Mirzoune et Ciboulette SGSC
Bienvenue sur Mirzoune et Ciboulette!

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Mirzoune et Ciboulette SGSC
Bienvenue sur Mirzoune et Ciboulette!
Derniers sujets
» coronavirus et vaccination
par Luc Aujourd'hui à 8:59

» Présentation Ronan
par darky35 Hier à 1:07

» Laissez-moi sortir
par Flo Mer 20 Oct 2021 - 15:14

» Omega-3 : Comment choisir ?
par Luc Mar 19 Oct 2021 - 8:43

» Achat de vitamine C et caractéristiques
par Luc Sam 16 Oct 2021 - 13:45

» Où achetez-vous vos compléments alimentaires ?
par Luc Sam 16 Oct 2021 - 11:37

» Histoire drôle en image & Funny clip 10
par Luc Ven 15 Oct 2021 - 21:47

» Analyse thyroïde
par Matogato Ven 15 Oct 2021 - 20:48

» Thyroïdite d’Hashimoto, un fléau mondial
par darky35 Ven 15 Oct 2021 - 9:53

» Spiruline, chorella et problèmes respiratoires
par Luc Mar 12 Oct 2021 - 8:49

» L'argile qui guérit - Raymond Dextreit
par Luc Lun 11 Oct 2021 - 21:13

» Bon anniversaire Matogato
par Matogato Jeu 7 Oct 2021 - 9:40

» Spaghettis de courgette crue, tomate fraîche basilic, ail, huile d'olive.
par Flo Mer 6 Oct 2021 - 15:11

» Comment lutter contre la psychose collective
par Flo Mar 5 Oct 2021 - 12:28

» Joyeux anniv Mezame
par Mezame Dim 3 Oct 2021 - 22:27

» Alternative santé News
par darky35 Dim 3 Oct 2021 - 16:08

» Coronavirus - actualités
par darky35 Ven 1 Oct 2021 - 0:46

» Fascias Libérés, Santé retrouvée.
par Flo Lun 27 Sep 2021 - 15:55

» La respiration
par Luc Lun 27 Sep 2021 - 11:00

» Intestins gonflés : questions Sibo and Co
par darky35 Ven 24 Sep 2021 - 13:27

» Arthrose: Mécanismes d'apparition-Alternatives aux anti-inflammatoires
par Luc Mer 22 Sep 2021 - 11:58

» Infos santé. Divers SCE 2
par Luc Dim 19 Sep 2021 - 20:59

» "Tubes" à partager 1 - clips musique, videos, danse
par darky35 Dim 19 Sep 2021 - 11:57

» Intolérance: Le syndrome d’activation mastocytaire
par darky35 Dim 19 Sep 2021 - 11:34

» Traiter l’intolérance à l’histamine
par Luc Dim 19 Sep 2021 - 10:26

» Tactique Coronavirus
par Luc Dim 19 Sep 2021 - 10:21

» Bon anniversaire Herode
par Proserpine Jeu 16 Sep 2021 - 10:36

» Bon anniversaire Florence
par Nell74 Ven 10 Sep 2021 - 14:46

» Bon anniversaire Anthodu89
par Anthodu89 Jeu 9 Sep 2021 - 9:41

» Vitamines liposolubles A, D, E, K. Quelles proportions?
par Luc Dim 5 Sep 2021 - 18:00

» Prostate: Traitement naturel de l'hyperplasie bénigne
par Luc Sam 4 Sep 2021 - 10:54

» Dossier arthrose et compléments
par Luc Dim 29 Aoû 2021 - 19:33

» Avis sur chrondo , gluco et msm
par Luc Dim 29 Aoû 2021 - 18:57

» Impact de la vit D sur les cellules Treg
par Luc Mar 24 Aoû 2021 - 11:12

» La Vitamine D module la réponse du système RAAS.
par Luc Lun 23 Aoû 2021 - 12:15

» Vitamines B Complexes & Dioxyde de titane ...
par Luc Mer 18 Aoû 2021 - 22:10

» Thé vert et prévention AVC et Alzheimer
par Luc Mar 17 Aoû 2021 - 22:16

» Vous voyez flou, des taches apparaissent: DMLA ...
par Luc Sam 14 Aoû 2021 - 11:05

» darky35-Journal de suivi sibo hydrogène/méthane
par Luc Jeu 12 Aoû 2021 - 7:48

» Bicarbonate et inflammation - Mise au point
par Luc Lun 9 Aoû 2021 - 12:31

» Découverte du mécanisme causant le syndrome du côlon irritable
par darky35 Ven 6 Aoû 2021 - 14:15

» Crampes & ions mal équilibrés
par Luc Mer 4 Aoû 2021 - 10:58

» Quel airco choisir?
par Luc Lun 2 Aoû 2021 - 10:11

» Divers 1 - Santé et écologie
par Luc Dim 1 Aoû 2021 - 7:53

» Infos santé. Divers SCE 1
par Luc Sam 31 Juil 2021 - 9:00

» Divers 1: Économie & politique.
par Luc Sam 31 Juil 2021 - 8:19

» Vitamines de grossesse pas indispensables
par Luc Mer 28 Juil 2021 - 10:01

» Faire connaissance avec le clair ressenti
par Nell74 Jeu 22 Juil 2021 - 17:00

» Bon anniversaire lmichelle
par Luc Mer 14 Juil 2021 - 11:11

» Comprendre les fascias
par Luc Ven 9 Juil 2021 - 9:47

» La minute du rire 1
par Luc Ven 25 Juin 2021 - 18:45

» Cancer : avec le sport, combattez plus fort !
par Luc Jeu 24 Juin 2021 - 9:55

» Promo Bulkpowder
par Luc Lun 21 Juin 2021 - 16:49

» Dialogue intestins/cerveau
par Luc Mer 16 Juin 2021 - 9:16

» Anti calcaire & Salle de bain propre ?
par Luc Sam 5 Juin 2021 - 7:41

» Bon anniversaire Chantal
par Chantal Dim 30 Mai 2021 - 8:19

» Cancer (myélome)
par darky35 Ven 28 Mai 2021 - 11:55

» Coco boisson
par Luc Lun 24 Mai 2021 - 9:26

» compléments protéinés en poudre
par darky35 Ven 21 Mai 2021 - 0:04

» Retour d'expérience commande douane
par Luc Sam 15 Mai 2021 - 8:25

» Bon anniversaire Céline 57
par Luc Ven 14 Mai 2021 - 13:21

» Index glycémique des laits végétaux
par Luc Jeu 13 Mai 2021 - 17:35

» Calmer le psoriasis de l'intérieur par le dr raphaël Perez
par Anthodu89 Mar 11 Mai 2021 - 9:49

» Bon anniversaire breizh29
par Proserpine Sam 8 Mai 2021 - 11:19

» Bonsoir à tous - letruc
par Anthodu89 Ven 7 Mai 2021 - 8:12

» HE et lombalgie
par Luc Lun 3 Mai 2021 - 9:46

» Détox ML: Quels suppléments?
par Luc Dim 2 Mai 2021 - 10:05

» Vaccins & hydroxyde d'aluminium
par Luc Sam 1 Mai 2021 - 11:05

» Bon anniversaire Patiloup
par patiloup Ven 30 Avr 2021 - 16:39

» Quels Probiotiques pour les Allergies, les Colites et Autres Pathologies
par Luc Mar 20 Avr 2021 - 7:50

» Divers inclassables
par Proserpine Sam 10 Avr 2021 - 14:50

» chien fan de Météo
par Luc Lun 5 Avr 2021 - 15:37

» Voie de détoxification & CYP450
par Luc Lun 5 Avr 2021 - 10:44

» Allergies et Huiles essentielles
par Luc Dim 4 Avr 2021 - 13:08

» 50% des gens souffrent d'inflammation des gencives
par Luc Mar 30 Mar 2021 - 9:04

» Changement d'heure
par Luc Dim 28 Mar 2021 - 11:16

» Hospitalisation et HE – Prévention contre les Germes
par Luc Dim 28 Mar 2021 - 10:06

» Les AG saturés – À contre-courant
par Luc Sam 27 Mar 2021 - 11:23

» Hypo-thyroïdie malgré des analyses normales
par Luc Ven 26 Mar 2021 - 10:14

» 10 excellentes raisons d’utiliser les huiles essentielles « antibiotiques ».
par Luc Mar 9 Mar 2021 - 10:22

» Nigelle & miel combinés - Bénéfices santé
par Luc Ven 5 Mar 2021 - 17:12

» Notre équipe
par Luc Jeu 4 Mar 2021 - 19:52

» Joyeux anniversaire, Mirzoune,
par Anthodu89 Mar 23 Fév 2021 - 10:02

» Blagues et histoires drôles. Halte aux inquisiteurs 1 !
par Luc Dim 21 Fév 2021 - 11:39

» Qu’est-ce qui rend la taurine si importante ?
par Luc Mar 16 Fév 2021 - 12:37

» Quelle eau minérale choisir ?
par Luc Ven 12 Fév 2021 - 12:57

» Bonjour à tous, de lyn fm
par Proserpine Jeu 11 Fév 2021 - 15:06

» Présentation frim1
par darky35 Mar 9 Fév 2021 - 10:39

» Hello de Darky- j'ai le sibo - + fucosyl transferase 2 (FUT2)
par darky35 Lun 8 Fév 2021 - 9:40

» Maladie de Dupuytren
par Luc Lun 8 Fév 2021 - 9:28

» Bon anniversaire Laure
par Proserpine Sam 30 Jan 2021 - 10:06

» Asthme: ventoline, sélénium et N-Acétylcystéine
par Luc Ven 29 Jan 2021 - 19:33

» Bon anniversaire Proserpine
par Proserpine Mar 26 Jan 2021 - 17:44

» Joyeux anniversaire Keditchi
par Luc Mar 19 Jan 2021 - 10:40

» Vit K Mk4 Vs Mk7 update 02 2020
par Luc Mar 12 Jan 2021 - 11:05

» La sérotonine comme booster ou downer?
par darky35 Lun 11 Jan 2021 - 10:54

» XTRA-PC redonne une jeunesse à votre PC en un instant
par darky35 Sam 9 Jan 2021 - 15:39

» Bon anniversaire MichelDoc
par darky35 Jeu 7 Jan 2021 - 11:58

» Avant d'aller dormir...
par Proserpine Lun 4 Jan 2021 - 15:15

Le Deal du moment : -43%
Calendrier de l’Avent – LEGO 41690 Friends ...
Voir le deal
16.99 €

Comprendre les fascias

2 participants

Aller en bas

Comprendre les fascias Empty Comprendre les fascias

Message  Luc Sam 27 Mar 2021 - 11:28

Comprendre les fascias
Un réseau élastique innervé servant d’amortisseur 
pour soulager les tensions;
Entretenir la mobilité des fascias pour prévenir les tensions dorsales et cervicales;
Maintien de l’équilibre et interdépendance de la structure mécanique;
Prévenir les contractures musculaires et des raideurs articulaires;
Transmission de l’information avec une efficacité thermodynamique
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Tissu conjonctif interstitiel (entre les organes) à base de collagène formant une fibre / une trame, de taille variable, jouant un rôle de remplissage et d’amortisseur dynamique interdépendant, en fonction du rôle anatomique des organes. Excusez du peu ! Les spécialistes parlent de M.C.D.A.S, pour Multi-Micro-Vascuolar Collagenic Dynamic Absorbing System.

Mal à la tête : et si c’était la hanche ? Ce réseau de tissus à l’origine de vos troubles
Longtemps perçus comme inutiles, les fascias sont en réalité d’une importance capitale pour le bon fonctionnement de notre organisme. Véritable réseau de tissus sous la peau, ils relient tous nos organes entre eux et sont de plus en plus considérés comme le chaînon manquant permettant d’expliquer l’origine de nombreuses pathologies physiques et mentales.
Source : SCE avril 2019

Rencontre avec Christian Courraud. Christian Courraud est doc­teur en sciences sociales, directeur et chercheur au CERAP (Centre d’étude et de recherche appliquée en psy­chopédagogie perceptive). Masseur-kinésithérapeute DE, il pratique et enseigne la fas­ciathérapie depuis plus de vingt ans. Auteur de livres et publica­tions, il vient de publier Fascias aux Éditions Leduc 2019.

Annie Casamayou (pour Santé Corps Esprit, naturopathe) : Pouvez-vous nous dire ce qu’est un fascia ?
Christian Courraud : Le fascia est une membrane qui recouvre toutes les parties du corps, il les compartimente et les relie. On a longtemps pensé qu’il servait seulement à remplir les vides et on l’a enlevé des planches d’anatomie et de physiologie parce qu’il empê­chait de bien distinguer les organes. Depuis une trentaine d’années, la recherche a fortement progressé et on a pu le visualiser grâce aux images prises in vivo par un chirurgien fran­çais, le Dr Jean Claude Guimberteau, qui a filmé des séquences d’opéra­tions, dans un documentaire appelé Promenade sous la peau (1)
1. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  (vidéo 27’). [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
On y voit l’organisation du fascia, son architec­ture, comment il bouge et se déforme pour s’adapter aux contraintes. On sait dorénavant que le fascia contribue à toutes les fonctions vitales : la diges­tion, la respiration, le mouvement, la circulation, etc.
A.C. : Comment le fascia est-il constitué et quel est son rôle ?
C.C. : Ce tissu est constitué de trois éléments : d’abord de fibres de col­lagène qui peuvent être élastiques ou rigides en fonction des besoins du corps. Il est aussi composé de cellules spécifiques, les fibroblastes, qui fa­briquent les fibres et sont chargées de la réparation. Elles sont notamment responsables du processus de cicatri­sation. D’ailleurs certaines cicatrices fibreuses sont le résultat d’une dys­fonction de ces cellules. Enfin, le fascia est un tissu très hydraté ; il comporte 60 % d’eau, ses cellules et ses fibres baignent dans une sorte de gelée humide. Ce milieu liquidien constitue un vaste lieu d’échanges dans lequel transitent des éléments vers les cellules, dont des hormones et des cellules immunitaires. Le fas­cia participe donc à l’homéostasie (capacité de l’organisme à revenir à l’équilibre). C’est pour cela que lorsqu’il est perturbé parce que l’en­vironnement dans lequel les cellules vivent est délétère, cela risque de modifier leur activité, de produire de l’inflammation, etc.
On peut distinguer différents fascias mais ils viennent tous de la même origine. Ce n’est que l’agencement, la proportion de fibres, de liquide et de cellules qui changent en fonction du rôle que doit jouer chaque fascia.
Par exemple, au niveau du muscle, on trouve des fascias qui l’enve­loppent, d’autres qui le séparent et compartimentent chaque fibre mus­culaire. Ensuite le muscle se prolonge par le tendon, qui lui-même est du fascia agencé avec une proportion importante de fibres de collagène pour pouvoir s’étirer et transmettre la force musculaire. Puis le tendon s’insère sur l’os qui est un fascia densifié, agencé avec beaucoup de fibres rigides. Il faut bien comprendre que c’est toujours le même tissu dont l’agencement est modifié localement selon les besoins.
A.C. : Est-ce pour cette raison que l’on parle de réseau fascial ?
C.C. : En effet, outre le fascia des muscles, des os et des articulations, plus profondément on trouve le fascia qui enveloppe toutes les vis­cères et l’intestin, le péritoine, puis celui qui enveloppe les poumons, la plèvre, et celui qui enveloppe le coeur, le péricarde. Il y a également un fascia qui entoure le système ner­veux, ce sont les méninges ; un fascia qui entoure les vaisseaux sanguins et lymphatiques et un fascia qui est situé juste sous la peau, le fascia superficiel.
Tous ces fascias sont connectés, ils constituent un seul et même réseau continu et ininterrompu. Chaque par­tie du corps est ainsi reliée à l’autre et toutes les fonctions de l’orga­nisme se coordonnent. L’organisme fonctionne comme un tout par l’in­termédiaire des fascias. On parle de réseau connectif, ou de fascial network, une sorte d’autoroute qui relie les organes, les muscles et les cellules, à travers laquelle circulent des informations, beaucoup plus rapidement qu’avec le système nerveux.
Ce réseau permet entre autres de pro­téger le corps des blessures. Quand on effectue un mouvement, le fascia ne se contente pas de suivre passive­ment et de se déformer, il perçoit le changement et modifie son agence­ment pour absorber les contraintes et les distribuer dans l’ensemble du corps.
A.C. : Quelles sont les patho­logies que l’on peut mettre di­rectement en lien avec l’état des fascias ?
C.C. : Quand les fascias sont en bonne santé, ils sont mobiles, ils glissent les uns sur les autres, mais s’ils se rigidifient, s’épaississent ou se tendent, la fonction des organes auxquels ils sont associés est altérée.
Le fascia est une membrane qui recouvre 
et relie toutes les parties du corps.
Comme ils sont partout et inter­viennent dans de multiples fonctions, ils peuvent être impliqués dans de nombreuses pathologies dont les pathologies du système musculaire-articulaire : lombalgies, contractures, capsulites, entorses, traumatismes, etc. On a notamment observé que les fascias de la région lombaire des patients souffrant du dos sont moins mobiles et plus épais, même chose pour ceux qui ont des douleurs cervicales. Dans les capsulites, ce qu’on appelle les épaules gelées, on constate également des contractures des fascias.
Ces crispations se produisent géné­ralement à la suite d’un traumatisme ou simplement à cause du stress. Quand on subit un choc, le fascia s’adapte et répond en se mettant en tension, mais normalement, il doit se détendre ensuite. Cette fonction de contraction et de détente a été observée et décrite depuis plusieurs années déjà. Danis Bois, le fonda­teur de la fasciathérapie en France, explique qu’une contraction des fas­cias peut se transformer en crispation chronique et que c’est un processus déterminant dans l’apparition des contractures musculaires et des raideurs articulaires souvent asso­ciées à de l’inflammation.
Il arrive souvent dans les douleurs du dos que l’on ne puisse pas déter­miner l’origine du problème. On ne constate pas de lésion anatomique, ou alors si une lésion est présente (par exemple l’arthrose ou une hernie discale), cela ne justifie pas néces­sairement la plainte. De même pour les personnes qui ont été opérées ou qui prennent des traitements et qui ne sont pourtant pas soulagées de leur douleur. Tout cela pourrait venir de l’environnement fascial.
Le fascia est richement innervé et comprend des terminaisons sensibles du système nerveux. Ainsi une cris­pation du fascia peut envoyer des informations douloureuses au cer­veau. Aujourd’hui, il est prouvé que les raideurs, les crispations et/ou les adhérences du fascia peuvent générer des douleurs physiques chroniques ou aiguës. Des chercheurs ont même fait la distinction entre douleur fas­ciale, douleur cutanée et musculaire. La douleur liée au fascia serait ainsi plus diffuse et plus émotionnelle, donc plus pénible et angoissante à vivre que les autres types de douleur.
A.C. : Quelles sont les autres conséquences d’un fascia per­turbé ?
C.C. : Un fascia perturbé peut avoir des conséquences sur les fonctions digestives, car les fascias entourent les organes du système digestif, foie, estomac, intestins. Ils jouent un rôle essentiel pour le mouvement des viscères et pour la nutrition des or­ganes en favorisant l’apport sanguin, veineux et lymphatique. Une crispa­tion des fascias viscéraux peut donc occasionner des douleurs digestives, un ralentissement du transit et jouer un rôle important dans le syndrome du côlon irritable.
Cependant, cela va plus loin car des tensions viscérales peuvent aussi interagir avec l’état émotionnel, elles peuvent tout à fait générer de l’anxiété ou un stress. On ressent alors comme une oppression respi­ratoire ou cardiaque, une boule dans le ventre ou dans la gorge.
Cela s’explique par la présence de ré­cepteurs intéroceptifs au niveau des fascias. L’intéroception, c’est ce que l’on définit comme notre capacité à percevoir l’état interne dans lequel est notre corps ainsi que notre état émotionnel. Ces récepteurs dans les fascias sont essentiels et ils sont à l’origine du sentiment de bien-être.
Quand les fascias vont bien, on se sent bien à la fois dans son corps et dans sa tête. À l’inverse, avec des fascias altérés, non seulement on ne se sent pas bien physiquement mais cela donne également une mau­vaise image de soi et on finit par ne pas se sentir très bien non plus dans sa peau. L’esprit finit par se retrouver dans le même état que le corps. Inversement, si je suis dans un état mental de préoccupation, il est probable que progressivement cela atteindra mes fascias et mon corps. Il existe une unité entre le corps et l’esprit et le fascia participe à cette interconnexion.
A.C. : Quel thérapeute peut-on consulter pour traiter et soi­gner nos fascias ?
C.C. : Les fascias suscitent de plus en plus d’engouement et beaucoup d’ap­proches et de praticiens prétendent les aborder. Certaines thérapies s’y intéressent depuis longtemps comme l’ostéopathie, le rolfing, la fasciathé­rapie, la manipulation fasciale, le myofascial release, etc.
Il existe donc aujourd’hui de nom­breuses pratiques et des traitements qui seront plus ou moins doux ou au contraire plus ou moins forcés. La fasciathérapie MDB (Méthode Danis Bois) fait partie du champ des approches complémentaires. Ce qui la caractérise est que les mains du thérapeute cherchent à restaurer la capacité d’autorégulation du corps. Les manœuvres du fasciathérapeute sont douces, lentes, plus ou moins profondes, avec des étirements, des mises en mouvement et des moments d’arrêt, de façon à ce que les fascias retrouvent leur tonus de base, leur élasticité, etc. Le fasciathérapeute travaille en dialogue avec le fascia et il module son action en fonction de la réponse tissulaire. Il est comme un détective : une partie du corps qui est souffrante peut amener vers une autre, puis vers une autre, etc.
Les patients apprécient particulière­ment cette sensation que le corps se dénoue tranquillement. Un fasciathé­rapeute est comme un psychologue du corps ; il écoute silencieusement les doléances du corps, tout comme le psychologue écoute le verbe du patient. Par la détente des fascias, le patient obtient des changements de son état intérieur et il peut sortir de la séance en remarquant qu’il a moins de pensées négatives, en se sentant tout simplement mieux. Et excepté les maladies psychiatriques, il n’existe pas de contre-indication aux séances.
A.C. : Que peut-on faire soi-même pour entretenir ses fas­cias ?
C.C. : L’alimentation et l’hydrata­tion jouent déjà un rôle important dans l’état des fascias. Une personne qui mange n’importe quoi va polluer ses fascias, il faut donc veiller à avoir une bonne hygiène alimentaire.
Ensuite, le mouvement permet d’en­tretenir les propriétés d’élasticité des fascias. Il est recommandé de développer la perception que l’on a de son corps. Le fasciathérapeute peut vous expliquer quels sont les étirements à effectuer en conscience, dans la lenteur et dans la globalité. Il vous apprend à sentir l’étire­ment du fascia en profondeur et son relâchement. Toutes les pratiques qui développent une conscience du corps et une gestuelle lente, comme le yoga, le tai chi, la gymnastique sensorielle, sont aussi très béné­fiques. Ces disciplines mettent en mouvement les fascias, les étirent, et les mouvements sont fluides. Il est intéressant aussi de stimuler la capacité d’adaptation du fascia, en faisant par exemple de la danse, avec des variétés du rythme, lent, rapide et intermédiaire.
Des perspectives innovantes se développent dont notamment l’en­traînement sportif que certains appellent fascia fitness. C’est très performant, car lorsqu’on utilise correctement les fascias, on amplifie la force musculaire (25 ou 30 % de la force musculaire sont distribués par les fascias).
Observez par exemple les chevaux. Avant de courir, ils se mettent en élasticité, ils tendent leurs fascias puis relâchent l’élastique, ce qui éco­nomise le travail musculaire. C’est l’élasticité du fascia qui entretient l’effort. Ils peuvent ainsi courir vite et longtemps sans se fatiguer parce qu’ils ont développé les capacités contractiles et énergétiques de leurs fascias. C’est comme les coureurs de 100 mètres qui réussissent une performance, en réalité ils sont re­lâchés. Cette distribution optimale de l’effort musculaire dans tous les muscles procure une sensation de relâchement, de flow comme on l’ap­pelle dans le sport.
Trouver un fasciathérapeute : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 10729
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 67
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Comprendre les fascias Empty Re: Comprendre les fascias

Message  Luc Lun 29 Mar 2021 - 10:48

J'ai retrouvé cette docu dans mes archives  Comprendre les fascias 3390219231
Ce que Vous Devez Savoir sur les Fascias
Idées clés
• Le fascia est un tissu conjonctif fibreux présent dans tout votre corps. IL représente environ 20% de votre masse corporelle.
• Le fascia stocke et permet le déplacement de l'eau. Il transmet les tensions, agissant comme un système de câblage électrique.
• Le fascia peut jouer un rôle important dans la douleur, en particulier le mal de dos. La raison en est que le fascia est un système interconnecté. Quand le fascia perd de sa souplesse, l’hydratation des tissus est altérée ; il peut y avoir compression et sécrétion de cytokines. La douleur peut alors passer d'une région à une autre.
• Le fascia est constitué de fibroblastes – des cellules qui produisent du collagène et d'autres fibres - maintenus ensemble par une matrice environnante. L'inactivité physique fait que le fascia se resserre et devient moins souple.
• La capacité du fascia à glisser / se tendre joue un rôle majeur dans les maux de dos. Le fascia des personnes sans mal de dos peut glisser d'environ 75% sur sa longueur; chez les personnes souffrant de maux de dos, ce mouvement est réduit à environ 50%.
• Importance des exercices physiques dans le processus de récupération
Source:
1. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] – What you need to know about your fascia.
2. Living Fascia – Video. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Extrait 1: L’activité physique est essentielle à l’hydratation et la santé des tissus
Le collagène est ce qui permet à votre corps de fermer / consolider une plaie et constitue une partie importante du système de guérison de votre corps. Cependant, trop de collagène peut causer des problèmes et une croissance excessive de collagène est le résultat de l'inactivité. Un test a montré qu'après avoir gardé un bras cassé dans une écharpe pendant trois semaines, le tissu conjonctif avait déjà commencé à proliférer.
Les recherches de Schleip montrent que l’exercice est extrêmement important pour maintenir une fonction du fascia en bonne santé  –  une découverte qui a incité Schleip lui-même à commencer à faire des exercices quotidiens avec une corde à sauter. Sans mouvement physique et exercice adéquats / adaptés, les structures du tissu conjonctif commencent à proliférer, perdant leur flexibilité et souplesse. Comme mentionné précédemment, l'hydratation cellulaire est également entravée.
Un fascia trop serré peut même comprimer les nerfs et les muscles, entraînant une douleur, soit sur le site ou ailleurs dans votre corps, par transmission de tension. Le fascia est organisé en deux couches, et lorsque vous vous déplacez, ces couches glissent d'avant en arrière, l'une sur l'autre. Un fascia sain a la capacité de se déplacer ou de glisser d'environ 75% sur sa longueur totale. Il s'avère que cette capacité de glissement joue un rôle énorme dans les maux de dos en particulier. En comparant le fascia chez les personnes avec et sans mal de dos, la chercheuse sur le fascia, le Dr Helene Langevin ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]), a découvert que la principale différence entre les deux est la capacité du fascia à glisser facilement l'un sur l'autre dans le dos. Alors que le fascia sain peut se déplacer d'environ 75% sur sa longueur, chez les personnes souffrant de maux de dos, ce mouvement est réduit à environ 50%.
Comme Schleip, Langevin pense que la production excessive de collagène est responsable de cette réduction de la capacité de glissement des couches de fascia. Les expériences sur les animaux démontrent que l’exercice peut contrecarrer cette surproduction, confirmant davantage les découvertes de Schleip.

Extrait 2: Un fascia sain est important pour contrôler l’inflammation, guérir les blessures et soulager la douleur
Hélène Langevin a également constaté que l'inflammation est diminuée et que la cicatrisation des plaies est accélérée par des mouvements, tels que des étirements doux. Pourquoi cela ? Langevin a constaté que lorsque vous vous étirez, les fibroblastes se dilatent jusqu'à 200%. L'expansion de la cellule l'amène à transmettre des signaux chimiques ordonnant au muscle de se détendre.
Langevin explique: «Ce que nous avons constaté, c'est que la rigidité du tissu conjonctif est activement régulée, minute par minute, par les fibroblastes. Il s'agit donc d'une régulation cellulaire dynamique et active de la tension du tissu conjonctif. Cela pourrait être important, car ce que nous constatons, c'est que lorsque vous faites de l'acupuncture, par exemple sur les tissus, les fibroblastes répondent et se dilatent, ce qui aide les tissus à se détendre. La même chose [se produit] avec les étirements.
" Un autre fait fascinant à propos du fascia: il répond et se contracte – complètement indépendamment des muscles, des nerfs et des organes qu'il entoure – aux messagers chimiques. Encore plus intéressant, Schleip a découvert que le fascia répond non seulement aux messagers chimiques de l'inflammation, mais également aux produits chimiques associés au stress émotionnel.
(…) Le fait que le fascia réponde à votre état émotionnel (via les molécules chimiques produites par ces états), aide à expliquer pourquoi Sarno a eu un taux de réussite si remarquable. Le coupable en question est une molécule de signalisation appelée TGF, dont la libération est déclenchée par le stress.
NDLR: TGF – transforming growth factor (facteur de croissance transformant). C’est une cytokine ayant 2 fonctions principales: Le développement cellulaire et l’immunité adaptative.

Extrait 3: Fascia Tensegrity (Tension & Integrity)
Ce qui maintient les os ensemble, c’est le système de connexion des tissus.
Le système fascial est maintenant considéré comme un système de tenségrité. La tenségrité est une combinaison des mots «tension» et «intégrité», et la modélisation de la tenségrité nous aide à comprendre comment le fascia fonctionne comme un système complet pour maintenir votre corps ensemble.
La vision conventionnelle du squelette comme une structure plus ou moins rigide d'os connectés est extrêmement trompeuse. Comme expliqué par Myer, les os du squelette flottent librement, complètement séparés les uns des autres. Ce qui maintient les os ensemble, c'est le système de tissu conjonctif. Si vous retiriez par magie tout le tissu conjonctif de votre corps, votre structure osseuse s'effondrerait en un tas sur le sol.
De même, la vision conventionnelle de la colonne vertébrale est qu’il s’agit d’un «pôle» rigide de vertèbres empilées avec des disques de coussinets entre chaque disque. Le modèle d’évaluation de la tenségrité, établi par Schleip, révèle une image très différente de la colonne vertébrale. Les vertèbres ne reposent ni ne s'appuient l'une sur l'autre. Au contraire, elles flottent librement, maintenues ensemble par la tension du tissu conjonctif. Tant que le fascia maintient la tension appropriée sur chaque vertèbre, votre colonne vertébrale restera droite et sans douleur, même si vous avez une dégénérescence discale.

Extrait 4 : L’importante de l’hydratation – Importance de l’eau.
Comme mentionné au début, le fascia joue également un rôle crucial dans le mouvement de l'eau. En fait, le tissu conjonctif est composé d'environ 70% d'eau et l’exercice physique aide à maintenir cette eau en mouvement. L'acide hyaluronique agit comme un lubrifiant pour votre tissu conjonctif. Comme expliqué dans le film, l'acide hyaluronique forme un «réseau en forme d'éponge qui relie de grandes quantités d'eau».
En conséquence, moins vous avez d'acide hyaluronique, moins vous êtes mobile, car votre fascia sera plus sec, moins souple et avec une capacité amoindrie de glisser correctement. Là encore, le mouvement s'est révélé être un élément crucial. La faible teneur en eau du fascia le rend cassant et moins élastique. Des expériences révèlent que des techniques de manipulation manuelle des fascias telles que le Rolfing aident à augmenter les réserves d'eau et la souplesse du fascia.
La force de la pression semble être un élément clé. Lorsqu'une pression suffisante était exercée sur le fascia, il se remplissait en fait de plus d'eau une fois la pression relâchée qu'avant l'application de la pression. En d'autres termes, le Rolfing aide à pousser l'ancienne eau hors du tissu conjonctif, facilitant ainsi le retour de réserves fraîches (comme une éponge qu’on presse pour la rincer ensuite, ndlr).
Si cela est fait assez durement, plusieurs fois, le tissu conjonctif devient plus humide qu'auparavant. La raison en est que l’acide hyaluronique pénètre avec l’eau, améliorant ainsi la capacité des tissus à retenir l’eau. Le massage, s'il est fait assez profondément et lentement, aidera également. Cependant, la stratégie la plus efficace est le mouvement actif.

Extrait 5 : L’importance des exercices dans le processus de récupération
Avec un exercice régulier, les fibroblastes augmentent leur capacité à produire du collagène frais. Vous pouvez réellement améliorer la qualité de votre fascia en aussi peu que trois jours de mouvement actif. Cependant, un fascia sévèrement agglutiné – un tissu conjonctif fermement collé en raison d'une production excessive de collagène, causée par l'inactivité  [prolongée] – peut prendre jusqu'à un an pour se régénérer complètement. Lorsque vous faites de l'exercice, de petites déchirures dans le fascia se produisent, tout comme des micro-déchirures dans votre muscle se produisent pendant l'entraînement de force. Pour permettre au fascia de se régénérer et de guérir, il est souhaitable de récupérer pendant deux à trois jours après un exercice vigoureux. Schleip recommande «d'alterner des doses élevées de contrainte de traction avec une pause de deux à trois jours».

Extrait 6 : Est-ce que le Fascia est sensible à la douleur ?  
Le Dr Siegfried Mense, ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]) professeur d'anatomie à l'Université d'Heidelberg, étudie si le fascia lui-même est sensible à la douleur, ce qui nécessiterait qu'il contienne une sorte de fibres nerveuses ou des terminaisons nerveuses. En effet, Mense a découvert que le fascia arrière contient des amas plutôt denses de fibres nerveuses.
En d'autres termes, le fascia a des récepteurs de la douleur, ce qui peut également aider à expliquer les maux de dos autrement inexplicables. La question est, comment pouvez-vous déterminer si la douleur provient du fascia ou du muscle? Cela peut être assez difficile. Cela dit, les tests révèlent que la réponse à la douleur du fascia est supérieure à celle du muscle lui-même.
Comme indiqué dans le film, le fascia est vraiment un «organe clé de la perception sensorielle», et comme le stress a un impact direct sur ce tissu conjonctif, cela signifie que votre système nerveux central est également un élément clé. Votre système nerveux sympathique relie votre cerveau à pratiquement tous les organes de votre corps. Lorsqu'il est déclenché, votre système nerveux sympathique répond par une réponse programmée appelée «combattre ou fuir». Une hypothèse avancée par Mense est que le système nerveux sympathique peut influencer le fascia via des fibres nerveuses sympathiques intégrées dans le tissu conjonctif. Lorsque ces fibres sont irritées par le stress, des produits chimiques sont libérés qui provoquent la contraction des vaisseaux sanguins, entraînant ainsi une diminution du flux sanguin et de la douleur. Il pense que cela peut expliquer pourquoi de nombreuses personnes ressentent une aggravation des maux de dos lorsqu'ils sont stressés.

Extrait 7 : Prenez soin de votre fascia pour optimiser votre santé
Comme vous pouvez le voir, votre fascia est une composante largement sous-estimée de votre corps. La bonne nouvelle est qu’il est assez simple d’optimiser la fonction et la santé de votre tissu conjonctif. Tout ce que vous avez à faire est de bouger davantage votre corps. Marcher plus. Faites plus d'exercice. Etirez-vous davantage. Il y a de nombreuses raisons pour bouger davantage dans la journée, et maintenant vous pouvez ajouter le soin de votre fascia à cette liste. Cela peut aider à traiter un certain nombre de maux et de douleurs différents, en particulier les maux de dos.
(…)
Sources and Références
·       [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
·       [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
·       [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] (Lien non fonctionnel. => harvard.edu/Profiles/Helene Langevin

·       [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 10729
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 67
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Comprendre les fascias Empty Re: Comprendre les fascias

Message  Ln Lun 3 Mai 2021 - 8:37

bonjour,

chouette que tu abordes les fascias, qui constituent 1/3 de notre poids, et sont truffés d'impressionnantes propriétés! Et de nombreux domaines de notre mode de vie les impactent.
Pour ceux que cela intéresse, j'ai profité du confinement pour écrire un livre dessus Wink [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Belle semaine à tous  sunny sunny sunny
avatar
Ln
Déjà contaminé
Déjà contaminé

Messages : 38
Date d'inscription : 26/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Comprendre les fascias Empty Re: Comprendre les fascias

Message  Luc Lun 3 Mai 2021 - 9:07

Je viens d'aller lire un extrait sur le lien:
LN a écrit:Vous trouverez dans ce guide pratique tous les gestes que vous pourrez mettre en place pour libérer vos fascias et rester en bonne santé : de la posture à l’alimentation en passant par la lumière et la respiration.
Trop généraliste pour se donner une idée de la manière dont tu as traité le sujet. Et le "style"?
On ne demande pas la totale mais un passage qui donne envie de lire le reste.
Par exemple sur la respiration.
Je me doute qu'il y a peut-être un problème à voir avec l'éditeur mais l'extrait proposé ne m'a pas accroché.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 10729
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 67
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Comprendre les fascias Empty Re: Comprendre les fascias

Message  Ln Mar 25 Mai 2021 - 10:22

bonjour Luc,

dsl, me suis mise à la bourre des derniers temps.
je me ferais un plaisir de te l'offrir, si tu veux me laisser une adresse postale en MP

je reviens vers ce post d'ici 2 à 3 semaines

belle journée à tous
Hélène
avatar
Ln
Déjà contaminé
Déjà contaminé

Messages : 38
Date d'inscription : 26/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Comprendre les fascias Empty Re: Comprendre les fascias

Message  Luc Mar 25 Mai 2021 - 10:36

Réponse en MP.
Merci pour ta proposition sympa.  Comprendre les fascias 4179239413
A+
luc

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 10729
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 67
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Comprendre les fascias Empty Re: Comprendre les fascias

Message  Luc Jeu 27 Mai 2021 - 16:55

Emission d'ARTE (vidéo de 52')
Les  Fascias - Les alliés cachés de notre organisme.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
=> Tissus conjonctifs innervés de soutien des organes (...)


Dernière édition par Luc le Lun 28 Juin 2021 - 12:19, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 10729
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 67
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Comprendre les fascias Empty Re: Comprendre les fascias

Message  Luc Sam 26 Juin 2021 - 12:29

@LN
j'ai bien reçu l'envoi postal mercredi dernier.  Very Happy
occupé à lire: 1 ou 2 chapitres par jour.
je viendrais faire un compte-rendu plus tard, si intéressé ...
1ère impression: bonne.
a+
Luc

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 10729
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 67
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Comprendre les fascias Empty Re: Comprendre les fascias

Message  Ln Sam 26 Juin 2021 - 20:33

chouette!
alors bonne lecture Wink
A bientôt
Hélène
avatar
Ln
Déjà contaminé
Déjà contaminé

Messages : 38
Date d'inscription : 26/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Comprendre les fascias Empty Re: Comprendre les fascias

Message  Ln Sam 26 Juin 2021 - 20:36

c'est ce docu passionnant qui m'a poussée à ... pousser le sujet des fascias, quand j'y a appris le mouvement propre des fascias, le lien avec les méridiens en MTC, ... !
Edit modération (Luc):
LN fait évidemment référence au docu d'ARTE 
Emission d'ARTE (vidéo de 52')
Les  Fascias - Les alliés cachés de notre organisme.
avatar
Ln
Déjà contaminé
Déjà contaminé

Messages : 38
Date d'inscription : 26/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Comprendre les fascias Empty Masser les fascias

Message  Luc Ven 9 Juil 2021 - 9:47

Voir aussi dans la rubrique "Livres":
Fascias Libérés, Santé retrouvée.
Respiration, massages, activité physique, alimentation.
Par Hélène ALTHERR-RISCHMANN, pharmacienne, formée en prévention santé. Editions Jouvence, 2021. 120 pages – 5.95€.
Analyse et compte-rendu
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Sous réserve d'acceptation par l'auteure.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 10729
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 67
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Comprendre les fascias Empty Re: Comprendre les fascias

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum