Mirzoune et Ciboulette SGSC
Bienvenue sur Mirzoune et Ciboulette!
Derniers sujets
» Fat for fuel – Dr. Joseph Mercola
par Luc Hier à 15:37

» Présentation Shaolin
par Mirzoune Hier à 13:49

» Bioavailability of curcumin
par Mirzoune Lun 24 Juil 2017 - 12:15

» la meilleure façon d'utiliser la crème de progestérone
par Luc Dim 23 Juil 2017 - 13:01

» Connaissez-vous le Magnésium glycinate?
par Luc Dim 23 Juil 2017 - 9:48

» Présentez-vous! Présentez-vous!
par Mirzoune Sam 22 Juil 2017 - 14:52

» Biodisponibilité de la curcumine: où trouver la plus assimilable?
par Luc Sam 22 Juil 2017 - 12:49

» Faut-il éliminer les graisses saturées comme le préconise l'association cardiovasculaire US
par Luc Sam 22 Juil 2017 - 11:37

» Cure de jus et smoothie detox
par Luc Sam 22 Juil 2017 - 10:05

» Faites vous-même votre désherbant naturel
par Nell74 Sam 22 Juil 2017 - 0:23

» La mariée conduite à l'autel
par Mirzoune Ven 21 Juil 2017 - 21:25

» Maïs et soja OGM mortels ?
par Mirzoune Jeu 20 Juil 2017 - 17:26

» Protéger le foie
par Mirzoune Jeu 20 Juil 2017 - 17:22

» Brioche à l'orange, petits raisins et rhum, de Luc sans gluten et sans lactose
par Luc Mer 19 Juil 2017 - 16:46

» Retour d'expérience commande douane
par Mirzoune Lun 17 Juil 2017 - 17:45

» Mignardise SG amande et myrtilles
par Luc Dim 16 Juil 2017 - 19:52

» Chaque jour que je passe sur ce forum...
par Mirzoune Ven 14 Juil 2017 - 10:13

» Analyses et questions, by Sumérien
par Luc Mer 12 Juil 2017 - 17:20

» La cuisson des oeufs altère-t-elle les oméga 3?
par Flo Mar 11 Juil 2017 - 14:09

» Méditation de pleine conscience
par proserpine Lun 10 Juil 2017 - 11:13

» Respiration cellulaire & Mitochondrie
par Mirzoune Dim 9 Juil 2017 - 20:09

» Les AG MCT comparés à l'huile de coco : Qui dit vrai?
par Luc Dim 9 Juil 2017 - 19:37

» Pétition 11 vaccins obligatoires
par Flo Dim 9 Juil 2017 - 13:26

» Les promesses de l'acide alpha-lipoïque (AAL ou ALA)
par Mirzoune Sam 8 Juil 2017 - 22:53

» Folates et thé vert
par Luc Sam 8 Juil 2017 - 11:41

» toc!toc!toc!
par proserpine Sam 8 Juil 2017 - 9:35

» Vitamine E et peroxydation des membranes
par Luc Ven 7 Juil 2017 - 17:28

» Présentation Sumerien
par sumerien Ven 7 Juil 2017 - 12:25

» Pensée du jour
par proserpine Mar 4 Juil 2017 - 16:01

» Histroire drôle en images - Funny clip
par Mirzoune Lun 3 Juil 2017 - 18:32

» Moins de sucre: Pourquoi?
par Luc Lun 3 Juil 2017 - 9:29

» Vitamine K2 - Achat - Exemples de produits
par Mirzoune Sam 1 Juil 2017 - 17:38

» La lumière LED fatigue et altère la macula
par Luc Jeu 29 Juin 2017 - 13:28

» Le Candida Albicans
par Flo Jeu 29 Juin 2017 - 9:33

» Régime intermittent 16.8 avec suivi cronometer
par Luc Mer 28 Juin 2017 - 9:15

» Arrêter le massacre avec les abdos et gainer son ventre
par proserpine Lun 26 Juin 2017 - 10:19

» Muffins SG à la châtaigne et zeste d’orange
par Mirzoune Dim 25 Juin 2017 - 12:28

» Gene Mutation or Metabolic Dysfunction of Cellular Respiration?
par Luc Sam 24 Juin 2017 - 19:23

» Toutes les raisons de mettre des algues au menu
par Mirzoune Mar 20 Juin 2017 - 20:33

» Salade d'algues "façon thaï"
par Mirzoune Lun 19 Juin 2017 - 19:11

» Dernières Promos (aller au dernier message)
par Luc Sam 17 Juin 2017 - 9:09

» Petit bonheur du jour: Cohérence cardiaque
par proserpine Ven 16 Juin 2017 - 9:13

» Bandes kinesio taping pour douleurs tendino-musculaires
par Mirzoune Lun 12 Juin 2017 - 20:10

» Jeûne intermittent ou Peak Fasting
par Luc Ven 9 Juin 2017 - 13:49

» Délice au chocolat et beurre de cajou
par Luc Mer 7 Juin 2017 - 13:41

» Excès de fer et mitochondrie
par Luc Mar 6 Juin 2017 - 22:09

» Noix et graines dans un régime hyperlipidique
par Luc Lun 5 Juin 2017 - 12:01

» Introuvable! Huile de coco vierge à 9,99€ le litre, livraison gratuite!
par Nell74 Dim 4 Juin 2017 - 14:23

» Pizza pois chiche au thon
par Mirzoune Dim 4 Juin 2017 - 13:25

» Enquête de santé documentaire: Maladie de Lyme, épidémie ou psychose?
par Mirzoune Jeu 1 Juin 2017 - 10:20

» Pain au thon sauce tomate, extra léger
par Luc Mer 24 Mai 2017 - 8:36

» Cancer : un traitement simple et non toxique. Extraits
par Luc Dim 21 Mai 2017 - 17:57

» Douleurs musculaires et acide lactique
par Luc Sam 20 Mai 2017 - 12:07

» Question sur l'encrassage
par Mirzoune Lun 15 Mai 2017 - 18:03

» Rocher Coco/Amandes
par Mirzoune Lun 15 Mai 2017 - 18:00

» Index glycémique des laits végétaux
par Luc Dim 14 Mai 2017 - 13:31

» Voies de conversion de la progestérone
par Matogato Dim 14 Mai 2017 - 9:42

» Congrès EFT 2017
par proserpine Sam 13 Mai 2017 - 12:37

» Présentation Mezame
par Flo Sam 13 Mai 2017 - 9:00

» Cancer : un traitement simple et non toxique
par Mirzoune Ven 12 Mai 2017 - 20:19

» Dr David Perlmutter: Ces Glucides qui menacent notre cerveau
par Mirzoune Ven 12 Mai 2017 - 20:06

» Grain Brain 2
par Mirzoune Ven 12 Mai 2017 - 10:31

» Ciabatta SG sur poolish au sarrasin avec graines de courge
par Luc Jeu 11 Mai 2017 - 22:51

» Phosphates en excès
par Luc Jeu 11 Mai 2017 - 21:01

» Petits Pains SG aux noix et figues séchées
par proserpine Mar 9 Mai 2017 - 21:25

» Le rébus des présidentielles
par Mirzoune Dim 7 Mai 2017 - 18:54

» Une bonne nuit se prépare
par Luc Sam 6 Mai 2017 - 11:29

» L'empire de l'or rouge. Mensonge!
par Luc Ven 5 Mai 2017 - 16:59

» Et si c’était la thyroïde ?
par Luc Ven 5 Mai 2017 - 15:35

» Farine de Teff - Connaissez-vous ?
par Luc Ven 5 Mai 2017 - 14:37

» Prévention par l'alimentation des pathologies de la prostate
par Flo Jeu 4 Mai 2017 - 16:18

» Débat Le Pen/Macron.. à pleurer!
par proserpine Jeu 4 Mai 2017 - 11:55

» Choisir vos farines en fonction de leur IG
par Mirzoune Jeu 4 Mai 2017 - 7:35

» Cake au thé bergamote, à la cardamone & petits raisins
par Mirzoune Mer 3 Mai 2017 - 10:39

» Cookies noisettes/amandes/choco
par proserpine Mar 2 Mai 2017 - 9:40

» Kombucha maison: l'incontournale recette de Mirzoune
par Mirzoune Lun 1 Mai 2017 - 14:07

» Le site de Laura Azenard
par Luc Lun 1 Mai 2017 - 12:27

» Booster le processus de remyelinisation naturelle
par Mirzoune Lun 1 Mai 2017 - 10:48

» La guerre des semences illégales
par Mirzoune Dim 30 Avr 2017 - 16:24

» Assouplissez et soulagez votre dos
par Luc Dim 30 Avr 2017 - 12:05

» Pain châtaigne SG
par Luc Dim 30 Avr 2017 - 9:30

» L’Huile de Coco assiste le microbiome
par Luc Sam 29 Avr 2017 - 19:02

» L'aspirine est pro-métabolique et anti-cancer
par Luc Sam 29 Avr 2017 - 11:08

» Joyeux anniversaire, Rouly
par Luc Sam 29 Avr 2017 - 7:47

» Les enzymes: indispensables aux fonctions métaboliques
par Flo Jeu 27 Avr 2017 - 8:06

» Vêtements adaptés au handicap chez Kiabi
par Mirzoune Mer 26 Avr 2017 - 14:14

» Le régime cétogène contre le cancer
par Mirzoune Sam 22 Avr 2017 - 23:16

» Affronter le cancer plutôt que le subir
par Luc Sam 22 Avr 2017 - 19:57

» Sentiment, émotion : comment ça fonctionne
par proserpine Sam 22 Avr 2017 - 19:09

» Escalade, même les femmes tutoient les limites des capacités humaines
par Mirzoune Sam 22 Avr 2017 - 16:34

» Top 20 de mes huiles essentielles préférées
par Luc Ven 21 Avr 2017 - 23:53

» Pain cake citron et cranberries pour le petit déj
par Luc Jeu 20 Avr 2017 - 15:55

» RDV Nutithérapeute
par Luc Jeu 20 Avr 2017 - 15:28

» La cuisine asiatique, bonne pour la santé
par Luc Jeu 20 Avr 2017 - 15:27

» Vit D3: Quand et comment s'exposer
par Mirzoune Jeu 20 Avr 2017 - 12:02

» Asthme: ventoline, sélénium et N-Acétylcystéine
par Matogato Mer 19 Avr 2017 - 21:03

» Presentation RB2308
par Mirzoune Mer 19 Avr 2017 - 12:45

» Conseils pour un bon extracteur de jus, pratique et pas ruineux
par proserpine Mar 18 Avr 2017 - 18:01

» EFT - Votre chance de vous "sortir" des engrenages des douleurs et du mal-être
par Mirzoune Mar 18 Avr 2017 - 11:57


Qu'est-ce que l'équilibre acido-basique?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Qu'est-ce que l'équilibre acido-basique?

Message  Luc le Dim 28 Fév 2016 - 19:18

Équilibre acido-basique
01. Importance du pH
02. La reminéralisation de l'organisme
0.3 D’où provient cet excès d’acides dans l’organisme ?
04. Les systèmes tampons
05. Guide des aliments pour optimiser le pH en cas d’acidose légère.
06. Pourquoi le sucre est-il toxique pour le corps ?
07. Est-ce que la viande est acidifiante?
08. Synergie défavorable 
01. Importance du pH
Le pH, ou « potentiel hydrogène », est une unité de mesure du degré d’acidité ou d’alcalinité d'une solution. On l’établit sur une échelle de 0 à 14.
Schéma d’une échelle:
Échelle du pH : < 6,0 = acide. 7 = neutre. >7,5 = alcalin.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le sang humain se situe entre 7.35 et 7.45.
Chez les humains, tous les tissus sains et les fluides du corps (excepté l'estomac) ont un pH  légèrement alcalin.  Cependant, une urine avec un pH en-dessous de 7 signifie que des acides sont bien excrétés via les reins. Les reins fonctionnent pour maintenir  la plage stricte de pH du sang (entre 7.35-7.45) dans un effort  pour maintenir l'équilibre approprié du corps.
En effet, s'il est logique d'avoir les urines quelque peu acide au lever, c'est parce que le métabolisme du corps à produit des déchets que les reins on filtrés (urée) et / ou des toxines que le foie a neutralisées.
Quand les acides s'accumulent plus rapidement que ce que le corps peut excréter, généralement à cause d'une nourriture  génératrice d'acides, d'un excès de stress dû au travail ou aux petits soucis qui s'accumulent, d'une activité physique intense, d'un mode de vie délétère (cigarettes  et alcool), ils peuvent formés des dépôts sous forme de cristaux. C'est ainsi que le corps se protège dans un 1er temps des excès : Il forme des cristaux, pour neutraliser les acides en excès, ou des kystes, pour les toxines, comme les ML, qu'il ne peut neutraliser.

Cette mesure de sauvegarde maintient le sang à un pH approprié mais aux dépens des tissus, des organes et des enzymes à pH-spécifique. De plus, de tels dépôts sont connus pour aggraver et contribuer « aux maladies modernes » inhérentes à un régime occidental, tels que la fatigue,  l'arthrose, les tendinites, les pierres au rein, etc.
Pour aider à maintenir un équilibre acido-basique,  un individu peut ingérer des aliments alcalinisants en faisant la part belle aux plats composés d'un mélange de légumes verts, dans une proportion bien plus grande que les aliments modérément acidifiant. L'assiettée sera composée alors aux deux tiers au moins, en volume, de légumes verts. Nous pouvons également modérer les acides forts contenus dans  les protéines animales, tout spécialement la viande rouge (purine), et les fromages à pâte dure anciens (phosphore). Nous limiterons donc, pas supprimer, ces derniers aliments et les mangerons de préférence à midi, moment ou la digestion est au top. Dans le cadre d'un régime SCSG, nous éviterons bien sûr les laitages. Cela ne posera pas problème au niveau de la prévention de l'ostéoporose si les autres paramètres sont corrects. D'où vient le lait des vaches, sinon des herbes qu'elles broutent!  Wink  C'est essentiellement dans les fruits et légumes, et accessoirement dans l'eau,  que nous devons aller chercher les oligo-éléments alcalins / basiques.
Ces pratiques peuvent faciliter le dégagement des acides stockés. Cependant, l'évacuation complète peut prendre des années si l'accumulation a été importante, étendue sur une longue période (génération malbouffe). En attendant, les tissus restent dans un environnement peu propice à l'homéostasie. Vous n'arriverez pas à vider la baignoire avec une louche alors que l'eau continue à couler du robinet … Il est vivement recommandé de mettre en place une approche globale afin d'accélérer le processus sinon cela pourrait prendre des années avant que vous n'arriviez à vous soulager des désordres occasionnés par un excès d'acidité …
LucH


Dernière édition par Luc le Sam 7 Mai 2016 - 18:46, édité 2 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3656
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que l'équilibre acido-basique?

Message  Luc le Dim 28 Fév 2016 - 19:35

02. La reminéralisation de l'organisme

"
Dans un organisme acidifié, la déminéralisation n'est pas due à un apport insuffisant de d'oligo-éléments via l'alimentation, mais par le pillage des minéraux organiques utilisés pour neutraliser les acides excédentaires". (Christophe Vasey)

=> Il faut donc mettre en place une stratégie pour que le pillage cesse. Ce résultat sera obtenu en limitant la quantité d'aliments acides et en neutralisant et éliminant ceux qui se trouvent déjà dans le corps.



Si nous voulons que le corps puisse se reconstruire dans de bonnes conditions, des oligo-éléments doivent être temporairement apportés, en sus de l'alimentation.

Ces minéraux doivent être facilement assimilables. Nous parlerons alors de biodisponibilité.


Ce processus de fixation des minéraux est favorisé par certains facteurs.

 

Facteurs favorisant la fixation des minéraux
- Un apport adéquat de protéines non dénaturées

Les minéraux ont besoin d'un support pour être intégrés dans la trame de nos muscles


Les minéraux se fixent dans les tissus organiques comme des poissons pris dans les mailles d'un filet. Il s'agit d'une image, mais elle permet d'illustrer le processus car la trame des tissus organiques est construite avec des protéines. D'une carence en protéines résulte une mauvaise trame et, pour poursuivre avec l'image, on est ensuite contraint d'attraper des poissons (minéraux) avec un filet troué (mauvaise trame protéique) …

Exemples d’associations végétariennes courantes :


  • riz et lentilles en Inde,
  • blé et pois chiches au Maghreb
  • soja et riz en Chine,
  • pâtes et haricots en Italie
  • maïs et haricots rouges en Amérique du Sud.
  • quinoa et lentilles corail.
  • millet et flageolets à la tomate.
  • pois cassés en potage suivi d'une purée de châtaigne sur du pain des fleurs au sarrasin.


NB1: Le quinoa est une pseudo-céréale à part car elle est particulièrement riche (15 %) en protéines et bien équilibrée en acides aminés. Bien rincer avant usage pour éliminer les saponines (anti-nutriment). Tout le monde ne supportera pas le quinoa. On fait aussi une tournante …

Infos sur le quinoa: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

NB2: Dans un régime SGSC, vous remplacerez évidemment le blé et le maïs par une pseudo-céréale comme le riz, quinoa, millet, fonio, amarante, teff, châtaigne.


- La vitamine D
La vitamine D est bien connue, non seulement pour son rôle clé au niveau de l'immunité, mais également pour son action bénéfique et indispensable à la fixation du calcium dans le squelette. Un apport de vitamine D3 sera souvent très utile pour la reminéralisation de l'organisme, combinée à de la vitamine K2 pour optimiser l’assimilation.
La vitamine D est l'une des seules que le corps peut synthétiser lui-même, grâce à l'action du soleil sur la peau.


Ndlr: Entre l'équinoxe d'automne et l'équinoxe de printemps, notre corps métabolise peu ou pas de vitamine D (mauvaise longueur d'onde du soleil).

 

- Un ensoleillement suffisant
L'action des rayons ultraviolets du soleil (rayons UV-B) sur un dérivé du cholestérol, contenu dans les couches profondes de la peau, produit du cholécalciférol (vit D).

 

- L'exercice physique et la respiration

Nous avons pu constater que la reminéralisation est favorisée par une activité physique. Cette meilleure minéralisation des personnes physiquement actives s'explique par les échanges cellulaires accrus (meilleure circulation sanguine).

Les échanges gazeux sont très favorables : Bien respirer va permettre d'évacuer le CO2 mais aussi faire baisser le niveau de stress et procurer une sensation de détente et de bien-être. La qualité de la respiration a vraiment un impact déterminant sur l’équilibre acido-basique. Quelques respirations profondes suffisent à modifier sensiblement le taux d’acidité, particulièrement en fin d'après-midi et en début de soirée, lorsque vous éprouvez le besoin de "souffler".

NB: Tout le monde ne pratique pas une activité sportive, même si une marche à un rythme soutenu est assimilable à une activité physique. Ainsi, si vous marchez 2 fois 15', c'est assimilable à 30' de sport. Les petites rivières formeront les grands ruisseaux …


- Le sommeil

Le sommeil combine l’inactivité à la respiration profonde : c’est par conséquent un état où nous éliminons pas mal d’acidité. En outre, c'est la nuit que les reins peuvent le plus facilement évacuer les excès d'acide stockés dans le mésenchyme (tissu interstitiel de soutien aux organes). Par conséquent, il vaut mieux manger la viande (portion de 120  à 150 g) au repas de midi si vous voulez faciliter le travail des émonctoires.  Il n'est pas non plus indispensable de manger de la viande tous les jours. 3 fois par semaine suffisent pour permettre un entretien des muscles …

 

- Un bain alcalinisant

Peter Jentschura préconise un bain du corps à pH 8.5 pendant 2H pour avoir une efficacité réelle. 30' est le minimum minimorum. Certaines personnes alternent un bain de pieds (chevilles comprises) avec un bain de corps, un jour sur deux pour ce dernier donc.

=> Du bicarbonate de soude, du sel de mer, du carbonate de sodium ainsi que des minéraux naturels ...
Faites une recherche Google avec : sels de bain alcalins. Il en faut pas mal. Donc, ne choisissez pas un produit de luxe ! À part parfumer votre bain, il n'apportera pas grand-chose.
Vous y ajouterez 3 càs de bicarbonate de soude (achat en grande surface).
Pour que cela soit efficace,
le pH est super important. Pas de savon mousse ajouté, de préférence !

 

En résumé :
La reminéralisation de l’organisme se fait par :
- l’alimentation
- la prise de compléments basiques ;

Elle est favorisée par :
- un apport adéquat de protéines
- la vitamine D 
- l’ensoleillement
- l’activité physique


- un sommeil réparateur

- des bains alcalinisants

LucH


Dernière édition par Luc le Ven 12 Aoû 2016 - 22:28, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3656
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que l'équilibre acido-basique?

Message  Luc le Dim 28 Fév 2016 - 19:38

0.3 D’où provient cet excès d’acides dans l’organisme ?

Interview du Pr Jentschura

NB: Le Dr H. C. Peter Jentschura est herboriste et naturopathe.


« D’abord d’une alimentation mal équilibrée, inhérente à notre époque. Nous consommons trop de sel et de sucre, trop de produits « plaisir ». La saveur de toutes les boissons à base de cola, des chips salés ou des limonades sucrées provient des halogènes : chlore, phosphore, soufre et carbone. De nombreux édulcorants se transforment, dans notre organisme, en alcools nocifs et en acide formique.
Lorsque nous exagérons, un excès d’activité physique pratiqué lors d’un sport intense amène de l’acide lactique dans les muscles : jogging, tennis ou vélo de course.
Mais l’absence d’exercice, une vie sédentaire amène aussi chez certains une accumulation importante de gaz carbonique dans l’organisme.

Enfin, d’autres consomment des antalgiques contenant de l’acide acétylsalicylique : ainsi, les médicaments participent à la sur-acidification de l’organisme de l’homme moderne.

En cas de carence au niveau des apports de bases (substances minérales alcalinisantes), les mécanismes d’élimination sont moins performants.
Si vous ingérez peu ou pas souvent des fines herbes, des infusions aux plantes et surtout des légumes et des fruits frais, vous allez manquer d’ouvriers chimiques qui permettent aux reins d’éliminer les acides ».

NB :
Comme vous le devinez certainement, une carence en oligo-éléments basiques diminue la capacité des reins à éliminer. Du coup, cela oblige notre organisme à puiser dans ses réserves, ce que nous appelons le système tampon, et donc à déminéraliser les dents, les disques intervertébraux, la peau et les cheveux …
Parallèlement à ce processus de neutralisation des acides via le système tampon, l’organisme se protège des excès : Dans un 1er temps, l’organisme stocke les toxines dans le mésenchyme, dans l’attente de pouvoir traiter et neutraliser via les reins et l’excrétion des urines, (phase surtout opérationnelle après 3 heures du matin, ndlr), pourvu que le repas du soir n’ait pas été constitué d’un repas riche en protéines, auquel cas la priorité sera donnée à l’évacuation des purines et de l’acide purique.



NB: Livre du Dr H. C. Peter Jentschura :

La santé par la dépuration – l'équilibre acido-basique. Editions Dangles.


*) Transport des toxines
« L’organisme transporte les substances toxiques dans les tissus adipeux afin que ces structures acides moléculaires soient vite enveloppées de graisse protectrice et diluées dans de l’eau (liquide interstitiel). Les conséquences de ces dépôts dans la graisse et l’eau sont, par exemple, l’adiposité et la cellulite.
Parmi les premiers symptômes dus à l’acidose, on compte la cellulite chez la femme et la perte des cheveux chez l’homme ».
NB : Pour pouvoir éliminer en douceur ces acides, accumulés en dépôts, élimination qui se pratiquera sur qques mois, il est généralement recommander de permettre au corps de dissoudre / neutraliser ces amas de manière souple, avec des procédés homéopathiques (infusions aux plantes aromatiques douces qui n’agressent pas, et donc ne stimule pas trop fort l’épuration / la vidange).
Dans un second temps, les acides dissous sont évacués par les reins, progressivement, par palier, ce qui requiert un apport minéral soutenu à ces organes, à travers l’alimentation quotidienne ou des compléments nutritifs riches en substances vitales et minérales (sels alcalins). Peter Jentschura préconise aussi des bains complets ou des bains de pieds alcalins (pH 8.5, important), et d’autres applications comme les inhalations alcalines afin que l’épiderme et les muqueuses soutiennent les reins dans leur travail d’élimination.


 

*) Equilibre 80 / 20
« L’équilibre acido-basique est garanti lorsque l’excédent en bases domine dans l’alimentation, et que les fournisseurs d’acides (fromage, viande, aliments plaisir) constituent juste 20 % de la nourriture. Peter Jentschura recommande donc un rapport de 80/20 pour une nourriture basifiante et acidifiante : c’est à cette condition que les reins seront en mesure de bien éliminer et que l’organisme profitera de toutes les substances minérales nécessaires à sa structure et sa régénération ».

Il s’agit donc de se nourrir, sur un laps de temps assez long, de manière excédentaire en alcalis et en substances minérales.


 

*) 3 manières de réagir en cas d’acidose
Pour le Dr Peter Jentschura notre organisme réagit de 3 manières possibles en cas d’acidose chronique. Il établit 3 groupes d’individus :

«
Trois groupes métaboliques sont propres à l’espèce humaine. Une partie des individus réagit à une sur-acidification par des pertes structurelles : parodontose et caries, chute des cheveux et vieillissement cutané, ostéoporose, eczéma atopique, et les affections de la colonne vertébrale.
Une deuxième réagit par des
dépôts : ils s’expriment par la goutte, les rhumatismes, la fibromyalgie, le myome (tumeur musculaire bénigne), le lipome, l’adiposité et la cellulite.
Et la troisième partie réagit par des
sécrétions (ou éliminations) plus ou moins appétissantes : verrues, mucosités et pertes, transpiration, hémorroïdes, abcès, néoplasmes (cancer), psoriasis et autres ».

LucH

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3656
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que l'équilibre acido-basique?

Message  Luc le Dim 28 Fév 2016 - 19:40

04. Les systèmes tampons
Pour maintenir le pH sanguin, l’organisme va neutraliser un acide fort en le liant à une base pour obtenir une substance neutre et un acide faible facilement éliminé par les émonctoires

Les minéraux acides sont le soufre, le phosphore, le chlore, le fluor, l’iode, la silice.
Les minéraux alcalins sont le calcium, le sodium, le potassium, le magnésium, le cuivre, le fer…

Infos suppl. sur l’élimination des acides : 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Dès lors que notre alimentation contient suffisamment de bases (surtout du calcium, du potassium et du magnésium), notre organisme régulera très bien la neutralisation des acides. Ces acides seront neutralisés / oxydés si tout fonctionne bien, sans que l’organisme ne soit débordé …
Ainsi lorsque nous consommons des acides fruitariens, le corps va les comburer / brûler en gaz carbonique et en eau. L’excédent sera neutralisé, en faisant appel aux réserves minérales du corps : Ainsi l’acide malique formera un malate de calcium avec le calcium en stock (si disponible) ; l’acide citrique quant à lui formera avec notre potassium par exemple, un citrate de potassium; l’acide tartrique, un tartrate de magnésium, et ainsi de suite … Pas de problème si ces sels ne sont pas en excès.

NB : Certaines personnes métabolisent mal les acides des fruits. On les qualifie alors d'organismes sous-vitaux. Même si globalement les oligo-éléments émanant des fruits sont favorables à l'équilibre, il est évident qu'un organisme affaibli devra modérer ces sources (un fruit en hiver, deux en été).

Cet aspect fera l'objet d'un autre article …

 

*) Dissolution des déchets résiduels
Revenons maintenant à la dissolution et puis à l’épuration.
"La dissolution des déchets résiduels demande une grande prudence (progressivité, ndlr). Si, lors de la deuxième étape, le renforcement rénal et l’apport de minéraux ne se déroulent pas en même temps, des douleurs ou des accès de transpiration, des œdèmes ou des boutons peuvent apparaître. C’est ce qu’on appelle une aggravation au début du traitement ou « crise de guérison ». Ces phénomènes sont en fait des erreurs de traitement que l’on peut éviter par un apport abondant en substances minérales et vitales."  Les anglo-saxons parlent de "healing crisis". L'organisme saisit l'occasion pour sortir les toxines acculées. Certains parlent de phase de désencrassage et ne comprennent pas alors pourquoi, alors qu'une amélioration momentanée avait été observée. Ils sont déstabilisés, désorientés car ils ne décodent pas bien ce processus. C'est aussi la raison principale pour appliquer un protocole strict et ne pas se lancer sans méthodologie bien définie et / ou le conseil d'un thérapeute qui pourra vous guider en cas de problèmes passagers ou de doutes …

L'aspect "healing crisis" fera l'objet d'un autre article, plus approfondi, si vous le souhaitez …

NB: C'est aussi pourquoi il y est vivement conseillé, avant toute cure de dépuration, de corriger le régime alimentaire, sur une durée suffisante (6 mois en général), en vue de rééquilibrer les apports de minéraux alcalins, souvent déficitaires (80 % des Français ne reçoivent pas ainsi l'AJR en magnésium), en vue d'apporter les nutriments requis pour faciliter la cascade enzymatique (métabolisme).

"De façon sensée, la troisième étape de la dépuration est accompagnée par des bains alcalins, complets ou bains de pieds, des compresses et des inhalations alcalines. Ainsi, les reins ne sont pas surchargés et il est plus certain que tous les acides et substances toxiques dissous seront vraiment évacués".

LucH

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3656
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que l'équilibre acido-basique?

Message  Mirzoune le Dim 28 Fév 2016 - 19:42

Bonne nouvelle! Pas besoin de se prendre la tête avec des bandelettes et de mesurer le ph de tout ce qu'on bouffe si l'on fait gaffe à:
- pas d'aliments transformés industriels (plats cuisinés, snacks, charcuteries, boissons...) 
- Pas de fromages
- fruits et légumes crus
- huiles de 1ère pression à froid
- herbes et épices dans et sur les plats
- graines germées
- eau, tisanes, aliments boissons lacto-fermentés "maison"

En évitant tout ce qui doit obligatoirement se cuire pour pouvoir être mangé (légumineuses, patates, riz, pseudo-céréales), on combine, l'alimentation SGSC, le cru, l'équilibre acide/basique. 
Et si l'on choisit de les cuire (cuisson vapeur douce, mijotage), on pense aux épices pendant la cuisson et aux herbes après. Pour les huiles, on les met après, comme les herbes, pour ne pas les chauffer.

C'est ma ligne de conduite générale sauf exception. Quand je commence à m'en écarter je réajuste en gardant le cru à l'esprit car c'est finalement ce qui réunit toutes les tendances...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission grâce une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges, bio et beaucoup de cru. Du sport, des compléments adaptés, des bons moments, des amis et une famille au top... La vie est belle!
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 2505
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 54
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que l'équilibre acido-basique?

Message  Luc le Dim 28 Fév 2016 - 20:00

05. Guide des aliments pour optimiser le pH en cas d’acidose légère.

 
Échelle du pH : < 6,0 = acide. 7 = neutre. >7,5 = alcalin.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  


Approche globale :
En cas d’acidose sévère (pH 5.5 par exemple), il sera nécessaire de recourir à des sels alcalinisants (citrates par exemple), en plus de modifier le régime (…)


Qu’est-ce qui fait qu’un aliment est acidifiant ou basifiant ?
L’acidité ou l’alcalinité d’un aliment dépend schématiquement de trois paramètres :
- la qualité et la quantité de minéraux qu’il renferme;
- sa teneur en citrates et bicarbonates (souvent liés au potassium);
- sa teneur en protéines et la part des acides aminés soufrés dans ces protéines.

Les minéraux peuvent être classés en deux catégories :
- les minéraux « acidifiants » sont le chlore (Cl), le soufre (S) et le phosphore (P) qui peuvent donner respectivement de l’acide chlorhydrique, sulfurique et phosphorique. On en trouve en grande quantité dans les aliments d’origine animale.
- les minéraux « alcalinisants » sont le potassium (K), le calcium (Ca), le magnésium (Mg) le sodium (Na) et le fer (Fe). Les végétaux renferment beaucoup des 3 1ers minéraux. Notez que le chlore vient souvent amoindrir l’effet basifiant d’un sel : Le sodium est en réalité du chlorure de sodium. Le fer en excès dans un bilan sanguin est pro-oxydant (200 mcg/ litre).
Les acides aminés, constituants des protéines, renferment parfois du soufre. Lorsque c’est le cas, pendant la digestion, ils sont oxydés et relarguent des sulfates qui vont contribuer à l’acidification via la production d’acide sulfurique.
Source : lanutrition.fr
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]   

Si vous consommez plus de minéraux acidifiants (phosphore, soufre ou chlore) que de minéraux basifiants (calcium, magnésium, potassium), l’indice Pral sera généralement supérieur à zéro : votre alimentation est acidifiante dans ce cas. Si l’indice Pral est négatif, votre alimentation est basifiante / alcalinisante. C’est donc une approche globale qu’il faut avoir (journée, voire sur la semaine) si vous réfléchissez en termes de prévention à l’ostéoporose.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Les légumes verts sont généralement très alcalins, avec qques exceptions qu’il est conseillé d’éviter en cas d’acidose marquée (pH inférieur à 6) ; c’est notamment le cas de l’oseille, de la rhubarbe, des patates douces et de la betterave qui sont classés au top (plus de 200 mg d’acide oxalique par portion).

NB: Ce n'est que dans le cas d'un état déficitaire (acidose marquée) qu'il convient de s'abstenir d'ingérer des patates douces, qui renferment par ailleurs d'autres nutriments très utiles (anti-oxydants + manganèse, cuivre, vitamine A, vitamine B6). Un organisme surchargé, dépassé ne pourra pas éliminer facilement les déchets azotés (acide urique de la viande)  et les acides oxaliques de quelques légumes bien pourvus, qui font exception. Sinon, si vous associez les patates douces avec un autre aliment basique au menu, comme la plupart des légumes verts, et une petite portion de volaille ou de poisson, cela devrait bien passer …

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

NB : Vous pouvez neutraliser l’impact de l’acide oxalique, lors d’un apport modéré (une portion), en ajoutant des citrates ou en prenant 120 ml de jus de citron sur la journée (dilué dans 1 litre d’eau).


Les légumineuses sont évidemment classées séparément (car elles contiennent des protéines en quantité relativement importante, ce qui augmente le degré acidifiant). Il y a toutefois une certaine hiérarchie ici aussi : Les haricots verts entiers cuits à la vapeur sont nettement moins acidifiants que les fèves à la tomate. Ce n’est pas une raison pour consommer un aliment plus de 2 fois par semaine, à moins d’en avoir épluché tous les tenants et aboutissants, au risque d’avoir un retour de manivelle (…).

La plupart des légumes de couleur sont légèrement alcalinisant, à l’exception notoire de la tomate (acide oxalique 5 à 10 mg par portion).



Pour les fruits, à part la banane et la châtaigne (amylacées) qui sont légèrement alcalins, les autres fruits sont souvent basifiants dans une certaine mesure, si vous ne dépassez pas les capacités de l’organisme à neutraliser les acides fruitariens. Dans ce dernier cas, si vous dépassez les capacités d’élimination, modérez alors les fruits contenant des acides maliques car ils pomperont le calcium présent dans l’’estomac pour former des sels de malates de calcium. Ensuite, si les réserves ne sont pas suffisantes, du calcium sera prélevé sur le squelette osseux. Notez qu’il n’en va pas de même pour les autres acides fruitariens. L’acide citrique ne pompera pas du calcium mais sera « combiné » à du potassium. Voir le chapitre sur les acides fruitariens pour de plus amples détails.
Notez aussi que si vous "exagérez" et associez deux fruits d’une catégorie différente mais néanmoins proche, vous diminuez le recours au système tampon.
Par exemple s’il y a une pomme douce associée à une banane, ou des fruits rouges associés à du raisin. Tout est dans la dose …
Notez encore que l’indice Pral n’est pas une garantie absolue que vous puissiez consommer un aliment de manière répétée (mono-diète). C’est une bonne indication mais ce n’est pas LE critère absolu. Certaines  personnes ont eu des surprises désagréables ainsi, avec des amandes, par exemple Wink


Vocabulaire : aliment basifiant = aliments qui apportent des oligo-éléments basiques, donc alcalinisants, comme le potassium et le calcium du citron. Ce n'est pas ici le pH du jus de citron qui est déterminant mais les minéraux assimilables par l'organisme. L'acide sera alors neutralisé assez facilement par l'organisme (si vous ne souffrez pas d'une pathologie, comme la gastrite par exemple).

Pour établir l’indice Pral, la méthode est basée sur le total des oligo-éléments (soustraction des minéraux acidifiants des minéraux basifiants). Il s’agit souvent d’une simple soustraction ou addition. Si l’aliment contient des protéines, le coefficient est établi sur une base moyenne (évaluation de l’excrétion moyenne en sulfates sur la base d’une teneur moyenne de certains acides aminés soufrés, soit la méthionine à 2,4% et la cystéine à 2%).
L’indice PRAL est intéressant mais il ne permet que d’approcher sommairement la réalité. En effet, l’indice Pral ne tient pas compte de la teneur en bicarbonates et citrates (il fait la supposition que ceux-ci sont liés au potassium). Surtout, il s’appuie pour les protéines sur une teneur en acides aminés soufrés moyenne, dont certains aliments peuvent s’écarter. Donc ne vous étonnez pas de retrouver un aliment légèrement basifiant, apprécié avec l’indice pral, alors qu’il sera classé légèrement acidifiant dans une autre étude.
NB : PRAL = Potential Renal Acid Load », c’est-à-dire « charge rénale acide potentielle ».



Qu’est-ce que le PRAL?
L’indice PRAL (de l’anglais Potential Renal Acid Load) est une manière d’indiquer la charge acide rénale potentielle d’un aliment, à savoir son effet acidifiant ou alcalinisant sur l’organisme. C’est dans l’urine que l’on obtient la mesure de cette charge, dont l’unité est le milliéquivalent (mEq). Tous les chiffres au-dessus de 0 révèlent un excès d’acide. Mentionnons que certains livres de nutrition utilisent l’expression « équilibre acido-basique », basique étant un synonyme d’alcalin.
Les produits céréaliers (environ 10 mEq/100 g) et les aliments riches en protéines, comme la viande et certains fromages sont très acides (25 mEq/100 g dans certains cas, surtout les fromages à pâtes dures, riches en phosphore). Les deux seuls groupes d’aliments alcalinisants sont les fruits et les légumes (autour de - 3 mEq/100 g en moyenne).
Ce sont bien sûr les minéraux contenus dans les aliments qui déterminent cette caractéristique : les légumes, par exemple, combinent une forte teneur en calcium, magnésium et potassium (minéraux alcalins) à une faible teneur en chlore, soufre et phosphore (minéraux acides).
Source : PasseportSanté.net


 

*) Classification de qques aliments  par groupe

Voir christopher Vasey  (livre) [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
- Alimentation et équilibre acido-basique
- Les maladies dues à l'acidification du terrain
- Les trois grands groupes d'aliments

NB :
Certains auteurs se contredisent sur la catégorie des aliments (abricot ou orange, par ex.). Mais cette discussion est accessoire …



*) Classification de qques aliments :

Il s'agit d'une valeur indicative. Ne pas prendre à la lettre car selon les sources ou le degré de maturité, de transformation, etc., la classification pourra être légèrement modifiée. J'ai en outre arrondi les chiffres (valeur intermédiaire dans chaque catégorie, tolérance de 0.2)


*) Acidité la plus élevée (6,0 ou inférieur) :
- Légumes, haricots, légumineuses : Fèves de soja transformées. Beurre d’arachide salé et sucré.
- Fruits : canneberges, fruits séchés si
sulfurés (sulfites = conservateur => attention aux abricots de couleur orange car ils sont sulfatés. Les abricots bios sont bruns).
- Assaisonnements, herbes épices : poivre noir, GMS (glutamate monosodique => plat chinois, poulet à la broche !), sauce soja,
levure de bière et alimentaire.
- Boissons : alcools,
boissons gazeuses (limonades et colas).
- Grains, céréales, et autres : orge,
pâtisserie, gâteau, tarte, biscuit.
- Noix, graines herbes, pousses, huiles : pistache, acides gras trans, acrylamide (frites, chips, certaines céréales du petit déj, soit des produits riches en amidon qui sont frits, torréfiés ou cuits à plus de 120 °)
- Viandes, poissons et volaille :
bœuf, homard.
- Produits laitiers, œufs : fromage transformé, fromage à pâte ferme, jaune d’œuf de poule (si non équilibré en n-3, ndlr).
- Produits sucrants : édulcorants artificiels.
- Vinaigres : vinaigre blanc.

*) Acidité moyenne (6,4) :
- Légumes, haricots légumineuses : beurre d’arachide salé et non sucré.
- Fruits : pruneaux, olives marinées, jus de fruit sucrés,
fruits en conserve, confitures ou gelées de fruits.
- Assaisonnements, herbes épices : vanille, muscade, mayonnaise du commerce, ketchup.
- Boissons : café (avec lait et sucre)
- Grains, céréales, et autres : poudre de protéine de riz nature, flocons et son d’avoine, seigle,
pain, pâtes et riz blancs.
- Noix, graines herbes, pousses, huiles : noix de cajou, pacanes, noix de Grenoble.
- Viandes, poissons et volaille :
poulet, agneau, porc, veau  + lapin, ndlr.
- Produits laitiers, œufs : fromage de soya et
fromage à pâte molle, œuf de poule entier.
- Produits sucrants : sirop de maïs et fructose, sirop de maïs à teneur élevée en fructose, sucre.
- Vinaigres : vinaigre balsamique.

*) Acidité faible (6, 8 )

- Légumes, haricots, légumineuses : maïs, lentilles (?), arachides avec la peau, beurre d’arachide biologique, poudre de protéine de soya, haricots : haricots secs, de Lima, petits blancs, pinto, blancs, noirs pois verts, cassés et chiches, tofu extraferme, edamame.
- Fruits : fruits séchés, figues nature, dattes,
bananes, jus de fruit non sucrés et naturels, confitures et gelées de fruits non sucrées.
NB : Certains fruits séchés naturellement (déshydrateur sous 45 ° C), si ce sont des fruits aqueux à l’origine, sont acceptables car les acides fruitariens sont moindres. Toutefois, on veillera à ne pas en abuser car certains fruits contiennent pas mal de sucre …
Cette classification est sujette à discussion, pour certains types de fruits. Il faut affiner et envisager tous les paramètres (…).
- Assaisonnements, herbes épices : beurre de sésame, caroube, cacao,
sel ordinaire.
- Boissons : lait de soya et boisson au riz non sucrés,
thé noir, café noir et décaféiné.
- Grains, céréales, et autres : riz brun et
basmati, blé et sarrasin, kasha, amarante, pâtes de blé et de maïs entiers, pain de grains entiers.
- Noix, graines herbes, pousses, huiles : maïs soufflé, huile de canola (colza, ndlr), huile de pépins de raisin, fèves de soya vertes, pignons, huile de carthame.
- Viandes, poissons et volaille :
poisson, dinde, venaison, canard sauvage, fruits de mer (avec modération car contient des purines, ndlr !)
- Produits laitiers, œufs : lait, crème, yogourt, beurre, lait de beurre, blanc d’œuf de poule.
- Produits sucrants : miel commercial.
- Vinaigres : vinaigre de riz.

*) Alcalinité faible (7,0 à 7,2) :
- Légumes, haricots légumineuses : chou de Bruxelles, betterave* (racine et feuilles), tomate* et jus de tomate, pois frais, laitue foncée (pas en hiver car chargée de nitrates, ndlr), tous les champignons*, pommes de terre avec la peau, citrouille, courge, tempeh.
- Fruits : ananas, abricot doux mûr, raisin, bleuet, fraise, mûre, papaye fraîche.
- Assaisonnements, herbes épices : la plupart des fines herbes, cari, moutarde en poudre, noix de kola, tamari, chardon-Marie, maca, astragale, suma, échinacée.
- Boissons : vin rouge sec, lait d’amandes non sucré, eau distillée, bière pression, stout, café noir biologique
fraîchement moulu.
- Grains, céréales, et autres : avoine,
quinoa, riz sauvage, millet et épeautre entiers, protéines de chanvre en poudre.
- Noix, graines herbes, pousses, huiles : huiles de noisettes, de graines de lin et d’argousier, huile et graines de chanvre, de sésame et de tournesol,
noix de coco fraîche et huile de noix de coco.
- Viandes, poissons et volaille :
huile de foie de morue.
- Produits laitiers, œufs : fromage de chèvre à pâte molle (si fraichement fabriqué, ndlr), lait de chèvre frais (après la traite, ndlr).
- Produits sucrants : stevia, sirop de riz brun, sirop d’érable pur, miel non pasteurisé.
- Vinaigres : x (=> acide).

*) Alcalinité moyenne (7,2 à 7, 8 )

- Légumes, haricots légumineuses : poivron, chou-fleur, navet, endives, racine de gingembre, patate douce* (avec modération car acide oxalique, ndlr), chou, céleri, carottes, asperges*.
- Fruits : pomme douce, avocat, pamplemousse rose, citron, lime, mangue, poire, pêche.
- Assaisonnements, herbes épices : pomme, avocat, pamplemousse rose, citron, lime, mangue, poire, pêche.
- Boissons :
thés et tisanes : vert, matcha vert, gingembre, rooibos, camomille, eau, eau ozonée, eau ionisée.
- Grains, céréales, et autres :
jus d’aloès.
- Noix, graines herbes, pousses, huiles : huile d’olive vierge extra, de bourrache et d’onagre, marrons, noix du Brésil, graines de lin foncées et claires, noix de macadamia, huile de cassis.
- Viandes, poissons et volaille : acides gras oméga-3 issus d’huile pure de poisson sauvage, ALC (acide linoléique conjugué).
- Produits laitiers, œufs : cultures probiotiques laitières, isolat de protéine de petit-lait en poudre.
- Produits sucrants : mélasse noire (non soufrée).
- Vinaigres :
vinaigre de cidre de pomme bio (avec modération, ndlr) (Il est très riche en potassium, et l’organisme arrive facilement à neutraliser les acides faibles, en CO2)

*) Alcalinité élevée (> 7, 8 )

- Légumes, haricots légumineuses : brocoli, concombre, coriandre, ail, légumes verts orientaux, oignon*, chou vert, épinards*, persil, légumes de mer.
- Fruits : cantaloup, melon de miel, raisins secs, nectarine, framboises, melon d’eau, cerises noires fraîches (avec modération, ndlr), olives noires dans l’huile fraîche (donc pas en saumure, ndlr).
- Assaisonnements, herbes épices : sel gris, Real Salt (Grand Lac Salé), miso, natto, piment de Cayenne, ashwaganda, gotu kola, ginkgo biloba, bicarbonate de soude.
- Boissons : eau alcaline riche en électrons, eau activée par plasma (Plasma activated water).
- Grains, céréales, et autres :
pollen d’abeille, lécithine de soya en granules, cultures probiotiques non laitières.
- Noix, graines herbes, pousses, huiles : graines de citrouille,
amandes* avec la peau (avec modération car acide phytique, ndlr), beurre d’amande avec la peau nature, toutes les pousses, herbe de blé, de luzerne et d’orge.
- Viandes, poissons et volaille : x.
- Produits laitiers, œufs : lait maternel humain (pour les nourrissons).
- Produits sucrants : x.
- Vinaigres : x.

* avec modération car contient de l’acide phytique ou oxalique, ndlr.

LucH


Dernière édition par Luc le Jeu 14 Juil 2016 - 8:35, édité 7 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3656
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que l'équilibre acido-basique?

Message  Luc le Dim 28 Fév 2016 - 20:09

06. Pourquoi le sucre est-il toxique pour le corps ?

La consommation quotidienne de sucre produit un excès permanent d’acidité, et il est nécessaire de puiser de plus en plus de minéraux au plus profond du corps pour tenter de corriger ce déséquilibre.

Le sucre vide et prive le corps de vitamines et de minéraux précieux, en raison des exigences que sa digestion, sa désintoxication et son élimination imposent à notre système tout entier.
Le sucre est assimilé à un poison car c'est une substance nocive : Le sucre dévitalisé inhibe l'action de certains catalyseurs.

Le docteur Martin a classé le sucre raffiné dans la catégorie des poisons parce qu’on l’a dépourvu de ses forces vitales, de ses vitamines et de ses minéraux. Ce qui reste se compose de glucides raffinés, purs. Le corps ne peut utiliser ces amidons et / ou ces glucide raffinés que si les protéines, les vitamines et les minéraux qui ont été retirés, suite au raffinage, sont présents. La nature apporte ces éléments en quantité suffisante dans chaque plante pour métaboliser le glucide de chacune de ces plantes particulières. Il n’y a aucun excédent pour des glucides supplémentaires. Un métabolisme incomplet du glucide provoque la formation de métabolite toxique, comme l’acide pyruvique, et de sucres anormaux possédant cinq atomes de carbone. L’acide pyruvique s’accumule dans le cerveau et le système nerveux et les sucres anormaux s’accumulent dans les globules rouges. Ces métabolites toxiques entravent la respiration des cellules. Elles ne peuvent pas obtenir suffisamment d’oxygène pour survivre et fonctionner normalement. A la longue, certaines cellules dégénèrent et meurent. Ceci entrave le fonctionnement d’une partie du corps et c’est le début d’une maladie dégénérative …

 

Le sucre vide et prive le corps de vitamines et de minéraux précieux, en raison des exigences que sa digestion, sa désintoxication et son élimination imposent à notre système tout entier.
L’équilibre est si important pour notre corps que nous avons plusieurs façons de compenser le choc soudain d’une importante absorption de sucre. Des minéraux tels que le sodium (issu du sel), le potassium et le magnésium (issus des légumes), et le calcium (issu des os) sont mobilisés et utilisés lors de la "transmutation" chimique; on produit des acides neutres qui tentent de ramener le facteur d’équilibre entre les liquides acides et alcalins du sang à un niveau plus normal.
La consommation quotidienne de sucre produit un excès permanent d’acidité, et il est nécessaire de puiser de plus en plus de minéraux au plus profond du corps pour tenter de corriger ce déséquilibre. En fin de compte, afin de protéger le sang, tant de calcium est puisé dans les os et les dents que ceux-ci se détériorent et qu’un affaiblissement général commence à se faire sentir. Un excès de sucre finit par affecter chaque organe du corps

 

Un excès de sucre a un effet très nocif sur le fonctionnement du cerveau. La clé d’une fonction cérébrale bien réglée est l’acide glutamique, composé vital que l’on trouve dans de nombreux légumes. Les vitamines B jouent un rôle majeur dans la décomposition de l’acide glutamique en composés antagonistes complémentaires qui provoquent une réaction de continuation ou de contrôle dans le cerveau. Les vitamines B sont aussi fabriquées par des bactéries symbiotiques qui vivent dans nos intestins. Lorsque l’on consomme du sucre raffiné tous les jours, ces bactéries s’affaiblissent et meurent, et notre réserve en vitamines B descend très bas. Trop de sucre nous rend somnolents; nous perdons nos facultés de calcul et de mémoire.

NB: La métabolisation / assimilation de sucres raffinés requiert notamment de la vitamine B1 et du magnésium, ndlr.

Source : Nexus magazine

 

*) Glucides & vitamines

Assimilation des glucides et cofacteurs requis (catalyseurs nécessaires):

- Vitamines B

- La vitamine C Intervient dans la transformation d'énergie des glucides.

- Le zinc intervient également dans la libération d'énergie de l'alimentation.

- Le Mg intervient dans le métabolisme du glucose.

 

La plupart des vitamines du groupe B, servent de catalyseur aux réactions fournissant de l'énergie à l'organisme. Toutes les vitamines du groupe B travaillent en synergie. De part leur rôle dans le métabolisme des glucides et la libération d'énergie, les vitamines du groupe B sont particulièrement recommandées en cas de problème de fatigue, mais aussi lorsque vous consommez des aliments riches en glucides raffinés. En effet, ceux-ci épuisent facilement votre stock en cas d'excès, et c'est couramment le cas avec les céréales ou pseudo-céréales raffinées.

 

La vitamine B1 (thiamine)  est particulièrement requise pour la transformation de l'énergie des glucides (transformation nécessaire à la formation d'une enzyme qui joue un rôle important dans le métabolisme des glucides : elle catalyse notamment la réaction qui donne l'acétyle CoA et le CO2 à partir du pyruvate). Certains n'hésitent d'ailleurs pas à classer la thiamine comme la vitamine de l'énergie, au même titre que la vitamine A serait la vitamine de la vue, la vitamine B6 la vitamine anti-fatigue et anti-stress. C'est évidemment un peut caricatural.

Les vitamines B2 (riboflavine), B3 (niacine), B5 (acide pantothénique) et

B8 (biotine) sont aussi nécessaires au métabolisme des glucides.


Comme aliment régulier, prendre du sucre est pire que de ne rien prendre. De l’eau pure peut vous maintenir en vie pendant quelque temps. Du sucre et de l’eau peuvent vous tuer.

LucH

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3656
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que l'équilibre acido-basique?

Message  Luc le Dim 28 Fév 2016 - 20:11

07. Est-ce que la viande est acidifiante?

Sur un forum, un modérateur posait la question suivante: " Alors je pose ma fameuse question : Puisque les protéines animales sont censées être très acidifiantes, comment concilier la théorie acide-base de l'alimentation avec l'observation du régime traditionnel carnivore à 99% des Inuits ? "

NB: L’effet acidifiant des viandes et des œufs provient de leur richesse en acides aminés soufrés et en phosphates. L’addition de phosphates comme stabilisants dans des conserves aggrave encore cet effet.

La digestion et l'assimilation de la viande entrainera des déchets (acide purique) qui peuvent être très toxiques pour les reins, dans un organisme surchargé. Le corps doit impérativement les neutraliser en priorité …

=> Tout est dans la dose. Les protéines de la viande ne sont pas en soit mauvaises pour l’équilibre acido-basique, jusqu'à à un certain degré. C’est la charge acide globale qu’il faut voir.
Et vous savez probablement qu’une marche de 30’ en fin de journée, après le boulot, permet de corriger le déficit et de faire pencher la balance du bon côté, si par ailleurs le sujet n’a pas trop tiré sur la corde (malbouffe, manque d’hygiène, etc.).
En ce qui concerne les Inuits, ils n’avaient pas le choix. Probablement que leur métabolisme s’est adapté (très peu ou pas de vitamine C). Mais c’est surtout, je pense, l’absence de transformation (ou très superficiellement) qui leur a permis de fonctionner normalement : vous n’êtes pas sans savoir que la viande crue contient encore des enzymes facilitant son assimilation. Le poisson contient les acides gras à longue chaîne.
Une vie au grand air et une activité qui garde le corps en pas trop mauvaise condition. L’absence de pollution (toxines diverses), etc. Tous ces facteurs font que ces Inuits se portaient mieux que les mangeurs de céréales raffinées (céréales qui pompaient les minéraux sur le squelette osseux, entraînant une déminéralisation).
Et ces Inuits ne continuaient pas à manger / se gaver en regardant
la TV de saloperies.
Il est bien connu qu’un mangeur frugal est généralement en meilleure santé qu’un bon mangeur … (à condition qu'il apporte les bons nutriments vitaux).
Vous lisez entre les lignes et vous avez la réponse à la question.
Déplace un inuit (délocalisation), fais le devenir sédentaire, donne-lui les facilités de notre civilisation moderne et il pètera un plomb. Idem pour les japonais.

Nous pourrions faire une extrapolation à d’autres populations, si ces populations mangeaient de la viande émanant d’animaux omnivores élevés en liberté (meilleur équilibre au niveau des AGE).
Les acides gras ne sont pas un problème pourvu qu’il n’y ait pas un excès global. Les acides gras non dénaturés ne sont pas une source délétère, au niveau oxydo-réduction. Bien au contraire …


LucH

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3656
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que l'équilibre acido-basique?

Message  Luc le Dim 28 Fév 2016 - 20:54

08. Synergie défavorable 
"L'objectif est ici d’expliquer pourquoi l’abus d’aliments salés et acidifiants, entraîne une synergie défavorable sur le plan physiologique, conduisant inévitablement à des désordres cliniques chroniques, touchant à la régulation de la tension artérielle, aux fonctions d’élimination et à la stabilité structurale osseuse ! "  Nous n'allons donc pas faire un exposé technique qui serait par trop barbant pour la grande majorité des lecteurs …
Essayons par conséquent d'être concret!
 
Comment rétablir l’équilibre ?
Nous éviterons ou modérerons très fort (20 % du total des calories) les plats cuisinés industriels, le pain à base de céréale ou de pseudo-céréale, la charcuterie.  Nous privilégierons les fruits et les légumes riches en potassium : tubercules, plantes racinaires, légumes secs, légumineuses (900 à 1200 mg de potassium pour 100g) mais aussi les champignons, les algues ou en complétant le régime par du citrate de potassium.
Attention aux cornichons qui contiennent souvent 600 mg à 1 g de sel par 100 g d’aliment !
NB : Il y a lieu de tenir compte d’autres paramètres (acide oxalique ou phytique, par exemple) si vous consommez un aliment plus de 2 fois par semaine …
Certains devront aussi modérer ou supprimer les légumineuses car elles contiennent des anti-nutriments contrariant la digestibilité (inhibiteur de protéase).


Si vous voulez approfondir l'aspect technique:
Excrétion de calcium. Rapport Na / K et pH.
« La teneur en sel (NaCl) de nos assiettes est exagérée et la compensation par l’apport en potassium est insuffisante… La notion de balance sodium/potassium est indissociable de celle du rapport acide / base, car toutes deux relèvent d’un seul et même concept, celui de la densité ionique dans les compartiments de l’organisme ».
Vocabulaire : ion = oligo-élément ou minéral chargé électriquement.

Infos supplémentaires :
Acides / bases & Potassium / Sodium : Quel équilibre nutritionnel ?
michel-massol.com  Acides/Bases-Sodium/Potassium : Quels équilibres-nutritionnels ?
Par le Pr Michel Massol : Nutrithérapeute et professeur de chimie biologique et médicale à l'université Paul Sabatier (Toulouse).
 
Aliments tout préparés
Un régime alimentaire de 2 500 kcal,  composé d'aliments non transformés, ne contient que 460 mg de sodium. Ainsi, on conclut que plus de 80 % du sodium contenu dans l'alimentation du Canadien moyen provient de la transformation des aliments dans l'industrie ou dans la cuisine.
=> Mieux vaut donc limiter très fort les aliments manufacturés et consommer davantage d'aliments faits maison pour contrôler plus facilement ce paramètre.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

*) Sodium et calcium excrétion
Le sel de table (chlorure de sodium) se compose d’environ 40 % de sodium (Na) et de 60 % de Chlorure (Cl).
1 g de sodium consommé en excès équivaudrait à 200 mg de calcium excrété, la plupart du temps prélevé sur le squelette osseux pour les abonnés à la malbouffe …
Ceci est donc surtout vrai pour les personnes qui ont un déficit et qui ingèrent peu de calcium sous forme de fruits et légumes.
 
*) Bien décoder les chiffres
Quand vous lisez 1 g de sel ou 1 g de sodium sur l’étiquette, cela n’a pas le même impact.
Un gramme de sel de table renferme 0.4 g de sodium.
Comme vous le savez, le sel de table est du chlorure de sodium. Il y a la fraction sodium et la fraction chlore.
Un saucisson sec préemballé mentionnant 2 g de sodium par 100 g contient en réalité 5 g de sel ! Le sel est un conservateur et un exhausteur de goût …
=> 1 g sel = 2.54 g sodium. Quand vous lisez sodium" sur l'étiquette d'un  produit, vous devez multiplier par 2.5 pour connaitre la contenance en sel du produit.
                                                                                                                                     
Quand on dit qu’on estime qu’un Canadien ou un Français consomme en moyenne de 9 g à 10 g de sel par jour, cela représenterait donc de 3,6 g à 4 g de sodium par jour.
Or, l’apport maximal devrait se situer à 2.3 g de sodium par jour (une càc renferme 2.4 g de sodium). L’OMS recommande de ne pas dépasser 5 à 6 g de sel par jour, soit 2.08 à 2.5 g de sodium. Pour couvrir nos besoins essentiels, il suffit d’environ 2 grammes de sel par jour.
 http://vulgariz.com/homme-societe/conseils/le-sel-mode-demploi-en-8-questions/ 
 
*) Pompe à sodium / Potassium
Le plus connu des systèmes de régulation des échanges intra-cellulaires est la pompe à sodium (Na+ K+ ATPase) qui exporte hors de la cellule le sodium et au contraire concentre le potassium à l’intérieur. Cette pompe fonctionne avec l’ATP comme source d’énergie, donc, indirectement par oxydation du glucose …
Comme son nom l’indique, le sodium est pompé / extrait de la cellule afin de réguler la tension. Ce n’est pas vraiment une pompe, vous vous en doutez ; c’est une image. Le sodium et le potassium passent au travers d’une membrane cellulaire. Les échanges se font sur base d’un différentiel de pression (osmose) et d’un équilibre ionique (Les échanges sont régis par des polarisations : charge électrique positive ou négative). Il n’y a pas que le sodium et le potassium qui entre en ligne de compte, dans le cas d’un problème de tension (….).

*) Transfert
« Plusieurs types de transferts ont lieu dans les échanges cellulaires, gouvernés par les lois de la biologie et de la physiologie :
1° Il y a le Processus d’oxydation et de réduction : échanges d’électrons entre molécules qui par perte et gain, souvent par perte d’un atome d’hydrogène « qui s’accouple » avec un atome d’oxygène instable d’une autre molécule. Ce processus est connu sous l’appellation de « théorie de l’oxydo-réduction » (ou phénomème Redox).
2° Il y a les Échanges de protons (H+ ou H3O+ hydraté) au cours de ces réactions acido-basiques.
3° Il y a le Transport de cations (Na+, K+, Mg2+, Ca2+,…) et d’anions ( Cl-, SO42-, PO43-, HCO3-,…) dont la pondération intra/extra cellulaire assure l’équilibre ionique physiologique ;
NB : PO4 = Phosphate. HCO3 = Bicarbonate.

Équilibre ionique: Il existe un équilibre constant entre le milieu intra et extra-cellulaire. Les échanges sont régis par des polarisations (charge électrique positive ou négative).
Cet équilibre est aussi lié à l’équilibre osmotique et à la perméabilité membranaire séparant les deux milieux. La membrane maintient un gradient (une différence) électrique et chimique censé faciliter les échanges cellulaires.
Dans le liquide extra-cellulaire, les principaux cations (ions positifs) et anions (ions négatifs) sont respectivement Na+ (sodium) et Cl- (chlore). Dans le cytosol (fluide intra cellulaire), le principal cation est K+ (potassium), alors que les deux principaux anions sont des phosphates organiques …
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

4° Il y a les Reconnaissances Structurales entre effecteurs (cytokines, hormones, neuromédiateurs,…) et récepteurs qui permettent les grandes fonctions immunitaires, hormonales et comportementales ».
Vocabulaire : Effecteur
Un effecteur peut être, en biochimie, une substance activant ou inhibant l'activité d’un récepteur ou d’un messager.

*) Synergie défavorable
Tout cela est assez technique, et ce n’était pas l’objectif de ce document  Wink
Si vous évitez un effet de synergie négatif, par exemple avec un excès d'aliments azotés (viande) et manufacturés (sucres et lipides dénaturés), l'organisme sera alors capable de gérer les résidus du métabolisme.
Même s'il est assez tentant de corriger le pH de l'organisme avec des sels alcalins, en vue de rétablir au plus vite l'homéostasie, n'oubliez pas qu'il est logique que les urines des carnivores soient acides, celles des végétariens plutôt alcalines …
L'urine n'est que le témoin des résidus expulsés. C'est un facteur à prendre en compte mais ce n'est pas le seul. Si votre système tampon fonctionne bien (via un entretien avec apport d'aliments alcalinisants à hauteur suffisante), si vous ne tirez pas trop sur la corde, alors vous pourrez atteindre l'équilibre acido-basique recherché.
 
Fin de l'article.
LucH

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3656
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que l'équilibre acido-basique?

Message  Flo le Dim 28 Fév 2016 - 23:03

avatar
Flo
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 960
Date d'inscription : 20/10/2015
Age : 50
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que l'équilibre acido-basique?

Message  Luc le Mer 28 Déc 2016 - 13:17

Voir aussi:
Les Associations alimentaires  - Daniel Kieffer
Mieux optimiser l'assimilation des aliments – Obtenir un gain de vitalité
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3656
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que l'équilibre acido-basique?

Message  Mirzoune le Sam 7 Jan 2017 - 10:31

Petite synthèse, claire et concise, trouvée sur http://www.psy-luxeuil.fr/article-stress-et-acidite-systemique-53023816.html

On estime qu'un nombre toujours croissant de la population souffre d'acidité systémique (ou Acidose). L'acidité peut être causée par cinq stress:
- Le danger réel, la peur ou la sensation d'être victime,
- une alimentation trop raffinée,
- le manque de sommeil,
- les allergies alimentaires,
- les traumatismes.

Ces stress, ajoutés à la fatigue et à la « malbouffe », aboutissent à un dérèglement du « pH ».

"pH" : un mot que vous n'avez sûrement pas entendu depuis votre dernier cours de chimie. Cela peut être hier ou il y a 20 ans. Vous avez raison, il s'agit de chimie, mais aussi de santé.

Notre corps s'efforce continuellement d'équilibrer le pH de nos fluides. Malheureusement parfois on lui donne trop de travail et il n'arrive plus à remplir son contrat. Notre équilibre acido-basique est alors perturbé; il devient trop acide ou trop alcalin. 

Un milieu trop acide donne lieu à divers symptômes tel que 
- des maux de tête, 
- la fatigue, 
- l'insomnie, 
- problèmes d'absorption, 
- l'artériosclérose, 
- des troubles musculaires, 
- la fuite du calcium osseux, 
- des pertes de mucus blanchâtres après les selles (notamment dans le syndrome du colon irritable)...

Dans notre société où l'ostéoporose est un sujet d'actualité et où les gens consomment régulièrement des anti-acides, l'acidose devrait être notre principal souci, d'autant plus que l'alimentation est la principale cause de ce déséquilibre.

Comprendre les termes pH, acides et bases: 
pH signifie potentiel d'hydrogène. C'est la mesure qui nous permet de déterminer si une solution est acide ou alcaline.

Une solution peut être n'importe quel liquide: 
- les fluides de notre corps (le sang, l'urine, la salive...) 
- une boisson (le café, le thé, le vin, l'eau ...).

L'échelle de pH va de 0 à 14, 7 étant la neutralité.
Une solution est acide de 0 à 7 et alcaline de 7 à 14.

- Un acide est une molécule ou un ion (atome qui porte une charge électrique positive ou négative) qui peut contribuer un ion hydronium (H+) à une solution. Un acide a le pouvoir de neutraliser des alcalis.
- Un alcali (ou "une base") est une molécule ou un ion (atome) qui se combine avec les ions hydronium pour les neutraliser en solution.

Pour simplifier: dans notre corps nous avons les ions acides H+ (hydronium) et les ions alcalins HCO3- (bicarbonate). Ils se neutralisent et le but de notre corps est de maintenir l'équilibre entre ces deux ions.
Voici quelques pHs :
pH de l'estomac = 2
pH de l'intestin grêle = 6
pH du gros intestin = 8
Le pH de notre sang se situe entre 7.32 et 7.42.

Qu'est ce qu'une acidose ?
Une acidose est causée par une accumulation d'acide (H+) ou une perte importante d'ions bicarbonate (HCO3-).
Dans les conditions normales, la stabilité du pH dépend 
- de notre ingestion d'acides
- de notre capacité d'excrétion de ces acides via les poumons et les reins.

Quand le régime n'est pas équilibré, ou que nos reins et/ou poumons ne fonctionnent pas correctement, le corps ne peut pas maintenir un pH stable. Les acides en excès ne sont pas éliminés et nos fluides ont tendance à devenir acides.

Une variation importante de notre pH sanguin peut être mortelle. Il doit absolument rester entre 7.32 et 7.42.
Nous verrons plus tard ce que notre corps peut faire pour limiter une éventuelle variation.

Comment notre corps réagit-il et régule-t-il l'acidose?
Avoir une acidose signifie que notre corps ne peut plus compter sur les ions bicarbonate: 
- soit parce que nous en avons perdu une quantité importante 
- soit parce que la concentration d'acide est telle que n'avons pas assez de bicarbonate pour neutraliser l'acidité.
Notre corps, dans certaines limites, peut amortir l'acidité, en recourant à des « systèmes tampons ». Il va utiliser d'autres composés alcalins. Ceux-ci peuvent être le potassium, le magnésium, le calcium...
Le corps utilise d'abord les alkalis (bases) facilement disponibles. C'est-à-dire ceux fournis par l'alimentation.
S'il n'en trouve pas assez il va alors mobiliser le calcium des os et des dents, et le potassium des muscles.

Qu'arrive-t-il si nous ne prêtons pas d'attention à l'acidose ?
Malheureusement une acidose peut passer inaperçue pendant plusieurs années.
Une acidose chronique peut mener à:
- Des dégâts cardiovasculaires.
- Une accélération de dégâts faits par les radicaux libres, contribuant probablement à des mutations cancéreuses.
- Un vieillissement prématuré.
- L'ostéoporose.
- Des douleurs rhumatismales, musculaires et articulaires.
- Des calculs rénaux et biliaires.
- Une baisse du tonus et une fatigue chronique.
- Des troubles des fonctions digestives (ex: syndrome du colon irritable).

Alimentation et société ?
L'acidose est un réel problème de société.
L'alimentation classique des pays industrialisés est riche en protéines et pauvres en fruits et légumes. De plus, notre consommation de sodas ne cesse d'augmenter. Ces boissons renferment d'importantes quantités d'acide phosphorique. Nous mangeons de plus en plus des produits raffinés tels que la farine blanche et le sucre raffiné, utilisons beaucoup de médicaments et d'édulcorants chimiques artificiels.
Une telle alimentation libère dans notre corps des sulfates et des phosphates responsables de l'acidification de celui-ci.
Nombreuses sont les personnes qui souffrent d'acidose et qui se rabattent sur les anti-acides.

Si vous buvez un coca, regardez l'étiquette: l'acide phosphorique est un des ingrédients de cette boisson. Le pH de cette boisson est autour de 3. Nos reins ne peuvent pas excréter une urine dont le pH est inférieur à 5.
Les acides dans cette boisson doivent être neutralisés. Si vous n'avez pas mangé avec votre coca un plat plein de fruits et de légumes, votre corps va prendre le calcium de vos os pour neutraliser cette boisson.

Au cours de la digestion, les aliments que nous ingérons sont réduits en tout petits morceaux que l'on appelle résidus alimentaires. Ceux-ci seront soit acides soit alcalins.

Les aliments qui produisent des résidus alcalins sont appelés "aliments alcalinisants" tandis que ceux produisant des résidus acides sont appelés "aliments acidifiants".
Le corps a besoin des deux types d'aliments. Cependant les aliments alcalinisants doivent prédominer sur les aliments acidifiants.

Un aliment au goût acide n'est pas nécessairement un aliment alcalinisant.
L'acide citrique du citron, par exemple, donne après digestion un résidu alcalin. Ses acides sont volatils et facilement exhalés par les poumons. Le citron est donc un aliment alcalinisant
.

Comment rétablir l'équilibre acide-base ?
Tout d'abord, si vous avez vraiment une acidose, vous devez en parler à votre docteur. Il fera quelques analyses pour s'assurer que tout est en ordre.
Il vous restera alors à travailler sur votre régime et votre mode de vie.

Voici quelques conseils qui vous aideront à rééquilibrer votre corps:
- Limitez votre consommation d'aliments acidifiants et augmentez votre consommation d'aliments alcalinisants. Attention; ne faites pas l'erreur de devenir trop radical. Il est aussi mauvais pour le corps d'être trop alcalin que trop acide. L'alimentation idéale est de consommer 1/3 d'aliments acidifiants et 2/3 d'aliments alcalinisants.
- Évitez les protéines animales et matières grasses au dîner.
- Buvez 1.5 litres d'eau par jour. Choisissez une eau qui a un pH neutre.
- Évitez n'importe quelle sorte de boissons gazeuses et les sucreries.
- Essayez de désintoxiquer votre corps deux fois par an (automne et printemps).
- Faites de l'exercice quotidiennement.
- Prenez du temps pendant la journée de faire quelques profondes respirations. De préférence à l'extérieur.
- Détendez-vous. Moinns vous accumulez de stress, mieux c'est ! « Apprenez à relativiser les événements ».
- Même si vous pensez que rien ne va dans votre vie, il y a toujours quelques choses de bien; trouvez-le. Prenez tout ce qui vous arrive avec philosophie.
- Consommez régulièrement et modérément du bicarbonate de sodium (et non pas de soude !), ce remède de grand-mère accessible dans toutes les épiceries rééquilibre l’acidité du corps.
Source: http://www.psy-luxeuil.fr/article-stress-et-acidite-systemique-53023816.html


Dernière édition par Mirzoune le Sam 7 Jan 2017 - 10:40, édité 1 fois

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission grâce une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges, bio et beaucoup de cru. Du sport, des compléments adaptés, des bons moments, des amis et une famille au top... La vie est belle!
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 2505
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 54
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que l'équilibre acido-basique?

Message  Mirzoune le Sam 7 Jan 2017 - 10:38

Liste des aliments formateurs d'acides et de bases: 
Source: http://www.psy-luxeuil.fr/article-stress-et-acidite-systemique-53023816.html
 
Aliments acidifiants
Aliments alcalinisants
Protéines animales
Toutes les viandes, poissons, crustacées.
Le beurre, le saindoux...
Les fromages fermentés.
Le lait
Boissons
Les alcools, le café et les thés du commerce.Les jus de légumes, les jus de fruits frais...
Les thés verts, banchi ou kombucha.
Les infusions de plantes.
Céréales et légumes secs
Tous les légumes secs (pois chiche, lentilles, haricots rouges...) sauf le soja.
Toutes les céréales (y compris leurs dérivées: pates, pain...) sauf l'orge.
Graines de soja, produits dérivés du soja et l'orge.
Fruits (frais ou secs)
Aucun sauf l'abricot et la prune.Tous sauf l'abricot et la prune.
Fruits oléagineux et graines
Tous les fruits oléagineux (noix de Cajou, cacahuètes, noix de pécan, noix...) sauf les amandes et les noix du BrésilAmandes, noix du Brésil, chataignes, noix de coco, graines de citrouille, de sésame, de tournesol.
Les graines germées.
Légumes
Les huiles végétales raffinées.
L'asperge, l'artichaut, les choux de Bruxelles, le cresson, la rhubarbe, les tomates et les oignons.
Les huiles végétales de premiere pression à froid.
Tous les légumes sauf l'asperge, l'artichaut, les choux de Bruxelles et les oignons.
Légumes orientaux
AucunMaitake, Daikin, Pissenlit, Shitake, Kombu, Reishi, Nori, Umeboshi, Wakame...
Produits sucrés
Les bonbons, le miel, le sirop d'érables, la saccharine, les boissons sucrées, le sucre, le chocolat...None
Autres
Médicaments, les vinaigres du commerce, les produits chimiques...Le vinaigre de cidre
Les épices: canelle, curry, gingembre, sel de mer, miso, tamari...



_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission grâce une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges, bio et beaucoup de cru. Du sport, des compléments adaptés, des bons moments, des amis et une famille au top... La vie est belle!
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 2505
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 54
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que l'équilibre acido-basique?

Message  Dan le Sam 7 Jan 2017 - 11:14

Super article, merci Mirzoune Very Happy


Juste un petit point :
 " Consommez régulièrement et modérément du bicarbonate de sodium (et non pas de soude !) "
--> c est la même chose et cela n à rien à voir avec la soude. 

Pour ma part, je lui préfère 2 pincées de citrate de potassium et 1 pincée de citrate de magnésium que dans mon bidon pour le sport ou dans une bouteille d eau minérale pour la journée. 
Je commande par demi kilo à mon pharmacien. Très peu cher. Ne pas prendre les produits du commerce. Ils relèvent de l escroquerie (rapport quantité - prix) et contiennent  bien souvent un tas de cochonneries d additifs

Nb: doucement et progressivement avec le potassium
avatar
Dan
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 159
Date d'inscription : 20/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que l'équilibre acido-basique?

Message  Mirzoune le Sam 7 Jan 2017 - 11:24

Dan a écrit:
Juste un petit point :
 " Consommez régulièrement et modérément du bicarbonate de sodium (et non pas de soude !) "
--> c est la même chose et cela n à rien à voir avec la soude. 

Ouaips! Je me disais aussi... Mais, du coup, j'ai eu un doute!

L'idée est, probablement, d'acheter ton bicarbonate en rayon alimentaire et pas chez Casto aux produits d'entretien! Lol!

J'ai édité ton message pour mettre en gras les citrates de potassium et de magnésium. 
J'envisage de faire plus gaffe à l'équilibre acide-base: j'ai des douleurs dentaires inexpliquées qui s'améliorent avec la prise de comprimés de probiotiques à sucer (Lactibiane buccodental). Comme je consomme déjà un max de fruits et légumes, peu (pas) de légumineuses et que mon asthme freine peut-être la bonne élimination des acides, je pense qu'il serait judicieux d'aider un peu en "basifiant" mon eau minérale...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission grâce une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges, bio et beaucoup de cru. Du sport, des compléments adaptés, des bons moments, des amis et une famille au top... La vie est belle!
avatar
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 2505
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 54
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que l'équilibre acido-basique?

Message  Luc le Sam 7 Jan 2017 - 11:39

Mirzoune a écrit:Comme je consomme déjà un max de fruits et légumes, peu (pas) de légumineuses et que mon asthme freine peut-être la bonne élimination des acides, je pense qu'il serait judicieux d'aider un peu en "basifiant" mon eau minérale...
Un citron (ou un fruit de la même famille, citrus) n'est pas forcément alcalinisant pour tout le monde.
Ok pour Mr_et_Mme_tout_le_Monde, si consommé avec modération, car nous neutralisons bien les acides fruitariens (via les poumons, en CO2). Mais en hiver, ce sera déjà un peu moins bien. Et ce sera une charge excessive pour les organismes sous-vitaux.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Lire aussi:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
avatar
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3656
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 63
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que l'équilibre acido-basique?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum