Mirzoune et Ciboulette SGSC
Bienvenue sur Mirzoune et Ciboulette!

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Mirzoune et Ciboulette SGSC
Bienvenue sur Mirzoune et Ciboulette!
Derniers sujets
» L'argile qui guérit - Raymond Dextreit
par Matogato Hier à 22:20

» Coronavirus - actualités
par Gaffal Hier à 10:31

» Lettre ouverte à Eric Zemmour
par Luc Mer 1 Déc 2021 - 16:55

» Infos santé. Divers SCE 2
par Luc Lun 29 Nov 2021 - 11:48

» HE et prostate
par Luc Lun 22 Nov 2021 - 8:43

» coronavirus et vaccination
par Proserpine Sam 20 Nov 2021 - 15:08

» Bonsoir à tous, de Valérie77
par Proserpine Ven 19 Nov 2021 - 10:11

» Un très bon anniversaire Luc
par Luc Mer 17 Nov 2021 - 19:18

» Bon anniversaire Herode
par Hérode Lun 15 Nov 2021 - 11:05

» "Tubes" à partager 1 - clips musique, videos, danse
par Nell74 Dim 14 Nov 2021 - 1:16

» Bon anniversaire Lulu
par Proserpine Jeu 11 Nov 2021 - 10:54

» Chine & crise alimentaire ? Surchauffe ?
par Luc Dim 7 Nov 2021 - 10:37

» Présentation Mohraya - Nouvelle sur le forum
par Mohraya Mer 3 Nov 2021 - 12:16

» Bon anniversaire Pierrette
par Proserpine Ven 29 Oct 2021 - 14:47

» Changement d'heure
par Luc Ven 29 Oct 2021 - 8:08

» Substances naturelles anti-douleur. Tableau
par darky35 Mar 26 Oct 2021 - 1:04

» Présentation Ronan
par darky35 Jeu 21 Oct 2021 - 1:07

» Laissez-moi sortir
par Flo Mer 20 Oct 2021 - 15:14

» Omega-3 : Comment choisir ?
par Luc Mar 19 Oct 2021 - 8:43

» Achat de vitamine C et caractéristiques
par Luc Sam 16 Oct 2021 - 13:45

» Où achetez-vous vos compléments alimentaires ?
par Luc Sam 16 Oct 2021 - 11:37

» Histoire drôle en image & Funny clip 10
par Luc Ven 15 Oct 2021 - 21:47

» Analyse thyroïde
par Matogato Ven 15 Oct 2021 - 20:48

» Thyroïdite d’Hashimoto, un fléau mondial
par darky35 Ven 15 Oct 2021 - 9:53

» Spiruline, chorella et problèmes respiratoires
par Luc Mar 12 Oct 2021 - 8:49

» Bon anniversaire Matogato
par Matogato Jeu 7 Oct 2021 - 9:40

» Spaghettis de courgette crue, tomate fraîche basilic, ail, huile d'olive.
par Flo Mer 6 Oct 2021 - 15:11

» Comment lutter contre la psychose collective
par Flo Mar 5 Oct 2021 - 12:28

» Joyeux anniv Mezame
par Mezame Dim 3 Oct 2021 - 22:27

» Alternative santé News
par darky35 Dim 3 Oct 2021 - 16:08

» Fascias Libérés, Santé retrouvée.
par Flo Lun 27 Sep 2021 - 15:55

» La respiration
par Luc Lun 27 Sep 2021 - 11:00

» Intestins gonflés : questions Sibo and Co
par darky35 Ven 24 Sep 2021 - 13:27

» Arthrose: Mécanismes d'apparition-Alternatives aux anti-inflammatoires
par Luc Mer 22 Sep 2021 - 11:58

» Intolérance: Le syndrome d’activation mastocytaire
par darky35 Dim 19 Sep 2021 - 11:34

» Traiter l’intolérance à l’histamine
par Luc Dim 19 Sep 2021 - 10:26

» Tactique Coronavirus
par Luc Dim 19 Sep 2021 - 10:21

» Bon anniversaire Florence
par Nell74 Ven 10 Sep 2021 - 14:46

» Bon anniversaire Anthodu89
par Anthodu89 Jeu 9 Sep 2021 - 9:41

» Vitamines liposolubles A, D, E, K. Quelles proportions?
par Luc Dim 5 Sep 2021 - 18:00

» Prostate: Traitement naturel de l'hyperplasie bénigne
par Luc Sam 4 Sep 2021 - 10:54

» Dossier arthrose et compléments
par Luc Dim 29 Aoû 2021 - 19:33

» Avis sur chrondo , gluco et msm
par Luc Dim 29 Aoû 2021 - 18:57

» Impact de la vit D sur les cellules Treg
par Luc Mar 24 Aoû 2021 - 11:12

» La Vitamine D module la réponse du système RAAS.
par Luc Lun 23 Aoû 2021 - 12:15

» Vitamines B Complexes & Dioxyde de titane ...
par Luc Mer 18 Aoû 2021 - 22:10

» Thé vert et prévention AVC et Alzheimer
par Luc Mar 17 Aoû 2021 - 22:16

» Vous voyez flou, des taches apparaissent: DMLA ...
par Luc Sam 14 Aoû 2021 - 11:05

» darky35-Journal de suivi sibo hydrogène/méthane
par Luc Jeu 12 Aoû 2021 - 7:48

» Bicarbonate et inflammation - Mise au point
par Luc Lun 9 Aoû 2021 - 12:31

» Découverte du mécanisme causant le syndrome du côlon irritable
par darky35 Ven 6 Aoû 2021 - 14:15

» Crampes & ions mal équilibrés
par Luc Mer 4 Aoû 2021 - 10:58

» Quel airco choisir?
par Luc Lun 2 Aoû 2021 - 10:11

» Divers 1 - Santé et écologie
par Luc Dim 1 Aoû 2021 - 7:53

» Infos santé. Divers SCE 1
par Luc Sam 31 Juil 2021 - 9:00

» Divers 1: Économie & politique.
par Luc Sam 31 Juil 2021 - 8:19

» Vitamines de grossesse pas indispensables
par Luc Mer 28 Juil 2021 - 10:01

» Faire connaissance avec le clair ressenti
par Nell74 Jeu 22 Juil 2021 - 17:00

» Bon anniversaire lmichelle
par Luc Mer 14 Juil 2021 - 11:11

» Comprendre les fascias
par Luc Ven 9 Juil 2021 - 9:47

» La minute du rire 1
par Luc Ven 25 Juin 2021 - 18:45

» Cancer : avec le sport, combattez plus fort !
par Luc Jeu 24 Juin 2021 - 9:55

» Promo Bulkpowder
par Luc Lun 21 Juin 2021 - 16:49

» Dialogue intestins/cerveau
par Luc Mer 16 Juin 2021 - 9:16

» Anti calcaire & Salle de bain propre ?
par Luc Sam 5 Juin 2021 - 7:41

» Bon anniversaire Chantal
par Chantal Dim 30 Mai 2021 - 8:19

» Cancer (myélome)
par darky35 Ven 28 Mai 2021 - 11:55

» Coco boisson
par Luc Lun 24 Mai 2021 - 9:26

» compléments protéinés en poudre
par darky35 Ven 21 Mai 2021 - 0:04

» Retour d'expérience commande douane
par Luc Sam 15 Mai 2021 - 8:25

» Bon anniversaire Céline 57
par Luc Ven 14 Mai 2021 - 13:21

» Index glycémique des laits végétaux
par Luc Jeu 13 Mai 2021 - 17:35

» Calmer le psoriasis de l'intérieur par le dr raphaël Perez
par Anthodu89 Mar 11 Mai 2021 - 9:49

» Bon anniversaire breizh29
par Proserpine Sam 8 Mai 2021 - 11:19

» Bonsoir à tous - letruc
par Anthodu89 Ven 7 Mai 2021 - 8:12

» HE et lombalgie
par Luc Lun 3 Mai 2021 - 9:46

» Détox ML: Quels suppléments?
par Luc Dim 2 Mai 2021 - 10:05

» Vaccins & hydroxyde d'aluminium
par Luc Sam 1 Mai 2021 - 11:05

» Bon anniversaire Patiloup
par patiloup Ven 30 Avr 2021 - 16:39

» Quels Probiotiques pour les Allergies, les Colites et Autres Pathologies
par Luc Mar 20 Avr 2021 - 7:50

» Divers inclassables
par Proserpine Sam 10 Avr 2021 - 14:50

» chien fan de Météo
par Luc Lun 5 Avr 2021 - 15:37

» Voie de détoxification & CYP450
par Luc Lun 5 Avr 2021 - 10:44

» Allergies et Huiles essentielles
par Luc Dim 4 Avr 2021 - 13:08

» 50% des gens souffrent d'inflammation des gencives
par Luc Mar 30 Mar 2021 - 9:04

» Hospitalisation et HE – Prévention contre les Germes
par Luc Dim 28 Mar 2021 - 10:06

» Les AG saturés – À contre-courant
par Luc Sam 27 Mar 2021 - 11:23

» Hypo-thyroïdie malgré des analyses normales
par Luc Ven 26 Mar 2021 - 10:14

» 10 excellentes raisons d’utiliser les huiles essentielles « antibiotiques ».
par Luc Mar 9 Mar 2021 - 10:22

» Nigelle & miel combinés - Bénéfices santé
par Luc Ven 5 Mar 2021 - 17:12

» Notre équipe
par Luc Jeu 4 Mar 2021 - 19:52

» Joyeux anniversaire, Mirzoune,
par Anthodu89 Mar 23 Fév 2021 - 10:02

» Blagues et histoires drôles. Halte aux inquisiteurs 1 !
par Luc Dim 21 Fév 2021 - 11:39

» Qu’est-ce qui rend la taurine si importante ?
par Luc Mar 16 Fév 2021 - 12:37

» Quelle eau minérale choisir ?
par Luc Ven 12 Fév 2021 - 12:57

» Bonjour à tous, de lyn fm
par Proserpine Jeu 11 Fév 2021 - 15:06

» Présentation frim1
par darky35 Mar 9 Fév 2021 - 10:39

» Hello de Darky- j'ai le sibo - + fucosyl transferase 2 (FUT2)
par darky35 Lun 8 Fév 2021 - 9:40

» Maladie de Dupuytren
par Luc Lun 8 Fév 2021 - 9:28

Le Deal du moment : -56%
-56% sur le PLAYMOBIL – Calendrier de ...
Voir le deal
19.99 €

Coronavirus - actualités

+8
Nell74
yoz
Matogato
Proserpine
Hérode
Luc
Celine57
darky35
12 participants

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

Coronavirus - actualités - Page 3 Empty Re: Coronavirus - actualités

Message  darky35 Ven 11 Déc 2020 - 16:29

Proserpine a écrit:Désolée, Nell, j'ai torpillé ton post en me trompant de bouton...du coup, une bonne partie a sauté  Embarassed
C'est le mien que tu as torpillé, met tes lunettes Cool Laughing

darky35
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 1524
Date d'inscription : 05/08/2019

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus - actualités - Page 3 Empty Re: Coronavirus - actualités

Message  Proserpine Ven 11 Déc 2020 - 16:33

Toutes mes excuses, Darky... pour info, mes lunettes, je les ai sur le nez !

Proserpine
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 1646
Date d'inscription : 19/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus - actualités - Page 3 Empty Re: Coronavirus - actualités

Message  Luc Ven 11 Déc 2020 - 17:20

darky35 a écrit:

C'est le mien que tu as torpillé, met tes lunettes Cool Laughing
Négatif, c'était moi, ici.
Une fois, tu avais mis 2 x le même post, et sur un autre sujet, il y avait toute une série d'infos inutiles prises avec le copier / coller (longue liste de langues disponibles). 
Sur un autre, il y avait un commentaire utile, mais avec un long copier /coller du post précédent, superflu. On met seulement en évidence un passage clé. Pas tout le post. 
Pas grave, "on" est là pour ça. 
PS: Il était aux environs de 1H du mat. 
Coronavirus - actualités - Page 3 1091583207
Edit: Pour Proserpine, le problème était sur le post avec le chimpanzé et le jeu pour la mémoire visuelle immédiate, je crois.
Confirmation: Le lien mis par Nell avec le jeu a sauté.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 10785
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 68
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus - actualités - Page 3 Empty Re: Coronavirus - actualités

Message  Proserpine Ven 11 Déc 2020 - 18:22

Bon, je n'y comprends plus rien !
J'ai écrit en violet sur le post de Nell de 0 h 20 : c'est bien celui-ci que j'ai édité par erreur.
Quant au post sur le chimpanzé, promis, juré, craché, ce n'est pas moi puisque je n'ai pas eu le temps d'y aller...
Mystère, il a effectivement disparu... dommage

_________________
Il ne faut pas demander que les événements soient comme tu le veux, 
mais il faut les vouloir comme ils arrivent .

Épictète


Ne jamais renoncer
Proserpine
Proserpine
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 1646
Date d'inscription : 19/12/2015
Age : 66
Localisation : Seine et Marne

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus - actualités - Page 3 Empty Re: Coronavirus - actualités

Message  darky35 Ven 11 Déc 2020 - 18:45

sur un autre sujet, il y avait toute une série d'infos inutiles prises avec le copier / coller (longue liste de langues disponibles).
Oui c'est mon module de traduction automatique (auto-détection de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]), je suis souvent obligé de re-éditer mes posts pour enlever et re-enlever cette m.... qui se met exactement à mon insu une fois le post validé, génial hein ? J'ai désactivé l'auto-détection pour voir si c'est ça.
Pour le reste j'essaie de faire attention, même si ce n'est pas grave en soi.

Pas compris pour autant pkoi tu as enlevé le texte que j'avais mis et laissé que le lien,
la prochaine fois il serait bien que tu fasses comme d'habitude : edit modération Luc, raison, etc... comme ça il serait logique qu'en s'apercevant de son erreur, l'auteur du post se corrige et fasse plus attention à l'avenir. Sinon il est fort possible qu'en ne s'en rendant pas compte, il perpétue l'erreur Rolling Eyes

_________________
|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]&[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|
darky35
darky35
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 1524
Date d'inscription : 05/08/2019
Age : 55
Localisation : Au crottarium ou au crottodrome ça dépend...

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus - actualités - Page 3 Empty Re: Coronavirus - actualités

Message  Luc Ven 11 Déc 2020 - 19:15

darky35 a écrit:
la prochaine fois il serait bien que tu fasses comme d'habitude : edit modération Luc, raison, etc... comme ça il serait logique qu'en s'apercevant de son erreur, l'auteur du post se corrige et fasse plus attention à l'avenir. Sinon il est fort possible qu'en ne s'en rendant pas compte, il perpétue l'erreur Rolling Eyes
Bonne suggestion  Coronavirus - actualités - Page 3 4179239413
Je faisais 2 choses en même temps, dont une qui urgeait.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 10785
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 68
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus - actualités - Page 3 Empty Nutrithérapie et Phytothérapie contre le virus Covid-19

Message  Luc Ven 11 Déc 2020 - 22:59

Remarquable docu déniché par Nell  Coronavirus - actualités - Page 3 4179239413
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Mal Traités – Sous-titré « Covid-19, comment les malades ont été privés de traitements efficaces ».
Docu de 1H29’, réalisé par Alexandre CHAVOUNET, dit par Pierre Tissot, documenté par Marie Courcenet, traduit par Laurent Brottier, et mixé par Pierre-Yves Hossepied. Tourné et Monté par Rick Benton, et Yves Schaeffner pour les USA.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  09/12/2020  Référence du docu : 39f8c3
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Je l’ai téléchargé, pour l’écouter à tête reposée. Il risque de disparaître !
+/ 900 Mo, soit 75’ à la vitesse de téléchargement de 200 Ko.
Faites autre chose et n’attendez pas …

Le docu de 1H29’ de décompose en 2 parties, très agréable à regarder, en 2 ou 3 fois.  
- Etat des lieux et Lobbying Pharma.
- Utilisation de l’arsenal thérapeutique non breveté (Minutage 42’ – fin)

Notamment :
- vidéo 42-52’ : Vitamine D (Pierre KORY, pneumologue  en soins intensifs, s’inspirant des travaux de Paul Marik)
Protocole du Dr Marik. Risque létal diminué de 40 à 50% avec 50.000 UI de vitamine D, en attaque.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  
Survie de 80 % chez les résidents infectés, en EHPAD  (maison de retraite), chez les résidents âgés de 80 ans qui avait reçu 30 jours avant une supplémentation en vitamine D, avant le début de l’épidémie. 50.000 UI (Pr. Michaël Holick, endocrinologue, Boston Univ.) (Étude Plos one).
=> Les récepteurs de la vitamine D sont aussi présents dans le système immunitaire.

- vidéo 52-59’ : zinc. Le zinc enraye le processus viral du corona virus. Il intervient dans 200 réactions chimiques dans le corps, notamment en boostant les hormones et les enzymes.  Le zinc est indispensable pour que les cellules se divisent normalement, et donc qu’elles ne déconnent pas. Indispensable pour la régénération : cicatrisation et régénération de l’intestin. Indispensable pour l’immunité : Le zinc réduit la fréquence des infections et surtout ici l’amplitude de l’infection. Le zinc agit à plusieurs niveaux.
- Le Zn bloque la réplication virale.
- Le Zn interfère avec la division du virus et peut bloquer la pénétration du virus dans la cellule.
- Le Zn facilite la cicatrisation des blessures occasionnées par l’attaque du virus, laissant moins de portes d’entrée au virus. Sévérité de la maladie amoindrie.
=> Azithromycine + zinc.
=> Hydroxy-chloroquine + zinc. La chloroquine se prescrit au début de l’infection car elle facilite l’entrée du zinc dans la cellule. Et pas de manière isolée, en soins intensifs ! Trop tard. Conjointement avec un antibiotique, généralement. Grâce au zinc, le virus ne sait plus se diviser et se répliquer. IL meurt alors. Un patient qui a un taux bas de zinc dans le sang a 2.5 x plus de risque de mourir d’une infection (prévention avec Zn + Cu).

- vidéo 59-67’ : Vitamine C en intraveineuse (acide L-ascorbique). En cas de septicémie et de syndrome respiratoire. Pr. Pierre KORY, Pneumologue et Directeur d’une unité en soins intensifs.

- Prévention. Stratégie trop anxiogène = baisse de l’immunité. => Pas besoin de s’informer toute la journée. Sortez si vous le pouvez (jardin ou footing) et aérez-vous (relaxation + effet anti-acidose). => Soignez le terrain:
Hippocrate : Que ton alimentation soit ta 1ère médecine (nutriments utiles, bilan nutritionnel à établir, par exemple le sélénium, le Mg).
Béchamps : Le microbe n’est rien ; le terrain est tout.

- Vidéo 76’ : Vincenzo Castronovo, médecine préventive micro-nutritionnelle et fonctionnelle, Université de Liège.

- Vidéo 78’ : Phytothérapie. Pr Christian Perronne, Chef de service Infectiologie, CHU Raymond-Poincaré de Garches. Artémisia. Scutellaria en prévention.
=> Plantes intéressantes car ces plantes limitent l’inflammation.

- Vidéo 80’ : HE (aromathérapie). Dr Eric Ménat. Dominique Baudoux (Dr en pharmacie et Directeur du Collège international d’aromathérapie).
Prévenir l’antibiorésistance avec une HE + antibio.
L’HE a ouvert le biofilm ou le microbe s’était réfugié et a facilité l’accès à l’antibio (vidéo 82’).  L’HE agit différemment. Différents modes d’action : Par exemple en détruisant l’enveloppe du virus ; ou en attaquant son ADN ou Arn ; ou en empêchant que le virus adhère à la paroi de la cellule.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 10785
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 68
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus - actualités - Page 3 Empty Moncef Slaoui, l'homme qui nous délivre de la pandémie

Message  Luc Sam 12 Déc 2020 - 12:36

Article intéressant sur la manière dont les USA ont conduit la "bataille" contre le covid-19.
On n'est pas "obligé" d'être d'accord avec tout mais ce qui est intéressant ici, c'est la logistique mise en place et la délégation à un tout juste retraité CEO, de la direction des opérations, épaulé par l'armée US pour franchir les écueils transfrontaliers.  
Je me doute que certains vont crier au scandale, mais je n'y prendrais pas part. Il fallait transcender les bonnes volontés et le carcan administratif-juridico-financier.
C'est un exploit à mettre dans l'escarcelle de Tr-mp, même si par ailleurs on n'est pas d'accord avec ses méthodes ou sa philosophie, genre "America first", "Fuck the others". Je m'abstiendrais de commenter davantage ce dernier aspect. Pas le lieu, ici. Je répète: Pas sur ce post.
Et on ne tire pas non plus sur "le système" (lobbying pharma et ses dérives). Pas sur ce post, sinon on va dévier grave ! Ailleurs, donc. Sur ce lien par exemple:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Article:
Moncef Slaoui, l'homme qui nous délivre de la pandémie
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Moncef Slaoui: "Le CEO de Pfizer m’appelle et m’annonce: ‘Moncef, nous sommes à 90%’. Quel moment jubilatoire incroyable. Un moment unique." 

Source : L’Echo 12/12/20.

Moncef Slaoui, à la tête du programme gouvernemental américain « Operation Warp Speed », a réalisé ce qu’on croyait impossible: le développement d’un vaccin contre le coronavirus, en moins d’un an. Nous nous sommes entretenus avec lui.

 "Chaque pays [voudrait] se servir[a] en premier, les voisins passeront après.» dit  cet homme qui a appris son métier en Belgique...

Fin avril dernier, par une belle journée ensoleillée. Moncef Slaoui se détend au bord de sa piscine dans sa maison à Philadelphie. Un coup de fil vient interrompre le bain de soleil de ce pensionné de l’industrie pharmaceutique. Ce sera finalement l’appel le plus important de sa carrière. Il va reprendre du service après avoir officié pendant plus de trente ans chez GlaxoSmithKline (GSK) en Belgique et aux États-Unis. Pour le moment, il reste actif comme investisseur et administrateur. Une vie relativement tranquille. Mais cela, c’était avant ce coup de fil.
"Pensez au projet Manhattan", lui demande-t-on tout de go à l’autre bout de la ligne – cette célèbre opération secrète américaine qui a conduit, dans les années 1940, au développement de la bombe atomique. "Supposez que nous y consacrions tous les moyens possibles et imaginables, serions-nous capables de mettre au point un vaccin contre le Covid-19 dans les douze mois qui viennent?"
Chez GSK, Moncef Slaoui (61 ans) a lancé sur le marché pas moins de 14 vaccins, notamment contre le cancer du col de l’utérus et le rotavirus, redoutable chez les jeunes enfants. Durant 27 ans, il s’est échiné à trouver un remède contre la malaria. Il connaît donc très bien le temps nécessaire, en moyenne, pour développer un vaccin: de dix à quinze ans. Qui plus est, il est sollicité par l’administration Trump qui a montré tout son mépris pour les milieux scientifiques. Sans oublier, pour le démocrate convaincu qu’est Moncef Slaoui, que le président républicain compte bien sur l’annonce de la découverte d’un vaccin dans la dernière ligne droite de la campagne électorale pour décrocher un second mandat.
"Il n’était vraiment pas évident d’accepter une telle mission. Mais je croyais que c’était possible. Donc, je devais le faire."
"Il n’était donc vraiment pas évident d’accepter une telle mission", nous déclare-t-il dans un entretien, mené par vidéo, depuis son domicile. Il porte un T-shirt gris foncé à courtes manches et boit une canette de coca light. "Parce que le risque d’échec était très élevé et aussi parce que j’en subirais une énorme pression, moi et ma famille, notamment en raison de mes prises de position politiques. Mais je croyais que c’était possible. Donc, je devais le faire. Même si le défi s’est finalement révélé encore plus éprouvant que je le pensais: surtout en raison de la presse qui a multiplié les attaques personnelles à mon encontre."

Star Wars
Moncef Slaoui est propulsé ainsi, en qualité de conseiller scientifique, à la tête de l’Operation Warp Speed. Objectif: produire 300 millions de doses de vaccin contre le Covid-19 dans l’année. Son épouse américaine doit lui expliquer tout de même que le nom de l’opération se réfère au film "Star Wars", où on voyage plus vite que la lumière. Notre scientifique n’a jamais regardé un seul opus de la saga.
Moncef Slaoui devient donc le visage de la course  mondiale au vaccin, dopée par une collaboration inédite entre le secteur pharmaceutique, les scientifiques et les institutions publiques, financée par un budget de pas moins de 14 milliards de dollars.
Le biologiste doit d’emblée sélectionner six vaccins potentiels dans une longue liste de candidats, poser un regard très critique sur la qualité des expérimentations et évaluer en un temps record les premiers résultats des recherches en cours. Aucune faille ne lui échappe. Ce qui l’amène à critiquer l’approche des développeurs de Moderna, une entreprise dont il a été un administrateur et qui est à la pointe de la course au vaccin. Il leur reproche un nombre trop faible d’Afro-Américains et de Latinos dans l’échantillon de personnes étudiées. Les résultats risquent donc de ne pas être représentatifs de l’ensemble de la population. Son intervention provoque un retard de plusieurs semaines dans les recherches de Moderna, ce qui permet à son concurrent Pfizer de le dépasser et de triompher au final avec un premier vaccin performant.
La mission principale de Moncef Slaoui consiste à éliminer tous les obstacles et goulets d’étranglement susceptibles de ralentir cette course au vaccin, tout en veillant à la sécurité du processus. Mais, de cela, nous reparlerons par la suite.
Revenons d’abord sur ce second coup de fil, tout aussi crucial: celui qui annonce la sortie d’une pandémie qui a déjà fait plus d’un million et demi de victimes dans le monde. Nous sommes le 18 novembre à 5 h du matin. Albert Bourla, le CEO de Pfizer, appelle Moncel Slaoui qui est déjà debout depuis 2 heures pour entretenir sa condition physique. "Je fais de la course à pied. Ensuite, dès 4h30, j’entame mes business calls avec l’Europe et l’Australie." Albert  Bourla vient de recevoir les résultats de la troisième phase de recherches, à grande échelle, du vaccin que Pfizer a mis au point avec l’entreprise allemande BioNTech. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a déjà dit que tout vaccin présentant une efficacité supérieure à 50% serait considéré comme un succès. Les chercheurs en vaccinologie espèrent cependant atteindre un taux de 70%. Et voilà que le patron de Pfizer lui annonce: "Moncef, nous sommes à 90%." Moncef Slaoui rayonne à ce souvenir gravé à jamais dans son esprit. "Quel moment jubilatoire incroyable! Un moment unique."
"Une protection de 90% et plus est une assurance contre cette pandémie. Cela va nous aider à retourner à nos vies antérieures."
Quelques heures plus tard, Pfizer diffuse le communiqué de presse qui va redonner espoir à la terre entière. Les bourses se remettent en mode euphorie, le monde peut respirer à nouveau: pour la première fois en dix mois, on aperçoit la lumière au bout du tunnel. «Une protection de 90% et plus est une assurance contre cette pandémie», nous déclare Moncef Slaoui. "Cela va nous aider à retourner à nos vies antérieures. Elle évitera des millions de décès et encore bien plus de contaminations et de maladies. Et voyez, aujourd’hui, nous n’avons pas un, mais trois vaccins. Bientôt, sans doute six. Dans peu de temps, nous pourrons vacciner le monde entier."

La Belgique, par hasard
Le profil
Moncef Slaoui (61 ans)
-Est né à Agadir et a grandi à Casablanca.
-Est venu en 1976 en Belgique pour y étudier la biologie à l’ULB. Il y a enseigné l’immunologie.
-Est parti aux États-Unis pour y poursuivre ses études, mais est revenu en Belgique en 1985 pour donner cours à l’université de Mons.
-A commencé en 1988 à travailler pour SmithKline-RITs à Rixensart.
-Est arrivé en 2006 à la tête du département de recherches de GlaxoSmithKline, où il a travaillé jusqu’en 2017.
-Aux États-Unis, un centre de recherches porte son nom: le « Slaoui Center for Vaccines Research » dans le Maryland.
-Habite à Philadelphie avec son épouse et leur fils. Les fils de son premier mariage habitent aux États-Unis et à Bruxelles.

Marocain de naissance, Moncef Slaoui passera l’essentiel de sa carrière de producteur de vaccins en Belgique, où il étudiera, enseignera, habitera et ravaillera pendant près de 30 ans. Il grandit à Casablanca. Son père est entrepreneur dans le domaine de l’irrigation. Il décède quand Moncef Slaoui n’est encore qu’un adolescent. Ensuite, lui et ses trois frères et sœurs suivent un cursus universitaire. Une plus jeune sœur est morte à six mois de la coqueluche, une maladie contre laquelle il existe un vaccin aujourd’hui.
Moncef Slaoui veut étudier la médecine à Paris, mais arrive en France trop tard pour son inscription. Qu’à cela ne tienne, il part aussitôt à Bruxelles pour suivre les mêmes études en français. Mais là, la faculté de médecine de l’ULB affiche complet. Il choisit donc la biologie. Une année de transition, pense-t-il. Il ignore encore qu’il tombera dans les griffes de l’immunologie, dédiée aux mécanismes de défense naturels, sans jamais en sortir. Il poursuit ainsi ses études quelques années aux États-Unis avant de revenir en 1985 dans le sillage de son amie de l’époque. Elle travaille comme chercheuse pour SmithKline-RIT (qui deviendra GSK) à Rixensart. Moncef Slaoui enseigne quelques années à l’université de Mons, mais devient finalement développeur de vaccins chez GSK. Il gravit les échelons régionaux les plus élevés de l’entreprise sous l’aile du patron belge, Jean Stéphenne, lequel est aujourd’hui président de l’entreprise américaine CureVac, qui travaille également sur un vaccin gentech contre le Covid-19.
"Ma venue en Belgique est le fruit du hasard. Je n’avais aucune intention d’y rester. Mais c’est en Belgique que j’ai appris mon métier et que je suis tombé amoureux. Mais j’ai toujours voulu influencer le cours des choses. Tout jeune, comme activiste politique. Mais c’était dangereux sous le régime marocain à l’époque. Et ensuite, comme développeur de vaccins."
"J’ai toujours voulu influencer le cours des choses. Tout jeune, comme activiste politique. Mais c’était dangereux sous le régime marocain à l’époque. Et ensuite, comme développeur de vaccins."
"Vous pouvez vous demander: comment quelqu’un comme moi, un jeune gars de Casablanca, issu de nulle part, peut-il se hisser à la tête de l’unité de recherches d’une des plus grandes entreprises pharmaceutiques du monde et, à présent, de l’Operation Warp Speed? On n’y réussit pas en échafaudant des tas de plans ou en prenant des risques calculés, ce qui finit par vous paralyser. Après mon doctorat en Belgique, j’aurais pu retourner au Maroc, mais j’ai suivi ma compagne de l’époque aux États-Unis. Et par son intermédiaire, j’ai à nouveau atterri dans le secteur pharma. Je dis toujours: 'Jump! Don’t give it a 99 percent. Give it a 100 percent.' Et voyez où vous arrivez. Parfois au mauvais endroit, mais la plupart du temps au bon."

Le monde doit-il le vaccin à l’action du président Trump?
Moncef Slaoui: "C’est une des rares choses qu’ils ont bien faites, peut-être même la seule. Mais il est exact que l’administration avait cette vision de regrouper les forces du département de la défense, des scientifiques, des pouvoirs publics et de l’industrie, sous la direction d’un extérieur, et sans aucune ingérence venant d’en haut. C’était visionnaire. Cela n’avait jamais été réalisé auparavant, mais la situation était elle aussi exceptionnelle. Tout le monde est allé au bout de ses possibilités. Et là, je parle de centaines de milliers de personnes."
"Et c’est précisément à ce moment-là que de nouvelles plateformes de développement de vaccins sont apparues: le résultat de deux décennies d’investissements en immunologie et en vaccins. Mais l’écosystème de la biotechnologie, de l’industrie pharmaceutique, du monde académique et du secteur de la santé a vraiment prouvé qu’il pouvait sauver le monde en opérant tous ensemble. Le secteur a plutôt mauvaise réputation, comme si nous nous étions habitués à ses belles réalisations. Tous les vaccins produits font que nous pourrons mener une vie qui sera tout autre que celle que avons vécue ces dix mois écoulés."

L’Operation Warp Speed a été menée comme une offensive militaire.
Le vaccin est arrivé si vite que cela a suscité questions et scepticisme sur sa réelle sûreté. Mais en discutant avec Moncef Slaoui, on comprend vite comment une telle prouesse a pu être réalisée. L’Operation Warp Speed a été menée comme une offensive militaire. Tous les matins à 8 heures tapantes, Moncef Slaoui s’est réuni avec les responsables des recherches des six vaccins sélectionnés et avec Gustave Perna, un général quatre étoiles aux états de service impressionnants, pour assurer la logistique. "Le ‘battle rhythm’, comme on l’appelle dans le jargon militaire: ‘Qu’est-ce qui s’est passé hier, que prévoit-on aujourd’hui, un point mérite-t-il une attention particulière?’. Au début, j’ai pensé: c’est ridicule, quelle perte de temps, pourquoi devons-nous faire cela chaque jour? En réalité, s’astreindre à une telle routine quotidienne oblige tous les rouages de cette organisation gigantesque à être parfaitement huilés en permanence. Sinon, on est tributaire du maillon le plus faible. Comme cela, rien ne passe à travers les mailles du filet. On ne donne pas la possibilité au moindre problème de devenir un gros. On ne perd pas une minute."
Un développement de vaccin traditionnel requiert de cultiver tout d’abord de nombreux litres de virus en citernes. Ensuite, on les traite pour leur faire perdre leur toxicité et les transformer en vaccins. Cela peut durer des semaines, voire des mois. Mais la gentechnologie dernière génération, comme celle développée par BioNTech et Moderna, permet d’aller beaucoup plus vite. Ainsi, Moderna a concocté son prototype de vaccin en deux jours à peine: cela s’est résumé à une question de programmation informatique dès qu’on a connu la signature génétique du virus. Les chercheurs chinois avaient en effet publié dès le début du mois de janvier le code génétique du virus SRAS-CoV-2.
En réalité, ce qui prend encore du temps, ce sont les expérimentations, les procédures et les tests sur les humains. Mais, là aussi, on a pu gagner un temps précieux. En transportant les échantillons du vaccin des labos allemands de BioNTech à bord de l’avion privé de Pfizer jusqu’aux labos de recherche américains. En transportant le matériel par escorte militaire pour traverser les frontières nationales sans entraves – même lorsque c’était interdit au commun des mortels. En faisant collaborer des entreprises pharmaceutiques, des organismes publics et des chercheurs, avec partages de données à la clé, alors qu’aucun contrat formel n’avait encore été conclu entre les partenairesDu jamais-vu dans le paysage pharmaceutique, où les négociations contractuelles peuvent traîner pendant des mois.
Par exemple, nous révèle Moncef Slaoui, une décision importante a été de réquisitionner tous les singes en possession du National Institute of Health américain pour procéder à des expérimentations animales. "Normalement, il faut attendre son tour au moins pendant un an. Nous sommes aussi allés voir immédiatement les centaines de producteurs de matières premières dont nous avons besoin pour produire les vaccins: l’armée a réquisitionné tous les tubes et seringues nécessaires ainsi que les silos de 2.000 litres indispensables pour l’opération. Nous avons éliminé tous les délais d’attente, notamment administratifs, par exemple en permettant aux ingénieurs japonais ou allemands de se rendre là où leur présence était nécessaire, malgré les mesures Covid. Le département américain de la Défense peut littéralement déplacer des montagnes lorsqu’il s’agit de logistique. Je l’ai vu de mes propres yeux."

Cette rapidité n’est pas sans inquiéter de nombreuses personnes. Quid si elles ne veulent pas se faire vacciner?
"Cette hésitation est compréhensible. Parce que nous sommes allés très vite, mais aussi parce que notre projet a été politisé durant une année électorale. Cela a créé l’impression que l’administration Trump voulait brûler les étapes pour faire réélire leur candidat. La rapidité de nos progrès a été perçue comme déraisonnable, parce que motivée politiquement. Mais elle ne l’était pas."
"La rapidité de nos progrès a été perçue comme déraisonnable, parce que motivée politiquement. Mais elle ne l’était pas."
Moncef Slaoui lui-même a été mis sur la sellette lorsqu’il est apparu qu’il détenait un paquet d’actions de Moderna, le développeur de vaccins américain retenu dans la sélection de l’Operation Warp Speed. Il nous le commente en tentant de conserver son calme, mais il n’y réussit pas lorsqu’il raconte comment la sénatrice Elisabeth Warren l’a attaqué à différentes reprises, sur Twitter et au Sénat. L’ancienne candidate démocrate à l’élection présidentielle a réclamé sa démission en raison de ses intérêts dans l’industrie. Moncel Slaoui a vendu ses actions et a fait don du produit (plus de 10 millions de dollars) à la recherche contre le cancer. Il a démissionné du conseil d’administration d’une série d’entreprises, dont quelques-unes impliquées dans le développement et la production de vaccins. Mais il a conservé ses actions GSK – "ma pension", comme il préfère les appeler – même si GSK met au point, avec Sanofi, un vaccin contre le Covid-19 et reçoit de ce fait une aide du programme qu’il dirige.
Aux yeux de Moncef Slaoui, la confiance dans les vaccins a été pour partie sapée par l’attitude des démocrates. "Leurs attaques personnelles n’ont certainement pas aidé. Ils m’ont accusé d’être corrompu, un voleur, une personne mue uniquement par l’argent. Alors que j’ai abandonné toutes mes activités et ai travaillé littéralement pour 1 dollar, parce que nous devions tout de même conclure formellement un contrat. En quelques minutes, j’ai décidé de mettre de côté ma vie et celle de ma famille pour me consacrer entièrement à cette mission. Ces attaques m’ont profondément heurté. J’ai également été choqué par le fait qu’ils paraissaient prêts à faire capoter l’opération. Un projet qui sauverait des vies. Tout cela par pur calcul politique, alors que des millions de personnes en meurent. Ces personnes ont perdu tout sens moral, selon moi."
Comment convainquez-vous ceux qui doutent de l’intérêt de se faire vacciner?
"Je leur demande de le considérer avec un esprit ouvert. Toutes les données seront communiquées. Des experts de différentes disciplines pourront les examiner en toute indépendance. Je suis fermement convaincu que, si on s’en tient aux données et aux faits sans a priori, un nombre croissant de personnes estimeront que ces vaccins sont incroyablement efficaces et sûrs."
"Une étude indépendante de phase 3 qui devrait se terminer en janvier ou février démontrera sa véritable efficacité. Et que ce soit 60 ou 90%, nous avons besoin de vaccins le plus vite possible. Tous les vaccins affichant ces taux d’efficacité sont bons."

Les hésitations ont été renforcées par les erreurs commises par le développeur de vaccins AstraZeneca, qui s’est trompé dans le dosage. En définitive, nous ignorons si le vaccin protège à 60 ou 90%.
"C’est une erreur malheureuse, mais elle ne devrait pas entamer la confiance dans leur vaccin. Une étude indépendante de phase 3 qui devrait se terminer en janvier ou février démontrera sa véritable efficacité. Et que ce soit 60 ou 90%, nous avons besoin de vaccins le plus vite possible. Tous les vaccins affichant ces taux d’efficacité sont bons."
Quand la vie reprendra-t-elle son cours normal?
"Aux États-Unis, sans doute à l’été prochain. Du moins, si un nombre suffisant de personnes se font vacciner. Pour l’Europe, je table sur la même période, peut-être légèrement plus tard."
Cette vie retrouvera-t-elle toutes les apparences d’avant la pandémie?
"Je le pense. Nous sommes des humains, programmés pour les contacts sociaux. J’ai toujours tendance à tendre la main lorsque je rencontre quelqu’un. La transition durera peut-être un an ou deux. Et ensuite, nous l’oublierons. C’est comme un accident de voiture: au départ, on a peur et on redouble de prudence et, six mois après, c’est comme s’il ne s’était rien passé. Nous reviendrons rapidement à ce qui est naturel pour nous. C’est la nature humaine."

Le prochain virus mortel nous attend-il au tournant?
"Selon l’état du monde actuel, oui. Seulement, il est impossible de savoir quand il déboulera. En 2016, j’avais averti qu’une pandémie nous pendait au nez. Je m’investis depuis de nombreuses années dans tout ce qui touche à la ‘préparation à la menace biologique’ (bio-preparedness’). Nous avons déjà eu les virus Ebola, Zika et N1H1. À présent, nous devons veiller à ce que nous soyons prêts à affronter la prochaine pandémie et que les entreprises continuent à développer des vaccins contre de potentiels porteurs d’épidémies. Nous devrions consacrer aux pandémies l’équivalent de 10% du budget actuel de la défense."
"Nous devrions consacrer aux pandémies l’équivalent de 10% du budget actuel de la défense."

Quand vous ferez-vous vacciner?
"Au moment où le vaccin sera approuvé. Vraisemblablement celui de Moderna, dont je suis administrateur. Et je le ferai sans doute avec ma famille devant des caméras de télévision pour montrer que c’est sûr. Le tout est à nouveau de bien doser! Entre montrer que c’est sûr et éviter de donner l’impression que nous avons priorité sur le reste de la population."

Qu’allez-vous faire ensuite?
"J’aimerais aller passer deux semaines à la plage et ne rien faire. Et j’aimerais voir mon fils, qui habite à Bruxelles."

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 10785
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 68
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus - actualités - Page 3 Empty Comprendre les Vaccins ARn

Message  Luc Dim 13 Déc 2020 - 23:22

Comprendre les Vaccins ARn
Figure : Virus avec Spike (boule avec pointe)
La protéine Spike, présente à la surface du SARS-CoV-2, lui permet d’entrer dans nos cellules. C’est l’une des cibles de notre système immunitaire et la cible privilégiée des vaccins développés actuellement, notamment ceux basés sur la technique de l’ARN messager. 
Source : RTBF 13/12/20 - Sylvia Falcinelli

On n’a pas fini d’en entendre parler. Aux Etats-Unis, la Food and Drug Administration vient d’accorder son feu vert à l’une des firmes, Pfizer/BioNTech, qui a misé sur l’ARN messager pour développer un vaccin contre le coronavirus. Il devrait être y administré dès ce lundi 14 décembre. Et cela fait déjà plusieurs jours que c’est le cas au Royaume-Uni, [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Chez nous, en fonction de l’avis que remettra l’Agence Européenne des médicaments, la vaccination pourrait [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. A noter que les firmes Moderna (qui utilise également la technique de l’ARN messager) et AstraZeneca (autre technique, basée sur un vecteur viral, [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]) pourraient également être dans les starting-blocks à ce moment-là.
Revoir l’interview du ministre de la Santé Frank Vandenbroucke sur les phases de vaccination en Belgique (JT du 3 décembre 2020) :
=> Vidéo N°1 sur site :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Si l’ARN messager fait couler beaucoup d’encre, c’est en particulier parce que c’est la première fois qu’on utilisera cette technique dans une campagne de vaccination. La rapidité de sa mise au point par rapport à d’autres candidats vaccins marque également les esprits, tout comme les niveaux d’efficacité communiqués jusqu’à présent.
Dans cet article, nous développons quelques aspects de cette technique, en sept mots-clefs, pour ceux qui aiment pousser un peu plus loin la compréhension : messager, synthétique, inflammation, nanoparticules, demi-vie, stabilité et sécurité.


1. Messager
C’est un mot qui peut intriguer. Messager de quoi ? Commençons par la petite routine de nos cellules. Elles contiennent notre ADN ("acide désoxyribonucléique", composé des nucléotides A, C, G et T), sous forme de chromosomes. C’est dans cet ADN que se trouve inscrite toute l’information pour construire les protéines dont notre corps a besoin. L’ADN reste dans le noyau cellulaire tandis que la fabrication des protéines se déroule en dehors (on parle de "machinerie cellulaire", une petite usine de production, qui se trouve hors du noyau : dans le cytoplasme). Pour passer de l’un à l’autre, apporter l’information à l’usine de production, il faut un "messager" : une copie des morceaux d’ADN. Cette copie s’écrit dans un langage – un code, un alphabet – un peu différent : l’ARN ("acide ribonucléique", composé des nucléotides A, C, G et U). Voilà pourquoi on parle d’ARN messager.
Le principe d’un vaccin, c’est d’entraîner le système immunitaire à reconnaître le virus. Pour ce faire, contrairement à d’autres techniques classiques, ici, on n’injecte pas de virus inactivé, ni de protéines de virus… On injecte un ARN messager, qui va être traité, lu, par notre usine de production cellulaire. Plus précisément, cet ARN messager contient l’information, le plan de montage, qui permet de construire un morceau de protéine de virus (ici, en l’occurrence, la protéine "spike", qui est une protéine présente à la surface du virus).
Au final, le résultat est le même qu’avec d’autres techniques : une fois produite, cette protéine est détectée comme un "corps étranger", un "antigène" par notre organisme, qui va donc se mettre à produire des "anticorps" pour l’éliminer. S’il est exposé plus tard au virus vivant, notre organisme sera déjà armé.
Est-ce si audacieux de faire fabriquer la protéine par nos cellules ? En fait, c’est ce que font déjà… les virus ! "On copie ce qui se passe réellement", explique l’immunologiste de l’ULB Eric Muraille. "Quand le virus à ARN pénètre dans une cellule, pour se reproduire, il a besoin de pirater la cellule de l’hôte et de l’amener à copier à la fois son ARN et ses protéines. Ces stratégies-là des vaccins à ARN viennent de notre compréhension de la façon dont les virus nous infectent." Sans cellule hôte, le virus ne "vit" pas. C’est bien différent d’une bactérie. Rappelons qu’un vaccin à ARN messager ne contient pas tout le matériel génétique du virus, seulement un morceau codant pour l’une de ses protéines.

2. Synthétique
L’ARN messager contenu dans le vaccin n’est pas extrait directement d’un vrai virus. Il est produit de façon synthétique. Pour le concevoir, on a besoin de connaître la "séquence génétique" du virus (qui contient toute l’information pour construire toutes les protéines dont le virus a besoin, même principe que notre génome). De là, on choisit un morceau de séquence qui donne le "plan de montage" d’une protéine sur laquelle il semble intéressant de miser (ici donc, la protéine "spike"). Et on produit de façon synthétique ce morceau-là, et uniquement celui-là, en utilisant le langage – le code, l’alphabet – de l’ARN.
Cette production synthétique, c’est un atout majeur de la technique, par rapport à d’autres. "C’est l’équivalent d’une réaction chimique, on n’est pas obligé de le produire en partant d’une réaction biologique", explique Eric Muraille. "Dans le cas d’un vaccin basé sur la technique du ‘virus vivant atténué’, on doit faire se multiplier, par exemple, le virus de la grippe. Dans beaucoup de cas, on le fait encore sur des œufs de poule et on infecte des millions d’œufs pour produire ces vaccins. C’est lent, c’est coûteux en énergie. Avec les vaccins à ARN, le gros avantage c’est qu’on a un système de production très rapide. Ça a joué dans les choix."
Revoir la séquence du JT sur le mode de fonctionnement d’un vaccin à ARN messager (10 novembre 2020)  (vidéo N° 2 sur site) : ---
A l’avenir, ce type de vaccins produits par synthèse chimique pourrait aider à répondre à un défi potentiellement important : celui de "pouvoir réagir rapidement face à des pandémies qui risquent de devenir de plus en plus fréquentes", souligne l’immunologiste.
"On est à la recherche de techniques qui permettent d’accélérer la production de vaccins et donc si on a une technique de vaccin ARN qui fonctionne, elle peut nous aider à l’avenir à faire face de plus en plus rapidement à des agents infectieux." De réagir aussi plus rapidement en cas de mutation problématique du coronavirus (problématique si elle rend les vaccins existants moins efficaces par exemple).


3. Inflammation
Conceptuellement, on voit que le principe est assez "simple", à partir du moment où les scientifiques ont acquis suffisamment de connaissances sur la génétique et le fonctionnement des virus. Mais techniquement, pour que l’idée se concrétise, il a fallu relever différents défis, et en particulier celui de la réaction inflammatoire induite par cet ARN.
"Il faut savoir que l’ARN viral, pour le système immunitaire, c’est un signal de danger donc il y réagit de manière très forte, c’est ce qu’on appelle une signature moléculaire d’agent pathogène", explique Eric Muraille. "Dans les années 1990, ces vaccins ont été testés dans des modèles animaux et le principal problème, c’est qu’ils étaient très inflammatoires, avec une réaction inflammatoire locale très forte. Ce qui a amené à ce qu’on s’en désintéresse."
Autrement dit, ce morceau d’ARN, qui n’est pas issu d’une copie de notre propre ADN, est lui-même détecté à juste titre comme un intrus. Or ce qui est recherché c’est une réaction du système immunitaire contre la protéine du virus, pas contre le morceau d’ARN qui permet de la produire…
Au fil des ans, les techniques et les connaissances se sont affinées. Des modifications structurelles ont été testées pour rendre ces ARN moins inflammatoires. Cela a été l’un des axes de recherche de la biochimiste d’origine hongroise Katalin Kariko, avec son partenaire de recherche Drew Weissman, comme l’explique le journal Le Monde [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] : "Le principal verrou a sauté. Le rêve des deux chercheurs d’utiliser l’ARN comme mode d’emploi et de laisser ensuite les cellules fabriquer elles-mêmes les protéines thérapeutiques prend forme. En 2008, ils découvrent que l’ARN modifié produit même dix fois plus de protéines qu’un ARN naturel. […] Et les publications s’enchaînent. En 2011, Kariko et Weissman purifient encore leur ARN pour éviter toute réaction immunitaire incontrôlée. En 2012, ils réussissent à faire produire par des souris et des singes de l’hormone EPO afin de les soigner de leur anémie."
►►► A lire aussi : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Ces ARN modifiés synthétiques restent quand même inflammatoires de façon mesurée, ce qui est nécessaire pour l’efficacité du vaccin : trop de discrétion serait contre-productif. Il faut tout de même un peu titiller le système immunitaire pour l’amener à réagir. "C’est ce qui explique que dans ces vaccins-là, il n’y a pas d’adjuvant ajouté", précise Eric Muraille. "Généralement quand un vaccin est ‘mort’, il faut ajouter un adjuvant pour induire l’inflammation. Ici c’est la signature de l’ARN qui bien qu’ayant été réduite au niveau inflammatoire reste inflammatoire, qui fait l’effet d’adjuvant".


4. Nanoparticules
Autre obstacle technique qu’il a fallu lever : celui de la "transfection", un mot un peu barbare qui désigne le fait de permettre au matériel génétique d’entrer dans la cellule"Si vous injectez l’ARN messager seul, il va être dégradé tout de suite", expose Jean-Michel Dogné, directeur du département de Pharmacie de l’UNamur et expert en sécurité des vaccins auprès de l’OMS et de l’AEM (Agence Européenne du Médicament).
Le problème est le même pour d’autres types de vaccins développés sur une base génétique, comme ceux d’AstraZeneca ou de Janssen Pharmaceutica. Dans leur cas, la séquence génétique est insérée dans un "vecteur viral", un virus modifié et conçu pour la transporter dans les cellules, où elle sera lue.
Dans le cas des vaccins à ARN messagers tels que développés par Moderna ou Pfizer/BioNTech, l’ARN messager est placé dans une minuscule vésicule de graisse"C’est plus simple car vous ne travaillez pas sur un vecteur viral, donc vous ne travaillez pas sur un virus qui lui-même doit être cultivé", poursuit Jean-Michel Dogné. On parle de nanoparticules car la taille des vésicules relève d’une échelle nano, comprise entre 1 et 100 nanomètres. "Ça existe déjà pour toute une série de médicaments, ce n’est pas nouveau. On parle de liposomes, des vésicules artificielles formées de couches lipidiques, c’est différent des nanomatériaux".


5. Demi-vie
Une fois arrivé à bon port, dans nos cellules, cet ARN messager synthétique reste-t-il là indéfiniment ? Non. Il va se dégrader"La demi-vie’biologique de l’ARN messager peut varier de quelques minutes à quelques heures", explique Jean-Michel Dogné. "Elle peut être allongée par la présence d’une ‘coiffe’".
Sans entrer dans les détails de biologie moléculaire, le principe est que plus on augmentera la "demi-vie" de l’ARN messager, plus on lui laissera le temps de contribuer à la production de protéines virales et donc de contribuer à la production d’anticorps. Et donc d‘instruire le système immunitaire. Une fois que l’ARN messager a disparu, le plan de montage disparaît, la production de protéines s’arrête.
(Et la question de savoir combien de temps dure la protection immunitaire reste pour l’instant ouverte, comme pour les autres vaccins actuellement développés contre le coronavirus, et comme pour l’immunité induite par le virus lui-même chez ceux qui ont été infectés).
Revoir la séquence du JT sur l’immunité face au coronavirus (2 novembre 2020) :---
L’une des questions explorées lors du développement du vaccin est donc de voir quelle durée de demi-vie est nécessaire pour que le vaccin soit efficace. "Dans la phase 1 et surtout dans les études non cliniques [donc avant les tests sur des volontaires], vous testez différents types d’ARN messagers qui codent pour la bonne protéine et vous identifiez ceux qui permettent de fournir la meilleure quantité d’anticorps et d’anticorps neutralisants (qui vont neutraliser le virus)", poursuit Jean-Michel Dogné.
Bref, les chercheurs doivent (notamment) à la fois vérifier quel est le bon profil d’ARN messager (avec quelles caractéristiques structurelles et quelle demi-vie) et quel est le bon dosage. Il faut à la fois stimuler le système immunitaire (pour induire une légère inflammation, qui est une réaction non spécifique), et à la fois contrôler cette stimulation (pour ne pas entraîner de réactions exagérées ou de réactions auto-immunes).
L’une des caractéristiques de ce type de vaccin, c’est qu’une fois que ces modalités liées à la réponse inflammatoire non spécifique sont maîtrisées, on s’attend à une réaction immunitaire particulièrement ciblée et spécifique puisque l’ARN messager code pour une protéine très précise. "L’intérêt de l’ARN messager, c’est la spécificité antigénique", souligne Jean-Michel Dogné.


6. Stabilité
Cet aspect a déjà été plusieurs fois abordé : une difficulté actuelle avec les vaccins développés par Pfizer/BioNTech et Moderna, c’est celle de la conservation. "L’ADN est très stable, l’ARN pas du tout, donc l’une des grosses différences entre les vaccins à ADN et à ARN, c’est que le vaccin à ADN peut être conservé à température ambiante, un vaccin à ARN doit être conservé à très basse température", détaille-t-il. On parle de températures de l’ordre de moins 70 degrés.
"C’est l’une des limites du vaccin de Pfizer, en termes de mise en œuvre : pour le transporter, le conserver, il va falloir le conserver à très basse température, ça demande une infrastructure non négligeable. Comme il n’y a jamais eu de vaccin à ARN utilisé dans le monde, ce n’est pas une infrastructure qui existe déjà, il va falloir la créer. Et ce n’est pas une infrastructure que tous les pays peuvent se permettre de développer, par exemple en Afrique ou en Amérique du Sud."
Revoir la séquence du JT sur le défi de garantir la chaîne du froid (4 décembre 2020) : ---


7. Sécurité
C’est la question du moment. Cette technologie est-elle sûre ? Comme ces vaccins seront les premiers du genre à être mis sur le marché (en cas d’approbation des autorités régulatrices, ce qui est déjà en partie le cas pour celui de Pfizer/BioNTech), on n’a pas la même expérience que pour d’autres types de technologies.
"En termes de sûreté on n’a pas de recul, ce sont les études en phase trois qui nous renseigneront", appuie Eric Muraille. Des études qui n’ont pas encore été publiées dans des revues scientifiques. "A priori, c’est une technique qui permet d’éviter d’injecter un agent pathogène vivant ou atténué, ce qui est censé réduire les risques au sens où on n’est pas face à un agent pathogène qui pourrait redevenir infectieux. C’est un point positif. On ne doit pas utiliser d’adjuvant par exemple à base d’aluminium, positif aussi. Dans le cas des vaccins à ADN, il y avait un risque que cet ADN puisse s’insérer dans le génome des cellules hôtes [constitué lui aussi d’ADN] – c’est aussi un argument pour aller vers des vaccins à ARN : en principe ces vaccins en tant que tels sont éliminés assez rapidement, après avoir induit une réponse immunitaire."
Bref, d’après tous ces éléments, conclut-il, "en théorie, ce sont des vaccins qui pourraient être plus safe qu’une partie des vaccins actuellement sur le marché mais ça reste en théorie. Il faut suivre ces vaccins. Et voir si on ne fait pas face à des effets inconnus qui n’avaient pas été anticipés."
Des inquiétudes s’expriment dans une partie du public. "On peut très bien comprendre ces inquiétudes", souligne l’immunologiste de l’ULB Michel Goldmann. "Il faut savoir que les premiers résultats sur la sécurité de ces vaccins sont excessivement encourageants mais l’expérience nous apprend que certains effets indésirables parfois n’apparaissent qu’après que des dizaines ou centaines de milliers de personnes ont été traitées, simplement parce que certains effets indésirables sont excessivement rares. Donc il va encore falloir attendre un peu pour s’assurer de l’innocuité absolue de ces vaccins mais les premiers résultats à cet égard sont très encourageants."
Le Royaume Uni, premier pays à avoir administré le vaccin de Pfizer/BioNTech, [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revoir la séquence du JT consacrée au début de la campagne de vaccination au Royaume-Uni (8 décembre 2020) : ---
A noter que les études cliniques de phase trois ont fait appel à des [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] justement pour améliorer la détection d’éventuels effets secondaires, dans ce contexte très particulier de pandémie mondiale.
Reste que la rapidité de conception des vaccins amène elle-même de l’inquiétude. On dit d’ailleurs souvent qu’ils ont été "développés en quelques mois". Ce qui peut donner l’impression qu’on s’est mis à travailler dessus en 2020, ce qui est loin d’être le cas puisque cela fait des années que des recherches sont en cours. La technologie n’avait pas besoin d’attendre l’apparition du coronavirus pour que ses principes généraux soient étudiés et développés, avec d’autres virus notamment. N’empêche qu’il y a eu un coup d’accélérateur.
"Le gros coup de booster est venu de l’urgence et de l’intérêt financier de développer ce type de vaccin", estime Jean-Michel Dogné. "C’est-à-dire que le Covid a permis de se poser la question de ‘quels sont les vaccins à développer le plus vite possible vu l’ampleur prise par la maladie’". L’Union européenne et surtout les Etats-Unis ont investi des sommes colossales dans plusieurs firmes, parmi lesquelles plusieurs spécialisées dans l’ARN messager.
►►►A lire aussi : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Plus d’argent, une collaboration internationale sans précédent, et on l’a vu, une rapidité de production liée à la nature synthétique du vaccin : tous ces éléments ont joué. Et aujourd’hui, les procédures administratives d’examen des données des études cliniques (pour vérifier si la balance risques-bénéfices est positive avant de décider de donner un agrément, ou pas) sont concentrées en priorité sur les vaccins anti-Covid, laissant d’autres produits médicaux momentanément au second plan. Pour Jean-Michel Dogné, si la pandémie était survenue, par exemple, "il y a trois ans", on aurait eu "la même rapidité".
Ce coup de boost pourrait en tout cas faire avancer la recherche sur de nouveaux traitements, par exemple contre le cancer. Car le concept est le même, en ciblant cette fois la production de protéines qui s’expriment habituellement à la surface des cellules cancéreuses, plutôt que la protéine "spike" du coronavirus, afin là aussi de stimuler une meilleure réponse immunitaire.
Fin de l’article.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 10785
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 68
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus - actualités - Page 3 Empty Vaccin grippe et étude Cochrane

Message  Luc Mar 15 Déc 2020 - 16:57

Grippe : à quand un vaccin contre les fausses croyances ?
Les semaines passent et la pression en faveur d’une vaccination massive de la population contre la grippe ne cesse d’augmenter. Mais les voix de grands scientifiques indépendants commencent à s’élever pour remettre en cause l’efficacité de ce vaccin. Notre journaliste scientifique Didier Lebail a mené l’enquête pour tenter d’éclairer le débat.

Fin septembre, dans un appel lancé par soixante-quinze députés de la majorité présidentielle, on pouvait lire que le risque est grand de voir s’entrechoquer la Covid‑19 et la grippe durant la période hivernale. Craignant que cela n’entraîne des retards de diagnostics et un afflux massif de malades dans les hôpitaux, les signataires plaidaient pour une gratuité totale du vaccin antigrippal… En arrière‑plan, le présupposé bien ancré dans les esprits que le vaccin assure une protection automatique contre la grippe… En réalité, le vaccin antigrippal devrait être prioritairement proposé aux amateurs de jeux de loto et autres jeux de grattage car la chance d’obtenir une réelle protection contre la grippe est particulièrement mince.
Source : SCE 12/2020

Des scientifiques indépendants, ça existe encore ! « Encore une infox ! » vont rétorquer certains. Sauf que cet avis émane de la collaboration Cochrane, un réseau international de milliers de scientifiques indépendants ne jurant que par la médecine fondée sur les preuves (« Evidence-based Medicine » en anglais). Ils se sont donné pour objectif de produire et diffuser des « revues systématiques » (1) de réfé­rence sur les questions de santé. Pour bien marquer leur indépendance, ils refusent tout financement provenant de sociétés commerciales ou suscep­tible de créer un conflit d’intérêt. Signe de la grande crédibilité dont ils bénéficient, une place leur est réservée dans les réunions de l’Or­ganisation Mondiale de la Santé. Vous vous doutez bien que les pro­duits d’origine naturelle ne trouvent pas grâce à leurs yeux, faute d’un corpus de données de qualité. Mais comme ce ne sont pas des scien­tistes obtus, ils n’ont aucun scrupule à dézinguer médicaments ou vac­cins lorsque cela est justifié. Ainsi en va‑t‑il du vaccin contre la grippe.

L’efficacité du vaccin antigrippal est un mythe Démonstration avec trois revues d’études publiées ces dernières années par la collaboration Cochrane.
La première, datant de 2018, s’est proposé d’évaluer les effets de la vaccination pour prévenir la grippe au sein de la population adulte. Se fondant sur les résultats de plus de 50 études cliniques rassemblant plus de 80 000 sujets, les chercheurs ont établi qu’il faut vacciner 71 adultes pour qu’un seul échappe à la grippe grâce au vaccin (2) !
Et qu’en est‑il de l’efficacité de la vaccination antigrippale chez les per­sonnes âgées – d’autant plus ciblées cette année par les autorités sani­taires qu’elles sont durement affec­tées par la Covid‑19 ? Toujours en 2018, les mêmes auteurs de l’étude précédemment citée ont révélé qu’il faut vacciner 30 personnes âgées pour qu’une seule ne déclare pas la maladie grâce au vaccin. Des résultats si décevants pour les auteurs qu’ils ont émis le souhait, dans leur conclusion, que la société investisse dans la recherche d’une nouvelle génération de vaccins antigrippaux beaucoup plus protecteurs pour cette tranche de population (3).
Image (personne recevat une injection vaccinale), avec la légende suivante : Maigre ratio : 71 adultes vaccinés pour qu'un seul échappe à la grippe.

« Escroquerie médicale » de grande ampleur ? Autre cible privilégiée pour la vac­cination antigrippale : les personnels soignants, en particulier ceux en contact avec les personnes âgées. En 2016, des chercheurs de la collabora­tion Cochrane ont abouti à la conclu­sion qu’il n’existe « pas de preuves concluantes justifiant la vaccination des personnels soignants en vue de prévenir la grippe chez les personnes âgées de 60 ans et plus résidant dans des établissements de soins de longue durée » (4). Et il n’y a rien de nouveau sous le soleil puisque, dès 2010, la revue Cochrane discréditait déjà le vaccin antigrippal : « On ne dispose pas de preuves solides accréditant la croyance selon laquelle la vacci­nation est efficace pour prévenir la grippe chez les personnes âgées. »
En dépit d’études fiables aux conclu­sions défavorables produites par des scientifiques indépendants, la même petite musique pro-vaccinaliste se fait entendre année après année, à l’arrivée de l’automne… Dans ces conditions, admettez qu’il n’y a plus rien d’outrancier à penser, comme certains, que l’on est face à une « escroquerie médicale » de grande ampleur.
Didier Le Bail

Didier Le Bail est naturopathe, journaliste santé et auteur de plusieurs ouvrages, dont un de référence sur la vitamine D. Son site : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Sources et références
1. La revue systématique propose une synthèse de la littérature scientifique à disposition sur une question donnée. Quand elle est bien faite, elle permet de produire un très haut niveau de preuve scientifique.
2. Demicheli V et al., « Vaccines for preventing influenza in healthy adults. » Cochrane Database Systemetic Reviews, 2018
3. Demicheli V et al., « Vaccines for preventing influenza in teh elderly. » Cochrane Database Systematic Reviews, 2018
4. Thomas RE et al., « Influenza vaccination for healthcare workers who care for people aged 60 or older living in long-term care institutions. » Cochrane Database Systematic Reviews, 2016  

"Collaboration Cochrane
Message clé :
Les vaccins inactivés peuvent réduire la proportion d'adultes en bonne santé (y compris les femmes enceintes) développant la grippe ou un syndrome grippal, mais leur impact est modeste. Nous ne savons pas quels sont les effets des vaccins inactivés sur les jours de travail perdus ou sur les complications graves de la grippe durant la saison grippale.
Conclusions des auteurs: 
Les adultes en bonne santé recevant le vaccin parentéral inactivé contre la grippe par rapport à l'absence de vaccination contractent probablement moins la grippe, d'un peu plus de 2% à un peu moins de 1% (preuves de certitude modérée). Ceux-ci développent également probablement moins de SG après la vaccination, mais l'ampleur du bénéfice lorsqu'il est exprimé en termes absolus variait selon les différents contextes. La variation de la protection contre le syndrome grippal peut être due en partie à une classification variable des symptômes. La certitude des preuves en faveur de petites réductions du nombre d'hospitalisations et de la durée d'absence au travail est faible. La protection contre la grippe et le syndrome grippal chez les mères et les nouveaux-nés était plus faible que les effets observés dans les autres populations considérées dans cette revue.
Les vaccins augmentent le risque d'un certain nombre d'événements indésirables, incluant une légère augmentation de la fièvre, mais les taux concernant les nausées et vomissements sont incertains. L'effet protecteur de la vaccination chez les femmes enceintes et les nouveau-nés est également très modeste. Nous n'avons trouvé aucune preuve d'une association entre la vaccination contre la grippe et les événements indésirables graves dans les études comparatives considérées dans cette revue. Quinze des ECR inclus (29%) ont été financés par l'industrie.

Qu’est-ce que Cochrane ?
Cochrane est un réseau international de collaborateurs intéressés par la médecine factuelle ; il s’agit de chercheurs, de professionnels de la santé, de patients et d’autres personnes dans plus de 130 pays. Sans aucun intérêt commercial ou autre, ils collaborent pour produire des informations de santé fiables et accessibles
Cochrane vise à :

  • améliorer les décisions en matière de soins de santé,
  • faciliter la prise de ces décisions en utilisant les meilleures données probantes scientifiques disponibles.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 10785
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 68
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus - actualités - Page 3 Empty Re: Coronavirus - actualités

Message  Nell74 Jeu 17 Déc 2020 - 0:14



A 11 minutes là c'est interessant
Nell74
Nell74
Bien attaqué
Bien attaqué

Messages : 585
Date d'inscription : 03/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus - actualités - Page 3 Empty Re: Coronavirus - actualités

Message  darky35 Jeu 17 Déc 2020 - 9:43

L'avis du Pr Raoult sur la vaccination obligatoire

_________________
|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]&[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|
darky35
darky35
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 1524
Date d'inscription : 05/08/2019
Age : 55
Localisation : Au crottarium ou au crottodrome ça dépend...

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus - actualités - Page 3 Empty Re: Coronavirus - actualités

Message  Gaffal Jeu 17 Déc 2020 - 19:24

Ah , minute33 , il cause des UV et vit D3 ...
Gaffal
Gaffal
Accro
Accro

Messages : 255
Date d'inscription : 21/04/2018
Localisation : lot

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus - actualités - Page 3 Empty Re: Coronavirus - actualités

Message  Luc Ven 18 Déc 2020 - 12:27

Commentaire sur la vidéo de Nell   Coronavirus - actualités - Page 3 4179239413
- mutation du virus
Oui, c’est exact, le virus SRARS-COV-2 mute rapidement. Et donc on pourrait dire qu’il y aura peu de protection pour les personnes déjà touchées (ou pour les vaccins) sauf que la mutation des gènes ne posent pas un problème à coup sûr. Comprenez que certains gènes sont plus importants que d’autres dans la réaction immune. Un seul gène essentiel muté ne devrait pas empêcher notre organisme de le repérer, si tant est que la personne a développé une réaction immune importante lors d’un 1er contact. C’est un sujet où nous n’avons pas assez de recul pour être catégorique (durée) mais c’est logique (reconnaissance immune). 
Le variant de la vidéo est assez transmissible de et vers certains animaux, dans les 2 sens donc. Question de confinement aussi (bison, chauffe-souris). La vitesse de circulation du virus a un impact sur la mutation, selon le Pr. Raoult (observation).
 Pas nécessairement plus grave mais difficile de se protéger alors avec un vaccin.
- En Italie le conseil d’Etat a tranché en disant qu’on ne pouvait pas poursuivre un médecin qui prescrivait de l’hydroxy-chloroquine (malgré l’avis contraire des autorités de santé) pour le traitement du Covid-19.  
- Ce dernier point fait dire à Raoult que la direction scientifique n’est pas tjrs qualifiée pour évaluer une étude (chloroquine et antibiotique azithromycine). Mortalité divisée par 2 dans les EHPAD. Problème d’évaluation.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 10785
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 68
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus - actualités - Page 3 Empty journal de hong kong

Message  Nell74 Lun 21 Déc 2020 - 23:28

Raoult et la chloroquine : un grand journal de Hong-Kong dénonce les manoeuvres de Macron et Big Pharma | Résistance Républicaine


. Le scandale français émeut le monde entier qui n’en croit pas ses yeux. Asia Times fait un total récapitulatif de la saga Macron-Buzyn contre Raoult. Asia Times Asia Times ( chinois : 亞洲 時報 …



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Nell74
Nell74
Bien attaqué
Bien attaqué

Messages : 585
Date d'inscription : 03/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus - actualités - Page 3 Empty Re: Coronavirus - actualités

Message  darky35 Mar 22 Déc 2020 - 1:33

Si un individu ayant commis une agression avec violence et préméditation sur d'autres personnes âgées ayant entrainé la mort, se voit condamné à 20 ans de taule incompressible, combien devrait-on donner à un président de la république s'il est coupable de ce qui lui est reproché plus haut ? --> c'est à dire la moitié des cas de décès  covid en France, par vol/gel des moyens efficaces connus à ce jour, en vue de les soigner afin de favoriser les lobbies pharmaceutiques.

Réponse : perpette au minimum des cas et je suis dans un bon jour... Coronavirus - actualités - Page 3 2584922056

_________________
|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]&[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|
darky35
darky35
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 1524
Date d'inscription : 05/08/2019
Age : 55
Localisation : Au crottarium ou au crottodrome ça dépend...

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus - actualités - Page 3 Empty Re: Coronavirus - actualités

Message  Nell74 Mar 22 Déc 2020 - 3:01

Oui ce serait juste..
.
mais quand des hommes (s'ils ont encore le droit  d'être appelé ainsi) se permettent ce genre d'actes... et qu'ils persistent, persuadés d'être dans leur droit ....
Celui  de vie ou de mort sur autrui,

Comment peut on s'en sortir ?... Espérons que la justice ne se rangera pas de leur côté.

Ils nous ont prouvé qu'avec l'argent on peut acheter le monde entier...Heureusement il y a des hommes d'honneur  qui nous ont montré  qu'ils restaient des hommes admirables capables d’aller au charbon au risque de perdre leur emploi...  harcelés,  condamnés par des minables.... Comment cela est il  possible ?


Mais  alors comment les aider?

Comment les soutenir ?

Et quand on voit  les merdias qui nous serinent à longueur de journée que les hôpitaux sont pleins et que notre seul espoir est que le  vaccin arrive  ...Personne ne répète en boucle
mais si l'on traitait les gens avec la chloroquine ce ne serait plus un problème...

En marche  et tous ses sbires auront  marqué l'histoire à jamais ...  je n'ai aucune croyance , aucune religion mais la seule chose qui me console  c'est que tout se paye dans la vie, c'est la loi de l'univers ...un jour ou l'autre tous ces corrompus paieront un lourd tribu ...

  je ne voudrais pas être à leur place.
Nell74
Nell74
Bien attaqué
Bien attaqué

Messages : 585
Date d'inscription : 03/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus - actualités - Page 3 Empty Re: Coronavirus - actualités

Message  Nell74 Mar 22 Déc 2020 - 3:20

Mince Darky  
                             En cliquant probablement  par erreur  j'ai atterri sur ton profil titube

j'avais pas vu,... Coronavirus - actualités - Page 3 2113940525 T'as de chouettes loisirs Coronavirus - actualités - Page 3 1236454933 hihi

                                                                                                                                      Coronavirus - actualités - Page 3 3325779634


Dernière édition par Nell74 le Mar 22 Déc 2020 - 3:22, édité 1 fois (Raison : fautes)
Nell74
Nell74
Bien attaqué
Bien attaqué

Messages : 585
Date d'inscription : 03/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus - actualités - Page 3 Empty Raoult et Joyeux - Plainte de l'Ordre des Médecins

Message  Luc Mar 22 Déc 2020 - 8:47

Coronavirus en France : l'Ordre des médecins porte plainte contre Didier Raoult et cinq autres médecins
Le Conseil national de l'Ordre des médecins français (Cnom) a annoncé lundi qu'il avait porté plainte contre six médecins dont le professeur Didier Raoult, un infectiologue de renommée mondiale, après des propos controversés sur l'épidémie de Covid-19.Contacté par l'AFP, le Conseil de l'Ordre a confirmé ces informations, révélées par l'agence de presse médicale APMNews, sans plus de précisions.
L'instance a examiné début décembre une série de plaintes ou de signalements visant des médecins pour des faits ou propos tenus publiquement sur la pandémie de coronavirus. Elle a décidé de saisir les chambres disciplinaires de première instance de plaintes, ou de s'associer à une plainte en cours à l'égard de six médecins, détaille l'agence spécialisée. Parmi les médecins visés figurent le Pr Didier Raoult, de l'institut hospitalo-universitaire (IHU) Méditerranée à Marseille, défenseur controversé de l'hydroxychloroquine, et l'infectiologue Christian Perronne.
Didier Raoult est au cœur d'une polémique pour avoir étrillé la gestion de la crise par les autorités et les conflits d'intérêt dans la recherche internationale sur le traitement du Covid-19.[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], et le Cnom a choisi de s'y associer. Concernant le Pr Perronne, l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) avait annoncé jeudi avoir mis fin à ses fonctions, pour avoir notamment affirmé que les malades du Covid représentaient une aubaine financière pour les médecins et également pour [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].


►►► À lire aussi : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Le médecin était jusqu'ici chef de service des maladies infectieuses et tropicales à l'hôpital Raymond-Poincaré de Garches, dans la région parisienne. Les plaintes du Cnom visent également le Pr Henri Joyeux, cancérologue à la retraite, le Dr Nicole Delépine, ancienne oncologue pédiatrique à Garches, le Dr Nicolas Zeller, médecin généraliste, et le Dr Rezeau-Frantz, également généraliste. 
Source : Belga. 22/12/20

Commentaire NDLR: Ils sont cons ou quoi: Ils se tirent une balle dans le pied ou alors ces instances n'ont que faire de l'opinion publique. Est-ce qu'on peut cumuler plusieurs tares!? 
=> Pssch. Ne répondons pas vraiment ou alors nous allons être accusés de colporter des fake news et ainsi nuire à l'intérêt  commun. Au fait, c'est qui qui détermine cette notion d'"intérêt commun". Laughing  N'y voyez aucun hasard, si on parle ici encore d'intérêts, mais dans une autre acceptation   clown

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 10785
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 68
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus - actualités - Page 3 Empty Re: Coronavirus - actualités

Message  darky35 Mar 22 Déc 2020 - 10:36

lire aussi : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le Pr Raoult a bien expliqué que l'efficacité du tandem hydroxychloroquine/azithromycine dépend de la rapidité de la prise en charge. Si le duo est administré à temps, on observe d'après les nombreux cas traités à Marseille, une guérison rapide.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Durant la période de l’étude, 7 patients sont décédés parmi les 68 patients étudiés. Tous les décès sont survenus par des complications respiratoires graves de la maladie. Les autres patients ont été considérés guéris après disparition des signes cliniques 21 jours après le test PCR+.
Les 7 décès concernent des patients chez qui le virus a laissé place aux symptômes liés à l'emballement inflammatoire de la réaction immunitaire donc... pas pris à temps --> et les 61 autres, pris à temps.

L'auteur précise que la taille de cette étude ne permet pas de tirer de conclusions hâtives, mais on remarque que, compte-tenu des risques associés de ces patients (problèmes cardio, insuffisance rénale, âge, etc...), les résultats sont prometteurs et permettent une guérison clinique sur un peu plus de 20 jours et sans risque cardio supplémentaire, comme pourtant affirmé par notre autorité de santé, qui continue à raconter des conneries pour discréditer le travail de gens qui savent ce qu'ils font... puisqu'ils obtiennent des résultats efficaces... sur le terrain (et pas dans un bureau), compte-tenu des circonstances.
Petite étude ou pas c'est bien mieux que ce qu'ont pu obtenir tous ces abrutis en nous demandant de rester chez nous... sans nous donner les moyens de nous soigner en préventif, alors qu'il suffirait de distribuer de la vitamine D et de l'hydroxychloroquine à 360° pour réduire l'épidémie (j'en suis convaincu). Donc on a à faire soit à des incompétents, soit à des truands et dans les 2 cas, ces gens ne méritent qu'un procès équitable et de la taule ferme.

_________________
|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]&[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|
darky35
darky35
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 1524
Date d'inscription : 05/08/2019
Age : 55
Localisation : Au crottarium ou au crottodrome ça dépend...

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus - actualités - Page 3 Empty Re: Coronavirus - actualités

Message  Proserpine Mar 22 Déc 2020 - 10:47

Pas de conseils de prévention et on poursuit des médecins qui soignent (et ont des résultats positifs)... Une honte !  Shocked

_________________
Il ne faut pas demander que les événements soient comme tu le veux, 
mais il faut les vouloir comme ils arrivent .

Épictète


Ne jamais renoncer
Proserpine
Proserpine
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 1646
Date d'inscription : 19/12/2015
Age : 66
Localisation : Seine et Marne

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus - actualités - Page 3 Empty Re: Coronavirus - actualités

Message  Flo Mar 22 Déc 2020 - 22:15

Super magnifique travail Coronavirus - actualités - Page 3 3390219231 Coronavirus - actualités - Page 3 3390219231 Coronavirus - actualités - Page 3 3390219231 c'est toujours du pur bonheur de venir vous lire.

je vous fait un retour de terrain tout frais, d'hier soir, qui me semble toujours confirmer l'hypothèse émise il y a maintenant plus de 20 ans par GC Burger.

Son hypothèse est que les virus sont en fait en symbiose avec nous, leur rôle serait de pousser le malades à arrêter de manger afin d’accélérer la détoxication. Cela ne semble pas devoir de se démentir... encore moins avec le Covid.

D'après lui l’hyper réaction inflammatoire est dû à l'intoxination cellulaire profonde causé par une alimentation cuite et l’absence de période de nettoyage de type jeûne (intermittent ou autres).

J'ai une amie qui travaille avec des enfants handicapés mentaux et physiques, tous ceux qui ont des problèmes d'évacuation de déchet (maladies chroniques, insuffisant rénaux , ect...) ont tous attrapés le Covid avec des formes graves sans exception, aucun des soignant n'a été malade (je vais lui redemander le nombre de soignant et de jeune qu'il y a dans l'établissement)


Juste une remarque par rapport au post du 14/11/20 sur le film Hold Up (je ne l'ai pas regardé...) je trouve que les dernières propositions de Mr Castex ce jour ressemble pas mal à une dictature... de mon point de vue le niveau de répression n'est pas en rapport avec la sévérité de la maladie, je ne comprends non plus pas quelle serait la justifications l'arrêt de l'étude Discovery si ce n'est un fort lobbying...l'étude publiée sur le Lancet complètement trafiquée, le Rivotril dans les Ephad...et j'en passe.
Pour moi il y a toujours la suite de la crise énergétique et financière de 2008 qui se poursuit et certain ne veulent pas du tout partager.

Faut relire Propaganda du neuve à Sigmund tout s'éclaire Evil or Very Mad

_________________
Les préjugés, les habitudes et l'ignorance concernant l'alimentation, sont si grands, que la diététique a longtemps été "le chaînon manquant de l'esprit humain" Arnold EHRET
Le chainon manquant a été découvert et décrit en 2017 dans l'Eloge du cru de Dominique Guyaux, c'est l'olfaction qui permet de réaliser les choix alimentaires pour atteindre l'homéostasie.
Flo
Flo
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 1452
Date d'inscription : 20/10/2015
Age : 55
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus - actualités - Page 3 Empty Covid19 et immunité adaptative

Message  Luc Lun 18 Jan 2021 - 19:43

Covid19 et immunité
=>Anticorps en diminution progressive mais effet mémoire conservé par les lymphocytes B (réponse immunitaire adaptative).
Source : RTBF 18/01/21

L'immunité [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] pourrait durer au moins six mois, grâce aux cellules-mémoires qui gardent une trace de l'infection et réactivent la protection immunitaire en cas de réinfection, selon une étude parue lundi. "Ces résultats suggèrent que les individus qui ont été infectés par le SARS-CoV-2 peuvent potentiellement développer une réponse (immunitaire) rapide et efficace en cas de réexposition au virus", indique le journal Nature, qui publie ces travaux.
Les lymphocytes B gardent en mémoire une infection
Menée par des chercheurs de la Rockefeller University à New York, cette étude porte sur 87 personnes qui ont été infectées par le coronavirus, examinées un peu plus d'un mois puis un peu plus de six mois après leur infection.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], produits par l'organisme pour se défendre contre l'infection, diminue avec le temps. En revanche, celui des lymphocytes B est demeuré constant. Ces cellules, qui font partie des globules blancs, gardent en mémoire une infection: elles peuvent déclencher à nouveau la production d'anticorps en cas de nouvelle infection par le même agent pathogène.
La question de l'immunité fait l'objet de nombreuses recherches depuis le début de la pandémie de Covid-19 il y a un an.[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] concluait que la plupart des anciens malades pourraient être immunisés jusqu'à au moins huit mois après avoir contracté le Covid-19, là encore grâce à la mémoire immunitaire à laquelle contribuent d'autres cellules.

Info utile :
Les lymphocytes B  ont pour rôle de mémoriser les propriétés de l'antigène les ayant activés, afin de créer une réponse immunitaire plus rapide, plus longue, plus intense et plus spécifique dans le cas d'une seconde infection par ce même antigène (réponse immunitaire secondaire).

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 10785
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 68
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus - actualités - Page 3 Empty Re: Coronavirus - actualités

Message  Gaffal Mar 19 Jan 2021 - 13:38

? quelques préconisations pour un bon fonctionnement des lymphocytes B ?


on doit etre nombreux à meconnaitre ce type de cellules


et avant vaccination vaudrait peu etre mieux que les lymphocytes B  soient operationnel...
Gaffal
Gaffal
Accro
Accro

Messages : 255
Date d'inscription : 21/04/2018
Localisation : lot

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus - actualités - Page 3 Empty Re: Coronavirus - actualités

Message  Luc Mar 19 Jan 2021 - 14:23

Gaffal a écrit:? quelques préconisations pour un bon fonctionnement des lymphocytes B ?
oui, pour les certains lymphocytes impliqués dans le processus de nettoyage, après inflammation ou infection.
Mais avec un petit délai. Je dois partir ...
A +

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 10785
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 68
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus - actualités - Page 3 Empty Stimuler les lymphocytes contre le virus

Message  Luc Mar 19 Jan 2021 - 17:07

Les facteurs  principaux favorisant la production des globules blancs (leucocytes) sont la vitamine C et le zinc.  Prise conjointe, pas nécessairement au même moment.
Info développée sur ce lien:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 
il y a différents aliments réputés pour stimuler les lymphocytes ou faciliter l’évacuation du mucus ou des endotoxines. 

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 10785
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 68
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus - actualités - Page 3 Empty Problème de vaccin en Israël ?

Message  Luc Dim 24 Jan 2021 - 9:57

Problème de vaccin en Israël ?
Notez le point d'interrogation.

Thousands of Israelis test POSITIVE for Covid-19 despite receiving Pfizer/BioNTech jab – 31 days of data for the vaccine.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
More than 12,400 people in Israel have tested positive for coronavirus after being vaccinated with the Pfizer/BioNTech jab, including 69 who had received their second dose, the country's Health Ministry said.
Some 189,000 people were tested for Covid-19 after being vaccinated, with 6.6 percent getting a positive result, according to ministry data [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] by Israeli outlets. The majority were apparently infected shortly after receiving the first jab of the two-part vaccine – a period when the inoculation isn't expected to have kicked in yet.
However, 1,410 people tested positive two weeks after their first injection, by which time partial immunity should have already taken effect.
Moreover, 69 patients became infected with the novel coronavirus despite already having been administered both shots of the vaccine, the ministry said. Israel began administering the second doses almost two weeks ago, with Prime Minister Benjamin Netanyahu being the first to complete the course.
Pfizer has said that a spike in immunity occurs between Day 15 and Day 21 after the first jab, when the effectiveness of its vaccine increases from 52 to 89 percent. According to earlier trials, the protection offered by the vaccine reaches the 95 percent level a week after the second dose is administered, the pharma giant said.
When it comes to vaccines, the results of clinical trials may differ from how the immunization performs in the field, where it's administered to a much greater number of people. (…)

Source: Thousands of Israelis test positive for coronavirus AFTER getting vaccinated.
Reported by Haidut (Ray Peat’s forum member), section “[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]” January 21 2021. Article 20/01/21.

Recherche Internet avec:
Thousands of Israelis test positive for coronavirus AFTER getting vaccinated - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]” and Ray Peat Forum covid-19
=> [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Suite sur le post suivant.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 10785
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 68
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus - actualités - Page 3 Empty Re: Coronavirus - actualités

Message  Luc Dim 24 Jan 2021 - 10:01

Tankasnowgod comments (RP forum)
Israel started rolling out the vaccine on December 19th- [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
The article in the OP came out on Jan 20th, so looks like there was about 31 days of data for the vaccine. Probably fair to compare percentages.

6.6% tested positive for COVID after the first shot in Israel in Dec/Jan
2.2% of the general public tested positive in the US in the 28 day vaccine trial in July/Aug
0.6% tested positive in the Control/Meningitis vaccine group in July/Aug
0.03% tested positive in the COVID vaccine group of the same time period.
This means that the people receiving the vaccine in real life have 3 times the infections as compared to the US general pop in July, 11 times the infections of the "control" group of one of the trials, and a whopping 220 times the infections of the COVID vaccine trial group.
The layers of fraud run deep. As you pointed out, not only is the rate suspiciously low for all trial participants, the fact that trial was done in summer, when all diseases present in their mildest forms, was not taken into account at all.
The insanity just continiues!
                                                                                x 
Il y a suspicion dans la détection de la contamination dû au processus du vaccin ARN qui peut être incorporé dans le DNA du sujet vacciné (The spike protein of the mRNA virus got integrated in the DNA of the subject). Une partie de la population sera testée faussement positive ensuite, sans présenter des symptômes.
                                                                                  X
Constat de Haidut :

That's what always bothered me. Why inject people with the spike protein mRNA when this is the exact portion of the virus that is responsible for most of its dangers to health/life? Couldn't have they picked another viral fragment that also triggers an antibody production without risking the activation of the entire angiotensin-inflammatory cascade?
                                                                                x 
Prévention: Père d’Epistrophy (p 2), soignant.
So my father works in a hospital and was forced to get the Pifzer vaccine, which I was super angry about. Well my father for the past year has been taking methylene blue everyday and a month prior to getting the vaccine cyproheptadine once a day. He also has been taking losartan for a while now. It has been a few weeks and the hospital has everyone tested and his tests always come back negative. I thought maybe it was wrong, but all his coworkers and doctors who also got these vaccines are positive with symptoms!
I am certain the serotonin antagonist, methylene blue (MB), and the losartan are for sure protecting him.
=> MB est antisérotinergique (avec un dosage modéré). Il faut veiller à l’excès d’estrogènes et de tryptophane. Cyproheptadine est aussi un excellent antisérotinergique. On modère; on ne supprime pas.
Suite sur le post suivant.

                                                                                  X

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 10785
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 68
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus - actualités - Page 3 Empty Re: Coronavirus - actualités

Message  Luc Dim 24 Jan 2021 - 10:04

Définition d’un vaccin :
Le vaccin Moderna / Pfizer n’est pas vraiment un vaccin mais un système opérant (« an operating system »).
Définition d’un vaccin par l’OMS :
"a [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] or [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] in a [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] that is not [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], given to a [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] or [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] to [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] them from getting the [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] that the [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] or [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]"
Traduction : "une substance contenant un virus ou une bactérie sous une forme non nocive, donnée à une personne ou à un animal pour l'empêcher de contracter la maladie causée par le virus ou la bactérie".
=> Arrêtons d’appeler ça un vaccin car la technique modifie le génome humain ! « It’s a medical device » ! (un appareil médical).
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Our Operating System
Recognizing the broad potential of mRNA science, we set out to create an mRNA technology platform that functions very much like an operating system on a computer. It is designed so that it can plug and play interchangeably with different programs. In our case, the “program” or “app” is our mRNA drug – the unique mRNA sequence that codes for a protein.
We have a dedicated team of several hundred scientists and engineers solely focused on advancing Moderna’s platform technology. They are organized around key disciplines and work in an integrated fashion to advance knowledge surrounding mRNA science and solve for challenges that are unique to mRNA drug development. Some of these disciplines include mRNA biology, chemistry, formulation & delivery, bioinformatics and protein engineering.
=> They went on to state that this injection does not induce an immune response and it is just a package of a nano lipid with the mRNA inside "designed" to go directly into the cells.

Source: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] about “Moderna”; 03/01/21. Posté par Weaver (site tapnewswire.com, site dangereux car tentative d’intrusion ; pas « safe » donc).  P 5.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 10785
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 68
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus - actualités - Page 3 Empty Zinc et vitamine contre un virus

Message  Luc Dim 24 Jan 2021 - 10:08

Mise en évidence :
« On » ne se fait pas vacciner, et encore moins avec un « vaccin » de type mARN, lorsqu’on souffre déjà d’une infection, ou si on suspecte une contamination possible. Dans ce dernier cas, il faut attendre 2 à 3 semaines après la fin des symptômes.
Vous risquez d’accentuer la réaction immune (orage cytokinique).
Je ne le ferais pas non plus en cas d'inflammation de bas grade latente. 
Rappel:
Surveillez l'apport de zinc et de vitamine C (500 mg à 1 gr divisé en trois prises). Mais pas que (...)

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 10785
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 68
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus - actualités - Page 3 Empty Re: Coronavirus - actualités

Message  Gaffal Dim 24 Jan 2021 - 10:43

C' est vrai que c' est quand même osé d' avoir utilisé le shema "proteine spike"
 pour designer le virus au systeme immun.
que ce soit en injectant spike ou en la faisant fabriquer par l' organisme
   elle est toujours en mesure de fiche le bazard sur le SAAR ...
et il parait donc normal que certains deviennent positifs en exprimant ce shema au niveau extra cellulaire.

On nous dit que c' est impossible que l' ARNm soit transcrit en ADN par les cellules humaines
 mais on à tellement d' autres bacteries et virus en nous , que j' ai des doutes..
   bon ça peut arriver avec l' expo au virus aussi , peut etre pb du covid long ??

Y a qu' a voir avec le gene monsanto de resistance au glyphosate
  ben il s' avere qu' il à migré dans d' autres plantes , et que c' est la cata pour certaines cultures..

je suis à 100% d' accord qu' il vaut mieux eviter de vacciner en presence d' autres problemes
  une analyse sanguine de la prot C reactive pourrait etre une bonne précaution avant toute vaccine.

Ah ca fait plusieurs fois que je vois le bleu de metylene mentionné
 y a t' il deja eu des etudes vs covid ?
Gaffal
Gaffal
Accro
Accro

Messages : 255
Date d'inscription : 21/04/2018
Localisation : lot

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus - actualités - Page 3 Empty Méthylène bleue comme anti-sérotoninergique

Message  Luc Dim 24 Jan 2021 - 11:24

Gaffal a écrit:1. je suis à 100% d' accord qu' il vaut mieux eviter de vacciner en presence d' autres problemes
  une analyse sanguine de la prot C reactive pourrait etre une bonne précaution avant toute vaccine.

2. Ah ca fait plusieurs fois que je vois le bleu de metylene mentionné
 y a t' il deja eu des etudes vs covid ?
1. Bien vu !!! La CRP, mesure le taux de réaction en excès en cas d'inflammation de bas grade. Mais pas que de bas grade. C'est un bon indicateur pour savoir si c'est opportun (+ s'être exilé 2 à 3 semaines sur une île avant la vaccination).  Rolling Eyes
2. Sur le covid / un virus, non mais comme "antioxydant" et anti-sérotonine si excès.
Edit: MB est un facilitateur de la respiration cellulaire (MB assiste le ratio NAD+/NADH).
J'ai un mix avec MB, caféine et acide benzoïque (oxidal). 2 gouttes le matin; en cure
Compo: 4 mcg Méthylène bleu, 4 mcg caféine, 4 mcg acide benzoïque.
De IdeaLabs Online Store (pseudo Haidut sur le forum RP, préparateur en pharmacie).
Il a aussi un excellent produit multi liposoluble (A D3 K2 E).
Je regarde si j'ai de l'info sur le MB.


Dernière édition par Luc le Dim 24 Jan 2021 - 12:22, édité 2 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 10785
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 68
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus - actualités - Page 3 Empty info sur le Méthylène bleu et NO

Message  Luc Dim 24 Jan 2021 - 11:30

info sur MB
Nitric oxide Ray PEAT + Methylene blue
KMUD - Ask Your Herb Doctor - (2014)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 Intervenants:
HD - Andrew Murray MD (HD stands for Herb Doctor)
RP - Ray Peat Ph.D
Engineer - Sound engineer in studio.
Caller - Various people calling in with their questions.
J'ai la transcription de l'interview si souhaité.
Nitric oxide & MB
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 
08:50 - Nitric oxide (NO) and lactate stimulate angiogenesis.
11:30 - Caffeine, niacinamide, zinc, and magnesium can help lower nitric oxide.
16:10 - Red light and methylene blue lower nitric oxide.
17:33 - Methylene blue can act as a substitute for oxygen in cellular respiration.
20:30 - Good nutrition, thyroid, progesterone, methylene blue, and aspirin all inhibit nitric oxide. (+ Good microbiote, editor’s note).
21:05 - Vitamin A and vitamin D for thyroid health.
24:09 - Vitamin A is an anti-estrogen.
Other
Methylene Blue (MB) Supports NAD+/NADH ratio, mitochondrial biogenesis, reduces fatty liver.
 
Traduction :
1. L’oxyde nitrique et le lactate stimulent l’angiogenèse.
2. Caféine, niacinamide, zinc et magnésium peuvent aider à faire baisser l’oxyde nitrique.
3. La lumière rouge et le bleu de méthylène abaisse l’oxyde nitrique. (Red light therapy)
4. Le Bleu de méthylène peut agir comme un substitut pour l’oxygène dans la respiration cellulaire.
5. Une bonne nutrition, thyroïde (T3), la progestérone, le bleu de méthylène et l’aspirine, tous inhibent l’oxyde nitrique. (+ un bon microbiote, ndlr).
6. la Vitamine A et la vitamine D pour la santé de la thyroïde.
7. La vitamine A est un anti-estrogène.
 Autres : Le bleu de méthylène (MB) assiste le ratio NAD+/NADH, la biogenèse mitochondriale, réduit le foie gras (engorgement).

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 10785
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 68
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus - actualités - Page 3 Empty Re: Coronavirus - actualités

Message  darky35 Lun 25 Jan 2021 - 10:48

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Alors que la pandémie continue de sévir, 73 experts francophones et 6 sociétés savantes françaises (notamment la société française de pédiatrie et la société française de gériatrie et gérontologie) appellent à prescrire une supplémentation en vitamine D aux personnes âgées et aux personnes à risque en France. Réunis autour du Pr Annweiler, chef du service de gériatrie au CHU d’Angers et du Pr Jean-Claude Souberbielle du service d’explorations fonctionnelles à l’hôpital Necker-Enfants malades à Paris, les experts recommandent « de promouvoir à grande échelle la supplémentation pour faire en sorte que le moins de personnes possible ne présentent de carence ; et en cas d’infection avérée par le Sars-CoV-2, d’obtenir le plus rapidement possible un statut satisfaisant en vitamine D en recourant à une supplémentation à forte dose, et ce dès le diagnostic de la Covid-19 posé ».
Voir également les articles connexes sur chaque page en bordure coté droit et en bas de page. Bonne lecture Wink
Liens utiles :

_________________
|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]&[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|
darky35
darky35
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 1524
Date d'inscription : 05/08/2019
Age : 55
Localisation : Au crottarium ou au crottodrome ça dépend...

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus - actualités - Page 3 Empty Pas de vaccin si

Message  Luc Mar 26 Jan 2021 - 23:29

Luc a écrit:Mise en évidence :
« On » ne se fait pas vacciner, et encore moins avec un « vaccin » de type mARN, lorsqu’on souffre déjà d’une infection, ou si on suspecte une contamination possible. Dans ce dernier cas, il faut attendre 2 à 3 semaines après la fin des symptômes.
Vous risquez d’accentuer la réaction immune (orage cytokinique).
Je ne le ferais pas non plus en cas d'inflammation de bas grade latente. 
Confirmation (*) de ce qui a été dit:
1) Susan Nasif O-Adorisio, Virologist PhD (université KU Leuven):
“We recommend Abs test before taking the shot” (for Pfizer).
=> Allergies test avant la piqûre. 


2) Health Undersecretary Myrna Cabotaje said during a vaccine forum that some vaccines, like Pfizer’s, specify that those who were already infected with COVID-19 must defer vaccination for 60 to 90 days.
=> Giving a vaccine to someone who has high levels of antibodies and t-cells is highly unlikely to be good for them
Traduction:
- Il faut différer le vaccin si qqu'un a déjà été infecté par le covid-19 (60 à 90 jours).
- Pas de vaccin à qqu'un qui a un haut d'anticorps et Leucocytes T. (*)


3) Test conseillé en cas de suspicion d’allergie:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Dosage des anticorps sériques spécifiques des classes M et G, dont des taux élevés sont très en faveur d'une réaction d'hypersensibilité semi-retardée.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 10785
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 68
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus - actualités - Page 3 Empty CDC virus covid-19

Message  Luc Mer 27 Jan 2021 - 10:13

FROM THE CDC:
3,150 people vaccinated in ONE DAY are "unable to perform normal daily activities, unable to work" after vaccination.
This is a massive 2.7% of people who can no longer work after having the Pfizer vaccine.
Source:
Anaphylaxis Following m-RNA COVID-19 Vaccine Receipt Thomas Clark, MD, MPH December 19, 2020
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Le lien n'aboutit pas au compte-rendu. Recherche Google avec:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] and Anaphylaxis Following m-RNA COVID-19 Vaccine Receipt Thomas Clark, MD, MPH
=> "reported - CDC Presentation"
NB: Accès sans VPN[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 
*) Erreur d’interprétation par 2 journaux allemands
Non, l'efficacité du vaccin AstraZeneca n'est pas réduite à 8% sur les seniors : "C'était une erreur d'interprétation"​.
Plusieurs journalistes ayant voulu vérifier l’information émettent l’hypothèse que l’on a confondu pourcentage d'efficacité et pourcentage de la classe d'âge des plus de 65 ans incorporés dans l'étude.
Combiné à un échantillonnage plus faible, et à des problèmes de protocole dans l'administration des doses (AstraZeneca aurait testé lors d’une phase l’inoculation d’une dose entière, suivie d’une autre dose entière, et lors d’une autre phase, à la suite d’une erreur, l’inoculation d’une faible dose suivie d’une dose standard), [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], mais plutôt pour la vaccination grand public.
NB: Issu de mon intervention sur le forum Ray PEAT – post 108  p 6. 27/01/21.
community/threads/thousands-of-israelis-test-positive-for-coronavirus-after-getting-vaccinated.(le lien RP ne vous donnera pas un accès direct).
Therefore Astrazeneca would be trying to modify the vaccine for aged persons.
Source: German Health Authority, reported by Johannes Montay (RTBF, Belgium TV)
 
*) Analyse objective concernant le vaccin Covid-9 de Pfizer / BioNTech et des commentaires trouvés sur certains sites (basés sur les infos du site "Reinfo Covid)" 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Source: RTBF – Johanne Montay (journaliste scientifique) et Grégoire Ryckmans

PS: N'allez pas lire ces infos si vous paniquez facilement (angoisse) et si vous n'avez pas le background requis pour dissocier la qualité des sources ou ce que cela implique (décodage nécessaire). Et on s'informe à la source (càd avec références requises), pas via un journaliste, aussi consciencieux soit-il.
On délègue alors. Le forum est aussi là pour ça. Sans prétention, quoique je / nous ne nous débrouillions pas mal ici, en termes de décodage  Rolling Eyes

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 10785
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 68
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus - actualités - Page 3 Empty Une 3ème vague : Le meilleur ou le pire

Message  Luc Ven 26 Fév 2021 - 9:25

Herman Goossens, le "Monsieur Test" belge: "Préparons-nous à tous les scénarios, le meilleur comme le pire"
Le professeur de microbiologie Herman Goossens est au cœur de la lutte contre la pandémie. Président de la task force testing belge. À bord du projet européen "Vaccelerate". Coordinateur de cet autre projet européen "Recover".
L’Echo 26.02.21

Pour Herman Goossens, le "Monsieur Test" belge, la clef de tout assouplissement réside dans la politique de test qui l'accompagne. Innovante, si possible, quitte à faire sauter quelques verrous.
On ne dira pas qu'il est sur tous les fronts, mais sur beaucoup quand même. Président de la "task force" chargée de la politique de test en Belgique. Membre du projet de recherche européen "Vaccelerate", dont la finalité est de contrer les variants du coronavirus. Coordinateur d'un autre, Recover, dont les investigations ont pour but de combler les lacunes de notre connaissance de ce satané virus. Et, dans le "civil", professeur de microbiologie à l'université d'Anvers. On fait le point avec Herman Goossens.


Les stars du moment, ce sont les variants, qui ont fait entrer, fin 2020, la pandémie "dans une nouvelle phase". Pas prévue, inquiétante, et de quoi constituer "le plus grand défi" se trouvant face à nous. "Le virus est capable de se recombiner, de restructurer ses gènes. Des changements qui portent parfois sur des parties essentielles, lui permettant peut-être d'échapper à certains vaccins", qu'il faudra dès lors adapter. "Une menace."
N'aurait-on pas tendance à la surestimer? Un rapport n'indiquait-il pas, fin janvier, que le variant britannique représenterait 90% des infections un mois plus tard, faisant bondir le taux de reproduction de l'épidémie? Or nous n'en sommes pas (encore?) là. "Oui, le phénomène est peut-être un peu plus lent que prévu."
N'empêche. Tous les modèles européens convergent, insiste celui qui a l'oreille du ministre fédéral de la Santé, Frank Vandenbroucke. "Avec une contagiosité supérieure d'environ 50%, le variant britannique sera dominant en mars. Ce qui est inquiétant." Alors, ces modèles, peut-être se trompent-ils tous. "Ce n'est pas un scénario impossible."
Improbable toutefois. À vrai dire, cela a surpris le professeurQue [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] suscitent tant de surprise. Notamment parce qu'ils sont cosignés par le biostatisticien Niel Hens (UHasselt), "très réputé". Et parce que ce constat est partagé un peu partout en Europe. "Je ne vois pas pourquoi la Belgique serait épargnée." Pas vraiment le style du pays, jusqu'à présent.
Ces modèles ne sous-estiment-ils pas les effets saisonniers – autrement dit, le redoux actuel? "Les effets d'avril et mars seront minimes; il faudra attendre l'été pour que cela joue." Mais il est autre chose dont les courbes ne tiennent pas compte: le fait que le variant britannique pourrait s'avérer plus agressif, avec des hospitalisations et une mortalité plus élevées. "Même si ce n'est pas encore certain. Alors oui, l'intervalle de confiance de ces courbes est important. Mais la réalité peut basculer des deux côtés, du meilleur ou du plus grave. Il faut en tenir compte."


Une troisième vague. De quelle ampleur?
Voilà pourquoi Herman Goossens avance qu'il est probable qu'une troisième vague déferle d'ici fin mars, début avril. Toute la question est de savoir de quelle ampleur. "Ce n'est pas nécessairement la catastrophe. On pourrait voir une légère hausse du nombre d'infections sans qu'il y ait pour autant un impact sur les admissions. Ou bien, les conséquences seront plus importantes."
"Je ne suis pas ministre. Ils ont les modèles, ils savent ce qui pourrait se passer en cas d'assouplissement. À eux de décider."
Difficile, dans ces conditions, de parler déconfinement, alors que se profile le Comité de concertation? Ne tentez pas d'attirer Herman Goossens sur le terrain glissant de la politique. La seule fois où il y a posé un orteil, c'était pour défendre l'idée de maintenir les écoles ouvertes, malgré le confinement. "Je ne suis pas ministre. Ils ont les modèles, ils savent ce qui pourrait se passer en cas d'assouplissement. À eux de décider. En gardant en tête les leçons que l'histoire nous a apprises. L'assouplissement de septembre a eu des effets dramatiques; il faut avancer avec prudence." Chassez la politique, elle revient au galop.
"Si l'on court derrière la perfection, on n'arrivera jamais à faire quoi que ce soit!"
Une invitation, encore. "La priorité devrait être la jeunesse." Suivie d'une suggestion. Pourquoi ne pas s'inspirer de ce qui se fait aux Pays-Bas? Où les assouplissements s'accompagnent d'une politique de tests. "On pourrait lancer des projets pilotes, afin d'expérimenter différents scénarios. Un concert, une pièce de théâtre, un match sportif."


À bas le risque zéro
Ce qui nécessite de changer d'optique. "Il convient de tester afin de réduire le risque, pas d'atteindre le risque zéro. Même si certains de mes collègues ne sont pas de cet avis. Si l'on court derrière la perfection, on n'arrivera jamais à faire quoi que ce soit!"
Tester, mais comment? C'est là qu'il va falloir faire preuve d'ouverture. "Adoptons une vue plus large, et une stratégie qui embrasse les aspects sociétaux, économiques et liés au bien-être."
Après l'été, la Belgique devrait jouer la carte de la proactivité, insiste Herman Goossens.
Élargir sa vision, ce peut être partiellement renoncer aux sacro-saints écouvillons nasopharyngés, d'usage plutôt désagréable. "Il faut sortir de là. Plusieurs pays sont passés à la combinaison de frottis plus superficiels, dans le nez et la gorge, aboutissant à une sensibilité presque similaire. Et ne nécessitant pas du personnel médical: on pourrait par exemple compter sur des volontaires de la Croix-Rouge."
Cela peut être reconsidérer le cas du "self-testing". Autrement dit, faire subir un test antigénique rapide à la combinaison de frottis que l'on vient de réaliser. "Un papier néerlandais vient de sortir sur le sujet, et les résultats sont excellents! La recette est déjà utilisée en Allemagne ou en Suède."
Il y a la piste des [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], aussi. Que la Belgique vient ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]) d'emprunter, en lançant un [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], dans lesquelles les enseignants joueront le rôle de population vigile. "Cette expérience pourrait être étendue à d'autres services publics. Policiers, pompiers ou éboueurs."


80% SENSIBILITÉ
"Lorsque l'on parle d'une sensibilité de 80%, regrette Herman Goossens, certains déplorent que sur 100 personnes infectées, on va en rater 20, qui risquent de répandre le virus. À quoi je rétorque que l'on va surtout en trouver 80, qui ne le répandront plus."
Voilà des mois que Herman Goossens suggère que la Belgique élargisse sa palette. "Les habitudes ne sont pas faciles à changer. Et si l'on exige un test fiable à 100%, on ne fera jamais rien. Lorsque l'on parle d'une sensibilité de 80%, certains déplorent que sur cent personnes infectées, on va en rater vingt, qui risquent de répandre le virus. À quoi je rétorque que l'on va surtout en trouver quatre-vingts, qui ne le répandront plus. Au lieu de zéro, si l'on ne fait rien! À Hong Kong, ils ont des distributeurs de tests salivaires dans les gares et le métro."
"Moi, je ne suis que le président de la task force, je ne dispose pas du pouvoir de prendre des décisions."
Aux politiques, après, de peser. "À eux de prendre les décisions. Moi, je ne suis que le président de la task force, je ne dispose pas de ce pouvoir." Peser, et poser choix et priorités. "On ne pourra pas tout faire." Voilà l'espoir que le "Monsieur Test" de la Belgique place en ce vendredi. Voir arriver des décisions "qui vont nous permettre de développer une stratégie de tests permettant certains assouplissements".


Et après?
Et pour la suite? En mai ou juin, "quand les choses se seront un peu calmées" – parce que le microbiologiste table sur un été relativement calme. "Depuis un an, nous réagissons, attendons qu'un feu soit déclaré quelque part pour l'éteindre. Soyons proactifs!"
Place à la prévention, en somme. Ce qui n'est pas le fort de la Belgique. "Posons-nous la question: que pourrait-il se passer? Bien sûr, j'espère de tout mon cœur retrouver une vie 'normale'. Seulement, on pourrait aussi être confrontés à un nouveau variant. Ou à des livraisons ralenties de vaccins. Préparons-nous, et présentons ces scénarios à la population, par honnêteté. Il m'a déjà été dit que l'on n'aurait plus besoin de plateforme de tests d'ici l'été. Mais quelle naïveté! Je ne conteste pas l'existence d'un 'best case scenario', mais que l'on se prépare aussi au 'worst case'. On me dit pessimiste? Mais non. Je suis ouvert à tous les scénarios."
À long terme, le professeur espère que cette pandémie permettra de "revoir la façon dont on détecte les maladies infectieuses". "Une petite révolution technologique est en cours, on travaille sur des tests de l'air que l'on exhale. Voilà la prochaine étape: les tests rapides et les autotests. Au lieu d'aller chez le médecin pour savoir si je suis atteint de la grippe, je pourrai me tester moi-même. Ce qui pourrait faire baisser la consommation d'antibiotiques. Pour cela, il faudra garder l'esprit ouvert et éviter les réflexes corporatistes."

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 10785
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 68
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus - actualités - Page 3 Empty Les eaux usées comme témoins de la courbe de contamination

Message  Luc Sam 6 Mar 2021 - 10:05

Les eaux usées témoins de l’augmentation de la courbe de contamination
Source : RTBF 05/03/21
Depuis plusieurs mois, les données récoltées dans les eaux usées wallonnes sont testées, analysées et observées au regard de l’évolution de l’épidémie de coronavirus dans notre pays. Les eaux de nos toilettes pourraient-elles nous permettre de prédire l’évolution de la situation sanitaire ? Les résultats des comparaisons entre la charge virale et le nombre d’hospitalisations à l’échelle de la Wallonie semblent aller dans ce sens, avec une anticipation remarquable (1 jour au lieu de 14 jours).
Depuis le 16 juin 2020, les déchets recueillis dans huit stations d’épurations du sud de la Belgique sont analysés et suivis par les équipes du centre de crise. L’objectif ? Observer s’il existe un rapport entre le taux de charge virale contenu dans les déchets qui sortent des foyers wallons et les hospitalisations.
Les hospitalisations prévisibles à neuf jours
Sur base du [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et des résultats des analyses effectuées, les scientifiques se sont rendu compte qu’il existait un rapport entre les deux courbes. Quand la courbe de la charge virale contenue dans les eaux usées augmentait, les hospitalisations ont suivi la même direction. Toutefois, un décalage de huit jours existe entre les deux courbes. En bref, les analyses de l’eau que nous rejetons de nos toilettes permettent d’anticiper les vagues d’entrées dans les hôpitaux de notre pays.
Sur base de ces résultats, les analystes ont établi un coefficient de corrélation afin d’établir si une charge virale supérieure ou inférieure permet de prévoir une augmentation ou une diminution des hospitalisations et la nature de cette variation, donc le nombre d’hospitalisations qu’une augmentation de cette charge aura effectivement sur les admissions à l’hôpital.
Les scientifiques ont donc conclu que "la charge virale dans les eaux usées semble donc permettre une relativement bonne estimation du nombre de nouvelles hospitalisations 9 jours plus tard".
Nos toilettes avaient laissé entendre la hausse de fin février
Sur base de ce calcul et des données des prélèvements effectués les 23 et 25 février derniers, auxquels la RTBF a eu accès, [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], jusque dans nos toilettes. À l’origine de cette conclusion, l’observation d’une charge virale en augmentation quasi unilatérale dans huit stations d’épuration sur les 16 observées.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 10785
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 68
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus - actualités - Page 3 Empty Arrêts maladie suite à vaccination au vaccin AstraZeneca

Message  darky35 Sam 6 Mar 2021 - 10:53

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Publié le 12/02/2021
AstraZeneca : trop d’effets secondaires, trop de soignants en arrêt maladie, plusieurs hôpitaux suspendent la vaccination, dont l’hôpital de Quimper qui a décidé de suspendre les vaccinations de son personnel, dont 20 à 25% se trouvent en arrêt maladie pour cause de symptômes gripaux de forte intensité...
Touchant pour la plupart des professionnels de santé âgés de 34 ans en moyenne, ces symptômes d’état grippal n’ont pas été observés dans les autres pays de l’Union européenne.
Suspendue, ce qui ne veut pas dire arrêtée. La campagne de vaccination devrait reprendre progressivement dans les services ce week-end, indique [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. Mais en attendant, plusieurs hôpitaux ont préféré prendre leurs précautions en constatant des effets secondaires trop invasifs chez son personnel vacciné. Et qui de fait, a dû prendre des arrêts maladie.
Ainsi à [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], 20 à 25 % des effectifs soignants ont dû s’arrêter de travailler pour faire face à de gros maux de tête et de fortes fièvres. Idem à l’hôpital de[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]en Normandie, où 15 % du personnel vacciné a fait des malaises avec de la fièvre et des nausées au lendemain de la première dose du vaccin AstraZeneca. L’hôpital de Quimper a fait les mêmes constats.

Des trentenaires surtout

Et de fait, face à ces signalements en série, l’Agence nationale du médicament a recommandé de vacciner de façon échelonnée le personnel d’un même service dans les établissements de santé. L’agence sanitaire fait état de 149 cas soumis à des fières élevées, des courbatures et des maux de tête, touchant pour la plupart des professionnels de santé d’âge moyen de 34 ans, parmi les quelque 10 000 personnes vaccinées entre le 6 et le 10 février. « Ces effets indésirables sont connus et décrits avec les vaccins », indique [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].
L’ANSM précise que le lot du vaccin AstraZeneca utilisé depuis le 6 février 2021, utilisé depuis le 6 février, qui a fait l’objet d’un contrôle strict avant sa commercialisation, «  a été utilisé dans 21 autres pays de l’UE  » et « qu’à ce jour, il n’y a pas de déclarations équivalentes dans d’autres pays ».

_________________
|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]&[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|
darky35
darky35
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 1524
Date d'inscription : 05/08/2019
Age : 55
Localisation : Au crottarium ou au crottodrome ça dépend...

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus - actualités - Page 3 Empty Re: Coronavirus - actualités

Message  yoz Mer 17 Mar 2021 - 18:41

Que pensez-vous de cet article de France Soir (repris par Olivier sur son blog [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ) ??? :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Article paru dans France Soir le 15/03/2021[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

TRIBUNE : Geert Vanden Bossche Ph.D est virologue indépendant et expert vaccinal, ancien employé chez GAVI et la Fondation Bill & Melinda Gates.


Ndlr : cette tribune est probablement le document le plus important à lire de ces derniers jours. Elle appelle l’attention de la population générale, des autorités de santé et des scientifiques. Nous avons décidé de la republier car elle liste certains points qui sont essentiels à évoquer, encore plus après la campagne de vaccination massive en Israël et la suspension du vaccin AstraZeneca par précaution.


A toutes les autorités, scientifiques et experts de la planète, ainsi qu’à la population mondiale.

Je suis tout sauf un antivaccin. En tant que scientifique je n’utilise habituellement pas de plateformes de ce type pour prendre positions sur un sujet lié aux vaccins. En tant que virologue et expert des vaccins je fais une exception uniquement lorsque les autorités de santé approuvent l’administration de vaccins d’une façon qui menace la santé publique, plus précisément lorsque les données scientifiques sont ignorées. La situation actuelle, extrêmement critique, me pousse à diffuser cet appel d’urgence. Etant donné l’ampleur sans précèdent des interventions humaines dans la pandémie de covid 19 qui risquent d’entrainer une catastrophe mondiale sans égal cet appel ne pourra donc pas être assez fort.
Comme je l’ai dit, je ne suis pas contre la vaccination. Au contraire, je peux vous assurer que chacun des vaccins actuels a été conçu, développé et fabriqué par des scientifiques brillants et compétents. Cependant, ce type de vaccins prophylactiques sont complètement inappropriés, et même très dangereux, lorsqu’ils sont utilisés dans des campagnes de vaccination de masse pendant une pandémie virale. Les vaccinologues, les scientifiques et les cliniciens sont aveuglés par les effets positifs à court terme des brevets individuels, mais ne semblent pas s’inquiéter des conséquences désastreuses pour la santé mondiale.

À moins que je ne me trompe scientifiquement, il est difficile de comprendre comment les interventions humaines actuelles empêcheront les variants circulants de se transformer en monstre sauvage.

Dans une course contre la montre, je termine mon manuscrit scientifique, dont la publication est malheureusement susceptible de venir trop tard étant donnée la menace sans cesse croissante de propagation rapide des variants hautement infectieux. C’est pourquoi j’ai décidé de poster un résumé de mes conclusions ainsi que mon discours d’ouverture lors du récent Sommet sur les vaccins dans l’Ohio sur LinkedIn. Lundi dernier, j’ai fourni aux organisations internationales de santé, y compris l’OMS, mon analyse de la pandémie actuelle sur la base d’informations scientifiquement documentées sur la biologie immunitaire du Covid-19. Compte tenu du niveau d’urgence, je les ai exhortés à prendre en considération mes préoccupations et à lancer un débat sur les conséquences néfastes d’une nouvelle « évasion immunitaire virale ». Pour ceux qui ne sont pas des experts dans ce domaine j’attache une version plus accessible et compréhensible des faits scientifiques derrière ce phénomène insidieux.
Bien qu’il n’y ait pas de temps à perdre, je n’ai pas eu de retour jusqu’à présent. Les experts et les politiciens sont restés silencieux tout en étant manifestement toujours désireux de parler de l’assouplissement des règles de prévention des infections et des liberté printanière.
Mes déclarations ne sont basées que sur la science. Elles ne seront contredites que par la science.

Alors que l’on peut à peine faire des déclarations scientifiques incorrectes sans être critiqué par ses pairs, il semble que l’élite des scientifiques qui conseillent actuellement nos dirigeants mondiaux préfèrent garder le silence. Des preuves scientifiques suffisantes ont été mises sur la table. Malheureusement, elles restent ignorées par ceux qui ont le pouvoir d’agir. Combien de temps peut-on ignorer le problème alors qu’il existe actuellement des preuves massives que l’évasion immunitaire virale menace maintenant l’humanité ? Nous ne pourrons pas dire que nous ne savions pas - ou n’avions pas été avertis.
Dans cette lettre angoissante, j’ai mis en jeu toute ma réputation et ma crédibilité. J’attends de vous, gardiens de l’humanité, du moins la même chose. C’est de la plus haute urgence. Ouvrez le débat.

Il faut inverser la tendance par tous les moyens !

URGENCE DE SANTÉ PUBLIQUE D’INTÉRÊT INTERNATIONAL
Pourquoi la vaccination de masse au milieu d’une pandémie crée un monstre irrépressible
La question clé est la suivante : pourquoi personne ne semble s’inquiéter de l’évasion immunitaire virale ? Permettez-moi d’essayer d’expliquer cela au moyen d’un phénomène plus facile à comprendre: la résistance aux antimicrobiens. On peut facilement extrapoler ce fléau à la résistance à nos « antibiotiques antiviraux » self-made. En effet, les anticorps (ANTICORPS) produits par notre propre système immunitaire peuvent être considérés comme des antibiotiques antiviraux auto-fabriqués, qu’ils font partie de notre système immunitaire inné (ANTICORPS dits « naturels ») ou obtenus en réponse à des agents pathogènes spécifiques (entraînant ce qu’on appelle ANTICORPS « acquis »). Les anticorps naturels ne sont pas spécifiques aux germes alors que les ANTICORPS acquis sont spécifiquement dirigés vers l’agent pathogène envahisseur. À la naissance, notre système immunitaire inné est « inexpérimenté » mais bien établi. Il nous protège d’une multitude d’agents pathogènes, empêchant ainsi ces agents pathogènes de causer des maladies. Comme le système immunitaire inné ne se souvient pas des agents pathogènes qu’il a rencontrés (l’immunité innée n’a pas de soi-disant « mémoire immunologique »), nous ne pouvons continuer à compter sur elle à condition que nous le gardons « formé » assez bien. La formation est obtenue par une exposition régulière à une myriade d’agents environnementaux, y compris des agents pathogènes. Cependant, à mesure que nous vieillissons, nous serons de plus en plus confrontés à des situations où notre immunité innée (souvent appelée « première ligne de défense immunitaire ») n’est pas assez forte pour arrêter l’agent pathogène au portail d’entrée (principalement des barrières muqueales comme l’épithélie respiratoire ou intestinale). Lorsque cela se produit, le système immunitaire doit compter sur des molécules effectrices plus spécialisés de notre système immunitaire pour combattre l’agent pathogène. Ainsi, à mesure que nous grandissons, nous montons de plus en plus l’immunité spécifique aux pathogènes, y compris les ANTICORPS très spécifiques. Comme ceux-ci ont une affinité plus forte pour l’agent pathogène (par exemple, le virus) et peuvent atteindre des concentrations élevées, ils peuvent très facilement surpasser nos anticorps naturels pour se lier à l’agent pathogène / virus. C’est précisément ce type d’Anticorps hautement spécifique et de haute affinité que les vaccins Covid-19 actuels induisent. Bien sûr, le noble but de ces Anticorps est de nous protéger contre Covid-19. 



Alors, pourquoi devrait-il y avoir une préoccupation majeure en utilisant ces vaccins pour lutter contre Covid-19 ?


Eh bien, à l’image des règles applicables aux antibiotiques antimicrobiens classiques, il est primordial que nos « antibiotiques antiviraux » auto-fabriqués soient disponibles en concentration suffisante et soient adaptés aux caractéristiques spécifiques de notre ennemi. C’est pourquoi, en cas de maladie bactérienne, il est essentiel non seulement de choisir le bon type d’antibiotique (basé sur les résultats d’un antibiogramme), mais aussi de prendre l’antibiotique assez longtemps (selon la prescription). Le non-respect des exigences risque d’accorder aux microbes une chance de survivre et, par conséquent, peut provoquer la reprise de la maladie. Un mécanisme très similaire peut également s’appliquer aux virus, en particulier aux virus qui peuvent facilement et rapidement muter (ce qui est, par exemple, le cas des coronavirus); lorsque la pression exercée par l’armée de défense immunitaire (lire : la population) commence à menacer la réplication et la transmission virales, le virus prendra une autre apparence afin qu’il ne puisse plus être facilement reconnu et, par conséquent, attaqué par le système immunitaire hôte. Le virus est maintenant en mesure d’échapper à l’immunité (soi-disant: « évasion immunitaire »). Cependant, le virus ne peut compter sur cette stratégie qu’à condition d’avoir assez de place pour se répliquer. Les virus, contrairement à la majorité des bactéries, doivent compter sur les cellules hôtes vivantes pour se répliquer. C’est pourquoi l’apparition de « mutants d’évasion » n’est pas trop inquiétant tant que la probabilité pour ces variantes de trouver rapidement un autre hôte est assez éloignée. Cependant, ce n’est pas particulièrement le cas lors d’une pandémie virale! Au cours d’une pandémie, le virus se propage partout dans le monde avec de nombreux sujets excrétant et transmettant le virus (y compris les « porteurs » asymptomatiques). Plus la charge virale est élevée, plus la probabilité que le virus rencontre des sujets qui n’ont pas encore été infectés ou qui ont été infectés mais qui n’ont pas développé de symptômes est élevée. À moins qu’ils ne soient suffisamment protégés par leur défense immunitaire innée (par ANTICORPS naturels), ils attraperont la maladie covid-19 car ils ne peuvent pas compter sur les ANTICORPS acquis. Il a été largement rapporté, en effet, que l’augmentation de S (spike) spécifiques ANTICORPS chez les personnes infectées asymptomatiquement est plutôt limitée et seulement de courte durée. En outre, ces ANTICORPS n’ont pas atteint la pleine maturité. La combinaison de l’infection virale sur fond de maturité et de concentration sous-optimales d’anticorps permet au virus de sélectionner des mutations lui permettant d’échapper à la pression immunitaire. La sélection de ces mutations se produit de préférence dans la protéine S car il s’agit de la protéine virale responsable de l’infectiosité virale. Au fur et à mesure que les mutations sélectionnées confèrent au virus une capacité infectieuse accrue, il devient maintenant beaucoup plus facile pour le virus de causer des maladies graves chez les sujets infectés. Plus les gens développent une maladie symptomatique, plus le virus peut sécuriser sa propagation et se répliquer (les personnes qui développent une maladie grave va répliquer plus de virus et pour une plus longue période de temps que les sujets infectés mais asymptomatiques).

Malheureusement, l’augmentation de courte durée de ANTICORPS S-specifique ne suffit pas à contourner les gens ayant des anticorps naturels et innés . C’est-à-dire qu’avec un taux croissant d’infection dans la population, le nombre de sujets qui sont infectés tout en éprouvant une augmentation momentanée des S-ANTICORPS spécifiques augmentera régulièrement.



Par conséquent, le nombre de sujets qui sont infectés tout en éprouvant une diminution momentané de leur immunité innée augmentera. Par conséquent, un nombre sans cesse croissant de sujets deviendront plus susceptibles de contracter une maladie grave au lieu de ne présenter que des symptômes bénins (c.-à-d. limités aux voies respiratoires supérieures) ou aucun symptôme. Au cours d’une pandémie, en particulier les jeunes seront touchés par cette évolution que leurs anticorps naturels ne sont pas encore largement supprimés par une panoplie d’ « acquis ». Les ANTICORPS naturels, et l’immunité naturelle en général, jouent un rôle essentiel dans la protection contre les agents pathogènes car ils constituent notre première ligne de défense immunitaire. Contrairement à l’immunité acquise, les réponses immunitaires innées protègent contre un large spectre d’agents pathogènes (alors ne compromettez pas ou ne sacrifiez pas votre défense immunitaire innée!). Étant donné que les anticorps naturels et les cellules immunitaires innées reconnaissent un spectre diversifié d’agents étrangers (c.-à-d. non autonomes) (dont seulement certains ont un potentiel pathogène), il est important, en effet, de le maintenir suffisamment exposé aux défis environnementaux. En gardant le système immunitaire inné (qui, malheureusement, n’a pas de mémoire!) ENTRAINES, nous pouvons résister beaucoup plus facilement aux germes qui ont un réel potentiel pathogène. Il a, par exemple, été rapporté et scientifiquement prouvé que l’exposition à d’autres coronavirus tout à fait inoffensifs causant un « rhume » peut fournir une protection, bien que de courte durée, contre Covid-19 et ses fidèles sbires (c.-à-d. les variantes les plus infectieuses).

La suppression de l’immunité naturelle, en particulier dans les groupes d’âge plus jeunes, peut donc devenir très problématique. Il ne fait aucun doute que le manque d’exposition dû à des mesures de confinement rigoureuses mises en œuvre dès le début de la pandémie n’a pas été bénéfique pour maintenir le système immunitaire inné des gens bien formé. Comme si cela ne compromettait pas déjà fortement la défense immunitaire innée dans ce segment de population, il y a une autre force en jeu qui améliorera considérablement les taux de morbidité et de mortalité dans les groupes d’âge plus jeunes : LA VACCINATION DE MASSE des PERSONNES ÂGÉES. Plus le groupe d’âge ultérieur sera vacciné et, par conséquent, protégé, plus le virus est forcé de continuer à causer des maladies dans les groupes d’âge plus jeunes. Cela ne sera possible que s’il s’échappe vers les ANTICORPS spécifiques à S qui sont momentanément élevés chez des sujets précédemment asymptomatiquement infectés. Si le virus parvient à le faire, il peut bénéficier de l’immunité innée (momentanément) supprimée, causant ainsi la maladie chez un nombre croissant de ces sujets et assurant sa propre propagation. Choisir des mutations ciblées dans la protéine S est donc la voie à suivre pour que le virus améliore son infectiosité chez les candidats qui sont enclins à obtenir la maladie en raison d’une faiblesse transitoire de leur défense immunitaire innée.

Mais en attendant, nous sommes également confrontés à un énorme problème chez les personnes vaccinées car elles sont de plus en plus confrontées à des variantes infectieuses affichant un type de protéine S de plus en plus différent de l’édition S  du vaccin (l’édition ultérieure provient de la souche originale, beaucoup moins infectieuse au début de la pandémie). Plus les variantes deviennent infectieuses (c.-à-d. en raison du blocage de l’accès du virus au segment vacciné de la population), moins le vaccin protégera. Déjà aujourd’hui, le manque de protection conduit à l’excrétion virale et à la transmission chez les receveurs de vaccins qui sont exposés à ces souches plus infectieuses (qui, soit dit en passant, dominent de plus en plus le domaine). C’est ainsi que nous transformons actuellement les vaccins en porteurs asymptomatiques qui excrètent des variantes infectieuses.

À un moment donné, dans un avenir probablement très proche, il va devenir plus rentable (en termes de « retour sur investissement de sélection ») pour le virus d’ajouter quelques autres mutations (peut-être juste une ou deux) à la protéine S de variantes virales (déjà doté de mutations multiples améliorant l’infectiosité) dans une tentative de renforcer encore sa liaison au récepteur (ACE-2) exprimée à la surface des cellules épithéliales permissives. Cela permettra maintenant à la nouvelle variante de surpasser les ANTICORPS vaccinaux pour se lier au récepteur ACE. C’est-à-dire qu’à ce stade, il ne faudrait que très peu de mutations ciblées supplémentaires dans le domaine de la liaison des récepteurs viraux pour résister pleinement aux anticorps spécifique Covid-19, que ce soit obtenu par le vaccin ou par une infection naturelle. À ce stade, le virus aura, en effet, réussi à accéder à un énorme réservoir de sujets qui sont maintenant devenus très sensibles à la maladie que leurs ANTICORPS spécifiques sont maintenant devenus inutiles en termes de protection, mais parviennent encore à assurer la suppression à long terme de leur immunité innée (c’est-à-dire, infection naturelle, et surtout la vaccination). Le réservoir sensible comprend à la fois les personnes vaccinées et celles qui se sont laissées avec suffisamment d’ANTICORPS spécifiques à S en raison de la maladie covid-19 précédente). Ainsi, MISSION ACCOMPLIE pour Covid-19, mais une SITUATION DÉSASTREUSE pour tous les sujets vaccinés et covid-19 personnes séropositives comme ils ont maintenant perdu à la fois, leur défense immunitaire acquise et innée contre Covid-19 (tandis que les souches hautement infectieuses circulent!). C’est « un petit pas pour le virus, une catastrophe géante pour l’humanité », c’est-à-dire que nous aurons fouetté le virus dans la population plus jeune jusqu’à un niveau qu’il faut maintenant peu d’efforts pour Covid-19 pour se transformer en un virus hautement infectieux qui ignore complètement à la fois le bras inné de notre système immunitaire ainsi que l’adaptatif / acquis. L’effort pour le virus devient maintenant encore plus négligeable étant donné que de nombreux receveurs de vaccins sont maintenant exposés à des variantes virales hautement infectieuses tout en n’ayant reçu qu’un seul vaccin. Par conséquent, ils sont dotés d’ANTICORPS qui n’ont pas encore acquis des fonctionnalités optimales. Il n’est pas nécessaire d’expliquer que cela va juste améliorer encore l’évasion immunitaire. Fondamentalement, nous serons très bientôt confrontés à un virus super-infectieux qui résiste complètement à notre mécanisme de défense le plus précieux: le système immunitaire humain.
De tout ce qui précède, il devient de plus en plus difficile d’imaginer comment les conséquences de l’intervention humaine étendue et erronée dans cette pandémie ne vont pas anéantir une grande partie de notre population humaine. On ne pouvait penser qu’à très peu d’autres stratégies pour atteindre le même niveau d’efficacité en transformant un virus relativement inoffensif en une arme biologique de destruction massive.
Il est certainement également intéressant de mentionner que les mutations de la protéine S (c’est-à-dire exactement la même protéine qui est sujette à la sélection des mutations d’évasion) sont connues pour permettre aux coronavirus de franchir les barrières des espèces. C’est-à-dire que le risque d’évasion immunitaire médicamenteuse pourrait permettre au virus de passer à d’autres espèces animales, en particulier le bétail industriel (p. ex., élevages porcins et avicoles), n’est pas négligeable. Ces espèces sont déjà connues pour accueillir plusieurs coronavirus différents et sont généralement logées dans des fermes à forte densité de stockage. semblable a la situation du virus de la grippe, ces espèces pourraient  servir de réservoir supplémentaire pour le virus du COVID-19.

En raison de l’intervention humaine, le cours de cette pandémie a été complètement perturbé dès le début. Des mesures de prévention des infections généralisées et rigoureuses, combinées à des campagnes de vaccination de masse utilisant des vaccins inadéquats, mèneront sans aucun doute à une situation où la pandémie devient de plus en plus « hors de contrôle ».
Paradoxalement, la seule intervention qui pourrait offrir une perspective pour mettre fin à cette pandémie (autre que de la laisser courir son cours désastreux) est ... la vaccination. Bien sûr, le type de vaccins à utiliser serait complètement différent des vaccins conventionnels en ce sens qu’ils n’induisent pas les suspects habituels, c’est-à-dire les cellules B et T, mais les cellules NK. Il existe, en effet, des preuves scientifiques convaincantes que ces cellules jouent un rôle clé dans la facilitation de l’élimination complète de Covid-19 à un stade précoce de l’infection chez les sujets asymptomatiquement infectés. Les cellules NK font partie du bras cellulaire de notre système immunitaire inné et, à l’état d’ANTICORPS naturel, elles sont capables de reconnaître et d’attaquer un large éventail diversifié d’agents pathogènes. Il existe une solide justification scientifique pour supposer qu’il est possible d’ « éduquer» les cellules NK de manière à reconnaître et à tuer les coronavirus en général (y compris toutes leurs variantes) à un stade précoce de l’infection. Les cellules NK ont de plus en plus été décrites comme étant dotées de la capacité d’acquérir la mémoire immunologique. En éduquant ces cellules de manière à leur permettre de reconnaître et de cibler durablement les cellules, notre système immunitaire pourrait être parfaitement armé pour une attaque ciblée dans l’univers des coronavirus avant l’exposition. Comme la défense immunitaire à base de cellules NK fournit l’immunité stérilisante et permet une protection à large spectre et rapide, il est raisonnable de supposer que l’exploitation de nos cellules immunitaires innées va être le seul type d’intervention humaine restante pour arrêter la propagation dangereuse des variantes covid-19 hautement infectieuses.

Si nous, les êtres humains, nous engageons à perpétuer notre espèce, nous n’avons plus d’autre choix que d’éradiquer ces variantes virales hautement infectieuses. Cela nécessitera en effet de grandes campagnes de vaccination. Toutefois, les vaccins à base de cellules NK permettront principalement à notre immunité naturelle d’être mieux préparées (mémoire!) et d’induire l’immunité du corps (ce qui est exactement le contraire de ce que font actuellement les vaccins Covid-19, car ceux qui transforment de plus en plus les receveurs de vaccins en porteurs asymptomatiques qui excrètent le virus). Il ne reste donc pas une seconde pour que les engrenages soient modifiés et pour remplacer les vaccins tueurs actuels par des vaccins vitaux.

J’appelle l’OMS et toutes les parties prenantes concernées, quelle que soit leur conviction, à déclarer immédiatement des mesures telles que L’URGENCE DE SANTÉ PUBLIQUE LA PLUS IMPORTANTE DANS L’INTÉRÊT INTERNATIONAL.
yoz
yoz
Bien attaqué
Bien attaqué

Messages : 468
Date d'inscription : 30/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus - actualités - Page 3 Empty Re: Coronavirus - actualités

Message  Luc Mer 17 Mar 2021 - 19:36

Le gars aurait bien fait d'expliciter le principe d'évasion immunitaire qui reste difficilement compréhensible. 

l’évasion immunitaire virale menace maintenant l’humanité ?
Son point de vue se défend. 
Il faut avoir fait Bac +2 pour comprendre son message, et pas au lever du lit  Rolling Eyes
Mais grâce à toi (surlignage des éléments clés), ça reste accessible.  Coronavirus - actualités - Page 3 4179239413
Je résume très fort:
Un virus, ça mute (capacité d'adaptation). 
Si on lui barre la route, il deviendra plus fort / plus malin.
Si on empêche le virus de s'attaquer aux plus faibles (ou au plus grand nombre), il s'attaquera aux plus jeunes.
Si les plus jeunes n'ont pas été en contact avec ce type de bestioles (immunité acquise), ils seront plus exposés et paieront + cher l'addition.
On crée les conditions pour une méga teuf.
Le point de vue est justifié. C'est pas dit que ça va se passer ainsi, hein.
Il faudra chouchouter les Natural Killers (globules blancs NK) pour qu'ils soient super efficaces, mais pas trop sinon surréaction possible, ce qu'on ne veut pas.  geek

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 10785
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 68
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus - actualités - Page 3 Empty Buée sur lunettes

Message  Luc Ven 19 Mar 2021 - 9:49

Un pince-nez conçu et fabriqué à Othée (entité d’Awans / Liège) pour éviter la buée sur les lunettes
Avoir les lunettes fortement embuées à cause du port du masque, ou sentir celui-ci remonter jusqu’aux yeux à cause d’une barbe, vous êtes nombreux à l’avoir expérimenté depuis un an. Une société d’Othée, dans la commune d’Awans, a trouvé une solution. Labo3D imprime en effet des pince-nez qui bloquent le passage de l’air entre le masque et les lunettes. Et le succès est au rendez-vous.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

C’est un pince-nez qui permet d’empêcher la condensation de remonter sur les verres de lunettes, tout simplement en le resserrant au niveau du visage pour ne pas que ça baille au niveau du nez. Ça ne sert pas à pincer le nez mais à adapter la forme du nez au masque. C’est à la demande de mon pharmacien que j’ai lancé cela, parce qu’il m’avait dit qu’il avait beaucoup de clients qui demandaient un système de pince-nez pour empêcher la buée sur les lunettes ou le masque de remonter tout le temps dans les yeux. Et voilà comment c’est parti ", explique Ulrich Douven, administrateur de la société.
Très rapidement, le succès a été au rendez-vous : " On a énormément de petits pharmaciens belges et de particuliers qui en demandent, par contre les gros groupes pharmaceutiques belges demandent des échantillons mais ne nous en achète pas, tandis que les gros groupes français qui possèdent plusieurs milliers d’officines en prennent. En un mois, j’en écoule plusieurs dizaines de milliers. Les imprimantes 3D fonctionnent 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 ", se réjouit-il.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 10785
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 68
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus - actualités - Page 3 Empty Taurine et cellules natural killers

Message  darky35 Ven 19 Mar 2021 - 11:30

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:En raison de l’intervention humaine, le cours de cette pandémie a été complètement perturbé dès le début. Des mesures de prévention des infections généralisées et rigoureuses, combinées à des campagnes de vaccination de masse utilisant des vaccins inadéquats, mèneront sans aucun doute à une situation où la pandémie devient de plus en plus « hors de contrôle ».

Paradoxalement, la seule intervention qui pourrait offrir une perspective pour mettre fin à cette pandémie (autre que de la laisser courir son cours désastreux) est ... la vaccination. Bien sûr, le type de vaccins à utiliser serait complètement différent des vaccins conventionnels en ce sens qu’ils n’induisent pas les suspects habituels, c’est-à-dire les cellules B et T, mais les [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. Il existe, en effet, des preuves scientifiques convaincantes que ces cellules jouent un rôle clé dans la facilitation de l’élimination complète de Covid-19 à un stade précoce de l’infection chez les sujets asymptomatiquement infectés. Les cellules NK font partie du bras cellulaire de notre système immunitaire inné et, à l’état d’ANTICORPS naturel, elles sont capables de reconnaître et d’attaquer un large éventail diversifié d’agents pathogènes. Il existe une solide justification scientifique pour supposer qu’il est possible d’ « éduquer» les cellules NK de manière à reconnaître et à tuer les coronavirus en général (y compris toutes leurs variantes) à un stade précoce de l’infection. Les cellules NK ont de plus en plus été décrites comme étant dotées de la capacité d’acquérir la mémoire immunologique. En éduquant ces cellules de manière à leur permettre de reconnaître et de cibler durablement les cellules, notre système immunitaire pourrait être parfaitement armé pour une attaque ciblée dans l’univers des coronavirus avant l’exposition. Comme la défense immunitaire à base de cellules NK fournit l’immunité stérilisante et permet une protection à large spectre et rapide, il est raisonnable de supposer que l’exploitation de nos cellules immunitaires innées va être le seul type d’intervention humaine restante pour arrêter la propagation dangereuse des variantes covid-19 hautement infectieuses.

Si nous, les êtres humains, nous engageons à perpétuer notre espèce, nous n’avons plus d’autre choix que d’éradiquer ces variantes virales hautement infectieuses. Cela nécessitera en effet de grandes campagnes de vaccination. Toutefois, les vaccins à base de cellules NK permettront principalement à notre immunité naturelle d’être mieux préparées (mémoire!) et d’induire l’immunité du corps (ce qui est exactement le contraire de ce que font actuellement les vaccins Covid-19, car ceux qui transforment de plus en plus les receveurs de vaccins en porteurs asymptomatiques qui excrètent le virus). Il ne reste donc pas une seconde pour que les engrenages soient modifiés et pour remplacer les vaccins tueurs actuels par des vaccins vitaux.
Nutriments, descriptif & liens a écrit:[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
La [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | La taurine est un dérivé d'acide aminé soufré (...) il ne s'agit pas vraiment d'un acide aminé essentiel, bien que, dans certaines circonstances, sa présence soit limitée : un apport par l'alimentation est à ce moment essentiel. Une supplémentation est alors avisée et ne semble présenter aucun problème en deça de 5g/jour.
(...)
pouvoir antiviral : la taurine renforce le pouvoir de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] des cellules immunitaires (macrophages, monocytes, granulocytes éosinophiles, cellules NK, ...) et augmente ainsi le pouvoir antiviral de ces cellules ; la taurine contrôle l'excès de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] en modulant leur production par les cellules immunitaires (qui les utilisent comme munition pour une phagocytose efficace).
Supplémentation en taurine répartie tout au long de la journée et indépendamment de toute prise de glycine : j'ai lu quelque part que la glycine inhibait la taurine (je n'arrive plus à retrouver l'article)
Achat : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
◘ Documentation détaillée par Luc [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ♥
◘ Documentation taurine et magnésium [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]&[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|
darky35
darky35
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 1524
Date d'inscription : 05/08/2019
Age : 55
Localisation : Au crottarium ou au crottodrome ça dépend...

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus - actualités - Page 3 Empty Covid et impact neuro

Message  Luc Ven 2 Avr 2021 - 11:58

Covid Long et hypofonctionnement du cerveau

"Un an plus tard, je n'ai toujours pas pu reprendre le travail"

On estime qu'au moins un malade du coronavirus sur dix développe ce syndrôme infectieux... Le Covid long engendre des symptômes qui persistent pendant des mois, jusqu'à un an pour certains. Ils réclament aujourd'hui la reconnaissance d’un statut spécifique et une facilitation de l’accès aux soins de santé et centres de revalidation post-covid. Pour en parler [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Anne-Sophie Spiette, patiente "Covid long" et Marie-Dominique Gazagnes, cheffe de clinique au service de neuro-revalidation au CHU Brugmann.

« J'ai encore du mal à trouver mes mots »
Pour arriver jusque dans nos studios, la stoumtoise Anne-Sophie Spiette a mis plus de deux heures de trajet en train: "Ca m'a tuée, d'ailleurs je ne pourrai pas rentrer ce soir, je dois dormir sur Bruxelles, c'est vraiment très fatiguant". Educatrice dans le domaine du handicap, elle a attrapé le coronavirus en mars 2020 sur son lieu de travail (qu'elle n'a toujours pas pu reprendre aujourd'hui). 
Pensant être sortie d'affaire quatre semaines après son infection (et hospitalisation), des symptômes réapparaissent: "Au niveau respiratoire, ça a duré des mois, maintenant je parle bien mais peut-être depuis un mois... Perte d'odorat, odeurs fantômes, 'brouillard cérébral', j'ai parfois du mal à trouver mes mots, des difficultés de mémoire et d'attention qui restent un problème aujourd'hui", explique la jeune femme de 38 ans qui est toujours en revalidation neuro-psychologique.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] concernait, en début de pandémie, ceux qui sortaient des unités de soins intensifs, explique Marie-Dominique Gazagnes: "Là, c'est classique et facile. Ensuite, sont arrivés en consultation des gens qui ont eu un Covid qui n'a pas forcément nécessité d'hospitalisation mais avec le même type de plaintes: difficultés à respirer, tachycardie, céphalées, fatigue, vertiges [...] des handicaps qui durent des mois, avec un phénomène cyclique, parfois ça va mieux puis ça revient...". C'était une population de malades différente, plutôt des quarantenaires, des femmes, et des personnes très invalidés dans leur quotidien, poursuit la neurologue. 
La recherche a montré que c'est le fonctionnement du cerveau qui était atteint: "Grâce à des scintigraphies, des PET Scans qui regardent comment les neurones fonctionnent, tout en étant là. On a pu établir, par exemple pour les troubles cognitifs, un manque de fonctionnement au niveau frontal et pariétal du cerveau", explique le docteur Gazagnes.

« C'est très frustrant, à 38 ans, de ne pas savoir ce que je fais devant le frigo »

Reconnaître le Covid long
Les malades du Covid long réclament la reconnaissance d’un statut spécifique par le gouvernement fédéral et une facilitation de l’accès aux soins de santé, qui sont multiples, coûteux et longs, par définition. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Fin février, l'OMS déclarait en effet que le Covid long devait être "de la plus haute importance" pour les autorités sanitaires. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], suivies d'une autre de la majorité, qui doit prochainement être examinée. 
Anne-Sophie Spiette explique avoir fait toute une série d'examens cette année, représentant un budget doublé d'une série de médicaments non remboursés. "Beaucoup ne peuvent pas soigner leur covid long correctement", déplore-t-elle. Définir et reconnaître la maladie permettrait en outre de "mettre en place des protocoles de prise en charge plus simples et plus clairs", ajoute Marie-Dominique Gazagnes.
Source : RTBF – CQFD (Ce qui fait débat) 01/01/21

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 10785
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 68
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus - actualités - Page 3 Empty Vaccin et Thrombose

Message  Luc Mer 7 Avr 2021 - 17:12

AstraZeneca et Thrombose
Lien probable mais faible incidence, sauf pour les femmes si elles ont un nombre de plaquettes borderline.  Rolling Eyes
AstraZeneca : l’Agence européenne des médicaments trouve un lien possible avec de rares thromboses mais maintient une balance positive entre les bénéfices et les risques
Y a-t-il un lien de causalité entre le vaccin AstraZeneca contre le Covid-19 et certains types de caillots sanguins et de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]? Oui, selon le PRAC, le Comité de pharmacovigilance de l’Agence européenne des médicaments. Mais la balance entre bénéfices et risques reste positive.
Source : RTBF 07/04/21 – Johanne Montay.

NDLR : On évoque un ratio d’un cas sur 100.000 vaccinés dans toute l’Europe. Sur 20 millions de personnes vaccinées au Royaume uni et dans l’espace économique européen, l’Agence Européenne recensait alors au 16 mars 7 cas de caillots disséminés et 18 cas de thromboses veineuses cérébrales. La plupart de ces cas s’étaient produits chez des personnes de moins de 55 ans, et en majorité des femmes. Elle estimait que des analyses supplémentaires étaient nécessaires. D’après les estimations, moins d’un cas de caillots disséminés aurait dû se produire à cette date, parmi la population de moins de 50 ans, là où 5 cas ont été rapportés ; de même, 1,35 cas de thromboses veineuses cérébrales aurait été attendu, là où dans le même groupe d’âge, on en a recensé 12.
Très rare effet secondaire
Le comité a conclu que les caillots inhabituels associés à de bas niveaux de plaquettes sanguines devaient être listés comme de très rares effets secondaires du vaccin d’AstraZeneca, entretemps rebaptisé Vaxzevria. Il a examiné 62 cas de thromboses veineuses cérébrales et 24 cas de thromboses veineuses à l’abdomen, à la date du 22 mars 2021, et 18 d’entre elles ont été mortelles. En Allemagne, un cas sur 100.000 a été rapporté. Il faut mettre ces cas en regard des 25 millions de personnes vaccinées avec AstraZeneca au Royaume Uni et dans l’espace économique européen. 
L’une des explications possibles à cette combinaison de caillots et de niveaux bas de plaquettes est[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], et qu’on appelle la "thrombocytopénie induite par l’héparine" (HIT). Sabine Straus, présidente du Comité de pharmacovigilance, le PRAC, a déclaré que "bien que la plupart des cas se sont produits chez des personnes de moins de 60 ans et des femmes, on ne peut pas conclure que l’âge et le genre soient des facteurs de risque clairs pour ces très rares effets secondaires, en raison des stratégies vaccinales différentes selon les pays."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] (dont la France, les Pays-Bas, et l’Allemagne) ont décidé de limiter ce vaccin aux personnes de plus de 55 ou 60 ans, après de rares thromboses associées à des chutes de niveaux de plaquettes sanguines (thrombocytopénie) chez des patients vaccinés avec AstraZeneca. La Belgique attendait avec impatience cette position de l’Agence européenne, pour adapter ou non sa stratégie vaccinale.
Balance tout de même positive
Emer Cook, la directrice exécutive de l’Agence européenne, a précisé en préambule que "les bénéfices du vaccin AstraZeneca pour éviter le Covid-19 dépassaient les risques", sachant que "le Covid 19 est maladie très sérieuse. Ce vaccin a prouvé qu’il était hautement efficace, qu’il évitait des hospitalisations et sauvait des vies."
Quand des millions de personnes reçoivent ce vaccin, il est logique que des personnes aient des effets secondaires, a également précisé Emer Cook, estimant que ceci démontrait que la pharmacovigilance fonctionne de façon effective. Emer Cook a insisté sur le fait que ces effets secondaires sont très rares et que la vaccination était essentielle.
Position antérieure
Précédemment, lors de sa réunion du 18 mars, [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], et qu’il n’était pas associé à une augmentation du risque général de caillots sanguins chez ses bénéficiaires. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Cependant, l’Agence européenne des médicaments avait précisé que le vaccin pouvait être associé avec de rares cas de caillots concomitants à des chutes de plaquettes sanguines, ou de thromboses veineuses cérébrales.
Sur 20 millions de personnes vaccinées au Royaume uni et dans l’espace économique européen, l’Agence recensait alors au 16 mars 7 cas de caillots disséminés et 18 cas de thromboses veineuses cérébrales. La plupart de ces cas s’étaient produits chez des personnes de moins de 55 ans, et en majorité des femmes. Elle estimait que des analyses supplémentaires étaient nécessaires.
En effet, d’après les estimations, moins d’un cas de caillots disséminés aurait dû se produire à cette date, parmi la population de moins de 50 ans, là où 5 cas ont été rapportés ; de même, 1,35 cas de thromboses veineuses cérébrales aurait été attendu, là où dans le même groupe d’âge, on en a recensé 12.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 10785
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 68
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus - actualités - Page 3 Empty Re: Coronavirus - actualités

Message  darky35 Jeu 8 Avr 2021 - 1:00

Le comité a conclu que les caillots inhabituels associés à de bas niveaux de plaquettes sanguines devaient être listés comme de très rares effets secondaires du vaccin d’AstraZeneca, entretemps rebaptisé Vaxzevria
Je m'interroge... si ce problème rare survient chez des gens ayant un taux de plaquettes bas... qu'en est-il chez ceux qui ont un taux de plaquettes hors normes et pas encore sous [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] --> [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ou non ?
Ca donne à réfléchir...

_________________
|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]&[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|
darky35
darky35
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 1524
Date d'inscription : 05/08/2019
Age : 55
Localisation : Au crottarium ou au crottodrome ça dépend...

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus - actualités - Page 3 Empty Covid et coagulation

Message  Luc Jeu 8 Avr 2021 - 8:40

SRARS-cov2 et thrombocytopénie

La prévalence d’événements thrombotiques semble être plus élevée chez certains patients atteints de la COVID-19 que chez des patients atteints d’autres infections aiguës.
- L’infection par le SRAS-CoV-2 entraine une endothélite avec microthrombose et dommage tissulaire initialement localisé. La coagulation intravasculaire liée à la COVID-19 semble différente de celle classiquement observée lors d’autres infections sévères ou sepsis. Elle se traduit par une augmentation significative des D-dimères et une élévation anormale des taux de fibrinogène.
- Cet état d’hypercoagulation induit par la COVID-19 semblerait être associé à la sévérité de l’infection et à un plus grand taux de mortalité.
Source : COVID-19 et risques thrombotiques – INESSS
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Extrait:
L’infection par le SRAS-Cov-2 entraine une coagulation intravasculaire qui semble différente de la coagulation intravasculaire diffuse (CIVD) classiquement observée lors d’une infection sévère ou sepsis. En effet, lors d’une CIVD aiguë induite par une infection, un état d’hypercoagulation est observé. Les facteurs de coagulation sont consommés, ce qui se traduit par un taux réduit de fibrinogène et de plaquettes et par une augmentation des produits de dégradation, dont les D-dimères. De plus, des saignements intratissulaires associés à des thromboses des microvaisseaux apparaissent. L’augmentation du taux de fibrinogène observé chez les patients avec un profil d’hypercoagulation lié au COVID-19 est donc inattendue [Helms et al., 2020; Panigada et al., 2020; Ranucci et al., 2020]. De plus, très peu de complications hémorragiques ont été rapportées chez les patients atteints de la COVID-19 [Amgalan et Othman, 2020; Bikdeli et al., 2020; Dolhnikoff et al., 2020; Hermans et Lambert, 2020; Li et al., 2020b; Li et al., 2020c; Lillicrap, 2020; Marongiu et al., 2020; Porfidia et Pola, 2020; Wang et al., 2020c].
(…)
Cet état d’hypercoagulation observé chez certains patients infectés par le SRAS-Cov-2 est probablement multifactoriel et impliquerait les acteurs du système immunitaire (dont le complément) et de l’hémostase.  (…)
Hypothèse
- Thrombophilie associée au syndrome inflammatoire aigu.  
Le sepsis représenté par cette réaction inflammatoire généralisée déclenche alors une cascade d’activation des facteurs de la coagulation dans le lit pulmonaire pouvant secondairement perturber l’hémostase de façon systémique.
- Thrombophilie associée à l’interaction directe du SRAS-CoV-2 avec les cellules de l’hôte. Le SRAS-Cov-2 infecte les cellules de l’hôte en utilisant comme récepteur l’enzyme de conversion de l’angiotensine (ACE-2) qui est exprimée dans plusieurs tissus, dont l’épithélium alvéolaire des poumons, les entérocytes du petit intestin et les cellules endothéliales artérielles et veineuses [Varga et al., 2020; Hamming et al., 2004]. Il est donc possible que le SRAS-CoV2 interagisse directement avec les cellules endothéliales menant à une activation excessive et prolongée de la cascade de la coagulation et des plaquettes, ainsi qu’à l’activation des cellules immunitaires incluant les leucocytes, mais surtout les neutrophiles et les monocytes. Il est aussi envisagé que le virus interagisse directement avec les plaquettes, par des récepteurs PRR (pathogen recognition receptors) [Amgalan et Othman, 2020; Hottz et al., 2018; Assinger, 2014]. Cette interaction induirait l’activation des plaquettes et le relargage d’une grande variété de molécules ayant une activité procoagulante / profibrinolytique et possiblement antivirale.
Commentaire perso :
Attention avec la prise de 5 à 10.000 UI de vitamine D, ce qui a un impact sur l’ACE-2 (porte d'entrée du virus). Je me limiterais à 2.000 UI et favoriserais l’exposition au soleil entre 13H et 15H (la taille de l’ombre ne doit pas dépasser votre taille, soit +/ 1m80).
Je veillerais aussi à la prise de vitamine K2. Du natto (K2 MK7) (mais goût beurk, si pas mélangé à une salade de crudités) ; de la K2 MK4 en supplément (2 à 3 fois par jour car demi-vie de qques heures pour le MK4).
On sait aussi que certains polyphénols favorisent le bon état des artères. En cure seulement (1 mois, puis pause de 8 jours. on peut reprendre une fois). 
=> Cacao, thé vert + quercétine (nutrixeal.com) ou resvératrol. Je choisirais la quercétine (action antihistaminique). Par exemple. On varie et on s'informe sur les effets secondaires possibles. 
Il faudrait approfondir la question mais la « science » en est encore à ses débuts. On n’explique pas / on ne comprend pas encore tout. Mais il est à noter que le problème de coagulation rencontré se manifeste surtout en cas de réponse exagérée / amplifiée du système immunitaire.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 10785
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 68
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus - actualités - Page 3 Empty Re: Coronavirus - actualités

Message  darky35 Jeu 8 Avr 2021 - 9:43

Attention avec la prise de 5 à 10.000 UI de vitamine D, ce qui a un impact sur l’ACE-2 (porte d'entrée du virus). Je me limiterais à 2.000 UI et favoriserais l’exposition au soleil entre 13H et 15H (la taille de l’ombre ne doit pas dépasser votre taille, soit +/ 1m80).
Je veillerais aussi à la prise de vitamine K2. Du natto (K2 MK7) (mais goût beurk, si pas mélangé à une salade de crudités) ; de la K2 MK4 en supplément (2 à 3 fois par jour car demi-vie de qques heures pour le MK4).
On sait aussi que certains polyphénols favorisent le bon état des artères. En cure seulement (1 mois, puis pause de 8 jours. on peut reprendre une fois). 
=> Cacao, thé vert + quercétine (nutrixeal.com) ou resvératrol. Je choisirais la quercétine (action antihistaminique).
Je prends depuis pas mal de semaines 2000 ui de vitamine D.
+ K2 MK7 microencapsulée all trans 75 mcg tous les 2 jours
+ K2 Mk4 1000 à 2000 mcg (difficile à doser) de Thorne ressearch tous les 4 jours mais aucune idée du fait que l'absorbe bien ou pas...et si j'en prenais 1 goutte tous les jours ?
+ Green tea max de chez life extension toutes les nuits avec mes enzymes (équivalent de la formule actuelle = 3 tasses de thé vert par gélules)
+ Pour la quercétine, dans le temps je prenais de la quercétine anhydre, mais cela semblait être insuffisant face à l'histamine, j'ai finit par opter pour de la diamine oxydase en précurseur de chaque repas et ça limite les symptômes et me permet de manger plus histaminé avec bcp moins de symptômes + huile d'olive à chaque repas.
+ aspégic nourrisson tous les 4 jours
+ de 2 à 4 gélules de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] (avec mélange de tocophérols)
+ 1 gélule le midi de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] avec mélange de tocotrienols

Je remarque que les tocotrienols et tocophérols, m'apportent un plus coté confort circulatoire par rapport à l'huile d'olive seule... et les omegas 3 aussi.

Liens utiles :

_________________
|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]&[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]|
darky35
darky35
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 1524
Date d'inscription : 05/08/2019
Age : 55
Localisation : Au crottarium ou au crottodrome ça dépend...

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus - actualités - Page 3 Empty Re: Coronavirus - actualités

Message  Luc Jeu 8 Avr 2021 - 10:05

ok, c'est bien.
mais il faut garder en tête 2 aspects:
- prévention du terrain (artères)
- prévention de la cascade inflammatoire.
C'est à ce dernier niveau, à mon avis, qu'il faut jouer, si on veut agir en prévention.
Mais il faut tenir compte de l'impact sur le système. J'explicite: il faut trouver un compromis (donc faire des pauses) entre surveiller le niveau de l'inflammation de bas grade, et ne pas déprimer le système.
Exemples concrets:
Les oméga-3 sont utiles (inflammation, LPS, fluidité sanguine) mais en excès ça déprime le métabolisme.
Les polyphénols sont utiles (microbiome et artères) mais il faut laisser le temps à la voie de détox CYP450 d'évacuer les résidus.
Etc. 
Attention à tous ce qui a un impact caché si prise en continu: Par exemple la curcumine ou l'aspirine. Impact sur les plaquettes. On monitorise (dosage, analyse sanguine + pause de récup).
=> Il doit donc y avoir un mouvement de balancier entre ce qui calme et favorise. Ne pas rester trop longtemps dans un état, sans alterner ensuite (avec un monitoring / suivi).
Pour approfondir: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] (Th = Treg)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Th pour Thymus


Dernière édition par Luc le Jeu 8 Avr 2021 - 13:09, édité 2 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 10785
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 68
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus - actualités - Page 3 Empty Treg et immunité

Message  Luc Jeu 8 Avr 2021 - 11:54

Treg Th1 Th2 M1 M2
Attention: C'est assez complexe. Coronavirus - actualités - Page 3 2969150256 Pas besoin de capter tout en détails. Vous pouvez vous contenter d'un dessin, comme ci-dessus.
*) [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Cytokines et Polarisation des lymphocytes T
Repolarisation des Macrophages M1 <> M2
Dans un modèle (sur-simplifié, les rapports Th1 / Th2 et M1 / M2 (M = macrophages) peuvent ainsi être utilisés comme indicateurs pour déterminer si oui ou non le  système immunitaire est en mode type M1 / inhibiteur, orienté vers la défense de l’hôte, ou dans un mode de type M2 / guérison, orienté sur la réparation et le remplacement des tissus perdus ou défectueux en vue de maintenir l'homéostasie de l'hôte ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]).
*) Comprendre  les macrophages et l’équilibre à trouver entre M1 et M2, induisant une réponse Th1 et Th2 (cellules Tregs)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
*) [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Le système immunitaire sur-réagit. Qu’est-ce qui pousse les lymphocytes T vers le type TH1 ou TH2 ?
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 10785
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 68
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus - actualités - Page 3 Empty Re: Coronavirus - actualités

Message  Luc Jeu 8 Avr 2021 - 22:24

Lire aussi:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Les polyphénols du curcucma longa et les catéchines du thé montrent une affinité forte pour se lier à la protéine-Spike et à son complexe récepteur (RBD) qui sert d’entrée à l’interface ACE-2 de l’hôte.

Exprimé plus simplement, ces polyphénols compliquent le travail du virus, qui a des difficultés alors à pénétrer la cellule. Il ne peut pas se répliquer et devient une cible facile pour le système immunitaire.
Edit: ok en cure ou en attaque, avec la curcumine, mais pas au long court. Il faut aussi voir l'impact sur le taux des plaquettes sanguines (prévention de la thrombopénie).

Extrait:
Curcumin, a major component of turmeric, inhibited platelet aggregation induced by arachidonate, adrenaline and collagen.
=> Ce n'est pas opportun de contrecarrer l'agrégation plaquettaire en cas de contamination par le SRARS-Cov-2. Pas de problème en cure (en prévention).


Dernière édition par Luc le Dim 18 Juil 2021 - 11:33, édité 3 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 10785
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 68
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus - actualités - Page 3 Empty Covid et thrombose suite

Message  Luc Ven 9 Avr 2021 - 16:45

Thrombocytopénie et caillot de sang
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Un déficit des plaquettes
La [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] est une pathologie des plaquettes. Trop peu de plaquettes. Les plaquettes sont des petites particules sanguines qui sont nécessaires à la coagulation du sang en cas de saignement. Elles aident à la formation de caillots pour arrêter les saignements. Lorsque votre sang ne contient pas suffisamment de plaquettes, votre organisme ne peut pas former de caillots. Cela peut entraîner des saignements excessifs. Ça, c’est la théorie, hors pathologie génétique ou effets indésirables causés par certains médocs, comme la quinine ou certains analgésiques utilisés à une fréquence trop élevée.
Hors, dans de rares cas, chez certaines personnes, avec un type de vaccin ciblant la protéine-spike du SRARS-Cov-2 (comme AstraZeneca ou Janssen  de Johnson&Johnson, ce dernier en instance de validation par les autorités de santé européennes), le vaccin semble induire la formation d’anticorps qui réagissent avec les plaquettes sanguines, entrainant une coagulation. Ce processus épuise donc le stock de plaquettes, entrainant une pénurie (thrombocytopénie). C’est aussi le cas avec l’héparine, chez certaines personnes. C’est donc paradoxal, en plus du fait d’être limité mais pas négligeable : 1 patient sur vingt pour l’héparine. 
Le vaccin stimule donc notre système immunitaire pour qu’il produise des anticorps contre la protéine Spike, ce qui prépare l’organisme à structurer une réponse immunitaire contre le SARS-CoV-2, s’il rencontre le virus à l’avenir. Chez certaines personnes, il serait peut-être opportun de diminuer la 2ème dose des vaccins précités. C’est envisagé.
En gardant à l’esprit que nous devons encore établir la relation de cause à effet, il est possible que le mécanisme biologique par lequel nous pensons que l’héparine conduit à la thrombocytopénie soit le même pour le vaccin AstraZeneca.
Quelle est sa fréquence ?
La thrombocytopénie d’origine naturelle touche environ un [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] par an aux États-Unis.
Différents pays ont rapporté des taux différents. 
Cela dit, il n’est pas déraisonnable d’être prudent. Vous devez surveiller certains symptômes jusqu’à un mois après avoir reçu le vaccin, notamment en relation avec les ecchymoses, cloques, douleurs   dans la poitrine ou l’estomac (saignement), gonflement ou froideur de la jambe, vision floue, etc.
Si vous présentez l’un de ces symptômes, consultez un médecin.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 10785
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 68
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus - actualités - Page 3 Empty Re: Coronavirus - actualités

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum