Mirzoune et Ciboulette SGSC
Bienvenue sur Mirzoune et Ciboulette!
Derniers sujets
» Affiner les Apports journaliers recommandés
par Luc Sam 11 Juil 2020 - 11:52

» Coronavirus - actualités
par Luc Sam 11 Juil 2020 - 8:13

» Transition vers moins de féculents
par darky35 Jeu 9 Juil 2020 - 9:52

» Fairvital de mauvaise foi
par darky35 Mer 8 Juil 2020 - 10:17

» Joyeux anniversaire Chriscool
par Proserpine Mar 7 Juil 2020 - 9:55

» Hopovac Présentation
par Hopovac Dim 5 Juil 2020 - 15:33

» Yoga & douleurs dorsales
par Luc Sam 4 Juil 2020 - 9:41

» Tactique Coronavirus
par darky35 Jeu 2 Juil 2020 - 11:58

» Presentation Tachilamo
par darky35 Jeu 2 Juil 2020 - 10:06

» Dioxyde de titane & Excipients ds Vitamines B
par darky35 Mar 30 Juin 2020 - 9:41

» Agents naturels pour lutter contre le biofilm bactérien
par Luc Sam 27 Juin 2020 - 21:13

» Notre équipe
par Mpj48 Mer 24 Juin 2020 - 17:30

» Présentation Alzian
par Alzian Lun 22 Juin 2020 - 20:32

» Biofilm Advanced phase 2
par darky35 Dim 21 Juin 2020 - 18:34

» Cleo SIBOMAN
par Luc Dim 21 Juin 2020 - 14:33

» Histoire drôle en image & Funny clip 9
par Hérode Dim 21 Juin 2020 - 10:22

» darky35-Journal de suivi sibo hydrogène/méthane
par Luc Mer 17 Juin 2020 - 10:05

» images png
par darky35 Dim 14 Juin 2020 - 11:33

» Laissez-moi sortir
par Luc Sam 13 Juin 2020 - 14:57

» "Tubes" à partager 1 - clips musique, videos, danse
par darky35 Sam 13 Juin 2020 - 14:56

» Mona lisa en speed Photoshop
par darky35 Sam 13 Juin 2020 - 14:11

» Faire son beurre clarifié (ghee)
par Luc Sam 13 Juin 2020 - 13:27

» créer un gif
par darky35 Sam 13 Juin 2020 - 13:01

» Présentation Pascale
par Proserpine Ven 12 Juin 2020 - 8:48

» Quand les symptômes s'aggravent: Désencrassage, effet rebond, crise de guérison?
par Luc Mer 10 Juin 2020 - 9:59

» Présentation
par Luc Mer 10 Juin 2020 - 8:19

» Bonne fête à toutes les mamans
par Proserpine Dim 7 Juin 2020 - 11:04

» Présentation Sylvain - SIBO et Hashimoto
par SIBO_Sly Ven 5 Juin 2020 - 20:14

» FUT2 sécrétor ou non sécretor ?
par darky35 Lun 1 Juin 2020 - 13:15

» Traiter l’intolérance à l’histamine
par darky35 Lun 1 Juin 2020 - 12:22

» Bon anniversaire Chantal
par Chantal Mar 26 Mai 2020 - 10:30

» Les Associations alimentaires
par darky35 Sam 23 Mai 2020 - 14:25

» Booster le processus de remyelinisation naturelle
par darky35 Mer 20 Mai 2020 - 10:00

» Les 7 principes du stress. Ori Hofmekler
par Luc Dim 17 Mai 2020 - 9:06

» Bon anniversaire Céline 57
par Celine57 Jeu 14 Mai 2020 - 15:48

» Faire connaissance avec le clair ressenti
par Proserpine Mar 12 Mai 2020 - 15:10

» Phagothérapie: Les phages et les lysines, contre les bactéries résistantes
par darky35 Mar 12 Mai 2020 - 12:27

» Petit déjeuner de Patiloup
par Anthodu89 Mar 12 Mai 2020 - 9:55

» Petit dej de Luc
par Anthodu89 Lun 11 Mai 2020 - 15:36

» Bon anniversaire Filou68
par Proserpine Dim 10 Mai 2020 - 10:39

» Asthme: ventoline, sélénium et N-Acétylcystéine
par Luc Sam 9 Mai 2020 - 22:43

» Bon anniversaire breizh29
par darky35 Ven 8 Mai 2020 - 9:59

» Présentation Emma
par alexenforme Jeu 7 Mai 2020 - 12:01

» Quand l’énergie fait défaut: Œdème & hypertension
par Luc Mer 6 Mai 2020 - 11:58

» Corriger le déséquilibre hormonal: Excès d'estrogènes
par Luc Lun 4 Mai 2020 - 11:14

» Présentation Lee Loo - Nouvelle abonnée
par Luc Lun 4 Mai 2020 - 9:27

» Péri-ménopause et ménopause. Sérénitude
par Luc Dim 3 Mai 2020 - 8:21

» Comment supporter & digérer les aliments si intestins irrités. IBS
par darky35 Sam 2 Mai 2020 - 12:59

» Les goguettes et Brel
par darky35 Ven 1 Mai 2020 - 15:16

» Jude sibo pas cool
par Proserpine Jeu 30 Avr 2020 - 17:47

» Bon anniversaire Patiloup
par patiloup Mer 29 Avr 2020 - 16:33

» Bon anniversaire Rouly
par Proserpine Mer 29 Avr 2020 - 8:54

» Présentation de Luc, alias Nestor345
par MichelDoc Lun 27 Avr 2020 - 20:39

» Je me présente: MichelDoc
par Chantal Lun 27 Avr 2020 - 13:17

» Contribuez à notre banque de gifs et smileys animés!
par MichelDoc Lun 27 Avr 2020 - 12:02

» Bonjour, moi c'est Myosotis
par Luc Lun 27 Avr 2020 - 10:52

» Journal d'un confiné - Vu par Pablo Andres
par darky35 Dim 26 Avr 2020 - 15:37

» coronavirus et vaccination
par Hérode Lun 20 Avr 2020 - 11:55

» Hello de Darky- j'ai le sibo - + fucosyl transferase 2 (FUT2)
par darky35 Dim 19 Avr 2020 - 15:18

» Nos amis les bêtes et le virus
par Hérode Ven 17 Avr 2020 - 17:32

» La quercétine protège contre les effets nocifs des pesticides
par Hérode Mer 15 Avr 2020 - 16:28

» Vaccins : un rapport parlementaire italien explosif
par Luc Mer 15 Avr 2020 - 11:09

» The salt Fix
par Luc Mar 14 Avr 2020 - 8:51

» Vitamine C liposomée
par Chantal Dim 12 Avr 2020 - 13:44

» Effet du lait sur l'arthrose : tous les types de lait ?
par Gaffal Dim 12 Avr 2020 - 13:26

» Les tons flingueurs
par Luc Sam 11 Avr 2020 - 17:36

» Histoire drôle en image & Funny clip 8
par Luc Mer 8 Avr 2020 - 8:31

» Bon anniversaire Augustine
par Luc Mar 7 Avr 2020 - 9:10

» Anabolisme et synthèse des protéines - SPM
par Anthodu89 Dim 5 Avr 2020 - 11:53

» Présentation Anthony
par Anthodu89 Dim 5 Avr 2020 - 11:25

» Joyeux anniversaire ma frangine!
par Hérode Ven 3 Avr 2020 - 11:17

» Bon anniversaire Aimee
par Proserpine Mar 31 Mar 2020 - 9:40

» Presse économique - Par temps de crise
par Luc Lun 30 Mar 2020 - 17:01

» Les huiles végétales et apports équilibrés
par Luc Jeu 26 Mar 2020 - 20:41

» Les graisses originelles et les ersatz. T. Lauwers
par Luc Mer 25 Mar 2020 - 11:32

» Bon anniversaire Philipou
par Luc Mar 24 Mar 2020 - 9:53

» panique attestée ?
par Luc Sam 21 Mar 2020 - 21:04

» Bon anniversaire Mamoun69
par Luc Jeu 19 Mar 2020 - 8:48

» Propriétés santé et usages du bouleau
par Hérode Mer 18 Mar 2020 - 11:14

» acides gras trans et enzymes
par Ln Mer 18 Mar 2020 - 10:41

» Alerte Rouge sur paracétamol
par Hérode Dim 15 Mar 2020 - 18:41

» Jus de Grenade fermenté
par Luc Mer 11 Mar 2020 - 9:19

» Cholestérol et Graisses Saturées – Les mythes et les faits
par Luc Mar 10 Mar 2020 - 22:03

» Chaque jour que je passe sur ce forum...
par Proserpine Lun 9 Mar 2020 - 16:53

» vitamine D : zyma D ou...?
par Luc Dim 8 Mar 2020 - 16:39

» Protéine mTOR, acné et cancers
par Luc Sam 7 Mar 2020 - 8:46

» Bon anniversaire Joséphine
par Luc Mar 3 Mar 2020 - 12:37

» À méditer...
par Luc Lun 2 Mar 2020 - 18:39

» Bon anniversaire Nathalie
par Luc Dim 1 Mar 2020 - 10:35

» Joyeux anniversaire, Mirzoune,
par Proserpine Dim 1 Mar 2020 - 10:31

» Aliments anti-coup de froid & coupe-feu
par Luc Sam 29 Fév 2020 - 9:35

» Et si la maladie se cachait dans votre bouche ?
par Luc Ven 28 Fév 2020 - 12:18

» Le sucre de canne complet est une arnaque
par Luc Jeu 27 Fév 2020 - 17:09

» Les dents dévitalisées sont sources majeures de maladies graves
par Flo Jeu 27 Fév 2020 - 14:08

» Blagues et histoires drôles. Halte aux inquisiteurs 1 !
par Luc Mer 26 Fév 2020 - 7:54

» Booster le microbiote avec le sushi
par Luc Mar 25 Fév 2020 - 14:35

» Vit K Mk4 Vs Mk7 update 02 2020
par Luc Sam 22 Fév 2020 - 11:10

» Remodelage osseux & ostéocalcine
par Luc Lun 17 Fév 2020 - 16:50

» Vous voyez flou, des taches apparaissent…
par Luc Dim 16 Fév 2020 - 12:03

Le Deal du moment : -35%
KARCHER : promo sur nettoyeur haute pression K5 ...
Voir le deal
241.99 €

Lumière infrarouge: Soulager la douleur et le manque d’énergie

Aller en bas

Lumière infrarouge: Soulager la douleur et le manque d’énergie  Empty Lumière infrarouge: Soulager la douleur et le manque d’énergie

Message  Luc le Sam 1 Fév 2020 - 12:38

Lumière infrarouge pour soulager la douleur et le manque d’énergie 
*) Introduction : La lumière naturelle alimente vos cellules
Tous les êtres vivants doivent produire de l'énergie cellulaire ATP pour fonctionner et survivre, et presque tous les êtres vivants dépendent de la lumière naturelle pour alimenter ce processus dans leurs cellules chaque jour. Les longueurs d'onde rouges et infrarouges proches de la lumière naturelle stimulent les mitochondries dans nos cellules, les centrales électriques responsables de la prise de lumière, d'oxygène et de la nourriture que nous mangeons  et de la transformer en énergie utilisable pour notre corps par le processus de respiration cellulaire. La thérapie par la lumière (LLLT) améliore la capacité de production d'énergie naturelle de nos cellules, augmentant ainsi l'efficacité métabolique et cela  permet finalement aux cellules de fonctionner au mieux.

Citation 1: Ray PEAT PhD dit:
 “Penetrating red light is possibly the fundamental anti-stress factor for all organisms. The chronic deficiency of such light is, I think, the best explanation for the deterioration which occurs with aging. Enzyme changes, free radical changes, structural and respiratory changes are all involved as consequences of darkness stress.” – Ray Peat
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Citation 2: Paul Jaminet PhD dit (Perfect Health Diet) : The Benefits of Near Infrared Light
“There are thousands of papers on PubMed supporting Ray Peat’s views on benefits of IR light. More than 4,000 scientific papers on LLLT. Hundreds of clinical trials have been made, about different improvements on pathologies.” – Jaminet Paul PhD and Shu-Ching MD on PHD blog.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Citation 3: RedLight Man dit: Is light really that fundamental?
The skin absorbs light at various wavelengths, seemingly using it as an aid to stimulate natural cellular processes. In this way it may lead to a full body systemic effect; perhaps improving the immune system, synthesising protective hormones such as progesterone & testosterone, and also helping to reduce the stress hormones associated with insufficient energy production (cortisol, adrenaline, etc.). – RedLight Man
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Si vous voulez passer au microscope et approfondir la science, consultez cet article détaillé (1) sur la façon dont la lumière naturelle rouge et proche infrarouge suralimente le processus de respiration cellulaire. C’est une recherche très approfondie effectuée en 2014 par un étudiant finlandais en dentisterie (mise à jour en 2107-2018). Je vais en mettre de larges extraits ci-après.

1) The Therapeutic Effects of Red and Near-Infrared Light
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
En plus de produire plus d'énergie ATP et de performer à des niveaux plus élevés, voici quelques-uns des autres principes de base de la thérapie par la lumière rouge.
Vocabulaire
Précisons que les termes suivant sont substituables, dans cet article (à venir). Il y a des nuances à apporter sur les longueurs d’ondes mais nous partons du même concept.
- LLLT pour Low-level Laser / Light Therapy.
- PBM pour photobiomodulation
- Lumière infrarouge.

Dans la littérature scientifique récente, la recherche a tendance à privilégier le terme photobiomodulation (PBM). En photobiomodulation, le tissu affecté est irradié par la lumière, généralement à partir d'un laser ou d'une source LED. Cette irradiation semble améliorer la fonction du tissu défectueux. Donc, nous allons bien au-delà de l’effet de chaleur qui est ressenti dans la gamme de la lumière dite infrarouge.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 9657
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Lumière infrarouge: Soulager la douleur et le manque d’énergie  Empty Re: Lumière infrarouge: Soulager la douleur et le manque d’énergie

Message  Luc le Sam 1 Fév 2020 - 12:46

A suivre : Article de 19 pages, traduit, avec surlignage si vous voulez aller à l'essentiel.
On va encore dire que Luc-Nes est "pléthorique".  Rolling Eyes 
Qui ça. Levez le doigt clown
Je confesse  Sleep
Je vais essayer de mettre un résumé pour allécher le chaland, qui tombe ici par hasard ...
Sinon, prévoyez  Lumière infrarouge: Soulager la douleur et le manque d’énergie  2969150256  Lumière infrarouge: Soulager la douleur et le manque d’énergie  4021751308
Plus sérieusement, je peaufine, je surligne, j'élague (très peu, afin que ça reste cohérent) pour autant que ce soit possible. Je transpose certains tableaux (traduction). Puis je reviens. 
D'ici un jour ou deux.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 9657
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Lumière infrarouge: Soulager la douleur et le manque d’énergie  Empty Re: Lumière infrarouge: Soulager la douleur et le manque d’énergie

Message  Proserpine le Sam 1 Fév 2020 - 19:23

Luc a écrit:On va encore dire que Luc-Nes est "pléthorique".  Rolling Eyes 

Ah bon ? Qui dit ça ?

Le travail est l’aliment des âmes nobles.
Sénèque

_________________
Il ne faut pas demander que les événements soient comme tu le veux, 
mais il faut les vouloir comme ils arrivent .

Épictète


Ne jamais renoncer
Proserpine
Proserpine
Irrécupérable
Irrécupérable

Messages : 1513
Date d'inscription : 19/12/2015
Age : 65
Localisation : Seine et Marne

Revenir en haut Aller en bas

Lumière infrarouge: Soulager la douleur et le manque d’énergie  Empty Re: Lumière infrarouge: Soulager la douleur et le manque d’énergie

Message  Luc le Dim 2 Fév 2020 - 8:19

Proserpine a écrit:
Luc a écrit:On va encore dire que Luc-Nes est "pléthorique".  Rolling Eyes 
Ah bon ? Qui dit ça ?
Je botte en touche. Dans une autre vie ...  clown

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 9657
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Lumière infrarouge: Soulager la douleur et le manque d’énergie  Empty Le spectre la lumière rouge visible et invisible

Message  Luc le Dim 2 Fév 2020 - 8:27

*) L’irradiation de la lumière 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le spectre la lumière rouge (non visible au-delà de 780 nm)
On parle de lumière infra-rouge (IR) et ultra-violette (UV) pour le spectre non visible par les yeux humains, selon les préfixes latins ultra (au-delà) et infra (en-dessous). Mais la peau perçoit plus rapidement les IR que les UV. Certaines fréquences sont plus nocives que d’autres (lumière bleue de l’ordinateur), surtout lorsque tout le spectre n’est pas présent.
La plupart des longueurs d'onde de la lumière (ultraviolets, bleus, verts, infrarouges) ne pénètrent pas du tout dans la peau. Au lieu de cela, elles sont absorbés dans les couches externes de la peau.
En revanche, la lumière rouge et le proche infrarouge (entre 700 et 900 nm) appartiennent à la fenêtre dite optique. Ces longueurs d'onde sont capables de pénétrer de manière significative à travers la peau:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
La lampe de poche du téléphone portable émet une lumière bleue, verte et rouge.
Seule la lumière rouge pénètre à travers le doigt.

La lumière rouge et le proche infrarouge sont capables d'induire des changements physiologiques importants à l'intérieur des tissus. Selon les connaissances récentes, la lumière rouge à l'intérieur des cellules active l'enzyme mitochondriale cytochrome c oxydase, améliorant la respiration mitochondriale et la consommation d'oxygène (de Freitas&Hamblin 2016, Wang et al. 2017).
Ce changement dans le métabolisme cellulaire entraîne d'autres changements dans la fonction cellulaire, par ex. l’expression des gènes et la production de facteurs de croissance. (Prindeze et al. 2012).
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Dans la littérature scientifique, il existe de nombreux exemples des effets cellulaires importants de la lumière rouge et du proche infrarouge. Certaines de ces découvertes ont été brièvement présentées dans cette thèse de l'Université de Göteborg. De nouveaux essais cliniques sont constamment entrepris sur différentes pathologies, sur les animaux et les hommes. Les preuves favorables s’accumulent. Mais toutes ces études ne sont pas de 1ère qualité (méthodologie)  (*)

*) Low level laser therapy (LLLT) / photobiomodulation (PBM) / red/NIR phototherapy studies - a comprehensive database by Vladimir Heiskanen


A suivre:
*) Effets positifs sur le métabolisme

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 9657
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Lumière infrarouge: Soulager la douleur et le manque d’énergie  Empty Etudes humaines sur la photobiomodulation

Message  Luc le Dim 2 Fév 2020 - 9:18

*) Recherche humaine sur la photobiomodulation (PBM)
Chez l'homme, la photobiomodulation a été étudiée pour quelques dizaines de pathologies différentes. La liste disponible sur le site  montre certaines de ces indications possibles. De nouveaux essais cliniques sont également en cours depuis une dizaine d’années. Vous pourrez trouver cette liste sur le blog de Valtsus :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Voici qques exemples (études humaines) tirés de cette liste (en anglais)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
*) La base de données de recherche complète
Afin d'en apprendre le plus possible sur la lumière rouge et le proche infrarouge, Vladimir Heiskanen a passé beaucoup de temps à compiler des recherches sur la photobiomodulation dans un tableur. Sa feuille de récap comprend actuellement plus de 3800 articles scientifiques sur le sujet.
Low level laser therapy (LLLT) / photobiomodulation (PBM) / red/NIR phototherapy studies - a comprehensive database by Vladimir Heiskanen
Cette liste (lien) contient :
• 500 études randomisées (dont 220 en double aveugle et 80 en simple aveugle)
• 1170 études animales (800 études chez le rat, 220 études chez la souris, 90 études chez le lapin)
• 620 études in vitro
• 340 critiques narratives et éditoriaux
• 130 revues systématiques (dont 54 méta-analyses).

A suivre: 
*) Exemples de recherche PBM (photobiomodulation)
- sur les yeux
- sur les os et le squelette osseux
- sur la thyroïde (hypothyroïdisme)
- sur la maladie de Parkinson
- sur le cœur et la circulation sanguine
- Autres indications


Dernière édition par Luc le Jeu 13 Fév 2020 - 11:25, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 9657
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Lumière infrarouge: Soulager la douleur et le manque d’énergie  Empty Exemples de recherche photobiomodulation

Message  Luc le Dim 2 Fév 2020 - 11:11

Exemples de recherche PBM (photobiomodulation)
on peut zapper les 2 posts suivants, si souhaité (références) ou se limiter aux graphiques et ce qui est surligné.
- sur les yeux
sur les os et le squelette osseux
- sur la thyroïde (hypothyroïdisme)
- sur la maladie de Parkinson
- sur le cœur et la circulation sanguine
- Autres indications

*) Exemples de recherche PBM (photobiomodulation) sur les yeux
- Avec une lumière rouge 660 nm et proche infra-rouge 780 nm.
La lumière rouge semble protectrice contre diverses sources de dégénérescence rétinienne, par ex. la dégénérescence maculaire liée à l'âge, la rétinopathie diabétique, les lésions rétiniennes induites par la lumière, la rétinopathie induite par l'oxydation et la toxicité du méthanol (études animales : + , Geneva 2016). Voici une étude observationnelle de chercheurs canadiens, avec une lumière LED rouge 660 nm, sur les humains, Merry et al. 2016. La thérapie était associée à une amélioration de l'acuité visuelle et de la sensibilité au contraste, et à une réduction des druses (dépôt de matériel amorphe).
- Suit un tableau avec une trentaine de références d’études, effectuées avec une longueur d’onde de 630 ou 670 nm, avec les résultats sur différentes pathologies, avec le type de bénéfices rencontrés, comme l’acuité visuelle, la sensibilité au contraste, l’inflammation, le niveau ATP, la dégénérescence maculaire, etc.

- NDLR : Attention, il faut bien calculer les paramètres avant d’irradier la rétine. Cela peut prendre 30-40 secondes, avec paupière ouverte, pendant qques jours, 2 ou 3 x/semaine. Ou 80 secondes avec paupière fermée pour la rétinopathie diabétique, 2x/jr pendant 2 à 9 mois, 80 secondes pour chaque œil, à une densité d'énergie totale de 25 J/cm2. Effectué sous le contrôle d’un professionnel de la santé (avec un pistolet portable).
- Rappel : Seule la dose fait le poison, c’est ce qui fait la différence entre les bénéfices et les tords

*) Exemples de recherche PBM sur les os et le squelette osseux
- Études humaines
Dans un essai randomisé de 50 patients souffrant de fractures de la main / du poignet, la photobiomodulation avec un laser proche infrarouge (830 nm) a réduit la douleur et considérablement amélioré les paramètres fonctionnels par rapport au groupe placebo. Chaque sujet a eu dix séances de traitement, chacune ayant duré 10 minutes pour chaque cas de fracture (Chang et al. 2014).

Image 7 – Impact du proche IR sur les fractures du poignet (préhension et douleur)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
- Études animales
Près d'une centaine d'articles scientifiques rapportant les effets de la photobiomodulation sur la réparation osseuse ont été publiés. Les résultats ont été pour la plupart positifs et de nombreux groupes de recherche ont signalé des changements similaires, par exemple l’amélioration de la formation osseuse (Pinheiro et al. 2015).

*) Exemples de recherche PBM sur la thyroïde (hypothyroïdisme)
Dans un essai randomisé brésilien avec 43 patients hypothyroïdiens, dix séances de photobiomodulation avec un laser proche infrarouge (830 nm) ont entraîné une diminution des besoins en lévothyroxine chez les patients, avec un suivi de 9 mois.
Remarquablement, 48% des patients ont pu maintenir leurs niveaux d'hormones thyroïdiennes dans les plages de référence complètement sans médicament (Höfling et al. 2013, Höfling et al. 2010). 
Extrait : « En résumé, nos résultats suggèrent que la thérapie par LLLT est effective dans la stimulation de la fonction thyroïdienne. Elle réduit les réponses immunitaires dans certains organes, induites par le gène TPOAb et elle augmente l’échogénicité de la thyroïde. »
Vocabulaire : échogénicité
Imagerie par échos d’ultrasons. Capacité à produire un écho, par retour du signal à ultrason, indiquant ou non des changements tels que la vascularisation (apport sanguin).
Des résultats positifs similaires ont également été signalés dans plusieurs études russes et ukrainiennes couvertes par Valtsus dans un autre article sur son blog.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Commentaire: Bien tenir compte des paramètres (fréquence, distance, angle, intensité, durée, taille du spot) pour déterminer la dose optimale. Trop peu, ça ne servirait à rien. Trop, serait contreproductif (trop de NO libéré). Il existe un tableau de référence (source : RedLight Man), que j’ai utilisé pour effectuer le calcul. Perso, c’est 5 minutes 3x/semaine avec un spot placé à 30 cm du sol (15 cm de la thyroïde). Ma dose devrait être comprise entre 1 et 6 J (joule).
Mon spot émet dans les longueurs suivantes : Lumière optimisée pour le spectre rouge et infra-rouge : 620670760830 nm. (25 % de chaque longueur d’onde). Pour la thyroïde, 830 nm est approprié, tissu plus profond. Attention à la durée ! Encore une fois, la durée d’irradiation est dépendante de la distance et de l’intensité, notamment.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Calcul du temps d’exposition (dans mon cas) :
Données : 100 mW/cm²; distance choisie 15 cm ; temps 1 à 5 minutes.
• Intensité de l’irradiance en mW/cm² (milliwatts par centimètre carré) (communiqué par le fabricant) : 100 mW/cm² (l’intensité varie avec la distance) .
• Temps en s (secondes) : 300 (pour 5 min.)
• Dose obtenue en J/cm² (Joules par centimètre carré)
Calcul : 100 x 300 = 60000 mW/cm²  (pour 5 min.)
+ multiplier cela par 0.001 pour obtenir des J/cm²  (joules par centimètre carré).
=>
100 mW/cm² x 300 sec. = 60000 x 0.001 = 60 J/cm²
Je suis plus près de 85 mW/cm².
85 mW/cm² x 100 sec = 8.500 x 0.001 = 8.5 J/cm² 
Résumé pour la formule complète: Dose = Intensité x Temps en sec. x 0.001
NB : Avec des « lunettes » protège-yeux car le temps d’exposition est trop long pour la rétine (?). Pas nécessaire selon Red Light Man si la dose est ad hoc.

*)  Exemples de recherche en PBM sur la maladie de Parkinson
La photobiomodulation protège le cerveau et réduit les symptômes moteurs dans divers modèles animaux de la maladie de Parkinson. (…) (Johnstone et al. 2016).
En 2016, un article intitulé « La lumière proche infrarouge est neuroprotectrice chez un modèle singe de la maladie de Parkinson » a été publié dans la revue à fort impact « Annals of Neurology ». Dans cette étude, la lumière rouge a été administrée dans le cerveau de singe macaque, empoisonné par MPTP, via une fibre optique. Ce traitement a inversé la plupart des symptômes cliniques chez la majorité des singes (Darlot et al. 2016).
La plupart des études ont utilisé la lumière rouge (670 nm), mais dans certains articles, le proche infrarouge (810 nm) a également été utilisé. Habituellement, la lumière a été administrée par voie transcrânienne ou directement à la tête via une fibre optique, mais dans une étude, l'irradiation corporelle a également eu des effets neuro-protecteurs à distance sur le cerveau, ce qui suggère que la photobiomodulation pourrait avoir des effets systémiques (Johnstone et al. 2014, Kim et al. 2017).

*)  Exemples de recherche en PBM sur le cœur et la circulation sanguine
Des groupes de recherche d'Israël, des États-Unis, de la Chine et du Brésil ont étudié les effets de la photobiomodulation sur la récupération de l'infarctus du myocarde. Les données de nombreux essais menés sur des souris, des rats, des chiens et des porcs indiquent qu'éclairer le cœur avec une lumière rouge après un infarctus pourrait diminuer considérablement la zone lésée et donc améliorer la fonction cardiaque (Carlos et al. 2016, Blatt et al. 2016).
Low-energy Laser Irradiation Reduces Formation of Scar Tissue after Myocardial Infarction in Rats and Dogs (Johnstone et al. 2016).

Par exemple, dans cette étude expérimentale sur des chiens, il est apparu que la photobiomodulation avec une lumière proche infrarouge a diminué la zone lésée d'environ 50%. Le traitement a également réduit la mortalité chez les chiens (Oron et al. 2001):  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Des chercheurs brésiliens ont également noté que la photobiomodulation pouvait soulager la douleur, les saignements et d'autres complications liées à la sternotomie  (Fernandes et al. 2016, Lima et al. 2016a, Lima et al. 2016b, de Oliveira et al. 2014).
Vocabulaire : Sternotomie, opération chirurgicale antérieure du thorax, nécessitant la section du sternum par le milieu.

À la fin des années 1990, des chercheurs américains ont étudié les effets de la lumière rouge sur la resténose et l'hyperplasie néo-intimale après angioplastie par ballonnet chez le lapin. Les résultats très prometteurs ont été publiés dans des revues à fort impact comme « JACC and Circulation ». Certaines études supplémentaires ont également été menées sur des porcs et des humains (Kipshidze et al. 1998, Kipshidze et al. 2001, Derkacz et al. 2010, De Scheerder et al. 1998, De Scheerder 2000, De Scheerder 2001a, De Scheerder et al. 2001b).

En 2012, un groupe de chercheurs autrichiens a découvert que la lumière rouge induit la vasodilatation des artères coronaires. Les chercheurs ont conclu: « Comme les sources LED sont de petite taille, de construction simple et peu coûteuse, elles peuvent être utilisées lors de pontages coronariens de routine pour faciliter la suture de l'anastomose par vasodilatation des vaisseaux cibles » (Plass et al. 2012).

Des chercheurs coréens ont également démontré que l'éclairage de lapins avec une lumière polarisée provenant d'une lampe au tungstène ordinaire pouvait protéger les animaux de l'athérosclérose expérimentale (Park et al. 2012).

Des chercheurs coréens ont également démontré que l'éclairage de lapins avec une lumière polarisée provenant d'une lampe au tungstène ordinaire pouvait protéger les animaux de l'athérosclérose expérimentale (Park et al. 2012).


Dernière édition par Luc le Lun 3 Fév 2020 - 22:36, édité 8 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 9657
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Lumière infrarouge: Soulager la douleur et le manque d’énergie  Empty Exemples de recherche en PBM

Message  Luc le Dim 2 Fév 2020 - 11:13

*) Exemples de recherche en PBM : Autres indications
La maladie d'Alzheimer:
• La photobiomodulation a été étudiée pour divers modèles animaux de la maladie d'Alzheimer, avec de bons résultats (Lu et al. 2017, Farfara et al. 2015, Purushothuman et al. 2014, Grillo et al. 2013)


Performance de l'exercice:
• La photobiomodulation a montré une certaine efficacité pour la performance physique, la croissance musculaire, la sarcopénie, les myopathies et les blessures musculaires dans les études animales et humaines (Lu et al. 2017, Farfara et al. 2015, Purushothuman et al. 2014, Grillo et al. 2013)


Perte auditive:
• La photobiomodulation semble protéger les rongeurs de la perte auditive due au bruit
(Tamura et al. 2015, Lee et al. 2016, Tamura et al. 2016).


Mucite buccale:
• L'une des complications les plus courantes des traitements contre le cancer est l'inflammation douloureuse de la muqueuse buccale. La photobiomodulation a été étudiée pour cette indication dans une vingtaine d'essais randomisés, très souvent avec de très bons résultats (Oberoi et al. 2014, Silva et al. 2015, Soto et al. 2015, Ferreira et al. 2016)


Thrombocytopénie:
• Tout récemment, un groupe de recherche de la Harvard Medical School a publié deux articles dans lesquels ils ont démontré que la photobiomodulation à la lumière rouge visible peut protéger les souris contre de multiples modèles différents de ce dangereux trouble de la coagulation. Le premier article a été publié dans la revue à fort impact Science Translational Medicine (Zhang et al. 2016, Yang et al. 2016).


Cicatrisation des plaies:
• La photobiomodulation a été étudiée dans le traitement des plaies et des brûlures. Plus d'une centaine d'études animales ont été publiées, mais la recherche humaine est quelque peu rare (Gupta et al. 2015, Keshri et al. 2016, Ojea et al. 2016, Tchanque-Fossuo et al. 2016).

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 9657
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Lumière infrarouge: Soulager la douleur et le manque d’énergie  Empty Lampe IR suspendue

Message  Luc le Dim 2 Fév 2020 - 11:23

Photo du montage que j'utilise (bricolage)
J'ai mis un bout de toile isolante noire (à gauche au-dessus) pour me rappeler la distance et me faciliter la vie. 30 cm du sol, mais 15 cm de la thyroïde.
Il y a une allonge de 2 mètres fournie avec le bulbe. Il y a un interrupteur on / off. J'ai ajouté / bricolé le reste. Je viens de faire une séance de 5 minutes, avec un protège-yeux acheté sur amazon.fr (il vaut mieux prendre avec un élastique serre-tête sinon le maintien en place est aléatoire). 
Edit: Je fais une extrapolation entre un calcul effectué avec les données fournies et les conseils donnés par Red Light Man pour l'hypothyroïdie.  
Conseil donné: En général, c'est 10-15cm distance pdt 5-10 minutes, 3x/semaine. 
Il vaut mieux éviter de dépasser la "dose", sinon ce  sera contre-productif (trop de NO). 
=>Entre 90'' et 5' selon mon calcul (je ne suis pas certain). Je verrais bien...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
PS1: depuis 8-10 jours, j'ai enfin une T° corporelle normale au lever (36° au lieu de 34.5° ou 35° souvent). Après le petit déj (avec une protéine), je monte à 36.5° 30' plus tard. Parfois je dois attendre 11H (avec un expresso).
PS2: Il y a d'autres paramètres qui influencent cette remontée de T° corporelle. Notamment la prise d'iode 225 mcg x 2. 
Je ferais un post plus tard. Je note ça dans un tableau.
T° - énergie - exercices - pulsations cardiaques au repos et après exercice ...


Dernière édition par Luc le Lun 3 Fév 2020 - 19:10, édité 2 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 9657
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Lumière infrarouge: Soulager la douleur et le manque d’énergie  Empty Paramètres d'un traitement PBM

Message  Luc le Lun 3 Fév 2020 - 7:52

*) Traitement par photomodulation (PBM)
13.1 Introduction
En photobiomodulation, le corps est irradié localement par la lumière rouge visible ou le proche infrarouge invisible.


Image 10. Pistolet pour PBM
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Cela pourrait ressembler à ceci, bien que la taille du faisceau (1 mm2 - 32 cm2) et d'autres paramètres (longueur d'onde, intensité, énergie, nombre de sessions) varient beaucoup.

(Source de l'image: SpinalStenosis)


Tableau: Longueurs d'ondes utilisées
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Habituellement, une longueur d'onde allant de 600 à 1100 nanomètres est utilisée. Dans cette plage, certaines longueurs d'onde ont un effet cellulaire plus fort que d'autres, et certaines longueurs d'onde (par exemple 730 nm) peuvent être totalement inefficaces. Ces différences semblent s'expliquer par les spectres d'absorption de l’enzyme cytochrome c oxydase  (Karu 1999, Karu 2010, Wong-Riley et al. 2005, Gupta et al. 2014, Wu et al. 2012).
Il a également été démontré que les longueurs d'onde 750 et 950 nm peuvent inhiber la fonction mitochondriale au niveau de la chaîne de transport d'électrons (ETC). Bien que cela puisse ressembler à un effet paradoxal et indésirable, certaines preuves suggèrent que ce traitement pourrait en fait être utilisé après l'ischémie pour réduire efficacement les lésions d'ischémie-reperfusion (IR), par exemple dans l'AVC (Sanderson et al. 2018).
Il existe également des preuves suggérant que des longueurs d'onde plus longues (par exemple 980 ou 10600 nm) pourraient avoir un mécanisme d'action unique qui n'est pas basé sur l'absorption par le cytochrome c oxydase. Certaines hypothèses ont été publiées, décrivant l'eau intracellulaire comme le principal photo-accepteur sur les effets photo-modulateurs observés avec des longueurs d'onde plus longues (Wang et al.2017, Hamblin 2017).

Le proche infrarouge pénètre mieux dans les tissus que la lumière rouge, il est donc plus couramment utilisé pour traiter les parties du corps qui se trouvent sous la peau (cerveau, glandes, articulations, muscles). La lumière rouge visible est plus couramment utilisée dans le traitement des plaies ou des maladies de la peau.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 9657
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Lumière infrarouge: Soulager la douleur et le manque d’énergie  Empty Dosage de la luminothérapie

Message  Luc le Lun 3 Fév 2020 - 7:58

*) Paramètres d’un traitement
Le tableau suivant fournit les informations de base sur les paramètres de traitement les plus pertinents (Hadis et al. 2016, Jenkins&Carroll 2011).


Image 11 : Tableau – Paramètres d’un traitement infrarouge
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Voici ci-après quelques exemples de diverses études sur l'homme. On notera qu'il y a d'énormes différences entre les expériences. Source : Vladimir Heiskanen.
La densité d'énergie n'est pas rapportée (J/cm2) (Nbre de joules par cm2). Elle sera ajoutée plus tard, dit-il. Voir aussi le tableau et les explications pour le calcul des paramètres sur le site de Red Light Man. (3) (avec un exemple de calcul pour appliquer la formule, donné plus bas)

Image 13 : Tableau – Paramètres & Exemples de longueurs d’onde pour qques traitements
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

*)  Exemple de calcul pour appliquer la formule : Comment calculer la dose de luminothérapie (source : RedLight Man)
La dose de luminothérapie est calculée avec cette formule: Densité de puissance x temps = dose
• Densité de puissance en mW / cm² (milliwatts par centimètre carré)
• Temps en s (secondes)
• Dose en J / cm² (Joules par centimètre carré)
Dans mon cas (indications fournies par le vendeur) la puissance est de 200 mW / cm² 
+ multipliez cela par 0,001 pour obtenir en J / cm².
=> 100 mW / cm² x 60 sec. = 6000 x 0,001 = 6 J / cm².
Résumé de la formule: Dose = Densité de puissance x Temps en sec. x 0,001
Quelle dose dois-je viser?
La plupart des articles de revue et le matériel pédagogique ont tendance à affirmer qu'une dose dans la plage de 0,1 J / cm² à 6 J / cm² est optimale pour les cellules, avec aucun bénéfice en-dessous, annulant les avantages si au-dessus (trop longtemps avec formation de NO – oxyde nitrique).
La distance de la source lumineuse est ici d'une importance cruciale, car elle détermine la densité de puissance lumineuse frappant la peau. Par exemple, l'utilisation du dispositif de lumière rouge à 25 cm au lieu de 10 cm augmenterait le temps d'application requis mais couvrirait une plus grande zone de peau. Il n'y a rien de mal à l'utiliser de plus loin ; assurez-vous simplement de compenser en augmentant le temps d'application. Source : Red Light Man (voir lien réf. 3).
1. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] (Hadis et al. 2016).
2. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] (Jenkins&Carroll 2011).
3. Guide d’usage général (Tableau pour dosage) Lumière infrarouge: Soulager la douleur et le manque d’énergie  3390219231                    

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

A suivre:
Dose dépendante de la photobiomodulation (PBM)


Dernière édition par Luc le Lun 3 Fév 2020 - 18:51, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 9657
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Lumière infrarouge: Soulager la douleur et le manque d’énergie  Empty Dose dépendante de la photobiomodulation

Message  Luc le Lun 3 Fév 2020 - 10:33

*) Dose dépendante de la photobiomodulation (PBM)
La fenêtre thérapeutique de la PBM est quelque peu étroite et ressemble à ceci:
Image 14
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Un sous-dosage a été suggéré pour expliquer bon nombre des résultats négatifs des essais cliniques de photobiomodulation (Tunér&Hode 1998). L'inefficacité du surdosage a également été démontrée, en particulier dans des dizaines d'études expérimentales (Huang et al. 2011). Ainsi, la dose-réponse biphasique semble être un problème très important en photobiomodulation.

Des doses de lumière faibles à modérées sont souvent décrites comme stimulantes et des doses élevées comme inhibitrices, car il a été démontré que certains marqueurs pouvant être augmentés par de faibles doses de lumière diminuent avec des doses lumineuses excessives. Le mécanisme exact de la dose-réponse biphasique n'est pas connu, mais il pourrait être lié à la formation excessive d'espèces réactives de l'oxygène (ROS): « La nature Janus des espèces réactives de l'oxygène (ROS) qui peuvent agir comme une molécule de signalisation bénéfique à de faibles concentrations et un agent cytotoxique nocif à des concentrations élevées, peuvent expliquer en partie les réponses observées in vivo » (Huang et al. 2011)

Dans certains articles de revue, la photobiomodulation aurait un effet semblable à l’hormèse: "La réponse hormétique de la thérapie LLLT [Light Therapy] et du MB [Méthylène Bleu] consiste en une augmentation de l'effet à faible dose, suivie d'une diminution du même effet avec une dose intermédiaire, jusqu'à ce que l'effet soit égal à un effet de type contrôle [càd neutre, ndlr]. Avec des doses augmentant au-delà de la zone hormétique, l'effet diminue encore plus, jusqu'à ce qu'il soit inférieur à l'effet témoin. » (Rojas&Gonzalez-Lima 2013)

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 9657
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Lumière infrarouge: Soulager la douleur et le manque d’énergie  Empty Re: Lumière infrarouge: Soulager la douleur et le manque d’énergie

Message  Luc le Mar 4 Fév 2020 - 7:59

*) Exemples de lampes PBM sur le marché (pour consommation privée)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Les signes +  - dans la rubrique "commentaire" sont de l'auteur Vladimir Heiskanen. Appréciation. Les deux dernières lignes ont été ajoutées.
=> Mon Choix : Red-Infared Combo Mini, de Red Light Man (en dernière position).
L'auteur aurait probablement choisi +/ comme appréciation car c'est une combinaison.  


*) Dispositifs de traitement
 «La plupart des premiers travaux dans ce domaine ont été effectués avec différents types de lasers, et on pensait que la lumière laser avait certaines caractéristiques spéciales qui ne sont pas possédées par la lumière provenant d'autres sources de lumière telles que la lumière du soleil, les lampes fluorescentes ou incandescentes et maintenant les LED. Cependant, toutes les études qui ont été effectuées en comparant les lasers à des sources de lumière équivalentes avec une longueur d'onde et une densité de puissance d'émission similaires, n'ont essentiellement trouvé aucune différence entre eux. » (Hamblin 2017)

*) Lumière du soleil
Dans de nombreuses études épidémiologiques, l'exposition au soleil et la faible latitude ont été corrélées à une amélioration de la santé, par ex. mortalité réduite, taux de cholestérol plus bas et incidence plus faible du cancer. Les effets de la lumière solaire sont généralement attribués à une synthèse accrue de la vitamine D, mais comme la lumière solaire contient également de grandes quantités de lumière rouge et proche infrarouge, les effets bénéfiques pourraient également être dus à la photobiomodulation (Lindqvist et al. 2014, Lindqvist et al. 2010, Grant&Mohr 2009, Grimes et al. 1996, Wong 2008).
D'une certaine manière, la photobiomodulation pourrait être décrite comme un moyen de remplacer le manque de lumière du jour. Si les humains modernes commençaient à passer leurs journées principalement à l'extérieur sans chemises, notre exposition directe à la lumière augmenterait probablement jusqu'à 100000 fois et serait comparable aux doses utilisées dans les thérapies de photobiomodulation (Barolet et al. 2016, Karu 2010).


Image 16 – Intensité lumineuse
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Commentaire NDLR:Prenez les indications dans le tableau comme un rapport (valeur relative) et non comme des valeurs absolues.
20 mW/cm2 = 2000 mW/m2 =  2W/m2
Selon ce lien
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Le soleil a une irradiance, selon le temps, avec une latitude comprise entre 47 et 55°, ensoleillé, par ciel clair (selon le lien ci-dessus) :
- en été: 600 - 1000 W/m²
- en hiver: 300 - 500 W/m²
300 W/m² = 30.000 mW/m2   = 3.000.000 mW/cm2
Nuageux, ou par brouillard (fog)
- en été: 100 - 300 W/m²
- en hiver: 50 - 150 W/m²
L’insolation peut être 20 x plus importante en été par temps clair qu’en hiver.
*) Lampes à incandescence / halogènes / chauffantes
(…) Comme la quantité de longueurs d'onde thérapeutiques est difficile à mesurer avec des lampes à large spectre, il peut être très difficile de trouver le dosage optimal. Par conséquent, je [Valtsus] ne recommanderais pas les lampes à incandescence, halogènes ou chauffantes à des fins de photobiomodulation jusqu'à ce qu'il y ait plus de recherches scientifiques sur leur utilisation.
(…)
A suivre:
*) Des faits établis sur la photobiomodulation

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 9657
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Lumière infrarouge: Soulager la douleur et le manque d’énergie  Empty Re: Lumière infrarouge: Soulager la douleur et le manque d’énergie

Message  Luc le Mer 5 Fév 2020 - 8:55

*) Des faits établis sur la photobiomodulation
- Environ 400 nouveaux articles scientifiques sont publiés chaque année. (…)
- La photobiomodulation porte des dizaines de noms différents. Dans le passé, il n'y avait pas de consensus sur le nom de ce traitement. (…)
- «Des études antérieures ont montré que l'exposition des cellules à une longueur d'onde de lumière particulière, 670 nanomètres, vers l'extrémité rouge du spectre visible, provoque leurs mitochondries productrices d'énergie pour stimuler la production d'adénosine triphosphate, qui alimente les cellules» (Science 2017)
- Hall of Fame (le Temple de la renommée) de la recherche en photobiomodulation est présenté dans un tableau, disponible sur le site de l'auteur (…)

*) Les essais cliniques en cours
Valtsus a vérifié la base de données ClinicalTrials.gov pour voir s'il y a des essais cliniques en cours examinant les effets sur la santé de la photobiomodulation. Le nombre d'essais actifs n'était pas élevé, mais il y avait des dizaines d'études, dans plusieurs pays, qui recrutent encore des participants. (…)
*) Critiques et obstacles de la photobiomodulation
Dans leur article Low level laser (light) therapy and photobiomodulation: The path forward (le chemin à suivre), un groupe d'importants chercheurs en photobiomodulation a résumé certaines raisons qui entravent l'application de la photobiomodulation dans la communauté médicale:
Les scientifiques biomédicaux font souvent référence à un manque de mécanisme [authentifié] et à l'absence d'accord sur la dosimétrie et les paramètres. Les médecins affirment souvent qu'il y a un manque d’essais cliniques de grande envergure et pas assez de revues systématiques. (…)
De nombreux sites Web et blogs sceptiques ont également affirmé que la photobiomodulation (LLLT) était principalement une forme de charlatanisme. (…)
Ces critiques présentent équitablement certaines des faiblesses de la recherche sur la photobiomodulation (PBM), mais comme la plupart des recherches sur le PBM ont été publiées depuis 2010, la plupart de ces critiques sont dépassées et je ferais plus confiance aux revues systématiques récentes qu'à ces articles qui, pour la plupart, ont été rédigé sur la base de quelques recherches rapides sur Internet.
Certains sceptiques affirment que les effets de la photobiomodulation pourraient être basés sur les effets thermiques du rayonnement de la lumière rouge ou proche infrarouge. C'est une question qui a également été examinée par la communauté scientifique. Les effets thermiques de la luminothérapie à faible intensité sont généralement négligeables et certaines études expérimentales à température contrôlée confirment également l'existence d'effets athermiques. Par conséquent, de nos jours, les effets biologiques du PBM sont considérés comme étant principalement de nature athermique. (Lanzafame et al. 2004, Joensen et al. 2011, Jung&Grune 2012, Grandinétti Vdos et al. 2015).
(…)

Un obstacle majeur à l'application du PBM dans les traitements médicaux a été le prix élevé des dispositifs de traitement PBM. Cependant, comme les appareils à LED destinés à un usage domestique deviennent de plus en plus populaires, cet aspect va probablement s'améliorer considérablement dans un avenir proche.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 9657
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Lumière infrarouge: Soulager la douleur et le manque d’énergie  Empty Re: Lumière infrarouge: Soulager la douleur et le manque d’énergie

Message  Luc le Mer 5 Fév 2020 - 8:57

*) Résumé
1. La lumière rouge et l'irradiation proche infrarouge produisent des changements mesurables localement dans les cellules / les tissus / les organes. Cette forme de luminothérapie est appelée photobiomodulation (PBM).
2. Les études animales montrent que la thérapie par photobiomodulation pourrait être bénéfique pour plus de 100 maladies différentes. Les preuves issues d’études humaines émergent également à un rythme rapide, [mais depuis qques années seulement].
3. Plus de 3800 articles de photobiomodulation ont été publiés dans des revues indexées sur PubMed, dont plus de 120 ont un bon facteur d'impact (> 3,0). Des recherches ont été menées dans au moins 71 pays différents.
Merci de m’avoir lu. Si cet article vous a intéressé à la photobiomodulation, pensez à rejoindre notre discussion group in Facebook.
Cordialement, Vladimir Heiskanen
Étudiant en médecine dentaire (Université d'Helsinki)
Finlande. 2014. Mise à jour 2018.

Lien intéressant, après une pause conseillée  Lumière infrarouge: Soulager la douleur et le manque d’énergie  2969150256
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Extrait (source Research gate): 
Si la cible est la CCO (cytochrome c oxydase), il est bien admis que la lumière rouge (630 à 670 nm) ou la lumière proche infrarouge (780 à 940 nm) auront des effets positifs, en utilisant des fluences dans la plage de stimulation comprise entre 3 et 10 J ∕ cm2
NB: Article en anglais, surligné, avec un résumé en français.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 9657
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Lumière infrarouge: Soulager la douleur et le manque d’énergie  Empty Re: Lumière infrarouge: Soulager la douleur et le manque d’énergie

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum