Mirzoune et Ciboulette SGSC
Bienvenue sur Mirzoune et Ciboulette!

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Mirzoune et Ciboulette SGSC
Bienvenue sur Mirzoune et Ciboulette!
Derniers sujets
» Blagues et Funny clips 13
par Luc Mer 22 Mai 2024 - 11:16

» English Corner: Anti-Stress & Neuro-Protective Effects of Thiamine (B1)
par Luc Dim 5 Mai 2024 - 9:41

» Démangeaison et Histamine – Journal de Suivi 2
par Luc Mar 23 Avr 2024 - 12:23

» Impact réversible ou non des émulsifiants sur le microbiome
par Luc Lun 15 Avr 2024 - 8:16

» Infos santé. Divers SCE 2
par Luc Lun 8 Avr 2024 - 10:56

» Effets anti-thyroïde des oméga-3
par Luc Lun 1 Avr 2024 - 15:49

» Les acides gras pour les nuls
par Luc Ven 29 Mar 2024 - 16:38

» Changement d'heure
par Luc Ven 29 Mar 2024 - 14:04

» Démangeaison & Histamine – Journal de suivi 1
par Luc Lun 25 Mar 2024 - 9:38

» Question d'orthographe
par Luc Dim 24 Mar 2024 - 21:18

» English corner: B6 leads to decrease of cytokines in neuropathy
par Luc Sam 16 Mar 2024 - 12:03

» Sujet "libre" connexe à l'annexion de l'Ukraine
par Luc Ven 15 Mar 2024 - 9:40

» English corner: High dose manganese
par Luc Ven 15 Mar 2024 - 8:22

» English corner: Altered GABA levels in MS patients
par Luc Lun 11 Mar 2024 - 17:02

» Neuropathie sensitive modérée par la Vit B6
par Luc Lun 11 Mar 2024 - 16:50

» English corner: B6, Brain inflammation and Quinolinate: The kynurenine pathway
par Luc Jeu 7 Mar 2024 - 10:22

» Régime protéiné & ratio Vit B6, biotine et molybdène
par Luc Lun 4 Mar 2024 - 22:26

» Additifs : Carraghénanes & Monoglycérides et Diglycérides d’Acides Gras
par Luc Ven 1 Mar 2024 - 18:41

» English corner. Potential roles of Vit B6 in inflammation and immunity
par Luc Ven 1 Mar 2024 - 10:54

» English Corner – Vit B6: How much is too much?
par Luc Mar 27 Fév 2024 - 21:39

» Effets de la Vitamine B6 sur les Neurotransmetteurs
par Luc Ven 23 Fév 2024 - 8:33

» Haute dose de B6 P5P contre algodystrophie et SCC
par Luc Dim 18 Fév 2024 - 11:29

» The English corner: Gerson therapy analyzed and somewhat criticized
par Luc Jeu 15 Fév 2024 - 17:20

» Annexion de l'Ukraine
par Luc Lun 12 Fév 2024 - 21:19

» Divers 1 - Santé et écologie
par Luc Dim 11 Fév 2024 - 23:18

» The English corner: Fix the gut
par Luc Lun 5 Fév 2024 - 11:30

» Présentation Tiphoun
par Luc Lun 5 Fév 2024 - 0:01

» Pourquoi la choline est importante en nutrition
par Luc Mar 30 Jan 2024 - 19:11

» Histoire drôle & Funny clip 12
par Luc Lun 29 Jan 2024 - 10:57

» Nutriments favorables à la respiration mitochondriale
par Luc Dim 28 Jan 2024 - 14:41

» Comment Booster votre Énergie
par Luc Dim 28 Jan 2024 - 14:14

» Pathologies d’encrassage : Fibro – Tendinite – Arthrose – Ostéoporose – Goutte – Etc.
par Luc Dim 14 Jan 2024 - 11:38

» The English Corner: Auto immune reaction
par Luc Ven 12 Jan 2024 - 18:19

» Maladie de Crohn ou Côlon Irritable (IBS) : Comment apaiser et s’en sortir ?
par Luc Ven 12 Jan 2024 - 11:00

» Contenir le candida albicans avec la phytothérapie
par Luc Mar 9 Jan 2024 - 22:08

» Le paradoxe de la vitamine B6
par Luc Sam 6 Jan 2024 - 19:15

» Bon Noël & Meilleurs Vœux
par Luc Dim 31 Déc 2023 - 10:07

» Petit dej de Luc
par Luc Ven 29 Déc 2023 - 10:37

» Quels types de Vit. B? Diffusion passive
par Luc Jeu 28 Déc 2023 - 12:51

» Coronavirus - actualités
par Luc Mar 19 Déc 2023 - 15:05

» This could be a game changer!
par Luc Lun 18 Déc 2023 - 12:23

» Jeu Wordle et Sutom
par Luc Lun 18 Déc 2023 - 7:02

» La musique que j'écoute / partage ...
par Luc Dim 17 Déc 2023 - 13:13

» English language corner 1: Liposoluble vitamins
par Luc Ven 15 Déc 2023 - 11:16

» Vaut le détour : *** It's worth the détour!
par Luc Jeu 7 Déc 2023 - 9:26

» Nouveau et envie de prendre soin de ma santé. manoelle974
par Luc Jeu 30 Nov 2023 - 14:19

» Bactérie AKK gardienne des maladies auto-immunes et témoin de votre bonne santé intestinale
par Luc Dim 26 Nov 2023 - 16:59

» Johnny et ses douleurs
par johnny-bak Lun 20 Nov 2023 - 21:43

» Nouvelles de bak
par johnny-bak Lun 20 Nov 2023 - 20:37

» Faire circuler le Qi pour palier le manque d'énergie
par Luc Dim 19 Nov 2023 - 10:08

» Quels Probiotiques pour les Allergies, les Colites et Autres Pathologies
par Luc Ven 17 Nov 2023 - 10:01

» Probiotiques à éviter en cas d’histamine / allergie
par Luc Mar 14 Nov 2023 - 9:12

» Mucus et Gène FUT2
par Luc Mer 8 Nov 2023 - 18:54

» Effet anti-thiamine du café ?
par Luc Sam 4 Nov 2023 - 11:07

» Le magnésium influe sur l’assimilation de la vit D3
par Luc Mer 1 Nov 2023 - 18:22

» Smoothie mangue épinard fruits rouges
par Luc Mar 31 Oct 2023 - 9:38

» Thyroïde & rT3 trop élevé / Mauvaise conversion de T4 en T3 ?
par Luc Dim 29 Oct 2023 - 9:52

» Impact de la bile sur le microbiote et le transit
par Luc Jeu 26 Oct 2023 - 20:09

» Personne souffrant de dysbiose et de transit irrégulier
par Luc Lun 23 Oct 2023 - 11:51

» La solution que vous attendiez tous....
par Luc Jeu 19 Oct 2023 - 21:34

» Renforcer le mucus intestinal en cas de MICI
par Luc Jeu 19 Oct 2023 - 18:50

» Inhiber les endotoxines LPS
par Luc Lun 16 Oct 2023 - 9:27

» Microbiote info diverse
par Luc Ven 6 Oct 2023 - 23:02

» Motilité Intestinale et Déficit en Thiamine B1
par Luc Jeu 5 Oct 2023 - 14:07

» Suppléments pris par Luc
par Luc Mer 4 Oct 2023 - 18:46

» Thiamine et Niacine pour Libérer la Production d'Énergie
par Luc Mar 3 Oct 2023 - 12:13

» Sport contre les addictions
par Luc Jeu 28 Sep 2023 - 8:49

» Boisson HE effets recherchés
par Luc Lun 25 Sep 2023 - 10:50

» Trop d’oméga-3 déprime le système
par Luc Dim 20 Aoû 2023 - 20:12

» Jeûne intermittent ou Peak Fasting
par Luc Ven 18 Aoû 2023 - 16:50

» Privilégier les cuissons à basse température: Pourquoi?
par Luc Ven 18 Aoû 2023 - 8:30

» Prévention des pathologies neurodégénératives
par Luc Mer 16 Aoû 2023 - 22:28

» Le point sur les omega 3: sources naturelles et compléments
par Luc Mer 16 Aoû 2023 - 18:18

» Présentation mmm
par Luc Mer 16 Aoû 2023 - 16:53

» Présentation Laura
par Luc Lun 7 Aoû 2023 - 22:44

» Comment pratiquer en voyage ?
par Madame Shiitake Lun 7 Aoû 2023 - 22:28

» Argent Colloïdal
par Invité Lun 7 Aoû 2023 - 19:53

» Comment traiter le Sibo / Sifo avec prokinétique et HE
par Luc Jeu 27 Juil 2023 - 8:24

» re - bonjour pomme bleue n24swd
par pomme bleue Jeu 6 Juil 2023 - 10:51

» Testez votre Q.I.
par Luc Mar 4 Juil 2023 - 6:31

» musique therapeutique
par Proserpine Sam 1 Juil 2023 - 15:22

» "Tubes" à partager 1 - clips musique, videos, danse
par Invité Ven 16 Juin 2023 - 13:00

» Présentation Joyce
par Luc Ven 9 Juin 2023 - 19:59

» Gut bacteria causes rheumatoid arthritis and likely all other autoimmune conditions
par Luc Lun 5 Juin 2023 - 22:01

» Détox Foie
par Chantal Lun 22 Mai 2023 - 12:57

» Comment limiter la conversion des nitrites en nitrosamines cancérigènes
par Luc Sam 20 Mai 2023 - 12:13

» Combinaison gagnante : Phytothérapie efficace contre le cancer !
par Luc Jeu 18 Mai 2023 - 12:00

» Des veines en bon état
par Luc Ven 12 Mai 2023 - 11:36

» Sibo et nutriments utiles dans un shake
par Invité Ven 5 Mai 2023 - 0:06

» conseils nutritionnels pour maigreur
par Luc Dim 30 Avr 2023 - 18:55

» Vitamine E: Besoins réels
par Luc Lun 24 Avr 2023 - 10:33

» Iode et iodure de potassium – À contre-courant
par Luc Sam 22 Avr 2023 - 18:57

» Hydrolat de romarin CT verbenone
par Luc Lun 10 Avr 2023 - 12:02

» Quels probiotiques pour pour pallier le manque d'énergie
par Luc Lun 3 Avr 2023 - 10:59

» Traiter l’intolérance à l’histamine
par Luc Sam 1 Avr 2023 - 22:35

» Le rôle de la vitamine K1 et K2 dans la coagulation sanguine
par Luc Sam 25 Mar 2023 - 10:24

» Meilleurs nutriments pour les mitochondries
par Luc Jeu 23 Mar 2023 - 18:31

» Taflo111 - Journal de suivi
par Taflo111 Ven 10 Mar 2023 - 13:07

» Prolamines et glutélines dans les céréales et pseudo céréales.
par Luc Lun 6 Mar 2023 - 22:35

Le deal à ne pas rater :
Display Star Wars Unlimited Ombres de la Galaxie : où l’acheter ?
Voir le deal

Comment Booster votre Énergie

Aller en bas

Comment Booster votre Énergie Empty Comment Booster votre Énergie

Message  Luc Dim 17 Déc 2023 - 1:00

Comment Booster votre Énergie – Comment puis-je me sentir plus énergique / dynamique (au niveau du tonus)?
La thiamine (vitamine B1) aide l'organisme à utiliser les glucides comme énergie en favorisant la synthèse de l'ATP. (1)
Mais en dehors des conseils habituels pour optimiser la récupération (sommeil – exercice physique et mental – hydratation – régime alimentaire équilibré – nutriments utiles à la carburation – entourage harmonieux – partage et échange) quelles pistes peuvent être envisagées pour expliquer ce constat : 
Dans une série d'études de cas (2-3), les chercheurs italiens ont rapporté que la thiamine à forte dose a entraîné une réduction marquée de la fatigue chez les patients ayant un large éventail de conditions.
Ces personnes souffraient de MICI, d’extrême fatigue (SFC, fibro), de maux de tête récurrents, de maladies neurologiques (Parkinson, Alzheimer), diabète, etc.
Mais les bénéfices d’une cure de thiamine à haute dose  ne s’appliquent pas qu’aux personnes déficientes en B1. Les avantages établis dans ces études (2-3) ne se limitèrent pas aux personnes ayant une carence en thiamine sérique avant le traitement. (4)
Mécanisme potentiel d’action
La présence des symptômes d'une légère carence en thiamine chez les patients présentant des concentrations normales de thiamine et de TPP [pyrophosphate de thiamine] dans le sang pourrait s'expliquer par une dysfonction du mécanisme de transport de la vitamine B1 active, de la circulation sanguine vers la mitochondrie, ou  due aux anomalies enzymatiques structurelles. (5) Par conséquent c’est comme s’il y avait bien une carence en thiamine puisque le corps ne peut pas utiliser la thiamine présente à bon escient. Faute d’arriver à destination ou faute d’être activée.
L'administration de grandes quantités de vitamine B1 orale augmente la concentration sanguine des niveaux de thiamine, phénomène par lequel le transport passif restaure le métabolisme normal du glucose. Le métabolisme du glucose de tous les organes remonte à des valeurs normales et la fatigue disparaît peu à peu. Un apport important de thiamine est requis dans ce cas de figure (transport passif), sans commune mesure avec les AJR / le RDA.
C’est un chemin possible, une explication plausible. Les références ci-dessous envisagent d’autres pistes explicatives. Mais peu importe l’explication ; ce qui compte c’est le résultat. Le processus  du mécanisme précis des effets de la thiamine sur la fatigue n’est pas clair. Plus de recherche sera encore nécessaire pour préciser le mécanisme exact. Un mécanisme qui sera vraisemblablement multifactoriels :
- Réduction de l’hypertension / compression des vaisseaux neuronaux du cerveau
- Augmentation de la fluidité sanguine vers le cerveau (=> oxygène + carburant)
- Facilitation de la respiration cellulaire et la clearance de l’acide lactique (the Bohr effect)
- Modération de la voie pro-inflammatoire Th-17 (inflammation réactive du système immun, entraînant une hypoxie secondaire).
Sources et références: Voir post suivant.


Dernière édition par Luc le Dim 17 Déc 2023 - 9:17, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 12603
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 70
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Comment Booster votre Énergie Empty Re: Comment Booster votre Énergie

Message  Luc Dim 17 Déc 2023 - 1:00

Sources & Références
1. Lonsdale, Derrick. “A Review of the Biochemistry, Metabolism and Clinical Benefits of Thiamin(e) and Its Derivatives.” Evidence-Based Complementary and Alternative Medicine3, no. 1 (March 2006): 49–59. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
2) Constantini and colleagues:  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Costantini
3) In November 2020, researchers in Denmark reported the results of a randomized double-blinded placebo-controlled crossover trial of high-dose thiamine on 40 patients with quiescent IBD and severe fatigue (Bager et al. 2021). Building on the results of the Italian pilot study, the researchers studied the effects of 600 to 1800 mg of thiamine, assigned based on gender and weight, and found a substantial reduction in fatigue resulting from the high-dose thiamine as measured using the IBD-F, Section 1 scale.
The daily dose used in this study was as follows, using 300 mg tablets:
“The daily dose depended on gender and body weight (BW) according to the following scheme:
1) Females: BW < 60 kg: 600 mg (2 tablets), BW 60–70 kg: 900 mg (3 tablets), BW 71–80 kg: 1200 mg (4 tablets), and BW > 80 kg: 1500 mg (5 tablets);
2) Males: BW < 60 kg: 900 mg (3 tablets), BW 60–70 kg: 1200 mg (4 tablets), BW 71–80 kg: 1500 mg (5 tablets), and BW > 80 kg: 1800 mg (6 tablets).”
4) Hypoxie
Rather than working by addressing a vitamin deficiency, high-dose thiamine operates by [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] (and possibly ventral brainstem compression as well) through a [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].
In the process, by inhibiting carbonic anhydrase isoenzymes, high-dose thiamine produces carbon dioxide, which leads to [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] to [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] and an [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] at the cellular and tissue levels for aerobic respiration, reducing reliance on anaerobic respiration and helping to [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].  By reducing hypoxic conditions, the increased oxygenation also reduces the levels of a mediator (hypoxia-inducible factor 1) that [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], helping to counter inflammation.
5) Why does High-Dose Thiamine Relieve Fatigue in Individuals with Diverse Conditions? — Hypotheses Grounded in Thiamine’s Role as a Carbonic Anhydrase Inhibitor
by Jeffrey Lubell
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 
5) Could High-Dose Thiamine (B-1) Help with ME/CFS, Fibromyalgia, and the Neurological Complications of Ehlers-Danlos Syndrome?
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
7) Site du Dr. Allil OVERTON
Thiamine Deficiency - A Potential Cause of SIBO and other Gut Dysfunction?
Elliot Overton – Nutrition and Functional Medicine – 01/2019
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Excerpt:
The essential roles played by thiamine in the brain and nervous system mean that insufficient amounts can have drastic consequences for practically every other system in the body.
Inefficient metabolism in the medulla due to a lack of thiamine can result in abnormal activity of the vagus nerve and autonomic dysfunction, which have numerous downstream effects on the gastrointestinal system.
Now recall that thiamine in needed to synthesis the neurotransmitter acetylcholine. Both the vagus nerve and the enteric neurons utilize acetylcholine to stimulate intestinal contractions of the smooth muscles to facilitate motility. This means that to have healthy gut motility, the autonomic nervous system and vagal tone must be in "good shape". Notably, one of the primary factors characterizing SIBO is abnormal or impaired intestinal motility.
Cool Dr Costantini SIBO and Thiamine Deficiency
Dr Costantini and bacterial overgrowth
SIBO, IBS, and Constipation: Unrecognized Thiamine Deficiency? – June 2020
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Excerpt:
The lower regions of the brain responsible for coordinating the autonomic nervous system are particularly vulnerable to a deficiency of thiamine. Consequently, the metabolic derangement in these brain regions caused by deficiency produces dysfunctional autonomic outputs and misfiring, which goes on to exert detrimental effects on every bodily system – including the gastrointestinal organs.
However, the severe gut dysfunction in this context is not only caused by faulty central mechanisms in the brain, but also by tissue specific changes which occur when cells lack thiamine. The primary neurotransmitter utilized by the vagus nerve is acetylcholine. Enteric neurons also use acetylcholine to initiate peristaltic contractions necessary for proper gut motility. Thiamine is necessary for the synthesis of acetylcholine and low levels produce an acetylcholine deficit, which leads to reduced vagal tone and impaired motility in the stomach and small intestine.
In the stomach, thiamine deficiency inhibits the release of hydrochloric acid from gastric cells and leads to hypochlorydria (low stomach acid). The rate of gastric motility and emptying also grinds down to a halt, producing delayed emptying, upper GI bloating, GERD/reflux and nausea. This also reduces one’s ability to digest proteins. Due to its low pH, gastric acid is also a potent antimicrobial agent against acid-sensitive microorganisms. Hypochlorydria is considered a key risk factor for the development of bacterial overgrowth.
The pancreas is one of the richest stores of thiamine in the human body, and the metabolic derangement induced by thiamine deficiency causes a major decrease in digestive enzyme secretion. This is one of the reasons why those affected often see undigested food in stools. Another reason likely due to a lack of brush border enzymes located on the intestinal wall, which are responsible for further breaking down food pre-absorption. These enzymes include sucrase, lactase, maltase, leucine aminopeptidase and alkaline phosphatase. Thiamine deficiency was shown to reduce the activity of each of these enzymes by 42-66%.
Understand that intestinal alkaline phosphatase enzymes are responsible for cleaving phosphate from the active forms of vitamins found in foods, which is a necessary step in absorption. Without these enzymes, certain forms of vitamins including B6 (PLP), B2 (R5P), and B1 (TPP) CANNOT be absorbed and will remain in the gut. Another component of the intestinal brush border are microvilli proteins, also necessary for nutrient absorption, were reduced by 20% in the same study. Gallbladder dyskinesia, a motility disorder of the gallbladder which reduces the rate of bile flow, has also been found in thiamine deficiency.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 12603
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 70
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Comment Booster votre Énergie Empty A wish for more energy

Message  Luc Dim 17 Déc 2023 - 10:37

Liens utiles B1
Si vous n’êtes pas encore tout à fait convaincu, allez lire les posts suivants :
*)  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
- Posologie pharmacologique de la thiamine
- Lisez les références données dans ce post, particulièrement les références 10 – 11, notamment le DR. Allil OVERTON.
- Vous aurez besoin de Mg. 380 – 450 mg de Mg élément pour activez la Thiamine.
- Dosage de la thiamine HCL.  Contrindication.


*) [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Méga-dose de Thiamine : Au-delà de la Résolution des « Carences »
- utilité des vitamines co-enzymées
- En saturant la cellule, vous pouvez contourner la faible affinité et restaurer la fonction enzymatique à son état normal. (=> Justification de l’utilisation de mégadoses).


*) [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Neuropathie et solanacées
Le Dr Jacqueline Lagacé témoigne dans son dernier livre « Une alimentation ciblée pour préserver ou retrouver la santé de l’intestin ». 10.2016
=> Explication du lien entre les intolérances alimentaires, les douleurs neuropathiques et les maladies inflammatoires chroniques.
Lien vers le livre (résumé) :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
NB : Compte-rendu avec des extraits en français et en anglais.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 12603
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 70
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Comment Booster votre Énergie Empty Manque d’énergie : Et si c’était la thyroïde ?

Message  Luc Mer 17 Jan 2024 - 22:42

Manque d’énergie : Et si c’était la thyroïde ?
Comment augmenter son métabolisme 
La thyroïde, véritable centrale énergétique pour notre corps
Les hormones thyroïdiennes sont vitales pour nous. Elles assurent un bon métabolisme de base des cellules, aident notre corps à contrôler la dépense énergétique, le poids, le rythme cardiaque, etc.
Si la thyroïde détient la capacité de moduler l'intensité de l'énergie qui fait fonctionner nos cellules et nos organes, dans le cas d’une mauvaise communication, cette énergie fonctionnera au ralenti, et nous aussi… Manque d’entrain, de tonus et son cortège habituel (insatisfaction, moral primesautier, etc.).
Fonction principale de la thyroïde?
La glande thyroïde fonctionne comme une centrale énergétique à l’intérieur de notre corps. Elle produit deux hormo­nes: la tétrai­odo­thy­ro­nine (T4) et la triiodothyronine (T3). Ces hormo­nes permettent de réguler notre métabolisme et ont donc une grande importance pour notre corps.
Nous en avons besoin:
  • pour produire de la chaleur,
  • pour dégrader le cholestérol,
  • pour réfléchir,
  • pour renforcer nos [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

En médecine chinoise
La thyroïde est toujours liée au rein car c’est l’organe-entraille qui la « gouverne ». Le rein sera donc le moteur de tous les mouvements du corps : il régule sa température et maintient l’énergie vitale. Il régit les fonctions émotionnelles de la peur, l’angoisse, les phobies et la mémoire. (1)

Surcharge enzymatique
Il y a lieu ici de prendre en compte plusieurs types d’interaction : L’interaction du microbiome avec le cerveau, via l’axe du nerf vague, et l’impact prolongé d’une surcharge du système digestif.
Je cite Jean Seignalet (JS) : « S’il y a un dysfonctionnement de certaines enzymes + beaucoup de déchets (émonctoires saturés), cela entraîne la maladie. Certaines personnes résisteront mieux, ou plus longtemps avant d’être +/ handicapées, en fonction des sites touchés. Le blocage d'une enzyme sera grave dans une cellule du type A et sans danger dans une cellule du type B, lorsque l'enzyme est bien représentée chez la première, alors qu'elle est absente chez la seconde.
La pathologie d'encrassage demande en général du temps pour se constituer. »
JS est décédé en 2003. Médecin immunologiste, gastro-entérologue et chercheur, maître de conférence à la faculté de médecine de Montpellier.

Niveau de TSH
Une autre hormone, la TSH (hormone thyréostimulante), permet à notre cerveau de réguler la production d’hormones thyroïdiennes. Notez que la communication peut être défaillante sans pour autant qu’il y ait un problème ailleurs. Exprimé différemment, le thermostat fonctionne de manière erratique mais la chaudière est en ordre de marche. Les ordres adéquats sont mal transmis car le système de communication est peu performant. Donc, on ne fait pas une confiance aveugle à la prise de sang (et l’analyse du médecin) mais plutôt à ses sensations lorsqu’il n’y pas concordance.

Influence de l’apport en iode sur la glande thyroïde
Comme leur nom l’indique, les deux hormones thyroïdiennes sont tributaires de l’apport en iode. L’hormone T4 contient quatre molécules d’iode, tandis que l’hormone T3 en contient trois. Pour que la glande thyroïde puisse produire ces hormones, nous devons prendre de l’iode par le biais de notre alimentation.
Notez cependant qu’il serait sage de faire le plein en sélénium avant de penser à recharger en iode, en cas de prise d’un supplément (titré, svp !). Aussi en cas de Hashimoto. Par palier et de manière très progressive (12 - 15 jours).
Pour optimiser le fonctionnement de la thyroïde, nous avons besoin de Se, Mg, I, Zn, Ca (+ Fe, Mn, Mo)

Aligner les planètes
            Lorsque vous avez comblé les carences, suite au suivi d’un régime hypotoxique et la prise de qques compléments que l’alimentation n’apporte pas en suffisance, il faut encore aligner les planètes pour bien carburer. Comprenez qu’il faudra un peu de temps pour élever le métabolisme, une rééducation et une stimulation progressive.

Combler les carences
Un sérum de Quinton, qui  n'est autre que de l'eau de mer dont la composition est proche de celle de notre plasma sanguin, permettra de combler de nombreuses carences, particulièrement chez les personnes dont le transit est excessif (diarrhées fréquentes) afin de recharger en oligo-éléments. Sur des parois intestinales super-fragilisées et irritées, on calmera d’abord l’hyper-sensibilité (actapulgite /smecta si diarrhée, EPS curcumine + mélisse,  Ergyprotect Confort)

Booster le métabolisme de base (2)
            Lorsque vous ne stockez pas et brûlez de manière adéquate les bonnes graisses – càd les graisses que vous n’allez pas stocker dans les tissus adipocytes – la gestion des glucides est optimale, surtout si vous faites travailler les muscles, ne serait-ce que 20’ de marche après un repas. De la marche, à  ce moment, pas une activité physique qui pompe le sang. Pas de cardio, à ce moment, pdt la phase aigüe de la digestion.
Parmi les autres avantages à avoir un métabolisme plus rapide on retrouve une meilleure circulation sanguine, un meilleur sommeil et une meilleure digestion, un poids stabilisé. Vous donnez la priorité à la digestion. IL va falloir jouer, par exemple, sur le sommeil, la gestion du stress, l'équilibre alimentaire, tous ces facteurs environnementaux qui contribuent à la bonne santé. (3)

Métabolisme lent ou rapide ?
Le métabolisme, c’est la capacité du corps à utiliser l’énergie qu’il produit à partir des aliments que l’on ingère (graisse, sucre, nutriments, vitamines, minéraux, oligo-éléments…). C’est pour ainsi dire la base de tous les processus vitaux de l’organisme.
Le corps d’une personne au métabolisme lent, aura besoin de moins d’énergie pour remplir ses fonctions vitales. C’est notamment le cas lorsque le corps a pris l’habitude d’économiser ce qu’il n’utilise pas, et de le stocker sous forme de graisse, en vue d’une disette ultérieure. Protection de l’espèce.

« Comment augmenter son métabolisme » – Kate Deering (4)
Extrait du livre. Voir compte-rendu sur le lien (4)
·         Votre style de vie (et le stress en découlant), votre charge toxique et votre régime alimentaire affectent votre thyroïde, votre métabolisme et votre état de santé général, bien plus que l’avancée en âge.
·         Plus votre taux métabolique est élevé (càd bien carburer), plus vous aurez besoin d'énergie (nourriture) pour fonctionner efficacement. Mais si votre taux métabolique diminue, les processus métaboliques (digestion, désintoxication, libido, immunité) en souffriront, et moins d'énergie (nourriture) sera nécessaire et utilisée. Il faut donc s’adapter / moduler s’il l’on ne veut pas encombrer / surcharger le travail du foie.
·         Lorsque votre thyroïde fonctionne bien, votre taux d'adrénaline et de cortisol sera sous contrôle. Mais lorsque votre thyroïde devient léthargique ou en période de stress, de l'adrénaline et du cortisol sont requis pour un apport d'énergie immédiat.
·         De la chaleur est alors la bienvenue. L'adrénaline va essayer de mobiliser le glycogène stocké dans le foie et les acides gras circulants, pour augmenter les besoins énergétiques de votre corps. Mais souvent, le cortisol devra prendre le relais et stimuler la dégradation du tissu de votre propre corps, pour palier une insuffisance.
·         Une surproduction de votre hormone de stress – le cortisol – se produira au détriment de vos hormones sexuelles (testostérone, œstrogène et progestérone).
·         Il est important de prendre conscience que lorsque vous êtes stressé, l'activité thyroïdienne diminue. 90’ sont nécessaires pour récupérer un fonctionnement normal.
·         La principale responsabilité de la glande surrénale est de libérer des hormones en réponse au stress. Cependant, l'élévation chronique de l'une de ces hormones augmentera le vieillissement, abaissera la fonction thyroïdienne, augmentera la prise de masse grasse (particulièrement autour du ventre), augmentera la production d'acide lactique, gaspillera du muscle (néoglucogenèse), etc.
·         La glande surrénale et la thyroïde sont antagonistes l’une de l’autre.


Sources et références
1) Médecine chinoise & thyroïde
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
2) Booster le métabolisme
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
3) Comment augmenter son métabolisme
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
4) “How to Heal your Metabolism. Top 3 des lectures sur le forum  Comment Booster votre Énergie 3390219231
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Kate DEERING
5)  La L-tyrosine :
La tyrosine soutient l'équilibre du système nerveux puisqu'elle est un constituant de la L-dopa, de l'adrénaline et de la noradrénaline (catécholamines). La tyrosine assure le bon fonctionnement des surrénales, de la glande thyroïde et de l'hypophyse (axe hormonal de stress).
Phénylalanine   >   Tyrosine   >   Dopa   >   Dopamine   >  via vit B2, B3, B6 C  >   Noradrénaline   >  Adrénaline
[url=https://www.zoelho.com/zoelhofr/publish/Basiselementen/Voedingsstoffen/Eiwitten/Tyrosine.htm#:~:text=soutient l%27%C3%A9quilibre du syst%C3%A8me,(axe hormonal de stress)][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
*) Minéraux important dans la synthèse des hormones thyroïdiennes
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Le sélénium, la vitamine C, et le magnésium renforcent l’efficacité de l’iode.
L'absorption d'iode d'origine alimentaire peut être améliorée par l'administration concomitante des vitamines C, E, et des Bs, et du Se.
·       la [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] (riboflavine) et la [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] (niacine) : stimulent la synthèse de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], indispensable dans la métabolisation correcte de l'iode et dans la production d'[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].
·       la vit C, la vit E : limitent les dégâts oxydants causés par l'iode en cas de suppléments importants (type Lugol).
·       [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] : joue un rôle dans l'activation des hormones thyroïdiennes (100 mcg est optimal).
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Evitez les aliments manufacturés ou les produits à base de brome et de fluor : ces halogènes peuvent facilement entrer en compétition avec l'iode en occupant la place des récepteurs prévus pour l’iode.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 12603
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 70
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Comment Booster votre Énergie Empty Interaction entre les vitamines du groupe B et la thyroïde

Message  Luc Lun 22 Jan 2024 - 20:35

Thyroïde B1 B2 B3 – Interaction
Interaction entre les vitamines du groupe B et la thyroïde
Les vitamines du groupe B qui sont souvent citées comme ayant un impact sur la thyroïde sont la thiamine (B1), la riboflavine (B2), la niacine (B3) et la B12 (méthyl-cobalamine). Mais pas que.
En lien avec l’énergie, nous mettrons en  évidence B1, B2 et B3. Etant donné que la riboflavine est souvent peu citée, je développerais davantage certains aspects de la B2.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Thiamine (B1)
Il est bien établi que le statut hormonal thyroïdien est en corrélation avec le poids corporel et la dépense énergétique. (1) La thiamine (vitamine B1) sert de cofacteur pour plusieurs enzymes impliquées dans le métabolisme énergétique. La thiamine joue aussi un rôle central dans le métabolisme cérébral, comme cofacteur dans la biosynthèse des neurotransmetteurs et pour la production des défenses contre le stress oxydant. (…)  
B1 est également nécessaire pour la synthèse des hormones thyroïdiennes, en tant que cofacteurs. (2) Chaque fois que le dysfonctionnement mitochondrial se produit, de mauvais niveaux d'énergie sont impliqués. Lorsque cette situation s’améliore, l'hypothyroïdie et la fatigue s’améliorent également.
Sources et Références
1. Thyroid Hormone Regulation of Metabolism
doi: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
2. Thiamine and thyroid
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Suite sur le post suivant.


Dernière édition par Luc le Lun 22 Jan 2024 - 20:43, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 12603
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 70
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Comment Booster votre Énergie Empty Riboflavine et thyroïde: Rôle métabolique

Message  Luc Lun 22 Jan 2024 - 20:39

Vitamine B2 (riboflavine)
Rôle métabolique et carence
La vitamine B2 (riboflavine), sous ses formes de coenzyme, le riboflavine-5′-phosphate (FMN) et le dinucléotide adénine flavine (FAD), est impliquée dans de nombreuses réactions métaboliques critiques, notamment l’assimilation des acides aminés, des glucides et le métabolisme lipidique, et dans la conversion de l'acide folique (B9) et de la pyridoxine (B6) dans leurs formes en coenzyme. (1)
En plus de stimuler l'énergie, cette vitamine fonctionne comme un antioxydant pour le bon fonctionnement du système immunitaire, de la peau saine et des cheveux. (2-4)
Métabolisme de la riboflavine chez l'adulte humain hypothyroïdien
Les enzymes pour la conversion du FAD et du FMN seront régulées par la thyroïde T3 et T4. Exprimé différemment: L'hormone thyroïdienne (thyroxine) régule la conversion enzymatique de la riboflavine en ses formes de coenzyme actives. Le B2 est nécessaire pour la régulation des enzymes thyroïdiens : B2 aide à l'organification de l'iode (soit l’incorporation de l’iode pour la production d'hormones thyroïdiennes). (5-9)

Troubles du métabolisme de la riboflavine (10)
Les flavo-coenzymes (FMN et FAD) sont impliqués dans la production d'énergie mitochondriale (11)
Ces flavo-coenzymes jouent un rôle vital dans la fonctionnalité d'une multitude de flavo-protéines impliquées dans la bioénergie, l'homéostasie redox, la réparation de l'ADN, le remodelage de la chromatine, le repliement des protéines, l'apoptose et d'autres processus physiologiquement pertinents. Par conséquent, il n'est pas surprenant que l'altération de l'homéostasie flavine chez l'homme puisse conduire à un dysfonctionnement multi-systémique, notamment des troubles neuromusculaires, une anémie, des migraines, un développement fœtal anormal et des maladies cardiovasculaires. Le génome humain contient 90 gènes codant pour les protéines dépendantes de la flavine. (12)

Digestion et absorption
La riboflavine est présente dans les aliments, principalement (80–90%) en tant que cofacteurs FAD et FMN des protéines. L'acide chlorhydrique de l'estomac libère facilement les flavines qui ne sont que vaguement liées à leurs protéines. Le FMN est déphosphorylé de la riboflavine par la phosphatase alcaline dans l'intestin grêle. Plus de détails sur le lien. (13) L'absorption intestinale de la riboflavine et des composés apparentés est élevée (75% lors d’un apport de 20 mg) et diminue avec des apports au-delà (Zempleni et al., 1996). La riboflavine est absorbée principalement dans le jéjunum, mais bien à un moindre degré dans le gros intestin (dit et al., 2000). La quantité maximale qui peut être absorbée par une seule dose semble être d'environ 27 mg (Zempleni et al., 1996). (13)

Haute dose de B2
Il y a discussion sur l’impact des métabolites laissés après une prise de riboflavine à haute dose (> 200 mg), sur le microbiote et sur l’impact avec certains récepteurs (apoptose). (14)

Sources et références
1. Hamid M. Said, in [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], 2004
2. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]with energy?
3. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] in most metabolic reactions?
4. Vitamin B2 (riboflavin) Is Endotoxin (LPS / TLR4) Antagonist
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
5. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
6. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
7) Metabolism 1998:47:89-93. 164. Cimino JA, Jhangiani S, Schwartz E, Cooperman JM. Riboflavin metabolism in the hypothyroid human adult. Proc Soc Exp Biol
8 ) B2 entre dans la composition de deux coenzymes d’oxydoréduction : FMN et FAD.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
9)  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
La formation des coenzymes FMN et FAD à partir de vitamine B2 est régulée par les hormones thyroïdiennes et corticoïdes. Le FAD est également requis pour l’action du glutathion peroxydase, enzyme antioxydante de 1er plan (détox). La vitamine B2, le FMN et le FAD sont également impliqués dans le métabolisme de la niacine (B3), de P5P (B6) et du folate (B9).
Excerpt:
It had been shown that thyroxine regulates the conversion of riboflavin to riboflavin mononucleotide and flavin adenine dinucleotide (FAD) in laboratory animals. In the hypothyroid rat, the flavin adenine dinucleotide level of the liver decreases to levels observed in riboflavin deficiency. We have shown that in six hypothyroid human adults, the activity of erythrocyte glutathione reductase, an accessible FAD-containing enzyme, is decreased to levels observed during riboflavin deficiency. Thyroxine therapy resulted in normal levels of this enzyme while the subjects were on a controlled dietary regimen. This demonstrates that thyroid hormone regulates the enzymatic conversion of riboflavin to its active coenzyme forms in the human adult."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
10. DOI: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
11. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
12. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
13. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Martin Kohlmeier, in [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], 2003 – &. Digestion and absorption.
Transport of high concentration of thiamin, riboflavin and pyridoxine across intestinal epithelial cells Caco-2. DOI: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
It was found that transepithelial transport of these vitamins is dependent on the experimental factors. At low concentrations an active transport mechanism was observed, whereas at high vitamin concentration a passive transport dominated. At high vitamin concentration the transepithelial flux of vitamins in both directions was similar, which proves the mechanism of passive transport.
14. B2 high dose (200 mg/ day: ½ dose twice)
=> It inhibits ergosterol synthesis, which is needed for cell wall integrity of the fungus and thus weakens its defense.
DOI: 10.1007/s10096-010-1050-8
Pour être complet sur la B2, on distingue l'assimilation active (jusque 37 mg) et l'assimilation passive. Là, on prend 200 mg de B2, partagé en 2 prises (gélule de 250 mg coupée en 2 avec des ciseaux).
Notez qu'il y a discussion sur les métabolites laissés par l'excès de B2 non assimilé. Impact au niveau du microbiome. OK. Puis au niveau de certains transporteurs. No problemo si en cure et pas tous les jours, à un haut dosage (apoptose). Pas toxique alors. 3x/sem. Testé (études) et OK  jusque 400 mg.

Suite sur le post suivant.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 12603
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 70
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Comment Booster votre Énergie Empty Niacine > 35 mg et thyroïde perturbée?

Message  Luc Lun 22 Jan 2024 - 20:42

Niacine & différentes appellations (1)


Niacine = nom générique.
Acide nicotinique = pyridine-3-carboxylic acide.
Nicotinamide = niacinamide or pyridine-3-carboxamide
Autres derivés: par exemple la nicotinamide riboside.
La vitamine B3 aide notre corps à produire l’énergie issue des aliments que nous ingérons. Notre thyroïde utilise aussi la niacine pour produire des hormones thyroïdiennes. (2)
Les vitamines B2, B3 et B6 induisent des avantages élevés pour la fonction thyroïdienne. De plus, ils activent la production d'hormones T4. (3-4)

Mise en garde 1
L‘acide nicotinique déclenchera souvent un flush (rougeur) au-delà de 35 mg. Réaction histaminique, par manque de donneurs méthyles. (5)
La plupart des formes de B3 en excès (> 35 mg) consomment des groupes donneurs de méthyle, afin d'excréter les métabolites de niacine dans l'urine… mais les groupes méthyle sont utiles ailleurs pour la fonction musculaire, pour synthétiser la choline, pour prévenir le foie gras, pour contrôler les neurotransmetteurs, par ex. et ainsi de suite.

L'excès d’acide nicotinique est glycinél'excès de niacinamide est méthylé.
L'excès d’acide nicotinique est glyciné (6)
=> Nous avons besoin de glycine pour évacuer les excès de nicotinamide (acide nicotinique).
L'excès de niacinamide est méthylé ( 7 - 8 )
Nous avons besoin de groupes donneurs de méthyle pour neutraliser et ensuite évacuer ces excès dans les urines.  

Mise en garde 2
            La prise de B3 à haute dose a un impact sur les FFA. Prise de poids possible mais pas inévitable.
L'acide nicotinique (NiAc) est un puissant inhibiteur de la lipolyse, réduisant de manière intensive les concentrations d’acides gras libres (FFA) dans le plasma sanguin. Les FFAs apparaissent dans le plasma sanguin après un repas. Si la niacine réduit les triglycérides plasmatiques, elle peut augmenter les acides gras libres et la résistance à l'insuline pendant le traitement lors de la prise sur le long terme. En théorie, ndlr (question de fréquence et durée).


Interactions
Selon la Fondation Susan G. Komen, la prise de niacine peut perturber les hormones thyroïdiennes, ce qui peut nécessiter une adaptation de la posologie  si vous prenez une thérapie de substitution (9). Les suppléments de niacine pourraient occasionner une baisse des niveaux d'hormones thyroïdiens, ce qui entraîne une hypothyroïdie.
Explication (10)
Vous pouvez ressentir des niveaux inférieurs de certaines d'hormones thyroïdiennes, comme la thyroxine, mais pas nécessairement une réduction de toutes les hormones thyroïdiennes. Pour cette raison, vous ne ressentirez peut-être pas de symptômes d'hypothyroïdie lors de la prise de niacine, mais notez que les tests de laboratoire pourraient indiquer le contraire. Si vous ressentez des effets secondaires négatifs ou si vous constatez que votre état thyroïdien s’aggrave pendant que vous prenez de la niacine, interrompez l'utilisation de ce supplément et contactez votre médecin (afin d'adapter la posologie pour la thyroïde).

Sources et Références
1. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
2. Niacin Fact Sheet for Health Professionals. Updated August 23, 2022. Niacin - Health Professional Fact Sheet (nih.gov)
3. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
4. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
5. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
6. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Samaneh Nakhaee, Omid Mehrpour, in [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], 2022. Toxicokinetics
7. Nicotinamide N-methyltransferase: more than a vitamin B3 clearance enzyme
doi: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
8. Info utile sur la méthylation : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
9. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
10. Nicotinic acid decreases serum thyroid hormone concentrations while maintaining a euthyroid state. The patients who were carefully questioned had no symptoms of hypothyroidism.
DOI: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Fin de l'article sur l'interaction B1-3 avec la thyroïde.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 12603
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 70
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Comment Booster votre Énergie Empty La thyroïde affecte l’énergie mitochondriale

Message  Luc Mer 24 Jan 2024 - 11:32

La thyroïde affecte l’énergie mitochondriale
Qu’est-ce que la mitochondrie ?
C’est dans la mitochondrie qu’a lieu la respiration cellulaire. Les mitochondries sont souvent décrites comme les « centrales énergétiques » des cellules, dans la mesure où elles contribuent à l'essentiel de la production d'ATP cellulaire à travers la β-oxydation, le cycle de Krebs et la chaîne respiratoire. L'ATP est la molécule énergétique ubiquitaire utilisée dans un très grand nombre de réactions chimiques du métabolisme. (1)
Comment la thyroïde affecte-t-elle la mitochondrie ?
Les hormones thyroïdiennes stimulent la mitochondriogenèse et augmentent ainsi la capacité oxydative cellulaire. Lorsque les hormones thyroïdiennes activent le découplage de la phosphorylation oxydative à travers divers mécanismes, cela implique des protéines et des lipides membranaires internes dans le processus. (2)
Expliqué plus simplement, les hormones thyroïdiennes stimulent la formation de mitochondries, en fonction du contexte et des nécessités. Si les cellules mitochondriales respirent bien, vous êtes dans de bonnes dispositions pour bien carburer.
Comment la thyroïde affecte-t-elle les niveaux d'énergie?
Le cerveau agit sur la TSH (thyréostimuline) pour moduler le niveau des hormones. La TSH agit comme un thermostat. Étant donné que la production d'énergie de votre corps nécessite certaines quantités d'hormones thyroïdiennes T3 / T4, une baisse de la production d'hormones entraîne une baisse des niveaux d'énergie, ce qui vous fait vous sentir faible et fatigué. (3)
Quelle hormone augmente l'activité mitochondriale?
L'hormone thyroïdienne (T3) stimule la biogenèse mitochondriale en augmentant l'expression des gènes du récepteur activé par le proliférateur PARGC1A (récepteur activé par le proliférateur de peroxysomes). T3 est l’hormone active. T4 est l’hormone de réserve (en attente de conversion).
Comment T3 affecte-t-il les mitochondries?
T3 augmente l'expression du TFA mitochondrial, un facteur de transcription mitochondrial codé par un gène nucléaire.
TFA : Tanscription Factor A
Quelle hormone affecte les mitochondries des cellules?
Les œstrogènes.
Les hormones stéroïdes sexuelles, y compris les œstrogènes, agissent directement sur les mitochondries par une voie non classique (Del Río et al., 2018), car son point d'action direct n'est pas une action sur le noyau mais plutôt sur les mitochondries elles-mêmes.
Remarque : Notez qu’un excès d’estrogène est contrindiqué, situation courante à rectifier.
Qu'est-ce qui tient les mitochondries en forme ?
Pour soutenir vos mitochondries, la vitamine C, la vitamine E, les vitamines B, le fer et le sélénium sont tous des nutriments utiles. Incluez-les dans votre alimentation en mangeant des légumes et une portion de noix, par exemple.
Qu'est-ce qui altère les mitochondries?
Une surproduction de ROS peut entraîner des dommages mitochondriaux, y compris des mutations de l'ADN mitochondrial, des dommages à la chaîne respiratoire mitochondriale et à la perméabilité de la membrane mitochondriale et à la perturbation de l'homéostasie Ca2+. (4)
Quel est le meilleur exercice pour augmenter les mitochondries?
L'entraînement aérobie, ou l'exercice qui utilise l'oxygène et dure au moins cinq minutes de manière continue, aura un impact positif sur les mitochondries.
Comment puis-je réparer mes mitochondries naturellement?
Les suppléments naturels oraux contenant des phospholipides membranaires, COQ10, NADH micro-encapsulé, L-carnitine, l'acide α-lipoïque et d'autres nutriments [nécessaires à une alimentation équilibrée] peuvent aider à restaurer la fonction mitochondriale et réduire la fatigue impliquée chez les patients atteints de maladies chroniques. (5)
 
Sources et références
1. Définition et fonction de la mitochondrie
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
2. Thyroid Hormone Effects on Mitochondrial Energetics
DOI: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
3. La TSH est sécrétée par l’hypophyse, une petite glande située à la base du cerveau. Cette régulation repose sur le principe du thermostat.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
4. Qu’est-ce qui perturbe la mitochondrie ?
doi: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
5. How can I repair my mitochondria naturally?
PMID: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]   PMC4566449
Mitochondrial Dysfunction and Chronic Disease: Treatment with Natural Supplements
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
6. Mitochondria best nutrients – Ray PEAT
"...All of the nutritional factors that participate in mitochondrial respiration contribute to maintaining a balance between excessive excitation and protective inhibition. Riboflavin (B2), coenzyme Q10, vitamin K, niacinamide (B3), thiamine (B1), and selenium are the nutrients that most directly relate to mitochondrial energy production."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Ray Peat Ph.D. 2013.
7. Mitochondria selon Haidut (RP forum Member)
What helps mitochondrial biogenesis ?
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
There are so many things that do. Taurine, glycine, BCAA, theanine, aspirin, niacinamide (B3), pyridoxal (B6), vitamin K, emodin, beta-lapachone, progesterone, pregnenolone, low dose DHEA, saturated fat (palmitic acid is really good at that), oleamide, fructose, etc. Basically, all the things that Peat recommends or has written about favorably have this effect.
Note: BCAA = Branch-chained Amino Acids => la leucine, l'isoleucine et la valine.
Les BCAA sont des acides aminés essentiels ; ils représentent 35 % des acides aminés essentiels dans les protéines musculaires, et 40 % des acides aminés nécessaires dans l'alimentation des mammifères. [.]
8. Ray PEAT – Protect the mitochondria
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Universal principle of cellular energy
- “When something interferes with oxidative metabolism, lactic acid is produced instead of carbon dioxide. If the cell stays very long in this low oxygen state, it swells, taking up water.”
- “Thyroid, and the carbon dioxide it produces, prevent the formation of the toxic lactic acid. When there is enough carbon dioxide in the tissues, the cell is kept in an oxidative state, and the formation of toxic free radicals is suppressed. Carbon dioxide therapy is extremely safe.”
9. TSH temperature pulse rate and other indicators in hypothyroidism
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]                    
Stress, besides suppressing the TSH, acts in other ways to suppress the real thyroid function. Cortisol, for example, inhibits the conversion of T4 to T3, which is responsible for the respiratory production of energy and carbon dioxide. Adrenaline, besides leading to increased production of cortisol, is lipolytic, releasing the fatty acids which, if they are polyunsaturated, inhibit the production and transport of thyroid hormone, and also interfere directly with the respiratory functions of the mitochondria. Adrenaline decreases the conversion to T4 to T3, and increases the formation of the antagonistic reverse T3 (Nauman, et al., 1980, 1984).                                                      
10.  Salt, energy, metabolic rate, and longevity – Ray PEAT
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Protein, salt, thyroid, and progesterone happen to be thermogenic, increasing heat production and stabilizing body temperature at a higher level. Prolactin and estrogen lower the temperature set-point.
The downward shift of temperature and energy metabolism in toxemia or salt deprivation tends to slow the use of oxygen, increasing the glycolytic use of sugar, and contributing to the formation of lactic acid, rather than carbon dioxide. In preeclampsia, serum lactate is increased, even while free fatty acids are interfering with the use of glucose.
One way of looking at those facts is to see that a lack of sodium slows metabolism, lowers carbon dioxide production, and creates inflammation, stress and degeneration. Rephrasing it, sodium stimulates energy metabolism, increases carbon dioxide production, and protects against inflammation and other maladaptive stress reactions.
11. Glycemia, starch, and sugar in context – Ray PEAT
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
There isn't anything wrong with a high carbohydrate diet, and even a high starch diet isn't necessarily incompatible with good health, but when better foods are available they should be used instead of starches. For example, fruits have many advantages over grains, besides the difference between sugar and starch. Bread and pasta consumption are strongly associated with the occurrence of diabetes, fruit consumption has a strong inverse association.


Dernière édition par Luc le Mer 24 Jan 2024 - 17:09, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 12603
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 70
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Comment Booster votre Énergie Empty Mitochondrie et énergie – Chris Masterjohn

Message  Luc Mer 24 Jan 2024 - 11:39

Mitochondrie et énergie – Chris Masterjohn  Comment Booster votre Énergie 3390219231
La principale façon d'optimiser, de réparer et de régénérer vos mitochondries est de leur fournir le meilleur carburant possible. Oui, mais pas que !
=> Si vous réduisez l’inflammation, gérez bien la sensibilité à l’insuline, carburez bien en apportant le meilleur carburant possible – ni trop vite ni en excès – vous pourrez optimiser les fonctions.
Lorsque l'autophagie et la mitophagie sont inhibées par une mauvaise alimentation, ce sera difficile d’y arriver.
Oui, mais quelle source? Peu importe que ce soit des glucides ou des lipides, pourvu qu’il y ait les deux sources présentes, en quantités appropriées! Ni trop, ni trop peu.
Source: MWM 2.4 – Lesson 4 of Masterclass with Masterjohn: The Antioxidant System. Video Youtube: Aconitase, ROS and Regulation of ATP Production by the Abilities of the ETC.
Figure: Oxidant mediate adaptations to cellular energy overload.
Video 24.30’’: The cells make their own decision for need.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
When cellular energy overloads mitochondrial capacity to handle energy supply, the electron transport chain makes more reactive oxygen species.
First it stores energy into fat instead of making energy ATP from it (if you eat too much or too much sugar).
If it not still sufficient, metabolism decreases the uptake of glucose (insensibility to insulin if it happens too often) and it decreases the entry of fatty acids into mitochondria (no need).
It also increases the number of mitochondria (biogenesis) and the mitochondria defense that allows the mitochondria to burn energy more cleanly.
It looks like a positive adaptive process.
Traduction
Les cellules prennent leur propre décision selon les besoins.
Lorsqu’il y a surcharge en énergie (trop de carburant), un apport qui dépasse la capacité de la mitochondrie à gérer l'approvisionnement énergétique, la chaîne de transport d'électrons crée des espèces réactives d'oxygène (ROS).
Tout d'abord, la cellule stocke l'énergie en graisse (conversion) au lieu de produire de l'énergie ATP (si vous mangez trop ou trop de sucre).
Si ce n'est pas encore suffisant, le métabolisme diminue l'absorption du glucose (insensibilité à l'insuline si cela se produit trop souvent) et diminue l'entrée d'acides gras dans les mitochondries (absence de nécessité).
L’organisme a la capacité d’augmenter le nombre de mitochondries (biogenèse) et la défense des mitochondries, ce qui permet aux mitochondries de brûler l'énergie plus proprement.
Cela ressemble à un processus d'adaptation positif.
25.50’’ Glucose intolerance may be caused by mitochondrial production of hydrogen, a byproduct of excess food.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Excess Peroxyd Hydrogen (ROS) shuts down the metabolic transporters and leads to impaired mitochondrial energy problems (insulin insensitivity and inflammation). 
Std chow = standard chow = bouillie alimentaire standard.
HF = High fat diet = Alimentation riche en acides gras.
HF + SS31 = HF + a peptide that targets cardiolipin and protects mitochondrial cristae structure. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] (an antioxidant)
Video 32.20’’ – MWM 2.5: Isocitrate & α-Ketoglutarate Dehydrogenases, AMPK, and the Need for ATP.
The pancreas is trying to control excess burden
It’s not the ROS’ fault, it’s not a connective fault nor a ion cluster’s defect; it’s not the fault of the glucose transporters  or a voltage defect in the ion channels; it’s not he fault of anything except the context: What you have is an unnormal physiologicial response to a pathological context of whole body system wild energy overload. Too much fuel at the same time.
This is how the cell regulates the energy metabolism according to its ability to make ATP.
In the next lesson we’ll see how the cell coordinates the metabolism in function of its needs for ATP.
Traduction
L'intolérance au glucose peut être causée par la production mitochondriale d'hydrogène, un sous-produit de l'excès de nourriture.
L'excès de peroxyde d'hydrogène (ROS) freine / stoppe les transporteurs métaboliques et entraîne des problèmes d’altération au niveau de l’énergie mitochondriale (insensibilité à l'insuline et inflammation).
Le pancréas tente de contrôler un fardeau excessif
Ce n'est pas la faute des ROS, ce n'est pas une faute de connexion ni un défaut d’appareillage des électrons (ions); Ce n'est pas la faute des transporteurs de glucose ou un défaut de tension dans les canaux ioniques; ce n'est pas la faute de quoi que ce soit, sauf le contexte: ce que vous avez, c'est une réponse physiologique anormale à un contexte pathologique dû à une surcharge sauvage d'énergie dans le métabolisme général (in whole body system). Trop de carburant en même temps.
C'est un problème qui se situe au niveau de la régulation du métabolisme énergétique cellulaire, selon sa capacité / son rythme à fabriquer de l'ATP. Exprimé plus simplement : Etes-vous capable de brûler la quantité d’énergie apportée. Si l’afflux dépasse les capacités, il faut soit augmenter la carburation (exercice / chaleur), soit il faut diminuer l’apport de calories.  Manger moins, donc (80 % de vos besoins, ndlr).
Dans la leçon suivante, nous verrons comment la cellule coordonne le métabolisme en fonction de ses besoins d'ATP.
Fin de la séquence.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 12603
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 70
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Comment Booster votre Énergie Empty Sodium et énergie: Connexion entre adrénaline et potassium

Message  Luc Jeu 25 Jan 2024 - 10:26

Sodium et énergie: La connexion entre l’adrénaline et le potassium
-        1ère partie : Sodium et énergie
-        2ème partie : La connexion entre l’adrénaline et le potassium
Sodium et énergie
            Peut-être vous sentez-vous lent, par manque d’entrain, malgré le sommeil et le repos du weekend ? Pas seulement après le repas de midi (la digestion lente sollicite toute votre énergie). Si vous souhaitez améliorer votre productivité et votre clarté mentale, vous voudrez prendre connaissance de ce qui suit :
1. Votre système nerveux a besoin de sel
Tout comme le potassium, le magnésium et le calcium, le sodium est un électrolyte et les électrolytes sont importants pour réguler l’homéostasie de votre système nerveux. Leur tâche consiste notamment à diffuser des charges électriques entre vos cellules et à faciliter la transmission des impulsions nerveuses. Les neurones cérébraux dépendent des électrolytes pour communiquer efficacement, mais sans sodium approprié, votre cerveau ne peut tout simplement pas initier les impulsions électriques dont vos cellules nerveuses ont besoin pour se transmettre les informations. Lorsque les voies neuronales ne sont pas « dégagées » ou optimisées, tout est un peu trouble et votre pensée ne peut pas se concentrer dans une direction précise sans que cela demande un regain d’effort et de volonté. Comme si vous étiez dans une sorte de brouillard mental.
Les électrolytes aident également à réguler l'équilibre des fluides corporels. Le sodium, en particulier, joue un rôle clé dans le maintien de l'équilibre des liquides cérébraux. L'une des conséquences de l'hyponatrémie (concentration de sodium trop basse dans le sang) est un œdème ; par exemple les jambes gonflent de volume. Ou vous souffrez d’un œdème cérébral.  Cet œdème est la résultante d'une altération du fonctionnement des pompes sodium/potassium de la membrane des cellules gliales.
Donc, vous voulez vous assurer de prendre suffisamment d'électrolytes, en particulier du sodium, car le sodium soutient votre système nerveux, ce qui affecte à son tour votre capacité à vous concentrer.
Remarque : Nous ne disons pas que c'est bien de manger des tonnes de sel. Juste au goût et progressivement, en équilibre avec d'autres électrolytes, et surtout en proportions adéquates avec le potassium. Nous verrons à quel degré et en quelles proportions plus bas.
2. Sel et adrénaline
Le corps est un organisme très régulé qui s'efforce constamment de maintenir l'équilibre chimique et électrique. Lorsque le corps perçoit qu’il y a un apport trop faible de sodium, vos glandes adrénales reçoivent l'instruction de produire l’hormone aldostérone. La fonction de l'aldostérone est de s'assurer que votre corps retient / conserve le sodium. Cependant, cela se produit au prix de la synthèse accrue des hormones du stress, l’adrénaline et la noradrénaline.
La tension émotionnelle que beaucoup de gens ressentent lorsqu'ils ont une envie forte de manger quelque chose de salé, dans certains cas, c’est le résultat d'une sécrétion accrue d’adrénaline, ce qui a souvent pour conséquence de nous maintenir dans un état anxieux et / ou nerveux, lorsque cette situation se répète régulièrement. Par ailleurs, nous avons besoin de 90’ pour récupérer un état stable, au niveau de la gestion de la glycémie et de la lipolyse (gestion du poids), après une sécrétion d’adrénaline.
 Lorsque notre corps passe en « mode fuite ou combat », suite à cette sécrétion d'adrénaline (état d’alerte), il devient beaucoup plus difficile de penser clairement. Vous ne pouvez pas penser de manière créative de manière étendue, si votre corps se trouve dans un état de stress / peur régulièrement.
3. L’apport de sel prévient la perte de magnésium
Comme nous l'avons vu dans le chapitre précédent, si nous sommes faibles en sel, l’hormone aldostérone aide le corps à conserver le sodium (en empêchant la perte par l'urine et la transpiration). Cependant, il y parvient à un coût: une perte accrue de magnésium. Pas directement, mais consécutivement à un changement intermédiaire du liquide intracellulaire: un manque de potassium à l'intérieur de la cellule va attirer du sodium (l'eau suit le sodium).
Figure 1 : La pompe à sodium-potassium
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Situation normale d’une cellule : « équilibre osmotique » entre le chlorure de sodium et le potassium.
Mais l'excès de sodium chassera le magnésium. Le Mg participe au transport actif d’ions tels que le potassium et le calcium à travers les membranes cellulaires. Le magnésium régule les flux calciques à travers la membrane. Le calcium est requis en cas de contraction musculaire.
Le rôle régulateur du Mg sur les systèmes de transport ionique influe sur la conduction des impulsions nerveuses, la contraction musculaire et la régulation du rythme cardiaque (maintien de la stabilité des membranes).
De l'hydrogène sera ensuite nécessaire, afin d'équilibrer un trouble électrique. Mais ce changement bouleverse l'état alcalin…
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Le potassium se trouve principalement à l'intérieur de la cellule, le sodium principalement à l'extérieur. Lorsqu'il y a une insuffisance d'apport d'un cation, il y a un déséquilibre électrique et chimique.
NB1: L'eau suit le sodium. S'il y a un appel de sodium à l'intérieur de la cellule pour rétablir un équilibre, suite à un manque, il y aura rétention d'eau.
=> Relisez bien ces 2 dernières phrases.
NB2: Attention les buveurs de café ou de thé. Après chaque tasse, vous évacuez 0.4 gr de sodium. Il faut compenser. 0.4 g = 400 mg de sodium = 960 mg de sel (x 2.4).
Alors, quel gâchis!
Le magnésium est crucial pour la santé du cerveau car il est utilisé dans la production de neurotransmetteurs comme la sérotonine (clé pour la régulation de l'humeur) et la dopamine (aide à la mémoire à court terme et favorise les sentiments de motivation et de satisfaction) et nous avons besoin de ces émotions de bien-être pour penser sereinement / clairement,(sans parasite !
4. Sel, tension artérielle et potassium
L'une des principales fonctions du sel est de réguler le volume sanguin et la pression. La pression artérielle basse peut vous faire vous sentir déconnecté, faible ou largué, ce qui aura bien sûr un impact sur votre acuité mentale.
L'un des problèmes de santé les plus controversés concernant le sel est que l'on entend souvent affirmer que l'excès de sel peut augmenter l'hypertension contribuant ainsi aux maladies cardiaques, aux accidents vasculaires cérébraux et aux maladies rénales. Mais plutôt que de réduire votre consommation de sel, c'est une approche plus sage qu’il faudrait choisir pour assurer un apport adéquat de potassium (entre 3 et 4.8 g par jour) car cela aide à réguler les niveaux de pression artérielle.
Tout cela pour dire que vous ne pouvez pas être productif, créatif et penser clairement sans un apport adéquat de sodium. Et ce doit être du sel de bonne qualité. Non pollué, pur et non traficoté.
Combien de sel est approprié? Nous devons être guidés par nos papilles gustatives. En d'autres termes, ingérez du sel lorsque votre corps le demande. En effet, nos envies s’adaptent (1) Sally Fallon Morrel, dans son article (2) The Salt of the Earth, nous dit que les occidentaux consomment aujourd'hui environ la moitié de la quantité de sel qu'ils avaient l'habitude de consommer, avant l’époque de la réfrigération ; la plupart de notre viande et de notre poisson étaient conservés par le sel. Les anciens Japonais, qui ont l'un des apports de sel les plus élevés au monde, ont également l'espérance de vie la plus élevée. Mais ce n’est pas dû qu’au sodium, évidemment. Une étude de 2011 a révélé qu'un apport entre 4 et 6 grammes de sodium chaque jour était associé au risque le plus faible d'incidents cardiovasculaires. (3) 5 g, c'est une cuillère à café de sel. Bien sûr, le sel a de nombreux autres avantages pour la santé, mais quand il s'agit de manger du sel pour soutenir la puissance cérébrale, c'est vraiment une évidence.
Remarque 1 : Il y a une discordance entre les gens qui mangent du fait-maison, qui contrôlent bien leurs apports, et les personnes qui ingèrent souvent des produits manufacturés. Le facteur sodium n’est évidemment pas le seul élément à prendre en ligne de compte …
Remarque 2 : Allez lire les références données ci-dessous si vous n’êtes pas tout à fait convaincu. Mais n’oubliez pas de combler les carences en magnésium, et d’avoir un apport optimal de potassium (via les fruits et légumes, le potage, etc.).
​Références:
1. B. Lindemann, “Sodium taste,” Current Opinion in Nephrology and Hypertension, vol. 6, no. 5. 1997, doi: 10.1097/00041552-199709000-00003.
2. Sally Fallon Morrel and “The Salt of the Earth” – Weston Price Foundation
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Why Salt is Essential to Health and Happiness
3. M. J. O’Donnell et al., “Urinary sodium and potassium excretion and risk of cardiovascular events,” JAMA - J. Am. Med. Assoc., vol. 306, no. 20, 2011, doi: 10.1001/jama.2011.1729.
Sources et Références Additionnelles
1. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Une augmentation d'aldostérone entraîne une rétention d'eau et une perte de Potassium (K).
 « Le sodium, en liaison avec l’albumine sérique, est essentiel pour le maintien du volume sanguin. Sans sodium adéquat, l’albumine sérique est incapable d’empêcher l’eau de quitter le sang et de pénétrer dans les tissus. Les tissus gonflent / enflent lorsque le volume de sang se réduit. »
Source : Tom Brewer, obstétricien, sur l’importance de la nutrition prénatale.
 2. Is Salt a Culprit or an Innocent Bystander in Hypertension? A Hypothesis Challenging the Ancient Paradigm
James J. DiNicolantonio et al. 2017
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
For decades the notion that an excessive consumption of salt (NaCl) leads to hypertension has persisted. However, this idea is based on opinion, not scientific proof. Despite this, every health organization, agency, and clinicians around the world have been advising salt restriction, especially to hypertensive patients. The present review article suggests that the consumption of a high-salt diet is not the cause of hypertension and that there are other factors, such as added sugars, which are causative for inducing hypertension and cardiovascular disease.
3. Salt, energy, metabolic rate, and longevity  Comment Booster votre Énergie 3390219231
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
=> Voir un extrait sur le post suivant (en anglais). 
4) The longevity solution (résumé et commentaires)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 “The Longevity Solution – Rediscovering Centuries-Old Secrets to a Healthy, Long Life”, écrit par Dr. James Dinicolatonio & Dr. Jason Fung. 2019. 
=> 5 critères de choix des habitants vivant en « Blue Zone », habitants connus pour leur longévité en bonne santé, avec des caractéristiques communes.
NB : James Dinicolatonio est cardiologue aux USA. Jason Fung est PhD.
La nutrition et le mode de vie déterminent en grande partie la vitesse et l'ampleur du processus de vieillissement. Ce livre peut être vu comme un guide officiel pour améliorer la santé avec des changements simples et faciles à inclure dans son régime alimentaire et son mode de vie.  
5) Je cite un extrait, écrit par un médecin:
"La caféine est un diurétique et peut entraîner une perte accrue de sodium, de chlorure et de calcium dans les urines (58).
Chaque tasse de café entraîne une perte supplémentaire de 437 milligrammes de sodium dans l'urine. Par conséquent, pour boire quatre tasses de café, il faudrait manger une demi-cuillère à thé supplémentaire de sel pour compenser ces pertes (59)."
Extrait du livre « The longevity solution”. Chapitre 9. Dr Dinicolantonio et Fung.
6) Salt Boosts Blood Pressure, but via Adrenalin
Salt’s role stimulates the sympathetic nervous system to produce adrenalin. And it’s the adrenalin that constricts the arteries and causes the high blood pressure, not excess fluid volume.
Steve Mirsky – From the podcast "It's Time To End The War On Salt"
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
                                                                                    
A suivre: La connexion adrénaline – potassium


Dernière édition par Luc le Jeu 25 Jan 2024 - 12:37, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 12603
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 70
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Comment Booster votre Énergie Empty The adrenal - potassium connection

Message  Luc Jeu 25 Jan 2024 - 10:30

The adrenal - potassium connection
*) Salt, energy, metabolic rate, and longevity
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
The increase of adrenalin caused by salt restriction has many harmful effects, including insomnia. Many old people have noticed that a low sodium diet disturbs their sleep, and that eating their usual amount of salt restores their ability to sleep. The activity of the sympathetic nervous system increases with aging, so salt restriction is exacerbating one of the basic problems of aging. Chronically increased activity of the sympathetic (adrenergic) nervous system contributes to capillary leakage, insulin resistance (with increased free fatty acids in the blood), and degenerative changes in the brain (Griffith and Sutin, 1996).
(…)
One way of looking at those facts is to see that a lack of sodium slows metabolism, lowers carbon dioxide production, and creates inflammation, stress and degeneration. Rephrasing it, sodium stimulates energy metabolism, increases carbon dioxide production, and protects against inflammation and other maladaptive stress reactions.
(…)
One important function of carbon dioxide is to regulate the movement of positively charged alkali metal ions, such as sodium and calcium. When too much calcium enters a cell it activates many enzymes, prevents muscle and nerve cells from relaxing, and ultimately kills the cell. The constant formation of acidic carbon dioxide in the cell allows the cell to remove calcium, along with the small amount of sodium which is constantly entering the cell.
When there is adequate sodium in the extracellular fluid, the continuous inward movement of sodium ions into the resting cell activates an enzyme, sodium-potassium ATPase, causing ATP to break down into ADP and phosphate, which stimulates the consumption of fuel and oxygen to maintain an adequate level of ATP. Increasing the concentration of sodium increases the energy consumption and carbon dioxide production of the cell. The sodium, by increasing carbon dioxide production, protects against the excitatory, toxic effects of the intracellular calcium.
Hypertonic solutions, containing more than the normal concentration of sodium (from about twice normal to 8 or 10 times normal) are being used to rescuscitate people and animals after injury. Rather than just increasing blood volume to restore circulation, the hypertonic sodium restores cellular energy production, increasing oxygen consumption and heat production while reducing free radical production, improves the contraction and relaxation of the heart muscle, and reduces inflammation, vascular permeability, and edema.
Seawater, which is hypertonic to our tissues, has often been used for treating wounds, and much more concentrated salt solutions have been found effective for accelerating wound healing (Mangete, et al., 1993).
(…)
The thermogenic effects of sodium can be seen in long-term studies, as well as short. A low-sodium diet accelerates the decrease in heat production that normally occurs with aging, lowering the metabolic rate of brown fat and body temperature, and increasing the fat content of the body, as well as the activity of the fat synthesizing enzyme (Xavier, et al., 2003).
Activation of heat production and increased body temperature might account for some of the GABA-like sedative effects of increased sodium. Increasing GABA in the brain increases brown fat heat production (Horton, et al., 1988). Activation of heat production by brown fat increases slow wave sleep (Dewasmes, et al., 2003), the loss of which is characteristic of aging. (In adult humans, the skeletal muscles have heat-producing functions similar to brown fat.)
Now that inflammation is recognized as having a central role in the degenerative diseases, the fact that renin, angiotensin, and aldosterone all contribute to inflammation and are increased by a sodium deficiency, should arouse interest in exploring the therapeutic uses of sodium supplementation, and the integrated use of all of the factors that normally support respiratory energy production, especially thyroid and progesterone. Progesterone’s antagonism to aldosterone has been known for many years, and the synthetic antialdosterone drugs are simply poor imitations of progesterone.
But the drug industry is interested in selling new drugs to block the formation and action of each of the components of the RAAS, rather than an inexpensive method (such as nutrition) to normalize the system. 
Liens sur le sel  (sur le forum Mirzoune et Ciboulette)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Fin de la séquence.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 12603
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 70
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Comment Booster votre Énergie Empty Nutriments pour ATP de la mitochondrie

Message  Luc Dim 28 Jan 2024 - 14:14

Nutriments favorables à la respiration mitochondriale
"... Tous les facteurs nutritionnels qui participent à la respiration mitochondriale contribuent à maintenir un équilibre entre l’excitation excessive et l’inhibition protectrice. La riboflavine (B2), la coenzyme Q10, la vitamine K, le niacinamide (B3), la thiamine (B1) et le sélénium sont les éléments nutritifs qui se rapportent directement le plus à la production de l’énergie mitochondriale. » Ray Peat (1-2)
+ combler le magnésium déficitaire, ndlr.

Lien pour détails et références: 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 12603
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 70
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Comment Booster votre Énergie Empty Re: Comment Booster votre Énergie

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum