiteurs médicamenteux de cholinestérase (donepezil et tacrine).
Cette plante protège également les neurones de la toxicité des glutamates. Lors des études (dont la durée variait entre 8 et 12 semaines), les patients prenaient un total de 400 μg d’huperzine A par jour (divisé en deux doses de 200 μg).
6. La Bacopa monnieri
Cette plante indienne est couramment utilisée pour traiter les troubles nerveux, troubles de la mémoire, mais aussi les troubles psychologiques ou mentaux. En Chine, le bacopa est reconnu comme tonique. Les principes actifs sont principalement des flavonïdes, calcium, phosphore, fer, acide ascorbique.
Cette plante accroît la synthèse protéique dans l’hippocampe responsable en partie de la mémoire à long terme. Elle agit également sur la transmission nerveuse et a des fonctions antioxydantes sur le cerveau. La dose quotidienne recommandée est de 300 mg d’extrait par jour.
7. La vinpocétine
Cette molécule provient d’une plante : la petite pervenche. Elle améliore la mémoire, l’oxygénation et l’utilisation du glucose cérébral. Elle ralentit l’évolution de la maladie d’Alzheimer. Son mécanisme d’action n’est pas encore élucidé, mais la dose utilisée est de 5 à 10 mg 3 fois par jour.
8. Le Centella asiatica
L’action de cette plante est multiple. Elle agit sur la microcirculation et présente également une activité antioxydante. Le dosage classique journalier recommandé est de 3 fois 600 mg par jour d’un extrait sec.
9. L’éleuthérocoque
Efficace contre l’instabilité émotionnelle, la diminution de la puissance musculaire, la diminution de la résistance à l’effort et la diminution de la vitesse de réaction. Cette plante forestière associée au magnésium permettra une amélioration de la situation.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 8809
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Alzheimer et signes avant-coureurs  Empty Re: Alzheimer et signes avant-coureurs

Message  Luc le Dim 12 Jan 2020 - 9:26

Comment se protéger concrètement ? (encadré)
7 actions à mettre en place
1. Diminuez votre exposition aux métaux lourds
L’aluminium a été mis en cause dans la maladie d’Alzheimer. Le lien n’a pas été démontré mais certaines statistiques sont alarmantes. En France, une étude de l’INSERM réalisée dans deux départements indique que les personnes buvant une eau contenant plus de 0,1 mg d’aluminium par litre voient leur risque doubler ou tripler. Au Canada, les autorités fédérales appliquent le principe de précaution et demandent que l’eau acheminée aux citoyens contienne moins de 0,1 mg/l. La source d’aluminium due à l’utilisation de récipients en aluminium en cuisine n’apporte que 1 à 2 mg par jour sur les 9 à 14 mg absorbés chaque jour par le biais des aliments. Certains médicaments antiacides pour l’estomac contiennent de l’aluminium, ils sont absolument à éviter.
Diminuez également votre exposition au plomb. Une exposition au plomb dans le milieu de travail peut faire tripler et même quadrupler le risque de développer un jour la maladie d’Alzheimer.
2. Surveillez votre alimentation
 Un apport de calories suffisant est essentiel.
La nécessité d’un apport en glucose régulier, d’un déjeuner copieux a été prouvée. Un IMC (indice de masse corporel) entre 23 et 27 diminue les risques de troubles cognitifs. En dessous de 23 les risques sont plus élevés. Au-delà de 27, la surmortalité est significative.
 Consommer des aliments ayant un effet bénéfique sur les neuro-transmetteurs.
Le chocolat, riche en tryptophane, en graisses et sucres, stimule la sérotonine antidépressive mais augmente l’irritabilité par diminution de la dopamine. Or on sait que ces deux neurotransmetteurs jouent un rôle important dans les troubles cognitifs. L’aspartame, quant à lui, diminue les concentrations de dopamine et de sérotonine. De lourds soupçons pèsent sur sa consommation et pourraient l’impliquer dans la maladie d’Alzheimer. Il est déconseillé d’en consommer.
3. Vitamines, minéraux et antioxydants
 La vitamine B6 et le magnésium sont essentiels à la production de dopamine. Il est également important de consommer des antioxydants dont les vitamines A et E qui protègent contre la détérioration intellectuelle, tel que démontré par l’étude Suvimax. Dans cette étude, un apport de Sélénium 100 μg, zinc 20 mg, β carotène 6 mg, vitamine C 120 mg et vitamine E 30 mg a montré un effet positif dans la prévention des troubles cardiovasculaires et des démences. Il est également important de porter attention à son taux d’homocystéine.
Cet acide aminé joue un rôle négatif sur la circulation cérébrale. Bien que son action dans la maladie d’Alzheimer ne soit pas connue, sa diminution lors des traitements par la B6, B9 et B12 améliore la fonction cognitive.
4. Un bon équilibre hormonal
Les œstrogènes ont un rôle important dans Alzheimer. Le Glycine max (soja) semble jouer un rôle protecteur de la fonction cognitive. Un dosage de 100 mg d’isoflavones semble idéal dans cette indication. L’hormonothérapie substitutive chez les femmes en post-ménopause présente les mêmes propriétés de protection, mais les raisons de son fonctionnement restent encore inconnues. L’hormonothérapie présente toutefois des effets secondaires sur le long terme, notamment sur le cancer de sein.
5. Diminuez l’inflammation
L’inflammation chronique silencieuse entraîne dans le cerveau la formation de protéines dites « bêta-amyloïdes » censées défendre le système nerveux contre ces agressions. Quand l’inflammation est chronique, ces protéines vont finir par « encrasser » le cerveau et être parmi les origines de la maladie d’Alzheimer.
La prise d’anti-inflammatoires non stéroïdiens (tels l’aspirine et l’ibuprofène) pourrait offrir une certaine protection contre la maladie d’Alzheimer, mais sans preuve formelle. Il existe de nombreux anti-inflammatoires naturels à privilégier. Ils sont très efficaces et sans effets secondaires. On peut citer par exemple le curcuma, l’harpagophytum, les oméga-3…
6. Des oméga-3
Les personnes atteintes de démence consomment nettement moins d’acides gras polyinsaturés oméga-3 que les autres. La maladie d’Alzheimer pourrait donc, comme les maladies coronariennes et certains cancers, être liée en partie au mode de vie. Les patients traités par 1 g/jour d’oméga-3 ont vu leurs tests cognitifs améliorés.
7. Entraînez votre cerveau
Les exercices intellectuels pourraient retarder la démence. L’étude « Nun Study » porte sur la maladie d’Alzheimer. Cette étude est en cours depuis 1986 auprès de 678 religieuses de l’ordre des School Sisters of Notre-Dame. Chez ces religieuses de plus de 90 ans en forte activité intellectuelle, le taux de la maladie d’Alzheimer est nettement plus bas que celui de la population en général. Il est cependant difficile de séparer ces faits d’une alimentation saine.
Fin de l’encadré.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 8809
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Alzheimer et signes avant-coureurs  Empty Re: Alzheimer et signes avant-coureurs

Message  Luc le Dim 12 Jan 2020 - 9:31

2. Les neuromédiateurs de la mémoire
La maladie d’Alzheimer est associée à un manque d’acétylcholine, le neuromédiateur de la mémoire, dans certaines régions du cerveau. Or, on a pu observer que certaines molé¬cules activaient ce neuromédiateur et contribuaient ainsi à lutter contre la maladie.
1. L’acétyl-L-carnitine
Ce composé, fait d’acide acétique et de L-carnitine, se forme naturellement dans le cerveau. Il augmente l’action du neurotransmetteur acétylcholine et possède des effets antioxydants. Des études sur 1400 sujets, avec 500 à 1000 mg d’acétyl-L-carnitine trois fois par jour, montrent des résultats modestes sur les capacités cognitives chez les personnes atteintes de la maladie. D’autres études montrent un effet bénéfique sur la mémoire, la performance et le comportement des patients atteints de la maladie d’Alzheimer. La tolérance aux doses thérapeutiques est bonne, à l’exception de nausées et dépression.
De nombreuses études sur l’acétyl-L-carnitine montrent son efficacité. L’acétyl-L-carnitine est nécessaire à la régénération cellulaire dans le cerveau, le coeur, le foie et le système nerveux périphérique. L’acétyl-L-carnitine est la forme active de la L-carnitine. Elle facilite le transport des acides gras dans les mitochondries, centrale énergétique des cellules, et les transforme en énergie et en muscles.
2. La choline
Ce nutriment essentiel est classé dans le groupe des vitamines B. De nombreuses recherches ont lieu sur la supplémentation de choline dans la maladie d’Alzheimer comme précurseur d’acétylcholine. La concentration en choline et ses mé¬tabolites ne semble pas augmentée dans le cerveau par la supplémen¬tation orale. Un dosage de trois fois 500 mg par jour semble néanmoins être efficace dans cette indication et donne des résultats cliniques.
3. La diméthylaminoéthanol (déanol)
Cette substance naturelle, apparentée à la choline, augmente la formation d’acétylcholine au niveau cérébral. Un rapport direct existe entre le taux d’acétylcholine dans le cerveau et les capacités cognitives et de la mémoire. On en trouve aussi dans les poissons.
Dans les études cliniques, des doses de 300 à 2000 mg par jour en trois prises ont été utilisées.
4. La lécithine de soja
L’utilisation de la lécithine de soja permet d’augmenter les niveaux d’acétylcholine. Elle est très intéressante pour l’Alzheimer.
La lécithine est un phospholipide. Elle est notamment composée de deux molécules : phosphatidylcholine, phosphatidylserine. Cependant les effets sur la fonction cognitive sont peu marqués.
Image : La lécithine de soja est un phospholipide qui soutient la mémoire

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Le phosphatidylcholine est le constituant majeur de la lécithine, il contient de la choline et favorise la synthèse d’acétylcholine. Rappelons-le, l’acétylcholine est le neuromédiateur impliqué dans les mécanismes de la mémoire. Il a fait ses preuves d’action sur la mémoire dans la maladie d’Alzheimer. Le dosage classique dans les études cliniques est de 2 g en une dose.
Phosphatidylsérine est un autre constituant de la lécithine. Cette composante essentielle de la membrane des cellules est le principal phospholipide du cerveau. Normalement, le cerveau en produit en quantité suffisante mais certaines conditions chez les gens âgés, comme la démence et la dépression, sont associées à une déficience. Des études contrôlées montrent que la prise de suppléments de phosphatidylsérine au début de la maladie améliore les fonctions cognitives, l’humeur et le comportement. Les études ne rapportent aucun effet secondaire sur six mois. Le dosage utilisé dans les études est de 300 mg par jour au total, divisé en trois doses.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 8809
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Alzheimer et signes avant-coureurs  Empty Re: Alzheimer et signes avant-coureurs

Message  Luc le Dim 12 Jan 2020 - 9:34

3. Vitamines, compléments et antioxydants
Vitamines et compléments luttent contre les excès de radicaux libres à l’origine de l’apparition des plaques séniles. Parmi ces antioxydants efficaces, on peut citer :
1. Le Magnésium
Un supplément de magnésium au¬rait théoriquement un effet sur la protéine tau. Il est important de rappeler qu’une alimentation saine, non restrictive et non carencée est importante. Les traitements contre l’hypoglycémie par carence et le diabète sont essentiels. Les vitamines aident contre les processus oxydatifs et le métabolisme de radicaux libres.
2. Le cacao
Les fèves du cacao contiennent des quantités importantes de polyphénols, molécules antioxydantes. On trouve de 1,5 à 3 % de théobromine dans la fève de cacao. L’effet est euphorisant et stabilisateur de l’humeur.
3. La Mélatonine
La mélatonine a prouvé in vitro (et seulement in vitro) sa capacité à prévenir les effets de l’amyloïde sur la mort cellulaire. Selon une étude, la mélatonine est efficace pour soigner l’insomnie liée à la maladie d’Alzheimer. Les données actuelles sont insuffisantes pour justifier l’utilisation à grande échelle de la mélatonine chez tous les Alzheimer.
4. La Vitamine A
Des taux sanguins élevés de vitamine A et E sont associés à des taux importants de performance de la mémoire.
5. Le bêta-carotène
Il appartient à la famille des caroténoïdes. C’est un pigment que l’on trouve dans les végétaux à pulpe orangée. Les carottes, les abricots, les pêches, la mangue, la citrouille et la pomme de terre douce en renferment de bonnes quantités. On trouve également du bêta-carotène dans la plupart des légumes verts. Dans le cas de ces légumes, le pigment orangé est dissimulé par le pigment vert de la chlorophylle. Le bêta-carotène exerce deux rôles principaux dans l’organisme : il peut d’abord être transformé en vitamine A, cela en fonction des besoins de ce dernier. En le prenant sous forme de supplément, il n’y a aucune crainte d’aboutir à une hypervitaminose A.
Le bêta-carotène agit également comme puissant antioxydant dans l’organisme. Il permet ainsi de neutraliser des radicaux libres. On peut prendre une dose de 50 000 UI par jour de bêta-carotène. Cette action est synergique à la présence de vitamine C, au zinc et à la vitamine E. Les doses ayant montré le plus d’efficacité sont les suivantes : bêta-carotène 15 mg plus vitamine C 500 mg, zinc oxyde 80 mg, et vitamine E 400 IU quotidiennement.
6. La vitamine E
Un supplément de vitamine E à rai¬son de 2000 UI par jour diminue les troubles de la mémoire dans les premiers stades de la maladie. La vitamine E est antioxydante. Elle est requise en quantités appréciables pour neutraliser les effets nocifs des radicaux libres. Compte tenu des nombreuses sources de pollution et de leur relation avec les radicaux libres, la vitamine E est nécessaire en quantité beaucoup plus grande que celle officiellement recommandée.
7. La vitamine C
L’action antioxydante de la vitamine C à 500 mg par jour devrait théoriquement limiter les dégâts d’une oxydation excessive responsable en premier plan de la cascade amyloïde. La vitamine C est une autre vitamine importante. Son rôle principal est d’assurer la formation du collagène, un constituant important du tissu conjonctif. Cette vitamine est également utile pour mieux résister au stress, pour tonifier le système immunitaire, pour mieux lutter contre les infections, pour prévenir certains types de cancer et pour lutter contre le vieillissement prématuré. On peut prendre 500 à 1000 mg de vitamine C par jour.
8. Le sélénium
C’est un oligo-élément impliqué dans la lutte de l’organisme contre les radicaux libres. Il fait partie d’une enzyme antioxydante, la glutathione péroxydase. Le sélénium, mais aussi les métaux anti-inflammatoires comme une supplémentation par du cuivre et du zinc sont utiles mais moins documentés dans la maladie d’Alzheimer.
9. Vitamine B6 (pyridoxine)
La prise de pyridoxine de 50 à 200 mg par jour diminue le taux sanguin d’homocystéine. Cette vitamine est impliquée de diverses façons dans la lutte contre le vieillissement prématuré. Elle permet notamment de protéger le système cardiovasculaire contre une accumulation élevée d’homocystéine, une substance dommageable aux artères pouvant conduire à l’athérosclérose.
10. La vitamine B9
Dans le traitement de l’hyperhomocysteinémie, 0,5 à 5 mg/jour sont utilisés ; contre le stress oxydatif la dose peut monter à 10 mg par jour
11. La vitamine 12
La prise de vitamine 12 à raison de 0,5 mg/jour en association avec l’acide folique (vitamine 9) 0,5 à 5 mg par jour et la pyridoxine (vitamine 6) réduit les taux sanguins d’homocystéine.
12. Les probiotiques
Ils peuvent offrir une solution sûre et efficace pour freiner le déclin physiologique en améliorant les fonctions immunitaires et intestinales.
La prise quotidienne de Bifido-bacterium lactis permet une amélioration du transit intestinal et un renforcement de l’immunité, en particulier des différents aspects de l’immunité à médiation cellulaire, comme la production de cytokines, la phagocytose et l’activité anti-tumorale NK (natural killer) ainsi qu’une meilleure réponse des anticorps contre les antigènes étrangers.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 8809
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Alzheimer et signes avant-coureurs  Empty Re: Alzheimer et signes avant-coureurs

Message  Luc le Dim 12 Jan 2020 - 9:34

Le pouvoir des petites aiguilles sur votre cerveau (encadré)
Des recherches cliniques préliminaires montrent que l’acupuncture « yi qi tiao xue, fu ben pei yuan », ajoutée à l’acupuncture traditionnelle et à un traitement pharmacologique de routine pendant six semaines, améliore la mémoire, l’orientation et la fonctionnalité des activités de la vie quotidienne des patients atteints de démence vasculaire par rapport à un traitement traditionnel. La démence vasculaire est une sorte de démence (la deuxième après Alzheimer). Bien souvent des dommages vasculaires sont également présents dans la maladie d’Alzheimer.
D’autres recherches cliniques préliminaires suggèrent que l’acupuncture apporte autant de bénéfice que le piracétam (médicament visant à pallier le déficit pathologique cognitif et neurosensoriel chronique du sujet âgé) pour améliorer les symptômes de la démence vasculaire sénile. (Fin de l’encadré).

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 8809
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Alzheimer et signes avant-coureurs  Empty Re: Alzheimer et signes avant-coureurs

Message  Luc le Dim 12 Jan 2020 - 9:36

Agissez dès maintenant !
La maladie d’Alzheimer est loin d’avoir révélé tous ses secrets. L’origine multifactorielle, les multiples tableaux cliniques, les mécanismes de son développement font qu’il n’existe probablement pas une seule voie d’approche de la maladie.
La médecine naturelle apporte de nombreuses substances qui, combinées, peuvent induire une amélioration de la situation sans actuellement pouvoir proposer une guérison.
En conclusion, les traitements médicamenteux des troubles cognitifs de type Alzheimer restent controversés mais des études comme celles exposées aujourd’hui montrent à quel point la demande d’une thérapeutique non toxique et ayant fait ses preuves est importante. Elles montrent surtout l’importance d’« agir » afin d’en diminuer les symptômes. Une prise en charge multifactorielle, l’association avec de l’exercice physique et mental montre un degré de satisfaction élevé des patients, de la famille et des médecins dans une pathologie pour le moins difficile à soigner.

Deux activités anti-Alzheimer (encadré)
À l’Alzheimer’s Centre de la Clinique Mayo, aux États-Unis, on encourage vivement la pratique de l’exercice pour les personnes souffrant d’Alzheimer.
L’exercice physique a des effets spécifiquement bénéfiques en cas de maladie d’Alzheimer : il aide à conserver les capacités motrices, relaxe et maintient l’équilibre, réduit les risques de chute.
Une étude effectuée au Oxford Dementia Centre (Grande-Bretagne), chez des patients souffrant de démence soumis à un programme d’exercice vigoureux, montre une nette amélioration de la situation générale. La danse de salon permet, en début de maladie, de récupérer tant au niveau spatiotemporel qu’en équilibre ; elle diminue le nombre de chutes.
Le chant est également à privilégier tant au niveau de la stimulation de la mémoire que du rythme.
Pratiqué en groupe, il améliore les contacts sociaux.
Fin de l’encadré
Dr Van Snick
Fin de l’article.


_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 8809
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Alzheimer et signes avant-coureurs  Empty Re: Alzheimer et signes avant-coureurs

Message  darky35 le Dim 12 Jan 2020 - 10:34

Très bon article. Sans oublier la taurine, à prendre au quotidien
( [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ) qui a un impact significatif sur la croissance des célules cérébrales : à noter que la taurine utilise le même récepteur que la glycine, il serait plus bénéfique de les utiliser séparément, la taurine dès le matin et la glycine le soir. La taurine, prise à une certaine concentration (quelques grammes par jour, offre d'autres avantages, notamment au niveau du coeur, voir "traduction" dans l'encadré)
Forrest Ritiker a écrit:Des recherches de pointe ont montré que les cellules cérébrales peuvent se régénérer.  Des études récentes montrent que l'acide aminé taurine déclenche la croissance de nouvelles cellules cérébrales dans la zone du cerveau associée à la mémoire.  Cela peut entraîner une amélioration de la cognition et du rappel du cerveau vieillissant.
Source [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ||| traduction

Articles connexes

  • [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

  • Zoëlho a écrit:[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    Des troubles peuvent se manifester en cas de :

    • digestion incomplète des protéines : provoquant des déficits de cystéine et de méthionine
    • abus d'alcool : dégradation accrue de méthionine
    • administration d'oestradiol (e.a. dans les contraceptifs et dans la TSH) : freine la synthèse de taurine ---> cause d'une incidence plus élevée d'affections biliaires chez la femme
    • végétariens : présentent une consommation protéique trop peu variée, pouvant entraîner une déficience de taurine, bien que, dans ce cas, une diminution de l'excrétion rénale soit constatée (mécanisme d'adaptation)
    • insuffisance en vitamine B6, en méthionine ou en cystéine
    • certains états pathologiques tels que : traumatisme, septicémie ainsi qu'après une intervention chirurgicale
    • métaux lourds, amalgame mercuriel : chélation de Hg par la taurine avec élimination du complexe formé (= perte de taurine)
    • dénaturation (t°), four à micro-ondes.




_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | Microbiote & commentaires / [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | Aliments histamine & teneurs |
darky35
darky35
Bien attaqué
Bien attaqué

Messages : 418
Date d'inscription : 05/08/2019

Revenir en haut Aller en bas

Alzheimer et signes avant-coureurs  Empty Re: Alzheimer et signes avant-coureurs

Message  Hérode le Dim 12 Jan 2020 - 11:06

j'ai ouvert  ce topic  même s'il me terrifie (non,Luc,détrompe-toi:de temps en temps  je lis  autre chose,ici, que les blagues et histoires drôles  !)
  j'essaie de me rassurer :je ne pratique plus la danse(jusqu'à 60 ans ,quand même)  ,mes articulations  et un mari   qui déteste la danse sont des obstacles  mais je chante pas mal en chorale( et en soliste même parfois ) .;et je consomme des protéines animales ..
pour la taurine ,il est  dit pour les chiens et chats  qu' elle est bien mieux assimilée sous forme naturelle  (abats ) que sous la forme synthétique présente dans certaines croquettes : ce ne serait pas pareil pour nous autres humains  ? bon d'accord :le coeur et le foie :mes 4 pattes en raffolent mais moi ?? scratch
Hérode
Hérode
Bien attaqué
Bien attaqué

Messages : 532
Date d'inscription : 05/08/2018
Age : 71
Localisation : Bearn

Revenir en haut Aller en bas

Alzheimer et signes avant-coureurs  Empty Re: Alzheimer et signes avant-coureurs

Message  darky35 le Dim 12 Jan 2020 - 11:15

Pour te répondre, la taurine est un pseudo-acide aminé, donc le prendre en complément alimentaire, tel que celui que j'utilise (Nutrimuscle) devrait être bien assimilé, excepté si ton corps pour une raison x ou y ne l'assimile pas bien : hypochlorydrie, carence en co-facteurs, maladie digestive réduisant l'absorption, antagonisme nutritionnel : glycine, etc... (voir encadré ci dessus "Des troubles peuvent se manifester en cas de")

Life extension a écrit:L'article traduit cis-dessus mentionne :

  • La taurine est un acide aminé libre qui est vital pour ralentir les principaux processus d'accélération de l'âge, en particulier dans les systèmes nerveux central et cardiovasculaire.
  • Des études en laboratoire montrent que la taurine peut réaliser ce qui était autrefois considéré comme impossible - stimuler la nouvelle croissance et les connexions des cellules cérébrales, ce qui ouvre la possibilité réelle de restaurer la fonction cérébrale des jeunes chez les personnes âgées.
  • Les niveaux de taurine diminuent avec l'âge et avec les maladies métaboliques et neurologiques.
  • La supplémentation en taurine, dans les études animales et humaines, démontre les effets de ralentissement de l'âge de cet acide aminé.
  • Des études en laboratoire révèlent des améliorations spectaculaires de la cognition et de la mémoire chez les animaux supplémentés en taurine et suggèrent que la supplémentation humaine pourrait ralentir ou inverser les changements observés dans la maladie de Parkinson.
  • La supplémentation en taurine stimule la fonction cardiaque et réduit la rigidité artérielle, deux facteurs contribuant à la mort précoce par maladie cardiaque et accident vasculaire cérébral.
  • Les personnes atteintes du syndrome métabolique ont également tout à gagner des suppléments de taurine, qui réduisent considérablement les effets négatifs de ce syndrome sur le risque cardiovasculaire.


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | Microbiote & commentaires / [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | Aliments histamine & teneurs |
darky35
darky35
Bien attaqué
Bien attaqué

Messages : 418
Date d'inscription : 05/08/2019

Revenir en haut Aller en bas

Alzheimer et signes avant-coureurs  Empty Re: Alzheimer et signes avant-coureurs

Message  darky35 le Dim 12 Jan 2020 - 14:13

Le Ginkgo biloba
La dose de 120 à 240 mg par jour d’extrait de ginkgo standardisé a montré son efficacité.
La standardisation correspond à un dosage précis de certains principes, à partir duquel, il a été constaté certains bénéfices de santé (et certains effets secondaires : plus on concentre le dosage de ces principes, plus le risque est important) --> les allégations de santé reconnues par notre autorité de tutelle médicale.

La standardisation dans ce cas correspond à  24% de flavones glycosides et 6% de lactones terpéniques.

  • Voici une version médicale de ce type de produit : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    Excipients à effets notoires ? :  Lactose monohydraté  
    Autres excipients:  Cellulose microcristalline,   Amidon de maïs,   Silice colloïdale anhydre,   Talc,   Magnésium stéarate,   Hypromellose,   Macrogol 400,   Macrogol 6000,   Titane dioxyde,   Fer oxyde rouge  
    Macrogol = pollyol = sucre mal absorbé = laxatif osmotique [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

  • Voici une version  naturelle [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    INGRÉDIENTS :
    Quantité par dose journalière AR*
    Extrait sec de feuilles de ginkgo (Ginkgo biloba L.) 60.00 mg dont,

    • Glycosides de flavonol (24%) 14.40 mg
    • Lactones terpéniques (6%) 3.60 mg



Donc si l'on veut atteindre les effets promis dans l'étude citée par Luc plus haut (120 à 240 mg, il faut de 2 à 4 gélules/jour avec le produit anastore. Mise en garde :

  • Beaucoup de produits dit "standardisé" tels que Vitall+ ne contiennent pas les extraits de glycosides et de flavonols suffisants pour prétendre à ces allégations de santé reconnues. Cela ne signifie pas qu'ils ne sont pas efficace, mais... les résultats sont dose et concentration dépendants donc....
  • En cas d'hyper/hypo tension, notamment sous traitement, ainsi que sous anti-coagulants, procéder avec extrème précaution en cas de prise d'un extrait standardisé de ginko biloba : vous risquez une hypotension.
  • En cas de problèmes circulatoires, veineux, impliquant la prise au quotidien d'anti-inflammatoires sur ordonnance ou non (omegas 3, extrait de saule blanc, etc...) la prudence est également  de mise.

Si vous êtes dans les cas cité ci-dessus, vous pouvez vous rabattre sur de l'extrait de feuille sèche (qui n'aura forcément pas le même effet qu'un extrait standardisé) mais apportera au quotidien, un bénéfice..minime, à condition de le pratiquer longtemps. Je suis moi-même dans ce cas (hypertension avec cause secondaire + calcification artérielle + thrombocytémie essentielle (trop de plaquette = coagulation trop importante = mauvaise circulation)), je prend ce produit [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] + des omegas 3 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] (4 gélules/jour en 2 prises) et cela m'a permis de diminuer de moitié mon coveram 10/10 (suis passé à 5/5) --> risques de cancer bronco-pulmonaire lié à une des 2 mollécules (périndopril [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ) 14% de risque sur 5 ans d'utilisation et 31 % sur 10 ans. Ca vaut le coup de se pencher sur la question et remplacer par des substances naturelles qui, contrairement aux mollécules chimiques, me permettront un jour de me passer tout simplement de ce médicament.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | Microbiote & commentaires / [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | Aliments histamine & teneurs |
darky35
darky35
Bien attaqué
Bien attaqué

Messages : 418
Date d'inscription : 05/08/2019

Revenir en haut Aller en bas

Alzheimer et signes avant-coureurs  Empty Re: Alzheimer et signes avant-coureurs

Message  Luc le Dim 12 Jan 2020 - 14:48

[quote="LucH"]
Le Ginkgo biloba
La dose de 120 à 240 mg par jour d’extrait de ginkgo standardisé a montré son efficacité. (...)
La standardisation dans ce cas correspond à  24% de flavones glycosides et 6% de lactones terpéniques.

[quote="darky35"]
Donc si l'on veut atteindre les effets promis dans l'étude citée par Luc plus haut (120 à 240 mg, il faut de 2 à 4 gélules/jour avec le produit anastore. Mise en garde :
"Beaucoup de produits dit "standardisé" tels que Vitall+ ne contiennent pas les extraits de glycosides et de flavonols suffisants pour prétendre à ces allégations de santé reconnues. Cela ne signifie pas qu'ils ne sont pas efficace, mais... les résultats sont dose et concentration dépendants donc..."
C'est bien d'avoir mis un passage en évidence pour attirer l'attention sur la quantité utile et la standardisation du dosage efficace. Bien aussi d'avoir fait une suggestion, même s'il est préférable de citer 2 sources, quand c'est possible, afin de ne pas être taxé de favoritisme pour tel labo. Evil or Very Mad

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 8809
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Alzheimer et signes avant-coureurs  Empty Prévention Alzheimer

Message  Luc le Dim 12 Jan 2020 - 14:50

Pour Hérode:

Pour moi, la maladie d’Alzheimer est un processus de défense du cerveau, chez la plupart des cas au-delà de 60 ans. Une plaque amyloïde se forme lorsque le cerveau subit une agression répétée.
Si je fais court :
Bois une tasse de thé vert, au moins 2 fois par semaine. 2 à 3 tasses maxi par jour.
Ou bois un expresso fait-maison (pas avec une dosette ou une capsule genre Nespresso). Il faut éviter l’excès d’alu (0.3 % serait une dose hebdo tolérable) et les additifs ajoutés pour éviter l’agglomération du café en poudre.
La curcumine est aussi intéressante mais seules certaines formes (micronisées) passent la barrière encéphalique. Voir sur ce forum.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Evite les excès : Modère les pics d’insuline et fais tremper les fruits dans une solution avec du bicarbonate (pH 8.5 minimum) pour neutraliser la plupart des toxines. Voir sur ce forum.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Last but not least : Choisis des matériaux sains pour cuisiner (inox 18/10) au lieu du téflon et de l’alu. On ne cuisine pas dans le téflon au-delà de 230°C et on se débarrasse des vieilles casseroles dont le fond est usé ou griffé !!!

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 8809
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Alzheimer et signes avant-coureurs  Empty Furanes dans le café.

Message  Luc le Dim 12 Jan 2020 - 14:53

Complément d’info sur le café soluble
Le café en capsule bat tous les records avec une concentration de 117 à 244 nanogrammes de furane par millilitres de café. (1-5) Etant donné que les capsules sont fermées, le furane qui est très volatil ne peut pas s’échapper. Pour les grands consommateurs de café, l’exposition se révèle jusqu’à trois fois plus élevée que l’apport considéré comme « peu préoccupant » pour la santé humaine. Wink
En outre les normes sont bcp trop laxistes (0,8 % pour le total des ML). Selon une étude de l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) en 2013, la capsule contient un taux de contaminants chimiques (aluminium, cobalt, chrome, étain, nickel, cuivre, zinc et acrylamide) qui ne « semble » pas engendrer de risques significatifs sur le consommateur par rapport au café filtre. Wink Et on ne parle même pas ici de l’absence de recyclage prévu pour les millions de capsules en alu qui aboutissent dans les poubelles puis dans le sol.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Sources et références :
1. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
2. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
3. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
4. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] (+ vidéo satirique sunny )
5. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]   (furanes)  Alzheimer et signes avant-coureurs  3390219231

Furanes dans le café
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Occurrence of furan in coffee from Spanish market: Contribution of brewing and roasting
M.S. Altaki, F.J. Santos, M.T. Galceran. Food Chemistry. June 2011.
Food Chemistry 2011. doi.org/10.1016/j.foodchem.2010.11.134

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 8809
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Alzheimer et signes avant-coureurs  Empty Re: Alzheimer et signes avant-coureurs

Message  darky35 le Dim 12 Jan 2020 - 15:52

Oui je suppose que c'est important de mettre l'accent sur les dosages de la standardisation, car le marché des compléments alimentaires est et sera de plus en plus sujet à spéculation ($$$). La preuve, un intermédiaire, fournisseur de gros chez qui doivent s'approvisionner nombre de laboratoires (qui n'en sont pas) et font assembler leurs produits à l'étranger [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


PS : cette étude semble prouver que le ginko seul ne semble pas assez efficace concernant alzeimer [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
En effet, 4072 personnes ont participé à la phase initiale de screening. Puis, 2854 personnes ont été suivies durant 5 ans. Il faut en cela féliciter les chercheurs et les cliniciens des 25 centres français ayant contribué à cette étude dont les résultats permettent de faire la part des choses entre un effet possible et un effet démontré, entre une hypothèse d’efficacité et une efficacité réelle. Il permet aux cliniciens de proposer des stratégies véritablement efficaces et d’orienter les futures recherches dans le domaine de la prévention secondaire.
Il est à noter que l’incidence de la maladie d’Alzheimer dans cette étude est plus faible que dans la population générale quel que soit le groupe. Cette différence est expliquée par les auteurs par un niveau socio-économique plus élevé et un meilleur état de santé des participants à l’étude par rapport à la population générale. Il est aussi possible de penser que les consultations tous les 3 mois chez un médecin, plus la passation répétée d’examens médicaux et de tests neuropsychologiques ait stimulé cognitivement les participants.

En revanche, le ginko biloba standardisé à 24/6 % fournit une précieuse aide au niveau circulatoire (flavonoïdes)

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | Microbiote & commentaires / [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | Aliments histamine & teneurs |
darky35
darky35
Bien attaqué
Bien attaqué

Messages : 418
Date d'inscription : 05/08/2019

Revenir en haut Aller en bas

Alzheimer et signes avant-coureurs  Empty Re: Alzheimer et signes avant-coureurs

Message  Luc le Dim 12 Jan 2020 - 16:33

darky35 a écrit:
En revanche, le ginko biloba standardisé à 24/6 % fournit une précieuse aide au niveau circulatoire (flavonoïdes)
Perso, si c'est pour faire une cure, en association avec un autre produit pourquoi pas.
Par exemple du ginseng panax avec de l'ashwagandha  pour optimiser et régulariser les hormones en cas de stress répété. Plantes adaptogènes.
Mais je ne prendrais pas des flavonoïdes (polyphénols) sur une longue période. Seulement en cure.
Pour le niveau circulatoire, je verrais plutôt la salicine (en cure) et la vitamine E (2 isomères minimum).





Dernière édition par Luc le Dim 12 Jan 2020 - 20:11, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 8809
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Alzheimer et signes avant-coureurs  Empty Re: Alzheimer et signes avant-coureurs

Message  darky35 le Dim 12 Jan 2020 - 16:37

Mais je ne prendrais pas des flavonoïdes (polyphénols) sur une longue période. Seulement en cure.

Quel sont les risques ?  Les raisons ?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | Microbiote & commentaires / [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | Aliments histamine & teneurs |
darky35
darky35
Bien attaqué
Bien attaqué

Messages : 418
Date d'inscription : 05/08/2019

Revenir en haut Aller en bas

Alzheimer et signes avant-coureurs  Empty Polyphénols et Flavonoïdes comme défense

Message  Luc le Dim 12 Jan 2020 - 17:27

Polyphénols inhibition
*) Chélation
Les polyphénols ont une préférence / une forte affinité pour les cations trivalents (Fe et Al) par rapport aux cations bivalents (Cu et Zn). Il n’y a pas de chélation avec les ions alkali (Na, K et Ca). Il y a peu d’interaction avec le Mg, surtout en présence de phosphates (compétition).
NB : Le thé ne réduit pas l’assimilation du fer apporté par la viande et le poisson ; en revanche, il réduit celle du fer apporté par les fruits et les légumes. Il faut saturer les molécules de polyphénols avec du jus de citron.
Source: Flavonoids and other polyphenols. Lester Packer. Elsevier. (Ph. Dr)

*) Inhibition de la voie de détox CYP450
Polyphenols inhibit Cyp450 detox enzyme.
All studies seem to agree that resveratrol, curcumin, quercetin and bioperine are potent inhibitors of CyP450.
CyP450 is well-known to be involved in drug metabolism (detox enzyme through liver), but also in …
So resveratrol and quercetin inhibit detox.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Table Drugs & CyP450 interference
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
J’ai d’autres sources fiables en stock.


*) Les phénols sont des molécules qui font partie du système de défense des plantes.
Polyphenols are involved in defense against ultraviolet radiation or aggression by pathogens.
Flavonoids are cytotoxic and interact with different enzymes through complexation. Both flavonoids and isoflavonoids protect the plant against insect pests by influencing the behavior, and growth and development of insects.36
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

PS : Une dose normale de polyphénols est utile et régule la flore intestinale. En excès (500 mg) cela commence à poser un problème. Mais seule la dose fait le poison. No problemo si c’est via les aliments entiers et si on varie (principe d’hormèse).

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 8809
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Alzheimer et signes avant-coureurs  Empty Re: Alzheimer et signes avant-coureurs

Message  darky35 le Dim 12 Jan 2020 - 17:51

Pour le fer, cuivre et zinc, je suis ok, le ginko et l'atrantil (pau d'arco --> [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ) ne semblent pas poser de problème. En revanche, la voie de détox je l'ignore et ça peut poser un problème. Je ferai une pose pendant 15 jours tous les mois concernant le ginko et l'atrantil, pour suivre les cycles d'antibio (herbo-thérapie). Merci pour tes infos

Articles connexes


Dernière édition par darky35 le Dim 12 Jan 2020 - 21:45, édité 1 fois

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | Microbiote & commentaires / [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | Aliments histamine & teneurs |
darky35
darky35
Bien attaqué
Bien attaqué

Messages : 418
Date d'inscription : 05/08/2019

Revenir en haut Aller en bas

Alzheimer et signes avant-coureurs  Empty Re: Alzheimer et signes avant-coureurs

Message  Hérode le Dim 12 Jan 2020 - 19:11

merci pour ces réponses ... à bosser,à tête reposée !
Hérode
Hérode
Bien attaqué
Bien attaqué

Messages : 532
Date d'inscription : 05/08/2018
Age : 71
Localisation : Bearn

Revenir en haut Aller en bas

Alzheimer et signes avant-coureurs  Empty lapacho - Pau d'Arco: antifongique et stimulant

Message  Luc le Dim 12 Jan 2020 - 20:20

Pour Darky:
le Lapacho est un très bon choix dans ton cas, mais j'alternerais. Une semaine sur deux (ou 2 semaines sur 4 si tu cherches à booster le métabolisme). Une pause plus longue tous les 3 mois.
Le lapacho (Pau d’Arco) peut convenir aussi en cas de stase.
Le lapacho est un bon stimulant de l'énergie aussi: Il permet de réduire la production de NO et restaure le métabolisme. (Source Ray Peat, Ph Dr.) Mieux encore paraît-il que le méthylène bleu.

Pour les autres lecteurs:
Le Lapacho contient (entre autres) du fer assimilable, des tanins, des flavonoïdes et des coumarines (accentuant la fluidité sanguine), des antiseptiques et des antibiotiques ainsi que des antiviraux, des oligo-éléments et des minéraux (magnésium, calcium, zinc, phosphore, chrome, manganèse, silice, cuivre, molybdène, sodium, potassium, argent, bore, strontium, or, baryum, nickel).

Lapacho (ou Pau d'Arco) est une "plante" classée dans la catégorie "adaptogène" (=>excellente pour l'immunité et agit comme antifongique).
Restriction: elle contient des coumarines (fluidité) => Surveillez votre apport en vitamine K (légumes verts) pour contrebalancer l'effet anti-coagulant.
Remarque: les légumes verts ne suffiront pas si vous en buvez régulièrement. K2 sera nécessaire. Certains K1 des légumes verts seront convertis en K2 (nécessaires à la coagulation).

Pharmacocinétique de la coumarine
Les études chez l'homme ont montré que la coumarine était totalement absorbée après administration par voie orale, et subissait un effet de premier passage très important (94 à 99 % environ).
La demi-vie est d'environ 3,5 heures.
La vitesse d'absorption est rapide et le volume de distribution est extrêmement élevé.
3 % de la coumarine arrive au niveau de la circulation systémique sous forme libre.
La majeure partie est sous forme glucuroconjuguée ainsi que son principal métabolite, la 7-hydroxy-coumarine.
La coumarine passe dans le lait maternel.
L'élimination de la coumarine et de ses métabolites est essentiellement urinaire.
Source : Vidal

Pour le lecteur lambda:
=> C'est donc une "plante" classée dans la catégorie "adaptogène" (=> excellent pour l'immunité et comme anti-fongique).
Restriction : il contient des coumarines (fluidité sanguine) => Surveillez votre apport de vitamine K (légumes verts) pour contrebalancer l'effet fluidité.

*) Principaux constituants du thé Lapacho (pau d'arco)
Quinones (lapachol)
Flavonoïdes
Lapachenol
Carnosol
Indoles
Coenzyme Q
Alcaloïdes (técomine)
Saponines stéroïdiennes

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 8809
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Alzheimer et signes avant-coureurs  Empty Re: Alzheimer et signes avant-coureurs

Message  Hérode le Dim 12 Jan 2020 - 23:40

tenez il a été question de Tanakan et de gingko   et j'ai reçu un lien vers la revue Prescrire  qui mettait en garde :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
disons que pour le Tanakan,ça ne m'étonne pas  vu les excipients mais pour le gingko naturel, ça m'étonne beaucoup !
Hérode
Hérode
Bien attaqué
Bien attaqué

Messages : 532
Date d'inscription : 05/08/2018
Age : 71
Localisation : Bearn

Revenir en haut Aller en bas

Alzheimer et signes avant-coureurs  Empty Re: Alzheimer et signes avant-coureurs

Message  Hérode le Lun 13 Jan 2020 - 0:03

lapacho : j'en avais très vaguement entendu parler mais vu   toutes ses qualités ,ce ne serait pas mieux que le thé vert  que tu me conseilles,Luc,2 fois par semaine  (,fréquence qui me conviendrait au demeurant )..? le thé vert,Zhom en prend tous les matins je peux lui en chiper un peu ;le lapacho   ça doit se trouver en boutique bio ,un peu plus cher ?...
Hérode
Hérode
Bien attaqué
Bien attaqué

Messages : 532
Date d'inscription : 05/08/2018
Age : 71
Localisation : Bearn

Revenir en haut Aller en bas

Alzheimer et signes avant-coureurs  Empty Re: Alzheimer et signes avant-coureurs

Message  Luc le Lun 13 Jan 2020 - 7:48

Hérode a écrit:lapacho : (...) 1.vu   toutes ses qualités ,ce ne serait pas mieux que le thé vert  que tu me conseilles,Luc,2 fois par semaine  (...)
2. le lapacho   ça doit se trouver en boutique bio ,un peu plus cher ?...
Non, il faut une molécule qui atteigne le cerveau comme antioxydant. L'action du lapacho est multiple mais c'est au niveau de la fluidité sanguine (coumarine) qu'il y a une contrindication. Interaction  probable sur la composition du sang (fluidifiant et anti-agrégation des plaquettes).
blood thinner and antiplatelet aggregation
& 7.2. Inhibitory effects of Tabebuia impetiginosa on platelet
aggregation and vascular smooth muscle cell (VSMC) proliferation

2. Pour l'achat, il faut faire gaffe: Il y a d'énormes différences de qualité pour le lapacho (Pau d'Arco).
On en trouve de qualité sur les sites allemands, par kg. Il faudrait que l'écorce provienne d'un pays en altitude ou avec des écarts de température importants (meilleure qualité des polyphénols).
En mag bio, ce sera par 100 gr et tu paieras le prix fort. Mais c'est ok, pour tester. ça se garde très, très longtemps (anti-fongique).
Tu peux consommer une infusion de lapacho, une ou deux tasses par jour, mais pas tous les jours. Disons 2 fois par semaine pour éviter l'incidence sur la compo du sang.
Tu peux aussi faire ainsi, ou varier avec le thé vert, sans sucre ajouté si tu choisis bien ton thé.


Dernière édition par Luc le Lun 13 Jan 2020 - 10:02, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 8809
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Alzheimer et signes avant-coureurs  Empty Re: Alzheimer et signes avant-coureurs

Message  darky35 le Lun 13 Jan 2020 - 9:51

Hérode a écrit:tenez il a été question de Tanakan et de gingko   et j'ai reçu un lien vers la revue Prescrire  qui mettait en garde :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
disons que pour le Tanakan,ça ne m'étonne pas  vu les excipients mais pour le gingko naturel, ça m'étonne beaucoup !

Ca n'est pas une question d'excipients. A partir du moment ou tu traites des personnes (relativement âgées) qui ont des pathologies d'encrassement et de fragilisation du système sanguin, avec des molécules chimiques ou non, tu risques des effets secondaires voire des dommages. C'est couru d'avance. Tout dépend de l'état de l'hôte initialement et de comment il a pris soin de son corps. Ces molécules ne sont pas miraculeuses et ne vont pas réparer le système sanguin. En cas de vétusté, de fragilisation, il faut prendre le problème par le bon bout et commencer par prendre en compte tous les problèmes sous-jacents. C'est le boulot des toubibs et leur responsabilité.

Je me méfie également de ce genre de pseudo-avis médical qui ne prend pas tout en compte et omet par manque de connaissance.
Exemple, le resolor qui a été jugé liste noire par ce que soit disant non efficace

Y'a juste un blême, c'est que le Pr Pimentel (N°1 mondial des spécialistes sibo, (spa le 1er balayeur Aztèque venu hein ?) mais déjà est ce que ces tr... du c... connaissent le sibo au moins ?) a trouvé en cette molécule, un procinétique efficace pour traiter sur le long terme une maladie autre que ce pourquoi il a été prévu au départ. L'avantage ? Contrairement aux autres molécules qui exposent au bout de même pas 15 jours, à des risques neurologiques irréversibles, le resolor peut être pris quotidiennement à 1 mg/jour (seuil d'efficacité jugé utile) avec quelques risques de perte d'appétit et autres petits bobos qui sont le cadet des soucis lorsqu'on a un sibo. Pour résumer, lorsqu'on décide de publier, en tant que professionnel, un avis de ce genre, sans tenir-compte de tous les aspects, on est coupable d'information mensongère, mais ne serait-ce pas voulu d'ailleurs ? (sont ils intègres et à qui cela profiterait ?)
En outre, les gens atteint de constipation vont prendre ce médicament bille en tête, sans que le praticien ne se soucie des causes sous-jacentes. Et c'est comme ça qu'on pérénise une situation médicale... en accompagnant à vie une pathologie non diagnostiquée, en masquant les symptômes. Bravo !!!!
Idem avec le rifaximin, prescrit pour une pathologie qui n'a rien à voir avec le sibo, le jour ou on bannit le rifaximin, il ne sera peut-être plus fabriqué ou il ne sera peut-être plus possible de le commander à l'étranger (en même temps vu le prix, je me demande si notre autorité de santé n'est pas influencée par les lobbies pharmaceutiques pour autoriser des médocs en prix libre comme ça.) Seulement c'est la seule molécule antibiotique à ce jour qui a un effet bénéfique sur les bonnes bactéries (dixit Pimentel) et qui offre un seuil d'efficacité seul de 30% (avec neomycine 87.5%)

Pour résumer ce que je pense, qui n'engage que moi bien sûr... les médecins français ne savent pas tout, et les conseils et autres autorités de tutelle, feraient mieux d'échanger avec leurs confrères étrangers, qu'ils viennent de l'Inde ou des USA ou d'aller faire un stage à l'Oregon sibo center de Portland mais déjà par commencer à effectuer quelques recherches online avec Google, ça serait un bon début.


Dernière édition par darky35 le Mar 14 Jan 2020 - 9:14, édité 1 fois

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | Microbiote & commentaires / [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | Aliments histamine & teneurs |
darky35
darky35
Bien attaqué
Bien attaqué

Messages : 418
Date d'inscription : 05/08/2019

Revenir en haut Aller en bas

Alzheimer et signes avant-coureurs  Empty Re: Alzheimer et signes avant-coureurs

Message  Hérode le Lun 13 Jan 2020 - 10:40

"Tu peux consommer une infusion de lapacho, une ou deux tasses par jour, mais pas tous les jours. Disons 2 fois par semaine pour éviter l'incidence sur la compo du sang."
ok ça me va  merci  .; commander par kg sur site allemand non  pas trop  ;je vais voir :on a encore une herboristerie à Pau  .. où est-ce que le prix sera le plus fort .? le côté anti-fongique  m'intéresse  ..
darky  j'ai lu ta réponse   oui  cette réserve sue le gingko vient bien de cette liste de 105 médicaments  .. le fait que ça vienne de la revue Prescrire   aurait tendance  à la rendre crédible ,non ?   mais effectivement   même  une plante- toute naturelle qu'elle soit- est susceptible d'avoir des effets délétères  sur un organisme  abimé  mais à qui faire confiance pour le savoir ??
Hérode
Hérode
Bien attaqué
Bien attaqué

Messages : 532
Date d'inscription : 05/08/2018
Age : 71
Localisation : Bearn

Revenir en haut Aller en bas

Alzheimer et signes avant-coureurs  Empty Re: Alzheimer et signes avant-coureurs

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum