Mirzoune et Ciboulette SGSC
Bienvenue sur Mirzoune et Ciboulette!
Derniers sujets
» Histoire drôle en image 6 & Funny clip
par darky35 Hier à 22:51

» Intestins gonflés : questions Sibo and Co
par darky35 Hier à 21:50

» Journal de suivi, Edda - Je crois que j'ai le sibo
par darky35 Hier à 21:45

» vitamine D : zyma D ou...?
par Luc Hier à 18:19

» Blagues et histoires drôles. Halte aux inquisiteurs 1 !
par darky35 Hier à 16:51

» Hypertension et spiruline
par Hérode Hier à 11:25

» Comprendre l'inflammation et l'impact sur les maladies auto-immunes
par Luc Sam 21 Sep 2019 - 22:25

» Hello de Darky- j'ai le sibo - + fucosyl transferase 2 (FUT2)
par darky35 Sam 21 Sep 2019 - 5:27

» Jus de citron le matin
par darky35 Ven 20 Sep 2019 - 18:45

» Goa Lin & Liu Xin Classical & Acrobatic Dance
par darky35 Ven 20 Sep 2019 - 17:53

» Thiamine et Niacine pour Libérer la Production d'Énergie
par darky35 Mar 17 Sep 2019 - 10:38

» LA DEPRESSION NERVEUSE et son cortège de conséquences
par Flo Lun 16 Sep 2019 - 22:59

» images png
par Luc Lun 16 Sep 2019 - 11:06

» Effets protecteurs du cholesterol sur les endotoxines
par Luc Dim 15 Sep 2019 - 22:45

» Les enzymes: indispensables aux fonctions métaboliques
par darky35 Dim 15 Sep 2019 - 1:03

» Métabolisme du fer
par darky35 Sam 14 Sep 2019 - 19:42

» Thé vert et prévention AVC et Alzheimer
par darky35 Sam 14 Sep 2019 - 18:44

» Phagothérapie: Les phages et les lysines, contre les bactéries résistantes
par Luc Sam 14 Sep 2019 - 11:44

» Crêpes rapides sans gluten et sans lactose au sarrasin/lupin/Châtaigne
par darky35 Sam 14 Sep 2019 - 7:12

» Intolérances aux fromages et laitages.
par maranta Sam 14 Sep 2019 - 5:35

» PUB et clip promo délirants ou cocasses
par darky35 Ven 13 Sep 2019 - 17:31

» Moins d'infections respiratoires et digestives
par darky35 Ven 13 Sep 2019 - 15:04

» Impact du microbiome
par darky35 Ven 13 Sep 2019 - 13:56

» adieu Tamtam (=Hérode )
par Luc Ven 13 Sep 2019 - 11:42

» Journal de suivi d'Alex: But Rééquilibrage du métabolisme.
par Flo Mer 11 Sep 2019 - 17:38

» L-Glutamine
par darky35 Mer 11 Sep 2019 - 13:13

» Posologie Psyllium
par Luc Mer 11 Sep 2019 - 11:59

» Bon anniversaire Florence
par Flo Mar 10 Sep 2019 - 23:20

» Bon anniversaire Noa
par Luc Lun 9 Sep 2019 - 12:01

» bonjour a tous - de Noa
par Luc Lun 9 Sep 2019 - 11:58

» Histoires drôles & Funny clips
par Luc Lun 9 Sep 2019 - 7:12

» Petite présentation de Catpower
par catpower Sam 7 Sep 2019 - 11:51

» Cancer : Combattre les effets secondaires
par Mirzoune Sam 7 Sep 2019 - 10:28

» IPP et effets secondaires
par Luc Sam 7 Sep 2019 - 8:55

» Comment augmenter la température corporelle
par Luc Jeu 5 Sep 2019 - 14:12

» Cancer et épigénétique
par Gaffal Mar 3 Sep 2019 - 11:09

» Comparatif différentes formes de magnésium
par Gaffal Jeu 29 Aoû 2019 - 10:23

» Pain châtaigne SG
par Luc Mar 27 Aoû 2019 - 16:20

» ENDOTOXÉMIE
par Luc Mar 27 Aoû 2019 - 15:13

» Pain avoine pois chiche
par Luc Dim 25 Aoû 2019 - 22:08

» Un grand moment de tendresse...
par Hérode Ven 23 Aoû 2019 - 15:13

» La glycine: nous sommes en déficit de 10 gr/jour
par Hérode Ven 23 Aoû 2019 - 13:01

» Le jeûne, une nouvelle thérapie ? Lestrade
par Luc Ven 23 Aoû 2019 - 9:23

» Comment guérir votre métabolisme. Livre
par Luc Mer 21 Aoû 2019 - 9:10

» Une nouvelle étude démontre l’inefficacité des oméga-3
par darky35 Sam 17 Aoû 2019 - 15:39

» Allergie, intolérance, sensibilité: Méthode de prise de pouls
par darky35 Sam 17 Aoû 2019 - 15:20

» Agents naturels pour lutter contre le biofilm bactérien
par darky35 Jeu 15 Aoû 2019 - 11:51

» Des fibres pour optimiser l'immunité
par Luc Jeu 15 Aoû 2019 - 9:28

» me voilà - Hérode
par Hérode Lun 12 Aoû 2019 - 16:55

» Le niveau de vitamine D plafonne
par Luc Dim 11 Aoû 2019 - 13:00

» Comprendre le fonctionnement du sodium
par darky35 Dim 11 Aoû 2019 - 12:06

» Jeûne thérapeutique: Journal de suivi
par Luc Sam 10 Aoû 2019 - 11:39

» Antagonisme et cofaction nutritionnelle par Zoëlho
par darky35 Ven 9 Aoû 2019 - 13:53

» Le vivant EST son environnement
par yoz Jeu 8 Aoû 2019 - 16:30

» Voie de détoxification & CYP450
par darky35 Jeu 8 Aoû 2019 - 15:43

» Butter is back !
par Proserpine Mer 7 Aoû 2019 - 19:18

» Plein le dos des lombalgies ?
par darky35 Mer 7 Aoû 2019 - 14:42

» Supplémentation en calcium inutile en prévention de l'ostéoporose
par darky35 Mer 7 Aoû 2019 - 12:48

» Caféine : Ami ou ennemi ? La suite.
par Luc Lun 5 Aoû 2019 - 16:42

» Nouvelle inscrite, Edda
par edda Ven 2 Aoû 2019 - 14:48

» Médecine fonctionnelle - Dr Stéphane Résimont - intégrale de l'interview
par yoz Mer 31 Juil 2019 - 10:42

» Régnération: Stress et Hormèse
par Luc Mar 30 Juil 2019 - 9:55

» Apéro frais au gingembre
par Luc Lun 29 Juil 2019 - 17:22

» Vitamine D dépendante du magnésium
par Luc Lun 29 Juil 2019 - 9:29

» c' est quoi le BARF
par maranta Jeu 25 Juil 2019 - 17:29

» Oméga-3: l'ennemi du sommeil réparateur
par Flo Mar 23 Juil 2019 - 14:53

» Troubles digestifs et énergie liés aux organes
par Luc Lun 22 Juil 2019 - 9:17

» Arthrite et douleurs articulaires:crème maison au piment de Cayenne
par Luc Dim 21 Juil 2019 - 7:40

» Les animaux malades de leurs croquettes
par Proserpine Ven 19 Juil 2019 - 9:02

» Bon anniversaire lmichelle
par lmichelle Dim 14 Juil 2019 - 23:22

» magique ...
par Luc Sam 13 Juil 2019 - 23:13

» Joyeux anniversaire Chriscool
par Proserpine Dim 7 Juil 2019 - 10:30

» Syndrome scombroïde : intoxication à l'histamine
par Luc Ven 5 Juil 2019 - 12:54

» encore le latin
par Proserpine Mar 2 Juil 2019 - 18:46

» Bonjour, de Maranta
par Mirzoune Mar 2 Juil 2019 - 17:43

» Histoire drôle en images 5 - Funny clip
par Hérode Mar 2 Juil 2019 - 0:21

» Arthrose-Articulations douloureuses? Pensez au MSM
par harmonydg Dim 30 Juin 2019 - 22:52

» Blog nutrition du Dr Antonello D’ORO
par Mirzoune Dim 30 Juin 2019 - 12:40

» Chaque jour que je passe sur ce forum...
par Mirzoune Lun 24 Juin 2019 - 18:00

» Protéger le foie
par Luc Ven 21 Juin 2019 - 22:13

» Nouveau cadeau de la vie
par Proserpine Jeu 20 Juin 2019 - 15:51

» Noix et huile de noix. Cuisson
par maranta Mer 19 Juin 2019 - 17:19

» Les besoins réels en AG polyinsaturés surestimés ?
par Luc Mer 19 Juin 2019 - 15:38

» Vitamine E: Besoins réels
par Gaffal Ven 14 Juin 2019 - 10:44

» Antibiotiques et candida
par Chantal Mar 11 Juin 2019 - 14:07

» Promo Myprotein 06.19
par Nell74 Mar 11 Juin 2019 - 4:33

» Carnaval et danse du Pénis
par Nell74 Mar 11 Juin 2019 - 4:20

» The Longevity Solution
par Luc Sam 8 Juin 2019 - 8:59

» La politique de santé actuelle s'appuie-t-elle sur la science ?
par Gaffal Ven 7 Juin 2019 - 23:39

» Bon anniversaire Chantal
par Hérode Lun 27 Mai 2019 - 11:41

» Bon anniversaire Patiloup
par Luc Lun 27 Mai 2019 - 9:38

» Bonne fête à toutes les mamans
par Hérode Dim 26 Mai 2019 - 17:45

» Geo Sciences en parle
par Luc Mer 22 Mai 2019 - 18:03

» Vitamine C thermosensible mais pas à la vapeur
par Luc Dim 19 Mai 2019 - 12:10

» Bon anniversaire Céline 57
par Celine57 Ven 17 Mai 2019 - 21:29

» Le CBD thérapeutique
par Luc Jeu 16 Mai 2019 - 11:58

» Histoire drôle en images 4 - Funny clip
par Luc Mar 14 Mai 2019 - 7:55

» Éviter l'Apocalypse - Bernard STIEGLER
par Chantal Ven 10 Mai 2019 - 12:16

» Fat for fuel – Dr. Joseph Mercola
par Luc Ven 10 Mai 2019 - 10:13


Allergie, intolérance, sensibilité: Méthode de prise de pouls

Aller en bas

Allergie, intolérance, sensibilité: Méthode de prise de pouls Empty Allergie, intolérance, sensibilité: Méthode de prise de pouls

Message  Mirzoune le Sam 19 Mar 2016 - 23:45

Détecter soi-même une intolérance alimentaire:
Un grand nombre de personnes soupçonnent chez eux des effets d’intolérances alimentaires (certaines données consultées affirment que 90% de la population en est atteint, à divers degrés). Ces effets sont très variables:

  • Troubles digestifs et intestinaux
  • Maux de tête et migraines
  • Eczéma et autres dermatoses
  • Sinusites chroniques
  • Cernes sous les yeux
  • Rétention d’eau
  • Impression que certains aliments «ne passent pas»
  • Troubles immunitaires, infections à répétition
  • Calculs biliaires
  • Asthme
  • Troubles psychiatriques.

Bien qu’en apparence sans lien, ces signes convergent vers un tronc commun: l’incapacité de l’organisme à traiter certains aliments ingérés, sous l’appellation d’intolérance alimentaire.
Quelques définitions pour plus de précision:

  • Intolérance alimentaire: Réaction face à des aliments étant donné un déficit enzymatique.
  • Allergie alimentaire: Réaction du système immunitaire, faisant intervenir certains globules blancs et des anticorps, face à une substance alimentaire considérée par ce dernier comme étant dangereuse.
  • Sensibilité alimentaire: Tout autre type de réaction; on est sensible alimentairement si on est allergique, de même que si on ne l’est pas officiellement mais que la réaction se fait sentir à retardement.

Les causes:

  • La dénaturation de nos aliments ainsi que les nombreuses substances chimiques ajoutées, souvent à notre insu
  • La cuisson excessive et fréquente
  • Les manipulations génétiques (OGM)
  • L’absence ou les manques (déficits) de certains enzymes
  • Une mauvaise élimination intestinale et un déséquilibre de la flore bactérienne
  • Une mauvaise mastication, suivi d’une digestion incomplète et finalement un affaiblissement de l’estomac
  • Le stress.

Y remédier:
On peut chercher longtemps des solutions à nos déséquilibres de santé, mais il est d’abord impératif d’éradiquer la cause par la recherche des aliments auxquels nous sommes intolérants. Le Dr. Alfred Coca a mis au point une méthode afin de déterminer les aliments auxquels on pourrait être intolérant.
LA MÉTHODE DE PRISE DU POULS (Dr Alfred Coca, Dépistez vos allergies en prenant votre pouls) (The Coca pulse test)

  • 1: Déterminer le pouls de base, qui est le pouls au réveil. Prendre le pouls là où il est le plus perceptible, comme par exemple au poignet, au cou ou à la tempe. Le compter durant une minute complète et toujours assis (sauf au lever le matin).

Un élément peut être contraignant: celui que le pouls au lever soit déjà élevé, signe que des allergènes ont été consommés la veille ou que certains non alimentaires sont présents (tels de la poussière ou divers produits dont la liste peut être bien longue). Il est conseillé d’être attentif à cette augmentation de pouls hors repas ainsi qu’aux différents produits utilisés. Noter que ce qui cause le plus fréquemment une augmentation du pouls à part les aliments est le tabac. Le test peut être biaisé chez les fumeurs.

  • 2: Prendre le pouls juste avant chaque repas, trois fois après chaque repas à intervalles d’une demi-heure, et avant le coucher.
  • 3: Noter le seuil maximal du pouls. 84 = seuil de l’allergie.
  • 4: Noter les écarts entre chaque prise, nommé champ de variation. Celui-ci est normalement de 16 pour les personnes non-allergiques.
  • 5: Faire un relevé de tous les aliments consommés à chaque repas et continuer pendant 3 jours à noter le pouls et les aliments au cours des trois repas normaux.

Pendant les 2 jours suivants, pratiquer des tests avec des aliments isolés consommés à chaque heure (petite quantité), surtout ceux qu’on soupçonne, mais aussi ceux consommés quotidiennement.

  • 6: Pendant 4 jours, ne consommer que des aliments que l’on tolère, selon les derniers relevés, aux heures régulières des repas.
  • 7: Suite à cette procédure, on est en mesure d’avoir une liste d’aliments à écarter. On peut maintenantvérifier seulement nos pouls minimaux, maximaux et les champs de variation.

La méthode nécessite une observation et une connexion avec son corps, mais le jeu en vaut largement la peine.
Références intéressantes sur le sujet:

  • COCA Dr Arthur F., Dépistez vos allergies en prenant votre pouls, Éditions Stock 1983
  • FONTAINE Dr Janine, Les maux méprisés, Éditions Robert Laffont, 1992
  • SCOTT-MONCRIEFF Dr Christina, Les allergies, les identifier et les combattre, Éditions de l’Homme, 2002
  • STARENKYJ Danièle, Mon petit docteur, Éditions Orion, 2002
  • VANDERHAEGHE Lorna R, BOUIC Patrick J.D., La cure du système immunitaire, Éditions AdA, 2001


Source: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission avec une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges et bio, beaucoup de cru et la natation qui me fait le plus grand bien.
Mirzoune
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3813
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 56
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Allergie, intolérance, sensibilité: Méthode de prise de pouls Empty Re: Allergie, intolérance, sensibilité: Méthode de prise de pouls

Message  keditchi le Jeu 7 Avr 2016 - 21:48

Un peu casse-tête mais intéressant comme théorie.

Sinon on peut utiliser un tensiomètre ? Le pouls y figure et pas d'erreur de calcul possible !

_________________
La fibromyalgie m'a fait découvrir cette alimentation. Je suis entrée en rémission après 3 semaines de crise de décrassage. Bref je suis la preuve vivante que ça marche et je continuerai "ad vitam aeternam" ! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
keditchi
keditchi
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 161
Date d'inscription : 16/10/2015
Age : 38
Localisation : Belgique (Rhode-St-Genèse)

Revenir en haut Aller en bas

Allergie, intolérance, sensibilité: Méthode de prise de pouls Empty Symptômes digestifs, et si c'était les intolerances alimentaires ? IGG

Message  darky35 le Sam 17 Aoû 2019 - 12:17

Selon le labo Barbier, chez qui j'ai effectué un test IGG IMUPRO 300 en 2017, (https://www.vitaliseurdemarion.fr/fr/officiel/article/slug/intolerances-alimentaires-mensonge-ou-verite) il faut effectuer une rotation alimentaire sur 4 jours. Pour les gens concernés par des symptômes qui ressemblent à ceux d'un sibo ou encore ceux de l'intestin irritable, il faut verifier que l'origine ne provient pas de l'alimentation. Avec le recul , j'aurai pu economiser 700 euros, (ouch !) en appliquant la chose suivante :
• Noter ce que l'on mange systématiquement depuis des mois, (pas trop  se prendre le chou) donc ce que l'on achete, on remarquera que notre alimentation comprend souvent les mêmes aliments, basés sur une rotation fantaisiste. Il nous arrive de manger par exemple des oeufs tous les 3 jours et de ne plus en manger pendant un bout de temps ou de manger des produits laitiers tous les jours.
• Les aliments les plus allergenes (d'après mes relevés IMUPRO/ce que je mangeais) sont les légumineuses, (soja, haricots mungo, haricots blancs, fèves, cacahuete, etc...) les céréales et pseudo-céréales dont le blé, (gluten) maïs, sarrasin, orge, millet (etc...) les produits laitiers, celeri, chou, solanacées (poivron/paprika, tomates, aubergines, PDT, piment), kiwi, datte, raisins, miel, sucre/complet, etc...
• Evincer les aliments que vous mangez trop souvent ou faisant partie de la liste au dessus pendant au moins 8 semaines. Notez bien que marcel bony (labo Barbier) parle d'eviction de 2 à 24 mois, la présence des anticorps IGG est encore décelable pour certains aliments jusqu'à 24 mois. C'est pour ça qu'il ne sert à rien de multiplier les tests d'intolerance pendant cette periode, vous allez peu ou prou obtenir les mêmes resultats.
• Au dela des 8 semaines, reintroduire les aliments, en commençant par les moins allergenes/ceux que vous avez consommé le moins souvent aussi, à raison d'un aliment tous les 3 jours. Dans l'alternative, il faut bien entendu avoir obtenu une remission complete de ses symptomes, sinon, chercher d'autres causes, (SII, sibo, etc...)

A partir du moment ou vous mangez un aliment trop souvent, c'est à dire en dessous de la norme des 4 jours, vous allez développer une intolerance : jour 1 je mange des yaourts de vache, (toute la journée si ça vous chante, ce qui compte c'est la rotation sur 4 jours) et je n'en remange que le jour 5.
Pour avoir du calcium chaque jour, il est possible de faire tourner du chèvre, brebis, et le 4e jour, de l'eau minerale, chargée en calcium et des legumes. Il existe cependant des similitudes de plus de 80% entre certaines caseines de vache, chevre et brebis, donc ne pas tenter le diable en ne respectant pas les rotations. En cas de probleme, remplacer les produits laitiers par des legumes et de l'eau calcique est faisable.
Pour ce qui est du gluten, blé, orge (kamut/blé de khorazan , epautre, petit epautre) si vous y êtres intolerant (partiel), sans pour autant être coeliaque, peu importe ce que vous mangez, s'il y a du gluten dedans, vous aurez des symptômes. Cas particulier pour l'avoine, qui contient un gluten différent, il n'y a pas de risque, sauf pour les coeliaques.
Voici une explication de Marcel Bony du labo Barbier   [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vous allez me dire que vous avez 34 ans et que vous mangez du pain tous les jours, idem pour les produits laitiers, etc.. et que pour le moment, tout se passe bien. Spa faux, car il y a des facteurs qui aggravent et d'autres qui diminuent les risques, comme une bonne barriere intestinale, immunoglobulines/mucus, (voir profil non secréteur Fucosyltransferase 2 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] En outre, plus vous allez multiplier le nombre d'aliments potentiellement allergenes et le nombre de prises au quotidien, plus votre corps va arriver à saturation. ca été mon cas pour le kiwi, j'en ai mangé pendant des mois 4 ou 5 par jour en moyenne, resultat j'ai un taux de plus de 220, alors que le gluten moins de 50, (pourtant j'étais un gros mangeur de blé, (de 400 à 500 g / jour). Maintenant le terrain peut aussi être particulièrement favorable en cas de dysbiose, de proliferation bacterienne du petit intestin (grêle) (sibo), puisque le déséquilibre bacterien et la prolifération interragissent sur le grêle, (lieu ou sont assimilés 80 à 90% des nutriments) soit par le biais de diminution des especes protectrices, (au profit des especes opportunistes, (candida, E.coli, archées, etc...) celles justement qui produisent notamment du butyrate en fermentant les fibres solubles. Moins de butyrate = fragilisation de l'intestin, risques inflammatoires, etc... Ou soit en provoquant directement des adherences dans le grêle, (biofilms) qui sont des viviers à bacteries, micro-organismes, champignons et levures. Ces adherences échappent à la vigilance du mucus et sont directement en contact avec les parois du grêle, provoquant des fermentations, (rejet d'hydrogène, methane, etc...) mais aussi des endotoxines LPS, le tout saturant les intestins au fur et à mesure de la proliferation, qui ne cesse de croitre car alimentée par tout ce que l'on mange.

Partant de ces constats, il est raisonnable de penser que les intolérances peuvent aussi avoir un effet favorisant la dysbiose et le sibo ou sifo, (version fongique = candida albicans) et inversement. Voici une version très simplifiée de mes resultats IMUPRO pour vous donner une idee :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le forfait IMUPRO 300 comprend un coaching IMUPLAN en ligne qui permet de gérer ses intolerances au quotidien. A noter que dans le lot, il existe des aliments qui, sans doute dans un cas donné, (on est pas tous egaux donc prudence...) sont plutôt "protecteurs". J'ai mangé du porc à pieds, à cheval et à toutes les sauces pendant des années, sous une forme et sous une autre et mes IGG sont en dessous de la norme 7.5. Pleins de choses peuvent jouer, dont le type de proteine, la composition nutritionnelle, la préparation de l'aliment, (trempage, cuisson, fermentation, etc pour les anti-nutriments)

Les consequences à court termes ci-dessus sont claires, mais à moyen/long terme ?

  • ALLERGIES
  • MANQUE D'ENERGIE 
  • MALADIES DE LA THYROIDE
  • MALADIES AUTOIMMUNES: diabète, polyarthrite rhumatoïde, maladie inflammatoire chronique de l'intestin
  • OBESITÉ ET MALADIES MÉTABOLIQUES,
  • MALADIES INFECTUEUSES ET INFLAMMATOIRES DE L'INTESTIN, 
  • RHUMATISMES INFLAMMATOIRES CHRONIQUES, 
  • L’ACNÉ OU PSORIASIS, 
  • LA PHOTOSENSIBILITÉ,
  • L’ECZEMA, 
  • L’URTICAIRE,
  • SYNDROME DE L'INTESTIN IRRITABLE 
  • HÉPATITES ET PANCRÉATITES CHRONIQUES, 
  • CANCER
  • MALADIE COELIAQUE 
  • MALADIES NEURO-DÉGÉNÉRATIVES,
  • TROUBLES ARTICULAIRES 
  • TROUBLES DU COMPORTEMENT
  • DEPRESSION
  • DENUTRITION ET PERTE DE POIDS


Les risques/enjeux sont importants et notre alimentation actuelle de type grande distribution et nos habitudes gustatives la principale coupable. Oui on parle des pesticides, mais ce ne sont qu'une partie du probleme.

• Si l'on trouve des allergenes connus, maïs, soja, gluten, oeuf, etc... dans quasiment tous les produits transformés, il devient dès lors impossible de suivre des règles censées de rotation...
• D'autant plus que c'est l'appétance et la facilité qui gouverne nos choix d'achats alimentaires. La grande distribution l'a bien compris, un enfant qui est habitué à un produit tres appétant, (gout, odeur, vue, etc...) sera accro et les parents auront bien du mal à lui proposer des substituts interressants du point de vue nutritionnel voire même de lui imposer des rotations alimentaires. Encore faut-il être deja capable de les appliquer sois-même Wink


Articles (s) connexes :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par darky35 le Sam 14 Sep 2019 - 6:54, édité 12 fois
darky35
darky35
Accro
Accro

Messages : 173
Date d'inscription : 05/08/2019
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Allergie, intolérance, sensibilité: Méthode de prise de pouls Empty La zonuline hyper-perméabilité

Message  darky35 le Sam 17 Aoû 2019 - 15:13

Hyper-permeabilité : dans un cadre de santé sain, la permeabilité intestinale est necessaire, sans elle, aucun nutriment ne peut être assimilé et passer dans le sang.

Dans un cadre à risque, (on parle essentiellement du grêle là) intolerances alimentaires, sibo/sifo, intestin irritable sont susceptibles de provoquer une perméabilité "étendue", (jonctions serrées) par le biais notamment de la proteine de perméabilité intestinale : la zonuline

Cette proteine est sensible aux aliments/facteurs suivants directs ou indirects : produits laitiers, (à cause des caseines), solanacées, (tomates, poivrons, etc...), gluten, les oeufs, AINS, (aspirine, ibuprofene), deficit en zinc, (immunité), histamine, (inflammation), sibo/sifo, radio et chimiotherapie, les lectines et phytates : céréales et pseudo-céréales, légumineuses, oleagineux, graines crues, (fèves entre autres...), baies de goji, etc...

Ces aliments/facteurs contiennent des protéines/substances...allergènes, (perturbant la zonuline, qui sert également à gerer l'eau dans l'intestin) par le biais des anti-nutriments liés, lectines et phytates, solamine, etc... Lorsque vous avez une alimentation dont ces facteurs se croisent, il arrive un moment ou les défenses du corps s'épuisent. S'ensuit inévitablement une hyper-perméabilité intestinale. Peut-etre que vous ne cumulez pas trop les facteurs en question, mais il faut comprendre qu'il suffit que l'hyper-permeabilité se mette en place, pour que des particules d'aliments (non digérées completement), pas forcément très alergenes, profitent de cet etat de fait pour passer dans le sang, augmentant au fur et à mesure, la liste de vos intolérances alimentaires, puisque le système immunitaire se met en branle et tire sur tout ce qui est susceptible d'atteindre le cerveau, (risque de lesions neurologiques à cause des toxines et autres)

Pour éviter de développer cet etat de fait, il faut :


• Pratiquér une alimentation en rotation sur 4 jour, (rappel) particulierement pour les aliments tres alergènes.
• Eviter les anti-biotiques qui fragilisent le microbiote au profit des especes opportunistes.
• Eviter la prise d'anti-inflammatoires non steroïdiens, (aspirine et ibuprofene, notamment). Les AINS inhibent également la diamine oxydase, enzyme de reduction de l'histamine. Histamine, qui si le corps ne peut plus la gérer suffisamment, provoquera aussi une hyper-perméabilité intestinale. Trop de proteines inhibe aussi la diamine oxydase.
• Manger/boire régulierement parmi le bol alimentaire, des pré et probiotiques : oignons, ail, banane, inuline de chicorée, (ricoré) pectine de pomme, yaourts, kefir, kombucha, choucroute, ultra-levure, lacto-fermenté, vinaigre de cidre, cornichons au vinaigre, (non pasteurisés), etc...
• Doucement sur les aliments allergènes et agir fonction de son ressenti digestif, ne pas ecouter son corp serait une erreur.
• Privilégier le bio si possible, ou de petits producteurs locaux qui pratiquent une agriculture/élevage raisonnés.
• Manger équilibré avec de bonnes pratiques d'associations (voir article combinaisons alimentaires en contrebas) alimentaires.
• Chercher un bon équilibre acide-base
• Adopter une nourriture anti-inflammatoire : ratio omegas 3/6/7/9

Articles connexes :


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par darky35 le Ven 13 Sep 2019 - 11:52, édité 3 fois
darky35
darky35
Accro
Accro

Messages : 173
Date d'inscription : 05/08/2019
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Allergie, intolérance, sensibilité: Méthode de prise de pouls Empty Les anti-nutriments

Message  darky35 le Sam 17 Aoû 2019 - 15:20

Acteur-nature.com a écrit:
Les végétaux fabriquent une très grande variété de composés chimiques comme les acides phénols , les flavonoïdes, les terpénoïdes , les alcaloïdes ou les glucosinolates qui sont des composés dits allélopathiques . Ces substances naturelles jouent un rôle majeur dans les stratégies d’adaptation car ils permettent aux plantes de mieux assurer leur accès aux ressources nutritives et leurs défenses contre les prédateurs.
Pour exemple ,citons le falcarinol ou carotatoxine , un composé de la classe des polyines que l’on trouve dans plusieurs plantes de la famille des Apiacées ( Ombellifères) . Le falcarinol est une substance toxique qui protège les racines de carotte contre les maladies fongiques. Rassurez vous , vous pouvez continuer à manger des carottes car ce composé n’est présent qu’à des concentrations très faibles. Des recherches conduites sur des modèles animaux suggèrent que le falcarinol pourrait même exercer un effet protecteur contre plusieurs types de cancers. Ainsi, on peut considérer que pour les humains , le falcarinol est plutôt un phytonutriment au rôle bénéfique.
Si les aliments contiennent des nutriments , c’est à dire des substances qui nourrissent ou protègent l’organisme , ils peuvent également contenir des quantités variables d’anti-nutriments qui ne sont pas digestibles . Parmi ceux-ci se trouvent des substances plus ou moins nocives qui peuvent entraver l’assimilation des nutriments utiles ou même posséder des effets toxiques lorsqu’ils sont ingérés en trop forte quantité.


Voici un tableau (le plus complet que j'ai trouvé) provenant du site [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  

 Anti-nutriments et aliments 

Acide urique
de la décomposition des purines présentes dans : 
- Aliments : chair, organes, œufs, produits laitiers, quelques légumes
- Organisme : recyclage des gènes des cellules mortes
Neutralisation









-Carnivores (non humaines) : enzyme uricase
- Foie et reins
Effets positifs





- Les purines font partie de la structure chimique des gènes
- Antioxydants, ils préviennent la dégradation des capillaires sanguins
Effets négatifs




- Goutte, maladies cardiovasculaires, calculs rénaux
- Les végétariens affirment que les protéines végétales n’augmentent pas le risque de goutte.
Soufre dans les acides aminés méthionine et cystéine : 
chair, œufs, soja, quelques fruits à coque et graines, quelques légumes
Calcium- Antioxydant
- Détoxification des métaux lourds et tous les xénobiotiques
- Les atomes de soufre sont nécessaires dans plusieurs processus chimiques du corps, en particulier du cerveau.
- Carence en calcium : ostéoporose **
Acide phytique : 
céréales, pseudo-céréales, légumineuses, fruits à coque, graines et pommes de terre
- Oiseaux et ruminants : enzyme phytase
- Partiellement avec trempage, germination, fermentation, cuisson
- Antioxydant et anti-cancérigène
- Réduit les maladies cardiovasculaires
- Prévient le diabète
- Chélateur des métaux lourds
- Liaison avec les minéraux des aliments dans l’intestin : carence en fer, zinc, calcium et autres minéraux
- Réduit la digestibilité des hydrates de carbone, protéines et graisses
Lectines : 
céréales, pseudo-céréales, légumineuses, fruits à coque, graines, légumes solanacées, produits laitiers, œufs
- Cuisson avec des algues et mucilages
- Partiellement avec trempage, germination, fermentation, cuisson
- Blé, soja, arachides et légumes sont les plus résistants à la neutralisation
- Anti-cancérigène (recherches en phase préliminaire)- Syndrome de l’intestin poreux =
- Maladies neuro-dégénératives et inflammatoires
- Infections auto-immunes
Saponines : 
légumineuses, pseudo-céréales, pommes de terre, vin
- Différents résultats dans des études de trempage, cuisson et fermentation
- Cholestérol
- Bile
- Réduit le cholestérol
- Anti-cancérigène 
- Syndrome de l’intestin poreux
- Perturbation des enzymes digestives
Oligosaccharides :
légumineuses
- Autres animaux : alpha-galactosidase
- Germination, fermentation
- Bactérie au colon
- Prébiotiques- Production de gaz
Avidine : 
blanc d’œuf
- Cuisson- Antibiotique- Carence en B8
Oxalates : 
- Aliments : son des céréales, fruits à coque, soja, épinards, rhubarbe, blette, chocolat, thé noir, quelques fruits et légumes
- Métabolite des levures et flore dysbiotique
- Métabolisme des acides aminés, glycine et sérine, vitamine C et sucre.
- Partiellement avec cuisson***- Liaison avec le calcium : carence en calcium et magnésium, calculs rénaux, perturbation des enzymes digestives
Hyperoxalurie peut jouer un rôle important dans l’autisme, l’asthme, la thyroïdite, la fibromyalgie, la cystite, la dépression, l’arthrite
Une étude dit que les végétariens ont un risque moins élevé de calculs rénaux
Cyanure :
fèves, tapioca, noyau de fruits (par ex. abricot et pomme)
- Cuisson
- Phase II détoxification hépatique
- Possible anti-cancérigène- Dommage cérébral et léthargie
Canavanine : 
alfalfa germé
- Cuisson
- Phase II détoxification hépatique et reins
Alfalfa germé (mais pas la canavanine) :
- Traitement des calculs rénaux (Médecine traditionnelle chinoise)
- Possible réduction du cholestérol
- Lupus (en cas de consommation d’une grande quantité de jus d’alfalfa germé)
Goitrogènes :
soja, arachides et légumes crucifères
- Cuisson, fermentation (#)- L’aliment complet prévient le cancer (pas les goitrogènes seuls)- Hypothyroïdisme
Tanins : 
légumineuses, quelques fruits et légumes, thé, chocolat, vin, café, vinaigre
- Protéines dans la salive
- Partiellement avec trempage et cuisson. Environ 90 % avec germination.
- Antioxydant et anti-cancérigène
- Antibiotique
(en excès) : 
- déficience en zinc et fer
- ralentissement de croissance
- perturbation de l’absorption des minéraux
- inhibition des enzymes digestives
- accélération de la coagulation sanguine
- nécrose du foie
Inhibiteurs de la trypsine : 
céréales et légumineuses
- Partiellement avec cuisson et germination- Possible anti-cancérigène- Inhibition de la croissance
- Pancréatite
Inhibiteurs de l’alpha-amylase :
céréales, légumineuses, peau des fruits à coque, feuilles de stévia
- Partiellement avec cuisson et germination- Anti-diabétique et perte de poids à cause de la réduction de l’absorption des hydrates de carbone- Dysbiose (candidose)
- Dans des études sur les animaux : changements histologiques du pancréas
Allicine et huile de moutarde :
oignon, ail, ciboulette, poireaux
- Cuisson
- Phase II détoxification hépatique et rénale
- Réduction du cholestérol
- Traitement de l’hypertension et de l’artériosclérose
- Mauvaise haleine, mauvaise odeur corporelle
- Indigestion, reflux acide, diarrhée, mal d’estomac, gaz
- Anémie, mauvaise cicatrisation des blessures
- Réactions allergiques
- Avortements naturels. Perturbe le réflex de succion.
Salicylates :
baies et fruits à coque, quelques légumes, herbes et épices
- Enzyme sulfotransférase-- Possible prévention du cancer du côlonComme pour les médicaments (aspirine) : 
- saignements de l’estomac et des intestins
- dyspepsie
- réactions cutanées
- toxicité du foie
- dysfonctionnement rénal
- vertiges, confusion mentale
- réactions allergiques
Calcitriol, solanine, nicotine : 
pommes de terre vertes, aubergine, piment, tomate, baies de goji
- Cuisson
-  Phase II détoxification  hépatique et rénal
- Réduit le cholestérol
- Anti-diabétique
- Anti-allergique
- Anti-inflammatoire
- Antibiotique
- Anti-cancérigène
- Calcinose
- Douleur et rigidité musculaire
- Arthrite
- Insomnie
- Problèmes de vésicule


darky35
darky35
Accro
Accro

Messages : 173
Date d'inscription : 05/08/2019
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Allergie, intolérance, sensibilité: Méthode de prise de pouls Empty Re: Allergie, intolérance, sensibilité: Méthode de prise de pouls

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum