Mirzoune et Ciboulette SGSC
Bienvenue sur Mirzoune et Ciboulette!
Derniers sujets
» Lara Fabian
par Luc Hier à 22:49

» B9 Acide folique et méthylation
par Luc Hier à 20:49

» Nos plats du jour, Avril 2018
par Mirzoune Jeu 19 Avr 2018 - 17:21

» Associations alimentaires et digestion
par Luc Mer 18 Avr 2018 - 19:56

» L'Ail des ours ou ail sauvage - de multiples bienfaits
par Luc Mar 17 Avr 2018 - 16:52

» Falafels de pois chiche aux graines de tournesol et feuilles vertes
par Mirzoune Mar 17 Avr 2018 - 11:13

» Spiruline, chorella et problèmes respiratoires
par Luc Lun 16 Avr 2018 - 20:47

» Le calendula - souci des jardins - soins de la peau mais pas que...
par Pierrette Lun 16 Avr 2018 - 17:10

» Pesto à l'Ail des ours
par Pierrette Lun 16 Avr 2018 - 10:04

» Liste des composants toxiques des produits ménagers
par Mirzoune Dim 15 Avr 2018 - 10:43

» Substances toxiques dans les cosmétiques: la liste
par Mirzoune Dim 15 Avr 2018 - 10:41

» La galerie de belles images
par Pierrette Dim 15 Avr 2018 - 9:56

» Vitamine B complexe
par Luc Sam 14 Avr 2018 - 16:00

» Récupération après antibiotiques
par Luc Sam 14 Avr 2018 - 10:57

» Synergies d'HE pour asthme
par Mirzoune Sam 14 Avr 2018 - 9:26

» Recettes déodorants "maison" efficaces, sans aluminium ni paraben
par Pierrette Mer 11 Avr 2018 - 8:02

» Index glycémique des laits végétaux
par Mirzoune Lun 9 Avr 2018 - 18:21

» Migraine et Curcuma : traitement miracle ?
par Mirzoune Lun 9 Avr 2018 - 18:15

» la Terre de Diatomée - un inscticide naturel et sans accoutumance
par Mirzoune Lun 9 Avr 2018 - 17:48

» Disjonction acromio-claviculaire
par yoz Lun 9 Avr 2018 - 13:11

» Présentation de Hermann
par Hermann Dim 8 Avr 2018 - 17:20

» acides gras trans et enzymes
par Luc Dim 8 Avr 2018 - 15:47

» Bon anniversaire Augustine
par Pierrette Sam 7 Avr 2018 - 12:18

» Myalgie & enzyme métabolisant le pyruvate
par Luc Sam 7 Avr 2018 - 11:15

» Mélange HE anti-mycose avec jojoba
par Luc Jeu 5 Avr 2018 - 17:09

» La Sauge officinale - bienfaits et utilisation
par Pierrette Mer 4 Avr 2018 - 16:04

» Méthodes pour s'endormir en moins d'une minute
par Mirzoune Mer 4 Avr 2018 - 14:49

» Terrain et médecine chinoise
par Mirzoune Mer 4 Avr 2018 - 14:41

» Bien respirer pour rejoindre les bras de Morphée
par Luc Mer 4 Avr 2018 - 10:43

» Présentation de Jean
par Proserpine Mer 4 Avr 2018 - 9:23

» "Genre pizza" improvisée avec un reste de pain
par Celine57 Mar 3 Avr 2018 - 21:02

» Nouveau: le Jean's connecté de Samsung analyse votre alimentation
par Luc Mar 3 Avr 2018 - 15:35

» Bon anniversaire Ciboulette
par Flo Mar 3 Avr 2018 - 15:02

» L'hibiscus, riche en anthocyanes: comment l'utiliser?
par Luc Mar 3 Avr 2018 - 12:28

» Le sélénium protège contre la toxicité du mercure dans les poissons
par Luc Mar 3 Avr 2018 - 11:44

» EFT - Procédure d'urgence - "Tout ça tout ça"
par Pierrette Mar 3 Avr 2018 - 8:47

» Jeune thérapeutique SPA sous anti TNF
par Mirzoune Lun 2 Avr 2018 - 19:22

» Graines germées et pousses
par Pierrette Dim 1 Avr 2018 - 9:50

» Nos plats du jour, Mars 2018
par Luc Dim 1 Avr 2018 - 8:20

» Poisson frais et huile composition
par Pierrette Dim 1 Avr 2018 - 8:18

» Bon anniversaire Aimee
par Mirzoune Sam 31 Mar 2018 - 16:48

» Plantes et huiles essentielles interdites dans les élevages ?
par Mirzoune Ven 30 Mar 2018 - 20:59

» L'acide gamma-linolénique (AGL ou GLA)
par Luc Ven 30 Mar 2018 - 11:32

» Vitamine K2 et le Paradoxe du Calcium
par Luc Jeu 29 Mar 2018 - 23:24

» Vivez bien dans votre siècle
par Celine57 Jeu 29 Mar 2018 - 13:20

» Présentation de Louann78
par louann78 Jeu 29 Mar 2018 - 11:01

» Choisir un avocat
par Mirzoune Mer 28 Mar 2018 - 16:23

» Prévenir et Retarder la Dégénérescence du Cerveau
par Mirzoune Mer 28 Mar 2018 - 12:07

» Nettoyant multi-usages: le percarbonate de soude
par Mirzoune Mar 27 Mar 2018 - 12:16

» Présentation Becam64
par Mirzoune Lun 26 Mar 2018 - 15:46

» Biodisponibilité de la curcumine: où trouver la plus assimilable?
par Luc Lun 26 Mar 2018 - 1:07

» Heure d'été: On avance ou on recule ?
par Mirzoune Dim 25 Mar 2018 - 20:07

» Vitamine K2 - Achat - Exemples de produits
par Mirzoune Dim 25 Mar 2018 - 20:03

» Prévention ostéoporose : magnésium
par Luc Dim 25 Mar 2018 - 11:25

» Quel multi vitamines sans fer ni cuivre
par Luc Sam 24 Mar 2018 - 12:05

» Pain brioché à la pâte de datte
par Luc Ven 23 Mar 2018 - 17:43

» Alimentation hypotoxique améliorée
par Luc Ven 23 Mar 2018 - 10:29

» Super promo sur Extracteur de jus Twinstar F-9088
par Mirzoune Jeu 22 Mar 2018 - 16:29

» Agents naturels pour lutter contre le biofilm bactérien
par Luc Jeu 22 Mar 2018 - 13:08

» Nouvel arrivant sur le forum: Oléo
par Mirzoune Mar 20 Mar 2018 - 13:11

» Lécithine et PS
par Mirzoune Lun 19 Mar 2018 - 19:28

» Présentation Margot
par Mirzoune Lun 19 Mar 2018 - 16:40

» Vaccins : un rapport parlementaire italien explosif
par Mirzoune Sam 17 Mar 2018 - 15:03

» Petits Pains au thé bergamote, citron et 4 épices
par Luc Ven 16 Mar 2018 - 10:40

» Connaissez-vous la SAMe (S-Adenosyl-L-Methionine)?
par Mirzoune Ven 16 Mar 2018 - 10:22

» Effet du lait sur l'arthrose : tous les types de lait ?
par Luc Ven 16 Mar 2018 - 8:47

» E-Books à 4,99€ chez Thierry Souccar
par Mirzoune Mar 13 Mar 2018 - 18:22

» Chiropratique (ou chiropraxie), une super adresse à découvrir!
par Mirzoune Mar 13 Mar 2018 - 17:20

» Où achetez-vous vos compléments alimentaires ?
par Mirzoune Mar 13 Mar 2018 - 16:34

» Présentation Chriscool
par Proserpine Dim 11 Mar 2018 - 16:29

» Arthrose, alimentation et microbiote
par Celine57 Dim 11 Mar 2018 - 10:04

» Se sentir bien, un rêve inaccessible?
par Celine57 Dim 11 Mar 2018 - 8:43

» Cake aux noix et raisins secs
par Proserpine Sam 10 Mar 2018 - 19:28

» Biscuits apéro maison
par Pierrette Sam 10 Mar 2018 - 17:47

» Comparatif différentes formes de magnésium
par Celine57 Mer 7 Mar 2018 - 13:23

» Présentation Kientine
par Mirzoune Mer 7 Mar 2018 - 10:01

» Notre toutou
par Proserpine Mer 7 Mar 2018 - 8:25

» Mélange curcuma, anti-inflammatoire naturel
par Pierrette Mar 6 Mar 2018 - 18:50

» Nouveau venu: Nono
par nono59790 Dim 4 Mar 2018 - 22:43

» améliorer sa mémoire
par nono59790 Dim 4 Mar 2018 - 21:36

» 3 hormones du système Veille-Sommeil
par nono59790 Dim 4 Mar 2018 - 21:29

» Psychologie énergétique: reconsolider mémoire et souvenirs avec l'EFT
par Luc Dim 4 Mar 2018 - 21:20

» Intestins gonflés : questions Sibo and Co
par robusta Dim 4 Mar 2018 - 20:37

» Frites maison au four
par Proserpine Dim 4 Mar 2018 - 17:59

» EFT témoignage & expérience
par Celine57 Dim 4 Mar 2018 - 17:53

» Bon anniversaire Joséphine
par Mirzoune Dim 4 Mar 2018 - 16:01

» Leptin resistance and CRP
par Celine57 Ven 2 Mar 2018 - 20:32

» Connaissez-vous le Magnésium glycinate?
par Mirzoune Ven 2 Mar 2018 - 19:11

» Gluten : mythe ou réalité ? À la recherche des personnes hypersensibles
par Mirzoune Ven 2 Mar 2018 - 18:57

» Présentation Sabine
par Sabine Jeu 1 Mar 2018 - 19:42

» Présentation Aimée
par aimee Jeu 1 Mar 2018 - 17:19

» Les facteurs déclenchants supposés de la fibromyalgie
par Flo Mer 28 Fév 2018 - 11:23

» Nos plats du jour, février 2018
par Pierrette Mar 27 Fév 2018 - 17:41

» Pregnenolone – fatigue surrénale
par Mirzoune Mar 27 Fév 2018 - 12:35

» présentation de jpwax
par Mirzoune Lun 26 Fév 2018 - 17:42

» Du soja, du glyphosate...
par Proserpine Lun 26 Fév 2018 - 12:10

» Optimal diet for healthy bones
par Celine57 Dim 25 Fév 2018 - 15:46

» Ils ou elles sont cons !
par Pierrette Sam 24 Fév 2018 - 11:20

» Menu Céline57
par Mirzoune Ven 23 Fév 2018 - 23:06


Substances toxiques dans les cosmétiques: la liste

Aller en bas

Substances toxiques dans les cosmétiques: la liste

Message  Mirzoune le Dim 8 Avr 2018 - 18:27

Les cancérigènes :

  • aluminium powder
  • BHA ou BHT que l’on trouve dans les laits hydratants ou certains produits de maquillage, ou encore du phenoxyethanol.


Selon le site américain EWG (Environmental Working Group's), plus d'un tiers des produits contiennent au moins un ingrédient suspecté d'avoir une incidence sur le cancer. Et ce n’est pas pour autant que ces produits sont retirés du marché. En cas de doute, tournez-vous vers les produits labélisés bio, vous éviterez de vous appliquer des substances toxiques sur le visage.

Les perturbateurs endocriniens : Les perturbateurs endocriniens sont partout et notamment dans les produits de beauté.

  • butylparaben
  • propylparaben
  • sodium butylparaben
  • sodium propylparaben
  • potassium butylparaben
  • potassium propylparaben


La bonne nouvelle, c'est qu'ils s'appellent tous "paraben" et qu'on peut ainsi les identifier plus facilement! Lol!
La mauvaise, c'est qu'ils peuvent avoir des effets néfastes sur le système hormonal ou sur la reproduction.

Selon l’enquête de l’UFC Que-Choisir, parmi les 26 produits qui perturberaient le fonctionnement des hormones, « on trouve 3 produits de la marque Roc, 2 produits de chez L'Oréal, 2 produits Carrefour, 2 de Leclerc, ainsi que 17 autres marques courantes ». Il faut donc être bien prudent avant d’acheter un produit. Les marques ne garantissent pas des produits sains.

Les allergisants : De très nombreux produits cosmétiques contiennent des allergènes.

  • p-phenylenediamine.
  • benzophenone-1
  • benzophenone-3


Ces allergènes peuvent entraîner des réactions graves, comme de violentes crises d’eczéma ou de l’astme. On en trouve notamment dans les produits de coloration de cheveux. On trouve aussi des allergènes dans les produits parfumés. 

Les produits, composé de benzophenone-1 ou benzophenone-3, qui proposent des filtres anti-UV peuvent aussi être très allergènes. En 2011, l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) demandait de limiter l’utilisation de benzophenone-3 dans les produits cosmétiques, mais ne l’a pas interdite. 
 
L’UFC Que-Choisir précise que les mentions « testé sous contrôle dermatologique », « hypoallergénique » et autres « peaux sensibles » ne garantissent absolument pas une absence d’allergènes.

Source :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

L'association UFC-Que choisir a décidé de frapper fort en publiant une liste de départ de 185 produits cosmétiques courants potentiellement dangerereux. Ces 185 produits cosmétiques utilisés au quotidien sont en effet composés de substances jugées préoccupantes à caractère toxique, allergisant, irritant ou perturbateur endocrinien. Et ne vous fiez pas au prix ou à la réputation de certaines grandes marques, car tout le monde en prend pour son grade dans cette fameuse liste noire ! De même, vous y découvrirez que les mentions « hypoallergénique » ne se valent pas toutes !

Découvrez cette liste et contribuez à la chasse aux produits cosmétiques dangereuxpour votre santé et celle de vos enfants.
Voir :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vous pouvez également contribuer en signalant les produits contenant des substances indésirables, maintenant que vous en connaissez la liste
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Mirzoune le Lun 9 Avr 2018 - 11:02, édité 1 fois

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission avec une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges et bio, beaucoup de cru et la natation qui me fait le plus grand bien. Apparition récente d'une névralgie du trijumeau (conflit vasculonerveux). En attente d'une opération par gamma-knife.
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3315
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 55
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: Substances toxiques dans les cosmétiques: la liste

Message  Luc le Lun 9 Avr 2018 - 10:59

Excellente entrée en matière! Ce sont surtout les perturbateurs endocriniens qui sont sournois car on ne voit pas toujours à quoi ça correspond.
A ce sujet, j'ai une docu sur les parabens.
Je poste ci-après (5 pages) affraid  mais vous pouvez aller tout de suite à la conclusion si vous le souhaitez geek
Voici le lien pour la conclusion:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Luc le Lun 9 Avr 2018 - 11:35, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5005
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Parabens ami ou ennemi ?

Message  Luc le Lun 9 Avr 2018 - 11:01

Paraben synthèse (de mes recherches)
*) Table des matières :
1) Un peu de chimie
2) Toxicologie
3) Réaction allergique et cancer du sein
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
4) Emploi des conservateurs
5) Parabens : Ami ou ennemi ?
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
6) Parabens aussi dans la nature
7) Elimination des parabens (neutralisation)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
8 ) Activité œstrogénique ?
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
9) Xénoestrogènes et disrupteurs endocriniens
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
10) Les phytoestrogènes plus puissants que les parabens
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
11) En conclusion
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
12) Quelques liens intéressants


Dernière édition par Luc le Lun 9 Avr 2018 - 11:44, édité 7 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5005
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Identifier les parabens

Message  Luc le Lun 9 Avr 2018 - 11:02

1) Un peu de chimie :
« Les parabens sont des esters d’acide para-hydroxybenzoïque dont le nom est dérivé. La catégorie des parabens usuels renferme le méthylparaben (E218), l’éthylparaben (E214), le propylparaben (E216) et le butylparaben. Les parabens moins communs sont l’isobutylparaben, l’isopropylparaben, le benzylparaben et leurs sels de sodium. Voir la structure moléculaire d’un paraben  sur le site de wikipédia où R symbolise un groupe alkyl tels que methyl, ethyl, propyl ou butyl.
Tous les parabens commercialement utilisés sont synthétiquement produits, bien que certains soient identiques à ceux trouvés dans la nature. Ils sont produits par l'estérification de l'acide parahydroxybenzoïque avec de l'alcool approprié ».

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5005
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Parabens toxiques ?

Message  Luc le Lun 9 Avr 2018 - 11:04

2) Toxicologie :
« Les parabens sont considérés comme sûres à cause de leur profile de faible toxicité et leur longue histoire d’emploi sûr. Cependant, quelques études ont commencé à contredire ce point de vue depuis quelques années.
Des études sur les effets aigus, sub-chroniques et chroniques sur des rats indiquent que les parabens sont pratiquement non toxiques. Les parabens sont rapidement absorbés, métabolisés et excrétés.
Les métabolites des parabens les plus couramment rencontrés sont :
p-hydroxybenzoic acid (pHBA), p-hydroxyhippuric acid (M1), p-hydroxybenzoyl glucuronide (M3), and p-carboxyphenyl sulfate (M4) ».
Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  (en anglais).

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5005
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Parabens et cancer du sein

Message  Luc le Lun 9 Avr 2018 - 11:05

3) Réaction allergique et cancer du sein :

Nous passerons volontairement sous silence la possibilité de réaction cutanée allergique lorsque les parabens sont utilisés sur une peau endommagée. (Ce n’est pas souvent le cas puisque LLR a expérimenté le G5 sur des brûlures notamment, ndlr).

De la même manière, nous laisserons provisoirement de côté une étude scientifique controversée (pertinence) qui rapporte un cas où des parabens ont été trouvés dans des prélèvements d’une tumeur du sein. Néanmoins, cette étude a alimenté la croyance que les parabens dans les déodorants et autres cosmétiques ont migré dans les tissus des seins et ont contribué au développement de la tumeur. Toutefois, aucun lien causal avec le cancer n’a jamais été prouvé (…).

Je nuancerais ce point de vue tout à l’heure (influence sur l’activité oestrogène).

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5005
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Conservateurs dans les cosmétiques

Message  Luc le Lun 9 Avr 2018 - 11:06

4) Emploi des conservateurs

La grande majorité des produits cosmétiques contiennent l’une ou l’autre forme de conservateurs mentionnés ci avant, et sont maintenant largement utilisés depuis plus de 50 ans. Ne croyez-vous pas que nous avons maintenant le recul nécessaire pour mesurer leur toxicité ? Mais le vrai problème est ailleurs : Trop de conservateurs pourrait s’avérer dangereux en définitive, si nous n’y prenons pas garde. C’est une question de dosage et de fréquence. C’est tout le problème ! Modérez donc l’usage des cosmétiques industriels. Il serait peut-être temps de passer au mode bio ou mieux artisanal !

Site intéressant (artisanal) : Petites Magies (inscription obligatoire) :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

 

Tiens, au détour : Qu’en est-il des risques liés à l’emploi des pesticides ? Vaguement concerné ? Pourtant, vous feriez bien de mettre des gants et de vous protéger sérieusement les avant-bras et jambes quand vous travaillez dans le jardin… Très disrupteur endocrinien pourtant aussi Wink


Dernière édition par Luc le Lun 9 Avr 2018 - 11:37, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5005
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Parabens naturels dans les plantes

Message  Luc le Lun 9 Avr 2018 - 11:08

5) Parabens : Ami ou ennemi ?
« Contrairement à une croyance populaire erronée, les parabens ne sont pas des poisons chimiques diaboliques inventés par des scientifiques fous pour infliger des ravages sur la santé humaine. Les parabens ont des correspondants directs dans la nature. En fait, toutes les plantes produisent normalement de l'acide p-hydroxybenzoïque, quoiqu'en très petite quantité » (Viitanen P et autres, Physiologie des plantes, 136 (4), 2004). Les plantes bien connues pour synthétiser de manière significative des parabens en tant que produits chimiques défensifs contre une attaque par des micro-organismes incluent la carotte, l'olive, le concombre, le chèvrefeuille et le ylang-ylang (Bach M et autres, Physiologie des plantes, 103 (2), 1993) ; (Aziz N et autres, Microbios 93 (374), 1998) ; Smith-Becker J et autres, Physiologie des Plantes, 116 (1), 1998) ; (Dweck A, « conservateurs naturels », toilette Cosmetiques, août. 2003).

Source: Stuart THOMSON, Director, Gaia research Institute. 2006.

NB: Certaines plantes sont bien connues pour synthétiser le propyl-paraben (certaines espèces de Vertillium, des champignons filamenteux, et la mangue (Mangifera indica). D’autres plantes synthétisent le méthyl-paraben, comme le cresson de Thale (Allemagne) ou l’oca (Oxalis tuberosa).

6) Parabens dans la nature :
Methyl & Propyl parabens sont 100% identiques dans la nature et sont consommés par des millions de gens dans leur nourriture usuelle.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5005
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Le corps neutralise les parabens si ...

Message  Luc le Lun 9 Avr 2018 - 11:13

7) Elimination des parabens :

« Les parabens entrant dans le corps humain sont hydrolysés et transformés en  composants plus bénins, en des formes composées naturelles, et comme les très naturels benzoates, éliminés via l'urine. (Metcalf D, et autres, allergie alimentaire : Réactions défavorables aux aliments et aux additifs, Blackwell Publications scientifiques, 1991)

« Le Méthyl-paraben et le Propyl-paraben sont des composés stables et non-volatiles et ont été sans risque employés en tant que conservateurs antimicrobiens dans l’alimentation et produits de beauté pendant plus de 50 années. Il n'y a aucune évidence d'accumulation par l'intermédiaire de l'appareil gastro-intestinal et du derme (peau). Des études pointues de toxicité indiquent que les parabens sont relativement non toxiques par voie orale et modérément irritants pour la peau. Après administration chronique, aucun effet observé (no-observed-effect levels => NOEL) au dosage 1200-4000 mg/kg n’est rapporté,  et un effet défavorable est observé (no-observed-adverse-effect level => NOAEL) chez le rat à 5500 mg/kg. Les parabens ne sont pas cancérogènes, mutagéniques ou clastogénique. Une sensibilisation de contact s'est produite quand des parabens ont été appliqués à une peau endommagée ou fissurée mais les concentrations élevées à 5-15% dans l'essai rapporté sont nécessaires pour provoquer une réaction auprès d’individus susceptibles. (Soni M, et al, Food Chem Toxicol, 39(6), 2001); (Soni M, et al, Food Chem Toxicol, 40(10), 2002)”.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5005
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Parabens estrogèniques ?

Message  Luc le Lun 9 Avr 2018 - 11:15

 8 ) Activité œstrogénique ?

« L'activité oestrogénique des parabens est si faible que ce fait, mentionné  dans les archives médicales, n’a été que récemment mis sous la lumière des projecteurs (via internet).

En effet, il est difficile de comprendre pourquoi les parabens sont considérés comme un paria (…). Les faits suivants devraient mettre les risques possibles en perspective » : ---
Suite ci-desous


Dernière édition par Luc le Lun 9 Avr 2018 - 11:40, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5005
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Parabens : Xénoestrogènes et disrupteurs endocriniens

Message  Luc le Lun 9 Avr 2018 - 11:17

9) Xénoestrogènes et disrupteurs endocriniens :
- Vocabulaire : Xéno = étranger au corps => oestrogènes chimiques ou provenant de l’alimentation.
« Le fait que ce qui suit a une activité oestrogénique réelle, dort dans les archives scientifiques, (…) : luzerne, amandes, anis, pomme, banane, orge, brocoli, chou, canola (colza), chou-fleur, carotte, cerise, pois chiche ; trèfle, café, maïs, cumin, damiana, fenouil, graines de lin (flaxseed) , ail, haricot vert, houblon, citron, zeste de citron, réglisse, graines d'haricot de lima, menthe, avoine, origan, pois, graines d'haricot de pinto, grenade, prune, pomme de terre, riz, son du riz, seigle, colza, sauge, sésame, soja, pois fendu, graine de tournesol, thym, safran des indes, verveine, blé, son de blé, germe de blé, igname de chine et levure. Y compris les huiles d'olive, de maïs, de carthame, de germe de blé, de soja, de son de riz, de l'arachide et de la noix de coco ». (Sob M, Naturally Occurring Estrogens, in CRC Handbook of Naturally Occurring Food Toxicants, Miloslav R (Ed), CRC Press, 1983); (Davis D & Bradlow H, Sci Amer, Oct 1995); (Davis D et al, Nature Sci Med, May/June 1997); (Zava D et al, Proc Soc Exp Biol Med, 217(3), 1998)

« Un certain nombre de plantes botaniques ont été identifiées en tant qu’agents oestrogéniques potentiels (Piersen C, Integrative Cancer Therapies, 2(2), 2003).Tous les produits alimentaires mentionnés ci-dessus contiennent naturellement des phytoestrogènes. Tous sont en fait des disrupteurs endocriniens, càd des agents exogènes qui interfèrent au niveau des hormones naturelles corporelles en ce qui concerne la production, la libération, le transport, le métabolisme, la combinaison, l’action ou l’élimination. Ces effets sont imprévisibles, ne sont pas bien délimités et sont souvent paradoxaux, parfois salutaires ou dangereux (Barrett J. Phytoestrogens, amis ou ennemis ? Perspectives environnementales de santé 104 (5), 1996) ; (Jacob D et al, Exp Biol Med, 226(4), 2001). Comme pour les parabens improprement diffamés, le risque / analyse  dépend davantage de la dose et des circonstances, pas du seul fait de la présence d’un simple ou d’un groupe de  produits chimiques (parabens), naturels ou autres ».

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5005
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Phytoestrogènes plus perturbateurs encore ?

Message  Luc le Lun 9 Avr 2018 - 11:24

10) Les phytoestrogènes plus puissants que les parabens
« Le régime humain contient plusieurs composés oestrogéniques non-stéroïdiens structurellement semblables aux œstrogènes et aux anti-estrogènes naturels et synthétiques. Des œstrogènes diététiques sont produits par des plantes (phytoestrogènes) ou par les mycètes qui infectent des plantes (mycoestrogènes). Les consommateurs de produits non-organiques pourraient apprécier (could take courage) du fait que les applications importantes d'engrais azotés diminuent l’effet disrupteur endocrinien  (reduce endocrine disrupter content) et que les plantes induisent la production de  disrupteurs endocriniens en réponse à l'attaque par des insectes, des bactéries ou des mycètes (champignons), ce qui est juste une des nombreuses raisons pour lesquelles même la mauvaise agriculture conventionnelle peut être supérieure à de bons produits même organiques. Tandis que le potentiel oestrogénique  des produits chimiques oestrogéniques synthétiques est très limité, les phytoestrogènes sont efficaces / puissants et peuvent déclencher plusieurs des réponses biologiques qui sont évoquées par les oestrogènes physiologiques (Kuiper G et autres, endocrinologie, 139 (10), 1998). Le genistein, disrupteur naturel, le coumestrol et le zearalenone (mycotoxine), endocriniens naturels,  stimulent l'activité transcriptase des récepteurs d'oestrogène aux concentrations considérablement inférieures (100X) que les synthétiques (Bernhoft A, les disrupteurs endocriniens - contaminants chimiques synthétiques et les composés naturels dans le régime, conférence, Académie Norvégienne des Sciences & Lettres, 1997).

Plusieurs des phytoestrogènes qui se trouvent dans les plantes n'ont pas encore été examinés pour leur potentiel génotoxique. Certains ont été étudiés, démontrant que  du coumestrol (haute concentration dans les pousses de trèfle et de luzerne, basse concentration dans les graines de tournesol, graines de haricot de lima, graines de haricot pinto, et les pois ronds fendus), du genistein (haute concentration dans le soja, plus bas dans les autres légumes, par exemple les pois) et du zearalenone (un fongique mycotoxique stable à la chaleur, trouvé sur les grains de céréales, par exemple maïs, blé et riz) sont clastogéniques dans les cultures de cellules de mammifère (càd causant un changement au niveau structurel, ndlr), et mènent à des mutations génotoxiques. La génotoxicité agit de concert avec leur activité hormonale pour provoquer des effets cancérogènes. (Kulling S, Metzler M. Food Chem Toxicol 35:605-13, 1996); (Metzler M et al, Zeitschrift für Lebensmitteluntersuchung und Forschung, 206(6), 1998). D’autre part, les flax mammalian lignans (enterolactone and enterodiol) (=> les lignanes des graines de lin, ndlr) sont des anticarcinogènes ; ils ont montré dans les études épidémiologiques et biochimiques, qu’ils sont exempts de potentiel clastogénique, et qu’ils sont non génotoxiques (Kulling S et al, Mutat Res, 416(1-2), 1998).

La plupart des phytoestrogènes montrent quelques effets bénéfiques sur la maladie œstrogène-dépendante. Cependant, ceux-ci peuvent également favoriser la croissance de la tumeur (Hilakivi-Clarke L et al, Oncol Rep, 6(5), 1999); (Newbold R et al, Cancer Res, 61(11), 2001)  et causer les effets de développement nuisibles (Delclos K et al, Reprod Toxicol, 15(6), 2001); (Jefferson W, Newbold R, Nutrition 16(7-Cool, 2000). Les risques et les avantages des effets oestrogéniques ou anti-oestrogéniques dépendent de la cible tissulaire (target  tissue) et de la synchronisation et du niveau de l'exposition. Une analyse complète des propriétés de ces composés est justifiée. (Mueller S et al, Toxicological Sciences, 80(1), 2004). Observons l'axiome toxicologique, toujours d’actualité et qui mérite toute notre confiance, pertinemment observé et enregistré par Paracelse en 1538 : « Toute chose est poison et rien n'est poison. Seulement la dose détermine qu'une chose n'est pas un poison. »
Source: Gaia 2006. Report by Stuart THOMSON, Director, Gaia research Institute.


Dernière édition par Luc le Lun 9 Avr 2018 - 11:43, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5005
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Tout est poison, au-delà d'un certain seuil ...

Message  Luc le Lun 9 Avr 2018 - 11:29

11) En conclusion:
Le risque « disrupteur endocrinien » est bien réel mais …
Le méthyl et l’éthyl ne pose pas problème aux doses habituellement utilisées. Le propyl quant à lui, s’il devait s’accumuler dans les tissus gras, pourrait poser problème au niveau de la fertilité. Si la prudence est mère de la sagesse, il vaudrait mieux s’abstenir de prendre du propyl en-dessous de  35 ans.
Les toxicologues de la communauté européenne (Health & Consummer Protection) admettent généralement 0,4 % maximum pour un paraben, 0,8 % pour une combinaison de plusieurs parabens dans les cosmétiques ou aliments, comme seuils de toxicité pour l’organisme. (Le G5 titre à 0,2 %)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  

Et ne croyez pas que l’Extrait de Pépins de Pamplemousse (EPP) est une alternative vraiment valable !  La plupart des fabricants d’EPP mettent du paraben comme conservateur dans leur EPP. 5 produits sur 6 contiennent des parabens. Peut-être en moindre proportions à l’arrivée, mais il s’agit d’une tromperie manifeste !!!
Source: Why Grapefruit seed extract is toxic and useless.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  

Pour terminer, je dirai encore que je compte bien continuer l’application du G5 (J’ai passé l’âge de faire des petits enfants), mais je compte restreindre l’usage : Je vais diminuer les doses de gel de 50 % (Update : je n’en n’achète plus car je le fais maintenant moi-même). L’ingestion du liquide ne pose pas problème car il est mieux évacué, métabolisé, lorsqu’il est avalé.
Et une petite cure d’aloe vera tous les trois mois pour faire travailler le foie, et détoxiquer tout cela. Euh, à la réflexion, l’aloe contient aussi du paraben sous forme naturelle (non ajoutée) … Je vais p’têtre ben aller me ch’ter sous l’train (humour / ironie) …

=> « Toute chose est poison et rien n'est poison. Seulement la dose détermine qu'une chose n'est pas un poison. » Apprenons à relativiser …

Restez à l'écoute de votre corps et adaptez-vous si nécessaire. ... Un individu n'est pas l'autre (=> Extra-sensibilité de certains).

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5005
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Liens intéressants sur les parabens

Message  Luc le Lun 9 Avr 2018 - 11:31

12) Quelques liens intéressants (en anglais) (sources contradictoires) :
1) Paraben wikipedia.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  

2) Paraben mutagenicity (dangers).
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  

3) Xenoestrogens Interfere with your Normal Hormones.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

4) Xenoestrogen activity (oestrogènes synthétiques)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  

5) Xenoestrogens in Your Personal Care Products
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  
Xenoestrogens are endocrine disrupters. They are chemicals that mimic estrogen in your body and interfere with the normal functioning of your hormones.

6)  Methyl and Propyl Paraben - Parabens are petroleum based and are thought to act as a xenoestrogens, which affects the hormone balance.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  

7) Parabens:  An Overview
Although studies of human populations are few, and have yet to firmly link most hormone disrupting chemicals with health harms, many of the health trends in the population are consistent with the spectrum of effects associated with these widely used ingredients in laboratory studies, including recent declines in sperm quality and recent increases in certain cancers of the reproductive system consumers may wish to avoid hormone-disrupting ingredients in the products they purchase.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]   

8 ) Propyl paraben: Aknowledgement withdrawn for Probyl Paraben
Acceptable daily intake (ADI) and other toxicological recommendations: Withdrawn
Source: Food and Agriculture Organization of the United Nations. 7 July 2006
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  

9) The results of this study suggested that Butyl Paraben showed estrogenic and anti-androgenic activities in vivo.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

10) Paraben genotoxicity
Oestrogenic activity of p-hydroxybenzoic acid (common metabolite of paraben esters) and methylparaben in human breast cancer cell lines
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

11) It is biologically implausible (improbable / peu plausible) that parabens could increase the risk of any estrogen-mediated endpoint, including effects on the male reproductive tract or breast cancer. Additional analysis based on the concept of a hygiene-based margin of safety (HBMOS), a comparative approach for assessing the estrogen activities of weakly active EACs, demonstrates that worst-case daily exposure to parabens would present substantially less risk relative to exposure to naturally occurring EACs in the diet such as the phytoestrogen daidzein.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  

12) Parabens in deodorants and antiperspirants linked to breast cancer:
The UK study has established the presence of intact parabens in human breast tumours. However, this research alone is insufficient to establish that these chemicals caused the breast tumours or that the source of the chemicals was underarm cosmetics.
NICNAS has reviewed the publication and other available data on the health effects of parabens. The study by Darbre et al (2004) utilized a small sample (20), no healthy breast tissue (or other tissues from affected women) was analysed and the source(s) of the parabens found in the breast tumours and routes of exposure were not identified.
=> Analyse non concluante
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Fin du dossier sur les parabens.


Dernière édition par Luc le Lun 9 Avr 2018 - 18:57, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5005
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Substances toxiques dans les cosmétiques: la liste

Message  Mirzoune le Lun 9 Avr 2018 - 18:29

Luc a écrit:3) Réaction allergique et cancer du sein :

Nous passerons volontairement sous silence la possibilité de réaction cutanée allergique lorsque les parabens sont utilisés sur une peau endommagée. (Ce n’est pas souvent le cas puisque LLR a expérimenté le G5 sur des brûlures notamment, ndlr).

Tu dis ça parce que t'es un mec! Nous les filles, on s'épile ou on se rase et, du coup, la peau en prend un coup. Elle est sûrement plus perméable!

Perso, mon déo, je le fais moi-même. Comme ça je suis tranquille: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission avec une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges et bio, beaucoup de cru et la natation qui me fait le plus grand bien. Apparition récente d'une névralgie du trijumeau (conflit vasculonerveux). En attente d'une opération par gamma-knife.
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3315
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 55
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: Substances toxiques dans les cosmétiques: la liste

Message  Mirzoune le Dim 15 Avr 2018 - 10:41

Voir aussi les composants toxiques des produits ménagers ici: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission avec une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges et bio, beaucoup de cru et la natation qui me fait le plus grand bien. Apparition récente d'une névralgie du trijumeau (conflit vasculonerveux). En attente d'une opération par gamma-knife.
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3315
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 55
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: Substances toxiques dans les cosmétiques: la liste

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum