Mirzoune et Ciboulette SGSC
Bienvenue sur Mirzoune et Ciboulette!
Derniers sujets
» Intestins gonflés : questions Sibo and Co
par darky35 Hier à 18:30

» Presentation TINTIN35
par darky35 Hier à 16:55

» Nouveau cadeau de la vie
par Tintin35 Hier à 15:21

» Coronavirus - actualités
par Luc Sam 8 Aoû 2020 - 7:48

» Mycoses & cystites : Créer un bouclier naturel
par darky35 Mer 5 Aoû 2020 - 14:36

» Histoire drôle en image & Funny clip 9
par Luc Mar 4 Aoû 2020 - 10:21

» Courir à 80 ans
par darky35 Lun 3 Aoû 2020 - 19:17

» Foie et déchets cristalloïdes
par Luc Dim 2 Aoû 2020 - 20:44

» Agents naturels pour lutter contre le biofilm bactérien
par darky35 Dim 26 Juil 2020 - 11:12

» Détox et organisme sous-vital
par Luc Dim 26 Juil 2020 - 9:19

» Vitamine A sous-estimée?
par darky35 Mer 22 Juil 2020 - 10:57

» Transition vers moins de féculents
par alexenforme Mar 21 Juil 2020 - 18:58

» Potassium et gestion de la glycémie
par Luc Lun 20 Juil 2020 - 12:12

» Pain mix céréales aux éclats de cacao brut
par Luc Dim 19 Juil 2020 - 11:11

» Affiner les Apports journaliers recommandés
par Luc Sam 18 Juil 2020 - 9:53

» Soigner la borréliose
par Luc Ven 17 Juil 2020 - 9:21

» Bon anniversaire lmichelle
par Luc Mar 14 Juil 2020 - 9:46

» Fairvital de mauvaise foi
par darky35 Mer 8 Juil 2020 - 10:17

» Joyeux anniversaire Chriscool
par Proserpine Mar 7 Juil 2020 - 9:55

» Hopovac Présentation
par Hopovac Dim 5 Juil 2020 - 15:33

» Yoga & douleurs dorsales
par Luc Sam 4 Juil 2020 - 9:41

» Tactique Coronavirus
par darky35 Jeu 2 Juil 2020 - 11:58

» Presentation Tachilamo
par darky35 Jeu 2 Juil 2020 - 10:06

» Dioxyde de titane & Excipients ds Vitamines B
par darky35 Mar 30 Juin 2020 - 9:41

» Notre équipe
par Mpj48 Mer 24 Juin 2020 - 17:30

» Présentation Alzian
par Alzian Lun 22 Juin 2020 - 20:32

» Biofilm Advanced phase 2
par darky35 Dim 21 Juin 2020 - 18:34

» Cleo SIBOMAN
par Luc Dim 21 Juin 2020 - 14:33

» darky35-Journal de suivi sibo hydrogène/méthane
par Luc Mer 17 Juin 2020 - 10:05

» images png
par darky35 Dim 14 Juin 2020 - 11:33

» Laissez-moi sortir
par Luc Sam 13 Juin 2020 - 14:57

» "Tubes" à partager 1 - clips musique, videos, danse
par darky35 Sam 13 Juin 2020 - 14:56

» Mona lisa en speed Photoshop
par darky35 Sam 13 Juin 2020 - 14:11

» Faire son beurre clarifié (ghee)
par Luc Sam 13 Juin 2020 - 13:27

» créer un gif
par darky35 Sam 13 Juin 2020 - 13:01

» Présentation Pascale
par Proserpine Ven 12 Juin 2020 - 8:48

» Quand les symptômes s'aggravent: Désencrassage, effet rebond, crise de guérison?
par Luc Mer 10 Juin 2020 - 9:59

» Présentation
par Luc Mer 10 Juin 2020 - 8:19

» Bonne fête à toutes les mamans
par Proserpine Dim 7 Juin 2020 - 11:04

» Présentation Sylvain - SIBO et Hashimoto
par SIBO_Sly Ven 5 Juin 2020 - 20:14

» FUT2 sécrétor ou non sécretor ?
par darky35 Lun 1 Juin 2020 - 13:15

» Traiter l’intolérance à l’histamine
par darky35 Lun 1 Juin 2020 - 12:22

» Bon anniversaire Chantal
par Chantal Mar 26 Mai 2020 - 10:30

» Les Associations alimentaires
par darky35 Sam 23 Mai 2020 - 14:25

» Booster le processus de remyelinisation naturelle
par darky35 Mer 20 Mai 2020 - 10:00

» Les 7 principes du stress. Ori Hofmekler
par Luc Dim 17 Mai 2020 - 9:06

» Bon anniversaire Céline 57
par Celine57 Jeu 14 Mai 2020 - 15:48

» Faire connaissance avec le clair ressenti
par Proserpine Mar 12 Mai 2020 - 15:10

» Phagothérapie: Les phages et les lysines, contre les bactéries résistantes
par darky35 Mar 12 Mai 2020 - 12:27

» Petit déjeuner de Patiloup
par Anthodu89 Mar 12 Mai 2020 - 9:55

» Petit dej de Luc
par Anthodu89 Lun 11 Mai 2020 - 15:36

» Bon anniversaire Filou68
par Proserpine Dim 10 Mai 2020 - 10:39

» Asthme: ventoline, sélénium et N-Acétylcystéine
par Luc Sam 9 Mai 2020 - 22:43

» Bon anniversaire breizh29
par darky35 Ven 8 Mai 2020 - 9:59

» Présentation Emma
par alexenforme Jeu 7 Mai 2020 - 12:01

» Quand l’énergie fait défaut: Œdème & hypertension
par Luc Mer 6 Mai 2020 - 11:58

» Corriger le déséquilibre hormonal: Excès d'estrogènes
par Luc Lun 4 Mai 2020 - 11:14

» Présentation Lee Loo - Nouvelle abonnée
par Luc Lun 4 Mai 2020 - 9:27

» Péri-ménopause et ménopause. Sérénitude
par Luc Dim 3 Mai 2020 - 8:21

» Comment supporter & digérer les aliments si intestins irrités. IBS
par darky35 Sam 2 Mai 2020 - 12:59

» Les goguettes et Brel
par darky35 Ven 1 Mai 2020 - 15:16

» Jude sibo pas cool
par Proserpine Jeu 30 Avr 2020 - 17:47

» Bon anniversaire Patiloup
par patiloup Mer 29 Avr 2020 - 16:33

» Bon anniversaire Rouly
par Proserpine Mer 29 Avr 2020 - 8:54

» Présentation de Luc, alias Nestor345
par MichelDoc Lun 27 Avr 2020 - 20:39

» Je me présente: MichelDoc
par Chantal Lun 27 Avr 2020 - 13:17

» Contribuez à notre banque de gifs et smileys animés!
par MichelDoc Lun 27 Avr 2020 - 12:02

» Bonjour, moi c'est Myosotis
par Luc Lun 27 Avr 2020 - 10:52

» Journal d'un confiné - Vu par Pablo Andres
par darky35 Dim 26 Avr 2020 - 15:37

» coronavirus et vaccination
par Hérode Lun 20 Avr 2020 - 11:55

» Hello de Darky- j'ai le sibo - + fucosyl transferase 2 (FUT2)
par darky35 Dim 19 Avr 2020 - 15:18

» Nos amis les bêtes et le virus
par Hérode Ven 17 Avr 2020 - 17:32

» La quercétine protège contre les effets nocifs des pesticides
par Hérode Mer 15 Avr 2020 - 16:28

» Vaccins : un rapport parlementaire italien explosif
par Luc Mer 15 Avr 2020 - 11:09

» The salt Fix
par Luc Mar 14 Avr 2020 - 8:51

» Vitamine C liposomée
par Chantal Dim 12 Avr 2020 - 13:44

» Effet du lait sur l'arthrose : tous les types de lait ?
par Gaffal Dim 12 Avr 2020 - 13:26

» Les tons flingueurs
par Luc Sam 11 Avr 2020 - 17:36

» Histoire drôle en image & Funny clip 8
par Luc Mer 8 Avr 2020 - 8:31

» Bon anniversaire Augustine
par Luc Mar 7 Avr 2020 - 9:10

» Anabolisme et synthèse des protéines - SPM
par Anthodu89 Dim 5 Avr 2020 - 11:53

» Présentation Anthony
par Anthodu89 Dim 5 Avr 2020 - 11:25

» Joyeux anniversaire ma frangine!
par Hérode Ven 3 Avr 2020 - 11:17

» Bon anniversaire Aimee
par Proserpine Mar 31 Mar 2020 - 9:40

» Presse économique - Par temps de crise
par Luc Lun 30 Mar 2020 - 17:01

» Les huiles végétales et apports équilibrés
par Luc Jeu 26 Mar 2020 - 20:41

» Les graisses originelles et les ersatz. T. Lauwers
par Luc Mer 25 Mar 2020 - 11:32

» Bon anniversaire Philipou
par Luc Mar 24 Mar 2020 - 9:53

» panique attestée ?
par Luc Sam 21 Mar 2020 - 21:04

» Bon anniversaire Mamoun69
par Luc Jeu 19 Mar 2020 - 8:48

» Propriétés santé et usages du bouleau
par Hérode Mer 18 Mar 2020 - 11:14

» acides gras trans et enzymes
par Ln Mer 18 Mar 2020 - 10:41

» Alerte Rouge sur paracétamol
par Hérode Dim 15 Mar 2020 - 18:41

» Jus de Grenade fermenté
par Luc Mer 11 Mar 2020 - 9:19

» Cholestérol et Graisses Saturées – Les mythes et les faits
par Luc Mar 10 Mar 2020 - 22:03

» Chaque jour que je passe sur ce forum...
par Proserpine Lun 9 Mar 2020 - 16:53

» vitamine D : zyma D ou...?
par Luc Dim 8 Mar 2020 - 16:39

» Protéine mTOR, acné et cancers
par Luc Sam 7 Mar 2020 - 8:46

» Bon anniversaire Joséphine
par Luc Mar 3 Mar 2020 - 12:37

Le Deal du moment : -32%
-32% sur le purificateur d’air Dyson Pure Cool ...
Voir le deal
229 €

Le sélénium protège contre la toxicité du mercure dans les poissons

Aller en bas

Le sélénium protège contre la toxicité du mercure dans les poissons   Empty Le sélénium protège contre la toxicité du mercure dans les poissons

Message  Luc le Sam 17 Sep 2016 - 21:59

Idées clés

- Le poisson est très bénéfique pour le développement du cerveau et contient des nutriments qui protègent contre le mercure.

- L’EPA (oméga-3 trouvé dans les poissons et crustacés) contrecarre l’inflammation et l’oxydation occasionnée par le mercure.

- Le sélénium protège contre la toxicité du mercure (Hg) pour autant que le poisson contienne un rapport suffisant d’EPA. Également chez les jeunes enfants et les femmes enceintes. Le Se est un oligo-élément antagoniste du mercure. Il occupe la place que pourrait prendre le Hg ( par exemple sur l'enzyme glutathion S transférase).


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] 
Extraits
Effets protecteurs du sélénium alimentaire contre la toxicité du méthyl mercure.
La pollution industrielle a considérablement augmenté le mercure dans l'environnement, dont une grande partie se retrouve dans les océans et les lacs, et enfin, en petites quantités, dans le corps des poissons. Dans des quantités plus élevées, le mercure est toxique et est particulièrement problématique pour le développement des bébés. Pendant des années, la FDA a conseillé aux femmes enceintes de limiter leur consommation de poisson pendant la grossesse, mais l'année dernière, ils ont publié un avis de révision encourageant la consommation de poisson chez les femmes enceintes 2 

Récemment publié dans l'American Journal of Clinical Nutrition, une nouvelle étude, représentant 30 années de recherche dans les Seychelles, est une des plus longues et des plus grandes études de population en ce qui concerne les poissons & crustacés (seafood) et le mercure. 3  Les Seychelles sont une nation d'îles regroupées dans l'Océan Indien, où les habitants consomment 10 fois plus de fruits de mer que les Européens et les Américains, ce qui en fait un endroit idéal pour étudier l'impact à long terme de l'exposition au mercure via les fruits de mer. Les chercheurs ont conclu que la consommation élevée de poisson par les femmes enceintes, autant que 12 repas par semaine (la FDA en recommande trois), ne cause pas de problèmes de développement chez les enfants.

Au contraire, le poisson est extrêmement bénéfique pour le développement, et contient des éléments nutritifs spéciaux qui protègent contre le mercure.

Bien sûr, vous avez des oméga-3, ce qui contrecarre  l’inflammation. L’acide gras EPA contrecarre les propriétés toxiques du mercure.  4

Cette étude se fonde sur un ensemble impressionnant de la recherche menée par le Dr Nicholas Ralston et ses collègues de l'Université du Dakota du Nord. Ralston a démontré que le sélénium protège également contre la toxicité du mercure et que les aliments avec des quantités relativement élevées de sélénium par rapport au mercure, ne posent ni risques de développement ni risques neurologiques, basés sur la toxicité du mercure. 5 "Cela peut expliquer," dit Ralston , « pourquoi les études sur les populations maternelles exposées à des aliments qui contiennent du Hg [mercure] en excès molaire par rapport au Se [sélénium], comme le requin ou le poisson pilote (pilot whale), ont constaté des résultats indésirables auprès des enfants, mais des études sur des populations exposées au MeHg [méthylmercure], mangeant des poissons de l'océan riches en sélénium, ont constaté des QI d’enfants améliorés au lieu de dommages. » 6

La grande majorité des poissons et crustacés couramment consommés contiennent beaucoup plus de sélénium par rapport au mercure, et beaucoup ont des quantités importantes d’AGPI oméga-3. Cela signifie que les poissons et crustacés, deux composantes importantes du régime Paléo, ne devraient pas être limités ni arrêtés sur la base de préoccupations relatives au mercure. Que ce soit pour les femmes enceintes, les bébés, les enfants ou les adultes, nous vous encourageons à garder les poissons et  fruits de mer au menu.

Christopher James Clark, B.B.A.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Luc le Dim 18 Sep 2016 - 20:57, édité 3 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 9734
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Le sélénium protège contre la toxicité du mercure dans les poissons   Empty Re: Le sélénium protège contre la toxicité du mercure dans les poissons

Message  Luc le Sam 17 Sep 2016 - 21:59

REFERENCES

[1] Bradbury, J. (May 2011). Docosahexaenoic Acid (DHA): An Ancient Nutrient for the Modern Human Brain. Nutrients, 3(5). Retrieved from [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[2] U.S. Food and Drug Administration. (June 2014). Fish: What Pregnant Women and Parents Should Know. Draft Updated Advice by FDA and EPA. Retrieved from [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[3] Strain, JJ, et al. (January 2015). Prenatal exposure to methyl mercury from fish consumption and polyunsaturated fatty acids: associations with child development at 20 mo of age in an observational study in the Republic of Seychelles. American Journal of Clinical Nutrition, 101(1). Retrieved from [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[4] University of Rochester Medical Center. (January 21, 2015). Fatty acids in fish may shield brain from mercury damage. ScienceDaily. Retrieved from [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

=> One of the mechanisms by which mercury inflicts its damage is through oxidation and inflammation.

[5] Ralston, NV and Raymond, NJ. (November 2010). Dietary selenium’s protective effects against methylmercury toxicity. Toxicology, 278(1). Retrieved from [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[6] Ibid, Ralston.

Voir aussi:  “Selenium Supplementation and The Paleo Diet”
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 9734
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Le sélénium protège contre la toxicité du mercure dans les poissons   Empty Poissons les moins contaminés

Message  Luc le Sam 17 Sep 2016 - 22:11

Quelques poissons/crustacés parmi les moins contaminés en mercure (µg/kg de chair en moyenne)
Capelan 5
Moules 15
Sprat 21
Crevettes 26
Saumon 31
Truite 31
Sardine 32
Pilchard 32
Hareng 36
Esturgeon 40
Source: ANSES 2013
PS: je prends une gélule de chlorella, une seule gélule (pas plus!), lorsque je mange du poisson ou des crustacés.


Dernière édition par Luc le Dim 18 Sep 2016 - 20:57, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 9734
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Le sélénium protège contre la toxicité du mercure dans les poissons   Empty Poissons les plus contaminés

Message  Luc le Sam 17 Sep 2016 - 22:15

Quelques poissons parmi les plus contaminés en mercure (µg/kg de chair en moyenne
Espadon 1212
Requin 691
Vive 763
Bonite 583
Barracuda 340
Flétan 209
Eperlan 325
Bar 300
Thon 290
NB: Il faut encore nuancer la sous-espèce et l'origine. Mais on simplifie ici. Vue d'ensemble.


Dernière édition par Luc le Dim 18 Sep 2016 - 20:58, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 9734
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Le sélénium protège contre la toxicité du mercure dans les poissons   Empty Nutriments utiles en prévention

Message  Luc le Sam 17 Sep 2016 - 22:18

Le conseil de LaNutrition.fr : aidez-vous de ces valeurs pour choisir des espèces peu contaminées. Par ailleurs, des études expérimentales suggèrent que les oméga-3, l’iode, la choline, la vitamine E et le sélénium protègent dans une certaine mesure de la toxicité du mercure. Le nutriment le plus étudié et le plus prometteur est le sélénium : l’affinité du mercure pour le sélénium est très élevée, ce qui signifie que des compléments de sélénium pourraient en théorie séquestrer le mercure des aliments et l’empêcher d’exercer ses effets néfastes, d'autant que le sélénium est de surcroît antioxydant et qu'il déméthyle aussi le méthylmercure. Mais les études manquent chez l'homme...
Commentaire: Pas de catastrophisme donc, mais on agit avec modération et prudence si on est catalogué à risque .. 

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 9734
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Le sélénium protège contre la toxicité du mercure dans les poissons   Empty Pas d’acide si nitrites et lipides

Message  Luc le Sam 17 Sep 2016 - 22:35

Quand je mange du saumon, je choisis du saumon sauvage, d'Alaska. Les Canadiens sont vraiment très pointilleux sur la problématique de la pollution. moins de dioxine et de PCB aussi.
Il est plus cher, je sais. Il suffit d'adapter les portions et la fréquence Wink
Précision: On ne met pas de jus de citron sur du saumon fumé. Perdez cette habitude!
Pourquoi?
Fumé + lipides + acidité ne font pas bon ménage (nitrites => nitrosamines).
Pas de jus d'orange au petit déj si vous mangez du lard (nitrites et graisse) et des œufs.
Ok si 2 de ces 3 éléments, avec modération, évidemment. 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 9734
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Le sélénium protège contre la toxicité du mercure dans les poissons   Empty Parenthèse: Dans le cas d'une détox

Message  Luc le Sam 17 Sep 2016 - 22:42

Pas d'acide lipoïque au début du processus (barrière encéphalique) ni de supplément B3 (niacine) si vous entamez une détox au mercure (protocole strict à suivre).

Complexe MeHg-L-Cystéine
*) Diapo (Minutage vidéo 7 : 19.37’’) : Pas de supplémentation en vitamine B3, en cas de détox.

“Loading with niacin a Hg toxic patient may lead to entry of theMeHg-L-Cycteine complex through the Blood Brain Barrier, as it is recognized as methionine”.
source: Dr Klinghardt
=> Donner un supplément de niacine (B3) à un patient intoxiqué au mercure, peut conduire à l’entrée du complexe MeHg-L-Cystéine au travers de la barrière encéphalique, étant donné que ce supplément est reconnu comme méthionine.

Molécule méthylmercure et L-cystéine
L-cysteine bound to mercury resembles the L-methionine molecule and can cross the blood brain barrier. But True L-methionine inhibited the transport of   the methylmercury-L-cysteine complex into the brain (9,10).
(9) "Methylmercury transport across the blood-brain barrier by an amino acid carrier" Kerper L.E.; Ballatori, N. ; Clarkson, TW, Department of Biophysics, University of Rochester School of Medicine, NY Am J Physiol 1992 May; 262 (5Pt 2) R761-5  Click Here For Abstract
(10) "Methylmercury-thiol uptake into cultured brain capillary endothelial cells on amino acid system L" Mokrzan, E.M.; Kerper L.E. Ballatori, N. ; Clarkson, T.W.,Department of Environmental Medicine University of Rochester School of Medicine, NY J Pharmacol Exp Ther 1995 Mar; 272(3):1277 

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 9734
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Le sélénium protège contre la toxicité du mercure dans les poissons   Empty Arrêtez de manger du poisson ?

Message  Luc le Dim 18 Sep 2016 - 9:31

Dans sa lettre du 15/09 (Santé – Corps – Esprit), Xavier Bazin est plus restrictif encore sur la consommation de poisson, vu la toxicité possible du mercure. Il faut effectivement se montrer très prudent, et particulièrement être sur ses gardes en cas de pathologie déclarée. Pourquoi ? Le mercure affecte le fonctionnement des enzymes. Si les fonctions enzymatiques sont altérées / entravées par le mercure, l’homéostasie ne pourra pas se mettre en place. Donc, pas de guérison / rémission possible...

Recommandation de Xavier Bazin sur la fréquence et le type de poisson pour éviter l’intoxication:


Cela dépend beaucoup de votre âge, de votre situation (femme en âge de procréer, etc.) et de votre état de santé.
Mais de façon générale, voici des recommandations qui me paraissent prudentes et de bon sens :
- JAMAIS de thon, espadon, anguille, brochet : ce sont des poissons à exclure de votre alimentation, notamment du fait de leur taux élevé de mercure ;
- EXCEPTIONNELLEMENT, pour des repas de fête (si vous les aimez !) : mérou, merlu, bar, lotte, rougets, daurade, raie, sole, calamars, cabillaud, saumon d’élevage (même bio), moules, coquillages, tourteaux ;
- UNE PORTION PAR MOIS, si vous y tenez, en vérifiant leur provenance : truite, crabe, hareng, merlan, maquereaux, sardines, huîtres ;
- UNE A DEUX PORTIONS PAR SEMAINE : anchois (d’Atlantique), crevettes (en évitant celles qui viennent d’Asie !), noix de coquilles Saint-Jacques, saumon sauvage d’Alaska.
Ah, et un dernier conseil : si vous êtes chez le poissonnier et que vous hésitez entre un petit et un gros poisson de la même espèce, choisissez le petit : moins âgé, il aura moins eu le temps d’accumuler des toxines dans sa graisse.
Liens intéressants :
1. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Rencontre avec Dietrich Klinghardt M.D., Ph.D.

2. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Pas de vie possible sans enzyme Le sélénium protège contre la toxicité du mercure dans les poissons   3390219231

3. Préférez le saumon sauvage d’Alaska (Sockeye),  les sardines ou les anchois.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Vidéo 54'. Reportage dans une ferme d'élevage en Norvège, et au Vietnam (en anglais): "Farming in troubled water".
Le saumon élevé en aquaculture est traité avec des pesticides et des antibiotiques, dû aux conditions d’élevage (confinement) au type de nourriture (pellets chargés en déchets saturés de toxines). Le problème s'étend à la mer baltique (pays limitrophes). 
La Méditerranée est super polluée ...

4. Mercola/salmon-fish-farming
Avoid aquaculture salmon. Pesticides and antibiotics. Pancreas disease.

5. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 
Evitez le panga et le saumon d'élevage

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 9734
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Le sélénium protège contre la toxicité du mercure dans les poissons   Empty Re: Le sélénium protège contre la toxicité du mercure dans les poissons

Message  Mirzoune le Dim 18 Sep 2016 - 17:37

Ouais, j'ai lu ça... En gros, on peut plus rien bouffer à part les crevettes et les St Jacques. 
Mais, quand-même y'en a marre... Même à l'autre bout du monde y'a de la merde partout et on la bouffe via les poissons... Va falloir investir en Selenium!

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission avec une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges et bio, beaucoup de cru et la natation qui me fait le plus grand bien.
Mirzoune
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3820
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 57
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Le sélénium protège contre la toxicité du mercure dans les poissons   Empty Re: Le sélénium protège contre la toxicité du mercure dans les poissons

Message  Flo le Dim 18 Sep 2016 - 17:58

Oui c'est une des raisons qui fait que l'on pêche en montagne, on joint de cette manière l'agréable à l'utile  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
Les préjugés, les habitudes et l'ignorance concernant l'alimentation, sont si grands, que la diététique a longtemps été "le chaînon manquant de l'esprit humain" Arnold EHRET
Le chainon manquant a été découvert et décrit en 2017 dans l'Eloge du cru de Dominique Guyaux, c'est l'olfaction qui permet de réaliser les choix alimentaires pour atteindre l'homéostasie.
Flo
Flo
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 1400
Date d'inscription : 20/10/2015
Age : 53
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Le sélénium protège contre la toxicité du mercure dans les poissons   Empty Re: Le sélénium protège contre la toxicité du mercure dans les poissons

Message  Luc le Dim 18 Sep 2016 - 18:19

Mirzoune a écrit:Ouais, j'ai lu ça... En gros, on peut plus rien bouffer à part les crevettes et les St Jacques. 
C'est le problème de Xavier Bazin: Il dramatise, souvent à raison, mais il décourage ainsi son auditoire. Même si les arguments sont fondés, cela manque de nuances et de positivisme.
j'ai bien eu envie de lui répondre mais je me suis contenté de poster la 1ère partie du message ci-dessous, noyé dans un flot de réponses, la plupart positives (logique vu qu'il demandait s'il devait arrêter).
LucH dit :  
17 septembre 2016 à 21 h 01 min
Tant que le mercure contenu dans le poisson est inférieur au sélénium, il n’y a pas vraiment de risque majeur, sauf pour les personnes soufrant déjà d’une neuropathologie ou d’une maladie autoimmune.
Le minéral antagoniste du Hg est le Se. Surveillez aussi le soufre.
Bien sûr, on modérera l’apport de poisson à 2 X / semaine, dont un seul prédateur. Selon les renseignements mentionnés dans la lettre.
Infos supplémentaires et références sur ce lien:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
J'avais un autre commentaire que j'ai zappé: Inutile, car on répond rarement à ce genre de message.
Sinistrose ambiante?
Xavier Bazin demande s’il doit arrêter d’informer « honnêtement », au vu de certaines réactions de qques lecteurs. Je dirais qu’il doit modifier légèrement son approche et proposer une issue plus optimiste en vue de contourner le problème. On ne change pas le fond. On cherche des éléments positifs, on les met en évidence afin d’encourager le lecteur vers une meilleure alternative.  Enfin, on offre une voie médiane pour limiter l’impact des nuisances… 

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 9734
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Le sélénium protège contre la toxicité du mercure dans les poissons   Empty Re: Le sélénium protège contre la toxicité du mercure dans les poissons

Message  Mirzoune le Dim 18 Sep 2016 - 21:30

Luc a écrit:Sinistrose ambiante?
Xavier Bazin demande s’il doit arrêter d’informer « honnêtement », au vu de certaines réactions de qques lecteurs. Je dirais qu’il doit modifier légèrement son approche et proposer une issue plus optimiste en vue de contourner le problème. On ne change pas le fond. On cherche des éléments positifs, on les met en évidence afin d’encourager le lecteur vers une meilleure alternative.  Enfin, on offre une voie médiane pour limiter l’impact des nuisances… 

Mouais... je les trouve de plus en plus alarmistes et pressants. Ce qui était au départ une lettre d'information devient avec le temps un matraquage sur fond de menaces apocalyptiques. ça commence à me gonfler...

C'est comme le "congrès international pour la santé naturelle"...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Ils se foutent de nous, les mecs... 110€ l'entrée! Ok il y a des conférences... Mais aussi un max d'exposants qui doivent payer leur stand.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

C'est donc tout bénef et de tous les côtés! Bref, la santé dite "naturelle" n'est rien d'autre qu'un commerce, une fois de plus!

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission avec une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges et bio, beaucoup de cru et la natation qui me fait le plus grand bien.
Mirzoune
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3820
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 57
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Le sélénium protège contre la toxicité du mercure dans les poissons   Empty Re: Le sélénium protège contre la toxicité du mercure dans les poissons

Message  Luc le Mar 3 Avr 2018 - 9:04

Luc a écrit:
Sinistrose ambiante?
Xavier Bazin demande s’il doit arrêter d’informer « honnêtement », au vu de certaines réactions de qques lecteurs. Je dirais qu’il doit modifier légèrement son approche et proposer une issue plus optimiste en vue de contourner le problème. On ne change pas le fond. On cherche des éléments positifs, on les met en évidence afin d’encourager le lecteur vers une meilleure alternative.  Enfin, on offre une voie médiane pour limiter l’impact des nuisances… 
Avec le recul (un an plus tard), j'ai modifié mon avis: J'en ai eu marre des lanceurs d'alerte qui crient au loup, sans vraiment faire la part des choses. C'est leur fond de commerce, je veux bien mais ... Je me suis peu après désabonné, à l'échéance.
J'ai continué la recherche sur le mercure et le sélénium.
Je vais poster les articles les plus intéressants et qques liens si vous voulez vous faire votre propre opinion, sur base d'éléments concrets.
Exemple de hoax: Le thon serait à bannir, alors que les prélèvements sur les thons frais indiquent que ... Puis il y a thon et thon. Détails plus bas.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 9734
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Le sélénium protège contre la toxicité du mercure dans les poissons   Empty Mercure ratio avec Sélénium

Message  Luc le Mar 3 Avr 2018 - 9:24

Importance du Sélénium dans le poisson
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]   08.2017

Extrait
Selon l’Agence sanitaire française (Anses) et l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), les poissons représentent la source principale d’exposition au méthyl mercure, la forme méthylée du mercure présent dans l’environnement.
Selon ces agences nous devons tout simplement d’éviter les requins, les lamproies, les espadons ou les marlins. Une très grande variété d’espèces doivent également être fortement limitées selon l’Anses, telle que les anguilles, le flétan de l’Atlantique, la dorade, les raies, les bonites ou encore le thon. 1

L’étude du ratio Sélénium / Méthylmercure
Il y a 10 ans, une équipe de l’Université du Dakota du Nord aux Etats-Unis a étudié la toxicité du méthylmercure chez des rats mâles (Long Evans), avec en parallèle l’effet supposé protecteur du sélénium. 2
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Source: Kaneko 2007. YF, thon Yellowfin; MM, mahi-mahi; SJ, thon Skipjack, SF, marlin; WH, wahoo; AL, thon albacore; BE, bigeye; SP, sickle pomfret; SM, marlin rayé; BM, marlin bleu; OP, saumon des dieux; ES, escolier noir; TS, requin renard; SW, espadon; MS, requin mako.

NDLR: Notez les 3 types de thon, étude effectuée il y a 11 ans.

Dans la même lignée, une étude publiée en 2014 par l’Université de Catania et de Modena et Reggio Emilia en Italie a étudié les concentrations molaires du mercure et du sélénium dans 6 espèces de poissons benthiques [vivant dans les fonds marins] et pélagiques [vivant loin des côtes] et de crustacés (3). Les scientifiques ont trouvé des résultats comparables aux précédentes études, à savoir des concentrations molaires en sélénium très souvent en excès par rapport au mercure. Le rapport Se / Hg le moins favorable est de 1,94, soit pratiquement deux fois plus de sélénium que de mercure.
Les auteurs de l’étude précisent également que, en ce qui concerne le ratio entre le sélénium et le mercure, nous ne savons aujourd’hui pas exactement de combien il devrait être supérieur à 1 (davantage de sélénium que de mercure) pour permettre une neutralisation complète du mercure dans l’organisme.



NDLR : Cet avis a été émis il y a plus de 10 ans.


Plus récemment, cette année, une équipe de chercheurs japonais ont réalisé une analyse des concentrations molaires en mercure et sélénium de plusieurs crevettes commercialisées. Cette étude publiée dans le Journal of Toxicological Sciences nous indique qu’en moyenne les ratios molaires du sélénium sur le mercure total étaient entre 16 et 160. Des valeurs plutôt rassurantes pour les chercheurs japonais …(4)


Faut-il revoir les recommandations de consommation de certains poissons ?
Un essai clinique sur 23 participants avec des apports faibles en sélénium a mis en lumière en 2017 qu’une supplémentation en sélénium pouvait réduire le mercure présent dans les cheveux jusqu’à 30% sur une période de 4 mois. (5)


Il est clair que le sélénium vient compliquer la compréhension que l’on a de la toxicité du mercure sur l’organisme. Aujourd’hui, les études à notre disposition ne mettent pas clairement en avant le rôle bénéfique du sélénium chez l’homme, principalement par manque d’étude réalisée sur cette question, comme le suggère cette étude publiée en 2009 sur le risque de maladies cardiovasculaires. (6)


Notes et Références :
Ralston, N. V., Blackwell, J. L., & Raymond, L. J. (2007). Importance of molar ratios in selenium-dependent protection against methylmercury toxicity. Biological Trace Element Research, 119(3), 255-268.
1. Les poissons à fortement limiter selon l’Anses: « baudroies ou lottes, loup de l’Atlantique, bonite, anguille et civelle, empereur, hoplostète orange ou hoplostète de Méditerranée, grenadier , flétan de l’Atlantique, cardine, mulet, brochet, palomète, capelan de Méditerranée, pailona commun, raies, grande sébaste, voilier de l’Atlantique, sabre argent et sabre noir , dorade, pageot, escolier noir ou stromaté, rouvet, escolier serpent, esturgeon, thon ».
2. Ralston, N. V., Blackwell, J. L., & Raymond, L. J. (2007). Importance of molar ratios in selenium-dependent protection against methylmercury toxicity. Biological Trace Element Research, 119(3), 255-268.
3. Copat, C., Vinceti, M., D’Agati, M. G., Arena, G., Mauceri, V., Grasso, A., … & Ferrante, M. (2014). Mercury and selenium intake by seafood from the Ionian Sea: A risk evaluation. Ecotoxicology and environmental safety, 100, 87-92.
4. Mercury and selenium levels, and their molar ratios in several species of commercial shrimp in Japan. J Toxicol Sci. 2017 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  
5. Seppänen, K., Kantola, M., Laatikainen, R., Nyyssönen, K., Valkonen, V. P., Kaarlöpp, V., & Salonen, J. T. (2000). Effect of supplementation with organic selenium on mercury status as measured by mercury in pubic hair. Journal of trace elements in medicine and biology, 14(2), 84-87.
6. Mozaffarian, D. (2009). Fish, mercury, selenium and cardiovascular risk: current evidence and unanswered questions. International journal of environmental research and public health, 6(6), 1894-1916.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 9734
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Le sélénium protège contre la toxicité du mercure dans les poissons   Empty La nocivité du mercure est une notion à réévaluer!

Message  Luc le Mar 3 Avr 2018 - 9:45

Le sélénium peut neutraliser le mercure dans le poisson
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] (site commercial)
Craignez-vous de manger du poisson à cause de la pollution par les métaux lourds?
Le poisson, c’est bon pour vous. Il contient de la vitamine D, de l’iode et d’autres nutriments nécessaires pour conserver une bonne santé. Malheureusement, le poisson est aussi contaminé par des métaux lourds, tels que le mercure, une neurotoxine potentiellement nocive, qui peut endommager le cerveau. Heureusement, l’un des meilleurs nutriments du poisson est un élément trace appelé sélénium et dont l’une des caractéristiques est particulièrement pratique.


Neutraliser le mercure
Selon le Dr. Nicholas Ralston, PhD, biochimiste et biologiste à la University of North Dakota, aux Etats-Unis, le sélénium a une affinité liante particulière avec le mercure, qui lui permet de se lier au mercure dans une mesure de un pour un, « neutralisant » de la sorte les molécules de mercure qui seraient autrement nocives, les rendant incapables de réagir avec l’organisme humain.
Lors d’une grande conférence internationale sur le sélénium à Stockholm, Dr. Ralston a dit :
« Le mercure cible le sélénium et détruit d’importantes sélénoprotéines. Voilà pourquoi il est important d’avoir suffisamment de sélénium dans le corps. »


NDLR : Notez que le sélénium doit être présent avant l’arrivée du mercure et occuper la place donc afin d’empêcher le mercure de se lier à certains sites. On n'est pas en train de vous dire que le mercure est inoffensif. Au contraire. Mais on crie au loup ... et on aboutit parfois à des carences ...


La nocivité dépassée

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
En France l’alimentation apporte 43 mcg/jr de sélénium, 52 mcg/jr en Belgique. Notez aussi que les sols s’appauvrissent : Observez 32 mcg en 1976 en Finlande, puis 113 mcg en 1986 après un enrichissement des sols de culture en sélénium.


NDLR : Nous devrions tabler sur un apport supplémentaire minimum de 50 mcg de Se par jour. Ne dépasser pas 200 mcg de Se par jour (supplément), sinon ce serait contreproductif. Nous ferons une exception temporairement en cas de détox aux ML (400 mcg possible).



En fait, le Dr. Ralston a expliqué : « la teneur en sélénium de notre alimentation est huit fois plus importante que les quantités de mercure » ; il est absolument crucial d’ingérer suffisamment de sélénium.
Il a également fait remarquer que le contenu en sélénium naturel de nombreux poissons, y compris dans la plupart des types de thons, est suffisamment élevé pour maîtriser la potentielle menace posée par le mercure et a déclaré qu’il ne fallait pas avoir peur de manger du poisson à cause du mercure. Pourtant, il est nécessaire de se rendre compte que le sélénium, qui est alors séquestré dans ce processus de liaison, n’est plus disponible pour remplir d’autres fonctions utiles, telles que soutenir les sélénoprotéines du corps qui en dépendent.




De combien en avons-nous besoin ?
Les scientifiques sont d’avis qu’un adulte a besoin d’environ 100-125 microgrammes de sélénium chaque jour pour pouvoir saturer les nombreuses sélénoprotéines qui ont besoin de ce nutriment pour fonctionner correctement. Les sélénoprotéines assurent le bon fonctionnement du système immunitaire, de la thyroïde, du système reproductif et protègent les cellules contre le stress oxydant.
Il est recommandé de manger équilibré et de bonnes sources de sélénium comme le poisson, des noix, des céréales complètes et de la viande. Il est également utile de prendre des compléments de sélénium, sous différentes formes, comme une levure de sélénium (levure séléniée), ou du sélénium + un acide aminé (sélénio-méthionine par exemple).
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  





_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 9734
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Le sélénium protège contre la toxicité du mercure dans les poissons   Empty Formes de sélénium

Message  Luc le Mar 3 Avr 2018 - 9:50

NB: Vous pouvez zapper cette partie technique, si vous avez peur de vous embrouiller clown  Déléguez, alors et restez zen farao  Il n'y a pas de mauvais choix Wink

IL existe principalement 3 formes de sélénium, en vente : Sodium sélénate (un sel de sélénium), L-sélénio-méthionine (SM) et sélénium-méthyle L-selenocysteine (sélénium combiné à une protéine). On parle de forme organique (reconnu par le corps) ou inorganique (crée par la chimie, qui n’existe pas dans la nature). On trouve parfois aussi des levures combinées à des protéines. OK.

La biodisponibilité du sélénate et du SM est supposée meilleure pour faciliter l’incorporation dans les tissus. Mais les 3 formes (levure, sel, acide aminé) ont leur utilité.  La diffusion du sélénate et du sélénio-méthionine est bonne.
source: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  

Lien utile :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 9734
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Le sélénium protège contre la toxicité du mercure dans les poissons   Empty Poisson malade du mercure ?

Message  Luc le Mar 3 Avr 2018 - 9:54

Le sélénium se lie au mercure pour former des complexes, tels que les sélénoprotéines et le sélénide de mercure (HgSe), qui diminuent sa toxicité.
Les mammifères marins sont capables de déméthyler le mercure et de stocker la majeure partie de celui-ci sous forme inorganique dans leur foie (Nigro and Leonzio, 1996). Le sélénium participe à ce processus de déméthylation. De plus, les complexes qu’il forme avec le mercure inorganique tendent à immobiliser ce dernier et donc à diminuer sa toxicité (Kehrig et al., 2016). Un ratio entre Hg:Se de 1 : 1 est observé dans le foie des mammifères marins adultes (Fant et al., 2001).

PS: Encore une bonne raison d'ingérer une gélule de chlorella quand vous mangez des abats. Les toxines sont concentrées dans le foie (organe de détox) et dans les graisses, en cas d'excès. Une seule gélule de chlorella. A défaut, vous pouvez aussi ingérer des fibres, en entrée. Une carotte avec du vinaigre de cidre bio, des pousses de bambou, une salade de fibres dans laquelle vous avez ajouté une càs de graines de chanvre décortiquées (les acides gras facilitent la chélation, surtout le chanvre). A défaut, mangez une pomme (pectine) 20' avant le repas, ou mieux des fraises afin d'éviter une interaction, si vous avez des difficultés de digestion (et ainsi éviter les fermentations).
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
NB: on varie les sources de fibres afin d'éviter les effets secondaires (fraises = histamine).


Dernière édition par Luc le Mar 3 Avr 2018 - 11:49, édité 3 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 9734
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Le sélénium protège contre la toxicité du mercure dans les poissons   Empty Re: Le sélénium protège contre la toxicité du mercure dans les poissons

Message  Flo le Mar 3 Avr 2018 - 10:29

Le sélénium protège contre la toxicité du mercure dans les poissons   1199240586

_________________
Les préjugés, les habitudes et l'ignorance concernant l'alimentation, sont si grands, que la diététique a longtemps été "le chaînon manquant de l'esprit humain" Arnold EHRET
Le chainon manquant a été découvert et décrit en 2017 dans l'Eloge du cru de Dominique Guyaux, c'est l'olfaction qui permet de réaliser les choix alimentaires pour atteindre l'homéostasie.
Flo
Flo
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 1400
Date d'inscription : 20/10/2015
Age : 53
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Le sélénium protège contre la toxicité du mercure dans les poissons   Empty Liens intéressants sur le HG et le Se

Message  Luc le Mar 3 Avr 2018 - 10:41

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  06.2016.
=> Site tenu par un Breton, "amoureux" du poisson. Intéressant.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  05.2016
=> Les bienfaits d’une alimentation riche en poisson peuvent encore compenser les risques liés à une contamination au mercure.
Pourquoi choisir le saumon sauvage rouge d’Alaska.
Les meilleurs et les pires poissons

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
=>  Source – rôle – déficit – toxicité – précautions – besoins – en pratique

On évitera d’aller lire SNI, Jean-Marc Dupuis et son porte-parole alarmiste, Xavier Bazin, « Arrêtez de manger du poisson (sérieusement) ».
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]   15.09.2016

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  
=> Origine du mercure dans les mers.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  
=> % Mercure USA FDA.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Tuna, salmon and sardines are among the best fish to eat!
By Sheah RARBACK, dietetician. In Mimami Herald (US newspaper). 10.2015
=> Fish with the highest selenium-to-mercury ratio, and thus safest to eat, are albacore, yellowfin and skipjack tuna. The traditional advice of limiting albacore tuna to six ounces a week needs a revision. Chinook, sockeye and coho salmon also have a favorable ratio.
Small healthy fatty fish, such as sardines, anchovies and herring, are very low in contaminants and not a safety concern. The most concentrated vegetarian source of selenium is Brazil nuts. Fish to avoid are pilot whale (not a problem), tarpon and swordfish.
Traduction:
Les poissons ayant le rapport sélénium-mercure le plus élevé et donc le plus sûr à manger sont l'albacore, le yellowfin et le skipjack (thon rose ou listao). Le conseil traditionnel de limiter le thon albacore à six onces (180 gr) par semaine nécessite une révision. Le saumon chinook, le saumon sockeye et le saumon coho ont aussi un rapport favorable.
Les petits poissons gras sains, tels que les sardines, les anchois et les harengs, contiennent très peu de contaminants et ne constituent pas un problème de sécurité. La source végétarienne la plus concentrée de sélénium est la noix du Brésil. Les poissons à éviter sont la baleine pilote (pas un problème), le tarpon et l'espadon.

Morris M et coll. Association of Seafood Consumption, Brain Mercury Level, and APOE ε4 Status With Brain Neuropathology in Older Adults. JAMA. 2016;315(5): 489-497.
=> La présence de mercure due à l’ingestion de poisson n’a pas occasionné davantage de maladie d’Alzheimer. De plus, la consommation hebdomadaire de fruits de mer était corrélée avec moins de plaques amyloïdes et de dégénérescences neuro-fibrillaires chez les porteurs de l’allèle ε4 APOE (connu comme étant le principal facteur de risque génétique de la forme sporadique de la maladie d’Alzheimer).


Dernière édition par Luc le Mar 3 Avr 2018 - 11:51, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 9734
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Le sélénium protège contre la toxicité du mercure dans les poissons   Empty Re: Le sélénium protège contre la toxicité du mercure dans les poissons

Message  Luc le Mar 3 Avr 2018 - 11:00

Voici ce qu'on entend souvent dire. Non pas qu'il ne faut pas en tenir compte mais c'est exagéré, au point où certains n'osent plus manger du poisson. Par exemple, les femmes enceintes. C'est une erreur!
Faisons quand même la distinction entre les personnes qui mangent deux fois du poisson par semaine et les personnes qui en mangent presque tous les jours (6 fois, ou plus). Les personnes à risque auront un apport modéré (2 X/sem.) Idem pour les personnes qui souffrent d'une maladie auto-immune ou d'encrassage, si vous suspectez une contamination aux ML. On ne va pas encore ajouter une couche, si ...
Un petit dessin vaut mieux qu'un long discours.
Notez qu'il y aura des nuances à apporter ...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L'association (groupe) effectuée entre le requin et le thon est évidemment excessive. Mais on simplifie ici. Ce sont tous les deux des prédateurs, en fin de chaîne alimentaire. Risque potentiel. On ne tiendra donc pas compte de la fréquence recommandée. Info qui contribue à la paranoïa répandue (...). Evil or Very Mad

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 9734
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Le sélénium protège contre la toxicité du mercure dans les poissons   Empty Re: Le sélénium protège contre la toxicité du mercure dans les poissons

Message  Mirzoune le Mar 3 Avr 2018 - 11:18

Luc a écrit:- ingérer une gélule de chlorella quand vous mangez des abats. Les toxines sont concentrées dans le foie (organe de détox) et dans les graisses, en cas d'excès. Une seule gélule de chlorella.
- A défaut, vous pouvez aussi ingérer des fibres, en entrée. Une carotte avec du vinaigre de cidre bio, des pousses de bambou, une salade de fibres dans laquelle vous avez ajouté une càs de graines de chanvre décortiquées (les acides gras facilitent la chélation, surtout le chanvre)
- A défaut, mangez une pomme (pectine) 20' avant le repas, ou mieux des fraises afin d'éviter une interaction, si vous avez des difficultés de digestion (et ainsi éviter les fermentations).
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
NB: on varie les sources de fibres afin d'éviter les effets secondaires (fraises = histamine).
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] article très complet et clair.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission avec une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges et bio, beaucoup de cru et la natation qui me fait le plus grand bien.
Mirzoune
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3820
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 57
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Le sélénium protège contre la toxicité du mercure dans les poissons   Empty Sources de poissons safe

Message  Luc le Mar 3 Avr 2018 - 11:44

Une autre source qui établit que le poisson est safe: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] gouvernementale US).  
Mais c'est du poisson pêché près des USA, donc souvent l'océan Pacifique, pourtant réputé plus pollué pour certaines espèces ...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ce graphique représente le ratio entre le Se (en bleu) et le Hg (en rouge).
Observez les taux de contamination du thon, assez bas (en rouge)
=> yellowfin, skipjack, albacore.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 9734
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Le sélénium protège contre la toxicité du mercure dans les poissons   Empty Re: Le sélénium protège contre la toxicité du mercure dans les poissons

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum