Mirzoune et Ciboulette SGSC
Bienvenue sur Mirzoune et Ciboulette!
Derniers sujets
» Nos plats du jour, février 2018
par Pierrette Aujourd'hui à 13:12

» Boire 2 litres d'eau, c'est un dogme!
par Luc Aujourd'hui à 11:24

» Bon anniversaire Mirzoune
par Celine57 Aujourd'hui à 9:28

» La respiration du Samouraï
par Pierrette Hier à 12:00

» Présentation Issa
par Pierrette Hier à 11:41

» Les promesses de l'acide alpha-lipoïque (AAL ou ALA)
par Mirzoune Mer 21 Fév 2018 - 11:36

» HE épinette noire
par Mirzoune Mar 20 Fév 2018 - 14:37

» épicerie greenweez
par Luc Mar 20 Fév 2018 - 12:44

» Menu Céline57
par Celine57 Lun 19 Fév 2018 - 19:02

» Intestins gonflés : questions Sibo and Co
par Luc Lun 19 Fév 2018 - 15:11

» Vitamine K2 et le Paradoxe du Calcium
par Celine57 Sam 17 Fév 2018 - 21:05

» Ils ou elles sont cons !
par Chantal Ven 16 Fév 2018 - 16:22

» Comparatif différentes formes de magnésium
par Luc Ven 16 Fév 2018 - 9:48

» Prévention Vue & Reflux RGO
par Celine57 Jeu 15 Fév 2018 - 19:02

» Adoucisseurs d'eau
par Proserpine Jeu 15 Fév 2018 - 10:59

» Maladie de Lyme et infections froides
par Pierrette Jeu 15 Fév 2018 - 8:24

» Fatigue Mg endormissement
par Chantal Jeu 15 Fév 2018 - 0:22

» Sugarland, au cinéma
par Luc Mer 14 Fév 2018 - 12:07

» Connaissez-vous le Magnésium glycinate?
par Luc Mar 13 Fév 2018 - 22:13

» K2 Menatetrenone MK4 + update on menaquinones
par Mirzoune Mar 13 Fév 2018 - 13:01

» Prévenir et Retarder la Dégénérescence du Cerveau
par Luc Mar 13 Fév 2018 - 11:00

» La théorie scientifique de Robert Lustig sur le bonheur
par Mirzoune Lun 12 Fév 2018 - 12:56

» Graines germées et pousses
par Celine57 Dim 11 Fév 2018 - 19:08

» Bouchées moelleuses à la pomme
par Pierrette Dim 11 Fév 2018 - 13:11

» La galerie de belles images
par Pierrette Sam 10 Fév 2018 - 10:03

» Eloge de l'EFT
par Celine57 Jeu 8 Fév 2018 - 20:44

» Yaourts K-Philus
par Luc Mer 7 Fév 2018 - 14:46

» Présentation Rabah alias Robusta
par Luc Lun 5 Fév 2018 - 22:25

» HARIRA, soupe de fête
par Mirzoune Lun 5 Fév 2018 - 13:09

» Moules au tamarin
par Mirzoune Dim 4 Fév 2018 - 18:27

» Pétition 11 vaccins obligatoires
par Mirzoune Sam 3 Fév 2018 - 14:53

» Carpaccio de radis noir au sésame
par Pierrette Ven 2 Fév 2018 - 18:54

» Dernières Promos (aller au dernier message)
par Mirzoune Ven 2 Fév 2018 - 18:39

» Soupe potimarron, Butternut
par Mirzoune Ven 2 Fév 2018 - 18:34

» Soupe au miso
par Pierrette Ven 2 Fév 2018 - 16:52

» Salade de poivrons
par Pierrette Ven 2 Fév 2018 - 16:44

» Potage au potiron, tomate et carotte
par Pierrette Ven 2 Fév 2018 - 16:18

» Nos plats du jour, janvier 2018
par Celine57 Jeu 1 Fév 2018 - 21:39

» Vitamine D
par Celine57 Jeu 1 Fév 2018 - 16:47

» Quand rien ne va plus...
par Pierrette Mer 31 Jan 2018 - 11:54

» Bon anniversaire Laure
par Pierrette Mer 31 Jan 2018 - 11:37

» Mélange curcuma, anti-inflammatoire naturel
par Chantal Mar 30 Jan 2018 - 23:16

» Présentation Chantal
par Chantal Mar 30 Jan 2018 - 23:09

» Invitation Salon des médecines douces-Paris Pte de Versailles
par Mirzoune Dim 28 Jan 2018 - 12:59

» Danse sur glace
par Proserpine Sam 27 Jan 2018 - 17:18

» Insérer une photo dans un message
par Mirzoune Ven 26 Jan 2018 - 18:17

» Vitamine K2 - Achat - Exemples de produits
par Mirzoune Ven 26 Jan 2018 - 15:36

» Bon anniversaire Proserpine !
par Mirzoune Ven 26 Jan 2018 - 14:21

» Biodisponibilité de la curcumine: où trouver la plus assimilable?
par alberico Mer 24 Jan 2018 - 13:12

» présentation alberico
par Mirzoune Mar 23 Jan 2018 - 19:37

» Jeûne thérapeutique: Journal de suivi
par Pierrette Lun 22 Jan 2018 - 9:50

» Effets protecteurs du cholesterol sur les endotoxines
par Luc Dim 21 Jan 2018 - 8:43

» Vitamine C
par Luc Sam 20 Jan 2018 - 11:13

» Joyeux anniversaire Keditchi
par Pierrette Ven 19 Jan 2018 - 14:35

» Reminéralisants naturels: douleurs arthrose, ostéoporose.. etc...
par Mirzoune Jeu 18 Jan 2018 - 20:57

» Guacamole maison
par Mirzoune Jeu 18 Jan 2018 - 17:04

» Brioche à l'orange et aux cranberries
par Celine57 Mer 17 Jan 2018 - 16:01

» Pain gourmand à la poêle sans gluten et sans lactose
par Celine57 Mer 17 Jan 2018 - 13:01

» Smoothie Aloe Vera - banane, régénérateur de vos intestins
par Celine57 Mar 16 Jan 2018 - 20:24

» LA DEPRESSION NERVEUSE et son cortège de conséquences
par Luc Dim 14 Jan 2018 - 18:09

» Problème avec une commande
par Mirzoune Sam 13 Jan 2018 - 19:48

» Sentiment, émotion : comment ça fonctionne
par Proserpine Sam 13 Jan 2018 - 10:20

» Aide pour une alimentation de type paléo
par Mirzoune Ven 12 Jan 2018 - 22:25

» Le gâteau au chocolat sans gluten de Philippe Etchebest
par Celine57 Ven 12 Jan 2018 - 21:38

» Superfood pour smoothie salade et potage
par Luc Ven 12 Jan 2018 - 19:24

» Auto-séance d'EMDR pour se libérer d'un stress
par Proserpine Jeu 11 Jan 2018 - 17:58

» Maquereau cru mariné - recette santé
par Mirzoune Mer 10 Jan 2018 - 17:02

» et si on s’occupait de nos artères ?
par Mirzoune Mar 9 Jan 2018 - 23:33

» présentation papazen
par papazen Lun 8 Jan 2018 - 16:16

» Galette "minute" de pois chiche à la nigelle
par Luc Lun 8 Jan 2018 - 15:13

» Des nouvelles de MPJ48
par Pierrette Dim 7 Jan 2018 - 23:10

» L'huile de coco stimule le métabolisme
par Mirzoune Dim 7 Jan 2018 - 21:37

» Pain au riz - Pour tapenade
par Luc Dim 7 Jan 2018 - 9:00

» Collagène
par Mirzoune Sam 6 Jan 2018 - 19:30

» Voeux de Jacques Brel
par Flo Sam 6 Jan 2018 - 15:22

» Une transfuge de l'appart
par Luc Sam 6 Jan 2018 - 9:39

» Antibiotiques candida
par Mirzoune Ven 5 Jan 2018 - 12:35

» Cure de jus et smoothie detox
par Luc Ven 5 Jan 2018 - 11:14

» Le guide complet pour jeûner
par Luc Ven 5 Jan 2018 - 10:22

» Jeûne et sport
par Luc Mer 3 Jan 2018 - 15:23

» La politique de santé actuelle s'appuie-t-elle sur la science ?
par Flo Mar 2 Jan 2018 - 21:27

» Pour que la roue tourne...
par Flo Lun 1 Jan 2018 - 21:46

» Le chat et la creation du monde...
par Mirzoune Lun 1 Jan 2018 - 15:26

» Bon anniversaire Momo
par Mirzoune Lun 1 Jan 2018 - 15:17

» Bonne année à tous!
par Flo Lun 1 Jan 2018 - 10:15

» Gérer l'exercice en fonction de ses pathologies
par Proserpine Sam 30 Déc 2017 - 19:16

» Le Grand cactus
par Luc Jeu 28 Déc 2017 - 23:11

» Comprendre la cascade inflammatoire
par Flo Jeu 28 Déc 2017 - 18:25

» Bon anniversaire Chaminette
par Mirzoune Mer 27 Déc 2017 - 11:58

» Bon anniversaire Puppy
par Luc Mer 27 Déc 2017 - 11:39

» Brèves - Nouvelles santé
par Mirzoune Mar 26 Déc 2017 - 19:17

» Pain brioché à la pâte de datte
par Mirzoune Lun 25 Déc 2017 - 13:34

» Joyeuses fêtes
par Mirzoune Lun 25 Déc 2017 - 13:05

» SIBO & pullulation bactérienne
par Luc Sam 23 Déc 2017 - 9:40

» Mouse data links microbiome changes to lupus severity and complications
par Flo Ven 22 Déc 2017 - 17:36

» Biodisponibilité des minéraux en présence d'acide phytique
par Flo Ven 22 Déc 2017 - 16:40

» Présentation - Zenko
par Flo Ven 22 Déc 2017 - 14:50

» Alimentation et psychisme
par Flo Jeu 21 Déc 2017 - 14:50

» Pain au sarrasin & noix
par Mirzoune Mar 19 Déc 2017 - 16:49


Biodisponibilité des minéraux en présence d'acide phytique

Aller en bas

Biodisponibilité des minéraux en présence d'acide phytique

Message  Luc le Dim 22 Oct 2017 - 11:59

Noix et graines : Trop c’est combien ? C’est la dose qui fait le poison !
Proportionnellement, les noix contiennent généralement plus d’acide phytique que les céréales et les légumineuses. Ainsi, 100 grammes d’amandes contient  souvent jusqu'à1.40 gr d’acide phytique, les noix de pécan jusqu’à 4.52 gr, et 100 grammes de noix du Brésil en tête de liste avec jusqu’à 6.34 gr !
L’Acide phytique correspond à près de 60 à 80% du phosphore total contenu dans les céréales et des légumineuses. (1)

On n’est pas en train de vous dire de ne plus manger des noix mais de faire gaffe si vous êtes borderline [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  et si vous avez tendance à compenser en allant chercher vos protéines dans les oléagineux, les graines, le sojami ou tutti quanti …

Edit: L'acide phytique peut se lier à des oligo-éléments (Ca Zn Fe Mg Cu Mn) et former un complexe (phytate), une sorte de savon, que l'organisme ne peut pas assimiler / décomposer et qui sera alors expulser via les selles ...


Phytates dans les noix par 100 gr, en gramme (2-3)
Amandes 0.35 – 9.42 (almonds)
Noix de cajou 0.19 (cashews)
Noisettes 0.23 – 0.92 (hazelnuts)
Noix de Grenoble 0.76   (English walnuts)
Noix pécan 0.18 – 4.52 (pecan nuts)
Pin pignon 0.20 (pine nuts)
Noix Brésil 0.29 – 6.34 (Brazil nuts)
Noix macadamia 0.15 – 2.62 (macadamia nuts)
Pistaches 0.29 – 2.83 (pistachio)

Quelques valeurs supplémentaires qui pourrait vous faire réfléchir:
Sésame (dépelliculé) 5.36
Cacao poudre 1.7 à 1.8

à comparer à :
Soja  1 à 2.22
Riz complet 1 à 1.2
Lentilles 0.44 – 0.50
Lin 2.15 – 2.78
Chair de noix de coco 0.27
NB : Les chiffres sont très variables car dépendent de la richesse du sol en minéraux (4)

Ingestion moyenne

La consommation moyenne en phytates aux USA et au Royaume-Uni se situe entre 631 et 746 mg par jour. Dans des pays comme l’Inde, le Nigeria, Malawi, Mexique ou le Guatemala, la consommation est supérieure à 2 g/jour. Dans le cadre d’une alimentation riche en calcium, vitamine D, vitamine A, vitamine C, les bons gras et les aliments lacto-fermentés, la plupart des gens consommeront environ 400 à 800 mg par jour, sans que cela pose toutefois problème. (5)

Et si je prends une collation de noix et graines par jour, soit 30 gr ?
Si vous montez à 2 gr d’acide phytique par jour, parce que vous consommez régulièrement une portion de graines ou de noix, en fin de repas (pour vous caler),il faudra vous assurer d’avoir un apport alimentaire de calcium au menu, un fruit ou un légume cru avec vitamine C (brocoli ou une orange, mais pas un supplément de calcium), ou du magnésium. Ou 50 ml de jus de citron  pour complexer et former des phytates dans l’estomac qui seront alors évacuer dans les selles.
Notez aussi que 2 mg d’acide phytique inhibe l’absorption du fer à hauteur de 18 %, 25 mg inhibe 64 % et 250 mg d’acide phytique inhibe 82 % de l’absorption du fer.  Mais l’’addition d’acide ascorbique (vit C) a contré significativement l’inhibition. (6)

Consommez de la vitamine C.

Plusieurs études ont montré qu’ajouter de la vitamine C permettait de réduire la quantité d’acide phytique présente dans les intestins. (7)

Ne noircissons pas le terrain !
Mais soyez assuré que l’acide phytique n’a pas que des côtés négatifs, si toutefois vous ne combinez pas au même repas 2 sources explosives, comme le cacao et des noix, des graines de sésame dans un toast avec du soja ou des fèves à la tomate.
L’acide phytique est par ailleurs aussi un antioxydant ( 8 ) et peut fournir un effet protecteur contre certains cancers. (9-13)  L’acide phytique  peut aussi vous protéger contre une lithiase rénale (14-15), tout en abaissant la glycémie et le taux de lipides sanguins (16) – offrant des avantages santé pour le coeur. (17)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Association inappropriée avec des mendiants
Et pour contourner l’effet de combinaison d’acide oxalique et d’acide phytique, en excès, si vous associez des noix et des canneberges séchées, suivi d’un carré de chocolat noir sucré ?
Je fais tremper 6 à 8 H les noisettes et les amandes (germination) mais pas les noix (par goût) ! Je prends un fruit en début de collation (myrtille* – mandarine – fraise*) (vitamine C et fibres).

Evitez de terminer votre repas par un ajout de noix car l’acide phytique pourrait compliquer le travail de digestion : Les phytates interagissent aussi avec les protéines, ce qui peut affecter la digestibilité et la digestion chez certaines personnes car un excès d’acide phytique entraîne une inactivation de certaines enzymes digestives, telles que l’alpha-amylase, la lipase, ou la protéinase. (18)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
L’assimilation du calcium pourrait aussi être amputée de 70 % et le magnésium de 50 %, et donc augmenter le problème de dénutrition chez certaines personnes plus fragiles … (19)
Mais c'est assez variable (...)
 
Pour votre riz, observez ce que le trempage apporte (biodisponibilité améliorée - en bleu - pour le riz complet - après trempage!)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le Riz complet serait assez nutritif si nous pouvions absorber tous ces minéraux.
On ajoutera une càc de vinaigre de cidre dans l’eau de trempage tiède. Égouttez au lieu de rincez, la 1ère fois car vous laisserez un fond d’eau du 1er trempage, afin d’accélérer l’action du second trempage par l’enzyme phytase, lors du trempage suivant (2 x/semaine).
Et svp, évitez de combiner avec du soja, même fermenté, si vous ne voulez pas crever un plafond ! Enfin, je dis ça mais faites selon votre ressenti car tout le monde ne sera pas logé à la même enseigne …

Liens intéressants:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

* Question de proportion. Renseignez-vous sur la quantité d'acide oxalique. Il n'y a aucune comparaison entre du persil ou de la rhubarbe et des mûres ou des myrtilles.


Dernière édition par Luc le Lun 23 Oct 2017 - 17:13, édité 12 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4608
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

L'acide oxalique et surtout phytique chélatent le Ca Fe Zn

Message  Luc le Dim 22 Oct 2017 - 12:04

Sources

1.    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

2.    Source : Schlemmer U. et al. Phytates in foods and significance for humans. Mol Nutr Food Res 2009.

3.    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

       Phytates and phytic acid. By Ryan Andrews

4.    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

5.    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

6.    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

7.    Hallberg L, Brune M, Rossander L (1989) Iron-absorption in man—ascorbic-acid and dose-dependent inhibition by phytate. Am J Clin Nutr

8.    Graf E, Empson KL, Eaton JW. Phytic acid. A natural antioxidant. Journal of Biological Chemistry. 1987

L'acide phytique : un composé utile ? 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

9.    Vucenik I1, Shamsuddin AM. Protection against cancer by dietary IP6 and inositol. Nutr. Cancer. 2006;55(2):109-25. DOI: 10.1207/s15327914nc5502_1.

10.  Shafie NH, Esa NM, Ithnin H, Saad N, Pandurangan AK. Pro-Apoptotic Effect of Rice Bran Inositol Hexaphosphate (IP6) on HT-29 Colorectal Cancer Cells. International Journal of Molecular Sciences. 2013;14(12):23545-23558. doi:10.3390/ijms141223545.

11.  Singh RP, Agarwal R. Prostate cancer and inositol hexaphosphate: efficacy and mechanisms. Anticancer Research. 2005;25(4):2891-903. PMID: 16080543

12.  Jenab M, Thompson LU. The influence of phytic acid in wheat bran on early biomarkers of colon carcinogenesis. Carcinogenesis. 1998;19(6):1087-92. PMID: 9667748.

13.  Miyamoto S, Kuwata G, Imai M, Nagao A, Terao J. Protective effect of phytic acid hydrolysis products on iron-induced lipid peroxidation of liposomal membranes Lipids. 2000;35(12):1411-3. PMID: 11202004

14.  Grases F, Costa-Bauza A, Prieto RM. Renal lithiasis and nutrition. Nutrition Journal. 2006;5:23. doi:10.1186/1475-2891-5-23.

15.  Grases F, Costa-Bauzá A. Phytate (IP6) is a powerful agent for preventing calcifications in biological fluids: usefulness in renal lithiasis treatment. Anticancer Research 1999;19(5A):3717-22. PMID: 10625946.

16.  Schlemmer, U., Frølich, W., Prieto, R. M. and Grases, F. (2009), Phytate in foods and significance for humans: Food sources, intake, processing, bioavailability, protective role and analysis. Mol. Nutr. Food Res., 53: S330–S375. doi:10.1002/mnfr.200900099

17. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

The ability of Phytic Acid (PA) to chelate minerals has been reported to have some protective effects, such as decreasing iron‐mediated colon cancer risk and lowering serum cholesterol and triglycerides in experimental animals. PA is also considered to be a natural antioxidant and is suggested to have potential functions of reducing lipid peroxidation and as a preservative in foods. Finally, certain inositol phosphates, which may be derived from PA, have been noted to have a function in second messenger transduction systems. 

18.  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] U. Konietzny, R. Greiner, in    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], 2003         

19.  [url=https://www.seekinghealth.com/media/fiber and mineral bioavailability.pdf][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][/url]

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4608
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Enzymes phytases chez les humains

Message  Luc le Dim 22 Oct 2017 - 16:37

Gabriel Cousens a écrit:More recent research has found that over time, the body begins to produce its own phytase enzyme for breaking down the phytates." - Gabriel Cousens, M.D.

"Unless we take an excess amount of phytates into the system, there is usually enough phytase to keep them from having any effect on our calcium absorption. By soaking and rinsing nuts and seeds, we wash out the phytates as well as the oxalates. The way the body eliminates phytates seems to mirror the general way the body handles most of these naturally occurring, seemingly adverse factors in our food. If they are taken into the system in small enough quantities, our bodies usually have the enzymatic systems to protect us from these substances' potential negative effects."
- Gabriel Cousens, M.D., Conscious Eating
Nous produisons peu de phytases, l'enzyme qui décompose les phytates, mais si nous laissons une période d'adaptation à l'organisme et qu'on ne le sature pas, le métabolisme pourra gérer. En théorie...

Gabriel Cousens a écrit:"Once there is enough phytase enzyme to release the zinc phytate bonding, then the cycle is broken and the zinc is able to be freed from the phytates. During the time of transition to vegetarianism one might want to check the zinc status and also eat more foods that are high in zinc, such as brewer's yeast, wheat germ, and pumpkin seeds. Other foods that are high in zinc and do not have phytates are dairy products, tofu, beans, seeds, and nuts. Soaking and sprouting grains eliminates phytic acid and liberates zinc for absorption."
People who are particularly at risk for zinc deficiencies are pregnant and nursing mothers, children, young males and females going through puberty, people undergoing physical and mental stress, those healing wounds, or those with a compromised immune system.

In this process, the enzyme inhibitors, phytates, and oxalates are deactivated and almost entirely washed away after 6-24 hours of soaking. During soaking, complex carbohydrates are broken down to simple sugars, oils are broken down into free fatty acids, and proteins are broken down into free amino acids. In these predigested forms, these foods are much easier to assimilate.
- Gabriel Cousens, M.D., Conscious Eating

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4608
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Phytases endogènes

Message  Luc le Dim 22 Oct 2017 - 16:50

Selon le Dr. Walker lorsque nous consommons des aliments crus (fruits, légumes et graines) notre métabolisme est capable de contourner le problème (calculs oxaliques et amalgames calciques) à condition d’être suffisamment approvisionnés en oligo-éléments et de maintenir un péristaltisme adéquat (=> fibres, huile d’olive, exercice, etc.).
Il dit aussi de ne pas trop se préoccuper des phytates si ces dernières proviennent du cru (raw food) car le corps produit suffisamment d’enzymes phytases pour libérer les oligo-éléments piégés sous la forme de phytates. Mais ce processus de libération ne pourra avoir lieu avec de la nourriture cuite car les enzymes auront été neutralisées / annihilées (*). C’est la nourriture cuite qui est responsable de l’ostéoporose et des calculs au rein.
Source: Conscious Eating, de Gabriel Cousens.
NB: Il est quand même conseillé de respecter le rythme des saisons pour les fruits oléagineux car ce sont des aliments sous-vitaux.

* Tout le monde ne partage pas ce point de vue mais la vérité se trouve qque part à un niveau intermédiaire. Comprenez que les aliments crus disposeraient de leurs propres enzymes, et pourraient donc être plus facilement digérés ainsi. OK, je veux bien mais on ne poussera pas le bouchon trop loin quand même. Comprenez que ça aidera mais que ce ne sera pas suffisant...
Ce sujet ne mettra pas tout le monde d'accord Twisted Evil

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4608
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Tableau - Acide phytique dans graines, noix et qques céréales

Message  Luc le Dim 22 Oct 2017 - 21:46

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
La Q d'acide phytique peut varier en fonction du terrain de culture (phosphore disponible).
A quelques exceptions près, ce sont évidemment les graines qui stockent le phosphore sous forme d'acide phytique. Rôle de réserve et de protection.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4608
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Biodisponibilité des minéraux en présence d'acide phytique

Message  Mirzoune le Lun 23 Oct 2017 - 15:50

Pour info, les graines (décortiquées ou non) et l'huile de chanvre ne contiennent pas d'acide phytique et sont donc très digestes: 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission avec une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges et bio, beaucoup de cru et la natation qui me fait le plus grand bien. Apparition récente d'une névralgie du trijumeau (conflit vasculonerveux). En attente d'une opération par gamma-knife.
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3063
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 55
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: Biodisponibilité des minéraux en présence d'acide phytique

Message  Adveniat le Mar 24 Oct 2017 - 9:44

Mirzoune a écrit:Pour info, les graines (décortiquées ou non) et l'huile de chanvre ne contiennent pas d'acide phytique et sont donc très digestes: 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Je vais te poser une question très personnelle pour voir si tu as réfléchi à la question , selon  la théorie de l'évolution l'homme est apparu après une multitude d'adaptations et on le considère comme un omnivore alors pourquoi ne s'est-il pas adapté pour digérer l'acide phytique ? du même coup pourquoi ne fabrique-t-il pas de la vitamine C comme les rats ? incroyable non ? Suspect
J'ai d'autres questions du même acabit si tu ne m'as pas viré du forum entre temps . Laughing

_________________
Conscience+intuition +bon sens = inspiration = début de vérité ? science consciente ?
avatar
Adveniat
Accro
Accro

Messages : 119
Date d'inscription : 10/10/2017
Localisation : omniprésence

Revenir en haut Aller en bas

Re: Biodisponibilité des minéraux en présence d'acide phytique

Message  Flo le Mar 24 Oct 2017 - 9:54

Adveniat a écrit: ...alors pourquoi ne s'est-il pas adapté pour digérer l'acide phytique ? du même coup pourquoi ne fabrique-t-il pas de la vitamine C comme les rats ? incroyable non ? Suspect
Au paléolitique on aurait vécu très longtemps dans une zone avec une forte disponibilité de vitamie C et du coup la nécessité de la fabriqué aurait disparu, cette hypothèse est proposée dans le bouquin de D. Guyaux.

Pour l'acide phytique il expose que l'attrait olfactif et l'arrêt sensoriel par satiété nous permet de gérer la quantité tolérable pour notre organisme, ceci est vrai pour bien d'autres composés délétères en fonction de la dose.

_________________
Les préjugés, les habitudes et l'ignorance concernant l'alimentation, sont si grands, que la diététique pourrait être appelée "le chaînon manquant de l'esprit humain" Arnold EHRET
avatar
Flo
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 1180
Date d'inscription : 20/10/2015
Age : 51
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Biodisponibilité des minéraux en présence d'acide phytique

Message  Adveniat le Mar 24 Oct 2017 - 10:38

Oui , donc nous avons subit là une adaptation dégénérative ? comment ce fait-il que la nature n'avait pas prévue , dans nos gènes un retour en arrière ? j'ai du mal à l'admettre car si je pars de ce principe , depuis les Égyptiens , les Sumériens nous avons complétement dégénéré et cela depuis des millénaires.( peut on alors compter sur l'instinct ?) 



Lentilles, graines.....noix , amandes décortiquées ou non ont-ils un arôme ? La satiété Ok à condition que notre cerveau comporte un programme de calcul entre volume et quantité d'acide phytique.

_________________
Conscience+intuition +bon sens = inspiration = début de vérité ? science consciente ?
avatar
Adveniat
Accro
Accro

Messages : 119
Date d'inscription : 10/10/2017
Localisation : omniprésence

Revenir en haut Aller en bas

Re: Biodisponibilité des minéraux en présence d'acide phytique

Message  Flo le Mar 24 Oct 2017 - 13:52

C'est à écrire au conditionnel ce sont des hypothèses... avec la pléthore de vitamine C, en fabriquer n'était plus nécessaire.
En refabriquer pourquoi pas, qui sait ? peut-être que ça reviendra Wink quand mystère...

La dégénérescence depuis qu'on mange en masse des aliments pas tout a fait adaptés (blé) à l'homme ou trop transformés, cuits par exemple, est fortement suspectée, il n'y a qu'a voir l'explosion des maladies chroniques depuis la dernière guerre.
Il faut quelques décennies pour s'en apercevoir, il fut une époque ou les cancers d'enfants étaient quasi inexistant alors qu'on savait parfaitement les diagnostiquer.
Depuis 1980 le taux d'autiste a été multiplié par 150, hors il y a 37 ans on savait déjà les diagnostiquer...il y a bien quelque chose qui a changer dans l'environnement non ?

_________________
Les préjugés, les habitudes et l'ignorance concernant l'alimentation, sont si grands, que la diététique pourrait être appelée "le chaînon manquant de l'esprit humain" Arnold EHRET
avatar
Flo
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 1180
Date d'inscription : 20/10/2015
Age : 51
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Biodisponibilité des minéraux en présence d'acide phytique

Message  Adveniat le Mar 24 Oct 2017 - 15:20

 
OUI Flo,certainement que l'humain a changé son mode alimentaire par obligation, peut-être une terre moins productive après des catastrophes climatiques ou délavée par un déluge ? en tous les cas la proportion d'amidon et de viande (devenue nécessaire ?)  a beaucoup trop augmentée et bien sûr la cuisson avec ,par goût ? pour les rendre plus assimilables ? en tous les cas quand l'homme met son doigt dans l’engrenage il ne sait plus s'arrêter et l'aliment est devenu une drogue et l'organisme dévoyé en demande toujours plus .Le pire a été l'augmentation du sucre dans des proportions phénoménales ; Ensuite les mélanges  complexes de plusieurs types d'aliments , la recherche de nouvelles saveurs .
Je vais te raconter une histoire vraie .Avec mon épouse nous avions un stand sur une expo. à Lyon et une visiteuse m'a presque agressée en me disant qu'il était inconcevable que je puisse faire des cours de phyto. sans avoir des diplômes universitaires ; alors je lui ai demandé si elle faisait la cuisine pour sa famille , elle m'a répondu bien sûr oui ! alors je lui ai expliqué que tout les jours elle intoxiquait sa famille car elle faisait cuir ensemble divers catégories d'aliments et que la cuisson engendrait l'apparition de nouvelles molécules très complexes et qu'elle  n'en avait aucune notion .La dame est partie en ronchonnant en disant que ce n'était pas pareil .  
La phyto . les plantes que nous utilisons en naturo. sont autorisées et l’accès à des plantes à risque n'est permis que sur prescriptions médicale . Les associations sont très contrôlées .

_________________
Conscience+intuition +bon sens = inspiration = début de vérité ? science consciente ?
avatar
Adveniat
Accro
Accro

Messages : 119
Date d'inscription : 10/10/2017
Localisation : omniprésence

Revenir en haut Aller en bas

Absorption des minéraux - Université de Strasbourg - Pr Marc Henry

Message  Flo le Ven 22 Déc 2017 - 16:40

Professeur des Universités, Strasbourg.















mercredi 11 février 2015


Absorption des minéraux

[size=16]Le tableau périodique des éléments contient au moins 104 éléments dont 81 sont assimilés à des minéraux. On sait également qu'au moins 70 de ces minéraux  sont indispensables au bon fonctionnement de la cellule animale. La source primaire de ces minéraux pour tout système biologique est le sol et l'on sait également que seuls certains microorganismes et certaines plantes sont capables d'extraire les ions du sol au moyen d'acides humiques qui ont pour rôle d'enrober ou de chélater les minéraux afin qu'ils puissent aisément franchir la paroi cellulaire qui est de nature hydrophobe et donc parfaitement étanche aux ions hydratés. La figure ci-dessous permet de se faire une idée de la nature chimique de ces acides fulviques:


[/size]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[size]

Ces formes de vie qui sont capables d'extraire les ions du sol pour une utilisation directe sont dites "autotrophes", par opposition aux cellules animales qui sont "hétérotrophes"qui doivent donc trouver leurs métaux sous une forme pré-emballée, soit par le phytoplancton marin pour l'eau de mer, soit par les plantes pour les animaux terrestres. Croire qu'il suffit de boire de l'eau minérale pour avoir sa ration quotidienne de minéraux et d'oligo-éléments est un leurre total entretenu par les vendeurs d'eau en bouteille qui ignorent superbement les lois de la physico-chimie colloïdale pour justifier le prix très élevé de l'eau qu'ils vendent. Avoir une nourriture saine et équilibrée nécessite que l'intestin absorbe six groupes principaux de nutriments: des protéines, des carbohydrates, des lipides, des vitamines, des minéraux et de l'eau. Sans la trilogie (eau, minéraux, vitamines) il serait totalement impossible de faire fonctionner nos enzymes pour gérer et transformer l'autre trilogie (protéines, glucides et lipides). Toute carence en eau, en minéraux ou en vitamines doit donc être corrigée dans les plus brefs délais pour maintenir un organisme vivant en bonne santé. Pour ce qui concerne les minéraux, ils exercent trois fonctions de base:
i) Ils assurent tout d'abord la croissance et la maintenance des tissus corporels durs (Ca, P, Mg) ou mous (P, S, Zn, Mg). Le zinc (Zn) et le silicium (Si) sont nécessaires pour former les protéines et les lipides du corps. Les minéraux préservent aussi l'intégrité cellulaire en maintenant un gradient d'activité d'eau entre les milieux intracellulaires et extracellulaires. Ils permettent également d'atteindre un équilibre acido-basique et rédox et régulent la perméabilité membranaire ou l'irritabilité des tissus. Rappelons pour mémoire qu'une bactérie comme Escherichia Coli peut doubler de taille en 20 minutes dans un milieu ne contenant que de l'eau, des minéraux et du glucose en synthétisant durant ce laps de temps au moyen de réactions biochimiques très complexes environ 2500 protéines différentes, une grande gamme d'acides nucléiques et plus de 1000 composés organiques non protéiques.

ii) La deuxième fonction de base des minéraux est la régulation des processus biologiques et physiologiques de la cellule. Ainsi le calcium est indispensable non seulement au développement du tissu osseux mais aussi au fonctionnement normal du système nerveux, à la coagulation du sang, à la régulation de la perméabilité des membranes cellulaires, à la contraction du muscle cardiaque, etc... Le vanadium (V) pour sa part est un élément trace essentiel pour réguler la synthèse du cholestérol et des phospholipides. Le cuivre (Cu) permet la synthèse de l'hémoglobine et régule par voie de conséquence les processus oxydatifs de toute cellule. Pour jouer leur rôle de régulation des processus corporels, les minéraux essentiels servent de catalyseurs dans tout système enzymatique ou hormonal via des métalloenzymes qui chélatent les minéraux. Tout retrait des minéraux des ces métalloenzymes entraîne automatiquement l'arrêt complet de l'activité enzymatique.

[/size]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[size][size]

iii) La troisième fonction des minéraux est liée à la génération d'énergie en raison de leur participation à des cofacteurs essentiels dans les réactions enzymatiques qui transforment la nourriture en divers métabolites, libérant ainsi de l'énergie pouvant être utilisée dans de nombreuses fonctions. C'est ainsi que pour fabriquer de l'ATP, il faut disposer de calcium (Ca), de magnésium (Mg), de phosphore (P), de manganèse (Mn) et de vanadium (V). Pour ce qui concerne le phosphore, tout événement physiologique impliquant un gain ou une perte d'énergie, c'est toute forme d'échange de l'énergie implique la fabrication ou la rupture d'une liaison P-O-P, ce qui implique la présence du phosphore à chaque étape.

Les minéraux essentiels sont normalement classifiés en deux groupes: les macronutriments comme le calcium sans lequel on ne pas fabriquer la matière osseuse et les oligoéléments présents à l'état de traces comme le cobalt (Co) sans lequel la croissance osseuse se trouve retardée comme s'il y avait une carence en calcium. Une faible croissance osseuse peut donc très bien signifier une carence en cobalt qui entraîne un métabolisme inadéquate des protéines et des lipides et non une carence en calcium. Il y aussi le problème de l'interférence entre les différents minéraux au niveau de l'absorption intestinale car les minéraux peuvent très bien interagir entre eux et s'affecter mutuellement pour ce qui concerne l'absorption ou le métabolisme. Plus un certain minéral intervient dans de nombreux processus métaboliques, plus ses possibilités d'interaction avec les autres minéraux sont grandes. Quelques unes de ces interactions sont représentées dans le diagramme ci-dessous, les flèches indiquant des antagonismes entre les différents minéraux pour l'absorption intestinale. Ces interactions peuvent être regroupées en six catégories principales.


[/size][/size]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[size][size]

Le premier groupe d'interactions implique la formation de précipités insolubles. Ceci peut se produire lorsque deux ou plusieurs minéraux sont en compétition dans l'intestin pour le même ligand riche en électrons, comme l'acide phytique ou l'ion phosphate dont voici la structure chimique:

[/size][/size]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[size][size]

En effet, lorsqu'un minéral soluble est ingéré, le pH acide de l'estomac favorise la solubilisation, mais lors de l'arrivée dans l'intestin, la solubilité décroît et les minéraux tendent à se lier avec des anions ou des ligands. Ceci se produit en général dans le jujénum et l'iléum où les ions métalliques peuvent être séquestrés dans des complexes très stables et hautement insolubles, ce qui empêche toute absorption des minéraux concernés. Ainsi toute ingestion importante d'acide phytique entraîne une décroissance importante de de minéraux comme le calcium et le zinc. Ce qui est dit de l'acide phytique s'applique aussi à toute substance capable de former des complexes ou des sels insolubles avec des cations minéraux. Ainsi, la calcium, le zinc, le magnésium, le manganèse et le fer réagissent tous avec les ions phosphates pour former de produits insolubles. Ainsi une précipitation importante de phosphate de fer pourra provoquer un anémie alors que l'on a affaire à un excès de phosphate et non à une carence en fer.

Le second groupe d'interactions implique une compétition entre différents cations pour un même transporteur actif (petites protéines) permettant le passage depuis le lumen vers le cytoplasme des cellules intestinales à travers les membranes cellulaires de la muqueuse intestinale. Ces protéines transporteuses sont capables de complexer ou de chélater les cations de sels solubles. Comme les ions doivent se lier aux protéines pour être transportés, il peut s'en suivre une compétition entre plusieurs cations pour un même site protéique actif. Une telle compétition peut impliquer aussi bien un macronutriment qu'un oligoélément. La figure précédente illustre ce type d'interactions, où l'on voit que le cuivre et le fer sont mutuellement antagonistes car les deux cations sont transportés par la même molécule, la transferrine, à travers la paroi intestinale. Ainsi si l'on absorbe un excès de fer et de cuivre, on inhibe l'absorption du fer car le cuivre présente une plus grande affinité pour la transferrine que le fer. Un anémie peut donc être provoquée par un excès de cuivre et non une carence en fer ou un excès de phosphates.

Le troisième groupe d'interactions implique une réduction de la capacité des cellules corporelles à synthétiser des métallo-protéines, en raison d'interférences produites par des réactions spécifiques avec des métaux lourds non-essentiels. Ici l'action enzymatique nécessaire à la fabrication de la protéine de transport peut être bloquée par le déplacement d'un certain cation spécifique par un métal exogène. Lorsque ceci arrive, l'enzyme peut se trouver complètement inhibée. Ainsi le plomb inhibe la synthèse du noyau porphyrine nécessaire à la fabrication de l'hémoglobine via une enzyme activée par le zinc permettant de transformer deux molécules d'acide alpha-amino-lévulinique en pyrroles précurseurs du macrocyle porphyrine destiné à accueillir un atome de fer. La présence du plomb inhibant l'action du zinc, un anémie peut donc très bien être liée aussi à une intoxication par le plomb...

Un quatrième groupe d'interactions implique les métallo-enzymes où le cation fait partie intégrante de l'enzyme. Lors de toute substitution métallique au sein de l'enzyme, il peut y avoir accélération ou blocage du processus catalytique. Par exemple, la carboxypeptidase contient du zinc et en son absence l'activité enzymatique se trouve réduite. Or l'entrée du zinc dans l'enzyme peut être inhibée par le cobalt qui remplace le zinc provoquant le doublement de l'activité enzymatique. En revanche, si le zinc est substitué par le manganèse ou le nickel, l'activité de la peptidase est retardée.

Le cinquième groupe d'interactions implique l'excrétion des minéraux qui doivent retourner dans le lumen pour être éliminés, ce qui peut nuire au transport des autres cations.

Enfin, le sixième groupe d'interactions implique des réactions des cinq groupes précédents qui s'enchaînent. Ainsi, si un cation devient insoluble dans l'intestin, il ne peut plus être absorbé ce qui affecte toute enzyme ayant besoin de ce cation pour fonctionner normalement. L'inactivation de ces enzymes peut alors entraîner l'absence de production d'hormones, de transporteurs ou d'enzymes nécessaire à l'absorption intestinale d'autre minéraux, ce qui affect tout un groupe de minéraux. Ainsi la précipitation d'un seul cation peut très bien bloquer l'absorption de plusieurs minéraux essentiels, entraînant des carences apparentes multiples...

On remarquera que si les interactions entre minéraux peuvent interférer avec l'absorption intestinale des cations, la présence ou l'absence de vitamines peut aussi influencer fortement l'absorption des minéraux. Par exemple, il est bien connu que la vitamine D est nécessaire pour pouvoir absorber le calcium, tandis que la vitamine C influence l'absorption du fer. En cas de carence en vitamines C et D l'absorption de calcium et de fer diminue donc de manière significative. Par contre l'excès d'une autre vitamine comme la niacine (vitamine B3) peut inactiver la vitamine D qui est nécessaire à l'absorption du calcium. Un excès de niacine peut donc provoquer une hypocalcémie même si les niveaux de calcium et de vitamine D sont suffisants. La figure suivante montre les relations synergiques entre vitamines ayant déjà été élucidées.

[/size][/size]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[size][size]

La quantité de graisse dans l'alimentation peut aussi affecter le niveau d'absorption d'un minéral donné. Une alimentation riche en graisses favorise ainsi la formation de savons insolubles impliquant acides gras et calcium. Un autre point qui peut affecter l'absorption des minéraux est la quantité de fibres non digestibles dans l'alimentation. On a ainsi pu s'apercevoir qu'un excès de fibres diminuait l'absorption du calcium, du magnésium, du zinc, et du phosphore qui restaient liés aux fibres se retrouvant dans les fèces au lieu de passer la barrière intestinale. La présence d'acide phytique et d'acide oxalique dans des aliments très riches en fibres peut réduire encore plus l'absorption des ions métalliques par réaction de précipitation.

De manière générale, plus le lumen est alcalin, plus l'absorption des minéraux se trouve réduite. Tout manque d'acidité au niveau de l'estomac peut donc se traduire par l'apparition de carences minérales. La consommation d'eau très fortement alcaline est aussi un pur non sens du point de vue de l'absorption des minéraux et ne devrait se faire que sur une très courte période et en aucun cas de manière régulière sur une longue durée. Rajouter à cette alcalinité un très bas potentiel rédox est le meilleur moyen pour rajouter à la carence minérale possible, une inactivation des défenses immunitaires par neutralisation des radicaux libres nécessaires pour éliminer des agents infectieux pathogènes. On ne le redira donc jamais assez: buvez une eau la plus neutre et la moins minéralisée possible, car les cations hydratés ne peuvent pas être absorbés par l'intestin et peuvent provoquer par leur présence une co-précipitation d'autres minéraux essentiels empêchant leur absorption. Une autre conséquence est que l'on veut corriger une carence apparente en minéraux ou en vitamines, il est crucial d'apporter tous les minéraux de manière simultanée et de préférence sous une forme déjà chélatée, par exemple sous la forme d'eau de mer ou d'eau "noire" obtenue en ajoutant des acides fulviques à une eau minéralisée. Par exemple, vouloir corriger une anémie en prescrivant du fer peut très bien être un pur non sens si l'anémie est liée au métabolisme du phosphore, du zinc, du manganèse, du cuivre ou du plomb.  Il est donc important de bien saisir toute la complexité du problème de l'absorption des minéraux pour comprendre que la prise non réfléchie et systématique de complément alimentaires variés à base de minéraux ou de vitamines n'amenant qu'un seul minéral ou une seule vitamine est un jeu très dangereux. Une longue pratique thérapeutique et une prescription systématique de compléments naturels (mélanges) plutôt que synthétiques (produits purs) doit donc être la règle d'or en ce domaine.

Référence:
DeWayne H. Ashmead, H. Zuzino, «The role of aminoacid chelates in animal nutrition», Noyes Publ.: Westwood, New-Jersey, 1993, pp. 21-46.[/size]

source ; [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][/size]

_________________
Les préjugés, les habitudes et l'ignorance concernant l'alimentation, sont si grands, que la diététique pourrait être appelée "le chaînon manquant de l'esprit humain" Arnold EHRET
avatar
Flo
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 1180
Date d'inscription : 20/10/2015
Age : 51
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Biodisponibilité des minéraux en présence d'acide phytique

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum