Mirzoune et Ciboulette SGSC
Bienvenue sur Mirzoune et Ciboulette!
Derniers sujets
» Nos plats du jour, janvier 2018
par Luc Hier à 19:59

» Présentation Chantal
par Mirzoune Hier à 11:40

» Vitamine C
par Luc Hier à 11:13

» Vitamine D
par Luc Hier à 10:34

» Joyeux anniversaire Keditchi
par Pierrette Ven 19 Jan 2018 - 14:35

» Reminéralisants naturels: douleurs arthrose, ostéoporose.. etc...
par Mirzoune Jeu 18 Jan 2018 - 20:57

» Vitamine K2 - Achat - Exemples de produits
par Celine57 Jeu 18 Jan 2018 - 17:41

» Guacamole maison
par Mirzoune Jeu 18 Jan 2018 - 17:04

» Graines germées et pousses
par Mirzoune Jeu 18 Jan 2018 - 16:42

» Jeûne thérapeutique: Journal de suivi
par Luc Mer 17 Jan 2018 - 18:17

» Brioche à l'orange et aux cranberries
par Celine57 Mer 17 Jan 2018 - 16:01

» Pain gourmand à la poêle sans gluten et sans lactose
par Celine57 Mer 17 Jan 2018 - 13:01

» Smoothie Aloe Vera - banane, régénérateur de vos intestins
par Celine57 Mar 16 Jan 2018 - 20:24

» LA DEPRESSION NERVEUSE et son cortège de conséquences
par Luc Dim 14 Jan 2018 - 18:09

» Effets protecteurs du cholesterol sur les endotoxines
par Luc Dim 14 Jan 2018 - 10:17

» Problème avec une commande
par Mirzoune Sam 13 Jan 2018 - 19:48

» Insérer une photo dans un message
par Mirzoune Sam 13 Jan 2018 - 12:12

» Sentiment, émotion : comment ça fonctionne
par proserpine Sam 13 Jan 2018 - 10:20

» Aide pour une alimentation de type paléo
par Mirzoune Ven 12 Jan 2018 - 22:25

» Le gâteau au chocolat sans gluten de Philippe Etchebest
par Celine57 Ven 12 Jan 2018 - 21:38

» Superfood pour smoothie salade et potage
par Luc Ven 12 Jan 2018 - 19:24

» Auto-séance d'EMDR pour se libérer d'un stress
par proserpine Jeu 11 Jan 2018 - 17:58

» Maquereau cru mariné - recette santé
par Mirzoune Mer 10 Jan 2018 - 17:02

» et si on s’occupait de nos artères ?
par Mirzoune Mar 9 Jan 2018 - 23:33

» Intestins gonflés : questions Sibo and Co
par Mirzoune Mar 9 Jan 2018 - 15:19

» La galerie de belles images
par Mezame Lun 8 Jan 2018 - 22:02

» présentation papazen
par papazen Lun 8 Jan 2018 - 16:16

» Galette "minute" de pois chiche à la nigelle
par Luc Lun 8 Jan 2018 - 15:13

» Des nouvelles de MPJ48
par Pierrette Dim 7 Jan 2018 - 23:10

» L'huile de coco stimule le métabolisme
par Mirzoune Dim 7 Jan 2018 - 21:37

» Pain au riz - Pour tapenade
par Luc Dim 7 Jan 2018 - 9:00

» Collagène
par Mirzoune Sam 6 Jan 2018 - 19:30

» Voeux de Jacques Brel
par Flo Sam 6 Jan 2018 - 15:22

» Une transfuge de l'appart
par Luc Sam 6 Jan 2018 - 9:39

» Antibiotiques candida
par Mirzoune Ven 5 Jan 2018 - 12:35

» Cure de jus et smoothie detox
par Luc Ven 5 Jan 2018 - 11:14

» Le guide complet pour jeûner
par Luc Ven 5 Jan 2018 - 10:22

» Dernières Promos (aller au dernier message)
par Luc Jeu 4 Jan 2018 - 16:28

» Jeûne et sport
par Luc Mer 3 Jan 2018 - 15:23

» La politique de santé actuelle s'appuie-t-elle sur la science ?
par Flo Mar 2 Jan 2018 - 21:27

» Pour que la roue tourne...
par Flo Lun 1 Jan 2018 - 21:46

» Le chat et la creation du monde...
par Mirzoune Lun 1 Jan 2018 - 15:26

» Bon anniversaire Momo
par Mirzoune Lun 1 Jan 2018 - 15:17

» Bonne année à tous!
par Flo Lun 1 Jan 2018 - 10:15

» Gérer l'exercice en fonction de ses pathologies
par proserpine Sam 30 Déc 2017 - 19:16

» Le Grand cactus
par Luc Jeu 28 Déc 2017 - 23:11

» Comprendre la cascade inflammatoire
par Flo Jeu 28 Déc 2017 - 18:25

» Bon anniversaire Chaminette
par Mirzoune Mer 27 Déc 2017 - 11:58

» Bon anniversaire Puppy
par Luc Mer 27 Déc 2017 - 11:39

» Brèves - Nouvelles santé
par Mirzoune Mar 26 Déc 2017 - 19:17

» Pain brioché à la pâte de datte
par Mirzoune Lun 25 Déc 2017 - 13:34

» Joyeuses fêtes
par Mirzoune Lun 25 Déc 2017 - 13:05

» SIBO & pullulation bactérienne
par Luc Sam 23 Déc 2017 - 9:40

» Mouse data links microbiome changes to lupus severity and complications
par Flo Ven 22 Déc 2017 - 17:36

» Biodisponibilité des minéraux en présence d'acide phytique
par Flo Ven 22 Déc 2017 - 16:40

» Présentation - Zenko
par Flo Ven 22 Déc 2017 - 14:50

» Alimentation et psychisme
par Flo Jeu 21 Déc 2017 - 14:50

» Pain au sarrasin & noix
par Mirzoune Mar 19 Déc 2017 - 16:49

» Danse sur glace
par proserpine Dim 17 Déc 2017 - 10:30

» Qu'est-ce que l'équilibre acido-basique?
par Luc Jeu 14 Déc 2017 - 21:00

» Levothyrox
par sumerien Jeu 14 Déc 2017 - 19:13

» Alzheimer et la vitamine B3 forme rare
par Luc Mer 13 Déc 2017 - 15:50

» Votre chat fait pipi partout, essayez Uricystil
par Mirzoune Mer 13 Déc 2017 - 12:46

» Amigo_amigo
par Luc Lun 11 Déc 2017 - 20:12

» Bon anniversaire Infiniment
par Luc Lun 11 Déc 2017 - 13:11

» Jeûne thérapeutique - Concept de l'oxydation des lipides
par Luc Dim 10 Déc 2017 - 15:49

» Bûches de Noël vegan, sans gluten, sans lactose
par Mirzoune Dim 10 Déc 2017 - 12:33

» Bonhomme de pâte & St-Nicolas
par proserpine Jeu 7 Déc 2017 - 8:03

» Perdre du poids sans faire le yoyo
par Luc Dim 3 Déc 2017 - 14:13

» Le jus de grenade fermentée protège – nutrithérapie naturelle et effets de synergie
par Mirzoune Sam 2 Déc 2017 - 17:06

» Iode (anti goitre et fluor/brome...)
par Mirzoune Sam 2 Déc 2017 - 16:52

» Jeu de vilain entre un éléphanteau et une oie
par Luc Ven 1 Déc 2017 - 13:18

» Maladies auto-immunes: traitements conventionnels et complémentaires
par Mirzoune Ven 1 Déc 2017 - 11:11

» Maria Farantouri une voix de contre-alto magnifique...
par Flo Mer 29 Nov 2017 - 12:01

» Présentation Mpj48
par Pierrette Mer 29 Nov 2017 - 10:42

» Une biche s'amuse
par Pierrette Mer 29 Nov 2017 - 10:06

» Présentation John007
par Pierrette Mer 29 Nov 2017 - 9:51

» Biodisponibilité de la curcumine: où trouver la plus assimilable?
par Mirzoune Lun 27 Nov 2017 - 23:33

» Humour noir: Pub suisse
par Luc Lun 27 Nov 2017 - 19:05

» Connaissez-vous le Magnésium glycinate?
par Luc Lun 27 Nov 2017 - 18:19

» Comparatif différentes formes de magnésium
par yoz Lun 27 Nov 2017 - 15:03

» Métabolique et cerveau
par Luc Sam 25 Nov 2017 - 23:15

» Proposition de photo pour un avatar
par Luc Sam 25 Nov 2017 - 21:30

» Bioavailability of curcumin
par Luc Jeu 23 Nov 2017 - 16:10

» Quel magnésium choisir?
par Flo Mer 22 Nov 2017 - 18:05

» Présentation Adveniat
par Mirzoune Mar 21 Nov 2017 - 13:10

» Fibromyalgie et la sulfite connexion
par Mirzoune Lun 20 Nov 2017 - 11:23

» Douleurs musculaires et acide lactique
par Flo Dim 19 Nov 2017 - 21:50

» Bon anniversaire Monik
par Mirzoune Sam 18 Nov 2017 - 14:47

» TRANSMUTATIONS
par Luc Sam 18 Nov 2017 - 9:42

» D. Guyaux: Rémission d'une SEP ou la puissance de l'alimentation crue et d'une vie saine
par Flo Ven 17 Nov 2017 - 9:31

» Quand le musée respire
par Pierrette Mer 15 Nov 2017 - 17:17

» Ni pute, ni soumise? Pas pour Mattel...
par Mirzoune Mer 15 Nov 2017 - 8:38

» Bon anniversaire Lulu
par Pierrette Sam 11 Nov 2017 - 17:27

» Maladie : le rôle de l'alimentation
par Luc Ven 10 Nov 2017 - 12:35

» Foie et déchets cristalloïdes
par sophy Ven 10 Nov 2017 - 10:53

» Un très bon anniversaire Luc
par proserpine Jeu 9 Nov 2017 - 9:41

» Let's Twist Again
par Nell74 Mer 8 Nov 2017 - 13:35

» Enlever les pesticides des fruits et légumes
par sophy Mer 8 Nov 2017 - 12:42


Salix alba - Populus nigra - Filipendula ulmaria - Urtica

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Salix alba - Populus nigra - Filipendula ulmaria - Urtica

Message  Luc le Mer 1 Nov 2017 - 10:48

Cure de bourgeon de peuplier (Populus nigra) ou d'écorce de saule blanc (Salix alba) ou d'ortie (Urtica)?

Rappel : L’acide salicylique est l’ingrédient de base de l’aspirine et la substance active de ces plantes. Mais c'est sous la forme de salicine / salicyline que nous allons la découvrir ...

Mais quel est son intérêt?

Ray PEAT PH. Dr a écrit:
"Aspirin is an antioxidant that protects against lipid peroxidation, but it also stimulates mitochondrial respiration. It can inhibit abnormal cell division, but promote normal cell division. It can facilitate learning, while preventing excitotoxic nerve injury. It reduces clotting, but it can decrease excessive menstrual bleeding. These, and many other strangely beneficial effects of aspirin, strongly suggest that it is acting on very basic biological processes, in a coherent way." Ray Peat, PH. Dr (1)


Citation 1: « L'aspirine est un antioxydant qui protège contre la peroxydation des lipides, mais elle stimule aussi la respiration mitochondriale. Elle inhibe la division cellulaire anormale, mais favorise la division cellulaire normale. Elle peut faciliter l'apprentissage, tout en prévenant les lésions nerveuses excitotoxiques. Elle réduit la coagulation du sang (stase), mais elle peut diminuer les saignements menstruels excessifs. Ces effets, ainsi que de nombreux autres effets étrangement bénéfiques de l'aspirine, suggèrent fortement qu’elle agit de manière cohérente sur des processus biologiques très basiques. » Ray Peat, PH. Dr.

Ray PEAT PH. Dr. a écrit:« Aspirin's anti-inflammatory actions are generally important when the polyunsaturated fats are producing inflammatory and degenerative changes, and aspirin prevents many of the problems associated with diabetes, reducing vascular leakiness. It improves mitochondrial respiration (De Cristobal, et al., 2002) and helps to regulate blood sugar and lipids (Yuan, et al., 2001). Aspirin's broad range of beneficial effects is probably analogous to vitamin E's, being proportional to protection against the broad range of toxic effects of the polyunsaturated “essential” fatty acids. » (2)

Citation 2: « Les actions anti-inflammatoires de l'aspirine sont généralement importantes lorsque les graisses polyinsaturées produisent des changements inflammatoires et dégénératifs, et l'aspirine prévient de nombreux problèmes associés au diabète, réduisant les déficiences vasculaires (leakiness = fuite). Elle améliore la respiration mitochondriale (De Cristobal et al., 2002) et aide à réguler la glycémie et les lipides (Yuan, et al., 2001). La vaste gamme d'effets bénéfiques de l'aspirine est probablement analogue à celle de la vitamine E, protégeant proportionnellement contre la vaste gamme d'effets toxiques des acides gras "essentiels" polyinsaturés. » Ray Peat, PH. Dr.

Sources:
1. “Aspirin brain and cancer” Ray PEAT, PH. Dr. 2006
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
2. “Glycemia, starch, and sugar in context”. Ray PEAT, PH. Dr. 2009
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Mitochondrial respiration De Cristobal et al., 2002

NB: Si vous n'êtes pas inscrit sur le site où vous aboutissez en cliquant sur les liens ci-dessus, vous allez probalement être bloqué (sécurité). Les moteurs de recherche ne sont pas les bienvenus (protection contre les malwares). Il faudra utiliser le même navigateur internet  pour y retourner (identifiant).


Dernière édition par Luc le Mer 1 Nov 2017 - 11:41, édité 3 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4376
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Bourgeon de peuplier noir & salicine - Acide urique

Message  Luc le Mer 1 Nov 2017 - 10:59

Aveniat dit :
A propos de l'acide salicylique, j'affectionne  particulièrement le bourgeon de peuplier car il permet d'obtenir à partir d'un totum glucosidique, la salipopuline, d'aboutir à la mise en liberté, au sein de l’organisme, d’acide salicylique à l'état naissant qui serait bien plus efficace que la molécule d’aspirine. (Précis de phytothérapie / H. Leclerc)

Complément d’infos:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
La chrysine et la tectocfirysme [issues du bourgeon de peuplier] renferment, d'après Tilmant, un totum glucosidique, la salipopuline, qui peut être scindé en 2 glucosides distincts, la salicine et la populine. La salicine se décomposant sous l'action de ferments [via l’action de bactéries gastro-intestinales] en glucose et en saligénine. L’ingestion de la drogue aboutit à la mise en liberté, au sein de l'organisme, d'acide salicylique à l'état naissant. Le totum glucosidique, ainsi que l'a remarqué Tilmant, détermine une augmentation de l'acide urique de 38 à 71 % et une diminution de la concentration de l'acide urique sanguin : ainsi s'explique l'utilité des bourgeons de peuplier dans le traitement des manifestations névralgiques et arthralgiques liées au rhumatisme chronique.

Le bourgeon de peuplier noir (Populus nigra)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Tout comme le saule avec qui il partage la même famille botanique, le peuplier est riche en salycates. Lors de l'ingestion des bourgeons, les salycates se transforment en acide salicylique à l'état naissant, d'où leur action calmante.
Source : Alternative Santé.

Exemple de produit :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4376
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Populus nigra & phytotherapy

Message  Luc le Mer 1 Nov 2017 - 11:03

Usages selon le Dr Jean VALNET. La phytothérapie – Traitement des maladies par les plantes.

Peuplier « Populus nigra », famille Salicacée

Parties utilisées : bourgeons, bois (voir charbon végétal).
Principaux constituants connus : huile essentielle, tanin, chrysine, salicine, populine...
NB : L’ingestion de bourgeons entraîne la formation d'acide salicylique  à l’état naissant.
Propriétés :
— diurétique, éliminateur de l'acide urique
— antiputride urinaire
— aseptisant et fluidifiant des sécrétions bronchiques
— sudorifique
— tonique
— vulnéraire (guérison des plaies ou des blessures).
Indications :
— rhumatismes, goutte
— névralgies, arthralgies
— affections urinaires
— bronchites chroniques — tuberculose
— dermatoses
— plaies, ulcères atones.
Mode D'emploi :
— infusion de bourgeons : 2 cuillerées à soupe dans 1/2 litre d’eau bouillante. Infuser 15 minutes. 3 tasses par jour
— teinture : 3 a 5 g par jour
— extrait mou : 1 à 2 g par jour
— extrait fluide ; 3 à 6 g par jour
— vin tonique : 100 g de bourgeons concassés macérés 10 jours dans un litre de vin, avec 40 g d’écorce d’orange amère. 1 verre à madère avant les 2 grands repas.
Source : Dr Jean VALNET. La phytothérapie – Traitement des maladies par les plantes.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4376
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Salix alba & phytotherapy

Message  Luc le Mer 1 Nov 2017 - 11:07

Saule blanc (Salix alba), famille  Salicacée

Synonymes : saule commun, saule argenté, osier blanc...

Parties utilisées : chatons (fleurs mâles), feuilles, écorce.
Principaux constituants connus : salicine, tanin, principe œstrogène dans les fleurs femelles, hormone comparable à l’hormone mâle dans les fleurs mâles.
Propriétés :
— sédatif génital (Dioscoride, Daléchamp)
antinévralgique
antispasmodique
— calmant nerveux
— fébrifuge (peut remplacer le quinquina)
— tonique digestif.
Indications :
— excitation génitale : nymphomanie, spermatorrhée, priapisme
névralgies rhumatismales
— douleurs des règles
— angoisse, anxiété, insomnies des neurasthéniques
lithiase biliaire
— hyperacidité gastrique
— arthritisme
— états fébriles.
Mode d’emploi :
— infusion : chatons fou feuilles), 1 cuillerée à dessert pour 1 tasse d’eau bouillante. Infuser 10 minutes. 3 tasses par jour, avant ou entre les repas (antispasmodique, hypnotique)
— extrait fluide de chatons : 1 cuillerée à café, dans une infusion, 1 à 3 fois par jour (antispasmodique, sédatif génital)
— extrait fluide : 5 à 10 g par jour (antispasmodique)
— extrait hydro-alcoolique : 2 à 3 g (tonique) — 4 à 8 g (fébrifuge)
Source: Dr Jean VALNET. La phytothérapie – Traitement des maladies par les plantes.

NB : Il y a aussi la reine des prés (Filipendula ulmaria) qui donne de la salicine. Même mode d’action. L’ortie aussi (Urtica), mais les études ne montrent pas la même gamme d’action sur l’inhibition de prostaglandines et cytokines pro-inflammatoires. Quoi qu’il en soit, l’ortie est une excellent reminéralisant, mais il y a lieu de se montrer prudent sur le lieu de la cueillette (…). On utilise généralement les 4 1ères feuilles, avant que la plante ne monte en graines, pour faire un potage …

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4376
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Substance active: salicine - Effets sur les prostaglandines et cytokines

Message  Luc le Mer 1 Nov 2017 - 11:10

La salicine et les flavonoïdes ont une action sur les enzymes Cox-2 et 5-Lox de la cascade inflammatoire (inhibition de la formation de prostaglandines et cytokines IL-1 et 6), sur l’inflammation induite par un excès de LPS (lipopolysaccharides) et sur le stress oxydant.  La substance active, l’acide acétyl salicylique, a une demi-vie de 2H45, avec un pic atteint après 4 – 6H avec 240 mg d’extraits de salicine. On évitera de dépasser 10-5  mmol/kg  sinon il y aura aussi inhibition de Cox1, ce que l’on ne souhaite pas à long terme (intégrité des parois intestinales).

Nous remarquons aussi une action sur NF-kB = nuclear factor-kappa B (contrôle de nombreux gènes impliqués dans l’inflammation). TNF-a = Tumour necrosis factor alpha (cytokine, messager impliqué dans le processus inflammatoire). NO = monoxyde d’azote synthase (=>production d’oxyde nitrique inhibé).


Dernière édition par Luc le Mer 1 Nov 2017 - 16:03, édité 2 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4376
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Salcine et mode d'action

Message  Luc le Mer 1 Nov 2017 - 11:13

Salicine et acide salicylique
La salicine est métabolisée et transformée par le foie en acide acétyl salicylique et glucoside, puis éliminée via les urines.
L’écorce de saule renferme principalement de la salicine qui est métabolisée en acide salicylique. Elle renferme aussi des flavonoïdes qui ont également des vertus anti-inflammatoires.
La dose active généralement suggérée est de 120 à 240 mg de salicine par jour. 240 mg étant optimal. Le principal métabolite, l’acide salicylique représente 86% des salicylates totaux. Le pic de concentration en acide salicylique dans le sérum (obtenu environ 2 h après l’ingestion) est de l’ordre de 1,2 mg /l, une valeur équivalente est obtenue avec la prise de 87 mg d’aspirine. La dose efficace en salicylés du saule est donc bien inférieure à celle de l’aspirine qui elle, doit être administrée à raison de 1 300 à 2 600 mg/j !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  
NB: On préfèrera un produit qui renferme donc de la salicine et des extraits d’écorce de saule, afin d’obtenir le totum de la plante, ainsi qu’un effet différé.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4376
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Métabolisation de la salicine

Message  Luc le Mer 1 Nov 2017 - 11:17

Salicine et  acide salicylique
La dénomination ancienne « salicine » devrait être rejetée au profit de « salicoside », terme conforme à la nomenclature chimique actuelle. C’est un glucoside de l'acide salicylique.
Une fois à l'intérieur du corps, la salicine est métabolisée en acide salicylique par le foie. La salicine  s'hydrolyse dans l'intestin en libérant l'alcool salicylique qui s'oxyde en acide salicylique à activité antalgique et anti-inflammatoire.
NB : Les 2 termes (salicine et salicoside) continueront à se côtoyer et sont donc interchangeables. Salicyline et salicine sont 2 termes désignant la même molécule.

Métabolisation de la salicine (1)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Salicoside  et  acide salicylique
Une fois absorbée, la poudre de salicoside / salicine est hydrolysée en saligénine qui sera oxydée dans le foie en acide salicylique. Cette action ne peut être complète si on utilise le principe actif isolé de la poudre. (2)



Saligénine et oxydation par le foie
Le saule blanc possède :
• l’acide salicylique en faible quantité ;
• le salicoside (salicine, ndlr) : il n’est seulement pas actif directement. L’administration par voie orale de cette molécule produit de la saligénine (alcool salicylique) à l’aide de la flore intestinale. A la suite de l’absorption, cette dernière est oxydée par le foie en acide salicylique.


Qui dit de nombreuses réactions dit aussi du temps :
• l’avantage est d’avoir une quantité d’acide salicylique sur plusieurs heures, l’effet est prolongé par rapport à de l’acide salicylique pur ;
• mais évidemment, la quantité arrive au compte-goutte et donc a un effet moindre, en cas de crise.


Sources:
1. Université de Lausanne – Kurt Hostettmann
2. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4376
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Salicine métabolisée par le foie

Message  Luc le Mer 1 Nov 2017 - 11:22

La salicine est une molécule qui contient une partie glucose (à gauche) et une partie comportant un noyau benzénique (à droite)


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 

Lorsqu'un patient prend un médicament contenant cette molécule, il y a hydrolyse en glucose et partie aromatique (alcool 3-hydroxybenzylique).
Cet alcool s'oxyde ensuite dans le foie en acide 3-hydroxybenzoïque, c'est ce qu'on appelle la métabolisation.
Cet acide s'appelle acide salicylique.
Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4376
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Totum de la plante

Message  Luc le Mer 1 Nov 2017 - 11:28

L’ensemble des principes actifs issu de la plante, ainsi que leurs biodisponibilités respectives entrent en ligne de compte pour déterminer l’efficacité de la substance.
Cette dernière s’explique par les effets conjugués et variables de synergie, potentialisation (ou parfois antagonistes) de l’ensemble – le totum – de la plante.

Exemple du Saule, Salix alba L. et purpurea L. (Salicaceae)
Partie médicinale : écorce
• Composition chimique simplifiée (16) :
 dérivés alcooliques salicylés (1,5 à 11%) ou salicylates dont le salicoside (ou salicine) qui est un glucoside de l’acide salicylique mais aussi : salicortine, trémulacine, fragiline, populine…
 de nombreux composés phénoliques et leurs dérivés aromatiques, comme l’alcool salicylique, l’aldéhyde syringique, les acides salicylique, caféique, férulique…
 des Flavonoïdes et des Tanins.
Plusieurs essais cliniques chez l’homme recevant un extrait de saule (équivalent à 240 mg de salicoside par jour) ont montré son efficacité sur différentes douleurs arthrosiques. La dose de salicoside utilisée, faible par rapport à la dose d’aspirine (500 mg) nécessaire pour obtenir un effet similaire, s’explique là encore par l’expression de la synergie existante entre les nombreuses molécules actives (12).
• Cependant, deux autres facteurs interviennent, en interrelations avec l’organisme : l’effet "prodrogue" et la biodisponibilité de l’extrait « totum » : le salicoside, en effet, n’est pas actif directement : c’est une prodrogue. Administrés par voie orale, le salicoside et ses esters s’hydrolysent en saligénine (et glucose) grâce à la flore intestinale. Après absorption, la saligénine est oxydée dans le foie en acide salicylique, qui est le composé réellement actif. Remarquons cependant que l’acide salicylique existe aussi directement sous cette forme dans l’écorce de Saule et qu’il est dénué d’effets indésirables (contrairement à l’acide acétylsalicylique à toxicité hépatique) (21-23). Parallèlement, le salicoside est, lui aussi, à la fois natif dans la drogue et issu de la dégradation lente de la salicortine. Toutes ces réactions en cascades permettent une action durable dans le temps renforcée par la présence d’autres principes actifs, tels la populine et la trémulacine dont les groupes esters rallongent le temps de la métabolisation.
• Ainsi, plus de 86% de "salicylates" seront absorbés avec un taux plasmatique constant durant plusieurs heures. Grâce à l’emploi du totum, la libération linéaire et continue des principes actifs engendre une imprégnation progressive et durable permettant la prise de doses plus faibles et espacées pour un effet thérapeutique de haute qualité : efficacité et absence d’effets secondaires (9,20).

Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  
(9) Wichtl M., Anton R. : Plantes thérapeutiques, Traditions, pratique officinale, science et thérapeutique, 2ème édition ; Tec & Doc, Editions médicales internationales, Paris (FR), 2003
(12) Fleurentin J. : les plantes qui nous soignent, traditions et thérapeutiques ; éditions Ouest-France, Rennes 2007 ;20-21
(16) Bruneton, J., Pharmacognosie - Phytochimie, plantes médicinales, 4e éd., revue et augmentée, Tec & Doc - Éditions médicales internationales, Paris, 2009.
(20) Lambert JP. :Des interactions naturelles ; Quebec Pharmacie, 1999 (46) : 789-797
(21) [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
(22) [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  
(23) [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Luc le Mer 1 Nov 2017 - 11:45, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4376
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Effets secondaires de la salicine et de l'aspirine

Message  Luc le Mer 1 Nov 2017 - 11:30

Effets secondaires de l’écorce de Salix Alba et de la salicine
Bien que l’écorce de saule peut être métabolisée par le corps pour créer de l’acide salicylique, la salicine ne fonctionne pas comme un anticoagulant (fluidité) comme l’aspirine (Bradley 1992, Newall et coll., 1996). Les effets thérapeutiques de plusieurs médicaments, y compris d’autres salicylates, peuvent être diminués (niveau sanguin).  Il peut être conseillé d’éviter ces composés de citrate pendant le traitement  avec de l’aspirine ou des salicylates, sauf sous surveillance médicale. (1)

Il faut aussi se ménager des plages de récup et ne pas abuser du dosage de l’aspirine en cas de douleurs. Chez les personnes souffrant d’un foie engorgé (fatty liver), un accroissement des symptômes est possible dû aux relargage de toxines (LPS). (2)  Il faudra aussi permettre au foie de récupérer une activité enzymatique normale, après 3 semaines d’usage. (3-4) Pause de 15 jours. Reprise une fois possible. Pendant cette pause, on privilégiera une autre voie d’action.
  
Sources :
1. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  
2. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  (LPS)
3. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  (cytokines)
4. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]   (cytokines)
5. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  (dosage)


Dernière édition par Luc le Mer 1 Nov 2017 - 11:46, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4376
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salix alba - Populus nigra - Filipendula ulmaria - Urtica

Message  Luc le Mer 1 Nov 2017 - 11:32

Liens intéressants:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  (aspirin + studies’ links)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  (Quercétine & pesticides)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  (saule blanc)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  (saule blanc - Darrigan)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  (totum de la plante)

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4376
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salix alba - Populus nigra - Filipendula ulmaria - Urtica

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum