Mirzoune et Ciboulette SGSC
Bienvenue sur Mirzoune et Ciboulette!
Derniers sujets
» Thérapie Gerson
par Luc Aujourd'hui à 12:19

» Bon anniversaire lazazi fifi
par Mirzoune Aujourd'hui à 11:35

» Histroire drôle en images - Funny clip
par Luc Aujourd'hui à 8:45

» Bon anniversaire Monik
par Flo Hier à 17:05

» Vitamine D pour soigner la grippe
par Luc Hier à 11:12

» presentation Koponic
par Mirzoune Hier à 11:08

» Les forces de la terre
par Proserpine Dim 18 Nov 2018 - 18:50

» Vitamine D et Grippe
par Gaffal Dim 18 Nov 2018 - 13:34

» Comment soigner une blessure et régénérer la peau
par Mirzoune Dim 18 Nov 2018 - 10:10

» Entrez en harmonie avec votre corps et l'univers
par Luc Jeu 15 Nov 2018 - 10:03

» Probiotique et ostéoporose
par Luc Jeu 15 Nov 2018 - 9:14

» La lumière LED fatigue et altère la macula
par Gaffal Mar 13 Nov 2018 - 21:13

» Nouveau cadeau de la vie
par Mirzoune Mar 13 Nov 2018 - 16:53

» Bon anniversaire Lulu
par Mirzoune Dim 11 Nov 2018 - 10:57

» Moteur de recherche autre que Google
par Luc Dim 11 Nov 2018 - 8:55

» La plaque mucoïde une priorité ?
par Flo Sam 10 Nov 2018 - 21:45

» Et si la maladie se cachait dans votre bouche ?
par Flo Sam 10 Nov 2018 - 21:38

» Lavement mode d’emploi
par Luc Sam 10 Nov 2018 - 17:59

» Un très bon anniversaire Luc
par Celine57 Sam 10 Nov 2018 - 9:22

» Inflammation du mésentère
par Luc Jeu 8 Nov 2018 - 15:28

» Je me souviens donc je me trompe
par Luc Jeu 8 Nov 2018 - 13:40

» Gif/Jpeg/Png Différences
par Proserpine Mer 7 Nov 2018 - 12:14

» Ne-m'appelez-plus - Télémarketing
par Proserpine Mer 7 Nov 2018 - 11:33

» Foot en délire
par Luc Mer 7 Nov 2018 - 9:34

» Dauphins en spectacle
par Luc Mer 7 Nov 2018 - 9:27

» Idées pour varier le petit déj
par Luc Mer 7 Nov 2018 - 9:26

» Bon anniversaire Pierrette
par Pierrette Mer 7 Nov 2018 - 8:37

» Faire connaissance avec le clair ressenti
par Luc Mar 6 Nov 2018 - 16:34

» Dites adieu au diabète
par Luc Mar 6 Nov 2018 - 11:31

» Mangue dans les salades
par Luc Jeu 1 Nov 2018 - 13:00

» Jeûne et sport
par Luc Mer 31 Oct 2018 - 17:18

» Chez le Kiné - Massage (Sketch)
par Luc Mer 31 Oct 2018 - 12:12

» Le sucre : Chronique d'un tueur
par Gaffal Lun 29 Oct 2018 - 20:47

» Changement d'heure
par Luc Sam 27 Oct 2018 - 8:28

» Cancer : un traitement simple et non toxique. Extraits
par Luc Ven 26 Oct 2018 - 11:45

» Le corps subtil
par astree Jeu 25 Oct 2018 - 13:50

» Les mémoires épigénétiques
par Flo Jeu 25 Oct 2018 - 10:25

» Dernières Promos (aller au dernier message)
par Nell74 Mar 23 Oct 2018 - 18:02

» Le beurre est-il de retour ?
par Luc Mar 23 Oct 2018 - 12:33

» idées pour faire des jus
par Luc Lun 22 Oct 2018 - 20:57

» Microbiote et pathologies auto-immunes
par Gaffal Sam 20 Oct 2018 - 22:35

» Découvrez la qualité de l’eau du robinet de votre commune
par Proserpine Mar 16 Oct 2018 - 12:16

» Propolis verte et cancer
par Mirzoune Mar 16 Oct 2018 - 9:20

» FUT2 sécrétor ou non sécretor ?
par Parsifal Lun 15 Oct 2018 - 14:26

» Intestins gonflés : questions Sibo and Co
par Luc Sam 13 Oct 2018 - 11:05

» Comment optimiser l'assimilation du fer
par Parsifal Sam 13 Oct 2018 - 10:23

» The Plant Paradox - Dr Gundry
par Parsifal Sam 13 Oct 2018 - 10:17

» Le CBD - Cannabidiol
par Mirzoune Sam 13 Oct 2018 - 9:41

» Connaissez-vous le Magnésium glycinate?
par Parsifal Ven 12 Oct 2018 - 23:52

» Médecine individualisée, épigénétique et nutrigénomique
par Parsifal Ven 12 Oct 2018 - 23:31

» Comment j'alcalinise mon corps
par Parsifal Ven 12 Oct 2018 - 23:19

» Où trouver du calcium ailleurs que dans les laits animaux?
par Parsifal Ven 12 Oct 2018 - 23:14

» Briquettes moelleuses au curcuma SGSC
par Luc Mar 9 Oct 2018 - 11:48

» Joyeux anniv Mezame
par Mezame Dim 7 Oct 2018 - 21:04

» Pasteur/Koch
par Proserpine Dim 7 Oct 2018 - 15:39

» Bon anniversaire Matogato
par Mirzoune Sam 6 Oct 2018 - 10:08

» Bon anniversaire Johnny/Bak
par Mirzoune Jeu 4 Oct 2018 - 19:46

» Les facteurs déclenchants supposés de la fibromyalgie
par sumerien Jeu 4 Oct 2018 - 19:19

» Les oméga-6 oxydés sont coupables – Pas le cholestérol LDL !
par Luc Mer 3 Oct 2018 - 10:34

» Magnésium et taurine pour le cerveau
par Flo Mar 2 Oct 2018 - 11:12

» Présentation de Parsifal
par Mirzoune Mar 2 Oct 2018 - 8:28

» Battage médiatique sur l'huile de coco
par Luc Mar 2 Oct 2018 - 8:19

» ALA: acide alpha-lipoïque et chélation
par Luc Lun 1 Oct 2018 - 18:46

» Index glycémique des laits végétaux
par Luc Lun 1 Oct 2018 - 18:43

» L'aspirine est pro-métabolique et anti-cancer
par Luc Lun 1 Oct 2018 - 18:12

» Renverser l’autisme
par Parsifal Lun 1 Oct 2018 - 15:21

» Maladies auto-immunes: rééquilibrer le système immunitaire
par Parsifal Lun 1 Oct 2018 - 15:20

» Kitava (Nouvelle Guinée), l’île où l’acné n’existe pas
par Parsifal Lun 1 Oct 2018 - 15:18

» Bon anniversaire jpwax
par Mirzoune Lun 1 Oct 2018 - 11:43

» Comprendre l’homéopathie
par Proserpine Dim 30 Sep 2018 - 20:03

» De l’huile d’olive à la place des antiacides
par Proserpine Dim 30 Sep 2018 - 15:02

» Le jeûne thérapeutique et ses effets combinés à la chimiothérapie
par Luc Ven 28 Sep 2018 - 10:30

» Bon anniversaire Galaanes
par Mirzoune Ven 28 Sep 2018 - 9:28

» Comment guérir votre métabolisme. Livre
par Luc Ven 28 Sep 2018 - 8:02

» Biodisponibilité de la curcumine: où trouver la plus assimilable?
par Gaffal Jeu 27 Sep 2018 - 22:45

» Pain SG au thon et au cerfeuil
par Luc Mer 26 Sep 2018 - 7:57

» Bon anniversaire Angely
par Mirzoune Mar 25 Sep 2018 - 12:16

» Bon anniversaire Florence
par Nell74 Lun 24 Sep 2018 - 17:47

» Métaux Lourds : Pollution invisible
par Luc Lun 24 Sep 2018 - 11:19

» Shiitake: Le champignon « coup de fouet »
par Luc Dim 23 Sep 2018 - 15:25

» Bon anniversaire Cateli
par Mirzoune Dim 23 Sep 2018 - 8:57

» Bon anniversaire Bredan
par Mirzoune Dim 23 Sep 2018 - 8:55

» Danse du fou à pattes bleues
par Proserpine Dim 23 Sep 2018 - 8:09

» Histoires drôles et blagues ...
par Mirzoune Jeu 20 Sep 2018 - 9:25

» Cake SG teff sarrasin aux petits raisins
par Luc Mer 19 Sep 2018 - 14:36

» Présentation - Virginie94
par Mirzoune Lun 17 Sep 2018 - 13:21

» Les animaux malades de leurs croquettes
par Proserpine Sam 15 Sep 2018 - 21:36

» Bouillon de poule: Un incontournable!
par Proserpine Sam 15 Sep 2018 - 17:57

» Vitamines liposolubles A, D, E, K. Quelles proportions?
par Luc Sam 15 Sep 2018 - 17:57

» Huile de poisson et effet sur la thyroïde
par Luc Ven 14 Sep 2018 - 18:05

» rentrée cheznous en Béarn (64)
par Proserpine Ven 14 Sep 2018 - 17:43

» me voilà - Hérode
par Hérode Ven 14 Sep 2018 - 16:31

» Métabolisme du fer
par Luc Ven 14 Sep 2018 - 10:17

» Mort cérébrale et don d'organes
par Proserpine Mer 12 Sep 2018 - 19:09

» Présentation Sumerien
par Luc Mar 11 Sep 2018 - 20:42

» cake potiron ou courge
par Luc Lun 10 Sep 2018 - 16:10

» Le sel oui ! Mais lequel ?
par Luc Lun 10 Sep 2018 - 14:25

» Bon anniversaire Noa
par Mirzoune Dim 9 Sep 2018 - 10:43

» Eau ou café pour s'hydratater ?
par Luc Jeu 6 Sep 2018 - 10:38


LA DEPRESSION NERVEUSE et son cortège de conséquences

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

LA DEPRESSION NERVEUSE et son cortège de conséquences

Message  Adveniat le Mer 15 Nov 2017 - 8:57

Tout d'abord :
1- Une définition "officielle "
Dépression nerveuse : 10 symptômes qui ne trompent pas
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et diagnostic de la dépression
La tristesse et les déceptions font partie de la vie. Et il est normal de se sentir déprimé après un événement grave tel qu'un deuil. Mais parfois, un véritable mal-être s'installe. Il s'agit peut-être d'une dépression (aussi appelée dépression nerveuse), dont seul un traitement adéquat pourra venir à bout. Alors quels en sont les signes ? Réponses.

Sommaire
1. La tristesse intense signe de dépression
2. Une perte d'intérêt et de plaisir
3. Une grande fatigue
4. Une vie ralentie par la dépression
5. Troubles de la concentration et état dépressif
6. Insomnies et autres troubles du sommeil
7. Baisse de libido
8. Estime de soi, culpabilité et dépression
9. Une perte d'appétit
10. Manifestations somatiques et dépression
2- Les causes
    Je reproduis ici mon le schéma que j'ai déjà proposé sur le post "MAGNESIUM" de Mirzoune


Dernière édition par Adveniat le Mer 29 Nov 2017 - 11:05, édité 1 fois

_________________
Conscience+intuition +bon sens = inspiration = début de vérité ? science consciente ?
avatar
Adveniat
Accro
Accro

Messages : 119
Date d'inscription : 10/10/2017
Localisation : omniprésence

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA DEPRESSION NERVEUSE et son cortège de conséquences

Message  Adveniat le Mer 15 Nov 2017 - 10:16

 L'évaluation / Tests / mesures /éventuellement détermination de l'origine
   L'allopathie ne propose en 1ere. intention rien sauf un médoc ?

   En homéopathie ? Des remède homéo. ?

   En naturopathie ? que faire ?
   Là , je ne peux parler que de ma propre expérience .
   A chacune de mes consultations j'ai pratiqué des séries de mesures à l'antenne de LECHER

     1- Générale

     2- sur les Fleurs du Dr. Bach ( plus précis que de jouer le Psy. ... )
   La palpation , et relâchement des plexus nerveux ( je proposerai un schéma )
   Analyse prudente du comportement , gestuel , dialogue etc...
Les conséquences hormonales de la dépression :
     [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[size=16]Le cortisol l'ennemi numéro 1 de notre santé lorsque le stress devient chronique
[/size]


Le cortisol est une des principales hormones appelées"hormone du stress", tout comme l'est l'adrénaline,mais les perturbateurs endocriniens que l'on retrouve dans notre environnement sont également responsables de son excès dans notre organisme.
 

[size=16]L'Adrénaline, aussi connu comme « adrénaline » est un stress hormonal sur les reins, les glandes surrénales. Il joue un rôle vital en aidant l'organisme à avoir une réaction causée par l'environnement hostile. [/size]


Montée d'adrénaline est une brusque augmentation de la sécrétion d'adrénaline par les glandes surrénales.
Il se produit si le cerveau se connecte aux glandes en disant qu'il faut une réaction de lutte or – vol.
Poussée d'adrénaline n'est pas nécessairement un risque physique mais aussi une possible menace imaginaire, défaillance du cœur, anxiété, trouble du cerveau ou un exercice vigoureux
 


Dernière édition par Adveniat le Mer 29 Nov 2017 - 11:05, édité 3 fois

_________________
Conscience+intuition +bon sens = inspiration = début de vérité ? science consciente ?
avatar
Adveniat
Accro
Accro

Messages : 119
Date d'inscription : 10/10/2017
Localisation : omniprésence

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA DEPRESSION NERVEUSE et son cortège de conséquences

Message  Adveniat le Mer 15 Nov 2017 - 10:25

5- Suite :
     Voici un autre document qui illustre bien les chamboulements hormonaux lors d'une déprime chronique
    
      [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Dépression, stress et axe corticotrope
Carmine M. Pariante Institut de psychiatrie, King's College, Londres
Résumé
La dépression se caractérise par une hyperactivité de l'axe hypothalamo-hypophyso-surrénalien (HPA) ou axe corticotrope qui ressemble à la réponse neuroendocrine au stress. Les modifications de l'HPA participent au développement de symptômes depressifs. Ainsi les antidépresseurs régulent directement l'axe HPA. Ces données illustrent d'un jour nouveau notre approche des causes et du traitement de cette maladie mentale.


Dernière édition par Adveniat le Mer 29 Nov 2017 - 11:02, édité 1 fois

_________________
Conscience+intuition +bon sens = inspiration = début de vérité ? science consciente ?
avatar
Adveniat
Accro
Accro

Messages : 119
Date d'inscription : 10/10/2017
Localisation : omniprésence

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA DEPRESSION NERVEUSE et son cortège de conséquences

Message  Adveniat le Mer 15 Nov 2017 - 11:21

6- la DÉPRESSION NERVEUSE et les maladies dites métaboliques
     lutter cotre la dépression nerveuse n'est-il pas le primum movens de la lutte contre les maladies métaboliques et les complications qu'elles entraînent ?


    


La résistance à l’insuline semble diminuer la prévalence des dépressions





  Les dysfonction vasculaires :infarctus :hypertension..


LA DEPRESSION ET LES MALADIES CARDIOVASCULAIRES
La dépression est assez fréquente chez les personnes présentant une maladies cardiovasculaires, et elle est souvent sous-diagnostiquée et parfois sous-traitée du fait de la présence de la maladie cardiovasculaire qui est souvent considérée comme prioritaire.
Or, l’existence d’une dépression est très fréquente chez les personnes atteintes d’une maladie cardiovasculaire comme il est représenté dans le tableau ci-dessous:   
Maladie cardiaque    Taux de dépression
Insuffisance cardiaque    37%
Infarctus du myocarde    32%
Atteinte des artères coronaires (angine de poitrine)    34%

 
Major depressive disorders are strongly connected to both risk of ischemic or coronary heart disease (CHD) and resultant morbidity and mortality.

 

treating depression with antidepressant drugs alone does not change risk of future heart attacks.


Dernière édition par Adveniat le Mer 29 Nov 2017 - 11:00, édité 1 fois

_________________
Conscience+intuition +bon sens = inspiration = début de vérité ? science consciente ?
avatar
Adveniat
Accro
Accro

Messages : 119
Date d'inscription : 10/10/2017
Localisation : omniprésence

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA DEPRESSION NERVEUSE et son cortège de conséquences

Message  Adveniat le Mer 15 Nov 2017 - 18:04

SUITE , quelques méthodes naturopathiques .

Je n'ai aucune prétention dans mes propositions mais je vous expose celles que je pratiquais et que je connais donc plus particulièrement .
1- tout d'abord les tests à l'antenne de Lecher pour dégrossir le terrain .
2- les tests toujours à l'antenne de Lecher des FLeurs de Bach , ce qui qui permet d'optimiser les fleurs et surtout le nombre à proposer .
3- les tests des plexus nerveux , palpables .
4- séance de réflexologie déconnectrice , au niveau des pieds , des mains , du corps (effets visibles dès la 1ère séance )
5- a) proposition des fleurs de Bach.
     b) proposition de plantes adaptogènes , complexe ou seule dont une que j’affectionne plus particulièrement .
     c) autres comme complexe d'oligo-minéraux
etc , suivant les cas , les tests .
Ps: je ne pratique plus , ce n'est donc qu'un échange d'idées et ce forum en a l'exclusivité.

_________________
Conscience+intuition +bon sens = inspiration = début de vérité ? science consciente ?
avatar
Adveniat
Accro
Accro

Messages : 119
Date d'inscription : 10/10/2017
Localisation : omniprésence

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA DEPRESSION NERVEUSE et son cortège de conséquences

Message  Flo le Mer 15 Nov 2017 - 18:20

Fort intéressant tout ça....

Une petite remarque toutefois, Jean Seignalet a classé les dépressions endogènes dans les maladies d'encrassage, il a eu de très bon résultat avec son alimentation hypotoxique...c'est une piste qu'il ne faut pas négliger mon point de vue.

De plus on sait aussi que l’alimentation hypotoxique améliore le syndrome métabolique, de mon point de vue il faut même aller au delà, plus de cru, beaucoup de cru.

_________________
Les préjugés, les habitudes et l'ignorance concernant l'alimentation, sont si grands, que la diététique a longtemps été "le chaînon manquant de l'esprit humain" Arnold EHRET
Le chainon manquant a été découvert et décrit en 2017 dans l'Eloge du cru de Dominique Guyaux
avatar
Flo
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 1317
Date d'inscription : 20/10/2015
Age : 52
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA DEPRESSION NERVEUSE et son cortège de conséquences

Message  Mirzoune le Mer 15 Nov 2017 - 18:45

ouais mais les approches se rencontrent. et finalement on arrive aux mêmes résultats. mêmes causes, mêmes remèdes.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission avec une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges et bio, beaucoup de cru et la natation qui me fait le plus grand bien.
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3669
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 55
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA DEPRESSION NERVEUSE et son cortège de conséquences

Message  Adveniat le Mer 15 Nov 2017 - 18:56

Bonsoir Flo :
Oui, tu as raison , l'alimentation est toujours pris en compte en naturopathie .
Néanmoins , j'y vais toujours par petites touches successives  et dans les cas de déprime y aller très prudemment car tout changer chez un "patient"risque d'ajouter des soucis nouveaux qu'il n'est pas en mesure de supporter et cela le fera peut être fuir pour se tourner définitivement vers la médecine conventionnelle si ce n'est pas déjà fait .
Idem , lorsqu'on donne des conseils en psy; ,il faut là être très prudent pour ne pas ajouter des charges nouvelles ingérables . Être positif malgré le contexte est un art  et nous n'en avons pas toujours les capacités. Pour cela les Fleurs de Bach nous aident bien car elles agissent sur une facette du mental non négligeable .
Il ne faut pas oublier les cercles vicieux comme je l'ai déjà expliqué plus haut :
Un exemple: le mental joue sur la digestion puis la mauvaise digestion entraîne des troubles du mental et cela peut aller crescendo . Alors l'art est de savoir, comment faire pour casser ce genre de cycle .

_________________
Conscience+intuition +bon sens = inspiration = début de vérité ? science consciente ?
avatar
Adveniat
Accro
Accro

Messages : 119
Date d'inscription : 10/10/2017
Localisation : omniprésence

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA DEPRESSION NERVEUSE et son cortège de conséquences

Message  Flo le Mer 15 Nov 2017 - 19:16

Adveniat a écrit:Il ne faut pas oublier les cercles vicieux comme je l'ai déjà expliqué plus haut :
Un exemple: le mental joue sur la digestion puis la mauvaise digestion entraîne des troubles du mental et cela peut aller crescendo . Alors l'art est de savoir, comment faire pour casser ce genre de cycle .
Oui c'est vrai...cependant personnellement je note que c'est presque toujours un dérèglement intestinal qui me donne des coups de mou (on peu pas appeler ça déprime) et finalement si ça va bien de ce coté je peux supporter des choses assez désagréable par ailleurs sans trop en pâtir.

J'ai longtemps travaillé l'aspect psy en priorité, même si m'a été utile (encore aujourd'hui) commencer par régler l'alimentation m'aurait fait gagner un temps considérable et réglé 80% des problèmes.

Mais bien sûr on ne peux absolument pas en tirer de règle générale, chacun son histoire et son microbiote clown


Dernière édition par Flo le Jeu 16 Nov 2017 - 8:25, édité 1 fois

_________________
Les préjugés, les habitudes et l'ignorance concernant l'alimentation, sont si grands, que la diététique a longtemps été "le chaînon manquant de l'esprit humain" Arnold EHRET
Le chainon manquant a été découvert et décrit en 2017 dans l'Eloge du cru de Dominique Guyaux
avatar
Flo
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 1317
Date d'inscription : 20/10/2015
Age : 52
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA DEPRESSION NERVEUSE et son cortège de conséquences

Message  Adveniat le Mer 15 Nov 2017 - 20:28

Re-bonsoir Flo de Toulouse,

Formidable la solution du cru !
Néanmoins, je voudrai soulever un problème qui n'est d'ailleurs qu'une simple question : le fait que tu sois passé au tout cru t'a fait peut-être éliminer des aliments auxquels tu présentais  une forme d’intolérance alimentaire ? as-tu fais des recherches dans ce sens ? (c'est juste pour mes gouvernes sans vouloir te contrarier ; merci)

_________________
Conscience+intuition +bon sens = inspiration = début de vérité ? science consciente ?
avatar
Adveniat
Accro
Accro

Messages : 119
Date d'inscription : 10/10/2017
Localisation : omniprésence

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA DEPRESSION NERVEUSE et son cortège de conséquences

Message  Flo le Jeu 16 Nov 2017 - 9:18

Adveniat a écrit:Formidable la solution du cru !
Rassures-toi je n'ai pas encore lu la guerre du cru...et surtout je n'ai pas étendu le côté instinctif au delà de l'alimentation donc tu ne craint rien clown
Une citation de Dominique Guyaux me semble tellement se vérifier autour de moi...Le cru est un antidote au cuit  alien
je trouve qu'elle résume tellement les choses.

Adveniat a écrit:Néanmoins, je voudrai soulever un problème qui n'est d'ailleurs qu'une simple question : le fait que tu sois passé au tout cru t'a fait peut-être éliminer des aliments auxquels tu présentais  une forme d’intolérance alimentaire ? as-tu fais des recherches dans ce sens ? (c'est juste pour mes gouvernes sans vouloir te contrarier ; merci)
J'avais commencé cette démarche d'élimination des aliments  inadéquates dès que j'ai démarré l'hypotoxique c'était avant de passer à plus de cru, actuellement j'occille entre 70 et 80% de cru en fonction de mes différentes contraintes, dès que je peux je passe à 100%.

La phase ou j'ai le plus gagné, c'est lorsque je suis arrivée sur le forum l'Appart des spasmos, ou j'ai rencontré Luc, mirzoune, Pierrette et ciboulette et...toutes les contributions qu'il y avait sur le forum.
J'ai lu toutes celles de Petzouille par exemple Laughing

Mais c'est celle d'un nathuro (entr2O) qui m'ont fait le plus progresser, il avait rédigé plusieurs textes concernant la dysbiose, notamment celle à bas bruit. En croisant avec mes lectures de Kousmine j'ai compris que j'étais encore en dysbiose malgré l'hypotoxique et le paléo, donc c'est qu'il subsistait des assemblages ou des aliments ou des quantités inadéquates ou des carences, au bout de 2 ans de tâtonnements j'ai fini par savoir, à peu près, gérer tout ça, sur la fin j'étais passée au cru.

Tout ce texte je le mets dans ce sujet, car si je n'ai plus de déprime aujourd'hui, j'ai eu des épisodes dépressifs auparavant et la qualité de la flore et de la barrière intestinale sont primordiales.

Une fois que l'on habitué sa flore au cru, le cuit induit une surcharge à la digestion, moins d'enzymes, moins de vitamines, plus de déchets bref on sur-consomme de l'énergie pour la digestion. Plus on vieillit et moins c'est une bonne idée.

_________________
Les préjugés, les habitudes et l'ignorance concernant l'alimentation, sont si grands, que la diététique a longtemps été "le chaînon manquant de l'esprit humain" Arnold EHRET
Le chainon manquant a été découvert et décrit en 2017 dans l'Eloge du cru de Dominique Guyaux
avatar
Flo
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 1317
Date d'inscription : 20/10/2015
Age : 52
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA DEPRESSION NERVEUSE et son cortège de conséquences

Message  Adveniat le Jeu 16 Nov 2017 - 9:44

Bonjour Flo ,1ère nuit de gel chez nous !
Merci d'avoir partagé ton expérience avec moi . Il s'agit bien de tâtonnement dans ce domaine pour arriver à s'en sortir . Mais auprès d'une clientèle , il est bien difficile de patauger car tu passes rapidement pour un naturo. incompétent . Les gens veulent que tu règles leurs problèmes dès la 1ère  consultation (non remboursée).
Alors ,lorsque j'ai trouvé un moyen de test des intolérances alimentaires , je l'ai tout de suite expérimenté alors que j'avais quelques soucis que je ne comprenais pas .Grand bien m'a fait car j'ai découvert ainsi les aliments que je devais absolument supprimer et ceux que je devais éviter. Les soucis que j'avais depuis presque 20 ans ont disparus sans me faire subir des contraintes alimentaires trop exigeantes . Personnellement , je me nourrirai presque  exclusivement de fruits et de salades et le reste suivant des envies instinctifs , je ne me suis mis aucun interdit .
Ps : les tests sont chers mais quand on s'aime ...

_________________
Conscience+intuition +bon sens = inspiration = début de vérité ? science consciente ?
avatar
Adveniat
Accro
Accro

Messages : 119
Date d'inscription : 10/10/2017
Localisation : omniprésence

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA DEPRESSION NERVEUSE et son cortège de conséquences

Message  Flo le Jeu 16 Nov 2017 - 11:59

Adveniat a écrit:Alors ,lorsque j'ai trouvé un moyen de test des intolérances alimentaires , je l'ai tout de suite expérimenté alors que j'avais quelques soucis que je ne comprenais pas .Grand bien m'a fait car j'ai découvert ainsi les aliments que je devais absolument supprimer et ceux que je devais éviter. Les soucis que j'avais depuis presque 20 ans ont disparus sans me faire subir des contraintes alimentaires trop exigeantes . Personnellement , je me nourrirai presque  exclusivement de fruits et de salades et le reste suivant des envies instinctifs , je ne me suis mis aucun interdit .
Ps : les tests sont chers mais quand on s'aime ...
As-tu fait ces test plusieurs fois ? est-ce que les résultats étaient toujours les mêmes ?


Dernière édition par Flo le Jeu 16 Nov 2017 - 12:12, édité 1 fois

_________________
Les préjugés, les habitudes et l'ignorance concernant l'alimentation, sont si grands, que la diététique a longtemps été "le chaînon manquant de l'esprit humain" Arnold EHRET
Le chainon manquant a été découvert et décrit en 2017 dans l'Eloge du cru de Dominique Guyaux
avatar
Flo
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 1317
Date d'inscription : 20/10/2015
Age : 52
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA DEPRESSION NERVEUSE et son cortège de conséquences

Message  Flo le Jeu 16 Nov 2017 - 12:11

Adveniat a écrit:(c'est juste pour mes gouvernes sans vouloir te contrarier ; merci)
En fait ici ce n'est pas une consultation pas de risque avec le patient/client Cool
même s'il y a un fort tronc commun, nous n'avons pas tous le même avis et chacun respecte les points de vues des autres du moment qu'ils soient un temps soit peu étayés.
On sais tous qu'il faut du temps pour acquérir un peu d'expérience et que rien n'ai jamais acquis...
Relax donc

_________________
Les préjugés, les habitudes et l'ignorance concernant l'alimentation, sont si grands, que la diététique a longtemps été "le chaînon manquant de l'esprit humain" Arnold EHRET
Le chainon manquant a été découvert et décrit en 2017 dans l'Eloge du cru de Dominique Guyaux
avatar
Flo
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 1317
Date d'inscription : 20/10/2015
Age : 52
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA DEPRESSION NERVEUSE et son cortège de conséquences

Message  Adveniat le Jeu 16 Nov 2017 - 13:01

Flo a écrit:
Adveniat a écrit:Alors ,lorsque j'ai trouvé un moyen de test des intolérances alimentaires , je l'ai tout de suite expérimenté alors que j'avais quelques soucis que je ne comprenais pas .Grand bien m'a fait car j'ai découvert ainsi les aliments que je devais absolument supprimer et ceux que je devais éviter. Les soucis que j'avais depuis presque 20 ans ont disparus sans me faire subir des contraintes alimentaires trop exigeantes . Personnellement , je me nourrirai presque  exclusivement de fruits et de salades et le reste suivant des envies instinctifs , je ne me suis mis aucun interdit .
Ps : les tests sont chers mais quand on s'aime ...
As-tu fait ces test plusieurs fois ? est-ce que les résultats étaient toujours les mêmes ?
Non , je n'ai pas répété ce test ,il vaut assez cher, mais j'y pense . D'après eux au bout de quelques mois ou années on peut réessayer d'introduire à petite dose les aliments incriminés. J'ai fait un essais récemment et le résultat ne s'est pas fait attendre au niveau du transit !Maintenant , lorsque je fais un écart, je sais à quoi m'attendre et je n'accuse plus la pluie ou le beau temps .
Attention , il ne faut pas confondre intolérances et allergies alimentaires . drunken

_________________
Conscience+intuition +bon sens = inspiration = début de vérité ? science consciente ?
avatar
Adveniat
Accro
Accro

Messages : 119
Date d'inscription : 10/10/2017
Localisation : omniprésence

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA DEPRESSION NERVEUSE et son cortège de conséquences

Message  Adveniat le Jeu 16 Nov 2017 - 13:27

DEPRESSION et REFLEXOLOGIE


La réfléxologie agit sur les plexus nerveux , elle a pour but de détendre ces carrefours nerveux qui énervent l'ensemble des viscères et des glandes ando et exocrines.
Les plexus ne sont pas un un concept ésotérique , il existent vraiment sur le plan anatomique .


Dernière édition par Adveniat le Mer 29 Nov 2017 - 10:58, édité 1 fois

_________________
Conscience+intuition +bon sens = inspiration = début de vérité ? science consciente ?
avatar
Adveniat
Accro
Accro

Messages : 119
Date d'inscription : 10/10/2017
Localisation : omniprésence

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA DEPRESSION NERVEUSE et son cortège de conséquences

Message  Flo le Jeu 16 Nov 2017 - 14:26

Adveniat a écrit:
Attention , il ne faut pas confondre intolérances et allergies alimentaires . drunken
Rassures-toi on connait bien la différences entre les allergies de type I en français courant dites allergies et les allergies de type III dites intolérances alimentaires.


Dernière édition par Flo le Jeu 16 Nov 2017 - 16:47, édité 1 fois

_________________
Les préjugés, les habitudes et l'ignorance concernant l'alimentation, sont si grands, que la diététique a longtemps été "le chaînon manquant de l'esprit humain" Arnold EHRET
Le chainon manquant a été découvert et décrit en 2017 dans l'Eloge du cru de Dominique Guyaux
avatar
Flo
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 1317
Date d'inscription : 20/10/2015
Age : 52
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA DEPRESSION NERVEUSE et son cortège de conséquences

Message  Adveniat le Jeu 16 Nov 2017 - 14:51

Flo a écrit:
Adveniat a écrit:
Attention , il ne faut pas confondre intolérances et allergies alimentaires . drunken
Rassures-toi on connait bien la différences entre les allergies de type I en français courant dites allergies et les allergies de type III dites intolérances alimentaires.
Ouf , je suis vraiment rassuré , mais alors dans tous ces régimes qu'en faites-vous ? si vous ne faites pas de test comment le savez-vous ?
      Le régime Ségnalet permet -il de passer outre ? et si oui pourquoi ? peut-être l’instinct ancestral de L'Instinctivorisme  permet -il de décoder naturellement une allergie ? scratch
      Comment expliquez -vous ces intolérances , les détoxinations permettent-ils de les déprogrammer ? scratch
      Avons-nous une mémoire enzymatique de notre alimentation de l'enfance ? scratch
      Bon ,ben voilà ton devoir du soir

_________________
Conscience+intuition +bon sens = inspiration = début de vérité ? science consciente ?
avatar
Adveniat
Accro
Accro

Messages : 119
Date d'inscription : 10/10/2017
Localisation : omniprésence

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA DEPRESSION NERVEUSE et son cortège de conséquences

Message  Flo le Jeu 16 Nov 2017 - 17:48

Adveniat a écrit: Ouf , je suis vraiment rassuré , mais alors dans tous ces régimes qu'en faites-vous ? si vous ne faites pas de test comment le savez-vous ?
Le régime Ségnalet permet -il de passer outre ? et si oui pourquoi ?
Je parle en mon nom, car certain ici on eu un parcours assez proche d'autre non...
Au départ je suis partie du régime Seignalet qui de mon point de vue a essayé de répertorier les aliments ou modes de cuissons les plus néfastes et les a éliminés, c'est une vision statistiques sur 1 millier de personne environ.
Mon père ayant eu des soucis du même ordre que moi durant 25 ans... je pressentais que l'approche était trop grossière.

Pour améliorer comme je te l'ai expliqué plus haut j'ai recherché toutes les situations qui me mettaient en dysbiose, là je travaille au niveau de l'individu, c'est pas reconductible d'un individu à l'autre, on a des vies trop différentes mais souvent ça donne des pistes.
Il y aussi le ressenti lors de la digestion qui est une très bonne indication de la bonne assimilation, il faut (ré)apprendre à s'écouter.

Adveniat a écrit:      peut-être l’instinct ancestral de L'Instinctivorisme  permet -il de décoder naturellement une allergie ? scratch
Dominique Guyaux pense que oui, il ne pense pas qu'on puisse être attirer par un aliment qui soit néfaste, il a fait un gros travail scientifiquement validé sur le sujet, je te recommande vivement sa lecture il y a un résumé ici :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

 Cette réflexion n'est vrai que pour le cru, ça ne marche pas avec le cuit.

Je suis en train de basculer au maximum en alimentation sensorielle mais pour l'instant c'est trop tôt pour avoir un avis circonstancié.
Je note quand même que j'avais arrêté de manger du pain avant de faire ma correction alimentaire alors que j'aime le goût ...étrange non ?

Adveniat a écrit:      Comment expliquez -vous ces intolérances , les détoxinations permettent-ils de les déprogrammer ? scratch
      Avons-nous une mémoire enzymatique de notre alimentation de l'enfance ? scratch
      Bon ,ben voilà ton devoir du soir
Aliments et préparations ne sont pas adaptés aux êtres humains qui ont été sélectionnés pendant des millions d'année avec d'autres aliments, le système enzymatique de la digestion ne s'adapte pas à la vitesse ou l'on a modifié notre nourriture.

Les detoxinations permettent juste d'évacuer les toxines logées dans le corps, ça ne rends pas plus tolérant aux aliments non démontables par nos enzymes digestives. Les déprogrammer ? si tu as un trou dans la raquette enzymatique ou carrément l'aliment n'est pas digeste ...ça va être compliqué !

Les enzymes tu les as lorsque tu nait et ensuite c'est les mêmes toute ta vie, on appelle ça le capital enzymatique.

_________________
Les préjugés, les habitudes et l'ignorance concernant l'alimentation, sont si grands, que la diététique a longtemps été "le chaînon manquant de l'esprit humain" Arnold EHRET
Le chainon manquant a été découvert et décrit en 2017 dans l'Eloge du cru de Dominique Guyaux
avatar
Flo
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 1317
Date d'inscription : 20/10/2015
Age : 52
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA DEPRESSION NERVEUSE et son cortège de conséquences

Message  Mezame le Jeu 16 Nov 2017 - 20:54

Flo a écrit: Cette réflexion n'est vrai que pour le cru, ça ne marche pas avec le cuit.

.......


Je note quand même que j'avais arrêté de manger du pain avant de faire ma correction alimentaire alors que j'aime le goût ...étrange non ?


Bonsoir, peut-être que c'est parce que le pain est un aliment cuit  Wink
avatar
Mezame
Accro
Accro

Messages : 139
Date d'inscription : 16/02/2016
Age : 48
Localisation : Sud-Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA DEPRESSION NERVEUSE et son cortège de conséquences

Message  Adveniat le Jeu 16 Nov 2017 - 20:56

Bien Flo , ça me rappelle très précisément les théories de Guy Claude Burger . Je dois avoir encore son livre dans ma bibliothèque "archives" , tu me fais faire un sacré bond en arrière .
Nous en reparlerons , de l'origine de l'homme , car c'est bien de cela dont il s'agit  et là , on rentre dans un brouillard de théories , de la théorie de l'évolution de Lamark, la complexification graduelle ,les différents déluges , l'anatomie comparée ..... de quoi y laisser des plumes; personnellement , je me suis forgé "ma croyance"afin de ne plus me 


Dernière édition par Adveniat le Ven 17 Nov 2017 - 8:23, édité 1 fois

_________________
Conscience+intuition +bon sens = inspiration = début de vérité ? science consciente ?
avatar
Adveniat
Accro
Accro

Messages : 119
Date d'inscription : 10/10/2017
Localisation : omniprésence

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA DEPRESSION NERVEUSE et son cortège de conséquences

Message  Mezame le Jeu 16 Nov 2017 - 21:07

Adveniat a écrit:Alors ,lorsque j'ai trouvé un moyen de test des intolérances alimentaires , je l'ai tout de suite expérimenté alors que j'avais quelques soucis que je ne comprenais pas .Grand bien m'a fait car j'ai découvert ainsi les aliments que je devais absolument supprimer et ceux que je devais éviter. 
Ps : les tests sont chers mais quand on s'aime ...
Dis-moi Adveniat, est ce que les tests dont tu parles sont les Test de Lécher que tu évoques plus haut ou tout autre chose...? Désolée je ne suis pas très renseignée sur la, question et ma question n'est sans doute pas très pertinente.
avatar
Mezame
Accro
Accro

Messages : 139
Date d'inscription : 16/02/2016
Age : 48
Localisation : Sud-Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA DEPRESSION NERVEUSE et son cortège de conséquences

Message  Adveniat le Jeu 16 Nov 2017 - 23:08

Mezame a écrit:
Adveniat a écrit:Alors ,lorsque j'ai trouvé un moyen de test des intolérances alimentaires , je l'ai tout de suite expérimenté alors que j'avais quelques soucis que je ne comprenais pas .Grand bien m'a fait car j'ai découvert ainsi les aliments que je devais absolument supprimer et ceux que je devais éviter. 
Ps : les tests sont chers mais quand on s'aime ...
Dis-moi Adveniat, est ce que les tests dont tu parles sont les Test de Lécher que tu évoques plus haut ou tout autre chose...? Désolée je ne suis pas très renseignée sur la, question et ma question n'est sans doute pas très pertinente.
Non , ce sont des tests sur le sang basés sur les anticorps IgG . Les tests complets correspondent à plus de 300 aliments et donnent  les intolérances sur 4 niveaux de la plus faible à la plus forte . Je crois que les modalités ont changé maintenant . Tu peux trouver des renseignements sur Internet en tapant ImuPro 300.Ces tests sont loin d'être parfaits mais ils permettent de bien dégrossir un terrain . Les résultats  sont parfois surprenants; en ce qui me concerne , ils m'ont bien aidé .
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le test à l'antenne permet de savoir s'il y a intolérance ou pas , sans précision à moins d'avoir d'innombrables témoins de test.


Dernière édition par Adveniat le Mer 29 Nov 2017 - 10:57, édité 1 fois

_________________
Conscience+intuition +bon sens = inspiration = début de vérité ? science consciente ?
avatar
Adveniat
Accro
Accro

Messages : 119
Date d'inscription : 10/10/2017
Localisation : omniprésence

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA DEPRESSION NERVEUSE et son cortège de conséquences

Message  Flo le Ven 17 Nov 2017 - 9:04

Adveniat a écrit:Bien Flo , ça me rappelle très précisément les théories de Guy Claude Burger . Je dois avoir encore son livre dans ma bibliothèque "archives" , tu me fais faire un sacré bond en arrière .
Nous en reparlerons , de l'origine de l'homme , car c'est bien de cela dont il s'agit  et là , on rentre dans un brouillard de théories , de la théorie de l'évolution de Lamark, la complexification graduelle ,les différents déluges , l'anatomie comparée ..... de quoi y laisser des plumes; personnellement , je me suis forgé "ma croyance"afin de ne plus me 
Bien évidemment Seignalet s'est fortement appuyé sur le théorie de Burger, Seignalet avait d'ailleurs préfacé la guerre du cru.

Je pense que les déboires de Burger avec la justice on largement éclaboussés Seignalet et c'est une des raisons pour laquelle Seignalet a été placardisé.


Franchement lit l'Eloge du cru, c'est vulgarisé et appuyé sur sa thèse qui est une excellent travail scientifique, il a compilé tout un tas d'études récentes paléonthologiques, sur la nutrition ect... c'est extra.

Sa thèse est disponible ici : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Les préjugés, les habitudes et l'ignorance concernant l'alimentation, sont si grands, que la diététique a longtemps été "le chaînon manquant de l'esprit humain" Arnold EHRET
Le chainon manquant a été découvert et décrit en 2017 dans l'Eloge du cru de Dominique Guyaux
avatar
Flo
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 1317
Date d'inscription : 20/10/2015
Age : 52
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA DEPRESSION NERVEUSE et son cortège de conséquences

Message  Adveniat le Ven 17 Nov 2017 - 18:23

Bon , alors je n'ai plus rien à dire concernant les déprimes , le sujet était encore très long ,mais si la méthode Seignalet suffit alors pas de problème

_________________
Conscience+intuition +bon sens = inspiration = début de vérité ? science consciente ?
avatar
Adveniat
Accro
Accro

Messages : 119
Date d'inscription : 10/10/2017
Localisation : omniprésence

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA DEPRESSION NERVEUSE et son cortège de conséquences

Message  Mirzoune le Ven 17 Nov 2017 - 19:00

Adveniat a écrit:Bon , alors je n'ai plus rien à dire concernant les déprimes , le sujet était encore très long ,mais si la méthode Seignalet suffit alors pas de problème
Seignalet, c'est la base commune. Ensuite on affine au niveau individuel: éviction des aliments mal tolérés, orientation paléo, choix d'une méthode complémentaire, pratique sportive ou artistique... Là, on n'est plus dans le cadre d'une méthode mais dans la connection avec les ressentis de chacun.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission avec une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges et bio, beaucoup de cru et la natation qui me fait le plus grand bien.
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3669
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 55
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA DEPRESSION NERVEUSE et son cortège de conséquences

Message  Flo le Ven 17 Nov 2017 - 19:02

Adveniat a écrit:Bon , alors je n'ai plus rien à dire concernant les déprimes , le sujet était encore très long ,mais si la méthode Seignalet suffit alors pas de problème
Bon après mûres réflexions, je laisse cette interaction qui est des plus représentatives du schisme entre une approche par le symptôme type médical et celle auquelle, nous malades en rémission de ce forum, nous adhérons.

Ceux qui ne sont pas d'accord peuvent s'exprimer  ici Cool sans se faire black-lister !

Nous pensons que dans le cas des maladies chroniques il est nécessaire d'attaquer le problème par les 2 bouts, c'est à dire par les causes, soigner les symptômes peu bien sûr s'avérer nécessaire lorsqu'ils sont trop handicapant.

Attaquer le problème uniquement par le traitement des symptômes mène essentiellement à l'échec, il suffit d'aller consulter les stat. de santé des maladies chroniques pour s'en rendre compte.

De mon point de vue la plupart des dépressifs chroniques que j'ai rencontré l'était essentiellement d'origine alimentaire... mais il y a aussi d'autres causes.
Se sortir d'une maladie chronique demande, de mon point de vue pirat , une implication minimale dans ce qui assure l'équilibre homéostasique et dans ce cadre là il est impossible de faire l'impasse sur l'alimentation.

Adveniat a écrit:....
Nous en reparlerons , de l'origine de l'homme , car c'est bien de cela dont il s'agit  et là , on rentre dans un brouillard de théories , de la théorie de l'évolution de Lamark, la complexification graduelle ,les différents déluges , l'anatomie comparée ..... de quoi y laisser des plumes; personnellement , je me suis forgé "ma croyance"afin de ne plus me 
Ici on fonctionne par l'observation, on observe ce qui marche... et si la théorie n'est pas encore tout à fait démontrée on cherche dans les articles récents ce qui peut la conforter...ou l'infirmer !


Dernière édition par Flo le Dim 19 Nov 2017 - 15:09, édité 5 fois

_________________
Les préjugés, les habitudes et l'ignorance concernant l'alimentation, sont si grands, que la diététique a longtemps été "le chaînon manquant de l'esprit humain" Arnold EHRET
Le chainon manquant a été découvert et décrit en 2017 dans l'Eloge du cru de Dominique Guyaux
avatar
Flo
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 1317
Date d'inscription : 20/10/2015
Age : 52
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA DEPRESSION NERVEUSE et son cortège de conséquences

Message  Adveniat le Sam 18 Nov 2017 - 9:37

Bien alors je reprends le sujet : LA REFLEXOLOGIE 2
Comment agir pour dénouer les plexus nerveux qui auto-entretiennent des tensions et des perturbations au niveau des muscles et des viscères provoquant ou participant à l'apparition des maladies métaboliques ou en aggravant d'autres .
Alors voici, ci- dessus, un des  schémas d'action .









                                                                                      

                                                                                               


Dernière édition par Adveniat le Mer 29 Nov 2017 - 10:56, édité 1 fois

_________________
Conscience+intuition +bon sens = inspiration = début de vérité ? science consciente ?
avatar
Adveniat
Accro
Accro

Messages : 119
Date d'inscription : 10/10/2017
Localisation : omniprésence

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA DEPRESSION NERVEUSE et son cortège de conséquences

Message  Adveniat le Dim 19 Nov 2017 - 9:02

LA DÉPRESSION ACTIVE LES "MALADIES" MÉTABOLIQUES.
Je ne veux pas trop m'avancer mais on pourrait largement tenir le même raisonnement pour les maladies auto-immunes mais la dépression nerveuse deviendrait une dépression immunitaire et accélération immunitaire suivant les anticorps mis en cause , tout ceci aboutissant ensuite à une dépression nerveuse !

Tryglycérides élevés , cholestérol LDL élevé , glycémie à jeun élevée et enfin l'hypertension artérielle trop élevée .
Tous accompagnent , comme les 1ers articles que je vous ai exposés le montrent , ces maladies chroniques dites de civilisation .
Bien sûr , l'alimentation et la génétique doivent être pris en compte mais souvent la dépression nerveuse perçue ou refoulée  ou ignorée peut en être le PRIMUM MOVENS que même le médecins et surtout les médecins veulent absolument ignorer car tous les protocoles de soin ont été élaborés pour agir en fin de chaîne .
Les médecines douces et naturopathie, qui ne singent pas la médecine, peuvent et doivent alors entrer en ligne de compte quitte à venir en parallèle à d'autres médecines et cela dans la plus grande prudence que toute intervention, non allopathique, conventionnelle exige telle est la loi !
 Alors qu'avons nous à notre disposition en phytothérapie ?
 En minéraux ?
 En oligoéléments ?
 En vitamines ?
 En acides gras ?
 En acides aminés
 En ..................
 Dans ma pratique quotidienne (lorsque j'étais en activité ) j'avais remarqué que certaines plante et certains oligo. et minéraux présentaient une affinité et ou spécificité par rapport à certains plexus nerveux .A mon avis c'est la synergie des moyens qui devient efficace car comme mon 1er. schéma voulait le démontrer il faut casser les cycles d'entretien à différents endroits .
Si le cœur vous en dit nous pourrions développer le sujet en tenant compte de l'expérience de chacun . Pour ma part , je vous ai déjà dévoilé en grande partie les moyens que j’utilisais.

_________________
Conscience+intuition +bon sens = inspiration = début de vérité ? science consciente ?
avatar
Adveniat
Accro
Accro

Messages : 119
Date d'inscription : 10/10/2017
Localisation : omniprésence

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA DEPRESSION NERVEUSE et son cortège de conséquences

Message  Adveniat le Lun 20 Nov 2017 - 9:18

1- LES PLANTES ACTIVES SUR LA DÉPRESSION , QUELLES SONT-ELLES ?
     Comme par hasard , toutes ces plantes sont actives sur le cholestérol LDL, l'oxydation des LDL source d'athérosclérose,la glycémie à jeûn ,l'hypertension artérielle , les tensions et douleurs musculaires, certaines maladies de peau .
      Sont-elles actives seules ?
Pas toujours seules , car les carences laissées par les fuites sont souvent profondes et même abyssales ! et les combler relève d'une expérience et prudence sans pareil pour ne pas tomber dans les apports exagérés de tout et n'importe quoi parfois aussi polluants et dangereux que les toxines elles -mêmes.
      Attention: Il est parfois bon de traiter en parallèle une douleur articulaire ou une gastrite , un mal de dos... qui trop souvent minent la personne et empêchent le traitement de la déprime de prendre un chemin positif .

_________________
Conscience+intuition +bon sens = inspiration = début de vérité ? science consciente ?
avatar
Adveniat
Accro
Accro

Messages : 119
Date d'inscription : 10/10/2017
Localisation : omniprésence

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA DEPRESSION NERVEUSE et son cortège de conséquences

Message  Mirzoune le Lun 20 Nov 2017 - 11:36

Adveniat a écrit:LA DÉPRESSION ACTIVE LES "MALADIES" MÉTABOLIQUES.
Pour ma part, mon ressenti est que ce serait plutôt la maladie qui active la dépression. Quand je vais bien, tout le reste suit. Mais si une poussée inflammatoire survient, comme je ne diminue pas mes activités, en quelques temps j'arrive au bout de mes capacités: avec la fatigue, les douleurs sans répit, le "syndrome grippal" qui accompagne l'inflammation, je ressens un découragement, une perte de vitalité qui attaque le moral. Je n'ai jamais eu d'idées noires et les insomnies sont exceptionnelles. Mais, comme les animaux quand ils sont malades, je dirais plutôt un repli sur soi.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission avec une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges et bio, beaucoup de cru et la natation qui me fait le plus grand bien.
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3669
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 55
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA DEPRESSION NERVEUSE et son cortège de conséquences

Message  Flo le Lun 20 Nov 2017 - 11:51

Pour moi, le gluten m'attaque direct dès j'en (re)mange... je voie le verre à moitié vide.

Je me permet de temps en temps des écarts caseine, mais le gluten c'est pas d'écart.

De mon point de vue il n'y a pas de règle... la perméabilité intestinale laisse ton corps se saturer de toxine et ensuite ça lâche là ou  individuellement on est le plus faible.

_________________
Les préjugés, les habitudes et l'ignorance concernant l'alimentation, sont si grands, que la diététique a longtemps été "le chaînon manquant de l'esprit humain" Arnold EHRET
Le chainon manquant a été découvert et décrit en 2017 dans l'Eloge du cru de Dominique Guyaux
avatar
Flo
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 1317
Date d'inscription : 20/10/2015
Age : 52
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA DEPRESSION NERVEUSE et son cortège de conséquences

Message  Mirzoune le Lun 20 Nov 2017 - 12:03

Flo a écrit:... la perméabilité intestinale laisse ton corps se saturer de toxine et ensuite ça lâche là ou  individuellement on est le plus faible.
Très juste...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission avec une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges et bio, beaucoup de cru et la natation qui me fait le plus grand bien.
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3669
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 55
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA DEPRESSION NERVEUSE et son cortège de conséquences

Message  Adveniat le Lun 20 Nov 2017 - 12:14

Mirzoune a écrit:
Adveniat a écrit:LA DÉPRESSION ACTIVE LES "MALADIES" MÉTABOLIQUES.
Pour ma part, mon ressenti est que ce serait plutôt la maladie qui active la dépression. Quand je vais bien, tout le reste suit. Mais si une poussée inflammatoire survient, comme je ne diminue pas mes activités, en quelques temps j'arrive au bout de mes capacités: avec la fatigue, les douleurs sans répit, le "syndrome grippal" qui accompagne l'inflammation, je ressens un découragement, une perte de vitalité qui attaque le moral. Je n'ai jamais eu d'idées noires et les insomnies sont exceptionnelles. Mais, comme les animaux quand ils sont malades, je dirais plutôt un repli sur soi.
Oui , c'est bien le principe de mon schéma initial maladie et dépression forment un cycle infernal avec de multiples boucles.


Dernière édition par Adveniat le Mer 29 Nov 2017 - 10:54, édité 1 fois

_________________
Conscience+intuition +bon sens = inspiration = début de vérité ? science consciente ?
avatar
Adveniat
Accro
Accro

Messages : 119
Date d'inscription : 10/10/2017
Localisation : omniprésence

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA DEPRESSION NERVEUSE et son cortège de conséquences

Message  Adveniat le Lun 20 Nov 2017 - 12:22

Mirzoune a écrit:
Flo a écrit:... la perméabilité intestinale laisse ton corps se saturer de toxine et ensuite ça lâche là ou  individuellement on est le plus faible.
Très juste...
Ce n'est pas toujours l'organe le plus faible qui lâche  mais l'organe le plus fort car l'organisme n'est pas bête et dirige les toxines vers l'organe le plus susceptible de les éliminer , c'est le principe de base de la naturopathie orthodoxe qui utilise parfois des moyens pour dériver des toxines d'un organe vers un autre .

_________________
Conscience+intuition +bon sens = inspiration = début de vérité ? science consciente ?
avatar
Adveniat
Accro
Accro

Messages : 119
Date d'inscription : 10/10/2017
Localisation : omniprésence

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA DEPRESSION NERVEUSE et son cortège de conséquences

Message  Flo le Lun 20 Nov 2017 - 13:19

Ah c'est étonnant ça !
ça fait une dizaine d'année que je monte à cheval et malgré les avertissements de mon généraliste, je n'ai jamais jamais voulu arrêter tellement j'étais bien en fin de balade (2, 3 heures) la partie qui bouge le plus a cheval c’est... le rachis lombaire !

Les derniers temps avant le déclenchement de la maladie, je ne voulais faire que du sport d'endurance, je pense que ça devait m'aider à évacuer ces toxines. Le reste du temps au travail j'étais toujours assise.

_________________
Les préjugés, les habitudes et l'ignorance concernant l'alimentation, sont si grands, que la diététique a longtemps été "le chaînon manquant de l'esprit humain" Arnold EHRET
Le chainon manquant a été découvert et décrit en 2017 dans l'Eloge du cru de Dominique Guyaux
avatar
Flo
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 1317
Date d'inscription : 20/10/2015
Age : 52
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA DEPRESSION NERVEUSE et son cortège de conséquences

Message  Adveniat le Jeu 23 Nov 2017 - 9:06

Bien .


Dernière édition par Adveniat le Mer 29 Nov 2017 - 10:53, édité 1 fois

_________________
Conscience+intuition +bon sens = inspiration = début de vérité ? science consciente ?
avatar
Adveniat
Accro
Accro

Messages : 119
Date d'inscription : 10/10/2017
Localisation : omniprésence

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA DEPRESSION NERVEUSE et son cortège de conséquences

Message  Flo le Jeu 23 Nov 2017 - 9:43

C'est complexe...très complexe... cependant du haut de ma très petite expérience de 4 ans je persiste à penser qu'une l'alimentation adéquate individuellement est un pré-requis à l'équilibre physiologique.
Bien sûr les traumas de la vie du patient ou transgénérationnel peuvent causer des désordres, cependant on va toujours beaucoup mieux y réagir si son corps dispose de tout son potentiel.
Tous les désordres décrits peuvent être stabilisés, par la correction de l'alimentation si on est en début de processus de dégradation, si on attends trop et que les dégâts ne soient pas réversibles, alors là...chaud devant pour rééquilibrer tout celà ! j'imagine que beaucoup de patient arrivent dans cet état  Suspect

_________________
Les préjugés, les habitudes et l'ignorance concernant l'alimentation, sont si grands, que la diététique a longtemps été "le chaînon manquant de l'esprit humain" Arnold EHRET
Le chainon manquant a été découvert et décrit en 2017 dans l'Eloge du cru de Dominique Guyaux
avatar
Flo
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 1317
Date d'inscription : 20/10/2015
Age : 52
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA DEPRESSION NERVEUSE et son cortège de conséquences

Message  Adveniat le Sam 6 Jan 2018 - 9:29

Flo a écrit:C'est complexe...très complexe... cependant du haut de ma très petite expérience de 4 ans je persiste à penser qu'une l'alimentation adéquate individuellement est un pré-requis à l'équilibre physiologique.
Bien sûr les traumas de la vie du patient ou transgénérationnel peuvent causer des désordres, cependant on va toujours beaucoup mieux y réagir si son corps dispose de tout son potentiel.
Tous les désordres décrits peuvent être stabilisés, par la correction de l'alimentation si on est en début de processus de dégradation, si on attends trop et que les dégâts ne soient pas réversibles, alors là...chaud devant pour rééquilibrer tout celà ! j'imagine que beaucoup de patient arrivent dans cet état  Suspect
Je suis en désaccord total avec ce que tu avances , pour moi le mal commence dans la tête et se répercute ensuite par cascade à tout l'organisme .Le stress démolit complétement la flore intestinale , la flore intestinale détruite, entraîne la destruction des villosités intestinales et cela entraîne :
1- l'endotoxémie
2- l'endotoxémie entraîne les maladies métaboliques et ou des maladies auto immunes... des inflammations ....
3- la détérioration des villosités intestinales entraînent  des intolérances alimentaires....
4- les intolérances alimentaire entraînent des inflammations...
5- Tout cela entraîne une baisse du moral , une déprime perçue ou non et un auto-entretient de la destruction de la fore et des villosités intestinales et si entre temps la personne fait une cure d'antibio.pour une raison quelconque alors là, c'est le chapeau, avec l’installation d'une belle candidose  cheers
J'ai toute la doc. pour démontrer mes assertions mais ce forum se repose sur un principe inverse que j'ai moi-même défendu (avec fanatisme) pendant des décennies !
PS: la guerre du cru ne m'intéresse pas ...+
Par contre , là où je suis d'accord avec toi  c'est que le retour en arrière est complexe et la correction de l'alimentation seule n'est qu'une réponse partielle et peut même entraîner des effets contraires au but recherché car alors les intestins ne tolèrent plus grand chose !

_________________
Conscience+intuition +bon sens = inspiration = début de vérité ? science consciente ?
avatar
Adveniat
Accro
Accro

Messages : 119
Date d'inscription : 10/10/2017
Localisation : omniprésence

Revenir en haut Aller en bas

LPS et endotoxines

Message  Luc le Sam 6 Jan 2018 - 9:37

Je voudrais mettre en évidence un passage:
Adveniat a écrit:l'endotoxémie entraîne les maladies métaboliques et ou des maladies auto immunes... des inflammations ....
On peut créer un sujet sur les LPS. J'ai de la docu.
NB: Tout est dans la dose et la gestion du corps.
Il est évident qu'il y a une interaction entre le microbiote et l'alimentation; là n'est pas le "problème". Qui de l'oeuf ou de la poule ...
Je suis assez d'accord (euphémisme) pour dire que si ça ne va pas bien dans la tête, ça n'ira pas bien nulle part ...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 6130
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 65
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA DEPRESSION NERVEUSE et son cortège de conséquences

Message  Flo le Sam 6 Jan 2018 - 10:35

Bonne année et bonne santé adveniat,


j'avais cru une instant t'avoir fait fuir, rassures toi on n'a pas à être d'accord sur tout Cool l'intérêt et d'échanger des points de vue qui apportent des éclairages intéressants et éventuellement des solutions pour les malades.

Je ne m'appuis pas sur la guerre du cru (que je n'ai même pas lu d'ailleurs) mais sur les travaux de Dominique Guyaux (ça fait plusieurs fois que je le dis)  il s'agit d'alimentation sensorielle et tout son travail a été validé par des scientifiques, cependant la science reste réfutable puisqu'elle reste toujours qu'une reprèsentation partielle du réel.

Je n'est pas de doutes que ton expérience personnelle puisque apporter une éclairage intéressant.
Je te demande seuelement de bien laisser s'exprimer le point de vue d'ex. malades ou malades, car je te le dis ils ont une vision de "l'intérieur" que la médecine et même les naturopathes n'ont pas, sauf a en être passé par là ou avoir réalisé une analyse où le psychothérapeute n'intervient pas et laisse l'espace au malade. 

Contrairement a ce que tu écris on n'est pas en totale oppositions, il faut laisser un peu les échanges arriver pour que ce soit intéressant Cool et que l'on puisse développer.

Pour moi il n'y a pas qu'un seul scenario de la dépression, les causes peuvent être diverses (traumas, traumas transgenerationnel, encrassage neurologique par une nourriture inadaptée, stress exessif ect...) et là ou je te rejoins c'est que ça peu effectivement démarrer comme tu l'a décrit et il est fort possible que ça démmarre comme tu le dit.
Ce que je dit moi c'est que si tu as alimentation adaptée à ton organisme tu vas reculer très fortement le moment tu auras une déprime (voire l'annuler) et si tu en a une tout de même tu pourras mieux récupérer si c'est ton désir (j'ai bien dit désir).

Perso j'avais des coups de déprime et après plus rien, ça yoyotait parfois sur la semaine,  parfois sur le mois, le jour ou j'ai arrêter le gluten et que j'ai fait un apport de nutriments adéquats tout celà c'est arrêter alors que j'étais dans des circonstances très, très, défavorables, tu pourras toujours venir m'expliquer ce que tu voudras que c'était  la tête d'abord ben je te dis tout net c'est non.

La preuve c'est que pour un soin dentaire récent j'ai du refaire 5 antibiothérapies consécutives, sans écart alimentaire je suis arrivée à rester à peu près d'aplomb et lorsque pour les fêtes j'ai fait des écarts, retour en enfer sur le plan psychique et articulaire en quelques jours. Il me faut après environ une bonne semaine, dès fois plus pour me remettre en forme.

Après je te dis très clairement de mon point de vue un thérapeute qui n'écoute pas son patient ne peut-être un bon thérapeute. J'ai changé mon équipe soignante et depuis ça va beaucoup, beaucoup mieux, c'est une de raison d'être de ce forum qu'on puisse s'exprimer.

Je pense que celle qui exprime le mieux cette vision c'est Gwenola le Dref, c'est le point de vue du malade :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La médecine est en echec dans ce type de pathologie car elle ne s'interresse qu'aux symptômes et chez les nathuropathes même si l'approche est plus holistique il manque souvent la prise en compte du psychique. La bonne approche actuellement est de fonctionner avec une équipe de thèrapeutes mais ça coûte cher.

J'aime bien l'approche proposée par le Dr Len Saputo
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Flo le Sam 6 Jan 2018 - 14:49, édité 2 fois

_________________
Les préjugés, les habitudes et l'ignorance concernant l'alimentation, sont si grands, que la diététique a longtemps été "le chaînon manquant de l'esprit humain" Arnold EHRET
Le chainon manquant a été découvert et décrit en 2017 dans l'Eloge du cru de Dominique Guyaux
avatar
Flo
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 1317
Date d'inscription : 20/10/2015
Age : 52
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA DEPRESSION NERVEUSE et son cortège de conséquences

Message  Adveniat le Sam 6 Jan 2018 - 12:09

Luc a écrit:Je voudrais mettre en évidence un passage:
Adveniat a écrit:l'endotoxémie entraîne les maladies métaboliques et ou des maladies auto immunes... des inflammations ....
On peut créer un sujet sur les LPS. J'ai de la docu.
NB: Tout est dans la dose et la gestion du corps.
Il est évident qu'il y a une interaction entre le microbiote et l'alimentation; là n'est pas le "problème". Qui de l'oeuf ou de la poule ...
Je suis assez d'accord (euphémisme) pour dire que si ça ne va pas bien dans la tête, ça n'ira pas bien nulle part ...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Oui , tu peux attaquer le sujet , nous devrions pouvoir nous compléter dans nos idées et propositions .
J'ai sous le coude de bonnes études en phyto. et nutriments pour enrayer les cycles négatifs tête ventre et de vrais moyens de réparation autres que les probiotiques qui ne sont pas faciles , à mon avis ,à utiliser profitablement ( il n'y a qu'à voir toutes les spécialités proposées sur le marché en dosage et spécificité )
J'ai fait de nombreux essais et c'est vrais , je cherche à comprendre de nombreux phénomènes . Autrefois je faisais confiances aux dires des uns et des autres et autres chantres des médecines douces et ou naturopathie , mais maintenant, stop ,je cherche à passer à des choses vraiment concrètes.

_________________
Conscience+intuition +bon sens = inspiration = début de vérité ? science consciente ?
avatar
Adveniat
Accro
Accro

Messages : 119
Date d'inscription : 10/10/2017
Localisation : omniprésence

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA DEPRESSION NERVEUSE et son cortège de conséquences

Message  Flo le Sam 6 Jan 2018 - 14:53

Up j'ai complété mon mail au dessus

_________________
Les préjugés, les habitudes et l'ignorance concernant l'alimentation, sont si grands, que la diététique a longtemps été "le chaînon manquant de l'esprit humain" Arnold EHRET
Le chainon manquant a été découvert et décrit en 2017 dans l'Eloge du cru de Dominique Guyaux
avatar
Flo
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 1317
Date d'inscription : 20/10/2015
Age : 52
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA DEPRESSION NERVEUSE et son cortège de conséquences

Message  Adveniat le Sam 6 Jan 2018 - 16:16

Flo a écrit:Up j'ai complété mon mail au dessus
Mais Flo , je suis 100% d'accord avec ce que tu dis plus haut, mais tu te bases sur ton cas personnel et uniquement sur ton cas .
J'ai toujours été à l'écart des autres praticiens naturopathes pour les raisons que tu évoques . Mes consultations duraient pour la plupart du temps 2H et même parfois plus ! elles comportaient un ensemble de tests , une longue écoute et souvent une séance de réflexologie . Pour moi ce n'était pas assez, figure toi ,car j'aurai aimé partager ma synthèse avec d'autres types de praticiens , d'autres approches avant de prendre une décision dans mes propositions . Je considère aujourd'hui que l'ensemble des médecines ,douces ou pas, sont assez prétentieuses , parfois folles .Comme en allopathie , il y a un grand dédain des praticiens , les uns par rapport aux autres et une jalousie a donner des ulcères !
Je voudrai aussi te dire que l'écoute du patient est parfois dangereuse et comporte le risque d'être entrainé sur de fausses pistes surtout sur le plan psy. Alors oui la pratique est très , très difficile , mais tout est devenu vogue la galère et vas y que je te pousse !
Voilà pour le moment et j'en ai encore dans des cartons, si tu le désires .
PS : je n'ai jamais pu adhérer, à fond, aux grandes théories du Dr.Rick HAMMER qui attribuait chaque type de cancer à un trouble psy. particulier . Tu peux faire des recherches à partir de ce nom .Pourtant , je pense que l'idée de fond est juste .

_________________
Conscience+intuition +bon sens = inspiration = début de vérité ? science consciente ?
avatar
Adveniat
Accro
Accro

Messages : 119
Date d'inscription : 10/10/2017
Localisation : omniprésence

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA DEPRESSION NERVEUSE et son cortège de conséquences

Message  Flo le Sam 6 Jan 2018 - 17:01

Adveniat a écrit:Mais Flo , je suis 100% d'accord avec ce que tu dis plus haut, mais tu te bases sur ton cas personnel et uniquement sur ton cas .
Au départ oui... mais la déprime j'ai commencé a y travailler il y a 17 ans (mon analyse de 4 ans date de cette époque) beaucoup de lecture aussi, avec une approche multi dimensionnelle psy et physiologique, j'ai pu observer les dépressifs dans mon entourage il est possible de transposer son expérience et d'aiguiller les personnes et même d'en aider quelques'uns directement... c'est extrêment gratifiant flower

Adveniat a écrit:Je considère aujourd'hui que l'ensemble des médecines ,douces ou pas, sont assez prétentieuses , parfois folles .Comme en allopathie , il y a un grand dédain des praticiens , les uns par rapport aux autres et une jalousie a donner des ulcères !
Ah yes la guerre des chapelles, je le sais bien....

Adveniat a écrit:
Je voudrai aussi te dire que l'écoute du patient est parfois dangereuse et comporte le risque d'être entrainé sur de fausses pistes surtout sur le plan psy.
Oui ce peux aussi être dangeureux pour le malade... c'est pas toujours une écoute au premier degré, ni au second LOL... pour moi il vaut mieux être calé en psychanalyse (freudienne, juguienne et lacanienne ils ont tous dit des choses pertinentes, certaines sont toujours d'actualité d'autre non).
 Je me suis récemment aussi intéressée à la respiration hollotropique pour la résolution les traumas de la très petite enfance (anté language), je découvre pour l'instant...c'est une thérapie brève avec une approche multiculturelle (née aux US Smile) elle travaille à la fois sur le plan individuel (exprimer des traumas très anciens et/ou transgénérationnels) et collectif réintégration/acception dans le groupe par la bienveillance des accompagnants.

Voilà pour le moment et j'en ai encore dans des cartons, si tu le désires .
Mais il n'y a pas de problème quand tu voudras Smile

PS : je n'ai jamais pu adhérer, à fond, aux grandes théories du Dr.Rick HAMMER qui attribuait chaque type de cancer à un trouble psy. particulier . Tu peux faire des recherches à partir de ce nom .Pourtant , je pense que l'idée de fond est juste .
Le lien que je voie en première approche c'est que tout stress, fusse-t-il psychologique, augmente la perméabilité intestinale, faisant par ce biais entrée un tas de toxine dans le corps...après ça lâche ou c'est le faible ou le plus fort comme tu me l'a déjà fait remarqué Wink

Pour le cancer je suis assez tenté par l'hypothèse du dr Kousmine, le cancer permettrait d'aurmenter les capacités du corps humain a supporter les toxines, qu'en penses-tu ?


J'suis pas fan de ton dernier avatar, j'amais mieux avec la guitare lol!

_________________
Les préjugés, les habitudes et l'ignorance concernant l'alimentation, sont si grands, que la diététique a longtemps été "le chaînon manquant de l'esprit humain" Arnold EHRET
Le chainon manquant a été découvert et décrit en 2017 dans l'Eloge du cru de Dominique Guyaux
avatar
Flo
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 1317
Date d'inscription : 20/10/2015
Age : 52
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA DEPRESSION NERVEUSE et son cortège de conséquences

Message  Mirzoune le Sam 6 Jan 2018 - 17:46

Ce que vous soulevez tous les deux est le problème de la prédisposition, qu'elle soit génétique, due au stress ou à l'histoire de la personne ou de sa famille.
Cela n'empêche qu'en faisant gaffe (alimentation, activité physique, gestion du stress), on peut contenir ces prédispositions, comme l'affirme l'épigénétique... Et heureusement, d'ailleurs! Sinon, on serait tous foutus!
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission avec une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges et bio, beaucoup de cru et la natation qui me fait le plus grand bien.
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3669
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 55
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA DEPRESSION NERVEUSE et son cortège de conséquences

Message  Adveniat le Sam 6 Jan 2018 - 18:07

Mirzoune a écrit:Ce que vous soulevez tous les deux est le problème de la prédisposition, qu'elle soit génétique, due au stress ou à l'histoire de la personne ou de sa famille.
Cela n'empêche qu'en faisant gaffe (alimentation, activité physique, gestion du stress), on peut contenir ces prédispositions, comme l'affirme l'épigénétique... Et heureusement, d'ailleurs! Sinon, on serait tous foutus!
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Merci Mirzoune de donner ton opinion .
Mais j'avais ouvert cette discussion pour voir avec vous s'il n'était pas possible de corriger presque définitivement les problèmes liés à la porosité , d'inflammation intestinale et en premier lieu la sensibilité intestinale en général .
moi je crois que oui , qu'en dehors de ne plus manger ce qui nous perturbe il y a bien d'autres choses à faire et surtout de ne pas tomber dans le fatalisme .
Un exemple , le problème du GLUTEN , sommes nous tous sensible au gluten ? est-ce un problème génétique ? est-ce , est-ce ? .......
Moi je dis, y a-t-il une corrélation entre la sensibilité au gluten et la détérioration des villosités intestinales , de GPL1 de GPL2 pour paraître plus savant ? et ensuite :
1- rechercher les causes de cette détérioration.
2- d'aider la régénération des villosités...et des hormones sécrétées par les intestins 
Des solutions existent sûrement et pas seulement SVP les probiotiques .....

_________________
Conscience+intuition +bon sens = inspiration = début de vérité ? science consciente ?
avatar
Adveniat
Accro
Accro

Messages : 119
Date d'inscription : 10/10/2017
Localisation : omniprésence

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA DEPRESSION NERVEUSE et son cortège de conséquences

Message  Flo le Sam 6 Jan 2018 - 18:16

Mais bien sûr y'a pas de souci, lâches-toi

_________________
Les préjugés, les habitudes et l'ignorance concernant l'alimentation, sont si grands, que la diététique a longtemps été "le chaînon manquant de l'esprit humain" Arnold EHRET
Le chainon manquant a été découvert et décrit en 2017 dans l'Eloge du cru de Dominique Guyaux
avatar
Flo
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 1317
Date d'inscription : 20/10/2015
Age : 52
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA DEPRESSION NERVEUSE et son cortège de conséquences

Message  Mirzoune le Sam 6 Jan 2018 - 18:25

Adveniat a écrit: 
... moi je crois que oui , qu'en dehors de ne plus manger ce qui nous perturbe il y a bien d'autres choses à faire ...
Tu parles! Je ne connais personne ici qui ne serait pas intéressé! Je suis toute ouïe! 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission avec une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges et bio, beaucoup de cru et la natation qui me fait le plus grand bien.
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3669
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 55
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA DEPRESSION NERVEUSE et son cortège de conséquences

Message  Adveniat le Sam 6 Jan 2018 - 20:29

Mirzoune a écrit:
Adveniat a écrit: 
... moi je crois que oui , qu'en dehors de ne plus manger ce qui nous perturbe il y a bien d'autres choses à faire ...
Tu parles! Je ne connais personne ici qui ne serait pas intéressé! Je suis toute ouïe! 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
AHHHHHHHH! dois- je dévoiler mes secrets ?

1- apaiser le système nerveux afin de régénérer cortico et médullo surrénales (moins de cortisol moins d'adrénaline )
 Les plantes appropriées : le SAFRAN , Le MAGNOLIA (HONOKIOL), l'HUILE de NIGELLE en appoint .

1'- agir sur le haut mental , les blessures anciennes ,sur son propre profil mental : LES FLEURS DE BACH

2- Régénérer les intestins , désinfection et reconstruction des villosités intestinales :
 Une plante unique : ( le principe actif le plus efficace ) LA BERBERINE connue pour abaisser la glycémie dans le cas du diabète de type 2 .
 Un nutriment        :  LA GLUTAMINE

3- Consommer à chaque repas seulement des légumes lacto fermentés préparés "maison" et éviter quelques temps les légumes crus ou cuits vapeur et si possible tout ce qui est graines et céréales .

Voilà , c'est très court , on peut y associer encore d'autres techniques comme je l'avais indiqué au début .
Je peux développer mais je vais  attendre quelques réactions .

PS: la Berbérine présente un tropisme particulier pour les intestins et la nigelle pour l'estomac et l’immunité ( c'est un très bon anti allergique )

ATTENTION 1) 2) et 3) doivent être faits simultanément
                    La Berbérine peut constiper un au départ mais les légumes lacto fermentés diminuent ou supprime cet effet.
Bien sûr en temps normal je ne vous aurais jamais proposé ce protocole tout cuit avant une consultation approfondie et si possible avec des analyses médicales ou à ma sauce (imuPro par exemple)


Dernière édition par Adveniat le Sam 6 Jan 2018 - 20:42, édité 1 fois

_________________
Conscience+intuition +bon sens = inspiration = début de vérité ? science consciente ?
avatar
Adveniat
Accro
Accro

Messages : 119
Date d'inscription : 10/10/2017
Localisation : omniprésence

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA DEPRESSION NERVEUSE et son cortège de conséquences

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum