Mirzoune et Ciboulette SGSC
Bienvenue sur Mirzoune et Ciboulette!
Derniers sujets
» Nos plats du jour, janvier 2018
par Pierrette Aujourd'hui à 8:10

» Brioche à l'orange et aux cranberries
par Luc Hier à 16:45

» Reminéralisants naturels: douleurs arthrose, ostéoporose.. etc...
par Luc Hier à 13:20

» LA DEPRESSION NERVEUSE et son cortège de conséquences
par Luc Dim 14 Jan 2018 - 18:09

» Smoothie Aloe Vera - banane, régénérateur de vos intestins
par Flo Dim 14 Jan 2018 - 11:59

» Effets protecteurs du cholesterol sur les endotoxines
par Luc Dim 14 Jan 2018 - 10:17

» Problème avec une commande
par Mirzoune Sam 13 Jan 2018 - 19:48

» Insérer une photo dans un message
par Mirzoune Sam 13 Jan 2018 - 12:12

» Sentiment, émotion : comment ça fonctionne
par proserpine Sam 13 Jan 2018 - 10:20

» Aide pour une alimentation de type paléo
par Mirzoune Ven 12 Jan 2018 - 22:25

» Le gâteau au chocolat sans gluten de Philippe Etchebest
par Celine57 Ven 12 Jan 2018 - 21:38

» Superfood pour smoothie salade et potage
par Luc Ven 12 Jan 2018 - 19:24

» Auto-séance d'EMDR pour se libérer d'un stress
par proserpine Jeu 11 Jan 2018 - 17:58

» Maquereau cru mariné - recette santé
par Mirzoune Mer 10 Jan 2018 - 17:02

» Pain gourmand à la poêle sans gluten et sans lactose
par Mirzoune Mer 10 Jan 2018 - 16:50

» et si on s’occupait de nos artères ?
par Mirzoune Mar 9 Jan 2018 - 23:33

» Intestins gonflés : questions Sibo and Co
par Mirzoune Mar 9 Jan 2018 - 15:19

» Jeûne thérapeutique: Journal de suivi
par Mezame Lun 8 Jan 2018 - 22:54

» La galerie de belles images
par Mezame Lun 8 Jan 2018 - 22:02

» présentation papazen
par papazen Lun 8 Jan 2018 - 16:16

» Galette "minute" de pois chiche à la nigelle
par Luc Lun 8 Jan 2018 - 15:13

» Des nouvelles de MPJ48
par Pierrette Dim 7 Jan 2018 - 23:10

» L'huile de coco stimule le métabolisme
par Mirzoune Dim 7 Jan 2018 - 21:37

» Pain au riz - Pour tapenade
par Luc Dim 7 Jan 2018 - 9:00

» Graines germées et pousses
par Mirzoune Sam 6 Jan 2018 - 19:31

» Collagène
par Mirzoune Sam 6 Jan 2018 - 19:30

» Voeux de Jacques Brel
par Flo Sam 6 Jan 2018 - 15:22

» Une transfuge de l'appart
par Luc Sam 6 Jan 2018 - 9:39

» Antibiotiques candida
par Mirzoune Ven 5 Jan 2018 - 12:35

» Cure de jus et smoothie detox
par Luc Ven 5 Jan 2018 - 11:14

» Le guide complet pour jeûner
par Luc Ven 5 Jan 2018 - 10:22

» Dernières Promos (aller au dernier message)
par Luc Jeu 4 Jan 2018 - 16:28

» Jeûne et sport
par Luc Mer 3 Jan 2018 - 15:23

» La politique de santé actuelle s'appuie-t-elle sur la science ?
par Flo Mar 2 Jan 2018 - 21:27

» Pour que la roue tourne...
par Flo Lun 1 Jan 2018 - 21:46

» Le chat et la creation du monde...
par Mirzoune Lun 1 Jan 2018 - 15:26

» Bon anniversaire Momo
par Mirzoune Lun 1 Jan 2018 - 15:17

» Bonne année à tous!
par Flo Lun 1 Jan 2018 - 10:15

» Gérer l'exercice en fonction de ses pathologies
par proserpine Sam 30 Déc 2017 - 19:16

» Le Grand cactus
par Luc Jeu 28 Déc 2017 - 23:11

» Comprendre la cascade inflammatoire
par Flo Jeu 28 Déc 2017 - 18:25

» Bon anniversaire Chaminette
par Mirzoune Mer 27 Déc 2017 - 11:58

» Bon anniversaire Puppy
par Luc Mer 27 Déc 2017 - 11:39

» Brèves - Nouvelles santé
par Mirzoune Mar 26 Déc 2017 - 19:17

» Pain brioché à la pâte de datte
par Mirzoune Lun 25 Déc 2017 - 13:34

» Joyeuses fêtes
par Mirzoune Lun 25 Déc 2017 - 13:05

» SIBO & pullulation bactérienne
par Luc Sam 23 Déc 2017 - 9:40

» Mouse data links microbiome changes to lupus severity and complications
par Flo Ven 22 Déc 2017 - 17:36

» Biodisponibilité des minéraux en présence d'acide phytique
par Flo Ven 22 Déc 2017 - 16:40

» Présentation - Zenko
par Flo Ven 22 Déc 2017 - 14:50

» Alimentation et psychisme
par Flo Jeu 21 Déc 2017 - 14:50

» Pain au sarrasin & noix
par Mirzoune Mar 19 Déc 2017 - 16:49

» Danse sur glace
par proserpine Dim 17 Déc 2017 - 10:30

» Qu'est-ce que l'équilibre acido-basique?
par Luc Jeu 14 Déc 2017 - 21:00

» Levothyrox
par sumerien Jeu 14 Déc 2017 - 19:13

» Alzheimer et la vitamine B3 forme rare
par Luc Mer 13 Déc 2017 - 15:50

» Votre chat fait pipi partout, essayez Uricystil
par Mirzoune Mer 13 Déc 2017 - 12:46

» Amigo_amigo
par Luc Lun 11 Déc 2017 - 20:12

» Bon anniversaire Infiniment
par Luc Lun 11 Déc 2017 - 13:11

» Jeûne thérapeutique - Concept de l'oxydation des lipides
par Luc Dim 10 Déc 2017 - 15:49

» Bûches de Noël vegan, sans gluten, sans lactose
par Mirzoune Dim 10 Déc 2017 - 12:33

» Bonhomme de pâte & St-Nicolas
par proserpine Jeu 7 Déc 2017 - 8:03

» Perdre du poids sans faire le yoyo
par Luc Dim 3 Déc 2017 - 14:13

» Le jus de grenade fermentée protège – nutrithérapie naturelle et effets de synergie
par Mirzoune Sam 2 Déc 2017 - 17:06

» Iode (anti goitre et fluor/brome...)
par Mirzoune Sam 2 Déc 2017 - 16:52

» Jeu de vilain entre un éléphanteau et une oie
par Luc Ven 1 Déc 2017 - 13:18

» Maladies auto-immunes: traitements conventionnels et complémentaires
par Mirzoune Ven 1 Déc 2017 - 11:11

» Maria Farantouri une voix de contre-alto magnifique...
par Flo Mer 29 Nov 2017 - 12:01

» Présentation Mpj48
par Pierrette Mer 29 Nov 2017 - 10:42

» Une biche s'amuse
par Pierrette Mer 29 Nov 2017 - 10:06

» Présentation John007
par Pierrette Mer 29 Nov 2017 - 9:51

» Biodisponibilité de la curcumine: où trouver la plus assimilable?
par Mirzoune Lun 27 Nov 2017 - 23:33

» Humour noir: Pub suisse
par Luc Lun 27 Nov 2017 - 19:05

» Connaissez-vous le Magnésium glycinate?
par Luc Lun 27 Nov 2017 - 18:19

» Comparatif différentes formes de magnésium
par yoz Lun 27 Nov 2017 - 15:03

» Métabolique et cerveau
par Luc Sam 25 Nov 2017 - 23:15

» Proposition de photo pour un avatar
par Luc Sam 25 Nov 2017 - 21:30

» Bioavailability of curcumin
par Luc Jeu 23 Nov 2017 - 16:10

» Quel magnésium choisir?
par Flo Mer 22 Nov 2017 - 18:05

» Présentation Adveniat
par Mirzoune Mar 21 Nov 2017 - 13:10

» Fibromyalgie et la sulfite connexion
par Mirzoune Lun 20 Nov 2017 - 11:23

» Douleurs musculaires et acide lactique
par Flo Dim 19 Nov 2017 - 21:50

» Bon anniversaire Monik
par Mirzoune Sam 18 Nov 2017 - 14:47

» TRANSMUTATIONS
par Luc Sam 18 Nov 2017 - 9:42

» D. Guyaux: Rémission d'une SEP ou la puissance de l'alimentation crue et d'une vie saine
par Flo Ven 17 Nov 2017 - 9:31

» Quand le musée respire
par Pierrette Mer 15 Nov 2017 - 17:17

» Ni pute, ni soumise? Pas pour Mattel...
par Mirzoune Mer 15 Nov 2017 - 8:38

» Bon anniversaire Lulu
par Pierrette Sam 11 Nov 2017 - 17:27

» Maladie : le rôle de l'alimentation
par Luc Ven 10 Nov 2017 - 12:35

» Foie et déchets cristalloïdes
par sophy Ven 10 Nov 2017 - 10:53

» Un très bon anniversaire Luc
par proserpine Jeu 9 Nov 2017 - 9:41

» Let's Twist Again
par Nell74 Mer 8 Nov 2017 - 13:35

» Enlever les pesticides des fruits et légumes
par sophy Mer 8 Nov 2017 - 12:42

» Tous les usages du chanvre alimentaire
par Nell74 Mar 7 Nov 2017 - 23:33

» Vitamine A contre Alzheimer
par Luc Mar 7 Nov 2017 - 21:03

» vitamine D : zyma D ou...?
par Mirzoune Lun 6 Nov 2017 - 14:36

» Pain SG pois chiche & teff - salé / sucré
par Luc Lun 6 Nov 2017 - 13:06

» Auto-Ostéopathie en vidéo. Absolument génial!
par Mirzoune Lun 6 Nov 2017 - 10:26

» Vaccination obligatoire et risque acceptable ?
par Luc Dim 5 Nov 2017 - 15:49


Epices et aromates: de puissants antioxydants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Epices et aromates: de puissants antioxydants

Message  Mirzoune le Mer 1 Juin 2016 - 21:50

5 bonnes raisons de manger des épices: Epices et aromates permettent de prévenir de nombreuses maladies et douleurs chroniques. Voici 5 bonnes raisons d'en manger plus souvent.
1- Elles donnent du goût aux plats: C’est la première raison qui guide l’usage des épices. Elles relèvent agréablement les plats, évitant au passage de trop les saler (ou les sucrer pour les desserts) et leurs couleurs sont joliment appétissantes.
2- Elles sont antioxydantes: Aromates et épices présentent des indices ORAC (Oxygen Radical Absorbance Capacity = capacité d’absorption des radicaux libres) et FRAP (Ferric ion Reducing Antioxidant Power = capacité à neutraliser les radicaux libres) parmi les plus élevés. Les épices contiennent des terpènes qui luttent contre le stress oxydant, neutralisent les radicaux libres et préveniennent ainsi le vieillissement précoce ainsi que certaines maladies chroniques Voir tableau des antioxydants.
3- Les épices possèdent les indices PRAL (Potential Renal Acid Load = charge rénale acide potentielle) les plus favorables. Le seul hic, c'est qu'il faudrait une vie entière pour manger 100 grammes de clous de girofle à raison d’un clou par pot-au-feu! Malgré tout, pour rétablir son équilibre acide-base (pH entre 7,38 et 7,42) et éviter l'acidose chronique (pH bas, inférieur à 7,38) mieux vaut prendre l'habitude de cuisiner avec des épices, des herbes et des aromates (dans les salades, les soupes, les plats ou les desserts).
4- Elles sont anti-inflammatoires: C’est le cas du gingembre notamment qui contient de puissants antioxydants. Il contient aussi des composés anti-inflammatoires (gingérols, shoagols, paradols) qui permettent de diminuer efficacement les douleurs de certaines pathologies inflammatoires, comme l’arthrose: voir: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 1 à 2 g de gingembre en poudre par jour est la dose généralement recommandée.
5- Elles ont des vertus anticancer: La curcumine par exemple contribue à induire le suicide des cellules cancéreuses et en inhibe leur prolifération. En laboratoire, le curcuma potentialise l’efficacité de la chimiothérapie et ralentit la progression des tumeurs. Toutefois, le curcuma n’est pas facilement absorbé par l’organisme. Afin d’augmenter sa biodisponibilité, il est nécessaire de le mélanger avec une petite quantité de poivre et un peu de graisse. Voir: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Pour mieux comprendreIndice ORAC de quelques aliments: Les nutritionnistes américains préconisent une consommation quotidienne comprise entre 3000 et 5000 unités ORAC (μmol TE/100 g) réparties dans la journée afin de contenir le stress oxydant dans notre organisme;
Voir aussi: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[th]Aliment[/th][th]Indice ORAC (µmol TE/100 g)[/th][th]Aliment[/th][th]Indice ORAC (µmol TE/100 g)[/th]
Clou de girofle en poudre
290 283
Curry en poudre 48.504
Cannelle
267.536
Sauge 32004
Sorgho
240.000
Gingembre en poudre 28.811
Origan
200.129
Poivre noir 27.618
Curcuma
159.277
Thym 27.426
Graine de cumin
76.800
Baie de goji 25300
Persil sec
74.349
Piment chili en poudre 23.636
Basilic
67.553
Noix de pécan 17.940
Cacao en poudre55.653Noix13.541

Le stress oxydant ou oxydatif, à l'origine de nombreuses maladies chroniques: qu'est-ce que c'est exactement ? Tous les êtres vivants ont besoin d’oxygène pour vivre, mais doivent aussi s’en protéger car il est toxique via des substances appelées radicaux libres. Les antioxydants sont des molécules naturellement présentes dans les aliments qui neutralisent ces radicaux libres fabriqués à chaque instant par le simple fait de respirer ou de s’alimenter. Il arrive que les radicaux libres débordent les défenses antioxydantes:

  • lorsqu’on prend de l’âge,

  • que l’on vit dans une atmosphère polluée,

  • que l’on fume,

  • que l’on consomme des pesticides,

  • que l’on est soumis(e) à un stress chronique

  • qu’on suit un régime alimentaire trop pauvre en antioxydants.



Lorsque les radicaux libres sont en surnombre, on parle de stress oxydatif ou oxydant. Ce stress oxydant est lié à une bonne centaine de maladies chroniques, à commencer par le cancer, le diabète, la cataracte ou encore la maladie d’Alzheimer. Pour se prémunir du stress oxydant, il faudrait éviter les sources de radicaux libres:

  • en consommant autour de 8 portions de légumes et fruits par jour, de préférence bio et entiers plutôt qu'en jus
  • en mettant l'accent sur les légumes crucifères (crus ou peu cuits en majorité) avec des aromates bio comme le curcuma et le gingembre, des épices, du thé, un peu de vin rouge bio (pour les non-abstinents), un peu de café pour ceux qui le tolèrent.
  • En prenant un complément antioxydant avec des composés naturels, à doses modérées.
  • noter que le sport régulier, d'intensité modérée, stimule les capacités antioxydantes.


Les antioxydants des aliments:
[th]Antioxydants[/th][th]Fonction[/th]
Vitamine C (fruits, légumes)Réagit avec les radicaux libres dans le plasma (sang) et à l’intérieur des cellules. Régénère la vitamine E et le bêtacarotène.
Vitamine E (germe de blé, noix, amandes, huiles végétales)Réagit avec les radicaux libres dans les milieux gras. Protège les membranes, les graisses circulantes et les protéines.
Caroténoïdes (légumes à feuilles vert sombre, carottes, tomates, maïs, brocolis, agrumes)Réagissent avec les radicaux libres dans les milieux gras. Protègent les membranes, les graisses circulantes et les protéines.
Polyphénols (fruits, légumes)Réagissent avec les radicaux libres dans les milieux aqueux et/ ou gras. Protègent la vitamine C.
Terpènes (épices, aromates)Neutralisent des radicaux libres.
Sélénium, fer, zinc, manganèse, cuivre (viandes, végétaux)Composants des enzymes antioxydantes.
Cystéine (viandes, végétaux)Précurseur du glutathion qui est un antioxydant naturel de l’organisme.
Acide phytique (céréales complètes)Séquestre les formes réactives des minéraux (fer, cuivre, manganèse) qui peuvent donner naissance à des radicaux libres.
Isothiocyanates dont le sulforaphane (légumes crucifères: brocolis, choux, choux de Bruxelles)Induisent des enzymes détoxifiantes qui s’opposent à la formation du radical superoxyde.
Sources :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Voir aussi: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Mirzoune le Sam 11 Juin 2016 - 13:03, édité 5 fois

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission avec une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges et bio, beaucoup de cru et la natation qui me fait le plus grand bien. Apparition récente d'une névralgie du trijumeau (conflit vasculonerveux). En attente d'une opération par gamma-knife.
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 2896
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 54
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

glycation et épices.

Message  Luc le Mer 1 Juin 2016 - 22:01

Dans le même ordre d'idée, quand vous enduisez une viande poêlée ou un rôti d'huile d'olive vierge dans laquelle vous avez délayé des épices (thym, romarin), vous diminuez très fort la réaction de glycation, mieux connue sous le nom de réaction de Maillard.
Il vaut mieux alors utiliser de l'huile d'olive vierge, plutôt qu'extra vierge.
C'est évidemment mieux de cuire à la vapeur, mais vous souhaiterez peut-être finir en rôtissant légèrement.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4362
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

L'indice ORAC: le pouvoir antioxydant des aliments

Message  Mirzoune le Jeu 9 Juin 2016 - 17:45

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Source: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission avec une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges et bio, beaucoup de cru et la natation qui me fait le plus grand bien. Apparition récente d'une névralgie du trijumeau (conflit vasculonerveux). En attente d'une opération par gamma-knife.
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 2896
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 54
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Manger des épices prolonge la vie

Message  Mirzoune le Mer 18 Jan 2017 - 10:25

Manger des épices prolonge la vie.
Une étude sur 16.000 Américains montre que la consommation de piments est associée à une réduction de la mortalité, notamment par crise cardiaque et AVC. Les amateurs de plats épicés pourraient ainsi réduire de 13 % leur risque de décès.

Depuis Hippocrate, le rôle de l’alimentation dans la santé ne fait plus de doute. Mais quels aliments faudrait-il choisir en priorité pour espérer vivre plus longtemps ? 

Voici qu’une nouvelle étude suggère de manger épicé : la consommation régulière de piments serait associée à une réduction du risque de mortalité, en particulier par crise cardiaque et AVC.

Les épices sont utilisées de longue date pour donner de la couleur aux plats, relever leur goût et favoriser leur conservation. Elles possèdent aussi des propriétés médicinales qui étaient déjà exploitées par les médecins du Moyen-Âge. 

Les épices possèdent des propriétés antimicrobiennes, beaucoup sont anti-oxydantes et anti-inflammatoires et certaines auraient des propriétés anti-cancer. Elles pourraient donc participer à la prévention de nombreuses maladies.

Les piments ont pour particularité d’augmenter le catabolisme des lipides dans différents organes. Ils pourraient donc aider à prévenir l’obésité, l’hypertension, le diabète de type 2 et l’athérosclérose.

Ici, des chercheurs de l’université du Vermont ont voulu tester l’association entre la consommation de piments rouges et la mortalité. Pour cela, ils ont utilisé les données d’une cohorte : la NHANES III (National Health and Nutritional Examination Survey). Les participants étaient 16.179 adultes américains. Ils ont été suivis en moyenne pendant 18,9 ans. Les résultats paraissent dans la revue Plos One.

Les piments pourraient aider à réduire le risque cardiovasculaire. Une relation inverse entre consommation de piment et mortalité: 
La mortalité des participants qui consommaient des piments rouges était de 21,6 % contre 33,6 % pour ceux qui n’en consommaient pas, soit une réduction du risque absolu de 12 %. Après avoir ajusté les résultats en fonction du mode de vie des participants, de leurs caractéristiques médicales, la réduction du risque de mortalité était de 13 %.

Ces conclusions confirment d’autres résultats obtenus en 2015 dans une étude chinoise qui avait impliqué plus de 199.000 hommes et 288.000 femmes âgés de plus de 30 ans. Cette recherche avait montré que la consommation régulière d’aliments épicés était inversement associée à la mortalité, indépendamment des autres facteurs de risque de décès. Comme l'étude américaine portait sur une population différente, les résultats peuvent probablement être généralisés : les piments seraient bien protecteurs.

Parmi les molécules présentes dans les piments, la capsaïcine, un composé irritant pour les humains, pourrait être responsable du lien entre piment et santé. Elle jouerait un rôle dans les mécanismes moléculaires et cellulaires qui préviennent l’obésité et qui contrôlent la circulation sanguine au niveau des artères coronaires. Elle aurait aussi des propriétés antimicrobiennes. Une étude de 2014 a également montré que la capsaïcine limitait les tumeurs intestinales.

Le piment serait bénéfique contre le cancer colorectal: La capsaïcine, une molécule présente dans les piments, inhiberait la formation de tumeurs colorectales. Cela serait possible grâce à l’activation de TRPV1, une protéine présente sur les cellules de l’épithélium intestinal.

L’épithélium intestinal a pour caractéristique de se renouveler rapidement. Mais si les voies qui contrôlent cette régénération sont déréglées, des tumeurs peuvent se développer. C’est pourquoi la recherche s’intéresse aux molécules capables d’empêcher ces pertes de contrôle à l’origine des proliférations cellulaires qui causent le cancer colorectal.

Dans un article paru dans le Journal of Clinical Investigation, des chercheurs de l’université de Californie apportent de nouvelles informations dans ce domaine. Ils ont étudié une protéine présente sur les cellules de l’épithélium intestinal, un canal à ions Ca appelé TRPV1. Ce dernier avait été découvert sur des neurones sensoriels où il semble jouer un rôle dans la détection de la douleur générée par la chaleur, l’acidité et les produits épicés qui sont tous, pour Eyal Raz, professeur de médecine et auteur de l’étude « des stimuli potentiellement néfastes pour la cellule. Ainsi, TRPV1 a été rapidement décrit comme un récepteur de la douleur moléculaire ».

Les chercheurs ont administré par voie orale, 3 mg/kg de capsaïcine aux souris qui développaient beaucoup de tumeurs gastro-intestinales. Résultat : la prise de capsaïcine a inhibé l’activation du récepteur de l’EGF et supprimé la prolifération des cellules épithéliales. Le traitement a aussi permis aux souris de vivre plus longtemps, avec un gain d’environ 30 % dans la durée de vie. Le traitement fut encore plus efficace lorsqu’il était combiné avec du celecoxib, un médicament anti-inflammatoire non stéroïdien, inhibiteur de COX-2, utilisé dans le traitement de la douleur et des symptômes d’arthrose.

Par conséquent, la capsaïcine supprimerait les tumeurs intestinales en stimulant le récepteur TRPV1. Pour Eyal Raz, « nos données suggèrent que les personnes à haut risque de développement de tumeurs intestinales récurrentes pourraient bénéficier de l’activation chronique de TRPV1 ». Les chercheurs proposent donc d’administrer des agonistes de TRPV1 (comme la capsaïcine) avec un inhibiteur de COX-2 pour prévenir la formation de carcinomes intestinaux.

Article complet sur: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission avec une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges et bio, beaucoup de cru et la natation qui me fait le plus grand bien. Apparition récente d'une névralgie du trijumeau (conflit vasculonerveux). En attente d'une opération par gamma-knife.
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 2896
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 54
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: Epices et aromates: de puissants antioxydants

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum