Mirzoune et Ciboulette SGSC
Bienvenue sur Mirzoune et Ciboulette!
Derniers sujets
» Le corps subtil
par Luc Aujourd'hui à 17:11

» Nouveau cadeau de la vie
par Mirzoune Aujourd'hui à 14:21

» idées pour faire des jus
par Luc Aujourd'hui à 12:59

» Histroire drôle en images - Funny clip
par Luc Aujourd'hui à 10:02

» Microbiote et pathologies auto-immunes
par Luc Hier à 21:48

» Découvrez la qualité de l’eau du robinet de votre commune
par Proserpine Mar 16 Oct 2018 - 12:16

» Propolis verte et cancer
par Mirzoune Mar 16 Oct 2018 - 9:20

» FUT2 sécrétor ou non sécretor ?
par Parsifal Lun 15 Oct 2018 - 14:26

» Cancer : un traitement simple et non toxique. Extraits
par Luc Lun 15 Oct 2018 - 9:02

» Faire connaissance avec le clair ressenti
par Nell74 Dim 14 Oct 2018 - 13:35

» Intestins gonflés : questions Sibo and Co
par Luc Sam 13 Oct 2018 - 11:05

» Comment optimiser l'assimilation du fer
par Parsifal Sam 13 Oct 2018 - 10:23

» The Plant Paradox - Dr Gundry
par Parsifal Sam 13 Oct 2018 - 10:17

» Le CBD - Cannabidiol
par Mirzoune Sam 13 Oct 2018 - 9:41

» Connaissez-vous le Magnésium glycinate?
par Parsifal Ven 12 Oct 2018 - 23:52

» Médecine individualisée, épigénétique et nutrigénomique
par Parsifal Ven 12 Oct 2018 - 23:31

» Comment j'alcalinise mon corps
par Parsifal Ven 12 Oct 2018 - 23:19

» Où trouver du calcium ailleurs que dans les laits animaux?
par Parsifal Ven 12 Oct 2018 - 23:14

» La lumière LED fatigue et altère la macula
par Luc Ven 12 Oct 2018 - 14:56

» Briquettes moelleuses au curcuma SGSC
par Luc Mar 9 Oct 2018 - 11:48

» Bon anniversaire Mezame
par Mezame Dim 7 Oct 2018 - 21:04

» Pasteur/Koch
par Proserpine Dim 7 Oct 2018 - 15:39

» Bon anniversaire Matogato
par Mirzoune Sam 6 Oct 2018 - 10:08

» Bon anniversaire johnny-bak
par Mirzoune Jeu 4 Oct 2018 - 19:46

» Les facteurs déclenchants supposés de la fibromyalgie
par sumerien Jeu 4 Oct 2018 - 19:19

» Les oméga-6 oxydés sont coupables – Pas le cholestérol LDL !
par Luc Mer 3 Oct 2018 - 10:34

» Magnésium et taurine pour le cerveau
par Flo Mar 2 Oct 2018 - 11:12

» Présentation de Parsifal
par Mirzoune Mar 2 Oct 2018 - 8:28

» Battage médiatique sur l'huile de coco
par Luc Mar 2 Oct 2018 - 8:19

» ALA: acide alpha-lipoïque et chélation
par Luc Lun 1 Oct 2018 - 18:46

» Index glycémique des laits végétaux
par Luc Lun 1 Oct 2018 - 18:43

» L'aspirine est pro-métabolique et anti-cancer
par Luc Lun 1 Oct 2018 - 18:12

» Renverser l’autisme
par Parsifal Lun 1 Oct 2018 - 15:21

» Maladies auto-immunes: rééquilibrer le système immunitaire
par Parsifal Lun 1 Oct 2018 - 15:20

» Kitava (Nouvelle Guinée), l’île où l’acné n’existe pas
par Parsifal Lun 1 Oct 2018 - 15:18

» Bon anniversaire jpwax
par Mirzoune Lun 1 Oct 2018 - 11:43

» Comprendre l’homéopathie
par Proserpine Dim 30 Sep 2018 - 20:03

» De l’huile d’olive à la place des antiacides
par Proserpine Dim 30 Sep 2018 - 15:02

» Le jeûne thérapeutique et ses effets combinés à la chimiothérapie
par Luc Ven 28 Sep 2018 - 10:30

» Bon anniversaire Galaanes
par Mirzoune Ven 28 Sep 2018 - 9:28

» Comment guérir votre métabolisme. Livre
par Luc Ven 28 Sep 2018 - 8:02

» Biodisponibilité de la curcumine: où trouver la plus assimilable?
par Gaffal Jeu 27 Sep 2018 - 22:45

» Pain SG au thon et au cerfeuil
par Luc Mer 26 Sep 2018 - 7:57

» Bon anniversaire Angely
par Mirzoune Mar 25 Sep 2018 - 12:16

» Bon anniversaire Florence
par Nell74 Lun 24 Sep 2018 - 17:47

» Métaux Lourds : Pollution invisible
par Luc Lun 24 Sep 2018 - 11:19

» Shiitake: Le champignon « coup de fouet »
par Luc Dim 23 Sep 2018 - 15:25

» Bon anniversaire Cateli
par Mirzoune Dim 23 Sep 2018 - 8:57

» Bon anniversaire Bredan
par Mirzoune Dim 23 Sep 2018 - 8:55

» Danse du fou à pattes bleues
par Proserpine Dim 23 Sep 2018 - 8:09

» Histoires drôles et blagues ...
par Mirzoune Jeu 20 Sep 2018 - 9:25

» Cake SG teff sarrasin aux petits raisins
par Luc Mer 19 Sep 2018 - 14:36

» Présentation - Virginie94
par Mirzoune Lun 17 Sep 2018 - 13:21

» Les animaux malades de leurs croquettes
par Proserpine Sam 15 Sep 2018 - 21:36

» Bouillon de poule: Un incontournable!
par Proserpine Sam 15 Sep 2018 - 17:57

» Vitamines liposolubles A, D, E, K. Quelles proportions?
par Luc Sam 15 Sep 2018 - 17:57

» Huile de poisson et effet sur la thyroïde
par Luc Ven 14 Sep 2018 - 18:05

» rentrée cheznous en Béarn (64)
par Proserpine Ven 14 Sep 2018 - 17:43

» me voilà - Hérode
par Hérode Ven 14 Sep 2018 - 16:31

» Métabolisme du fer
par Luc Ven 14 Sep 2018 - 10:17

» Mort cérébrale et don d'organes
par Proserpine Mer 12 Sep 2018 - 19:09

» Présentation Sumerien
par Luc Mar 11 Sep 2018 - 20:42

» cake potiron ou courge
par Luc Lun 10 Sep 2018 - 16:10

» Le sel oui ! Mais lequel ?
par Luc Lun 10 Sep 2018 - 14:25

» Bon anniversaire Noa
par Mirzoune Dim 9 Sep 2018 - 10:43

» Eau ou café pour s'hydratater ?
par Luc Jeu 6 Sep 2018 - 10:38

» Cancer & Huiles Essentielles – Soins de support
par Mirzoune Jeu 6 Sep 2018 - 9:53

» Régime anti-Alzheimer
par Luc Mar 4 Sep 2018 - 11:30

» Smoothie Vert Tangerine et banane
par Luc Lun 3 Sep 2018 - 10:54

» Substances naturelles anti-douleur. Tableau
par Luc Dim 2 Sep 2018 - 15:09

» Cake à la banane
par Luc Sam 1 Sep 2018 - 17:23

» Vitamine C
par Flo Jeu 30 Aoû 2018 - 11:45

» Une nouvelle étude démontre l’inefficacité des oméga-3
par Luc Mar 28 Aoû 2018 - 16:39

» Présentation Alexenforme: La santé optimale, à la recherche du chemin
par Luc Lun 27 Aoû 2018 - 17:38

» Huile de coco : un « pur poison » explique une professeure de Harvard
par Luc Lun 27 Aoû 2018 - 10:08

» Taux de Prolamines dans les céréales et pseudo céréales
par Gaffal Dim 26 Aoû 2018 - 18:05

» Vidéo étonnante, marrante ou ...
par Gaffal Sam 25 Aoû 2018 - 22:07

» Présentation - Panchito
par Mirzoune Jeu 23 Aoû 2018 - 9:37

» Présentation d'un retraité heureux - angely17
par joséphine Mer 22 Aoû 2018 - 11:52

» Fécondation in vitro, Thyroïde et avoine
par sossophiphie Lun 20 Aoû 2018 - 23:54

» Ashwagandha et votre cerveau
par Luc Lun 20 Aoû 2018 - 13:23

» Le génome complet du blé tendre séquencé pour la première fois
par Mirzoune Lun 20 Aoû 2018 - 11:51

» Par quoi remplacer - et bonnes adresses accessoirement
par Proserpine Lun 20 Aoû 2018 - 9:57

» Petit dej de Luc
par Luc Dim 19 Aoû 2018 - 8:01

» Petits pains coco & teff
par Proserpine Sam 18 Aoû 2018 - 10:18

» Comment la curcumine agit contre le cancer
par Luc Ven 17 Aoû 2018 - 10:16

» Carbs vs Fats & Mitochondria
par alexenforme Jeu 16 Aoû 2018 - 10:34

» Blagues et histroires drôles
par Luc Mer 15 Aoû 2018 - 16:10

» bonjour à tous. Philipou
par Mirzoune Mer 15 Aoû 2018 - 15:15

» Bicarbonate contre l'inflammation
par Luc Dim 12 Aoû 2018 - 12:26

» Que regardez-vous sur ARTE?
par Proserpine Dim 12 Aoû 2018 - 9:50

» Où achetez-vous vos compléments alimentaires ?
par nittygritty Sam 11 Aoû 2018 - 13:24

» Dernières Promos (aller au dernier message)
par Mirzoune Ven 10 Aoû 2018 - 19:30

» Comment soigner et augmenter son métabolisme – Respiration mitochondriale
par Luc Mer 8 Aoû 2018 - 11:38

» Dioxyde de titane
par Hérode Mar 7 Aoû 2018 - 22:56

» Bonjour à tous - de la part de Lilo
par Hérode Mar 7 Aoû 2018 - 10:23

» Balade en Brenne
par Mezame Dim 5 Aoû 2018 - 22:15

» Équilibre électrolytique et fonction surrénalienne
par Luc Jeu 2 Aoû 2018 - 10:20

» j'me presente je m'appelle henry...j'aimerais bien réussir ma vie...
par Luc Mar 31 Juil 2018 - 9:36


Plantes adaptogènes

Aller en bas

Plantes adaptogènes

Message  Luc le Ven 18 Déc 2015 - 20:42

Plantes adaptogènes
Vidéo 10' de Christophe Bernard (Athéa Provence)
=> en cas de stress physiologique ou psychologique.
Normalisation vers le centre si hypo ou hyper (burn out) Non toxique si utilisé sur le long terme.
En général 6 semaines de cure.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] from [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] on [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].



Eleuthérocoque (Eleutherococcus senticosus) (Ginseng sibérien) 2.30''

  • Teinture : 60 à 100 gouttes une à deux fois par jour
  • Racine en poudre : 1 à 2 cuillères à café bien remplies pour un demi-litre d’eau, en décoction (faites frémir à couvert pendant 10 minutes, laissez reposer une heure à couvert). Buvez pendant la matinée.
  • => Pour tous les cas de figure de stress.



Rhodiola (Rhodiola rosea). 4'

  • Teinture : 80 gouttes tous les matins.
  • Racine coupée : de 1 à 2 cuillères à café dans un demi-litre d’eau, en décoction (faites frémir à couvert pendant 10 minutes, laissez infuser pendant 30 minutes). Buvez pendant la matinée.
  • => idem + capacité cognitive (étudiant), déprime, sportif.
  • Contrindication: sommeil fragile, bipolarité, paranoïa ou autre trouble psy.



Ginseng (Panax ginseng). 6'

  • Teinture : 50 gouttes tous les matins
  • Racine en poudre : 2 gélules de 500 mg une à deux fois par jour et jamais le soir.
  • => idem + grand épuisement physique total, personne âgée. Manque total de vitalité. Pas si problème passager.
  • contrindication: hypertension, sommeil perturbé, si prise de fluidifiant sanguin, diabète, anxiolytiques ou anti-dépresseurs.



Ashwagandha (Withania somnifera) 7.40'

  • Teinture : 40 gouttes 3 fois par jour
  • Racine en poudre : ½ à 1 cuillère à café sous forme d’infusion 2 fois par jour, matin et soir
  • => Ce qui distingue cette plante du lot:  réguler le sommeil perturbé par le stress. D'où son nom latin "Withania somnifera". Se montrer patient ( 3 semaines avant le début d'un effet).
  • => effet stimulant sur les hormones thyroïdiennes, équilibre les sécrétions des glandes surrénales (cortisol et adrénaline).
  • => Propriétés antidépressives et anxiolytiques, comme les autres plantes adaptogènes


Voir aussi les adresses sur le lien.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5878
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plantes adaptogènes

Message  Luc le Ven 18 Déc 2015 - 21:00

ashawagandha
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Lien sur l'hypothyroïdie et l'ashawagandha
[url=http://www.altheaprovence.com/blog/hypothyroidie/][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[/url]

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5878
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

La rhodiola

Message  Luc le Sam 19 Déc 2015 - 0:01

La rhodiola


Au début des années 2000, les scientifiques occidentaux ont eu accès à des études secrètes effectuées par l'Union soviétique sur la rhodiola, la « racine d'or », une plante typique de la flore de Sibérie.

Ils découvraient alors les formidables propriétés de cette plante qui aide à combattre la fatigue, améliore notre attitude face au stress et augmente nos capacités psychiques et intellectuelles.

(...)
Les preuves scientifiques sur les bénéfices de la rhodiola sont arrivées à partir des années 1960 avec les nombreuses études cliniques et publications scientifiques effectuées par les Soviétiques. 



Une plante adaptogène révolutionnaire
Le propriétés de la rhodiola identifiées par les chercheurs permettent de la classer dans la catégorie des plantes adaptogènes au sens défini en 1968 par le docteur Breckhman de l'Académie des Sciences de Russie :

  • elle augmente la résistance de l’organisme face à un spectre très large de facteurs d’agressions, aussi bien chimiques, physiques que biologiques,
  • elle a une activité normalisatrice : elle diminue ou prévient complètement les déséquilibres issus du stress ou bien secondaires à une pathologie,
  • elle présente une totale innocuité : elle ne crée pas de perturbation dans le fonctionnement normal de l’organisme et n'influence ce dernier plus qu’il n’est requis.

En 2004, un livre sorti aux Etats-Unis annonçait « The rhodiola Revolution » (1). Sur la base des nombreuses études scientifiques dont elle a fait l'objet (cf. sources 2-6) et des témoignages de ses utilisateurs, cette plante est considérée aujourd'hui par beaucoup comme l'un des remèdes naturels les plus efficaces pour agir contre tous les stress auxquels nous faisons face quotidiennement.

Elle est recommandée plus particulièrement pour les personnes qui :

  • souhaitent améliorer leur bien-être général, leur état psychique et leurs performances intellectuelles,
  • sont de nature à être anxieuses, stressées face à tous les petits tracas du quotidien,
  • ont des difficultés à supporter le rythme de la vie moderne (mal-être, fatigue chronique...),
  • doivent affronter une situation familiale, sociale ou professionnelle difficile (divorce, perte d'un emploi, période de stress et de travail intense...),
  • doivent faire face à des situations conflictuelles ou un environnement agressif,
  • affrontent un stress physique intense (de nombreux sportifs de l'extrême utilisent la rhodiola pour renforcer leurs capacités mentales).

Les personnes qui utilisent la rhodiola sont souvent extrêmement surprises de ressentir ses effets positifs dès les premiers jours. Les effets bénéfiques les plus souvent cités sont un regain d'énergie, une sensation de détente et de bien-être psychique ainsi que le fait d'avoir un moral d'acier et d’être plus apte à faire face aux situations stressantes.

Contrairement aux anti-dépresseurs, aux somnifères ou aux excitants, la rhodiola ne crée pas de déséquilibre interne. Elle est sans effets secondaires et ne crée pas d'accoutumance.

En fait, la rhodiola joue un rôle complexe de régulateur sur le système nerveux mais aussi l’axe surrénalien. Elle agit notamment sur :

  • la gestion de la sérotonine : un neurotransmetteur du système nerveux central qui joue un rôle essentiel pour l'entretien de l'homéostasie du cerveau (capacité à fonctionner normalement en dépit des contraintes qui lui sont extérieures),
  • le soutien des surrénales : ces deux glandes endocrines situées au-dessus des reins et qui sont principalement responsables de la gestion des situations de stress via notamment la synthèse de corticoïdes et de catécholamines.

Sans rien stimuler directement, la rhodiola met en alerte notre organisme et lui permet de répondre plus rapidement et de manière mieux adaptée aux situations de stress. Un peu comme si elle jouait le rôle d'un coach qui aiderait l’organisme à fonctionner au meilleur de ses capacités.

La réaction de l’organisme aux situations de stress est plus rapide, la gestion des ressources, notamment hormonales (la sécrétion d’adrénaline, de cortisol, etc.), est mieux assurée et on obtient ainsi une meilleure réponse des surrénales.

La rhodiola agit donc au croisement de la biologie, de la biochimie, de la neurologie, de l’immunologie, de l’endocrinologie… autant de domaines dans lesquels les chercheurs continuent à travailler isolément et qui expliquent en partie la difficulté pour eux à expliquer clairement les mécanismes d'action de cette plante.


Quelle rhodiola choisir ?
Avec la sortie du livre « The rhodiola Revolution », de nombreux laboratoires ont commencé à intégrer la rhodiola dans leurs formules.

Parmi ces produits vous trouverez généralement des formules composées à partir d'extraits de rhodiola rosea et comprenant des additifs inutiles voire parfois douteux. Ces extraits concentrent seulement deux principes actifs de la rhodiola : les rosavines et les salidrosides au détriment d’autres composants intrinsèques de la plante qui n’ont pas été étudiés mais dont on peut malgré tout penser qu'ils sont indispensables à son action.

Natura Mundi, un laboratoire français qui a fait de la rhodiola l'une de ses spécialités, propose la forme « extrait » et la forme « totum » qui comprend l'ensemble des molécules actives de la plante.

En proposant une rhodiola sous forme d’extrait, ils ont la possibilité d’y associer des allégations de santé qui ne sont plus tolérées par l’Europe sur la forme « totum ».

Toutefois, rien ne prouve que l’extrait soit plus efficace que la forme totum originelle. Au contraire, bien des témoignages laissent penser que c'est la forme totum de la rhodiola, naturelle et complète, qui serait la plus efficace car elle conserve l'harmonie des différents composants de la plante. C'est donc plutôt cette forme de rhodiola 100% naturelle que je conseille et que vous pouvez vous procurer en vous rendant ici (lien cliquable).
Bien à vous,

François Mercier

PS : Parmi toutes les plantes adaptogènes, la rhodiola a une particularité, elle pousse également en France. Malheureusement, pas un seul scientifique chez nous n’a fait de recherche d’un mode de culture. Jean François Astier, herboriste et fondateur de Natura Mundi a réussi à mettre en place une méthode de culture après de nombreuses années d’essais infructueux. Aujourd’hui, grâce à lui, plusieurs dizaines de milliers de pieds de rhodiola sont déjà plantés en France. Une association est en projet de création pour la préservation de cette plante : voir le site ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]). N’hésitez pas à les rejoindre.

Sources :

(1) The rhodiola revolution - Transform your health with the herbal breakthrough of the 21st century . Richard P. Brown, Patricia L. Gerbarg (2004, Ed. Rodale).

(2) A randomized trial of two different doses of a SHR-5 rhodiola rosea extract versus placebo and control of capacity for mental work. Shevtsov V.A. et al. Phytomedicine, 2003, 10, 95-105.
Une étude menée en double aveugle sur 161 cadets militaires russes a permis de mesurer les effets anti-stress et stimulant d’une dose de rhodiola rosea. Les résultats ont montré que les cadets privés de sommeil et stressés qui avaient pris de la rhodiola étaient nettement moins fatigués et que leurs capacités intellectuelles étaient mieux préservées que ceux ayant pris un placebo ou n’ayant rien reçu.

(3) A double-blind, placebo-controlled pilot study of stimulating and adaptogenic effect of rhodiola rosea SHR-5 extract on the fatigue of student caused by stress during examination period with a repeated low-dose regimen. Spasov AA, Wikman GK, Mandrikov VB, et al. Phytomedicine, 2000, 7, 85-89.
Une autre étude en double aveugle menée pendant 20 jours sur 60 étudiants indiens en médecine en période d’examens de fin d’étude a permis d’évaluer l’effet d’une prise quotidienne de 100 mg de rhodiola rosea. Malgré la faiblesse de la dose utilisée, les chercheurs ont constaté une amélioration de la performance intellectuelle des étudiants, de leur bien-être général ainsi que de leur fonctionnement psychomoteur. Les sujets ont rapporté une diminution de leur besoin de sommeil, une humeur plus stable et une plus grande motivation pour l’étude.

(4) Plasma beta-endorphin and stress hormones in stress and adaptation. Lishmanov I.B. et al. Biull. Eksp. Biol. Med., 1987, 103, 422-424.
Lors d’un test d’endurance physique, de la Rhodolia rosea a été administrée à des rats : leur temps de nage a été amélioré d’environ 150%. Dans cette étude, lors de laquelle les animaux ont été par ailleurs soumis pendant 4 heures à un stress non spécifique, les chercheurs n’ont pas observé l’augmentation prévisible des niveaux de bêta-endorphines, mais une diminution, ce qui suggère qu’une supplémentation en rhodiola rosea pourrait diminuer, voire prévenir totalement les perturbations de l’axe hypothalamique-pituitaire-surrénal induites par le stress. La supplémentation semble avoir préparé les animaux à réagir de façon plus adaptée à une situation stressante.

(5) A pilot study of rhodiola rosea (Rhodax) for generalized anxiety disorder (GAD). Bystritsky A. & al. Journal of alternative and complementary medicine, 2008, 14(2), 175-180.
Une prise quotidienne de rhodiola rosea aurait des effets bénéfiques face à l'insomnie, à l'anxiété, et à la dépression modérée.

(6) Protective effects of salidroside on hydrogen peroxide-induced apoptosis in SH-SY5Y human neuroblasoma cells. Zhang Li & al. European journal of pharmacology , 2007, 564(1-3), 18-25.
Les salidrosides contenus dans rhodiola rosea auraient un effet protecteur contre le stress oxydatif et constituent un agent thérapeutique potentiel pour le traitement ou la prévention des maladies neurodégénératives.
 

Liens achat
NB : Les principes actifs sont les rosavines et les salidrosides
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
24.90 € 120 gél.
300 mg d'extrait à 3% de Rosavine et 1% de salidrosides
 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
28.80 € 100 gél. 
250 mg d'extrait de racine de rhodiola standardisé à 5% de rosavines et 2% de salidrosides, équivalent à 500 mg d'une standardisation à 3% de Rosavine et 1% de salidrosides.
Avec polyphénols (thé vert).



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[url=http://www.dieti-natura.com/rhodiola-rosea.html 5]5[/url] € 60 gél
50 mg d'extrait à 3% de rosavines et 1% de salidrosides.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5878
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plantes adaptogènes

Message  ciboulette83 le Sam 19 Déc 2015 - 13:43

Salut Luc,

On m'en a prescrit en mars 2014, quand on a cru que j'avais une maladie de Lyme. Perso, ça ne m'a pas apporté de mieux mais bon...j'étais au début du régime Seignalet donc je ne devais pas garder grand chose...

Elle est aussi immuno stimulante donc attention à ceux qui "contrôle" leur système immunitaire.

Un site pas mal aussi, j'y traîne mes guêtres: 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
ciboulette83
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 98
Date d'inscription : 07/10/2015
Age : 50
Localisation : toulon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plantes adaptogènes

Message  Luc le Sam 19 Déc 2015 - 14:04

ciboulette83 a écrit:Salut Luc,

On m'en a prescrit en mars 2014, quand on a cru que j'avais une maladie de Lyme. Perso, ça ne m'a pas apporté de mieux mais bon...j'étais au début du régime Seignalet donc je ne devais pas garder grand chose...

Elle est aussi immuno stimulante donc attention à ceux qui "contrôle" leur système immunitaire.

Un site pas mal aussi, j'y traîne mes guêtres: 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Oui, tu fais bien de rappeler qu'il faut éviter de stimuler le système immunitaire dans le cas d'une pathologie auto-immune. Logique mais souvent oublié ...
Ici, nous supposons que les personnes sont en mode sous ou sur-carburation.
L’efficacité des adaptogènes doit être vue comme un apport, une assistance au processus de rééquilibrage. Sinon, la probabilité d'une efficacité sera très faible.
Il faut bien sûr agir en aval. Par exemple, s'aérer et bien s'alimenter pour obtenir les cofacteurs, pratiquer l'EFT ou une technique similaire ...

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5878
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plantes adaptogènes

Message  Mirzoune le Sam 19 Déc 2015 - 14:25

Luc, tu es un amour! 

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission avec une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges et bio, beaucoup de cru et la natation qui me fait le plus grand bien.
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3634
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 55
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plantes adaptogènes

Message  Mirzoune le Sam 19 Déc 2015 - 14:31

ciboulette83 a écrit:
On m'en a prescrit en mars 2014, quand on a cru que j'avais une maladie de Lyme. Perso, ça ne m'a pas apporté de mieux mais bon...j'étais au début du régime Seignalet donc je ne devais pas garder grand chose...

Je me souviens qu'à l'époque tu m'avais dit que parmi tous les compléments que t'avait prescrit ton toubib, la rhodiola était le seul qui t'avait fait du bien... tu voulais même en racheter... ça te rappelle quelque chose?
Luc a écrit:Oui, tu fais bien de rappeler qu'il faut éviter de stimuler le système immunitaire dans le cas d'une pathologie auto-immune. Logique mais souvent oublié ...
Ici, nous supposons que les personnes sont en mode sous ou sur-carburation.
L’efficacité des adaptogènes doit être vue comme un apport, une assistance au processus de rééquilibrage. Sinon, la probabilité d'une efficacité sera très faible.
Il faut bien sûr agir en aval. Par exemple, s'aérer et bien s'alimenter pour obtenir les cofacteurs, pratiquer l'EFT ou une technique similaire ...
 
Je mets ta dernière phrase en gras, exprès pour Ciboulette!

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission avec une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges et bio, beaucoup de cru et la natation qui me fait le plus grand bien.
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3634
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 55
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plantes adaptogènes

Message  ciboulette83 le Sam 19 Déc 2015 - 15:59

mirzoune a écrit: la rhodiola était le seul qui t'avait fait du bien... tu voulais même en racheter... ça te rappelle quelque chose?

heu...non. En même temps, la mémoire et moi...en ce moment

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


mirzoune a écrit:Par exemple, s'aérer et bien s'alimenter pour obtenir les cofacteurs, pratiquer l'EFT ou une technique similaire ...Je mets ta dernière phrase en gras, exprès pour Ciboulette!

Enfoirée de frangine ...on fait ce qu'on peut quand on est comme une m..... Sleep 
Dès que je vais un peu mieux, oui oui, je m'aère mais là...j'admet que ce n'est pas fastoche...
Et pour ceux qui pense "qu'il n'y a qu'à "prendre sur sois" et se bouger":http://www.sfc-em.com/un-rapport-montrerait-que-la-therapie-par-exercice-graduel-empirerait-les-symptomes-du-sfcem/...non, ce n'est pas si simple...

youtube, pour l'instant, permet de faire de la relaxation et de l'auto hypnose depuis sa chambre...pas mal  genre
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par ciboulette83 le Sam 19 Déc 2015 - 16:52, édité 1 fois
avatar
ciboulette83
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 98
Date d'inscription : 07/10/2015
Age : 50
Localisation : toulon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plantes adaptogènes

Message  Flo le Sam 19 Déc 2015 - 16:11

Luc a écrit:Oui, tu fais bien de rappeler qu'il faut éviter de stimuler le système immunitaire dans le cas d'une pathologie auto-immune. Logique mais souvent oublié ...Ici, nous supposons que les personnes sont en mode sous ou sur-carburation.
L’efficacité des adaptogènes doit être vue comme un apport, une assistance au processus de rééquilibrage. Sinon, la probabilité d'une efficacité sera très faible.
Super intéressant tout celà , je tenterai à l'occasion d'une de mes surchauffes.
J'ai fait de net progrès sur le sujet stress, surtout en pratiquant du sport outdoor... c'est là que je suis le mieux [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je suis suffisament en rémission avec ma spa, même si c'est une maladie auto-immune, je ferai marche arrière rapidement si nécessaire.
avatar
Flo
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 1285
Date d'inscription : 20/10/2015
Age : 52
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plantes adaptogènes

Message  Luc le Sam 19 Déc 2015 - 17:05

Flo a écrit:Super intéressant tout celà , je tenterai à l'occasion d'une de mes surchauffes.
Je testerais alors l'ashwagandha, pour une surchauffe. Début des 1ers effets après minimum 3 semaines. cure de 6 semaines.

Studies indicate ashwagandha possesses anti-inflammatory, antitumor, antistress, antioxidant, immunomodulatory, hemopoetic, and rejuvenating properties. It also appears to exert a positive influence on the endocrine, cardiopulmonary, and central nervous systems.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Lien intéressant (en anglais) sur les principes actifs
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5878
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plantes adaptogènes

Message  Mirzoune le Sam 19 Déc 2015 - 17:53

ciboulette83 a écrit:
mirzoune a écrit: la rhodiola était le seul qui t'avait fait du bien... tu voulais même en racheter... ça te rappelle quelque chose?

heu...non. En même temps, la mémoire et moi...en ce moment...
Si, Si moi je m'en rappelle...

ciboulette83 Dès que je vais un peu mieux, oui oui, je m'aère mais là...j'admet que ce n'est pas fastoche...

Et un petit bol d'air sur ton canap' dehors, avec une bonne couverture? Je ne parlais pas d'une virée en mode Thelma et Louise à Marseille! Lol!

ciboulette83    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Nettoyage énergétique rapide



Bon alors si c'est pour un nettoyage énergétique rapide, 
tu peux te passer de l'EFT et du reste... rendeer lol!

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission avec une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges et bio, beaucoup de cru et la natation qui me fait le plus grand bien.
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3634
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 55
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plantes adaptogènes

Message  ciboulette83 le Sam 19 Déc 2015 - 18:00

Bon alors si c'est pour un nettoyage énergétique rapide, 

Hi hi hi... rapide....à domicile...efficace???? à voir Laughing
avatar
ciboulette83
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 98
Date d'inscription : 07/10/2015
Age : 50
Localisation : toulon

Revenir en haut Aller en bas

Plantes adaptogènes, stress, système immunitaire

Message  Mirzoune le Sam 5 Mar 2016 - 19:06

Le terme "adaptogène" est attribué au russe N.V. Lazarev. Dans les années 50, son étudiant (un dénommé I.I. Brekhman) a fait des recherches exhaustives sur le ginseng sibérien (Eleutherococcus senticosus) auprès de nombreux hommes qui travaillaient dans les mines. Selon lui, les adaptogènes doivent répondre à trois critères:

  • Ne pas causer de tort ni ajouter de stress à l’organisme
  • Aider le corps à s’adapter aux différents stress environnementaux et psychologiques
  • Ne pas avoir d’actions trop spécifiques sur le corps.


On appelle donc " adaptogène " une plante dont les effets principaux:

  • augmentent la résistance et la vitalité de l'organisme
  • stimulent les défenses naturelles et procurent un effet de bien-être et d'énergie retrouvée.


Les chinois appellent les adaptogènes les "toniques supérieurs". Ces toniques ne traitent pas de maladies spécifiques, mais favorisent la santé générale, augmentent l’énergie de l’organisme et régularisent les fonctions psychiques et corporelles. Ils nous donnent, en abondance, une énergie adaptive, une source de pouvoir humain réel. Selon Ron Teeguarden (Radiant Health), les toniques supérieurs doivent répondre sans défaillance, et ce depuis plusieurs centaines d’années à six critères:

  • Contenir au moins un des trois trésors (le jing/l’essence, le qi/la vitalité et le shen/l’esprit) suffisamment pour ainsi contribuer à renflouer et à dynamiser ce trésor chez la personne qui en consomme
  • Aider à augmenter la longévité en renforçant la force vitale et protéger le corps afin qu’il soit en mesure de déployer son plein potentiel génétique
  • Améliorer les fonctions du corps, promouvoir, de façon profonde et large, la santé optimale qui assure une vie radieuse
  • Ne présenter aucun effet secondaire (lorsque utilisés de façon raisonnable)
  • Pouvoir être utilisés sur de longues périodes de temps, en offrant des effets cumulatifs et des bénéfices à long terme
  • Aider à équilibrer les énergies émotives et psychiques et aider à améliorer le bien-être émotif et spirituel
  • Avoir assez bon goût et être facile à digérer et à assimiler lorsque préparés adéquatement (d’ailleurs, la plupart des adaptogènes ont bon goût et peuvent même être utilisés en cuisine)


La médecine orthodoxe occidentale commence à faire le lien entre pensées/croyances et systèmes endocrinien et immunitaire. La reconnaissance de ce lien donne naissance à une discipline qui se nomme psycho-neuro-immunologie: La santé de notre système immunitaire dépend beaucoup plus de la santé de nos interactions avec notre environnement (qualité de notre nourriture, nos pensées, notre estime de soi et dynamisme hormonal de notre corps) que de la présence ou l’absence d’agents infectieux. Cette nouvelle discipline reconnaît des variations de la réponse immunitaire en fonction de l’état ou de l’affectation de cellules qui ne font pas partie du système immunitaire.
Le syndrome général d’adaptation: Selon le modèle développé par le physiologiste Hans Selye, la réaction du corps face au stress se produit en trois phases: la phase d’alarme, la phase de résistance et la phase d’épuisement.
La description du syndrome général d’adaptation qui suit est de Christopher Hobbs (Stress & Natural Healing). Elle décrit la réponse biochimique du corps humain face au stress.

  • La phase d’alarme: C’est la réaction initiale au stress, la phase aïgue. Les systèmes de défense du corps sont en état d’alerte majeure. Les symptômes présents lors de cette phase sont: sensation d’anxiété (augmentation du rythme cardiaque et de la respiration, augmentation de l’éveil mental, sudation, troubles digestifs). Le corps active un système hormonal permettant la sécrétion d’hormones de protection (épinéphrine, norépinéphrine) afin de garder le corps en état d’alerte. L’état d’alerte est maintenu et, s’il y a blessure, la sensibilité à la douleur sera diminuée, puisque les messages de douleur sont minimisés. Si l’expérience en question est passagère ou rare, la tension et la douleur s’en iront dans les jours qui suivent et une personne en santé n’en ressentira que très peu d’effets.
  • La phase de résistance: Cette phase débute lorsque le corps commence à s’adapter au stress et à s’occuper des agents stressants. Comme les symptômes de la phase d’alarme sont partis, la personne dans la phase de résistance peut renier la continuation du stress. Par contre, le corps répond au stress continu à un niveau plus profond. Les hormones de stress sont quand même sécrétées en petites quantités, ce qui affecte le corps de plusieurs façons: en déprimant le système immunitaire, en diminuant la force des os, en compromettant les fonctions mentales et cérébrales (comme la mémoire) et en diminuant le taux d’énergie. Ceci peut se traduire par de l’insomnie, de l’irritabilité, des maux de tête et de la rigidité musculaire. C’est à ce stade que les personnes sont en état de burnout, commencent à vieillir prématurément et à développer toutes sortes de maladies.
  • La phase d’épuisement: C’est la phase dans laquelle se retrouve une personne qui a dépassé les limites de la phase de résistance. La réponse du corps ressemble à celle de la phase d’alarme (anxiété, sudation), mais les conséquences sont beaucoup plus graves puisque la personne a maintenant épuisé toutes ses ressources physiques au fil des semaines, mois ou années d’usage excessif… C’est à ce stade que les personnes sont en état de burnout, commencent à développer toutes sortes de maladies (cancer, maladies cardiaques, diabète). Il n’y a plus aucune résistance au stress : le corps est sans ressources. Bien qu’il existe toutes sortes de façons de vivre avec cet état (drogues, alcool, divertissement, alimentation compulsive…), seuls la nutrition saine et le repos sont vraiment curatifs, en plus de l’incorporation des outils adaptogènes naturels.


Le métabolisme des adaptogènes: Grâce à ses centaines de milliers de cobayes, Brekhman, a identifié les processus de fonctionnement des adaptogènes:

  • Soutien les fonctions surrénaliennes, ce qui contre les effets néfastes du stress
  • Améliore la capacité des cellules à accéder à plus d’énergie
  • Aide les cellules à se débarrasser de leur déchets métaboliques toxiques
  • Donne un effet anabolique (de construction - ce qui explique l’utilisation des adaptogènes par les culturistes)
  • Aide le corps à utiliser l’oxygène de façon plus efficace
  • Facilite la rapidité de la régulation des biorythmes (aident à maintenir l’homéostasie).


Les plantes adaptogènes: Il semblerait que les adaptogènes aident à prolonger la phase de résistance et à en diminuer les dommages. Voici une liste des plantes adaptogènes les mieux connues. La présence particulièrement importante des plantes chinoises dans les adaptogènes est dû au fait que les Chinois, depuis des milliers d’années, traitent le terrain et la qualité énergétique individuelle et non pas les symptômes. Ils ont donc accumulé de grandes quantités d’information et une excellente maîtrise de cette action.
Les changements que nous apportons tranquillement à notre approche nous permettront certainement de reconnaître, au fil du temps, les plantes de notre pharmacopée qui travaillent de cette façon. On remarque aussi la présence importante des racines dans les adaptogènes. Peut-être, les racines nous aident-elles à nous ancrer dans la terre et mieux nous y adapter? Notons aussi que les plantes et champignons d’utilisation typiquement chinoise sont de plus en plus accessibles, même en dehors du quartier chinois:

  • Ashwagandha - racine (Withania somnifera)
  • Astragale - racine (Astragalus membranaceus)
  • Codonopsis - racine (Codonopsis esp.)
  • Ginseng - racine (Panax quinquefolius)
  • Ginseng sibérien/éleuthéro - racine (Eleutherococcus senticosus)
  • Reishi - champignon (Ganoderma lucidum)
  • Rhodiola - racine (Rhodiola rosea)
  • Schizandra - baies (Schisandra chinensis)


Les effets de 10 plantes adaptogènes les plus populaires:

  • Le Ginseng (Panax ginseng) Le ginseng chinois. Il s'agit de la plante adaptogène de référence. Il procure une action revitalisant et est recommandé à toutes les personnes qui manquent de vitalité. Il est efficace pour améliorer les performances tant physiques qu'intellectuelles. Le ginseng est également un excellent supplément pour lutter contre la fatigue, la dépression et le stress. Il permet de faire face aux exigences de la vie moderne, caractérisées par son rythme trépidant.
  • Éleuthérocoque (Eleutherococcus senticosus) (ginseng russe): Il aurait des effets stimulants sur le système nerveux central et sur les surrénales. Il aide l'organisme à s'adapter aux situations de stress. Il protégerait également des radiations. Il possède également une action immunostimulante en agissant sur la production de lymphocytes. Il aurait également des effets hypoglycémiants. On le recommande particulièrement pour lutter contre les effets du stress, la grande fatigue avec hypotension artérielle.
  • Ashwaganda (Withania somnifera) Le ginseng indien: L'ashwaganda est une plante indienne utilisée depuis plus de 2000 ans en médecine ayurvédique. On l'appelle également le ginseng indien. Cette plante a également été utilisée traditionnellement comme aphrodisiaque. On mentionne son utilisation dans le Kama Sutra comme stimulant de la fonction sexuelle. Cette plante est surtout réputée pour ses propriétés reconstituantes et adaptogènes contre les effets du stress. L'ashwaganda exerce également une action régulatrice sur la glande thyroïde.
  • Le Cordyceps: Le Cordyceps sinensis, ou cordyceps chinois, est un champignon que l'on trouve sur les hauts sommets montagneux de la Chine. Dans les temps anciens, le Cordyceps sinensis était utilisé au palais de l'empereur de Chine. On lui attribuait des propriétés similaires à celles du ginseng. Il était utilisé pour renforcer l'organisme après une extrême fatigue ou une maladie de longue durée ainsi que pour soigner l'impuissance, la neurasthénie ou le mal de dos. De nombreuses études, principalement sur la souche Cs-4, ont montré ses effets adaptogènes, son action bénéfique sur la fatigue, sur les troubles hépatiques ou rénaux, sur les maladies respiratoires ou la fonction sexuelle, sa capacité à moduler le système immunitaire et à agir sur les performances physiques.
  • Le Tribulus: Le tribulus est une plante utilisée en Inde depuis des millénaires. Elle pousse cependant un peu partout dans le monde. Le tribulus favorise le développement musculaire et augmente la force et l'endurance physique. Il combat la fatigue générale. Selon des études pratiquées en Bulgarie entre 1982 et 1983, l'extrait de tribulus ferait augmenter les taux de divers stéroïdes hormonaux ce qui pourrait avoir un effet favorable sur la libido et la force physique. D'autres études, plus récentes, effectuées des chercheurs de Singapour, ont démontré que l'extrait de tribulus possède des effets positifs sur le comportement sexuel des rats et des lapins.
  • Le Rhodiola: Le rhodiola est une autre plante aux propriétés adaptogènes qui semble s'adapter à tous les besoins de l'organisme. Il atténue considérablement les méfaits du stress et accentue la mémoire. Il permet une meilleure récupération suite à un effort physique. Il favorise une meilleure gestion du stress. Comme toute les plantes adaptogènes il exercerait une action favorable sur la fonction sexuelle.
  • Le Maca: Le maca est une plante connue depuis longtemps des paysans des hauts plateaux péruviens. Il combat la fatigue chronique et il accentue les performances physiques. Il régularise l'équilibre hormonal chez la femme et il accentue les capacités reproductrices chez l'homme et la femme. Il améliorerait la libido, soit l'énergie sexuelle de même que la fonction érectile chez l'homme. Sur le plan médicinal, le maca renferme des tanins, des saponines et des alcaloïdes (macamides et macaenes). Le maca contient aussi des isothiocyanates et des glucosinolates qui lui confèrent ses propriétés aphrodisiaques et tonifiantes, améliorant l'ensemble des fonctions de l'organisme. Le maca, que certains n'hésitent pas à appeler le Viagra naturel, agit cependant de façon bien différente. Alors que le Viagra produit son effet à très court terme et comporte des effets dangereux, le maca agit à plus long terme grâce à ses propriétés tonifiantes.
  • Shisandra (Schizandrae chinensis): Le Schisandra est une des principales plantes toniques chinoises. Très efficace en période de stress, il redonne de l'énergie. Les baies tonifient les reins et les organes sexuels, protègent le foie, renforcent le système nerveux et purifient le sang. Le Schisandra est un tonique général puissant qui stimule le système nerveux ; il accroît la vitesse des réflexes et améliore la lucidité. Les baies seraient efficaces en cas de dépression ; elles diminuent l'irritabilité et freinent la perte de mémoire. Finalement le Schisandra est aussi connu comme stimulant sexuel, aussi bien masculin que féminin ; il est réputé pour augmenter les sécrétions sexuelles. Chez l'homme, il améliore également la libido.
  • Le Suma (Pfaffia paniculata): Le Suma est d'un usage récent dans la panoplie de l'herboristerie occidentale. On réfère souvent le Suma comme le Ginseng brésilien. Les premières analyses chimiques révèlent qu'il contient des vitamines A, E, B1 et B2, 19 acides aminés, dont la lysine, l'histidine, l'arginine et la glycine, ainsi que de petites quantités de calcium, fer, potassium et sodium. On l'utilise notamment pour ses qualités dans les cas de bronchites et ses propriétés anti-inflammatoires.
  • La gelée royale: Ce n'est pas une plante, mais un produit de la ruche. Cependant ses effets sont comparables à ceux des plantes adaptogènes. Les personnes déprimées, épuisées, dévitalisées, les neurasthéniques, les perpétuels fatigués, en tirent une euphorie incroyable. Aliment de réconfort instantané, ses effets reconstituants sont rapides et durables. La gelée royale contribue à relever le moral des personnes déprimées et anxieuses par une augmentation de la force physique Elle procure une sensation de détente et diminue la tension nerveuse Elle lutte contre les troubles de la vieillesse en stimulant les fonctions glandulaires défaillantes ou épuisées, particulièrement chez les adultes en état de fatigue continuelle après 40 ans et chez les convalescents sans énergie. La gelée royale est particulièrement recommandée lors des périodes de fatigue, d'épuisement ou de surmenage. On peut alors la prendre pendant deux semaines consécutives. Elle redonne force, dynamisme et joie de vivre.
  • Les techniques de relaxation, un moyen naturel de contrôler les effets du stress: Le stress et ses effets peuvent parfois devenir très difficiles à supporter et le bien-être que l'on peut ressentir à la consommation de plantes adaptogènes, ne pas être suffisamment rapide. Dans ce cas, la pratique de techniques simples de respiration et d'exercices de relaxation, tels que ceux pratiqués lors de la Relaxation Psychosomatique, peuvent apporter un soulagement immédiat. De plus la pratique de ces techniques permet d'affronter en tout temps les situations stressantes en d'en contrôler les effets négatifs. Les techniques de relaxation sont des outils incontournables pour contrecarrer les processus biologiques reliés au stress qui peuvent conduire à la maladie ou à la dépression. Ces techniques permettent également de réparer les dommages déjà causés à l'organisme par le stress.


Sources:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Utilisation des plantes adaptogènes si vous optez pour une préparation du commerce: Les femmes enceintes, allaitant et les enfants, ne devraient pas consommer de plante adaptogène. Pour la posologie, suivre les recommandations de chaque fabricant. Ces plantes sont offertes sur le marché sous différentes présentations. La plus pratique étant la présentation en ampoule (c'est également la forme qui permet d'offrir des concentrations plus fortes de plante). Certaines préparations offrent un mélange de différentes plantes adaptogènes. Pour une cure de prévention en d'entretien, suivre les recommandations du fabricant. Pour une cure lors de grande faiblesse ou de stress intense, vous pouvez doubler la dose prescrite, durant une période n'excédant pas deux semaines. Ensuite, arrêtez complètement pour deux semaines. Après cette pause, recommencer, si nécessaire, la dose d'entretien normale. Après 6 semaines, si nécessaire, vous pouvez recommencer la double dose (mais toujours après avoir fait une pause de deux semaines). Il est parfois plus efficace de choisir une préparation contenant un mélange de plantes (mais ce n'est pas nécessairement la meilleure solution. Seul l'expérience vous donnera à connaître la meilleure formule pour votre cas).

D'autres plantes adaptogènes citées ici: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3634
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 55
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plantes adaptogènes

Message  Luc le Sam 5 Mar 2016 - 19:54

Mirzoune a écrit:On appelle donc " adaptogène " une plante dont les effets principaux:

  • augmentent la résistance et la vitalité de l'organisme
  • stimulent les défenses naturelles et procurent un effet de bien-être et d'énergie retrouvée.

excellent article
Précisons qu'il y a très peu de plantes dites adaptogènes qui ne stimulent pas mais au contraire régulent. Avoir une fonction de nivellement quand on est hyper-réactif est appréciable.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5878
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plantes adaptogènes

Message  Luc le Sam 5 Mar 2016 - 21:21

Plante adaptogène ?

Y a-t-il des plantes ou substances naturelles qui modèrent la réaction immunitaire ?

Au niveau du dérèglement de la thymus qui me fait "cicatricer"/fabriquer du collagène en permanence (sclérodermie) et la PR qui détruit le collagène ?

=> La rhodolia rosea peut être utilisé en cas de fatigue adrénale et de mauvaise récup.






Tori Hudson, ND, uses it for adrenal fatigue, poor stress adaptation, decreased memory, chronic sleep disorders, chronic fatigue syndrome, mild depression, shortening the recovery time between bouts of exercise, [and] enhancement of athletic performance.”
Using Rhodiola
The average dose of R. rosea is between 200 mg and 400 mg per day of an extract that is standardized to contain rosavins and salidrosides in a 3:1 ratio. This mimics the ratio of these compounds that naturally occur in R. rosea root.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



 Comme plantes intéressantes, allez voir du côté l’HE de verveine citronnée (lemon grass) (harmonie endocrinienne), et du chardon-marie (foie). Pq le foie.? Si le foie est surchargé, le métabolisme fonctionnera au ralenti…

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5878
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Sclérodermie - dégradation du collagène

Message  Luc le Sam 5 Mar 2016 - 21:31

Re, laflo

Après une petite recherche pour approfondir les causes possibles de la dégradation du collagène, voici ce que ça a donné.

Lorsque le collagène est attaqué par le système immunitaire à plusieurs endroits, les médecins parlent de "maladie vasculaire du collagène" car c'est tout le tissu connectif qui est atteint par l'inflammation (tissu de soutien des muscles et des os).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

C'est par exemple le cas dans les maladies auto-immunes suivantes:


  • Lupus
  • Arthrite rhumatoïde
  • Sclérodermie
  • Artérite temporelle


Les symptômes changent selon la localisation et la maladie spécifique. Cela signifie qu'une même cause peut aboutir à différentes pathologies, à 1ère vue des maladies dissemblables mais ayant toutes la même origine supposée, un agent agresseur ou supposé comme tel (le système immunitaire peut se tromper).

Jean Seignalet, médecin immunologiste décédé en 2003, parle d'un agent étranger (antigène), qui est le plus souvent bactérien (bactérie), mais qui peut être alimentaire dans certains cas (gluten).

Notre corps essaye de s’adapter à l’environnement : L’organisme adopte une réaction de reconnaissance ou de rejet (antigène). Ce phénomène de sensibilisation est plus ou moins marqué selon les individus (…).

Seignalet présentation complète

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

 

En général, les médecins soignent la conséquence, pas la cause. Le médecin prescrit souvent un immunosuppresseur pour atténuer la réaction de rejet et de la cortisone pour calmer l'inflammation.

La médecine traditionnelle est donc impuissante, sauf à accompagner le malade …

 

Pour atténuer les symptômes, on suivra le traitement prescrit et en parallèle on exclura les agents pathogènes, responsable des anticorps…

 

*) Limiter l'inflammation:

Pour limiter l'inflammation, on agira sur 3 axes:

-         Prise d'anti-oxydants de base & Polyphénols

-         Prise d'EPA, un type d'acide gras oméga-3 trouvé dans les poissons gras des mers froides.

-         Apports de nutriments utiles pour la reconstruction du matériau (collagène & cartilage en mauvais état), comme la vit c, le zinc …

-         Curcumine pour la transition / switch vers la suppression des antidouleurs.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5878
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plantes adaptogènes

Message  Mirzoune le Sam 5 Mar 2016 - 22:21

Luc a écrit:

Tori Hudson, ND, uses it for adrenal fatigue, poor stress adaptation, decreased memory, chronic sleep disorders, chronic fatigue syndrome, mild depression, shortening the recovery time between bouts of exercise, [and] enhancement of athletic performance.”
Using Rhodiola
The average dose of R. rosea is between 200 mg and 400 mg per day of an extract that is standardized to contain rosavins and salidrosides in a 3:1 ratio. This mimics the ratio of these compounds that naturally occur in R. rosea root.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Comme plantes intéressantes, allez voir du côté l’HE de verveine citronnée (lemon grass) (harmonie endocrinienne), et du chardon-marie (foie). Pq le foie.? Si le foie est surchargé, le métabolisme fonctionnera au ralenti…

Attention! La verveine citronnée et la lemongrass (ou citronnelle) sont deux plantes différentes (voir photos)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission avec une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges et bio, beaucoup de cru et la natation qui me fait le plus grand bien.
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3634
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 55
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plantes adaptogènes

Message  Mirzoune le Sam 5 Mar 2016 - 23:07

Luc a écrit:Jean Seignalet, médecin immunologiste décédé en 2003, parle d'un agent étranger (antigène), qui est le plus souvent bactérien (bactérie), mais qui peut être alimentaire dans certains cas (gluten).

Notre corps essaye de s’adapter à l’environnement : L’organisme adopte une réaction de reconnaissance ou de rejet (antigène). Ce phénomène de sensibilisation est plus ou moins marqué selon les individus (…).

Seignalet présentation complète

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

 
J'ai édité ton lien, Luc... Parce que, Merde, quoi!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission avec une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges et bio, beaucoup de cru et la natation qui me fait le plus grand bien.
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3634
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 55
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plantes adaptogènes

Message  Luc le Sam 5 Mar 2016 - 23:09

Mirzoune a écrit:Attention! La verveine citronnée et la lemongrass (ou citronnelle) sont deux plantes différentes (voir photos)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Tu fais bien t'attirer mon attention car on qualifie souvent le lemon grass de verveine, car ces 2 plantes sont riches en citrals.
Voilà encore une bonne raison de donner le nom latin.
Lemon grass = cymbopognon flexonuosus => citrals 27 + 46 = 73 %. Ce qui lui donne un parfum citronné caractéristique.
On l'appelle parfois Verveine des Indes ou citronnelle. D'où la confusion possible. Avec un nom latin pareil, je comprends qu'on lui cherche un substitut...
Rééquilibre le système sympathique selon le dosage utilisé, selon Guy Roulier. Pour tonifier le système sympathique, 2 à 3 gtes HE par jour. Pour calmer
le système sympathique, 4 à 6 gtes HEpar jour.
JP Willem confirme aussi qu'elle rééquilibre le système sympathique.
*** pour la dystonie neuro-végétative.

Verveine citronnée = Lippia citriodora => citrals 12 + 26 = 38 % + sesquiterpènes 18 % et alcools terpéniques
Harmonisante endocrinenne et anxiété *** selon Dominique Baudoux elle permet de garder une sérénité exceptionnelle face aux évènements.
Cette HE est très chère et donc peu utilisée.




Dernière édition par Luc le Dim 6 Mar 2016 - 0:03, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5878
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plantes adaptogènes

Message  Luc le Sam 5 Mar 2016 - 23:11

Mirzoune a écrit:J'ai édité ton lien, Luc... Parce que, Merde, quoi!
Lol, je devine, pourquoi. Distraction

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5878
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plantes adaptogènes

Message  Mirzoune le Sam 5 Mar 2016 - 23:17

La citronnelle est très présente dans les plats thaï. Elle donne un goût frais et citronné aux salades.
On la trouve fraîche, comme sur la photo dans les boutiques asiatiques. Comme elle est aussi dure que du bois, on en met une branche dans les plats à mijoter.
Personnellement, je préfère l'acheter surgelée et hachée ou découpée et très fines rondelles. Je prélève la quantité désirée et je l'ajoute à ma sauce salade.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission avec une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges et bio, beaucoup de cru et la natation qui me fait le plus grand bien.
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3634
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 55
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plantes adaptogènes

Message  laflo le Ven 11 Mar 2016 - 9:33

bonjour,

je dois avoir encore rien compris aux plantes adaptogènes   silent

je pensais que le terme ADAPTOGENE voulait dire qu'elles s'adaptent au disfonctionnement du corps. qu'elles régulent en plus ou en moins.
alors que ce que je lis sur la rhodiola dans ton post Luc veut plutôt dire qu'elles nous aident/stimulent pour NOUS adapter au stress.

 dans ce 2ème cas de figure quand on a une sclérodermie comme mi (surbabrication de collagène au niveau peau/muqueuse organes)ce n'est pas le moment d'en prendre alors  

bcp de ces plantes adaptogènes sont associées au problème de stress que je n'ai pas .
c'est mon organisme qui est stressé (inflammation) .
perso,je suis plutôt cool, pas besoin de me calmer.
je ne comprends plus rien.

j'avais porté mon choix sur l'astragale car j'ai lu sur Mici ss frontière qu'elle régule le thymus déréglé et à l'origine de la scléro.
en plus ,ils disent "à ne pas prendre en même temps qu'une biothérapie" (que j'ai arrêté) car ça peut faire double emploi ou bien annulé l'effet du médoc.
ça ,ça me rassure, on dirait qu'ils parlent de moi Smile
j'ai lu sur Althéaprovence qu'elle régule le cortisol.

au sujet de l'ashawanga, sur Althéaprovence, on lit qu'elle calme l'arthrite.

je crois que je vais tenter,en surveillant mon visage,si j'ai l'air stressée (typique de la sclérodermie:effet" masque" comme les trisomiques ont le même facies,les gens atteints de scléro ont l'air stressés)alors, j'arrêterai.

par contre ,autre chose,je ne crois pas du tout aux vertues des gélules,qui pour moi, ne sont pas biodisponibles,je vais commander mes racines sur l'herboristerie du Valmont et me faire des "tisanes"qui passeront "directement" dans le sang.

je vais encore être en retard au boulot, je me sauve, en rentrant je regarde ta vidéo,plus haut LUC.

laflo
Déjà contaminé
Déjà contaminé

Messages : 20
Date d'inscription : 15/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plantes adaptogènes

Message  Luc le Ven 11 Mar 2016 - 10:43

laflo a écrit:
1. je pensais que le terme ADAPTOGENE voulait dire qu'elles s'adaptent au disfonctionnement du corps. qu'elles régulent en plus ou en moins.
2. alors que ce que je lis sur la rhodiola dans ton post Luc veut plutôt dire qu'elles nous aident/stimulent pour NOUS adapter au stress.

 dans ce 2ème cas de figure quand on a une sclérodermie comme mi (surbabrication de collagène au niveau peau/muqueuse organes)ce n'est pas le moment d'en prendre alors  
1. oui, c'est le principe global mais il faut s'assurer qu'il n'y a pas d'effets secondaire chez les personnes qui souffrent d'un système immunitaire hyper-réactif.
2. Là, on parle du stress (cortisol). Il y a modulation / nivellement. Ce n'est pas pour cela qu'on peut extrapoler vers l'immunité.
3. Pour l'immunité, j'ai trouvé 2 études qui indiquent que l'ashawagandha stimule la production de globules blancs (anti-corps) et de plaquettes. Cela peut être utile dans certaines pathologies où il y a un effet de déprime suite à la prise de médocs immuno-modulateurs.
Évidemment, on fait ça en collaboration avec son médecin (adaptation du dosage).


Studies on the immunomodulatory effects of Ashwagandha. 1996
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
A significant modulation of immune reactivity was observed in all the three animal models used. Ashwagandha prevented myelosuppression in mice treated with all three immunosuppressive drugs tested.
We also report an immunostimulatory activity: treatment with Ashwagandha was accompanied by significant increases in hemolytic antibody responses towards human erythrocytes.
 
Studies on immunomodulatory activity of Withania somnifera (Ashwagandha) extracts in experimental immune inflammation. 1999
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
The immunomodulatory activities of an Indian Ayurvedic medicinal preparation, i.e. extracts from Ashwagandha, Withania somnifera (L.) Dunal (Solanaceae), namely WST and WS2, were studied in mice for immune inflammation: active paw anaphylaxis and delayed type hypersensitivity (DTH). Immunomodulatory effect was assessed in If IgE-mediated anaphylaxis as reduction of ovalbumin-induced paw edema, in animals treated with WS2 at doses of 150 and 300 mg/kg, and the results were compared with the standard drug disodium chromoglycate. In the DTH model, the modulatory effect was assessed as potentiation or suppression of the reaction, revealing an increase or decrease in mean foot pad thickness, respectively. Potentiation of the DTH reaction was observed in animals treated with cyclophosphamide at a dose of 20 mg/kg, WST at a dose of 1000 mg/kg and WS2 at a dose of 300 mg/kg. On the other hand, cyclophosphamide-induced potentiation of DTH reaction was suppressed in animals treated with WST and WS2. A significant increase in white blood cell counts and platelet counts was observed in animals treated with WST. A protective effect in cyclophosphamide-induced myelosuppression was observed in animals treated with WST and WS2, revealing a significant increase in white blood cell counts and platelet counts. Cyclophosphamide-induced immunosuppression was counteracted by treatment with WS2, revealing significant increase in hemagglutinating antibody responses and hemolytic antibody responses towards sheep red blood cells.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5878
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plantes adaptogènes

Message  Flo le Ven 11 Mar 2016 - 11:22

laflo a écrit:bonjour,

je dois avoir encore rien compris aux plantes adaptogènes   silent

je pensais que le terme ADAPTOGENE voulait dire qu'elles s'adaptent au disfonctionnement du corps. qu'elles régulent en plus ou en moins.
alors que ce que je lis sur la rhodiola dans ton post Luc veut plutôt dire qu'elles nous aident/stimulent pour NOUS adapter au stress.

 dans ce 2ème cas de figure quand on a une sclérodermie comme mi (surbabrication de collagène au niveau peau/muqueuse organes)ce n'est pas le moment d'en prendre alors  
Pour moi une des raisons majeure du dysfonctionnement de tes ténocytes sont l'excès de déchets dans ton alimentation, comme c'est expliqué ici [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

laflo a écrit:bcp de ces plantes adaptogènes sont associées au problème de stress que je n'ai pas .
c'est mon organisme qui est stressé (inflammation) .
perso,je suis plutôt cool, pas besoin de me calmer.
je ne comprends plus rien.
On parle bien de stress de la maladie, physiologique, pas de stress psychologique, mais c'est suffisant pour stresser tout l'organisme.

laflo a écrit:par contre ,autre chose,je ne crois pas du tout aux vertues des gélules,qui pour moi, ne sont pas biodisponibles,je vais commander mes racines sur l'herboristerie du Valmont et me faire des "tisanes"qui passeront "directement" dans le sang.

je vais encore être en retard au boulot, je me sauve, en rentrant je regarde ta vidéo,plus haut LUC.
Se soigner ne relève pas de l'acte de foi uniquement (même si ça peu aider), les gélules tout comme les produits naturels ont des principes actifs non pas des vertus.
De mon point de vue, sans tomber dans un langage scientifique trop ardu, c'est important d'utiliser le bon mot (concept) car ça va t'aider pour faire l'analyse pertinente de tes dysfonctionnements, un problème bien énoncé est déjà à moitié résolu...
Il y a un réel intérêt a utiliser le bon concept (même un peu simplifié), c'est une des raisons de mon départ de l'appart (refus d'accepter l'explication détaillée) du coup on ne peux pas se sortir de la maladie ...
Les gélules sont un palliatif qui est parfois nécessaire, dans ma situation ça m'a dépanner et ça me dépannera encore...mais je vise comme toi à revenir aux fondamentaux juste avec la bonne alimentation. C'est de mon point de vue, surtout au niveau de la synergie globale que compléments pêchent.

Mais tu as la bonne intuition il est souvent vrai que le produit naturel pas trop trafiqué (totum des plantes), a une meilleure biodisponibilité, mais ce n'est pas toujours vrai.

Lis-tu bien l'anglais ?
avatar
Flo
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 1285
Date d'inscription : 20/10/2015
Age : 52
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plantes adaptogènes

Message  laflo le Lun 14 Mar 2016 - 8:44

bonjour
merci Flo,Mirzoune,Luc, pour vos réponses que je vais relire à tête reposée pour comprendre/commenter

je ne parle pas l'anglais scientifique Flo.

je continue ma lecture de sites sur les plantes et je pense que les plantes en poudre comme l'ashawanga que l'on trouve sur aromazone peuvent être bues diluées dans l'eau chaude.
ainsi, mon harpagophytum en poudre conseillé par Mizoune de 123 gélules,je vais le prendre comme ça.

j'ai enfin compris comment il fonctionne sur le site de MR GINSENG ;désolée,dès que j'ai le temps, je regarde comment on met des liens

je vais sur un autre post vous parler de l'harpago, désolée si je suis parfois approximative dans mes termes,je suis débordée ces temps-çi (2 jeunes à la maison de 14 mois d'écart :permis, recherche d'écoles pour la rentrée ,recherche de voiture,ect...)

bonne journée (boulot ce matin, ménage cet aprèm, mince)

laflo
Déjà contaminé
Déjà contaminé

Messages : 20
Date d'inscription : 15/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Herbs against tiredness

Message  Mirzoune le Dim 23 Oct 2016 - 17:10

Voir aussi [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission avec une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges et bio, beaucoup de cru et la natation qui me fait le plus grand bien.
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3634
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 55
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plantes adaptogènes

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum