Mirzoune et Ciboulette SGSC
Bienvenue sur Mirzoune et Ciboulette!
Derniers sujets
» Nouveau cadeau de la vie
par Luc Aujourd'hui à 19:46

» Histroire drôle en images - Funny clip
par Luc Aujourd'hui à 10:05

» Le corps subtil
par Mirzoune Aujourd'hui à 9:44

» Découvrez la qualité de l’eau du robinet de votre commune
par Proserpine Hier à 12:16

» Propolis verte et cancer
par Mirzoune Hier à 9:20

» Microbiote et pathologies auto-immunes
par Luc Lun 15 Oct 2018 - 15:32

» FUT2 sécrétor ou non sécretor ?
par Parsifal Lun 15 Oct 2018 - 14:26

» Cancer : un traitement simple et non toxique. Extraits
par Luc Lun 15 Oct 2018 - 9:02

» Faire connaissance avec le clair ressenti
par Nell74 Dim 14 Oct 2018 - 13:35

» Intestins gonflés : questions Sibo and Co
par Luc Sam 13 Oct 2018 - 11:05

» Comment optimiser l'assimilation du fer
par Parsifal Sam 13 Oct 2018 - 10:23

» The Plant Paradox - Dr Gundry
par Parsifal Sam 13 Oct 2018 - 10:17

» Le CBD - Cannabidiol
par Mirzoune Sam 13 Oct 2018 - 9:41

» Connaissez-vous le Magnésium glycinate?
par Parsifal Ven 12 Oct 2018 - 23:52

» Médecine individualisée, épigénétique et nutrigénomique
par Parsifal Ven 12 Oct 2018 - 23:31

» Comment j'alcalinise mon corps
par Parsifal Ven 12 Oct 2018 - 23:19

» Où trouver du calcium ailleurs que dans les laits animaux?
par Parsifal Ven 12 Oct 2018 - 23:14

» La lumière LED fatigue et altère la macula
par Luc Ven 12 Oct 2018 - 14:56

» Briquettes moelleuses au curcuma SGSC
par Luc Mar 9 Oct 2018 - 11:48

» Bon anniversaire Mezame
par Mezame Dim 7 Oct 2018 - 21:04

» Pasteur/Koch
par Proserpine Dim 7 Oct 2018 - 15:39

» Bon anniversaire Matogato
par Mirzoune Sam 6 Oct 2018 - 10:08

» Bon anniversaire johnny-bak
par Mirzoune Jeu 4 Oct 2018 - 19:46

» Les facteurs déclenchants supposés de la fibromyalgie
par sumerien Jeu 4 Oct 2018 - 19:19

» Les oméga-6 oxydés sont coupables – Pas le cholestérol LDL !
par Luc Mer 3 Oct 2018 - 10:34

» Magnésium et taurine pour le cerveau
par Flo Mar 2 Oct 2018 - 11:12

» Présentation de Parsifal
par Mirzoune Mar 2 Oct 2018 - 8:28

» Battage médiatique sur l'huile de coco
par Luc Mar 2 Oct 2018 - 8:19

» ALA: acide alpha-lipoïque et chélation
par Luc Lun 1 Oct 2018 - 18:46

» Index glycémique des laits végétaux
par Luc Lun 1 Oct 2018 - 18:43

» L'aspirine est pro-métabolique et anti-cancer
par Luc Lun 1 Oct 2018 - 18:12

» Renverser l’autisme
par Parsifal Lun 1 Oct 2018 - 15:21

» Maladies auto-immunes: rééquilibrer le système immunitaire
par Parsifal Lun 1 Oct 2018 - 15:20

» Kitava (Nouvelle Guinée), l’île où l’acné n’existe pas
par Parsifal Lun 1 Oct 2018 - 15:18

» Bon anniversaire jpwax
par Mirzoune Lun 1 Oct 2018 - 11:43

» Comprendre l’homéopathie
par Proserpine Dim 30 Sep 2018 - 20:03

» De l’huile d’olive à la place des antiacides
par Proserpine Dim 30 Sep 2018 - 15:02

» Le jeûne thérapeutique et ses effets combinés à la chimiothérapie
par Luc Ven 28 Sep 2018 - 10:30

» Bon anniversaire Galaanes
par Mirzoune Ven 28 Sep 2018 - 9:28

» Comment guérir votre métabolisme. Livre
par Luc Ven 28 Sep 2018 - 8:02

» Biodisponibilité de la curcumine: où trouver la plus assimilable?
par Gaffal Jeu 27 Sep 2018 - 22:45

» Pain SG au thon et au cerfeuil
par Luc Mer 26 Sep 2018 - 7:57

» Bon anniversaire Angely
par Mirzoune Mar 25 Sep 2018 - 12:16

» Bon anniversaire Florence
par Nell74 Lun 24 Sep 2018 - 17:47

» Métaux Lourds : Pollution invisible
par Luc Lun 24 Sep 2018 - 11:19

» Shiitake: Le champignon « coup de fouet »
par Luc Dim 23 Sep 2018 - 15:25

» Bon anniversaire Cateli
par Mirzoune Dim 23 Sep 2018 - 8:57

» Bon anniversaire Bredan
par Mirzoune Dim 23 Sep 2018 - 8:55

» Danse du fou à pattes bleues
par Proserpine Dim 23 Sep 2018 - 8:09

» Histoires drôles et blagues ...
par Mirzoune Jeu 20 Sep 2018 - 9:25

» Cake SG teff sarrasin aux petits raisins
par Luc Mer 19 Sep 2018 - 14:36

» Présentation - Virginie94
par Mirzoune Lun 17 Sep 2018 - 13:21

» Les animaux malades de leurs croquettes
par Proserpine Sam 15 Sep 2018 - 21:36

» Bouillon de poule: Un incontournable!
par Proserpine Sam 15 Sep 2018 - 17:57

» Vitamines liposolubles A, D, E, K. Quelles proportions?
par Luc Sam 15 Sep 2018 - 17:57

» Huile de poisson et effet sur la thyroïde
par Luc Ven 14 Sep 2018 - 18:05

» rentrée cheznous en Béarn (64)
par Proserpine Ven 14 Sep 2018 - 17:43

» me voilà - Hérode
par Hérode Ven 14 Sep 2018 - 16:31

» Métabolisme du fer
par Luc Ven 14 Sep 2018 - 10:17

» Mort cérébrale et don d'organes
par Proserpine Mer 12 Sep 2018 - 19:09

» Présentation Sumerien
par Luc Mar 11 Sep 2018 - 20:42

» cake potiron ou courge
par Luc Lun 10 Sep 2018 - 16:10

» Le sel oui ! Mais lequel ?
par Luc Lun 10 Sep 2018 - 14:25

» Bon anniversaire Noa
par Mirzoune Dim 9 Sep 2018 - 10:43

» Eau ou café pour s'hydratater ?
par Luc Jeu 6 Sep 2018 - 10:38

» Cancer & Huiles Essentielles – Soins de support
par Mirzoune Jeu 6 Sep 2018 - 9:53

» Régime anti-Alzheimer
par Luc Mar 4 Sep 2018 - 11:30

» Smoothie Vert Tangerine et banane
par Luc Lun 3 Sep 2018 - 10:54

» Substances naturelles anti-douleur. Tableau
par Luc Dim 2 Sep 2018 - 15:09

» Cake à la banane
par Luc Sam 1 Sep 2018 - 17:23

» Vitamine C
par Flo Jeu 30 Aoû 2018 - 11:45

» Une nouvelle étude démontre l’inefficacité des oméga-3
par Luc Mar 28 Aoû 2018 - 16:39

» Présentation Alexenforme: La santé optimale, à la recherche du chemin
par Luc Lun 27 Aoû 2018 - 17:38

» Huile de coco : un « pur poison » explique une professeure de Harvard
par Luc Lun 27 Aoû 2018 - 10:08

» Taux de Prolamines dans les céréales et pseudo céréales
par Gaffal Dim 26 Aoû 2018 - 18:05

» Vidéo étonnante, marrante ou ...
par Gaffal Sam 25 Aoû 2018 - 22:07

» Présentation - Panchito
par Mirzoune Jeu 23 Aoû 2018 - 9:37

» Présentation d'un retraité heureux - angely17
par joséphine Mer 22 Aoû 2018 - 11:52

» Fécondation in vitro, Thyroïde et avoine
par sossophiphie Lun 20 Aoû 2018 - 23:54

» Ashwagandha et votre cerveau
par Luc Lun 20 Aoû 2018 - 13:23

» Le génome complet du blé tendre séquencé pour la première fois
par Mirzoune Lun 20 Aoû 2018 - 11:51

» Par quoi remplacer - et bonnes adresses accessoirement
par Proserpine Lun 20 Aoû 2018 - 9:57

» Petit dej de Luc
par Luc Dim 19 Aoû 2018 - 8:01

» Petits pains coco & teff
par Proserpine Sam 18 Aoû 2018 - 10:18

» Comment la curcumine agit contre le cancer
par Luc Ven 17 Aoû 2018 - 10:16

» Carbs vs Fats & Mitochondria
par alexenforme Jeu 16 Aoû 2018 - 10:34

» Blagues et histroires drôles
par Luc Mer 15 Aoû 2018 - 16:10

» bonjour à tous. Philipou
par Mirzoune Mer 15 Aoû 2018 - 15:15

» Bicarbonate contre l'inflammation
par Luc Dim 12 Aoû 2018 - 12:26

» Que regardez-vous sur ARTE?
par Proserpine Dim 12 Aoû 2018 - 9:50

» Où achetez-vous vos compléments alimentaires ?
par nittygritty Sam 11 Aoû 2018 - 13:24

» Dernières Promos (aller au dernier message)
par Mirzoune Ven 10 Aoû 2018 - 19:30

» Comment soigner et augmenter son métabolisme – Respiration mitochondriale
par Luc Mer 8 Aoû 2018 - 11:38

» Dioxyde de titane
par Hérode Mar 7 Aoû 2018 - 22:56

» Bonjour à tous - de la part de Lilo
par Hérode Mar 7 Aoû 2018 - 10:23

» Balade en Brenne
par Mezame Dim 5 Aoû 2018 - 22:15

» Équilibre électrolytique et fonction surrénalienne
par Luc Jeu 2 Aoû 2018 - 10:20

» j'me presente je m'appelle henry...j'aimerais bien réussir ma vie...
par Luc Mar 31 Juil 2018 - 9:36

» Comprendre le fonctionnement du sodium
par Luc Lun 30 Juil 2018 - 8:33


Dysbiose or not dysbiose ?

Aller en bas

Dysbiose or not dysbiose ?

Message  yoz le Ven 22 Avr 2016 - 15:23

Hello !

Je sais pas si je poste au bon endroit, sinon les modos déplaceront.

J'avais quelques questions sur la dysbiose, sujet que j’avais déjà abordé sur le forum de l'appart. Voici un an que je pratique le régime SGSC, grâce au livre de Jean Seignalet et à votre aide précieuse. Pour résumer cela a grandement améliorer mes migraines, ma colopathie et même mon hyper-pression oculaire (qui risquait d'évoluer en glaucome).

Mais cela n'a pas agit sur mon fond de "spasmophilie" (anxiété, fourmillements, fatigue, etc...), surement lié à un trop plein de stress et/ou à un tableau d’hyperthyroïdie fruste.

Donc même si ça va mieux, je retombe facilement en "dysbiose". C'est à dire que certaines formes de ma colopathie reviennent, souvent après des petits excès ou en cas de trop de fatigue. Mais pas sous forme de diarrhées comme avant, mais plutôt l'inverse, c'est à dire sous forme de constipation, avec douleurs et ballonnements. Je ne sais pas si c'est réellement de la dysbiose, mais c'est ce que je pense. Et dans ces cas là je ne sais pas comment "réparer" cela rapidement.

Ma colopathie a été "traitée" il y a 8 mois avec Boswelia=>Aloé vera=>L-glutamine=>Probiotiques (merci Luc !). Quand les désordres reviennent, je ne sais pas avec quoi je peux soulager mes intestins. Dois-je reprendre le protocole en entier pour consolider le terrain ou bien juste une partie ? Par exemple en ce moment je continue les probiotiques (ergyphilus), mais je devrai peut-être arrêter un moment et les remplacer par un peu de L-glutamine.... qu'en pensez-vous ?

Merci d'avance pour vos avis, toujours les bienvenus Smile

Bonne fin de journée !
avatar
yoz
Accro
Accro

Messages : 278
Date d'inscription : 30/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dysbiose or not dysbiose ?

Message  Luc le Ven 22 Avr 2016 - 17:42

Salut Yoz, Smile
La règle est la suivante: Pas de probiotiques quand ça pullule. Ni L-glutamine car la glutamine peut nourrir la levure. Donc pas de probiotiques si dysbiose intestinale.
Je surveillerais pdt qques jours  les associations alimentaires pour soulager mais ce sera probablement insuffisant.
Tu vas sûrement alterner les phases de diahrrées et de constipation.
Je ne propose rien d'autre car ce sera du bricolage et pour finir plus rien ne marchera!!!
Essaye de trouver un médecin spécialisé en médecine interne qui soit réceptif, ou un médecin de moins de 45 ans, si tu ne trouves pas un endocrinologue.
Tu pourrais aussi aller voir sur le site du Dr Thierry De herthoge, endocrinologue belge, très réputé.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Je Taperais dans google: endocrinologue  thyroïde + grande ville proche (100 - 200 km). Il y aura souvent un délai d'attente (6 mois) sauf si tu passes par un CHU et ton médecin traitant (3 mois).

Tu peux aussi aller voir sur un forum spécialisé:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Il va vouloir refaire une batterie de test. Surveille les éléments nécessaires
TSH
T3
rT3

...

Tu demandes si le médecin accepte de travailler avec des extraits d'hormones naturelles (gamme complète) ou si c'est seulemnt de la T4 synthétique (tyroxine). Inutile d'attendre 3 ou 6 mois pour rien. Il faut donc préparer ton "interview" de la secrétaire médicale, sans entrer dans les détails pratiques. Essaye de ne pas digresser ...
Bon courage, car cela s'oriiente fort vers un parcours du combattant  Sad

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5869
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dysbiose or not dysbiose ?

Message  Mirzoune le Ven 22 Avr 2016 - 22:29

Luc a écrit:
Tu pourrais aussi aller voir sur le site du Dr Thierry De herthoge, endocrinologue belge, très réputé.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le site est top! Merci, Luc!

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission avec une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges et bio, beaucoup de cru et la natation qui me fait le plus grand bien.
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3631
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 55
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dysbiose or not dysbiose ?

Message  yoz le Lun 9 Mai 2016 - 14:11

Hello la compagnie,

Toujours avec mes problème de dysbiose, mais je pense que je cherche la merde (sans mauvais jeux de mots Laughing ).

J'avais un repas de famille mercredi dernier (anniversaire des parents), et j'ai fait quelques faux pas (euh je sais certains vont halluciner sur la taille du faux pas Shocked ) :

- apéro : 1 bière
- boisson repas : vin rouge
- entrée : salade de museau de bœuf
- repas : entrecôte + gratin dauphinois + champignon à la crème (juste un peu des deux, promis)
- fromage : 1 morceau de chèvre
- dessert : vacherin à la framboise (avec meringue et un peu de crème glacée j'avoue)
- 1 café

Pendant 2 jours, ça allait, je me suis dis cool, j'arrive à m'accorder un "gros" écart parfois..... et ben en fait non, depuis samedi, patatraque, d'abord constipation (+gaz), et depuis dimanche matin diarrhée.

Je tourne au carbosylane + smecta, et j'attends que ça passe... Je pensais que c'était le gluten mon pire ennemi, mais je me demande si c'est pas plutôt la caséine.... enfin bref ça doit être les deux.... snif Sad 

Comment on remet en ordre la machine rapidement ? Luc tu penses pas que je devrais refaire une petite cure de Boswélia+Aloé Vera ?

Bonne journée Laughing
avatar
yoz
Accro
Accro

Messages : 278
Date d'inscription : 30/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dysbiose or not dysbiose ?

Message  Luc le Lun 9 Mai 2016 - 15:22

yoz a écrit:Comment on remet en ordre la machine rapidement ? Luc tu penses pas que je devrais refaire une petite cure de Boswélia+Aloé Vera ?
Laisse d'abord faire la vidange. J'assisterais avec charbon de bois, mais pas trop longtemps (8 jours)
.
Ensuite, oui boswellia, puis 8 jours plus tard, aloe vera mais seulement si accalmie (dans ce dernier cas).

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 5869
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dysbiose or not dysbiose ?

Message  Mirzoune le Lun 9 Mai 2016 - 19:05

yoz a écrit:-  apéro : 1 bière
-  gratin dauphinois + champignon à la crème (juste un peu des deux, promis)
-  fromage : 1 morceau de chèvre
-  dessert : vacherin à la framboise (avec meringue et un peu de crème glacée j'avoue)

Pendant 2 jours, ça allait, je me suis dis cool, j'arrive à m'accorder un "gros" écart parfois..... et ben en fait non, depuis samedi, patatraque, d'abord constipation (+gaz), et depuis dimanche matin diarrhée.

P...! C'est pas un écart ça... C'est un excès! Tu m'étonnes que tu sois malade! Moi, à peine sortie de table, déjà j'ai envie de dégueuler et je ne parle pas des gaz car je suis une fille et que - c'est bien connu - les filles ne pètent pas!

Lol! la bière, le gratin dauphinois et les champignons à la crème (on est Normand dans ta famille?), le fromage, le vacherin et la crème glacée...  Même sans dysbiose, n'importe quel mec normal est malade à ce régime! Et le "un peu, promis" n'y change rien, on n'est pas là pour te faire la morale. 

C'est comme quand tu prends une cuite, peu importe que tu sois bourré avec un verre ou avec la bouteille. C'est à toi de gérer. 
Comme le dit Luc, avant de prendre des médocs, l'urgence est de faire "la vidange"... 

C'est comme si, au lieu de te laver quand tu es crade, tu mettais de l'eau de cologne pour ne pas puer. Nettoie d'abord en évitant les trucs gras et sucrés, les produits laitiers et le gluten. Bois beaucoup d'eau.

Pour rappel, le gluten s'élimine en 6 mois  et les laits animaux en 8 jours environ. Par contre pour les dégâts causés par leur consommation, je ne connais pas les délais...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission avec une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges et bio, beaucoup de cru et la natation qui me fait le plus grand bien.
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3631
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 55
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dysbiose or not dysbiose ?

Message  yoz le Mar 10 Mai 2016 - 12:32

Bonjour,

Je sais bien Mirzoune que vous n'êtes pas là pour me faire la morale. Et je sais que je ne dois m'en prendre qu'à moi-même, mais en mangeant j'avais parfaitement conscience de ce que je faisais. La joie de partager un banquet en famille (c'était menu unique) était plus importante sur le coup. Je ne veux pas faire à chaque fois le "rabat-joie" qui ne veut pas d'accompagnement avec la viande ou qui ne veut pas de dessert. Donc pour cette fois j'ai pris la décision de partager le même repas que les autres, mais en quantité moindre.

D'ailleurs où as-tu vu (lu) que le gluten met 6 mois à être éliminé et les produits laitiers 8 j ? Je ne me rappelle pas Seignalet avoir évoqué ces latences.

Sinon bonne nouvelle (au moins à court terme), la vidange semble être terminée. Je vous recommande au passage le Carbosylane (charbon+siméticone), qui marche plutôt bien comparé au Carbolevure (charbon+levure), en cas de problèmes (gaz, diarrhées, douleurs intestinales).

Dans 1 semaine je me refais une cure de Boswélia pour reconsolider le terrain Laughing 

Have a nice day Cool
avatar
yoz
Accro
Accro

Messages : 278
Date d'inscription : 30/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dysbiose or not dysbiose ?

Message  Flo le Mar 10 Mai 2016 - 17:38

yoz a écrit: Donc pour cette fois j'ai pris la décision de partager le même repas que les autres, mais en quantité moindre.
Au point ou tu en étais, tu aurais aussi pu te lâcher sur la quantité lol!, sinon pour répondre à ta question initiale, un plan comme ça c'est dysbiose assurée , moi j'aurais intitulé le sujet "hara kiri intestinal"


Dernière édition par Flo le Mar 10 Mai 2016 - 18:30, édité 1 fois

_________________
Les préjugés, les habitudes et l'ignorance concernant l'alimentation, sont si grands, que la diététique a longtemps été "le chaînon manquant de l'esprit humain" Arnold EHRET
Le chainon manquant a été découvert et décrit en 2017 dans l'Eloge du cru de Dominique Guyaux
avatar
Flo
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 1284
Date d'inscription : 20/10/2015
Age : 52
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dysbiose or not dysbiose ?

Message  Proserpine le Mar 10 Mai 2016 - 18:08

yoz a écrit:D'ailleurs où as-tu vu (lu) que le gluten met 6 mois à être éliminé et les produits laitiers 8 j ? Je ne me rappelle pas Seignalet avoir évoqué ces latences.

Seignalet ne l'a peut-être pas dit... mais, plein d'autres, si...

_________________
Il ne faut pas demander que les événements soient comme tu le veux, 
mais il faut les vouloir comme ils arrivent .

Épictète


Ne jamais renoncer
avatar
Proserpine
Irrécupérable
Irrécupérable

Messages : 1112
Date d'inscription : 19/12/2015
Age : 63
Localisation : Seine et Marne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dysbiose or not dysbiose ?

Message  Flo le Mar 10 Mai 2016 - 18:36

Mirzoune a écrit:Pour rappel, le gluten s'élimine en 6 mois  et les laits animaux en 8 jours environ. Par contre pour les dégâts causés par leur consommation, je ne connais pas les délais...
Il y a la phase de désencrassage, puis ça dépends des vitesses de régénération des tissus humains touchés, par exemple, les os : 10 ans, entérocyte de l'intestin : 4 jours, les artères 30 ans, mais celà à condition que ta flore intestinale soit stabilisée bien sûr.


Dernière édition par Flo le Jeu 12 Mai 2016 - 10:46, édité 2 fois
avatar
Flo
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 1284
Date d'inscription : 20/10/2015
Age : 52
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dysbiose or not dysbiose ?

Message  Mirzoune le Mer 11 Mai 2016 - 11:22

proserpine a écrit:
yoz a écrit:D'ailleurs où as-tu vu (lu) que le gluten met 6 mois à être éliminé et les produits laitiers 8 j ? Je ne me rappelle pas Seignalet avoir évoqué ces latences.

Seignalet ne l'a peut-être pas dit... mais, plein d'autres, si...

Quelques exemples:

Voir : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Pr. Christophe Cellier, gastro-entérologue à l'hôpital européen Georges-Pompidou de Paris : "Quand on a des symptômes (diarrhée notamment), ça s'améliore relativement vite, entre deux et quatre mois. En revanche pour que l'intestin se normalise et pour récupérer des villosités intestinales normales, il faut au moins compter un an voire deux ou trois ans, d'autant plus si le diagnostic est tardif. Les enfants récupèrent très vite, mais les adultes mettent plus longtemps à récupérer leurs villosités normales."
En cas de maladie coeliaque, le dosage des anticorps redevient normal entre trois et douze mois. La stricte observance du régime doit être maintenue en permanence. 
D’après une recherche italienne publiée dans BMC Gastroenterology, 6 mois d’éviction du gluten permettent de supprimer des anticorps fréquents chez les patients sensibles au gluten, mais ne souffrant pas de la maladie coeliaque.


Comme tu le vois, 6 mois est une moyenne mais cela varie selon l'âge, l'individu, l'ancienneté des symptômes et, bien sûr, l'observance du régime.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission avec une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges et bio, beaucoup de cru et la natation qui me fait le plus grand bien.
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3631
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 55
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Texte fort intéressant sur l'intolérance, la dysbiose et l'assimilation des aliments par le naturopathe Raphael Flérin

Message  Flo le Jeu 12 Mai 2016 - 17:33

yoz, j'ai lu récemment un texte fort intéressant qui éclaire assez bien les problèmes d'intolérances et de dysbiose


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Flo
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 1284
Date d'inscription : 20/10/2015
Age : 52
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

L’intolérance au gluten, l'arbre qui cache la forêt

Message  Mirzoune le Jeu 12 Mai 2016 - 17:52

Je partage entièrement le point de vue de l'auteur. Remplacer les produits contenant du gluten par d'autres produits industriels contenant d'autres céréales sans gluten + tous les additifs nécessaires pour créer l'illusion du gluten, ne nous guérira pas des maladies dites "de civilisation". Oui pour acheter de temps en temps des biscottes sans gluten mais l'essentiel est de revenir à une alimentation traditionnelle, sans huiles extraites de manière industrielle (par chauffage ou solvants), sans aliments trop cuits ou trop stérilisés (certains diraient "aliments morts"), sans additifs chimiques ni pesticides (la liste est longue)...


Voici le texte: 


L’intolérance au gluten ou l'arbre qui cache la forêt.
L’intolérance au gluten est un problème de plus en plus répandu. Elle est caractérisée par une réaction du système immunitaire et par des symptômes très variables (fatigue, maux de tête, troubles cutanés, etc.).

L’intolérance au gluten prend une telle ampleur qu’elle est devenue une véritable industrie. Le dépistage des intolérances représente un marché en pleine croissance. De même que le marché des produits alimentaires sans gluten. L’industrie agroalimentaire est très ingénieuse pour confectionner des produits nouveaux. Même les recettes de cuisine sans gluten fleurissent.

Les premières personnes intolérantes au gluten ont effectué des changements simples. À la place du blé et de produits contenant du gluten, elles ont consommé du riz, des pommes de terre ou d’autres légumes féculents. Parmi les intolérants au gluten, certains ont voulu « améliorer leur quotidien » en retrouvant des préparations sans gluten plus plaisantes. Cette « amélioration » n’en est pas véritablement une. Il s’agit simplement d’une volonté de ne pas faire de vrais changements, de conserver ou de retrouver ses habitudes alimentaires confortables. Et pourtant, ce sont les habitudes confortables alimentaires modernes qui posent problèmes et pas le gluten en lui-même.

Aujourd’hui, il est possible trouver une multitude de produits et préparations sans gluten : du pain, des pâtes, des biscuits et des pâtisseries, des hamburgers, des buns, etc. L’arrivée de chaque nouvelle préparation sur le marché est présente comme une belle évolution. Enfin, les personnes intolérantes au gluten peuvent manger comme les autres ou presque ! Et pourtant, ça ne fait qu’entretenir leur problème.

Le gluten est une protéine. S’il est digéré correctement, il ne pose aucun problème. L’intolérance apparaît parce que le fameux gluten n’est pas digéré correctement. Il est souvent dit que les problèmes d’intolérance au gluten proviennent principalement de la sélection des blés et des mutations induites par l’homme pour obtenir des grains plus rentables. Il s’agit d’une des causes. En effet, les céréales sont des aliments de digestion assez difficile. Les céréales modernes sont plus délicates à digérer que les variétés sauvages puisqu’elles sont souvent plus riches en gluten. À cela s’ajoute le fait que le gluten est une colle, qui rend la digestion encore plus difficile. Et le gluten est très utilisé dans les préparations industrielles en tant qu’agent de texture. Par conséquent, le gluten est beaucoup plus présent dans l’alimentation qu’il y a quelques décennies et les repas sont aussi plus indigestes.

Le gluten en lui-même n’est pas l’élément le plus problématique. Les trois éléments majeurs qui favorisent les intolérances au gluten sont :

  • une mastication insuffisante: peu de personnes prennent le temps de manger et de bien mastiquer. Ce manque de mastication rend la digestion très difficile à réaliser complètement, particulièrement avec le rythme de notre monde moderne (manque de repos, surmenage permanent, stress important). C’est bien normal puisqu’un organisme fatigué ne dispose plus de suffisamment d’énergie pour digérer correctement des repas qui pouvaient auparavant être tolérés.
  • des quantités de céréales trop importantes et consommées trop fréquemment (généralement, 2 à 3 prises alimentaires par jours à base de céréales et parfois plus)
  • des repas bien trop lourds à digérer: beaucoup de personnes ont pour habitudes de manger des plats préparés, de mélanger trop d’aliments différents au cours d’un même repas et de terminer le repas par un dessert. Tout cela alourdit considérablement la digestion. L’intolérance au gluten est un signal d’alarme. Elle ne survient pas hasard. Le corps dit « stop » à une situation devenue trop problématique: le passage d’une quantité importante de fragments mal digérés de gluten.


La suppression du gluten de l’alimentation est la meilleure chose à faire pour trouver rapidement un soulagement. Cependant, la volonté de supprimer le gluten tout en conservant au maximum ses anciennes habitudes alimentaires ne résout pas la véritable cause du problème: la mauvaise digestion. C’est pourtant principalement sur ce point qu’il faut agir. L’intolérance au gluten est un peu l’arbre qui cache la forêt. En se focalisant dessus, le problème de fond n’est pas résolu. La mauvaise digestion entretien une mauvaise flore intestinale, ainsi que l’état d’inflammation et de détérioration de l’intestin déjà présent. C’est pourquoi, le remplacement massif des céréales à gluten par du riz, sans modifications réelles des habitudes alimentaires, s’accompagne de l’apparition de l’intolérance à la protéine du riz.
L’intolérance au riz est encore assez peu présente en Europe, mais elle se développe de manière importante. En Asie, il s’agit de l’intolérance alimentaire la plus répandue. Si les Européens continuent à fuir les aliments d’intolérance en conservant les habitudes alimentaires qui favorisent leur développement, ils seront bientôt intolérants à toutes les céréales et à bien d’autres aliments. Lorsque des personnes qui viennent me consulter ont beaucoup d’intolérances alimentaires, nous prenons un peu de temps pour étudier l’évolution de leur problème. Il apparaît qu’au début, elles étaient intolérantes à un aliment ou deux puis les intolérances se sont multipliées. Elles éprouvent souvent des difficultés pour établir leur repas, elles craignent que le nombre de leur intolérance continue à croître et qu’elles soient carencées par manque de diversité alimentaire.
L’incitation à conserver les mêmes habitudes alimentaires est confortable (mentalement) pour les malades mais aussi (financièrement) pour l’industrie agroalimentaire. Il est temps d’arrêter d’enrichir le marché du sans gluten et de l’intolérance au gluten. Si vous souhaitez prendre en main votre santé et faire disparaître les problèmes d’intolérances alimentaires, il convient de supprimer les causes de leur développement. Sans cela, le problème ne sera jamais résolu et vous ne ferez que fuir les aliments auxquels vous êtes progressivement devenus intolérants.

Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission avec une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges et bio, beaucoup de cru et la natation qui me fait le plus grand bien.
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3631
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 55
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dysbiose or not dysbiose ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum