Mirzoune et Ciboulette SGSC
Bienvenue sur Mirzoune et Ciboulette!
Derniers sujets
» TRANSMUTATIONS
par Luc Aujourd'hui à 9:42

» LA DEPRESSION NERVEUSE et son cortège de conséquences
par Adveniat Aujourd'hui à 9:37

» Présentation Adveniat
par Mirzoune Hier à 19:03

» Comparatif différentes formes de magnésium
par Luc Hier à 15:30

» D. Guyaux: Rémission d'une SEP ou la puissance de l'alimentation crue et d'une vie saine
par Flo Hier à 9:31

» Biodisponibilité de la curcumine: où trouver la plus assimilable?
par Luc Jeu 16 Nov 2017 - 21:35

» Bon anniversaire Monik
par Pierrette Mer 15 Nov 2017 - 17:22

» Quand le musée respire
par Pierrette Mer 15 Nov 2017 - 17:17

» Ni pute, ni soumise? Pas pour Mattel...
par Mirzoune Mer 15 Nov 2017 - 8:38

» Maria Farantouri une voix de contre-alto magnifique...
par Luc Dim 12 Nov 2017 - 17:22

» Bon anniversaire Lulu
par Pierrette Sam 11 Nov 2017 - 17:27

» Connaissez-vous le Magnésium glycinate?
par Mirzoune Sam 11 Nov 2017 - 16:45

» Maladie : le rôle de l'alimentation
par Luc Ven 10 Nov 2017 - 12:35

» Foie et déchets cristalloïdes
par sophy Ven 10 Nov 2017 - 10:53

» Un très bon anniversaire Luc
par proserpine Jeu 9 Nov 2017 - 9:41

» Let's Twist Again
par Nell74 Mer 8 Nov 2017 - 13:35

» Enlever les pesticides des fruits et légumes
par sophy Mer 8 Nov 2017 - 12:42

» Tous les usages du chanvre alimentaire
par Nell74 Mar 7 Nov 2017 - 23:33

» Vitamine A contre Alzheimer
par Luc Mar 7 Nov 2017 - 21:03

» vitamine D : zyma D ou...?
par Mirzoune Lun 6 Nov 2017 - 14:36

» Pain SG pois chiche & teff - salé / sucré
par Luc Lun 6 Nov 2017 - 13:06

» Auto-Ostéopathie en vidéo. Absolument génial!
par Mirzoune Lun 6 Nov 2017 - 10:26

» La politique de santé actuelle s'appuie-t-elle sur la science ?
par Mezame Dim 5 Nov 2017 - 18:28

» Vaccination obligatoire et risque acceptable ?
par Luc Dim 5 Nov 2017 - 15:49

» Lait de coco et sarrasin
par Mezame Dim 5 Nov 2017 - 14:03

» Danse sur glace
par proserpine Dim 5 Nov 2017 - 11:26

» Cure de jus et smoothie detox
par Luc Dim 5 Nov 2017 - 10:12

» L’ arthrose n’est pas une maladie d’usure
par sophy Sam 4 Nov 2017 - 23:02

» Graines germées et pousses
par sophy Sam 4 Nov 2017 - 22:30

» Fat for fuel – Dr. Joseph Mercola
par Luc Sam 4 Nov 2017 - 11:17

» Choisir un thé, ou une tisane, sans plomb ni pesticide
par sophy Ven 3 Nov 2017 - 19:58

» cake gingembre amande et cacao nibs
par Luc Mer 1 Nov 2017 - 22:58

» Bon anniversaire Pierrette
par sophy Mer 1 Nov 2017 - 21:31

» Proposition de photo pour un avatar
par Luc Mer 1 Nov 2017 - 15:21

» Salix alba - Populus nigra - Filipendula ulmaria - Urtica
par Luc Mer 1 Nov 2017 - 11:32

» Les ions négatifs de l'air
par Adveniat Mar 31 Oct 2017 - 20:01

» La quercétine protège contre les effets nocifs des pesticides
par Luc Lun 30 Oct 2017 - 19:21

» Le Tissu Conjonctif
par Luc Lun 30 Oct 2017 - 11:25

» Le Colon et les Acides Gras
par Mirzoune Lun 30 Oct 2017 - 11:06

» Complément proteiné
par Mirzoune Sam 28 Oct 2017 - 20:26

» Équilibre Sodium et Potassium – Compensation par l’organisme
par Mirzoune Sam 28 Oct 2017 - 15:09

» dentifrice liquide aux HE.
par Luc Sam 28 Oct 2017 - 0:13

» Synergie HE. et antibio .?
par Adveniat Jeu 26 Oct 2017 - 20:35

» Fruits oléagineux
par Adveniat Jeu 26 Oct 2017 - 11:21

» Congestion nasale et allergie
par Luc Mer 25 Oct 2017 - 18:50

» Protéger le foie
par Mirzoune Mar 24 Oct 2017 - 16:12

» Biodisponibilité des minéraux en présence d'acide phytique
par Adveniat Mar 24 Oct 2017 - 15:20

» Thérapie du colon: Nettoyage
par Mirzoune Mar 24 Oct 2017 - 10:45

» Le Candida Albicans
par Adveniat Lun 23 Oct 2017 - 9:46

» Les facteurs déclenchants supposés de la fibromyalgie
par Luc Dim 22 Oct 2017 - 21:36

» Noix de macadamia
par Adveniat Sam 21 Oct 2017 - 16:35

» céréales et légumineuses
par Mirzoune Sam 21 Oct 2017 - 16:05

» Briquettes moelleuses au curcuma SGSC
par Luc Sam 21 Oct 2017 - 15:36

» Mettre un avatar
par Mirzoune Ven 20 Oct 2017 - 17:09

» Conséquences du déficit magnésien sur les transports cellulaires. JP Curtay
par Adveniat Ven 20 Oct 2017 - 10:38

» Présentation Marie-Pierre
par sophy Jeu 19 Oct 2017 - 21:33

» Présentation Sophy
par sophy Jeu 19 Oct 2017 - 21:30

» Bandes kinesio taping pour douleurs tendino-musculaires
par Mirzoune Jeu 19 Oct 2017 - 18:35

» Méthodes pour s'endormir en moins d'une minute
par Nell74 Mer 18 Oct 2017 - 12:02

» Graines de chanvre décortiquées, 22€ le Kg. Qui dit mieux?
par Mirzoune Mar 17 Oct 2017 - 21:36

» ALA: acide alpha-lipoïque et chélation
par Mirzoune Lun 16 Oct 2017 - 11:13

» Antibiotiques candida
par sossophiphie Dim 15 Oct 2017 - 20:23

» Dernières Promos (aller au dernier message)
par Luc Dim 15 Oct 2017 - 16:58

» Candidose – Comprendre le déséquilibre du microbiote
par Luc Dim 15 Oct 2017 - 11:11

» Présentation Sophie
par sossophiphie Dim 15 Oct 2017 - 5:05

» Asthme: Méthode Buteyko – Lierre (teinture mère) - Vitamines
par Mirzoune Sam 14 Oct 2017 - 15:24

» Vitamine K2 - Achat - Exemples de produits
par proserpine Ven 13 Oct 2017 - 17:21

» OXYGENATION Quelques éléments
par Luc Jeu 12 Oct 2017 - 12:34

» Présentation Mezame
par Mezame Mar 10 Oct 2017 - 22:00

» Qu'est-ce que l'équilibre acido-basique?
par Mirzoune Mar 10 Oct 2017 - 18:50

» Avatars pour Halloween
par Mirzoune Mar 10 Oct 2017 - 16:54

» Suivi alimentation low-carbs
par Mirzoune Mar 10 Oct 2017 - 16:50

» Levothyrox
par Nell74 Lun 9 Oct 2017 - 17:38

» Gifs de bienvenue
par Mirzoune Mer 4 Oct 2017 - 8:53

» Présentation Bredan
par Mirzoune Mer 4 Oct 2017 - 8:45

» Chronimed, vous connaissez?
par Mirzoune Lun 2 Oct 2017 - 18:38

» Protection contre les pesticides
par Luc Dim 1 Oct 2017 - 21:56

» Le psyllium aide le microbiote
par Luc Sam 30 Sep 2017 - 9:34

» Certains Baumes à lèvres sont à éviter
par Luc Mer 27 Sep 2017 - 11:17

» Indice UV et vitamine D
par Mirzoune Mar 26 Sep 2017 - 12:31

» Reprise du régime Seignalet :)
par Luc Lun 25 Sep 2017 - 13:30

» Augustine de St Raphael
par Mirzoune Lun 25 Sep 2017 - 11:55

» Asthme: ventoline, sélénium et N-Acétylcystéine
par Mirzoune Sam 23 Sep 2017 - 19:51

» Sautéed Greens - Cuisiner les crucifères
par Luc Sam 23 Sep 2017 - 16:35

» Documentaire Arte sur l'hypnose
par proserpine Lun 18 Sep 2017 - 16:27

» Perlmutter
par Mirzoune Dim 17 Sep 2017 - 19:56

» Pain d'épices moelleux et léger sans gluten et sans lactose
par Mirzoune Dim 17 Sep 2017 - 19:49

» Mes anti-stress préférés: cohérence cardiaque et chant classique
par proserpine Jeu 14 Sep 2017 - 20:11

» Nouvelle rubrique: Votre anti-stress préféré
par Mirzoune Jeu 14 Sep 2017 - 13:10

» Mon anti-stress préféré: la natation
par Mirzoune Jeu 14 Sep 2017 - 13:00

» Salade de haricots géants de Lima
par keditchi Mar 12 Sep 2017 - 16:26

» L'autophagie et le pouvoir d'auto-guérison du corps
par Luc Lun 11 Sep 2017 - 16:22

» Découvrez la terre de diatomée alimentaire!
par Mirzoune Ven 8 Sep 2017 - 17:14

» En finir avec la migraine
par Luc Mer 6 Sep 2017 - 20:33

» Activité antioxydante de la vitamine E
par Luc Dim 3 Sep 2017 - 20:36

» Chanvre alimentaire: mon expérience
par Mirzoune Sam 2 Sep 2017 - 18:00

» Régime intermittent 16.8 avec suivi cronometer
par proserpine Ven 1 Sep 2017 - 16:17

» Pain protéiné paléo sans gluten
par Luc Jeu 31 Aoû 2017 - 13:12

» Présentation Vic88
par Mirzoune Mer 30 Aoû 2017 - 21:48


Les facteurs déclenchants supposés de la fibromyalgie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les facteurs déclenchants supposés de la fibromyalgie

Message  Flo le Sam 21 Mai 2016 - 19:18

L'article est bien plus nuancé que le titre :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Je vais me servir ce sujet pour collationner une peu tout ce que je (vous) trouve(ez), je tâcherai de faire une petite synthèse lorsqu'on en aura un certain nombre.


Dernière édition par Flo le Jeu 26 Mai 2016 - 17:42, édité 1 fois
avatar
Flo
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 1037
Date d'inscription : 20/10/2015
Age : 51
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les facteurs déclenchants supposés de la fibromyalgie

Message  Mirzoune le Sam 21 Mai 2016 - 22:21

Voici l'article: 

La Fibromyalgie, c'est l'aluminium, point final !
La fibromyalgie est en relation directe avec la myofascite à macrophage déclenchée par les adjuvants à l’aluminium des vaccins. Cet axe de recherche n'est pourtant pas exploré par la médecine officielle. Pas plus que deux nouvelles pistes qui mettent, elles aussi, en cause l'action délétère de certains médicaments comme les benzodiazépines (antidépresseurs) ou une classe extrèmement répandue d'antibiotiques.
Ce trouble douloureux aux multiples aspects n’est pas reconnu par la médecine en tant que maladie – ceci probablement pour deux raisons :

  • Parce que la médecine officielle est incapable de soigner la fibromyalgie
  • Parce que cette même médecine en est souvent l’origine par le biais des vaccinations. Mais elle peut survenir aussi par accumulation au long cours d’aluminium alimentaire et même de l’eau du robinet.

Les symptômes possibles:

  • douleurs aiguës terribles dans les grosses et petites articulations,
  • douleurs dorsales aiguës ainsi que dans les épaules et le cou,
  • crampes musculaires terribles, surtout dans les mollets
  • perte de sommeil
  • perte de tonus
  • baisse de la vue
  • souvent prise de poids par rétention d’eau (mal mesurée par l'IMC)
  • déprime (on vous classe dans la dépression simple)

Pour confirmer la symptomatologie, on a parfois recours à des tests sophistiqués qui ne sont réalisables que dans certains laboratoires

Beaucoup de spécialistes, mais une seule vérité: Dans le cadre de la médecine conventionnelle, chacun des spécialistes essaie de ramener les causes des troubles à son propre domaine, à sa propre spécialité, soit par opportunisme, soit par étroitesse de vue. Chez les praticiens en médecine alternative, il y a également d'innombrables propositions pour soulager les symptômes de la fibromyalgie. Vous pourrez vous orienter dans ce domaine en faisant appel à un naturopathe qui vous conseillera. Si vous souhaitez vous attaquer à la cause profonde de la fibromyalgie, suivez la piste de l'intoxication neurologique à l’aluminium !

Les faux diagnostics: Au niveau de la médecine conventionnelle, il y a souvent confusion entre la spondylarthrite ankylosante (SPA), la polyarthrite évolutive (PE) et la fibromyalgie.

Dans la SPA, on souffre du dos et des grosses articulations. Une véritable SPA est formellement identifiée par le test HLA B27. Il est évident qu’une alimentation non polluante est indispensable pour que les fermentations intestinales ne détruisent pas la première barrière de défenses. Lorsqu’il n’y a pas de trace radiologique et que le test HLA est négatif, on la classe SPA séronégative. La SPA entraîne généralement une destruction des os du bas du dos assez rapide.
Dans la PE, on souffre des petites et grosses articulations mais pas du dos. Les articulations sont rouges et enflées. Il y a des déformations au contrôle radiologique au bout de 7 à 10 années. À noter que le test de discrimination au HLA B27 n’est pratiquement jamais effectué.

Dans la fibromyalgie, il n’y a pas de rougeurs articulaires, mais il y a gonflement de l’ensemble du corps et le tableau décrit plus haut sans destruction osseuse.

Les processus métaboliques: Rares sont ceux qui savent que l’aluminium piège et se lie avec l’indispensable ferritine. Le taux de ferritine est toujours très bas chez tous les intoxiqués à l’aluminium. Il y a une chute de fer au niveau du foie, créant la fatigue chronique. Mais il y a de plus, deux neurotransmetteurs d’une importance capitale qui sont piégés et neutralisés par l’aluminium : la sérotonine et l’acétylcholine.

• La baisse de sérotonine se manifeste par une dépression importante, de gros troubles du sommeil, une baisse de sécrétion des endorphines entraînant une augmentation des douleurs, des troubles digestifs importants, des troubles de la mémoire, une mauvaise circulation.
• La baisse de l’acétylcholine entraîne une grande faiblesse musculaire. On n’arrive plus à monter les escaliers ni à lever les bras. Ensuite, on ne peut plus tenir debout.
Il y a en plus un risque d’atteinte grave au foie.
• Enfin, la thyroïde est perturbée par la pénétration de l’aluminium dans ses tissus qui aboutit le plus souvent à une hyperthyroïdie, mais parfois à une hypothyroïdie.


Les traitements de la fibromyalgie: Le protocole classique de la fibromyalgie: corticoïdes, antidépresseurs. L’aluminium est ignoré ! La dépollution encore plus….. Résultat catastrophique. On devient une épave !

Cinq actions sont nécessaires:


  • Soulager les douleurs (au choix ou en association)
    - Lavements au café (voir dans la cure Gerson)
    - 5 http (Griffonia simplicifolia) : Prendre 1 capsule à jeun au lever et au coucher estomac vide.


  • Restaurer les cellules nerveuses, qui sont essentiellement constituées de complexes lipidiques (l'une ou l'autre de ces huiles au choix ou en association) :


  • Huile de lin
  • Huile de périlla
  • Huile de colza
  • Huile de chanvre…
  • Mélanges riches en Omega 3: Prendre 5 cuil. à soupe par jour.


  • Manger sain. Il faut absolument adopter une alimentation hypotoxique ou, au moins, une alimentation bio pour ne pas ajouter du poison au poison.
  • Retrouver de l'énergie: lire notre article sur l'emploi du D-Ribose dans la fibromyalgie
  • Eliminer l’aluminium: Silice de prêle ou silicium organique. Prendre 3 bouchons par jour.

Nota: la silice s’avère capable d’absorber et évacuer l’aluminium même celui qui a passé la barrière encéphalique.

L'adjuvant aluminique et la myofasciite: À l’heure actuelle, l’adjuvant le plus fréquemment utilisé en médecine est l’aluminium. Suite à une injection de sels d’aluminium (comme pour la vaccination), des molécules sont libérées du fait de cette agression cellulaire, par exemple l’acide urique. De fortes concentrations d’acide urique sous forme de cristaux d’urate de monosodium sont phagocytées par les cellules résidentes et déstabilisent les fonctions des lysosomes.
Les adjuvants procurent aussi une protection physique contre les antigènes et contribuent à la translocation des antigènes vers les ganglions lymphatiques régionaux. Ceci va permettre en définitive une plus longue exposition du système immunitaire aux antigènes, une production et une activation accrue des cellules B et T, ainsi qu’une réaction plus forte.
Auparavant, on pensait que les adjuvants ne présentaient que peu ou pas de danger particulier. Malheureusement, des études sur des modèles animaux et des humains ont démontré la capacité qu’ont certains d’entre eux de déclencher la réponse auto-immune et des maladies dysimmunitaires.
La maladie post-vaccinale la plus étudiée est peut-être le syndrome de myofasciite à macrophages (MMF), pour lequel un lien de cause à effet a été clairement établi.
La MMF est une maladie du système immunitaire signalée pour la première fois en France par Gherardi et al (publication dans The Lancet).
Elle est provoquée par un dépôt d’aluminium, utilisé comme adjuvant dans différents vaccins, ce qui déclenche une maladie musculaire liée au système immunitaire. 
La MMF est caractérisée par des signes et des symptômes systémiques, ainsi que des lésions actives localisées sur le site de l’injection.
Les manifestations systémiques incluent myalgie, arthralgie, asthénie marquée, faiblesse musculaire, fatigue chronique, fièvre, et dans certains cas l’apparition d’une affection démyélinisante.
Tous ces symptômes sont évidemment très proches de ceux qui caractérisent la fibromyalgie.
On a découvert que la lésion locale de la MMF résultait d’une persistance de l’adjuvant aluminique sur le site de l’injection plusieurs mois, voire jusqu’à 8 à 10 ans après la vaccination.
Curieusement, il existe une certaine contradiction entre l’usage à grande échelle de l’hydroxyde d’aluminium et la rareté de la MMF. Cette incohérence a été résolue par les observations montrant que la MMF pourrait apparaître principalement chez les sujets génétiquement prédisposés porteurs du gène HLA - DRB1*01.
Cette relation a été décrite pour la première fois chez deux vraies soeurs jumelles diagnostiquées avec la MMF. De plus, ce même gène a été détecté chez 66% de 9 patients atteints de la MMF, contre 17% des 230 individus-contrôles, ce qui suggère un rapport de 9.8 (95% intervalle de certitude 2.0 - 62.2). Ceci corrobore l’idée selon laquelle, chez une minorité de patients génétiquement prédisposés, l’aluminium peut provoquer ce syndrome.


Les Benzodiazépines, une autre piste que vous devriez explorer: Pour le Dr Lallemand, médecin retraité, l’explosion du syndrome de la fibromyalgie a correspondu au départ de l'utilisation massive des benzodiazépines. Qui n’a jamais pris sans le savoir l’une des multiples formes de cette molécule? Bien sûr, ce ne sont pas des prises sporadiques qui peuvent engendrer la fibromyalgie, et fort heureusement, tout le monde ne gagne pas forcément le « jackpot», mais voyez plutôt la liste redondante des applications courantes des benzodiazépines.
Regardez bien s’il n’y a pas dans la liste ci-dessous, un médicament qui vous soit familier ou habituel. Si c'est le cas, le meilleur conseil que nous puissions vous donner est d'essayer de vous sevrer :

  • Benzodiazépines anxiolytiques: Vératran ® Séresta ® Xanax ® Alprazolam ® Témesta ® Lorazépam ® Equitam ® Lexomil ® Anyrex ® Bromazépam ® Valium ® Tranxène ® Urbanyl ® Lysanxia ® Nordaz ®  Victan ®, Quiétéline ®, Novazam ®, Diazemuls ®.
    Génériques : Bromazepam, Prazepam, Diazepam

  • Benzodiazépines hypnotiques (somnifères): Mogadon ® Noctamide ® Rohypnol ® Normison ® Havlane ® Nuctalon ® Rivotril ® 
  • Hypnotiques apparentés aux benzodiazépines: Imovane ® Stilnox ® Zolpidem ® Mogadon ® Rohypnol ®, Narcozep ®
  • Benzodiazépines myorelaxants: Les benzodiazépines myorelaxants sont prescrits lors de contractions survenant dans certaines pathologies rhumatismales. Ces molécules se fixent électivement dans les muscles et les tendons. Myolastan ® Panos ®
  • Benzodiazépines anticonvulsivants: Rivotril ® Valium ® Urbanyl ®


Une dernière hypothèse, les quinolones: Les quinolones sont une classe d’antibiotiques que votre généraliste peut vous prescrire pour une banale infection urinaire. Mais cette prescription - qui parait anodine - peut vous envoyer dans l’enfer de la fibromyalgie. Chaque année en France, 17 millions de quinolones sont prescrites, et autour de 24 000 personnes sont touchées par le médicament. Certaines resteront handicapées à vie dans le déni le plus total des autorités sanitaires. Aux USA, des procès fleurissent alors qu’en France, les victimes commencent seulement à se regrouper pour porter plainte (Note Mirzoune: d'où l'intérêt du régime hypotoxique, des probiotiques et d'une supplémentation éventuelle en hiver, qui protègent des infections).
L’association des invalides victimes des Quinolones (AIVQ) a été créée par Eric Bourhis pour prévenir les gens de la dangerosité de cette classe d’antibiotiques. Cette association a remplacé une précédente, l’AVQ, qui avait subi de terribles pressions d’intimidation, (menaces et envoi postaux de petits cercueils au président…)

Les expertises sont aux frais des victimes ; les procédures traînent pour décourager les plaignants, à qui l’on répond que la balance bénéfices/ risques des Quinolones est tellement favorable que l’on ne prend pas en compte les quelques risques. (Et tant pis pour celui sur qui ça tombe !…)
Liste des antibiotiques concernés :


 Monoflocet
 Moxifloxacine
 Negram
 Norfloxacine 
 Noroxine
 Ofloxacine
 Peflacine
 Pipram Fort
 Tavanic
 Uniflox

 Avelox
 Apurone
    Ciflox
    Ciloxadex
    Ciprofloxacine
    Decalogiflox
    Enoxor
    Izilox
    Levofloxacine
    Logiflox

Si vous soupçonnez les quinolones :

  • Eliminer les drogues (traces d'antibiotiques): Quinton isotonique – 1 ampoule matin et soir

  • Eliminer l’aluminium: Silicium organique – 3 bouchons par jour


D'autres choses à savoir sur la fibromyalgie:

  • Facteurs déclenchants: Les facteurs déclenchants sont importants à connaître. Ils seront à traiter en première intention dans tous les cas de fibromyalgie. Car il arrive souvent que leur seul traitement la soulage, l’améliore voire la guérisse.


  • Cette maladie touche des personnalités particulières : hyperactifs, impatients, perfectionnistes… qui n’arrêtent pas de travailler et qui ne respectent pas les besoins de leur corps…
  • Un choc est souvent le facteur déclenchant : anesthésie, vaccins, stress excessif, chirurgie, accident, conflit, décès… mais aussi un abus sexuel (pouvant remonter à l’enfance), une maltraitance, un harcèlement… sont souvent rencontrées.
  • Comme déjà évoqué, cela peut être aussi : une infection, la disparition d’un MAI, une intoxication par les métaux lourds, des problèmes digestifs…


  • Les signes: La fibromyalgie présente des signes peu évocateurs, ne pouvant permettre d’affirmer le diagnostic à coup sûr. C’est pourquoi beaucoup de médecins refusaient (et refusent encore) de reconnaître qu’il s’agit d’une maladie, parlant alors plutôt de problèmes psychiques…



Le symptôme essentiel de la fibromyalgie est la douleur… une douleur chronique, diffuse, persistante depuis au moins 3 mois, pratiquement permanente de jour comme de nuit, variable et changeant de place facilement, à type de raideur, de douleur, de brûlure, de broiement, d’élancement… selon les personnes. Un élément est important est l’absence de signe inflammatoire aux points douloureux.

À côté de ces douleurs difficiles à supporter dans la vie quotidienne, d’autres symptômes sont généralement présents :


  • Une fatigue constante, rendant pénibles tous les actes de la vie.
  • Un état anxieux, voire dépressif, qui est autant la cause que la conséquence de la fibromyalgie.
  • Des troubles du sommeil avec des réveils fréquents et durables. Ils aggravent la fatigue, la dépression mais aussi l’état douloureux.
  • Un intestin irritable responsable de douleur, de spasme, de trouble du transit, de ballonnement… mais aussi d’une dysbiose (dégradation de la flore) et d’une hyperperméabilité ouvrant ainsi la porte aux toxiques, aux germes et aux métaux lourds.



À côté de ces troubles presque systématiquement rencontrés lors d’une fibromyalgie, d’autres peuvent survenir. Ils sont extrêmement nombreux et variés : maux de tête, vessie instable, troubles des règles, frilosité, bourdonnements d’oreille, crampes, troubles sexuels, transpiration, bouche sèche, etc...

Le diagnostic: Le diagnostic est un temps difficile. Car ici encore, rien de probant ne ressort des examens. Le médecin ne retrouve rien d’autre que les points douloureux lors de son examen… et encore l’absence de signes inflammatoires à leur niveau, le fera douter de leur véracité. De plus, que les prises de sang et les radiographies ne montrent rien de particulier.
Fort heureusement, de nouvelles investigations permettront dans l’avenir d’établir le diagnostic d’une manière probante (IRM fonctionnel, Tomographie d’émission monophotonique). Mais pour le moment, le diagnostic de fibromyalgie est un diagnostic d’élimination… Ainsi, quand toutes les autres causes (de douleurs, fatigue, dépression, insomnie, troubles digestifs…) ont été éliminées, il devient alors possible de parler de fibromyalgie… ce qui peut prendre du temps.


Les traitements conventionnels s’articuleront dans trois axes principaux :

  • Les médicaments. Les antalgiques, les anti-inflammatoires et la cortisone n’ont que peu d’effet sur les douleurs de la fibromyalgie. Il faut davantage avoir recours aux antidépresseurs (amitriptyline) et aux anticonvulsivants (prégabaline) à faibles doses. Certains autres remèdes agissent sur les neuromédiateurs déficitaires comme :
  • Les inhibiteurs de la recapture de la sérotonine et de la noradrénaline (Milcacipran et Duloxetine).
  • Les antagonistes de la sérotonine (tropisétron).
  • Les agonistes dopaminergiques (pramipexole)
  • À signaler enfin, que les injections d’immunoglobulines G auraient aussi un effet bénéfique sur la maladie
  • La thérapie cognitive et comportementale permet d’accepter de sa maladie (ce qui ne veut pas dire baisser les bras), d’apprécier les besoins de son corps, et aussi d’aménager de nouveaux comportements adaptés à la maladie et à ses troubles.
  • L’exercice physique : kinésithérapie, physiothérapie, ergothérapie… apporteront un assouplissement du corps, un ré-entraînement à l’effort et un regain d’énergie. Celui-ci se fera de manière douce et progressive en respectant les réactions du corps.


Le sens de la maladie: La fibromyalgie touche souvent des personnes en pleine activité, alors qu’elles étaient surbookées, débordées, stressées… sans guère s’arrêter pour souffler et laisser le temps à leur organisme de récupérer. La maladie marque un coup d’arrêt brutal dans ce rythme de vie. Elle oblige la personne à s’arrêter et à changer… à changer de mode de vie, à changer de mode de penser…
Un aspect corollaire est que la personne ne se sent pas reconnue ou comprise dans ce qu’elle fait… C’est d’ailleurs une explication de son hyperactivité : le désir d’être reconnue. Elle ne se sent pas non plus à sa place. L’arrêt imposé par la maladie, va l’obliger à réfléchir sur le sens qu’elle doit donner à sa vie… afin d’être plus en adéquation avec les besoins de son corps, mais aussi avec les aspirations de son âme.

Source: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Mirzoune le Sam 11 Mar 2017 - 10:44, édité 2 fois

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission avec une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges et bio, beaucoup de cru et la natation qui me fait le plus grand bien. Apparition récente d'une névralgie du trijumeau (conflit vasculonerveux). En attente d'une opération par gamma-knife.
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 2749
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 54
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Contrebalancer les effets de l'aluminium

Message  Luc le Sam 21 Mai 2016 - 23:02

Mirzoune a écrit:Voici l'article: 

La Fibromyalgie, c'est l'aluminium, point final !
La fibromyalgie est en relation directe avec la myofascite à macrophage déclenchée par les adjuvants à l’aluminium des vaccins. Cet axe de recherche n'est pourtant pas exploré par la médecine officielle. Pas plus que deux nouvelles pistes qui mettent, elles aussi, en cause l'action délétère de certains médicaments comme les benzodiazépines (antidépresseurs) ou une classe extrèmement répandue d'antibiotiques.

Si vous voulez contrebalancer l'effet de l'alu, il faut occuper la place et saturer l’organisme avec le minéral antagoniste, qui ira occuper la place sur les récepteurs neuronaux.


Minéraux antagonistes

Quand votre corps est déficient en un minéral qu'il exige, il recherchera un remplaçant. Par exemple, les cellules dans vos artères exigent du zinc. Si le zinc n'est pas disponible, le corps substituera le cadmium toxique à ce métal. Le résultat est des artères qui sont moins flexibles, menant à l'hypertension et aux parois artérielles endommagées ou fissurées. Le corps essaye alors de réparer les artères endommagées en raccordant les fissures avec de la plaque (=> du cholestérol).
 
Minéraux sains - Antagoniste minéral
Calcium - Plomb
Zinc - Cadmium
Soufre/molybdène (Molybdenum) - Cuivre
Sélénium – Mercure -  arsenic
magnésium – aluminium (=> Calcium, Magnésium et vitamine B6)
 
Privilégiez les sources naturelles, plutôt que les suppléments. Pas de supplément sans le suivi d’un spécialiste en nutrithérapie … Néanmoins, si vous souffrez d’une pathologie d’encrassage (leaky gut), il faudra alors vous tournez vers les compléments pour pallier le déficit d’absorption.

En assurant régulièrement un approvisionnement des nutriments nécessaires, les « antagonistes minéraux » déjà présents dans l’organisme, seront libérés et les tissus pourront se reconstruire sainement (homéostasie).

Néanmoins, si vous souffrez d’une pathologie d’encrassage, et qu’un régime d’éviction (sans gluten et sans caséine), type Seignalet, n’a pas donné de résultat probant après 6 mois, vous déciderez peut-être alors de passer à l’étape suivante : Un décrassage, une désintox.
Je vous engage à bien peser le pour et le contre : Un relargage des toxines encapsulées dans les graisses pourrait faire plus de mal que de bien, surtout si vous ne suivez pas un protocole strict, sous la supervision d’un thérapeute compétent.


Dernière édition par Luc le Dim 22 Mai 2016 - 9:08, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4129
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

fibromyalgie + inflammation ?

Message  Luc le Sam 21 Mai 2016 - 23:05

Dans la fibromyalgie il n'y a pas de  "condition inflammatoire" requise, donc pas véritablement des tissus enflammés.  Aucune évidence inflammatoire ou arthritique n'a été observée, du moins via la mesure des marqueurs traditionnels. Mais il y a bien atteinte musculaire dans le sens d'un syndrome myalgique local qui va s’étendre rapidement (myalgie = douleur musculaire). Vient s'aouter ensuite la fatigabilité, la diminution de la force et de la résistance, la diminution de la capacité de relaxation, etc.
Source: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4129
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les facteurs déclenchants supposés de la fibromyalgie

Message  Luc le Sam 21 Mai 2016 - 23:06

Pour la fibromyalgie, il est conseillé de jouer sur 2 niveaux:
 
- La douleur par excès de nociception (fonction défensive, d'alarme): utilisation d'anti-inflammatoires naturels  et doses élevées d'EPA + DHA (>2g/ jour).
Le DHA a aussi une action anti-inflammatoire très importante via les amines spermine, putrescine...
 
- La douleur neurogène: rôle de la sérotonine dans le rapport GABA/ glutamate dans la moelle épinière =>  intérêt du tryptophane + goûter sucré à 17h (sans apport de viande)



Une approche globale prenant en compte une détox hépatique, un régime acido-basique, en vue d'une détox douce, accompagné de nutriments utiles au niveau de la couverture anti-oxydante et de  la perméabilité intestinale si approprié, sera judicieuse.
Le cerveau semble « mal » interpréter les messages douloureux qu’il amplifie...


Dernière édition par Luc le Dim 22 Mai 2016 - 9:10, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4129
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

fibromyalgie + compléments utiles

Message  Luc le Sam 21 Mai 2016 - 23:10

Compléments à surveiller:
·         Acides gras EPA et DHA (oméga-3) : 2 à 3 g.
·         Couverture anti-oxydante bien diversifiée.
·         Coenzyme Q10, sous forme d'ubiquinol (200 + 100 mg).

·         Magnésium et zinc (et complexe de Vit B, surtout B6) car cofacteurs des enzymes de conversion des AGE (EPA).
·         Complexe de vitamines B, particulièrement la B1 (douleur), B3 et B6 (fixateur du Mg).
·         Surveiller le niveau de vitamine D (5.000 UI) d'octobre à mai.
·         Cure de probiotiques (imperméabilité intestinale) tous les 3 mois.
·         L-tyrosine : combinaison avec N-acétyl pour faciliter la conversion des neuromédiateurs (avec collation sucrée vers 17H).
·         Silicium (communication cellulaire et homéostasie)
·         Acide alpha-lipoïque, avec effet retard (anti-oxydant universel + détox ML et mercure)
·         D-ribose  (niveaux anormalement bas d’ATP dans leurs cellules musculaires)
=> augmente la force musculaire et l'endurance.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4129
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les facteurs déclenchants supposés de la fibromyalgie

Message  Luc le Sam 21 Mai 2016 - 23:12

Approfondir la pratique de l'EFT.
Je t’invite à aller lire :
EFT : Technique de libération des émotions et des énergies.
Voir sur ce forum

 => Perturbation du système de circuits énergétiques qui traversent le corps
 
*) Autres pistes à envisager:
- Aliments pauvres en polyamines à surveiller.
- Détox des métaux lourds, selon un protocole strict !
- Infection par la borréliose ou cmv (cytomégalovirus).
- Insuffisance thyroïdienne


Dernière édition par Luc le Sam 21 Oct 2017 - 12:28, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4129
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

sérotonine et fibromyalgie

Message  Luc le Sam 21 Mai 2016 - 23:13

 Pour rééquilibrer la fonction sérotoninergique, il est nécessaire d'associer :
- de la vitamine B6 qui participe à la synthèse de la sérotonine;
- de la vitamine B3 (ou PP) qui favorise le métabolisme cérébral du tryptophane aux dépends de son métabolisme hépatique;
- du magnésium pour réduire les stress, et qui a aussi un effet anti-rétention d'eau;
- etc.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4129
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

fibromyalgie et acide lactique

Message  Luc le Sam 21 Mai 2016 - 23:16

Les douleurs musculaires de la fibro sont souvent dues à la production d'acide lactique (car la VO2 max cellulaire est diminuée chez un fibromyalgique= même VO2 max que chez un coureur qui vient de finir son marathon)--> il faut donc détoxiquer tout cela avec notamment l'usage de MSM, d'une détox hépatique complète, utiliser du coenzyme Q10 (forme active= ubiquinol), bien suivre son régime d'éviction et traiter son leaky gut syndrome s'il échet (perméabilité intestinale).


_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4129
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Perturbateurs endocriniens + fibromyalgie

Message  Luc le Sam 21 Mai 2016 - 23:18

Se méfier des excitateurs endocriniens, dont le glutamate et l'aspartame.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4129
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les facteurs déclenchants supposés de la fibromyalgie

Message  Flo le Sam 21 Mai 2016 - 23:19

Luc a écrit: 
*) Autres pistes à envisager:
- Aliments pauvres en polyamines à surveiller.
- Détox des métaux lourds, selon un protocole strict !
- Infection par la borréliose ou cmv (cytomégalovirus).
- Candida Albicans sous la forme de champignon (difficile à déloger), l'intestin reste poreux malgré la mise en place du régime hypotoxique

_________________
Les préjugés, les habitudes et l'ignorance concernant l'alimentation, sont si grands, que la diététique pourrait être appelée "le chaînon manquant de l'esprit humain" Arnold EHRET
avatar
Flo
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 1037
Date d'inscription : 20/10/2015
Age : 51
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Vitamine D3 et phosphates en excès et fibromyalgie

Message  Luc le Sam 21 Mai 2016 - 23:28

Pour réduire les niveaux de phosphates en excès, surveillez le niveau de vitamine D3: > 35 / 40 ng/ml. D3 régule le niveau d'entrée des phosphates dans les intestins.


Selon le Sr St Amand:
L'accumulation des phosphates dans la cellule, due à l'incapacité d'origine génétique des reins à excréter normalement les phosphates, engendre une défaillance des mitochondries à laquelle il résulte un faible apport en ATP. S'en suivront des douleurs, une fatigue, des allergies et des désordres auto-immuns, des troubles de la fonction digestive, des déficiences hormonales, une détoxification hépatique moindre, tous des symptômes de la fibromyalgie
Source: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 
L’excès de phosphates dans les cellules crée non seulement des symptômes à travers tout le corps, mais ces cellules réagissent en retenant du calcium, de l'eau et d'autres substances chimiques dont de constantes accumulations provoquent des enflures et des bosses retrouvées à la palpation des tendons, des ligaments et surtout des muscles des patients souffrant de fibromyalgie.
 
C'est le liquide extracellulaire qui, en pénétrant dans les cellules, provoque davantage de pression et de douleurs selon l'incidence sur la taille des enflures et des bosses..Et c'est en facilitant le drainage de toutes les cellules du corps par son action au niveau du filtre rénal que la GUAIFENESIN est / serait efficace dans la fibromyalgie.
Cela prend du temps à éliminer tous les excès de phosphates stockés dans les cellules affectées …
Source:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 
La théorie des phosphates est-elle correcte ?
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
=> Il n’y a aucune preuve qu'un excès de Phosphate puisse causer des symptômes de fibromyalgie. 
Il existe plusieurs méthodes à la portée des cellules, qui peuvent être utilisés pour contrôler leurs niveaux intracellulaires de phosphate.  Et en effet, ces processus sont constamment au travail …
En outre, la concentration et la différence électrique entre l'espace intracellulaire et extracellulaire est particulièrement élevée dans les muscles ; cela rend particulièrement difficile que le phosphate puisse entrer dans les cellules musculaires. 
Il n'y a actuellement aucune preuve pour étayer la théorie du phosphate…
 
Il y a aussi beaucoup de raisons pourquoi nous pouvons observer des faiblesses ou  un dysfonctionnement : Par exemple une carence en magnésium. Le magnésium est extrêmement important pour une bonne synthèse de l'ATP…


Encore une fois, bien surveiller les niveaux de vitamine D et de magnésium. Un magnésium du type glycérophosphate (ou hydroxyde de magnésium), avec taurine (pour faciliter le transport et donc la biodisponibilité), et de la B6 (pour faciliter la rétention à l'intérieur de la cellule).

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4129
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les facteurs déclenchants supposés de la fibromyalgie

Message  Luc le Sam 21 Mai 2016 - 23:38

Luc a écrit:Les douleurs musculaires de la fibro sont souvent dues à la production d'acide lactique (car la VO2 max cellulaire est diminuée chez un fibromyalgique= même VO2 max que chez un coureur qui vient de finir son marathon)--> il faut donc détoxiquer tout cela avec notamment l'usage de MSM, d'une détox hépatique complète, utiliser du coenzyme Q10 (forme active= ubiquinol), bien suivre son régime d'éviction et traiter son leaky gut syndrome s'il échet (perméabilité intestinale).

Increasing carbon dioxide lowers the intracellular pH, as well as inhibiting lactic acid formation, and restoring the oxidation of glucose increases CO2. Inhibiting carbonic anhydrase, to allow more CO2 to stay in the cell, contributes to intracellular acidification, and by systemically increasing carbon dioxide this inhibition has a broad range of protective anti-excitatory effects. The drug industry is now looking for chemicals that will specifically inhibit the carbonic anhydrase enzymes that are active in tumors. Existing carbonic anhydrase inhibitors, such as acetazolamide, will inhibit those enzymes, without harming other tissues. Aspirin has some effect as an inhibitor of carbonic anhydrase (Bayram, et al., 2008). Since histamine, serotonin (Vullo, et al., 2007), and estrogen (Barnett, et al., 2008; Garg, 1975) are carbonic anhydrase activators, their antagonists would help to acidify the hypoxic cells. Testosterone (Suzuki, et al., 1996) and progesterone are estrogen antagonists that inhibit carbonic anhydrase.”
Source: Ray PEAT, Ph Dr.


Salix alba extracts (salicine, 240 mg) pourra assister en limitant l'enzyme anhydrase carbonique.
A confirmer.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4129
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les facteurs déclenchants supposés de la fibromyalgie

Message  Mirzoune le Dim 22 Mai 2016 - 12:06

Luc a écrit:Encore une fois, bien surveiller les niveaux de vitamine D et de magnésium. Un magnésium du type glycérophosphate (ou hydroxyde de magnésium), avec taurine (pour faciliter le transport et donc la biodisponibilité), et de la B6 (pour faciliter la rétention à l'intérieur de la cellule).


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission avec une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges et bio, beaucoup de cru et la natation qui me fait le plus grand bien. Apparition récente d'une névralgie du trijumeau (conflit vasculonerveux). En attente d'une opération par gamma-knife.
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 2749
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 54
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les facteurs déclenchants supposés de la fibromyalgie

Message  yoz le Lun 23 Mai 2016 - 11:32

Hello,

Quelle coïncidence ! Je relisais ce week-end le chapitre de Seignalet sur la fibromyalgie, et je me disais que vu les symptômes que j'ai depuis tout ce temps (douleurs, fatigue musculaire et mentale, colopathie, migraines, fourmillements, anxiété, etc...), ça collait tellement aux symptômes de la fibromyalgie (mieux qu'à ceux de l’hypothyroïdie). Mais aucun médecin ne m'en a jamais parlé, bien évidemment.

Et je cherchais un livre complet sur la fibromyalgie, lequel vous me conseillez parmi ceux là ? :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Celui du Dr. Anne Dumolard a l'air bien, il y a quelques temps j'avais essayé de prendre un RDV avec ce médecin, mais elle ne prend plus de nouveaux patients....


Dites moi si je dois créer mon propre post ou si je peux m'incruster ici Smile


Bonne journée !


Yoz Cool

yoz
Accro
Accro

Messages : 182
Date d'inscription : 30/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les facteurs déclenchants supposés de la fibromyalgie

Message  Mirzoune le Lun 23 Mai 2016 - 13:29

T'inquiète pas, Yoz!
Continue ici; je scinderai si ça digresse trop. 
Un bouquin sur la fibro, t'es pile dans le sujet!

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission avec une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges et bio, beaucoup de cru et la natation qui me fait le plus grand bien. Apparition récente d'une névralgie du trijumeau (conflit vasculonerveux). En attente d'une opération par gamma-knife.
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 2749
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 54
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les facteurs déclenchants supposés de la fibromyalgie

Message  proserpine le Lun 23 Mai 2016 - 18:23

Je lis actuellement celui de Curtay (en cours). J'ai aussi celui de Bodin (pas encore lu).
Le Dr Curtay y décrit très bien le mécanisme du stress (ce qui ne se rapporte pas qu'à la fibro) et insiste tout particulièrement sur le rôle du magnésium...
Maintenant, lequel recommander, franchement, je ne sais pas...

_________________
Ne jamais renoncer
avatar
proserpine
Bien attaqué
Bien attaqué

Messages : 666
Date d'inscription : 19/12/2015
Age : 62
Localisation : Seine et Marne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les facteurs déclenchants supposés de la fibromyalgie

Message  Luc le Lun 23 Mai 2016 - 20:34

yoz a écrit:Hello,

Quelle coïncidence ! Je relisais ce week-end le chapitre de Seignalet sur la fibromyalgie, et je me disais que vu les symptômes que j'ai depuis tout ce temps (douleurs, fatigue musculaire et mentale, colopathie, migraines, fourmillements, anxiété, etc...), ça collait tellement aux symptômes de la fibromyalgie (mieux qu'à ceux de l’hypothyroïdie). Mais aucun médecin ne m'en a jamais parlé, bien évidemment.
Cliniquement, nous avons constaté que chez nos patients atteints de thyroïdite complexe avec de la fibromyalgie ou de la douleur généralisée, de la fatigue chronique, et / ou des symptômes neurologiques, un bilan infectieux pour Lyme et ce que le Dr Richard Horowitz appelle le syndrome des maladies infectieuses multi-systémique (MSIDS) est justifié.
Extrait du chapitre 1 "Thyroid Madness"
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4129
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les facteurs déclenchants supposés de la fibromyalgie

Message  Flo le Lun 23 Mai 2016 - 21:02

proserpine a écrit:Le Dr Curtay y décrit très bien le mécanisme du stress (ce qui ne se rapporte pas qu'à la fibro) et insiste tout particulièrement sur le rôle du magnésium...
C'est le premier bouquin que j'ai lu il maintenant plus de 4 ans concernant la nutrithérapie, j'ai bien compris en le lisant que j'étais en stress chronique (au départ je l'avais acheté uniquement pour soigner mon père...)

C'est la première complémentation que j'ai prise Very Happy , ça m'a donné un sacré bol d'air !

Il y a pleins de conseils sur les différentes sortes de magnésium dans le livre.

Pour moi c'est glycérophosphate, sel de 3ème génération, car il agit sur les tensions musculaires, le psychisme et il n'accélère pas le transit du tout, point très important à la mise en place du régime hypotoxique.
avatar
Flo
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 1037
Date d'inscription : 20/10/2015
Age : 51
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les facteurs déclenchants supposés de la fibromyalgie

Message  Mirzoune le Mar 24 Mai 2016 - 20:02

Je suis complètement d'accord pour le magnésium en première intention.


Infos pompées sur: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
"Etant au carrefour de plus de 300 réactions biologiques, le magnésium joue le rôle de cofacteur enzymatique (concept de l’allumette et du bois : sans allumette le bois ne brûle pas). A ce titre, il allume les vitamines (il les active, alors que sans le Magnésium, elles restent inertes)...
Toutes les vitamines B, (B1, B2, B3, B5, B6, B8, B9, B12), ont besoin de Magnésium, pour accomplir leur mission. Les carences en Magnésium abaissent la production d’énergie...

Seul il ne peut pas grand-chose. Il doit toujours être associé à différentes vitamines, aux antioxydants, aux huiles de table équilibrées en omégas 3/6.

La prise de magnésium est quotidienne car on ne stocke pas le magnésium dans l’organisme: le surplus est éliminé dans la journée par voie urinaire.



Dosage: Dès 13 ans les besoins sont ceux de l’adulte, soit 450 mg de magnésium élément qu’on doit répartir dans la journée : 300 mg le matin et 150 mg le soir. Comme tous les compléments alimentaires, ils sont pris pendant ou à la fin des repas.


Le magnésium est une grande famille qui porte des prénoms comme sulfate, chlorure, carbonate, oxyde, lactate, citrate, pidolate, ascorbate, taurinate et glycérophosphate. En chimie le prénom correspond à la notion de « sels ». A titre d’exemple, le sulfate de magnésium qui se trouve dans les eaux magnésiennes des déserts donne 100 % de diarrhées, l’oxyde ou le carbonate 3 à 5 % et le glycérophosphate 0.1 à 0.2 %. Conclusion : il faut tester son magnésium pendant 2 à 3 jours pour vérifier l’absence de troubles intestinaux. 


Personnellement, je n'ai aucun problème avec le nigari que je rajoute à 1L d'eau (pour une meilleure répartition dans la journée) à raison d'1/2 cuil à moka et à mon thé dans les mêmes proportions. Ce qui fait un total d'1 cuil à moka entière /jour



Infos: une cuillère à moka équivaut à 1/2 cuil à café. Soit 1/2 de 5 grammes = 2,5 grammes (beaucoup plus que les 450 g préconisés par JM magnien... mais comme la consommation est répartie sur la journée par la consommation d'eau minérale à petites gorgées, je n'ai aucun inconvénient).

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission avec une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges et bio, beaucoup de cru et la natation qui me fait le plus grand bien. Apparition récente d'une névralgie du trijumeau (conflit vasculonerveux). En attente d'une opération par gamma-knife.
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 2749
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 54
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les facteurs déclenchants supposés de la fibromyalgie

Message  yoz le Mer 25 Mai 2016 - 17:41

Luc a écrit:Cliniquement, nous avons constaté que chez nos patients atteints de thyroïdite complexe avec de la fibromyalgie ou de la douleur généralisée, de la fatigue chronique, et / ou des symptômes neurologiques, un bilan infectieux pour Lyme et ce que le Dr Richard Horowitz appelle le syndrome des maladies infectieuses multi-systémique (MSIDS) est justifié.
Extrait du chapitre 1 "Thyroid Madness"
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Je viens de faire ce test du Dr. Horowitz ( [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ), et bien j'arrive à un score de 70. A la fin ça me dit "vous êtes surement atteints de la maladie de lyme", veuillez consultez un médecin..... sans blague, et il va faire quoi le médecin en France ? Ça fait 10 ans que je me plains de tous mes symptômes et qu'ils me prennent tous (généraliste, gastro, neuro, psy) pour un hypocondriaque !!!!!

Sad

yoz
Accro
Accro

Messages : 182
Date d'inscription : 30/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les facteurs déclenchants supposés de la fibromyalgie

Message  Flo le Mer 25 Mai 2016 - 17:55

yoz a écrit:Je viens de faire ce test du Dr. Horowitz ( [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ), et bien j'arrive à un score de 70. A la fin ça me dit "vous êtes surement atteints de la maladie de lyme", veuillez consultez un médecin..... sans blague, et il va faire quoi le médecin en France ? Ça fait 10 ans que je me plains de tous mes symptômes et qu'ils me prennent tous (généraliste, gastro, neuro, psy) pour un hypocondriaque !!!!!

Sad
Je te suggère de ne pas te prendre la tête avec la médecine conventionnelle...tout ce que tu racontes semble indiquer un encrassement de l'organisme probablement du à la perméabilité intestinale liée à ta colopathie, qui a déclenché quoi et dans quel ordre, difficile à dire..., mais peu importe.

A mon avis il faut que tu évites les écarts et que tu te tournes vers de la détox, car ça fait des année que tu es dans cet état... il y a eu probablement encrassage, un bon naturopathe, orienté nutrition serait ton meilleur atout, ils consultent même par skype.

J'aurais le même discourt pour les fibromyalgiques.


Dernière édition par Flo le Mer 25 Mai 2016 - 18:58, édité 1 fois
avatar
Flo
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 1037
Date d'inscription : 20/10/2015
Age : 51
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les facteurs déclenchants supposés de la fibromyalgie

Message  yoz le Mer 25 Mai 2016 - 18:03

Merci Flo, mais comment trouver un bon naturopathe, on voit tellement de charlatans en tous genres ! J'en ai vu des bons acupuncteurs, ostéopathes, homéopathes, psychopathes, un plat de pâtes ?????

De toute façon aucun test ne permet aujourd'hui de diagnostiquer (et de distinguer/qualifier/quantifier une fibromyalgie, une maladie de lyme, une hypothyroïdie frustre, etc...). Donc, hop => AD+anxios Shocked

Bref, je cherche pas un sorcier, mais quelqu'un qui connait à minima Seignalet et De Lorgeril Smile

Nes tu consultes par skype ? Laughing 

@+

yoz
Accro
Accro

Messages : 182
Date d'inscription : 30/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les facteurs déclenchants supposés de la fibromyalgie

Message  Flo le Mer 25 Mai 2016 - 20:35

Pour trouver un bon nathuropathe, tu vas sur facebook (si si)

- sur le groupe "docteur Seignalet"
- il y a un autre groupe "Je suis nathuropathe ! le réseau nathuro !"

je suis leurs conversations depuis plus de 2 ans, il y en a de fort éclairés sur la nutrition et la détox

Si veux garder ton anonyma (pour monsieur tout le monde hein !...sinon faut pas y mettre les pieds !) il te faut avoir un compte sans ton nom.

Sur le second groupe tu peux leur demander si il y en a un près de chez toi.

Je décrirais brièvement mon état et mes attentes... la suite par mp Wink

Sinon tu continues ce que tu as fait jusque là, tu t'informes et te formes, ça ira moins vite mais...tu seras plus autonome.

L'un des scénariI n'empêche pas l'autre Very Happy
avatar
Flo
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 1037
Date d'inscription : 20/10/2015
Age : 51
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les facteurs déclenchants supposés de la fibromyalgie

Message  yoz le Jeu 26 Mai 2016 - 9:40

Flo a écrit:
proserpine a écrit:Le Dr Curtay y décrit très bien le mécanisme du stress (ce qui ne se rapporte pas qu'à la fibro) et insiste tout particulièrement sur le rôle du magnésium...
C'est le premier bouquin que j'ai lu il maintenant plus de 4 ans concernant la nutrithérapie, j'ai bien compris en le lisant que j'étais en stress chronique (au départ je l'avais acheté uniquement pour soigner mon père...)

Salut,

Vous me conseillez quel bouquin du Dr Curtay ?

Bonne journée Smile

yoz
Accro
Accro

Messages : 182
Date d'inscription : 30/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les facteurs déclenchants supposés de la fibromyalgie

Message  Flo le Jeu 26 Mai 2016 - 11:39

Le livre dont parle proserpine est :

Fibromyalgie : Un programme global pour améliorer votre santé et renouer avec le bien-être de Jean-Paul Curtay
avatar
Flo
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 1037
Date d'inscription : 20/10/2015
Age : 51
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les facteurs déclenchants supposés de la fibromyalgie

Message  sumerien le Sam 11 Mar 2017 - 8:54

Luc a écrit:Compléments à surveiller:
·         Acides gras EPA et DHA (oméga-3) : 2 à 3 g.
·         Couverture anti-oxydante bien diversifiée.
·         Coenzyme Q10, sous forme d'ubiquinol (200 + 100 mg).

·         Magnésium et zinc (et complexe de Vit B, surtout B6) car cofacteurs des enzymes de conversion des AGE (EPA).
·         Complexe de vitamines B, particulièrement la B1 (douleur), B3 et B6 (fixateur du Mg).
·         Surveiller le niveau de vitamine D (5.000 UI) d'octobre à mai.
·         Cure de probiotiques (imperméabilité intestinale) tous les 3 mois.
·         L-tyrosine : combinaison avec N-acétyl pour faciliter la conversion des neuromédiateurs (avec collation sucrée vers 17H).
·         Silicium (communication cellulaire et homéostasie)
·         Acide alpha-lipoïque, avec effet retard (anti-oxydant universel + détox ML et mercure)
·         D-ribose  (niveaux anormalement bas d’ATP dans leurs cellules musculaires)
=> augmente la force musculaire et l'endurance.
Je me pose la question : avez-vous déjà testé le D-Ribose dans le cas d'une syndrome de fatigue chronique ou d'une fibromylagie ? et si oui quelle marque ?
avatar
sumerien
Accro
Accro

Messages : 175
Date d'inscription : 22/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les facteurs déclenchants supposés de la fibromyalgie

Message  Mirzoune le Sam 11 Mar 2017 - 11:20

sumerien a écrit:
Luc a écrit:Compléments à surveiller:
·         D-ribose  (niveaux anormalement bas d’ATP dans leurs cellules musculaires)
=> augmente la force musculaire et l'endurance.
Je me pose la question : avez-vous déjà testé le D-Ribose dans le cas d'une syndrome de fatigue chronique ou d'une fibromylagie ? et si oui quelle marque ?

Désolée! De toute la liste, c'est le seul que je n'ai jamais pris... Attends un peu, quelqu'un passera forcément par là et te livrera son retour!
à +!

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission avec une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges et bio, beaucoup de cru et la natation qui me fait le plus grand bien. Apparition récente d'une névralgie du trijumeau (conflit vasculonerveux). En attente d'une opération par gamma-knife.
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 2749
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 54
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les facteurs déclenchants supposés de la fibromyalgie

Message  sumerien le Ven 20 Oct 2017 - 18:21

A-t-on du nouveau dans les soins à apporter aux patients de fibromyalgie depuis ces posts ?
J'ai l'impression d'avoir tous les symptômes : anxiété, trouble du sommeil, et surtout douleurs dans le dos, talon, coudes et genoux, douleur changeante et à fleur de peau, avec des spasmes involontaires. Et tout ça depuis un an et demi. Les médecins n'ont rien trouvé : pas d'arthrose, pas de polyarthrite rhumatoïde, pas de Lyme (avec le test français). Du coup j'ai arrêté d'aller les voir.
avatar
sumerien
Accro
Accro

Messages : 175
Date d'inscription : 22/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les facteurs déclenchants supposés de la fibromyalgie

Message  Adveniat le Ven 20 Oct 2017 - 20:21

 
J'ai eu quelques cas et effectivement les analyses sanguines ne révèlent pas grand chose , pas de Vs et RCP correct , NF normale , IgG et IgM ne révèlent rien non plus , etc.... etc.....
Les nutriments classiquement proposés N'ont pas d'effet .
Alors ?
d'autres nutriments donnent quelques résultats mais il faut aborder le sujet différemment .En tous les cas il faut exclure les massages qui amplifient les douleurs .

_________________
Conscience , intuition , bon sens = inspiration = début de vérité ? science consciente ?
avatar
Adveniat
Déjà contaminé
Déjà contaminé

Messages : 93
Date d'inscription : 10/10/2017
Localisation : omniprésence

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les facteurs déclenchants supposés de la fibromyalgie

Message  sumerien le Ven 20 Oct 2017 - 20:34

Tu es médecin adveniat ?
avatar
sumerien
Accro
Accro

Messages : 175
Date d'inscription : 22/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les facteurs déclenchants supposés de la fibromyalgie

Message  Adveniat le Ven 20 Oct 2017 - 22:14

Bonsoir sumérien :


Non , je traine plus de 30 années de naturopathie derrière moi et ma foi j'ai souffert avec pas mal de clients . J'aime bien les cas difficiles car il faut aller plus loin que tous les protocoles habituels et cela demande d'être également un chercheur et la recherche est vraiment une passion pour moi .Mais j'ai tiré le rideau depuis quelques années .
Tu t'intéresses aux sumériens ? aux tablettes ?

_________________
Conscience , intuition , bon sens = inspiration = début de vérité ? science consciente ?
avatar
Adveniat
Déjà contaminé
Déjà contaminé

Messages : 93
Date d'inscription : 10/10/2017
Localisation : omniprésence

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les facteurs déclenchants supposés de la fibromyalgie

Message  sumerien le Sam 21 Oct 2017 - 9:43

Tu es bien tombé ici, on est tous un peu des chercheurs dans la nutrition, enfin des personnes qui ont lu pas mal de bouquins/articles sur le sujet et qui ont beaucoup essayé.

Pour mon pseudo, c'est des souvenirs de mes études en histoire de l'art il y a bien longtemps. Et les tablettes oui ç'a m'intéresse mais les tablettes d'ordinateur car c'est mon boulot, l'informatique.

Pour les premières douleurs sur les genoux, on m'avait prescrit des séances de kiné pensant au départ à un syndrome rotulien mais ça n'a eu aucun effet. Puis les douleurs sont apparues vers les coudes, talon et dos. J'ai été voir un interniste qui m'a dit que c'était pas une fibromyalgie juste en me voyant.

Je vais relancer une campagne de visite chez les médecins, un peu à la manière d'un commercial. Quel effort à faire pour réussir à se faire soigner !
avatar
sumerien
Accro
Accro

Messages : 175
Date d'inscription : 22/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les facteurs déclenchants supposés de la fibromyalgie

Message  Luc le Sam 21 Oct 2017 - 12:40


sumerien a écrit:Je me pose la question : avez-vous déjà testé le D-Ribose dans le cas d'une syndrome de fatigue chronique ou d'une fibromylagie ? et si oui quelle marque ?

On sait que les patients souffrant de fibromyalgie possèdent des niveaux anormalement bas d’ATP dans leurs cellules musculaires. Plusieurs études de biopsies musculaires du trapèze chez des fibromyalgiques ont montré une réduction de 70 % du taux d’ATP par rapport aux biopsies de contrôle sur des individus sains.


Fibro et ribose
Fibromyalgie et fatigue chronique, retrouver sa vitalité musculaire
Par Benoîte Taffin (journaliste à la revue Principes de santé)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  
Le ribose est un glucide présent dans tout organisme vivant dont le rôle est d’augmenter la production d’ATP (adénosine triphosphate). Cette molécule fournit l’énergie aux muscles.
Quand l’ATP vient à manquer…
Incapable de stocker l’ATP, le corps doit en produire en permanence. Tout processus qui bloque cette production provoque une mort rapide de l’organisme atteint. C’est le cas par exemple de certains gaz de combat conçus à cet effet. Les chercheurs se sont donc naturellement intéressés au ribose dans le but de soulager les personnes souffrant de manque chronique d’énergie musculaire. On pense bien sûr aux fibromyalgiques ou aux patients atteints du syndrome de fatigue chronique. Mais le ribose peut également se révéler très intéressant après un infarctus du myocarde pour renforcer le muscle du cœur qui a été passablement endommagé (…).


Ribose et fibromyalgie
On sait que les patients souffrant de fibromyalgie possèdent des niveaux anormalement bas d’ATP dans leurs cellules musculaires. Plusieurs études de biopsies musculaires du trapèze chez des fibromyalgiques ont montré une réduction de 70 % du taux d’ATP par rapport aux biopsies de contrôle sur des individus sains. Les chercheurs ont également relevé des taux très bas d’ATP dans les globules rouges des malades. Lors d’une étude réalisée en 2005 à l’université de Salt Lake City (Utah), les chercheurs ont pu constater l’efficacité du ribose sur la fibromyalgie. Une patiente de 37 ans, très handicapée par cette maladie, a consommé dix grammes de ribose par jour. Au bout de deux semaines, ils ont noté une nette amélioration du sommeil, un niveau d’énergie supérieur, une diminution des douleurs et une normalisation des selles. Enfin, une étude pilote a été effectuée en 2006 au Fibromyalgia and Fatigue Center de Dallas (Texas) sur 41 patients souffrant aussi bien de fibromyalgie que de syndrome de fatigue chronique. Les malades ont pris cinq grammes de ribose trois fois par jour pour en ingérer 280 grammes au total. À la fin de la cure, ils ont tous éprouvé une amélioration significative sur cinq symptômes : énergie, sommeil, clarté intellectuelle, diminution de la douleur et bien-être.
En cas de grosse fatigue, le dosage recommandé est de 1 cuiller à café bombée (environ quatre grammes) quatre fois par jour pendant une semaine. Puis on peut réduire à deux prises par jour en entretien. Néanmoins, les personnes souffrant de fibromyalgie ou du syndrome de fatigue chronique devront probablement maintenir un dosage thérapeutique de quatre prises quotidiennes. Le dosage maximum à ne pas dépasser est de vingt grammes par jour. Ce produit n’est pas recommandé aux diabétiques car le ribose fait / pourrait (nldr) augmenter le taux de sucre dans le sang.
NB1: Le D-Ribose est un sucre simple qui n'interfère pas avec les autres traitements, classiques ou naturels.
NB2: Normalement le D-Ribose, si pris en dehors des repas, ne modifie pas le taux de sucre dans le sang, néanmoins il convient de tester le produit très progressivement en mesurant régulièrement le taux de sucre dans le sang.
Poudre 150 g de D-ribose; 31 € chez super-smart (non testé)
Une dose fait 3g. Une bonne càc = 4 g.
15 à 30 g pour une fibro ou une neuropathologie.
20 g conseillé, étalé, en 4 ou 5 prises, de préférence avec un repas ou une collation.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4129
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les facteurs déclenchants supposés de la fibromyalgie

Message  Mirzoune le Sam 21 Oct 2017 - 16:24

Intéressant comme analyse... 

Personnellement, toutes les personnes de mon entourage diagnostiquées fibromyalgiques, ont développé plus tard une maladie auto-immune. 

La fibromyalgie est souvent l'arbre qui cache la forêt, le fourre-tout dans lequel on classe les personnes qui rencontrent des troubles du sommeil, des douleurs diverses, une fatigue chronique... 

Sinon, on leur parle de dépression (normal quand on a mal tout le temps et qu'on est crevé, non?) et on les envoie chez le psy dans une totale absence de reconnaissance de leur souffrance... 

Jusqu'à ce qu'on découvre qu'elles souffrent, en fait, d'une autre maladie et qu'enfin leurs symptômes soient reconnus...

Je ne dis pas que la fibromyalgie n'existe pas mais je pense que, souvent, elle est le premier stade d'une autre maladie auto-immune. Car le socle commun de l'auto-immunité est toujours la fatigue, les douleurs, la tendance dépressive. D'où, peut-être, le fait que pas mal de personnes souffrant d'une maladie auto-immune en développe une autre par la suite.

Cela viendrait étayer la théorie d'une infection bactérienne latente qui se chronicise et expliquerait le fait qu'une alimentation de type paléo, pauvre en sucres, riche en aliments crus puisse améliorer les symptômes de tant de maladies différentes, en affamant la bactérie tapie dans l'organisme...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission avec une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges et bio, beaucoup de cru et la natation qui me fait le plus grand bien. Apparition récente d'une névralgie du trijumeau (conflit vasculonerveux). En attente d'une opération par gamma-knife.
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 2749
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 54
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les facteurs déclenchants supposés de la fibromyalgie

Message  Adveniat le Sam 21 Oct 2017 - 17:49




Théorie tout à fait recevable , mais infection intestinale ? locale ? interne ? pour le moment les analyses sanguines ne détectent rien , on peut toujours essayer une électrophorèse des protéines .
Je n'ai pas voulu développer plus haut mais il est bon ton dans cette maladie de travailler sur 3 axes :
1- l'intégrité du tissus conjonctif .
2- les neuropathies .
3- l'accumulation d'acide pyruvique dans les tissus . ( l'acide lactique en dérive)
Bien entendu le traitement d'une infection latente est toujours de mise .
Concernant les maladies auto-immune , je peux déterrer de belles théories .

_________________
Conscience , intuition , bon sens = inspiration = début de vérité ? science consciente ?
avatar
Adveniat
Déjà contaminé
Déjà contaminé

Messages : 93
Date d'inscription : 10/10/2017
Localisation : omniprésence

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les facteurs déclenchants supposés de la fibromyalgie

Message  sumerien le Sam 21 Oct 2017 - 18:00

Luc a écrit:On sait que les patients souffrant de fibromyalgie possèdent des niveaux anormalement bas d’ATP dans leurs cellules musculaires.
(...)
Les malades ont pris cinq grammes de ribose trois fois par jour pour en ingérer 280 grammes au total. À la fin de la cure, ils ont tous éprouvé une amélioration significative sur cinq symptômes : énergie, sommeil, clarté intellectuelle, diminution de la douleur et bien-être.


Ca tombe bien j'en ai du Ribose; maintenant j'ai pas essayé sur le long terme plus d'une semaine.
avatar
sumerien
Accro
Accro

Messages : 175
Date d'inscription : 22/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les facteurs déclenchants supposés de la fibromyalgie

Message  Mirzoune le Sam 21 Oct 2017 - 20:10

C'est le tronc commun qui m'interpelle. Comme si une même cause pouvait entraîner une inflammation latente (le fameux tronc commun) pendant plusieurs années et qui brutalement se déclarerait sous la forme d'une maladie, à la faveur d'un stress ou d'un épuisement.

Quand Ciboulette a déclaré sa myasthénie, j'ai cru au début qu'elle souffrait comme moi de spondy, tant nous avions de symptômes en commun. C'est la suite qui a fait la différence. 

Mais ce n'est pas le seul exemple: le sentiment d'être comme terrassé par une fatigue chronique, la mémoire qui fluctue, les douleurs articulaires, l'impression de souffrir en permanence d'un syndrome grippal sont des constantes que je retrouve chez toutes les personnes atteintes d'une maladie auto-immune avec lesquelles j'ai échangé. Un peu comme chez les personnes infectées par une borréliose, un candida ou le paludisme, d'où les épisodes de crises et de rémission. 

Mais ce ne sont, bien sûr que des hypothèses que je n'ai aucun moyen de vérifier si ce n'est empiriquement en les appliquant sur ma propre alimentation.
Tout ce que j'ai pu constater, et je crois que Flo me rejoindra sur ce point, c'est qu'en diminuant au max toutes les sources de sucres on affaiblit la bactérie (si c'est bien elle qui est en cause). Certes on pourra objecter que le sucre est inflammatoire mais mon intime conviction est que le sucre est surtout la nourriture des bactéries et levures. 

D'où le fait qu'un régime d'éviction du lait et du gluten fonctionne sur un aussi grand nombre de maladies (sauf, bien sûr si on les remplace par des substituts industriels bourrés de riz, de pomme de terre et de maïs).

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission avec une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges et bio, beaucoup de cru et la natation qui me fait le plus grand bien. Apparition récente d'une névralgie du trijumeau (conflit vasculonerveux). En attente d'une opération par gamma-knife.
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 2749
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 54
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les facteurs déclenchants supposés de la fibromyalgie

Message  sumerien le Dim 22 Oct 2017 - 8:53

Je suis assez d'accord avec toi Mirzoune la fibromyalgie semble encore une maladie "fourre-tout" et peut-être qui en cache une autre.
Pour moins de sucre et les évictions lait/gluten, la maladie est arrivée après presque 2 ans d'un tel régime que j'avais fait pour juste me sentir mieux. Rageant comme même ! 

Mais j'ai fait plusieurs fois des régimes sans sucre et même cétogène et j'ai pas vu d'amélioration de mes douleurs.
avatar
sumerien
Accro
Accro

Messages : 175
Date d'inscription : 22/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les facteurs déclenchants supposés de la fibromyalgie

Message  Luc le Dim 22 Oct 2017 - 9:43

sumerien a écrit:Mais j'ai fait plusieurs fois des régimes sans sucre et même cétogène et j'ai pas vu d'amélioration de mes douleurs.
C'est la bonne combinaison qu'il faudrait trouver: On s'orienterait vers ...
Un bon fonctionnement de la thyroïde
un bon fonctionnement de la mitochondrie
une bonne respiration et un niveau d'exercice approprié
+ un degré de zénitude ad hoc.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4129
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les facteurs déclenchants supposés de la fibromyalgie

Message  sumerien le Dim 22 Oct 2017 - 20:43

tu veux dire un bon lévothyrox nouvelle formule
avatar
sumerien
Accro
Accro

Messages : 175
Date d'inscription : 22/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les facteurs déclenchants supposés de la fibromyalgie

Message  Luc le Dim 22 Oct 2017 - 21:36

sumerien a écrit:tu veux dire un bon lévothyrox nouvelle formule
Surtout pas: C'est une saloperie, le nouveau produit (effets secondaires), même si le message officiel rassure en disant que c'est dû au changement de dosage et qu'ensuite, après une période d'adaptation, ce sera identique.

Je veux dire que la fibromyalgie est un des signes fréquents présents chez les patients souffrant d'hypothyroïdie, lorsque mal soignés (T4 seulement).
The evidence is strong among thyroid patients: many cases of “fibromyalgia” appear on T4-only meds, and go away when optimally treated on desiccated thyroid.

Joint pain
Carpal tunnel symptoms
fibromyalgia
etc .
Source: thyroid Madness I

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 4129
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 64
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les facteurs déclenchants supposés de la fibromyalgie

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum