Mirzoune et Ciboulette SGSC
Bienvenue sur Mirzoune et Ciboulette!

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Mirzoune et Ciboulette SGSC
Bienvenue sur Mirzoune et Ciboulette!
Derniers sujets
» Blagues et Funny clips 13
par Luc Mer 22 Mai 2024 - 11:16

» English Corner: Anti-Stress & Neuro-Protective Effects of Thiamine (B1)
par Luc Dim 5 Mai 2024 - 9:41

» Démangeaison et Histamine – Journal de Suivi 2
par Luc Mar 23 Avr 2024 - 12:23

» Impact réversible ou non des émulsifiants sur le microbiome
par Luc Lun 15 Avr 2024 - 8:16

» Infos santé. Divers SCE 2
par Luc Lun 8 Avr 2024 - 10:56

» Effets anti-thyroïde des oméga-3
par Luc Lun 1 Avr 2024 - 15:49

» Les acides gras pour les nuls
par Luc Ven 29 Mar 2024 - 16:38

» Changement d'heure
par Luc Ven 29 Mar 2024 - 14:04

» Démangeaison & Histamine – Journal de suivi 1
par Luc Lun 25 Mar 2024 - 9:38

» Question d'orthographe
par Luc Dim 24 Mar 2024 - 21:18

» English corner: B6 leads to decrease of cytokines in neuropathy
par Luc Sam 16 Mar 2024 - 12:03

» Sujet "libre" connexe à l'annexion de l'Ukraine
par Luc Ven 15 Mar 2024 - 9:40

» English corner: High dose manganese
par Luc Ven 15 Mar 2024 - 8:22

» English corner: Altered GABA levels in MS patients
par Luc Lun 11 Mar 2024 - 17:02

» Neuropathie sensitive modérée par la Vit B6
par Luc Lun 11 Mar 2024 - 16:50

» English corner: B6, Brain inflammation and Quinolinate: The kynurenine pathway
par Luc Jeu 7 Mar 2024 - 10:22

» Régime protéiné & ratio Vit B6, biotine et molybdène
par Luc Lun 4 Mar 2024 - 22:26

» Additifs : Carraghénanes & Monoglycérides et Diglycérides d’Acides Gras
par Luc Ven 1 Mar 2024 - 18:41

» English corner. Potential roles of Vit B6 in inflammation and immunity
par Luc Ven 1 Mar 2024 - 10:54

» English Corner – Vit B6: How much is too much?
par Luc Mar 27 Fév 2024 - 21:39

» Effets de la Vitamine B6 sur les Neurotransmetteurs
par Luc Ven 23 Fév 2024 - 8:33

» Haute dose de B6 P5P contre algodystrophie et SCC
par Luc Dim 18 Fév 2024 - 11:29

» The English corner: Gerson therapy analyzed and somewhat criticized
par Luc Jeu 15 Fév 2024 - 17:20

» Annexion de l'Ukraine
par Luc Lun 12 Fév 2024 - 21:19

» Divers 1 - Santé et écologie
par Luc Dim 11 Fév 2024 - 23:18

» The English corner: Fix the gut
par Luc Lun 5 Fév 2024 - 11:30

» Présentation Tiphoun
par Luc Lun 5 Fév 2024 - 0:01

» Pourquoi la choline est importante en nutrition
par Luc Mar 30 Jan 2024 - 19:11

» Histoire drôle & Funny clip 12
par Luc Lun 29 Jan 2024 - 10:57

» Nutriments favorables à la respiration mitochondriale
par Luc Dim 28 Jan 2024 - 14:41

» Comment Booster votre Énergie
par Luc Dim 28 Jan 2024 - 14:14

» Pathologies d’encrassage : Fibro – Tendinite – Arthrose – Ostéoporose – Goutte – Etc.
par Luc Dim 14 Jan 2024 - 11:38

» The English Corner: Auto immune reaction
par Luc Ven 12 Jan 2024 - 18:19

» Maladie de Crohn ou Côlon Irritable (IBS) : Comment apaiser et s’en sortir ?
par Luc Ven 12 Jan 2024 - 11:00

» Contenir le candida albicans avec la phytothérapie
par Luc Mar 9 Jan 2024 - 22:08

» Le paradoxe de la vitamine B6
par Luc Sam 6 Jan 2024 - 19:15

» Bon Noël & Meilleurs Vœux
par Luc Dim 31 Déc 2023 - 10:07

» Petit dej de Luc
par Luc Ven 29 Déc 2023 - 10:37

» Quels types de Vit. B? Diffusion passive
par Luc Jeu 28 Déc 2023 - 12:51

» Coronavirus - actualités
par Luc Mar 19 Déc 2023 - 15:05

» This could be a game changer!
par Luc Lun 18 Déc 2023 - 12:23

» Jeu Wordle et Sutom
par Luc Lun 18 Déc 2023 - 7:02

» La musique que j'écoute / partage ...
par Luc Dim 17 Déc 2023 - 13:13

» English language corner 1: Liposoluble vitamins
par Luc Ven 15 Déc 2023 - 11:16

» Vaut le détour : *** It's worth the détour!
par Luc Jeu 7 Déc 2023 - 9:26

» Nouveau et envie de prendre soin de ma santé. manoelle974
par Luc Jeu 30 Nov 2023 - 14:19

» Bactérie AKK gardienne des maladies auto-immunes et témoin de votre bonne santé intestinale
par Luc Dim 26 Nov 2023 - 16:59

» Johnny et ses douleurs
par johnny-bak Lun 20 Nov 2023 - 21:43

» Nouvelles de bak
par johnny-bak Lun 20 Nov 2023 - 20:37

» Faire circuler le Qi pour palier le manque d'énergie
par Luc Dim 19 Nov 2023 - 10:08

» Quels Probiotiques pour les Allergies, les Colites et Autres Pathologies
par Luc Ven 17 Nov 2023 - 10:01

» Probiotiques à éviter en cas d’histamine / allergie
par Luc Mar 14 Nov 2023 - 9:12

» Mucus et Gène FUT2
par Luc Mer 8 Nov 2023 - 18:54

» Effet anti-thiamine du café ?
par Luc Sam 4 Nov 2023 - 11:07

» Le magnésium influe sur l’assimilation de la vit D3
par Luc Mer 1 Nov 2023 - 18:22

» Smoothie mangue épinard fruits rouges
par Luc Mar 31 Oct 2023 - 9:38

» Thyroïde & rT3 trop élevé / Mauvaise conversion de T4 en T3 ?
par Luc Dim 29 Oct 2023 - 9:52

» Impact de la bile sur le microbiote et le transit
par Luc Jeu 26 Oct 2023 - 20:09

» Personne souffrant de dysbiose et de transit irrégulier
par Luc Lun 23 Oct 2023 - 11:51

» La solution que vous attendiez tous....
par Luc Jeu 19 Oct 2023 - 21:34

» Renforcer le mucus intestinal en cas de MICI
par Luc Jeu 19 Oct 2023 - 18:50

» Inhiber les endotoxines LPS
par Luc Lun 16 Oct 2023 - 9:27

» Microbiote info diverse
par Luc Ven 6 Oct 2023 - 23:02

» Motilité Intestinale et Déficit en Thiamine B1
par Luc Jeu 5 Oct 2023 - 14:07

» Suppléments pris par Luc
par Luc Mer 4 Oct 2023 - 18:46

» Thiamine et Niacine pour Libérer la Production d'Énergie
par Luc Mar 3 Oct 2023 - 12:13

» Sport contre les addictions
par Luc Jeu 28 Sep 2023 - 8:49

» Boisson HE effets recherchés
par Luc Lun 25 Sep 2023 - 10:50

» Trop d’oméga-3 déprime le système
par Luc Dim 20 Aoû 2023 - 20:12

» Jeûne intermittent ou Peak Fasting
par Luc Ven 18 Aoû 2023 - 16:50

» Privilégier les cuissons à basse température: Pourquoi?
par Luc Ven 18 Aoû 2023 - 8:30

» Prévention des pathologies neurodégénératives
par Luc Mer 16 Aoû 2023 - 22:28

» Le point sur les omega 3: sources naturelles et compléments
par Luc Mer 16 Aoû 2023 - 18:18

» Présentation mmm
par Luc Mer 16 Aoû 2023 - 16:53

» Présentation Laura
par Luc Lun 7 Aoû 2023 - 22:44

» Comment pratiquer en voyage ?
par Madame Shiitake Lun 7 Aoû 2023 - 22:28

» Argent Colloïdal
par Invité Lun 7 Aoû 2023 - 19:53

» Comment traiter le Sibo / Sifo avec prokinétique et HE
par Luc Jeu 27 Juil 2023 - 8:24

» re - bonjour pomme bleue n24swd
par pomme bleue Jeu 6 Juil 2023 - 10:51

» Testez votre Q.I.
par Luc Mar 4 Juil 2023 - 6:31

» musique therapeutique
par Proserpine Sam 1 Juil 2023 - 15:22

» "Tubes" à partager 1 - clips musique, videos, danse
par Invité Ven 16 Juin 2023 - 13:00

» Présentation Joyce
par Luc Ven 9 Juin 2023 - 19:59

» Gut bacteria causes rheumatoid arthritis and likely all other autoimmune conditions
par Luc Lun 5 Juin 2023 - 22:01

» Détox Foie
par Chantal Lun 22 Mai 2023 - 12:57

» Comment limiter la conversion des nitrites en nitrosamines cancérigènes
par Luc Sam 20 Mai 2023 - 12:13

» Combinaison gagnante : Phytothérapie efficace contre le cancer !
par Luc Jeu 18 Mai 2023 - 12:00

» Des veines en bon état
par Luc Ven 12 Mai 2023 - 11:36

» Sibo et nutriments utiles dans un shake
par Invité Ven 5 Mai 2023 - 0:06

» conseils nutritionnels pour maigreur
par Luc Dim 30 Avr 2023 - 18:55

» Vitamine E: Besoins réels
par Luc Lun 24 Avr 2023 - 10:33

» Iode et iodure de potassium – À contre-courant
par Luc Sam 22 Avr 2023 - 18:57

» Hydrolat de romarin CT verbenone
par Luc Lun 10 Avr 2023 - 12:02

» Quels probiotiques pour pour pallier le manque d'énergie
par Luc Lun 3 Avr 2023 - 10:59

» Traiter l’intolérance à l’histamine
par Luc Sam 1 Avr 2023 - 22:35

» Le rôle de la vitamine K1 et K2 dans la coagulation sanguine
par Luc Sam 25 Mar 2023 - 10:24

» Meilleurs nutriments pour les mitochondries
par Luc Jeu 23 Mar 2023 - 18:31

» Taflo111 - Journal de suivi
par Taflo111 Ven 10 Mar 2023 - 13:07

» Prolamines et glutélines dans les céréales et pseudo céréales.
par Luc Lun 6 Mar 2023 - 22:35

Le Deal du moment :
FNAC : Week-end adhérents, 10€ offerts ...
Voir le deal

Bactérie AKK gardienne des maladies auto-immunes et témoin de votre bonne santé intestinale

Aller en bas

Bactérie AKK gardienne des maladies auto-immunes et témoin de votre bonne santé intestinale Empty Bactérie AKK gardienne des maladies auto-immunes et témoin de votre bonne santé intestinale

Message  Luc Dim 26 Nov 2023 - 16:47

AKK : GROSSE différence dans les traitements anti-cancer
Source : Catherine Lesage
Cher(e) ami(e) de la santé,
Nous sommes à l’aube de l’émergence d’une nouvelle discipline : l’oncologie microbiotique [1] !
Eh oui, votre microbiote est également décisif si vous suivez un traitement anti-cancer, en particulier une immunothérapie.
Or, le problème majeur de ce traitement, c’est qu’il est très difficile de prédire son efficacité
Prenez le cancer du poumon [2]. L’immunothérapie a un effet positif seulement pour 35 % des malades [3].
Mais la médecine ne sait pas encore pourquoi elle fonctionne chez les uns, et pas les autres.
Un nouvel élément de réponse vient d’être apporté… par une bactérie du microbiote [4] : l’AKK (je vous la présente dans un instant).
Pendant 4 ans, les chercheurs ont regardé le microbiote de 338 malades atteints de ce cancer, sous immunothérapie : Ceux qui avaient un microbiote riche en AKK, répondaient mieux aux traitements... mais surtout vivaient plus longtemps [5] (que ceux dont le microbiote était appauvri en AKK) !
Leurs conclusions sont prometteuses :
Avoir beaucoup de AKK (ou non) pourrait permettre, à l’avenir, de savoir si vous allez répondre favorablement ou non à votre immunothérapie [6]. Et pas seulement pour les cancers du poumon d’ailleurs ! C’est ce qu’on appelle un marqueur prédictif.
Une bactérie microscopique serait donc capable de faire pencher la balance des traitements anti-cancer ?!
Et le pire, c’est qu’elle a plus d’un tour dans son sac…
AKK : les fées se sont-elles penchées sur votre berceau ? (En avez-vous dans le ventre ?)
Et en l'occurrence, la fée, c’est votre mère.
Cette prodigieuse bactérie AKK, dont le nom entier est Akkermansia muciniphila, est héritée de votre mère - via le lait maternel [7]
Et voici à quoi elle ressemble :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Très nombreuse jusqu’à vos 1 an, elle a ensuite colonisé vos organes digestifs, comme votre bouche, votre pancréas, votre vésicule biliaire, votre intestin grêle, votre appendice et votre côlon. Et c’est une excellente nouvelle ! Car toutes les études tendent à la considérer comme un marqueur de bonne santé, et d’abord comme LA
Gardienne de vos intestins : plus vous en avez, moins ça flambe !
Il faut dire qu’Akkermansia a une particularité notable, contrairement aux autres bactéries qui ont besoin de restes alimentaires pour se nourrir. Elle utilise le mucus comme source d’énergie. Le mucus tapisse la muqueuse intestinale. Il constitue une ‘’barrière semi-perméable’’ qui protège contre les bactéries pathogènes. Akkermansia entretient donc cette fonction barrière de votre intestin : grâce à elle, il y a toujours une bonne épaisseur de mucus
À l’inverse, on sait aussi qu’en cas d’inflammation digestive type Crohn, d’obésité ou de diabète, ce mucus est aminci…
… et que la population d’Akkermansia chez ces personnes, est souvent moins nombreuse aussi.
Et c’est là le plus fascinant, car AKK joue un rôle clé dans l’apparition (ou non) de multiples maladies [8]...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Légende : Des fractures liées à l’arthrose à l’asthme et à l’eczéma, en passant par le diabète, l’ostéoporose, Crohn, le syndrome du côlon irritable, Parkinson, Alzheimer, ou encore l’épilepsie et la dépression, Akkermansia joue un rôle déterminant pour votre santé !
… mais alors, l’inverse serait-il également vrai ?
Se ‘’repeupler’’ en Akkermansia permettrait-il d’inverser certaines pathologies ?
Ils avalent 10 milliards d’Akkermansia par jour et régulent leur syndrome métabolique !
En 2019, une grande étude très attendue, car en double aveugle et randomisée [9], a confirmé la puissance de cette bactérie :
40 volontaires avec un syndrome métabolique (hypertension, hyperglycémie, résistance à l’insuline, masse corporelle élevée, dérèglement lipidique) ont été répartis en 3 groupes :
  • placebo ;
  • avec supplémentation de 10 milliards de bactéries Akkermansia vivantes ;
  • avec supplémentation de 10 milliards de bactéries Akkermansia pasteurisées.

Ils ne devraient rien changer d’autre, ni leur régime alimentaire, ni leur activité physique.
Pour les 2 groupes sous AKK, les résultats sont spectaculaires :
·         meilleure sensibilité à l’insuline,
·         réduction du taux de cholestérol total plasmatique,
·         renforcement de la barrière intestinale,
·         baisse de l’inflammation.
Devant cette preuve vivante, les chercheurs ont conclu qu’Akkermansia était un levier prometteur pour prévenir les complications liées à un prédiabète ou des risques cardio-vasculaires.
Je vous entends déjà…
Mais alors, comment ‘’gagner’’ en Akkermansia ? (3 bonnes nouvelles !)
Première bonne nouvelle : l’inuline a la capacité d’augmenter la quantité d’Akkermansia muciniphila au niveau intestinal.
Pour faire une cure avec de l’inuline, misez sur le topinambour, la chicorée, le pissenlit, l’ail, l’artichaut, le poireau et l’oignon…
Deuxième bonne nouvelle : la berbérine (11), un antioxydant, stimule la sécrétion de mucus donc la ‘’nourriture’’ pour AKK. En outre, elle a un très bon effet sur la glycémie. Une pierre, deux coups !
Pour la dernière bonne nouvelle : sachez qu'il est désormais possible de vous supplémenter en Akkermansia (c'est vraiment tout récent) (étude en 2019, ndlr).
Si vous avez de l’arthrose, de l’athérosclérose, des problèmes de peau, des troubles digestifs ou neurodégénératifs, sachez que cette bactérie pourrait représenter un formidable espoir…
Et aux dernières nouvelles, Akkermansia serait même capable de contrecarrer les dangereux effets des additifs alimentaires [10] ! Elle n’a donc pas fini de nous surprendre !
Bonne santé,
Catherine Lesage
PS : Cette prodigieuse bactérie Akkermansia représente une toute petite partie des prouesses de la microbiothérapie. Car cette nouvelle médecine est vraiment révolutionnaire pour votre santé.
Mon ami, le Dr D'Oro, spécialiste du microbiote, a réalisé un programme vidéo pour vous aider à rééquilibrer votre microbiote étape par étape et soulager vos troubles digestifs (mais pas seulement !) : Révolution Microbiote. Je vous invite vraiment à le découvrir, car à mon avis, il est indispensable en cas de troubles digestifs chroniques !  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].
=> NDLR : Ce programme, c’est : Révolution Microbiote – le Protocole du Dr d’Oro. Vous aurez accès À VIE et en illimité aux 28 vidéos du protocole Révolution Microbiote et aux 28 livrets pratiques d'accompagnement. (11 heures d’enregistrement). Le programme est organisé en 7 modules : vous regardez ce qui vous intéresse le plus, dans l’ordre qui vous convient.
·         Module 1 : les fondamentaux - comprendre votre système digestif.
·         Module 2 : les causes fréquentes de mal-digestion.
·         Module 3 : l’intestin, votre 2e cerveau (gestion du stress en vue de réguler adrénaline et cortisol).
·         Module 4 : les intolérances alimentaires, sources de bien des maux (fructose).
·         Module 5 : Constipation, diarrhées, ballonnements, RGO : vos traitements pour guérir (plantes, compléments enzymes, nutrition, probiotiques, etc.).
·         Module 6 : Candidose, SIBO, Helicobacter pylori, perméabilité intestinale : traiter les maladies spécifiques de la digestion (Nigella sativa pour H. pylori, bouillon d’os pour glutamine / proline / arginine).
·         Module 7 : Soigner et restaurer son microbiote (ordonnance naturelle).
NDLR : Le Dr D’Oro jouit d’une excellente réputation. De la même manière pour le Dr Mark Pimentel et Nirala Jacobi, en cas de pathologie SIBO / SIFO.


Dernière édition par Luc le Dim 26 Nov 2023 - 18:29, édité 2 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 12603
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 70
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Bactérie AKK gardienne des maladies auto-immunes et témoin de votre bonne santé intestinale Empty Akkermansia Municiphila et allégations santé

Message  Luc Dim 26 Nov 2023 - 16:50

Sources :
[0] Mise en garde contre les allégations santé trompeuses :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
=> Perte de poids. Pas significatif.
[1] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[2] Cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC)
[3 ] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[4] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[6] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[7] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[8] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[9] Résultats publiés dans Nature Medicine
[10] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
11. Une bactérie permet de protéger les intestins des effets néfastes des émulsifiants
Noëmie Daniel, Andrew T Gewirtz, Benoit Chassaing
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 
Gut May 2023, 72 (5) 906-917; DOI: 10.1136/gutjnl-2021-326835
Conclusion Daily administration of A. muciniphila protects against the detrimental impact of emulsifiers on both the microbiota and host. These results support the notion that use of A. muciniphila as a probiotic can help maintain intestinal and metabolic health amidst the broad array of modern stresses that can promote chronic inflammatory diseases.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 12603
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 70
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Bactérie AKK gardienne des maladies auto-immunes et témoin de votre bonne santé intestinale Empty Structure et caractéristiques des mucines

Message  Luc Dim 26 Nov 2023 - 16:54

Après avoir lu l’article et les nombreuses occurrences apparaissant depuis 2019 sur les sites scientifiques spécialisés – mais proposées par les labos depuis 2021 seulement – je me suis posé la question suivante : La bactérie AKK se nourrit du mucus de la paroi du système digestif, stimulant sa régénération constante. Si AKK stimule la régénération, en se nourrissant de ce substrat, cela n’implique pas nécessairement la restauration. Je comprends que cela peut faire partie du processus de consolidation / renouvellement, mais c’est insuffisant. Il manque une étape. D’où vient le matériau pour épaissir la muqueuse ? Qu’est-ce qui stimule la production de mucine ?  Bien sûr, cela suppose que l’on ne fasse pas partie des 20 % de la population qui est déficiente au niveau du gène FUT-2. Sinon, il faudra avoir recours à un apport palliatif.
Vocabulaire : Mucine
Les mucines sont des macromolécules recouvrant les cellules en contact avec le milieu extérieur et protégeant les épithéliums contre toutes sortes d’agressions d’origine endogène ou exogène (sucs digestifs, micro-organismes, polluants, toxines…). Les mucines représentent le composant principal du mucus et sont le plus souvent synthétisées par des cellules épithéliales spécialisées dans les fonctions de stockage et de sécrétion. (Fin de la parenthèse).
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Figure: Cellules en gobelet
Comment augmenter le mucus intestinal ?
Une supplémentation en thréonine et en fucosyl-lactose permet de soutenir les fonctions physiologiques du mucus afin de favoriser le développement (site d'ancrage & substrat) d'un microbiote eubiotique, en cas de déficience génétique (20 % de la population).
Pour les autres personnes, veillez à un apport adéquat de Zn, Vit A (rétinol) et Vit D3. (…)
Non seulement impliquée dans le fonctionnement du système immunitaire, la vitamine A est le nutriment clé nécessaire à la croissance et au renouvellement de la muqueuse intestinale. Elle régule la sécrétion de mucine qui recouvre les cellules de l’intestin.
Retour arrière : Il manque une étape. Qu’est-ce qui stimule la production de mucine ?
Je cite [=> A) & B)]:
A) “Surprisingly, this bacterium [ÂKK] is called a mucus degrader, and adding A. muciniphila increases the number of goblet cells and the production of antimicrobial peptides, which stimulated mucus production” ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]). (*)
(*) The mechanism of berberine (BBR) alleviating metabolic disorder based on gut microbiome
doi: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Front Cell Infect Microbiol. 2022. Han Wang et al.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Traduction :
« Étonnamment, cette bactérie [AKK] est appelée un dégradateur de mucus, et l'ajout d'A. muciniphila augmente le nombre de cellules caliciformes et la production de peptides antimicrobiens, ce qui stimule la production de mucus. »
Vocabulaire : cellules caliciformes (voir figure plus haut)
Une cellule caliciforme – ou cellule à mucus – est parfois dénommée aussi cellule en gobelet (de l'anglais goblet cell).
B) La consommation de fibres prébiotiques, en augmentant la production de butyrate et d’acides gras à chaines courtes, améliore la sécrétion et la production de mucus en stimulant l’expression des gènes MUC2. La prise de probiotiques est également bénéfique tels que des lactobacillus spp qui ont la capacité de stimuler la sécrétion et la production de mucine (expression MUC3 et MUC2) et bien entendu l’Akkermansia muciniphila qui a la capacité d’augmenter et de restaurer l’épaisseur de la muqueuse intestinale (25). Certains acides aminés spécifiques tels que la L thréonine, la L-sérine, la L-proline et la L-cystéine augmentent fortement la synthèse de la mucine (26).
(Voir le lien de l’étude pour les sources 25-26) (Superflu).
Sources et Références
*) La barrière intestinale, zone de tous les dangers – Dr Antonello D’Oro  Bactérie AKK gardienne des maladies auto-immunes et témoin de votre bonne santé intestinale 3390219231
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
=> Comprendre la physiologie de la barrière intestinale + …
 *) Structure et caractéristiques des mucines
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Luc le Lun 27 Nov 2023 - 8:29, édité 2 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 12603
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 70
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Bactérie AKK gardienne des maladies auto-immunes et témoin de votre bonne santé intestinale Empty Connexion: Berbérine un prébiotique potentiel pour Akkermancia M.

Message  Luc Dim 26 Nov 2023 - 16:59

Liens intéressants sur AKK et la berbérine (connexion)
*) Effects of Berberine on the Gastrointestinal Microbiota (GM)
Front. Cell. Infect. Microbiol., 19 February 2021
Sec. Microbiome in Health and Disease
Volume 10 - 2020 | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
&3. Berberine down-regulate F:B  ratio (Firmicutes : Bacteroidetes) and up-regulate SCFA-producing bacteria Allobaculum, Bacteroides, Blautia, Butyricicoccus, Phascolarctobacterium, A. muciniphila and GLP-1R in obesity.
*) Effect of Berberine on MUC5AC Mucin Gene Expression and Mucin Production from Human Airway Epithelial Cells
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
It was previously reported that berberine stimulated basal mucin release from airway goblet cells, by our group (Lee et al., 2003; 2004). However, to the best of our knowledge, there are no reports about the effect of berberine on MUC5AC mucin gene expression and mucin production induced by epidermal growth factor (EGF), phorbol 12-myristate 13-acetate (PMA) or tumor necrosis factor-α (TNF-α), from human airway epithelial cells. Therefore, in this study, we investigated whether berberine affects the expression of MUC5AC mucin gene and the production of mucin protein induced by EGF, PMA or TNF-α, from the NCI-H292 human pulmonary mucoepidermoid cell line.
(…)
This result suggests that berberine can regulate the expression of mucin gene and production of mucin protein, by directly acting on human airway epithelial cells. (=> Moderate production of mucus in lungs).
*) Berberine - A Hero of the Microbiome and Beyond
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
An animal study from 20181 found that berberine beneficially altered the composition of the gut microbiome, which can sometimes be a concern for antimicrobials. More specifically, results showed that berberine increased the abundance of Akkermansia species of bacteria.
The same study showed a decrease in metabolic endotoxemia and a lower expression of pro-inflammatory cytokines and chemokines. 
Berberine treatment also increased intestinal expression of tight junction proteins, which are involved in maintaining gut barrier function, and the thickness of the colonic mucus layer, which is important for the maintenance of a healthy and varied microbiome.
In another study from 2018, researchers found that berberine improved the balance between key immune system components, specifically T-regulatory and T-helper 17 cells.2  These markers are important for balancing the immune system.
In a third study from 2016, scientists found that berberine may also inhibit biofilm formation associated with MRSA (Methicillin Resistant Staph Aureus)3.
*) The mechanism of berberine (BBR) alleviating metabolic disorder based on gut microbiome
 doi: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Front Cell Infect Microbiol. 2022. Han Wang et al.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
&1. Intro
&2. Berberine for metabolic disorders (links) (…)
&3. Impact of gut microbiota on metabolic disorders
In recent years, a large number of studies have focused on the relationship between berberine and gut microbiota. Research shows BBR can ameliorate metabolic abnormalities by modulating the flora to enhance bioavailability ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]), regulating the bacteria-brain-gut axis ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]), strengthening intestinal barrier function ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]), alleviating metabolic endotoxemia ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]), increasing of short-chain fatty acid (SCFA)-producing bacteria ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]) and other ways. Now, these mechanisms will be systematically summarized and elaborated in this review.
&4. Mechanism of berberine ameliorates metabolic disorders based on gut microbiome
Berberine can induce cell death of harmful intestinal bacteria and increase the number and species of beneficial bacteria ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]). From administration to absorption, BBR can be metabolized by gut microbiota to improve its therapeutic effects on metabolism related diseases such as diabetes, hyperlipidemia, or directly affect gut microbiota to regulate and ameliorate metabolic disorders ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]). The gut microbiota cuts down BBR to the absorbable form of DhBBR, which converts to BBR and enters the blood after absorption in intestinal tissue, so as to improve the bioavailability of BBR ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]). Studies have shown that BBR can increase its oral availability and relieve metabolic disorder by reversing the changes in the quantity, structure and composition of gut microbiota under the pathological conditions ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]). At the same time, BBR improves intestinal barrier function and reduces the inflammation of metabolism related diseases by regulating gut microbiota. In addition, BBR achieves energy balance by regulating gut microbiota dependent metabolites (such as LPS, SCFAs, BAs) and related downstream pathways. What’s more, it can improve gastrointestinal hormones and metabolic disorders by regulating bacterial-brain-gut axis ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]).
4.1 The investigators try to find out solutions in order to solve the problem of poor bioavailability of BBR.
Nitroreductases (NRs) are bacterial enzymes that reduce nitro-containing compounds which play key roles in BBR intestinal absorption. It has been found that various types of nitroreductase producing bacteria, such as Enterobacter, can produce nitroreductase to catalyze the reduction reaction of BBR to Dihydroberberine (DhBBR), which is a key bacterium to promote the intestinal absorption of BBR, NRs turns BBR into its absorbable form (DhBBR). (…)
It is believed that HFD increases the proportion of NR producers in the gut bacterial community and/or the NR activity in bacteria. 
HFD = High Fat Diet.
4.2 Increasing of mucin-degrading-producing bacteria to strengthen the intestinal barrier function
(…)
[By DT2 subjects] hyperglycemia destroys the integrity and balance of intestinal epithelial cells, interferes with the function of tight junction protein and adhesion protein between intestinal epithelial cells, leads to intestinal barrier dysfunction, increases the spread of intestinal infection, and then aggravates metabolic disorder. BBR can ameliorate endoplasmicreticulum stress and reduce apoptosis of goblet cells by reducing the expression of mucin‐2. Therefore, BBR has the effect of strengthening intestinal barrier.
Akkermansia muciniphila (A.muciniphila) has been authenticated as a mucin-degrading in the mucus layer, which has been proved to prevent the development of obesity and associated complications ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]). A.muciniphila treatment reversed metabolic disturbances caused by taking a high-fat diet, such as metabolic endotoxemia, adipose tissue inflammation, increased fat mass and insulin resistance in humans ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]). Surprisingly, this bacterium is called a mucus degrader, and adding A.muciniphila increases the number of goblet cells and the production of antimicrobial peptides, which stimulated mucus production ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]). A.muciniphila plays an active role in improving host metabolism and its abundance is often inversely correlated with metabolic disturbances in most preclinical and clinical studies ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]), some studies made known a negative correlation among A. muciniphila and markers associated with metabolic disorders ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]). A study has also shown that the decrease of circulating endotoxin levels mediated by A muciniphila can be attributed to the induction of intestinal expression of tight junction proteins (occult band protein-1 and occludin), thus reversing the increase of intestinal permeability induced by Western diet ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]). After BBR intervention, the abundance of A.muciniphila in B6 mice induced by high-fat diet was 19.1 times higher than that in the control group ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]). (…)
This beneficial effect of BBR was associated with the regulation of gut microbiota, particularly with increased abundance of Akkermansia ( [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]). (…)
4.3 Decreasing of LPS-producing bacteria to improve metabolic endotoxemia
(…)
A high-fat diet leads to an increase in the abundance of intestinal Gram-negative bacteria, such as Proteus. A large amount of LPS produced by Proteus enters the blood because of the increase of intestinal permeability. Binding of lipopolysaccharide to the complex of CD14 and toll-like receptor 4 on the surface of innate immune cells, LPS can induce systemic inflammation, which ultimately impairs insulin sensitivity and induces insulin resistance-related metabolic disorders ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]). (…)
Gut microbial Dysbiosis affects the integrity of the intestinal epithelium and increases blood levels of LPS ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]). Meanwhile, HFD induces high levels of circulating LPS, which promotes metabolic inflammation and insulin resistance ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]).  (…)
HFD = High Fat Diet.
In conclusion, BBR can significantly reduce the abundance of Proteobacteria, such as DesulfovibrioEnterobacter cloacae, and inhibit LPS production, effectively prevent serum LBP elevation ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]), regulating intestinal permeability, attenuating insulin resistance and improve metabolic endotoxemia.
4.4 Increasing of short-chain fatty acid (SCFA)-producing bacteria to regulate inflammatory response
(…)
SCFAs, mainly produced by gut bacteria ferment carbohydrates and degrade aromatic compounds, including aceticpropionic, butyric among others, have the functions of promoting regeneration of epithelial cells ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]), strengthening intestinal barrier function, suppressing part of the inflammatory response induced by LPS, and regulating of cells in skeletal muscle, liver, and fat to Alleviating glycemic homeostasis and insulin sensitivity ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]). 
(…) SCFAs work as a mediator between gut microbiota, they have the potential to improve glucose homeostasis and insulin sensitivity in patients with T2DM, and in the setting of pancreatic dysfunction, they can regulate pancreatic insulin and glucagon secretion through GLP1 augmentation in pancreatic dysfunction ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]). Among these, the main energy of colon cells comes from butyric acid, increasing satiety and reducing food intake ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]), and is also a regulator of inflammation, modulating chronic inflammation by activating anti-inflammatory Treg cells and inhibiting pro-inflammatory cytokine and chemokine response pathways, while modulating tight junction protein expression to adjust epithelial barrier function and intestinal permeability ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]).However, a high-fat diet caused dysregulation of SCFAs producing bacteria structure and decreased abundance of SCFAs producing bacteria, reducing the distribution of SCFAs in the intestine and inhibiting them from exerting normal physiological functions, result in the body occurrence a series of metabolic related diseases ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]).
Reports indicated that BBR was provided with an effect on anti-diabetic by regulating short-chain fatty acids (SCFAs). (…)
4.5 Increasing of BAs-decomposing bacteria to regulate BAs-signal
BAs = bile acids
4.6 Regulating microbiota-gut-brain axis to improve gastrointestinal hormone expression
5. Discussion
*) Berberine treatment increases Akkermansia in the gut and improves high-fat diet-induced atherosclerosis in Apoe-/- mice
DOI: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Berberine treatment increased intestinal expression of tight junction proteins and the thickness of the colonic mucus layer, which are related to restoration of gut barrier integrity in HFD-fed mice.
16. Health and Disease: Akkermansia muciniphila, the Shining Star of the Gut Flora
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Some contrary findings are found in type 2 diabetes mellitus and neurodegenerative diseases, where increased A. muciniphila abundance may aggravate the diseases.
*) The effect of berberine on Mucin  
Berberine, a potential prebiotic to indirectly promote Akkermansia growth through stimulating gut mucin secretion
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Berberine is a potent prebiotic for Akkermansia. Berberine promotes Akkermansia growth via stimulating mucin secretion in host intestine. [Not in a direct way but in a host-dependent way. Indirectly].
*) [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
C Dong, J Yu, Y Yang, F Zhang, W Su, Q Fan, C Wu, S Wu
Biomedicine & Pharmacotherapy 139, 111595

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 12603
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 70
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Bactérie AKK gardienne des maladies auto-immunes et témoin de votre bonne santé intestinale Empty Re: Bactérie AKK gardienne des maladies auto-immunes et témoin de votre bonne santé intestinale

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum