Mirzoune et Ciboulette SGSC
Bienvenue sur Mirzoune et Ciboulette!
Derniers sujets
» la meilleure façon d'utilisr la crème de progestérone
par sumerien Aujourd'hui à 12:07

» Connaissez-vous le Magnésium glycinate?
par Luc Aujourd'hui à 9:48

» Présentez-vous! Présentez-vous!
par Mirzoune Hier à 14:52

» Biodisponibilité de la curcumine: où trouver la plus assimilable?
par Luc Hier à 12:49

» Faut-il éliminer les graisses saturées comme le préconise l'association cardiovasculaire US
par Luc Hier à 11:37

» Cure de jus et smoothie detox
par Luc Hier à 10:05

» Faites vous-même votre désherbant naturel
par Nell74 Hier à 0:23

» La mariée conduite à l'autel
par Mirzoune Ven 21 Juil 2017 - 21:25

» Fat for fuel – Dr. Joseph Mercola
par Luc Ven 21 Juil 2017 - 10:35

» Maïs et soja OGM mortels ?
par Mirzoune Jeu 20 Juil 2017 - 17:26

» Protéger le foie
par Mirzoune Jeu 20 Juil 2017 - 17:22

» Brioche à l'orange, petits raisins et rhum, de Luc sans gluten et sans lactose
par Luc Mer 19 Juil 2017 - 16:46

» Retour d'expérience commande douane
par Mirzoune Lun 17 Juil 2017 - 17:45

» Mignardise SG amande et myrtilles
par Luc Dim 16 Juil 2017 - 19:52

» Chaque jour que je passe sur ce forum...
par Mirzoune Ven 14 Juil 2017 - 10:13

» Analyses et questions, by Sumérien
par Luc Mer 12 Juil 2017 - 17:20

» La cuisson des oeufs altère-t-elle les oméga 3?
par Flo Mar 11 Juil 2017 - 14:09

» Méditation de pleine conscience
par proserpine Lun 10 Juil 2017 - 11:13

» Respiration cellulaire & Mitochondrie
par Mirzoune Dim 9 Juil 2017 - 20:09

» Les AG MCT comparés à l'huile de coco : Qui dit vrai?
par Luc Dim 9 Juil 2017 - 19:37

» Pétition 11 vaccins obligatoires
par Flo Dim 9 Juil 2017 - 13:26

» Les promesses de l'acide alpha-lipoïque (AAL ou ALA)
par Mirzoune Sam 8 Juil 2017 - 22:53

» Folates et thé vert
par Luc Sam 8 Juil 2017 - 11:41

» toc!toc!toc!
par proserpine Sam 8 Juil 2017 - 9:35

» Vitamine E et peroxydation des membranes
par Luc Ven 7 Juil 2017 - 17:28

» Présentation Sumerien
par sumerien Ven 7 Juil 2017 - 12:25

» Pensée du jour
par proserpine Mar 4 Juil 2017 - 16:01

» Histroire drôle en images - Funny clip
par Mirzoune Lun 3 Juil 2017 - 18:32

» Moins de sucre: Pourquoi?
par Luc Lun 3 Juil 2017 - 9:29

» Vitamine K2 - Achat - Exemples de produits
par Mirzoune Sam 1 Juil 2017 - 17:38

» La lumière LED fatigue et altère la macula
par Luc Jeu 29 Juin 2017 - 13:28

» Le Candida Albicans
par Flo Jeu 29 Juin 2017 - 9:33

» Régime intermittent 16.8 avec suivi cronometer
par Luc Mer 28 Juin 2017 - 9:15

» Arrêter le massacre avec les abdos et gainer son ventre
par proserpine Lun 26 Juin 2017 - 10:19

» Muffins SG à la châtaigne et zeste d’orange
par Mirzoune Dim 25 Juin 2017 - 12:28

» Gene Mutation or Metabolic Dysfunction of Cellular Respiration?
par Luc Sam 24 Juin 2017 - 19:23

» Toutes les raisons de mettre des algues au menu
par Mirzoune Mar 20 Juin 2017 - 20:33

» Salade d'algues "façon thaï"
par Mirzoune Lun 19 Juin 2017 - 19:11

» Dernières Promos (aller au dernier message)
par Luc Sam 17 Juin 2017 - 9:09

» Petit bonheur du jour: Cohérence cardiaque
par proserpine Ven 16 Juin 2017 - 9:13

» Bandes kinesio taping pour douleurs tendino-musculaires
par Mirzoune Lun 12 Juin 2017 - 20:10

» Jeûne intermittent ou Peak Fasting
par Luc Ven 9 Juin 2017 - 13:49

» Délice au chocolat et beurre de cajou
par Luc Mer 7 Juin 2017 - 13:41

» Excès de fer et mitochondrie
par Luc Mar 6 Juin 2017 - 22:09

» Noix et graines dans un régime hyperlipidique
par Luc Lun 5 Juin 2017 - 12:01

» Introuvable! Huile de coco vierge à 9,99€ le litre, livraison gratuite!
par Nell74 Dim 4 Juin 2017 - 14:23

» Pizza pois chiche au thon
par Mirzoune Dim 4 Juin 2017 - 13:25

» Enquête de santé documentaire: Maladie de Lyme, épidémie ou psychose?
par Mirzoune Jeu 1 Juin 2017 - 10:20

» Pain au thon sauce tomate, extra léger
par Luc Mer 24 Mai 2017 - 8:36

» Cancer : un traitement simple et non toxique. Extraits
par Luc Dim 21 Mai 2017 - 17:57

» Douleurs musculaires et acide lactique
par Luc Sam 20 Mai 2017 - 12:07

» Question sur l'encrassage
par Mirzoune Lun 15 Mai 2017 - 18:03

» Rocher Coco/Amandes
par Mirzoune Lun 15 Mai 2017 - 18:00

» Index glycémique des laits végétaux
par Luc Dim 14 Mai 2017 - 13:31

» Voies de conversion de la progestérone
par Matogato Dim 14 Mai 2017 - 9:42

» Congrès EFT 2017
par proserpine Sam 13 Mai 2017 - 12:37

» Présentation Mezame
par Flo Sam 13 Mai 2017 - 9:00

» Cancer : un traitement simple et non toxique
par Mirzoune Ven 12 Mai 2017 - 20:19

» Dr David Perlmutter: Ces Glucides qui menacent notre cerveau
par Mirzoune Ven 12 Mai 2017 - 20:06

» Grain Brain 2
par Mirzoune Ven 12 Mai 2017 - 10:31

» Ciabatta SG sur poolish au sarrasin avec graines de courge
par Luc Jeu 11 Mai 2017 - 22:51

» Phosphates en excès
par Luc Jeu 11 Mai 2017 - 21:01

» Petits Pains SG aux noix et figues séchées
par proserpine Mar 9 Mai 2017 - 21:25

» Le rébus des présidentielles
par Mirzoune Dim 7 Mai 2017 - 18:54

» Une bonne nuit se prépare
par Luc Sam 6 Mai 2017 - 11:29

» L'empire de l'or rouge. Mensonge!
par Luc Ven 5 Mai 2017 - 16:59

» Et si c’était la thyroïde ?
par Luc Ven 5 Mai 2017 - 15:35

» Farine de Teff - Connaissez-vous ?
par Luc Ven 5 Mai 2017 - 14:37

» Prévention par l'alimentation des pathologies de la prostate
par Flo Jeu 4 Mai 2017 - 16:18

» Débat Le Pen/Macron.. à pleurer!
par proserpine Jeu 4 Mai 2017 - 11:55

» Choisir vos farines en fonction de leur IG
par Mirzoune Jeu 4 Mai 2017 - 7:35

» Cake au thé bergamote, à la cardamone & petits raisins
par Mirzoune Mer 3 Mai 2017 - 10:39

» Cookies noisettes/amandes/choco
par proserpine Mar 2 Mai 2017 - 9:40

» Kombucha maison: l'incontournale recette de Mirzoune
par Mirzoune Lun 1 Mai 2017 - 14:07

» Le site de Laura Azenard
par Luc Lun 1 Mai 2017 - 12:27

» Booster le processus de remyelinisation naturelle
par Mirzoune Lun 1 Mai 2017 - 10:48

» La guerre des semences illégales
par Mirzoune Dim 30 Avr 2017 - 16:24

» Assouplissez et soulagez votre dos
par Luc Dim 30 Avr 2017 - 12:05

» Pain châtaigne SG
par Luc Dim 30 Avr 2017 - 9:30

» L’Huile de Coco assiste le microbiome
par Luc Sam 29 Avr 2017 - 19:02

» L'aspirine est pro-métabolique et anti-cancer
par Luc Sam 29 Avr 2017 - 11:08

» Joyeux anniversaire, Rouly
par Luc Sam 29 Avr 2017 - 7:47

» Les enzymes: indispensables aux fonctions métaboliques
par Flo Jeu 27 Avr 2017 - 8:06

» Vêtements adaptés au handicap chez Kiabi
par Mirzoune Mer 26 Avr 2017 - 14:14

» Le régime cétogène contre le cancer
par Mirzoune Sam 22 Avr 2017 - 23:16

» Affronter le cancer plutôt que le subir
par Luc Sam 22 Avr 2017 - 19:57

» Sentiment, émotion : comment ça fonctionne
par proserpine Sam 22 Avr 2017 - 19:09

» Escalade, même les femmes tutoient les limites des capacités humaines
par Mirzoune Sam 22 Avr 2017 - 16:34

» Top 20 de mes huiles essentielles préférées
par Luc Ven 21 Avr 2017 - 23:53

» Pain cake citron et cranberries pour le petit déj
par Luc Jeu 20 Avr 2017 - 15:55

» RDV Nutithérapeute
par Luc Jeu 20 Avr 2017 - 15:28

» La cuisine asiatique, bonne pour la santé
par Luc Jeu 20 Avr 2017 - 15:27

» Vit D3: Quand et comment s'exposer
par Mirzoune Jeu 20 Avr 2017 - 12:02

» Asthme: ventoline, sélénium et N-Acétylcystéine
par Matogato Mer 19 Avr 2017 - 21:03

» Presentation RB2308
par Mirzoune Mer 19 Avr 2017 - 12:45

» Conseils pour un bon extracteur de jus, pratique et pas ruineux
par proserpine Mar 18 Avr 2017 - 18:01

» EFT - Votre chance de vous "sortir" des engrenages des douleurs et du mal-être
par Mirzoune Mar 18 Avr 2017 - 11:57

» Diète microbiome et SCFA : Un triumvirat gagnant !
par Luc Dim 16 Avr 2017 - 9:43

» Gluten et taux de prolamines
par Luc Sam 15 Avr 2017 - 11:25


Les enzymes: indispensables aux fonctions métaboliques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les enzymes: indispensables aux fonctions métaboliques

Message  Mirzoune le Dim 17 Jan 2016 - 14:37

Qu'est-ce que les enzymes :  Les enzymes sont des protéines qui participent à toutes les réactions chimiques de l’organisme. On en dénombre plusieurs milliers dans le corps, toutes dotées d’une fonction différente. Les aliments en contiennent et notre corps en fabrique.

Deux catégories d'enzymes :
- Les enzymes métaboliques qui sont responsables de la réparation, de la formation et du fonctionnement de chaque cellule dans chaque tissu de notre organisme.
- Les enzymes digestives incluant les protéases, les lipases ou les amylases qui sont impliquées dans la décomposition des protéines, des hydrates de carbone et des graisses que nous ingérons.


Les enzymes sont indispensables aux mécanismes de transduction de signal et de régulation des processus cellulaires, souvent à travers l'activité de kinase et de phosphatase. 
Elles interviennent également dans la génération de mouvements, comme la myosine qui hydrolyse l'ATP (Adénosine TriPhosphate: molécule servant à emmagasiner et à transporter l'énergie) lors de la contraction musculaire et permet le transport de molécules à travers la cellule en agissant sur lecytosquelette (squelette cellulaire).

De nombreuses dénominations d’enzymes se terminent par -ase (en fonction de la substance sur laquelle elles agissent). Par exemple : la lactase sert à digérer le lactose (sucre du lait), la cellulase rend la cellulose (fibres) utilisable par les êtres humains à partir des cellules végétales, la saccharase extrait la saccharose. La bromélaïne de l’ananas et la papaïne de la papaye aident à la digestion.

Où trouver des enzymes dans l'alimentation quotidienne ?
Les ananas, les mangues, les papayes, les kiwis, les pommes, les crudités, les graines germées et les aliments fermentés (non pasteurisés) contiennent beaucoup d’enzymes. Un grand taux de nourriture crue dans notre nourriture quotidienne met à disposition de notre corps suffisamment d’enzymes.


À quoi servent les enzymes ?
Sans l’aide des enzymes, de nombreuses réactions dans le corps ne peuvent pas avoir lieu ou très lentement. Pour les fonctions importantes de notre corps (digestion et métabolisme), elles ne doivent pas manquer.


Les enzymes présents dans nos aliments sont détruits à partir de 47°. Nos aliments cuits en sont donc dépourvus et seules les crudités en apportent.
Essayez d’atteindre 75% d’aliments crus pour 25 % d’aliments cuits.
(source : Kousmine.fr)

L'activité d'un enzyme est modulée par diverses autres molécules : un inhibiteur enzymatique est une molécule qui ralentit l'activité d'un enzyme, tandis qu'un activateur de cet enzyme l'accélère : de nombreux médicaments et poisons sont des inhibiteurs enzymatiques.

L'activité d'un enzyme décroît rapidement en dehors de sa température et de son pH optimums: les amylases, transformant les glucides (ou sucres), sont inactivés en milieu acide. L'acidité inactive également la ptyaline (amylase salivaire).

Certains aliments bénéficient au maximum des transformations enzymatiques avant ingestion et apportent de plus une quantité importante d'enzymes nutritives : les graines germées et les aliments lactofermentés.

Pour les « graines », un trempage d'une douzaine d'heures lance le processus enzymatique et transforme partiellement les molécules complexes.

Pour comprendre l'intérêt et l'importance des aliments apportant leurs propres enzymes dans l'alimentation, il faut savoir comment fonctionne la digestion. Des études allemandes ont montré que l'estomac s'ouvre et reçoit les aliments qui s'y déposent en couches successives. Dans la première partie, la digestion est enzymatique sous l'action de leurs propres enzymes et des enzymes salivaires (ptyaline). Puis, au fur et à mesure qu'ils se liquéfient, ils descendent vers la partie basse de l'estomac et sont soumis à la pepsine (enzyme des protéines). Ici les amylases ont cessé leur activité (pH < 4).

Ainsi, le travail enzymatique déjà fait dans l'estomac constituera une économie importante pour le pancréas et l'intestin!

3 ennemis à cette étape enzymatique :
• Aliments dépourvus d'enzymes (aliments cuits ou pasteurisés)
• Acidité excessive
• Trop de liquide qui accélère la descente des aliments


Pour y remédier, privilégier les aliments crus, les graines germées et les aliments lactofermentés. Boire hors des repas. Éviter les assaisonnnements acides.

Sources :
[url= [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Déficits enzymatiques :
Notre organisme sécrète de moins en moins d'enzymes digestifs au fur et à mesure que les années passent. Par ailleurs, notre alimentation, essentiellement composée d'aliments transformés, ne nous apporte pas les compléments nécessaires.
Les études montrent que des déficiences en enzymes digestifs participent activement à l'apparition de nombreuses maladies chroniques. Un apport en enzymes digestifs, notamment par le biais de suppléments nutritionnels d'origine végétale, peut aider efficacement l'organisme à lutter contre ces pathologies.
Le Dr Edward Howell est le premier chercheur à reconnaître l'importance des enzymes alimentaires dans la nutrition humaine. Dans son livre, «The status of food enzymes in digestion and metabolism» publié en 1946 et qui fait toujours référence aujourd'hui, il écrit : «Les enzymes sont des substances qui font que la vie est possible. Ils sont indispensables à chacune des réactions chimiques qui se produisent dans l'organisme. Sans enzymes, il n'y aurait aucune activité. On peut dire qu'ils sont les forces de travail qui construisent votre corps tout comme les ouvriers du bâtiment sont celles qui construisent votre maison. Vous pouvez avoir tous les matériaux de construction possible, pour bâtir une maison, il vous faut aussi des ouvriers qui représentent l'élément de vie essentiel. De la même manière, vous pouvez avoir tous les nutriments, vitamines, protéines, minéraux, ... indispensables à votre corps mais vous aurez également besoin des enzymes, l'élément de vie, pour maintenir votre organisme vivant et en bonne santé ».

Le principal rôle des enzymes digestifs est de favoriser l'absorption des nutriments en améliorant la digestion. Ils s'appellent protéase, lipase, amylase, amyloglucosidase, cellulase, hémicellulase ou lactase. Ce sont des protéines que l'on trouve dans la salive, les parois de l'estomac, le liquide pancréatique ou l'intestin.

Lorsque nous mangeons, l'activité enzymatique commence dans la bouche où l'amylase salivaire, la lipase et la ptyaline linguales initient la digestion des féculents et des graisses. Dans l'estomac, l'acide chlorhydrique active le pepsinogène pour former la pepsine qui décompose les protéines tandis que les lipases gastriques commencent l'hydrolyse des graisses.

De mauvaises habitudes alimentaires, incluant une mastication insuffisante ou manger «sur le pouce» peuvent avoir comme résultat une production inadaptée d'enzymes et une augmentation de la malabsorption des aliments. Ces phénomènes sont encore exacerbés par le vieillissement et le déclin général de la sécrétion d'enzymes digestives.

Le Dr Edward Howell, dans son ouvrage, «Enzyme nutrition», cite de nombreuses études montrant que des animaux nourris avec une alimentation déficiente en enzymes souffrent d'une dilatation du pancréas. Pour faire face à une surcharge de travail, les organes se dilatent. C'est ce que fait le pancréas lorsque la digestion des aliments capte toute la capacité disponible de production d'enzymes, provoquant un déficit de la sécrétion d'enzymes métaboliques. L'impact très important que le gaspillage d'enzymes pancréatiques peut avoir sur la santé et sur la vie elle-même a été établi dans des études animales.

La question est maintenant de savoir de quelle façon ces résultats s'appliquent à l'homme.
Une déficience en enzymes empêche l'organisme de digérer convenablement les aliments, inhibant l'absorption des nutriments et permettant aux graisses de s'accumuler et aux niveaux de cholestérol d'augmenter. 


Mais le rôle des enzymes est loin de se limiter à l'univers de la digestion. Ils agissent notamment dans les processus immunitaires mais aussi donnent pouvoir à notre pensée, à notre respiration, à notre activité sexuelle, enfin, à tout ce qui fait la vie. Des milliers d'enzymes métaboliques différentes sont impliqués dans chaque élément du fonctionnement de notre cœur, de nos poumons, de notre foie, de nos artères, du sang, des muscles, dans tous les organes et les tissus. Et, lorsque l'apport extérieur en enzymes digestifs n'est pas adapté aux besoins de l'organisme, la production d'enzymes métaboliques est, elle aussi, perturbée.

Les organes digestifs comme le pancréas et le foie produisent une partie des enzymes digestifs de l'organisme, le reste devant provenir d'aliments crus comme des fruits et des légumes, des graines germées ou des noix. Manger des aliments non transformés, dans leur forme naturelle, est donc vital. Ils occupent cependant une place insuffisante dans notre alimentation moderne.
Cuisiner les aliments, particulièrement si la cuisson est longue et à une température supérieure à 45°, détruit les enzymes. C'est ce qui fait que nous avons souvent, dès la cinquantaine, un déficit en enzymes.


Consommé cru, l'aliment demande peu d'enzymes à l'organisme pour que la digestion se fasse bien. Celui-ci s'adapte alors à cet apport extérieur, réservant la sécrétion de ses propres enzymes au soutien du fonctionnement métabolique cellulaire.

Il y a plus de 50 000 ans, l'homme de Neandertal utilisait le feu de manière pour cuire ses aliments. Il vivait dans des cavernes et mangeait principalement de la viande, rôtie par le feu qui brûlait en permanence pour chauffer la caverne. Des fossiles nous montrent que l'homme de Neandertal souffrait d'arthrite invalidante. Les Esquimaux, eux, vivent dans un environnement aussi glacial que celui de l'homme de Neandertal, mais ne souffrent ni d'arthrite ni d'autres maladies dégénératives. Ils mangent de grandes quantités d'aliments crus et la viande qu'ils consomment est simplement légèrement chauffée, restant crue au milieu. Aussi les Esquimaux reçoivent-ils une grande quantité d'enzymes alimentaires à chacun de leurs repas.

Avec les années, le corps se bat de plus en plus durement pour décomposer les aliments et une sérieuse déficience en enzymes pancréatiques peut alors se produire. Avec l'âge, le pancréas ne sécrète plus toujours suffisamment d'enzymes digestifs. Ceux-ci étant indispensables au soutien du fonctionnement cellulaire, un déficit peut faire le lit de toute une armée de maladies dégénératives.

De faibles niveaux d'enzymes sont en effet observés dans un certain nombre de maladies chroniques comme des allergies alimentaires, des maladies de peau, des maladies inflammatoires, le cancer ou le diabète.

La prise de suppléments nutritionnels contenant des enzymes digestifs peut aider le pancréas à digérer les aliments, à mieux absorber les nutriments. Elle aidera également l'organisme à lutter contre les maladies dégénératives qui apparaissent avec le vieillissement.

Les suppléments nutritionnels doivent être apportés en quantité suffisante pour maintenir une capacité de digestion adéquate et favoriser l'absorption et l'utilisation des nutriments essentiels.

L'activité enzymatique débute avant même que l'aliment ait été avalé. Elle commence dans la bouche, pour se poursuivre dans l'œsophage et l'estomac. Momentanément inactives dans la partie inférieure de l'estomac, les enzymes issus de plantes redeviennent actifs dans les intestins où ils aident à terminer le processus de digestion. Bien qu'un certain nombre de suppléments enzymatiques soient désactivés lorsqu'ils sont exposés aux acides stomacaux, le Dr Percival pense que certains enzymes restent actifs lorsqu'ils sont priss avec un repas ou juste avant de le commencer. Les enzymes qui vont jusque dans le petit intestin peuvent également faciliter la digestion à cet endroit.

Si vous prenez des suppléments d'enzymes digestifs, vérifiez leur provenance:  on prescrit souvent des enzymes pancréatiques dérivés d'animaux, généralement de porcs, qui contiennent de la lipase, de l'amylase et de la protéase. Ces préparations sont souvent moins efficaces que celles d'origine végétale.

Capables d'agir à des pH très différents, les enzymes végétaux, peuvent stimuler la digestion aussi bien dans l'estomac que dans l'environnement neutre des intestins. Comme ils ne sont pas décomposés par les acides de l'estomac, les dosages nécessaires sont beaucoup plus faibles que lorsqu'il s'agit d'enzymes pancréatiques. Ils risquent également beaucoup moins de provoquer des allergies.

Source :[url= [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Apports d'enzymes dans notre alimentation :
Les aliments les plus riches en enzymes sont les graines germées car la germination développe leur potentiel enzymatique. Mais aussi le kombucha et les légumes lactofermentés (choucroute, cornichons...)
Attention, ceux du commerce sont le plus souvent pasteurisés, ce qui détruit les enzymes. 
Recette du kombucha ici: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Vous pouvez aussi l'acheter en mag bio mais cela sera plus onéreux.

Parmi les légumes, ce sont les choux (crus) qui détiennent les taux d’enzymes les plus élevés.
Parmi les fruits, il faudrait donner priorité à la papaye, l’ananas, la mangue, le kiwi et les raisins.
Pensez également à l’avocat, au miel non traité qui contient les enzymes de la salive des abeilles, au pollen et aux huiles végétales première pression à froid (olive, noix de coco…).
En adoptant ce type d’alimentation, votre corps trouvera directement les acides aminés et les co-enzymes nécessaires pour stimuler ses propres productions d’enzymes.

Source :[url= [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Les compléments à base d’enzymes:
En règle générale, les compléments à base d’enzymes digestives sont formulés autour d’un complexe enzymatique comprenant, au minimum, protéase (digestion des protéines), amylase (digestion des hydrates de carbone), lipase (digestion des matières grasses) + cellulase (digestion des fibres de cellulose), soit un pool d’enzymes capables de dégrader toutes les catégories de macronutriments.
Cependant, il existe aussi des  produits plus ciblés, destinés à ceux qui ont développé des hypersensibilités alimentaires, notamment vis-à-vis du gluten, de la caséine et du lactose.


Il existe deux grandes classes de compléments :

Produits « généralistes » : enzymes digestives utilisées pour améliorer la digestion, réduire les inconforts gastro-intestinaux (remontées acides, ballonnements, troubles du transit...). Leur emploi diminue la nécessité pour le corps de produire une quantité importante d’enzymes digestives.
- Vegetarian digestive enzymes (Solgar)
- Enzymes végétales (Vit’all +)
- Vibra-gest (Nature’s Plus). Combinaison d’enzymes et de probiotiques.
- Lapasine Plus (CellsCare). Particulièrement destiné aux seniors.

Produits ciblés : enzymes thérapeutiques, pour améliorer les fonctions métaboliques, soutenir l’immunité, diminuer les inflammations et les douleurs, etc.
Leur champ d’action est très étendu, dépassant de loin la simple sphère digestive. Ce sont elles que l’on emploie dans le cadre de l’enzymothérapie systémique.
- Lactase (Solgar). Pour réduire l’intolérance au lactose, un sucre que l’on retrouve dans le lait et ses dérivés.
- Lactasine (CellsCare). Produit plus complet que le précédent. Contient de la lactase + d’autres enzymes digestives. Destiné aux personnes intolérantes au lactose et aux protéines contenues dans les produits laitiers.
- Glutasine (CellsCare). Pour réduire l’intolérance au gluten (protéine présente dans le blé, le seigle, l’orge, l’avoine) et à la caséine (protéine du lait). Ne dispense pas du régime d’éviction, mais minimise les conséquences d’un écart involontaire.


Qu’ils appartiennent à l’une ou l’autre de ces classes, les compléments sont le plus souvent formulés à partir des mêmes types d’enzymes. Ce qui les différencie n’est donc pas tant les ingrédients de base utilisés pour les fabriquer que le moment d’administration.

Meilleur rapport qualité/prix, à mon avis : Digezyme chez Bulkpowder

Digezyme ® convient aux végétariens, ne contient pas de gluten, produit laitier ou soja, ne contient pas  de Bromelaine ou papaïne, certifié casher.
Notez qu'en effectuant une recherche sur le site Bulkpowder, vous pouvez exclure les produits contenant du gluten ou des produits laitiers.

Sites d'intérêt à visiter pour piquer des infos et des recettes:
cfaitmaison.com avec des recettes pour une alimentation vivante riche en enzymes.

nicrunicuit.com le blog des aliments fermentés. Si vous aimez le gingembre, allez dans "boissons", vous y trouverez une recette de ginger ale du tonnerre!

cuisine-saine.fr recettes crues mais pas QUE... Voir le menu...


Dernière édition par Mirzoune le Dim 5 Juin 2016 - 12:29, édité 2 fois

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission grâce une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges, bio et beaucoup de cru. Du sport, des compléments adaptés, des bons moments, des amis et une famille au top... La vie est belle!
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 2496
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 54
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enzymes: indispensables aux fonctions métaboliques

Message  Flo le Lun 18 Jan 2016 - 19:18

Chapeau bas mirzoune,

J'avais lu l'an passé La Diététique des enzymes du Dr Edward Howell

 super synthèse  
avatar
Flo
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 958
Date d'inscription : 20/10/2015
Age : 50
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enzymes: indispensables aux fonctions métaboliques

Message  Mirzoune le Lun 18 Jan 2016 - 19:54

Merci du compliment, j'en rougis! Embarassed

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission grâce une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges, bio et beaucoup de cru. Du sport, des compléments adaptés, des bons moments, des amis et une famille au top... La vie est belle!
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 2496
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 54
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enzymes: indispensables aux fonctions métaboliques

Message  Mirzoune le Mer 24 Fév 2016 - 18:21

Voir aussi: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission grâce une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges, bio et beaucoup de cru. Du sport, des compléments adaptés, des bons moments, des amis et une famille au top... La vie est belle!
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 2496
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 54
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Se supplémenter en enzymes: nécessaire ou superflu?

Message  Mirzoune le Dim 5 Juin 2016 - 12:27

Les enzymes sont indispensables aux divers processus de la digestion et à de nombreuses réactions organiques sans lesquelles la vie serait impossible. Elles sont normalement fabriquées par le corps… mais ont pourtant assez souvent besoin d’être prises sous forme de compléments nutritionnels.
Qu’est-ce qu’un enzyme ? C’est une molécule de protéines synthétisée à partir de notre ADN.

À quoi servent-ils ? Ce sont des catalyseurs qui accélèrent jusqu’à un million de fois les réactions chimiques, et qui, par ailleurs, assurent le déroulement de vos réponses métaboliques.

Chaque enzyme a une fonction qui lui est propre: Il porte un nom – se terminant par «ase» – qui se réfère à son travail dans l’organisme et à l’endroit où elle l’accomplit. La protéase, par exemple, est liée à l’estomac, l’amylase à la bouche, etc.

Trois principaux enzymes de la digestion:

  • La protéase: enzyme responsable de la digestion des protéines. Sa carence peut augmenter la susceptibilité à certaines maladies, telles que l’arthrite ou l’ostéoporose.
  • La lipase: sécrétée par le pancréas et a pour rôle de briser les molécules de graisses en une forme plus absorbable. En cas d’insuffisance pancréatique un complément nutritionnel à base de lipase est nécessaire. Toute déficience en lipase peut entraîner: accroissement des taux de cholestérol sanguin, augmentation de sucre urinaire, tendance au diabète, difficulté à perdre du poids.


  • L’amylase: L’amylase transforme des glucides complexes comme l’amidon en des composés plus simples, comme le glucose. Elle est aussi impliquée dans les réactions anti-inflammatoires ou lorsqu’il y a relâchement d’histamine. La réaction enzymatique de l’amylase débute dans la bouche avec la ptyaline qui amorce la digestion des glucides. Et elle se termine dans le petit intestin avec l’amylopsine sécrétée par le pancréas. Les carences sont fréquentes en cas d’alimentation très glucidique, et entraînent dépression, fatigues, allergies, mains et pieds froids, inflammation, etc.

En dehors de ces trois grands enzymes, il en existe beaucoup d’autres, agissant au niveau des différents métabolismes. Vitamines, protéines et minéraux ne pourraient rien sans les enzymes pour les combiner et les utiliser. De faibles niveaux d’enzymes sont observés en cas :
- d’allergies alimentaires,
- de problèmes de peau,
- de maladies inflammatoires,
- de cancer,
- de diabète.
Tous sont susceptibles d’être apportés par des compléments spécifiques ou des complexes à base d’enzymes systémiques ou digestifs. Ces compléments s’avèrent d’autant plus utile que la nourriture moderne est de plus en plus dépourvue d’enzymes mais aussi parce que la sécrétion d’enzymes digestifs par le pancréas diminue avec l’âge.

Les enzymes digestifs: Pour que l'organisme puisse assimiler les nutriments, glucides, protides et lipides, présents dans les aliments, il faut qu’un processus les scinde en molécules plus simples. C’est ce processus, essentiellement dû aux enzymes, que l’on appelle la digestion. Elle commence dans la bouche puisque la salive contient un enzyme, l’amylase salivaire, ou Ptyaline. Son rôle est de prédigérer les aliments cuits et de fragmenter les aliments complexes qui seront ainsi plus facilement assimilables tout au long des différentes phases digestives.
Enfin, c’est grâce à trois enzymes, une amylase, une lipase et une trypsine, que la digestion s’achève dans l’intestin.
Chaque enzyme a un rôle relativement spécifique :
- les protéolytiques digèrent les protéines
- les lipolytiques digèrent les graisses
- les amylolytiques digèrent les carbohydrates

Pour digérer tous les types de nutriments, employez plutôt des complexes d’enzymes. Les compléments à base d’enzymes les plus courants contiennent au moins de la papaïne extraite de la papaye et de la bromelaïne extraite de l’ananas, quelquefois de la ficine extraite de la figue. Ce sont des enzymes protéolytiques particulièrement utiles dans les cas d’indigestion, de brûlures d’estomac et d’insuffisance pancréatique.

La papaïne: Présente dans la poudre de papaye, cette enzyme protéolytique fait preuve d’une activité très puissante à l’égard des protéines, bien sûr, mais aussi des parasites. Enzyme digestive, la papaïne offre une aide très appréciable dans le domaine de la digestion et de l’amincissement car elle digère également certains sucres et lipides. Plus efficace que les enzymes animales, elle possède un champ d’action beaucoup plus large au niveau de l’acidité des sucs gastriques et permet de favoriser un bon équilibre acido-basique.

L’alphagalactosidase: La consommation d’alphagalactosidase avec un repas d’aliments producteurs de gaz vous permettra d’éliminer les symptômes liés à ces troubles. En d’autres termes, l’alphagalactosidase prévient ou guérit :
- l’aérophagie,
- les ballonnements,
- l’indigestion.
L’alphagalactosidase est un enzyme qui décompose les sucres complexes, producteurs de gaz, présents dans certains aliments. Elle aide à digérer les glucides des aliments tels que le pain, les féculents et les légumineuses… Grâce à cet enzyme, le niveau d’acidité de l’estomac est rééquilibré, les gaz sont éliminés et les fibres sont mieux digérées.

Les enzymes systémiques (protéases, bromelaïne, trypsine, peptidase, chymotrypsine ou nattokinase): Débarrassent le sang des complexes inflammatoires et des protéines non fonctionnelles, à l’origine de nombreux problèmes de santé. Ces enzymes systémiques s’imposent en complémentation dès que l'organisme vieillit… et en produit donc de moins en moins.
Les anti-inflammatoires médicamenteux ont souvent des effets secondaires qui les rendent intolérables à beaucoup de patients. En revanche, les enzymes systémiques, protéases, bromelaïne, trypsine, peptidase, chymotrypsine ou nattokinase, en sont dénuées. Aussi, beaucoup de chirurgiens les conseillent pour réduire les œdèmes post opératoires. Et de nombreux sportifs les utilisent pour accélérer la récupération ou réduire l’incidence de traumatismes. En fait, l’ubiquité et la versatilité des enzymes spécifiques sont telles qu’elles apportent des bénéfices dans la prévention et le traitement d’un grand nombre de maladies. Il y a même de fortes présomptions qu’une telle supplémentation intervienne positivement sur les bases moléculaires du processus de vieillissement lui-même.

La bromélaïne: La bromélaïne est sans doute la meilleure de toutes les enzymes systémiques. Elle est extraite de la tige de l’ananas. Utilisée de manière thérapeutique depuis 1957, cette enzyme protéolytique améliore le renouvellement des protéines organiques y compris celles du tissu articulaire. Ses propriétés vont bien au-delà de la simple digestion puisqu’elle a aussi de nombreuses autres activités :
- antiagrégante plaquettaire,
- fibrinolytique sur les caillots sanguins,
- anti-tumorale,
- anti-métastatique,
- anti-inflammatoire.
Elle est également souveraine contre la douleur par l’activation des prostaglandines anti-inflammatoires et par l’inhibition de la bradykinine (substance qui accroît la perméabilité vasculaire et stimule la douleur):
- potentialise le traitement par les antibiotiques,
- mucolytique dans la bronchite chronique ou la pneumonie
- réduit les traumatismes sportifs, accélère la récupération,
- prévient et minimise la sévérité de l’angine de poitrine,
- prévient et traite les thromboses et thrombophlébites.
La bromélaïne est quasiment libre d’effet secondaire et n'a qu’une très faible toxicité. À consommer sur un estomac vide, à des dosages allant de 200 à 2000 mg par jour pendant des périodes prolongées.
Contre-indications: allergie à l’ananas, au venin d'abeille ou au pollen des oliviers.

La nattokinase: une autre des meilleures enzymes systémiques. Obtenue par fermentation de graines de soja non génétiquement modifiées, elle est capable de réguler la formation des caillots. Plusieurs autres paramètres cardiovasculaires, comme par exemple les taux de cholestérol HDL et LDL, sont également améliorés par ce nutriment naturel dénué d’effets secondaires. Supplémentation préventive de tous ceux qui présentent un risque cardiovasculaire supérieur à la moyenne, au même titre que la Coenzyme Q-10.

La coenzyme Q10: présente dans certains aliments et se trouve synthétisée par l’organisme à partir de la tyrosine. Qualités antioxydantes, contrôle sur :
- le fonctionnement cardiovasculaire
- la production d’énergie,
- l’absorption de certains nutriments,
- la stimulation du système immunitaire.

Sa carence entraîne dépression immunitaire, problèmes cardiaques, hypertension, etc. La Coenzyme Q10 est certainement, avec la nattokinase, le meilleur nutriment à prendre pour protéger votre système cardio-vasculaire:
- protège mitochondries et membranes cellulaires du stress oxydant,
- préserve l’activité antioxydante de la vitamine C,
- prévient la baisse de l’activité dopaminergique cérébrale et maintient les fonctions neurologiques

- aide à faire régresser les tumeurs du sein et de la prostate,
- protège le cholestérol LDL de l’oxydation,
- améliore la production d’énergie cellulaire,
- prévient les maladies parodontales.
La Coenzyme Q10 est beaucoup mieux absorbée lorsqu’elle est conditionnée sur support lipidique. Préférez-la donc conditionnée en softgels plutôt qu’en gélules de poudre.

La serrapeptase: Enzyme protéolytique que le ver à soie produit pour s’échapper de son cocon. Digère les tissus morts, caillots sanguins, kystes et plaque athéromateuse. On l’utilise notamment dans les cas d’occlusion des carotides, et pour améliorer le flux carotidien. Elle possède aussi des propriétés anti-inflammatoires d’une efficacité telle qu’elle est couramment utilisée pour traiter les œdèmes consécutifs aux traumatismes et pour faciliter l’effet thérapeutique des antibiotiques sur les infections. La serrapeptase donne d’excellents résultats dans le traitement de la sinusite chronique et dans l’élimination des sécrétions broncho-pulmonaires. La prendre deux fois par jour sur un estomac vide.

Les vitamines co-enzymées: Comme de nombreux nutriments fragiles, les vitamines doivent survivre à leur voyage dans votre système digestif pour pouvoir profiter de leur pleine valeur nutritionnelle. La portion des vitamines qui passe dans le sang doit d’abord transiter par le foie afin qui les convertit en une forme biochimiquement active, c’est à dire munies de Co-enzymes. Or, à cause de la pollution, du stress ou d’une alimentation inadéquate, beaucoup de gens ont un foie surchargé et ne peuvent plus Co-enzymer correctement les vitamines. Aussi existe-t-il des compléments nutritionnels à base de vitamines Co-enzymée à l’avance pour profiter pleinement de ce type de supplémentation. Ce sont généralement, des vitamines du groupe B. Ces vitamines d’un nouveau type s’absorbent par voie sublinguale pour arriver intactes dans le sang, sans être réduites ou dégradées par le système digestif. Parmi elles, la Méthylcobalamine, une des deux formes coenzymées de la vitamine B12.

La Méthylcobalamine

- protège la gaine de myéline entourant les nerfs,
- accroît la synthèse protéique dans les nerfs eux-mêmes,
- protège les neurones de l’excitotoxicité induite par la présence excessive de glutamate,
- ralentit la progression de la maladie de Parkinson...
Près de trois cent cinquante études ont été publiées démontrant les effets neuroprotecteurs de la Méthylcobalamine. Il en ressort que cette thérapie simple, naturelle et peu coûteuse devrait être utilisée, au moins comme traitement d’appoint, dans la plupart des maladies neurologiques.

Le sulforaphane, un composant du brocoli qui stimule la production d’enzymes. De récentes études menées par la John Hopkins School of Medecine de Baltimore ont démontré que le sulforaphane, un composant clef de la pousse de brocoli, stimulait les enzymes jouant un rôle dans la désintoxication de l’organisme. C’est en examinant cet isothiocyanate, en tant qu’antioxydant et stimulant des enzymes désintoxiquantes, que les chercheurs ont découvert que les pousses de brocoli en contenaient de trente à cinquante fois la concentration trouvée dans la plante de brocoli mûr, pourtant déjà riche en la matière. Associé à la consommation de brocoli et d’autres légumes crucifères, comme le chou-fleur, le chou et le chou frisé, le sulforaphane, en désintoxiquant aussi puissamment votre organisme, pourrait, de plus, abaisser vos risques de cancer.

Pour se supplémenter en enzymes, voir les conseils de Luc, ici: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 

Source:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission grâce une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges, bio et beaucoup de cru. Du sport, des compléments adaptés, des bons moments, des amis et une famille au top... La vie est belle!
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 2496
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 54
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enzymes: indispensables aux fonctions métaboliques

Message  Mirzoune le Lun 24 Avr 2017 - 23:25

Je remonte ce sujet pour le lire tranquilou demain...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission grâce une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges, bio et beaucoup de cru. Du sport, des compléments adaptés, des bons moments, des amis et une famille au top... La vie est belle!
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 2496
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 54
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

H. pylori modifie le pH et le microbiote, perturbant les voies de détox.

Message  Luc le Mar 25 Avr 2017 - 0:02

une piste aussi à creuser, en rapport avec un article que je viens de lire, en anglais:
La bactérie H. pylori devient envahissante et contrarie les enzymes chargées de la détox.

Infection par H. pylori (bactéries intestinales), squattage + modification du pH. Puis difficultés à assimiler certains nutriments, digestion difficile, puis inflammation aboutissant à un "leaky gut" et une incapacité à détoxifier les métaux lourds (ML) qui s'acculent alors. Les ML squattent ensuite les cellules et rendent les enzymes inopérantes.
C'est le même principe qui empêche l'homéostasie de reprendre pied quand il y a intox par le mercure.
Brain fog, thyroid, allergies, fatigue, parasites, and other chronic illnesses are related to h. pylori


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Questions subsidiaires: Quel est l'oligo-élément antagoniste du mercure ?
Sous-question 1: Quel type? Combien en prévention? Via les aliments ? et en détox? Twisted Evil
Sous-question 2: Comment chope-t-on H. pylori? Via une endoscopie mais pas que ...
Sous-question 3: Comment modifiez-vous / alcalinisez-vous le pH du microbiome de manière inconsciente?

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3633
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enzymes: indispensables aux fonctions métaboliques

Message  Mirzoune le Mar 25 Avr 2017 - 10:56

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

1: c'est le selenium, mais pas que pour le mercure: marche aussi pour le plomb, le cadmium, l'arsenic... La forme la mieux assimilée est la selenomethionine. Dose habituelle: 80 à 200 mcg.

2: Hé! Hé! je sais! C'est du vécu! On chope ce P... d'hélicobacter en bouffant des anti-inflammatoires et on l'éradique à coup d'antibios. Du coup, on pense à régénérer sa flore intestinale, pendant et après le traitement. Il parait que la curcumine aide aussi, ce qui pourrait expliquer l'absence de RGO résiduel post ulcère, malgré les avertissements de mon médecin.

3: on bouffe des légumes et on agit sur le stress???

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission grâce une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges, bio et beaucoup de cru. Du sport, des compléments adaptés, des bons moments, des amis et une famille au top... La vie est belle!
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 2496
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 54
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enzymes: indispensables aux fonctions métaboliques

Message  Luc le Mar 25 Avr 2017 - 13:18

Mirzoune a écrit:
3: on bouffe des légumes et on agit sur le stress???
Bien pour 1 et 2.
.[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Je commenterais 1 et 2 + tard.
3. On n'a pas bien lu la question!
Sous-question 3: Comment modifiez-vous / alcalinisez-vous le pH du microbiome de manière inconsciente?

On ne cherche pas ici à équilibrer le pH (parce que vous souffrez d'un déséquilibre acido-basique), mais votre flore intestinale est déséquilibrée parce que vous mangez ... / vous avez une mono-diète (trop de ... et pas assez de ...), et vous êtes végé ou presque (vous n'aimez pas "beaucoup" la viande).
Donc le profil de votre  ... tend vers / préfère un pH plutôt basique (pH 7).
Le fait de manger 5 portions de fruits et  légumes ne changera pas la donne.
Réponse demain.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3633
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enzymes: indispensables aux fonctions métaboliques

Message  Mirzoune le Mar 25 Avr 2017 - 15:40

Lol! J'aime bien les devinettes! J'attends fébrilement la réponse! Mais attends! J'ai pas dit mon dernier mot... Si ça se trouve je vais trouver avant! à moins que quelqu'un ne me double... 

Si c'est le cas...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission grâce une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges, bio et beaucoup de cru. Du sport, des compléments adaptés, des bons moments, des amis et une famille au top... La vie est belle!
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 2496
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 54
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enzymes: indispensables aux fonctions métaboliques

Message  Luc le Mer 26 Avr 2017 - 12:56

Mirzoune a écrit:

1: c'est le selenium, mais pas que pour le mercure: marche aussi pour le plomb, le cadmium, l'arsenic... La forme la mieux assimilée est la selenomethionine. Dose habituelle: 80 à 200 mcg.

On ne se place pas au niveau assistance à l'enzyme glutathion peroxydase (aide à la détox, anti-oxydant) mais au niveau du barrage sur les récepteurs. On parle d'antagonisme.
Selon Petzouille le sélénium peut se lier à des oligo-éléments.
Petzouille a écrit:Le SOUFRE est connu, pour se combiner volontiers avec des métaux comme le PLOMB, le CADMIUM, le MERCURE, l'ARGENT, mais aussi le ZINC et le CUIVRE pour donner des sulfures.
Il en est de même pour le SELENIUM qui se combine lui aussi avec ces métaux pour donner des séléniures.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


En poussant la recherche plus loin: Mais lors de l'ingestion / assimilation de nourriture et / ou de supplément?  
Quelles sont les interactions avec d'autres métaux et métalloïdes ?
---------------------------------------------------------------------------------------
a) en s'amalgamant avec eux
Un amalgame chlore-mercure est très toxique pour les reins.

b) En provoquant un plus fort stockage des autres métaux (voie de détox surchargée, ndlr)
Une fois que le mercure est dans l'organisme, cela l'affaiblit dans sa capacité à se débarrasser des métaux ce qui provoque leur accumulation.

c) par synergie
[Klinghardt] le zinc a un effet synergétique négatif avec le mercure. Faites attention a ne pas avoir trop de zinc.
Le mercure en présence de plomb est 50 fois plus toxique !

[John Moore] Le thiomersal qui contient du méthyl-mercure transformé en éthyl-mercure rentre en synergie avec l'aluminium du vaccin. L'effet est alors 10000 fois plus toxique qu'avec le mercure élémentaire.

[Dr.Joachim Mutter] l’addition d’hydroxyde d’aluminium (dans certains vaccins, anti-reflux RGO), d’antibiotiques, de thimérosal (dans certains vaccins) et de testostérone ont accru la toxicité du mercure. La toxicité synergique de la testostérone explique l’observation d’un plus grand nombre de cas d’autisme ou de sclérose latérale amyotrophique chez les hommes et les garçons que chez les femmes et filles.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


C'est surtout l'effet inhibiteur de Hg qui, selon moi doit être mis à l'avant-plan dans la prévention.
1. D'une part nous avons l'effet synergique:
Le   mercure   et   les   mercures   organiques   sont   neurotoxiques.   De   plus,   l’effet
inhibiteur enzymatique  du  mercure  est  impliqué  d’une  manière  synergique  par  l’exposition à d’autres toxiques  tels  que  le  plomb  et  le  cadmium  (fumeurs). Ok.
2. Si on soupçonne une intox en place, il faut commencer par s'occuper du mercure pour récupérer une fonction enzymatique progressivement "libérée". Sinon l'homéostasie peut prendre énormément de temps à se mettre en place. Attention, il y a un protocole strict à suivre.
Les métaux lourds, tels que le plomb ou le mercure, peuvent se lier aux enzymes et les inhiber ou les dénaturer. Des observations ont prouvé que quand un supplément de protéases est pris en grande quantité (des enzymes végétales et animales dans ce cas-ci, ndlr), une diminution de concentration en métaux lourds est observée de manière significative dans le sang.


Dernière édition par Luc le Mer 26 Avr 2017 - 13:26, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3633
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Pas de niacine (B3) si intox au mercure (Hg)

Message  Luc le Mer 26 Avr 2017 - 13:21

Attention: Pas de supplémentation en vitamine B3, en cas de détox ...
Complexe MeHg-L-Cystéine
*) Diapo (Minutage vidéo 7 : 19.37’’) :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  
“Loading with niacin a Hg toxic patient may lead to entry of theMeHg-L-Cycteine complex through the Blood Brain Barrier, as it is recognized as methionine”.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

=> Donner un supplément de niacine (B3) à un patient intoxiqué au mercure, peut conduire à l’entrée du complexe MeHg-L-Cystéine au travers de la barrière encéphalique, étant donné que ce supplément est reconnu comme méthionine.

Molécule méthylmercure et L-cystéine
L-cysteine bound to mercury resembles the L-methionine molecule and can cross the blood brain barrier. But True L-methionine inhibited the transport of   the methylmercury-L-cysteine complex into the brain (9,10).
(9) "Methylmercury transport across the blood-brain barrier by an amino acid carrier" Kerper L.E.; Ballatori, N. ; Clarkson, TW, Department of Biophysics, University of Rochester School of Medicine, NY Am J Physiol 1992 May; 262 (5Pt 2) R761-5  Click Here For Abstract
(10) "Methylmercury-thiol uptake into cultured brain capillary endothelial cells on amino acid system L" Mokrzan, E.M.; Kerper L.E. Ballatori, N. ; Clarkson, T.W.,Department of Environmental Medicine University of Rochester School of Medicine, NY J Pharmacol Exp Ther 1995 Mar; 272(3):1277


Dernière édition par Luc le Mer 26 Avr 2017 - 22:13, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3633
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enzymes: indispensables aux fonctions métaboliques

Message  Luc le Mer 26 Avr 2017 - 13:34

Luc a écrit:
Mirzoune a écrit:

1:  La forme la mieux assimilée est la selenomethionine. Dose habituelle: 80 à 200 mcg.

Oui, c'est celle que je prends. Dans le cas de la prévention au cancer, certaines sources précisent qu'il faut privilégier 3 formes:
- sélénio-méthionine et sélénio-cystéine
- sel de sélénium (sélénite)
each form of selenium has a unique suite of mechanisms, and each affects different cancer types somewhat differently. The human body handles each form of selenium in a different fashion, and each form contributes uniquely to preventing cancer from emerging. Only by combining all three forms of selenium can you be sure of optimizing your cancer risk reduction.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3633
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enzymes: indispensables aux fonctions métaboliques

Message  Luc le Mer 26 Avr 2017 - 23:35

Luc a écrit:
Sous-question 2: Comment chope-t-on H. pylori? Via une endoscopie mais pas que ...
H. pylori peut être dormant et se réveille lors d'une modification prolongée du microbiome et que le contexte s'y prête ...
Quand le mucus de la barrière intestinale est fragilisé par exemple.
Une des premières causes d'ulcères gastriques est une infection bactérienne provoquée par Helicobacter pylori, que l'on trouve chez pratiquement 50 % de la population. Avant que les porteurs de la bactérie ne montrent des signes d'infection, il faut qu'Helicobacter pylori traverse la couche protectrice mucosale gastrique et qu'elle adhère aux cellules épithéliales sous-jacentes. Des scientifiques suggèrent que pour prévenir l'infection, la bactérie devrait être enlevée des cellules mucosales de cette couche protectrice, l'environnement le plus probable pour servir de refuge aux bactéries chez des sujets asymptomatiques.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3633
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enzymes: indispensables aux fonctions métaboliques

Message  Luc le Jeu 27 Avr 2017 - 0:04

Luc a écrit:
Sous-question 3: Comment modifiez-vous / alcalinisez-vous le pH du microbiome de manière inconsciente?
Supposons le cas de figure suivant:
1. Une personne mange trop souvent le même type d'aliment: riz, patate douce ou pseudo-céréale. Famille féculent. Digestion à pH 7.
2. Ou bien la personne ne mange pas bcp de "céréales", et va principalement chercher ses glucides dans les fruits et légumes, et accessoirement dans les tubercules  et de temps en temps dans les légumineuses ou le quinoa.
3. Outre 1 ou 2, elle mange peu de viande, soit par conviction ou par goût. pH 2 - 4.
Le résultat de cette situation est une tendance à la prolifération des bactéries qui affectionnent un pH basique. Plus de Firmicutes et moins de Bacteroidetes. Mais pas que.
A la moindre complication digestive (fermentation ou acidité stomacale insuffisante), ou suite à la prise d'antibiotiques, certaines bactéries peuvent devenir dominantes et squatter alors la place ...

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3633
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enzymes: indispensables aux fonctions métaboliques

Message  Flo le Jeu 27 Avr 2017 - 8:06


_________________
Les préjugés, les habitudes et l'ignorance concernant l'alimentation, sont si grands, que la diététique pourrait être appelée "le chaînon manquant de l'esprit humain" Arnold EHRET
avatar
Flo
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 958
Date d'inscription : 20/10/2015
Age : 50
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enzymes: indispensables aux fonctions métaboliques

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum